Kit de Groupage sanguin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kit de Groupage sanguin"

Transcription

1 Présentation Kit de Groupage sanguin NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : ÉQUIPEMENT PÉDAGOGIQUE SCIENTIFIQUE DIDACTIK CS SARREGUEMINES Cedex France Tél. : Fax :

2 Composition du Kit : NB : la recharge ne contient que les élement diagnostiques. À stocker à température ambiante. Échantillons contrôle de sang (simulé) (A, B, et O) ** Échantillons inconnus de sang de quatre patients (P1, P2, P3 et P4) Sérum Anti-A et anti-b Pipettes de transfert Plaques de microtitration Microtubes pour test. ** NOTE : Tous les groupes sanguins seront préparés par l instructeur juste avant l utilisation. Environnement Optionnel : Micropipette automatique (5-50 µl) et cônes. Cette expérience est conçue pour 10 groupes d étudiants. Ni sang ni produits sanguins réels ne sont utilisés dans cette expérience. Renseignements généraux Les réactions de précipitation entre des antigènes solubles et des anticorps peuvent être des réactions visibles si les deux éléments sont en équivalence. Sous cette condition, ni l antigène, ni l anticorps n est en excès et les complexes antigène/anticorps forment des réseaux de grande taille qui précipitent hors de la solution comme schématisé ci-dessous. Antigène en excés Équivalence Anticorps en excés Antigène soluble Antigène soluble

3 Lorsque l antigène est fixé à un globule rouge, la réaction est appelée agglutination et le treillis de l antigène et de l anticorps qui est visible à l équivalence est appelé agglutinat. La réaction d agglutination est une procédure sérologique de routine très rentable, la procédure est simple et très facilement détectable. Le groupage sanguin est un exemple d un test clinique qui nous est familier. Étant donné que les antigènes spécifiques du sang sont sur la surface des globules rouges (hématies) elles sont appelées réactions d hémagglutination. Le groupage sanguin a diverses applications médicales importantes. L utilisation la plus importante est d assurer la sécurité transfusionnelle. Dans le test d hémagglutination, les types de sang de donneurs et receveurs sont testés. Après le groupage sanguin, le receveur est adapté à un donneur dont il être en mesure de recevoir le sang en toute sécurité. Les déterminants antigéniques à la surface des globules rouges (hématies) sont les A, B, et les O, qui sont appelés par commodité antigènes A, B, et O. Deux antigènes pour quatre types possibles de sang ; de type A (seul l antigène A est présent sur la surface des globules rouges), de type B (antigène seul B est présent) ; de type AB (A et B présents sur chaque cellule) ; et O (aucun des antigènes A et B n est présent). Sur cette base, il existe quatre types de sang possibles dans le système de groupes ABO Groupe Sanguin A B AB O Antigène su GR A B A et B ni A ni B 3

4 Informations Complémentaires Le sang des antigènes A et B sont communs dans la population humaine, ainsi que dans la nature, y compris les bactéries à laquelle nous sommes exposés. Lorsqu ils sont exposés à des bactéries avec le même Ag de groupe sanguin, le système immunitaire de l individu reconnaît comme antigène du «Soi» et aucune réponse immunitaire n est déclanchée. En revanche, lorsqu il est exposé à bactéries avec différents antigènes de groupes sanguins, le système immunitaire déclenchera une production d anticorps spécifiques à cet antigène. Ces anticorps sériques peuvent alors agglutiner les globules rouges provenant d individus avec un type de sang différent. Par exemple, des anticorps anti-a à partir de sérum d un individu seront agglutinés par les globules rouges d une autre personne ayant l antigène A sur leur surface. Les anticorps anti-b agglutineront les globules rouges qui ont l antigène B sur leur surface comme illustré ci-dessous dans le tableau B. Groupe sanguin Ag présents sur hématies Ac du sérum A A Anti-B B B Anti-A AB A et B Ni anti-a, ni anti-a O Ni A, ni B Anti-A et anti-b Le groupe sanguin O est souvent désigné en tant que donneur universel, et le sang de type AB est généralement désigné comme receveur universel. Cette information n est pas exacte, un sang de type O est couramment dit être le donneur universel car les globules rouges de type O n ont pas d antigène A ou B sur leur surface et ainsi supposé à tort être sans danger pour la transfusion de personnes ayant de type A, B ou AB sang. Cette hypothèse est erronée et peut avoir des conséquences médicales graves où les anticorps anti-a du donneur réagiraient avec les globules rouges du receveur. Par conséquent, le sang du type O est un donneur universel que si les globules rouges (et pas de sérum) sont transfusées. Par conséquent, en réalité, seul le sang du même type doit être transfusé à un patient

5 Composition du Kit : OBJECTIF DE L EXPERIENCE : L objectif de cette expérience est d apprendre la notion de groupage sanguin et de se familiariser avec les différents types de cellules présentes dans le sang et brièvement donnent un aperçu de leurs fonctions. SÉCURITÉ DE LABORATOIRE : Aucun matériel d origine humaine ou animale n est utilisé dans cette expérience. Gants et des lunettes de sécurité doivent être portés comme préconisé dans les bonnes pratiques de laboratoire. Procédures expérimentales Réaction d Hémagglutination : Test de transfusion : 1. Placer une plaque de microtitration comme indiqué ci-dessous. Dans la partie supérieure de la plaque, marquer les 8 puits A, B, AB, O, P1, P2, P3 et P4 respectivement, en utilisant un marqueur laboratoire. Nommez les deux rangées anti- A et anti -B, respectivement. La plaque devrait ressembler à celle illustrée ci-dessous. 2. À l aide d une pipette différente ou d un embout de pipette différent pour chaque échantillon, déposer 3 gouttes de chaque type de sang de contrôle et échantillon de patient dans chacun des deux puits correspondants. Par exemple : déposer 3 gouttes du sang control de type A dans les deux emplacements situés sous l indice A. Chaque puits nécessite bien 3 gouttes ou 50 µl. 5

6 3. Utiliser une nouvelle pipette pour ajouter une goutte ou 20 µl de sérum anti-a dans chacun des puits dans la ligne Anti A 4. Utiliser une nouvelle pipette pour ajouter une goutte ou 20 µl de sérum anti-b dans chacun des puits de la la ligne Anti B 5. Laisser la plaque de microtitration au repose sans manipulation durant 5-10 min. 6. Observer les puits pour détecter la présence ou non d agglutination. L agglutination s est produite si le mélange est granulaire plutôt que lisse. Résultats expérimentaux 1. Notez vos résultats dans le schéma ci-dessous. 2. Quels sont les types des quatre patients sanguins ABO 3. Quel type de sang pourrait être transfusé en toute sécurité dans le patient n 1?

7 Préparatifs avant-manipulations 1. Chaque groupe aura besoin des documents suivants : Un morceau de plaque de microtitrage (2 rangées de 8 puits). 2. Dans un petit tube, mélanger 700 µl de sang A et 700 µl de sang B, reboucher, mélanger et étiqueter le tube «AB». 3. Étiqueter les tubes «P1», «P2», «P3». «P4», «A», «B», «AB», et «O» et déposer 100µL de chaque échantillon dans son tube respectif. Utiliser une pipette neuve pour chaque type de sang. 4. Étiqueter les tubes «anti-a» et «anti-b» et déposer 180 µl de chaque anti sérum dans son tube respectif. 5. Les élèves auront également besoin de micropipettes avec 10 cônes propres ou 10 pipettes de transfert pour la distribution des échantillons. Résultats Attendus. 7

8 Notes

9 Notes 9

10 Notes

11 Notes ÉQUIPEMENT PÉDAGOGIQUE SCIENTIFIQUE DIDACTIK CS SARREGUEMINES Cedex France Tél. : Fax :

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules TP2 La spécificité des anticorps Les anticorps sont des protéines sériques (= du sérum) de la famille des immunoglobulines. En présence d'un antigène (molécule reconnue comme non soi par l'organisme),

Plus en détail

Introduction au test ELISA

Introduction au test ELISA Introduction au test ELISA MD13793 Sommaire I. Composition du produit II. Accessoires nécéssaires III. Principe IV. Protocole V. Guide du professeur I. Composition du produit Cette expérience est destinée

Plus en détail

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS RAPPEL SUR LE SANG COMPOSITION éléments figurés plasma FONCTIONS transport régulation protection SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIGENES provoquent la formation d anticorps ANTICORPS

Plus en détail

Dosage d anticorps par le test Elisa

Dosage d anticorps par le test Elisa TP23 Dosage d anticorps par le test Elisa Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place, par la présence

Plus en détail

TP 15 Techniques d agglutination

TP 15 Techniques d agglutination TP 15 Techniques d agglutination Exemples étudiés : Sérodiagnostic de la syphilis, groupage sanguin. Les objectifs de cette séance : Réaliser les différentes techniques d agglutination Comprendre les différentes

Plus en détail

ScanGel ReverScan A1, B x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O x 5 ml

ScanGel ReverScan A1, B x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O x 5 ml ScanGel ReverScan A1, B 86790 2 x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O 86795 4 x 5 ml GLOBULES ROUGES TEST D ORIGINE HUMAINE POUR L ÉPREUVE SÉRIQUE DU GROUPAGE ABO IVD Tous les produits fabriqués et commercialisés

Plus en détail

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES Faits sur Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA (55% du sang) La partie liquide, jaunâtre du sang qui contient des électrolytes, nutriments et vitamines, hormones, facteurs de coagulation, et des

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance SANG et TRANSFUSION Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance Plan du cours Les groupes sanguins érythrocytaires Les examens immunohématologiques TRANSFUSION

Plus en détail

/43 Corrigé Carambolage sur la route!

/43 Corrigé Carambolage sur la route! Noms: /43 Corrigé Carambolage sur la route! Un carambolage monstre sur la route! Un incendie s est déclaré et l explosion d un réservoir d essence a fait plusieurs personnes blessées Les secours sont sur

Plus en détail

ScanGel ABO Complete/RH/K Duo x 24 cartes x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo

ScanGel ABO Complete/RH/K Duo x 24 cartes x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo ScanGel ABO Complete/RH/K Duo 86719 2 x 24 cartes 86709 2 x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo GELS FORMULES AVEC DES REACTIFS MONOCLONAUX D ORIGINE

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

ScanGel NEUTRAL Cartes Cartes

ScanGel NEUTRAL Cartes Cartes ScanGel NEUTRAL 86429 48 Cartes 86430 1080 Cartes GEL NEUTRE Epreuve sérique ABO, recherche d anticorps irréguliers, compatibilité IVD Tous les produits fabriqués et commercialisés par la société Bio-Rad

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : Principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 1 RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 2011-2014 2 MISE EN SITUATION Vous êtes IDE dans un service de soins intensifs de cardiologie.

Plus en détail

Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides.

Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides. Le sang Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides. Le constituant liquide du sang (environ 55% de la composition

Plus en détail

Esteban Gonzalez Département de biologie

Esteban Gonzalez Département de biologie Esteban Gonzalez Département de biologie Technique d aide aux personnes âgées et en perte d autonomie Département de Biologie, Cégep de Jonquière, 20012 2 LES ANALYSES SANGUINES Introduction La détermination

Plus en détail

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 CRÉATION REDACTION NOM FONCTION DATE Dr Monique Correspondante 2 avril 2005 MAIGNAN d Hémovigilance du CHU de Dr Marie-Pierre PUJOL Toulouse Correspondante d Hémovigilance du

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Hamdi BOUBAKER Généralités C est un traitement qui consiste à injecter le sang ou plutôt l un de ses constituants provenant de sujets sains appelés Donneurs à des malades qui

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins Les groupes sanguins Le sang est un liquide vital pour les animaux comme nous, les humains. Chez nous, le sang est rouge et l homme adulte en possède 4 à 6 litres. Il est transporté grâce aux battements

Plus en détail

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins Chap.4 LES GROUPES SANGUINS O B B O A A AB A B AB O O A A O AB AB Qu est-ce qu un groupe sanguin? Milieu extracellulaire Bi-couche de phospholipides membranaires Existence d antigènes membranaires érythrocytaires!

Plus en détail

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING SYSTEME ABO Dr Marie-José STELLING LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test( érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Spécificité des anticorps

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

Chapitre 3: L information génétique

Chapitre 3: L information génétique Chapitre 3: L information génétique Test ADN 3 suspects dont un coupable Mohamed Bernard Bertrand Analyse du sang prélevé sur la victime I- De l ADN aux caractères Mickaël vient d apprendre que son cousin

Plus en détail

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion TRANSFUSION IFSI SETE Promotion 2011-2014 Un peu d histoire d : 1492 : le pape Innocent VIII subit le premier traitement de cellules vivantes en buvant le sang de trois garçons de dix ans trois fois par

Plus en détail

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS LES CELLULES DU SNG ET LES GROUPES SNGUINS uts Connaître et identifier les différentes cellules du sang Démontrer le principe d'agglutination de la réaction g-c. Matériel Dispositif de prélèvement sanguin

Plus en détail

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est Les Groupes Sanguins Érythrocytaires Dr. Jean-Pierre RAIDOT EFS Grand-Est Mars 2017 Rappels immunologiques 1. «L identité biologique du SOI» : Composé de molécules spécifiques Génétiquement déterminées

Plus en détail

Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie. Neuchâtel

Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie. Neuchâtel Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie 1 Neuchâtel 04.11.2016 Support produits Il faut: 2 Support produits Il faut Des produits 3 Support

Plus en détail

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN INTRODUCTION Détermination du groupe sanguin ABO-Rh : examen essentiel à la sécurité transfusionnelle La réalisation exige le respect de

Plus en détail

Document 4 : Evolution du taux d anticorps d un individu suite à une vaccination contre le virus de l hépatite B

Document 4 : Evolution du taux d anticorps d un individu suite à une vaccination contre le virus de l hépatite B TP n 20 Le principe de la vaccination et l évaluation d une immunisation : le test ELISA Thème 3-A-3 Lors d une primo-infection, le système immunitaire produit des anticorps et des lymphocytes T cytotoxiques

Plus en détail

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS Fiche sujet - candidat La syphilis, maladie hautement contagieuse, est essentiellement transmise au cours des rapports sexuels et par voie transplacentaire. Il s'agit d'une maladie bactérienne causée par

Plus en détail

sang pour le confirmer». Questions : 1 M. Vanel a visiblement une infection. La phagocytose a-t-elle été efficace dans ce cas? Pourquoi?

sang pour le confirmer». Questions : 1 M. Vanel a visiblement une infection. La phagocytose a-t-elle été efficace dans ce cas? Pourquoi? Monsieur Vanel a très mal à la gorge depuis plusieurs jours, il se rend chez son médecin. Celui-ci l ausculte et touche les cotés de sa gorge juste sous les oreilles. Il lui dit «Vos ganglions sont très

Plus en détail

LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME

LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME Le Contrôle Ultime au Lit du Malade Pour augmenter la sécurité transfusionnelle en évitant les incompatibilités de groupe sanguin : Ayez le bon réflexe avec la Safety

Plus en détail

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE Sommaire Rappels des bonnes pratiques de la transfusion Définitions/Objectif Points clefs SAFETY TEST ABO Présentation du dispositif Technique d agglutination

Plus en détail

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Pr M. Ramaoun Service d hématologie / CTS CHU Béni Méssous

Plus en détail

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION Techniques étudiées : Mancini, outcherlony et l immunoélectrophorèse. Les objectifs de cette séance : Comprendre les différentes techniques d immunoprécipitation

Plus en détail

RECHERCHE D'UNE MOLECULE RESPONSABLE D'ALLERGIES DANS DES LAITS (VACHE SOJA)

RECHERCHE D'UNE MOLECULE RESPONSABLE D'ALLERGIES DANS DES LAITS (VACHE SOJA) Fiche sujet - candidat L ingestion par l Homme d une protéine, la β-lactoglobuline bovine (BLG), peut être responsable d allergies. Pour les personnes allergiques, il peut être recommandé de remplacer

Plus en détail

Test ultime au lit du malade

Test ultime au lit du malade Test de compatibilité au laboratoire Test ultime au lit du malade AHU Houda Romdhane CRTS Sousse Interprétation et validation des tests immunohématologiques 20 Octobre 2016 Tabarka Introduction La sécurité

Plus en détail

Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien

Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien Détermination des groupes sanguins DEA1.1+ ou DEA1.1- du chien Détermination des groupes sanguins A, B et AB du chat Matériel du

Plus en détail

Stand 6 : les groupes sanguins.

Stand 6 : les groupes sanguins. 22 Stand 6 : les groupes sanguins. 2 e groupe En 1900, le médecin viennois Karl Landsteiner fait une expérience. Avec du sang prélevé chez ses collaborateurs, il mélange aléatoirement les globules rouges

Plus en détail

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS)

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Transfusion recommandations Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Détermination groupe sanguin ABO Principe du groupage repose sur 2 épreuves : Globulaire qui détermine

Plus en détail

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt Remettre le sujet et le compte rendu à l examinateur à la fin de l épreuve. 1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt 1.1 Mise en suspension et filtration *En présence de l examinateur. Prélever une

Plus en détail

TP 14 Techniques d immunofluorescence.

TP 14 Techniques d immunofluorescence. TP 14 Techniques d immunofluorescence. Dépistage immunologique de la toxoplasmose par IFI Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique IFI. Manipuler un microscope à épifluorescence. Apprendre

Plus en détail

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier)

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier) IMMUNOLOGIE Exercice 1 On caractérise le système O par la présence ou l absence d à la surface des hématies. Dans le plasma, on note la présence ou l absence d.. Compléter le tableau suivant : A B O Exercice

Plus en détail

Chapitre 5 : les défenses de l organisme

Chapitre 5 : les défenses de l organisme Chapitre 5 : les défenses de l organisme Comment notre organisme se défend-il contre les contaminations ou les infections par les micro-organismes? I/ Plusieurs acteurs luttent contre les microbes. Voir

Plus en détail

Lymphocyte. Lymphocyte Activé

Lymphocyte. Lymphocyte Activé La réponse immunitaire humorale Substance étrangère La phagocytose Certains fragments, appelés ANTIGENES, sont sont présentés à la la surface membranaire du du macrophage Cellule présentatrice de l AG

Plus en détail

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM LE TEST ULTIME REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM Pré test : QUELQUES ERREURS Comptez les 4 erreurs 3 erreurs LE TEST ULTIME RAPPELS: REGLEMENTATION REALISATION REGLEMENTATION 1er texte: 15 Décembre

Plus en détail

Révision du système circulatoire

Révision du système circulatoire Collège Notre-Dame Date : Nom : Foyer : Révision du système circulatoire 1. En supposant que le nombre de plaquettes sanguines chez une personne soit anormalement peu élevé, quel problème pourrait en résulter?

Plus en détail

LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES. Bio Prétest 2 Corrigé

LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES. Bio Prétest 2 Corrigé LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES Bio-5065-2 Prétest 2 Corrigé Nathalie Levesque, Centre des 16-18 ans, Commission Scolaire Marie-Victorin, mai 2004 1. Le caractère récessif est représenté par

Plus en détail

Épreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales. Thème 3A2 L immunité adaptative. Le groupage sanguin ABO

Épreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales. Thème 3A2 L immunité adaptative. Le groupage sanguin ABO édusol accalauréat général Sciences de la vie et de la Terre nnale zéro Sciences de la vie et de la Terre Épreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales Thème 32 L immunité adaptative Sujet

Plus en détail

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900.

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900. 04.01.00. GROUPES SANGUINS Dr Deschamps 1 ) DEFINITION : a) Groupe : Ensemble d individus qui ont un caractère en commun et se distinguent ainsi des autres. b) Sanguin : Concerne une cellule ou une molécule

Plus en détail

Transfusion sanguine. 1. Rappels : Antigènes Anticorps Groupe sanguin RAI Compatibilité Bonnes Pratiques 2. L acte transfusionnel

Transfusion sanguine. 1. Rappels : Antigènes Anticorps Groupe sanguin RAI Compatibilité Bonnes Pratiques 2. L acte transfusionnel Transfusion sanguine 1. Rappels : Antigènes Anticorps Groupe sanguin RAI Compatibilité Bonnes Pratiques 2. L acte transfusionnel UE 4.4 S4 : «Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical» Transfusion

Plus en détail

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Allogreffes de CSH et transfusion Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Recommandations HAS novembre 2014 PSL irradiés: à partir de 7 jours avant un prélèvement de cellules souches hématopoïétiques. Si greffe:

Plus en détail

Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif

Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif Société Tunisienne de Biologie Clinique Journée de formation La sécurité tranfusionnelle Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif Dr Manel Chaâbane MCA en Hématologie

Plus en détail

05_I7_B_Pro_03.doc I7- Immunologie Fiche sujet - élève RECHERCHE D ANTICORPS ANTI-BSA (ALBUMINE DE SERUM DE BŒUF) PAR L'UTILISATION DU TEST ELISA

05_I7_B_Pro_03.doc I7- Immunologie Fiche sujet - élève RECHERCHE D ANTICORPS ANTI-BSA (ALBUMINE DE SERUM DE BŒUF) PAR L'UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - élève L organisme réagit à l introduction d un élément étranger par la production d anticorps. On cherche à déterminer si un lapin a été contaminé par un élément étranger. On utilise pour

Plus en détail

LE TEST D IMMUNODIFFUSION OU TEST D OUCHTERLONY : RECHERCHE D UN ANTIGÈNE VERSION «PRODUITS DE SUBSTITUTION»

LE TEST D IMMUNODIFFUSION OU TEST D OUCHTERLONY : RECHERCHE D UN ANTIGÈNE VERSION «PRODUITS DE SUBSTITUTION» Fiche sujet - élève A des fins expérimentales, des lapins reçoivent par injections un antigène. Ils produisent alors des anticorps spécifiques contenus dans leur sérum et qui peuvent être mis en évidence

Plus en détail

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps.

Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps. Immunologie Clinique Le but de l'immunologie clinique est, le plus couramment, de détecter les réponses en anticorps ou de détecter les réponse cytotoxiques du corps. I_ Réaction antigène/anticorps en

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit le questionnaire

Plus en détail

Immunologie. Kit test immunodétection principe ELISA (24 tests) Réf : Français p 1. Version : 6106

Immunologie. Kit test immunodétection principe ELISA (24 tests) Réf : Français p 1. Version : 6106 Français p 1 Version : 6106 Kit test immunodétection principe ELISA (24 tests) 1 Introduction Prêt à l emploi, pas de préparation ni matériel spécifique Une simple dilution à l eau déminéralisée des réactifs

Plus en détail

INFO PATIENTS. Tout savoir sur la transfusion sanguine

INFO PATIENTS. Tout savoir sur la transfusion sanguine Tout savoir sur la transfusion sanguine POUR MIEUX COMPRENDRE LA TRANSFUSION Il se peut que votre état de santé nécessite une transfusion de sang. La transfusion n est pas un geste anodin même si tout

Plus en détail

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2012 Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Année DF, NSE, CP, FR, GD

Année DF, NSE, CP, FR, GD Année 2010-2011 DF, NSE, CP, FR, GD Où sont localisés les antigènes du système ABO? Que définissent-ils dans le système ABO? Les antigènes du système ABO : Détectés au niveau de la membrane cellulaire

Plus en détail

Les différents produits sanguins et leurs principales indications

Les différents produits sanguins et leurs principales indications Les différents produits sanguins et leurs principales indications Dr Frédéric JOYE Comité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance (CSTH) Produits Sanguins thérapeutiques Produits sanguins thérapeutiques

Plus en détail

Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus

Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus I. Introduction 1. Principe La réaction antigène-anticorps lorsqu'elle met en œuvre

Plus en détail

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS LES GROUPES SANGUINS Le sang est considéré comme étant un tissu liquide qui a une composition cellulaire identique d un individu à un autre, pour laquelle existe une variabilité des divers éléments du

Plus en détail

STOCKAGE DES REACTIFS...

STOCKAGE DES REACTIFS... PROTOCOLE DÉTAILLÉ 1. INTRODUCTION. page 2 2. COMPOSITION DU KIT.. page 2 3. STOCKAGE DES REACTIFS... page 2 4. EQUIPEMENTS ET MATERIELS REQUIS (NON FOURNIS DANS LE KIT).. page 3 5. PRECAUTIONS D EMPLOI...

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : Page 1/6 Kit Ouchterlony de substitution Méthode de double diffusion Réf. IMSUB A RECEPTION DU COLIS : þ Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous þ Stocker les articles du colis dans les bonnes

Plus en détail

Sciences de la vie et de la terre( 2011)

Sciences de la vie et de la terre( 2011) Lycée Darlamen Prof : Najei+Cherni+Mani Devoir de synthèse N 2 Sciences de la vie et de la terre( 2011) Niveau : 4 ème Sc Exp 1+2+3 Durée : 3 heures coefficient : 4 PREMIERE PARTIE : (A/ 4 points B/ 4

Plus en détail

Infos transfusion LA TRANSFUSION SANGUINE. Ce qu il est important de savoir. A quoi sert une transfusion sanguine, et

Infos transfusion LA TRANSFUSION SANGUINE. Ce qu il est important de savoir. A quoi sert une transfusion sanguine, et Infos transfusion LA TRANSFUSION SANGUINE Malgré les moyens mis en œuvre pour épargner les pertes sanguines, la réalisation d une intervention chirurgicale nécessite parfois la transfusion de produits

Plus en détail

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00 Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion Semaine : n 7 (du 19/10/15 au 23/10/15) Date : 21/10/2015 Heure : de 9h00 à 10h00 Professeur : Pr. Tagzirt Binôme : n

Plus en détail

Item 178 : Transfusion sanguine et produits dérivés du sang (Évaluations)

Item 178 : Transfusion sanguine et produits dérivés du sang (Évaluations) Item 178 : Transfusion sanguine et produits dérivés du sang (Évaluations) Date de création du document 2009-2010 QCM QUESTION 1/15 : La déclaration d'une mauvaise tolérance à une transfusion doit être

Plus en détail

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire Remettre le sujet et le compte-rendu à l examinateur à la fin de 1 t?preuve. 1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire 1.1 Sédimentation du sang par centrifugation Vous disposez de 2 ml

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION

MINISTERE DE L EDUCATION MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2013 S U J E T DNB SVT G13-45 SÉRIE GÉNÉRALE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 45 minutes COEFFICIENT : 1 NB DE PAGE(S)

Plus en détail

ScanGel Anti-IgG Cartes Cartes

ScanGel Anti-IgG Cartes Cartes ScanGel Anti-IgG 86437 48 Cartes 86438 1080 Cartes GEL FORMULE AVEC UNE ANTIGLOBULINE ANTI-IgG POLYCLONALE Recherche d Ac irréguliers, compatibilité, phénotypage érythrocytaire IVD Tous les produits fabriqués

Plus en détail

LE TEST D IMMUNODIFFUSION OU TEST D OUCHTERLONY : RECHERCHE D UN ANTIGÈNE

LE TEST D IMMUNODIFFUSION OU TEST D OUCHTERLONY : RECHERCHE D UN ANTIGÈNE Fiche sujet - candidat A des fins expérimentales, des lapins reçoivent par injections un antigène. Ils produisent alors des anticorps spécifiques contenus dans leur sérum et qui peuvent être mis en évidence

Plus en détail

Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale

Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale Elisabeth Rouveix Réunion AES corevih idf ouest et nord décembre 2013 Introduction TROD : Test Rapide d Orientation

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Comment notre corps peut-il lutter contre l infection? I/ Les micro-organismes sont généralement rapidement digérés par des phagocytes. Voir activités du livre p.

Plus en détail

L ÉTUDE DE CAS LE RÉSEAU DE L INFORMATION NUMÉRO 1 LES MANCHETTES VOS VEDETTES CINÉMA TVZ VOS ÉMISSIONS INFORMATION

L ÉTUDE DE CAS LE RÉSEAU DE L INFORMATION NUMÉRO 1 LES MANCHETTES VOS VEDETTES CINÉMA TVZ VOS ÉMISSIONS INFORMATION L ÉTUDE DE CAS LE RÉSEAU DE L INFORMATION NUMÉRO 1 VOS VEDETTES VOS ÉMISSIONS CINÉMA TVZ INFORMATION LES MANCHETTES Le prix de l essence grimpe Un tragique accident ferroviaire La population privée d électricité

Plus en détail

NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX

NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX Qu est-ce que les anticorps? Les anticorps sont en quelque sorte les sentinelles de l organisme. Ils circulent dans le sang à la recherche

Plus en détail

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le 8 octobre 1990 Le Ministre de la Santé publique et

Plus en détail

Génératrice de bicyclette démontée et démontable 00908

Génératrice de bicyclette démontée et démontable 00908 Génératrice de bicyclette démontée et démontable 00908 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK DACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax

Plus en détail

ARRETE du. fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire

ARRETE du. fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la santé et des sports NOR : ARRETE du fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire La ministre de la santé

Plus en détail

Chromosome 6: Région HLA

Chromosome 6: Région HLA Transplantation rénale Bilan d Histocompatibilité C Suberbielle Boissel Laboratoire Régional d Histocompatibilité PARIS Chromosome 6: Région HLA DP DQ DR 21oh C4 Bf C2 hsp TNF B C A HLA Classe II 32 gènes

Plus en détail

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS Fiche d auto-contrôle N 1 : PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS VERIFICATION IDENTITE RENSEIGNEMENTS PRIS SUR ANTECEDENTS TRANSFUSIONNELS (transfusion récente? injection de gamma-anti-d.) ETIQUETAGE DES TUBES

Plus en détail

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion Les Groupes Erytrocytaires La transfusion IFSI La croix rouge Mai 2011 Dr karim Boudjedir INTRODUCTION Qu est qu un groupe sanguin? Qu est qu un groupe érythrocytaire? Combien sont-ils actuellement? Qu

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr Marie DAUTEL Hématologie biologique Laboratoire du CH de Cholet ACNBH Agrément FMC N 100 168 41 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Toulouse, 24-28 septembre 2012 DECLARATION D INTERET

Plus en détail

Notice. Kit SANG NOTICE. I Composition

Notice. Kit SANG NOTICE. I Composition 1 Notice Kit SANG Réf. 7485 I Composition Ce kit comporte cinq lames de sang humain ou d animaux : - lame de sang humain, - lame de sang de poisson, - lame de sang d oiseau, - lame de sang de batracien,

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins TOUT SAVOIR SUR LE SANG Chaque année, plus de trois millions de dons de sang sont effectués en France, ils permettent de soigner un million de malades par an. Les produits sanguins sont utilisés pour répondre

Plus en détail

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004 Hémovigilance Q. Verwacht Ph. Baele Avril 2004 HEMOVIGILANCE Système de surveillance et d alerte depuis la collecte du sang jusqu au suivi du patient transfusé MISSIONS Collecter les effets inattendus

Plus en détail

Bain-marie thermostaté 13723

Bain-marie thermostaté 13723 Présentation Bain-marie thermostaté 13723 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98 45 91 E-mail

Plus en détail

- Vu la loi n du 16 Février 1985 relative à la protection et à la promotion de la santé modifiée et complétée,notamment son article 158 ;

- Vu la loi n du 16 Février 1985 relative à la protection et à la promotion de la santé modifiée et complétée,notamment son article 158 ; Arrêté du 24 Mai 1998 fixant la liste des Matériels et Consommables nécessaires pour le fonctionnement des Structures chargées de la Transfusion Sanguine. Le Ministre de la Santé et de la Population ;

Plus en détail

Compteur électrique monophasé 08882

Compteur électrique monophasé 08882 Compteur électrique monophasé 08882 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK DACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98 45 91 E-mail

Plus en détail

Qu est-ce qu un gène?

Qu est-ce qu un gène? Qu est-ce qu un gène? Voir activité 1. Chaque chromosome comporte des milliers de gènes. Un gène est une partie d un chromosome (ou une partie de l ADN) qui détermine la formation d un caractère héréditaire.

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Janvier 2015 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

PERCEPTION ETHIQUE, DEONTOLOGIQUE ET JURIDIQUE DE LA TRANSFUSION SANGUINE EN COTE D IVOIRE. D

PERCEPTION ETHIQUE, DEONTOLOGIQUE ET JURIDIQUE DE LA TRANSFUSION SANGUINE EN COTE D IVOIRE. D PERCEPTION ETHIQUE, DEONTOLOGIQUE ET JURIDIQUE DE LA TRANSFUSION SANGUINE EN COTE D IVOIRE. D Konate S.; Sekongo Y.M. ; Abisse A.; Kouamenan S.; Yao K.D.; Kabore S.; N Guessan Centre National de Transfusion

Plus en détail

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme Chapitre 2 La réponse immunitaire Bactéries, virus et autres microorganismes de l environnement pénètrent à tout moment dans notre corps, le plus

Plus en détail

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Type and Screen Test de compatibilité (plasma du receveur

Plus en détail