ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES. Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES. Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon"

Transcription

1 ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon

2 Question Décrivez moi vos symptômes sans utiliser le mot «étourdissements» Ne pas céder à la tentation de faire des suggestions au patients Très payant d attendre

3 Étourdissements-Syncopes Première étape IDENTIFIER LE SYSTÈME PATHOLOGIQUE Type I: Vertiges (Vestibulaire Périphérique - SNC) Type II: Lipothymie (Cardiovasculaire) Type III: Déséquilibre à la marche (Neuromusculaire) Type IV: Tête légère + symptômes variables (Hyperventilation)

4 TYPE I: VERTIGES DEUXIÈME ÉTAPE DISTINGUER CENTRAL DE PÉRIPHERIQUE Vestibulaire périphérique Système nerveux central Symptômes - Signes: Diplopie - Dysarthrie Perte vision deux yeux Hémiparésie - Ataxie Hypoesthésie NYSTAGMUS ( CENTRAL OU PÉRIPHÉRIQUE)

5 TYPE I: VERTIGES VESTIBULAIRES PÉRIPHÉRIQUES TROISIÈME ÉTAPE: DISTINGUER LA MALADIE VESTIBULAIRE SPÉCIFIQUE Syndrome Durée Périodicité Autres Labyrinthite (N.Vest.) 2 jours - 2 sem 0 0 Neuronite récidivante 10 min - 20 hrs + récidive 0 Ménière 10 min - 20hrs ++ récidive Tinitus Audition Vertige positionnel < 1 minute +++ récidive δ position

6 Type I: VERTIGE POSITIONNEL BÉNIN: Manœuvre diagnostique DIX HALLPIKE POSITIF Objectif : confirme le diagnostic Subjectif : suggère le diagnostic NÉGATIF N élimine pas le diagnostic! Histoire de VPB est diagnostique

7 Manœuvre EPLEY: ex. OREILLE DROITE) (Oreille droite: rotation droite à gauche - Oreille gauche: rotation de gauche à droite a a b a b c b c a Première rotation 90 degrés de TETE (B à C) et deuxième rotation 90 degrés des EPAULES (C à D), en guardant les positions B - C - D durant 1 1/2 minues chacune.

8 TYPE I: Vertige Positionnel Bénin Informer le patient: Jour 1: Garder position verticale - dormir tête élevée Activités normales par la suite Risque récidive: 15% (otolithes libres) SI RÉCIDIVE: Provoquer vertige en décubitus latéral G ou D (Pour identifier l oreille à traiter) Refaire manoeuvre canal postérieur ( EPLEY ) Canal Horizontal? (manoeuvre spécifique)

9 EPLEY: ECHEC? Mauvais diagnostic Mauvaise oreille Mauvaise position (arthrose cervicale) Changement position trop rapide (<1min) Canal horizontal (autre manœuvre) PERSÉVÉRER!

10 TYPE II: PRÉSYNCOPES Syncope cardiovasculaire Début soudain, fin soudaine Syncope neurologique Début soudain, fin lente Syncope métabolique Début lent, fin lente

11 TYPE II: PRÉSYNCOPES (CAUSES SONT IDENTIQUES AUX SYNCOPES CARDIO-VASCULAIRES) Mécaniques: sténose aortique - Myxome OG Électriques: brady, pause, bloc AV tachy, supra ou ventriculaire Réflexe: vagal - «cardiaque réflexe» - miction - etc. Chute de TA: Rx, HypoTA ortho, hypovolémie

12 TYPE II: PRÉSYNCOPES DEUXIÈME ÉTAPE UTILISER TROIS OUTILS CLINIQUES Histoire (sens. 95% - spéc. 45%) Examen physique ECG Opinion Diagnostique spécifique: 75% des cas Opinion claire: Cœur sain/cœur malade

13 Réflexe Cœur sain Type II: DEUXIÈME ÉTAPE Histoire Cardiaque Cœur malade Antécédents Début: Jeune âge Position: Debout Activité: Miction - toux - ect. Stimulus: Douleur - inconfort Symptômes associés : Nausées - Vomissements Baillements - Fatigue +++ Antécédents Médicaments Début: Âge avancé Position: Couchée Symptômes associés : Douleur rétrosternale Palpitations

14 TYPE II: PRÉSYNCOPES DEUXIÈME ÉTAPE EXAMEN PHYSIQUE TA couchée - debout: hypotension orthostatique Dimi. TA < 90 mmhg ou diminution TA > 20 mmhg position debout Souffle aortique Signes d insuffisance cardiaque: Augmentation jugulaires - râles pulmonaires B3+ - œdème des membres inférieurs

15 TYPE II: PRÉSYNCOPES DEUXIÈME ÉTAPE ELECTROCARDIOGRAME Bradycardie sinusale (diagnostic si < 40) - Pause sinusale > 3 secondes Bloc de branche bifasculaire Bloc AV 2e degré Mobitz 1 QT prolongé (> 500 millisecondes) WPW Syndrôme de Brugada Tachycardie supraventriculaire ou ventriculaire Infarctus ancien ou nouveau

16 TYPE II: PRÉSYNCOPES TROISIÈME ÉTAPE ÉVALUATION SPÉCIFIQUE Cœur sain Monitoring ambulatoire Massage sinus carotidien (???) Loop recorder Test table basculante Cœur malade Monitoring hosp. - ambul. Écho cardiaque - EE Loop recorder Étude électrophysiologique

17 TYPE IV: deuxième étape FAIRE HYPERVENTILER LE PATIENT -Identification spontanée de la cause des symptômes physiques -Reconnaissance du contrôle des symptômes par le contrôle de la respiration -Explication de l alcalose respiratoire Couper le cercle vicieux

18 Vertige (Vestibulaire -SNC) Présyncope (Cardiovasculaire) VESTIBULAIRE SNC (Symptômes - Signes Focaux) EVALUATION INITIALE Histoire Examen - ECG DIAGNOSTIC OU CŒUR SAIN-CŒUR MALADE (Réflexe: 70%) (Electrique: 70%) VPB EVALUATION SPECIFIQUE Cœur sain Dix Hallpike - Epley Ménière Labyrinthite(neuronite vestibulaire) Neurinome acoustique Vasculaire - Inflammatoire - Tumoral (CT - Résonnance magnétique) cœur malade Massage sinus ca. EE - Echo. Loop recorder Loop recorder Table basculante EPS Déséquilibre (neuromusculaire) EXAMEN Neurologique - Locomoteur Tête légère (anxiété) FAIRE HYPERVENTILER Reconnaître la cause des symptômes physiques

Vertige d origine centrale ou périphérique: Quand doit-on penser à l AVC?

Vertige d origine centrale ou périphérique: Quand doit-on penser à l AVC? Vertige d origine centrale ou périphérique: Quand doit-on penser à l AVC? F.Evoy MD FRCPC Professeur agrégé de neurologie et d`ophtalmologie Université de Sherbrooke Objectifs Proposer un plan d évaluation

Plus en détail

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance 2 chiffres 10 % des admissions en médecine d urgence L interrogatoire, l examen clinique, des examens paracliniques simples donnent

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Rédacteurs Dr PIETA Sylvain(Pôle urgences Chalon sur Saône) Date Avril 2015 Validation Dr SAGNOL Pascal(Cardiologie Chalon sur Saône) Approbation Bibliographie

Plus en détail

Étourdissements et syncopes

Étourdissements et syncopes Étourdissements et syncopes Jacques Bédard M.D., CSPQ, FRCPC, Médecine interne MÉTHODES D ÉVALUATION ET DE TRAITEMENT Étourdissements et syncopes MÉTHODES D ÉVALUATION ET DE TRAITEMENT Le symptôme «étourdissements»

Plus en détail

Hypotension orthostatique. Hypotension orthostatique. Deux situations. Situation symptomatique. Situation symptomatique. Définition.

Hypotension orthostatique. Hypotension orthostatique. Deux situations. Situation symptomatique. Situation symptomatique. Définition. Deux situations Symptomatique Asymptomatique J.O. Fortrat : Explorations Fonctionnelles Vasculaires CHU d Angers Comment Comment la mettre la prendre en évidence? en charge? Situation symptomatique Situation

Plus en détail

Syncopes et lipothymies

Syncopes et lipothymies Syncopes et lipothymies Définition Syncope : perte de connaissance brève (quelques secondes à moins de 3 minutes en principe), complète (avec secondairement amnésie lacunaire de l'épisode) qui s'accompagne,

Plus en détail

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE: DEFINITION Perte de connaissance soudaine et transitoire

Plus en détail

SYNCOPE. Dr Ph. Rieder ehnv - Hôpital de St-Loup FMH médecine interne, médecine intensive, pneumologie AFC médecine urgence

SYNCOPE. Dr Ph. Rieder ehnv - Hôpital de St-Loup FMH médecine interne, médecine intensive, pneumologie AFC médecine urgence SYNCOPE Dr Ph. Rieder ehnv - Hôpital de St-Loup FMH médecine interne, médecine intensive, pneumologie AFC médecine urgence Syncope chez l adulte Définition, mécanisme Epidémiologie Diagnostic différentiel

Plus en détail

Quels Examens Complémentaires chez le vertigineux âgé?

Quels Examens Complémentaires chez le vertigineux âgé? Quels Examens Complémentaires chez le vertigineux âgé? Dr Rachid MAHMOUDI Pr François BLANCHARD Service de Médecine interne et Gérontologie CHU Reims SGE Reims, 22 Mars 2007 Quels Examens Complémentaires

Plus en détail

LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST)

LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST) LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST) Salhia KRADAOUI Christelle LAGUILLIER Marie Paule DESENCLOS CH ARRAS 19 Novembre 2005 INTRODUCTION les syncopes neuro-cardiogéniques : motif fréquent d admission

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT OBJECTIFS : Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale. Savoir relier les symptômes à une hypotension orthostatique. Savoir quel bilan réaliser

Plus en détail

Service de pédiatrie A

Service de pédiatrie A Service de pédiatrie A identité Mohammed Age: 11ans scolarisé ATCD: traumatisme crânien à l age de 8 ans Absence d ATCD familiaux de pathologies cardiaques, de diabète ou d HTA Histoire de la maladie Installation

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle SYNCOPE Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle Privation et/ou suspension des fonctions de la vie de relation Durée brève (quelques

Plus en détail

Règles générales ECOS

Règles générales ECOS Règles générales ECOS À l examen de certification, il y aura 10 stations en tout, dont 2 stations de repos. Pour cette pratique, il y aura un total de 5 stations sans repos. Sur la porte de chaque station,

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel Démarche diagnostique devant une syncope Dr Bouaguel Introduction PLAN Identification de la syncope Étiologies des syncopes Prise en charge initiale enquête étiologique auprès du patient et des témoins

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

SYNCOPES VASO VAGALES

SYNCOPES VASO VAGALES SYNCOPES VASO VAGALES Les SVV font partie des syncopes dites reflexes (classification des étiologies des syncopes) Celles-ci représentent environ 50% des syncopes De bon pronostic, la mortalité des patients

Plus en détail

VERTIGES. Vertige ou malaise?

VERTIGES. Vertige ou malaise? VERTIGES La sensation de vertige est un motif fréquent de consultation médicale. Les causes de cette sensation de «tête qui tourne» sont nombreuses et variées. Un diagnostic précis doit être posé, le plus

Plus en détail

Les vertiges périphériques. Anamnèse et symptômes. Il n existe pas de «vrai» ni de «faux» vertige et une sensation vertigineuse est toujours

Les vertiges périphériques. Anamnèse et symptômes. Il n existe pas de «vrai» ni de «faux» vertige et une sensation vertigineuse est toujours Définitioniti Les vertiges périphériques Dre Isabelle Coin Prof Jean Philippe Guyot DMCPRU février 2014 Il n existe pas de «vrai» ni de «faux» vertige et une sensation vertigineuse est toujours vraie quelle

Plus en détail

«Examiner un vertigineux en dix points»

«Examiner un vertigineux en dix points» JNMG 2016 «Examiner un vertigineux en dix points» Didier Bouccara Service d ORL GH Pitié Salpêtrière, AP-HP 54, rue Vasco de Gama, Paris 75015 Tous droits réservés - D.Bouccara Quelques mots de physiologie

Plus en détail

Intérêt de l imagerie?

Intérêt de l imagerie? Mr H, 40 ans, tabagisme > 10 PA, épisode de vertige rotatoire bref, sans signe associé, récidivant de quelques secondes, déclenchés par les mouvements de tête ( changement de position dans son lit, boit

Plus en détail

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC)

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) dans le cadre du projet CNAMTS PRADO DOCUMENT DE FORMATION : Insuffisance cardiaque

Plus en détail

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes Sujet âgé Malaises Chutes Syncopes Évreux mai 2013 chutes Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Définition de la chute Selon le groupe

Plus en détail

Séméiologie cardiaque. Séméiologie cardiaque. Symptômes inquiétantes DRS DRS. Dr D. Palisaitis 8 sept 2004

Séméiologie cardiaque. Séméiologie cardiaque. Symptômes inquiétantes DRS DRS. Dr D. Palisaitis 8 sept 2004 Séméiologie cardiaque Dr D. Palisaitis 8 sept 2004 Séméiologie cardiaque Dr D. Palisaitis 8 dec 2004 ACC/AHA Task Force on perioperative evaluation of cardiac patients undergoing non cardiac surgery (JACC

Plus en détail

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes. AMMPPU Sarreguemines 7 janvier 2010

Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes. AMMPPU Sarreguemines 7 janvier 2010 Pertes de connaissance brèves de l adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes AMMPPU Sarreguemines 7 janvier 2010 Syncopes. Dr J.Birgé AMMPPU Sarreguemines 7 janv. 2010 1 Mes liens

Plus en détail

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace.

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace. J ai des vertiges Tout tourne autour de vous? Il s agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir

Plus en détail

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Cas Clinique 1 Mme C, 78 ans, consulte aux urgences pour tableau de malaises récidivants,à l emporte pièce, sans prodromes, survenant en position assise

Plus en détail

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Item 60 Déficit neurosensoriel du sujet âgé : surdité et vertiges Item 294 Altération de la fonction auditive Item 313 Epistaxis (avec le traitement) Item

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées Contexte Pertes de connaissance inexpliquées es Perte de connaissance : Un grand problème diagnostique Grande fréquence (1/3) Diversité des situations Capacité d Angiologie J.O. Fortrat Explorations Fonctionnelles

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre L instabilité Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans

Plus en détail

Bradycardie Formation Continue. Bradycardie. Document d accompagnement. Ecole supérieure de soins ambulanciers et soins d urgence

Bradycardie Formation Continue. Bradycardie. Document d accompagnement. Ecole supérieure de soins ambulanciers et soins d urgence Bradycardie Document d accompagnement Ecole supérieure de soins ambulanciers et soins d urgence Thierry Vallotton / BC-CESU 2011 1 Définition La Bradycardie correspond à une fréquence cardiaque inférieure

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Le gériatre face aux malaises et syncopes

Le gériatre face aux malaises et syncopes Le gériatre face aux malaises et syncopes Joël Belmin Hôpital Charles Foix & Université Paris 6 Ivry-sur-Seine Définitions Syncope : perte de connaissance brève (< 1 mn ou qq mn) et spontanément résolutive

Plus en détail

La Presbyvestibulie Une réalité

La Presbyvestibulie Une réalité La Presbyvestibulie Une réalité INTRODUCTION Les troubles de l équilibre des sujets âgés constituent un véritable problème de santé publique Troubles vestibulaires après 70 ans : 61 % F 37 % H INTRODUCTION

Plus en détail

SYNCOPE DU SUJET AGE

SYNCOPE DU SUJET AGE SYNCOPE DU SUJET AGE = perte de conscience soudaine accompagnée d un perte du tonus postural, avec récupération spontanée sans manœuvre de ressuscitation - particulièrement fréquente chez le sujet âgé

Plus en détail

Exploration du Vertige en urgence. Messala.R, Touati.S, Mecibah.A Service ORL Batna

Exploration du Vertige en urgence. Messala.R, Touati.S, Mecibah.A Service ORL Batna Exploration du Vertige en urgence Messala.R, Touati.S, Mecibah.A Service ORL Batna Introduction Motif de consultation fréquent Illusion de mouvement : rotatoire linéaire Déséquilibre Causes nombreuses

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS : 1) Définition d une syncope et d une lipothymie. 2) Différencier une syncope ou une lipothymie d un vertige, d une hypoglycémie,

Plus en détail

Origine des malaises et pertes de connaissance. Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans

Origine des malaises et pertes de connaissance. Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans Origine des malaises et pertes de connaissance Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans Plan 1. Définitions 2. Causes des malaises 3. Que faire devant un malaise?

Plus en détail

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry «Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges Marina Pourquéry Cas clinique Femme 55 ans Vrais vertiges apparus brutalement depuis 2 jours Signes associés: hypoacousie gauche,pas de céphalée,pas

Plus en détail

FC >120, pouls présent. O 2 masque Monitoring ECG, pouls, TA, FR Poser une VVP. Etat fébrile/infection? Douleur? Hypovolémie/anémie?

FC >120, pouls présent. O 2 masque Monitoring ECG, pouls, TA, FR Poser une VVP. Etat fébrile/infection? Douleur? Hypovolémie/anémie? Tachycardie 5.4.1.1 FC >120, pouls présent O 2 masque Monitoring ECG, pouls, TA, FR Poser une VVP Etat fébrile/infection? Douleur? Hypovolémie/anémie? NaCl 0.9% 1000cc + tt spécifique Stable* et FC >120

Plus en détail

DOULEUR THORACIQUE Réflexion concernant les appels téléphoniques La responsabilité du médecin commence dès l appel.

DOULEUR THORACIQUE Réflexion concernant les appels téléphoniques La responsabilité du médecin commence dès l appel. Réflexion concernant les appels téléphoniques La responsabilité du médecin commence dès l appel. La douleur est un symptôme et non un signe Le symptôme peut-être décrit au téléphone. C est souvent la raison

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

Item 325 : Palpitations

Item 325 : Palpitations Item 325 : Palpitations Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition et diagnostic...

Plus en détail

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM)

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM) Une curieuse perte de connaissance CAS CLINIQUE n 1 Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance. Aucun ATCD particulier, il ne prend aucun médicament. Le soir même alors qu il regardait

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

Sémiologie cardiologique

Sémiologie cardiologique Sémiologie cardiologique Question pour un pigeon! Je suis médiothoracique, rétrosternal en barre, constrictif, de type brûlure. Apparu au cours d un footing rien ne me calme, la trinitrine n a aucun effet

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier «De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» 1 VERTIGES Rencontre avec un vertigineux. Que va t-il me dire? quelles questions vais-je lui poser pour en rechercher l origine?

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

Conduite à tenir devant une syncope

Conduite à tenir devant une syncope 25/04/2016 (16-17h) Martin Pierre D1 (CR:Saidi Sonia) Système Cardiovasculaire Pr. Paganelli 8 pages Système Cardiovasculaire - Conduite à tenir devant une syncope Conduite à tenir devant une syncope Plan

Plus en détail

Cas clinique ORL n 1

Cas clinique ORL n 1 Cas clinique ORL n 1 Vous êtes médecin remplaçant dans un cabinet de médecine générale. Une femme de 40 ans vient vous voir en consultation pour une sensation de surdité de l oreille gauche d apparition

Plus en détail

SYNCOPES & LIPOTHYMIES

SYNCOPES & LIPOTHYMIES SYNCOPES & LIPOTHYMIES Dr Thanh CAO - HUU = 2 Manifestations Neurologiques dues à une Diminution ou Arrêt transitoires du Débit Sanguin Cérébral avec Anoxie Cérébrale (très brève) et sans séquelles L importance

Plus en détail

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN Samedi 16 janvier 2016 QCM 1 Quelles pathologies sont des causes de surdité? A B C D E OTITE MOYENNE AIGÜE OTITE SÉRO-MUQUEUSE OTOSPONGIOSE NEURINOME MENIERE 2 QCM

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/ LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1. 2ème semestre

FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/ LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1. 2ème semestre FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/2014 38700 LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1 2ème semestre 2013-2014 --------------------- Enseignant responsable du sujet d examen : Pr Gérald VANZETTO Sujet

Plus en détail

Douleurs thoraciques aux urgences

Douleurs thoraciques aux urgences Cours de sémiologie aux urgences du Dr Patrick Brun. Mercredi 18 mars à 17h30 Ronéotypeurs : Ségolène Rémy-Néris et Romain Poncelet. Douleurs thoraciques aux urgences Douleurs thoraciques aux urgences

Plus en détail

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris INTRODUCTION: Dissection de l aorte thoracique = urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme Peu fréquente < moins de 2% des urgences cardiovasculaires préhospitalières Majorité des décès

Plus en détail

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Propriétés s générales g du NAV Partie nodale du NAV Conduction lente (témoin de l intervalle PR). Conduction décrémentielle. Faisceau de His et ses branches

Plus en détail

Objectifs. de connaissance brève. Malaise : définition. Malaise : définition. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Objectifs. de connaissance brève. Malaise : définition. Malaise : définition. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Objectifs Lipothymie, syncope et perte de connaissance brève H Blain, E Ferreira-Da Mota 1. Citez les définitions de : syncope, PDC brève et lypothymie 2. Connaitre la démarche diagnostic (reco HAS) 3.

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses Chapitre 17 Item 235 UE 8 Palpitations I. Définition et diagnostic II. Diagnostic de gravité III. Diagnostic étiologique IV. Étiologies les plus fréquentes Objectifs pédagogiques Nationaux Chez un sujet

Plus en détail

Infarctus du Myocarde

Infarctus du Myocarde Infarctus du Myocarde Introduction Cellules ont besoin d'oxygène pour survivre Incluant les cellules cardiaques Sans oxygène métabolisme anaérobique acidose Sans oxygène blessure cellulaire nécrose (cellule

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

LE VERTIGE PAROXYSTIQUE POSITIONNEL BÉNIN. Des réponses à vos questions

LE VERTIGE PAROXYSTIQUE POSITIONNEL BÉNIN. Des réponses à vos questions LE VERTIGE PAROXYSTIQUE POSITIONNEL BÉNIN Des réponses à vos questions Introduction Qu est ce qu un vertige? Il s agit d une sensation souvent très difficile à décrire faite de tournoiement, de flottement,

Plus en détail

Questions insuffisances circulatoires aigues

Questions insuffisances circulatoires aigues Questions insuffisances circulatoires aigues QCM 1 Au cours d'un œdème aigu du poumon cardiogénique, quelle est l'affirmation vraie? A l'électrocardiogramme (ECG) est inutile B une hypotension artérielle

Plus en détail

Cas cliniques syncopes

Cas cliniques syncopes Cas cliniques syncopes Cas clinique 1 01/08/2007 Mr D 70 ans Syncopes depuis 7 mois (Déc 2006): En position allongée, PC de 20 secs, Retour rapide à état de conscience, Relâchement musculaire début malaise,

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 8 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 8 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 8 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, mars 2015 1 Situation infirmière

Plus en détail

Syncopes et lipothymies

Syncopes et lipothymies Syncopes et lipothymies Cas illustratif (1) Les faits Une personne qui se promenait au château en début d'après-midi, a raconté avoir vu le dimanche 26 juillet entre 13H00 et 13H30 un homme de dos en train

Plus en détail

Objectifs suggérés. Cas cliniques 07/05/2010. Diplopie Pied tombant Engourdissement Étourdissement Trouble de marche

Objectifs suggérés. Cas cliniques 07/05/2010. Diplopie Pied tombant Engourdissement Étourdissement Trouble de marche Les perles de l examen neurologique Marc Petitclerc, MD, MSc, FRCPC Neurologue Professeur de clinique Université Laval 20 mai 2010 Objectifs suggérés Au terme de cette séance facultative, le participant

Plus en détail

Diagnostic biologique

Diagnostic biologique Diagnostic biologique Albuminémie: 35 g/l "normal, 30 à< 35 g/l "dénutrition modérée, < 30 g/l "dénutrition sévère. Pré albumine : 200 mg/l "normal < 200 mg/l "dénutrition. Facteurs favorisants Sociaux

Plus en détail

1. EXEMPLE DE RESUME POUR VOUS MONTRER UN RESUME «IDEAL»

1. EXEMPLE DE RESUME POUR VOUS MONTRER UN RESUME «IDEAL» 1. EXEMPLE DE RESUME POUR VOUS MONTRER UN RESUME «IDEAL» INFORMATIONS GENERALES CONCERNANT LE PATIENT : Nom, Prénom : Derivaz Josiane Age : 60 ans Sexe : F MOTIF DE CONSULTATION Douleur rétrosternale au

Plus en détail

ETATS DE CHOC. Pression artérielle = DC/VSC/RVP. DC = pré-charge/post charge/ves/fc PPC = PAM-PIC

ETATS DE CHOC. Pression artérielle = DC/VSC/RVP. DC = pré-charge/post charge/ves/fc PPC = PAM-PIC ETATS DE CHOC Insuffisance aiguë de la perfusion cellulaire entraînant une ischémie et une hypoxie cellulaire. La cellule entre alors dans un métabolisme anaérobie avec production d acide lactique entraînant

Plus en détail

Vertiges du sujet âgé

Vertiges du sujet âgé Vertiges du sujet âgé Deux grandes situations Dans la population de âgée, le vertige non systématique chronique est la forme de vertige la plus fréquemment retrouvée. IL résulte d une accumulation d altérations

Plus en détail

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte.

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER 2013 CETTE EPREUVE COMPREND 22 QCM SUR 6 PAGES. Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. QCM 1 : L anévrysme

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3 Table des matières Avant-propos Abréviations Liste des tableaux v xn xm 1 DONNÉES DE BASE 1 Anatomie du cœur 1 Position du cœur dans le thorax 1 Les cavités cardiaques et les gros vaisseaux 1 Les territoires

Plus en détail

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF :

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF : Question : Interprétation du RCF Pour interpréter un RCF : - Un enregistrement de qualité à la fois du RCF et des CU est nécessaire. - Les facteurs de risque (contexte) sont à prendre en compte. - Avoir

Plus en détail

Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral. ESSADKI Siham, ABDELALI Salima

Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral. ESSADKI Siham, ABDELALI Salima Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral ESSADKI Siham, ABDELALI Salima Paris; 2-3 Mars 2017 Aucun conflit d'intérêt Introduction Début

Plus en détail

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée.

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. L infarctus : Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. Les coronaires : http://www.adrenaline112.org/urgences/durge/dcard/idm.html

Plus en détail

CheckList pertes de connaissance. Souffrez-vous:

CheckList pertes de connaissance. Souffrez-vous: «Nous collaborons avec les personnes concernées, leurs familles et les professionnels de santé pour apporter soutien et informations sur la syncope et sur les crises anoxiques réflexes» Souffrez-vous:

Plus en détail

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Les bradycardies Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Déclaration de Conflits d intérêt je n ai aucune relation financière à déclarer. Bradycardies DYSFONCTION SINUSALE BLOCS SINO-AURICULAIRES

Plus en détail

Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques?

Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques? Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques? Pr Sandrine Charpentier Printemps de la MU 2015 1 Conflit d intérêt Honoraires Lilly Daichii Sankyo, Astra Zeneca, Roche Diagnostics,

Plus en détail

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING Les Troubles du rythme cardiaque Docteur MASSING Diagnostics des tachycardies surpraventriculaires a QRS FINS Plusieurs étapes : rythme régulier ou irrégulier. relation oreillette et ventricule:a>v fréquence

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

Gaz du sang : interprétation des analyses

Gaz du sang : interprétation des analyses Gaz du sang : interprétation des analyses Conditions d interprétation Pour évaluer correctement une anomalie des gaz du sang, il faut connaître : 1. Gazométrie artérielle : ph, PaO 2, PaCO 2. HCO 3-, BE

Plus en détail

SYNCOPE PRISE EN CHARGE ACTUELLE QUI HOSPITALISER??

SYNCOPE PRISE EN CHARGE ACTUELLE QUI HOSPITALISER?? SYNCOPE PRISE EN CHARGE ACTUELLE QUI HOSPITALISER?? Dr Mathieu LEMERCIER OCTOBRE 2013 EPIDEMIOLOGIE LA SYNCOPE AFFECTE 3.5% POPULATION GENERALE RECIDIVE DANS 30% CAS 1 A 6% DES ADMISSIONS AUX URGENCES

Plus en détail

Fibrillation auriculaire en médecine générale. Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE. Les entretiens de médecine générale du GHICL

Fibrillation auriculaire en médecine générale. Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE. Les entretiens de médecine générale du GHICL Fibrillation auriculaire en médecine générale Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE Les entretiens de médecine générale du GHICL Samedi 7 novembre 2015 Prévalence (%) Cardiologie Prévalence de la FA avec l âge

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

ED vertiges. ric Venail ORL B. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Année Universitaire MID - ORL - Vertige.

ED vertiges. ric Venail ORL B. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Année Universitaire MID - ORL - Vertige. ED vertiges Frédéric ric Venail ORL B Objectifs ENC Chez un sujet se plaignant de vertige, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires mentaires pertinents

Plus en détail

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 La défibrillation en 2015 Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 Conflits d intérêts Aucun. Hostages, nov 2013 Lost 2013 Prérequis Connaître l anatomie du tissu nodal Connaître l ECG normal Connaître les principaux

Plus en détail

QUIZ. Chutes répétées de la personne âgée. Dr G. VANÇON HAS Recommandations Avril 2009

QUIZ. Chutes répétées de la personne âgée. Dr G. VANÇON HAS Recommandations Avril 2009 QUIZ Chutes répétées de la personne âgée Quelle est la définition de la chute? Quelle est la définition de la chute? La chute est définie comme le fait de se retrouver involontairement sur le sol ou dans

Plus en détail

Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l"adulte (Evaluations)

Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez ladulte (Evaluations) Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l"adulte (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Monsieur B., âgé de 79 ans, est admis pour un malaise

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Chapitre 13 Item 337 UE 11 Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l adulte I. Définitions et sémantique

Chapitre 13 Item 337 UE 11 Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l adulte I. Définitions et sémantique Chapitre 13 Item 337 UE 11 Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l adulte I. Définitions et sémantique II. Physiopathologie des syncopes et lipothymies III. Étiologies des syncopes et lipothymies

Plus en détail

ARTICULATIONS COSTO-VERTÉBRALES (ACV) IMAGERIE DIAGNOSTIQUE et THÉRAPEUTIQUE

ARTICULATIONS COSTO-VERTÉBRALES (ACV) IMAGERIE DIAGNOSTIQUE et THÉRAPEUTIQUE ARTICULATIONS COSTO-VERTÉBRALES (ACV) IMAGERIE DIAGNOSTIQUE et THÉRAPEUTIQUE 6 e Congrés National SOFMMOO Paris 24 09 2011 J.F. VIALA Service imagerie médicale CHR ORLÉANS F. Dumont Médecine manuelle ostéopathie

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Les vertiges Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Rôle : Le système vestibulaire : système sensori-moteur transformer les forces associées aux mouvements et à la position de la tête en un signal biologique

Plus en détail