Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé"

Transcription

1 Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé L alimentation est une préoccupation majeure. Afin de garantir les qualités sanitaires et gustatives des aliments, et permettre de les consommer pendant plusieurs jours, il est nécessaire de mettre en place des techniques de conservation. En effet, les aliments que nous consommons comportent des microorganismes, certains sont bénéfiques mais d autres sont pathogènes. Problème : Comment s appuyer sur les connaissances de la biologie des micro-organismes pour développer des techniques de conservation des aliments? 1. Des micro-organismes dans notre assiette. A. Les différents types de micro-organismes Activité 10 : observation des micro-organismes et conditions de développement Les bactéries Une bactérie est un procaryote, c'est-à-dire qu'elle ne possède pas de noyau. Son matériel génétique se situe dans le cytoplasme, mélangé aux autres organites de la cellule. Les champignons microscopiques Les champignons des organismes eucaryotes (ils possèdent un noyau) qui se développent grâce à un apport d'eau, de carbone et de dioxygène. Ils participent à la décomposition de la matière car certains se nourrissent de matière organique morte. Il existe deux types de champignons : Les moisissures, qui sont majoritairement des organismes pluricellulaires constitués de filaments longs (cf. photo à gauche) Les levures, qui sont des organismes unicellulaires et de petite taille. Il existe d autres types de micro-organismes : les virus, les protozoaires... Les micro-organismes sont abondants et se rencontrent dans tous les milieux, y compris dans l air. B. Les conditions de développement des micro-organismes. Lorsque l'on place des micro-organismes dans un milieu favorable, c'est-à-dire où l'eau et la nourriture sont présentes, le ph et la température étant ajustés au mieux (cf. activité 10), on observe différentes phases de croissance microbienne : La première phase est une phase de latence où les micro-organismes s'adaptent au milieu et à la nourriture proposée. La deuxième phase est une phase où la croissance est très intense dite «croissance exponentielle». La troisième phase est une phase stationnaire. La nourriture commence à faire l'objet d'une compétition entre plusieurs micro-organismes. La quatrième phase est une phase de déclin ou de décroissance. Il y a de moins en moins de nourriture et les micro-organismes commencent à mourir. Le taux de croissance est défini par le nombre de divisions à l'heure. 1

2 Des bactéries dans les œufs En vous aidant de votre livre pages et des documents ci-dessus, complétez le tableau suivant. Type et nom du microorganisme Aliment(s) pouvant contenir le microorganisme Nom de la toxi-infection alimentaire Conclusion : les aliments constituent un milieu de vie favorable au développement des microorganismes variés (bactéries, champignons (type moisissure ) car ils sont souvent riches en éléments nutritifs et en eau. Ces microorganismes sont présents partout dans l environnement et les aliments sont donc facilement contaminés. Les microorganismes se développent lorsqu ils sont placés dans des conditions favorables : milieu riche en éléments nutritifs (sucre, protéine ) présence d eau (facilitant la division cellulaire) température (il existe une température optimale telle que le taux de croissance est maximal) ph adapté (variables selon les espèces, proche de 7 pour la plupart des micro-organismes). Certains se développent en absence ou en présence de dioxygène. Si des aliments infectés par des micro-organismes sont ingérés, ceux-ci peuvent se développer dans le corps et produire des toxines. On parle alors d'infection alimentaire. Si la toxine est déjà existante dans l'aliment ingéré, il peut y avoir intoxication alimentaire. 2

3 En utilisant vos connaissances, indiquez pourquoi un aliment peut-il se périmer. 2. La conservation des aliments. A. Principe de conservation En vous aidant des facteurs physico-chimique mis en évidence lors de l activité précédente, proposer des techniques de conservation des aliments. B. Les techniques de conservation La déshydratation 4 Cette technique consiste à éliminer par la chaleur ou l'aération l'eau contenue dans un aliment : - soit partiellement, c'est la concentration qui consiste à augmenter la masse d'un produit par unité de volume (pruneaux, abricots...) ; - soit de manière plus poussée, c'est le séchage qui aboutit à des produits alimentaires dits secs (haricots (saucissons, herbes aromatiques...). 6 3

4 8 7 En vous aidant des documents ci-dessus, complétez le tableau suivant. Techniques de Mode d action sur les micro-organismes conservation Ralentir ou bloquer la croissance des microorganismes par la chaleur Priver les microorganismes d eau Priver les microorganismes de dioxygène par un rayonnement Rendre l eau indisponible La confiserie Le salage (ou salaison) La conservation dans le sucre, la graisse, l huile ou le sel empêche les microorganismes d utiliser l eau présente dans les aliments. avec un antiseptique La fermentation L acidification Le fumage Augmentation du Ph qui altère les protéines des microorganismes, ce qui les rend inactives. Soit par fermentation qui libère des agents antimicrobiens et de l acide lactique (ex : yaourt), ou par ajout d acide acétique (cornichons). La fumée contient également des antiseptiques. Bilan : L utilisation de différents procédés de conservation ainsi que de bonnes conditions d hygiène lors de leur manipulation limitent le développement des micro-organismes et permettent ainsi de prolonger la durée de conservation des aliments. Les procédés les plus courants sont thermiques (basses ou hautes températures). D autres procédés consistent à éliminer l eau (lyophilisation) ou le dioxygène (aliments sous vide). Le consommateur a également un rôle, ainsi le respect d une bonne hygiène, de la chaîne du froid et des durées de conservation des aliments sont essentiels pour une conservation des aliments sans risque pour la santé. 4

5 3. Conservation et qualité des aliments - santé Activité 11 : Diaporama à compléter Conservation et valeur nutritionnelle Conservation et risques pour la santé Allégations nutritionnelles et de santé Bilan : la teneur en nutriments des aliments n est pas modifiée lors de la conservation, mais le goût et les teneurs en vitamines peuvent être affectées. Des conservateurs chimiques utilisés pour accroitre la conservation peuvent avoir des effets indésirables sur la santé s ils sont consommés en dose importante. Les allégations nutritionnelles indiquent l'apport en énergie et en nutriments de l'aliment. Elles insistent parfois sur un aspect particulier : "riche en calcium", "pauvre en sodium", "riche en oméga 3" etc. D'autre part, certains aliments ont fait l'objet d'un enrichissement soit en vitamines (B et D surtout) soit en sels minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore), en acides gras ou en acides aminés. Or, une alimentation variée et équilibrée suffit à apporter ces substances en quantité suffisante. L'enrichissement alimentaire obéit davantage à une logique commerciale de l'industrie qu'à un réel souci d'équilibre. Les allégations de santé doivent être considérées avec prudence. Depuis 2010 l'union européenne vérifie les allégations de santé des produits alimentaires sur des bases scientifiques 5

Conservation des aliments, santé et appétence alimentaire

Conservation des aliments, santé et appétence alimentaire Conservation des aliments, santé et appétence alimentaire Conseils de conservation Date limite de consommation (DLC) : "À consommer jusqu'au..." Pour les aliments réfrigérés. Date limite impérative jusqu'à

Plus en détail

CHAPITRE 2 : CONSERVATION DES ALIMENTS ET SANTE

CHAPITRE 2 : CONSERVATION DES ALIMENTS ET SANTE CHAPITRE 2 : CONSERVATION DES ALIMENTS ET SANTE Introduction : Certains microorganismes pathogènes peuvent se développer dans les aliments et entrainer des toxiinfections. La connaissance de la biologie

Plus en détail

ASPECTS BIOLOGIQUES DE LA CONSERVATION DES ALIMENTS

ASPECTS BIOLOGIQUES DE LA CONSERVATION DES ALIMENTS ASPECTS BIOLOGIQUES DE LA CONSERVATION DES ALIMENTS INTRODUCTION Les techniques de conservation ont pour but de prolonger la durée de consommation ainsi que les propriétés gustatives et nutritives des

Plus en détail

QUALITE ET INNOCUITE DES

QUALITE ET INNOCUITE DES QUALITE ET INNOCUITE DES ALIMENTS : LE CONTENU DE NOS ASSIETT I. Les aliments vus de plus près Pour permettre à notre organisme de se développer et surtout de rester en vie, nous devons nous alimenter.

Plus en détail

La fermentation lactique. Delphine CUVILLIER

La fermentation lactique. Delphine CUVILLIER La fermentation lactique Delphine CUVILLIER La fermentation lactique Objectif d une fermentation : Production de biomasse (levures, bactéries lactiques, protéines d organismes cellulaires) Dégradation

Plus en détail

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE 4.1. CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES DES ALIMENTS 4.1.1. NATURE DES CONSTITUANTS Protides, Glucides, Lipides, Eléments minéraux, Vitamines, Eau. 4.1.2. PRINCIPALES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DES CONSTITUANTS

Plus en détail

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Activité 1 Caractéristiques des cellules eucaryotes et procaryotes Observer et caractériser les cellules eucaryotes et procaryotes. Cellule eucaryote Cellule

Plus en détail

Dossier MPS: Les critères de conservation des aliments

Dossier MPS: Les critères de conservation des aliments Dossier MPS: Les critères de conservation des aliments [Paolo Campedelli/ Jean-Abel Shafik/ Adnan Shrebati] Plan du dossier : - Introduction ; - Problématique ; - Historique ; - 1ére expérience {but/protocole/matériel/résultats

Plus en détail

LES MÉTHODES DE CONSERVATION. Du XIXe siècle à nos jours PPCP PB REST

LES MÉTHODES DE CONSERVATION. Du XIXe siècle à nos jours PPCP PB REST LES MÉTHODES DE CONSERVATION Du XIXe siècle à nos jours PPCP PB REST 2008-2009 Objectifs principaux de la conservation des aliments Au XIX e siècle Pouvoir stocker des aliments en période d abondance,

Plus en détail

BIOLOGIE DES MICROORGANISMES & CONSERVATION DES ALIMENTS

BIOLOGIE DES MICROORGANISMES & CONSERVATION DES ALIMENTS Séance 4 BIOLOGIE DES MICROORGANISMES & CONSERVATION DES ALIMENTS manuel p 124 à 141 Le développement des microorganismes dans les aliments peut les altérer. Quels effets jouent les conditions du milieu

Plus en détail

Les produits laitiers

Les produits laitiers Les produits laitiers LE LAIT LE YAOURT LA CREME LE FROMAGE LE BEURRE Le lait LE LAIT COMPOSITION DU LAIT PROCEDES DE CONSERVATION LE LAIT Conservation : au réfrigérateur, par pasteurisation, par stérilisation.

Plus en détail

Souad Akroum. Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires

Souad Akroum. Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires Souad Akroum Les Micro-organismes Eucaryotes : mycètes, algues et protozoaires 2 2 Introduction Les protistes sont des micro-organismes invisibles à l œil nu. Ils peuvent être procaryotes ou eucaryotes,

Plus en détail

BILANS DU CHAPITRE 2

BILANS DU CHAPITRE 2 BILANS DU CHAPITRE 2 Année 2011. M Michalak LA NATURE DU VIVANT Les êtres vivants sont constituées d éléments chimique formant la matière dite organique alors que les éléments chimiques de la Terre forment

Plus en détail

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction Cellule de Malassez MT13287 MT13288 Description du Produit 1. Introduction Cette technique permet d évaluer la concentration cellulaire d une suspension de levure à un instant donné : elle va permettre

Plus en détail

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF 2BI-dr Cours de Biologie 2 DF La biologie Le terme biologie est composé de deux mots d origine grecque: bios (la vie) et logos (l étude). Ce mot a été défini à la fin du XVIIIème siècle par le naturaliste

Plus en détail

Partie 1 : Nourrir l 'humanité :

Partie 1 : Nourrir l 'humanité : Partie 1 : Nourrir l 'humanité : Fiche 0 : Révision Fiche 1 : Augmenter la productivité des agrosystèmes Fiche 2 : Vers une agriculture durable Fiche 3 : La conservation des aliments. Résumé de cours Définitions

Plus en détail

Technologie de Cuisine Pascal Noir LTH Grenoble Classe de seconde. Module n 7 Les Modes de conservation

Technologie de Cuisine Pascal Noir LTH Grenoble Classe de seconde. Module n 7 Les Modes de conservation Module n 7 Les Modes de conservation Définition : La conservation des aliments est le procédé qui consiste à traiter et manipuler la nourriture d'une manière telle que la détérioration de cette dernière

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Chapitre 2 : La nature du vivant, unité structurale et chimique Quelles sont les caractéristiques communes aux vertébrés

Plus en détail

Thème 1. La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée

Thème 1. La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Thème 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du 1 )- Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? 2 )- La nature du vivant 3 )- La biodiversité, résultat et étape de l évolution

Plus en détail

Conservation de la nourriture

Conservation de la nourriture Informations didactiques Conservation de la nourriture 1.1. Objectifs Les enfants démontrent qu il est important de conserver la nourriture de la manière adéquate et peuvent établir un lien entre les produits

Plus en détail

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 13 décembre 2012 Modifié le 24 novembre 2014 Catégorie : Aide soignant et auxiliaire puéricultrice AS et AP /

Plus en détail

Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective

Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective Les bonnes pratiques d hygiène en restauration collective --------- Hygiène: ensemble des principes et pratiques qui visent à préserver ou à favoriser la santé En restauration collective les règles d hygiène

Plus en détail

Santé et bien être. Adam BENYOUSSEF David FAINSIN (1S1) TPE Lycée de L'Harteloire - Brest

Santé et bien être. Adam BENYOUSSEF David FAINSIN (1S1) TPE Lycée de L'Harteloire - Brest Santé et bien être Adam BENYOUSSEF David FAINSIN (1S1) TPE 2012-2013 - Lycée de L'Harteloire - Brest 1 Introduction La Péremption La Conservation Conclusion Remerciements 2 Se nourrir est un besoin fondamental

Plus en détail

La biopréservation. Carole Feurer IFIP

La biopréservation. Carole Feurer IFIP La biopréservation Carole Feurer IFIP «Réduire la teneur en sels dans les produits aquatiques en préservant la qualité du produit» Aquimer 19 octobre 2011 19/10/2011 Qu est ce que la biopréservation? Une

Plus en détail

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE I) Les besoins nutritifs La nutrition est un paramètre permettant l étude de bactéries. Leurs sources sont variables dans la nature, on peut observer des

Plus en détail

Bactériologie générale

Bactériologie générale Bactériologie générale I- Qu est ce qu une bactérie? C est un micro-organisme (0,5 à 5 microm) unicellelulaire C est un procaryote puisqu elle n a pas de noyau, le matériel génétique est libre dans le

Plus en détail

Programme de microbiologie générale et appliquée

Programme de microbiologie générale et appliquée Programme de microbiologie générale et appliquée Connaissances Indicateurs d'évaluation 1. STRUCTURE ET MULTIPLICATION DES MICRO-ORGANISMES 1.1 Diversité du monde microbien : Algues, protozoaires, champignons

Plus en détail

LES SUBSTITUTS DU SEL Aspects sensoriels et biochimiques

LES SUBSTITUTS DU SEL Aspects sensoriels et biochimiques Journée Réduction Teneur en Sel LES SUBSTITUTS DU SEL Aspects sensoriels et biochimiques Jalina KALY Département des Développements Technologiques Plate-forme d innovation Nouvelles Vagues Plan Les grandes

Plus en détail

Qu'est-ce qui est vivant?

Qu'est-ce qui est vivant? La cellule Qu'est-ce qui est vivant? 2 Les cinq caractéristiques Les êtres vivants réagissent à leur environnement Les êtres vivants ont besoin d'énergie Les êtres vivants croissent Les êtres vivants se

Plus en détail

Algues bleues Bactéries. Les microorganismes se trouvent partout : dans l air, dans l eau, dans nos aliments, sur notre peau, dans notre organisme

Algues bleues Bactéries. Les microorganismes se trouvent partout : dans l air, dans l eau, dans nos aliments, sur notre peau, dans notre organisme M I C R O B I O L O G I E I) DIVERSITÉ DU MONDE MICROBIEN. 1) Classification. Ce sont les travaux de Louis Pasteur en France et de Koch en Allemagne (au 19 ème siècle) qui sont à l'origine de la découverte

Plus en détail

Thème 2 Chapitre 1 Activité 3

Thème 2 Chapitre 1 Activité 3 Thème 2 Chapitre 1 Activité 3 RÔLE DES BACTÉRIES LACTIQUES DANS LA FABRICATION DU YAOURT Éléments de réponse 1. ANALYSE DE LA MANIPULATION 1.1. La masse de lait écrémé en poudre à peser est : m = (5/100

Plus en détail

Le vivant. A. Les êtres vivants sont composés de cellules

Le vivant. A. Les êtres vivants sont composés de cellules Le vivant Les êtres vivants partagent de nombreux caractères qui témoignent d une origine évolutive commune. Ces caractères partagés définissent aussi ce que l on appelle l unité du vivant. Les êtres vivants

Plus en détail

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez

Biologie Humaine RE Esteban Gonzalez Biologie Humaine. 101-901-RE Esteban Gonzalez Mécanismes de rétro-inhibition Mécanismes de rétro-inhibition Caractéristiques ristiques du corps humain Grande longévité Capable de se réparer de lui-même

Plus en détail

EN SEAU : PLUS PRATIQUE et MEILLEURE CONSERVATION

EN SEAU : PLUS PRATIQUE et MEILLEURE CONSERVATION Seau de 5 kg croquettes Équilibre et Instinct CHIEN ADULTE 6,30 /kg Seau de 5 kg de croquettes Équilibre et Instinct pour CHIEN ADULTE avec 26% min. de viandes fraîches et 26% min. de volaille. Marque

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Problématique: Les êtres vivants sont I. Les éléments chimiques des êtres vivants Le non vivant Le vivant Un méduse

Plus en détail

Du caillage à l égouttage. Delphine CUVILLIER

Du caillage à l égouttage. Delphine CUVILLIER Du caillage à l égouttage Delphine CUVILLIER La coagulation : paramètres d emprésurage Son contrôle permet d obtenir un caillé adapté au fromage que l on veut obtenir Contrôle par : Température ph d emprésurage

Plus en détail

Epreuve scientifique LE SAUCISSON SEC

Epreuve scientifique LE SAUCISSON SEC EPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE (Coefficient : 5 - Durée : 3 heures) Epreuve scientifique Matériel autorisé : calculatrice Rappel : Au cours de l épreuve, la calculatrice est autorisée pour réaliser des

Plus en détail

Sciences 8 la cellule exercices

Sciences 8 la cellule exercices Sciences 8 la cellule exercices Exercice 1 : Remplis le tableau suivant : énonce les cinq caractéristiques des êtres vivants. Donne un exemple pour chaque caractéristique. Caractéristiques des êtres vivants

Plus en détail

Chapitre 2 : Physiologie des micro-organismes

Chapitre 2 : Physiologie des micro-organismes 1. Besoins nutritionnels 1.1. Besoins élémentaires 1.1.1. Source de carbone 1.1.2. Source d azote 1.1.3. Source de soufre et de phosphore 1.1.4. Source d énergie 1.2. Besoins en facteurs de croissance

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN. Matière: Microbiologie Générale. Chapitre 1 :

LE MONDE MICROBIEN. Matière: Microbiologie Générale. Chapitre 1 : Matière: Microbiologie Générale Enseignement commun aux 2ème années de Biologie et d Agronomie Chapitre 1 : LE MONDE MICROBIEN Historique du monde microbien Place des microorganismes dans le monde vivant

Plus en détail

Les siamois ont une descendance avec les mêmes caractéristiques de pelage : Les caractères siamois sont liés à des gènes transmis par les parents.

Les siamois ont une descendance avec les mêmes caractéristiques de pelage : Les caractères siamois sont liés à des gènes transmis par les parents. EXERCICES : GENE PHENOTYPE ENVIRONNEMENT : pages 78 79 80 EXERCICE 1 PAGE 78 : EFFET DE L ENVIRONNEMENT SUR LE PHENOTYPE Question 1 : Variation de la couleur du poil du chat siamois On relève les données,

Plus en détail

Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5

Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5 Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5 27 Problème Raisons possibles Solutions possibles au problème Explications Le four est trop chaud Régler la température correcte Les températures

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE

HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE HISTOIRE DES SCIENCES ET DE LA BIOTECHNOLOGIE PLAN DE L EXPOSÉ ETUDE DES CONCEPTIONS FINALITES ET OBJECTIFS COMMENT FAIRE L HISTOIRE DES SCIENCES PROGRAMME HISTOIRE DE LA BIOTECHNOLOGIE LA PLACE DU MONDE

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Les êtres vivants sont constitués de cellules. Problématique: Quels sont les constituants de la matière du vivant?

Plus en détail

BILAN TP n 4 n 7 (Extrait de votre livre Belin 2000, SVT)

BILAN TP n 4 n 7 (Extrait de votre livre Belin 2000, SVT) BILAN TP n 4 n 7 (Extrait de votre livre Belin 2000, SVT) Les êtres vivants semblent avoir entre eux peu de points communs. Pourtant, sous le microscope, on découvre qu'ils sont tous constitués d'unités

Plus en détail

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge Le Jade Greenzyme Ou la révolution verte L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge «Que votre nourriture soit votre médecine» Hippocrate 2 La découverte du Dr Hagiwara : Avant

Plus en détail

RETOUR À L INTRODUCTION GECO FOOD SERVICE Toute reproduction interdite

RETOUR À L INTRODUCTION GECO FOOD SERVICE Toute reproduction interdite Initiation aux microbes SOmmaire 1. Qu est-ce qu un microbe et quels sont les types de microbes? 2. Qu est-ce qu une contamination croisée? 3. Qu est-ce que la multiplication microbienne? 4. Où trouve-t-on

Plus en détail

Le compostage selon CAN-CGSB et 311

Le compostage selon CAN-CGSB et 311 Le compostage selon CAN-CGSB 32-310 et 311 23-03-2016 avr.-16 1 Norme 32-310 Définitions: 3.14 compost (compost) Produit dérivé d un processus aérobie supervisé sous lequel des microorganismes digèrent

Plus en détail

CONSERVATION. Les questions à se poser. - quelle matière première? ==> acidité, sucre, eau. - quelle durée de conservation souhaitée?

CONSERVATION. Les questions à se poser. - quelle matière première? ==> acidité, sucre, eau. - quelle durée de conservation souhaitée? CONSERVATION Les questions à se poser - quelle matière première? ==> acidité, sucre, eau - quelle durée de conservation souhaitée? - quel système d'entreposage, transport (froid ou hors froid)? - quels

Plus en détail

ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015

ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015 ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015 Le bio c'est bon au goût! mais à la santé? Pour répondre à cette question je vais

Plus en détail

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS Partie du programme Les fonctions de nutrition Chapitre 2 : la fabrication des aliments par transformation biologique

Plus en détail

Cours 6 ème Année scolaire ère partie. Plan. Les êtres vivants Caractéristiques Catégories Notion d'espèce 2

Cours 6 ème Année scolaire ère partie. Plan. Les êtres vivants Caractéristiques Catégories Notion d'espèce 2 Cours 6 ème Année scolaire 2015-2016 1 ère partie 1 Plan Les êtres vivants 2 1- Caractéristiques 2 2- Catégories 2 3- Notion d'espèce 2 L'origine de la matière des êtres vivants 3 1- Pourquoi se nourrir?

Plus en détail

possède plusieurs types d organisation

possède plusieurs types d organisation La cellule, unité du vivant, possède plusieurs types d organisation Objectif Connaître les particularités des métaboliques. 1. Les cellules ont une organisation interne divers types cellulaires. Savoir

Plus en détail

Chapitre II : La nature du vivant

Chapitre II : La nature du vivant Chapitre II : La nature du vivant Sur la planète Terre il existe une grande diversité d êtres vivants. La Terre s est formée il y a 4,5 milliards d années bien avant que les premiers êtres vivants apparaissent.

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

Bilan du mois de Juillet

Bilan du mois de Juillet Alimentation-Nutrition-Santé Hygiène-Assainissement-Education Prévenir, soigner et soutenir pour une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle durable Radio Océan Fm Emission : La casserole du chef Fréquence

Plus en détail

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Attendus de fin de cycle Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes. Expliquer

Plus en détail

NORME CODEX POUR UN MÉLANGE DE LAIT CONCENTRÉ ÉCRÉMÉ SUCRÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE

NORME CODEX POUR UN MÉLANGE DE LAIT CONCENTRÉ ÉCRÉMÉ SUCRÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE NORME CODEX POUR UN MÉLANGE DE LAIT CONCENTRÉ ÉCRÉMÉ SUCRÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE CODEX STAN 252-2006 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme s applique à un mélange de lait concentré écrémé sucré et

Plus en détail

L2 Microbiologie, TD06 Nutrition et croissance des bactéries

L2 Microbiologie, TD06 Nutrition et croissance des bactéries # Andrew Tolonen (atolonen@genoscope.cns.fr) # avril 2014 L2 Microbiologie, TD06 Nutrition et croissance des bactéries Exercice 1 : les phrases suivantes sont-elles vraies ou fausses? A- le terme auxotrophe

Plus en détail

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS

L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS L ORIGINE ET LES TECHNIQUES MISES EN ŒUVRE POUR TRANSFORMER ET CONSERVER LES ALIMENTS Partie du programme Les fonctions de nutrition Chapitre 2 : la fabrication des aliments par transformation biologique

Plus en détail

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires Production d ATP sans dioxygène. Lors de la dernière séance, vous avez découvert comment les cellules produisent de l ATP par respiration, en présence de dioxygène. On peut observer qu en absence de dioxygène

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE Sébastien DUPONT Ingénieur de Recherche UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques Equipe Procédés Microbiologiques

Plus en détail

CH3- (CH2)4- CH=CH-CH2-CH=CH(CH2)7-COOH

CH3- (CH2)4- CH=CH-CH2-CH=CH(CH2)7-COOH PREMIÈRE PARTIE (10POINTS) QCM (7.5 POINTS) Pour chacun des items de 1 à 15, il peut y avoir une ou deux réponse(s) exacte(s). Sur votre copie, reportez le numéro de chaque item et indiquez dans chaque

Plus en détail

MICROBES : LES BONS ET LES MÉCHANTS Démonstration pour les enfants et les adolescents

MICROBES : LES BONS ET LES MÉCHANTS Démonstration pour les enfants et les adolescents MICROBES : LES BONS ET LES MÉCHANTS Démonstration pour les enfants et les adolescents Enseignez aux enfants que les microbes sont présents partout dans notre environnement et qu ils peuvent être bons ou

Plus en détail

Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention. Cap boulanger. S4.2.1 microbiologie. Nommer les familles de microorganismes

Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention. Cap boulanger. S4.2.1 microbiologie. Nommer les familles de microorganismes Cap pâtissier S4.2 hygiène et prévention S4.2.1 microbiologie Nommer les familles de microorganismes appliquée (bactéries, champignons microscopiques, virus) S4.2.1.1 diversité du monde Citer les conditions

Plus en détail

Physiologie bactérienne

Physiologie bactérienne Cours PCEM2 Physiologie bactérienne Anne-Laure Michon- Laboratoire Bactériologie Hôpital Arnaud de Villeneuve - Montpellier Objectifs les principaux éléments de la physiologie bactérienne : les conditions

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

Qualité et innocuité des aliments. le contenu de nos assiettes

Qualité et innocuité des aliments. le contenu de nos assiettes Qualité et innocuité des aliments le contenu de nos assiettes La conservation des aliments vise à préserver leur comestibilité et leurs propriétés gustatives et nutritives. Elle implique notamment d empêcher

Plus en détail

Les molécules organiques

Les molécules organiques Les molécules organiques Une molécule organique se caractérise par la présence d atomes de carbone. Contrairement aux molécules inorganiques présentes dans le corps humain, les molécules organiques ont

Plus en détail

Aliments pour carpes koï '16/'17

Aliments pour carpes koï '16/'17 Aliments pour carpes koï '16/'17 Dedicated to your performance Aliment coulant Contient de l'actigen Aliment flottant Intensifie les couleurs des poissons Prébiotiques Contient de l'argile Acides gras

Plus en détail

Série STHR - Classe de première et terminale Enseignement scientifique Alimentation-Environnement Mathématiques

Série STHR - Classe de première et terminale Enseignement scientifique Alimentation-Environnement Mathématiques Série STHR - Classe de première et terminale Enseignement scientifique Alimentation-Environnement Mathématiques Une ressource bidisciplinaire : croissance bactérienne 1. Place de la séquence dans les programmes

Plus en détail

Fermenter et structurer des protéines de pois pour améliorer leurs propriétés sensorielles

Fermenter et structurer des protéines de pois pour améliorer leurs propriétés sensorielles Fermenter et structurer des protéines de pois pour améliorer leurs propriétés sensorielles Salma Ben Harb UMR GMPA, Grignon 1. Introduction + Les systèmes alimentaires de type occidental et leur extension

Plus en détail

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA

5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA 5. LA BIOCHIMIE : LA COMPOSITION CHIMIQUE DE LA MATIÈRE Toutes les substances chimiques qui se trouvent dans l organisme entrent dans deux grandes classes de molécules : - les composés inorganiques - les

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

Alimentation du sportif: les protéines

Alimentation du sportif: les protéines : les protéines 1 : les protéines Pour une activité physique de loisir: besoin 0.8 à 1.1 g/kg/j soit 8 à 12% de l AEQ Pour une activité physique d'endurance " de base" 1 à 1.2 g/kg/j pouvant aller jusque

Plus en détail

(0,01%), origan (0,01%), airelles (0,0008%), myrtilles (0,0008%), framboises (0,0008%)

(0,01%), origan (0,01%), airelles (0,0008%), myrtilles (0,0008%), framboises (0,0008%) SAUMON & DINDE POUR CHIOTS TOUTES RACES Une alimentation de haute qualité riche en acides aminés essentiels, vitamines, et minéraux est primordiale pour une croissance saine des chiots. Carnilove Puppy

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

Biologie du compostage et aspects de qualité

Biologie du compostage et aspects de qualité 1. Biologie du compostage et aspects de qualité Dr. Jacques G. Fuchs Biophyt SA, CH-Mellikon 1. Compostage: qu est-ce que c est? 2. Compostage: comment ça marche? 3. Facteurs influançant la qualité du

Plus en détail

AT-10. Maîtrise des salmonelles. Ver BT-12 v0.12

AT-10. Maîtrise des salmonelles. Ver BT-12 v0.12 AT-10 Ver 1.2 Maîtrise des salmonelles 1 BT-12 v0.12 Historique du document Version et date d approbation 0.0 03/07/2008 1.0 09/08/2012 1.1 23/08/2013 1.2 21/10/2016 Motifs de la révision Simplification

Plus en détail

LA CROISSANCE DES MICROORGANISMES

LA CROISSANCE DES MICROORGANISMES LA CROISSANCE DES MICROORGANISMES Deux modèles de croissance : - Discontinue ou batch : système fermé sans apport de milieu frais. - Continue : système ouvert avec apport de milieu frais. I/Mesure de la

Plus en détail

PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L. Le pain

PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L. Le pain PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve: 1 h 30 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5 La Physique-Chimie et la SVT sont à rédiger sur deux copies

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

AMÉLIORATION DU CADRE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DE LA FILIÈRE LAIT À MADAGASCAR

AMÉLIORATION DU CADRE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DE LA FILIÈRE LAIT À MADAGASCAR Laboratoire de Chimie et de Microbiologie MINISTERE DU COMMERCE AMÉLIORATION DU CADRE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DE LA FILIÈRE LAIT À MADAGASCAR Noël RANJATOSON Laboratoire de chimie et de microbiologie

Plus en détail

1. Quelques espèces chimiques présentes dans le lait:

1. Quelques espèces chimiques présentes dans le lait: Compétences: Identifier expérimentalement les groupes fonctionnels des composés organiques présents dans le lait Traduire le nom d'une molécule en formule et/ou développée et réciproquement Ecrire la formule

Plus en détail

Gros intestin avec les excréments visibles

Gros intestin avec les excréments visibles 1 ère PARTIE : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Vue détaillée de l estomac et de l œsophage. CHAPITRE IV : LA DIGESTION ET L APPORT AU SANG DES NUTRIMENTS. A) Le système digestif et la

Plus en détail

Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1) des substences minérales et organiques en proportion diverse

Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1) des substences minérales et organiques en proportion diverse Comportement alimentaire et satisfaction des besoins Les organes de notre corps fonctionnent de jour comme de nuit. Ils ont donc besoin en permanence de recevoir les materiaux indispensables à leur activité.

Plus en détail

BACTERIES LACTIQUES (OIV-Oeno , OIV-Oeno )

BACTERIES LACTIQUES (OIV-Oeno , OIV-Oeno ) BACTERIES LACTIQUES (OIV-Oeno 328-2009, OIV-Oeno 494-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D'APPLICATION Les bactéries lactiques sont utilisées en œnologie pour effectuer la fermentation malolactique. Elles

Plus en détail

TP6. Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) 2 nde L Y C E E

TP6. Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) 2 nde L Y C E E TP6 Existe-t-il des marqueurs de parenté des êtres vivants à l échelle cellulaire? (suite) L Y C E E 2 nde Rappels du TP précédent: Il existe une unité d organisation à l échelle cellulaire chez les animaux

Plus en détail

COURS EXERCICES DEVOIRS

COURS EXERCICES DEVOIRS 25, rue du Petit Musc 75180 PARIS Cedex 04 COURS EXERCICES DEVOIRS 1 e r T R I M E S T R E Classe de 5 ème SVT 5 ème SVT - 1 - INTRODUCTION En Cinquième, les activités découvertes chercheront à poursuivre

Plus en détail

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé.

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Introduction : Nous avons vu que notre corps se procurait les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement grâce aux aliments. Une analyse de notre ration

Plus en détail

Le tube digestif et les glandes digestives

Le tube digestif et les glandes digestives NOM : GROUPE : DATE : SAVOIRS S 13 1/2 Chapitre 2 L univers vivant Section 2 La fonction de nutrition, p. 75 à 80 Le tube digestif et les glandes digestives 1. Complétez le schéma suivant en y inscrivant

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt.

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. I) L organisation du vivant : Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. Exemple : Une cellule, une bactérie, une algue, un champignon,

Plus en détail

NORME POUR UN MÉLANGE DE LAIT ÉCRÉMÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE EN POUDRE CODEX STAN Adoptée en Amendée en 2010, 2013, 2014.

NORME POUR UN MÉLANGE DE LAIT ÉCRÉMÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE EN POUDRE CODEX STAN Adoptée en Amendée en 2010, 2013, 2014. NORME POUR UN MÉLANGE DE LAIT ÉCRÉMÉ ET DE GRAISSE VÉGÉTALE EN POUDRE CODEX STAN 251-2006 Adoptée en 2006. Amendée en 2010, 2013, 2014. CODEX STAN 251-2006 2 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme s

Plus en détail