Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE. La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE. La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR"

Transcription

1 Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015

2 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...7 Avertissement...8 Introduction... 9 PREMIÈRE PARTIE. UN THÉÂTRE AUX PRISES AVEC LA PHILOSOPHIE Chapitre I. La vocation théâtrale de Gabriel Marcel I. Un cheminement vers le théâtre A. L enfance B. La découverte de la philosophie C. La passion constante du théâtre II. Les années décisives A. Une période essentielle : la guerre de B. Des tentatives pour être reconnu C. La conversion III. Les débuts du philosophe et le semi-échec du dramaturge A. Le succès du Journal métaphysique B. Le manque de reconnaissance dans le monde du théâtre C. L intrication du théâtre et de la philosophie dans l œuvre marcellienne Chapitre II. La dramaturgie : conception théorique de Gabriel Marcel I. La préface au Seuil invisible : un programme dramatique A. L amitié avec Henri Franck et la recherche d une nouvelle voie dramatique B. Le tragique de pensée II. Un théâtre à thèse? III. Un théâtre psychologique A. Un théâtre bourgeois contre un théâtre historique? B. L importance de la psychologie IV. La construction dramatique A. La tradition aristotélicienne... 52

3 504 TABLE DES MATIÈRES B. La conception théorique et critique marcellienne de la construction dramatique L importance de la construction dramatique Le respect apparent des trois temps de la construction dramatique classique V. Le tragique A. Les influences biographiques B. L élaboration du tragique de pensée C. Qu est-ce que le tragique? La distinction entre tragique et pathétique L unité du sujet Le tragique comme valeur Le tragique au théâtre Chapitre III. La réalisation dramatique I. Théâtre à thèse? Théâtre psychologique? A. Un théâtre à thèse? L engagement dans le discours du théâtre? Un théâtre à résonances morales B. Un théâtre de l intériorité Des personnages situés L importance de la donnée psychologique Un théâtre psychologique à part? II. La dramaturgie dans l œuvre de Gabriel Marcel A. La situation initiale B. Le conflit Le conflit dans les pièces marcelliennes La mort et la maladie comme moteurs de l action C. Le dénouement Une contradiction fondamentale L organisation du dénouement marcellien : entre lumière et obscurité a. Les pièces lumineuses b. Les pièces sombres D. Le primat de l existence III. Le tragique dans l œuvre marcellienne A. Le dénouement, signe du tragique B. Le paradoxe du tragique non dénoué Chapitre IV. Les manuscrits, traces de la création à l œuvre I. Présentation des manuscrits de la BnF A. Le fonds Gabriel Marcel B. Le fonds Henry Marcel II. Le processus d écriture de Gabriel Marcel A. La dramatisation B. Le dénouement

4 TABLE DES MATIÈRES Une écriture à tâtons L incertitude du dénouement C. Écriture à processus ou écriture à programme? D. Une écriture à signification rétrospective DEUXIÈME PARTIE. EN CHEMIN, VERS L ONTOLOGIE? DES NOTIONS DRAMATIQUES AU CŒUR DE L ŒUVRE PHILOSOPHIQUE Chapitre I. Présence et mystère I. La présence A. La présence à autrui B. La présence à soi-même C. La présence créatrice D. La présence à Dieu E. La présence théâtrale F. La présence de l être mort G. Le drame comme épreuve de la présence II. Le mystère A. Qu est-ce que le mystère? B. La maladie et la mort comme mystère dans le théâtre de Gabriel Marcel C. Le mystère comme plénitude D. Le mystère au théâtre E. Le refus de la causalité Chapitre II. L incarnation, l acte et la situation I. L incarnation A. L incarnation dans l œuvre philosophique de Gabriel Marcel B. L incarnation au théâtre C. Le positionnement de l auteur par rapport à ses personnages Le sacrifice du dramaturge L effacement du dramaturge derrière ses personnages Le rapport du spectateur au personnage La création des personnages a. Les théories marcelliennes b. La genèse des personnages : l importance de l identité Les raisons du primat du personnage a. La caractérisation du personnage dans le théâtre bourgeois b. Les raisons philosophiques c. Le personnage comme préalable à l action d. L incarnation au cœur de la religion chrétienne

5 506 TABLE DES MATIÈRES II. L action A. L action dans la pensée marcellienne et ses répercussions sur le plan dramatique L acte et la personne dans la philosophie marcellienne a. La priorité du personnage sur l action b. Tentative de définition de l acte c. L acte lié à la personne L action comme conséquence de la volonté L action comme changement intérieur a. Une action charnelle b. Une action intériorisée c. L action dans le dialogue B. L action au théâtre L action au théâtre dans la tradition classique L action dans le théâtre de Gabriel Marcel III. La notion de situation A. D où vient la notion de situation? B. Qu est-ce que la situation pour Gabriel Marcel? C. La situation au théâtre Chapitre III. Le théâtre comme lieu de la quête ontologique et de l espérance I. Philosophie et drame : un même cheminement A. La philosophie comme recherche B. Le drame comme métaphore de l existence humaine II. Être et avoir A. La place de l être dans la philosophie marcellienne B. La visée du théâtre : de l avoir à l être C. Le théâtre de Gabriel Marcel : une fêlure dans l être III. L ontologie dans la structure des drames A. La plénitude comme inachèvement B. Le thème de l entrevision Le parallèle entre théâtre et philosophie dans la recherche ontologique L idée profonde et l entrevision : une métaphore de la quête ontologique C. L espérance, aboutissement de la visée ontologique La portée dramatique de l espérance L intersubjectivité, condition nécessaire de l espérance L espérance comme pensée ouverte

6 TABLE DES MATIÈRES 507 Chapitre IV. Le théâtre comme mise à l épreuve de la philosophie I. Le théâtre comme tremplin pour la philosophie A.Théâtre et philosophie : deux versants d une même pensée B. Des traces de la philosophie dans les manuscrits de théâtre?. 272 C. Le théâtre comme laboratoire de la philosophie? La philosophie au sein des drames Le théâtre en avance sur la philosophie? D. La genèse de L Iconoclaste et l évolution de l idée de mystère II. Théâtre et philosophie : un rapport complexe et mouvant A. Les divers types de manuscrits Les manuscrits de philosophie Les manuscrits de théâtre L exception : quelques manuscrits mêlant philosophie et théâtre a. La publication du Journal métaphysique b. Les manuscrits du Journal métaphysique B. Le journal, forme fixe au sein des manuscrits III. Évolution comparée du théâtre et de la philosophie A. Premier type de création dramatique : la méthode inductive B. Deuxième type de création dramatique : la méthode déductive C. Les pièces mixtes D. L interaction du théâtre et de la philosophie E. L inachèvement au sein de l œuvre marcellienne TROISIÈME PARTIE. LE THÉÂTRE COMME MÉDIATION VERS AUTRUI Chapitre I. L ouverture sur l espérance et la religion I. L espérance comme ouverture sur autrui et l au-delà A. L espérance, expérience de communion et d itinérance B. La structure ouverte comme une promesse d au-delà Une «forme-sens» Le refus d une mort définitive II. Théâtre et religion A. L importance de l au-delà B. Dénouement et religion : esquisse d une comparaison entre Gabriel Marcel et Paul Claudel C. Une conception de la création dramatique influencée par la religion III. Le dénouement comme appel A. La pensée interrogative B. L appel lancé au spectateur C. Le refus de l absurde

7 508 TABLE DES MATIÈRES Chapitre II. Le dialogue I. L importance du dialogue dans l œuvre marcellienne A. L héritage socratique B. Le poids de l enfance C. Le dialogue au sein de l œuvre marcellienne Le dialogue en philosophie Le dialogue au théâtre II. Les différentes valeurs du dialogue : ontologique, éthique, religieux A. La quête ontologique : naissance de la réflexion sur le moi et le toi chez Gabriel Marcel Le moi et le toi : un parallèle avec la philosophie de Martin Buber Autrui comme une étape vers le moi B. La valeur éthique du théâtre La question éthique au sein des drames marcelliens La supériorité du théâtre sur le plan du questionnement éthique C. La valeur religieuse du dialogue Le dialogue et Dieu : les pensées de Gabriel Marcel et d Emmanuel Lévinas La priorité du théâtre sur la pensée III. Le point de vue : polyphonique ou non? Chapitre III. La communion dans la pensée marcellienne I. L orphisme A. Le mythe d Orphée et Eurydice : la présence dans l absence. 355 B. L orphisme comme métamorphose C. La figure d Orphée musicien dans le théâtre marcellien II. L intersubjectivité A. L importance de l intersubjectivité dans l œuvre marcellienne Les diverses formes de l intersubjectivité L intersubjectivité au sein du sujet B. L intersubjectivité au théâtre Le thème de l intersubjectivité dans les drames marcelliens Le théâtre comme lieu privilégié de l intersubjectivité III. Le Corps mystique A. L affirmation du Corps mystique dans Le Monde cassé B. La communion finale C. Le rôle des spectateurs

8 TABLE DES MATIÈRES 509 Chapitre IV. Les trois modes de communion : théâtre, musique, prière I. La visée spirituelle du théâtre A. Le style : un désir de sobriété B. Le nécessaire lien à autrui du dramaturge La communion avec autrui La construction du je et du moi a. Les différentes parties du je b. Le théâtre comme élargissement du je II. La musique comme élan vers un au-delà A. L importance de la musique dans l évolution de Gabriel Marcel B. La création musicale : une visée ontologique parallèle au théâtre? C. La musique : un chemin vers la conversion D. La musique comme communion La communion avec les autres La communion entre les différents moi E. La musique comme forme de prière III. Le recueillement et la prière : des formes d intersubjectivité supérieures au théâtre et à la musique A. Qu est-ce que le recueillement? B. Le recueillement dans les contextes dramatique et musical C. Le métadrame Conclusion Bibliographie Sommaire Partie I. Sources I. Sources manuscrites II. Sources imprimées Partie II. Bibliographie I. Ouvrages généraux sur le contexte littéraire et culturel II. Ouvrages sur le théâtre III. Ouvrages philosophiques IV. Bibliographie sur les manuscrits et la critique génétique V. Études sur le théâtre et la philosophie de Gabriel Marcel Annexes Annexe 1. Biographie Annexe 2. Résumé des pièces Index des noms propres Table des matières

FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE

FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE Pierre Martial ABOSSOLO FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE Entre rupture et soumission aux schémas occidentaux Préface de Lilyan KESTELOOT PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015 www.honorechampion.com

Plus en détail

CE QUE SE PARLER VEUT DIRE

CE QUE SE PARLER VEUT DIRE Laure LASSAGNE CE QUE SE PARLER VEUT DIRE La représentation du monologue dans les romans de Stendhal PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2016 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Introduction générale...

Plus en détail

ASPECTS DRAMATIQUES ET ÉCRITURE DE L ORALITÉ DANS LES CENT NOUVELLES NOUVELLES

ASPECTS DRAMATIQUES ET ÉCRITURE DE L ORALITÉ DANS LES CENT NOUVELLES NOUVELLES Alexandra VELISSARIOU ASPECTS DRAMATIQUES ET ÉCRITURE DE L ORALITÉ DANS LES CENT NOUVELLES NOUVELLES PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2012 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE......................

Plus en détail

LE THÉÂTRE FRANÇAIS DU MOYEN ÂGE

LE THÉÂTRE FRANÇAIS DU MOYEN ÂGE Charles MAZOUER LE THÉÂTRE FRANÇAIS DU MOYEN ÂGE Deuxième édition refondue PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2016 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Préface de la seconde édition...7 Introduction...

Plus en détail

L UNIVERS BIBLIQUE CATHOLIQUE AU SIÈCLE DE LOUIS XIV La Bible de Port-Royal

L UNIVERS BIBLIQUE CATHOLIQUE AU SIÈCLE DE LOUIS XIV La Bible de Port-Royal Bernard CHÉDOZEAU L UNIVERS BIBLIQUE CATHOLIQUE AU SIÈCLE DE LOUIS XIV La Bible de Port-Royal Volume 1 Les Préfaces de l Ancien Testament Une théologie scripturaire (1672-1693) Les Préfaces du Nouveau

Plus en détail

Table des matières. Le bonheur. Avant-propos... 5

Table des matières. Le bonheur. Avant-propos... 5 Table des matières Avant-propos... 5 Le bonheur Introduction : De l option antique à l option moderne sur le bonheur selon L. Ferry : vie «bonne» ou vie «réussie»?...11 I. Bonheur et plaisir : de l hédonisme

Plus en détail

III. Quelques formes que prit l héritage à travers le temps... 33

III. Quelques formes que prit l héritage à travers le temps... 33 Table des matières Avant-propos... 5 L esprit de dialogue... 5 La médiation de l histoire... 7 Être cultivé... 8 Manuel, mode d emploi... 9 1 L héritage de la pensée grecque et latine... 19 I. Préliminaires...

Plus en détail

LE DISCOURS DE LA GUERRE DANS LA CHANSON DE GESTE ET LE ROMAN ARTHURIEN EN PROSE

LE DISCOURS DE LA GUERRE DANS LA CHANSON DE GESTE ET LE ROMAN ARTHURIEN EN PROSE Marion BONANSEA LE DISCOURS DE LA GUERRE DANS LA CHANSON DE GESTE ET LE ROMAN ARTHURIEN EN PROSE PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2016 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE.........................

Plus en détail

La formation en philosophie

La formation en philosophie La formation en philosophie au Cégep de Sainte-Foy ( supplément aux plans de cours) Département de philosophie Cégep de Sainte-Foy Janvier 2006-2- Ces quelques pages contiennent l information nécessaire

Plus en détail

FIGURES D UN POLYGRAPHE FRANÇAIS

FIGURES D UN POLYGRAPHE FRANÇAIS Myriam KOHNEN FIGURES D UN POLYGRAPHE FRANÇAIS Hector Malot (1855-1881) PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2016 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Introduction... 11 PREMIÈRE PARTIE :UN ÉCRIVAIN MÉCONNU...

Plus en détail

T. Boccon-Gibod Autorité et démocratie. L exercice du pouvoir dans les sociétés contemporaines TABLE DES MATIÈRES

T. Boccon-Gibod Autorité et démocratie. L exercice du pouvoir dans les sociétés contemporaines TABLE DES MATIÈRES T. Boccon-Gibod Autorité et démocratie. L exercice du pouvoir dans les sociétés contemporaines TABLE DES MATIÈRES Introduction. Vérité et autorité I. L autorité : aspects d un phénomène L essence problématique

Plus en détail

Table. INTRODUCTION L'origine de l'écriture 6 Le lien entre écrit et image 8 I QUEL EST L'ART CHINOIS? 11

Table. INTRODUCTION L'origine de l'écriture 6 Le lien entre écrit et image 8 I QUEL EST L'ART CHINOIS? 11 Table INTRODUCTION i L'origine de l'écriture 6 Le lien entre écrit et image 8 I QUEL EST L'ART CHINOIS? 11 Qu'entend-on par art en Chine? 11 Quelle esthétique? 11 Le terme d'art existe-t-il? 12 La calligraphie,

Plus en détail

PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme

PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme Professeur : Donald Landes I BUT DU COURS Simone de Beauvoir est l une des grandes philosophes de l ambiguïté de la condition humaine,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Première partie PRINCIPES. l analyse Définition de l analyse Opérations de l analyse... 12

TABLE DES MATIÈRES. Première partie PRINCIPES. l analyse Définition de l analyse Opérations de l analyse... 12 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 7 Première partie PRINCIPES l analyse Définition de l analyse... 11 Opérations de l analyse... 12 Objets possibles pour une analyse... 15 Analyse d un texte ou d un groupe

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avertissement... 7

TABLE DES MATIÈRES. Avertissement... 7 TABLE DES MATIÈRES Avertissement... 7 Introduction La question de la rencontre chez Matteo Ricci : critères de la recherche, méthode et problématique.... 11 Critères de recherche... 11 Rencontre et interaction

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. abréviations introduction première partie GÉNÉALOGIE D UN «MATÉRIALISME SPIRITUALISTE»

TABLE DES MATIÈRES. abréviations introduction première partie GÉNÉALOGIE D UN «MATÉRIALISME SPIRITUALISTE» TABLE DES MATIÈRES abréviations... 7 introduction... 9 première partie GÉNÉALOGIE D UN «MATÉRIALISME SPIRITUALISTE» LES TEXTES DE JEUNESSE OU LE TOURNIQUET DES «IMPERTINENCES» les totalités impossibles

Plus en détail

Collège Privé La Xavière Vénissieux

Collège Privé La Xavière Vénissieux INTRODUCTION L Histoire des Arts L Histoire des Arts est un enseignement obligatoire de culture artistique de la 6 ème à la 3 ème. Il concerne toutes les matières et apporte à l élève une culture tout

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES XI PRÉFACE: Maurice Gilbert, s.j.................... TABLE DES MATIERES......................... LISTE DES ABRÉVIATIONS....................... IX XI XXI INTRODUCTION............................ 1 I. Les

Plus en détail

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES LES CROYANCES RELIGIEUSES Attentes globales Résumer les principales influences

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS page 11 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS page 11 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE SOMMAIRE AVANT-PROPOS page 11 1. LA BIOGRAPHIE, CHEMIN D HUMANISATION page 12 Réussir sa vie, 12 / La responsabilité de sa biographie, 14 / Le concept de Moi, 15 / Un journal

Plus en détail

Comment réviser la Séquence 1 et 2?

Comment réviser la Séquence 1 et 2? Comment réviser la Séquence 1 et 2? Réviser bien vos 6 LA, vos textes complémentaires, vos documents complémentaires (film, Peinture) et vos LC.(cf descriptif) Assurez-vous que tous les mots et références

Plus en détail

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous, 2010 ISBN : 978-2-212-54561-6 Sommaire Avertissement... Avant-propos... VII XVII Présentation de l Atelier d Écriture Partagé... XIX L atelier d

Plus en détail

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches D. Schnapper La pratique de l analyse typologique, chapitre 5 Plan de la présentation Introduction Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches La confrontation Pensée typologique et pensée classificatoire

Plus en détail

La comparaison du système dramatique de Corneille et de Racine

La comparaison du système dramatique de Corneille et de Racine La comparaison du système dramatique de Corneille et de Racine les documents Corneille: trois Discours et les Examens (1660). Racine : la Préface de «Bérénice» et «Bajazet» les règles les unités les gênent

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface... XIII. CHAPITRE 1 Les critères méthodologiques 1

TABLE DES MATIÈRES. Préface... XIII. CHAPITRE 1 Les critères méthodologiques 1 TABLE DES MATIÈRES Préface... XIII CHAPITRE 1 Les critères méthodologiques 1 Introduction... 1 Objectif de l ouvrage... 5 Perspective interculturelle et œcuménique... 6 Définitions de base... 7 Évangélisation

Plus en détail

1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL

1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL SOMMAIRE 1 - REPÈRES....................................... 7 1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL.. 7 Le Grand Siècle en quelques dates............. 7 2 - LE SIÈCLE DU THÉÂTRE................... 9 La reconnaissance

Plus en détail

364 La foi à l épreuve

364 La foi à l épreuve TABLE DES MATIÈRES Avant-Propos...9 Table alphabétique des livres de la Bible et de leurs abréviations...11 Transcription des mots arabes...13 Introduction. De l ignorance mutuelle au vrai dialogue...15

Plus en détail

1 - LE CONTEXTE HISTORIQUE

1 - LE CONTEXTE HISTORIQUE SOMMAIRE 1 - REPÈRES....................................... 9 1 - LE CONTEXTE HISTORIQUE............... 9 Le Roi-Soleil................................. 9 L absolutisme royal (1661-1713)............ 10

Plus en détail

L'oral se déroule en deux temps : un exposé (5 minutes) suivi d'un entretien d'une dizaine de minutes avec le jury

L'oral se déroule en deux temps : un exposé (5 minutes) suivi d'un entretien d'une dizaine de minutes avec le jury PENDANT L ÉPREUVE Le jury choisit, parmi la liste proposée par le candidat, l'objet d'étude sur lequel porte son exposé. Un tirage au sort de l un des objets d étude préparé par l élève est effectué. L'oral

Plus en détail

L'éthique en droit des affaires

L'éthique en droit des affaires UNIVERSITE MONTPELLIER I CENTRE DU DROIT DE LA CONSOMMATION ET DU MARCHE MASTER II DROIT DE LA CONSOMMATION ET DE LA CONCURRENCE L'éthique en droit des affaires Par Valentine Guillemin Sous la direction

Plus en détail

MARC JIMENEZ. ADORNO ET LA MODERNITÉ Vers une esthétique négative

MARC JIMENEZ. ADORNO ET LA MODERNITÉ Vers une esthétique négative MARC JIMENEZ ADORNO ET LA MODERNITÉ Vers une esthétique négative Editions KLINCKSIECK 1986 SOMMAIRE ESQUISSES 19 I SITUATIONS 35 Sur la réception de la Théorie critique : Contradictions et incohérences

Plus en détail

Table des matières... 5 Introduction La France représentée à Bonn : cadre et contexte... 21

Table des matières... 5 Introduction La France représentée à Bonn : cadre et contexte... 21 Table des matières Table des matières... 5 Introduction... 11 La France représentée à Bonn : cadre et contexte... 21 I - L ambassade de France à Bonn des années 1950 aux années 1990... 23 A - L une des

Plus en détail

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition Nouvelle édition Angela EVERS Le grand livre de l artthérapie L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension, 2010, 2013 ISBN : 978-2-212-55489-2 SOMMAIRE Préface... XIII Introduction

Plus en détail

Collège La Xavière Vénissieux Année Scolaire

Collège La Xavière Vénissieux Année Scolaire INTRODUCTION L Histoire des Arts L Histoire des Arts est un enseignement obligatoire de culture artistique de la 6 ème à la 3 ème. Il concerne toutes les matières et apporte à l élève une culture tout

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Abréviations utilisées Préface Introduction Première partie L ÉTAT COMME RÉSEAU ÉPISTOLAIRE

TABLE DES MATIÈRES. Abréviations utilisées Préface Introduction Première partie L ÉTAT COMME RÉSEAU ÉPISTOLAIRE TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées... 9 Préface.... 11 Introduction... 35 Première partie L ÉTAT COMME RÉSEAU ÉPISTOLAIRE Une reine toute entière faite de lettres... 53 La correspondance de Catherine

Plus en détail

Le Fantôme de l opéra, du roman au ciné-concert. TRAAM d HIDA, Orléans-Tours.

Le Fantôme de l opéra, du roman au ciné-concert. TRAAM d HIDA, Orléans-Tours. Le Fantôme de l opéra, du roman au ciné-concert. TRAAM d HIDA, Orléans-Tours. Niveau : Quatrième. Neuf disciplines concernées : Arts plastiques. Education musicale. Français. Histoire. Technologie. Documentation.

Plus en détail

JEAN-PAUL SARTRE BIOGRAPHIE ( )

JEAN-PAUL SARTRE BIOGRAPHIE ( ) JEAN-PAUL SARTRE BIOGRAPHIE (1905-1980) Présentation faite par Claude Rodrigue ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES 1. Né (1905) et décédé (1980) à Paris [= 75 ans] 2. Famille : Bourgeoisie protestante libérale Orphelin

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU DROIT. Première partie : Les données essentielles du droit

INTRODUCTION GENERALE AU DROIT. Première partie : Les données essentielles du droit INTRODUCTION GENERALE AU DROIT Première partie : Les données essentielles du droit Titre 1 : La notion de droit Chapitre 1 : Les définitions du droit Section 1 : Le droit, une règle sanctionnée 1 : La

Plus en détail

Introduction au métier de régisseur son ou régisseur lumière de spectacle vivant.

Introduction au métier de régisseur son ou régisseur lumière de spectacle vivant. Introduction au métier de régisseur son ou régisseur lumière de spectacle vivant. Le spectacle vivant est l aboutissement d un processus de création artistique (modèle) sous forme de représentation devant

Plus en détail

Le mystère de L Église intérieure ou la «naissance» de Dieu dans l âme Le cœur métaphysique et ontologique de la doctrine saint-martiniste

Le mystère de L Église intérieure ou la «naissance» de Dieu dans l âme Le cœur métaphysique et ontologique de la doctrine saint-martiniste Jean-Marc Vivenza Le mystère de L Église intérieure ou la «naissance» de Dieu dans l âme Le cœur métaphysique et ontologique de la doctrine saint-martiniste I Table des matières II Avertissement Introduction

Plus en détail

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction Table des matières Table des encadrés Remerciements Introduction IX XIII XV Chapitre 1 Le phénomène organisationnel et l étude des organisations 1 1. Définitions et objectifs de la sociologie des organisations

Plus en détail

Les langues anciennes au baccalauréat 3

Les langues anciennes au baccalauréat 3 Table des matières Avant-propos Les langues anciennes au baccalauréat 3 Les programmes 3 L épreuve écrite 4 La nature de l épreuve 4 Les attentes du correcteur 5 L épreuve orale 5 La nature de l épreuve

Plus en détail

Doctrine biblique et vie chrétienne. 2. Comment construire une doctrine biblique

Doctrine biblique et vie chrétienne. 2. Comment construire une doctrine biblique Doctrine biblique et vie chrétienne 2. Comment construire une doctrine biblique La doctrine biblique et une vie chrétienne 2. Comment construire une doctrine biblique Introduction: que veut dire «doctrine

Plus en détail

Le théâtre de l absurde : un «anti-théâtre»? M. Danset, Les Francs-Bourgeois, mars 2011.

Le théâtre de l absurde : un «anti-théâtre»? M. Danset, Les Francs-Bourgeois, mars 2011. Le théâtre de l absurde : un «anti-théâtre»? M. Danset, Les Francs-Bourgeois, mars 2011. Préambule : le français, une langue étrangère pour des écrivains exilés Samuel Beckett, né en Irlande, à Dublin,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION I LA CONSTRUCTION DE LA LOGIQUE 1.1. PROPOSITIONS & CALCUL LOGIQUE 1.1.1 Propositions atomiques/moléculaires 1.1.2 Constantes logiques, fonctions de vérité et calcul propositionnel

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE PRÉAMBULE INTRODUCTION 1 Intérêt et objectifs du mémoire de recherche professionnel 1 Ce que n est pas le mémoire de recherche professionnel : différences avec

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5

Table des matières. Sommaire 5 Sommaire 5 Introduction Expliquer/comprendre : enjeux scientifiques pour la recherche en éducation 7 Madelon Saada-Robert & Francia Leutenegger La légitimité scientifique de la recherche en sciences de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III - Littératures françaises et comparée Littératures françaises du XX e -XXI e siècle - Priteps T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

Plus en détail

1 Questions et consignes

1 Questions et consignes QUESTIONS ŒIL (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Sens des questions Théorie Comment éviter de déformer les questions Pour éviter de déformer ou de mal interpréter

Plus en détail

EGLISE CATHOLIQUE ET CHRISTIANISME BIBLIQUE

EGLISE CATHOLIQUE ET CHRISTIANISME BIBLIQUE EGLISE CATHOLIQUE ET CHRISTIANISME BIBLIQUE Notre intention ici n est pas de juger, mais d amener à développer des convictions basées sur ce que Dieu a dit dans sa Parole (la Bible). Quelques bases communes

Plus en détail

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie PROGRESSIONS ANNUELLES Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie Volume horaire annuel : 81h (38 semaines). Volume

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES. Sommaire Liste des abréviations Préface Introduction générale... 21

TABLES DES MATIÈRES. Sommaire Liste des abréviations Préface Introduction générale... 21 TABLES DES MATIÈRES Sommaire... 11 Liste des abréviations... 13 Préface... 17 Introduction générale... 21 PREMIÈRE PARTIE LE DÉPASSEMENT DES CONCEPTS D USAGER ET DE CONSOMMATEUR : L EXISTENCE D UN CONCEPT

Plus en détail

André DABEZIES DES RÊVES AU RÉEL. Cinq siècles de Faust. Littérature, idéologie et mythe PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR

André DABEZIES DES RÊVES AU RÉEL. Cinq siècles de Faust. Littérature, idéologie et mythe PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR André DABEZIES DES RÊVES AU RÉEL Cinq siècles de Faust Littérature, idéologie et mythe PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Sigles...6 Avant-propos...7 1. Des mythes

Plus en détail

LES CATEGORIES ESTHETIQUES Patrice Pavis, Dictionnaire du théâtre: Une catégorie esthétique est un principe général et

LES CATEGORIES ESTHETIQUES Patrice Pavis, Dictionnaire du théâtre: Une catégorie esthétique est un principe général et Patrice Pavis, Dictionnaire du théâtre: Une catégorie esthétique est un principe général et anthropologique qui dépasse les formes historiquement réalisées. Les catégories débordent le cadre étroit des

Plus en détail

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures)

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) La Disparition de la langue française d Assia Djebar : une réflexion sur l histoire littéraire et culturelle du Maghreb francophone Préalable : nous avons

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES. Histoire de la philosophie

SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES. Histoire de la philosophie SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES Histoire de la philosophie L émergence de la philosophie 1. Qu est-ce que la philosophie? 2. Les approches pré-philosophiques 3. Pythagore, Héraclite,

Plus en détail

L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique?

L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique? L art et la culture à l hôpital, un enjeu éthique? Lazare Benaroyo Le Prof. Lazare Benaroyo est professeur d éthique et de philosophie de la médecine à la Faculté de biologie et de médecine et directeur

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 7 Préface 9 Introduction 15. Partie 1 Vers la constitution d une profession ( )

Table des matières. Remerciements 7 Préface 9 Introduction 15. Partie 1 Vers la constitution d une profession ( ) Table des matières Remerciements 7 Préface 9 Introduction 15 Partie 1 Vers la constitution d une profession (1890-1942) Chapitre 1 De la définition de la fonction aux premiers recrutements 27 1. Qu est-ce

Plus en détail

PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE

PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE POUR LA RÉCONCILIATION, L UNITÉ ET LA PAIX TRIDUUM SOLENNEL PRIERE DU VENDREDI (19.00 HEURES EN TERRE SAINTE OU 18 HEURES LOCALES) Le deuxième jour du triduum de prière

Plus en détail

Sommaire. XIII Liste des figures. XVII Liste des encadrés

Sommaire. XIII Liste des figures. XVII Liste des encadrés Liste des tableaux XIII Liste des figures XVII Liste des encadrés XXIII Avant-propos 1 Introduction : Quelques intuitions liminaires sur la fragilité financière et la nature versatile de la confiance 13

Plus en détail

RHÉTORIQUE DE LA SINCÉRITÉ La poésie moderne en quête d un langage vrai

RHÉTORIQUE DE LA SINCÉRITÉ La poésie moderne en quête d un langage vrai Nicholas MANNING RHÉTORIQUE DE LA SINCÉRITÉ La poésie moderne en quête d un langage vrai PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2013 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 7 INTRODUCTION... 13

Plus en détail

Plan de la conférence

Plan de la conférence Chantal Verdon inf. Ph.D. (c) Professeure Membre chercheur régulier au CERIF Directrice au module des sciences de la santé Département des sciences infirmières UQO Campus de St-Jérôme Plan de la conférence

Plus en détail

Le Grand Livre de la Stratégie

Le Grand Livre de la Stratégie Abate René Jean-Marie Ducreux Nicolas Kachaner Boston Consulting Group Le Grand Livre de la Stratégie, 2009 ISBN : 978-2-212-54246-2 SOMMAIRE PRÉFACE... 9 INTRODUCTION. HISTOIRE ET BUTS DE LA STRATÉGIE...

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION.

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION. Vers une alliance entre I'ecologie et psychologie L'humanite au de 'ecologie et de la psychologie Elargir les cercles de 'identite Genese d 'un nouveau champ transdisciplinaire

Plus en détail

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Les textes littéraires Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Problème de la construction des personnages - Dû au mode de narration (choix de la 1 ère personne)

Plus en détail

LA COMPAGNIE LAURAMAAR

LA COMPAGNIE LAURAMAAR LA COMPAGNIE LAURAMAAR présente Les 29 et 30 avril 2005 Les 5 et 6 mai 2005 «Mais qui oserait me condamner dans ce monde sans juge où personne n est innocent» Cie Lauramaar, 45, Montée des Forts, 69 300

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RESURRECTION FRANÇOIS-XAVIER DE BOISSOUDY. Vernissage : mercredi 8 avril de 17h30 à 21h30. Ressuscité x100 cm.

DOSSIER DE PRESSE RESURRECTION FRANÇOIS-XAVIER DE BOISSOUDY. Vernissage : mercredi 8 avril de 17h30 à 21h30. Ressuscité x100 cm. DOSSIER DE PRESSE Vernissage : mercredi 8 avril de 17h30 à 21h30 RESURRECTION FRANÇOIS-XAVIER DE BOISSOUDY Ressuscité 2014-125x100 cm. (détail) Femmes au tombeau 2014-100x125 cm. (détail) La Galerie Guillaume

Plus en détail

Alfred de Musset

Alfred de Musset Alfred de Musset 1810-1857 Alfred de Musset Modifiez Biographie le style et des bibliographie sous-titres du 1810-1857 masque Le Cénacle romantique Dès 1828, il fréquenta le Cénacle romantique chez Victor

Plus en détail

Comment se préparer à l entretien

Comment se préparer à l entretien Comment se préparer à l entretien Quelles révisions faire? Relire l ensemble des cours et des textes. Souligner les éléments vraiment essentiels, les synthèses, et des phrases importantes extraites des

Plus en détail

REECRIRE LA LITTERATURE PICARESQUE DEPUIS L'AMÉRIQUE HISPANIQUE

REECRIRE LA LITTERATURE PICARESQUE DEPUIS L'AMÉRIQUE HISPANIQUE Cécile BERTIN-ÉLISABETH SUB Hamburg A/592613 y s REECRIRE LA LITTERATURE PICARESQUE DEPUIS L'AMÉRIQUE HISPANIQUE Une relecture des textes fondateurs PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2012 www.honorechampion.com

Plus en détail

Jean-Claude Noël. La Tête d obsidienne

Jean-Claude Noël. La Tête d obsidienne Jean-Claude Noël La Tête d obsidienne Inédit La Tête d obsidienne paraît en février 1974 dans la collection blanche chez Gallimard. Deux événements sous-tendent le livre : La mort de Picasso en mars 1973.

Plus en détail

«Table des matières», Rire au théâtre à Paris, p DOI : /isbn p.0773

«Table des matières», Rire au théâtre à Paris, p DOI : /isbn p.0773 «Table des matières», Rire au théâtre à Paris, p. 773-779 DOI : 10.15122/isbn.978-2-406-05853-3.p.0773 La diffusion ou la divulgation de ce document et de son contenu via Internet ou tout autre moyen de

Plus en détail

1 - VOLTAIRE, «LE DERNIER DES ÉCRIVAINS HEUREUX»

1 - VOLTAIRE, «LE DERNIER DES ÉCRIVAINS HEUREUX» SOMMAIRE 1 - REPÈRES................................... 9 1 - VOLTAIRE, «LE DERNIER DES ÉCRIVAINS HEUREUX».............................. 9 Le fils Arouet (1694-1715)................. 10 Premiers succès,

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

rhapsodie norvégienne

rhapsodie norvégienne Harald HERRESTHAL Ladislav REZNÍCEK rhapsodie norvégienne les musiciens norvégiens en France au temps de Grieg Presses Universitaires de Caen Harald HERRESTHAL Ladislav REZNICEK Rhapsodie norvégienne Les

Plus en détail

SOMMAIRE. Sommaire REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE...

SOMMAIRE. Sommaire REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE... SOMMAIRE REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE... 14 CHAPITRE 1 DE L UTILISATION DE LA MUSIQUE EN MARKETING... 21

Plus en détail

ÉCRIRE CONTRE LE JANSÉNISME

ÉCRIRE CONTRE LE JANSÉNISME Keisuke MISONO ÉCRIRE CONTRE LE JANSÉNISME Léonard de Marandé polémiste vulgarisateur PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2012 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION.........................................

Plus en détail

Les Echos Entreprises & Marchés Novembre 2006

Les Echos Entreprises & Marchés Novembre 2006 Les Echos Entreprises & Marchés Novembre 2006 BTP Régions Sud Ouest 2006 International Herald Tribune Février 2006 L entreprise Avril 2006 Actes Sud 24 Octobre 2006 Aouss Abdel-Daïm Dans le banquet,

Plus en détail

Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils

Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils Centre de formation continue spécialisé dans la santé mentale, le sanitaire, le social et le médico-social Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils Déroulé pédagogique pour 6 jours, adaptable

Plus en détail

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir?

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir? Philosophie LA NATURE INTODUCTION : Les philosophes considèrent l humain pouvant se définir comme un être conscient ou comme être rationnel. Epicure considère que l Homme fait partie de la nature et qu

Plus en détail

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N L E R O M A N QUESTIONS DE CONNAISSANCES -Qu est-ce qu un narrateur!? -Expliquez les points de vue. Q U E S T I O N S D H I S T O I R E L I T T É R A I R E, M O U V E M E N T S -Quelle évolution le genre

Plus en détail

Plan de scolarisation. Année scolaire

Plan de scolarisation. Année scolaire Plan de scolarisation Pour Année scolaire 2015-2016 Les manuels utilisés et portfolio : Français : Compétence 1 : Lire des textes variés et apprécier des œuvres littéraires. Appréciations d œuvres littéraires

Plus en détail

Projet Bamiléké TABLE DES MATIERES

Projet Bamiléké TABLE DES MATIERES Projet Bamiléké TABLE DES MATIERES 1 ère PARTIE Remerciements Préface 8 Présentation du Projet Bamiléké Problématique du Projet Bamiléké Contexte de la recherche Buts du Projet Bamiléké et ses difficultés

Plus en détail

Le Havre colonial de 1880 à 1960

Le Havre colonial de 1880 à 1960 B I B L I O T H È Q U E D U P Ô L E U N I V E R S I T A I R E N O R M A N D Le Havre colonial de 1880 à 1960 Claude Malon Publications des Universités de Rouen et du Havre Presses universitaires de Caen

Plus en détail

Robert Tirvaudey. La Généalogie de l angoisse chez Sartre

Robert Tirvaudey. La Généalogie de l angoisse chez Sartre Robert Tirvaudey La Généalogie de l angoisse chez Sartre 2 2 Nous le savons, la réception de la philosophie sartrienne s est faite sous l égide de l angoisse. Il faut rappeler que l angoisse a été perçue

Plus en détail

La pédagogie coopérative complexe

La pédagogie coopérative complexe La pédagogie coopérative complexe *** Présentation Nicolas Go «Notre pédagogie est une pédagogie de la vie» I. Principes fondamentaux PRINCIPE PÉDAGOGIQUE : «S AUTORISER» (créativité du désir) transformation

Plus en détail

Être frère ou sœur d un enfant malade

Être frère ou sœur d un enfant malade Module de soins palliatifs pédiatriques - Paliped Novembre 2012 Être frère ou sœur d un enfant malade Histoire de la première rencontre des aînés avec le bébé hospitalisé en réanimation néonatale Céline

Plus en détail

Parcours-type de formation en sciences des religions - intervention et SASEC

Parcours-type de formation en sciences des religions - intervention et SASEC Parcours-type de formation en sciences des religions - intervention et SASEC Votre feuille de route pour vos études Faculté de théologie et de sciences des religions 2 Sommaire Introduction... 3 Vous êtes

Plus en détail

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3714-X Table des matières Remerciements................................................... 5 Sommaire.......................................................

Plus en détail

DE LA CHANDELEUR A LA PENTECOTE DEMARCHE PASTORALE JANVIER 2009

DE LA CHANDELEUR A LA PENTECOTE DEMARCHE PASTORALE JANVIER 2009 DEMARCHE PASTORALE JANVIER 2009 DE LA CHANDELEUR A LA PENTECOTE SOMMAIRE Eveil à la foi Cycles I et II p. 1 Projet d Animation Pastorale Cycle III p. 12 Annexes p. 16 PROLONGEMENT PASTORAL Cycle III

Plus en détail

1 - CONTEXTE HISTORIQUE

1 - CONTEXTE HISTORIQUE SOMMAIRE 1 - REPÈRES................................. 7 1 - CONTEXTE HISTORIQUE................. 7 Une époque de grands bouleversements politiques.............................. 7 L avenir est à la science....................

Plus en détail

Discours sur les origines et les fondements de la responsabilité morale en droit pénal

Discours sur les origines et les fondements de la responsabilité morale en droit pénal Discours sur les origines et les fondements de la responsabilité morale en droit pénal Hugues PARENT On peut se procurer le présent ouvrage à : Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal

Plus en détail

Soeur Christine Gizard, auxiliatrice, coordinatrice Père Jean-Noël Audras, sj, supérieur de la communauté Père Michel Kobik, sj Mme Régine Maire

Soeur Christine Gizard, auxiliatrice, coordinatrice Père Jean-Noël Audras, sj, supérieur de la communauté Père Michel Kobik, sj Mme Régine Maire du lundi 15 janvier au mardi 12 Juin 2018 Equipe d'animation : Soeur Christine Gizard, auxiliatrice, coordinatrice Père Jean-Noël Audras, sj, supérieur de la communauté Père Michel Kobik, sj Mme Régine

Plus en détail

LE CONCEPT D EXISTENCE ENTRE PHENOMENOLOGIE ET ONTOLOGIE

LE CONCEPT D EXISTENCE ENTRE PHENOMENOLOGIE ET ONTOLOGIE 1 LE CONCEPT D EXISTENCE ENTRE PHENOMENOLOGIE ET ONTOLOGIE E D M U N D H U S S E R L Par Emmanuel AVONYO Position du problème Dans son article sur l ontologie publié dans l Encyclopédie française, Paul

Plus en détail

374 V. N. VOLOŠINOV EN CONTEXTE

374 V. N. VOLOŠINOV EN CONTEXTE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1. La notion de «contexte»... 11 2. Vološinov et la réception de Bakhtine en Occident... 12 2.1 La modernisation de la pensée bakhtinienne... 12 2.2 Les difficultés pour

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...7 SOMMAIRE...9

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...7 SOMMAIRE...9 TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...7 SOMMAIRE...9 INTRODUCTION...11 A. Le statut personnel aux origines...17 B. Les premières codifications Ottomanes...20 C. Les facteurs propices aux réformes...27 Méthode de

Plus en détail

Nom du/de la participant(e)

Nom du/de la participant(e) Publicité Nom du/de la participant(e) Connaissances/ certaine grande d une d une du d une certaine d une grande du (concepts, s du du du tout à fait idées, opinions, remarquables information) Réflexion

Plus en détail

Texte de Rousseau. Thème : Le devoir et le bonheur

Texte de Rousseau. Thème : Le devoir et le bonheur Texte de Rousseau. Thème : Le devoir et le bonheur PLAN Introduction 1 C est la faiblesse de l homme qui le rend sociable, donc humain A C est en vertu de son insuffisance et infirmité, que l homme s attache

Plus en détail

École polyvalente Saint-Jérôme

École polyvalente Saint-Jérôme École polyvalente Saint-Jérôme GUIDE DE CHOIX DE COURS Année scolaire 2016-2017 1 er cycle du secondaire Secondaire 2 général Secondaire 2 général - programme régional soccer Service de l organisation

Plus en détail

PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE PRIÈRE DU SAMEDI (19 HEURES EN TERRE SAINTE OU 18H LOCALES)

PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE PRIÈRE DU SAMEDI (19 HEURES EN TERRE SAINTE OU 18H LOCALES) PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE L ÉGLISE POUR LA RÉCONCILIATION, L UNITÉ ET LA PAIX PRIÈRE DU SAMEDI (19 HEURES EN TERRE SAINTE OU 18H LOCALES) La prière du samedi se pratique tous les samedi à 19 heures en Terre

Plus en détail