Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun"

Transcription

1 Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun

2

3 2 établissements publics pour qui la mission est de répondre aux besoins de la population ardennaise en difficulté. Un à Belleville sur Bar (sud du département) devenu IME en 1963 puis ouvert aux adultes en 1980 Un IME créé en 1972 à Charleville

4 Etablissement Départemental Public d Accompagnement Médico Social né de la fusion de ces 2 établissements au 1 er janvier Culture institutionnelle qui s inscrit dans un état d esprit de recherche aux situations d enfants en difficulté

5 D UNE LOGIQUE D INTEGRATION A UNE LOGIQUE DE SCOLARISATION

6 Un espace accueil collectif dans l école maternelle des Capucines pour des enfants de 2 à 6 ans, déficients intellectuels présentant ou non des TED. Un agrément pour l accueil de 6 enfants. Un dispositif «spécial» dans une école «ordinaire».

7

8 Depuis sa création en 2003, 27 enfants accueillis. 12 d entre eux présentent un Trouble Envahissant du Développement (diagnostic du Centre de Diagnostic et d Evaluation).

9 La naissance du projet Les études menées Les choix Les évolutions Le contexte juridique et institutionnel La législation Les transports Les fondements Les modalités du dispositif L élève La complémentarité des équipes Les axes de travail

10 La naissance du projet

11 Service d éducation spécialisée et de soins à domicile, créé en Accompagnement d enfants en difficultés, âgés de 0 à 20 ans, présentant une déficience intellectuelle, un trouble envahissant du développement ou des troubles du comportement et de la conduite. Equipe pluridisciplinaire : Responsable du service éducatif, éducateurs spécialisés, médecin psychiatre, psychologue, orthophoniste, psychomotricien, enseignants spécialisés.

12 Un accompagnement précoce. Un développement des actions de soutien à la scolarisation et à l autonomie. Une intervention qui privilégie les lieux de vie et d activités de l enfant. Une aide aux parents

13 Proposer un accompagnement global à l enfant (éducatif, pédagogique, thérapeutique) dans ses différents lieux de vie (école, famille, centre de loisirs...)

14 Equipe thérapeutique Equipe éducative Equipe pédagogique Projet individuel d accompagnement

15

16 Des constats inquiétants observés par l équipe SESSAD (- de 12h de prise en charge globale par semaine). Etude menée par le SESSAD auprès de l Education Nationale, de la CDES, de la PMI, des CAMSP et CMPP. Sujet de mémoire d une personne en stage de Direction. CONCLUSION : 16 enfants habitant Charleville-Mézières ou 15kms alentours, âgés de 3 à 6 ans et déficients intellectuels sont peu ou pas pris en charge (-de 12h/semaine).

17 Des rencontres auprès d autres structures en France, des associations de parents, des services de la PMI, de la pédopsychiatrie aboutissent à une réflexion: Proposer un accueil COLLECTIF au sein d une ECOLE MATERNELLE par une EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE.

18 D abord un lieu où les apprentissages passent par des expériences. Lieu d exigences plus axées sur la socialisation et sur l autonomie que sur les performances. Lieu de représentation sociale.

19 POUR LES FAMILLES : Normalise la vie quotidienne de la cellule familiale. Permet d engager dans le temps un travail sur le devenir de l enfant avec les équipes. Peut permettre à certaines d entre elles le retour à une vie professionnelle.

20 POUR LES ENFANTS : Bénéficier d un accueil adapté aux difficultés (en terme de rythme, d apprentissages ) Préserver son intégration sociale dans le collectif de l école. Vivre des expériences et apprendre. Bénéficier d une stimulation précoce.

21 Eviter la stigmatisation d une scolarisation individuelle Créer un groupe social où se passent des échanges et susciter une dynamique Bénéficier de larges possibilités de stimulations (éveil, motricité, autonomie quotidienne ) qui passent par le jeu et qui évitent les situations d échec.

22 Au-delà de la scolarisation en maternelle, c est permettre de répondre aux besoins spécifiques de l enfant (outils de communication, rythme, accompagnement sensoriel ) Connaissance du handicap, des approches pédagogiques, éducatives et thérapeutiques selon chacun. Connaissance plus globale de l enfant et lien plus étroit avec l environnement familial de l enfant.

23 Loi 2005 : impact sur les modalités d accompagnement. Modification de certains aspects du projet (famille, transports, enfants accueillis ). Modification au niveau géographique Place des familles. Notification et avis de la MDPH. Place du dispositif et des enfants dans l école.

24 Le contexte juridique et institutionnel

25 Circulaire du 29 janvier 1989 Intégration en milieu ordinaire d enfants handicapés Circulaire du 30 octobre 1989 Education précoce des enfants handicapés mentaux Schéma régional de l Enfance et de l Adolescence handicapée et inadaptée de Champagne Ardennes 2001/2005 Intégration scolaire et prise en charge précoce Loi du 02 janvier 2002, rénovant l action sociale Conventions avec établissements publics locaux d enseignement.

26 Convention tripartite entre l Inspection Académique des Ardennes, le SESSAD- EDPAMS de Montcy Notre Dame et la Mairie de Charleville-Mézières. Collaboration du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, d une collectivité territoriale et du Ministère de l Education Nationale.

27 Différentes équipes et différents champs de compétences: Au sein de l école avec l équipe pédagogique et les agents municipaux (ATSEM) Au sein du SESSAD avec l équipe thérapeutique (orthophoniste, psychomotricien, psychologue) et l équipe éducative Avec des équipes extérieures (CAMPS, CG 08, ASE, pédopsychiatrie )

28 SESSAD EXTERIEUR ECOLE

29 Notification d orientation SESSAD auprès de la MDPH. Demandes de dérogations. Inscription de l enfant dans une classe de référence à l école maternelle des Capucines auprès de la Directrice d Ecole.

30 Les parents eux-mêmes, la famille d accueil Le SESSAD Taxi si la MDPH donne un avis favorable.

31 Accueil à mi temps : le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 11h30 en période scolaire. Une équipe pluridisciplinaire (AVS, éducateurs, ) mais un fil conducteur: l institutrice spécialisée. Des possibilités de scolarisation individuelle ou collective au sein d autres classes de maternelle (activités, ateliers, sorties )

32 Augmenter les temps d accompagnement et de scolarisation. Favoriser un accompagnement précoce et global pour le maintien dans les lieux ordinaires de vie.

33 Les modalités du dispositif

34 Inscription de l enfant à l école par les parents. Les piliers du socle commun et le suivi des programmes scolaires. Evaluation de la situation de l enfant en Equipe de Suivi de Scolarisation

35 Soutenir les difficultés de l enfant et le besoin de soins. Mettre en place des outils spécifiques à leurs besoins (outils de communication, visualisation, structuration de l espace et du temps ). Faire le lien entre l école et la famille. Permettre de travailler avec l enfant dans une dimension globale.

36 COMPORTEMENT AUTONOMIE SOCIALISATION Apprendre à attendre. Apprendre à s asseoir à table. Apprendre à demander. Apprendre à jouer seul. Apprentissages autour de la propreté. Apprendre à manger ou boire seul. Apprendre à mettre son manteau, ses chaussures Développer des loisirs. Apprendre à vivre ou supporter l extérieur. Apprendre à donner la main. Apprendre à être ensemble.

37 Utilisation de fiches informatives : Sorties Qui est là? Aller à l école Travail sur table Motricité

38 Utilisation de schéma journalier

39 Apprentissage de la demande

40 FINALEMENT

41 Temps de scolarisation (regroupement, récréation, motricité ) Type d inclusion (individuelle, collective, en duo ) Type d accompagnement (qui accompagne?) Temps de scolarisation (les après-midis). Temps d accompagnement SESSAD possible sur l espace accueil.

42 Participation à la vie de l école pour les enfants et leurs familles: Les anniversaires Les spectacles Les sorties Noel

43 IME Autres établissements spécialisés (IEPM,CAES ) Ecole de droit commun: dispositif CLIS ou classe ordinaire

44 L accompagnement du SESSAD prend fin. Travail de relais avec les équipes Préparation des acquis pour l enfant Habitude d utilisation de certains outils spécifiques Habitude de travail avec les familles

45 L accompagnement du SESSAD peut se poursuivre à la demande des parents. Les suivis se déclinent selon le projet personnalisé de l enfant.

46 ORGANISATION COMPLEMENTARITE BIENVEILLANCE HUMOUR RESPECT ECHANGES PARTAGE ADAPTATION ECOUTE ACCEPTATION OUVERTURE NTICIPATION DISPONIBILTE

Atelier n 9 La coopération pour s ajuster au parcours du jeune

Atelier n 9 La coopération pour s ajuster au parcours du jeune Atelier n 9 La coopération pour s ajuster au parcours 25 novembre 2014 10h30 12h 14h 15h30 Animateurs : Alain BAEUMLIN : Chef de service SESSAD DI à Belfort Virginia BLAVIER : Chef de service SESSAD-ITEP

Plus en détail

Orientation vers les structures de soin

Orientation vers les structures de soin Orientation vers les structures de soin Anne CZEKAJEWSKI Médecin scolaire Michèle OCCELLI Médecin conseiller technique Inspection Académique Hautes-Pyrénées Mars 2010 Soins individuels*, ambulatoires.

Plus en détail

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés 20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin 2011 La scolarisation des enfants handicapés 1 La loi du 11 février 2005 «pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile)

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile) 29 mai 2013 Lycée Louis Barthou Collectif inter-sessad et CAMSP du Béarn. Les rencontres ont débuté en 2007. L Objectif était d avoir une meilleure connaissance des services, des différents dispositifs

Plus en détail

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins Au programme : 1/ Bassins d éducation 2/ Dispositifs de l éducation Nationale 3/ Dispositifs

Plus en détail

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Le principe de l établissement de référence a. Extrait de la loi du 11 février2005 «Tout enfant, tout adolescent présentant

Plus en détail

Présentation. IMS Charles ISAUTIER

Présentation. IMS Charles ISAUTIER FONDATION PÈRE FAVRON IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER juin 2013 1 L institut Médico Social Charles ISAUTIER, regroupe plusieurs établissements pour

Plus en détail

Les différents types de structures d accueil et services Du champs médico-social pour enfants et adolescents

Les différents types de structures d accueil et services Du champs médico-social pour enfants et adolescents Les différents types de structures d accueil et services Du champs médico-social pour enfants et adolescents Esther Ozeri, Malorie CHAPTAL Assistantes sociales Centre de Ressources Autisme Ile-de-France.

Plus en détail

une UE Autiste d un SESSAD, implantée en école maternelle

une UE Autiste d un SESSAD, implantée en école maternelle une UE Autiste d un SESSAD, implantée en école maternelle www.ac-dijon.fr Contexte : 3 ème Plan Autisme 3ème plan autisme (2013-2017) faire progresser la scolarisation en milieu ordinaire ou en dispositifs

Plus en détail

Résidence Albert 1 er 31 Allée du Luxembourg BOURG EN BRESSE Tel : Fax :

Résidence Albert 1 er 31 Allée du Luxembourg BOURG EN BRESSE Tel : Fax : ASSOCIATION POUR ADULTES ET JEUNES HANDICAPES COMITE DE L AIN SERVICE D EDUCATION SPECIALE ET DE SOINS A DOMICILE (S.E.S.S.A.D.) DE L APAJH COMITE DE L AIN ADRESSES SESSAD : APAJH : Résidence Albert 1

Plus en détail

Classes spécifiques de l ASH-2 Lisibilité au mouvement des enseignants

Classes spécifiques de l ASH-2 Lisibilité au mouvement des enseignants Ecole / Etablissement Dispositif / structure Option de la spécialisation (CAPA-SH) Remarques spécifiques de l ASH-2 d Intégration Scolaire spécifiques EEPu La Rouvière CLIS 1 Accueil souffrant de troubles

Plus en détail

Présentation de l Unité d Enseignement Maternelle pour enfants autistes Ecole maternelle de Navarre (Evreux) HOME PASCALE

Présentation de l Unité d Enseignement Maternelle pour enfants autistes Ecole maternelle de Navarre (Evreux) HOME PASCALE Présentation de l Unité d Enseignement Maternelle pour enfants autistes Ecole maternelle de Navarre (Evreux) HOME PASCALE I Contexte législatif II Une U.E.M pour quels enfants? III Une U.E.M pour quels

Plus en détail

- REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

- REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Références : Article L.311-7 du code de l Action Sociale et des Familles Décret n 2003-1095 du 14 novembre 2003 Articles 1 et suivants de la Charte des Droits et libertés

Plus en détail

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 fév. 2005 PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 février 2005 Une évolution en matière de de scolarisation des élèves handicapés L école de secteur est

Plus en détail

Une CLIS est une classe d inclusion scolaire. Il existe différentes CLIS :

Une CLIS est une classe d inclusion scolaire. Il existe différentes CLIS : Conseil d école de l école élémentaire la Tilleulière Mardi 27 mars 2012 18h-20h Présentation des personnes présentes : - Mr Denat Inspecteur Rezé Sud Loire - Mr Claverie Inspecteur ASH - Parents d élèves

Plus en détail

Livret d accueil de L I.T.E.P

Livret d accueil de L I.T.E.P Livret d accueil de L I.T.E.P Plan Accès ITEP de la Vergnière L HERM CS 80166 09004 - FOIX cedex Tel : 05.34.09.84.04 Fax : 05.61.02.64.42 itep.secretariat@epms-ariege.fr SOMMAIRE A PRESENTATION DE L I.T.E.P

Plus en détail

SCOLARISATION DES ENFANTS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS Rôle de la médecine scolaire. Dr Jaya BENOIT Médecin de l Education nationale

SCOLARISATION DES ENFANTS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS Rôle de la médecine scolaire. Dr Jaya BENOIT Médecin de l Education nationale SCOLARISATION DES ENFANTS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS Rôle de la médecine scolaire Dr Jaya BENOIT Médecin de l Education nationale Réseaux de périnatalité IdF.9/10/2015 2 QUI SONT LES MEDECINS DE

Plus en détail

SÉMINAIRE : «LES ENJEUX DE L INTERVENTION PRÉCOCE» 18 ET 19 MAI 2017 Annabelle CHAVATTE, éducatrice de jeunes enfants

SÉMINAIRE : «LES ENJEUX DE L INTERVENTION PRÉCOCE» 18 ET 19 MAI 2017 Annabelle CHAVATTE, éducatrice de jeunes enfants SÉMINAIRE : «LES ENJEUX DE L INTERVENTION PRÉCOCE» 18 ET 19 MAI 2017 Annabelle CHAVATTE, éducatrice de jeunes enfants PRÉSENTATION: SESSAD DE LA LIANNE Service d éducation spécialisé et de soins à domicile

Plus en détail

Présentation de la classe et de l environnement scolaire

Présentation de la classe et de l environnement scolaire Cadre législatif La circulaire n 2009-087 du 17-7-2009, pose le cadre de la loi de 2005 sur l égalité des droits et des chance, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle précise

Plus en détail

EDUCATION ET SCOLARITE

EDUCATION ET SCOLARITE Page 1 sur 6 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EDUCATION ET SCOLARITE Institut Médico-Educatif de Montcy (MONTCY NOTRE DAME - 08) Une aire récréative au service du développement de la motricité, de l autonomie

Plus en détail

c a m s p centre d action médico-sociale précoce

c a m s p centre d action médico-sociale précoce c a m s p centre d action médico-sociale précoce 135, rue du président coty bp 619 59208 tourcoing cedex 03 20 69 46 48 03 20 69 46 49 camsp@ch-tourcoing.fr 2 mes notes & mes rendez-vous plan & accès 3

Plus en détail

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères (élèves reconnus handicapés par la MDPH) 2010 ASH 04 1 Le Projet Personnalisé de Scolarisation

Plus en détail

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration)

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) André Masin afg-web.fr 1 Le SESSAD PAI s inscrit dans le réseau r d AFG AFG (Association Française aise de Gestion de services et établissements pour personnes autistes)

Plus en détail

Claire Goulet - CPC ASH - avril 2011 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67

Claire Goulet - CPC ASH - avril 2011 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67 ETABLISSEMENTS ET STRUCTURES DE L ASH 67 Avril 2011 Champ de l adaptation scolaire Circonscriptions ordinaires Circonscription ASH Les RASED : sont des structures spécialisées, intégrées dans les écoles

Plus en détail

Livret d accueil. Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins. 10 Rue Gellibert SAINT PAUL LES DAX

Livret d accueil. Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins. 10 Rue Gellibert SAINT PAUL LES DAX Livret d accueil Service d Éducation Spéciale Et de Soins A Domicile Landes Sud Océan 10 Rue Gellibert Le mot du directeur Vous avez entre les mains le livret d'accueil du SESSAD Landes Sud Océan Vous

Plus en détail

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins Livret d accueil Service d Éducation Spéciale Et de Soins A Domicile Landes Sud Océan L association départementales des PEP 40 Où nous trouver? Le SESSAD vous accueille dans ses antennes : De 9.00 à 17.00

Plus en détail

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES ITEP ALES CEVENNES Esplanade de Clavières 30100 ALES 04 66 56 26 10 itepales@adpep30.org Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES Les PEP 30, Une association connue et reconnue dans

Plus en détail

Les parties prenantes

Les parties prenantes : "$ % %" %&'%# ()*++,+-./.+/--+ %,"()0 1234 ETUDE pour l élaboration d un PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION d un enfant ou d un adolescent présentant un handicap de la loi 2005-102 du 11 février 2005

Plus en détail

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or JOURNEE REGIONALE CREAI DU 9 JUIN 2015 La COOPERATION : l accompagnement à la parentalité d adultes en situation de handicap Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or Laurence RENIER directrice adjointe Ghislaine

Plus en détail

Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle Valenciennes Tél Fax :

Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle Valenciennes Tél Fax : Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle - 59300 Valenciennes Tél. 03.27.28.97.11-06.77.22.62.12 - Fax : 03.27.28.97.11 irpavalenciennes@epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la Parole et de l

Plus en détail

PLAN REGIONAL AUTISME

PLAN REGIONAL AUTISME Projet Régional de Santé Corse 2012-2016 Schéma régional d organisation médico-sociale (SROMS) Corse 2012-2016 PLAN REGIONAL AUTISME 2013-2017 SYNTHESE 1 INTRODUCTION Dans le cadre de son projet régional

Plus en détail

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA Textes généraux à propos de la difficulté ou du handicap en milieu scolaire à l attention des personnels de l Education nationale et des usagers du Gers. Les textes fondateurs Loi ordinaire n 2005-102

Plus en détail

Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges. 20 juin Dossier de presse

Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges. 20 juin Dossier de presse Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges 20 juin 2017 Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse... 3 L autisme, c est quoi?... 4 Le 3 ème plan

Plus en détail

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR LA VERGNIERE Hôpital de Jour La Vergnière L HERM CS 80166 09004 - FOIX cedex Tel : 05.34.09.84.01 Fax : 05.61.02.64.42 hj.secretariat@epms-ariege.fr SOMMAIRE A PRESENTATION

Plus en détail

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations.

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations. Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations renouvellement Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Pour l année scolaire 20 /20

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Livret d accueil Mai 2011-1 - 1 - Place de l auxiliaire de vie scolaire L auxiliaire de vie scolaire fait partie intégrante de l équipe éducative et, à ce titre,

Plus en détail

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Thierry Potdevin Conseiller du Recteur pour l ASH Repérer, accompagner, contribuer à la réussite scolaire 1. Du repérage au

Plus en détail

Sommaire. Chapitre i Cadre légal national et international. I-A. Cadre légal national

Sommaire. Chapitre i Cadre légal national et international. I-A. Cadre légal national Sommaire Préambule 15 Lois et règlements quelques repères 16 Chapitre i Cadre légal national et international I-A. Cadre légal national Loi du 15 avril 1909 Écoles et classes de perfectionnement pour enfants

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

SESSAD Nord. Livret d accueil. Enfance : éducation, soins & apprentissage. Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile CRÈCHE ÉCOLE

SESSAD Nord. Livret d accueil. Enfance : éducation, soins & apprentissage. Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile CRÈCHE ÉCOLE Enfance : éducation, soins & apprentissage Livret d accueil SESSAD Nord Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile PISCINE LOISIRS ENTREPRISE MÉDECIN CRÈCHE ÉCOLE Bienvenue Qui est concerné? Quel

Plus en détail

le nombre d élèves accueillis dans les écoles et établissements scolaires en augmentation significative

le nombre d élèves accueillis dans les écoles et établissements scolaires en augmentation significative Une priorité nationale depuis la publication et la mise ne œuvre de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées le nombre

Plus en détail

Circonscription ASH 18

Circonscription ASH 18 Circonscription ASH 18 Loi n 2005-102, du 11 février 2005 Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi n 2005-380, du 23 avril 2005 Loi

Plus en détail

Le parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap

Le parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap Le parcours de scolarisation des élèves en Formation AVS/AESH 2017 Stéphane Gay ce.ia33-coordoavs2@ac-bordeaux.fr Sommaire 1) Évolution de la scolarisation des enfants différents 2) La loi «handicap» de

Plus en détail

Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers.

Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers. Pour qui? Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers. De la maternelle au lycée. Dans l enseignement public ou

Plus en détail

PROJET CLASSE D INCLUSION SCOLAIRE Année 2011/2012

PROJET CLASSE D INCLUSION SCOLAIRE Année 2011/2012 ETABLISSEMENT CATHOLIQUE D ENSEIGNEMENT sous contrat d Association avec l Etat PROJET CLASSE D INCLUSION SCOLAIRE Année 2011/2012 Page 1 SOMMAIRE A. DEFINITION DU CADRE INSTITUTIONNEL 1. Une nouvelle loi,

Plus en détail

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap»

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE ACADEMIE de NANCY-METZ note de synthèse de la table ronde du 19 septembre 2012 «Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» THEME 1 : Quel accompagnement

Plus en détail

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Version 1 du 17/09/2012 Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations RÉEXAMEN Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Pour l année

Plus en détail

PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE

PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE HDJ Michel ANGE Objet Domaine d application Ce document a pour objet de définir les fonctions de l orthophoniste en pédopsychiatrie. Poste d orthophoniste à 100% Ou : deux

Plus en détail

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Le premier degré ECOLE PRIMAIRE Ecole maternelle Âges concernés : 2 à 5 ans Ecole élémentaire Âges concernés : 6 à 11 ans Spécificité française : l école maternelle

Plus en détail

Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe Dunkerque Tél Fax :

Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe Dunkerque Tél Fax : Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe - 59640 Dunkerque Tél. 03.28.60.73.31-06.77.22.92.89 - Fax : 03.28.60.73.35 irpadunkerque@epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition

Plus en détail

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Version 2 de septembre 2014 Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations PREMIÈRE DEMANDE Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20

Plus en détail

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Dr Danielle DEGREMONT Médecin Conseiller Technique Recteur Chargée de mission danielle.degremont@ac-aix-marseille.fr 29 avril 2016

Plus en détail

Projet Personnalisé Accueil du Jeune Enfant (PPAJE)

Projet Personnalisé Accueil du Jeune Enfant (PPAJE) Projet Personnalisé Accueil du Jeune Enfant (PPAJE) Pour l accueil d un jeune enfant en situation de handicap : en établissement d accueil collectif du Jeune Enfant au domicile d un(e) assistant(e) maternel(le)

Plus en détail

Modèle de Convention de coopération

Modèle de Convention de coopération Modèle de Convention de coopération En application : - de la loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ; - de

Plus en détail

Plan autisme 2013 / 2017 Synthèse du rapport d étape

Plan autisme 2013 / 2017 Synthèse du rapport d étape Plan autisme 2013 / 2017 Synthèse du rapport d étape Mai 2013 / avril 2015 Synthèse du rapport d étape du 3ème plan autisme - 16 avril 2015 - Le 3 ème plan autisme (2013/2017), publié en mai 2013, ce sont

Plus en détail

la scolarisation à domicile

la scolarisation à domicile LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Suivre Une scolarité adaptée à mes besoins Fiche 6 Mise à jour Juin 2016 Tout enfant a droit à la v Depuis la loi du 11 février 2005,

Plus en détail

Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir

Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir d intégration des enfants handicapés Le handicap résulte de 3 éléments : La déficience

Plus en détail

Centre d Action Médico Sociale Précoce

Centre d Action Médico Sociale Précoce Centre d Action Médico Sociale Précoce (CAMSP) pôle femme-enfant Qu est ce que le Centre d Action Médico-Sociale Précoce? Nos missions Vous avez pris contact avec le CAMSP polyvalent : c est un centre

Plus en détail

représenté par Adresse :. Représenté par.. Adresse :.. En préambule

représenté par Adresse :. Représenté par.. Adresse :.. En préambule Convention de partenariat entre la Ville de Rouen le Centre Ressources Autisme de Haute Normandie représenté par le CH Le Rouvray, et le CAMSP du CHU de Rouen Entre : 1. la Ville de Rouen représentée par

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale 1 LE CONTEXTE DE LA RECOMMANDATION 1.1 L intervention précoce : objectifs généraux Selon les données de l Inserm de 2004, en France, la prévalence des déficiences sévères de l enfant

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Lise Lemoine A destination des professionnels travaillant auprès de personnes porteuses de handicap (déficience intellectuelle) Lise Lemoine LemoineLisegmailcom SIRET : 524 435

Plus en détail

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale Sommaire Liste des textes arrêtée au 15 mai 2015 I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale I.1 - Cadre législatif et réglementaire général Loi n 2004-809 du 13 août 2004

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Histoire et Handicap Formation des auxiliaires de vie scolaire 2013-2014 Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Historique de la notion de handicap Evolution de la notion de «handicap» Origine anglaise

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

Centre d accueil familial spécialisé (CAFS) CESAP «Le Carrousel» historiques

Centre d accueil familial spécialisé (CAFS) CESAP «Le Carrousel» historiques Centre d accueil familial spécialisé (CAFS) CESAP «Le Carrousel» 7, Villa Montgolfier 94410 St Maurice Tel : 01.49.76.16.30 Fax : 01.49.76.16.39 Email : lecarrousel@cesap.asso.fr historiques Quelques éléments

Plus en détail

De nouvelles missions pour les RASED?

De nouvelles missions pour les RASED? De nouvelles missions pour les RASED? Une évolution des fonctions entre 2002 et 2009? Comment lire les textes? La circulaire de 2002 traite de l adaptation et de l intégration scolaire. Les deux situations

Plus en détail

INSTITUTIONS SOCIALES ET MEDICO-SOCIALES

INSTITUTIONS SOCIALES ET MEDICO-SOCIALES INSTITUTIONS SOCIALES ET MEDICO-SOCIALES Diplôme universitaire de Sécurité Sociale ELSM 83 Sce MGT Dr PI/SD fevrier 2011 Les institutions sociales et médico-sociales Définition du handicap Déficience :

Plus en détail

CAMSP. Centre d Action Médico Sociale Précoce. Livret d accueil

CAMSP. Centre d Action Médico Sociale Précoce. Livret d accueil CAMSP Centre d Action Médico Sociale Précoce Livret d accueil Madame, Monsieur, Il est exceptionnel qu un CAMSP soit géré par un C.C.A.S. C est pourquoi nous avons à cœur de proposer aux familles et aux

Plus en détail

Action N 3 type 1 - Adultes

Action N 3 type 1 - Adultes Action N 3 type 1 - Adultes Comprendre et accompagner les adultes avec TED (TSA) Les deux pôles adultes départementaux Bas-Rhin et Haut-Rhin développent leur mission de soutien aux familles d adultes avec

Plus en détail

Synthèse des travaux du groupe n 3 : «formation de s professionnels et des aidants naturels»

Synthèse des travaux du groupe n 3 : «formation de s professionnels et des aidants naturels» Synthèse des travaux du groupe n 3 : «de s professionnels et des aidants naturels» Rappel des axes de travail proposés au CTRA du 20 juin pour ce groupe de travail: - Inventaire de l offre de qualifiante

Plus en détail

1 une inscription dans un maillage multipartenarial

1 une inscription dans un maillage multipartenarial L équipe associée d évaluation et de diagnostic autisme Vannes 1 une inscription dans un maillage multipartenarial 2 composition de l équipe associée de Vannes. 3 - Missions et organisations actuelles.

Plus en détail

ADAPEI 72 PROJET DE CRÉATION DE PLATEFORMES MÉDICO-SOCIALES TERRITORIALISÉES: VERS UNE DIVERSIFICATION DE L OFFRE

ADAPEI 72 PROJET DE CRÉATION DE PLATEFORMES MÉDICO-SOCIALES TERRITORIALISÉES: VERS UNE DIVERSIFICATION DE L OFFRE 9 mai 2010 ADAPEI 72 PROJET DE CRÉATION DE PLATEFORMES MÉDICO-SOCIALES TERRITORIALISÉES: VERS UNE DIVERSIFICATION DE L OFFRE Les objectifs proposés en fonction des besoins recensés Une organisation innovante

Plus en détail

Dossier de presse. Première Unité d Enseignement en maternelle pour enfants autistes en Lorraine. Contacts presse :

Dossier de presse. Première Unité d Enseignement en maternelle pour enfants autistes en Lorraine. Contacts presse : Dossier de presse Première Unité d Enseignement en maternelle pour enfants autistes en Lorraine Contacts presse : ARS Lorraine : Marie RÉAUX responsable communication 03 83 39 79 02 marie.reaux@ars.sante.fr

Plus en détail

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée

Plus en détail

Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis

Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis 1. La classe Ulis La classe Ulis - Unité localisée pour l intégration scolaire - est le dispositif qui a pour mission d accueillir, au collège

Plus en détail

LES DROITS et PRESTATIONS MDPH. en faveur des enfants en situation de Handicap

LES DROITS et PRESTATIONS MDPH. en faveur des enfants en situation de Handicap LES DROITS et PRESTATIONS MDPH en faveur des enfants en situation de Handicap Les droits et prestations en faveur des enfants en situation de Handicap La commission se prononce «sur l orientation propre

Plus en détail

Le suivi de l élève en dispositif ULIS

Le suivi de l élève en dispositif ULIS Le suivi de l élève en dispositif ULIS Deux modes de suivi Deux modes de suivi Un suivi institutionnel Un suivi de proximité Les procédures L enseignant coordonnateur de l ulis ESS Les procédures Les procédures

Plus en détail

LE LIVRET D ACCUEIL. Le CAMSP est assuré par la MAIF pour les locaux et la responsabilité civile.

LE LIVRET D ACCUEIL. Le CAMSP est assuré par la MAIF pour les locaux et la responsabilité civile. LE LIVRET D ACCUEIL Les Centres d Action Médico Sociale Précoce polyvalent de l Essonne,(ouverts depuis avril 1999 et 2006) sont gérés par l Association ARISSE (Action et Ressource pour l Insertion Sociale

Plus en détail

mise à disposition d un auxiliaire de vie scolaire pour un élève handicapé de renouvellement

mise à disposition d un auxiliaire de vie scolaire pour un élève handicapé de renouvellement Demande mise à disposition d un auxiliaire de vie scolaire pour un élève handicapé de renouvellement d arrêt Cir. MEN 2003.093 du 11.06.2003 et 2004.117 du 15.07.04 Protocole d utilisation : I Ce document

Plus en détail

FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1 ère journée Le cadre institutionnel Le parcours de l élève handicapé

FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi. 1 ère journée Le cadre institutionnel Le parcours de l élève handicapé FORMATION DEPARTEMENTALE DES AVS Adaptation à l emploi 1 ère journée Le cadre institutionnel Le parcours de l élève handicapé Mission pour l Accompagnement de la Scolarisation des élèves Handicapés DSDEN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L Adapei-Aria de Vendée, l Education Nationale et l ARS signent une nouvelle convention concernant les unités d enseignement

DOSSIER DE PRESSE. L Adapei-Aria de Vendée, l Education Nationale et l ARS signent une nouvelle convention concernant les unités d enseignement DOSSIER DE PRESSE L Adapei-Aria de Vendée, l Education Nationale et l ARS signent une nouvelle convention concernant les unités d enseignement Jeudi 2 juin 2016 L ADAPEI-ARIA DE VENDEE ET L EDUCATION NATIONALE

Plus en détail

Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane

Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane . Scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap dans l académie de la Guyane Année scolaire 2009/2010 Conseiller Technique Académique pour la Scolarisation des enfants et des jeunes

Plus en détail

De la «femme de service» des salles d asile. à «l agent territorial spécialisé des écoles maternelles» IEN Irigny Soucieu Mornant

De la «femme de service» des salles d asile. à «l agent territorial spécialisé des écoles maternelles» IEN Irigny Soucieu Mornant De la «femme de service» des salles d asile à «l agent territorial spécialisé des écoles maternelles» La réglementation Loi du 30 octobre 1886 : organisation de l enseignement primaire «Une femme de service

Plus en détail

UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)

UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) UN ÉLEVE PRÉSENTE DES BESOINS QUE L ÉCOLE NE PEUT SATISFAIRE 1. Il ne bénéficie pas d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) TOUT a déjà été essayé dans la classe et dans l école pour essayer de

Plus en détail

REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques

REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques REFONDATION DE L ECOLE DE LA REPUBLIQUE : POSITIONS DE l AGEEM Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques Dans le cadre de la Refondation de l Ecole de la République,

Plus en détail

Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire

Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire À jour au 31 décembre 2007 Paragraphe 5 Établissements et services prenant en charge des enfants ou adolescents atteints de déficience visuelle

Plus en détail

Projet de Service SESSAD PEP 55

Projet de Service SESSAD PEP 55 Projet de Service Service d Education Spéciale et de Soins A Domicile SESSAD PEP 55 Service d éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD PEP) Site de Bar le Duc : 43, Rue de Champagne - BP 60013-55

Plus en détail

trouble complexe du développement. Parmi ces méthodes nous trouvons : l ABA (Analyse

trouble complexe du développement. Parmi ces méthodes nous trouvons : l ABA (Analyse Edith CARLIN Psychologue Diplôme Universitaire de Lille 3 Analyse du Comportement Appliquée aux Troubles du Développement et du Comportement - Structurer l environnement - Evaluer par des tests adaptés

Plus en détail

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap.

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Feuille de route du groupe de travail : les enfants et les adolescents de 0 à 16 ans. I- Introduction Vous avez

Plus en détail

Livret d accueil de :

Livret d accueil de : Livret d accueil de : IME de Sézanne 12 Rue des Récollets 51120 SEZANNE Tel : 03 26 80 71 87 Fax : 03 26 81 89068 ime.sezanne@wanadoo.fr Organisme gestionnaire ASOMPAEI (Association du Sud Ouest Marnais

Plus en détail

ACCUEIL DES MOINS DE TROIS ANS DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT

ACCUEIL DES MOINS DE TROIS ANS DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT ACCUEIL DES MOINS DE TROIS ANS DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT Identification de l'école Circonscription :... Nom de l'école... maternelle primaire Adresse... Tel :... Mél :... Forme d accueil et de scolarisation

Plus en détail

De nouvelles modalités d interventions pour le jeune et sa famille

De nouvelles modalités d interventions pour le jeune et sa famille De nouvelles modalités d interventions pour le jeune et sa famille 1- Une longue liste d attente 2- La particularité et la complexité des situations des jeunes TSL Manque d informations Multiplicité des

Plus en détail

La Champagne-Ardenne dispose de 100

La Champagne-Ardenne dispose de 100 Direction régionale des affaires sanitaires et sociales Bulletin statistique d informations sanitaires et sociales FLASH STAT Champagne-Ardenne En 2006, la Champagne- Ardenne accueille 3 510 enfants handicapés

Plus en détail

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH.

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH. LE FONCTIONNEMENT DES ULIS école Unité localisée pour l inclusion scolaire, dispositif pour l inclusion scolaire des élèves en situation de handicap dans le premier degré Ce document a été élaboré par

Plus en détail

Sous-direction Observation de la solidarité Bureau Handicap et Dépendance

Sous-direction Observation de la solidarité Bureau Handicap et Dépendance Les données de la DREES sur la scolarisation des enfants handicapés les enquêtes auprès s des structures pour personnes handicapées Enquêtes ES-handicap handicap et l enqul enquête Handicap - Santé Sous-direction

Plus en détail

Présentation CASH 24 mai La formation ASH.

Présentation CASH 24 mai La formation ASH. Présentation CASH 24 mai 2013 La formation ASH. Axes principaux de la politique académique La formation des équipes et des enseignants 2012-2013 Actions de formation diversifiées inscrites au plan académique

Plus en détail

F Foyer Départemental de l'enfance.

F Foyer Départemental de l'enfance. GLOSSAIRE A AAH : ADSEA : AED : AEEH : ARS ASH : AVS I : AVSM : AVSCo : Allocation Adulte Handicapé Association Départementale de la Sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence. Assistant d EDucation Allocation

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Tout enfant a droit au savoir et à la connaissance. Cela se traduit par le droit à l inscription dans l établissement scolaire de secteur, qu on appelle «établissement

Plus en détail