Mme Aure Haémayme. Les macroprogestatifs. Antécédents personnels. Antécédents gynécologiques G0 P0

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mme Aure Haémayme. Les macroprogestatifs. Antécédents personnels. Antécédents gynécologiques G0 P0"

Transcription

1 Les macroprogestatifs Contraceptifs ou non? Mme Aure Haémayme 21 ans Étudiante infirmière Pas de conduite addictive particulière Contexte socio-économique correct Antécédents personnels Antécédents gynécologiques G0 P0 Insuffisance veineuse modérée (légers OMI en fin de journée) Cérebellite varicelleuse Oreillons dans l enfance Bilans lipidique, glycémique et hépatique normaux Ménarches 11 ans Cycles irréguliers Ménorragie (7 jours) et hyperménorrée Métrorragies fonctionnelles? (pas de trace d exploration) Atcds obst : 0

2 Histoire contraceptive Motif de la consultation 1ère Contraception : 15 ans Minidril 6 mois (Mal Tolérée : règles abdtes/dlrses + spotting) Mélodia 6 mois (mal tolérée aussi) Essai d autres COP idem (ne se souvient plus des noms) Lutéran + Estreva depuis 1 an (bien toléré) Souhaite renouveler sa contraception qui lui convient Sa gynécologue habituelle a déménagé N est pas parvenue à obtenir un RDV avec la collaboratrice de sa gynécologue S est fait conseiller un RDV avec une sage-femme Progestatifs habituellement utilisés Macro Contraceptif? Les macroprogestatifs oraux n ont pas l AMM en contraception Utilisés du 5e au 25e jour du cycle Molécules supposées efficaces : Colprone 5, Lutéran 10, Lutenyl 5, Surgestone 0,5

3 Une prescription hors AMM est autorisée si Comment faire Il n'existe pas d'alternative médicamenteuse bénéficiant d'une AMM ou Il existe une recommandation temporaire d'utilisation ou Le prescripteur peut justifier que : Le traitement est reconnu comme efficace et non dangereux par la communauté et la littérature scientifiques, Son indication est «indispensable» au regard de l'état du patient, de sa demande et des connaissances scientifiques du moment. Le prescripteur informe le patient de L'absence d'amm du médicament, L'absence d'alternative médicamenteuse appropriée, Les risques encourus, les contraintes et les bénéfices susceptibles d'être apportés par le médicament, Les conditions de prise en charge par l'assurance maladie. L'ordonnance fait l'objet d'une mention spécifique La prescription est inscrite et motivée dans le dossier médical du patient Loi n du 29 décembre 2011 Loi n du 29 décembre 2011 La consultation Mme Despeaux- Prove Eva 15 ans Patiente veut une échographie car à des nausées. N a pas «ses règles» Ecoulements sein droit et tension mammaire Pertes vaginales nauséabondes Veut changer de contraception Consulte avec sa maman et sa soeur de 17 ans dont je suis la grossesse.

4 A l entretien Antécédents Patiente en foyer pour jeunes en difficulté Sous DEPOPROVERA, dernière injection il y a 2 mois Dernier rapport sexuel le il y a 1 mois ½, avec son ex-ami, non protégé Change fréquemment de partenaires et ne se protège jamais Violence sexuelle en mars de l année dernière Fumeuse 20 cig/j IMC 32,4 (1m59 / 82kg) Pas d ATCD notables dans la famille Vaccin HPV à jour. A l examen Paraclinique Leucorrhées physiologiques, inodores Examen des seins ne retrouve pas de mastoses, ni de kystes, ni d écoulement Échographie pelvienne sans particularité, pas de sac gestationnel vu Un prélèvement vaginal est réalisé car RS non protégé avec son ex-ami qu elle connaissait depuis peu. Sérologies HBC et HIV proposés et acceptés par la patiente.

5 Dépoprovera Dépoprovera C est quoi Macroprogestatif Peut donc être utilisé si allaitement ou certaines contreindication OP Administrés par injection intramusculaire). Libération progressive et prolongée en intravasculaire Fonctionnent principalement en arrêtant l ovulation. C est efficace? C est cool Intention Idéal "Pilule" Ne demandent pas d action quotidienne Protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST) : aucune Retour à la fertilité une fois que les injections sont arrêtées : 4 mois. N interfèrent pas avec les rapports sexuels Confidentiel : personne ne peut savoir qu une personne utilise la contraception Arrêtent les règles (pour un grand nombre de femmes) Peuvent aider les femmes à prendre du poids

6 Ou pas Contre-indications : artériel +++ Profil de saignement : Trois premiers mois : irréguliers, prolongés Après une année : Absence de saignements menstruels, saignements peu fréquents ou irréguliers Prise de poids : 1 à 2 kg/an Etourdissements Ballonnements et gênes abdominaux Tension artérielle ++ (Systolique > 160 mmhg ou diastolique > 100 mmhg) Insuffisance coronarienne Antécédent d AVC Facteurs de risque multiple artériels Lupus avec syndrome des antiphospholipides. Sautes d humeur, diminutions de libido Autre CI Administrer Phlébite profonde en cours. Saignement vaginal inexpliqué Cancer du sein Diabète > 20 ans ou compliqué de micro ou macroangiopathie (rein, oeil, neurologique ) Pathologie hépatique grave, hépatite, adénome, cancer Se laver les mains Pas d antiseptique sur le site d injection (détersion si sale) Réchauffer le flacon si froid Injecter en intramusculaire : ne pas masser le site de l injection. Donner les instructions spécifiques : ne pas masser, date prochaine injection.

7 Pourrait augmenter le risque d être infecté par le VIH [1] 5e HR 95e [1] Ralph LJ. Lancet Infect Dis 2015.

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3 Table des matières Liste des collaborateurs................................ Abréviations......................................... XIII V I Obstétrique 1 Début et surveillance de grossesse......................

Plus en détail

CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET!

CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET! CONTRE-INDICATIONS À LA CONTRACEPTION HORMONALE ET AU STÉRILET! INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2012 1 OBJECTIFS 2 Comprendre et intégrer les contre-indications liées aux: contraceptifs oraux combinés

Plus en détail

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale 2009 Mise à jour Août 2009 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction du développement et du soutien professionnel,

Plus en détail

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire

Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010 Métrorragies pubertaires V. Vautier JUPSO 2010 Contexte pubertaire Surviennent dans les deux ans suivant la ménarche (90%) Situation clinique fréquente Hospitalisation Prise en charge thérapeutique active

Plus en détail

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE (Fiche Support de la Consultation) Article L.4311-1 du Code de la Santé Publique (Extrait) L'infirmière ou l'infirmier est autorisé

Plus en détail

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a Choisir une méthode de contraception qui vous convient w w w. Les grossesses imprévues Les grossesses imprévues et les diverses méthodes contraceptives Les données correspondent aux grossesses imprévues

Plus en détail

MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale

MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale Le Cycle Normal (1) Cycle menstruel : 28 jours en moyenne Durée des règles : 5 jours en moyenne Abondance : 30 ml 40

Plus en détail

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière. pour initier la contraception hormonale

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière. pour initier la contraception hormonale FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction du développement et du soutien professionnel, OIIQ Groupe de

Plus en détail

La contraception : Renseignements

La contraception : Renseignements La contraception : Renseignements v 2016.1 Les méthodes très efficaces. Longue durée d action 0,8 % de grossesse par an 1 grossesse tous les 125 ans 22 % d abandon à la fin de l année Le DIU au cuivre

Plus en détail

GENESIS QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS?

GENESIS QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS? GENESIS L implant QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS? Bâtonnet souple de 4 centimètres de long sur 2 millimètres de diamètre, placé sous la peau et délivrant en continu un dérivé de

Plus en détail

Item 21. Examen prénuptial

Item 21. Examen prénuptial Item 21. Examen prénuptial 8 ITEM 21 1. Concernant le certificat prénuptial A. Il n est plus obligatoire depuis 2008 B. Il concerne uniquement les mariages civils C. Il doit stipuler par écrit la sérologie

Plus en détail

Préparer votre consultation chez le médecin

Préparer votre consultation chez le médecin Préparer votre consultation chez le médecin Commencer ensemble Prendre un rendez-vous chez votre médecin est l une des premières démarches positives que vous pouvez faire pour répondre à votre désir d

Plus en détail

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique DISPOSITIF INTRA UTERIN TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique 2016 2017 2 dispositifs DIU au cuivre DIU Hormonal Mode d action DIU au cuivre Altération de la fonction et de la viabilité

Plus en détail

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 La contraception N. Mt Matar, M. Ennachit, FMik F.Mikou, M. El kerroumi, M. Ghazli. Service de Gynéco-Obstétrique B C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 Pre-test Une femme de 28 ans, 4 enfants

Plus en détail

Qui est concerné par la contraception?

Qui est concerné par la contraception? LA CONTRACEPTION Qui est concerné par la contraception? Les filles Les garçons La contraception c est L ensemble de méthodes pour vivre une sexualité sans grossesse possible Le contrat entre 2 personnes

Plus en détail

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 2012 Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 1 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction, Développement

Plus en détail

La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. C est un moyen contraceptif et c est un moyen de vivre sa sexualité.

La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. C est un moyen contraceptif et c est un moyen de vivre sa sexualité. Bien prendre ma pilule La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. Lorsqu'elle est bien prise, c'est un moyen de contraception efficace à près de 100 %, mais elle ne

Plus en détail

Contraception du post partum

Contraception du post partum Contraception du post partum Dr Amel Benmahmoud MSD France Le post partum: c est quoi? La période du post-partum s'étend de la fin de l'accouchement jusqu'au retour de couches, c est-à-dire les premières

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes mécaniques PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 1 Grossesse... 1 Age... 1 Parité... 1 Post-partum... 1 Post-abortum... 1 Antécédents de grossesse extra-utérine... 2 Antécédents

Plus en détail

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans Caisse de Coordination aux Assurances Sociales Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2017 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique annuel est conseillé

Plus en détail

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2016 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, une consultation dédiée, avec un éventuel

Plus en détail

La périménopause en pratique

La périménopause en pratique La périménopause en pratique Z. SADI H. BESSAHA MADANI B.ADDAD Clinique de Gynécologie Obstétrique CHU Mustapha 9 ème Congrès National de la Société Algérienne d Etude et de Recherche sue la Ménopause

Plus en détail

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale Définitions OMS 1996 Ménopause : arrêt définitif des menstruations Aménorrhée persistante 12 mois faisant suite

Plus en détail

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT L hystérosalpingosonographie Informations générales De quoi s agit-il? L hystérosalpingosonographie est une technique d examen récente qui consiste à combiner échographie vaginale

Plus en détail

Contraception d Urgence. Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015

Contraception d Urgence. Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015 Contraception d Urgence Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015 La contraception d urgence est une arme efficace pour éviter de nombreuses grossesses

Plus en détail

Stérilets Effets secondaires"

Stérilets Effets secondaires Stérilets Effets secondaires" INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2012 1 Contenu Effets secondaires" Signes de danger" 1 Effets secondaires du stérilet au cuivre Augmentation possible des saignements jusqu

Plus en détail

UE Grossesse 15/11/2010

UE Grossesse 15/11/2010 UE 2.2-1- Grossesse 1.1- Objectifs et Rappel des pré-requis 1.2- Modifications de l organisme maternel 13 1.3- Hygiène de vie de la grossesse 1.4- Notions de législation et grossesse 1.5- Suivi médical

Plus en détail

DIABETE & SEXUALITE. Contraception et troubles de l érection

DIABETE & SEXUALITE. Contraception et troubles de l érection DIABETE & SEXUALITE Contraception et troubles de l érection I) Influence de la pathologie diabétique sur le choix d une contraception a) Pilules oestro-progestatives Indications : Diabète équilibré, Jeune

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes naturelles CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 2 Grossesse... 2 Période de la vie... 2 Allaitement au sein... 2 Post-partum... 2 Post-abortum... 2 INFECTIONS

Plus en détail

Intérêt d une prise en charge conjointe somatique et psychiatrique chez l adolescent : pluridisciplinarité ou interdisciplinarité?

Intérêt d une prise en charge conjointe somatique et psychiatrique chez l adolescent : pluridisciplinarité ou interdisciplinarité? Intérêt d une prise en charge conjointe somatique et psychiatrique chez l adolescent : pluridisciplinarité ou interdisciplinarité? Dr Clara MOTTEAU Médecin généraliste Clinique de Saumery Contexte d exercice

Plus en détail

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires INJECTION CONTRACEPTIVE Gestion des effets secondaires Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Effets secondaires Signes de danger 2 1 EFFETS SECONDAIRES DU DEPO-PROVERA Perturbation

Plus en détail

La pilule contraceptive

La pilule contraceptive La pilule contraceptive La pilule est la méthode contraceptive la plus fréquemment utilisée par les femmes en Belgique. Il s agit d un médicament contenant des hormones (œstrogènes et progestatifs) qui

Plus en détail

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique :

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik 07500 GUILHERAND-GRANGES Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : La révolution de la gynécologie médicale des trente dernières

Plus en détail

J'ai un rendez-vous de GYNÉCOLOGIE SANTE. CoActis Santé

J'ai un rendez-vous de GYNÉCOLOGIE SANTE. CoActis Santé J'ai un rendez-vous de GYNÉCOLOGIE SANTE CoActis Santé BD org J ai un rendez-vous de gynécologie Je peux aller chez un gynécologue ou une sage-femme Je peux choisir un homme ou une femme Gynécologue et

Plus en détail

COREVIH MAI MIGRANTS ET PROSTITUTION Comment aborder la sexualité? Dr Hélène de Champs Léger PASS Cs méd. Sans RDV - HOTEL DIEU de Paris

COREVIH MAI MIGRANTS ET PROSTITUTION Comment aborder la sexualité? Dr Hélène de Champs Léger PASS Cs méd. Sans RDV - HOTEL DIEU de Paris COREVIH MAI 2013 MIGRANTS ET PROSTITUTION Dr Hélène de Champs Léger PASS Cs méd. Sans RDV - HOTEL DIEU de Paris Préliminaires 1- Contexte Les Permanences d Accès aux Soins de Santé La PASS de l Hôtel-Dieu

Plus en détail

Préparer votre consultation chez un spécialiste de la fertilité

Préparer votre consultation chez un spécialiste de la fertilité Préparer votre consultation chez un spécialiste de la fertilité Faire un autre pas en avant Identifier l origine de votre infertilité et définir la bonne stratégie de traitement requiert une grande compétence.

Plus en détail

Initiation de contraception hormonale

Initiation de contraception hormonale ORDONNANCE COLLECTIVE ORD-CMDP-20 ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : DATE DE RÉVISION : 2012/03/09 CODE CLASSIFICATION : DE Initiation de contraception hormonale Président(e) du Conseil

Plus en détail

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Z.SADI Clinique de gynécologie obstétrique CHU Mustapha Alger 12 ème congrès national SAERM Alger 23-24 mai 2014 Contraception hormonale

Plus en détail

Situations authentiques vécues en stage Proposées par interne pour illustrer la présentation

Situations authentiques vécues en stage Proposées par interne pour illustrer la présentation Situations authentiques vécues en stage Proposées par interne pour illustrer la présentation Cas N 1 : Mme B, 33 ans, consultant pour souhait de reprise d une contraception, sachant qu elle avait auparavant

Plus en détail

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest Quel choix? Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogestative peut protéger de certains cancers?

Plus en détail

Implanon NXT Brochure explicative à l'attention des patientes

Implanon NXT Brochure explicative à l'attention des patientes Les autorités belges de santé publique ont assorti la mise sur le marché d IMPLANON NXT de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisations des risques en Belgique, dont cette information fait

Plus en détail

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou STERILETS Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou Indice de Pearl pour les DIU: En pratique courante : 0,8 En utilisation optimale: 0,6 Indice de Pearl pour la contraception

Plus en détail

La contraception en péri ménopause

La contraception en péri ménopause La contraception en péri ménopause Dr F.Madaci, Dr Boudjellil, Dr Bounegar, Pr M.Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM 7-8 Mai 2011 ALGER

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Livret de suivi et d information

Livret de suivi et d information Exposition aux infections sexuellement transmissibles IST Livret de suivi et d information Nom de votre médecin :... Pour prendre ou modifier votre rendez-vous Cachet du service ou de l hôpital et numéro

Plus en détail

Une nouvelle solution contraceptive longue durée

Une nouvelle solution contraceptive longue durée Une nouvelle solution contraceptive longue durée Cette brochure fournit des informations sur la contraception longue durée au moyen d un implant sous-cutané. Qu est-ce qu un implant sous-cutané? Des projets

Plus en détail

Check-list des contre-indications selon le moyen de contraception

Check-list des contre-indications selon le moyen de contraception Check-list des contre-indications selon le moyen de contraception Check-list des contre-indications concernant la contraception hormonale progestative orale Désogestrel 0,075 mg (Optimizette, Cerazette,

Plus en détail

Contraception orale : première prescription

Contraception orale : première prescription Contraception orale : première prescription Dr G Plu-Bureau Unité gynécologie - Unité hémostas Hôpital Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Rôle du médecin Informer la patiente sur les avantages, les

Plus en détail

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle I- Le cycle de la femme et son contrôle naturel Le fonctionnement de l appareil reproducteur de la femme est remarquable par son caractère cyclique qui

Plus en détail

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse)

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) 7 ASSOCIATION REGIONALE de MEDECINE VASCULAIRE FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) Titre : HORMONES et RISQUE CARDIO-VASCULAIRE Lieu : Domaine de St Endréol 18 Février 2012 Expert : Pr PE Morange Rédacteur

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN Réseau Périnatal Lorrain RECOMMANDATIONS RPL_IVG_med-ets Version du 11/10/2016 IVG médicamenteuse en établissement de santé Pilote : Dr Margaux CREUTZ LEROY

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION DISCUSSION AUTOUR DE LA SANTE DES FEMMES Outil d aide à l abord de situations gynécologiques courantes parmi des populations ne maîtrisant pas

Plus en détail

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 Souhaitez-vous une méthode contraceptive sans tracas qui est totalement sans hormones? INFORMATION À L INTENTION DE LA PATIENTE

Plus en détail

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016 Périménopause et contraception Femme de 47 ans, aménorrhée depuis plus d un an sous DIU La patiente Elle souhaite le retrait du DIU. Le généraliste refuse le retrait ainsi qu un dosage hormonal demandé

Plus en détail

TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE?

TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE? ADOLESCENTES ET FEMMES JEUNES TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE? INFORMATION PAR LA SAGE FEMME PRÉAMBULE ET POSTULATS ADOLESCENTES ET FEMMES JEUNES en bonne santé sans ATCD personnels ou familiaux CONSOMMATION

Plus en détail

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 Journée d actualisation des assistants de prévention 2014 Accident d exposition au sang Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 1 - GÉNÉRALITÉS : MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG Tout microbe présent

Plus en détail

La contraception d urgenced. Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux

La contraception d urgenced. Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux La contraception d urgenced Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux La contraception d urgence d est une arme efficace pour éviter de nombreuses grossesses

Plus en détail

quels examens chez la femme?

quels examens chez la femme? Notre médecin nous conseille un bilan pour infertilité : quels examens chez la femme? Vous avez consulté votre médecin généraliste ou votre gynécologue et vous avez convenu ensemble qu un bilan d infertilité

Plus en détail

Livret de suivi et d information

Livret de suivi et d information Exposition aux infections sexuellement transmissibles IST Livret de suivi et d information Nom de votre médecin :... Pour prendre ou modifier votre rendez-vous Cachet du service ou de l hôpital et numéro

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser une contraception d urgence?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand

Plus en détail

Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011

Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011 Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011 Un brin d histoire Inventé au début du 20 e siècle Adjonction de cuivre

Plus en détail

Table des matières. Partie I Généralités. Partie II Pathologies. Section I Système cardio-vasculaire XIII

Table des matières. Partie I Généralités. Partie II Pathologies. Section I Système cardio-vasculaire XIII Liste des collaborateurs Un nouveau livre sur la contraception, pourquoi? Remerciements Liste des abréviations V VII VIII XI CHAPITRE 5 Contraception en l'absence de pathologie (B. Raccah-Tebeka, G. Plu-Bureau)

Plus en détail

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas I) la contraception permet de choisir quand avoir un enfant. Activité 1 : cartable SVT. La contraception est un ensemble de moyens permettant de choisir ou de retarder

Plus en détail

CeGIDD départemental du 93 Description de la population accueillie et des pathologies dépistées lors des quatre premiers mois d activité

CeGIDD départemental du 93 Description de la population accueillie et des pathologies dépistées lors des quatre premiers mois d activité CeGIDD départemental du 93 Description de la population accueillie et des pathologies dépistées lors des quatre premiers mois d activité Morgan Lefebvre*, François Lassau*, Laura Sulli*, Floréale Mangin*,

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Objet: Initier la contraception hormonale Rédigée par: Direction de la qualité des services et des soins infirmiers, le Recommandée par: Comité des protocoles et ordonnances collectives,

Plus en détail

Pourquoi? Non. 1 -Y a-t-il un risque de grossesse. Cas clinique n 1. Que doit-elle faire?

Pourquoi? Non. 1 -Y a-t-il un risque de grossesse. Cas clinique n 1. Que doit-elle faire? Cas clinique n 1 Justine est tête en l air, elle prend une pilule OP combinée monophasique et a oublié la pilule n 10. Elle s en rend compte 6 h après l heure habituelle de prise de son comprimé. Elle

Plus en détail

QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil

QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil GLYCÉMIE / HBA1C - Défini chez 507 patients DT1, DT2

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier la contraception hormonale ou la contraception par stérilet. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens communautaires Ordonnance visant à

Plus en détail

complémentaires Examen clinique Examens iii (glycosuri

complémentaires Examen clinique Examens iii (glycosuri Question : Surveillance de la femme enceinte Ce document a été réalisé d après les recommandations de l HAS. Matériel : Tensiomètre Toise Balance Mètre ruban Bandeltes urinaires Détecteur de pouls fœtal

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser ellaone?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand prendre ellaone?...10

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN

RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN RECOMMANDATIONS DU RESEAU PERINATAL LORRAIN Réseau Périnatal Lorrain RECOMMANDATIONS RPL_IVG_med_hors-ets IVG médicamenteuse hors établissement de santé Version du 11/10/2016 Pilote : Dr Margaux CREUTZ

Plus en détail

Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse. IVG Médicamenteuse. Le 09 juin 2016, ARRAS. DEF / SDPMI / Valérie DUCROCQ

Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse. IVG Médicamenteuse. Le 09 juin 2016, ARRAS. DEF / SDPMI / Valérie DUCROCQ Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse IVG Médicamenteuse Le 09 juin 2016, ARRAS IVG médicamenteuse Interruption d une grossesse par procédés médicamenteux, possible jusque 7 SA Contre indications

Plus en détail

Prise en charge des accidents d exposition au sang et sexuels chez l adulte

Prise en charge des accidents d exposition au sang et sexuels chez l adulte Prise en charge des accidents d exposition au sang et sexuels chez l adulte Epidémiologie AES chez les professionnels de santé Diminution du nombre d AES dans les établissements de santé français (surveillance

Plus en détail

La consultation de la femme autour de 50 ans. Péri-ménopause Ménopause Un deuil ou une nouvelle vie?

La consultation de la femme autour de 50 ans. Péri-ménopause Ménopause Un deuil ou une nouvelle vie? La consultation de la femme autour de 50 ans Péri-ménopause Ménopause Un deuil ou une nouvelle vie? DUMG Rouen 2008 1 Quelles particularités? o Périménopause Gestion contraception et arrêt Gestion des

Plus en détail

PRATIQUE PRÉVENTIVE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES FACE À UNE DEMANDE DIRECTE DE DÉPISTAGE D'INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE.

PRATIQUE PRÉVENTIVE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES FACE À UNE DEMANDE DIRECTE DE DÉPISTAGE D'INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE. PRATIQUE PRÉVENTIVE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES FACE À UNE DEMANDE DIRECTE DE DÉPISTAGE D'INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE. Thèse 4/11/2010 Soutenue par Dr Julien WEHRUNG (médecin généraliste remplaçant)

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 7 juillet 2004 NORLEVO 1,5 mg, comprimé Boîte de 1 Laboratoires HRA Pharma lévonorgestrel Liste I Date de l AMM : 19 avril 2004

Plus en détail

Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B. Hôpital de jour

Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B. Hôpital de jour ORDONNANCE COLLECTIVE Initier des thérapies médicamenteuses : Administrer la pilule contraceptive d urgence Plan B No A.8 Milieu (x) visé(s) FEJ SÀD Centre de jour Hôpital de jour SC Serv.sp. GMF Installation(s):

Plus en détail

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce»

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» MALADIE DE FANCONI Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» H. LETUR 1. Service de BDR-AMP-CECOS APHP Tenon Paris 2. Centre de Fertilité Institut Mutualiste Montsouris Paris Association

Plus en détail

Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires. Mai 2011

Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires. Mai 2011 Suivi d une grossesse à bas risque en soins primaires Mai 2011 Suivi d une grossesse normale Clinique, biologie, échographie G.Duvic M.Flori Petits maux et Grossesses pathologiques Jeudi 26 mai 2011 D.Combourieu

Plus en détail

J ai un rendez-vous de GYNECOLOGIE SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org

J ai un rendez-vous de GYNECOLOGIE SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org J ai un rendez-vous de GYNECOLOGIE SANTE BD org J ai un rendez-vous de gynécologie Je peux aller chez un gynécologue ou une sage-femme Je peux choisir un homme ou une femme Gynécologue et sage-femme sont

Plus en détail

Dossier 1. Énoncé. Énoncé

Dossier 1. Énoncé. Énoncé Dossier 1 ITEMS : 41, 120, 287, 297, 309 Mme M., 51 ans, sans antécédents, vient en consultation de gynécologie pour son suivi gynécologique. Elle n'a pas consulté de médecin depuis 4 ans et elle n'a pas

Plus en détail

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2012-2013 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

Médicaments de la contraception

Médicaments de la contraception Médicaments de la contraception IFSI 3 mars 2016 Ivan Berlin Département de Pharmacologie Hôpital Pitié-Salpêtrière-Université P. et M. Curie, Faculté de médecine - INSERM U1178 Code de lecture A savoir

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE AMM EMA ANSM

CADRE JURIDIQUE AMM EMA ANSM CADRE JURIDIQUE Pour être commercialisé, tout médicament fabriqué industriellement doit faire l objet d une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) délivrée par les autorités compétentes européennes ou

Plus en détail

module 4: sexualité et prévention

module 4: sexualité et prévention Prévention santé environnement module 4: sexualité et prévention Séquence : prévenir d une grossesse non désirée Exemplaire rempli Le préservatif masculin Quelques chiffres _ il se déroule sur le pénis

Plus en détail

Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f. MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori

Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f. MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori Atelier Plénière de 14 h à 15 h30 En alternance de 15h30 à 18h, Ateliers frottis ou implant stérilet

Plus en détail

Ce que propose l apprenant. Ce que propose l apprenant. Vos dossiers. Antécédents familiaux. Antécédents médicaux. Mme Ella Tanlaméno

Ce que propose l apprenant. Ce que propose l apprenant. Vos dossiers. Antécédents familiaux. Antécédents médicaux. Mme Ella Tanlaméno Vos dossiers Et des réponses Mme Ella Tanlaméno 43 ans IMC = 25 Tabagisme : 10 cig / jour Divorcée, commerciale Antécédents familiaux Néant! Antécédents médicaux Thrombose veineuse fémorale superficielle

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières de la direction Famille-Enfance-Jeunesse et des Services santé généraux ambulatoires du CSSS de Laval ayant reçu la formation. Pharmaciens communautaires exerçant

Plus en détail

Grossesse et pathologies médicales. organisation médico-obstétricale. Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes

Grossesse et pathologies médicales. organisation médico-obstétricale. Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes Grossesse et pathologies médicales organisation médico-obstétricale Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes # 800,000 naissances / an Risques pour la mère Risques pour l enfant

Plus en détail

L épilepsie, la grossesse et l allaitement

L épilepsie, la grossesse et l allaitement L épilepsie, la grossesse et l allaitement Qu est-ce que l épilepsie? L épilepsie est une maladie qui touche environ 1 personne sur 150 à 200, soit plus de 60.000 personnes en Belgique. Il existe de nombreux

Plus en détail

DIU Gynécologie et obstétrique

DIU Gynécologie et obstétrique DIU Gynécologie et obstétrique DIU Sciences, Technologies, Santé Mention Gynécologie et obstétrique Il est créé à l'université de Saint-Étienne, avec les Universités de Grenoble et Lyon I, un Diplôme Interuniversitaire

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Contraception hormonale et voyage

Contraception hormonale et voyage Contraception hormonale et voyage Geneviève PLU-BUREAU Brigitte Raccah-Tebeka Unité de Gynécologie Médicale Hôpital Port-Royal, Paris Maternité Hôpital Robert Debré, Paris Tous droits réservés - G. Plu-Bureau,

Plus en détail

Journée Étude «FEMMES»

Journée Étude «FEMMES» Journée Étude «FEMMES» IVG IST Vaccin HPV Mutilations sexuelles 2009 2010 IVG Environ 200 000 IVG chaque année en France (chiffre stable): 210 700 en 2004 8% des mineures en 2006 (vs 4% il y a quelques

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail