Partie 3 Analyses du financement et de la trésorerie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 3 Analyses du financement et de la trésorerie"

Transcription

1 Partie 3 Analyses du financement et de la trésorerie C9 Le Tableau de Financement (TF) du PCG ( NON TRAITE ) S1 1ière partie du TF : objectifs et principes d élaboration S2 2ième partie du TF : objectifs et principes d élaboration S3 Exemple C10 Les analyses de la trésorerie S1 Le concept de trésorerie (VU) S2 Le concept d Excédent de Trésorerie d Exploitation (VU) S3 Le tableau de flux de trésorerie (NON TRAITE)

2 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Le tableau de financement, encore appelé tableau des emplois et ressources de l exercice, récapitule l ensemble des mouvements de ressources que l entreprise a obtenues au cours de l exercice, mais aussi l ensemble des mouvements d emplois auxquels ces ressources ont été affectées. La structure d ensemble du tableau de financement est composées de deux parties : - la première partie récapitule les ressources et les emplois, dont la différence constitue la variation du fonds de roulement net global (S1) ; - la deuxième partie expose l affectation de la variation du FRNG, en distinguant les composantes de la variation du BFR et celle de la trésorerie (S2).

3 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG S1 - Première partie du TF : objectifs et principes d élaboration Les objectifs sont relatifs à la mise en évidence de trois éléments : une relation structurelle, les ressources de l entreprise, les emplois financés par ces ressources.

4 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG A - La relation structurelle de base La première partie du tableau de financement est le reflet de l équilibre structurel du bilan fonctionnel, cela en valeurs brutes et avant affectation du résultat. La relation structurelle du bilan fonctionnel était la suivante : FRNG = ressources stables - emplois stables Au cours de l exercice, ces postes varient, ce qui se traduit par une nouvelle relation, celle-ci spécifique au tableau de financement : FRNG = ressources stables - emplois stables c est-à-dire FRNG = ressources stables du tableau de financement - emplois stables du tableau de financement

5 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG B - Les ressources de l entreprise Les opérations ayant générées des recettes monétaires à l entreprise sont inscrites comme ressources à la droite du tableau de financement. Elles se composent : - des ressources proprement dites, à savoir la capacité d autofinancement, les produits des cessions d immobilisation, les apports en capital et les emprunts. - des diminutions d emplois comme le remboursement des prêts que l entreprise avait accordé, ou la diminution du fonds de roulement. Il apparaît en effet que toute diminution des emplois libère des ressources qui deviennent ainsi disponibles pour d autres financements.

6 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG C - Les emplois financés par ces ressources Les opérations ayant généré des dépenses monétaire à l entreprise figurent comme emplois à la gauche du tableau. Elles se composent : - des emplois proprement dits, à savoir les acquisitions d immobilisation, l augmentation du fonds de roulement, le paiement de dividendes, et le paiement de charge à répartir sur plusieurs exercices ; - des diminutions de ressources comme les remboursements d emprunts et les prélèvements sur le capital. Toute réduction des ressources constitue en réalité des emplois. Remarque importante : Les amortissements et les provisions n apparaissent pas dans le tableau de financement. Les mouvements qui les affectent, c est-à-dire les dotations et les reprises, ne génèrent pas de véritables dépenses et recettes. Ils n apparaissent donc pas dans le TF, ni dans les emplois, ni dans les ressources.

7 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Synthèse Partie 1 du Tableau de Financement

8 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG D - Le calcul de la variation du FRNG La variation du FRNG résulte de la différence entre le total des ressources durables et celui des emplois stables. Lorsque la variation du FRNG est positive (ressources durables > emplois stables), il s agit d une ressource nette, dont on porte le montant, dans le tableau de financement, sous le total des emplois. Lorsque la variation du FRNG est négative (ressources durables < emplois stables), il s agit d un emploi net, dont on porte le montant, dans le tableau de financement, sous le total des ressources.

9 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG S2 - Deuxième partie du TF : objectifs et principes d élaboration La deuxième partie du tableau présente la variation, au cours de l exercice, de chacun des postes de l actif circulant et des dettes circulantes. L objectif de cette deuxième partie est de connaître l affectation du FR. Il est alors ventilé en trois rubriques relatives aux variations d exploitation, hors exploitation et de trésorerie. Les composantes de ces rubriques apparaissent en liste, dont les montants sont portés dans des colonnes spécifiques.

10 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG A - Les objectifs des colonnes du tableau Colonne Besoins : Les montants portés dans cette colonne sont issus de l augmentation du fonds de roulement qui est un emploi, entraînant un besoin de financement. Les variations augmentant le FR sont relatives aux augmentations des postes de l actif circulant, et aux diminutions des dettes circulantes. Colonne Dégagements : Les montants portés dans cette colonne sont issus de la diminution du FR qui dégage des ressources. Les variations diminuant le FR sont relatives aux diminutions des postes de l actif circulant et aux augmentations des dettes circulantes. Colonne Soldes : Pour chacune des rubriques de la deuxième partie du tableau de financement, la différence entre les montants des dégagements et des besoins permet de calculer un solde.

11 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG B - Les objectifs des rubriques du tableau Ces rubriques sont ventilées en variation, et ce au nombre de trois : variation d exploitation, variation hors-exploitation, et variation trésorerie. Ces variations sont calculées par différence entre les montants bruts figurant aux bilans des exercices N et N-1. Ces deux bilans sont à considérer avant répartition des bénéfices. Par ailleurs, les amortissements et les provisions n interviennent pas dans cette deuxième partie du tableau de financement. Seuls les montants bruts sont pris en compte. A partir du calcul des soldes de la variation nette d exploitation, de la variation nette hors exploitation, et de la variation nette de trésorerie, la vérification de la variation du FRNG est possible. On a donc : nette Exploitation + nette Hors exploitation + nette Trésorerie = FRNG = Ressource nette ou emploi net

12 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Synthèse Partie 2 du Tableau de Financement

13 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG S 3 Exemple Correction TFC Calcul de la CAF

14 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Correction TFC Partie 1 du T.F.

15 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Correction TFC Partie 2 du T.F. (début...)

16 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Correction TFC Partie 2 du T.F. (...suite et fin)

17 C9 Le tableau de financement (TF) du PCG Petit commentaire : Les ressources durables de 410 KE financent des emplois stables de 360 KE, d où une ressource nette durable de 50 KE pour financer une augmentation du FRNG de 50 KE, ce que confirme l emploi net de 50 KE au niveau de l affectation du FRNG. Il a été principalement consommé par (utilisé pour) : - une diminution des dettes fournisseurs (30) - une augmentation des stocks (10) et des créances clients (10)

18 Partie 3 Analyses du financement et de la trésorerie C10 Les analyses de la trésorerie S1 Le concept de trésorerie S2 Le concept d Excédent de Trésorerie d Exploitation S3 Le tableau de flux de trésorerie

19 C10 Les analyses de la trésorerie Ces analyses de la trésorerie visent à aller au-delà de ce que préconise le PCG au travers : - du bilan fonctionnel (avec Trésorerie = Trésorerie actif Trésorerie passif), - et du tableau de financement (Variation de Trésorerie). Il s agit dans une perspective plus anglo-saxone des comptes annuels de mieux comprendre la formation de la trésorerie (S1), de mettre en lumière le concept d Excédent de Trésorerie d Exploitation (ETE) (S2) et de se pencher sur le tableau de flux de l OEC (Ordre des Experts Comptables ; modèle 1998) (S3)

20 C10 Les analyses de la trésorerie S1 Le concept de Trésorerie (rappels) La trésorerie est mise en lumière dans l entreprise lors de la réalisation de différentes opérations. Ces dernières peuvent être classées selon différents critères, notamment selon la fonction à laquelle elles se rapportent dans l entreprise. Ainsi on distingue quatre grandes familles d opérations : les opérations d exploitation : ce sont les achats et ventes de marchandises, de matières et de services. Il en résulte un revenu d exploitation qui n est autre que l EBE. Les flux d exploitation donnent lieu systématiquement à des décalages d encaissement et de paiement. Ce sont ces décalages qui créent le BFR

21 C10 Les analyses de la trésorerie S1 Le concept de Trésorerie (rappels) les opérations de répartition de ce revenu d exploitation : elles se font au travers des paiements des frais financiers, des dividendes, et des impôts sur les bénéfices. les opérations d investissement : elles regroupent les acquisitions et cessions d immobilisation. les opérations de financement : ce sont les augmentations de capital, les souscriptions et remboursements d emprunts. La réalisation de ces différentes opérations se traduit par des mouvements de trésorerie immédiats ou à terme.

22 C10 Les analyses de la trésorerie Flux d exploitation Décalages de Entrées et sorties règlement de trésorerie E.B.E. = BFRE + E.T.E. +/- Flux de répartition +/- Flux d investissement +/- Flux de financement FRNG = BFR + Trésorerie

23 C10 Les analyses de la trésorerie S2 Le concept d'ete La variation de la trésorerie d exploitation est un indicateur pertinent de la situation financière de l entreprise. La diminution de la trésorerie d exploitation reflète les difficultés financières de l entreprise ; tandis que l excédent de trésorerie d exploitation (ETE) constate l excédent de liquidités dégagé par l entreprise dans le cadre des opérations courantes liées à l activité d exploitation. De façon très synthétique, l ETE correspond à la différence entre les produits d exploitation encaissés et les charges d exploitation décaissées.

24 C10 Les analyses de la trésorerie Méthode de calcul de l'ete ETE = Produits d exploitation encaissables - Charges d exploitation décaissables + créances d exploitat du bilan d ouverture (31/12/N - 1) - dettes d exploitation du bilan d ouverture (31/12/N - 1) - Créances d exploitation du bilan de clôture (31/12/N) + Dettes d exploitation du bilan de clôture (31/12/N) Elle se résume par la formule suivante : ETE = EBE - BFRE

25 C10 Les analyses de la trésorerie Application Société ARBITRE Exercices N - 1 N EBE Créances d exploitation Dettes d exploitation Stocks de produits finis Travail à faire : Calculer l ETE de l entreprise ARBITRES

26 C10 Les analyses de la trésorerie Correction - ARBITRE EBE Données - créances d exploitation + dettes d exploitation - stocks Montants E.T.E

27 C10 Les analyses de la trésorerie L intérêt de L ETE Le contrôle de la trésorerie est un souci essentiel pour les responsables d entreprise, qui surveillent tout particulièrement l ETE et son évolution dans le temps. Dans une perspective de court terme, l ETE est utilisé pour les règlements des dividendes et des dépenses obligatoires hors exploitation (frais financiers, remboursements d emprunts, impôts sur les bénéfices)

28 C10 Les analyses de la trésorerie Dans une optique de long terme, l ETE indique dans quelle mesure l entreprise pourra financer sa politique de croissance, au travers d investissements, et sa politique de renouvellement de ses immobilisations. Par conséquent, le flux de trésorerie que représente l ETE doit être si possible positif pour faire face aux différents financements énoncés. Dans l hypothèse où l ETE serait négatif, cela signifie pour l entreprise qu elle ne pourrait pas financer de nouveaux investissements et / ou rembourser ses emprunts à partir de ses opérations d exploitation. La situation est alors particulièrement critique.

29 C10 Les analyses de la trésorerie S3 Le Tableau des Flux de Trésorerie Il existe plusieurs types de tableaux de flux : le tableau des emplois et ressources «Centrale des bilans de la Banque de France» le tableau de synthèse des flux de Geoffroy de Murard le tableau des flux «Centrale des bilans de la Banque de France» le tableau des Flux de Trésorerie de l OEC (Ordre des Experts Comptables) Ces tableaux conduisent à la détermination de différents soldes dont l objectif est de mieux comprendre la formation de la trésorerie durant l exercice. Chacun d eux repose sur une logique propre, mais celui qui apparaît le plus en phase avec les exigences actuelles est celui de l OEC.

30 C10 Les analyses de la trésorerie L esprit de la proposition de l OEC Une recommandation de l Ordre des Experts Comptables, qui n a pas de caractère impératif, propose un modèle de Tableau des flux de trésorerie qui analyse par fonctions les flux. Il est identifié trois fonctions : exploitation, investissement, et financement.

31 C10 Les analyses de la trésorerie L esprit de la proposition de l OEC Ce tableau cherche à expliquer la contribution de chacune des fonctions à la variation de la trésorerie qui est considérée comme l indicateur clef de l entreprise. Pour l OEC, c est un indicateur de bonne santé financière de l entreprise, et il est en général mis en avant dans les documents relatifs à la prévention des difficultés des entreprises. Par ailleurs, c est un indicateur relativement objectif car en grande partie indépendant des conventions comptables.

32 C10 Les analyses de la trésorerie L esprit de la proposition de l OEC Ce tableau cherche à expliquer la contribution de chacune des fonctions à la variation de la trésorerie qui est considérée comme l indicateur clef de l entreprise. Pour l OEC, c est un indicateur de bonne santé financière de l entreprise, et il est en général mis en avant dans les documents relatifs à la prévention des difficultés des entreprises. Par ailleurs, c est un indicateur relativement objectif car en grande partie indépendant des conventions comptables.

33 C10 Les analyses de la trésorerie L esprit de la proposition de l OEC L intérêt du tableau des flux de trésorerie de l OEC est que sa conception repose sur une option conduisant à un rapprochement avec les normes comptables nord-américaines, indispensables aujourd hui dans un contexte de mondialisation des entreprises. Cependant, on peut parfois s interroger sur le degré d homogénéité des flux pour chaque fonction

34 C10 Les analyses de la trésorerie Correction TFC Tableau des Flux de Trésorerie Exercice N Opérations d exploitation Résultat net de l exercice 60 Elimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l exploitation + DAP - Reprises sur provisions - Augmentation des frais d établissement - Transferts de charges au compte de charges à répartir + Valeur comptable des éléments d actif cédés - Produits des cessions d éléments d actif - Quote-part des subventions d investissements virée au résultat - Variation des stocks Incidence de la variation des décalages de trésorerie sur opérations d exploitation - Variation des créances clients et autres créances (Exploitation et HE) Variation des dettes fournisseurs et autres dettes (Exploitation et HE) (25) Flux de trésorerie provenant de l activité (A) 220

35 C10 Les analyses de la trésorerie Correction TFC Tableau des Flux de Trésorerie (suite) Opérations d investissement + Cessions d immobilisations incorporelles + Cessions d immobilisations corporelles + Cessions ou réductions d immobilisations financières - Acquisitions d immobilisations incorporelles - Acquisitions d immobilisations corporelles - Acquisitions d immobilisations financières + Subventions d investissements reçues + Remboursement de prêts Incidence de la variation des décalages de trésorerie sur opérations d investissement + Variation des dettes fournisseurs d immobilisations. Flux de trésorerie affecté aux opérations d investissement (B) (205)

36 C10 Les analyses de la trésorerie Correction TFC Tableau des Flux de Trésorerie (fin) Opérations de financement + Augmentation de capital - Réduction de capital - Dividendes versés + Augmentation des dettes financières - Remboursement des dettes financières + Avances reçues de tiers - Avances remboursées aux tiers Incidence de la variation des décalages de trésorerie sur opérations de financement - Variation du capital souscrit, non appelé - Variation du capital souscrit, appelé, non versé Flux de trésorerie provenant des opérations de financement (C) (10) Variation de trésorerie (A + B + C) 5 Trésorerie à l ouverture (D) 140 Trésorerie à la clôture (A + B + C + D) 145..

La Trésorerie : POINTS CLES

La Trésorerie : POINTS CLES TFS : DT01-261504.01 Page 1 sur 5 La Trésorerie : POINTS CLES Trésorerie définition Une définition simple de la trésorerie, d après un mode usuel, pourrait être : Trésorerie = solde des encaissements -

Plus en détail

Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF)

Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF) 1 / 6 Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF) Les indicateurs calculés à partir du compte de résultat (les soldes intermédiaires de gestion SIG et la capacité d autofinancement

Plus en détail

Analyse de la structure financière de. l entreprise 10/12/13

Analyse de la structure financière de. l entreprise 10/12/13 Analyse de la structure financière de l entreprise. 1 Plan du chapitre I) Le bilan II) Le Bilan fonctionnel III) Les ratios 2 I) Le bilan 3 Le bilan Logique de l actif : ensemble des emplois; classement

Plus en détail

La trésorerie Structure de financement

La trésorerie Structure de financement Structure de financement Les outils de gestion pour TopStrat N imprimez ce support que si vous pensez que c est indispensable. Vous pouvez le consulter en ligne ou le télécharger et le consulter sans l

Plus en détail

L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Bilan fonctionnel Actif Montant % Passif Montant %

L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Bilan fonctionnel Actif Montant % Passif Montant % Sujet n 3 SAENES, académies du groupement Est, 2010 L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Questions I. Analyse du bilan : le bilan fonctionnel Le PCG 1982

Plus en détail

- l acquisition d immobilisations pour développer la capacité de production, ou bien pour renouveler les équipement hors d usage ou obsolètes ;

- l acquisition d immobilisations pour développer la capacité de production, ou bien pour renouveler les équipement hors d usage ou obsolètes ; S1 Rappel sur la notion d autofinancement 1 - Les besoins de financement de l entreprise Au cours de son existence, une entreprise doit faire face à une foule d événements qui vont amener un besoin de

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 Finance d entreprise - Session 2016 - Proposition de CORRIGÉ 2016 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 Diagnostic financier - 11 points

Plus en détail

DOSSIER 1-DIAGNOSTIC FINANCIER. Opérations

DOSSIER 1-DIAGNOSTIC FINANCIER. Opérations DCG session 2013 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1-DIAGNOSTIC FINANCIER Question 1 - Élaboration du tableau des flux de l OEC : Flux de trésorerie liés à l'activité Opérations RÉSULTAT

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 11 : FLUX ET BUDGET DE TRÉSORERIE Cours de Y. Giraud Objectif de la séance 2 Comprendre l origine des flux de trésorerie Détermination de l excédent de trésorerie d

Plus en détail

Les éléments du diagnostic financier

Les éléments du diagnostic financier Les éléments du diagnostic financier Plan Introduction Rôle I.Le bilan I.1. L actif du bilan Actif immobilisé Actif circulant I.2. Passif du bilan Ressources propres Ressources étrangères Lecture du bilan

Plus en détail

Diagnostic financier. Approche par les tableaux de flux. Nathalie Gardès Maître de conférence en gestion

Diagnostic financier. Approche par les tableaux de flux. Nathalie Gardès Maître de conférence en gestion Diagnostic financier Approche par les tableaux de flux Plan Chapitre 1 L environnement financier 1 Marché des capitaux et intermédiation financière 2 Système financier et bancaire français 3 Marché monétaire

Plus en détail

L analyse fonctionnelle du bilan. Fonds de Roulement Net Global (FRNG), Besoin en Fonds de Roulement (BFR), Trésorerie Nette (TN).

L analyse fonctionnelle du bilan. Fonds de Roulement Net Global (FRNG), Besoin en Fonds de Roulement (BFR), Trésorerie Nette (TN). - 12 - L analyse fonctionnelle du bilan Objectif(s) : o Les caractéristiques du bilan fonctionnel : Pré-requis : o Modalités : o o o Fonds de Roulement Net Global (FRNG), Besoin en Fonds de Roulement (BFR),

Plus en détail

Partie 2 Les analyses du bilan

Partie 2 Les analyses du bilan Partie 2 Les analyses du bilan C8 Les prolongements de l approche fonctionnelle S1 Le Fonds de Roulement Net Global (FRNG) S2 Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) S3 La Trésorerie S1 Le Fonds de Roulement

Plus en détail

INSTRUCTION. N M9 du 11 décembre 2001 NOR : BUD R J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N M9 du 11 décembre 2001 NOR : BUD R J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-119-M9 du 11 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00119 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique LE CADRE BUDGÉTAIRE DES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIFS ANALYSE Présentation

Plus en détail

CAF OU CAPACITE D AUTOFINANCEMENT

CAF OU CAPACITE D AUTOFINANCEMENT CAF OU CAPACITE D AUTOFINANCEMENT MAJ AVRIL 2016 La CAF ou la capacité d autofinancement est l excédent de trésorerie dégagée par une année de fonctionnement 2 CAF OU CAPACITE D AUTOFINANCEMENT LA CAF

Plus en détail

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple La société ATLANTIC vous remet son bilan au 31/12/N et des tableaux extraits de l annexe des comptes annuels. Vous disposez également des informations

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 20 > TABLEAU DE FINANCEMENT (TF) ET ETAT DE SOLDE DE GESTION (ESG)

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 20 > TABLEAU DE FINANCEMENT (TF) ET ETAT DE SOLDE DE GESTION (ESG) MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 20 > TABLEAU DE FINANCEMENT (TF) ET ETAT DE SOLDE DE GESTION (ESG) SOMMAIRE 1. Définitions 2. Structure générale de l Etat de solde de gestion 3. Structure générale

Plus en détail

Introduction. 2. Analyse de la rentabilité

Introduction. 2. Analyse de la rentabilité Introduction 1. Analyse de l activité : Soldes intermédiaires de gestion, ratios d activité, de profitabilité, répartition de la valeur ajoutée, capacité d autofinancement 2. Analyse de la rentabilité

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 ANNEXE N 3 : Bilan et compte de résultat M4 43 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

EBE OU EXCEDENT BRUT D EXPLOITATION

EBE OU EXCEDENT BRUT D EXPLOITATION B OU XCDNT BRUT D XPLOITATION MAJ AVRIL 2016 L excédent brut d exploitation (B) exprime la capacité d une entreprise à générer des ressources de trésorerie du seul fait de son exploitation, c est-à-dire

Plus en détail

N 14 : Tableau des flux de trésorerie. Recommandation. Notes explicatives. Recommandation N 14 Tableau des flux de trésorerie

N 14 : Tableau des flux de trésorerie. Recommandation. Notes explicatives. Recommandation N 14 Tableau des flux de trésorerie N 14 : Recommandation 1 Le tableau des flux de trésorerie recense d une part les encaissements ou les recettes d une période déterminée (entrées de trésorerie) et d autre part les décaissements ou les

Plus en détail

Cash Management. Plan. Plan. trésorerie. L établissement des prévisions de. Les conditions bancaires. EDC spécialisation finance année Annie Bellier

Cash Management. Plan. Plan. trésorerie. L établissement des prévisions de. Les conditions bancaires. EDC spécialisation finance année Annie Bellier Cash Management EDC spécialisation finance 5 ème année Annie Bellier Plan I. La détermination d de la position de trésorerie II. L établissement des prévisions de trésorerie III. Les conditions bancaires

Plus en détail

Compte financier Conseil d administration du 28 mars 2012

Compte financier Conseil d administration du 28 mars 2012 Compte financier 2011 Conseil d administration du 28 mars 2012 1 Le compte financier 2011 Le compte financier présente la situation comptable et financière de l EPCS au 31 décembre 2011. Il retrace l ensemble

Plus en détail

4.1 Comptes consolidés et Annexes aux comptes consolidés

4.1 Comptes consolidés et Annexes aux comptes consolidés Résultat consolidé et résultat par action 4.1 Comptes consolidés et Annexes aux comptes consolidés Comptes consolidés Résultat consolidé et résultat par action Exercice clos le 31 décembre (en millions

Plus en détail

I/ Introduction. II/ L analyse financière. A. Le passif ANALYSE FINANCIERE

I/ Introduction. II/ L analyse financière. A. Le passif ANALYSE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE I/ Introduction Critères : 1. Critère de régularité 2. Critère de sincérité (honnêteté) 3. Critère de prudence (créer une provision pour les clients douteux, risque de change) Systèmes

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE Après avoir effectué l inventaire comptable (variation de stocks, dotations et reprises concernant les amortissements et les provisions, régularisations

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2012 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Compléter le

Plus en détail

Première partie : Actifs courant hors trésorerie

Première partie : Actifs courant hors trésorerie LYCEE BORJ LOUZIR SOUKRA DEVOIR DE SYNTHESE N 3 2012-2013 SECTION : ECONOMIE ET GESTION CLASSES : 4 ème EG EPREUVE : GESTION DUREE : 3 heures 30 mn PROFESSEUR : Mme Ammari Faten COEFFICIENT : 4 Vous avez

Plus en détail

CFA 116. Les Etats Financiers

CFA 116. Les Etats Financiers CFA 116 Les Etats Financiers FOAD CORRIGES DES EXERCICES D APPLICATION Bernard Dupé Page : 1 SOMMAIRE Pages : Cas Gleizal 3, 4, 5 et 6 Cas Tricallou 7 et 8 Cas Astorg 9, 10 et 11 Cas Perrin 12 et 13 Cas

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 3 : L ANALYSE FINANCIÈRE DU COMPTE DE RÉSULTAT Cours de Y. Giraud Les objectifs de l analyse du compte de résultat (1) 2 Mettre en évidence les trois composantes du

Plus en détail

GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014

GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 ACTIF Ecarts d'acquisition 4 183,8 4 183,8 Amortissement écarts d'acquisition -2 374,9-1 960,5 Provision écarts d'acquisition -500,0-500,0 Ecarts d'acquisition

Plus en détail

SITUATION APRES AUDIT BILAN ACTIF

SITUATION APRES AUDIT BILAN ACTIF BILAN ACTIF EXERCICE 2013 EXERCICE 2012 POSTES D'ACTIF Montants Amortissement. Montants Montants % Bruts provisions nets nets ACTIFS NON COURANTS Ecart d'acquisition (ou goodwill) IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

DEFAILLANCES D ENTREPRISES : CONSTAT ET SOLUTIONS POUR LES EVITER

DEFAILLANCES D ENTREPRISES : CONSTAT ET SOLUTIONS POUR LES EVITER Déjeuner débat CFCIM 11/03/2016 DEFAILLANCES D ENTREPRISES : CONSTAT ET SOLUTIONS POUR LES EVITER OUADFEL MAHASSINE EXPERT COMPTABLE SOMMAIRE I-INTRODUCTION a. Aspects juridiques b. Les résolutions amiables

Plus en détail

Tableau de financement

Tableau de financement Tableau de financement Le tableau de financement est l état de synthèse qui permet d analyser. de l entreprise à travers ses et ses..il comprend deux parties :.... Exemple : Les documents de l entreprise

Plus en détail

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction Introduction Les documents comptables Analyse de la rentabilité Analyse de la situation financière Les prévisions Introduction Pourquoi évaluer le risque financier : Les professionnels paient à crédit

Plus en détail

Chap. 1 : Analyse de l équilibre financier (Le bilan fonctionnel)

Chap. 1 : Analyse de l équilibre financier (Le bilan fonctionnel) Chap. 1 : Analyse de l équilibre financier (Le bilan fonctionnel) Le bilan fonctionnel, avec ses indicateurs (fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et trésorerie nette) et ratios, permet d établir

Plus en détail

Analyse de l activité

Analyse de l activité Analyse de l activité Thème 1 1 Le plan du chapitre Trois parties : Le compte de résultat Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) La capacité d autofinancement (CAF) 2 I) Le compte de résultat A) Définitions

Plus en détail

CHAPITRE 02 : L ANALYSE DU BILAN STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER I. PRESENTATION DU BILAN FONCTIONNEL ET DES CYCLES FONCTIONNELS

CHAPITRE 02 : L ANALYSE DU BILAN STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER I. PRESENTATION DU BILAN FONCTIONNEL ET DES CYCLES FONCTIONNELS CHAPITRE 02 : L ANALYSE DU BILAN STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Une entreprise est un ensemble de moyens humains, financiers réunis dans le but de produire des biens et services Avant de pouvoir réaliser

Plus en détail

Analyse des flux de trésorerie

Analyse des flux de trésorerie Analyse des flux de trésorerie 1 Objectif Le tableau de financement du PCG fournit en résultante la variation de la trésorerie effective de la période ( SNT) sans pouvoir préciser le détail des différents

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES 2014 BONGRAIN SA Etat résumé du compte de résultat au 31 décembre 2014 En milliers d Euros 2014 2013 retraité * Chiffre d affaires 4 606 920 4 204 557 Consommations

Plus en détail

Section 1 : Le Tableau de Financement :

Section 1 : Le Tableau de Financement : Après avoir lu ce chapitre l étudiant devrait : Déterminer les différents flux financiers d'une période. Elaborer un tableau de financement complet. Calculer la variation des différents indicateurs de

Plus en détail

STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES

STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES JULIEN CUMINET 11 JANVIER 2016 L ANALYSE DES ÉTATS FINANCIERS L INVESTISSEMENT Les différents ratios de rotation du BFR Le ratio de rotation de crédit clients Le ratio

Plus en détail

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette Plaquette 31/12/2015 Bilan actif SAS DIGITAL GRENOBLE N SIRET : Au : Actif immobilisé Actif circulant incorporelles corporelles financières (2) Stocks Actif Capital souscrit non appelé Frais d établissement

Plus en détail

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye, talons

Plus en détail

I Bilan au 31 décembre 2008 (en milliers d euros) /07 05/06 Montants nets en milliers d euros. Montants nets en milliers d euros

I Bilan au 31 décembre 2008 (en milliers d euros) /07 05/06 Montants nets en milliers d euros. Montants nets en milliers d euros I - 1.- Bilan au 31 décembre 2008 ( ) 2008 06/07 05/06 Montants nets Montants nets Montants nets Actifs non courants Ecarts d'acquisition 17 750 16 058 16 606 Immobilisations incorporelles 656 245 305

Plus en détail

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES S.A au capital de 23.063.300 dinars. Registre du Commerce : B128771996 Monastir Siège social : Avenue Habib Bourguiba, Ksar Hellal, Tunisie Téléphone : Tunis : 71 79 81

Plus en détail

Le tableau de flux de trésorerie de la CBBF*

Le tableau de flux de trésorerie de la CBBF* Le tableau de flux de trésorerie de la CBBF* * Centrale de Bilans de la Banque de France Le dossier d analyse financière de la CBBF inclut un tableau pluriannuel des flux de trésorerie présentés par fonctions.

Plus en détail

STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES

STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES STRATÉGIE ET EXPERTISE FINANCIÈRES JULIEN CUMINET 20 NOVEMBRE 2015 PLAN DU SÉMINAIRE Le bilan Le résultat Les flux de trésorerie L analyse des états financiers La communication financière L impact des

Plus en détail

UN OUTIL POUR LES GESTIONNAIRES LE BUDGET PREVISIONNEL

UN OUTIL POUR LES GESTIONNAIRES LE BUDGET PREVISIONNEL UN OUTIL POUR LES GESTIONNAIRES LE BUDGET PREVISIONNEL POURQUOI UN BUDGET PREVISIONNEL? Augmentation des dépenses de fonctionnement Salaires (embauches, prix du point, promotions..) Coût de l énergie Besoins

Plus en détail

Base de Données Economiques et Sociales Documentation

Base de Données Economiques et Sociales Documentation Ce document a pour objectif de donner quelques clés de lecture sur des indicateurs qui peuvent apparaître dans la BDES. Situation de l établissement Indicateurs économiques Ratios N-2 N-1 N Résultat financier

Plus en détail

État consolidé de la situation financière

État consolidé de la situation financière État consolidé de la situation financière Aux 31 mars (montants en millions de dollars canadiens) Notes 2013 2012 Actif Trésorerie et équivalents de trésorerie 293,2 $ 287,3 $ Comptes débiteurs 5 399,5

Plus en détail

Etats financiers de l'exercice 2014

Etats financiers de l'exercice 2014 Etats financiers arrêtés au 31/12/2014 L'Association de Coopération en Tunisie Adresse postale BP 145, 1080 Tunis, CEDEX Fondée en 1982. Visa Nº 27 du Ministère de l Intérieur, J.O.R.T. du 16 septembre

Plus en détail

L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN

L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN Définition I) Le bilan fonctionnel Présentation du bilan fonctionnel Elaboration du bilan fonctionnel II) Le Fonds de Roulement Le Besoin en Fonds de Roulement Fonds de

Plus en détail

La marge brute concerne les associations apportant une transformation à un bien (activité de production).

La marge brute concerne les associations apportant une transformation à un bien (activité de production). 1. LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Ces soldes doivent être calculés de deux manières : - en valeur absolue, afin de connaître par exemple le montant du résultat d exploitation dégagé de l exercice

Plus en détail

Chapitre 1. Evaluation et consolidation

Chapitre 1. Evaluation et consolidation Chapitre 1. Evaluation et consolidation Leçon 01. Principes de base de la comptabilité générale I. La comptabilité générale La comptabilité est une technique qui permet : D enregistrer l ensemble des opérations

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2016

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2016 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2016 Bilan consolidé ACTIF 30/06/2016 31/12/2015 Ecarts d'acquisition I 1 759 656 2 090 739 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais

Plus en détail

Contenu: -Flux, stocks. -BFR dynamique ou normatif. -Etude des flux financiers

Contenu: -Flux, stocks. -BFR dynamique ou normatif. -Etude des flux financiers Contenu: -Flux, stocks -BFR dynamique ou normatif -Réseau des flux dans l entreprise -Etude des flux financiers Notions Flux quantité de biens ou services transférés entre t 0 et t 1 montant du transfert

Plus en détail

Introduction Partie 1. La technique comptable Le bilan et ses variations I Le bilan... 15

Introduction Partie 1. La technique comptable Le bilan et ses variations I Le bilan... 15 Table des matières Introduction... 3 Partie 1. La technique comptable 13 1. Le bilan et ses variations... 15 I Le bilan... 15 A L égalité nécessaire de l actif et du passif...15 1) Définitions du passif

Plus en détail

SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le 30 JUIN 2002 (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur)

SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le 30 JUIN 2002 (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur) SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur) BILAN EN DATE DU ACTIFS À COURT TERME Liquidités 11 552 $ -- $ Comptes clients 42 970 50 595

Plus en détail

ASSOCIATION "AL BAWSALA"

ASSOCIATION AL BAWSALA BILANS COMPARES ARRETES AUX 31 DECEMBRE 2013 & 2012 ACTIFS ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés 37 461 27 559 Immobilisations incorporelles - - Amortissements - - - - Immobilisations corporelles 1.1

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Rapport financier semestriel 2013 Paris, le 24 juillet 2013 1/11 SOMMAIRE Attestation du responsable du rapport financier semestriel... 3 Rapport semestriel d activité... 4 Comptes individuels au 30 juin

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES SOMMAIRE 1. Qu est ce que le plan de comptes? 2. Architecture du plan de comptes 3. Notions emplois et ressources 4. Principe d équilibre emploi

Plus en détail

Novembre Jean-Pierre MASSON 1

Novembre Jean-Pierre MASSON 1 Pièces justificatives 2 - La mise en place d'une comptabilité. DEPENSE Date de la transaction Mode de paiement : Chèque, Prélèvement, Virement, Carte bancaire, TIP, Espèces, etc.. Fournisseur : Nom et

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE BOUYGUES N N-51 N N-51 COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDÉ (en millions d'euros) ACTIF 09/2015 12/2014 N-52 09/2014 Immobilisations corporelles 6 419 6 519 6 360 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE

CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE CHAPITRE 5 : TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE IAS 7 Le tableau des flux de trésorerie, actuellement obligatoire devient

Plus en détail

Partie 2 Les analyses du Bilan

Partie 2 Les analyses du Bilan Partie 2 Les analyses du Bilan C5 Le bilan financier S1 Les grandes masses du bilan financier S2 Les retraitements C6 Les prolongements de l approche financière S1 Le Fonds de Roulement Financier (FRF)

Plus en détail

L APPROCHE FONCTIONNELLE DE L EQUILIBRE FINANCIER

L APPROCHE FONCTIONNELLE DE L EQUILIBRE FINANCIER L APPROCHE FONCTIONNELLE DE L EQUILIBRE FINANCIER L analyse fonctionnelle de l équilibre financier repose sur l appréciation dont la manière est assurée la couverture du besoin de financement global par

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat Le compte de résultat Le compte de résultat décrit l activité de l entreprise au cours d un exercice. Il est à la fois : un document comptable obligatoire ; un outil d analyse de l activité, de la performance

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE RAPPORT FINANCIER En Euros EXERCICE 2013/2014 CLOS LE 31 AOUT 2014 COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE Parc Equestre 41600 Lamotte Beuvron Assemblée générale ordinaire du CNTE 2014 Rapport financier de

Plus en détail

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE 810006 DCG SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) La présentation comptable du compte de résultat doit être modifiée pour permettre l analyse financière. Il s agit de reclasser les éléments pour faire apparaître

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 07 : TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 1 ) Le chiffre d affaires hors taxes Il représente l ensemble des affaires réalisées par l entreprise avec les tiers au cours de la période considérée, dans

Plus en détail

L ETAT DES SOLDES DE GESTION (ESG) Marge bute /ventes en l état = ventes de marchandises - Achats revendus de marchandises

L ETAT DES SOLDES DE GESTION (ESG) Marge bute /ventes en l état = ventes de marchandises - Achats revendus de marchandises www.cours-exercice.com L ETAT DES SOLDES DE GESTION (ESG) Rappel : Le compte de produits et charges : La présentation du CPC répond à 2 objectifs : 1. Faire apparaître le résultat comme le cumul de 3 résultats

Plus en détail

SUJET INEDIT 2. DOSSIER 1 Diagnostic financier 30/60 points 1 heure 30. DOSSIER 2 Rentabilité économique et financière 15/60 points 45 minutes

SUJET INEDIT 2. DOSSIER 1 Diagnostic financier 30/60 points 1 heure 30. DOSSIER 2 Rentabilité économique et financière 15/60 points 45 minutes SUJET INEDIT 2 DOSSIER 1 Diagnostic financier 30/60 points 1 heure 30 > chapitres 5, 9 et 10 La société BOBOIS est une société anonyme créée en 1965, spécialisée dans la fabrication de meubles en bois

Plus en détail

BILAN ACTIF CUMULE. 1//- État financiers de la chaine El Aurassi au 31/12/2012. ARRETE AU 31/12/2012 N N N N-1 Brut Amort-Prov Net Net

BILAN ACTIF CUMULE. 1//- État financiers de la chaine El Aurassi au 31/12/2012. ARRETE AU 31/12/2012 N N N N-1 Brut Amort-Prov Net Net 1//- État financiers de la chaine El Aurassi au 31/12/2012 EGH CHAINE EL- AURASSI BILAN AU 31-12-2012 ACTIF ACTIFS NON COURANTS NOTE BILAN ACTIF CUMULE N N N N-1 Brut Amort-Prov Net Net Immobilisations

Plus en détail

ETATS FINANCIERS TOTAL MAROC COMPTES SOCIAUX ET COMPTES CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS TOTAL MAROC COMPTES SOCIAUX ET COMPTES CONSOLIDES ETATS FINANCIERS TOTAL MAROC COMPTES SOCIAUX ET COMPTES CONSOLIDES Exercices 2012-2013 -2014 I. ETATS DE SYNTHESE SOCIAUX DE TOTAL MAROC I.1. ETATS DE SYNTHESE RELATIFS A L EXERCICE 2012 I.1.1. Compte

Plus en détail

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé SUJET : Présentez le tableau des SIG : SOCIETE ALPHAND CHARGES (hors taxes) Exercice N Totaux PRODUITS (hors taxes) Exercice N Totaux Charges d'exploitation Produits d'exploitation Coût d'achat des marchandises

Plus en détail

ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION

ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION La logique du tableau ESG Charges Charges d exploitation Produits Produits d exploitation Résultat d exploitation Charges financières Résultat

Plus en détail

Contenu: -Compte de résultat -SIG

Contenu: -Compte de résultat -SIG Contenu: -Compte de résultat -SIG -CAF Compte de résultat Charges Exploitation Consommation matières & marchandises Autres achats et charges externes Impôts et taxes Charges de personnel Dotations aux

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES DE SYNTHESE - EXERCICE 2001

DOCUMENTS COMPTABLES DE SYNTHESE - EXERCICE 2001 DOCUMENTS COMPTABLES DE SYNTHESE - EXERCICE 2001 Bilan ACTIF PASSIF Compte de Produits et Charges CPC État des Soldes de Gestion ESG Tableau de Financement TF Tableau des Provisions Prov Tableau des Titres

Plus en détail

III- LE FONDS DE ROULEMENT, BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT, TRESORERIE

III- LE FONDS DE ROULEMENT, BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT, TRESORERIE III- LE FONDS DE ROULEMENT, BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT, TRESORERIE L actif et le passif du bilan fonctionnel, comme nous venons de le voir, se répartissent en trois rubriques principales qui, dans l

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 2 ANALYSE DES FLUX DE L ENTREPRISE

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 2 ANALYSE DES FLUX DE L ENTREPRISE COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 2 ANALYSE DES FLUX DE L ENTREPRISE SEANCE 2 ANALYSE DES FLUX FINANCIERS DE L ENTREPRISE OBJET DE LA SEANCE: lors de la séance 1, un diagnostic financier portant sur la liquidité,

Plus en détail

FICHE. Le diagnostic financier 1 INTRODUCTION 2 LE CONTEXTE DU DIAGNOSTIC. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

FICHE. Le diagnostic financier 1 INTRODUCTION 2 LE CONTEXTE DU DIAGNOSTIC. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier FICHE 1 1 INTRODUCTION Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 PROGRESSION DES VENTES DE 24%

RESULTATS ANNUELS 2012 PROGRESSION DES VENTES DE 24% RESULTATS ANNUELS 2012 PROGRESSION DES VENTES DE 24% Liquidités disponibles de 3,8 millions d euros et carnet de commandes record à la clôture de l exercice 2012 Grenoble, France et Durham, Caroline du

Plus en détail

Salle HAWAI de 14h00 à 15h00

Salle HAWAI de 14h00 à 15h00 15 JUIN 2017 Salle HAWAI de 14h00 à 15h00 Gérer ma trésorerie en mode NO STRESS! Philippe ORAIN Avec la participation de... Arnaud LUDA Pascal ALBERT Le Bilan Le bilan représente la photographie comptable

Plus en détail

MEDIACO MAROC (Ex Maroc Métaux)

MEDIACO MAROC (Ex Maroc Métaux) MEDIACO MAROC (Ex Maroc Métaux) ETATS DE SYNTHESE EXERCICE 2005 ETATS DISPONIBLES BILAN ( ACTIF ) BILAN ( PASSIF ) COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES ( HORS TAXES ) TABLEAU DES IMMOBILISATIONS AUTRES QUE FINANCIERS

Plus en détail

Elaboration et interprétation des états financiers QCM DU 3 novembre 2014

Elaboration et interprétation des états financiers QCM DU 3 novembre 2014 Elaboration et interprétation des états financiers 2014-2015 QCM DU 3 novembre 2014 Une seule réponse par question calculatrices non autorisées Bonne réponse : 1 point Pas de réponse : 0 point Mauvaise

Plus en détail

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 BILAN AU 31 DECEMBRE 2015 (Euros) 31/12/2015 31/12/2014 Actif BRUT AMORT DEP NET NET Actifs incorporels 820 547 273 547 Titres de participations 0 0 0 Autres immobilisations

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité Présentation Ce livre d Analyse financière (également appelée Diagnostic financier ou Finance d entreprise) présente l ensemble des connaissances et des techniques à mettre en œuvre pour étudier l activité,

Plus en détail

Thème. Les intérêts simples et les intérêts composés. Exercice 1. Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples.

Thème. Les intérêts simples et les intérêts composés. Exercice 1. Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples. Les intérêts simples et les intérêts composés Thème 1 Exercice 1 Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples 1. Un capital (C) de 1 est placé du 13/3/N au 15/5/N au taux d intérêt

Plus en détail

Plans prévisions budgets

Plans prévisions budgets Plans prévisions budgets Chapitre 6 : Plan de financement jscilien@u-paris10.fr 1 Introduction Deux questions Quels sont les actifs à acquérir et en conséquence les capitaux à engager? Quels moyens de

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points)

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points) LYCEE KABARIA MOUROUJ 2 Enseignante : Rafika Souabni 4 ème E. G. MAI 2013 Durée : 3 h 30 Epreuve : GESTION Coefficient : 4 Seule la calculatrice est autorisée PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5

Plus en détail

CGPME. 10 Terrasse Bellini PUTEAUX Cedex. Bilan association

CGPME. 10 Terrasse Bellini PUTEAUX Cedex. Bilan association CGPME Bilan association Bilan associationactif ACTIF Variation Immobilisations incorporelles Brut Amort.prov. Net Net Frais d'établissement Frais de recherche et développement Concessions, brevets, droits

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 2 : ANALYSE DU BILAN (RAPPEL) Cours de Y. Giraud Le principe du Bilan Fonctionnel 2 hypothèse de continuité de l'exploitation Faire ressortir les trois cycles de l'entreprise

Plus en détail

BILAN Arrêté au 31 décembre (Exprimé en Dinar Tunisien)

BILAN Arrêté au 31 décembre (Exprimé en Dinar Tunisien) Etats Financiers Etats Financiers 2013 de l Association Le Labo Démocratique Page-5- BILAN Arrêté au 31 décembre (Exprimé en Dinar Tunisien) ACTIFS Notes 2013 2102 ACTIFS NON COURANTS Actifs Immobilisés

Plus en détail

RETREAUSPECTIVE Bilan financier 2015

RETREAUSPECTIVE Bilan financier 2015 RETREAUSPECTIVE 2015 Bilan financier 2015 Sommaire 1. Introduction 2. Analyse comparée des Comptes Administratifs 2014 et 2015 provisoire 3. Les financeurs du SIAAP 4. Présentation de l évolution (de la

Plus en détail

Un réseau associatif créé en 1988, constitué de 40 Fonds territoriaux répartis sur l ensemble du territoire national

Un réseau associatif créé en 1988, constitué de 40 Fonds territoriaux répartis sur l ensemble du territoire national Formation SAVARA Rhône- Alpes Active France Active Faire un premier diagnostic de la situation financière et orienter une association (ayant au moins un salarié) 13 et 14 décembre 2010 Avec le soutien

Plus en détail

Indicateurs non-gaap

Indicateurs non-gaap Indicateurs non-gaap La Direction estime que ces indicateurs non définis par les normes IFRS fournissent des informations utiles supplémentaires aux actionnaires sur les tendances sous-jacentes, la performance

Plus en détail