Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA?"

Transcription

1 Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA? (césarienne élective = césarienne pratiquée "à froid", en dehors du travail) C Dageville réanimation néonatale, CHU Nice Réseau Sécurité Naissance PACA Est Haute Corse - Monaco

2 Cinq questions préalables - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

3 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

4 I- La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? 1- Morrison JJ, et al. Neonatal respiratory morbidity and mode of delivery at term: influence of timing of elective caesarean section. Br J Obst Gynecol 1998;102: CHU Cambridges, Angleterre 2- Graziosi GCM, et al. Elective caesarian section is preferred after the completion of 38 weeks of pregnancy. Ned Tijdschr geneeksd 1998;142: CH Nieuwegein, Pays-Bas 3- Van Den Berg A, et al. Neonatal respiratory morbidity following elective caesarean section in term infants ; a 5-year retrospective study and a review of the literature. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol 2001;98:9-13. CHU Amsterdam, Pays-Bas 4- Zanardo V, et al. Neonatal respiratory morbidity risk and mode of delivery at term: influence of timing of elective caesarean delivery. Acta Paediatr 2004;93: CHU Padoue, Italie

5 I- La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? incidence des DR imposant un transfert en USI Morrison Graziosi Van Den Berg Zanardo 2341 CE 272 CE 433 CE 2361 CE de 37SA+0J à 37SA+6J 7,4% 11,4% 8,4% 8% 5,4% de 38SA+0J à 38SA+6J 4,2% 8,4% 5% 4,4% 3,5% A partir de 39SA 1,2% 0,8% 2% 1,8% 2,9%

6 I- La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? OUI La DR après césarienne élective n'est pas un évènement rare ; 5% des NN accouchés par césarienne élective entre 38SA et 38SA+ 6J développent une DR imposant un transfert

7 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

8 II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? Madar J, et al. Surfactant-deficient respiratory distress after elective delivery at term. Acta Paediatr 1999;88: réseau nord de l'angleterre ; retrospectif ; 1988 à 1992 objectif : incidence des DR sévères à terme définition DR sévère : nécessité d'assistance respiratoire exclusion de tous les NN avec autre facteur de risque de DR De 37SA+0J à 38SA+6J pas de dénominateur! 20 DR sévères après césarienne élective A partir de 39SA 0 DR sévère après césarienne élective

9 II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? Roth-Kleiner M, et al. Respiratory distresssyndrome in near-term babies after caesarian section. Swiss Med Wkly 2003;133: CHU Berne + CHU Lausanne ; retrospectif ; 1988 à 2000 objectif : incidence des MMH sévères à terme définition MMH sévère : nécessité de VM ou OHF 34 MMH sévères après césarienne élective autres facteurs de risque pas de dénominateur!

10 II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? RAREMENT si on se borne à la pathologie respiratoire...

11 II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? Mais attention aux conséquences "cachées" La conséquence la plus grave de la DR après césarienne élective est probablement la séparation mère/nouveau-né qu'elle impose ; les conséquences de cette séparation sont difficiles à quantifier ; elles sont certainement sous-estimées.

12 II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? OUI car elles imposent une séparation mère-enfant

13 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

14 III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? Lucky Jain, et al. Respiratory transition in infants delivered by cesarean section. Seminars in perinalogy 2006;30: ) par retard à la résorption du liquide pulmonaire pourquoi? (canaux ENaC) epithelium sodium channel ncept de transition entre R placentaire et R aérienne. expression maxi des ENaC chez le foetus à terme expression stimulée par le travail préalable à la naissance 2) par déficit du surfactant (démontré) pourquoi? Absence de travail? Terme insuffisant? Absence de travail + terme insuffisant?

15 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

16 IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? Lucky Jain, et al. Physiology of fetal lung fluid clearance and the effect of labor. Seminars in perinalogy2006;30: les glucocorticoïdes préparent la résorption du LP (amplification de la transition) les glucocorticoïdes agissent : - expression et activité des ENaC - dégradation des ENaC Les glucocorticoïdes favorisent la synthèse du surfactant

17 IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? OUI La corticothérapie est un traitement adaptée à la physiopathologie de la DR après césarienne

18 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

19 V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? Rappel sur les conditions particulières de cette corticothérapie : - NN à terme (ou terme limite) - 1 seule cure - βméthasone

20 V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? Lawson E, et al. Antenatal corticosteroids Too much of a good thing? JAMA 2001; 286: Les études qui concluent à un risque d'effets indésirables de la corticothérapie : - toujours chez le grand prématuré - le plus souvent en cures répétées - parfois avec la DXM

21 V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? La litterature ne mentionne pas d'effet indésirable grave d'une cure unique de βméthasone chez le NN à terme

22 V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? NON chez le NN à terme, 1 cure unique de βméthasone n'entraine pas (a priori) d'effet indésirable sérieux

23 Cinq questions - La survenue d'une détresse respiratoire après césarienne élective est-elle un évènement fréquent? II- La détresse respiratoire après césarienne élective est-elle potentiellement grave? III- Pourquoi la césarienne élective avant 39SA est-elle un facteur de risque de détresses respiratoires? IV- La corticothérapie prophylactique est-elle une réponse théoriquement logique à la physiopathologie de ces détresses respiratoires? V- La corticothérapie prophylactique présente-t-elle des effets indésirables dans ces conditions? I- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne?

24 VI- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne? Stuchfield P, et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section: pragmatic randomised trial. BMJ 2005;331: objectif : intérêt de la corticothérapie prophylactique pour prévenir la survenue d'une DR après césarienne élective à terme étude prospective multicentrique randomisée : 2 groupes de 500 parturientes à terme ; βméthasone 12 mg X 2 à J-2 et J-1 définition de la DR : signes respi. + transfert en néonatologie

25 VI- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne? Stutchfield P, et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section: pragmatic randomised trial. BMJ 2005;331: résultats : contrôle = DR = 24 / 446 (5,4%) dont 5 DR "sévères" βms = DR = 11 / 373 (2,9%) dont 1 DR "sévère"

26 VI- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne? Stutchfield P, et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section: pragmatic randomised trial. BMJ 2005;331: mais tous termes (37SA, 38SA et 39SA) confondus mais une seule étude

27 VI- En pratique, la corticothérapie prophylactique prévient-elle efficacement la détresse respiratoire après césarienne? OUI chez le NN à terme, 1 cure unique de βméthasone diminue très significativement l'incidence des DR après césarienne élective à terme, et en particulier l'incidence des DR les plus sévères d'autres études sont nécessaires pour affiner ce résultat

28 Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA? OUI pour 5 raisons :

29 DR après césarienne élective = évènement non rare ; 5% des N nés par césarienne élective entre 38SA et 38SA+ 6J éveloppent une DR imposant un transfert. Conséquence la plus grave = séparation mère/nouveau-né ; certainement sous-estimée. Corticothérapie prophylactique = traitement adaptée à la physiopathologie. Corticothérapie prophylactique = pas d'effet indésirable sérieux chez le NN à terme en cure unique de βméthasone. Cortocothérapie prophylactique = efficace

30 PRÉVENTION DU RISQUE DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE NÉONATALE APRÈS CÉSARIENNE EN DEHORS DU TRAVAIL - Lorsque cela est possible, la césarienne programmée doit être pratiquée après 39 SA,... - Lorsque cela est impossible pour des raisons médicales ou organisationnelles, la césarienne programmée doit être pratiquée après 38 SA,... - Sauf impératif médical, il faut éviter de pratiquer une césarienne programmée avant 38 semaine d'aménorrhée... proposition de conduite à tenir - Lorsqu'une césarienne programmée doit être pratiquée avant 39 SA, on peut diminuer le risque de détresse respiratoire grâce à une corticothérapie prophylactique...

31 PRÉVENTION DU RISQUE DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE NÉONATALE APRÈS CÉSARIENNE EN DEHORS DU TRAVAIL - Lorsque cela est possible, la césarienne programmée doit être pratiquée après 39 SA,... - Lorsque cela est impossible pour des raisons médicales ou organisationnelles, la césarienne programmée doit être pratiquée après 38 SA,... - Sauf impératif médical, il faut éviter de pratiquer une césarienne programmée avant 38 semaine d'aménorrhée... proposition de conduite à tenir - Lorsqu'une césarienne programmée doit être pratiquée avant 39 SA, on peut diminuer le risque de détresse respiratoire grâce à une corticothérapie prophylactique...

32 PRÉVENTION DU RISQUE DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE NÉONATALE APRÈS CÉSARIENNE EN DEHORS DU TRAVAIL - Lorsque cela est possible, la césarienne programmée doit être pratiquée après 39 SA,... - Lorsque cela est impossible pour des raisons médicales ou organisationnelles, la césarienne programmée doit être pratiquée après 38 SA,... - Sauf impératif médical, il faut éviter de pratiquer une césarienne programmée avant 38 semaine d'aménorrhée... proposition de conduite à tenir - Lorsqu'une césarienne programmée doit être pratiquée avant 39 SA, on peut diminuer le risque de détresse respiratoire grâce à une corticothérapie prophylactique...

Une augmentation du taux de

Une augmentation du taux de Conséquences de la césarienne sur le nouveau-né RÉSUMÉ : La naissance par césarienne concerne de plus en plus d enfants ces dernières décennies. Connaître les conséquences de ce mode d accouchement sur

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Evènements indésirables graves en maternité.

Evènements indésirables graves en maternité. Evènements indésirables graves en maternité. Bilan de 4 années de recueil prospectif au CHU de Toulouse. Pr. O. Parant, M.Herman, E.Delon, C fleury CHU Toulouse Introduction (1) Améliorer la qualité en

Plus en détail

DRNN du nouveau-né à terme et proche du terme: De la physiologie à la pathologie

DRNN du nouveau-né à terme et proche du terme: De la physiologie à la pathologie DRNN du nouveau-né à terme et proche du terme: De la physiologie à la pathologie Dr Afef Ben Thabet, Dr Amira Bouraoui, Pr Abdellatif Gargouri Service de néonatologie de Sfax Introduction (1) la prematurite

Plus en détail

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives?

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? 11 e Journée annuelle de présentation des travaux académiques des résidents Le vendredi 30 mai 2014 Par Julie Laverdière Résidente

Plus en détail

Laetitia SELLAM. Mémoire pour l obtention du DES de pédiatrie. CHU Clermont Ferrand. 9 octobre 2009

Laetitia SELLAM. Mémoire pour l obtention du DES de pédiatrie. CHU Clermont Ferrand. 9 octobre 2009 Devenir à court terme des prématurés nés entre 24 SA et 26 SA: l expérience Clermontoise Mémoire pour l obtention du DES de pédiatrie 9 octobre 2009 Laetitia SELLAM CHU Clermont Ferrand Introduction Amélioration

Plus en détail

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant Retentissement sur la grossesse HTA et préeclampsie Accouchement prématuré Retentissement sur la mère Retentissement sur le diabète Acidocétose HypoG Accélération complications microvasculaires La grossesse

Plus en détail

PEUT ON ENCORE DIMINUER LE TAUX D EPISIOTOMIE?

PEUT ON ENCORE DIMINUER LE TAUX D EPISIOTOMIE? PEUT ON ENCORE DIMINUER LE TAUX D EPISIOTOMIE? Emmanuelle Lesieur Pr Florence Bretelle 1 21 avril 2016 PLAN DE LA PRESENTATION Etats des lieux général Rappels historiques Rappels sur les recommandations

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

La iatrogénie médicamenteuse. Damien LANNOY - biopharma.univ-lille2.fr - EPU pharmaciens hospitaliers

La iatrogénie médicamenteuse. Damien LANNOY - biopharma.univ-lille2.fr - EPU pharmaciens hospitaliers La iatrogénie médicamenteuse Définition (OMS, 1969) «Toute réponse néfaste et non recherchée à un médicament survenant à des doses utilisées chez l homme à des fins de prophylaxie, de diagnostic et de

Plus en détail

Hepatitis and pregnancy

Hepatitis and pregnancy Hepatitis and pregnancy GFMER Yaoundé 26 November 2007 José M Bengoa MD Geneva - Switzerland Maladie hépatique et grossesse: trois relations étiologiques maladie hépatique induite par la grossesse nouvelle

Plus en détail

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s)

Plus en détail

MODALITÉS DU TRAITEMENT: FORME GALÉNIQUE, VOIE D ADMINISTRATION, DOSE. Catherine RONGIERES Centre d AMP CHU Strasbourg

MODALITÉS DU TRAITEMENT: FORME GALÉNIQUE, VOIE D ADMINISTRATION, DOSE. Catherine RONGIERES Centre d AMP CHU Strasbourg MODALITÉS DU TRAITEMENT: FORME GALÉNIQUE, VOIE D ADMINISTRATION, DOSE Catherine RONGIERES Centre d AMP CHU Strasbourg CONFLIT D INTERET AUCUN PROGESTERONE SUPPORT IN IVF: IS EVIDENCE-BASED MEDICINE TRANSLATED

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle?

Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Grossesse gémellaire après PMA Bonne ou mauvaise nouvelle? Loïc Sentilhes, Catherine Morinière, Sophie Lemerle, Pascale May-Panloup, Françoise Boussion, Florence Biquard, Philippe Gillard, Philippe Descamps

Plus en détail

LOMBALGIES ET GROSSESSE

LOMBALGIES ET GROSSESSE 2 ème Congrès s National de la SOFMMOO LOMBALGIES ET GROSSESSE Le point de vue de l obstétricien Fritz G.,Boudier E., Nisand I. Département de Gynécologie-Obstétrique CHU Strasbourg. INTRODUCTION Manque

Plus en détail

Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse

Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse Dr Pascale GUFFROY, Dr Laure CONNAN, Dr Béatrice GUYARD-BOILEAU Introduction Avec le progrès du diagnostic anténatal, nous voyons augmenter

Plus en détail

Obstétrique / périnatalité

Obstétrique / périnatalité COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. Hédon Deuxième partie Obstétrique / périnatalité 38 ES JOURNÉES NATIONALES Paris, 2014 123 Corticothérapie anténatale

Plus en détail

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose congénitale Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose Protozoose cosmopolite très fréquente (45% population en France) Gravité variable selon le terrain Contamination

Plus en détail

Extraction par césarienne en fonction du degré d urgence Mise en place des codes «couleur»

Extraction par césarienne en fonction du degré d urgence Mise en place des codes «couleur» Extraction par césarienne en fonction du degré d urgence Mise en place des codes «couleur» 090 SDN 210 PC02 Page 1 / 6 Objet : Objectif principal = Décrire et améliorer l organisation et la prise en charge

Plus en détail

Bibliographie. Le 21.09.2012 J.Barbin

Bibliographie. Le 21.09.2012 J.Barbin Bibliographie Le 21.09.2012 J.Barbin «Effects of circuit training as alternative to usual physiotherapy after strocke : randomised controlled trial» Ingrid G L van de Port, Lotte E G Wevers, Eline Lindeman,

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXIII publié le 9.12.2009 TRENTE-TROISIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

HERPES GENITAL ET GROSSESSE : Mesure de prévention de la transmission materno-foetale

HERPES GENITAL ET GROSSESSE : Mesure de prévention de la transmission materno-foetale version 4 page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/008/C Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N Date de la version modification 1 13/03/2003 2 09/05/2004 3 07/06/2012 Suivi des modifications Objet de la

Plus en détail

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 (Résumé Dr S Favrin) Le but est de baser la prise en charge des accouchements sur

Plus en détail

Accouchement gémellaire

Accouchement gémellaire Sommaire Introduction Accouchement gémellaire 1 - Physiopathologie des dystocies gémellaires 2 - Conditions générales pour l'accouchement 3 - Déroulement de l'accouchement, partition à quatre temps 4 -

Plus en détail

Le sevrage de la trachéotomie

Le sevrage de la trachéotomie Le sevrage de la trachéotomie Journée de formation «infirmière» et «kinésithérapeute» SKR. Maison de la réanimation Paris 01 / 06 / 2012 Dr G.Beduneau Réanimation Médicale CHU ROUEN gaetan.beduneau@chu-rouen.fr

Plus en détail

Le contrôle glycémique aux Urgences. Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice

Le contrôle glycémique aux Urgences. Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice Le contrôle glycémique aux Urgences Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice Plan Régulation glycémique Stress et glycémie Le contrôle glycémique Les AVC

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

Critères extraction. foetale

Critères extraction. foetale Critères extraction foetale Cas clinique n 1! Femme 40 ans IG Grossesse obtenue à la cinquième tentative de FIV Déroulement normal Echo T1 RAS col 33 mm Echo T2 22SA+5 fœtus eutrophe EPF 650 Admise Urgences

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. quizz 06/04/2012. Connaître la définition et les étapes de la gestion des risques associés aux soins

Objectifs pédagogiques. quizz 06/04/2012. Connaître la définition et les étapes de la gestion des risques associés aux soins La gestion des risques associés aux soins Théorie et pratique de l analyse approfondie des causes Staff santé publique 4 avril 2012 Virginie Migeot Objectifs pédagogiques Connaître la définition et les

Plus en détail

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Joseph T. Giacino, The New England Journal of Medicine 2012, 366 ; 9 Introduction CHU de Montpellier Bibliographie St Eloi Avril

Plus en détail

Management pour la prévention des risques en anesthésie

Management pour la prévention des risques en anesthésie Management pour la prévention des risques en anesthésie Professeur Benoît Plaud Chu Côte de Nacre, Caen plaud-b@chu-caen.fr 5ème congrès 19-20 octobre 2006 Saint-Denis 1 Evénements indésirables graves

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Philippe Faucher. L efficacité de ce protocole est bien établie avant 49 j d aménorrhée ( 7SA)

Philippe Faucher. L efficacité de ce protocole est bien établie avant 49 j d aménorrhée ( 7SA) Quelle est la dose de Mifépristone nécessaire pour une interruption de grossesse avant 49 jours d aménorrhée en association avec 2 comprimés de Misoprostol? Une revue de la littérature Philippe Faucher

Plus en détail

J. Lansac*, C. Crenn-Hebert**, O. Rivière*, F. Vendittelli***

J. Lansac*, C. Crenn-Hebert**, O. Rivière*, F. Vendittelli*** Comment naissent en France les enfants uniques à terme en présentation du siège? Une enquête d après les données AUDIPOG How are singleton breech babies at term born in France? A survey from the AUDIPOG

Plus en détail

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux INTRODUCTION-CANCER DU COL Ces vingt dernières années, le CANCER

Plus en détail

MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL

MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL DE L UTERUS PAR ECHOGRAPHIE PAR VOIE VAGINALE INTERET DANS LA PREVISION DE L ACCOUCHEMENT PREMATURE SPONTANE RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Texte court

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

GRIPPE ET GROSSESSE. Grippe : touche chaque année 2,5 millions de personnes en moyenne en France

GRIPPE ET GROSSESSE. Grippe : touche chaque année 2,5 millions de personnes en moyenne en France GRIPPE ET GROSSESSE Grippe : touche chaque année 2,5 millions de personnes en moyenne en France Due à Myxovirus influenza (trois types majeurs (A, B et C) Type A le plus virulent et le plus épidémiogène

Plus en détail

Il existe 3 types d études en épidémiologie qui répondent à 3 questions différentes :

Il existe 3 types d études en épidémiologie qui répondent à 3 questions différentes : Fiche : Rappel des études en épidémiologie 1 L épidémiologie est l étude de l état de santé de la population, et des facteurs influant sur la santé des populations humaines. Il existe 3 types d études

Plus en détail

Issue de grossesse en cas d'incontinence urinaire ou anale?

Issue de grossesse en cas d'incontinence urinaire ou anale? Issue de grossesse en cas d'incontinence urinaire ou anale? Arnaud Fauconnier, Anne-Cécile Pizzo-Ferrato, Xavier Fritel CHI Poissy Saint-Germain, Poissy, EA 7285 RISCQ, Montigny-le-Bretonneux,France INSERM

Plus en détail

Revue de la littérature

Revue de la littérature Résultats à long terme des anévrysmes traités Revue de la littérature Cours de DES de neurochirurgie Inter-région Rhône-Alpes / Auvergne Vendredi 22/04/11 Méthode (1): sélection bibliographique en fonction

Plus en détail

Besoins nutritionnels au cours de la grossesse après by pass gastrique

Besoins nutritionnels au cours de la grossesse après by pass gastrique CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Besoins nutritionnels au cours de la grossesse après by pass gastrique Conséquences des modifications anatomiques Docteur Agnès Sallé Département d Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2005 1 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 767-8 3 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 768-4 12 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 769-0 6 flacon(s) en verre

Plus en détail

L observation des aspects non techniques d une simulation

L observation des aspects non techniques d une simulation L observation des aspects non techniques d une simulation Dr François LECOMTE Praticien Hospitalier Urgences SMUR UMJ CHU Cochin Hôtel Dieu Université Paris Descartes francois.lecomte@cch.aphp.fr Mettre

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

Cancer du col utérin invasif et grossesse

Cancer du col utérin invasif et grossesse La partie de l'image avec l'id de relation rid3 n'a pas été trouvée dans le fichier. Cancer du col utérin invasif et grossesse F. Narducci, MA Carillon, V. Emmanuelli, B. Castelain, S. Taieb, P. Collinet,

Plus en détail

Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT»

Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT» Etude CAPTIC «ENQUÊTE VIH : CONNAISSANCE DE L ACTION DE PREVENTION DU TRAITEMENT SUR LA TRANSMISSION ET IMPACT SUR LE COMPORTEMENT» Pr Elisabeth BOUVET Groupe «Prévention sexuelle» COREVIH Île-de-France

Plus en détail

4045, boul. Côte-Vertu Saint-Laurent (Québec) H4R 2W7 Téléphone : (514) 832-5000 Télécopieur : (514) 904-8557 CIRCULAIRE

4045, boul. Côte-Vertu Saint-Laurent (Québec) H4R 2W7 Téléphone : (514) 832-5000 Télécopieur : (514) 904-8557 CIRCULAIRE 4045, boul. Côte-Vertu Saint-Laurent (Québec) H4R 2W7 Téléphone : (514) 832-5000 Télécopieur : (514) 904-8557 1070, avenue des Sciences-de-la-Vie Québec (Québec) G1V 5C3 Téléphone : (418) 780-4362 Télécopieur

Plus en détail

Allergie Diversification ou l histoire d un

Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou l histoire d un G Putet Hopital de la Croix-Rousse - Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou

Plus en détail

Annexe 1: Informations sur la GATPA

Annexe 1: Informations sur la GATPA Annexe 1: Informations sur la GATPA Sauver la Vie des Mères: Prévention de l hémorragie post-partum L hémorragie post-partum (HPP) est un saignement excessif de plus de 500 ml après l accouchement. Des

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né RECOMMANDATIONS HAS MAI 2013 (EN COURS DE VALIDATION) C BOITHIAS RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN Réseau Périnatal Lorrain RECOMMANDATIONS RPL_2015_MAP Version du 10/07/2015 Rédaction MENACE D ACCOUCHEMENT Dr Gauchotte Dr Rouabah PREMATURE A MEMBRANES INTACTES

Plus en détail

CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT

CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT CORTICOÏDES ET MEDECINE DU SPORT En 2004 le Professeur Pierre Rochcongar et collaborateurs ont exposé, en partie, le problème du bon usage des corticoïdes : L'utilisation et la prescription des corticoïdes

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Devalois B*, Jugan C*, Prevel M*, Abbas R**, Hajage D** * CHRD Pontoise **URC Bichat

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Peut-on prédire la survenue du choc septique au cours des pyélonéphrites aiguës de l adulte?

Peut-on prédire la survenue du choc septique au cours des pyélonéphrites aiguës de l adulte? Peut-on prédire la survenue du choc septique au cours des pyélonéphrites aiguës de l adulte? A. Toumi, C. Loussaïef, H. B. Brahim, F.B. Romdhane, N. Bouzouaia, M. Chakroun. Service de Maladies Infectieuses

Plus en détail

Prise en charge du nouveau-né prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter

Prise en charge du nouveau-né prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter Prise en charge du nouveauné prématuré «attendu» atteint d un syndrome de Bartter Docteur JeanFrançois Magny Institut de Puériculture et de Périnatalogie Problématique double Prise en charge de la prématurité

Plus en détail

Mise en place et évaluation d un programme d amélioration du sevrage tabagique chez les femmes enceintes fumeuses dans une maternité de niveau III

Mise en place et évaluation d un programme d amélioration du sevrage tabagique chez les femmes enceintes fumeuses dans une maternité de niveau III Tabac et grossesse Mise en place et évaluation d un programme d amélioration du sevrage tabagique chez les femmes enceintes fumeuses dans une maternité de niveau III Hélène Pol, Olivier Parant Gynécologues

Plus en détail

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES Infections respiratoires SPIF - 15 Novembre 2014 Patrick Petitpretz Déclaration de liens d'intérêts J ai actuellement, ou j ai eu au cours des trois dernières années, une affiliation

Plus en détail

17/11/2012. Place des comportements dans l approche multimodale. Approche multimodale * Publication princeps

17/11/2012. Place des comportements dans l approche multimodale. Approche multimodale * Publication princeps Place des comportements dans l approche multimodale Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Approche multimodale * Groupe de mesures d efficacité scientifiquement prouvée visant à améliorer

Plus en détail

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Drépanocytose et grossesse B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Hypothèse Anémie chronique + CVO Infarctus placentaire Altération de la nutrition fœtale RCIU MFIU Activation de l'endothélium

Plus en détail

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte?

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? ME Isner, J Lecocq, P Froehlig, Ph Vautravers Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre

Plus en détail

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Le nouveau-né de la femme obèse Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Épidémiologie 2000: 300 millions d obèses dans le monde NHANES 2003-2004: 32% obèses aux USA Femmes

Plus en détail

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Vaccins et grossesse Vaccins et immunité Dr Odile Launay Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Atelier Vaccins, GERES, 18 mai 2011 COCHIN SAINT-VINCENT DE PAUL

Plus en détail

Facteurs de risque de détresse respiratoire chez les

Facteurs de risque de détresse respiratoire chez les Facteurs de risque de détresse respiratoire chez les prématurés modérés (32 à 34 semaines d aménorrhée) Marthe Chalancon To cite this version: Marthe Chalancon. Facteurs de risque de détresse respiratoire

Plus en détail

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Cerclage du col : techniques et indications Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Absence de diminution du taux de prématurité spontanée incompétence

Plus en détail

L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile?

L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile? L enseignement thérapeutique de l asthme est-il utile? Dr Geneviève Nicolet-Chatelain*, Maya Ryser**, Dr François Heinzer*** Ligue Pulmonaire Vaudoise, Lausanne, Suisse Poster 1894-11-2006 (Session PO07,

Plus en détail

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique Peut-on prévenir Peut-on améliorer une DA avec un régime d'éviction alimentaire ou un changement de lait? Dr G.Schoder - déc 2007 Conférence de consensus Prise en charge de la dermatite atopique de l enfant

Plus en détail

La parturiente de plus de 35 ans. E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

La parturiente de plus de 35 ans. E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg La parturiente de plus de 35 ans E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Introduction Haut conseil de la population et de la Famille - Avril 2005 «l augmentation

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

1. Argumentation du choix de la population

1. Argumentation du choix de la population III. Enquête de santé publique 1. Argumentation du choix de la population Lors de nos recherches concernant les femmes ménopausées touchées par l'ostéoporose nous avons pu constater par des données chiffrées

Plus en détail

Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale. Séminaire bien s informer pour mieux traiter. S Figon, S Erpeldinger et coll.

Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale. Séminaire bien s informer pour mieux traiter. S Figon, S Erpeldinger et coll. Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale Séminaire bien s informer pour mieux traiter 1 Les recommandations A- la conférence de consensus Toutes les écoles de pensée sont réunies. Jury

Plus en détail

Césarienne et extraction fœtale difficile. Journée chirurgie - 4 Décembre 2010 Dr AS Coutin

Césarienne et extraction fœtale difficile. Journée chirurgie - 4 Décembre 2010 Dr AS Coutin Césarienne et extraction fœtale difficile Journée chirurgie - 4 Décembre 2010 Dr AS Coutin 1 Extraction fœtale : le cœur de l intervention césarienne Temps délicat Illusoire de croire que la césarienne

Plus en détail

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03 A Randomized Trial of Hyperglycemic Control in Pediatric Intensive Care Lalande Marion, Biblio du 3/03 Justification de l étude Etat actuel des connaissances sur le contrôle glycémique chez l adulte :

Plus en détail

Claude-charles BALICK-WEBER Réanimation médicale bordeaux

Claude-charles BALICK-WEBER Réanimation médicale bordeaux Claude-charles BALICK-WEBER Réanimation médicale bordeaux introduction La présence d une neuromyopathie est très fréquente chez les patients ayant été intubés. l EMG des membres retrouve des anomalies

Plus en détail

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE)

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Frédéric Mistretta 1, Jean-Sylvain Larguier 1, Didier Not 1, Xavier Carcopino 2, Anne-Carole Jacquard 3,

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques

Méthodologie des essais cliniques Méthodologie des essais cliniques Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale Pôle S3P, Centre d Investigation Clinique (CIC 1403 INSERM), Fédération de Recherche Clinique, Université de Lille

Plus en détail

Mise en place de l ECMO en réanimation pédiatrique.

Mise en place de l ECMO en réanimation pédiatrique. MEMOIRE DE DES Mise en place de l ECMO en réanimation pédiatrique. Expérience d une unité de réanimation polyvalente. A propos de 3 cas. LANG Mathieu CHU de Clermont-Ferrand 9 Octobre 2009 Cas 1 : SDRA

Plus en détail

L enjeu de l évaluation

L enjeu de l évaluation Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine L enjeu de l évaluation Augmentation du coût de la santé Recentrer les dépenses sur les traitements efficaces Dé remboursement des

Plus en détail

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007 Bilan cardiologique avant un trekking? Dr Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles - Strasbourg Club des Cardiologues du Sport Les cœurs du Forez 12 et 13 mai 2007 Mise

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN Réseau Périnatal Lorrain RECOMMANDATIONS RPL_2015_CORTICOTHERAPIE ANTENATALE MATURATION FŒTALE PAR CORTICOTHERAPIE ANTENATALE Version du 10/07/2015 Rédaction

Plus en détail

CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL. De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014.

CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL. De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014. CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014. DUVEAU Nicolas Bibliographie janvier 2015 Maladie de l Appareil Digestif CHRU

Plus en détail

Adaptation cardio-respiratoire à la naissance

Adaptation cardio-respiratoire à la naissance Adaptation cardio-respiratoire à la naissance Pôle "ventilatoire" CRF Pôle "vasculaire" Augmentation du débit pulmonaire (X 10) 40 Pression 0.4 sec Volume CRF Temps Pression 8 secondes 20 Volume Temps

Plus en détail

Faits probants. sera plus bénéfique pour la mère et son enfant.

Faits probants. sera plus bénéfique pour la mère et son enfant. D O S S I E R E D I T O R I A L Quel que soit le lieu choisi pour accoucher, la parturiente est de mieux en mieux surveillée et le moindre indice de complication possible est pris en compte. Toutefois,

Plus en détail

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ Dr Emmanuelle PETIT, gynécologue-obstétricien, CH de Calais Dr Elodie CLOUQUEUR, gynécologue-obstétricien, CHRU Lille Journée régionale de pathologies

Plus en détail

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Enjeux: Prévenir les grossesses rapprochées et leurs risques (prématurité, RCIU ) Diminuer nombre de grossesses non désirées et d IVG 11.000 IVG en post-partum/an en France

Plus en détail

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin PSYCHIATRE CLINIQUE ANOUSTE (Bordeaux) Thérapeute Comportemental et Cognitif Enseignant à l IRCCADE La dépression Un des principaux problèmes

Plus en détail

Le test de Kleihauer. Principe et indications

Le test de Kleihauer. Principe et indications Le test de Kleihauer Principe et indications Soirée EPU 27/11/2014 Magali DUPONT ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG Site de Chambéry http://lbm.efs-rhonealpes.dondusang.net PRINCIPE (1) Le test de Kleihauer

Plus en détail

Macrosomie: Que faire, que dire?

Macrosomie: Que faire, que dire? Macrosomie: Que faire, que dire? Position du problème Macrosomie fœtale : poids > 4,000 g ou 4,500 g Risques de morbidité néonatale et maternelle augmentés s au delà de 4,000 g et surtout 4,500 g Diabète

Plus en détail