Catalogue Clé en main

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Catalogue Clé en main"

Transcription

1 Catalogue Clé en main Collectivités, CE, Services, Evènementiel, Grande distribution Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014

2 GÉNÉRALITÉS

3 Généralités Formule 100% 25 m² 1. Borne d accueil de l espace éducatif 2. Panneau introductif à la thématique 3. Mini exposition sur la thématique 4. 2 Tables pédagogiques (3 activités ou 2 activités + 1 diététicienne ) 5. Supports des livrets pédagogiques

4 Généralités Formule Allégée 15 m² 1. Borne d accueil de l espace éducatif 2. Panneau introductif à la thématique 3. Table pédagogique (1 activité) 4. Supports des livrets pédagogiques

5 Généralités Grille tarifaire ( à t it r e in d ic a t if, d e s f o f a it s s u r m e s u r e p o u r r o n t ê t r e é t a b lis ) Animation (hors livret pédagogique) 1 jour semaine 9h30/12h30 14h/18h (lu, ma, mer, je ou ve) 1 jour week-end 7h (sam, dim) Forfait 21h (semaine)*** Forfait 35h (semaine)*** Forfait 42h (lu, ma, mer, je, ve et sam)*** Forfait 84h (12 jours semaine 1 fs/mois sur 18 mois)*** Forfait 126h (6 mer, ve, sam 1 fs/mois sur 1 an tous les 2 mois)*** 100% 1 médiatrice (prix HT*) 100% 1 méd. + 1 diét.ou 1 méd. (prix HT*) Allégé 1 médiatrice (prix HT*) 810 ** 1230 ** 540 ** 875 ** 1330 ** 590 ** 1635 ** 2865 ** 1270 ** 2255 ** 4145 ** 1835 ** 2700 ** 4995 ** 2020 ** 5280 ** 9815 ** 4345 ** 8735 ** ** 7165 ** 5 *Frais de déplacement offert en région Auvergne Déplacement en sus hors région Auvergne **Frais d hébergement en sus selon localité de l action ***Programme d ateliers pour un forfait, identique selon un parcours défini conjointement (santé, origine des produits ou patrimoine)

6 Généralités Grille tarifaire ( s u it e ) ( à t it r e in d ic a t if, d e s f o f a it s s u r m e s u re p o u r ro n t ê t r e é t a b l is ) Livrets pédagogiques (plié au format A5, impression brillante, 4/4 couleurs) On y retrouve des encarts thématiques, des jeux et recettes Un pack de 100 est systématiquement ajouté au devis animation. 100 unités 60 HT 500 unités 70 HT 1000 unités 85 HT 2500 unités 120 HT 5000 unités 150 HT 6 La matière première alimentaire pourra être fournie par la structure d accueil pour des questions de sécurité sanitaire.

7 - Ensemble des processus éducatifs basés sur la valorisation des cultures, pratiques et processus culinaires locaux, nationaux et internationaux. - Ensemble des processus éducatifs basés sur la découverte des perceptions sensorielles procurées par les aliments, qui vise leur appréhension au-delà d une réponse dichotomique et normative de type «bon / mauvais».

8 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Par exemple, le Cresna vous conseille cette animation lors de la Fête de la gastronomie 27 et 28 septembre 2014 La semaine du goût 13 au 19 octobre Activité 1 - Expérimentation 1 ex pé r i men tation pa r sens pe r met au x pa rt ic i pa nt s de c omprendr e l i mp li ca ti on de ses o r g a n e s s e n s o r i e ls d a n s un c o n t e x t e a l i m e n t ai re. P r od u its valor is és : s ur d e ma n d e ( gé né r al is te, f ruit s et lé g u mes, miel s, c h oc ol at s, pains ou f r o mages ) Activité 2 Atelier ludo-éducatif Les p a r t i c i p an ts d é c o u v r i ront l e s p r o d u i ts du t e r r o i r à t r a v e r s un jeu d a s s o c i a t i on. P r o d u i t s v a l o r i s és : produits du t e r r o i r r é g i o n a u x ou nationaux Va r i a n t e : p l a t s du monde, f r u i t s e x o t i q u e s, pains du monde, f r o mage du monde Activité 3 Dégustation commentée Les pa rt ic ip a nt s c o nst r ui ront une cart e de verba li s at io n suit e à un e dé g us tation. La médiatrice les a c c o mpagnera l o r s de leurs d é c o u v e r tes s e n s o r i el le s. P r o d u i t s v a l o r i s és : produits du t e r r o i r r é g i o n a u x ou nationaux Va r i a n t e : f r u i t s e x o t i q u es, p a i n s, f r o mages, miels, c h o c o l a t s, t h é s, é p i c e s Activité 4 ( f o r mule 100% u n i q u e ment ) Démonstration culinaire et/ou atelier cuisine participatif Des b o u c h é e s s e r o n t p r é p a r é e s p a r l a médiatrice a v e c l a i de possible des p a r t i c i p an ts. S u i v r a u n e d é g u s t a t io n d e s mets proposés. Va l o r i s at io n d e s p r o d u i t s d u t e r r o i r, n a t i o n a u x, i n t e r n a tion a ux ( d i f f é r en ts n i v e a u x s e l o n v o l o n t é d e l a structure : pas c h e r / r a pi d e, p l u s s o p h i s t iq ué )

9 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( s u i t e ) ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Le Cresna vous conseille cette animation lors de la Fête de la science 29 septembre au 19 octobre 2014 Activité 5 Atelier cuisine scientifique To u t au l o ng de la j ou rnée, le s pa rt ic i pa nt s d éc o uv riront le s secr et s d es r éa ct ion s m ol é cul ai r es se trouv an t de rr i èr e d es p l ats conn u s : mayon n a is e, œ uf au p la t, p op c o r n, meringue, la peau de lait, le b e u r r e c l a r i f i é Activité 6 Atelier créatif (supplément possible pour matériel si pas dans le magasin) Les pa rt ic ip a nt s p a rt ic ip er on t à la c réat io n d u n ob j et, o ut il en li e n a v ec la t h é matique c h o i s i s E x e mpl e s : s ac h ets de b ai ns, e a ux de sent e ur s, h ui le s al i ment a ir es a romatiq ue s, b e u r r e s a r o matisés, mini o r g u e s à odeurs 9

10 - Ensemble de processus éducatifs basés sur les connaissances nutritionnelles actuelles, qui vise à modifier les comportements alimentaires dans le sens de prises alimentaires ajustées aux besoins de chaque individu.

11 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Activité 1 - Expérimentation 1 e xpériment at i on pa r s e ns pe r met a ux p ar ticipan ts de comprendr e l impl icat ion de ses o r g a n e s s e n s o r i e ls dans un c o n t e x t e a l i mentaire. P r od u its v al or i sés : s ur d e man d e (un gr ou p e d al i ment s : fruits, l é gu mes, fromage s, l a i t s, p a i n s, c é r é a l e s, ) Activité 2 Atelier ludo-éducatif Les p art i cipa nt s d éc o uv riront l es g ro up es d al imen t s et l éq ui lib r e ali m en taire à t r a v e r s un jeu d a s s o c i a t io n. Activité 3 Atelier ludo-éducatif Les p a r t i c i p an ts d é c o u v r i ront l e s p l a n t e s a g r i c o l es d e n o s r égions et l eurs i n t é r ê t s n u t r i t io n ne l s p a r différen ts j e u x. Activité 4 Atelier ludo-éducatif Les p a r t i c i p an ts d é c o u v r i ront l e sucre e t l e s p r o d u i ts s u crés au t r avers de d i f f é r e nt s j e u x. U n a c c e n t s e r a p o r t é p a r t i c u li è rement s u r l a quantité d e s u c r e p r é s e n t e d a n s c e r t a i n s a l i ments ( s o d a s, g o û t e r s, f r u i t s, l é g u mes ). 11 Activité 5 Atelier ludo-éducatif L e s p a r t i c i p an ts d é c o u v r i ront l i n t é r ê t n u t r i t io n ne l d e s d i ff é r e nts r e p a s d e l a j o u r n é e. U n f o c u s s e r a r é a l i s é s u r l e petit d é j e u n e r. Va r i a n t e : E q u i l i b r e a l i mentaire e t E t i q u e t tes n u t r i t i on n el le s

12 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Activité 6 ( f o r mule 100% u n i q u e ment ) Démonstration culinaire et/ou atelier cuisine participatif Des b o u c h é e s s e r o n t p r é p a r é e s p a r l a médiatrice a v e c l a i de possible des p a r t i c i p an ts. S u i v r a u n e d é g u s t a t io n d e s mets proposés. Va l o r i s at io n d u n groupe d a l i ment ( d i f f é rent s n i v e a u x s e l o n v o l o n t é d e la s t r u c t u re : p a s c h e r / r a p id e, p l u s s o p h i s t iq u é ) Va r i a n t e : p e t i t d é j e u n e r, g o û t e r, s a l a d e, s o u p e s, milk - s h a k e, l a s s i s Activité 7 Dégustation commentée Les pa rt ic ip a nt s c o nst r ui ront une cart e de verba li s at io n suit e à un e dé g us tation. La médiatrice les a c c o mpagnera l o r s de leurs d é c o u v e r tes s e n s o r i el le s. P r od u its valor is és : e a ux min é rales, p rodu it s la it ie rs, miels, choc olats, fr ui ts de s a i s o n, p a i n s, l é g u mes a n c i e n s, v i a n d e s Activité 8 Atelier diététique Une d ié téticie nn e n ut r it io nn i st e e st à votre é cout e. Ve nez f ai re un sort aux i dées r e ç u e s c o n c e r n an t l é q u i l i b r e a l i mentaire! Un petit bilan i n d i v i d ue l s e r a r é a l i s é. 12

13 - Ensemble des processus éducatifs basés sur la connaissance de l'aliment (origine, production ) qui permettent la transmission des savoir-faire alimentaires, implicites et explicites, des groupes sociaux auxquels appartient l'individu. - Ensemble des processus éducatifs visant à saisir la complexité de la relation de l homme avec ce qui l entoure, cela dans un contexte alimentaire.

14 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Par exemple, le Cresna vous conseille cette animation lors de la Semaine du développem ent durable 1 er au 7 avril 2015 Activité 1 - Expérimentation 1 e xpériment at i on pa r s e ns pe r met a ux p ar ticipan ts de comprendr e l impl icat ion de ses o r g a n e s s e n s o r i e ls dans un c o n t e x t e a l i mentaire. P r od u its valor is és : s ur de man d e ( un gr o up e d a l i ments : fruit s de s ai son, lé g u mes de saison, l é g u mes a n c i e n s, f r u i t s e x o t i q u es ) Activité 2 - Expérimentation Les p a rt ic ip a nts d éc ou vr i ront l é co sy st è me jard in au trav er s di ff ér en tes e x p é r i mentat io n. P r o d u i t s v a l o r i s és : la vie s o u s nos pieds, la vie d u n e plante Activité 3 Atelier ludo-éducatif Les p a r t i c i p an ts d é c o u v r i ront les 4 saisons au t r a v e r s de produits a l i mentaires. Va r i a n t e : f o c u s s a i s o n n a l it é des f r u i t s et légumes Activité 4 Atelier ludo-éducatif D é c o u v e r te d e divers p o l l i n isat eu rs d u monde v é g é t a l e t d u rôle d e l a pollinisat io n d a n s l a v i e d u n e p l a n t e. Va r i a n t e : Les abeilles 14

15 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Activité 5 Atelier ludo-éducatif L a participa nt s s e r o n t s e n s i b i l i sés à différen ts g e s t e s p e r mettant d e p a r t i c i p er, à sa manière, à la lutte c o n t r e l e g a s p i l lage a l i m e n t ai re. Va r i a n t es : le gaspillag e a l i mentaire d a n s l a c h a î n e d e production a l i mentaire, l a c h a î n e d u f r o i d, l e rangement d e s c o u r s e s Activité 6 Atelier ludo-éducatif Les p a rt ic ip a nts d éc o uv riron t la fi li èr e Bio et l i mpact sur la sant é de l e n v i r o n n e ment. Activité 7 Voyage sensoriel G r âc e à un j ar din mo bi le, le s p a rt ic ip a nts d éc ou vr i ron t en s 'a musant et en e x pé r i men tant l i mplication de le u rs 5 s en s d an s l é cosy stème j ar di n. L a cc e nt s er a p o r t é s u r les c o u l e u r s et saveurs du jardin. Activité 8 ( f o r mule 100% u n i q u e ment ) Démonstration culinaire et/ou atelier cuisine participatif D e s b o u c h é e s s e r o n t p r é p a r é e s p a r l a médiatrice a v e c l a i d e p o s s i b l e d e s p a r t i c i p an ts. S u i v r a u n e d é g u s t a t io n d e s mets proposés. Va l o r i s at io n d e produits d e s a i s o n Va r i a n t e : c u i s i n e 0 gaspi, c u i s i n e d e s r e s t e s 15

16 Activités Stand en continu au choix selon le format stand retenu ( f l a s h ou a n im a t io n s d u r é e d é t e rm in é e au c h o ix ) Activité 9 Dégustation commentée Les pa rt ic ip a nt s c o nst r ui ront une cart e de verba li s at io n suit e à un e dé g us tation. La médiatrice les a c c o mpagnera l o r s de leurs d é c o u v e r tes s e n s o r i el le s. P r od u its v a lo risés : pr o du it s de sais o n, p rodu it s i ss us de l a gr ic ul ture bi ol o gi q ue, miels. Activité 10 Atelier créatif (supplément possible pour matériel si pas dans le magasin) Les pa rt ic ip a nt s p a rt ic ip er on t à la c réat io n d u n ob j et, o ut il en li e n a v ec la t h é matique E x e mples : pluviomètre, mini h ô t e l à insecte, godet p o t a g e r 16

17

18 Le Cresna M É T H O D O L O G I E 18

19 Pour réserver une date, Pour développer un projet Delphine FAUCON Responsable des partenariats Cresna 277 rue de l Oradou Clermont-Ferrand Tel./Fax :

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Stages Séjours vacances

Stages Séjours vacances Stages Séjours vacances Enfants, Adultes Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS 3 Le Cresna Généralités 4 Stages Séjours vacances 1 formatrice Déli Sciencement

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

d i s t r i b u t i o n n o t e d i n t e n t i o n c a l e n d r i e r s l é q u i p e l e P h a r e p r o j e t s e n c o u r s

d i s t r i b u t i o n n o t e d i n t e n t i o n c a l e n d r i e r s l é q u i p e l e P h a r e p r o j e t s e n c o u r s 3 d i s t r i b u t i o n 4 v e r s d e n o u v e a u x p r o c e s s u s d é c r i t u r e p o u r l e s j e u n e s p u b l i c s 5 u n e h i s t o i r e c o m m e p o i n t d e d é p a r t 6 n o t e

Plus en détail

LE NOUVEAU SPECTACLE D OLIVIER LETELLIER MAR PALAIS DES CONGRÈS DE SAINT RAPHAËL THÉÂTRE 30

LE NOUVEAU SPECTACLE D OLIVIER LETELLIER MAR PALAIS DES CONGRÈS DE SAINT RAPHAËL THÉÂTRE 30 THÉÂTRE J E U D I 30 MAR 2017 LE NOUVEAU SPECTACLE D OLIVIER LETELLIER PALAIS DES CONGRÈS DE SAINT RAPHAËL crédits et licences : DR 1-1050589, 1-1050596, 1-1050592, 2-1050593, 3-1050594 W W W. A G G L

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaireretoursommaire Focus F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y Editorial > Projet s : é v o l u t ion

Plus en détail

3 CREATIONS AUTONOMES. écrites au plateau par Catherine Verlaguet, Magali Mougel et Sylvain Levey. mise en scène Olivier Letellier

3 CREATIONS AUTONOMES. écrites au plateau par Catherine Verlaguet, Magali Mougel et Sylvain Levey. mise en scène Olivier Letellier 3 CREATIONS AUTONOMES écrites au plateau par Catherine Verlaguet, Magali Mougel et Sylvain Levey mise en scène Olivier Letellier d a n s l e cadr e du pr ojet «écr it ur es d e platea u à d est in a tion

Plus en détail

= Le hameau des Bries

= Le hameau des Bries èc è kè = j 6 N c c c c ; c c 3 6 è k c c 7 D j = c - c èc j c O c îc c cc c 3 D c c c = c 7 è f c f èc c fc cc c c c èc c c c c c = èc c ù c f c c c f ù = D c -f c c c f c c f c c f = c j c c c c T Hô

Plus en détail

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e DECOUVRIR LA BIBLE N 9 M a n o n G i r a u d D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e Découverte historique et exégétique des prophètes Isaïe et Jérémie, accompagnée

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D TITRE : Pollutions Electromagnétiques Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

Al b e r t C o h e n : ( / ) é c r i v a i n d o r i g i n e j u i v e, n é e n G r è c e,

Al b e r t C o h e n : ( / ) é c r i v a i n d o r i g i n e j u i v e, n é e n G r è c e, S é q u e n c e 2 : E x p l o r e r l e s r é c i t s d e n f a n c e e t d a d o l e s c e n c e e n t r e a u t o b i o g r a p h i e e t f i c t i o n S é a n c e 2 : E t u d i e r l a f i g u r e d

Plus en détail

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé»

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Tebenkova Svetlana - Natixis 2008 J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Fo nds d I nves tis s em ent et de D évelo ppem ent des P a rtena ria ts

Plus en détail

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX Une initiative de l ARS du Limousin voulue par son Directeur Général LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX "forum" d'expression des attentes des usagers et de leurs représentants concernant la

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

Apprentissage par Renforcement Développemental en Robotique Autonome

Apprentissage par Renforcement Développemental en Robotique Autonome Apprentissage par Renforcement Développemental en Robotique Autonome Luc Sarzyniec, Olivier Buffet, Alain Dutech To cite this version: Luc Sarzyniec, Olivier Buffet, Alain Dutech. Apprentissage par Renforcement

Plus en détail

ACI sécurité informatique KAA (Key Authentification Ambient)

ACI sécurité informatique KAA (Key Authentification Ambient) ACI sécurité informatique KAA (Key Authentification Ambient) Samuel Galice, Veronique Legrand, Frédéric Le Mouël, Marine Minier, Stéphane Ubéda, Michel Morvan, Sylvain Sené, Laurent Guihéry, Agnès Rabagny,

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL

Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL Ludovic Tanguy, Cécile Fabre To cite this version: Ludovic Tanguy, Cécile Fabre. Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P L O R E Z L E S M I L L E E T U N E F AC E T T E S D E L A G AS T R O N O M I E E N D É C O U V R AN T M AÎ T R E & C H E F T R AI T E U R S, S Y N O N Y M E D E R AF

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses

Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses Christina Lomparski To cite this version: Christina Lomparski. Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses. Immunology.

Plus en détail

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire ARTICLE 1 : DÉFINITION 1.1 : Organisation 1.2 : Programme de l épreuve 1.3 : Comité d honneur 1.4 : Comité d organisation 1.5 : Secrétariat 1.6 : officiels ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement

Plus en détail

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée Le vélo imaginaire D es s ine v él o ui Si j'étais... rep rés te ton U ne éta t Si j'étais... p ièc e v él o, je s era is... Un p a nnea u rtier, je s era is... d' â me feuil C ha c ra y ons C ha v él

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

Gestion des Risques dans les Infrastructures VoIP

Gestion des Risques dans les Infrastructures VoIP Gestion des Risques dans les Infrastructures VoIP Oussema Dabbebi To cite this version: Oussema Dabbebi. Gestion des Risques dans les Infrastructures VoIP. Réseaux et télécommunications [cs.ni]. Université

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 7 AVRIL 2010

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 7 AVRIL 2010 1 VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 7 AVRIL 2010 La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r b a n

Plus en détail

Depuis 1968 au service des familles 24h/24-7js/7. Cercueils, capitons, urnes et accessoires.

Depuis 1968 au service des familles 24h/24-7js/7. Cercueils, capitons, urnes et accessoires. Depuis 1968 au service des familles 24h/24-7js/7 Cercueils, capitons, urnes et accessoires. Date application 26/05/2016 KEOPS 190 Modèle exposé à Gençay Forme coffre, épaisseur 22 mm, Chêne massif, Teinte

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

Début d une vie. PROGRAMME CULTUREL d éducation nutritionnelle. parrainé par. à destination des futurs et jeunes parents

Début d une vie. PROGRAMME CULTUREL d éducation nutritionnelle. parrainé par. à destination des futurs et jeunes parents PROGRAMME CULTUREL d Expertise et Médiation autour de l Alimentation Début d une vie parrainé par à destination des futurs et jeunes parents Edition 2012 Le mot du parrain Depuis 1997, Babymoov, marque

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Les medias : PRESSE et RADIO

Les medias : PRESSE et RADIO Les medias : PRESSE et RADIO La presse Origine et définition; Le terme «presse» tire son origine de la presse qui était utilisée à l époque de l imprimerie. la presse écrite désigne l ensemble des moyens

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Institut Régional du Goût Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Institut Régional du Goût Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes Institut Régional du Goût Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes DOSSIER DE PRESSE PRÉSENTATION DE L INSTITUT RÉGIONAL DU GOÛT Vendredi 20 mai 2016 de 10h à 12h Hall 3 Salle 303 Salon de l Agriculture Aquitaine,

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël»

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël» REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël» ARTICLE 1 so t I - pr s l o t r n s tr ont l s so l st s tu Avenue Georges Clemenceau 92000 Nanterre France, inscrite sous le numéro RCS Nanterre B 391 144 300,

Plus en détail

LES ARMATURES AFCAB M A R Q U E N A T I O N A L E DE C O N F O R M I T E AUX N O R M E S

LES ARMATURES AFCAB M A R Q U E N A T I O N A L E DE C O N F O R M I T E AUX N O R M E S LES ARMATURES O R G A N I S M E C E R T I F I C A T E U R O R G A N I S M E M A N D A T É ASSOCIATION FRANCAISE de CERTIFICATION des ARMATURES du BETON AFCAB M A R Q U E N A T I O N A L E DE C O N F O

Plus en détail

D.O.S. Le PREFET. Le MAIRE

D.O.S. Le PREFET. Le MAIRE Le Binôme D.O.S. / C.O.S. Lors d un événement accidentel nécessitant l intervention de moyens publics de secours, qu il soit contenu dans les limites de l établissement ou non, le régime de droit commun

Plus en détail

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts. , rue de la Louvière - 7810 RAMBOUILLET Tél. : 01 4 57 11 55 - Fax : 01 0 41 15 8 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.com Notice d utilisation Primor 1000 / 000 / 010 / Niveau 5 Table des matières

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

à Meyerbeer Près du fleuve étranger d après le psaume 136 ( Super Flumina Babylonis ) Andante ( = 50) f pp cresc. cresc. Piano dolce cresc.

à Meyerbeer Près du fleuve étranger d après le psaume 136 ( Super Flumina Babylonis ) Andante ( = 50) f pp cresc. cresc. Piano dolce cresc. Meyerbeer Près uve étrnger d rès ume 16 ( uer Flumin bynis ) Chrs Gounod (11-19) Pros :. Quételrt 4 4 ndnte ( = 50) Pino csc. csc. 7 dol 1 19 tr 24 csc. 2 0 uve uve uve uve s s s s som ls ls ls ls 7 sis,

Plus en détail

ACTIVITE 3 : l action des UV sur des gènes de levures

ACTIVITE 3 : l action des UV sur des gènes de levures ACTIVITE 3 : l action des UV sur des gènes de levures Vous savez e t e nt e ndez souve nt que : - de s mut at ions spont anée s se f ont lors de la ré plicat ion de l ADN - le s UV peuve nt ê t re néf

Plus en détail

Menus des fêtes (DI SPONI BLE À P ARTI R DU 23 NOVEM BRE JUSQU AU 24 DÉCEM BRE 2015 )

Menus des fêtes (DI SPONI BLE À P ARTI R DU 23 NOVEM BRE JUSQU AU 24 DÉCEM BRE 2015 ) Menus des fêtes (DI SPONI BLE À P ARTI R DU 23 NOVEM BRE JUSQU AU 24 DÉCEM BRE 2015 ) MINI MUM DE 8 PERSONN ES L A N OURRI TURE QUE NOU S SERVONS EST ÉL AB OR ÉE P AR NOTRE CHE F EXÉCUTI F AL EX ANDRE

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire Jardin de la passerelle. Mardi 28 octobre 2014

Assemblée Générale Ordinaire Jardin de la passerelle. Mardi 28 octobre 2014 Assemblée Générale Ordinaire Jardin de la passerelle Mardi 28 octobre 2014 Rapide historique et présentation de l'association Un projet de longue haleine... 2010 : leg du terrain par Mme Triaire 2011-2012

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 1 Objectifs de travail L objet de ce document est de rassembler les palmarès d audience des programmes de fiction dans les principaux

Plus en détail

R é s i d e n c e l e B i r d i e 3 *

R é s i d e n c e l e B i r d i e 3 * R é s i d e n c e l e B i r d i e 3 * H E B E R G E M E N T - A C T I V I T E S T O U T S U R P L A C E! PRATIQUE Votre hébergement familial et économique en formule hôtelière pour un court séjour, à 10

Plus en détail

Chapitre 7 Samedi (partie 1)

Chapitre 7 Samedi (partie 1) Chapitre 7 Samedi (partie 1) J e d é t e s t e l e s s a m e d i s m a t i n. C e s t t r è s i n q u i é t a n t t o u t e c e t t e a g i t a t i o n, l e s p o r t e s q u i c l a q u e n t, l e s «c

Plus en détail

Traitement des Gaz Acides : E njeux et Nouveaux Développements

Traitement des Gaz Acides : E njeux et Nouveaux Développements Traitement des Gaz Acides : E njeux et Nouveaux Développements J o u r n é e s d u P é tr o le s, P a r is 2 0 2 1 o c to b r e 2 0 0 8 S ommaire Objectifs du traitement des gaz acides P rincipaux procédés

Plus en détail

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment aî 'vg : Vill n - lac Chals Gll - l : - fax : - ail : chqs@nf aî 'v (a) : C Bonn&si chics - Val ib -, Wnsil - l: - fax: - ail: bonnsi@waoof aî 'v : achic ch Jacqs, plac ns G, IR l: - ax: - ail: apls@apls-achic

Plus en détail

VILLEN E U V E D'ASCQ

VILLEN E U V E D'ASCQ VILLEN E U V E D'ASCQ ATELIE R 2 - ARTS PLASTIQ U E S Scul ptur e Élodi e AN T O I N E Égla nti n e CH A U M O N T Fer m e Sai nt- Sau v e u r - Ave n u e du Bois Tél : 03 20 05 48 91 http://atelier- 2.co

Plus en détail

2. Où Hermès invente le feu

2. Où Hermès invente le feu 1. Où l i à l i è l S l A è î i. i Q iè j l, C è Mï l l i. b h i A A Ql i bj bh U, li lg x. i l l b À i h. À è Mï, ' i i. 500 J. C. 2. Où è i l f Cbi h l è Il l. fi i ll h ' C f l h Il fi l l. l f C è

Plus en détail

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale La CDM E Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale Hist orique En Isère, chaque année, 1000 à 1200 licenciements pour inaptitude médicale sont prononcés. En 2000 un groupe de

Plus en détail

Valeur ajoutée des Institutions Financières et Produit net bancaire

Valeur ajoutée des Institutions Financières et Produit net bancaire 13 e Colloque de l'association de Comptabilité Nationale Valeur ajoutée des Institutions Financières et Produit net bancaire Jean-Marie Fournier INSEE (DCN) Denis Marionnet Banque de France (SESOF) Introduction

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot.

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot. h è ( z- q h ô q hhèq q q è : ê è q ô ô h h q q ( h ) ) hô - ê ô hz : h q h - q ( ô) hq q hh hô - - h q q è q q h qq h è h h ô ( è ) q ô q h h ê : h h q è! h q q q q q! z! qè q è q q è q è q ( ) q è h

Plus en détail

Les objectifs auxquels répond l'accompagnement personnalisé

Les objectifs auxquels répond l'accompagnement personnalisé Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Les objectifs auxquels répond l'accompagnement personnalisé La rénovation de la voie professionnelle est fondée sur les objectifs suivants : élever le niveau des

Plus en détail

Cuisiner avec les enfants, un investissement pour l avenir! 14 Novembre 2015 cinqepices.org

Cuisiner avec les enfants, un investissement pour l avenir! 14 Novembre 2015 cinqepices.org Cuisiner avec les enfants, un investissement pour l avenir! 14 Novembre 2015 cinqepices.org AU MENU Amuse-gueule: Démonstration Partie culinaire d un ACN avec des élèves de 5 et 6 ans Entrée: Présentation

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S D im a n c h e 1 3

Plus en détail

Présentation de la coopérative. Santé Education. nutritionnelle

Présentation de la coopérative. Santé Education. nutritionnelle Edition 2014 ALIMENTATION PATRIMOINE Educations culturelle et sensorielle Santé Education nutritionnelle ORIGINE des PRODUITS Educations alimentaire et à l environnement Le Cresna est une coopérative d

Plus en détail

P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids

P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids Choopan Rattanapoka To cite this version: Choopan Rattanapoka. P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Lecture : Atelier hebdomadaire

Lecture : Atelier hebdomadaire Je reconnais les sons Je lis des mots Je lis des phrases Colorie le dessin du mot qui ne commence pas pareil que les autres. Fiche n 4 Ecoute et coche le bon mot. 4 Regarde le dessin et coche le bon mot.

Plus en détail

É C H A FAU DAG E Septembre 2016 LA MARQUE Modèle (Date d'effet) MULTI Multi-SYSTEM Multi-RETO (29/03/13) Structure porteuse Structure multidirectionnlle multiniveau Acier galvanisé s 320N/mm² Largeur

Plus en détail

Jeudi 29 septembre 2016 La Chaumière - Brest

Jeudi 29 septembre 2016 La Chaumière - Brest Dossier de presse Jeudi 29 septembre 2016 La Chaumière - Brest Contact Technique CCI 29 - Virginie L Haridon Conseillère tourisme Mob : 06 61 35 83 41 - virginie.lharidon@cci-brest.fr Qui sommes-nous?

Plus en détail

Ver sai l l es l e ch âteau d u R oi sol ei l. Modifiez le style des sous-titres du masque

Ver sai l l es l e ch âteau d u R oi sol ei l. Modifiez le style des sous-titres du masque Ver sai l l es l e ch âteau d u R oi sol ei l Modifiez le style des sous-titres du masque Louis XIV craint les révoltes. Il se fait donc construire à partir de 1661 un palais hors de Paris, à Versailles.

Plus en détail

Le bien-être par le travail : une utopie?

Le bien-être par le travail : une utopie? Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de Conférence mardi 19 mars 2013-9h - 17h30 - La Défense (92) Pré-programme Depuis 2008, le cycle de conférences «Pour une culture partagée

Plus en détail

VACATION DU 13 NOVEMBRE 2008

VACATION DU 13 NOVEMBRE 2008 VACATION DU 13 NOVEMBRE 2008 L O T S N O M B R E E T N A T U R E D E S M A R C H A N D I S E S E S T I M A T I O N S 1 1 E a u d e t o i l e t t e B U R B E R R Y T O U C H p o u r h o m m e 5 0 m l. 1

Plus en détail

L AVENIR Directrice DU PLATEAU CENTRAL. aériennes. Les conclusions de la Commission d enquête. P a r is, 29 a o û t

L AVENIR Directrice DU PLATEAU CENTRAL. aériennes. Les conclusions de la Commission d enquête. P a r is, 29 a o û t É -F : 53 96 : ÉÊ» -F»» 8(»» 3 -- ê» 2 2! 2 5 ( ) 6 0 5 75 8 9» ô - î ê ü ï /» è 5) û w ê ô : ô ' è w Y w 926-927 K : ê» - è k K F - - ---- ] 0 û è ê è '! F )» ' ê Y - z è : W ê è z» è - - è î F î è '

Plus en détail

leçon de conjugaison n 2 : les verbes en -er au présent Que savez-vous déjà? melimelune.com

leçon de conjugaison n 2 : les verbes en -er au présent Que savez-vous déjà? melimelune.com leçon de conjugaison n 2 : introduction Que savez-vous déjà? observation Je pense que c est le lion! Et toi Louna, qu est-ce que tu penses? Il reste dans l eau. Souvent, nous pensons qu un animal herbivore

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Marché de fournitures de denrées alimentaires, et d assistance technique.

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Marché de fournitures de denrées alimentaires, et d assistance technique. CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Marché de frnitures de denrées alimentaires, et d assistance technique. Commune de Carignan de Bordeaux 1 er septembre 2014-31 août 2016 1 Sommaire Article 1 : généralités

Plus en détail

Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat

Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat 2013-2016 Ecole Elémentaire Un fruit à la récré Les classes du goût 1.2.3 Manger, Bouger, Grandir Manger bio et durable en petite enfance

Plus en détail

Gérer le tutorat d'un apprenti en entreprise

Gérer le tutorat d'un apprenti en entreprise Gérer le tutorat d'un apprenti en entreprise Referenz: MAN0 10 Kategorien: MANAGEMENT SPRACHE(N): FR DAUER: 1 T AG(E) SCHULUNGSEINRICHTUNG : MR FOURNY ZIELE Relation f ormative entre un enseignant, le

Plus en détail

Concours APHP 2013 et préparations concours

Concours APHP 2013 et préparations concours DRH AP-HP CENTRE DE LA FORMATION ET DU DEVELOPPEMENT DES COMPTENCES APHP et préparations concours Point au 13 avril 2/0/ CONCOURS SOIGNANT Préparation concours Etude des dossier s admission CADRE DE SANTE

Plus en détail

M O D E D' E M P L O I. La taxe de séjour pour les professionnels. Communauté d Agglomération Bergeracoise

M O D E D' E M P L O I. La taxe de séjour pour les professionnels. Communauté d Agglomération Bergeracoise La taxe de séjour pour les professionnels M O D E D' E M P L O I Communauté d Agglomération Bergeracoise Avant-propos le outil de séjour, véritab de xe ta La uniquement au ée in st de t es notre financement,

Plus en détail