Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action"

Transcription

1 INITIATIVE SUR LE PARTAGE DES CONNAISSANCES ET LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES (IPCDC) Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action Jean Rochon Mary McCowan Diane Lyonnais

2 INITIATIVE SUR LE PARTAGE DES CONNAISSANCES ET LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN SANTÉ PUBLIQUE (IPCDC) Un partenariat de : INSPQ Milieux universitaires Agences SSS Directions de santé publique MSSS AQESSS et CSSS 2

3 Objectif de l IPCDC Renforcer les bases de connaissances, les compétences et le leadership des responsables locaux de santé publique, des directeurs généraux de Centre de santé et de services sociaux (CSSS), des gestionnaires et des leaders clinicoadministratifs du réseau pour la mise en œuvre des plans locaux de santé publique et la réalisation des projets cliniques en fonction d une approche populationnelle. 3

4 IPCDC Une stratégie à cinq volets VOLET 1 Développement des compétences en santé publique Microprogramme universitaire «Compétences en action» VOLET 2 Soutien à la gestion du changement VOLET 3 Bureau virtuel VOLET 4 Développement des communautés VOLET 5 Évaluation 4 pour soutenir les CSSS

5 Microprogramme universitaire 1. Stratégie novatrice associant : les milieux universitaires les directions régionales de santé publique 2. Stratégie de soutien à : la mise en œuvre des plans locaux de santé publique la réalisation des projets cliniques en fonction d une approche populationnelle En réponse à un besoin identifié par le réseau local. 5

6 Principaux constats 1. Besoin de formation en santé publique des RLSP 2. Pénurie appréhendée de main-d œuvre qualifiée en santé publique 6

7 Microprogramme en santé publique Clientèle prioritaire : responsables locaux de santé publique cadres et professionnels en exercice au niveau local 7

8 Compétences visées dans le cadre des responsabilités locales de santé publique Les participants seront en mesure de : utiliser l approche populationnelle dans toutes les étapes d une planification de services visant l amélioration de la santé et le bien-être de la population; réaliser des activités liées aux fonctions essentielles de santé publique; analyser des problèmes de santé; planifier des activités de santé publique (promotionprévention, évaluation et dépistage) à l intérieur d un continuum de services. 8

9 Structure du microprogramme 16 crédits Bloc obligatoire Introduction à la santé publique (1cr) Surveillance de l état de santé (2cr) Méthode d analyse et de synthèse (3cr) Prévention des maladies/promotion de la santé et la communication (3cr) UQÀM Programme de santé : planification, organisation et évaluation (3cr) U de Sherbrooke Protection en santé publique (2cr) Bloc optionnel Communication et santé publique (1cr) Intersectorialité et action en partenariat (1cr) Sujets spécifiques en santé publique (Développement des communautés) (1cr) 9

10 Caractéristiques du microprogramme Formule souple et adaptée à la réalité de la pratique : formateurs praticiens en santé publique; sessions intensives avec visioconférence; cours en ligne avec unités d apprentissage de 30 à 50 minutes. Autres solutions selon le besoin (groupes de 15 à 20 personnes) 10

11 Quelques avantages Pour les organisations : avoir accès à une main-d œuvre et une relève compétente, qualifiée et polyvalente capable d assumer l ensemble des fonctions de santé publique au sein de son organisation; contribuer à l atteinte des priorités de santé publique des CSSS; permettre de rencontrer éventuellement les nouveaux standards canadiens en santé publique. 11

12 Quelques avantages (suite) Pour les participants : Développement des compétences requises en SP; diplôme universitaire de 2 e cycle; positionnement dans le marché du travail et comme acteur clé dans l évolution de la pratique locale de santé publique; accès à un réseau d expertises et de collaborateurs; complémentarité avec le volet «Compétences en action». 12

13 Compétences en action Initiative de la directrice de santé publique de Montérégie qui vise : L'élaboration et la mise en œuvre de stratégies visant le transfert de connaissances et le développement de compétences requises par les leaders locaux aux fins d assumer des fonctions de santé publique 13

14 Compétences en action (suite) Parcours collectif d apprentissage sur deux ans; selon un profil de compétence type des Responsables locaux de santé publique; lors des rencontres de la Table de coordination régionale en santé publique (TCRSP); complémentaire au microprogramme universitaire. Appuyé par les directions de santé publique de : Capitale-Nationale, Laurentides, Mauricie et Centre du Québec, Montréal, Outaouais 14

15 Étapes du projet Rôles principaux des RLSP : Bien gérer le PAL Maîtriser les concepts de base en santé publique pour positionner stratégiquement les activités de SP au sein des continuums de service Être une référence en «approche populationnelle» Actions leviers : ce que font les meilleurs Dictionnaire de compétences des RLSP 15

16 Étapes du projet (suite) Activités pour établir les priorités (discussions, questionnaire d autoévaluation, groupe nominal) : 34 actions leviers 32 compétences Évaluation de 16 conditions susceptibles d exercer une influence sur la réalisation des actions leviers 16

17 Priorités retenues en Montérégie Actions leviers Le directeur est interpellé sur l analyse des données populationnelles Les préoccupations de SP présentes dans processus décisionnel des CSSS Les continuums d intervention incluent des actions de promotionprévention-protection Les programmes sont déployés selon les pratiques reconnues en SP Compétences Interventions efficaces et stratégies gagnantes en SP Approche et responsabilité populationnelle Surveillance de l état de santé et de bien-être de la population Influence stratégique Obstacles : ressources humaines et financières, charge de travail 17 Points positifs : reconnaissance du travail, adhésion de l équipe aux objectifs de SP, DSP fournit l information nécessaire

18 Compétences visées par le parcours d apprentissage effectuer l analyse des données populationnelles de leur territoire déployer les programmes selon les pratiques reconnues en santé publique inclure les préoccupations de santé publique dans le processus décisionnel de leur CSSS inclure des actions de promotion-prévention-protection dans les continuums d intervention justifier leurs décisions en fonction d un contexte où les ressources humaines et financières sont restreintes 18

19 Objectifs additionnels du parcours d apprentissage Les RLSP, l équipe de direction de la DSP et les coordonnateurs assistent à toutes les activités dans le but de : développer une vision commune et un langage en SP partagé par tous les membres de la TCRSP augmenter l efficacité de la coopération et du soutien entre les membres de la TCRSP contribuer à l émergence de compétences collectives nées au cours des échanges de savoirs et des débats lors des activités de la TCRSP 19

20 Parcours collectif d apprentissage 1 re année Cinq activités sur mesure : et Influence stratégique (avec suivi coaching) Interventions efficaces et stratégies gagnantes Argumentaire et stratégie d influence (travail sur mises en situation et jeux de rôle) Évaluation de la première année du parcours Complété par la participation au microprogramme 20

21 Quelques éléments importants de la stratégie Auprès des membres de la TCRSP Appropriation de chaque étape du projet et recherche de consensus (création du lien de confiance) Le processus est aussi important que le résultat Préoccupation constante des objectifs poursuivis Préoccupation constante d obtenir des retombées et des transferts immédiats Souplesse de l horaire selon intérêts / besoins / priorités / urgences Suivi et reprise des activités lors d une absence 21

22 Quelques éléments importants de la stratégie (suite) Présentation aux autres directions de l Agence et aux cadres de la DSP Préoccupation ressortie face aux besoins de développement des professionnels de la DSP Présentation et appui des DG de CSSS (avant et pendant la démarche) Suivi avec l équipe des 5 DSP : transfert du projet, validation du processus et des outils, profil de compétences commun 22

23 Quelques résultats préliminaires Cours Surveillance de l état de santé Niveau élevé d intérêt et de pertinence, préoccupation importante face à la charge de travail Atelier 1 Influence stratégique Atelier 2 Interventions efficaces en santé publique Niveau d accord élevé ou très élevé : acquisition de nouvelles connaissances et habiletés application directe au travail amélioration de la performance au travail 23

24 Options pour l implantation dans les 5 régions partenaires Ajuster selon les besoins : Rôles et actions leviers des RLSP, profil de compétences, parcours d apprentissage Le projet répond aux besoins en tout ou en partie, à court terme ou à moyen terme. Un ou des éléments sont différents et vous souhaitez adapter les outils à votre réalité. Plusieurs éléments sont identiques mais vous souhaitez faire l exercice, en tout ou en partie, pour tirer avantage du processus d appropriation du projet avec votre équipe. Etc. 24

25 Compétences en action : une expérience enrichissante Témoignage de Diane Lyonnais Directrice des services généraux, de la santé publique et des projets cliniques, CSSS Vaudreuil-Soulanges 25

26 SP: 8 à 35% du budget des CLSC % du budget de la Montérégie

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

La responsabilité populationnelle et l approche populationnelle

La responsabilité populationnelle et l approche populationnelle La responsabilité populationnelle et l approche populationnelle Dr. Jean Rochon, expert conseil IPCDC Dr. Jocelyne Sauvé, DSP ASSS de la Montérégie et membre du consortium IPCDC Présentation au GR du 03

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS Une couleur qui fait la différence INNOVATION COMPLICITÉ SUR-MESURE ÉTUDE DE CAS 18 septembre 2013 GROUPE PROMUTUEL, C EST Le 4 e ASSUREUR de dommages au Québec. Un groupe mutualiste qui a plus de 160

Plus en détail

DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES

DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES MEILLEURES PRATIQUES ET L AMÉLIORATION DES SOINS ET SERVICES DE PREMIÈRE LIGNE EN PRÉVENTION ET EN GESTION DES MALADIES CHRONIQUES BRIGITTE

Plus en détail

Gestion intégrée des grands utilisateurs de services. Programme ALLIANCE. Colloque des CII-CIR mai 2012

Gestion intégrée des grands utilisateurs de services. Programme ALLIANCE. Colloque des CII-CIR mai 2012 Gestion intégrée des grands utilisateurs de services Programme ALLIANCE Colloque des CII-CIR 2012 3 mai 2012 Objectifs de la présentation Décrire le programme, ses origines, la clientèle visée, les services

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Statut : Titre du supérieur immédiat : de programmation et de recherche - DSC Temps complet Directrice ou directeur des services à la clientèle Direction

Plus en détail

Comment développer des projets de recherche en collaboration avec le Ministère

Comment développer des projets de recherche en collaboration avec le Ministère Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale de la planification, de la performance et de la qualité Comment développer des projets de recherche en collaboration avec le Ministère Manon

Plus en détail

Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux

Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale de la planification, de la performance et de la qualité Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux Luc Castonguay

Plus en détail

Programme de perfectionnement destiné aux gestionnaires de l École

Programme de perfectionnement destiné aux gestionnaires de l École École de technologie supérieure Programme de perfectionnement destiné aux gestionnaires de l École Projet conjoint du Service des ressources humaines et du Service de perfectionnement 0[Tapez une citation

Plus en détail

CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ET GESTION

CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ET GESTION CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ET GESTION STATUT DE COOPÉRANTE OU COOPÉRANT VOLONTAIRE PAYS VILLE (lieu d affectation) DURÉE DU CONTRAT Honduras, Mali Majoritairement dans la capitale 1 an

Plus en détail

Stratégie de dotation et de recrutement Directions proposées

Stratégie de dotation et de recrutement Directions proposées Stratégie de dotation et de recrutement 2011-2013 Directions proposées Objectif Obtenir des commentaires sur les orientations proposées dans le cadre de la Stratégie de dotation et de recrutement 2011-2013

Plus en détail

Objectifs du programme. Sommaire de la présentation. Généraux :

Objectifs du programme. Sommaire de la présentation. Généraux : 201-11-21 Action-Santé : Centre de gestion des maladies chroniques Présentation du programme pour la clientèle diabétique et hypertendue au CSSS Sud-Ouest-Verdun Présenté par : Valérie Sicard, Infirmière

Plus en détail

L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015

L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015 L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015 Hélène Valentini: INSPQ / Inpes Collaborations et remerciements Réfips:

Plus en détail

Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage

Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage Le Cadre conceptuel de monitorage des stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année,

Plus en détail

Formation de formateurs pour le programme de formation à l accompagnement pour conseillers cliniques

Formation de formateurs pour le programme de formation à l accompagnement pour conseillers cliniques Formation de formateurs pour le programme de formation à l accompagnement pour conseillers cliniques Centre affilié Programme de formation à l accompagnement pour les conseillers clinique CSSS-IUGS Composer

Plus en détail

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année 2010-2011 27 avril 2011 PROGRAMME D ENCADREMENT CLINIQUE (PEC) SOMMAIRE MODULES 1, 2 ET 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE LA

Plus en détail

La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux!

La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux! La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux! Paule Lebel, MD, MSc, FRCPC 6 mai 2010 PLAN Pertinence de la collaboration

Plus en détail

Offre de services sociaux généraux

Offre de services sociaux généraux Ministère de la Santé et des Services sociaux Offre de services sociaux généraux Orientations relatives aux standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Webinaire - MEESR

Plus en détail

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Objectifs de la présentation Décrire les grands principes qui nous ont guidés

Plus en détail

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire Yvon Boucher David Robitaille Plan Qu est-ce qu un psychiatre répondant? Quels besoins

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS CHEF D ÉQUIPE SI

DESCRIPTION DE FONCTIONS CHEF D ÉQUIPE SI DESCRIPTION DE FONCTIONS CHEF D ÉQUIPE SI Description sommaire La chef d équipe avec la collaboration du psychiatre traitant SI sont responsables de la planification, l organisation, la coordination et

Plus en détail

Revue des pratiques infirmières au Soutien à domicile

Revue des pratiques infirmières au Soutien à domicile Revue des pratiques infirmières au Soutien à domicile Anne-Marie Denault Chargée de projet et conseillère clinicienne en soins spécialisés Michelle Jolicoeur Coordonnatrice en formation et développement

Plus en détail

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer le contenu des rencontres avec les enseignants et assurer

Plus en détail

100 Pôles d'excellences Compétences Pôles

100 Pôles d'excellences Compétences Pôles 100 PÔLES D EXCELLENCE Référentiel de compétences métier 2 100 Pôles d'excellences Compétences Pôles Objectifs du chantier «Compétences métier» Profiter de la démarche 100 Pôles d Excellence pour Formaliser

Plus en détail

Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail

Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail Approuvée : Modifiée : Conseil d administration (Résolution CA-2011-18)

Plus en détail

Convergence entre approche participative et gestion par résultats :

Convergence entre approche participative et gestion par résultats : Convergence entre approche participative et gestion par résultats : Expériences vécues en santé, services sociaux et en développement économique Atelier présenté au Colloque SQÉP 2001 par Andrée Fafard

Plus en détail

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont

L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont L expérience de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont Colloque «Un hôpital accueillant pour les personnes âgées» 1er et 2 mai 2008 Par Dr Odette Roy, Ph.D. Michel Bourbeau, M.D. Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible!

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Présentation préparée par: Claudette Girard et Chantal Goyette En collaboration avec Nicolas Fortin et Richard Allaire Colloque

Plus en détail

Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis

Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis Présentation Les étudiants du premier cycle au baccalauréat en travail social de l Université du Québec à Rimouski, campus

Plus en détail

Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX

Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX Initiative de développement du leadership autochtone (IDLA) Présentation au Symposium de l APEX CONTEXTE DU PROGRAMME DE L IDLA Élaboré à la suite de l Initiative du sous-ministre sur la main-d œuvre autochtone

Plus en détail

COLLABORER POUR AGIR

COLLABORER POUR AGIR Ministère de la Santé et des Services sociaux Colloque des cadres Chaudière-Appalaches COLLABORER POUR AGIR Direction générale du personnel réseau et ministériel 15 novembre 2013 Effectifs du réseau de

Plus en détail

CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL CONSEILLÈRE OU CONSEILLER EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL STATUT DE COOPÉRANTE OU COOPÉRANT VOLONTAIRE PAYS VILLE (lieu d affectation) DURÉE DU CONTRAT Mali et Salvador Majoritairement dans la capitale

Plus en détail

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Hôpital Charles LeMoyne Qui sommes-nous? Centre régional et universitaire

Plus en détail

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS ACQUÉRIR LE SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR-ÊTRE POUR LE PLEIN POTENTIEL DE VOS RESSOURCES HUMAINES Sommaire MITRA est une entreprise active depuis 1990 dans les domaines de

Plus en détail

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec Par Brigitte Coté Édith Lavoie Christine Mimeault Réseau régional de cancérologie et Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie

Plus en détail

Politique/Programmes Note n o 155

Politique/Programmes Note n o 155 Ministère de l Éducation Politique/Programmes Note n o 155 Date d émission : Le 7 janvier 2013 En vigueur : Jusqu à abrogation ou modification Objet : L ÉVALUATION DIAGNOSTIQUE EN APPUI À L APPRENTISSAGE

Plus en détail

CONFERENCE COMPÉTENCES

CONFERENCE COMPÉTENCES Agence des réseaux locaux de services de santé et services sociaux de Montréal CONFERENCE COMPÉTENCES «Le coaching et le développement de la relève des cadres supérieurs dans le réseau de la santé et des

Plus en détail

Le Programme national de santé publique (PNSP) dans une perspective sociohistorique et d innovation

Le Programme national de santé publique (PNSP) dans une perspective sociohistorique et d innovation Le Programme national de santé publique (PNSP) dans une perspective sociohistorique et d innovation Marc Lemire Chercheur d établissement, INSPQ Chercheur IRSPUM rattaché au Département d administration

Plus en détail

Art-Quartier-Communauté

Art-Quartier-Communauté Art-Quartier-Communauté La peinture comme levier de rétablissement Jérôme Chailler, intervenant de quartier CSSS-IUGS Huguette Robidas, animatrice bénévole Objectifs de la présentation Découvrir une approche

Plus en détail

La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ

La vérification interne et l évaluation. L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ La vérification interne et l évaluation L approche de la Direction de la vérification interne et de l évaluation des programmes de la SAAQ Positionnement de l organisation Comité de vérification Loi sur

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département 2e journée de formation à l intention des médecins gestionnaires du réseau de la santé Louis Couture, MD DSPH Hôpital Charles LeMoyne Québec 17 novembre

Plus en détail

résultats de recherche

résultats de recherche résultats de recherche La persévérance et la réussite scolaires Fiches 19 à 41 Une réalisation de : Fonds de recherche sur la société et la culture Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport rédaction

Plus en détail

BRISER LA CHAÎNE DE TRANSMISSION DES ITSS

BRISER LA CHAÎNE DE TRANSMISSION DES ITSS BRISER LA CHAÎNE DE TRANSMISSION DES ITSS LA CONTRIBUTION DE L INFIRMIÈRE DU SERVICE INFO-SANTÉ DANS LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS TRANSMISSIBLES SEXUELLEMENT ET PAR LE SANG CAHIER DU PARTICIPANT PROGRAMME

Plus en détail

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC)

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Présentation SoQibs 25 avril 2007 Johanne Roy, M.Sc. Inf. Chargée de projet Agence de la santé

Plus en détail

QUAND ÉCOLE/COMMUNAUTÉ ET RÉUSSITE ÉDUCATIVE

QUAND ÉCOLE/COMMUNAUTÉ ET RÉUSSITE ÉDUCATIVE Cette présentation a été effectuée le 28 novembre 2011, au cours de la Rencontre internationale La prochaine décennie pour les écoles favorisant la santé, le bien-être et la réussite éducative dans le

Plus en détail

Présenté Jeudi 30 octobre 2008 de 13h30-16h30. Quoi faire?... Jusqu où?...

Présenté Jeudi 30 octobre 2008 de 13h30-16h30. Quoi faire?... Jusqu où?... 2.03 Le rôle de l accompagnateur dans le réussite de l élève Un guide pour le praticien réflexif 2e Congrès biennal du C.Q.J.D.C. Présenté par Maryse Roberge, Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Plus en détail

Gestionnaires efficaces

Gestionnaires efficaces Gestionnaires efficaces Programme de développement de compétences en gestion www.formationgestionnaire.com Partenaires : Gestionnaires efficaces Ce programme complet de formation touche aux aspects essentiels

Plus en détail

En route vers une pratique contemporaine des soins infirmiers en santé mentale et psychiatrie à IUSMQ

En route vers une pratique contemporaine des soins infirmiers en santé mentale et psychiatrie à IUSMQ En route vers une pratique contemporaine des soins infirmiers en santé mentale et psychiatrie à IUSMQ Par Martine Gaudreau Cadre supérieure aux soins infirmiers Karine Poirier Conseillère clinicienne en

Plus en détail

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE À L'UNITÉ DE SOINS PSYCHIATRIQUES DU CENTRE HOSPITALIER (CH) PIERRE-BOUCHER CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX

Plus en détail

Une approche concertée de l encadrement des étudiants en difficulté ou potentiellement en difficulté

Une approche concertée de l encadrement des étudiants en difficulté ou potentiellement en difficulté Une approche concertée de l encadrement des étudiants en difficulté ou potentiellement en difficulté Pour une vision programme de l encadrement des étudiants Richard Moisan Conseiller pédagogique Cégep

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières Vers un partenariat de formation et de recherche en sciences infirmières : Pour le développement continu des compétences infirmières Hélène Lefebvre, inf., Ph. D. Francine

Plus en détail

L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ

L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ Dr. Luc Boileau Président-directeur général Institut national de santé publique du Québec Plan de la présentation Un regard

Plus en détail

Une gestion du risque mûre

Une gestion du risque mûre Une gestion du risque mûre Outil d analyse de Développement des ressources humaines Canada pour faciliter l évaluation des pratiques de gestion du risque dans l organisation Par Basil Orsini Les vérificateurs

Plus en détail

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif Denis Bourque Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, UQO Rouyn-Noranda, 25 février 2015 Contenu 1- De quoi parle-t-on?

Plus en détail

Planifier l intégration en réseau. Kevin J. Johnson Ph.D. Professeur, HEC Montréal

Planifier l intégration en réseau. Kevin J. Johnson Ph.D. Professeur, HEC Montréal Planifier l intégration en réseau Kevin J. Johnson Ph.D. Professeur, HEC Montréal kevin.johnson@hec.ca Les enjeux critiques et les zones de vulnérabilité de l intégration des processus de soins et services

Plus en détail

Réalité difficile qu est l intervention rigoureuse en éducation

Réalité difficile qu est l intervention rigoureuse en éducation Réalité difficile qu est l intervention rigoureuse en éducation Pierre Potvin Ph.D., ps.éd. Chercheur associé au département de psychoéducation Université du Québec à Trois-Rivières Consultant chercheur

Plus en détail

Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin,

Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin, Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin, Psychoéducatrice, CSDM, Mandats institutionnels, Prévention

Plus en détail

LES FACTEURS CONTEXTUELS INFLUENÇANT LE MODÈLE DE HIÉRARCHISATION DES SOINS MIS EN PLACE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS LUCILLE- TEASDALE

LES FACTEURS CONTEXTUELS INFLUENÇANT LE MODÈLE DE HIÉRARCHISATION DES SOINS MIS EN PLACE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS LUCILLE- TEASDALE LES FACTEURS CONTEXTUELS INFLUENÇANT LE MODÈLE DE HIÉRARCHISATION DES SOINS MIS EN PLACE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS LUCILLE- TEASDALE Véronique Wilson, ergothérapeute-hôpital Maisonneuve- Rosemont, candidate

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DANS LE CADRE DE L APPROCHE ÉCOLE EN SANTÉ

DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DANS LE CADRE DE L APPROCHE ÉCOLE EN SANTÉ CADRE DE RÉFÉRENCE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DANS LE CADRE DE L APPROCHE ÉCOLE EN SANTÉ Février 2012 Développement professionnel des intervenants

Plus en détail

Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs)

Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs) Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs) Colloque sur la gouvernance médicale Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie Léonard

Plus en détail

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Diététiste / Nutritionniste au soutien à domicile

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Diététiste / Nutritionniste au soutien à domicile PROFIL DE DIRECTION : POSTE : PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Diététiste / Nutritionniste au soutien à domicile CONNAISSANCES (SAVOIRS) LIÉES À L ORGANISATION LIÉES À LA DIRECTION LIÉES AU

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Vers le pacifique : La médiation par les pairs au primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Vers le pacifique : La médiation par les pairs au primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Vers le pacifique : La médiation par les pairs au primaire L Institut Pacifique est un organisme de bienfaisance voué au développement, à la mise en œuvre et à la promotion des

Plus en détail

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE Accompagnement des nouveaux enseignants Secteur Jeunes Mai 2012 SRH/SÉ TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU PROGRAMME... 2 MISE EN CONTEXTE... 2 ORIENTATIONS... 3 OBJECTIFS

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Statut : Titre du supérieur immédiat : Agente ou agent de gestion du personnel dotation, formation et développement Temps complet Coordonnatrice ou coordonnateur

Plus en détail

L approche par les capabilités

L approche par les capabilités L approche par les capabilités Paul Morin Université de Sherbrooke Journées annuelles de santé publique 12 mars 2010 Plan de la présentation Les objectifs de la présentation Le rôle des CSSS L approche

Plus en détail

L'évaluation du nouveau programme de prévention des TMS du réseau de santé publique du Québec : réflexion sur les défis

L'évaluation du nouveau programme de prévention des TMS du réseau de santé publique du Québec : réflexion sur les défis L'évaluation du nouveau programme de prévention des TMS du réseau de santé publique du Québec : réflexion sur les défis Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les TMS liés au travail

Plus en détail

Mécanisme d accès pour les patients sans médecin de famille Colloque Presser le pas FCRSS-CHSRF Montréal, novembre 2010

Mécanisme d accès pour les patients sans médecin de famille Colloque Presser le pas FCRSS-CHSRF Montréal, novembre 2010 Mécanisme d accès pour les patients sans médecin de famille Colloque Presser le pas FCRSS-CHSRF Montréal, novembre 2010 Dr Jacques Ricard Médecin Conseil Direction de l organisation des services de première

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Concilier santé sexuelle et réussite éducative: l ultime défi de l éducation à la sexualité à l école Joanne Otis, chercheure principale Louise Gaudreau, co-chercheure principale Francine Duquet, co-chercheure

Plus en détail

Les médecins québécois et la gouvernance clinique. Montréal 15 avril 2016

Les médecins québécois et la gouvernance clinique. Montréal 15 avril 2016 Les médecins québécois et la gouvernance clinique Montréal 15 avril 2016 Méthodologie 1. Sondage quantitatif Sondage Web réalisé du 25 janvier au 7 février 2016 Échantillon de 967 médecins québécois Liste

Plus en détail

Leadership partagé commission scolaire-école

Leadership partagé commission scolaire-école Leadership partagé commission scolaire-école Par le Directeur général Le 26 mai 2015 : «L imputabilité : c est une question délicate» Le 2 juillet 2015 : «Pour une meilleure vision du leadership» Le 19

Plus en détail

LE FORUM D EXPERTS : UNE COMPÉTENCE INCONTOURNABLE AU COURTAGE DE CONNAISSANCES

LE FORUM D EXPERTS : UNE COMPÉTENCE INCONTOURNABLE AU COURTAGE DE CONNAISSANCES LE FORUM D EXPERTS : UNE COMPÉTENCE INCONTOURNABLE AU COURTAGE DE CONNAISSANCES Décembre 2007 Rév. : avril 2009, juillet 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DÉFINITION...3 2. OBJECTIFS...3 3. CONSULTATION D EXPERTS

Plus en détail

institutionnelle de développement durable

institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-xx) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles

En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles Lisa Ashley Infirmière conseillère principale,

Plus en détail

Partenaires du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire

Partenaires du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire Montréal, le 3 mars 2015 Partenaires du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire Objet : Lancement de l appel à projet pour le développement de nouvelles pratiques de pointe

Plus en détail

L urgence et les services de première ligne

L urgence et les services de première ligne L urgence et les services de première ligne Enjeux de la réforme Couillard Journées annuelles de santé publique Léonard Aucoin, M.Ps. M.P.H. Montréal 1 er décembre 2004 Les constats 1 Diagnostic de la

Plus en détail

Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale

Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale Document de présentation Association québécoise pour la réadaptation psychosociale Avec le soutien du Groupe provincial de formation sur le

Plus en détail

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LE SIDIIEF Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone (SIDIIEF) est une organisation internationale non gouvernementale dotée du

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2011-2016 Université du Québec à Rimouski Contexte Le Centre d études universitaires de Rimouski, inauguré en septembre 1969, disposait en 1971 d un personnel de 164 personnes

Plus en détail

Mélanie Lafrance Conseillère en ressources humaines Tél. : Courriel :

Mélanie Lafrance Conseillère en ressources humaines Tél. : Courriel : OFFRE D EMPLOI POSTE STATUT DURÉE ORTHOPHONISTE Temps complet 3 mois LIEU DE TRAVAIL PERSONNE RESSOURCE Gatineau, Qc (Région de l Outaouais) Mélanie Lafrance Conseillère en ressources humaines Tél. : 819-771-0830

Plus en détail

Enjeux financiers: des cliniques jeunesse à coûts minimes

Enjeux financiers: des cliniques jeunesse à coûts minimes Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2014 au cours de la journée «Les cliniques jeunesse : être au service des jeunes» dans le cadre des 18es Journées annuelles de santé publique (JASP 2014).

Plus en détail

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B ANNEXE 2005-CE452-13-R4119 B Cadre de planification et d évaluation continues du programme de doctorat de premier cycle en chiropratique(pdc) Introduction Le Département de chiropratique est imputable

Plus en détail

1.1 Loi sur l instruction publique (L.R.Q., chapitre I-13.3), article 201

1.1 Loi sur l instruction publique (L.R.Q., chapitre I-13.3), article 201 Procédure n o 2014-HR-09 Évaluation annuelle du directeur général Résolution Mise à jour n o CC-140129-HR-0073 Au besoin NOTE : Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination

Plus en détail

10 avril Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique

10 avril Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique 10 avril 2013 Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique Plan de la présentation Qu entend-on par «Data Analytics»? Feuille de route de l analytique Visualisation

Plus en détail

janvier 2009 centre de réadaptation estrie

janvier 2009 centre de réadaptation estrie A p o l l o r é i n v e n t e r l e s s e r v i c e s a v e c l e s m o y e n s d u b o r d janvier 2009 centre de réadaptation estrie Pourquoi Apollo? Au Québec, 8 500 personnes étaient en attente de

Plus en détail

Phases des activités de formation

Phases des activités de formation Les comportements clés pour réussir une relation de partenariat Phases des activités de formation Phase A (Cette phase est indiquée A- dans les calendriers.) Durée : 1 jour Calendrier : Novembre 2003 à

Plus en détail

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS Maternelle 4 ans TPMD 1 SESSION DE FORMATION MAI 2014 COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS 2014-2015 Direction de l évaluation des apprentissages Ministère

Plus en détail

Mauricie e t Cen tre-du

Mauricie e t Cen tre-du Cadre de ré férence régissan t les rela tions en t r e l Agence de la san té e t des services sociaux, les cen tres de san té e t de services sociaux, les é tablissemen ts à voca tion régionale e t les

Plus en détail

STAGES EN ORTHOPHONIE

STAGES EN ORTHOPHONIE Faculté de médecine École d orthophonie et d audiologie STAGES EN ORTHOPHONIE CADRE RÉFÉRENTIEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉTUDIANTS ORA 2240 Stage I : Stage de B. Sc. II en orthophonie

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798)

SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798) SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798) 1. LE PROGRAMME Historique Le programme de baccalauréat en travail social de l Université du Québec en Outaouais en est à sa

Plus en détail

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières

Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Expérience du CHUQ en matière de stabilisation des postes d infirmières Présentation de : Micheline Grégoire, adjointe à la DSI Louise Petitclerc, adjointe à la DRH Déroulement Présentation du CHUQ Origines

Plus en détail

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES SERVICES INTÉGRÉS EN PÉRINATALITÉ ET POUR LA PETITE ENFANCE À TABLEAUX DE L INTERVENANTE PRIVILÉGIÉE DES SIPPE

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES SERVICES INTÉGRÉS EN PÉRINATALITÉ ET POUR LA PETITE ENFANCE À TABLEAUX DE L INTERVENANTE PRIVILÉGIÉE DES SIPPE RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES DE L INTERVENANTE PRIVILÉGIÉE DES SIPPE SERVICES INTÉGRÉS EN PÉRINATALITÉ ET POUR LA PETITE ENFANCE À L INTENTION DES FAMILLES VIVANT EN CONTEXTE DE VULNÉRABILITÉ TABLEAUX

Plus en détail

S rvic i e d d A ccue u il i, d R éférenc n e et d d O r O ie i nt n atio i n Étude de faisabilité

S rvic i e d d A ccue u il i, d R éférenc n e et d d O r O ie i nt n atio i n Étude de faisabilité Service d Accueil, de Référence et d Orientation Étude de faisabilité Manon Bélanger, conseillère pédagogique, Formation continue du cégep Gérald-Godin Marie Cousineau, conseillère pédagogique, Formation

Plus en détail

Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les infirmières et infirmiers en gérontologie?

Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les infirmières et infirmiers en gérontologie? Soins et services aux personnes âgées : un tournant pour les 8 000 infirmières et infirmiers en gérontologie? Présenté à: l Ordre des infirmières et infirmiers de l Abitibi-Témiscamingue Sylvie Berthiaume,

Plus en détail

Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises

Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises Présentation des résultats Par Alain Giguère, Président, CROP inc. et Alex Vincent, Conseiller principal, Knightsbridge 1er Juin

Plus en détail

Gestion de la carrière et développement du personnel d encadrement

Gestion de la carrière et développement du personnel d encadrement Gestion de la carrière et développement du personnel d encadrement Les compétences des gestionnaires : un profil générique Richard Tanguay Conseil du trésor Sous-Secrétariat au personnel de la fonction

Plus en détail

S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E

S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E 2012-2015 VISION AGIR ENSEMBLE POUR LE BIEN-ÊTRE ET LA SANTÉ DES LAVALLOISES ET LAVALLOIS. MISSION AMÉLIORER LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DE LA POPULATION DE LAVAL

Plus en détail