Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions"

Transcription

1 Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants. 4/ Politique de lutte contre la fraude. La loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 a été adoptée le 22 Décembre 2011, avec toujours la même stratégie de réduction du déficit public et vise à réduire de façon ciblée les niches sociales et fiscales. Les principales mesures intéressant le secteur sont les suivantes : 1/ Cotisations et contributions Forfait social et taxe de prévoyance Le forfait social est porté à 8% au lieu de 6% en Nous vous rappelons que le forfait social est une contribution patronale et qui concernait jusqu à présent, l intéressement, la participation aux résultats de l entreprise, l abondement patronal au PEE (Plan d Epargne d Entreprise), au PEI (Plan d Epargne Inter-entreprise) et au Perco (Plan d Epargne Retraite Collectif), les contributions patronales de retraite supplémentaire. Quant à la taxe de prévoyance de 8 % qui était due sur les contributions patronales de prévoyance par les employeurs de plus de 9 salariés, celle-ci a été supprimée au 1 er Janvier Le forfait social absorbe la taxe de prévoyance uniquement pour les entreprises de plus de 9 salariés. En effet, la loi de financement de la sécurité sociale intègre ces contributions patronales dans le champ du forfait social. Toutefois, par dérogation, les employeurs de moins de 10 salariés ne seront pas assujettis au forfait social au titre des contributions versées au bénéfice des salariés, anciens salariés et leurs ayants droit pour le financement de prestations complémentaires de prévoyance. Ainsi, deux situations s appliquent : Entreprises de moins de 10 salariés : celles-ci seront soumises au forfait social dans les mêmes conditions que précédemment, à savoir sur l intéressement, la participation aux résultats de l entreprise, l abondement patronal au PEE (Plan d Epargne d Entreprise), au PEI (Plan d Epargne Inter-entreprise) et au Perco (Plan d Epargne Retraite Collectif), les contributions patronales de retraite supplémentaire. Entreprises de plus de 9 salariés : celles-ci seront également soumises au forfait social dans les mêmes conditions que précédemment. Par contre, la nouveauté réside dans le fait qu il conviendra d inclure également dans l assiette du forfait social les contributions patronales de prévoyance complémentaire. Indemnités de rupture Pour plus d informations, vous trouverez ci-joint le tableau des charges sociales et la circulaire sur le forfait social 1

2 La loi de financement de sécurité sociale modifie le plafond d exonération de cotisations et contributions sociales dont bénéficient certaines indemnités de rupture du contrat de travail. Il est prévu de réduire la limite d exonération à deux fois le plafond annuel de la sécurité sociale (contre trois fois précédemment). Le législateur aménage un régime transitoire en maintenant une limite d exonération à trois fois le plafond annuel de la sécurité sociale pour toute rupture notifiée en Réduction Fillon La loi intègre dorénavant les heures supplémentaires et complémentaires dans le calcul du coefficient de la réduction Fillon. Le mode de calcul du SMIC annuel, pris en compte pour le calcul du coefficient, se trouve également modifié. Un décret a notamment précisé que, pour les salariés qui accomplissent des heures supplémentaires ou complémentaires, la valeur annuelle du SMIC doit être augmentée du volume des heures supplémentaires ou complémentaires accomplies dans l année, sans tenir cependant des majorations de 25% ou 50% (exemple : 1 heure supplémentaire = 1 heure et non 1,25 de temps). Cela aura pour conséquence de réduire le montant de la réduction. Ce point fera l objet d une circulaire spécifique CSG/CRDS, appelée également déduction forfaitaire pour frais professionnels : Le taux de la déduction forfaitaire représentative des frais professionnels (base CSG/CRDS) appliquée sur le montant brut des revenus d activité salariée et aux allocations de chômage est abaissé. Il passe de 3% à 1.75%. La CSG et la CRDS seront appelées sur % (au lieu de 97%) du montant des revenus. La loi exclut du champ d application de la déduction forfaitaire pour frais professionnels les rémunérations suivantes : - Les sommes allouées au titre de l intéressement ; - Les sommes réparties au titre de la réserve spéciale de participation et abondement de l employeur aux plans d épargne salariale ; - Les contributions patronales de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire ; - La fraction des indemnités de licenciement et de mise en retraite soumises à la CSG et à la CRDS ; - Les indemnités versées à l occasion de la cessation de leurs fonctions d administrateurs ; - La contribution patronale aux chèques vacances dans les entreprises de moins de 50 salariés. Voir circulaire ci-jointe Déclaration annuelle des données sociales L article L L article L du code de la sécurité sociale prévoit que tout employeur de personnels salariés est tenu d adresser, au plus tard le 31 janvier de chaque année, une déclaration annuelle de déclarations sociales faisant ressortir le montant des rémunérations versées à chacun des salariés ou assimilées au cours de l année précédente. Il est précisé que le défaut de production, l omission de données devant y figurer ou l inexactitude des données déclarées entraînent l application d une pénalité. Cette pénalité sera fixée par décret dans la limite de 1.5% du plafond mensuel de la sécurité sociale au titre de chaque salarié. 2

3 Cet article sera applicable pour la première fois au titre des rémunérations versées au cours de l année / Les dispositions relatives à l assurance maladie L'objectif national de dépenses d'assurance maladie (Ondam) a été respecté en 2010 pour la première fois depuis sa création en 1997 : la croissance de l'objectif a été de 3% et il devrait en être de même en Pour 2012, l objectif proposé sera de 2,5%. Réforme du calcul des indemnités journalières Les indemnités journalières maladie et accidents du travail maladies professionnelles seront calculées dorénavant sur la base du salaire net, comme les indemnités journalières maternité. Cette réduction de l assiette est toutefois accompagnée par le relèvement du taux des indemnités, qui est porté, pour la maladie à 60 % (contre 50% précédemment) et, pour les accidents de travail, à 80 % (contre 60 % précédemment) pour les arrêts inférieurs à 29 jours et à 100 % (contre 80% précédemment) pour les arrêts d une durée supérieure. La compensation, pour les assurés, de la réduction de l'assiette par la majoration du taux est neutre s'agissant des indemnités journalières pour accidents de travail et maternité mais se traduit, en revanche, par une diminution du montant des indemnités journalières maladie. La charge de l'indemnisation complémentaire maladie assurée par les employeurs et les organismes de prévoyance complémentaire s'en trouve donc alourdie à due concurrence! Cette mesure relève du décret publié au Journal Officiel le 27 décembre Couverture maladie des retraités Voir circulaire détaillée ci-jointe. Jusqu ici les personnes retraitées du régime général de sécurité sociale bénéficiaient du remboursement des prestations en nature au titre de l assurance maladie, quelles que soient leur durée d assurance ou le montant de leur pension. Désormais sont exclus du maintien de droit, les retraités dont la pension est remplacée par un versement unique forfaitaire. 3/ Les dispositions relatives portant sur le régime Social des Indépendants (RSI) Déclaration de revenus (Article 37) La loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 réintroduit pour les travailleurs indépendants non agricoles la déclaration de revenus. Lorsque les données nécessaires au calcul des cotisations n ont pas été transmises, cellesci sont calculées à titre provisoire par les organismes chargés du recouvrement sur une base majorée. Dans ce cas, il n est tenu compte d aucune exonération dont pourrait bénéficier le cotisant. Lorsque la déclaration est réalisée par voie dématérialisée, le travailleur indépendant peut demander que la régularisation soit effectuée sans délai. Un décret fixera les modalités d application. 3

4 Assiette sociale (Article 37) Janvier 2012 Jusqu à présent, l assiette sociale des travailleurs indépendants est liée à l assiette fiscale. Cependant, des différences plus ou moins notables existent principalement en raison de l instauration d exonérations fiscales qui ne sont pas admises dans le cadre de la détermination de l assiette des cotisations sociales. La nouvelle rédaction prévoit de neutraliser toutes les exonérations fiscales. Il est dorénavant prévu que le revenu retenu pour le calcul de l impôt sur le revenu est majoré de la totalité des exonérations fiscales dont a bénéficié le travailleur indépendant pour déterminer le revenu d activité servant d assiette sociale. En ce sens, l article 37 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 prévoit que le revenu retenu pour le calcul des cotisations et contributions sociales est celui retenu pour le calcul de l impôt, sans qu il soit tenu compte : - des plus-values et moins-values professionnelles à long terme ; - des reports déficitaires ; - des exonérations et du coefficient multiplicateur mentionné à l article 7 de l article 158 du CGI (travailleurs indépendants non adhérents à un centre de gestion agrée ou n ayant pas recours à un expert-comptable autorisé par l administration fiscale). De plus, les cotisations versées aux régimes facultatifs mentionnées au second alinéa du I de l article 154 bis du même code ne sont admises en déduction que pour les assurés ayant adhéré à ces régimes avant le 13 février Calcul des cotisations La volonté est d harmoniser le revenu de référence retenu pour le calcul des assiettes de début d activité des cotisations. Les cotisations provisionnelles de début d activité sont actuellement calculées suivant les risques : - soit sur la BMAF (base mensuelle de calcul des prestations familiales) pour la maladie, les indemnités journalières, le régime de base retraite, le régime complémentaire commerçant, le régime invalidité décès commerçant de deuxième année d activité, les allocations familiales, la CSG et la CRDS ; - soit sur un pourcentage du plafond de la sécurité sociale pour le régime complémentaire et le régime invalidité décès artisan (pour la première et la deuxième année d activité). Nouveau : Pour les deux premières années d activité, il est prévu de fixer des cotisations provisionnelles calculées sur un revenu forfaitaire fixé par décret (A suivre ). Il est par ailleurs prévu la mise en place de la possibilité de calcul des cotisations et contributions provisionnelles de l année N sur le revenu N-1 ou sur la base du revenu estimé de l année en cours. Dans ce cas, lorsque le revenu définitif est supérieur de plus d un tiers au revenu estimé par le cotisant, une majoration de retard est appliquée sur la différence entre les cotisations provisionnelles calculées dans les conditions de droit commun et les cotisations provisionnelles calculées sur la base des revenus estimés, sauf si les éléments en la possession du cotisant au moment de sa demande justifiaient son estimation. 4

5 Le montant et les conditions d application de cette majoration sont fixés par décret (A suivre ). Régularisation des versements Lorsque le revenu d activité est définitivement connu, les cotisations font l objet d une régularisation. Par dérogation, le cotisant peut demander à ce que ses cotisations provisionnelles soient calculées sur la base du dernier revenu d activité connu ou sur la base du revenu estimé de l année en cours. 4/ Politique de lutte contre la fraude Travail dissimulé L article 123 prévoit que la personne qui a fait l objet d une condamnation pénale pour travail dissimulé est tenue au paiement des cotisations et contributions sociales pour la période pendant laquelle la dissimulation d emploi a été établie. La loi pose dans le même temps une présomption de relation de non salariat entre les donneurs d ordre (exemple : entreprise principale ) et les travailleurs indépendants, tels que les auto-entrepreneurs. Cette présomption de non salariat peut être renversée lorsque l existence d un lien de subordination entre le donneur d ordre et le travailleur indépendant est établie!! S agissant des exonérations de cotisations et contributions sociales, le législateur prévoit leur annulation en cas de constat de travail dissimulé. Fraude aux prestations La loi prévoit un certain nombre de mesures visant à renforcer la lutte contre la fraude aux prestations sociales. Les organismes de sécurité sociale peuvent être amenés à prononcer des sanctions financières à l encontre des assurés, des employeurs ou tout individu coupable de fraude ou de fausse déclaration. - // - 5

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 Voici, sous forme de «liste à la Prévert» les principales nouveautés à appréhender dès le début de l année. 1. Salaires, cotisations et contributions sociales Plafond de sécurité

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Février 2016 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2016 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2016 : 38 616 par an (PASS annuel) et 3218 par mois (PASS

Plus en détail

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité Du 01/01/2012 ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU

Plus en détail

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Diane Patrimoine PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Lors de sa réunion du lundi 3 décembre 2012, la Commission des affaires sociales a adopté, en

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 Financement de la sécurité sociale pour 2013 : adoption définitive de la loi I. Cotisations et contributions A. Indemnités de rupture Les indemnités de rupture

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits Infos d Experts Octobre 2011 HR. Payroll. Benefits PLFSS POUR 2012 : LES MESURES ANTI-DÉFICITS Allègement Fillon, CSG/CRDS, forfait social, les dispositions anti-déficits marquent l essentiel des réformes

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/ Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Direction de la

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

Memento Version Janvier Salariés Régime Général

Memento Version Janvier Salariés Régime Général Memento 2008 Version Janvier 2008 Salariés Régime Général CHARGES SOCIALES SUR SALAIRE (Taux au 01/01/2008, en %) TAXES DIVERSES PRÉV. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES ASSEDIC SÉCURITÉ SOCIALE / URSSAF Employeur

Plus en détail

Le décret modifie le décret du 28 mars 2013 relatif aux finalités de la DSN et aux données qu elle inclut.

Le décret modifie le décret du 28 mars 2013 relatif aux finalités de la DSN et aux données qu elle inclut. Déclaration et paiement des cotisations sociales : mise en œuvre de la généralisation de la DSN Le décret n 2016-1567 du 21 novembre 2016 relatif à la généralisation de la DSN est publié au Journal officiel

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Le : Mercredi 4 janvier 2012 De : Sage Assistance Objet : Contribution CSG/CRDS en 2012 Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Plafonnement abattement de 3 % CSG/CRDS

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL Paramétrage : Comment paramétrer la fiche salariée pour obtenir un bon calcul Date de création : décembre 2015 Référence : REINTEGRATION 2015 Auteur : Service

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2014 Circulaire AS N 06.14 23/01/2014 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012

ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012 ACTUALITES DE LA PAYE AVRIL 2012 DEDUCTION FORFAITAIRE POUR HEURES SUPPLEMENTAIRES... 2 FORFAIT SOCIAL CONTRIBUTION PATRONALE DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE... 2 AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL... 3 JOURS

Plus en détail

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Date : 22/01/07 N : 04.07 LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS AU 1 ER JANVIER 2007 1) Plafond annuel de sécurité sociale Rappel : le

Plus en détail

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Destinataires Tous services x C1 Interne C2 Restreint C3 Confidentiel C4 Secret Date de validité

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2017 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 25 janvier 2016 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Les évolutions fiscales de la loi Macron La loi «Macron» pour la croissance, l activité et l égalité des

Plus en détail

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb Le Petit 2015 Paie Les pratiques clés en 21 fiches Jean-Pierre Taïeb le Petit paie Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ACOSS : Agence centrale des organismes de Sécurité sociale AGFF : Association

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 4 Janvier 2016 INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES NOTE D INFORMATION I II III IV V VI PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AUGMENTATION DU SMIC COTISATIONS

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 24/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE Référence de classement : 1.010.221 SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE POLE ENTREPRISES

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des sages-femmes Cotisations 2014 Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 dispenses et Réductions de cotisations [non rachetables] p. 11 Dispenses [rachetables] p. 12 Exonérations de cotisations

Plus en détail

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015 Cabinet Pybourdin Brûlé & Associés Société d Expertise Comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Experts Comptables de Paris 7, rue Delerue 92120 MONTROUGE - : 01.42.53.59.59 Fax : 01.42.53.87.34 Mail

Plus en détail

Plafond de sécurité sociale SMIC Revalorisation des indices majorés cotisations sociales au 1 er janvier I PLAFOND de SECURITE SOCIALE

Plafond de sécurité sociale SMIC Revalorisation des indices majorés cotisations sociales au 1 er janvier I PLAFOND de SECURITE SOCIALE CIRCULAIRE d INFORMATIONS n 2013/01 du 11 janvier 2013 Mise à jour le 18 février 2013 La mise à jour concerne les contributions applicables à la participation employeur à la protection sociale complémentaire

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel N 6 SOCIAL n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2013 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel Un arrêté du 12 décembre 2012,

Plus en détail

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite

Cotisations. Mémento des sages-femmes. Caisse Autonome de Retraite Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2013 Mémento des sages-femmes Début d activité page 2 En cours d activité page 5 Réductions de cotisations page 11

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier Tableaux n 1 : taux de droit commun

Taux de cotisations au 1 er janvier Tableaux n 1 : taux de droit commun de cotisations au 1 er janvier 2017 sociales légales Tableaux n 1 : taux de droit commun de sécurité sociale Assurances sociales agricoles 1 Vieillesse 2 Total - Total - 12,89% 0,75% 3 13,64% - - - 1,90%

Plus en détail

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n Circulaire n 2012-59 du 31 août 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction juridique et réglementation nationale Département réglementation nationale Destinataires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 Réf : CDG INFOS 2012-1/ ME Date : le 12 Janvier 2012 LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 REFERENCES JURIDIQUES Arrêté du 30 décembre 2011 fixant le plafond de la Sécurité sociale Décret n 2011-1926

Plus en détail

ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP

ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP N 110 - SOCIAL n 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP L essentiel L accord

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 18/09/2009 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2009-076 OBJET : Régime social des indemnités versées en cas de rupture conventionnelle

Plus en détail

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES N 54 - SOCIAL n 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 mars 2016 ISSN 1769-4000 L essentiel CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES Afin d'améliorer la lisibilité

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE FICHE PRATIQUE LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008 N 14 SOCIAL n 6 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2008 ISSN 1769-4000 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2008

Plus en détail

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli.

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli. Accueil> Employeur> Calcul les cotisat...> Les taux de cotisati...> La CSG-CRDS> La CSG-CRDS SOMMAIRE Abattement et déductions La CSG et la CRDS sont dues au titre des revenus d activité et de remplacement

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 08/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-030 OBJET : Contribution versée par l employeur à un organisme assureur pour garantir

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 27/12/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-172 OBJET : Contrat de professionnalisation TEXTE A ANNOTER : Lettre circulaire n 2004-109

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014

RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014 N 62 - SOCIAL n 22 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 3 juin 2014 ISSN 1769-4000 RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014 L essentiel Une lettre-circulaire

Plus en détail

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel.

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel. N 37 - SOCIAL n 19 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 février 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel CHOMAGE PARTIEL : REVALORISATION DE L INDEMNISATION Comme annoncé par les pouvoirs publics,

Plus en détail

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi 1. Les Indemnités de Licenciement 1.1. Pour les non cadres Il est alloué au salarié non-cadre licencié avant d avoir atteint

Plus en détail

L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES

L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES 1. Employeurs visés Peuvent bénéficier de l allègement de charges sociales, dite «réduction Fillon», tous les employeurs à l exception des

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008 LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n 2008-789 du 20 Août 2008 Textes applicables : Position commune du 9 Avril 2008 sur la représentativité, le développement

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité L emploi des seniors et leur maintien dans l activité 1. LES NEGOCIATIONS SUR L EMPLOI DES SENIORS... 2 1.1. NEGOCIATION AU NIVEAU DE LA BRANCHE... 2 1.2. NEGOCIATION AU NIVEAU DE L ENTREPRISE... 2 2.

Plus en détail

1) Charges sociales et fiscales sur les salaires au 1er janvier 2015

1) Charges sociales et fiscales sur les salaires au 1er janvier 2015 NOTE D INFORMATION JANVIER 2015 RUBRIQUE SOCIALE 1) Charges sociales et fiscales sur les salaires au 1er janvier 2015 Cotisations I - URSSAF(*) Maladie + contribution solidaire autonomie Alloc. Familiales

Plus en détail

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012.

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012. SOCIAL J u i n 2012 C I R C U L A I R E REGIME SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL ET DU MANDAT SOCIAL Alors que les limites d exonération sociale en matière d'indemnités de rupture

Plus en détail

Référence : Inf-Gén LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR Date : Titre :

Référence : Inf-Gén LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR Date : Titre : Titre : LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 Référence : Inf-Gén 13 006 Date : 01.2013 La loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 «s inscrit dans sa stratégie globale

Plus en détail

Réunions d informations sociales des 28 et 31 janvier 2013

Réunions d informations sociales des 28 et 31 janvier 2013 La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 et les mesures sociales dans les lois de finances de fin 2012 (loi de finances initiale et loi de finances rectificative) Réunions d informations

Plus en détail

Lettre Social Expert Actualité sociale 16 avril 2013

Lettre Social Expert Actualité sociale 16 avril 2013 Déclaration sociale des indépendants (ex DCR) Le RSI met en ligne les imprimés déclaratifs de la nouvelle déclaration sociale des indépendants (DSI), qui remplace l ancienne déclaration commune des revenus

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005 Circulaire C.G n 04.20 D.M du 15 décembre 2004 COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES TAUX APPLICABLES A COMPTER DU 1 er JANVIER 2005 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames & Messieurs les Maires & Présidents

Plus en détail

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS 1 LA RETRAITE Objectif Permettre au bénéficiaire de préserver un niveau de vie pas trop décalé par rapport à la période d' activité Limites des régimes obligatoires

Plus en détail

La réduction Fillon en 2017

La réduction Fillon en 2017 La réduction Fillon en 2017 1 La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif

Plus en détail

Chiffres et taux SOCIAL 2014

Chiffres et taux SOCIAL 2014 Chiffres et taux SOCIAL 2014 DV-LOG INFOS PAYES 2014 PAGE 1 Chiffres et taux SOCIAL 2014 Lundi 6 Janvier 2014 Cet article est encours de rédaction. n'hésitez pas à revenir un peu plus tard pour découvrir

Plus en détail

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF Adoptée le 21 août 2003, la loi Fillon donne naissance à une nouvelle formule d épargne retraite d entreprise : le Plan d Épargne Retraite Collectif (PERCO). Ouvert

Plus en détail

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 4 Bis Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Les vendeurs à domicile

Les vendeurs à domicile Les vendeurs à domicile Textes de référence : Articles L135-1 à L135-3 du code de commerce Arrêté du 31 mai 2001 Lettre circulaire N 2001-093 du 13 août 2001 Lettre circulaire N DSS/FSS/5B / 2001/286 du

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013 ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013 BTP COTISATION CHOMAGE INTEMPERIES : Période 2013-2014...2 MODIFICATION COTISATION PATRONALE ASSURANCE CHOMAGE : à compter du 1 ER juillet 2013...3 Tableau récapitulatif

Plus en détail

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012 PLAFONDS ET BAREMES 2012 Mise à jour 1 er janvier 2012 SOMMAIRE Le plafond de la sécurité sociale 2 Cotisation maladie Alsace- Moselle 2 Cotisations CFE 2 GMP 2 AGS 3 Avantage en nature 3 Stagiaire : gratification

Plus en détail

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise.

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise. PEE PERCO Le plan d épargne entreprise (PEE) et le plan d épargne pour la retraite collective (PERCO) offrent la possibilité aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (celles

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes

d e s Chirurgiens Dentistes Cotisations Mémento des sages-femmes Ca i s s e Au t o n o m e d e Retraite d e s Chirurgiens Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations Mémento des sages-femmes La sage-femme Vous débutez votre activité [1 ère et 2 ème années] Lorsque vous

Plus en détail

circulaire du 8 février 2002

circulaire du 8 février 2002 17 année service téléphone document 2002 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 4 permanent circulaire du 8 février 2002 Diverses mesures d'ordre social. Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 31/03/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 31/03/2016 Tableau

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Au sommaire

L auto-entrepreneur. Au sommaire L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Le cumul avec l Accre La protection sociale La sortie du dispositif

Plus en détail

MODALITÉS DE CALCUL DE LA RÉDUCTION FILLON Les règles applicables au 1 er janvier 2016

MODALITÉS DE CALCUL DE LA RÉDUCTION FILLON Les règles applicables au 1 er janvier 2016 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- MODALITÉS DE CALCUL DE LA RÉDUCTION

Plus en détail

1 CONDITIONS D ATTRIBUTION

1 CONDITIONS D ATTRIBUTION Fiche n 5 L ALLOCATION COMPENSATRICE 01/04/2016 Les bénéficiaires de l Allocation Compensatrice (AC) prévue antérieurement à la loi du 11 février 2005, en conservent le bénéfice tant qu ils en remplissent

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 L FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 Depuis le 1 er janvier 2009, les sommes isolées concerne les non-cadres Les sommes isolées apparaissent, en pratique, au moment de remettre au

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP 1 SMIC au 1 er janvier 2015 Montants des plafonds de la Sécurité sociale 2015 Stage en entreprise 2015 : limite de l exonération de cotisations sociales

Plus en détail

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES AVANTAGES ACCORDES AUX ENTREPRISES QUI RECRUTENT EN CONTRAT D APPRENTISSAGE 1 / Exonération des cotisations sociales (charges sociales) L effectif

Plus en détail