Guide pratique genevois. Informations aux témoins

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pratique genevois. Informations aux témoins"

Transcription

1 Guide pratique genevois Informations aux témoins Edition janvier 2011

2 Sommaire Sommaire Préambule 3 1. Obligation de se présenter 4 2. Défaut de comparution 5 3. Obligation de témoigner 6 4. Refus de témoigner 7 5. Témoignage et faux témoignage 8 6. Indemnités 9 7. Textes de référence et liens 10

3 Préambule Préambule Le témoignage est un devoir civique qui se déroule selon des règles précises entraînant pour la personne appelée à témoigner des droits et des obligations. Que ce soit en matière civile, pénale ou administrative, les lois de procédure prévoient toutes la possibilité pour les juges en charge d un dossier, de procéder à l audition de témoins pour établir les faits d une cause. Le témoignage est l un des moyens de preuve. Il est parfois le seul, par exemple lorsque aucun document écrit n a été établi entre les parties en litige. Les personnes citées comme témoins ne sont pas considérées comme des parties à la procédure. Elles ne sont en aucune façon mises en cause dans le procès. Les juges ou les parties comptent sur leur témoignage pour établir un fait. La présente brochure traite des droits et obligations communs aux trois procédures, civile, pénale et administrative. Au besoin, les cas propres à une procédure sont mentionnés comme tels.

4 Obligation de se présenter Obligation de se présenter Toute personne citée régulièrement comme témoin par un tribunal, est tenue de par la loi de se présenter, qu elle ait l obligation ou non de déposer (voir cidessous). La seule exception à cette règle est le juste motif (par exemple : maladie) permettant de demander le renvoi de l audience à une date ultérieure. Si la personne citée à témoigner est infirme ou atteinte d une maladie grave, les juges peuvent, en cas d urgence, se déplacer à son chevet avec leur greffier ou greffière afin de recueillir sa déposition. Enfin, la personne citée comme témoin ne sait pas, en principe, sur quel sujet portera son audition. Elle n a pas à connaître les questions à l avance ni à préparer les réponses.

5 Défaut de comparution Le défaut de comparution, sans justifier d une excuse légitime, peut entraîner la condamnation à une amende d un montant maximal de CHF Défaut de comparution Le témoin peut se voir convoquer à nouveau, voire amener au Tribunal par la force publique.

6 Obligation de témoigner Obligation de témoigner Sauf les exceptions prévues par la loi, la personne capable de discernement est tenue de témoigner lorsqu elle est citée comme témoin. Exceptions : - En procédure civile, toute personne qui n a pas la qualité de partie peut être citée comme témoin (sous réserve des exceptions prévues aux articles 165 et 166 CPC). - En procédure pénale, toute personne de plus de 15 ans qui n a pas participé à l infraction et qui n a pas la qualité de partie plaignante peut être entendue comme témoin. Les personnes qui ne peuvent être auditionnées en tant que témoins peuvent toutefois être entendues comme personnes appelées à donner des renseignements. Par ailleurs, une personne peut refuser de témoigner lorsque son témoignage pourrait la compromettre pénalement ou civilement ou compromettre pénalement ses proches. - En procédure administrative, certaines personnes (notamment celles ayant des relations familiales proches avec une partie) ne peuvent être entendues qu à titre de renseignement, soit, sans avoir été exhortées à dire la vérité. - La personne astreinte au secret de fonction, fonctionnaire ou employé d Etat, ne peut être entendue comme témoin que si l autorité dont elle dépend lève le secret de fonction. Si elle est déliée de son secret de fonction par l autorité supérieure compétente, cette personne ne peut alors refuser son témoignage. - Certaines personnes ne peuvent témoigner en raison du secret professionnel qui les lie à une partie. Tel est le cas, par exemple, du médecin, de l ecclésiastique, de l avocat. Toutefois, si une telle personne est déliée du secret par celui ou celle qui le lui a confié, elle peut alors déposer comme témoin, sans en avoir l obligation.

7 Refus de témoigner Hormis les exceptions susmentionnées, la personne qui refuse de témoigner peut être condamnée à une amende, dont le montant peut s élever à CHF , selon la procédure applicable. Refus de témoigner Elle peut être également condamnée aux frais occasionnés par sa citation et à des dommages-intérêts envers les parties.

8 Témoignage et faux témoignage Témoignage et faux témoignage Au début de la première audition, le Tribunal interroge le témoin,, après l avoir exhorté à dire la vérité.. Le Tribunal pose les questions qu il estime utiles. La personne entendue comme témoin s exprime librement. Elle peut également être interrogée par les parties ou leurs conseils. Elle répond spontanément, et sans s être préparée, aux questions du Tribunal. Il lui suffit de faire état de ce qu elle sait ou de ce dont elle se souvient. Il est important que la personne entendue comme témoin n affirme que ce dont elle est sûre. Il ne lui sera jamais reproché de ne plus se souvenir d un fait. Un faux témoignage peut entraîner l ouverture d une procédure pénale contre son auteur. En procédure pénale, celui-ci ou celle-ci peut faire l objet d une arrestation immédiate. Le faux témoignage constitue en effet une infraction, au sens de l article 307 du code pénal suisse. Dans certains cas, le Tribunal peut procéder à la confrontation entre deux témoins.

9 Indemnités Indemnités Sur demande, la personne citée à témoigner peut être indemnisée pour être venue déposer. Elle doit avoir subi un dommage effectif (par exemple perte de gain ou frais de transport). Le Tribunal fixe l indemnité sur la base des éléments fournis. L indemnité est encaissée auprès des services financiers du Pouvoir judiciaire.

10 Textes de référence Textes de référence Les articles de lois relatifs aux principes énoncés dans la présente brochure se trouvent dans les lois suivantes : Code de procédure civile (fédéral) : RS 272 (surtout les art. 160 ss et 169 ss) Code de procédure pénale (fédéral) : RS (surtout les art. 162 ss) Loi sur la procédure administrative (cantonale) : E 5 10 (surtout les art. 28 ss) 10

11

12 Guide pratique genevois Edition janvier 2011

Information aux témoins. La justice pratique

Information aux témoins. La justice pratique Information aux témoins La justice pratique www.ge.ch/justice Sommaire Vous êtes cité-e comme témoin et vous cherchez des informations sur ce rôle? Le témoignage est un devoir civique qui se déroule selon

Plus en détail

Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter.

Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter. Vous êtes témoin Introduction Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter. Cette brochure vous informe

Plus en détail

Fiche n 1 Comment s organise la justice en France et quel est son rôle?

Fiche n 1 Comment s organise la justice en France et quel est son rôle? Fiche n 1 Comment s organise la justice en France et quel est son rôle? 5 6 1) A l aide du doc 1 : Pourquoi ne peutil pas y avoir de société sans justice? Quels sont ses rôles? ) A l aide des docs,3,4,5,6

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 6. Loi du 4 octobre 999 sur l assistance judiciaire Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 0 mars 999 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER

Plus en détail

Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier

Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier Règlement de juridiction de la Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») L assemblée des délégués de la Fédération, En vertu de l article 7.1 alinéa 3 des statuts de la Fédération, Décide : I. Introduction

Plus en détail

Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances

Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances I) Intervention volontaire Article 328 L'intervention volontaire est principale ou accessoire. Article 329 L'intervention est principale lorsqu'elle

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire de l Etat

Projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire de l Etat Projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire de l Etat Texte du projet de règlement grand-ducal Nous Henri, Grand-Duc

Plus en détail

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 15 décembre 2008 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 16 de l ordonnance

Plus en détail

Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative

Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative 313.32 du 25 novembre 1974 (Etat le 1 er avril 2004) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 33, al. 3, 36, 42, al. 3, 94 et 107,

Plus en détail

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, Procédure pénale militaire Avant-projet (PPM) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national 1 du, et la prise

Plus en détail

Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical

Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical Rôle du Conseil Départemental de l Ordre des Médecins lors de la saisie d un dossier médical Mémorial ACTe mercredi 14 octobre 2015. Dr Charles SEMIRAMOTH 1 Quand? La saisie est effectuée dans le cadre

Plus en détail

Avant-projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire

Avant-projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire Avant-projet de règlement grand-ducal fixant les conditions et modalités de la mise en œuvre de l assistance juridique du fonctionnaire Texte du projet de règlement grand-ducal Nous Henri, Grand-Duc de

Plus en détail

EC3 La justice en France

EC3 La justice en France EC3 La justice en France Pourquoi l image de DSK menottée pose-t-elle problème? A quoi sert la présomption d innocence? Néanmoins, DSK a-t-il été libéré? Pourquoi? Pourquoi alors a-t-elle été publiée?

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 25 SEPTEMBRE 2012 P.11.2087.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.11.2087.N A. T., prévenu, demandeur, Me Steven Vandebroek, avocat au barreau de Hasselt. I. LA PROCÉDURE DEVANT LA COUR Le pourvoi

Plus en détail

Le conseil de prud hommes

Le conseil de prud hommes Le conseil de prud hommes Institutions Mars 2006 Les compétences Les acteurs La procédure Le jugement Le recours Le conseil de prud hommes est chargé de concilier et, en cas d échec, de juger les litiges

Plus en détail

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008

LOI N /AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 LOI N 026-2008/AN PORTANT REPRESSION DES ACTES DE VANDALISME COMMIS LORS DES MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQU E. SPECIAL JO N 3 DU 23 JUIN 2008 L ASSEMBLEE NATIONALE Vu la Constitution ; Vu la résolution

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 11526 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

Comment porter plainte?

Comment porter plainte? Comment porter plainte? 1 La plainte simple 2 La plainte avec constitution de partie civile 3 La citation directe 4- Choisir la stratégie adaptée 1- La plainte simple (1/2) Le dépôt de plainte Plainte

Plus en détail

Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions

Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions (LAVI) 312.5 du 4 octobre 1991 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 64 bis et 64 ter de la constitution

Plus en détail

Décision du 19 mai 2015 Cour des plaintes

Décision du 19 mai 2015 Cour des plaintes B u n d e s s t r a f g e r i c h t T r i b u n a l p é n a l f é d é r a l T r i b u n a l e p e n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l p e n a l f e d e r a l Numéro de dossier: BG.2014.30 Décision

Plus en détail

Décret fixant les émoluments et autres indemnités en matière de juridiction pénale 1) (Abrogé le 24 mars 2010)

Décret fixant les émoluments et autres indemnités en matière de juridiction pénale 1) (Abrogé le 24 mars 2010) 176.51 Décret fixant les émoluments et autres indemnités en matière de juridiction pénale 1) (Abrogé le mars 010) du décembre 1986 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article de la loi

Plus en détail

Objectifs : Tout sapeur pompier. Références : Code de procédure pénale. Contenu : I La saisine du tribunal correctionnel

Objectifs : Tout sapeur pompier. Références : Code de procédure pénale. Contenu : I La saisine du tribunal correctionnel FICHE PRATIQUE Définitions Ordonnance de renvoi : décision par laquelle la juridiction d'instruction met le prévenu à la disposition de la juridiction de jugement, lorsque des charges suffisantes ont été

Plus en détail

REQUÊTE EN OBTENTION D UN AVOCAT RÉMUNÉRÉ PAR L ÉTAT (REQUÊTE DE TYPE ROWBOTHAM)

REQUÊTE EN OBTENTION D UN AVOCAT RÉMUNÉRÉ PAR L ÉTAT (REQUÊTE DE TYPE ROWBOTHAM) Numéro de dossier COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE SA MAJESTÉ LA REINE ET (votre nom, en caractères d imprimerie) REQUÊTE EN OBTENTION D UN AVOCAT RÉMUNÉRÉ PAR L ÉTAT (REQUÊTE DE TYPE ROWBOTHAM)

Plus en détail

Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat

Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat du 19 avril 2005 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 41 et 42 de la loi du 3 septembre 2003 concernant la profession d'avocat

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres SUEDE Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie Est adopté ce qui suit Dispositions

Plus en détail

FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS

FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS FICHE PROCEDURE L ACTION PENALE DES ASSOCIATIONS LES TROIS TYPES D INFRACTION PENALES Tribunal de police Tribunal correctionnel Cour d assises Contraventions Délits Crimes Elles ne peuvent être poursuivies

Plus en détail

Le nouveau droit de l entretien de l enfant : procédure et mise en œuvre. François Bohnet

Le nouveau droit de l entretien de l enfant : procédure et mise en œuvre. François Bohnet Le nouveau droit de l entretien de l enfant : procédure et mise en œuvre François Bohnet Plan I. Introduction II. Procédure applicable aux enfants dans les affaires de droit de la famille III. Autres dispositions

Plus en détail

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S 9 LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S Droit pénal des mineur-e-s La poursuite et le traitement des infractions commises par des mineur-e-s sont régis par la loi fédérale sur le droit pénal des mineurs

Plus en détail

Guide pratique genevois. Assistance juridique

Guide pratique genevois. Assistance juridique Guide pratique genevois Assistance juridique Edition janvier 2011 Sommaire Sommaire Préambule 3 1. Qu est-ce que l assistance juridique? 4 2. Qui peut bénéficier de l assistance juridique? 5 3. Comment

Plus en détail

Art. 8 Dessaisissement volontaire S il l estime opportun, le directeur peut, en tout temps, transmettre la procédure au tribunal.

Art. 8 Dessaisissement volontaire S il l estime opportun, le directeur peut, en tout temps, transmettre la procédure au tribunal. 1 von 6 13.09.2010 11:15 Site officiel de l'etat de Genève Accueil Recherche Annuaire Départements Législation genevoise Loi sur les juridictions pour enfants et adolescents (LJEA) Tableau historique E

Plus en détail

112 e session Jugement n o 3065

112 e session Jugement n o 3065 Organisation internationale du Travail Tribunal administratif International Labour Organization Administrative Tribunal 112 e session Jugement n o 3065 LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF, Vu la quatrième requête

Plus en détail

TARIF des dépens en matière civile (TDC)

TARIF des dépens en matière civile (TDC) Adopté le 23..200, entrée en vigueur le 0.0.20 - Etat au 0.0.203 (en vigueur) TARIF 270..6 des dépens en matière civile (TDC) du 23 novembre 200 LE TRIBUNAL CANTONAL DU CANTON DE VAUD vu l'article 96 du

Plus en détail

Les élèves de 4 ème EGPA vous présentent le travail d une année autour du thème de la justice en partenariat avec l association «Justice et Ville» du

Les élèves de 4 ème EGPA vous présentent le travail d une année autour du thème de la justice en partenariat avec l association «Justice et Ville» du Les élèves de 4 ème EGPA vous présentent le travail d une année autour du thème de la justice en partenariat avec l association «Justice et Ville» du Tribunal de Grande Instance de Créteil. Définition:

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 8 JUIN 2011 P.11.0516.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.11.0516.F I. O. K. L. accusé, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseils Maîtres Yannick De Vlaeminck, Pierre Monville et Barbara

Plus en détail

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Elisabeth MACHADO, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Elisabeth MACHADO, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public N 39 / 2014 pénal. du 23 octobre 2014. Not. 9416/00/CD Numéro 3406 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet Les nouveautés en procédure civile suisse 2014 François Bohnet Modifications législatives Modification des art. 299, 300 et 301 CPC par l annexe ch. 2 de la LF du 21 juin 2013 sur l autorité parentale

Plus en détail

Le point sur le certificat de travail

Le point sur le certificat de travail ------------------------------------------ Page 1 Source : Liaisons Sociales Quotidien 27 août 2014 Le point sur le certificat de travail Depuis le 1er juin 2014, dans le certificat de travail délivré

Plus en détail

Version novembre 2015 Guide du parcours d une recours. GUIDE DU recours contre la décision du CPAS

Version novembre 2015 Guide du parcours d une recours. GUIDE DU recours contre la décision du CPAS Version novembre 2015 Guide du parcours d une recours GUIDE DU recours contre la décision du CPAS GUIDE DU RECOURS CONTRE LA DECISION DU CPAS en treize pas... Que dois-je faire face à une décision du CPAS?

Plus en détail

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales [Signature] [QR Code] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales du L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX EN MATIÈRE CIVILE...

COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX EN MATIÈRE CIVILE... TABLE DES MATIÈRES TARIFS (feuilles grises) : TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE... I TARIF DES INDEMNITÉS ET LES ALLOCATIONS PAYABLES AUX TÉMOINS ASSIGNÉS DEVANT LES

Plus en détail

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION République française ART. 127 À 131-15 DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION Dernière modification du texte le 18 mars 2012 Document généré le 2 avril 2012 Copyright

Plus en détail

Comment le médecin doit-il agir lorsque le patient le soupçonne d avoir commis une faute de diagnostic ou de traitement?

Comment le médecin doit-il agir lorsque le patient le soupçonne d avoir commis une faute de diagnostic ou de traitement? Comment le médecin doit-il agir lorsque le patient le soupçonne d avoir commis une faute de diagnostic ou de traitement? 1 Introduction 1/3 La presse multiplie les chroniques relatives à des cas de responsabilité

Plus en détail

LA REPRESSION PENALE EN URBANISME ET EN ENVIRONNEMENT: DU PROCES-VERBAL A LA CONDAMNATION

LA REPRESSION PENALE EN URBANISME ET EN ENVIRONNEMENT: DU PROCES-VERBAL A LA CONDAMNATION LA REPRESSION PENALE EN URBANISME ET EN ENVIRONNEMENT: Christophe THIEBAUT Avocat PAQUES, NOPERE & THIEBAUT Assistant UCL Maître de conférences FUCAM II- L INFORMATION III- LE PROCES PENAL 1 * Un élément

Plus en détail

Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation

Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation CHAPITRE V. - Régime disciplinaire Art. L1215-1. Les dispositions du présent chapitre sont applicables à tous les membres du personnel communal, à

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

modifiant la loi sur le droit de cité fribourgeois

modifiant la loi sur le droit de cité fribourgeois Loi du 9 mai 2007 Entrée en vigueur :... modifiant la loi sur le droit de cité fribourgeois Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 38 de la Constitution fédérale du 18 avril 1999; Vu la loi

Plus en détail

Association FIDUCIAIRE SUISSE Union Suisse des Fiduciaires. Règlement relatif à la procédure en matière de déontologie

Association FIDUCIAIRE SUISSE Union Suisse des Fiduciaires. Règlement relatif à la procédure en matière de déontologie Association FIDUCIAIRE SUISSE Union Suisse des Fiduciaires Règlement relatif à la procédure en matière de déontologie du 9 novembre 0 . Compétences de la Commission de déontologie La Commission de déontologie

Plus en détail

LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS --- Présentation rapide -

LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS --- Présentation rapide - LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES MEDECINS Présentation rapide - M. Blaise SIMONI Président de la chambre de première instance de l Ordre des médecins d Ile-de-France - Quelles

Plus en détail

Audition de l'enfant: enjeux et modalités (français)

Audition de l'enfant: enjeux et modalités (français) La protection de l enfant et de l adulte en pleine mutation Expériences pratiques des 20 derniers mois Journées d étude des 2 et 3 septembre 2014 à Bienne Atelier 9 Audition de l'enfant: enjeux et modalités

Plus en détail

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18 Présentation 3 Chapitre 1 Les principes généraux de la procédure pénale française 17 1 Le compromis entre procédure accusatoire et procédure inquisitoire 17 Les éléments de la procédure accusatoire 17

Plus en détail

Le secret professionnel sous la loupe 18 octobre Histoire de la Commission du secret professionnel Dre Sandra Burkhardt Présidente

Le secret professionnel sous la loupe 18 octobre Histoire de la Commission du secret professionnel Dre Sandra Burkhardt Présidente Le secret professionnel sous la loupe 18 octobre 2016 Histoire de la Commission du secret professionnel Dre Sandra Burkhardt Présidente 1 Pourquoi le secret professionnel médical? Respect sphère privée

Plus en détail

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES. AUDIENCE DU 14 avril 2016

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES. AUDIENCE DU 14 avril 2016 En cause: Mr A, domicilié XXX et Mme. B, XXX. SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES AUDIENCE DU 14 avril 2016 Demandeurs ne comparaissant pas personnellement et représenté à l audience

Plus en détail

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage En vigueur dès le 1 er janvier 2013 La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (ci-après : la Chambre

Plus en détail

III L exécution des peines

III L exécution des peines III L exécution des peines LE ROLE DU PARQUET DIVERSES PROCEDURES : CUMUL CONFUSION DES PEINES LES CAS D INEXECUTION 1 L exécution des peines par le Parquet MISE EN FORME DES PIECES : La «minute» constitue

Plus en détail

L ORGANISATION JUDICIAIRE

L ORGANISATION JUDICIAIRE L ORGANISATION JUDICIAIRE LES TRIBUNAUX EN FRANCE I. Les principes généraux du système judiciaire o Deux ordres de juridiction o Le double degré de juridiction o La collégialité des décisions o La professionnalisation

Plus en détail

INSTITUTIONS JUDICIAIRES

INSTITUTIONS JUDICIAIRES INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT Fatou Kiné CAMARA Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement FSJP/UCAD INSTITUTIONS JUDICIAIRES INTRODUCTION LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA JUSTICE

Plus en détail

Loi du 10 août 2011 sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs

Loi du 10 août 2011 sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs Attention les dispositions ci-dessous ne sont que des extraits de la loi citée, le texte les reproduit fidèlement mais le document ne reproduit pas de nombreuses dispositions estimées moins pertinentes

Plus en détail

Marie-Chantal May Canellas (présidente du collège), Pascal Mollard, Michael Beusch, juges, Lysandre Papadopoulos, greffier.

Marie-Chantal May Canellas (présidente du collège), Pascal Mollard, Michael Beusch, juges, Lysandre Papadopoulos, greffier. B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i f f é d é r a l T r i b u n a l e a m m i n i s t r a t i v o f e d e r a l e T r i b u n a l a d m i n i s t r a

Plus en détail

CORRIGE QCM ATS JUIN 2010

CORRIGE QCM ATS JUIN 2010 CORRIGE QCM ATS JUIN 2010 Question N 1 1 POINT (ou 0) - Un palliatif des insuffisances des dispositifs sociaux - Un dispositif pour aider les personnes qui sont dans l impossibilité d agir dans la vie

Plus en détail

ARREST van in de zaak A 96/ ARRET du dans l affaire A 96/

ARREST van in de zaak A 96/ ARRET du dans l affaire A 96/ BENELUX-GERECHTSHOF COUR DE JUSTICE BENELUX A 96/3/10 ARREST van in de zaak A 96/3 ------------------------- Inzake : COTRABEL BVBA tegen LAUTE DIRK Procestaal : Nederlands En cause : ARRET du dans l affaire

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE DROIT DE CITE COMMUNAL (des 19 avril et 29 novembre 2010)

REGLEMENT SUR LE DROIT DE CITE COMMUNAL (des 19 avril et 29 novembre 2010) REGLEMENT SUR LE DROIT DE CITE COMMUNAL (des 19 avril et 29 novembre 2010) LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE FRIBOURG Vu : - la Loi fédérale du 29 septembre 1952 sur l acquisition et la perte de la nationalité

Plus en détail

Loi sur la responsabilité des collectivités publiques et de leurs agents du 10 mai 1978

Loi sur la responsabilité des collectivités publiques et de leurs agents du 10 mai 1978 - 1 - Loi sur la responsabilité des collectivités publiques et de leurs agents du 10 mai 1978 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 21 de la Constitution cantonale; sur la proposition du Conseil

Plus en détail

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE MONS Section de MONS 7000 MONS, Rue de Nimy, 70

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE MONS Section de MONS 7000 MONS, Rue de Nimy, 70 1 er feuillet TRIBUNAL DU TRAVAIL DE MONS Section de MONS 7000 MONS, Rue de Nimy, 70 JUGEMENT PRONONCE A L'AUDIENCE PUBLIQUE DU 09 NOVEMBRE 2011 R.G.n 10/3073/A Rép. A.J. n La 2 ème Chambre du Tribunal

Plus en détail

Partie I Les principes directeurs de la procédure pénale

Partie I Les principes directeurs de la procédure pénale Procédure Pénale Rennes I Wester-Ouisse Plan de cours 2015-2016 Bibliographie : - Procédure pénale, Pradel, Cujas - Procédure pénale, Ambroise Castérot et Bonfils (PUF) - Procédure pénale, Bouloc, précis

Plus en détail

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l article

Plus en détail

comparant par la SELARL BERQUET, société d Avocat au barreau de NOUMEA,

comparant par la SELARL BERQUET, société d Avocat au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 05/00038 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 17 Mars 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR :

Plus en détail

LE TEMOIGNAGE MENSONGER

LE TEMOIGNAGE MENSONGER LE TEMOIGNAGE MENSONGER L infraction consiste en un témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d une commission rogatoire.

Plus en détail

Procédure de discipline dans la FPT

Procédure de discipline dans la FPT Procédure de discipline dans la FPT Les fonctionnaires sont responsables de l exécution des tâches qui lui sont confiées et peut commettre une faute dans l exercice de ses fonctions. Une sanction ou pas

Plus en détail

INFORMATIONS A L ATTENTION DES JURES

INFORMATIONS A L ATTENTION DES JURES INFORMATIONS A L ATTENTION DES JURES En tant que citoyen(ne), vous avez été appelé(e) à siéger à la cour d assises aux côtés de magistrats professionnels, pour participer au jugement des affaires les plus

Plus en détail

Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature

Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 169, al. 1, et 191a, de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du 28 février

Plus en détail

Le comité de. discipline

Le comité de. discipline Le comité de discipline Copyright, Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec Dépot légal : 2010 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-921749-82-4

Plus en détail

Tribunal fédéral 4A_674/2015, Newsletter

Tribunal fédéral 4A_674/2015, Newsletter Tribunal fédéral 4A_674/2015 Ière Cour de droit civil Arrêt du 22 septembre 2016 Résumé et analyse Proposition de citation : Alexandre Guyaz, Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 4A_674/2015, Newsletter

Plus en détail

Vous êtes juré D après «les fiches de la Justice»

Vous êtes juré D après «les fiches de la Justice» Vous êtes juré D après «les fiches de la Justice» http://www.justice.gouv.fr En tant que citoyen, vous pouvez être appelé à siéger à la cour d assises, aux côtés de magistrats professionnels, pour juger

Plus en détail

La parole de l enfant l en justice : on peut certainement mieux faire!

La parole de l enfant l en justice : on peut certainement mieux faire! La parole de l enfant l en justice : on peut certainement mieux faire! Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny Président de DEI-France Angers vendredi 9 octobre 2005 1 L

Plus en détail

des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile

des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile 7. Tarif du 8 juin 988 des honoraires et débours d avocat dus à titre de dépens en matière civile Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 8 de la loi du 0 mai 977 sur la profession d avocat

Plus en détail

sur la responsabilité civile des collectivités publiques et de leurs agents Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la responsabilité civile des collectivités publiques et de leurs agents Le Grand Conseil du canton de Fribourg 6. Loi du 6 septembre 986 sur la responsabilité civile des collectivités publiques et de leurs agents Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 4 bis de la Constitution cantonale ; Vu le message

Plus en détail

Mémorandum concernant les plagiats

Mémorandum concernant les plagiats Mémorandum concernant les plagiats. Fondements juridiques et directives Loi du 9 novembre 997 sur l Université (LUni ; RSU.0.) Statuts du 3 mars 2000 de l Université de Fribourg (ci-après: statuts-uni

Plus en détail

Règlement du Tribunal fédéral des assurances

Règlement du Tribunal fédéral des assurances Règlement du Tribunal fédéral des assurances (Cour des assurances sociales du Tribunal fédéral) du 16 novembre 1999 Le Tribunal fédéral des assurances, vu les art. 122 ss de la loi fédérale d organisation

Plus en détail

Loi sur les amendes d ordre*

Loi sur les amendes d ordre* Délai référendaire: 7 juillet 2016 Loi sur les amendes d ordre* (LAO) du 18 mars 2016 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 123, al. 1, de la Constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Les lois en rapport avec les animaux domestiques

Les lois en rapport avec les animaux domestiques Les lois en rapport avec les animaux domestiques La chasse et les animaux domestiques Régulièrement des animaux de compagnie, principalement des chats et des chiens, sont victimes de la barbarie ou de

Plus en détail

La «chaîne pénale» Plainte et main courante :

La «chaîne pénale» Plainte et main courante : La «chaîne pénale» Plainte et signalement : Le signalement permet de prévenir les professionnels de la protection de l enfance d une situation de maltraitance (physique ou affective). Il s agit d une obligation.

Plus en détail

TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative)

TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative) TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative) Le tarif civil est adopté en vertu de l article 224 de la Loi sur les tribunaux judiciaires (chapitre T-16),

Plus en détail

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC

LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC LOI RELATIVE A L ACCES A L INFORMATION D INTERET PUBLIC CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Section I : Définitions Article 1 : Au sens de la présente loi, on entend par : - document définitif : tout document

Plus en détail

La Conférence latine des autorités cantonales compétentes en matière d exécution des peines et des mesures

La Conférence latine des autorités cantonales compétentes en matière d exécution des peines et des mesures Décision du 25 septembre 2008 Entrée en vigueur : 01.11.2008 relative à l exécution des peines sous la forme de la semi-détention La Conférence latine des autorités cantonales compétentes en matière d

Plus en détail

La Violence à l encontre des Enfants et la Protection des Enfants en Danger. Elisabeth Zakharia Sioufi Avocat A La Cour

La Violence à l encontre des Enfants et la Protection des Enfants en Danger. Elisabeth Zakharia Sioufi Avocat A La Cour La Violence à l encontre des Enfants et la Protection des Enfants en Danger Elisabeth Zakharia Sioufi Avocat A La Cour Introduction - La violence à l encontre des enfants demeure une préoccupation majeure

Plus en détail

Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions

Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions (OACDI) du 1 er septembre 2010 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 1 de l arrêté fédéral du 22

Plus en détail

Par une requête, enregistrée le 11 mars 2016, l association En toute franchise, représentée par Me Andreani, avocat, demande au tribunal ;

Par une requête, enregistrée le 11 mars 2016, l association En toute franchise, représentée par Me Andreani, avocat, demande au tribunal ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE N 1602152 ASSOCIATION EN TOUTE FRANCHISE Mme Constance Dyèvre Rapporteur Mme Frédérique Simon Rapporteur public REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal

Plus en détail

Législation concernant les victimes

Législation concernant les victimes 10 Législation concernant les victimes 57 10. Législation concernant les victimes Cette section propose une vue d ensemble de la législation relative aux victimes d infractions pénales. Introduction La

Plus en détail

Directive concernant la gestion de l instance

Directive concernant la gestion de l instance Directive concernant la gestion de l instance Code de procédure civile (chapitre C-25.01, art. 63, 66 et 150, ci-après C. p.c.) CHAPITRE I OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1. La présente directive établit

Plus en détail

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte 13.1 Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte Projet de modification du juillet 015 Le Parlement de la République et Canton du Jura, arrête : I. La loi du 3 mai 01 sur l organisation

Plus en détail

sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg .6 Loi du 7 novembre 97 sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article de la Constitution du canton de Fribourg du 6 mai 004 ; Vu la loi fédérale du 0 juin 00

Plus en détail

CODE DE PROCÉDURE CIVILE

CODE DE PROCÉDURE CIVILE CODE DE PROCÉDURE CIVILE Chapitre IX : L'autorité parentale (Décret n 81-500 du 12 mai 1981) Section II : L'assistance éducative. Article 1181 Modifié par Décret n 2002-361 du 15 mars 2002 - art. 2 JORF

Plus en détail

COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX EN MATIÈRE CIVILE...

COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX EN MATIÈRE CIVILE... TABLE DES MATIÈRES TARIFS (feuilles grises) : TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE... I TARIF DES INDEMNITÉS ET LES ALLOCATIONS PAYABLES AUX TÉMOINS ASSIGNÉS DEVANT LES

Plus en détail

E n t r e : e t : comparant par Maître François DELVAUX, avocat à la Cour à Luxembourg. LA COUR D'APPEL:

E n t r e : e t : comparant par Maître François DELVAUX, avocat à la Cour à Luxembourg. LA COUR D'APPEL: Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du huit janvier deux mille neuf. Numéro 33298 du rôle Présents: Edmond GERARD, président de chambre, Charles NEU, conseiller, Ria LUTZ,

Plus en détail

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008. Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail.

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008. Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail. COUR DU TRAVAIL DE MONS ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 28 OCTOBRE 2008 R.G. 20897 3 ème Chambre Contrat de travail Employé Congé pour motif grave Obstacle au contrôle de l incapacité de travail. Article 578

Plus en détail

Loi fédérale sur la sécurité d installations et d appareils techniques. Champ d application et définitions

Loi fédérale sur la sécurité d installations et d appareils techniques. Champ d application et définitions Loi fédérale sur la sécurité d installations et d appareils techniques 819.1 du 19 mars 1976 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 31 bis, al. 1 et 2, 34 ter,

Plus en détail

Loi fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication

Loi fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication Loi fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (LSCPT) 780.1 du 6 octobre 2000 (Etat le 16 juillet 2012) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art.

Plus en détail

Procédure pénale militaire

Procédure pénale militaire Délai référendaire: 6 octobre 2016 Procédure pénale militaire (PPM) Modification du 17 juin 2016 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE MONS ARRET. Chambre 3. Numéro de rôle 2014/AM/111 I.G. / BRASSERIE & DISTILLERIE C. SPRL. Numéro de répertoire 2015/

COUR DU TRAVAIL DE MONS ARRET. Chambre 3. Numéro de rôle 2014/AM/111 I.G. / BRASSERIE & DISTILLERIE C. SPRL. Numéro de répertoire 2015/ Chambre 3 Numéro de rôle 2014/AM/111 I.G. / BRASSERIE & DISTILLERIE C. SPRL Numéro de répertoire 2015/ Arrêt contradictoire, avant dire droit au fond, renvoyant la cause au rôle particulier COUR DU TRAVAIL

Plus en détail

DÉCISION LA DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR L ACCÈS

DÉCISION LA DEMANDE D'EXAMEN DE MÉSENTENTE SUR L ACCÈS Commission d accès à l information du Québec Dossier : 03 14 22 Date : 20040824 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. Assurances générales des Caisses Desjardins Entreprise DÉCISION L OBJET

Plus en détail