Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication. «Session 2011» "ETUDE DE CAS"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication. «Session 2011» "ETUDE DE CAS""

Transcription

1 Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication «Session 2011» "ETUDE DE CAS" Meilleure copie du SUJET N 1 Note obtenue : 17,25 / 20 Je suis responsable SIC (chef SDSIC), responsable de la sécurité des systèmes d information (RSSI de la DDI / Préfecture) et correspondant SIC départemental d une préfecture de habitants. Le préfet me fixe pour objectif d organiser techniquement l accueil des directions départementales. Après une description des grandes orientations nationales, complétée par un état des lieux des systèmes d information (réseau, messagerie), je recense les besoins en termes de SI et de communication qu il convient de couvrir pour assurer la mise en place opérationnelle des directions départementales. Dans une seconde partie, je vais m attacher à préciser les moyens à mettre en œuvre pour répondre aux besoins, à la fois sur le plan technique et organisationnel en m attachant à prendre en compte systématiquement les problématiques SSI liées à la mise en œuvre de ces moyens. La démarche retenue par la DSIC prévoit une organisation en mode projet, que je vais suivre. Enfin, dans une troisième partie, je propose un plan d action pour atteindre l objectif fixé par le préfet. Ce plan d action fera apparaître les missions qui relèvent de ma responsabilité et de celle du niveau national. PARTIE 1 : L organisation de la réforme de l administration territoriale de l Etat, dans le contexte RGPP, impulsée par les instructions de la circulaire du 11 juin 2009, a deux objectifs : - assurer une articulation efficace au sein du niveau départemental - affirmer le caractère interministériel des nouvelles directions départementales interministérielles (DDI).

2 Cette réorganisation a été confiée à la Mirate et les directives d application sont fixées par la RéATE au travers du GTSI qui a en charge le suivi de ces actions. Le niveau départemental s articule autour de deux ou trois directions départementales en fonction du nombre d habitants du département, dont le seuil est fixé à habitants, conformément à la RGPP. Considérant que la préfecture a habitants, il sera donc retenu le schéma suivant : - Direction Départementale des Territoires = DDT - Direction de la Cohésion Sociale = DDCS - Direction de la Protection de la Population = DDPP Ces directions départementales se composeront comme suit : - La DDT regroupera l essentiel de la DDE et de DDAF (directions déjà regroupées dans 55 départements pour former une DDEA) et une partie des services de la préfecture. - La DDPP regroupera la direction des services vétérinaires (DDSV), l unité départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DDCCRF) - La DDCS regroupera la partie sociale de la DDASS, la délégation du droit des femmes, le personnel des préfectures intervenant sur l accès au logement ou la politique de la ville, les DD de la jeunesse et des sports. Afin de mettre en œuvre ces trois directions départementales au sein de la DDI / Préfecture, je viens de recenser tous les services, ce qui va me permettre de faire un état des lieux des architectures techniques sur lesquelles repose le système d information. Cet état des lieux va me permettre de recenser les réseaux et les applications nécessaires à la poursuite de la mission du ministère qui composent la DDI, mais encore de préciser les objectifs de sécurité, au travers d une analyse de risques qui préparera la mise en place de la PSSI-RéATE et les directives d application fixées par la RéATE au travers du GTSI, qui a en charge le suivi de ces actions. Le tableau suivant va me permettre de fixer cet état des lieux : Direction Départementale Ministères Réseaux Applications DDT SIMAAP MOREA AGORHA (RH) SIMEEDDM MOREA CHORUS SI Préfecture RGT Application Permis de conduire ISIS MAAP OSIRIS Etc DDCS SIMAAP SIMEIE SIMSS MOREA RENAVA MISTRAL X Y Z DDPP SIMAAP SIMEIE MOREA RENAVA SIGAL J ai donc recensé les besoins de chaque direction départementale, composant la DDI, à ses applications métiers (non exhaustives ) et les réseaux qui permettent d y avoir accès. Sans oublier les applications de vie courante ou sociale, qui nécessiteraient soit l interconnexion soit l interopérabilité des réseaux, ce qui est interdit au MIOMCT, par la DPPSN, Pôle SSI.

3 Les autres besoins sont principalement la messagerie et l accès aux Intranets sécurisés du MIOMCT (rssi.mi et ssi.mi ), et les sites préfectures, les Intranets collaboratifs. Deux cas peuvent se présenter : Premier cas : Les directions départementales rejoignent la préfecture, je prévois : - un poste de travail - accès à la messagerie - accès téléphonique - accès aux Intranets sécurisés - accès à la passerelle ORION - accès ADER (pour les applications métiers, sociales et vie courante de leur ministère de tutelle) Deuxième cas : Les directions départementales restent dans leurs locaux d origine : par exemple DDCS et DDPP qui sont connectées au réseau RENAVA. Le projet MISTRAL leur offre déjà certaines fonctionnalités et propose une solution réseau et messagerie. Ces directions départementales ont donc les mêmes besoins que celles qui rejoignent la préfecture : - connexion WAN - accès distant pour la messagerie de la Préfecture - haute dispo (PRA) - support pour infogérance - accès VIP 24/24 etc. PARTIE 2 : Je soumettrai une note de rappel, à la signature du préfet AQSSI, pour rappeler l interdiction de connecter les réseaux d origine différente entre eux. J applique les recommandations du GTSI de la RéATE. Primo : Elles préconisent l ouverture de certains ports pour permettre la connexion aux Intranets du MIOMCT. La DPPSN permet déjà l accès aux Intranets rssi.mi et ssi.mi, le FTP. Les Intranets de la préfecture sont également ouverts et accessibles par ADER. Secundo : Ouverture de la messagerie interministérielle grâce à FIMAD (Fédérateur Interministériel de Messagerie et d Adressage Départemental). Les moyens mis en place : Deux cas se présentent comme dans la partie 1 :

4 Premier cas : Les DD rejoignent la préfecture : je propose alors au préfet la solution de la RéATE et de la DPPSN : - Utiliser le même réseau de câblage de la préfecture, dans une couleur différente depuis l armoire de brassage et ce jusqu au bureau concerné. - Installer un commutateur différent et dédié à cette liaison et pour finir un routeur séparé donnant vers le réseau extérieur (autre que RGT), convergeant vers plusieurs réseaux ou vers ADSL. - Mettre en place des Intranets sécurisés pour partager l information sociale et collaborative - Donner l accès aux Intranets MIOMCT via la passerelle ADER Deuxième cas : Les services qui composent les directions départementales restent dans leurs locaux (MISTRA entre autre) : - je leur donne accès au service de messagerie (distant) - je m assure qu ils ont un accès ADER - accès aux Intranets MIOMCT - accès aux Extranets - haute dispo - infogérance - gestion VIP 24/24 Dans les deux cas, il est envisagé de mettre en réseau chaque fois que cela est possible, les autocoms téléphoniques, même de technologies différentes, au travers du protocole QSIG. Il en va de même pour la mise en place de la mutualisation des standards téléphoniques. Sur le plan organisationnel, la démarche retenue par la DSIC prévoit une organisation en mode projet avec application du diagramme de GANT (Jalon 0 à Jalon 5) : - un chef de projet est désigné - des groupes de travail sont constitués, validation des besoins - des ressources sont allouées - un planning et un calendrier - des livrables identifiés - validation note de cadrage (J0) - validation du lancement (J1) - validation de la conception (J2) - validation de la réalisation (J3) - validation du fonctionnement Pilote (J4) - validation du fonctionnement du service (J5) et fin du projet. PARTIE 3 : Plan d action :

5 Les questions qui relèvent de ma responsabilité : J ai proposé au préfet de nommer un correspondant local SSI par direction départementale ainsi que le plan d action suivant : - je vais me servir de la roue de DEMING pour PLANIFIER, AMELIORER, CONTRÔLER et DEPLOYER le SI dans la DDI / Préfecture, sur la base de l ISO/IEC (SMSI = Service de Management du SI), - je vais faire une analyse de risque conformément à l ISO qui me permettra de déterminer l importance de la SSI au sein de la préfecture et de la DDI, soumise à des contraintes et à des risques. Ceci pour faire exprimer des besoins et surtout une échelle des besoins, en termes de disponibilité, intégrité et confidentialité (DIC), en attribuant des valeurs de 0 à 4 (4 correspondant à un besoin fort) (0 sans objet = action nulle), - couvrir par des règles (ISO 27002), les besoins et les risques exprimés. Je m assure de la cohérence des règles choisies pour qu elles répondent au mieux aux besoins recensés, - je demande la livraison d une connexion au réseau RENAVA ou MOREA pour la direction départementale concernée qui s installe dans la préfecture, - j utilise le même réseau que celui de la préfecture mais brassé dans une autre couleur, depuis l armoire de brassage jusqu au bureau concerné, - je fais installer un commutateur différent et dédié, - un routeur également séparé et différent de celui du RGT, - je mets en place des Extranets et/ou je donne des accès pour ceux déjà ouverts, pour répondre aux besoins exprimés et cela pour partager l information de vie courante, sociale etc, la documentation, - je programme des accès aux Intranets du MIOMCT et attribue des comptes aux services des DD, - je prévois une imprimante pour le ou les postes qui sont recensés. Il est bien sûr évident que pour des raisons de sécurité, les postes de travail des DD ne pourront pas bénéficier des imprimantes en réseau sur le RGT, - je prévois une ligne téléphonique, - j applique la PSSI-RéATE et le panel des 101 règles, dont 33 à mettre en place pour fin 2010, le reste en Les questions qui relèvent du niveau national et de la responsabilité DPPSN, REATE, DSIC : - La DPPSN a en charge l animation du réseau des RSSI DDI / PRET. Elle assure cette animation également pour le déploiement national de la PSSI-RéATE, en s appuyant sur le niveau zonal = le RZSSI, qui est directeur du SZSIC - Le mandat de l ANSSI qui confie au MIOMCT le rôle d animation des RSSI et la question des incidents SSI (CNGESSI) - La responsabilité de l agence est engagée sur le futur réseau interministériel, en fibre optique, qui sera réalisé avec le grand emprunt d Etat (2012,2013). En résumé : Cette PSSI-RéATE et l analyse des risques m auront permis de définir les moyens à mettre en place et l organisation et de répondre ainsi aux objectifs que m a fixé le préfet, pour prendre en compte les problèmes résiduels, les évaluer et leur fixer une valeur en disponibilité, intégrité et confidentialité.

6 En conclusion : Ces actions permettant un gain d efficacité et de coût seraient principalement provoquées par : la création du futur réseau interministériel, proposée par l ANSSI au SGG. Ce réseau remplacera progressivement tous les réseaux existants et ce à l horizon Ce projet ambitieux permettrait de supprimer les postes de travail dédiés, augmenterait la qualité de service et surtout répondrait aux exigences de sécurité, telles qu elles découlent de l analyse de risque effectuée avec la méthode EBIOS (Evaluation des Besoins et Identification des Objectifs de Sécurité) de l ANSSI en attendant ce nouveau réseau, il faut soit développer soit ouvrir les Extranets sécurisés pour toute la DDI. TRESOR (Travail en Réseau des Services Locaux de l Ile de la Réunion), développé par la DSIC, pourrait préfigurer la mise en place d outils collaboratifs en DDI / Préfecture. Et pour finir, il faut espérer une mutualisation rapide des autocoms téléphoniques et des standards téléphoniques. Mais la sécurité des systèmes d information et de communication ne doit pas être perçue uniquement comme un coût dont le budget est le premier sacrifié en cas de difficultés. Elle constitue un investissement qui permet le développement de l administration d Etat et à plus court terme, représente tout simplement un élément clé de sa survie : le recours au management, à l organisation en mode projet et à des solutions (produits, systèmes, méthodes ), s appuyant sur une approche normative constitue un facteur clé de succès par rapport à cette exigence d optimisation de la SSI et surtout est nécessaire dans un contexte RGPP contraint. Enfin, sur le plan des ressources humaines (RH), et en particulier dans le domaine des compétences SIC, il conviendrait de veiller à obtenir une répartition équitable des compétences SIC, au sein de la DDI, entre le niveau régional et le niveau départemental.

Guide pratique pour la mise en place du SIDSIC V1

Guide pratique pour la mise en place du SIDSIC V1 Guide pratique pour la mise en place du SIDSIC V1 24 août 2011 PM/SGG/DISIC 1 Note de cadrage Objet : Guide pratique du SIDSIC V1 du 24 août 2011 Pilier de la révision générale des politiques publiques,

Plus en détail

Préfecture de Paris et d IDF. Création du service interministériel départemental des systèmes d information et de communication SIDSIC PARIS -IDF

Préfecture de Paris et d IDF. Création du service interministériel départemental des systèmes d information et de communication SIDSIC PARIS -IDF Préfecture de Paris et d IDF Création du service interministériel départemental des systèmes d information et de communication SIDSIC PARIS -IDF 15 SEPTEMBRE 2011 1 Table des matières 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication. «Session 2011» "ETUDE DE CAS"

Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication. «Session 2011» ETUDE DE CAS Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication «Session 2011» "ETUDE DE CAS" Meilleure copie du SUJET N 2 Note obtenue : 15,5 / 20 Arcueil, le 09/09/2010 DSIC/SDES/BOP

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Circulaire du 7 juillet 2008 relative à l organisation de l administration départementale de l Etat NOR : PRMX0816855C Paris, le 7 juillet

Plus en détail

Un nouvel État territorial

Un nouvel État territorial La réforme de l administration territoriale de l État 1 / 7 Un nouvel État territorial L organisation territoriale de l État en France est caractérisée par : une architecture historique calée sur les départements

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L'ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 SPÉCIALITÉ : INGENIERIE, INFORMATIQUE

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

Catalogue & Programme des formations 2015

Catalogue & Programme des formations 2015 Janvier 2015 Catalogue & Programme des formations 2015 ~ 1 ~ TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 PROG 1: DECOUVERTE DES RESEAUX... 3 PROG 2: TECHNOLOGIE DES RESEAUX... 4 PROG 3: GESTION DE PROJETS...

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

L'analyse de FORCE OUVRIERE de l'impact sur les DDI des diagnostics territoriaux soumis au CT des DDI du 9 juillet 2015

L'analyse de FORCE OUVRIERE de l'impact sur les DDI des diagnostics territoriaux soumis au CT des DDI du 9 juillet 2015 L'analyse de FORCE OUVRIERE de l'impact sur les DDI des diagnostics territoriaux soumis au CT des DDI du 9 juillet 2015 Sans parler de tout ce que l'on ne veut pas nous montrer avant les arbitrages de

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples Avant-propos à destination des décideurs Les formidables développements de l informatique et d Internet ont révolutionné nos manières

Plus en détail

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative MINISTERE DE L INTERIEUR MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

l accueil des usagers

l accueil des usagers Améliorer l accueil des usagers dans les services de l État Générateur de Modernisation Durable 2 L amélioration de la qualité de l accueil dans les services publics une priorité portée au plus haut niveau

Plus en détail

Guide de connexion à. RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN. via ENX

Guide de connexion à. RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN. via ENX Guide de connexion à RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN via ENX Mise en œuvre de votre raccordement à RENAULT SA et/ou PSA PEUGEOT CITROËN via ENX Version française du 31/10/2014 1 Table des matières 1

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

CRISE DES HYDROCARBURES

CRISE DES HYDROCARBURES CRISE DES HYDROCARBURES -RETEX- DIRECCTE de Zone de Défense Ouest MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE -11/10 au 15/10 DIRECCTE de Zone

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Objet Equipement téléphonique du siège de l Inrap Titulaire Montant Société Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements prévus

Plus en détail

Programme national «très haut débit»

Programme national «très haut débit» Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Programme national «très haut débit» - 1 - Sommaire I. ENJEU 3 II. DESCRIPTION GENERALE 4 III. PILOTAGE DU PROGRAMME 4 IV. PHASE DE LANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Semaine du développement durable du 1er au 7 avril 2011 La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Dossier de presse Lundi 4 avril 2011 Contacts presse : Josiane HAAS-FALANGA : tél : 04 88 17

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Gestion de la sécurité par la gestion du changement

Gestion de la sécurité par la gestion du changement Gestion de la sécurité par la gestion du changement Jeudi 11 juin 2009 Séminaire Aristote Ecole Polytechnique Palaiseau Daniel DEZULIER Sommaire Le Groupe et sa transformation Etre leader : quelles contraintes?

Plus en détail

Le Plan administration exemplaire du MEEDDM

Le Plan administration exemplaire du MEEDDM Réunion des correspondants régionaux et centraux du PAE (COPAE) La Défense le 30 novembre 2009 Le Plan administration exemplaire du MEEDDM ACTUALITÉS Achats et Commande Publique SG/SPSSI/PFDM2 Rémy RISSER

Plus en détail

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI,

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI, Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information Awatef HOMRI, ISO27001 Lead Auditor, ITIL Ingénieur en chef, ANSI Awatef.homri@ansi.tn 1 Agenda Management de la Sécurité

Plus en détail

Guide pratique du nouveau code des marchés publics

Guide pratique du nouveau code des marchés publics Dominique Legouge Guide pratique du nouveau code des marchés publics Les nouvelles règles du jeu issues du décret de janvier 2004 Deuxième édition, 2004 ISBN : 2-7081-2998-8 Chapitre 7 Quels sont les rôles

Plus en détail

Administration de systèmes

Administration de systèmes Administration de systèmes Windows NT.2000.XP.2003 Copyright IDEC 2002-2004. Reproduction interdite. Sommaire... 2 Eléments logiques et physiques du réseau... 5 Annuaire et domaine... 6 Les utilisateurs

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Schéma directeur du système d information. Réunion de lancement : 18 octobre 2013

Schéma directeur du système d information. Réunion de lancement : 18 octobre 2013 Schéma directeur du système d information Réunion de lancement : 18 octobre 2013 Un schéma directeur du SI : pourquoi? Le système d information doit donner à la gouvernance de l Observatoire les informations

Plus en détail

TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 3 2 OBJECTIF... 3 3 SOLUTION... 3 4 ETUDE COMPARATIVE... 3 4.1 GESTIÒIP... 4 4.2 PHPIPAM... 5 4.3 TEEMIP...

TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 3 2 OBJECTIF... 3 3 SOLUTION... 3 4 ETUDE COMPARATIVE... 3 4.1 GESTIÒIP... 4 4.2 PHPIPAM... 5 4.3 TEEMIP... IPAM TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 3 2 OBJECTIF... 3 3 SOLUTION... 3 4 ETUDE COMPARATIVE... 3 4.1 GESTIÒIP... 4 4.2 PHPIPAM... 5 4.3 TEEMIP... 6 5 TABLEAU COMPARATIF... 7 6 CONCLUSION... 7 1 INTRODUCTION

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ADMINISTRATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ADMINISTRATION ADMINISTRATION ADMINISTRATION GÉNÉRALE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Secrétariat

Plus en détail

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Universcience, deux lieux unis pour le rayonnement de la culture scientifique

Plus en détail

Le réseau Internet. Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr

Le réseau Internet. Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr Le réseau Internet Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr Un réseau Définition : Un réseau est un ensemble d ordinateurs connectés et qui communiquent entre eux. Classification : Réseau local (LAN = Local

Plus en détail

Congrès national des SDIS 2013

Congrès national des SDIS 2013 DSIC Pôle SSI Voie Fonctionnelle SSI Congrès national des SDIS 2013 10 Octobre 2013 SG/DSIC/Pôle SSI Congrès national SDIS Octobre 2013 1 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

M A I T R E D O U V R A G E

M A I T R E D O U V R A G E M A I T R E D O U V R A G E VILLE DE SAINT-GALMIER Assistance et maintenance informatique et télécom CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES «Marché passé selon une procédure adaptée» Conclu en application

Plus en détail

Visée par le SGMCAS le 25 juillet 2015 Inscrite pour information à l ordre du jour du CNP du 31 juillet 2015 N 51

Visée par le SGMCAS le 25 juillet 2015 Inscrite pour information à l ordre du jour du CNP du 31 juillet 2015 N 51 Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère de la ville, de la jeunesse et des

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

MINISTERE DES SPORTS. La ministre des sports

MINISTERE DES SPORTS. La ministre des sports MINISTERE DES SPORTS Direction des sports Sous-direction de la vie fédérale et du sport de haut niveau Bureau du sport de haut niveau, des filières et des établissements nationaux Personne chargée du dossier

Plus en détail

Troisième Conseil de modernisation des politiques publiques

Troisième Conseil de modernisation des politiques publiques Troisième Conseil de modernisation des politiques publiques Mercredi 11 juin 2008 Troisième Conseil de modernisation des politiques publiques SOMMAIRE 1) Synthèse Communiqué de presse du CMPP du 11 juin

Plus en détail

Pourquoi le projet VoIp à la SIC

Pourquoi le projet VoIp à la SIC SIC/DFSI/SSI VoIP à la SIC (Club des DSI) Pourquoi le projet VoIp à la SIC Suite à des restructurations internes de la société, le Service des Systèmes d'informations (SSI) reprend la gestion de la téléphonie

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Réseau CNAS pour le projet carte CHIFA M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Sommaire Projet de la carte CHIFA Description du réseau de la CNAS Services et avantages Conclusion

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par. Sylvain Lecomte

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par. Sylvain Lecomte IUT d Angers License Sari Module FTA3 Compte Rendu «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par Sylvain Lecomte Le 07/01/2008 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Matériels requis... 3 3. Mise en place

Plus en détail

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Sommaire 1 L évolution des menaces 2 L évolution du SMSI

Plus en détail

Au sens Referens : Administrateur des systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Au sens Referens : Administrateur des systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Le CROUS de Nantes recrute : Identification du Poste Direction ou service : DSI Intitulé du poste : Catégorie (ou Corps/Grade) : Un apprentis ingénieur Réseau et télécommunication Famille(s) Professionnelle(s)

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT. Version 1.0

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT. Version 1.0 POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT Version 1.0 HISTORIQUE DES VERSIONS DATE VERSION ÉVOLUTION DU DOCUMENT 17/07/2014 1.0 Publication de la première version de la Politique de sécurité

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS. Site web www.j3tel.fr. Téléphone 01 64 46 59 59

Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS. Site web www.j3tel.fr. Téléphone 01 64 46 59 59 Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS Site web www.j3tel.fr Téléphone 01 64 46 59 59 Catalogue SL2A Prestations 2015-2016 Sommaire Notre vision, nos

Plus en détail

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System Maury-Infosec Conseils en sécurité de l'information ISO/CEI 27001:2005 ISMS La norme ISO/CEI 27001:2005 est issue de la norme BSI 7799-2:2002

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction des professions paramédicales Et des personnels hospitaliers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Ce que nous rencontrons dans les établissements privés : 1-Le réseau basique :

Ce que nous rencontrons dans les établissements privés : 1-Le réseau basique : Ce que nous rencontrons dans les établissements privés : 1-Le réseau basique : Il s agit d un réseau filaire partagé par l ensemble des acteurs de l établissement (administratifs, enseignants, élèves ).

Plus en détail

VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ

VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ Édition du 27 février 2014 INTRODUCTION 5 1 / PILOTER LA GOUVERNANCE DE LA CYBERSÉCURITÉ 7 1.1 / Définir une stratégie de la cybersécurité 8 1.1.1

Plus en détail

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen DPS 14 septembre 06 Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen Composition du comité de pilotage, constitué en Janvier 2006 Composition du comité de pilotage de l AIPST / Groupe régional - 2

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Notre métier, trouver pour vous des solutions informatiques!

Notre métier, trouver pour vous des solutions informatiques! Notre métier, trouver pour vous des solutions informatiques! Nous proposons : L audit et l installation de parcs informatiques et de solutions réseaux La revente de matériels et de logiciels La maintenance

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN)

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés,

Plus en détail

ISO 27001 conformité, oui. Certification?

ISO 27001 conformité, oui. Certification? ISO 27001 conformité, oui. Certification? Eric Wiatrowski CSO Orange Business Services Lead Auditor ISMS Conférences normes ISO 27001 21 Novembre 2007 1 sommaire Conformité vs certification La démarche

Plus en détail

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire?

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire? Management pourquoi et pour quoi faire? Un guide pratique pour comprendre l intérêt des solutions d Application Management, à l heure où les systèmes d information sont au cœur de l efficacité opérationnelle

Plus en détail

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Plan de cours 243-P16-MO Installer et configurer les liaisons et équipements de réseaux Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Collège Montmorency Hiver 2006 Techniques de l informatique-gestion

Plus en détail

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l Intérieur

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l Intérieur «L innovation est la capacité des individus, des entreprises et des nations à construire en permanence l avenir auquel ils aspirent». Initiative EUROPE 2020. Feuille de route sur les achats innovants au

Plus en détail

VoIP/ToIP Etude de cas

VoIP/ToIP Etude de cas VoIP/ToIP Etude de cas INSA de Lyon - Département Free Powerpoint Télécommunications Templates Page 1 Projet de Voix sur IP / Téléphonie sur IP ETAPE 1 ETUDE DE CAS Page 2 1 AGENDA ETAPE 1 ETAPE 2 Présentation

Plus en détail

LES GARANTIES D EMPRUNT

LES GARANTIES D EMPRUNT LES GARANTIES D EMPRUNT (Compte 801.5) Fiche n 1 Définition Les garanties d emprunt entrent dans la catégorie des engagements hors bilan parce qu une collectivité peut accorder sa caution à une personne

Plus en détail

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière Direction Finances EXPERT FINANCIER J CHARGE DU CONTRÔLE INTERNE DU FONDS SOCIAL EUROPEEN (FSE) ET DE CONSEIL EN GESTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Finances Poste de

Plus en détail

Formation Ecosystème de Financements

Formation Ecosystème de Financements Formation Ecosystème de Financements Veille et stratégies pour l'élaboration de plans de financements Introduction Active depuis 1999, l'équipe d'initiances pilote des banques de données d'aide à la recherche

Plus en détail

Cahier des Charges Assistance et maintenance informatique CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE. 28/11/2006 1 sur 17

Cahier des Charges Assistance et maintenance informatique CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE. 28/11/2006 1 sur 17 CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 28/11/2006 1 sur 17 Sommaire Introduction 3 O bjectifs 3 Services attendus 3 Identification des parties 4 Durée 4 Critères d attribution 4 Description

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

«Diplomatie»: le portail interministériel de la correspondance diplomatique

«Diplomatie»: le portail interministériel de la correspondance diplomatique «Diplomatie»: le portail interministériel de la correspondance diplomatique Présentation au Congrès Qualita, Compiègne, 20 mars 2013 24/04/2013 1 1. Diplomatie numérique (digital diplomacy) 2. Trois impératifs

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

Présentation de l Université Numérique de Paris Île-de-France

Présentation de l Université Numérique de Paris Île-de-France Présentation de l Université Numérique de Paris Île-de-France 36 établissements 17 universités, 14 écoles, 2 PRES, 3 CROUS 500 000 étudiants 50 000 personnels Le contexte de l étude UnivCloud Un acteur

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

1 Présentation de l Apur 2. 2 Contexte général du projet 3. 3 Prestation attendue 4

1 Présentation de l Apur 2. 2 Contexte général du projet 3. 3 Prestation attendue 4 APUR.2015.1 Cahier des charges d appel à concurrence Accompagnement de la mise en place d outils de formulaires et de gestion électronique des processus métiers (workflow) avec le logiciel K2 autour d

Plus en détail

PLATE- FORME MUTUALISEE DE SERVICES DIFFERENCIES POUR USAGES D ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE ET APPLICATIONS METIER

PLATE- FORME MUTUALISEE DE SERVICES DIFFERENCIES POUR USAGES D ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE ET APPLICATIONS METIER Fonds National pour la Société Numérique Programme d Investissements d Avenir «AAP Cloud Computing» UnivCloud PLATE- FORME MUTUALISEE DE SERVICES DIFFERENCIES POUR USAGES D ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA VISUALISATION CLOUD SOCIAL HR INNOVATION 1 PRÉSENTATION GLOBALE

Plus en détail