Les cancers en Auvergne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les cancers en Auvergne"

Transcription

1 1. La mortalité par cancers 1.1. Répartition des décès par cancers Les cancers en Auvergne Données de cadrage Observatoire régional de la santé d Auvergne Décembre 2013 Réalisé avec le soutien financier de l Agence régionale de santé d Auvergne Sur la période , décès par cancers sont survenus en moyenne chaque année. Ils ont concerné hommes et femmes. Les décès par cancers représentent 27,9 % de l ensemble des décès observés sur la période. En Auvergne, plus d un décès par cancers sur quatre (27,2 %) survient avant l âge de 65 ans (29,0 % en France métropolitaine). Les décès prématurés par cancers concernent avant tout les hommes : 28,8 % en Auvergne et 30,9 % en France métropolitaine. Répartition des décès par cancers selon l âge et le sexe Période Source : Inserm CépiDc Date de la recherche : 05/12/2013 Page 1

2 Plus de 4 décès par cancers sur dix sont prématurés pour les localisations suivantes : cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du pharynx, cancer de la trachée, des bronches et du poumon, cancer du larynx, cancer du système nerveux central et la maladie de Hodgkin. En Auvergne, comme en France métropolitaine, les 3 principales causes de décès par cancers sont le cancer de la trachée, des bronches et du poumon, le cancer du côlon-rectum et le cancer du sein. L Auvergne a une part de décès par cancer de la trachée des bronches et du poumon inférieure à la moyenne métropolitaine (17,3 % en Auvergne contre 19,2 % en France métropolitaine). Répartition des décès par cancers en Auvergne et en France métropolitaine Ensemble des deux sexes - Période Source : Inserm CépiDc Chez les hommes, les 3 principales causes de décès par cancer sont le cancer de la trachée, des bronches et du poumon, le cancer de la prostate et le cancer du côlon-rectum. Date de la recherche : 05/12/2013 Page 2

3 Répartition des décès par cancers en Auvergne et en France métropolitaine Hommes - Période Source : Inserm CépiDc Chez les femmes, les 3 principales causes de décès par cancer sont le cancer du sein, le cancer du côlon-rectum et le cancer de la trachée, des bronches et du poumon. Répartition des décès par cancers en Auvergne et en France métropolitaine Femmes - Période Source : Inserm CépiDc Date de la recherche : 05/12/2013 Page 3

4 Nombre de décès par cancers selon la localisation en Auvergne Période (moyenne annuelle) Hommes Femmes Ensemble Localisation Effectifs % Effectifs % Effectifs % Cancer de la trachée, des bronches et du poumon , , ,3 Cancer du côlon-rectum , , ,5 Cancer du sein 5 0, , ,6 Cancer de la prostate ,5 0 0, ,9 Cancer du foie et des voies biliaires 188 8,1 70 4, ,6 Cancer du pancréas 130 5, , ,3 Leucémie 73 3,1 62 3, ,4 Cancer de la vessie 91 3,9 30 1, ,1 Lymphome malin non hodgkinien 58 2,5 58 3, ,9 Cancer de l'estomac 69 2,9 43 2, ,8 Cancer de l'œsophage 90 3,8 17 1, ,7 Cancer du rein 64 2,7 32 2,0 96 2,4 Cancer de l'utérus 0 0,0 89 5,6 89 2,3 Cancer de l'ovaire 0 0,0 88 5,5 88 2,2 Cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du 69 3,0 13 0,8 83 2,1 pharynx Cancer du système nerveux central 39 1,7 32 2,0 71 1,8 Mélanome malin de la peau 20 0,9 18 1,2 38 1,0 Cancer du larynx 27 1,2 2 0,1 29 0,7 Maladie de Hodgkin 3 0,1 2 0,2 5 0,1 Autres cancers , , ,2 Nombre total de décès par cancers , , ,0 Autres décès Nombre total de décès Source : Inserm CépiDc 1.2. Taux standardisés de mortalité par cancers Sur la période , la région Auvergne, avec 172 décès pour personnes, enregistre une surmortalité par cancers par rapport à la France métropolitaine (169 décès par cancers pour personnes). Cette surmortalité est constatée seulement chez les hommes de la région. Une surmortalité par rapport à la France métropolitaine est également constatée pour les cancers de l œsophage, du foie et des voies biliaires, du pancréas, de la prostate et du rein. Ces résultats se vérifient encore une fois seulement pour les hommes. Ces derniers Date de la recherche : 05/12/2013 Page 4

5 enregistrent également une surmortalité par cancer du côlon-rectum par rapport à la France métropolitaine. À l inverse, une sous-mortalité est constatée pour les cancers de la lèvre, de la cavité buccale et du pharynx, pour les cancers de l estomac et de la trachée, des bronches et du poumon par rapport à la France métropolitaine. Ces sous-mortalités se rencontrent uniquement chez les hommes. Taux standardisés de mortalité par cancers pour personnes en Auvergne Période Sources, Inserm CépiDc, Insee Auvergne France métropolitaine Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble Cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du 8,2 (s) 1,1 (s) 4,4 (s) 9,5 1,7 5,3 pharynx Cancer de l'œsophage 10,0 (s) 1,1 (s) 5,2 (s) 8,6 1,5 4,7 Cancer de l'estomac 6,9 (s) 2,7 4,5 (s) 7,8 2,9 5,0 Cancer du côlon-rectum 24,3 (s) 12,8 17,6 22,7 13,0 17,1 Cancer du foie et des voies biliaires 19,7 (s) 4,8 11,4 (s) 16,2 4,7 9,8 Cancer du pancréas 13,9 (s) 7,8 10,6 (s) 12,2 7,6 9,7 Cancer du larynx 3,1 0,2 (s) 1,5 3,3 0,3 1,7 Cancer de la trachée, des bronches et du poumon 57,4 (s) 15,0 34,1 (s) 61,3 15,4 35,9 Mélanome malin de la peau 2,3 1,5 1,8 2,5 1,6 2,0 Cancer du sein 0,5 23,5 13,2 0,5 24,4 13,7 Cancer de l'utérus - 6,9 3,8-6,2 3,5 Cancer de l'ovaire - 6,7 3,7-6,9 3,8 Cancer de la prostate 24,8 (s) - 9,1 (s) 22,0-8,0 Cancer du rein 6,6 (s) 2,2 4,1 (s) 5,5 1,9 3,4 Cancer de la vessie 9,1 1,7 4,8 9,3 1,7 4,8 Cancer du système nerveux central 4,7 3,1 3,8 5,2 3,3 4,2 Maladie de Hodgkin 0,4 0,2 0,3 0,5 0,3 0,4 Lymphome malin non hodgkinien 5,9 3,6 4,6 6,0 3,3 4,4 Leucémie 7,3 4,5 5,5 7,7 4,2 5,6 Autres cancers 40,9 (s) 17,5 27,9 (s) 37,2 17,1 25,9 Ensemble des cancers 246,0 (s) 116,7 172,2 (s) 238,0 117,9 168,9 Date de la recherche : 05/12/2013 Page 5

6 2. L incidence des cancers Les données présentées ici sont issues des estimations réalisées par les partenaires en charge de la production des incidences régionales des cancers : le Réseau français des registres des cancers Francim, le Service Biostatistique des Hospices civils de Lyon, l InVS et l INCa. Ces estimations ont été produites en utilisant les données des registres du réseau Francim et, selon le cancer considéré, soit les données des ALD, soit celles du PMSI, soit celles de mortalité. Les estimations ont fait l objet d une validation scientifique. En Auvergne, sur la période , la prostate est la localisation la plus fréquente en termes de nouveaux cas de cancers chez les hommes. Sur cette période, nouveaux cas de cancers de la prostate ont été estimés en moyenne par an, soit un taux brut d'incidence de 404,8 cas pour personnes-années et un taux standardisé d'incidence de 99,6 cas pour personnesannées. Le cancer du poumon est ensuite le plus concerné avec 601 nouveaux cas estimés sur la période , soit un taux brut d'incidence de 128,4 cas pour personnes-années et un taux standardisé d'incidence de 45,3 cas pour personnes-années. Estimation du nombre de cas, du taux brut et du taux standardisé sur la population mondiale par localisations cancéreuses* chez les hommes en Auvergne sur la période Nombre de cas Taux brut Taux standardisé monde Estimation réalisée à partir des données des registres des cancers du réseau Francim et des données : Lèvre-Bouche ,5 23,6 PMSI Pharynx Oesophage ,2 7,9 ALD Colon-rectum ,4 38,5 PMSI Larynx 84 24,1 7,0 ALD Poumon ,4 45,3 ALD Prostate ,8 99,6 ALD Testicule 41 7,5 6,1 ALD Lymphome malin ,6 13,0 ALD non hodgkinien *localisations pour lesquelles l estimation est possible. Source : Francim, HCL, InVS, INCa. Estimations régionales de l incidence par cancer, [Internet]. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire [mis à jour le 23/07/2013 ; consulté le 05/12/2013]. Chez les femmes de la région, sur la période , le sein est la localisation la plus fréquente en termes de nouveaux cas de cancers. Sur cette période, nouveaux cas de cancers du sein ont été estimés en moyenne par an, soit un taux brut d'incidence de 205,0 cas pour personnesannées et un taux standardisé d'incidence de 90,4 cas pour personnes-années. Date de la recherche : 05/12/2013 Page 6

7 Le cancer du côlon-rectum est ensuite le plus concerné chez les femmes avec 450 nouveaux cas estimés sur la période , soit un taux brut d'incidence de 75,7 cas pour personnesannées et un taux standardisé d'incidence de 22,1 cas pour personnes-années. Estimation du nombre de cas, du taux brut et du taux standardisé sur la population mondiale par localisations cancéreuses* chez les femmes sur la période Nombre de cas Taux brut Taux standardisé monde Estimation réalisée à partir des données des registres des cancers du réseau Francim et des données : Lèvre-Bouche ,9 4,9 PMSI Pharynx Estomac** 60 11,5 2,7 Mortalité Colon-rectum ,7 22,1 PMSI Poumon ,0 14,4 ALD Sein ,0 90,4 ALD Col de l'utérus 60 11,6 5,3 PMSI Corps de l'utérus ,3 10,7 PMSI Ovaire ,5 8,4 ALD Vessie 47 10,5 1,9 PMSI *localisations pour lesquelles l estimation est possible. ** Pour le cancer de l estomac chez la femme, la méthode la plus appropriée pour produire une estimation de l incidence régionale repose sur le rapport Mortalité/Incidence. C est la seule localisation dans ce cas. Source : Francim, HCL, InVS, INCa. Estimations régionales de l incidence par cancer, [Internet]. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire [mis à jour le 23/07/2013 ; consulté le 05/12/2013]. Avertissement Les estimations , scientifiquement validées, ont été produites en utilisant trois méthodes d estimation différentes. Selon le type de cancer et le sexe, l estimation repose ainsi soit sur l utilisation des données des ALD, soit sur celles du PMSI, soit sur celles de la mortalité (seulement pour le cancer de l estomac chez la femme), associées aux données d incidence des registres des cancers du réseau Francim. La méthode utilisée est précisée pour chaque type de cancer et pour chaque sexe. Selon le type de cancer et le sexe, des estimations ou des fourchettes d estimation sont fournies, en lien avec les résultats de l étape de validation de la méthode d estimation : Pour près de la moitié des cancers, l incidence régionale est présentée sous forme d effectif annuel moyen toutes classes d âge confondues, de taux bruts et de taux standardisés sur l âge de la population mondiale. Ces trois indicateurs sont fournis sous forme d une estimation ponctuelle accompagnée d un intervalle de prédiction. Les effectifs annuels moyens sont également présentés par groupe d âge : 0-49 ans, ans, 75 ans. Pour les autres cancers, des fourchettes d estimations sous formes d intervalles de prédiction sont fournies pour le nombre de cas toutes classes d âge confondues, le taux brut et le taux standardisé sur l âge de la population mondiale. Date de la recherche : 05/12/2013 Page 7

8 Définitions Nouveau cas de cancer L expression «nouveau cas de cancer» désigne une personne atteinte pour la première fois d un type de cancer. Si une personne est atteinte de deux cancers différents, sans que l un des deux ne soit le résultat de métastases de l autre, cette personne sera comptabilisée comme deux cas de cancer, un par type de cancer. Personnes-temps d observation Produit du nombre de personnes suivies dans une population (ou une cohorte) par la durée moyenne d observation de ces personnes. On utilise l expression «personnes-années» lorsque la durée moyenne est d une année. Incidence d un cancer Nombre de nouveaux cas de cancers. Taux d incidence d un cancer et taux d incidence standardisé Le taux d incidence d un cancer pour une année correspond au nombre de cas de cancer observé durant l'année divisé par la population moyenne totale exposée à ce cancer durant cette même année (personne-année), c est à dire dans le cas présent, la population générale d une région. Selon les cancers, le niveau de ce taux est très dépendant des caractéristiques de répartition par sexe et âge d une population : ainsi, pour certains cancers comme celui du testicule qui touche principalement les jeunes adultes, le taux d incidence due à ce cancer sera très différent entre un territoire où la proportion de jeunes adultes est élevée et un autre territoire, où elle est faible. Dès lors, afin de permettre des comparaisons géographiques, les taux d incidence des différents territoires comparés devront être affranchis des effets liés à la structure par âge des populations. On le fait en «standardisant» le taux d incidence dans chaque territoire comparé : on applique la même structure par âge d une population standard - dite de référence (en l occurrence celle de la population mondiale) - aux différents territoires comparés. Les taux standardisés d incidence obtenus représentent donc ceux qu on observerait dans les populations d étude si elles avaient la structure d âge de la population standard. 3. La prévalence des cancers 3.1. Répartition de la prévalence par cancers Au 31 décembre 2011, personnes bénéficient, en Auvergne, de l exonération du ticket modérateur au titre d une affection de longue durée (ALD) pour tumeurs malignes (ALD 30). Les données suivantes portent sur les tumeurs malignes (hors tumeurs in situ et tumeurs à évolution imprévisible ou inconnue) qui regroupent personnes. Chez les femmes, les principales pathologies sont le cancer de sein ( femmes), le cancer du côlon rectum (2 941 femmes) et le cancer de l utérus (2 258 femmes). Le cancer du sein représente 49,8 % des personnes bénéficiant d une ALD au titre des tumeurs malignes (50,9 % en France métropolitaine) suivi du cancer côlon rectum qui représente 9,9 % des tumeurs malignes (9,8 % en France métropolitaine). Date de la recherche : 05/12/2013 Page 8

9 Répartition des 10 principales causes d admissions en ALD 30* chez les femmes au 31 décembre 2011 Cancer de la vessie Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer du rein Leucémie Mélanome Cancer de l'ovaire Lymphome malin non hodgkinien 1,5 1,3 2,2 1,9 1,8 2,0 2,4 2,2 2,7 2,3 2,5 2,6 2,9 3,0 Cancer de l'utérus Cancer du côlon rectum 6,6 7,6 9,8 9,9 Cancer du sein 50,9 49,8 0,0 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0 60,0 Pour 100 ALD30 France métropolitaine Auvergne Sources : Cnamts, CCMSA, RSI *ALD 30 hors tumeurs in situ et tumeurs à évolution imprévisible ou inconnue Date de la recherche : 05/12/2013 Page 9

10 Chez les hommes, ce sont le cancer de la prostate ( hommes), le cancer du côlon rectum (3 158 hommes) et le cancer de la vessie (1 793 hommes) qui regroupent la majorité des bénéficiaires ALD tumeurs malignes. Le cancer de la prostate représente 42,5 % des hommes bénéficiant d une ALD pour tumeurs malignes (39,8 % en France métropolitaine) suivi du cancer du côlon rectum qui représente 11,5 % des ALD 30 comme pour la France métropolitaine. Répartition des 10 principales causes d admissions en ALD 30* chez les hommes au 31 décembre 2011 Mélanome Cancer du larynx Leucémie Cancer du rein Lymphome malin non hodgkinien Cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du pharynx Cancer de la trachée, des bronches et du poumon Cancer de la vessie 2,2 2,0 2,0 2,2 3,2 3,0 3,4 3,5 3,5 3,6 4,6 4,7 5,6 5,0 7,5 6,5 Cancer du côlon rectum 11,5 11,5 Cancer de la prostate 39,8 42,5 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0 30,0 35,0 40,0 45,0 Pour 100 ALD30 France métropolitaine Auvergne Sources : Cnamts, CCMSA, RSI *ALD 30 hors tumeurs in situ et tumeurs à évolution imprévisible ou inconnue Date de la recherche : 05/12/2013 Page 10

11 Nombre de personnes bénéficiant d une ALD 30* selon la localisation en Auvergne Auvergne Hommes Femmes Ensemble Effectifs % Effectifs % Effectifs % Cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du pharynx , , ,9 Cancer de la prostate ,5 Cancer de la trachée, des bronches et du poumon , , ,4 Cancer de la vessie , , ,8 Cancer de l'estomac 358 1, , ,1 Cancer de l'œsophage 249 0,9 50 0, ,5 Cancer de l'ovaire 790 2,6 Cancer de l'utérus ,6 Cancer du côlon rectum , , ,6 Cancer du foie 250 0,9 79 0, ,6 Cancer du larynx 616 2,2 65 0, ,2 Cancer du pancréas 195 0, , ,7 Cancer du rein 949 3, , ,7 Cancer du sein 110 0, , ,1 Cancer du système nerveux central 215 0, , ,8 Leucémie 832 3, , ,6 Lymphome malin non hodgkinien 978 3, , ,3 Maladie de Hodgkin 225 0, , ,7 Mélanome 563 2, , ,2 Mésothéliome 23 0,1 7 0,0 30 0,1 Autres cancers , , ,1 Total général , , ,0 Sources : Cnamts, CCMSA, RSI *ALD 30 hors tumeurs in situ et tumeurs à évolution imprévisible ou inconnue Date de la recherche : 05/12/2013 Page 11

12 3.2. Taux standardisé de prévalence ALD30 En 2011, le taux standardisé de prévalence des ALD pour tumeurs malignes en région Auvergne est pour personnes, il est statistiquement supérieur à celui de la France métropolitaine. Chez les hommes, les taux de prévalence ALD les plus élevés concernent les cancers de la prostate et du côlon rectum et montrent une différence significative avec la France métropolitaine. Chez les femmes, les taux de prévalence ALD les plus élevés concernent les cancers du sein et du côlon rectum. Le taux de prévalence ALD pour le cancer du sein est supérieur à celui de France métropolitaine (1 458 cancers du sein pour femmes en Auvergne et cancers du sein pour femmes en France métropolitaine). Date de la recherche : 05/12/2013 Page 12

13 Taux standardisés de de prévalence par cancers pour personnes en Auvergne au 31 décembre 2011 Sources : Cnamts, CCMSA, RSI Auvergne France métropolitaine Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble Cancer de la lèvre, de la cavité buccale et du 155,3 (s) 38,5 94,0 (s) 137,0 38,5 84,6 pharynx Cancer de l'œsophage 28,1 4,6 (s) 15,5 29,3 6,3 16,9 Cancer de l'estomac 37,2 20,9 28,1 37,1 19,2 27,2 Cancer du côlon rectum 318,6 (s) 220,1 261,9 (s) 304,6 216,7 254,1 Cancer du foie 26,9 7,1 16,2 24,7 7,6 15,4 Cancer du pancréas 21,8 16,6 19,0 22,7 17,7 20,0 Cancer du larynx 70,0 (s) 6,3 35,8 (s) 58,4 6,9 30,5 Cancer de la trachée, des bronches et du poumon 157,4 59,9 104,9 163,0 61,8 108,1 Mélanome 64,8 70,7 (s) 67,0 63,9 77,1 70,3 Mésothéliome 2,5 0,7 1,5 2,5 0,9 1,6 Cancer du sein 11, ,1 (s) 776,5 (s) 10, ,7 756,9 Cancer de l'utérus - 207,2 (s) - 173,5 Cancer de l'ovaire - 78,4 (s) - 69,7 Cancer de la prostate 1 153,6 (s) ,0 - Cancer du rein 106,0 (s) 54,8 (s) 78,2 (s) 97,6 46,7 69,8 Cancer de la vessie 182,6 (s) 29,7 97,0 (s) 196,8 32,5 104,3 Cancer du système nerveux central 31,0 27,4 29,2 32,1 28,2 30,1 Maladie de Hodgkin 33,4 29,3 31,3 31,2 27,3 29,1 Lymphome malin non hodgkinien 113,5 (s) 85,6 (s) 98,6 (s) 103,4 76,0 88,7 Leucémie 98,3 63,7 79,2 92,9 62,5 76,2 Tumeurs malignes ALD 30* 3 036,3 (s) Taux standardisé pour personnes (s) : différence statistiquement significative par rapport à la France métropolitaine 2 998,0(s) 2958,7 (s) 2 831, ,77 Ce document a été réalisé avec le soutien financier de l Agence régionale de santé d Auvergne. Date de la recherche : 05/12/2013 Page 13

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Pour accompagner le travail de préparation du SROS de cancérologie, l Observatoire Régional de la

Plus en détail

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron Épidémiologie des cancers en Île-de-France Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron 1 Épidémiologie des cancers en Île-de-France Principaux chiffres Situation de l Île-de-France par rapport à la France

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité V Jouhet 13 Mai 2009 Encadrement : G. Defossez Plan Définitions Incidence Mortalité Effets influençant la lecture des données épidémiologiques Âge, période,

Plus en détail

Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé

Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé Session 28/29 UPCOG - Université de Nantes Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé Dr F. MOLINIÉ Indicateurs définitions Épidémiologie Étude de la fréquence des phénomènes de santé dans les populations

Plus en détail

C A N C E R S. Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY

C A N C E R S. Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY ORS Ile-de- Observatoire régional de santé d'ile-de- Epidémiologie des cancers en Ile-de- Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY On observe en comme dans tous les pays développés une progression

Plus en détail

Epidémiologie des cancers en Limousin. Synthèse

Epidémiologie des cancers en Limousin. Synthèse Synthèse Contexte national 'après le réseau Francim, le nombre annuel de nouveaux cas de cancers en France D est passé de 191 en 1985 à 226 en 1995. Cette augmentation est en partie liée au vieillissement

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ADULTES - HABITANTS LA RÉGION CENTRE PMSI 2006-2011 S.Baron, AI. Lecuyer, C.Gaborit, L.Godillon, E.Rusch (UREH) Rapport UREH www.sante-centre.fr/ureh-centre INTRODUCTION:

Plus en détail

LE CANCER EN FRANCHE-COMTÉ

LE CANCER EN FRANCHE-COMTÉ LE CANCER EN FRANCHECOMTÉ INCIDENCE ET MORTALITÉ DE 1980 À 2005 Observatoire Régional de la Santé de FrancheComté Registre des tumeurs du Synthèse Mars 2009 Ce document expose les résultats d une étude

Plus en détail

Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif

Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif Maladies chroniques et traumatismes Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006 Catherine Hill, Françoise Doyon et Abdeddahir Mousannif Sommaire 1. Introduction 3 2. Matériel et méthodes

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE PMSI 2007-2014 Certificats DC 1980-2013 S. Baron, A-I. Lecuyer (UREH) S. Robin, C. Linassier (OncoCentre) 1 Introduction Epidémiologie

Plus en détail

LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 10 11/2015 LES CANCERS OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE

LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 10 11/2015 LES CANCERS OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE LES ÉTUDES DE L'ARS BRETAGNE - N 1 11/215 LES CANCERS EN BRETAGNE OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE Édito Première cause de mortalité en France, le cancer est aussi la première cause de mortalité

Plus en détail

Contexte En France métropolitaine, les cancers sont la première cause de décès chez l homme et

Contexte En France métropolitaine, les cancers sont la première cause de décès chez l homme et PATHOLOGIES CANCERS : VUE D ENSEMBLE Contexte En France métropolitaine, les cancers sont la première cause de décès chez l homme et la deuxième chez la femme après les maladies cardio-vasculaires. Quatre

Plus en détail

Analyse des variations i spatiales de la mortalité par cancer dans quatre. Objectifs, méthodes et premiers résultats

Analyse des variations i spatiales de la mortalité par cancer dans quatre. Objectifs, méthodes et premiers résultats Circé : Cancer, Inégalités Régionales, Cantonales et Environnement Analyse des variations i spatiales de la mortalité par cancer dans quatre régions de France métropolitaine Objectifs, méthodes et premiers

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: novembre 2016 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2014 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2015 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

CANCERS, ALCOOL ET TABAC DANS LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER LENS, 22 NOVEMBRE 2012

CANCERS, ALCOOL ET TABAC DANS LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER LENS, 22 NOVEMBRE 2012 CANCERS, ALCOOL ET TABAC DANS LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER LENS, 22 NOVEMBRE 2012 Impact de la consommation de boissons alcoolisées D après l étude du WCRF/AICR (2007) l augmentation du risque

Plus en détail

Les cancers. en Aquitaine?

Les cancers. en Aquitaine? O R S A observatoire régional de la santé d Aquitaine Le point sur novembre 2 0 0 9 Les cancers en Aquitaine Espace Rodesse 103 ter rue Belleville 33000 Bordeaux téléphone : 05 56 56 99 60 télécopie :

Plus en détail

Épidémiologie des cancers en Ile-de-France

Épidémiologie des cancers en Ile-de-France Observatoire régional de santé d Ile-de-France Épidémiologie des cancers en Ile-de-France Mars 2011 Cette étude a été réalisée par Philippe PEPIN et Oriane BROUSTAL Observatoire régional de santé d Ile-de-France

Plus en détail

Incidence et évolution des cancers de l adulte en France

Incidence et évolution des cancers de l adulte en France 1 Incidence et évolution des cancers de l adulte en France En l absence de données réelles d incidence observées sur l ensemble du territoire national, l évolution du nombre de cas de cancers en France

Plus en détail

État de la situation du cancer en Chaudière-Appalaches

État de la situation du cancer en Chaudière-Appalaches État de la situation du cancer en Chaudière-Appalaches Octobre 2013 Près de la moitié des Canadiens, soit 41 % des femmes et 46 % des hommes, seront atteints d un cancer au cours de leur vie et plus de

Plus en détail

Introduction 5. 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7. 3 Matériel et méthodes Ensemble des cancers 21

Introduction 5. 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7. 3 Matériel et méthodes Ensemble des cancers 21 Table des matières Introduction 5 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7 2 Données démographiques et sanitaires 11 3 Matériel et méthodes 15 4 Ensemble des cancers 21

Plus en détail

MORTALITE PREMATUREE ET MORTALITE PREMATUREE EVITABLE O. DA SILVA, JP FERLEY CONTEXTE NATIONAL. La santé observée en Limousin

MORTALITE PREMATUREE ET MORTALITE PREMATUREE EVITABLE O. DA SILVA, JP FERLEY CONTEXTE NATIONAL. La santé observée en Limousin sont ceux du sein (12% des décès prématurés chez les femmes), de la trachée, des bronches et du poumon (8%) et du côlon-rectum (4%). La santé observée en ET EVITABLE O. DA SILVA, JP FERLEY CONTEXTE NATIONAL

Plus en détail

Introduction 5. 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7. 3 Matériel et méthodes Ensemble des cancers 21

Introduction 5. 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7. 3 Matériel et méthodes Ensemble des cancers 21 Table des matières Introduction 5 1 Présentation du registre des tumeurs de Loire-Atlantique et de Vendée 7 2 Données démographiques et sanitaires 11 3 Matériel et méthodes 15 4 Ensemble des cancers 21

Plus en détail

Quatre personnes sur dix développent un cancer

Quatre personnes sur dix développent un cancer Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1101-20 Le cancer en Suisse de 1983 à Quatre personnes sur dix

Plus en détail

EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994

EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994 Retour au sommaire des BEH de 2000 EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994 P. Pfister 1, B. Asselain 2, B. Blanchon 3, D.Gartenlaub 1, P.

Plus en détail

Epidémiologie des cancers : l Auvergne comparée à la France. Pr J.O. BAY Régionales de cancérologie 2014

Epidémiologie des cancers : l Auvergne comparée à la France. Pr J.O. BAY Régionales de cancérologie 2014 Epidémiologie des cancers : l Auvergne comparée à la France Pr J.O. BAY Régionales de cancérologie 2014 Définitions Deux indicateurs Mortalité = nb de décès par cancer Morbidité = nb de nouveaux diag.

Plus en détail

Les hémopathies malignes regroupent tous les cas de leucémies, lymphomes, syndromes myélodysplasiques et syndrome myéloprolifératifs.

Les hémopathies malignes regroupent tous les cas de leucémies, lymphomes, syndromes myélodysplasiques et syndrome myéloprolifératifs. III.7 Hémopathies malignes Les hémopathies malignes regroupent tous les cas de leucémies, lymphomes, syndromes myélodysplasiques et syndrome myéloprolifératifs. III-7.a Lymphomes Malins Non Hogkiniens

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 DEFINITION - Epidémiologie : Étude de la distribution des maladies chez l'homme et étude des variations de cette distribution en fonction de différents

Plus en détail

Cancers : suivi épidémiologique et pratiques du dépistage Session 2 : Cancer, VIH : épidémiologie et prévention

Cancers : suivi épidémiologique et pratiques du dépistage Session 2 : Cancer, VIH : épidémiologie et prévention Cancers : suivi épidémiologique et pratiques du dépistage Session 2 : Cancer, VIH : épidémiologie et prévention Philippe Pépin Journée de l ORS Île-de-France - 19/06/2012 1 Sources de données - Estimations

Plus en détail

Portrait du cancer au Québec, 2006

Portrait du cancer au Québec, 2006 Portrait du cancer au Québec, 2006 38 Le document Portrait du cancer au Québec, 2006 est produit conjointement par la Direction de la surveillance de l état de santé et la Direction de la préventiondes

Plus en détail

EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS

EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS MISE à JOUR d une ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE Pascal Wild Département Epidémiologie en Entreprise INITIATION Une précédente étude (rapport d étude

Plus en détail

Les cancers. en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy. Contexte national

Les cancers. en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy. Contexte national Les cancers en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy Contexte national En France, comme dans tous les pays occidentaux, le nombre de nouveaux cas de cancers a progressé depuis les 30 dernières

Plus en détail

Risque de cancers secondaires dans la Manche

Risque de cancers secondaires dans la Manche Risque de cancers secondaires dans la Manche Dr Simona Bara & Mme Delphine Degré Registre des cancers de la Manche 1 Nombre de cas enregistrés au registre 50 63751 tumeurs enregistrées Dont 56061 tumeurs

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUES ET DE PROTECTION DES CANCERS ET LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER NOVEMBRE 2012

LES FACTEURS DE RISQUES ET DE PROTECTION DES CANCERS ET LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER NOVEMBRE 2012 LES FACTEURS DE RISQUES ET DE PROTECTION DES CANCERS ET LE NORD PAS-DE-CALAIS GILLES POIRIER NOVEMBRE 2012 Tabac, alcool premières causes de mortalité évitable D après l étude du WCRF/AICR 1 (2007) l augmentation

Plus en détail

Avril 2015 BISES n 14. Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES

Avril 2015 BISES n 14. Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES Avril 2015 BISES n 14 Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES BULLETIN D INFORMATION SANITAIRES, EPIDEMIOLOGIQUES ET STATISTIQUES LES CAUSES DE DÉCÈS EN 2011 EN POLYNÉSIE FRANÇAISE D APRÈS

Plus en détail

LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013

LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013 LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013 Services d'anatomie Pathologique et d'hématologie du Laboratoire National

Plus en détail

V - Maladies chroniques

V - Maladies chroniques V- 1 - Les Affections de Longue duree... 82 V- 2 - La mortalite... 83 V- 3 - Les maladies cardiovasculaires... 85 V- 4 - LEs cancers... 88 V- 5 - LE diabete... 93 V- 6 - LEs maladies neurologiques... 96

Plus en détail

Tableau de bord Tableau de bord. Le Cancer. à La Réunion

Tableau de bord Tableau de bord. Le Cancer. à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Le Cancer à La Réunion Novembre 2015 Sommaire Introduction... 3 Objectif... 3 Définitions... 3 1. Prévention... 5 1.1 Une ambition forte de la Stratégie nationale de santé...

Plus en détail

Cancers du foie. des voies biliaires. Bretagne. Fascicule régional

Cancers du foie. des voies biliaires. Bretagne. Fascicule régional Cancers du foie et des voies biliaires Fascicule régional 2 Sommaire p. 3 Chapitre 1 : Mortalité p. 4 Par cancer du foie et des voies biliaires p. 7 Par hépatocarcinome p. 10 Chapitre 2 : Incidence des

Plus en détail

Les cancers en Aquitaine

Les cancers en Aquitaine RAPPORT D'ÉTUDE Les cancers en Aquitaine L'Agence régionale de santé Aquitaine a souhaité disposer d'un état des lieux rassemblant des informations sur l'épidémiologie des cancers et le dispositif de soins

Plus en détail

Estimation du fardeau global des cancers en Poitou-Charentes

Estimation du fardeau global des cancers en Poitou-Charentes Février 2016 Estimation du fardeau global des cancers en Poitou-Charentes POITOU-CHARENTES DIAGNOSTIC A l aide des indicateurs d Années de vie ajustées sur l incapacité (AVAI) relatifs au cancer CANCER

Plus en détail

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2%

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2% III-2 Cancer de la prostate Généralités En 2013, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes avec 102 nouveaux cas. 6% des patients avaient développé une autre tumeur primitive

Plus en détail

Années potentielles de vie perdues liées au cancer en Poitou-Charentes Approche de priorisation des problèmes de santé

Années potentielles de vie perdues liées au cancer en Poitou-Charentes Approche de priorisation des problèmes de santé 3 décembre 2015 Journée scientifique du Registre des cancers Poitou-Charentes Années potentielles de vie perdues liées au cancer en Poitou-Charentes Approche de priorisation des problèmes de santé Julie

Plus en détail

Le cancer du poumon. en Guadeloupe. Contexte national

Le cancer du poumon. en Guadeloupe. Contexte national Le ccer du poumon en Guadeloupe Contexte national Le ccer de la trachée, des bronches et du poumon, plus communément appelé le ccer du poumon est la première cause de décès par ccer en Frce et ds le monde.

Plus en détail

Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon

Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon PATHOLOGIES CANCERS DU POUMON Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon considérable depuis les années 1950 dans la plupart des pays industrialisés,

Plus en détail

Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 Mélanie PUBERT 2, Julien GIRAUD 2

Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 Mélanie PUBERT 2, Julien GIRAUD 2 Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 Mélanie PUBERT 2, Julien GIRAUD 2 1- Registre général des cancers de la région Poitou-Charentes, Poitiers 2- Observatoire Régional Santé Poitou-Charentes, Poitiers

Plus en détail

Surveillance des cancers d origine professionnelle en France

Surveillance des cancers d origine professionnelle en France Surveillance des cancers d origine professionnelle en France Mortalité par cancer dans le BTP B. Geoffroy-Perez, E. Imbernon, M. Goldberg Département Santé Travail InVS 28 èmes Journées Nationales de Santé

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS MARITIME LE DEPARTEMENT DE LA CHARENTE- REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS MARITIME LE DEPARTEMENT DE LA CHARENTE- REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS LE DEPARTEMENT DE LA CHARENTE- MARITIME 28-212 REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES http://medphar.univ-poitiers.fr/registre-cancers-poitou-charentes/ Décembre

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DANS LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES 28-212 REGISTRE GENERAL DES CANCERS DE POITOU- CHARENTES http://medphar.univ-poitiers.fr/registre-cancers-poitou-charentes/ Décembre 215 EQUIPE

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DU TABAGISME / DES CANCERS LIÉS AU TABAC

ÉPIDÉMIOLOGIE DU TABAGISME / DES CANCERS LIÉS AU TABAC ÉPIDÉMIOLOGIE DU TABAGISME / DES CANCERS LIÉS AU TABAC Dr. Sophie DUSSART Unité de Prévention et d Epidémiologie Génétique Centre Léon Bérard 24/11/2016 DIU Tabacologie ARRÊTER DE FUMER EN VAUT-IL LA PEINE?

Plus en détail

SPÉCIFICITÉS TERRITORIALES EN LOIRE-ATLANTIQUE 672

SPÉCIFICITÉS TERRITORIALES EN LOIRE-ATLANTIQUE 672 SPÉCIFICITÉS TERRITORIALES EN LOIRE-ATLANTIQUE 672 La mortalité générale en Loire-Atlantique 672 La mortalité prématurée en Loire-Atlantique 674 Les admissions en affection de longue durée en Loire-Atlantique

Plus en détail

Fréquence des cancers en France

Fréquence des cancers en France POINT SUR... John Libbey Eurotext ull Cancer 23 ; 9 (3) : 27-13 Fréquence des cancers en France Frequency of cancer in France Catherine HILL* Françoise DOYON* *Institut Gustave-Roussy et Inserm U521, rue

Plus en détail

Fiche thématique. 42. Mortalité par tumeurs malignes. Marc Ferland MALADIES CHRONIQUES. - Taux de mortalité par tumeurs malignes CONTENU

Fiche thématique. 42. Mortalité par tumeurs malignes. Marc Ferland MALADIES CHRONIQUES. - Taux de mortalité par tumeurs malignes CONTENU Fiche thématique eisscapitalenationale.gouv.qc.ca 42. Mortalité par tumeurs malignes - Taux de mortalité par tumeurs malignes VERSION CONTENU Faits saillants Données Indicateur Marc Ferland Équipe Surveillance

Plus en détail

Cancers autour de la plateforme chimique de Roussillon

Cancers autour de la plateforme chimique de Roussillon Novembre 2007 Cancers autour de la plateforme chimique de Roussillon analyse des données de mortalité et d'incidence 1993-2002 MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Drass Rhône-Alpes Cire

Plus en détail

Le cancer en Aquitaine

Le cancer en Aquitaine 103 ter rue Belleville / 33000 BORDEAUX / tél. 05 56 56 99 60 / fax 05 56 56 99 61 / mél contact@ors-aquitaine.org / www.ors-aquitaine.org Un quart de siècle d observation de la santé au service de l aide

Plus en détail

Mortalité par cancer selon le site de la tumeur Bas-Saint-Laurent, 2000 à 2003

Mortalité par cancer selon le site de la tumeur Bas-Saint-Laurent, 2000 à 2003 Mortalité par cancer selon le site de la tumeur Bas-Saint-Laurent, 2000 à 2003 Selon les chiffres des années 2000 à 2003, 528 personnes décèdent annuellement du cancer au Bas- Saint-Laurent, soit 294 hommes

Plus en détail

atteintes de cancer en France

atteintes de cancer en France Collection xxxxxxxxxx xxxxx Maladies chroniques et traumatismes xxxxxxx xxxxxxx février 2013 xxxxxxxx xxxxxxx Survie des personnes atteintes de cancer en France 1989-2007 étude à partir des registres des

Plus en détail

Projection de l incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015

Projection de l incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015 Projection de l incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en Rapport technique Auteurs Nathalie Leone Nicolas Voirin Laurent Roche Florence Binder-Foucard Anne-Sophie Woronoff Patricia

Plus en détail

LA SANTÉ EN LORRAINE

LA SANTÉ EN LORRAINE 1 VERSION DU 07 NOVEMBRE 2010 LA SANTÉ EN LORRAINE II L ÉTAT DE SANTÉ DES LORRAINS 2 I L ÉTAT DE SANTÉ DES LORRAINS : DES PROGRÈS RÉELS, MAIS DES PROBLÈMES PERSISTANTS... 4 Une amélioration constante de

Plus en détail

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et Partie 1 Tumeurs solides / p.

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et Partie 1 Tumeurs solides / p. Avertissements 1/ La lecture du chapitre Matériel et méthode est indispensable à la compréhension et à l interprétation des données présentées dans cet ouvrage La première partie de ce rapport concerne

Plus en détail

Mortalité prématurée

Mortalité prématurée Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Février 216 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Mortalité prématurée L'essentiel Dans les Pays de la Loire comme

Plus en détail

CIRCE Can c e r Iné g a l i t é s Rég i o n a l e s Can t o n a l e s et Env i r o n n e m e n t

CIRCE Can c e r Iné g a l i t é s Rég i o n a l e s Can t o n a l e s et Env i r o n n e m e n t CIRCE Can c e r Iné g a l i t é s Rég i o n a l e s Can t o n a l e s et Env i r o n n e m e n t DÉCEMBRE 2013 Contexte Le nombre de cancers diagnostiqués chaque année a beaucoup augmenté dans les pays

Plus en détail

La survie relativeà cinq ans aux cancers : qu affiche le Québecentre 1984 et 1999?

La survie relativeà cinq ans aux cancers : qu affiche le Québecentre 1984 et 1999? La survie relativeà cinq ans aux cancers : qu affiche le Québecentre 1984 et 1999? 37 Le document La survie relative à cinq ans aux cancers : est produit par la Direction de la surveillance de l état de

Plus en détail

I.5.2. Le tabagisme. I Introduction. I La consommation. Sources : Régie Locale des Tabacs.

I.5.2. Le tabagisme. I Introduction. I La consommation. Sources : Régie Locale des Tabacs. Sources : Régie Locale des Tabacs. I.5.2. Le tabagisme I.5.2.1. Introduction Le monopole des tabacs sur le Territoire a été institué par le décret du 17 octobre 1916. La Régie Locale des Tabacs, section

Plus en détail

femme. Le sexe-ratio de 1,9 (calculé sur les taux cumulés) varie Ce site correspond à l ensemble des cancers invasifs (/3) et des

femme. Le sexe-ratio de 1,9 (calculé sur les taux cumulés) varie Ce site correspond à l ensemble des cancers invasifs (/3) et des (35-196) Inc. cancer-vf.qxd 5-8-23 8:37 Pagina 191 Auteur : J. Estève Définition du site : CIM 9 : 14. à 28.9 CIM-O-2 : To u s c a n c e r s Tous cancers C. à C8.9 Problèmes liés à la définition du site

Plus en détail

avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme Epidémiologie des cancers dans la Drôme

avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme Epidémiologie des cancers dans la Drôme avec la participation des partenaires de Santé Publique de la Drôme Epidémiologie des cancers dans la Drôme Août 27 Ce dossier sur la situation épidémiologique des cancers dans le département de la Drôme

Plus en détail

Les maladies chroniques en Estrie. Les cancers

Les maladies chroniques en Estrie. Les cancers Les maladies chroniques en Estrie 2 Les cancers Coordination de l édition Aline Émond, chef de service Rédaction Gilles-Yvon Levesque, agent de recherche sociosanitaire Traitement des données Brigitte

Plus en détail

La France se caractérise par d importantes inégalités de mortalité entre les hommes et les

La France se caractérise par d importantes inégalités de mortalité entre les hommes et les PATHOLOGIES Dans le thème «Pathologies» Mortalité prématurée. Maladies cardiovasculaires. Cancers : vue d ensemble. Cancers du poumon. Cancers du sein. Cancers du côlonrectum. Sida. Fiche 2.1 Novembre

Plus en détail

LE DIABÈTE. en Midi-Pyrénées. Janvier 2012 VEILLE DES INDICATEURS DE SANTÉ RÉGIONAUX

LE DIABÈTE. en Midi-Pyrénées. Janvier 2012 VEILLE DES INDICATEURS DE SANTÉ RÉGIONAUX Observatoire Régional de la Santé Midi-Pyrénées Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde 31073 Toulouse cedex 05.61.53.11.46 www.orsmip.org LE DIABÈTE en Midi-Pyrénées Janvier 2012 VEILLE DES INDICATEURS

Plus en détail

Cancers du foie. des voies biliaires. Lorraine. Fascicule régional

Cancers du foie. des voies biliaires. Lorraine. Fascicule régional Cancers du foie et des voies biliaires Fascicule régional 2 Sommaire p. 3 Chapitre 1 : Mortalité p. 4 Par cancer du foie et des voies biliaires p. 7 Par hépatocarcinome p. 10 Chapitre 2 : Affection de

Plus en détail

ESTIMATION DU RISQUE DE SECOND CANCER EN FRANCE

ESTIMATION DU RISQUE DE SECOND CANCER EN FRANCE AVRIL 2015 LES DONNÉES ESTIMATION DU RISQUE DE SECOND CANCER EN FRANCE /Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim /ÉTUDE À PARTIR DES REGISTRES DES CANCERS DU RÉSEAU FRANCIM L Institut

Plus en détail

Le monde agricole face aux cancers :

Le monde agricole face aux cancers : Enquête AGRICAN La Cohorte AGRICAN a été constituée en 2005 «La Cohorte AGRICAN est l une des plus grande au monde à se pencher sur la santé du milieu agricole, et une des seule à avoir pris en considération

Plus en détail

Le cancer dans le monde

Le cancer dans le monde Le cancer dans le monde Eva Steliarova-Foucher Jacques Ferlay Centre international de Recherche sur le Cancer Lyon, France 4èmes journées francophones de lutte contre le cancer Montpellier 17-18 mars 2011

Plus en détail

Atlas de la mortalité par cancer dans la région Nord Pas-de-Calais ( ) Christophe DECLERCQ Gilles POIRIER

Atlas de la mortalité par cancer dans la région Nord Pas-de-Calais ( ) Christophe DECLERCQ Gilles POIRIER Atlas de la mortalité par cancer dans la région Nord Pas-de-Calais (1991 1999) Christophe DECLERCQ Gilles POIRIER Rapport réalisé pour le Conseil Régional Nord - Pas-de-Calais Atlas de la mortalité par

Plus en détail

La santé dans la région Champagne-Ardenne

La santé dans la région Champagne-Ardenne La santé dans la région Champagne-Ardenne Indicateurs régionaux Contribution au diagnostic du projet régional de santé Fiche 3 - Mortalité Document de travail pour les groupes thématiques Données arrêtées

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES ADMISSIONS EN AFFECTION DE LONGUE DUREE (ALD) SELON LE REGIME D ASSURANCE MALADIE EN LIMOUSIN

ETUDE COMPARATIVE DES ADMISSIONS EN AFFECTION DE LONGUE DUREE (ALD) SELON LE REGIME D ASSURANCE MALADIE EN LIMOUSIN ETUDE COMPARATIVE DES ADMISSIONS EN AFFECTION DE LONGUE DUREE (ALD) SELON LE REGIME D ASSURANCE MALADIE EN LIMOUSIN RAPPORT N 300 Juin 2015 ORS Observatoire Régional de la Santé du Limousin 4, avenue de

Plus en détail

LE CANCER DANS LANAUDIÈRE Prévalence, incidence, morbidité hospitalière et mortalité

LE CANCER DANS LANAUDIÈRE Prévalence, incidence, morbidité hospitalière et mortalité LE CANCER DANS LANAUDIÈRE Prévalence, incidence, morbidité hospitalière et mortalité Patrick Bellehumeur et André Guillemette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique

Plus en détail

Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs

Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs Christine Bouchardy et Gérald G Fioretta Les registres des tumeurs en Europe 150 registres Directives d enregistrement, d de codification

Plus en détail

L importance du problème Incidence, mortalité, survie

L importance du problème Incidence, mortalité, survie L importance du problème Incidence, mortalité, survie Mortalité, incidence ou survie sont les indicateurs qui permettent de mesurer l impact des s. Les s sont en fait un ensemble de pathologies dont la

Plus en détail

Les maladies chroniques à La Réunion et à Mayotte

Les maladies chroniques à La Réunion et à Mayotte Les maladies chroniques à La Réunion et à Mayotte LES AFFECTIONS LONGUE DURÉE (ALD) 103 000 personnes prises en charge pour une ALD 30 en 2014 Dont 31% pour diabète Dont 24% pour maladies cardiovasculaires

Plus en détail

CANCÉROLOGIE EN RÉGION CENTRE

CANCÉROLOGIE EN RÉGION CENTRE Laboratoire de Santé Publique CANCÉROLOGIE EN RÉGION CENTRE ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE PMSI 2006-2010 Épidémiologie et prise en charge clinique par cancer, PMSI

Plus en détail

Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2005

Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2005 Maladies chroniques et traumatismes Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2005 Aurélien Belot, Michel Velten, Pascale Grosclaude, Nadine Bossard, Guy

Plus en détail

La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous?

La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous? La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous? Catherine Hill Gustave Roussy catherine.hill@gustaveroussy.fr Le cancer en France 355 000 cas de nouveaux cancers,

Plus en détail

Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca RCRC

Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca RCRC Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca 2005-2007 RCRC Comité du registre Pr Souha Sahraoui, Pr Abdellatif Benider Journée Mondiale la Santé Digestive 1 juin 2013 Définition: Registre de population

Plus en détail

LES CANCERS DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES

LES CANCERS DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES ATLAS DE LA MORTALITÉ PAR CANCER EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ÉVOLUTION 19-2004 41 LES CANCERS DES VOIES AÉRODIGESTIVES SUPÉRIEURES UNE TRÈS NETTE SURMORTALITÉ MASCULINE Les tumeurs des voies aérodigestives

Plus en détail

La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous?

La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous? La fréquence et les causes du cancer en France : où en sommes-nous et où allons-nous? Catherine Hill Institut Gustave Roussy catherine.hill@gustaveroussy.fr Le cancer en France 355 000 cas de nouveaux

Plus en détail

Les cancers en Midi-Pyrénées

Les cancers en Midi-Pyrénées DOSSIER EPIDEMIOLOGIQUE Les cancers en Midi-Pyrénées INTRODUCTION...............................2 LES TUMEURS INVASIVES MALIGNES.................3 LE CANCER DU SEIN...........................5 LE CANCER

Plus en détail

Pour l année 2006, la vente totale de tabac a été établie à 335,3 tonnes. 330,9 320,6 317,3

Pour l année 2006, la vente totale de tabac a été établie à 335,3 tonnes. 330,9 320,6 317,3 I.5.2. Le tabagisme Source : Régie Locale des Tabacs. I.5.2.1. Introduction Le monopole des tabacs sur le Territoire a été institué par le décret du 17 octobre 1916. La régie locale des tabacs, section

Plus en détail

La santé à Mulhouse et dans ses quartiers

La santé à Mulhouse et dans ses quartiers La santé à Mulhouse et dans ses quartiers Etat de santé, déterminants et inégalités sociales de santé Séminaire Observation Urbaine 13 novembre 2015 Nathalie Saby : Agence d urbanisme de la région mulhousienne

Plus en détail

la mortalité prématurée évitable en aquitaine

la mortalité prématurée évitable en aquitaine la mortalité prématurée évitable en aquitaine L allongement de la durée de la vie et le vieillissement de la population ont conduit à une augmentation sensible de l âge moyen au décès. En 2009, 54 % des

Plus en détail

Observation de la santé des Nazairiens

Observation de la santé des Nazairiens Observation de la santé des Nazairiens SYNTHESE Novembre 2013 Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Agence pour le développement durable de la région nazairienne Cette synthèse présente

Plus en détail

Le cancer : une maladie du grand âge

Le cancer : une maladie du grand âge Les cancers dans le grand âge : Epidémiologie et Mode de prise en charge en France Olivier SAINT JEAN HEGP Université Parus Descartes Unité de Coordination en Oncogériatrie Paris Ouest Le cancer : une

Plus en détail

Incidence et mortalité chez l adulte

Incidence et mortalité chez l adulte 17 Incidence et mortalité chez l adulte Les hémopathies malignes regroupent des entités très distinctes issues soit du tissu lymphoïde soit du tissu myéloïde. Les connaissances en termes de phénotype immunologique

Plus en détail

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC)

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC) N 9 - Septembre 2008 Les causes de décès à La Réunion : État des lieux en 2005 et évolution La mortalité reflète les conditions de vie et d hygiène d un pays ou d une région. La nette amélioration des

Plus en détail

H10 - Inégalités géographiques de mortalité par cancer dans quatre régions françaises

H10 - Inégalités géographiques de mortalité par cancer dans quatre régions françaises Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 H10 - Inégalités géographiques de mortalité par cancer dans quatre régions françaises

Plus en détail

Analyse de la mortalité des agents et ex-agents de la RATP sur la période

Analyse de la mortalité des agents et ex-agents de la RATP sur la période Santé travail Analyse de la mortalité des agents et ex-agents de la RATP sur la période 1980-1999 Cohorte EDGAR Dave Campagna, Karima Ihaddadene, Alain Randon, Napoléon Mattei (RATP) Jean-Luc Marchand,

Plus en détail

Estimations de l incidence départementale des cancers en France métropolitaine

Estimations de l incidence départementale des cancers en France métropolitaine JUIN 2015 Estimations de l incidence départementale des cancers en France métropolitaine 2008-2010 Étude à partir des données des registres des cancers du réseau Francim et des bases de données médico-administratives

Plus en détail

LES ADDICTIONS EN LIMOUSIN ETAT DES LIEUX

LES ADDICTIONS EN LIMOUSIN ETAT DES LIEUX M MILDECA LES ADDICTIONS EN LIMOUSIN ETAT DES LIEUX Juillet 01 A. Rouchaud Cet état des lieux régional sur les addictions et leurs conséquences a été réalisé par l Observatoire Régional de la Santé du

Plus en détail

L offre de soins en cancérologie de l AP HP. juin 2012

L offre de soins en cancérologie de l AP HP. juin 2012 L offre de soins en cancérologie de l AP HP Sommaire Cancers du sein : quelle prise en charge à l AP HP?... 3 Cancers gynécologiques : quelle prise en charge à l AP HP?... 4 Cancers digestifs : quelle

Plus en détail