L Homme à la Caméra, un film d avant-garde. Chaise Wassily, aussi connue comme chaise modèle B3, dessinée au Bauhaus par Marcel Breuer en

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Homme à la Caméra, un film d avant-garde. Chaise Wassily, aussi connue comme chaise modèle B3, dessinée au Bauhaus par Marcel Breuer en 1925-26"

Transcription

1 L Homme à la Caméra, un film d avant-garde Jindrich Stirsky Qu est-ce que l avant-garde? Ce terme présente un double sens : «1. Détachement militaire naval ou terrestre qui, en formation de combat, se trouve en avant du dispositif principal (en terminologie militaire, les «gros»). 2. Groupe, mouvement novateur dans le domaine intellectuel, technique, artistique, etc.» (Larousse) Il s agit donc pour une avant-garde artistique de rénover l art, de découvrir de nouvelles «terres» pour lui, de nouveaux modes d expression. 1. Quels sont les groupes artistiques d avant-garde dans les années 20 en Europe? On remarque deux tendances dominantes : a. l une qui vise à l ordre, à l organisation, qui prend pour objectif la structuration dans toute sa rigueur (Bauhaus, art déco, constructivisme russe, art abstrait géométrique). Chaise Wassily, aussi connue comme chaise modèle B3, dessinée au Bauhaus par Marcel Breuer en Mondrian, Composition, 1921

2 Exemple d architecture art déco b. l autre qui cherche plutôt du côté de l irrationnel, de l inconscient, et qui essaie plutôt de brouiller les repères (Dada, surréalisme). Salvador Dali, Persistance de la mémoire, 1931 Max Ernst, L'Ange du foyer ou Le Triomphe du surréalisme

3 Yves Tanguy, Divisibilité indéfinie, 1942 L Union libre Ma femme à la chevelure de feu de bois Aux pensées d'éclairs de chaleur A la taille de sablier Ma femme à la taille de loutre entre les dents du tigre Ma femme à la bouche de cocarde et de bouquet d'étoiles de dernière grandeur Aux dents d'empreintes de souris blanche sur la terre blanche A la langue d'ambre et de verre frottés Ma femme à la langue d'hostie poignardée A la langue de poupée qui ouvre et ferme les yeux A la langue de pierre incroyable Ma femme aux cils de bâtons d'écriture d'enfant Aux sourcils de bord de nid d'hirondelle Ma femme aux tempes d'ardoise de toit de serre Et de buée aux vitres (André Breton) Les deux tendances présentent un certain nombre de points communs : elles découlent toutes deux des mouvements d avant-garde qui ont précédé la guerre elles prennent acte toutes deux du choc de la première guerre mondiale la première essaie de reconstruire le monde, la civilisation la seconde considère que la civilisation a été détruite par la guerre de et tente de trouver de nouvelles valeurs elles visent à une transformation (plus ou moins radicale) de la société. elles se méfient du/refusent le récit elles accordent toutes deux une importance essentielle au corps 2. En quoi L Homme à la Caméra est-il en relation avec ces deux tendances? Vertov affirme son rejet de l «art ancien». Dès les premiers plans, il ironise sur un tableau d un peintre russe classique, Le Pêcheur, mettant la sujet en position de voyeur sur le décolleté et la bague d une jeune femme. Vers la fin, il casse le théâtre du Bolchoï en deux, ce qui lui a été beaucoup reproché.

4 Par ailleurs bien sûr, pour lui comme pour les autres cinéastes soviétiques, l événement fondateur n est pas la première guerre mondiale, mais la révolution de 1917, qui impose de nouvelles valeurs, la recherche d une nouvelle vie et de nouvelles formes artistiques. a. Le refus du récit Par principe, contrairement aux autres cinéastes soviétiques, Vertov choisit le documentaire contre le film de fiction (qu il nomme ciné-drame ). Il refuse de raconter, ou questionne le récit. Même dans son documentaire qui ressemble le plus à une histoire, Kino-Glaz, il prend ses distances avec la narration classique (inversion du temps, des images). Dans L Homme à la Caméra, il se tient encore plus loin du récit classique. Certes le film raconte une journée complète, mais nous avons vu que la chronologie en est en fait remise en question. D un plan à l autre le temps ne passe pas à la même vitesse (accélérés, ralentis, arrêt). Si parfois le récit se déroule clairement (séquence de la naissance), à d autres moments Vertov semble se moquer des procédés de la narration de la fiction (le pseudo-suspense de la sandale «prise dans le rail»). b. L importance du corps Le corps, chez Vertov, et en particulier dans L homme à la Caméra, est essentiel, mis en valeur. Le corps au repos d abord, livré en toute inconscience à la caméra : les femmes, les cochers, les SDF endormis ; corps de la jeune fille qui se lève, se lave, s habille. Le corps au travail ensuite, que ce soit celui des ouvrières pris dans des tâches répétitives mais peu épuisantes, ou celles des sidérurgistes et des mineurs, soumis à des tensions physiques importantes et obligés de prendre des attitudes contraignantes. Le corps dans le loisir ensuite, la plage, le sport ; les femmes apprennent à nager, la caméra se dote d un corps elle-même, elle entre dans la mer, part en marchant. Le corps enfin, en rapport avec les actes essentiels de la vie : la naissance (enregistrée frontalement), la mort (les femmes courbées sur les tombes, le cadavre du jeune homme transporté dans la voiture au milieu des fleurs). Enfin Vertov aime les gestes. Il est donc proche des avants-gardes. Il connaît et est connu des cinéastes qui y appartiennent dans les autres pays : il inspirera Walter Ruttmann et s inspirera de lui il aura une influence décisive sur des cinéastes comme Joris Ivens, Marcel Carné et John Grierson, le père du documentaire anglais son frère Boris co-signera en tant que réalisateur tous les films de Jean Vigo En définitive il apparaît aujourd hui plus proche de ces avant-gardes que des cinéastes soviétiques (Eisenstein ne décrira-t-il pas L Homme à la Caméra comme une série de «coq-à l âne formalistes et de pitreries gratuites faites à la caméra»?). D ailleurs les autorités moscovites se débarrassaient volontiers de lui en l envoyant faire des conférences à l étranger. Comme tous ces cinéastes, comme aussi Abel Gance ou Jean Epstein, il expérimente de nouveaux modes d expression du cinéma, à la recherche d un nouveau langage (axes inhabituels, ralentis, accélérés, montage rapide, flicker, split-screen, surimpression ). Vertov s inscrit en fait dans les deux tendances de l avant-garde européenne : c. Vertov et l art de la structure, le constructivisme Évidemment L Homme à la Caméra appartient nettement au courant constructiviste. Vertov met en valeur la structuration de son film. La composition de chaque plan est pensée de manière graphique, la géométrie y joue un rôle très important (la caméra résume les figures principales : corps = rectangles, objectif = cercle, trèpied = triangles). En même temps le film est structuré de plusieurs manières : déroulement chronologique de la journée de travail et succession des activités construction par répétition de motifs (le caméraman, la monteuse, la fileuse et les autres machines, les tramways et les autres moyens de transport, le sémaphore, etc.) d. Vertov et le surréalisme Même si peu de films ont été réalisés dans le mouvement même (La Coquille et le Clergyman de Germaine Dulac en 1928, Un Chien andalou de Salvador Dali et Luis Buñuel en 1929), les surréalistes aimaient beaucoup le cinéma, et plus encore les images bizarres que, à l instar de la photographie, il produisait parfois en se promenant dans les villes.

5 Vertov aime comme eux les mannequins les perspectives urbaines inhabituelles. Comme eux, il aime jouer avec les images. Au-delà, mais aussi en accord avec son statut de cinéaste soviétique, le cinéma de Vertov, et en particulier L Homme à la Caméra, s intègre donc dans le cadre des avant-gardes européennes de l entre-deux guerres.

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier...

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Ed uc ati on à l i m a ge L e s a te l i e r s d u c i n é m a p o u r to u s Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Clair Obscur vous propose des ateliers audiovisuels tout public, des séances

Plus en détail

ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50

ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50 BLOC André ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50 En 1951 André Bloc et Félix del Marle créent le groupe Espace, qui explore une nouvelle forme de synthèse des arts, associant peinture, sculpture et architecture,

Plus en détail

Formation optionnelle 2e cycle du secondaire

Formation optionnelle 2e cycle du secondaire Formation optionnelle 2e cycle du secondaire Ce document est un outil de présentation pour les conseillers pédagogiques et répondants en arts dans le but d accompagner les milieux scolaires à la mise

Plus en détail

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013 REVET LN orrigé 15 avril 2013 *********************** Exercice 1 : On donne ci-dessous les représentations graphiques de trois fonctions. es représentations sont nommées 1, 2, 3. L une d entre elles est

Plus en détail

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au.

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au. CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris NOM 1.-2. Paris est la destination touristique au. 3.-4. Les sont les premiers touristes à visiter la capitale. 5. Quel pourcentage des touristes

Plus en détail

«Picasso est un peintre abstrait et surréaliste.»

«Picasso est un peintre abstrait et surréaliste.» «Picasso est un peintre abstrait et surréaliste.» Deux trous, c est le signe du visage, suffisant pour l évoquer sans le représenter mais n est-il pas étrange qu on puisse le faire par des moyens aussi

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est?

5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est? 5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est? Tu peux maintenant découvrir une définition de l animation. Pour bien la comprendre, tu peux aussi fabriquer toi-même un jouet animé, comme c est expliqué

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

1929 Création de la Cérémonie des Oscars, à Los Angeles.

1929 Création de la Cérémonie des Oscars, à Los Angeles. 28 décembre 1895 Les frères Lumière organisent la première projection cinématographique au sous-sol du «Grand Café» à Paris : 10 films de 2 minutes, dont Arrivée d un train en gare de la Ciotat ou Sortie

Plus en détail

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E.

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E. Collège : Classe : Nom : Prénom : Note : Pages à22 /Pages 28 et 25 1 Dans quelle ville se déroule ce récit? Défi lecture 2012/201 2 Qui prépare le petit déjeuner de Benjamin le matin? Quel âge a Combien

Plus en détail

Fiche pédagogique 8/12 ans

Fiche pédagogique 8/12 ans Fiche pédagogique 8/12 ans Cette fiche pédagogique s adresse directement à l enfant. Elle propose un parcours à suivre dans l exposition lui permettant de réaliser sa visite de manière autonome et ludique.

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Bas-relief Sculpture dont les formes se détachent légèrement du support

Bas-relief Sculpture dont les formes se détachent légèrement du support Abstrait : Abstraction :abstraction - art abstrait, non figuratif, qui ne cherche pas à représenter la réalité visible L'art abstrait ne représente rien qui existe dans la réalité (être ou choses) - ou

Plus en détail

I'aventure du cinerna direct

I'aventure du cinerna direct gilies marsolais I'aventure du cinerna direct hlstolre esthetlque methodes tendances textes chronologie dictionnaire blographique et filmographique bibliographie Index pmlace de enrico lu/chignon; clnema

Plus en détail

Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain

Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain Fiche pédagogique réalisée par Françoise Raguin, BCDiste et Sylvie Guasch, professeur des écoles Ecole André Malraux Courbevoie (92) Année scolaire :2009-2010!

Plus en détail

ARTS PLASTIQUES. «La relation entre la forme et l idée» "Le talent, c est avoir l envie de faire quelque chose" Jacques Brel

ARTS PLASTIQUES. «La relation entre la forme et l idée» Le talent, c est avoir l envie de faire quelque chose Jacques Brel ARTS PLASTIQUES Programmation des classes de 2 nde : année scolaire 2014-2015 «La relation entre la forme et l idée» "Le talent, c est avoir l envie de faire quelque chose" Jacques Brel Nature morte d

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

CINÉ-CONCERT LA GRÈVE

CINÉ-CONCERT LA GRÈVE CINÉ-CONCERT LA GRÈVE accompagné par Pierre Jodlowski (électroacoustique) La Cinémathèque de Toulouse 69 rue du Taur 31000 Toulouse Contacts : Franck Loiret, directeur administratif et financier Franck.loiret@lacinemathequedetoulouse.com

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique CONF ÉRENCES Décembre, le mois du cinéma à «Comment réaliser un court métrage», par Ari pictures Vendredi 13/12-19h30 Arthur Choupin, réalisateur, et Sébastien Baudier, producteur, proposent de partager

Plus en détail

Art et formes géométriques

Art et formes géométriques Art et formes géométriques où comment aborder la géométrie à travers l art moderne? Objectifs Connaître les formes géométriques, les nommer, les reconnaître, les manipuler, les utiliser pour représenter

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

SCÉNARIMAGE. Voir le film.

SCÉNARIMAGE. Voir le film. CHRONIQUE CIBLER est un verbe récent qui n apparaît en français qu au milieu des années 1970. Ça fait jeune pour un mot, mais il a un sens particulier par rapport au nom commun dont il dérive, «cible»,

Plus en détail

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège Carnet de jeux musée des beaux-arts de Liège Luis Enrique Salazar est né en 9 à San Sebastian (Pays Basque Espagne). L enfance de l artiste est marquée par l atmosphère tendue qui règne dans l Espagne

Plus en détail

f ipad, cinéma i d animation

f ipad, cinéma i d animation SAÉ - arts plastiques - primaire f ipad, cinéma i d animation et petites bêtes mutantes GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Cycle : du 2 e

Plus en détail

Situation d apprentissage Les traits vivants avec le logiciel LopArt DUO (#P002)

Situation d apprentissage Les traits vivants avec le logiciel LopArt DUO (#P002) (#P002) Situation Description... 2 Compétences visées... 2 Préparation (Environ 30 minutes)... 3 Réalisation (Environ 45 minutes)... 4 Intégration (Environ 15 minutes)... 5 Réinvestissement... 5 Fiche

Plus en détail

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant :

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant : Cycle des apprentissages fondamentaux Année scolaire 20 /20 Livret Scolaire CP Nom : Prénom : Né le : Nom de l enseignant : Ce livret, complété à partir d évaluations faites régulièrement, permet à l enfant

Plus en détail

Le Cinéma Français. Dunja Padjen

Le Cinéma Français. Dunja Padjen Le Cinéma Français Dunja Padjen Le début (1895-1919) Le début du cinéma c est produite en 1895 lorsque Auguste et Louis Lumière ont inventé le dispositif de Cinématographe qui leur a permis d'enregistrer

Plus en détail

ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2

ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2 ESPACE ET TEMPS AU CYCLE 2 Animation pédagogique. Circonscription de Brest Nord 10 Avril 2013 Pierrick FRIQUET- Yann TY COZ «Les montres molles doivent s adapter au temps qui passe!» Dali. xemples de séquences

Plus en détail

JOSEPH CORNELL ET LES SURRÉALISTES À NEW YORK : DALÍ, DUCHAMP, ERNST, MAN RAY...

JOSEPH CORNELL ET LES SURRÉALISTES À NEW YORK : DALÍ, DUCHAMP, ERNST, MAN RAY... Un parcours à l attention des enfants et de leurs parents pour découvrir l exposition en s amusant BIENVENUE AU MUSÉE! JOSEPH CORNELL ET LES SURRÉALISTES À NEW YORK : DALÍ, DUCHAMP, ERNST, MAN RAY... DU

Plus en détail

Boucle d or et les trois ours

Boucle d or et les trois ours Voyages en histoires Projet marionnette et théâtre d objet, développé en 2010-2011 dans le cadre d Enfance Art et Langages. Boucle d or et les trois ours Une histoire à vivre Avec les enfants de la classe

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

PROGRAMME. Reims et l Art Déco Mars 2006 Février 2007

PROGRAMME. Reims et l Art Déco Mars 2006 Février 2007 Reims et l Art Déco Mars 2006 Février 2007 PROGRAMME En organisant l opération «Reims et l Art déco», la Ville de Reims a pour ambition de faire prendre conscience de la richesse de son héritage patrimonial,

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

Livret scolaire. Cours moyen 2

Livret scolaire. Cours moyen 2 Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours moyen 2 Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Enseignant(s) Ce livret

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

Applications Ipad maternelle

Applications Ipad maternelle Applications Ipad maternelle Les applications ci-dessous présentent un intérêt pédagogique dans les différents domaines d activités des programmes de la Nouvelle-Calédonie. Cette liste n est pas exhaustive.

Plus en détail

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris Trouve le pronom sujet qui convient... ramasse les olives.... écrivons une lettre.... avertissent par téléphone....admirez le bateau....obéit à sa maman.... parles au téléphone. Tu Relies je tu il elle

Plus en détail

Animer un atelier sur l oral

Animer un atelier sur l oral Accompagnement personnalisé Lycée Le Castel-Dijon Élaboré par Sarah Camus (comédienne) et Anne Gagnepain-Bélorgey (prof maths/sciences) contact : sara_camus@yahoo.fr Animer un atelier sur l oral Introduction

Plus en détail

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5 Yves Saint Laurent YVES SAINT LAURENT 14 Janvier 2009 Carte d identité Prénom: Yves Henri Donat Mathieu Nom: Saint Laurent Date de naissance: 1er Août 1936 Lieu de naissance:

Plus en détail

Indications pédagogiques C1 / 1.2

Indications pédagogiques C1 / 1.2 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C1 / 1.2 C : Comprendre un message Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 2 : Repérer les

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

Devoir Maison 3ème (sujet 1) A rendre le

Devoir Maison 3ème (sujet 1) A rendre le Devoir Maison 3ème (sujet 1) A rendre le I- Découverte d'un nombre Que remarques tu concernant ces deux rapports? Le nombre que tu as trouvé est la valeur approchée de ce qu'on appelle le nombre d'or!

Plus en détail

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET Réalité Virtuelle et applications Julien CASTET 2 Un nouveau paradigme esthétique : le processus i Si on admet que l oeuvre d art se justifie par sa fonction de «témoin d une époque», la création artistique

Plus en détail

Pour faire le portrait

Pour faire le portrait Fiche élève 1 CE 1 / CE 2 Pour faire le portrait 1. Écris un texte court pour décrire les trois personnages suivants. Pour chacun des trois personnages (Mémé, l architecte, le réalisateur italien), on

Plus en détail

Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE

Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE LA SEINE, c est un fleuve, répond un enfant «La Seine a rencontré Paris» de Jacques Prévert recueil «Choses et autres» DU CINEMA, DES THEMES, DES ACTIVITES PANORAMA

Plus en détail

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette niveau : 4ème Le dispositif pédagogique 1 ère séance : Les élèves ont amené l image de leur choix. Verbalisation autour des types d image trouvées.

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges ASIE Juin 2014 Durée : 2h00 Calculatrice autorisée Exercice 1 On laisse tomber une balle d une hauteur de 1 mètre. 3 points A chaque rebond elle rebondit des

Plus en détail

Evaluations Grande Section Juin 2009

Evaluations Grande Section Juin 2009 Ecole : Nom : Prénom : Date de naissance : Evaluations Grande Section Juin 2009 Dates de passation des épreuves : du 25 mai au 5 juin 2009 Circonscription Valenciennes Denain S approprier le langage Comprendre

Plus en détail

La caméra dans la mise en scène

La caméra dans la mise en scène - 1 - CINÉ SYSTÈME - FORMATION CONTINUE La caméra dans la mise en scène Fondamentaux du langage filmé et de sa fabrication Session du 18 octobre au 2 novembre 2013 Atelier pour 4-5 personnes 55h sur 12

Plus en détail

La période Surréaliste

La période Surréaliste La période Surréaliste Cette période débute dans la décennie qui précède la Deuxième Guerre mondiale. Des éléments qui s apparentent au surréalisme. Ces signes vont notamment de la répartition apparemment

Plus en détail

NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE. Musée d Art Moderne de Troyes

NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE. Musée d Art Moderne de Troyes NOM :... DOSSIER PEDAGOGIQUE Musée d Art Moderne de Troyes Fiche technique La peinture LE SUJET REPRESENTÉ Cela peut être Paysage Nature morte Portrait Peinture de genre (scène de la vie quotidienne considérée

Plus en détail

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!»

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» Supports : Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» 3 plateaux de jeu, disposés côte à côte, de gauche à droite pour les joueurs, et qui peuvent être joués indépendamment ou bien en 3 étapes successives en

Plus en détail

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES 1 HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES Fabrice MASANÈS-RODE, Ph.D. I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE Ce cours propose un enseignement général sur les arts visuels principalement peinture, sculpture, photographie

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

L image vectorielle avec Inkscape

L image vectorielle avec Inkscape L image vectorielle avec Inkscape Voici encore un merveilleux logiciel, un pur produit sorti du monde du libre, et qui demeure gratuit pour notre plus grand bonheur. Ses possibilités rivalisent avec les

Plus en détail

Robocop. Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987

Robocop. Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987 Robocop Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987 Robocop est un film réalisé par Paul Verhoeven, cinéaste néerlandais qui débuta sa carrière à la télévision hollandaise où il découvrit l un de ses acteurs fétiches,

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

Enseignements artistiques

Enseignements artistiques Cycle 3 Enseignements artistiques Arts PLASTIQUES Après la sensibilisation aux activités et à la perception des langages artistiques conduite en maternelle, le cycle 2 a fait découvrir aux élèves quelques

Plus en détail

Boutique. L hommelette

Boutique. L hommelette Boutique L hommelette Photographie encadrée (cadre vitré en bois couleur blanc) et signée par l artiste. Au dos du cadre un texte tiré des petites histoires de Bernard Belluc. Composition : Bernard Belluc,

Plus en détail

Ateliers de vie pratique : découverte des objets - habiletés gestuelles

Ateliers de vie pratique : découverte des objets - habiletés gestuelles QUELQUES EXEMPLES D'ATELIERS Document réalisé par Cécile Baudoncourt, directrice école maternelle Haute Futaie (Maurepas) et par Magali Haquin, directrice école maternelle Jean de la Fontaine (Elancourt)

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Bambus Spieleverlag. Le plateau de jeu :

Bambus Spieleverlag. Le plateau de jeu : Le plateau de jeu : Bambus Spieleverlag D. Augenbraun & G. Cornett GbR P.O. Box 360141 D-10971 Berlin Phone +49-30-6121884 e-mail : cornett@bambusspiele.de http://www.bambusspiele.de Traduction française

Plus en détail

Modules modulables pour meubles modulaires

Modules modulables pour meubles modulaires Modules modulables pour meubles modulaires Alexandre Blanchard [GSM01] Pierre Antoine Cretin [GB04] Camille Lannay [GSU05] Philibert Maniez [GI01] SI28 [UTC] A08 2 SYNOPSIS 1. CONCEPT Le site internet

Plus en détail

La photo numérique à l'école maternelle

La photo numérique à l'école maternelle La photo numérique à l'école maternelle Plan de la matinée - 1ère partie Quelle place dans les programmes? L'enfant utilisateur / La photo numérique comme outil de travail Retour sur vos expériences -

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900.

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. 3/4 heures On ne parle pas des conflits sociaux ou des avancées

Plus en détail

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà.

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà. IMAGINATION SENSIBILITE CURIOSITE RIGUEUR LOGIQUE GESTION Sont les principales qualités d un décorateur d intérieur. Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Analyser une planche de Bande Dessinée

Analyser une planche de Bande Dessinée Analyser une planche de Bande Dessinée Document réalisé par Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques Pour cette analyse, vous choisirez une planche particulière que vous analyserez plastiquement

Plus en détail

Pierre-Auguste Renoir

Pierre-Auguste Renoir Pierre-Auguste Renoir Néen 1841 Mort en 1919 française, mais aussi graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur. Renoir fait partie du groupe des impressionnistes. Il est le maitre incontesté de la lumière

Plus en détail

PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES

PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES PROJET ARTS VISUELS ET FORMES GEOMETRIQUES MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES Le projet interdisciplinaire Cercles et carrés permettra

Plus en détail

Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique

Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l informatique Design graphique Mejdi BLAGHGI m.blaghgi@gmail.com Introduction

Plus en détail

Comment protéger vos idées?

Comment protéger vos idées? Eidgenössisches Institut für Geistiges Eigentum Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle Istituto Federale della Proprietà Intellettuale Swiss Federal Institute of Intellectual Property Comment

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

Mise en page et graphisme : Sophie Saint-Pierre www.sographiste.com

Mise en page et graphisme : Sophie Saint-Pierre www.sographiste.com Mise en page et graphisme : Sophie Saint-Pierre www.sographiste.com Langage 1 Ordres simples Regardez le plafond Placez votre main droite sur l épaule gauche Donnez-moi la main (l examinateur ne doit pas

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L Atelier Enchanté CYCLE 1 CYCLE 2. à partir de 3 ans. un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L Atelier Enchanté CYCLE 1 CYCLE 2. à partir de 3 ans. un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova CYCLE 1 CYCLE 2 DOSSIER PEDAGOGIQUE à partir de 3 ans L Atelier Enchanté un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova www.kmbokids.com C est à travers un univers riche en couleurs et

Plus en détail

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE)

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) Connaissance des nombres entiers naturels Compétences relatives aux quantités et aux nombres Être capable de : - comparer des quantités en utilisant

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Cette catégorie est parfaite pour les moments où vous observez que les

Plus en détail

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma?

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Ecole Saint Merri CPA - CPB 2009-2010 Le Cirque, Charlie Chaplin Le projet consiste à partir du sens commun, du choix d un «moment préféré» du film pour faire découvrir

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

LES PAPIERS COLLES. Braque et Picasso

LES PAPIERS COLLES. Braque et Picasso LES PAPIERS COLLES «... une représentation de la représentation» Coller signifie fixer, faire adhérer au moyen de la colle mais à l origine la technique du collage est l imprégnation du papier pour qu

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

Le Land Art. Comment la nature peut-elle devenir un support d intervention artistique à tous les cycles?

Le Land Art. Comment la nature peut-elle devenir un support d intervention artistique à tous les cycles? Le Land Art Comment la nature peut-elle devenir un support d intervention artistique à tous les cycles? Compétences visées en fin de cycle 3 : Encart du B.O. N 32 du 28 Août 2008 / Enseignement de l Histoire

Plus en détail

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043 FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE Version bêta PHY-5043 DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2 Nom de l élève : Résultat : Yves Robitaille Commission Scolaire de Sorel-Tracy septembre 2006 Devoir #1 PHY-5043 page

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail