UE2-1 : BIOLOGIE CELLULAIRE ET TISSUS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE2-1 : BIOLOGIE CELLULAIRE ET TISSUS"

Transcription

1 UE2-1 : BIOLOGIE CELLULAIRE ET TISSUS Plan du document : Fiche descriptive de l UE.. P 1 Programme détaillé de l UE P4 Descriptif des séquences d apprentissage de l UE...P8 EQUIPE PEDAGOGIQUE RESPONSABLE Pr RANDRIANJAFISAMINDRAKOTROKA Nantenaina S. ENSEIGNANTS Pr RANDRIANJAFISAMINDRAKOTROKA Nantenaina S. Dr RANAIVOSON Haingo Voahangy Rabetafika NOMBRE DE CREDITS 4 SEMESTRE D ETUDES S1 TAILLE DU GROUPE >1500 DUREE ET CHARGE TOTALE DU TRAVAIL 40h ET (en présentiel) et 80h TPE ETUDIANT INTIULE DES ELEMENTS ECUE1 : BIOLOGIE CELLULAIRE CONSTITUTIFS/MATIERES CONSTITUANT ECUE2 : TISSUS L UE DEMARCHE PEDAGOGIQUE Présentiel enrichi : - Magistrale - Illustration par des schémas et prise de schémas légendés OBJECTIFS GENERAUX DE L UE Connaître la ou les origines et les structures microscopiques et constitutions moléculaires des différents composants cellulaires et tissulaires du corps humain OBJECTIFS SPECIFIQUES ECUE 1 : BIOLOGIE CELLULAIRE L étudiant doit:

2 Connaître les différentes méthodes d étude des cellules Pouvoir décrire la structure microscopique et donner la composition moléculaire de chaque élément étudié Etre capable d expliquer les mécanismes de ECUE 2 : TISSUS fonctionnement de chaque constituant de la cellule L étudiant doit être capable de : Donner la définition du tissu étudié Citer ses différents composants Décrire ses structures microscopique et moléculaire Donner les critères de classification utilisés Etablir la ou les corrélation(s) entre la ou les structure(s) et la ou les fonction(s) SEQUENCES D APPRENTISSAGE ECUE 1 : BIOLOGIE CELLULAIRE 1. Les méthodes d étude des cellules 2. Les constituants moléculaires de la cellule 3. Les mécanismes moléculaires fondamentaux 4. Le noyau interphasique 5. Le réticulum endoplasmique et les ribosomes 6. La mitochondrie 7. L appareil de golgi ECUE2 : TISSUS 1. Les tissus épithéliaux de revêtement 2. Les tissus épithéliaux glandulaires 3. Les populations cellulaires libres 4. Les tissus conjonctifs SUPPORTS RESSOURCES PEDAGOGIQUES Cours magistraux + projection de schémas légendés Bibliographie conseillée J. Poirier, J-L Ribadeau Dumas. Histologie. Masson Bruce Alberts, Dennis Bray, Julian Lewis, Martin Raff, Keith Roberts, James D.Watson. Biologie moléculaire de la cellule. Médecine Sciences Flammarion. Wolfgang Kühnel. Atlas de poche d histologie. Médecine- Sciences Flammarion ACTIVITES D APPRENTISSAGE Lecture des notes prises

3 Analyse de documents Questions-réponses EVALUATION DE L UE QCM : durée 1h30 mn à la fin du semestre CONDITIONS DE VALIDATION DES CREDITS Obtention d une note 10/20

4 Programme détaillé de l UE2-1 Biologie cellulaire et Tissus ECUE1 : BIOLOGIE CELLULAIRE I. METHODES D ETUDE DES CELLULES Objectifs - Citer et décrire les différentes méthodes d étude des cellules Paragraphe I-1 : Microscopes Paragraphe I-2 : Centrifugation Paragraphe I-3 : Cryofracture Microscopes optiques Microscopes électroniques Préparations cellulaires et tissulaires en vue d un examen au microscope Paragraphe I-4 : Technique de fractionnement cellulaire Paragraphe I-5 : Technologie de l ADN recombinant Paragraphe I-6 : Culture cellulaire Paragraphe I-7 : Immunohistochimie Paragraphe I-8 : Hybridation in situ II. CONSTITUANTS MOLECULAIRES DE LA CELLULE Objectifs - Citer les différents constituants des membranes biologiques - Décrire la structure moléculaire des différents constituants - Citer leurs rôles et leurs propriétés. Paragraphe II-1 : Structure des constituants au microscope (type de description: la membrane plasmique) : double couche lipidique, les protéines membranaires, les glucides membranaires Paragraphe II-2 : Propriétés Paragraphe II-3 : Trafic membranaire

5 III. COMPARTIMENTS CELLULAIRES Objectifs - Citer les différents compartiments de la cellule - Décrire leurs structures - Etablir les corrélations fonctionnelles entres ces différents compartiments Paragraphe III-1 : Mécanismes moléculaires fondamentaux Génome et code génétique Duplication de l ADN Réplication de l ARN Recombinaison génétique Synthèse des protéines Paragraphe III-2 : Noyau interphasique Structure Propriétés Paragraphe III-3 : Réticulum endoplasmique et ribosomes Variétés de réticulum endoplasmique Cas particuliers dans certains organes Synthèse, ciblage des ribosomes, types et propriétés Paragraphe III-4: Mitochondries Structure Fonctions et multiplication Paragraphe III-5: Appareil de Golgi Structure Rôles ECUE2 : TISSUS I. LES TISSUS EPITHELIAUX DE REVETEMENT

6 Objectifs - Classer les épithéliums de revêtement - Citer et expliquer les propriétés d un épithélium de revêtement Paragraphe I-1: Aspects morphologiques et répartition dans les organes Paragraphe I-2: Classification Paragraphe I-3: Propriétés II. LES TISSUS EPITHELIAUX GLANDULAIRES Objectifs - Enumérer les variétés de glandes - Classer les épithéliums glandulaires - Citer les molécules mise en jeu ainsi que leurs intérêts Paragraphe II-1: Propriétés Paragraphe II-2: Classification III. LES POPULATIONS CELLULAIRES LIBRES Objectifs - Décrire les propriétés de chaque élément - Décrire leur structure histologique Paragraphe III-1: Le Tissu sanguin Généalogie des éléments figurés du sang Les caractéristiques de chaque élément figuré Caractérisations moléculaires in situ Paragraphe III-2: Le Tissu lymphoïde Les tissus lymphoïdes diffus Les organes lymphoïdes

7 IV. LES TISSUS CONJONCTIFS Objectifs - Citer et décrire les différents constituants du tissu conjonctif - Décrire les principales variétés de tissu conjonctif Paragraphe IV-1: La structure histologique Les cellules Les fibres La substance fondamentale Paragraphe IV-2: Classification

8 ère Descriptif des séquences d apprentissage de l UE 2-1 : Biologie cellulaire et Tissus ECUE1 Biologie Cellulaire SEQUENCE : LES METHODES D ETUDE DES CELLULES Durée : 03 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Citer et décrire les différentes méthodes d étude des cellules - Microscope : les principes physiques, les principales étapes de préparation des cellules et des tissus selon le microscope à utiliser, les applications médicales (immunohistochimie, examen direct de microbes, ) - Centrifugation : principes et indications de la centrifugation différentielle et de la centrifugation en gradient - Cryofracture : technique de réalisation et intérêts - Fractionnement cellulaire : quel est l intérêt? - Technologie de l ADN recombinant : que peut on faire avec cette technique? quelles sont les possibilités offertes par cette technique? - Culture cellulaire : comment la réaliser? quels en sont les intérêts? - Immunohistochimie : quels sont les principes de base? quels en sont les intérêts? - Hybridation in situ : quels sont les principes de base? quels en sont les intérêts? - Bibliographie : J. Poirier, J-L Ribadeau Dumas. Histologie. Masson Bruce Alberts, Dennis Bray, Julian Lewis, Martin Raff, Keith Roberts, James D.Watson. Biologie moléculaire de la cellule. Médecine Sciences Flammarion. Wolfgang Kühnel. Atlas de poche d histologie. Médecine-Sciences Flammarion

9 ème SEQUENCE : LES CONSTITUANTS MOLECULAIRES DE LA CELLULE Durée : 03 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Citer et décrire la structure moléculaire des différents constituants de la membrane biologique - Dire leurs propriétés et leurs rôles. - Double couche lipidique : organisation, composition, propriétés, rôles - Protéines membranaires : disposition, composition, propriétés, rôles - Glucides membranaires : localisation, organisation, propriétés, rôles - Trafics membranaires : variétés, modalités de fonctionnement pour chaque variété - Bibliographie : idem

10 ème SEQUENCE : LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES FONDAMENTAUX Durée : 03 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Décrire les mécanismes de chaque évènement cité et dire leurs caractéristiques - Génome et code génétique : définitions, compositions, significations - Duplication de l ADN : mécanisme, caractéristiques, intérêts - Réplication de l ARN : mécanisme, caractéristiques, intérêts - Recombinaison génétique : variétés, mécanismes - Synthèse des protéines : structures engagées, principales étapes et maturation moléculaire, destinations des molécules synthétisées - Bibliographie : idem

11 è SEQUENCE : LE NOYAU INTERPHASIQUE Durée : 02 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Citer et décrire les différents constituants du noyau - Dire quels sont leurs caractéristiques et leurs rôles - En ce qui concerne la structure et les propriétés: o la membrane nucléaire : organisation, rôles o la lamina nucléaire : nature, rôles o le nucléoplasme : signification o la chromatine : variétés, significations o le nucléole : organisation, fonction avec les étapes de la synthèse des ribosomes - Bibliographie : idem - Référence webographie : avec les mots clés dans le site

12 è SEQUENCE :LE RETICULUM ENDOPLASMIQUE ET LES RIBOSOMES Durée : 03 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Décrire la structure des deux variétés de réticulum endoplasmique - Citer leurs rôles respectifs et expliquer leurs modalités de fonctionnement - Dire les étapes de la synthèse des ribosomes, leurs modes d association et leurs fonctions - Variétés de réticulum endoplasmique : structures, modes de fonctionnement et rôles joués selon les variétés de tissus - Pour les ribosomes : étapes de synthèse, modes d association, mécanisme du ciblage, et rôles - Bibliographie : idem

13 è SEQUENCE : LA MITOCHONDRIE Durée : 02 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Décrire la structure des mitochondries ainsi que ses fonctions - Structure : organisation microscopique et moléculaire de la mitochondrie - Fonctions : les phénomènes métaboliques et moléculaires fondamentaux inhérents à la synthèse des molécules d ATP et à la multiplication des mitochondries - Bibliographie : idem

14 è SEQUENCE : L APPAREIL DE GOLGI Durée : 02 heures A la fin de la séquence, les étudiant(e)s doivent être capable de : - Décrire la structure de l appareil de golgi et expliquer ses modalités de fonctionnement - Structure : organisation microscopique et moléculaire - Modalités de fonctionnement : les rapports avec les autres organites, les différents types de maturation selon les compartiments, le tri des molécules - Bibliographie : idem

15 ère ECUE2 : TISSUS SEQUENCE : LES TISSUS EPITHELIAUX DE REVETEMENT Durée : 05 h - Définir un épithélium de revêtement - Donner les critères de classification des épithéliums de revêtement - Citer et expliquer leurs propriétés - Concernant les aspects morphologiques et leur répartition dans les organes : les différentes formes de cellules et leurs critères de reconnaissance ; donner des exemples - Pour les critères de classification : citer les critères et expliquer comment on procède pour aboutir à une dénomination - Pour les propriétés : les citer et donner leurs particularités ; décrire les variétés de systèmes de jonction (cellule cellule, cellule - MEC) - Bibliographie J. Poirier, J-L Ribadeau Dumas. Histologie. Masson Bruce Alberts, Dennis Bray, Julian Lewis, Martin Raff, Keith Roberts, James D.Watson. Biologie moléculaire de la cellule. Médecine Sciences Flammarion. Wolfgang Kühnel. Atlas de poche d histologie. Médecine-Sciences Flammarion

16 2èm e séquence. LES TISSUS ÉPITHÉLIAUX GLANDULAIRES : Durée : 05 h. - Enumérer les variétés de glandes et les définir - Donner les critères de classification et les caractéristiques de chaque variété Ce qu il faut savoir - Concernant les propriétés : décrire les aspects morphologiques des variétés glandulaires et des cellules qui les composent - Concernant la classification : donner les critères de classification et expliquer pourquoi on aboutit à telle ou telle dénomination - Bibliographie : J. Poirier, J-L Ribadeau Dumas. Histologie. Masson Bruce Alberts, Dennis Bray, Julian Lewis, Martin Raff, Keith Roberts, James D.Watson. Biologie moléculaire de la cellule. Médecine Sciences Flammarion. Wolfgang Kühnel. Atlas de poche d histologie. Médecine-Sciences Flammarion

17 ème SEQUENCE : LES POPULATIONS CELLULAIRES LIBRES III-. Le tissu sanguin Durée : 04 h. - Citer les éléments figurés du sang et établir leur généalogie - Décrire les propriétés de chaque élément figuré du sang - Concernant la généalogie des éléments figurés du sang : dresser et commenter chaque arbre généalogique - Pour les caractéristiques de chaque élément : donner le nombre par ml, citer les propriétés, décrire l aspect morphologique et les rôles des éléments figurés du sang étudiés au cours - Power Point - Bibliographie : idem III- Le Tissu lymphoïde Durée : 02 h. - Citer les variétés de tissus lymphoïdes - Décrire leur structure histologique Pour le tissu lymphoïde diffus : donner ses caractéristiques et sa répartition Pour les organes lymphoïdes : savoir ce qu est la lymphe et son circuit dans l organisme; décrire la structure de base et donner la répartition des cellules zone par zone dans un ganglion ; définir les caractéristiques moléculaires de chaque type de lymphocyte et les mécanismes du déroulement de la défense immunitaire suivant les cas

18 - Power Point - Bibliographie - Webographie

19 ème SEQUENCE : LES TISSUS CONJONCTIFS : Durée : 06 h. - Donner la définition d un tissu conjonctif et citer ses potentialités - Décrire les différents constituants du tissu conjonctif et leurs rôles respectifs - Classer les tissus conjonctifs - Pour la structure histologique : pouvoir décrire la morphologie et la structure moléculaire des différents constituants du tissu conjonctif ; expliquer leurs propriétés et rôles - Pour la classification : dire les critères de classification et donner les différentes variétés de tissu conjonctif avec leurs propriétés et leurs localisations - Recherche de schémas complémentaire - Bibliographie : J. Poirier, J-L Ribadeau Dumas. Histologie. Masson Bruce Alberts, Dennis Bray, Julian Lewis, Martin Raff, Keith Roberts, James D.Watson. Biologie moléculaire de la cellule. Médecine Sciences Flammarion. Wolfgang Kühnel. Atlas de poche d histologie. Médecine-Sciences Flammarion

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne ULBI 101 Biologie Cellulaire L1 Le Système Membranaire Interne De la nécessité d un SMI Le volume augmente comme le cube de la dimension linéaire, alors que la surface n'est augmentée que du carré Une

Plus en détail

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 SudMédical Montpellier-Nîmes Établissement d Enseignement Supérieur Privé Espace Saint-Charles - 300, rue Auguste Broussonnet - 34090

Plus en détail

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek I) Les cellules procaryotes II) Les cellules eucaryotes o 1) Caractéristiques générales des cellules eucaryotes o 2) Organisation des cellules eucaryotes

Plus en détail

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Biologie LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Février 2006 I. L'INTRODUCTION Chaque cellule d'un organisme supérieur provient de la multiplication d'une cellule préexistante (cellule

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE RAPPORT GLOBAL

SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE RAPPORT GLOBAL SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE SERVICE DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et. Kanagawa Academy of Science and Technology

University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et. Kanagawa Academy of Science and Technology COMMUNIQUÉ DE PRESSE le 25 mars 2014 Une étude conjointe menée par University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et Kanagawa Academy of Science and Technology suggère que le sirop

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée EXAMENS D'ADMISSION Admission RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES MATIÈRES Préparation en 3 ou 4 semestres Formation visée Préparation complète en 1 an 2 ème partiel (semestriel) Niveau Durée de l examen

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Séquence 2. L expression du patrimoine génétique. Sommaire

Séquence 2. L expression du patrimoine génétique. Sommaire Séquence 2 L expression du patrimoine génétique Sommaire 1. La synthèse des protéines 2. Phénotypes, génotypes et environnement Synthèse de la séquence 2 Exercices de la séquence 2 Glossaire des séquences

Plus en détail

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments»

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» Master In silico Drug Design Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» 30NU01IS INITIATION A LA PROGRAMMATION (6 ECTS) Responsables : D. MESTIVIER,

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016

ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médical Reims - Établissement d Enseignement Supérieur Privé 8, allée du Vignoble 51100 REIMS Tél. : 03 26 97 74 58

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES Plan de cours STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES 101-FYA-PT Pondération 3-1-2 Gilles Bourbonnais (C360) gilles.bourbonnais@dgpc.ulaval.ca Sciences de la Nature / PASC@L http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015

Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015 Andrew Tolonen atolonen@genoscope.cns.fr Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015 A- Généralités I- La vie sur terre telle que nous la connaissons ne

Plus en détail

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Prof. Marc HENRY Chimie Moléculaire du Solide Institut Le Bel, 4, Rue Blaise Pascal 67070 Strasbourg Cedex, France Tél: 03.68.85.15.00 e-mail:

Plus en détail

Banque Agro-Veto Session 2014 Rapport sur les concours A filière BCPST

Banque Agro-Veto Session 2014 Rapport sur les concours A filière BCPST 1 Épreuve de biologie Épreuve non prise en compte au concours PC BIO Concours Nb cand. Moyenne Ecart type Note la plus basse Note la plus haute A BIO 2158 11,94 4,10 1 20 A ENV 883 13,54 3,69 1,5 20 Ce

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Guide PACES - 23/06/2010

Guide PACES - 23/06/2010 1 Guide PACES - 23/06/2010 Historiquement, la réforme de la PCEM 1 (pour 1 ère année du Premier Cycle des Etudes Médicales) a toujours fait débat, à savoir trouver la meilleure formule pour juguler l afflux

Plus en détail

MABioVis. Bio-informatique et la

MABioVis. Bio-informatique et la MABioVis Modèles et Algorithmes pour la Bio-informatique et la Visualisation Visite ENS Cachan 5 janvier 2011 MABioVis G GUY MELANÇON (PR UFR Maths Info / EPI GRAVITE) (là, maintenant) - MABioVis DAVID

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Cytokines & Chimiokines

Cytokines & Chimiokines Cytokines & Chimiokines I. (D après Förster, R. et al. (1999) Cell 99:23) Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l organisme, des souris déficientes pour le récepteur

Plus en détail

Génétique et génomique Pierre Martin

Génétique et génomique Pierre Martin Génétique et génomique Pierre Martin Principe de la sélections Repérage des animaux intéressants X Accouplements Programmés Sélection des meilleurs mâles pour la diffusion Index diffusés Indexation simultanée

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médical Sciences Bordeaux - Établissement d Enseignement Supérieur Privé Médical Sciences 52 rue de la Béchade - 33000

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales Aix 11 Septembre 2006 Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales «Sciences de la Vie» Jean-François DHAINAUT Président du Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur «Université Paris-Centre»

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

2 C est quoi la chimie?

2 C est quoi la chimie? PARTIE 1 AVANT LA CHIMIE VERTE... 2 C est quoi la chimie? L inconnu étant source d angoisse, nous allons essayer de définir les grands domaines de la chimie pour mieux la connaître, l appréhender et donc

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

Contrôle des connaissances

Contrôle des connaissances Pôle universitaire et technologique de Vichy Contrôle des connaissances A.P.E.M.K. ANNÉE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE Approuvé par : Le Conseil de gestion de la Faculté de Médecine du

Plus en détail

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Travaux pratiques de biologie... 17 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 26 Travaux d initiative personnelle encadrés

Plus en détail

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire :

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire : La physiologie neuro-musculaire : Introduction : Le neurone possède 3 propriétés indispensables pour assurer sa fonction au sein de l organisme : -l excitabilité : capacité à répondre à un stimulus -la

Plus en détail

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011)

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) Interlocuteur Eurofins Biosciences : Lionel GROSJEAN Eurofins Biosciences Responsable Formation Conseil RHD

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013 Se réorienter à l UFR Sciences en janvier 2013 Communément appelée «Faculté des Sciences» l Unité de Formation et de Recherche Sciences (UFR SFA) est une des 14 composantes de l Passerelle PACES Faculté

Plus en détail

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi Carnets pour d informations le patient et sa et famille de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN

Plus en détail

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année)

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Equipe pédagogique Université Bordeaux-1 Didier Morin, Michel Moenner, Sophie North, Gérard Tramu et IJsbrand Kramer Contact : i.kramer@iecb.u-bordeaux.fr

Plus en détail

Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre

Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Épreuve ÉCRITE de BIOLOGIE A...2 Épreuve ÉCRITE de BIOLOGIE B...9 Épreuve ORALE de BIOLOGIE...13 ANNEXE 1 : LISTE DES SUJETS D ORAL PROPOSÉS

Plus en détail

LA MALADIE DE WALDENSTRÖM expliquée au néophyte

LA MALADIE DE WALDENSTRÖM expliquée au néophyte LA MALADIE DE WALDENSTRÖM expliquée au néophyte Comment comprendre sa maladie de Waldenström lorsque l'on est ni médecin, ni biologiste? Bernard Cornillon, biochimiste à l'inserm, a rédigé ce document

Plus en détail

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Evaluer et prévenir le risque radiologique professionnel dans les opérations de radiographie industrielle La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Dr Irène Sari-Minodier Service

Plus en détail

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale A. El Ghorfi *, M. Boulanouar *, M. Cheggour*, N. Zahid ** * Département de biologie, ENS Marrakech ** Département d informatique,

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Cytokines ; Chimiokines

Cytokines ; Chimiokines Cytokines ; Chimiokines I. Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l'organisme, des souris déficientes pour le récepteur CCR7 de chimiokine ont été générées par recombinaison

Plus en détail

Conférence technique internationale de la FAO

Conférence technique internationale de la FAO Décembre 2009 ABDC-10/7.2 F Conférence technique internationale de la FAO Biotechnologies agricoles dans les pays en développement: choix et perspectives pour les cultures, les forêts, l élevage, les pêches

Plus en détail

Biomarqueurs en Cancérologie

Biomarqueurs en Cancérologie Biomarqueurs en Cancérologie Définition, détermination, usage Biomarqueurs et Cancer: définition Anomalie(s) quantitative(s) ou qualitative(s) Indicative(s) ou caractéristique(s) d un cancer ou de certaines

Plus en détail

Big data et sciences du Vivant L'exemple du séquençage haut débit

Big data et sciences du Vivant L'exemple du séquençage haut débit Big data et sciences du Vivant L'exemple du séquençage haut débit C. Gaspin, C. Hoede, C. Klopp, D. Laborie, J. Mariette, C. Noirot, MS. Trotard bioinfo@genopole.toulouse.inra.fr INRA - MIAT - Plate-forme

Plus en détail

Univers Vivant Révision. Notions STE

Univers Vivant Révision. Notions STE Univers Vivant Révision Notions STE Chap. 13) L Écologie 1) a) Qu est-ce que l empreinte écologique? L empreinte écologique correspond à la surface terrestre et aquatique totale nécessaire à un individu,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD

OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD Par le Pr YAYA MAHMOUT, Recteur/UDM Plan 1. Rappel du concept LMD 2. Présentation d une offre de formation selon la réforme LMD 3. Conclusion 2 1. Qu est-ce que le

Plus en détail

Observer : l'absence de noyau des hématies la petite taille des plaquettes la forme et la taille des noyaux (leucocytes) ACTIVITES ELEVES TS

Observer : l'absence de noyau des hématies la petite taille des plaquettes la forme et la taille des noyaux (leucocytes) ACTIVITES ELEVES TS 4.1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée 4.1.1 Les cellules de défense au microscope optique : Par l'observation d'une goutte de sang humain au microscope, repérer chaque type de cellule

Plus en détail

TITRE : On est tous séropositif!

TITRE : On est tous séropositif! PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : On est tous séropositif! classe : 3 ème durée : 30 min I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

Séquence 4. La nature du vivant. Sommaire. 1. L unité structurale et chimique du vivant. 2. L ADN, support de l information génétique

Séquence 4. La nature du vivant. Sommaire. 1. L unité structurale et chimique du vivant. 2. L ADN, support de l information génétique Séquence 4 La nature du vivant Sommaire 1. L unité structurale et chimique du vivant 2. L ADN, support de l information génétique 3. Synthèse de la séquence 4. Exercices Devoir autocorrectif n 2 Séquence

Plus en détail

Vue d ensemble de la vie microbienne

Vue d ensemble de la vie microbienne Vue d ensemble de la vie microbienne C HAPITRE D EUX I Structure cellulaire et évolution 22 2.1 Les structures cellulaires et virales 22 2.2 L organisation de l ADN dans les cellules microbiennes 24 2.3

Plus en détail

Séquence 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN

Séquence 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN Séquence 1 Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN Sommaire 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN 2. Variabilité

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Nous avons découvert dans la séquence 7 que les micro-organismes sont présents partout dans notre environnement et qu à la faveur d une lésion, ils sont capables de franchir nos

Plus en détail

Réforme DFGSM 2 et 3

Réforme DFGSM 2 et 3 Réforme DFGSM 2 et 3 texte paru JO 22 mars 2011, faisant suite à celle de la PACES 4 principes - pluridisciplinarité, avec UE intégrés, organe, fonction, santé publique - rejet de l exhaustivité (progression

Plus en détail

ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE

ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE Épreuve commune aux ENS de Cachan, Lyon, Paris et de l ENPC Durée

Plus en détail

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie Ergothérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie Ergothérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie Ergothérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 MédicalSup - Établissement d Enseignement Supérieur Privé Parc d activités de l Hippodrome - 3 allée d

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Les tests thyroïdiens

Les tests thyroïdiens Les tests thyroïdiens Mise à jour de juin 2007 par S. Fatio Réf: les images et les graphiques sont tirés de www.endotext.org (textbook d endocrinologie online et libre d accès) QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION

DOSSIER D'INSCRIPTION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE ECOLE D' INFIRMIERS ANESTHESISTES CONCOURS D ENTREE DOSSIER D'INSCRIPTION DATE LIMITE DE DEPOT LE DERNIER JOUR OUVRABLE DU MOIS DE MARS ANNEE N ECOLE INFIRMIERS

Plus en détail

Qu est-ce que la PACES?

Qu est-ce que la PACES? Qu est-ce que la PACES? Depuis la rentrée 2010, et selon l arrêté du 28 octobre 2009 publié au journal offi ciel du 17 novembre 2009, les premières années de médecine et de pharmacie, ainsi que celles

Plus en détail

NEUROPHYSIOLOGIE (2)

NEUROPHYSIOLOGIE (2) NEUROPHYSIOLOGIE (2) B - LE SYSTEME NERVEUX (SUITE) - NEURONES ET GLIOCYTES IV - LES NEURONES ET LES GLIOCYTES 1) OBJET DE LEUR ETUDE La NEUROPHYSIOLOGIE est l étude du fonctionnement du système nerveux.

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

Information génétique

Information génétique chapitre 3 Information génétique et division cellulaire L étude de la division cellulaire est abordée pour découvrir comment est transmise et conservée l information génétique portée par les chromosomes.

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

Plateforme Transgenèse/Zootechnie/Exploration Fonctionnelle IBiSA. «Anexplo» Service Transgenèse. Catalogue des prestations

Plateforme Transgenèse/Zootechnie/Exploration Fonctionnelle IBiSA. «Anexplo» Service Transgenèse. Catalogue des prestations Plateforme Transgenèse/Zootechnie/Exploration Fonctionnelle IBiSA «Anexplo» Service Transgenèse Catalogue des prestations 04/01/12 - Page 1 sur 8 Présentation du service de Transgenèse Le service de Transgenèse

Plus en détail

SYLLABUS MASTER. Mention BIOCHIMIE BIOTECHNOLOGIES

SYLLABUS MASTER. Mention BIOCHIMIE BIOTECHNOLOGIES SYLLABUS MASTER Mention BIOCHIMIE BIOTECHNOLOGIES Année universitaire 2011/2012 Le Master de Biochimie-BioTechnologies propose une association de formations professionnelles et de recherche sur les aspects

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

Formation «Audit comptable des établissements de crédit»

Formation «Audit comptable des établissements de crédit» Formation «Audit comptable des établissements de crédit» REFERENCE : 800 1. Objectif général Identifier les risques bancaires de l'audit comptable dans un environnement bancaire. Construire une démarche

Plus en détail

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques UE7 Cours n 9 C. LAMAZE 24.11.11 Elise GODEAU (partie1) Guillaume MERGENTHALER (partie2) Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques SOMMAIRE : I. L endocytose à récepteurs : la voie des clathrines

Plus en détail

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles - Sous-Direction des Services de Secours et des Sapeurs-Pompiers - DDSC 9 - JANVIER 1999 Date de mise

Plus en détail

TRANSFORMEZ VOTRE IMPÔT EN DON

TRANSFORMEZ VOTRE IMPÔT EN DON TRANSFORMEZ VOTRE IMPÔT EN DON Transformez votre impôt en don! Particuliers, au titre de l ISF, vous bénéficiez d une réduction d impôts de 75% du montant du don, dans la limite de 50 000. Vous avez 1000

Plus en détail

L interconnexion et l encapsulation des MEM s

L interconnexion et l encapsulation des MEM s L interconnexion et l encapsulation des MEM s O. PUIG L interconnexion et l encapsulation des MEM s! Les spécificités des MEM s par rapport à l état de l art de la µélectronique Procédés Mécanique Thermique

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES 2013-2014 PREMIERE ANNEE COMMUNE AUX ETUDES DE SANTE

REGLEMENT D ETUDES 2013-2014 PREMIERE ANNEE COMMUNE AUX ETUDES DE SANTE UFR de Médecine et de Pharmacie de Grenoble REGLEMENT D ETUDES 2013-2014 PREMIERE ANNEE COMMUNE AUX ETUDES DE SANTE Vu l'arrêté du 28 octobre 2009 relatif à la première année des études de santé DISPOSITIONS

Plus en détail

Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG

Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG Genomerge : role of genome merger and redundancy in plant evolution and adaptation Mathieu ROUSSEAU- GUEUTIN UMR-

Plus en détail

Les Animaux habitent presque toutes les parties de la biosphère. La structure et la fonction chez les Animaux : principes fondamentaux.

Les Animaux habitent presque toutes les parties de la biosphère. La structure et la fonction chez les Animaux : principes fondamentaux. 40 La structure et la fonction chez les Animaux : principes fondamentaux Concepts clés- 40.1 Les lois de la physique et le milieu régissent la taille et la forme des Animaux 40.2 Il y a une corrélation

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013 La Plateforme GALA Un projet régional structurant CPER 2007-2013 avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique Labellisé en avril 2009 Plateforme GALA : quel rôle? Principe

Plus en détail

Le déroulement de l animation

Le déroulement de l animation 10020_GererAnimer_p076p087 Page 83 Vendredi, 12. août 2005 9:00 09 Le déroulement de l animation DOSSIER 15 Correspondance référentiel Dossier Page livre élève Compétences professionnelles Savoirs associés

Plus en détail

PRESENTATION. Parcours de formation à distance A destination des personnels en contrats aidés

PRESENTATION. Parcours de formation à distance A destination des personnels en contrats aidés PRESENTATION Parcours de formation à distance A destination des personnels en contrats aidés PARCOURS : apprentissage des principaux outils bureautiques (les fondamentaux) Contenus de la formation constitutifs

Plus en détail

Conception de Médicament

Conception de Médicament Conception de Médicament Approche classique HTS Chimie combinatoire Rational Drug Design Ligand based (QSAR) Structure based (ligand et ou macromolec.) 3DQSAR Docking Virtual screening Needle in a Haystack

Plus en détail

grande simple microscope microscope inventé années 1825. biologie = cellule) et (logos de plus en Anglais. Utilise un La microscopie, 1665,

grande simple microscope microscope inventé années 1825. biologie = cellule) et (logos de plus en Anglais. Utilise un La microscopie, 1665, Cours de Biologie Cellulaire Présentés par Mr CHELLI A. FSNV 2012/ /2013 CHAPITRE I : INTRODUCTION A LA BIOLOGIE CELLULAIRE A- Introduction et définitionn de la biologie cellulaire : Il était difficile

Plus en détail