Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012"

Transcription

1 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Contact NGUYEN CELINE Tél : Fax : Destinataires Tous services x C1 Interne C2 Restreint C3 Confidentiel C4 Secret Date de validité A partir du 01/01/2012 Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012 Concerne les salariés de droit privé. REFERENCES Loi n du 20 décembre 2010 de financement de la sécurité sociale pour 2011 ; Loi n du 29 décembre 2010 de finances pour 2011 ; Loi n du 21 décembre 2011 de financement de la sécurité sociale pour 2012 ; Loi n du 28 décembre 2011 de finances pour 2012 ; Circulaire ministérielle DSS/SD5B/2011/145 du 14 avril 2011 ; Lettre circulaire ACOSS n du 20 février Michel DELATTRE Références : CORP-DSIC du 21 mai 2012 Domaine : RESSOURCES HUMAINES Rubrique : Sorties de fonction Sous Rubrique : Démission, licenciement, ruptures négociées / PX 8 1 / 5

2 Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1er janvier 2012 Les lois de financement de la sécurité sociale pour 2011 et 2012, ainsi que les lois de finances pour 2011 et 2012 ont modifié le régime social et fiscal des indemnités de rupture. Ces modifications, précisées dans la circulaire ministérielle du 4 avril 2011, concernent les règles d assujettissement aux cotisations de sécurité sociale, ainsi qu aux cotisations, contributions et taxes dont le régime est aligné sur celui des cotisations de sécurité sociale comme le FNAL, le versement transport, la contribution solidarité autonomie, l AGS, la retraite complémentaire et la prévoyance. Les règles d assujettissement à la CSG et à la CRDS ont également été modifiées par la loi de financement de la sécurité sociale pour En revanche, le régime fiscal des indemnités de rupture reste inchangé. Alors que le régime des cotisations sociales était précédemment aligné sur le régime fiscal, le montant exonéré de cotisations peut désormais différer du montant exonéré d impôt sur le revenu. Le régime social est aujourd hui moins favorable que le régime fiscal pour les indemnités dépassant un certain seuil. 1. MAINTIEN DU REGIME SOCIAL ET FISCAL DES INDEMNITES AYANT UN CARACTERE DE SALAIRE Certaines indemnités, versées à l occasion de la rupture du contrat de travail, ont un caractère de salaire et à ce titre sont soumises, dans leur totalité à l impôt sur le revenu, aux cotisations de sécurité sociale, de retraite et de prévoyance ainsi qu à la CSG et à la CRDS. Il s agit, notamment, de l indemnité de fin de contrat à durée déterminée, de l indemnité compensatrice de congés payés, de l indemnité compensatrice de préavis, de l indemnité compensatrice de compte épargne temps, de l indemnité de rupture conventionnelle versée à un salarié qui est en droit de bénéficier d une pension de retraite, de l indemnité de départ à la retraite à l initiative du salarié, de l indemnité de non concurrence et de l indemnité due en cas de rupture anticipée par l employeur d un contrat à durée déterminée. 2. REGIME SPECIFIQUE DE L INDEMNITE TRANSACTIONNELLE L indemnité transactionnelle ne peut être exonérée de cotisations de sécurité sociale que «pour sa fraction représentative d une indemnité elle-même susceptible d être exonérée». Références : CORP-DSIC du 21 mai 2012 Domaine : RESSOURCES HUMAINES Rubrique : Sorties de fonction Sous Rubrique : Démission, licenciement, ruptures négociées / PX 8 2 / 5

3 Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1er janvier 2012 Ainsi, lorsque la transaction vise à régler les contestations ou difficultés survenues à l occasion d une procédure de licenciement, l indemnité transactionnelle versée au salarié est exonérée des cotisations de sécurité sociale dans les limites applicables aux indemnités de licenciement. Lorsque l indemnité versée au salarié en application de la transaction est une indemnité «globale» qui, outre les sommes à caractère indemnitaire, inclut en réalité des éléments de salaire, il convient de distinguer la nature et le montant des éléments qui composent l indemnité «globale». En effet, si les sommes destinées à réparer le préjudice né de la perte d emploi sont exonérées de cotisations sociales dans les conditions exposées dans la présente note, en revanche les sommes qui ont une nature salariale (accessoires et rappels de salaire, indemnité compensatrice de préavis, indemnité de congés payés, indemnité de non concurrence) sont assujetties à cotisations. 3. REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE N AYANT PAS LA NATURE DE SALAIRE Pour les autres indemnités de rupture n ayant pas le caractère de salaire, ainsi que pour l indemnité transactionnelle représentative de dommages intérêts, versées à partir du 1 er janvier 2012, le régime fiscal et social se détermine en 3 étapes successives : - La première étape consiste à déterminer la part des indemnités qui est exonérée d impôt sur le revenu ; - La deuxième étape vise à déterminer la fraction exonérée de cotisations sociales ; - Enfin, la dernière étape consiste à déterminer la fraction exonérée de CSG et CRDS. 3.1 PREMIERE ETAPE : DETERMINATION DU REGIME FISCAL Le régime fiscal des indemnités de rupture est déterminé en application de l article 80 duodecies du Code Général des Impôts, qui précise que ne constituent pas une rémunération imposable : a- Les indemnités prononcées par le juge judiciaire pour procédure irrégulière de licenciement (art L du code du travail), pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement (art L du code du travail), b- La fraction des indemnités versées dans le cadre d un licenciement (art L du code du travail), d une transaction, d une rupture conventionnelle pour un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite (art Références : CORP-DSIC du 21 mai 2012 Domaine : RESSOURCES HUMAINES Rubrique : Sorties de fonction Sous Rubrique : Démission, licenciement, ruptures négociées / PX 8 3 / 5

4 Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1er janvier 2012 L du code du travail), d une mise à la retraite à l initiative de l employeur dans la limite la plus élevée des trois montants suivants : - indemnité légale de licenciement, - deux fois le montant de la rémunération annuelle brute perçue par le salarié au cours de l année civile précédant la rupture de son contrat de travail, - 50% de l indemnité versée. Ces deux dernières limites ne peuvent pas excéder 6 fois le plafond annuel de la sécurité sociale en vigueur au moment du versement (soit en 2012) pour les indemnités de licenciement, de rupture conventionnelle et transactionnelle et 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit en 2012) pour l indemnité de mise à la retraite. Pour l appréciation du régime fiscal, il convient de faire masse des indemnités versées n ayant pas la nature de salaire. 3.2 DEUXIEME ETAPE : DETERMINATION DU REGIME SOCIAL Le régime social des indemnités de rupture est déterminé en application de l article L242-1 du Code de la Sécurité Sociale. Les indemnités de rupture mentionnées au paragraphe 3.1 sont exonérées de l assiette des cotisations dans la limite la moins élevée des deux montants suivants : - la part qui n est pas assujettie à l impôt (cf 3.1) - deux fois la valeur annuelle du plafond de la sécurité sociale Ainsi, les indemnités de licenciement, transactionnelles, de rupture conventionnelle versées à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite, de mise à la retraite à l initiative de l employeur sont soumises aux cotisations de sécurité sociale, de retraite et prévoyance à l exclusion de la fraction non imposable de ces indemnités dans la limite de 2 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit en 2012). Il en est de même des indemnités prononcées par le juge judiciaire. Pour l appréciation du régime social, il convient de faire masse des indemnités versées n ayant pas la nature de salaire. 3.3 TROISIEME ETAPE : DETERMINATION DE L ASSIETTE CSG/CRDS L assiette CSG/CRDS des indemnités de rupture est déterminée en application de l article L136-2 du Code de la Sécurité Sociale. Les indemnités de rupture mentionnées aux paragraphes 3.1 et 3.2 sont exclues de l assiette de la CSG et la CRDS dans la limite la moins élevée des 2 montants : - la part exclue de l assiette des cotisations (cf 3.2) ; Références : CORP-DSIC du 21 mai 2012 Domaine : RESSOURCES HUMAINES Rubrique : Sorties de fonction Sous Rubrique : Démission, licenciement, ruptures négociées / PX 8 4 / 5

5 Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1er janvier la part correspondant au montant légal de l indemnité de rupture, à défaut l indemnité légale de licenciement. Ainsi sont exonérées de CSG et de CRDS les indemnités pour procédure irrégulière de licenciement ( à 1 mois de salaire) et pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement ( à 6 mois de salaire). Les indemnités de licenciement, transactionnelles, de rupture conventionnelle versées à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite, de mise à la retraite à l initiative de l employeur sont soumises à la CSG et à la CRDS, à l exclusion de la plus petite des deux limites suivantes : - la part non soumise de l assiette des cotisations sociales (inférieure à 2 PASS), - l indemnité légale de licenciement En effet, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 précise que la fraction soumise à la CSG et à la CRDS ne peut être inférieure au montant assujetti aux cotisations de sécurité sociale. Depuis le 1 er janvier 2012, ces indemnités ne bénéficient plus de l abattement pour frais professionnels. La fraction soumise à CSG et CRDS sera assujettie à CSG non déductible au taux de 7,5% et à CRDS au taux de 0,5%, pour la partie non imposable des indemnités. Pour l appréciation de l assiette CSG et CRDS, il convient de faire masse des indemnités versées n ayant pas la nature de salaire. 4. ANNEXES (HORS PAGINATION) Annexe 1 : Schémas du régime fiscal et social des indemnités de rupture n ayant pas la nature de salaire Annexe 2 : Tableau récapitulatif du régime fiscal et social des indemnités de rupture Annexe 3 : Illustrations Références : CORP-DSIC du 21 mai 2012 Domaine : RESSOURCES HUMAINES Rubrique : Sorties de fonction Sous Rubrique : Démission, licenciement, ruptures négociées / PX 8 5 / 5

6 Annexe 1 Schéma du régime fiscal et social des indemnités de rupture n ayant pas la nature de salaire Etape 1 : Impôt sur le revenu Indemnités pour procédure irrégulière de licenciement, pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement Indemnités de licenciement, de rupture conventionnelle (à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite), transactionnelle représentative de dommages intérêts Indemnité de mise à la retraite à l initiative de l employeur Indemnités > indemnité légale de licenciement Indemnités > indemnité légale de licenciement Exonération d impôt sur le revenu Exonération à hauteur du montant le plus élevé entre : Indemnité légale de licenciement 2 fois la rémunération annuelle brute du salarié de l année civile précédente ou 50% de l indemnité dans la limite de 6 fois le PASS Exonération à hauteur du montant le plus élevé entre : Indemnité légale de licenciement 2 fois la rémunération annuelle brute du salarié de l année civile précédente ou 50% de l indemnité dans la limite de 5 fois le PASS

7 Etape 2 : Assujettissement à cotisations sociales, de retraite complémentaire et prévoyance Indemnités pour procédure irrégulière de licenciement, pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement Indemnités de licenciement, de rupture conventionnelle (à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite), de mise à la retraite à l initiative de l employeur, et transactionnelle représentative de dommages intérêts Indemnités < 2 PASS Indemnités > 2 PASS Fraction exonérée d impôt sur le revenu < 2 PASS Fraction exonérée d impôt sur le revenu > 2 PASS Fraction assujettie à l impôt sur le revenu > 5 ou 6 PASS Exonération de cotisations Assujettissement fraction > 2 PASS Exonération de cotisations Assujettissement fraction > 2 PASS Assujettissement

8 Etape 3 : Assujettissement CSG-CRDS Indemnités pour procédure irrégulière de licenciement ( 1 mois de salaire), pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement ( 6 mois de salaire) Indemnités de licenciement, de rupture conventionnelle (à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite), de mise à la retraite à l initiative de l employeur, et transactionnelle représentative de dommages intérêts Exonération de CSG-CRDS Exonération de CSG-CRDS à hauteur du moins élevé des deux montants : indemnité légale de licenciement Part exclue de l assiette des cotisations sociales

9 Annexe 2 : Tableau récapitulatif du régime social et fiscal des indemnités de rupture Nature des indemnités Imposable Cotisations sociales, de retraite et prévoyance CSG et CRDS Indemnité de licenciement Exonération plafonnée fraction non imposable 2 PASS fraction exonérée de cotisations sociales indemnité légale de licenciement (1) Indemnité compensatrice de OUI OUI congés payés OUI (2) Indemnité compensatrice de OUI OUI préavis OUI (2) Indemnité compensatrice de OUI OUI compte épargne temps OUI (2) Indemnité de fin de contrat à OUI OUI durée déterminée OUI (2) Indemnité de rupture conventionnelle versée à un salarié qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite Exonération plafonnée fraction non imposable 2 PASS fraction exonérée de cotisations sociales indemnité légale de Indemnité de rupture conventionnelle versée à un salarié qui est en droit de bénéficier d une pension de retraite Indemnité de départ à la retraite à l initiative du salarié Indemnité de mise à la retraite à l initiative de l employeur licenciement (1) OUI OUI OUI (2) OUI OUI OUI (2) Exonération plafonnée fraction non imposable 2 PASS Indemnité de non concurrence OUI OUI OUI (2) Indemnité transactionnelle représentative de dommages intérêts Dommages et intérêts suite à la rupture anticipée par l employeur d un CDD Indemnité pour procédure irrégulière de licenciement Indemnité pour absence de cause réelle et sérieuse de licenciement Exonération plafonnée fraction non imposable 2 PASS OUI OUI OUI (2) NON NON fraction non imposable 2 PASS fraction non imposable 2 PASS fraction exonérée de cotisations sociales indemnité légale de licenciement (1) fraction exonérée de cotisations sociales indemnité légale de licenciement (1) fraction exonérée de cotisations sociales 1 mois de salaire (1) fraction exonérée de cotisations sociales 6 mois de salaire (1) (1) L assiette soumise à CSG et CRDS ne bénéficie pas de l abattement pour frais professionnels (2) L assiette soumise à CSG et CRDS bénéficie d un abattement pour frais professionnels de 1,75% en 2012.

10 Annexe 3 : Illustrations Les exemples suivants sont donnés à titre d illustration pour comprendre la démarche analytique. Exemple 1 : rupture conventionnelle Monsieur B., qui n est pas en droit de bénéficier d une pension de retraite, signe une rupture conventionnelle le 31 janvier Son salaire annuel brut s élève à euros. Il reçoit une indemnité de rupture conventionnelle d un montant de euros. Compte tenu de son ancienneté dans l entreprise, l indemnité légale de licenciement à laquelle il aurait pu prétendre s élève à euros. Il s agit de déterminer le régime fiscal, social ainsi que l assiette CSG-CRDS de l indemnité de rupture conventionnelle Pour procéder à cette analyse, il convient de respecter les 3 étapes. Etape 1 : Détermination du régime fiscal de l indemnité L indemnité de rupture conventionnelle est exonérée d impôt sur le revenu dans la limite du montant le plus élevé entre : - L indemnité légale de licenciement = fois la rémunération annuelle brute du salarié = % de l indemnité versée = Dans ce cas, le montant le plus élevé, qui sert de référence, est celui correspondant à 2 fois la rémunération annuelle brute du salarié c'est-à-dire L indemnité de rupture conventionnelle de étant inférieure au double de la rémunération annuelle dans la limite de 6 plafonds annuels de la sécurité sociale ( en 2012), celle-ci est donc exonérée de l impôt sur le revenu dans sa totalité. Etape 2 : détermination du régime social de l indemnité L indemnité de rupture conventionnelle est non imposable dans sa totalité soit à hauteur de Cette indemnité est exonérée de cotisations de sécurité sociale, de retraite et de prévoyance pour sa fraction non imposable dans la limite de 2 plafonds annuels de la sécurité sociale (72744 en 2012). L indemnité étant non imposable et inférieure à 2 plafonds annuels de la sécurité sociale, celle-ci est exonérée de cotisations de sécurité sociale.

11 Etape 3 : détermination de l assiette CSG-CRDS L indemnité de rupture conventionnelle est exonérée de CSG-CRDS à hauteur du montant le moins élevé entre : - la part non soumise de l assiette de cotisations sociales = L indemnité légale de licenciement = Dans ce cas, le montant le moins élevé, qui sert de référence, est l indemnité légale de licenciement soit L indemnité de rupture conventionnelle est exonérée de CSG-CRDS à hauteur de La fraction non exonérée s élève à La fraction soumise à CSG-CRDS ne peut être inférieure au montant assujetti aux cotisations de sécurité sociale. C est le cas, puisque l assiette CSG-CRDS s élève à alors que l assiette de sécurité sociale est à 0. Il n y a pas d abattement pour frais professionnel à déduire de l assiette CSG-CRDS. Pour résumer, dans cet exemple : Assiette fiscale = 0 Assiette sécurité sociale = 0 Assiette CSG-CRDS = Exemple 2 : Indemnité transactionnelle Monsieur F., reçoit une indemnité transactionnelle d un montant de euros en avril Son salaire annuel brut s élève à euros. Compte tenu de son ancienneté dans l entreprise, l indemnité légale de licenciement à laquelle il aurait pu prétendre s élève à euros. Il s agit de déterminer le régime fiscal, social ainsi que l assiette CSG-CRDS de l indemnité transactionnelle Pour procéder à cette analyse, il convient de respecter les 3 étapes. Etape 1 : Détermination du régime fiscal de l indemnité L indemnité transactionnelle représentative de dommages intérêts est exonérée d impôt sur le revenu dans la limite du montant le plus élevé entre : - L indemnité légale de licenciement = fois la rémunération annuelle brute du salarié = % de l indemnité = Dans ce cas, le montant le plus élevé, qui sert de référence, est celui correspondant à 2 fois la rémunération annuelle brute du salarié c'est-à-dire L indemnité transactionnelle de , étant inférieure au double de la rémunération annuelle dans la limite de 6 plafonds annuels de la sécurité sociale ( en 2012), celle-ci est donc exonérée de l impôt sur le revenu dans sa totalité.

12 Etape 2 : détermination du régime social de l indemnité L indemnité transactionnelle est non imposable dans sa totalité soit à hauteur de Cette indemnité est exonérée de cotisations de sécurité sociale, de retraite et de prévoyance pour sa fraction non imposable dans la limite de 2 plafonds annuels de la sécurité sociale (72744 en 2012). L indemnité étant non imposable et inférieure à 2 plafonds annuels de la sécurité sociale, celle-ci est exonérée de cotisations de sécurité sociale. Etape 3 : détermination de l assiette CSG-CRDS L indemnité transactionnelle est exonérée de CSG-CRDS à hauteur du montant le moins élevé entre : - la part non soumise de l assiette de cotisations sociales = L indemnité légale de licenciement = Dans ce cas, le montant le moins élevé, qui sert de référence, est l indemnité légale de licenciement soit L indemnité transactionnelle est exonérée de CSG-CRDS à hauteur de La fraction non exonérée s élève à La fraction soumise à CSG-CRDS ne peut être inférieure au montant assujetti aux cotisations de sécurité sociale. C est le cas, puisque l assiette CSG-CRDS s élève à alors que l assiette de sécurité sociale est à 0. Il n y a pas d abattement pour frais professionnel à déduire de l assiette CSG-CRDS. Pour résumer, dans cet exemple : Assiette fiscale = 0 Assiette sécurité sociale = 0 Assiette CSG-CRDS = Exemple 3 : Indemnité de licenciement et indemnité transactionnelle Madame D., est licenciée et signe un protocole transactionnel en mars Son salaire annuel brut s élève à euros. Elle reçoit une indemnité conventionnelle de licenciement d un montant de euros et une indemnité transactionnelle d un montant de euros. Compte tenu de son ancienneté dans l entreprise, l indemnité légale de licenciement à laquelle elle aurait pu prétendre s élève à euros. Il s agit de déterminer le régime fiscal, social ainsi que l assiette CSG-CRDS des indemnités de licenciement et transactionnelle. Pour procéder à cette analyse, il convient de respecter les 3 étapes.

13 Etape 1 : Détermination du régime fiscal des indemnités Pour déterminer le régime fiscal, il convient de faire masse de l ensemble des indemnités n ayant pas la nature de salaire. Les indemnités de licenciement et transactionnelle sont exonérées d impôt sur le revenu dans la limite du montant le plus élevé entre : - L indemnité légale de licenciement = fois la rémunération annuelle brute du salarié = % des indemnités = Dans ce cas, le montant le plus élevé, qui sert de référence, est celui correspondant à 2 fois la rémunération annuelle brute du salarié c'est-à-dire Les indemnités de licenciement et transactionnelle de , étant inférieures au double de la rémunération annuelle dans la limite de 6 plafonds annuels de la sécurité sociale ( en 2012), celles-ci sont donc exonérées de l impôt sur le revenu dans leur totalité. Etape 2 : détermination du régime social des indemnités Pour déterminer le régime social, il convient de faire masse de l ensemble des indemnités n ayant pas la nature de salaire. Les indemnités sont non imposables dans leur totalité soit à hauteur de Ces indemnités sont exonérées aux cotisations de sécurité sociale, de retraite et de prévoyance pour leur fraction non imposable dans la limite de 2 plafonds annuels de la sécurité sociale ( pour 2012). Dans ce cas, les indemnités intégralement non imposables sont supérieures à 2 plafonds annuels de la sécurité sociale. Les indemnités sont exonérées de cotisations de sécurité sociale, de retraite et de prévoyance à hauteur de La fraction soumise aux cotisations s élève donc à L indemnité de licenciement est exonérée totalement et l indemnité transactionnelle exonérée à hauteur de Etape 3 : détermination de l assiette CSG-CRDS Pour déterminer l assiette CSG-CRDS, il convient de faire masse de l ensemble des indemnités n ayant pas la nature de salaire. Les indemnités sont exonérées de CSG-CRDS à l exclusion du montant le moins élevé entre : - la part non soumise de l assiette de cotisations sociales = L indemnité légale de licenciement = Dans ce cas, le montant le moins élevé, qui sert de référence, est l indemnité légale de licenciement soit Les indemnités sont exonérées de CSG-CRDS à hauteur de La fraction non exonérée s élève L indemnité de licenciement est exonérée à hauteur de et l indemnité transactionnelle est soumise à CSG-CRDS dans sa totalité.

14 La fraction soumise à CSG-CRDS ne peut être inférieure au montant assujetti aux cotisations de sécurité sociale. C est le cas, puisque l assiette CSG-CRDS s élève à alors que l assiette de sécurité sociale est à Il n y a pas d abattement pour frais professionnel à déduire de l assiette CSG-CRDS. Pour résumer, dans cet exemple : Assiette fiscale = 0 Assiette sécurité sociale = Assiette CSG-CRDS = Soit : Assiette fiscale indemnité de licenciement : 0 Assiette fiscale indemnité transactionnelle : 0 Assiette sécurité sociale indemnité de licenciement : 0 Assiette sécurité sociale indemnité transactionnelle: Assiette CSG-CRDS indemnité de licenciement : Assiette CSG-CRDS indemnité transactionnelle:

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité Du 01/01/2012 ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU

Plus en détail

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012.

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012. SOCIAL J u i n 2012 C I R C U L A I R E REGIME SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL ET DU MANDAT SOCIAL Alors que les limites d exonération sociale en matière d'indemnités de rupture

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 18/09/2009 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2009-076 OBJET : Régime social des indemnités versées en cas de rupture conventionnelle

Plus en détail

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS 27/05/2016 LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS - CLUB RANDORI - Laurent LAILLET Jean-Marc LE GALLO 60 Boulevard des Dames 13002 MARSEILLE Tél : 04

Plus en détail

Les indemnités transactionnelles

Les indemnités transactionnelles Pégase 3 Les indemnités transactionnelles Dernière révision le 29/05/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Des concessions... 3 Importance du motif de la rupture... 3 Décomposition

Plus en détail

Le départ en retraite

Le départ en retraite Le départ en retraite Lois de financement de la Sécurité Sociale pour 2010, 2011 et 2012 Articles L1237-4 à L1237-10 du Code du travail Cette fiche traite du départ en retraite à l initiative du salarié

Plus en détail

NOUVELLES REGLES D ASSUJETTISSEMENT AUX COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS DE SECURITE SOCIALE DES INDEMNITES DE RUPTURE. L essentiel

NOUVELLES REGLES D ASSUJETTISSEMENT AUX COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS DE SECURITE SOCIALE DES INDEMNITES DE RUPTURE. L essentiel N 96 - SOCIAL n 24 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 juin 2011 ISSN 1769-4000 NOUVELLES REGLES D ASSUJETTISSEMENT AUX COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS DE SECURITE SOCIALE DES INDEMNITES DE

Plus en détail

INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social

INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin Direction Juridique FEVRIER 2000 INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social Le régime d assujettissement fiscal et social des indemnités

Plus en détail

Régime social et fiscal des indemnités de rupture à compter du 1 er janvier 2017

Régime social et fiscal des indemnités de rupture à compter du 1 er janvier 2017 15 mai 2017 N 2017-4591 Modifications introduites par la LFSS 2017 et la LFR 2016 Régime social et fiscal des indemnités de rupture à compter du 1 er janvier 2017 L article 8 de la loi de financement de

Plus en détail

Les dernières modifications apportées

Les dernières modifications apportées - N 232/2009 LSQ n 15483 SÉCURITÉ SOCIALE Cotisations 11/09 LÉGISLATION SOCIALE Régime social des indemnités de rupture Les dernières modifications apportées au régime social des indemnités de rupture

Plus en détail

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi 1. Les Indemnités de Licenciement 1.1. Pour les non cadres Il est alloué au salarié non-cadre licencié avant d avoir atteint

Plus en détail

COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE

COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE SOCIAL FICHE PRATIQUE FEVRIER 2010 COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE Les tableaux qui suivent vous permettent d estimer le montant des indemnités de rupture du contrat et de visualiser (en rouge) quelle

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

RECTO-VERSO L actualité du droit du travail et des ressources humaines N 22 Janvier 2016

RECTO-VERSO L actualité du droit du travail et des ressources humaines N 22 Janvier 2016 RECTO-VERSO L actualité du droit du travail et des ressources humaines N 22 Janvier 2016 www.cwassocies.com LE REGIME DES INDEMNITÉS DE RUPTURE - Synthèse 2016 Les évolutions du régime social et fiscal

Plus en détail

le calcul des indemnites de licenciement

le calcul des indemnites de licenciement le calcul des indemnites de licenciement Article juridique publié le 11/07/2010, vu 58135 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Conditions du bénéfice de l indemnité minimale légale de licenciement. L indemnité

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 25 janvier 2016 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

Indemnités de départ

Indemnités de départ Important! Le montant de certaines indemnités peut être augmenté par la convention collective ou le contrat de travail. Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié? 1. L INDEMNITÉ

Plus en détail

Le traitement fiscal et social des indemnités versées à l occasion de la rupture du contrat de travail

Le traitement fiscal et social des indemnités versées à l occasion de la rupture du contrat de travail COMMISSION OUVERTE DE DROIT SOCIAL DU BARREAU DE PARIS Coresponsables : Béatrice Bursztein et Véronique Tuffal-Nerson, avocates à la cour d'appel de Paris FORMATION CONTINUE EN DROIT SOCIAL coordinateur

Plus en détail

Contribution solidarité 1%

Contribution solidarité 1% Le 22 janvier 2013 Référence : Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 modifiée - relative à la contribution exceptionnelle de solidarité en faveur des travailleurs privés d emploi Circulaire n 1-94 du 1 er juillet

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Mise à la retraite par l employeur

Mise à la retraite par l employeur Pégase 3 Mise à la retraite par l employeur Dernière révision le 27/06/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Nouvelle contribution due par l employeur... 4 Mise en

Plus en détail

Flash Information Protection Sociale

Flash Information Protection Sociale Flash Information Protection Sociale 10 décembre 2009 Les modalités de la mise à la retraite et du départ volontaire à la retraite Au regard de la législation actuelle applicable, à partir du 1 er janvier

Plus en détail

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise?

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Que ce soit dans le cadre d un départ volontaire à la retraite du salarié ou d une mise à la retraite à l initiative

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 25/01/2001 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-022 OBJET : Régime social des indemnités versées à l'occasion de la rupture du contrat

Plus en détail

La rupture conventionnelle légale du CDI

La rupture conventionnelle légale du CDI La rupture conventionnelle légale du CDI Lettre circulaire ACOSS n 2008-81 du 16 octobre 2008 Circulaire DGT n 2009-04 du 17 mars 2009 Ce mode de rupture concerne uniquement les contrats à durée indéterminée

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération ANNEXE 4 BRH 2003 RH 8 du 04.03.03 Annexe 3 COTISATIONS APPLICABLES A LA PROTECTION SOCIALE ET A LA PREVOYANCE AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE (RSS = 2) Nature des charges agent % employeur % Assiette

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 L FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 Depuis le 1 er janvier 2009, les sommes isolées concerne les non-cadres Les sommes isolées apparaissent, en pratique, au moment de remettre au

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 31/03/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 31/03/2016 Tableau

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL Paramétrage : Comment paramétrer la fiche salariée pour obtenir un bon calcul Date de création : décembre 2015 Référence : REINTEGRATION 2015 Auteur : Service

Plus en détail

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations LES ASSOCIATIONS SPORTIVES AU SOMMAIRE - de cotisations - L assiette forfaitaire : Exclusion de l assiette jusqu à hauteur d une certaine limite des rémunérations versées à l occasion de manifestations

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 24/01/2017 Dernière mise à jour de la fiche : 24/01/2017 Tableau

Plus en détail

Analyse littérale des textes : les indemnités devraient être soumises à l'impôt et aux cotisations

Analyse littérale des textes : les indemnités devraient être soumises à l'impôt et aux cotisations Paie 01/09/2015 Indemnités transactionnelles : quel régime fiscal et social? La question du traitement fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail est un sujet complexe, qui comporte

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Le : Mercredi 4 janvier 2012 De : Sage Assistance Objet : Contribution CSG/CRDS en 2012 Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Plafonnement abattement de 3 % CSG/CRDS

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 Réf : CDG INFOS 2012-1/ ME Date : le 12 Janvier 2012 LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 REFERENCES JURIDIQUES Arrêté du 30 décembre 2011 fixant le plafond de la Sécurité sociale Décret n 2011-1926

Plus en détail

Eviter les pièges de la rupture conventionnelle RUPTURE CONVENTIONNELLE ATLANTES AU SERVICE DU CE

Eviter les pièges de la rupture conventionnelle RUPTURE CONVENTIONNELLE ATLANTES AU SERVICE DU CE Eviter les pièges de la rupture conventionnelle 1 Un dispositif en plein essor 35000 30000 25000 20000 15000 10000 5000 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 0 Nombre de demandes homologuées par mois de 2008

Plus en détail

circulaire du 8 février 2002

circulaire du 8 février 2002 17 année service téléphone document 2002 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 4 permanent circulaire du 8 février 2002 Diverses mesures d'ordre social. Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

SECURISATION DE L EMPLOI : MESURES EN MATIERE DE CONTENTIEUX

SECURISATION DE L EMPLOI : MESURES EN MATIERE DE CONTENTIEUX N 107 - SOCIAL n 53 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 25 octobre 2013 ISSN 1769-4000 SECURISATION DE L EMPLOI : MESURES EN MATIERE DE CONTENTIEUX L essentiel La loi n 2013-504 du 14 juin 2013

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2009

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2009 Direction des Opérations des Ressources Humaines Direction Processus et Procédures Appui Juridque et Réglementaire Destinataires Tous services Contact MIHAILOVIC Florence Tél : 01 58 35 37 19 Fax : E-mail

Plus en détail

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 COTISATIONS SOCIALES CSG/CRDS IMPOT SUR LE REVENU INDEMNITE COMPENSATRICE DE PREAVIS (y compris celle versée en application

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE FICHE PRATIQUE LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel N 6 SOCIAL n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2013 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel Un arrêté du 12 décembre 2012,

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS sur les revenus de remplacement A JOUR AU 1 er janvier 2009 L a contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2012

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2012 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2012 Diverses mesures d'ordre social

Plus en détail

Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016

Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016 Prévoyance/Santé complémentaire et Retraite supplémentaire : réintégration des excédents de 2016 Loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites Loi du 13 août 2004 portant réforme de l assurance maladie

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/ Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Direction de la

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

PHILOSOPHIA. Ensemble, assurons le départ de vos salariés en toute sérénité

PHILOSOPHIA. Ensemble, assurons le départ de vos salariés en toute sérénité PHILOSOPHIA D É P A R T Ensemble, assurons le départ de vos salariés en toute sérénité LES AVANTAGES DE PHILOSOPHIA DÉPART EN 6 POINTS Vous souscrivez un contrat d assurance dont l objet est le financement

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 les infos DAS n 015 19 janvier 2016 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

Impôts Rupture et fin du contrat de travail. licenciement. départ en retraite ou en préretraite. chômage

Impôts Rupture et fin du contrat de travail. licenciement. départ en retraite ou en préretraite. chômage Impôts 2016 Rupture et fin du contrat de travail licenciement départ en retraite ou en préretraite chômage Si votre revenu fiscal de référence de 2014 est supérieur à 40 000 euros et que votre résidence

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 HAUSSE DU SMIC... 2 BTP : HAUSSE DE LA COTISATION DE CHOMAGE INTEMPERIES (DU 01/04/12 au 31/03/13)2 BORDEREAU URSSAF : NOUVEAUX CODES TYPE... 3 CHOMAGE PARTIEL : APLD...

Plus en détail

Memento Version Janvier Salariés Régime Général

Memento Version Janvier Salariés Régime Général Memento 2008 Version Janvier 2008 Salariés Régime Général CHARGES SOCIALES SUR SALAIRE (Taux au 01/01/2008, en %) TAXES DIVERSES PRÉV. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES ASSEDIC SÉCURITÉ SOCIALE / URSSAF Employeur

Plus en détail

SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG...

SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG... 1/5 SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG...2 31 - PRINCIPES... 2 311 - Objet de l indemnité... 2 312 - Personnels

Plus en détail

Vos Questions- Nos réponses Matinées Sociales de novembre 2011

Vos Questions- Nos réponses Matinées Sociales de novembre 2011 VosQuestionsNosReponses201111.doc1-1 Cave Lex 27 bis Avenue de Lowendal 75015 PARIS 01 47 70 32 07 forhmaction@cavelex.com www.cavelex.com Vos Questions- Nos réponses Matinées Sociales de novembre 2011

Plus en détail

Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports

Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports D.S.N. Complémentaire santé obligatoire THEMES Vélos : réduction fiscale Augmentation SMIC Augmentation PMSS D.A.D.S. : pénibilité Bulletin de salaire

Plus en détail

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Diane Patrimoine PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Lors de sa réunion du lundi 3 décembre 2012, la Commission des affaires sociales a adopté, en

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

Les passerelles temps PERCO

Les passerelles temps PERCO Les passerelles temps PERCO Vos salariés peuvent monétiser dans leur PERCO des jours de congés non pris ou stockés dans un CET, sans impact sur leur budgetetce,enexonérationd impôtsurle revenu et de certaines

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2014 Circulaire AS N 06.14 23/01/2014 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 4 Bis Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

La Rupture Conventionnelle du contrat de travail. Par Caroline SITBON Avocat à la Cour- LS Avocats - Janvier 2015

La Rupture Conventionnelle du contrat de travail. Par Caroline SITBON Avocat à la Cour- LS Avocats - Janvier 2015 La Rupture Conventionnelle du contrat de travail. Par Caroline SITBON Avocat à la Cour- LS Avocats - Janvier 2015 - Quand la rupture conventionnelle peut-elle être proposée?: La rupture conventionnelle

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n

LETTRE CIRCULAIRE n LETTRE CIRCULAIRE n 2014 0000032 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.015.8 Montreuil, le 18/08/2014 18/08/2014 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE GESTION DES COMPTES / POLE REGLEMENTATION

Plus en détail

COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 98 - FORMATION n 11 En ligne sur le site www.fntp.fr le 8 septembre 2016 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel Les employeurs occupant des apprentis bénéficient d exonérations

Plus en détail

«Article 2 Période d essai

«Article 2 Période d essai MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3126 Convention collective régionale IDCC : 54. INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES (OETAM)

Plus en détail

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005 Circulaire C.G n 04.20 D.M du 15 décembre 2004 COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES TAUX APPLICABLES A COMPTER DU 1 er JANVIER 2005 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames & Messieurs les Maires & Présidents

Plus en détail

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle?

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? ACTIVITE PARTIELLE 2016_DJEF_05 Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? L entreprise doit être contrainte de suspendre temporairement son activité ou de réduire les heures de travail

Plus en détail

Chapitre 8. Les salaires

Chapitre 8. Les salaires Chapitre 8. Les salaires I ) Le composition du salaire brut Paragraphe 1. Le salaire de base Paragraphe 2. Le taux horaire et les heures supplémentaires Paragraphe 3. Les autres éléments du salaire brut

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DU TRAVAIL. n du 25 juin 2008 publiée au Journal Officiel du 26/06/2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

LOI DE MODERNISATION DU TRAVAIL. n du 25 juin 2008 publiée au Journal Officiel du 26/06/2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE LOI DE MODERNISATION DU TRAVAIL n 2008-596 du 25 juin 2008 publiée au Journal Officiel du 26/06/2008 POINT D INFORMATION N 2 du 23/07/2008 Mis à jour le 31 mars 2009 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE D UN CONTRAT

Plus en détail

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 Voici, sous forme de «liste à la Prévert» les principales nouveautés à appréhender dès le début de l année. 1. Salaires, cotisations et contributions sociales Plafond de sécurité

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 ISSN 1769-4000 N 18 - FORMATION n 5 Sur www.fntp.fr le 12 janvier 2017 Abonnez-vous PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 L essentiel Un arrêté du 5 décembre 2016, publié au

Plus en détail

INDEMNISATION CHOMAGE

INDEMNISATION CHOMAGE CIRCULAIRE : N 2012-02 Service Carrières Téléphone : 04 67 04 38 84 Courriel : carrières@cdg34.fr INDEMNISATION CHOMAGE Mise à jour au 1 er juillet 2012 REFERENCES : Convention du 6 mai 2011 relative à

Plus en détail

La Rupture Conventionnelle du Contrat de Travail

La Rupture Conventionnelle du Contrat de Travail La Rupture Conventionnelle du Contrat de Travail Préambule La loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail a instauré un nouveau dispositif de rupture du contrat de travail à durée indéterminée.

Plus en détail

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli.

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli. Accueil> Employeur> Calcul les cotisat...> Les taux de cotisati...> La CSG-CRDS> La CSG-CRDS SOMMAIRE Abattement et déductions La CSG et la CRDS sont dues au titre des revenus d activité et de remplacement

Plus en détail

circulaire du 23 février 2001

circulaire du 23 février 2001 135 année service téléphone document 2001 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 12 permanent circulaire du 23 février 2001 Diverses mesures d'ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction...

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction... Sommaire Remerciements...5 Introduction...13 1 re partie - Généralités...15 Chapitre 1 - Règles régissant le bulletin de paie...17 1 - Tous les salariés doivent-ils recevoir un bulletin de paie?...17 2

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise.

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise. PEE PERCO Le plan d épargne entreprise (PEE) et le plan d épargne pour la retraite collective (PERCO) offrent la possibilité aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (celles

Plus en détail

COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 93 - FORMATION n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2014 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel L ACOSS vient de publier une lettre-circulaire

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016 les infos DAS - n 012 18 janvier 2016 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2016 Ce qui change au 1 er janvier 2016 Cotisation patronale d assurance maladie - hausse Assurance vieillesse - hausse

Plus en détail

Nature de l indemnité 2017

Nature de l indemnité 2017 Annexes ( Guide pratique Chèque emploi associatif ) Janvier 2017 Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2017

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n

LETTRE CIRCULAIRE n LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000012 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.015.8 Montreuil, le 12/02/2013 12/02/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE GESTION DES COMPTES Affaire suivie

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1

Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 Régime social et fiscal des indemnités de rupture depuis le 1 er janvier 2013 1 NDEMNITE COMPENSATRICE DE PREAVIS (y compris celle versée en application des articles L1226-14 et L1233-67 du Code du travail)

Plus en détail

Pégase 3. Le forfait social. Dernière révision le 12/03/

Pégase 3. Le forfait social. Dernière révision le 12/03/ Pégase 3 Le forfait social Dernière révision le 12/03/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Définition du forfait social...4 Recouvrement...5 Taux de cotisation...5

Plus en détail