BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN"

Transcription

1 BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN Ce document est une initiative des Membres du Club Qualité. Ils ont jugé important de partager leurs expériences avec les dirigeants de PME industrielles ou de services qui ont pris la décision d engager une démarche qualité.

2 LE DIRIGEANT Quel est son rôle? Il impulse La décision d engager une démarche est prise par le dirigeant. Elle se prend dans le cadre de la stratégie de développement de l entreprise : la qualité est un investissement. Il s informe Vous n êtes pas le premier à vous engager dans la démarche qualité, à bien des points de vue, il peut vous être profitable de rencontrer des dirigeants et/ou des responsables qualité afin de bénéficier d expérience. Pour faciliter ces contacts, vous pouvez vous adresser à la CCI de ROUEN qui vous fera bénéficier, avec le club qualité, d un réseau d entreprises réunies autour d un principe : le partage d expérience. Attention : les objectifs d une visite sont d aller chercher un témoignage, des exemples et de se rassurer, il ne s agit pas d obtenir, clé en main, un modèle type, qui n existe pas. Il s implique La forme écrite de l engagement de la direction (lettre, charte, ) n est pas une simple démarche administrative, c est un outil de management : c est un élément de motivation et il rend compte de la stratégie de l entreprise. Quelques principes : - être le garde fou ; - replacer constamment la démarche dans la stratégie de développement de l entreprise ; - donner les moyens de conduire la démarche ; - soutenir et faire confiance au RAQ ; - suivre l avancement du plan d action ; - jouer le jeu et accepter la mise en évidence de réalités négatives. Il organise La démarche qualité n a pas pour objet de créer de toute pièce une organisation ; l entreprise fonctionne avec sa propre organisation. Etablir l organigramme fonctionnel de l entreprise permet : d identifier tous les liens entre les fonctions ; de faciliter l évolution de l organisation interne par rapport aux exigences de la norme ; de faciliter la rédaction future des procédures. Il planifie Comme pour tout projet d investissement la démarche qualité doit faire l objet d une planification réaliste qui tienne compte de la taille et des moyens de l entreprise. Elle ne doit pas avoir pour seul objectif que l entreprise obtienne la certification. Il communique L obtention de la certification doit être une grande occasion de communication interne et externe, soigneusement préparée par le chef d entreprise. C est l ensemble du personnel qui est certifié. La certification n est pas une fin en soi. La démarche qualité au sens de l ISO 9000, c est avant tout la recherche de la satisfaction des clients et l amélioration du fonctionnement interne de l entreprise.

3 Trop de dirigeants limitent leur engagement à la course au certificat en perdant de vue cette notion de satisfaction finale du client. Le dirigeant qui accepte difficilement les remises en question personnelles. Les problèmes de qualité ne sont pas que purement techniques, ils ont presque toujours une origine humaine. La pratique montre que la Direction de l entreprise est partie prenante de nombre de ces dysfonctionnements. Des problèmes inconnus de la Direction seront mis à jour, il faut en être conscient et s y préparer : même dans une petite entreprise conviviale avec un chef d entreprise proche de ses employés, un dirigeant reste un dirigeant et on ne lui dit pas tout, malgré les apparences. LES RESSOURCES INTERNES Quelles sont les ressources internes que le dirigeant doit mobiliser? L ensemble du personnel La sensibilisation L objectif est d obtenir la participation du personnel, en expliquant les enjeux et la démarche, mais aussi il est primordial de faire prendre conscience de l importance du rôle du client. UNE IDEE : le témoignage, devant tout le personnel, d un client sur ses attentes à l égard de l entreprise aura un impact très important. Vous pouvez, à cette occasion, solliciter un de vos clients qui vous incite à aller vers l ISO La mobilisation Le succès d une démarche qualité repose en grande partie sur une réelle adhésion de l ensemble du personnel à la démarche. Pour obtenir ce résultat la persuasion est un moyen à privilégier, les décisions autoritaires amenant souvent à des blocages. Impliquer le personnel signifie tout le personnel ; il faut veiller à ne pas oublier d impliquer fortement dans la démarche qualité les services «annexes» (par exemple : commerciaux, administratifs, ). Accroître l implication du personnel se traduit par plus de rigueur, de méthode, de cohérence, de responsabilisation. Un animateur qualité Le dirigeant doit désigner au sein du personnel un animateur qualité qui assurera la mise en œuvre de la démarche qualité dans l entreprise : le dirigeant n est pas forcément le mieux placé pour jouer ce rôle (manque de disponibilité, nature des rapports hiérarchiques...). Profil de l animateur qualité L animateur qualité devra présenter les caractéristiques suivantes :. bien connaître le fonctionnement de l entreprise (ancienneté minimum) ;. exercer des fonctions de responsabilité nécessitant des contacts avec l ensemble du personnel ;. avoir une bonne capacité de communication (écouter, suggérer, expliquer) et d animation (organiser et mener des réunions) ;. faire preuve de pragmatisme et de bon sens ;. avoir des talents d organisateur. L animateur qualité ne pourra les mettre en œuvre avec efficacité que s il dispose de temps dédié. Le travail doit être impérativement réorganisé de manière à libérer du temps pour l animateur jusqu'à l obtention de la certification. Le suivi ultérieur demandera également une affectation de temps réservé à la qualité.

4 Formation Un niveau minimum de connaissance est nécessaire pour la conduite d une démarche qualité. Dans le cas où l animateur n a pas de compétence sur le sujet il devra suivre une formation à la démarche qualité : en général stages de 3 à 4 jours. La formation doit apporter les outils pour conduire la démarche qualité. Elle ne doit pas être restreinte à la seule approche «techniques qualité», elle peut être ouverte à d autres domaines : gestion des ressources humaines, techniques d animation,... Le renforcement en compétences L entreprise qui ne dispose pas en interne de ressources suffisantes, en personnel ou en temps, peut avoir recours à des solutions traditionnelles : * le recrutement : CDI, CDD, CTP (Cadres à temps partagé) ; * l appui de stagiaires (cursus scolaire, contrat de qualification, alternance,...). L option stagiaire nécessite la présence en interne d un «tuteur» qui est impliqué dans la démarche (animateur, ). Attention aux formules temporaires : elles sont à envisager comme un appui ponctuel au RAQ de l entreprise et il faut veiller à la continuité de l action. Embaucher immédiatement un responsable qualité lorsque l entreprise n en a pas l utilité et/ou les moyens. Pour un appui individuel : le consultant LES RESSOURCES EXTERNES Pourquoi choisir un consultant? Le recours à l appui d un consultant peut être envisagé notamment lorsque les compétences internes ne sont pas suffisantes (disponibilité, maîtrise du sujet, ). Les apports du consultant reposent sur des bases techniques et méthodologiques : * connaissance de la norme, du vocabulaire ; * expériences (qualité, métier) ; * rôle de «coach» ; * animateur de travail, de groupe ; * regard extérieur. Comment choisir son consultant? Prendre la mesure des compétences acquises : - demander les CV des intervenants potentiels ; - demander des références professionnelles, ne pas hésiter à en vérifier quelques-unes et ne pas accorder trop d importance aux références prestigieuses mais qui ne sont pas en rapport avec l intervention envisagée ; - les profils «terrain», avec une forte expérience d entreprises de taille identique, la connaissance du secteur d activité par l intervenant sont des critères importants de choix. La qualité du contact : - s assurer préalablement que le courant «passe» entre le consultant et le chef d entreprise. Maîtriser l enveloppe budgétaire : - bien définir, à l avance, le contenu de la mission et ne pas s engager sur un nombre d heures trop important : il est toujours possible de prévoir ultérieurement un supplément d intervention. Le prix n est pas un critère déterminant :

5 - le choix du consultant ne doit pas se faire uniquement sur un critère d honoraires bas. Il convient aussi d éviter toute intervention par des consultants qui proposent des manuels qualité et/ou des procédures types mais sans suivi véritable. Pour quelles missions? Définir une mission dans le cadre d un partenariat avec des objectifs précis, des délais et un cahier des charges définis par l entreprise. Généralement trois types de missions sont demandées à un consultant : * diagnostic préalable fondamental : mesure des écarts entre les exigences de la norme et l existant. Il doit impérativement fournir à l entreprise les éléments du plan d action à mettre en œuvre ; * soutien à l action de l animateur qualité ; * audit «à blanc» : état des lieux et évaluation du système mis en place, préparation à l audit de certification. Nota : la conception des procédures est, autant que possible, à réserver au personnel de l entreprise. La sous-traitance intégrale de la démarche à un intervenant extérieur. L entreprise ne s approprie pas suffisamment la culture «qualité» et, de plus, le coût financier sera trop élevé pour elle. Pour un appui collectif : le Club Qualité de la CCI de ROUEN Contact : Philippe MAZEREAU Département Industrie et Services Quai de la Bourse Palais des Consuls BP ROUEN Cedex

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF Consultation de sociétés de conseil pour la réalisation d interventions auprès de PMI sur une durée de 2 ans dans le cadre de l'action en référence

Plus en détail

N 91 Audit de gestion relatif à l organisation des ressources humaines à la Ville de Versoix rapport publié le 8 septembre 2015

N 91 Audit de gestion relatif à l organisation des ressources humaines à la Ville de Versoix rapport publié le 8 septembre 2015 N 91 Audit de gestion relatif à l organisation des ressources humaines à la Ville de Versoix rapport publié le 8 septembre 2015 Le rapport contient 9 recommandations toutes acceptées par l audité. Au 30

Plus en détail

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Annexe 1 de l arrêté du 5 juin 2007, Journal Officiel n 142 du 21 juin 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DBL/SPP/N 12-27 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT

FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT Un programme sur mesure pour les directeurs d Alliances Françaises, Instituts Français, Centres de langues. Ré-inventer le développement du Francais, www.alliancefr.org

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATION ACCESSIBLE EN MODULES COURTS DE FORMATION CONTINUE OU TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Organiser, préparer, Animer, Evaluer PROCHAINE SESSION MAI 2017 Organisme

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES

LA CERTIFICATION ISO CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES LA CERTIFICATION ISO 50001 CONTEXTE, OUTILS ET BÉNÉFICES Rencontre éco-flux des économes de flux de l ESR Mardi 18 octobre 2016 07.10.2016 SOMMAIRE 1) ) Le système de management de l énergie selon l ISO

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012

CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012 1 CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012 ARTICLE 1 : Présentation La Région Centre a adopté, en décembre 2003, une charte régionale de développement durable. Cet

Plus en détail

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé 1 Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont en

Plus en détail

Association pour Personnes en Situation de Handicap

Association pour Personnes en Situation de Handicap OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : MONTPELLIER AGGLOMERATION Plateforme Wallon Lainé Poste : Adjoint de Direction (H/F) Nature du contrat : CDI à Temps Plein Missions :

Plus en détail

Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM

Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM Contexte et justification Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM En 1997, des acteurs de la conservation en Afrique de l'ouest exprimaient pour la première fois

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS ET LÉGUMES, ÉPICERIE ET

Plus en détail

Certificat de stage. Je soussigné( e ).. Certifie que.. A effectué un stage en entreprise du au.

Certificat de stage. Je soussigné( e ).. Certifie que.. A effectué un stage en entreprise du au. Certificat de stage Je soussigné( e ).. Certifie que.. A effectué un stage en entreprise du au. Cachet de l entreprise Appréciations du tuteur. (nom du tuteur) -- 0pt - 0.25pt + 0.5pt ++ 1pt Comportement

Plus en détail

1. Introduction Chercher un stage 3. Trouver des contacts 3 Prendre contact 4 Trouver des financements Effectuer son stage 5

1. Introduction Chercher un stage 3. Trouver des contacts 3 Prendre contact 4 Trouver des financements Effectuer son stage 5 1 Sommaire 1. Introduction 3 2. Chercher un stage 3 Trouver des contacts 3 Prendre contact 4 Trouver des financements 5 3. Effectuer son stage 5 Stage à l étranger 5 Stage Opérateur 6 Stage Intermédiaire

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC RH ET L ACCOMPAGNEMENT DE L ENTREPRISE DE BTP

LE DIAGNOSTIC RH ET L ACCOMPAGNEMENT DE L ENTREPRISE DE BTP ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU BTP DE LA REGION BRETAGNE A LA MISE EN PLACE DE DEMARCHES COMPETENCES CAHIER DES CHARGES POUR LE REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEIL Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir

Plus en détail

LA TRANSMISSION AU PERSONNEL DE LA CULTURE D ENTREPRISE PAR UN MANAGEMENT PA RT I C I PAT I F

LA TRANSMISSION AU PERSONNEL DE LA CULTURE D ENTREPRISE PAR UN MANAGEMENT PA RT I C I PAT I F LA TRANSMISSION AU PERSONNEL DE LA CULTURE D ENTREPRISE PAR UN MANAGEMENT PA RT I C I PAT I F NOTE DE SYNTHÈSE Intervenant : Bernard Dazet Adresse : Hôtels Actions 49 rue Servient 69003 Lyon Lieu : Chambre

Plus en détail

TH CONSEIL Qualité de vie au travail

TH CONSEIL Qualité de vie au travail TH CONSEIL Qualité de vie au travail En complément de ses activités de conseil, d étude, de recrutement et de formation TH Conseil vous propose des prestations d accompagnement opérationnel individualisé

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité en formation

Plus en détail

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro auprès de la Préfecture de la Région Réunion.

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro auprès de la Préfecture de la Région Réunion. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 98 97 027 3797 auprès de la Préfecture de la Région Réunion. PLAN DE FORMATION DEJEPS, spécialité : Animation socio-éducative Mention : Développement,

Plus en détail

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers Editeurs : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client INSAVALOR Madame CHAPELON : formation.cast@insa-lyon.fr

Plus en détail

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers

Manuel Qualité. Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Manuel Qualité Chambre de Commerce et d Industrie du Gers Centre Européen d Entreprise et d Innovation du Gers Place Jean David BP 181 32004 Auch Zone de l Hippodrome 6, rue Roger Salengro 32000 Auch Février

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

CAMPUS DIRIGEANT PME 2016

CAMPUS DIRIGEANT PME 2016 CAMPUS DIRIGEANT PME 2016 PRESENTATION GLOBALE Les objectifs Accéder à une vision globale de son entreprise, identifier ses forces et ses faiblesses, les risques et opportunités à venir, définir les facteurs

Plus en détail

INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION (IGA)

INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION (IGA) INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION (IGA) Fiche de poste d inspecteur de 1 ère classe à l Inspection générale de l administration Recrutement au titre du Tour extérieur ouvert à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Fonds de Renforcement Organisationnel

Fonds de Renforcement Organisationnel Fonds de Renforcement Organisationnel 1. Objectifs Le fonds de renforcement organisationnel (FRO) a pour objectif d accroître l efficience, le professionnalisme et l adaptation à leur environnement des

Plus en détail

Au cours de l entretien, les évaluateurs remplissent la grille d évaluation. Cette grille est présentée sous cette forme :

Au cours de l entretien, les évaluateurs remplissent la grille d évaluation. Cette grille est présentée sous cette forme : CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) «Technicocommercial(e)

Plus en détail

Fiche descriptive de la TP Sport ACADEMY Session

Fiche descriptive de la TP Sport ACADEMY Session 1 I. Contexte : Le projet d une TP Sport Academy est né de la volonté de deux clubs d s, FACE Val de Marne et Le Regard, souhaitant expérimenter «une plateforme à vocations» dans le secteur des Travaux

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation 9 JUIN 2016 Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité

Plus en détail

Missions complètes de recrutement

Missions complètes de recrutement Offres de services de recrutement Chacune des étapes du recrutement conditionne le succès final et mérite la plus grande attention. Sourcing, sélection, suivi d intégration, bénéficiez d une capacité d

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes PROJET PEDAGOGIQUE FINALITES DE LA FORMATION Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes identifier la prise en charge des patients

Plus en détail

Objectif de l atelier

Objectif de l atelier Objectif de l atelier Savoir réaliser les évaluations fournisseurs Sélection du fournisseur Evaluation de la performance du fournisseur Conséquences plans d actions Avant commande «A priori» Après commande

Plus en détail

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter 39 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4-8 octobre 2010 Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter Alain DAUNIZEAU, Service de Biochimie, C.H. «Dr Schaffner»,

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Au programme Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Eléments de contexte Compétences Organisation adaptée Attractivité Production : Qualité, Innovation

Plus en détail

Une démarche qualité, pourquoi faire?

Une démarche qualité, pourquoi faire? Une démarche qualité, pourquoi faire? L office de Tourisme : un outil au service d un territoire Participer au développement local Organiser et animer le territoire Soutenir les prestataires touristiques

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence BTS - BAC+3 - BACHELOR implication Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr L exigence du résultat Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer pleinement

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Entretien d embauche ENTRETIEN D EMBAUCHE. Entretien d embauche JY LE ROUX TDC Brest

Entretien d embauche ENTRETIEN D EMBAUCHE. Entretien d embauche JY LE ROUX TDC Brest ENTRETIEN D EMBAUCHE 1 DEMARCHE DE PREPARATION A L ENTRETIEN D EMBAUCHE 1- DEMARCHE DE RECRUTEMENT 1.1 ANALYSE DU COMPORTEMENT CONTACT ETAPES DECOUVERTE DU VECU DU CANDIDAT COMPORTEMENT EN COURS D ENTRETIEN

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX.

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX. THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES Objectifs : ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX Identifier le cadre juridique de la loi 1901 et des réglementations

Plus en détail

Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international

Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international Le rôle crucial des enseignants : attirer, former et retenir des enseignants de qualité Les principales directions de politique proposées par l OCDE au niveau international Paulo Santiago Direction de

Plus en détail

L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers d Insertion

L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers d Insertion ND/OE/315 30 bis rue du Docteur Rochard 22001 SAINT-BRIEUC CEDEX 1 02.96.77.05.50. OFFRE D EMPLOI Date de mise en ligne : 19 juin 2017 L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers

Plus en détail

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 Les normes ISO 9000 version 2000 relatives aux Systèmes de Management de la Qualité (SMQ) comportent 3 normes : - L ISO 9000 : Systèmes de Management de la Qualité : principes

Plus en détail

Bafa Bafd. Formations. Un stage sur ma commune. Avec les Francas, devenez animateur ou directeur. de centre de loisirs et de vacances

Bafa Bafd. Formations. Un stage sur ma commune. Avec les Francas, devenez animateur ou directeur. de centre de loisirs et de vacances Avec les Francas, devenez animateur ou directeur de centre de loisirs et de vacances Un stage sur ma commune Formations Bafa Bafd www.bafabafd.com www.francas.asso.fr 1 Les Francas au service de l action

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

FICHE DE POSTE ANIMATEUR PERMANENT INTITULE DE L EMPLOI NOM ET PRENOM DU TITULAIRE : FICHE REALISEE LE : SIGNATURE EMPLOYEUR : MJC RICHEMONT PAR :

FICHE DE POSTE ANIMATEUR PERMANENT INTITULE DE L EMPLOI NOM ET PRENOM DU TITULAIRE : FICHE REALISEE LE : SIGNATURE EMPLOYEUR : MJC RICHEMONT PAR : FICHE DE POSTE INTITULE DE L EMPLOI ANIMATEUR PERMANENT NOM ET PRENOM DU TITULAIRE : FICHE REALISEE LE : SIGNATURE EMPLOYEUR : MJC RICHEMONT PAR : SIGNATURE SALARIE 1. PRESENTATION DU POSTE. Positionnement

Plus en détail

ACCORD DU 7 AVRIL 2011

ACCORD DU 7 AVRIL 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOI DANS LEUR ACCÈS À L EMPLOI ACCORD DU 7 AVRIL 2011 RELATIF

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

Emploi : de la formation au recrutement direct

Emploi : de la formation au recrutement direct Fiche d expérience Mai 2010 Pôle ressources Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration à Paris Les Portes / Temple Sainte Marthe / Grange aux Belles / 10 ème ardt. Emploi : de la formation

Plus en détail

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE CONTACT Dominique PASSEPORT passeportperformances@gmail.com +33(0)6.03.77.83.59 www.passeportperformances.fr PRESENTATION Expérience

Plus en détail

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS LE METIER 1. DEFINITION DE L EMPLOI (par la Fédération des Travaux Publics) Le titulaire du BTS Travaux publics est amené à exercer son métier à la production, ou en

Plus en détail

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL DIPLÔME RECONNU PAR L ÉTAT (NIVEAU IV ÉQUIVALENT BAC) INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES PUBLIC CIBLE PUBLIC LE CADRE DE L ACTIVITÉ Dans le

Plus en détail

Réussir l entretien aux concours de la fonction publique

Réussir l entretien aux concours de la fonction publique Réussir l entretien aux concours de la fonction publique Réussir l entretien aux concours de la fonction publique Catégories A, B, C Dominique Pipard-Thavez Dunod, 2014 5 rue laromiguière, 75005 Paris

Plus en détail

AUDIT ENVIRONNEMENTAL INTERNE (ISO 14001)

AUDIT ENVIRONNEMENTAL INTERNE (ISO 14001) OFFRE TECHNIQUE ET FINANCIERE Par le Bureau d Etudes Qualitas Côte d Ivoire SA AUDIT ENVIRONNEMENTAL INTERNE (ISO 14001) Qualitas Côte d Ivoire SA est un cabinet créé en 2005. Nos métiers sont : l Audit,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Type de marché : Service Procédure de consultation : Procédure adaptée

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Type de marché : Service Procédure de consultation : Procédure adaptée Délégation Ile-de-France Ouest & Nord www.cnrs.fr 1, place Aristide Briand 92195 Meudon cedex T. 01 45 07 50 50 F. 01 45 07 53 35 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET : Achats de prestations

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement

Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du

Plus en détail

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Février 2016 Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement

Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement 1 ère rencontre - Organiser le projet d accompagnement - Expliquer le projet dans sa globalité - S accorder sur les grandes lignes du projet

Plus en détail

Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation

Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation certification dans le domaine des sites Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation 10 juin 2011 Codification des prestations élémentaires B001 Assistance

Plus en détail

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Branches Textile, Habillement, Cuirs&Peaux CQPI «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Fiche Identité CQPI AE page 1/5 Commission paritaire nationale de l'emploi DOSSIER DE CERTIFICATION TITRE DE LA CERTIFICATION

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Mettre en relation les demandeurs d emploi suivis par le Plie avec le potentiel d offres des entreprises

FICHE DE POSTE. Mettre en relation les demandeurs d emploi suivis par le Plie avec le potentiel d offres des entreprises Bordeaux, le 29 juin 2015 FICHE DE POSTE Intitulé de poste : Chargé de Relations Entreprises Plie FONCTION Assurer un soutien à la recherche d emploi, repérer les besoins du public et les traduire pour

Plus en détail

ENQUÊTE. Maintenance. De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123

ENQUÊTE. Maintenance. De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123 ENQUÊTE De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123 ENQUÊTE DÉMARCHE QUALITÉ La maintenance : de l assurance qualité à la certification ISO 9000 DR

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS Guide méthodologique de l entretien de progrès Page 1 LES GRANDS PRINCIPES L entretien de progrès a lieu tous les 2 ans, et peut s appuyer sur la fiche d activités

Plus en détail

Programme de parrainage (extraits)

Programme de parrainage (extraits) Programme de parrainage (extraits) Développé pour Cavalier Textiles - Sherbrooke Page 1 sur 11 Table des matières 1. LE CONTEXTE DU PROGRAMME... 2 2. L'INSTANCE RESPONSABLE DU PROGRAMME... 2 3. LES OBJECTIFS

Plus en détail

I- La direction. 57 Sahli FAOUZIA. Chapitre 7 La direction et le contrôle dans l entreprise. Objectifs pédagogiques

I- La direction. 57 Sahli FAOUZIA. Chapitre 7 La direction et le contrôle dans l entreprise. Objectifs pédagogiques Chapitre 7 La direction et le contrôle dans l entreprise Objectifs pédagogiques Après avoir lu ce chapitre l étudiant sera capable de : Identifier les tâches de la direction. Expliquer les différents styles

Plus en détail

Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE

Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE Mission d accompagnement renforcé des publics jeunes Mission d accompagnement renforcé des publics DE/TH Mission d accompagnement renforcé des publics

Plus en détail

CQP Papier Carton Technico-commercial(e)

CQP Papier Carton Technico-commercial(e) Commission Paritaire Nationale Emploi Formation Intersecteur Papier Carton Certificat de Qualification Professionnelle CQP Papier Carton Technico-commercial(e) Description de la qualification CQP Papier

Plus en détail

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations «La bonne gestion des bénévoles» par les associations «Le recrutement et la gestion des bénévoles» un processus difficile! 1) «on ne recrute pas un bénévole on aide des personnes à s engager»! 2) «Un bénévole,

Plus en détail

Conseil d orientation pour l emploi

Conseil d orientation pour l emploi Conseil d orientation pour l emploi 17 mai 2016 Avec lesoutien de : Données de cadrage 1 200 entreprises d insertion et entreprises de travail temporaire d insertion, modèle économique avec 80 à 95% des

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Le Responsable Pays/ Assistant Technique FOPBG est placé sous la responsabilité de la Directrice et du Président basés à Nantes.

APPEL A CANDIDATURE. Le Responsable Pays/ Assistant Technique FOPBG est placé sous la responsabilité de la Directrice et du Président basés à Nantes. APPEL A CANDIDATURE RESPONSABLE PAYS DE COOPERATION ATLANTIQUE GUINEE 44 ET ASSISTANT TECHNIQUE A LA FEDERATION DES ORGANISATIONS PAYSANNES DE BASSE GUINEE L association Coopération Atlantique Guinée 44

Plus en détail

Pour une entreprise de prestations agricoles en viticulture, maraichage et arboriculture

Pour une entreprise de prestations agricoles en viticulture, maraichage et arboriculture Pour une entreprise de prestations agricoles en viticulture, maraichage et arboriculture Intitulé de la fonction nouvelle ASSISTANTE DE DIRECTION Lieu de travail CARPENTRAS Missions principales confiées

Plus en détail

Comité départemental 82 de la pétanque et de jeu provençal Recrutement agent de développement

Comité départemental 82 de la pétanque et de jeu provençal Recrutement agent de développement Comité départemental du Tarn et Garonne de pétanque et jeu provençal Comité départemental 82 de la pétanque et de jeu provençal Recrutement agent de développement 1 Boulodrome du Marché Gare Boulevard

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d accompagnement au management opérationnel de l association

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d accompagnement au management opérationnel de l association Cahier des charges pour la réalisation d une mission d accompagnement au management opérationnel de l association Date d envoi de la demande : 13 septembre 2016 Date limite de remise des offres : 26 septembre

Plus en détail

Itinéraire. «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement»

Itinéraire. «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement» Itinéraire «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement» Questionnaire d orientation à remplir par le service Ressources Humaines- Formation ou le Responsable de service Vous souhaitez

Plus en détail

Formation Permanente INRA de Rennes

Formation Permanente INRA de Rennes Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant la formation «construire et gérer son projet d évolution professionnelle» Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 CHARTE de TUTORAT Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 Sommaire 1. LE TUTORAT : DEFINITION ET PRINCIPES.... 3 2. ENGAGEMENTS DES DIFFERENTS ACTEURS...

Plus en détail

Accompagnement à la Démarche Qualité des Organismes de Formation

Accompagnement à la Démarche Qualité des Organismes de Formation Accompagnement à la Démarche Qualité des Organismes de Formation De nouvelles obligations pour de nouvelles opportunités A compter du 1 er janvier 2017, satisfaire les critères du Décret qualité sera désormais

Plus en détail

FORMATION. «MANAGEMENT DES HOMMES PAR LE COACHING et LA CREATIVITE».

FORMATION. «MANAGEMENT DES HOMMES PAR LE COACHING et LA CREATIVITE». FORMATION AU «MANAGEMENT DES HOMMES PAR LE COACHING et LA CREATIVITE». Avant-propos : Ce cours est adressé à tous ceux qui souhaitent découvrir et approfondir le vaste domaine que représente le Management

Plus en détail

Négociation «Qualité de vie au travail et égalité professionnelle»

Négociation «Qualité de vie au travail et égalité professionnelle» Qualité de vie au travail et égalité professionnelle n 12 14 décembre 2012 Voici le numéro 12 de l écho des négos, support qui sera utilisé pour toutes les négociations interprofessionnelles en cours.

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement Web-conférence du 19/09/2013 Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement Benoit PHUEZ Chef de produit EnVol 1 Quelques mots à propos du groupe AFNOR Opérateur central

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directrices et directeurs d accueils collectifs de mineurs,

Mesdames et messieurs les directrices et directeurs d accueils collectifs de mineurs, EVALUATION DES STAGES PRATIQUES Conseils aux directrices et directeurs d accueils collectifs de mineurs de la Marne Mesdames et messieurs les directrices et directeurs d accueils collectifs de mineurs,

Plus en détail

Coordinateur technique

Coordinateur technique Coordinateur technique Responsable d un projet technique (avec ou sans responsabilités hiérarchiques) ou adjoint technique. Statut TECHNICIEN. BTS, DUT ou niveau équivalent par la formation continue et/ou

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

1 Les concepts du management de projet

1 Les concepts du management de projet 1 Les concepts du management de projet 1 Qu est-ce qu un projet? Si cette question était un arbre et la réponse sa floraison, nous aurions face à nous un arbre couvert de mille fleurs tant il y a d acceptions

Plus en détail

Repères managériaux et premières orientations de l université du management

Repères managériaux et premières orientations de l université du management PROJET Pôle emploi Alsace CE 28 mars 2013 Repères managériaux et premières orientations de l université du management CONTENU 1 Préambule 2 3 Finalités et déclinaison de la politique managériale Les repères

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC)

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Titre du poste : Coordonnateur du programme PASEC de la CONFEMEN

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation "Formation Immobilier répondant à l obligation de la loi ALUR" Action collective au profit des entreprises adhérentes «agences immobilières»

Plus en détail

Tout collaborateur appelé à remplir une fonction de tuteur et devant construire un dispositif d accompagnement.

Tout collaborateur appelé à remplir une fonction de tuteur et devant construire un dispositif d accompagnement. V200914 EXERCER LE ROLE DE TUTEUR EN ENTREPRISE OBJECTIFS A l'issue de la formation, les stagiaires seront capables de : Identifier les compétences à pérenniser et à développer dans l'entreprise Organiser

Plus en détail

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016 2 C Q P R e s p o n s a b l e d e p r o d u c t i o n o m n i - c a n a l R E F E R E N T I E L E M P L O I E T C O M P E T E N C E S 1 Branche de la publicité CQP Responsable de omni-canal Référentiel

Plus en détail

Brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport Spécialité : Animation sociale PRESENTATION DES CEMEA

Brevet professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport Spécialité : Animation sociale PRESENTATION DES CEMEA PRESENTATION DES CEMEA Les Ceméa (Centres d Entraînement aux Méthodes d Education Active) sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques autour des valeurs et des principes de l Éducation Nouvelle

Plus en détail