Classe de troisième Chimie Chapitre 8. Energie chimique. 1) La pile Volta, principe général d une pile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Classe de troisième Chimie Chapitre 8. Energie chimique. 1) La pile Volta, principe général d une pile"

Transcription

1 Energie chimique I) Approche historique de la pile 1) La pile Volta, principe général d une pile Alessandro Volta, travaillant sur les travaux de Galvani, découvre en 1799, qu en empilant des disques de cuivre et de zinc séparés par des rondelles de carton humidifiés à l eau salée, on produit de l électricité. RQ : cette première configuration présente néanmoins des inconvénients : des dépôts dus aux produits des réactions s accumulent sur les plaques métalliques, ce qui empêche la pile de fonctionner correctement. Il faut alors sortir les plaques, les nettoyer 2) Les piles d aujourd hui Aujourd hui les piles sont conçues différemment, même si le principe reste le même. L évolution majeure à été apportée par Becquerel qui fabriquât la première pile à deux liquides séparés. On utilise plus de lames de cuivre et de zinc comme à l'époque de Volta, mais on utilise des matériaux comme le carbone recouvert d'une gaine de zinc. Les solutions ioniques ont été remplacées par des gels pâteux qui évitent que la pile ne coule. II) Fabrication d une pile simple 1) Réaction entre le zinc et une solution d ion cuivre II 1

2 a. Bilan chimique Lorsque l on introduit du zinc dans une solution de sulfate de cuivre II. On constate plusieurs choses : b) Bilan énergétique La chaleur crée lors de la réaction du zinc et des ions cuivre provient de l énergie chimique des réactifs. Lors de la rupture des liaisons des réactifs de l énergie est libérée : une partie est utilisée pour former les produits (dont le cuivre), une autre partie est diffusée dans l environnement : ça chauffe! 2) La pile cuivre/zinc a) Sans séparation Dans cette pile, deux une en zinc et l autre en cuivre trempent dans une solution contenant des ions cuivre II. Ions identifiables grâce à la soude puisqu ils forment un précipité bleu. On mesure une tension d environ 0,82 V, il y a bien fabrication de courant électrique, notre pile fonctionne! Si on laisse la pile fonctionner longtemps, on observe que : Du cuivre se dépose sur la plaque de zinc et tombe au fond du bécher La plaque de zinc a diminuée La solution perd sa couleur bleutée Apparition d ions zinc dans la solution, caractérisés par la soude. On conclut que lors de son fonctionnement, des réactions chimiques ont lieu : Formation de cuivre, Disparition du zinc, Disparition des ions cuivre II, Appartion des ions zinc II. 2

3 La pile s arrètera de fonctionner lorsqu il n y aura plus de réactifs : consommation totale de la plaque de zinc et/ou des ions cuivre II. b) Avec séparation (Hors programme) Pour éviter le dépôt de cuivre sur la plaque de zinc qui parasite la formation de Zn 2+ et donc le fonctionnmeent de notre pile, on sépare les deux plaques dans deux solutions différentes. Parler du rôle du pont salin : il faut que le circuit soit fermé!! III) La pile, convertisseur et réservoir d énergie 1) Bilan énergétique d une pile Le rôle d une pile est de fournir de l énergie électrique au circuit. Cette énergie électrique, nous l avons vu, provient des réactions chimiques qui ont lieu dans la solution et se répartit suivant le diagramme suivant : 2) La pile, un réservoir d énergie La pile fonctionne tant qu elle contient des réactifs à transformer. Lorsque l un des réactifs est épuisée, elle cesse de fonctionner : elle est usée. Dans le cas de notre pile, soit il n y a plus d ion Cuivre II, soit il n y a plus de zinc : 3

4 Pour conclure : https://www.youtube.com/watch?v=mito3l82ic0 3) Les différentes piles du commerce Les piles du commerce sont de trois types : - La pile saline (ou pile Leclanché) : c est la plus ancienne et la moins chère mais sa durée de vie est courte. Elle délivre une tension de 1,5 V. On l utilise pour des utilisations peu exigeantes : réveil, jouets - La pile alcaline : de constitution très proche de la pile saline, elle délivre une tension de 1,5V mais peut fournir des courants plus importants pendant plus longtemps. Elle est plus chère. Elle convient à des usages plus exigeants : appareils photo, mp3. - La pile au lithium : Elle est encore plus chère, mais délivre beaucoup plus d énergie que les précédentes. Sa tension peut varier de 1,2V à 3,5V. Elle permet un usage de longue durée. On l utilise dans les calculatrices, montre, stimulateurs cardiaques 4

5 5

6 6

7 7

Quelle forme d énergie apparaît lors de la transformation chimique?

Quelle forme d énergie apparaît lors de la transformation chimique? Chapitre V Les piles électrochimiques I] Transformation chimique entre un métal et une solution ionique TP n 9 : Réaction chimique entre le zinc et les ions cuivre (II) But du TP : - Réaliser, décrire

Plus en détail

Séquence 7 : piles électrochimiques Cours niveau troisième

Séquence 7 : piles électrochimiques Cours niveau troisième Séquence 7 : piles électrochimiques Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir qu une pile est un réservoir d énergie chimique - Savoir que lorsque la pile fonctionne, une partie de cette énergie est

Plus en détail

Objectifs o Mettre en évidence la conversion d énergie chimique en énergie thermique. o Réaliser une pile électrochimique.

Objectifs o Mettre en évidence la conversion d énergie chimique en énergie thermique. o Réaliser une pile électrochimique. Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/6 Physique - Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Approche de l énergie chimique : la pile électrochimique. Objectifs o Mettre en évidence

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE?

QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE? Objectifs : Réaliser et étudier le fonctionnement de deux piles. QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE? Un grand nombre d appareils électriques fonctionnent avec des piles. Elles convertissent

Plus en détail

D où vient l énergie fournie par une pile électrochimique?

D où vient l énergie fournie par une pile électrochimique? D où vient l énergie fournie par une pile électrochimique? Je me souviens On a appris en troisième que le courant électrique est un déplacement concerté d électrons dans les conducteurs métalliques ; il

Plus en détail

Chapitre n 8 L E S P I L E S

Chapitre n 8 L E S P I L E S Chapitre n 8 L E S P I L E S T ale S I- Présentation 1 )Transferts d électrons a) Transfert spontané direct Lorsque les espèces chimiques participant à une réaction d oxydo-réduction en solution aqueuse

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques.

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Objectif : décrire une pile à l échelle microscopique en termes de transformations chimiques. Document 1 : à la source des piles modernes,

Plus en détail

I. Quels sont les deux types de transfert spontané d électrons? I.1. Transferts spontanés directs d électrons

I. Quels sont les deux types de transfert spontané d électrons? I.1. Transferts spontanés directs d électrons Chapitre : Les piles électrochimiques Chapitre : Les piles électrochimiques Objectifs : Schématiser une pile ; Utiliser le critère d évolution spontanée pour déterminer le sens de déplacement des porteurs

Plus en détail

Quelques expériences avec les piles

Quelques expériences avec les piles Olympiades Nationales de la Chimie Thème «Chimie et énergie» Quelques expériences avec les piles Un peu d histoire des sciences sur l invention de la pile : En 1786, Luigi Galvani observe que les muscles

Plus en détail

Bien avant l invention de la pile électrique, il existait déjà des machines capables de produire des étincelles et d électriser les corps.

Bien avant l invention de la pile électrique, il existait déjà des machines capables de produire des étincelles et d électriser les corps. 1. Document 1 : Avant la pile Bien avant l invention de la pile électrique, il existait déjà des machines capables de produire des étincelles et d électriser les corps. Ces machines étaient appelées «machines

Plus en détail

LES PILES I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS II) CONSTITUTION D UNE PILE III) FONCTIONNEMENT D UNE PILE IV) ÉTUDE QUANTITATIVE D UNE PILE.

LES PILES I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS II) CONSTITUTION D UNE PILE III) FONCTIONNEMENT D UNE PILE IV) ÉTUDE QUANTITATIVE D UNE PILE. chapitre C7 LES PILES Introduction I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS I.1. Transfert spontané direct I.2. Transfert spontané indirect II) CONSTITUTION D UNE PILE II.1. Définition d une pile II.2. Les composants

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie I. Peut-on prévoir l évolution d une pile? 1. Mise en évidence expérimentale du sens spontané de

Plus en détail

La force électrique potentielle, la tension électrique, et les piles

La force électrique potentielle, la tension électrique, et les piles La force électrique potentielle, la tension électrique, et les piles PowerPoint 1.3.2 Fournir du contexte, Les diverses formes d énergie L énergie peut paraitre en plusieurs formes différentes, L énergie

Plus en détail

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION?

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Première ASSP Sciences T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Objectifs : Connaissances visées : Savoir que certains facteurs favorisent la corrosion. Savoir qu un métal s oxyde. Savoir

Plus en détail

Physique chimie 3 eme Chapitre 8 Réaction de l acide chlorhydrique avec le fer et le zinc

Physique chimie 3 eme Chapitre 8 Réaction de l acide chlorhydrique avec le fer et le zinc Physique chimie 3 eme Plan du cours: Réaction du fer et de l acide chlorhydrique La réaction du zinc et de l acide chlorhydrique Tests de détection des ions en solution Exercices: livre BELIN page 74 et

Plus en détail

I. Etude préliminaire. Faire les montages proposés et répondre aux questions dans l ordre.

I. Etude préliminaire. Faire les montages proposés et répondre aux questions dans l ordre. TP 9 chimie : Terminale REALISATION ET ETUDE DE PILES Objectif : Montrer qu une transformation chimique spontanée impliquant un échange d électrons peut avoir lieu soit en mélangeant les espèces chimiques

Plus en détail

Les batteries. Mais comment fonctionne une pile? [ 4 ]

Les batteries. Mais comment fonctionne une pile? [ 4 ] Les batteries Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 m, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes le pilote et deux observateurs dans une sphère pressurisée de 2,10 m de diamètre.

Plus en détail

Les batteries fiche guide

Les batteries fiche guide Les batteries fiche guide Notions abordées Physique Chimie - Courant et tension électrique - Circuit électrique - Réaction chimique - Pile - Concentration - Couple redox Objectifs d apprentissage du PER

Plus en détail

Chapitre 11 Piles et accumulateurs

Chapitre 11 Piles et accumulateurs Chapitre 11 Piles et accumulateurs I. Caractéristiques des piles et évolutions technologiques Activités documentaires Document 1 : Document 2 : Document 3 : Différences entre piles salines et piles alcalines

Plus en détail

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles.

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles. 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments f. accumulateurs 2. QCM a. Fe2+ (aq). b. a = 1 ; b = 2 ; c = 2. c. Ag+(aq) est l oxydant

Plus en détail

Partie I : la chimie, science de la transformation de la matière. TP6 - LES PILES

Partie I : la chimie, science de la transformation de la matière. TP6 - LES PILES TP6 - LES PILES I. De Galvani à Volta Galvani et Volta n'étaient pas d'accord sur l'origine de l'électricité qui secoue une grenouille. Volta s aperçut Volta s'aperçut qu'en plaçant 2 métaux différents

Plus en détail

Ensemble documentaire : Différentes piles électrochimiques pour différents usages

Ensemble documentaire : Différentes piles électrochimiques pour différents usages Ensemble documentaire : Différentes piles électrochimiques pour différents usages Schéma d une pile saline (invention du physicien français Leclanché en 1866) 1 2 3 1. Borne négative : enveloppe de zinc.

Plus en détail

S 5 F I) Aperçu historique : 1) Electrostatique :

S 5 F I) Aperçu historique : 1) Electrostatique : I) Aperçu historique : 1) Electrostatique : Les phénomènes électrostatiques sont connus depuis l'antiquité. Le fait de frotter un morceau d'ambre (résultat de la fossilisation de la sève) avec un morceau

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono! Sirius 1 ère S Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments

Plus en détail

La pile, une source d énergie

La pile, une source d énergie Chapitre 6 La pile, une source d énergie Programme officiel De nombreux appareils courants (lampes de poche, télécommandes, calculatrices, petits appareils domestiques tels que rasoirs, appareils photographiques,

Plus en détail

soude d ions hydrogène ( ) L acide chlorhydrique est une solution aqueuse de chlorure d hydrogène : ( H +

soude d ions hydrogène ( ) L acide chlorhydrique est une solution aqueuse de chlorure d hydrogène : ( H + CH : Réactions chimiques : transformations et énergie. I. Composition de l acide chlorhydrique. 1 Tests chimiques : Interprétations et conclusion : Test à la : pas de précipité il n y a pas de cations

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPÈRE : 15DNBPROSPHPO1 DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2015 Sciences physiques Série professionnelle DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat

Plus en détail

Chapitre 5 : Réaction du fer avec de l acide chlorhydrique

Chapitre 5 : Réaction du fer avec de l acide chlorhydrique Chapitre 5 : Réaction du fer avec de l acide chlorhydrique A) Tests à connaître Élément à tester Test de reconnaissance Formule Réactif utilisé Test positif si chlorure Cl - Nitrate d argent Précipité

Plus en détail

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3.

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3. LIVRE CHAPITRE 9 COMMENT FONCTIONNENT LES PILES ET ACCUMULATEURS? PAGE 131 à 134 Tester ses connaissances 1 : A et C. 2 : A et B. 3 : C. 4 : A et B. 5 : B et C. 6 : B. 7 : B. 8 : A et B. Les piles : Apprendre

Plus en détail

! " #$ %# des piles électrochimiques Comment sont constituées ces piles? Pourquoi est-il nécessaire de récupérer les piles usagées?

!  #$ %# des piles électrochimiques Comment sont constituées ces piles? Pourquoi est-il nécessaire de récupérer les piles usagées? ! " #$ %# des piles électrochimiques Comment sont constituées ces piles? Pourquoi est-il nécessaire de récupérer les piles usagées? Rouler grâce à une pile à combustible Quel est le générateur qui permet

Plus en détail

C24 Piles e lectrochimiques et accumulateurs

C24 Piles e lectrochimiques et accumulateurs Piles e lectrochimiques et accumulateurs On doit l invention de la pile au XIX ème siècle à Volta. Celui-ci cherchait à réfuter l hypothèse de Galvani selon laquelle l énergie électrique n était produite

Plus en détail

Ch.3 Conducteurs et isolants

Ch.3 Conducteurs et isolants Ch.3 Conducteurs et isolants Citer des conducteurs et des isolants usuels. Savoir qu un interrupteur peut se comporter comme un conducteur ou un isolant. Savoir que le comportement d une diode ressemble

Plus en détail

Chap4 Pile électrochimique et énergie chimique.

Chap4 Pile électrochimique et énergie chimique. Chap4 Pile électrochimique et énergie chimique. Items Connaissances Acquis La pile est un réservoir d énergie chimique. Lorsque la pile fonctionne, une partie de cette énergie est transférée sous d autres

Plus en détail

BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS COLLÈGE AUTOUR D UN THÈME COLLÈGE AUTOUR D UN THÈME. La corrosion

BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS COLLÈGE AUTOUR D UN THÈME COLLÈGE AUTOUR D UN THÈME. La corrosion 102 La corrosion par Sébastien DUVAL Professeur de physique-chimie Collège Henri Brunet - 14017 Caen duvalrocher@libertysurf.fr RÉSUMÉ Cet article présente la réalisation de quelques expériences simples

Plus en détail

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé 3OS 1. a) (Cr) 1.33 le grand oxydant Cr O 7 - se réduit (Sn).15 Réduction : Cr O 7-1 H 6e - le petit réducteur Sn est oxydé Cr 3 7 H O Oxydation : Sn Sn e - x3 Cr O 7-1 H 3 Sn Cr 3 7 H O 3 Sn b) (fer).77

Plus en détail

Expériences de physique et chimie

Expériences de physique et chimie UFR Sciences Expériences de physique et chimie électricité Document préparé par Les étudiants en préparation au CAPES physique-chimie L électricité : Comment se crée t-elle et son utilité? I. L électricité

Plus en détail

TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES

TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES Objectifs : TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES Montrer qu une transformation chimique spontanée impliquant un échange d électrons peut avoir lieu soit en mélangeant les espèces chimiques de deux

Plus en détail

C est quoi? A quoi ça sert? Comment la fabriquer? Radio-Club de Rueil (92) L électricité

C est quoi? A quoi ça sert? Comment la fabriquer? Radio-Club de Rueil (92) L électricité C est quoi? A quoi ça sert? Une forme d énergie qui a remplacé le bois, le charbon et les lampes à pétrole dans nos maisons au cours du 20ème siècle. Elle est facile à transporter là ou on en a besoin

Plus en détail

S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène :

S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène : Chapitre 3 : REACTION D OXYDOREDUCTION S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène : De la paille de fer (Fe) est

Plus en détail

Ensemble pour l étude de la corrosion

Ensemble pour l étude de la corrosion Ensemble pour l étude de la corrosion CA 8000 11004 Mode d emploi Version 01 Approche expérimentale des phénomènes de corrosion Appareillage Six boîtes de Pétri (diamètre: 50 à 60 mm) avec couvercle. Deux

Plus en détail

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie NOM : Prénom : classe : 2 /40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie Cocher la bonne réponse. Il n existe qu une réponse correcte par question. /20 Chimie /3 Les matériaux et l air 1) L aluminium

Plus en détail

Les piles. Chimie Terminale S Chapitre 6. Cours. 1 Des transferts spontanés d électrons 1.1 Transfert spontané direct

Les piles. Chimie Terminale S Chapitre 6. Cours. 1 Des transferts spontanés d électrons 1.1 Transfert spontané direct Les piles 1 Des transferts spontanés d électrons 1.1 Transfert spontané direct Expérience Plaçons une lame de cuivre et une lame de zinc dans un becher contenant une solution bleue constituée d un mélange

Plus en détail

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Page 1/5 EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée au professeur : Page 2/5 - une fiche descriptive

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE DES COUPLES OXYDANT-REDUCTEUR ION METAL

FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE DES COUPLES OXYDANT-REDUCTEUR ION METAL UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION (FASTEF Ex-ENS) Département de Sciences Physiques FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE

Plus en détail

La vie des aciers. Elaboration, corrosion et protection de l acier

La vie des aciers. Elaboration, corrosion et protection de l acier La vie des aciers Elaboration, corrosion et protection de l acier Mots-clefs : Elaboration, Corrosion, Protection Contexte du sujet : Vu ses très intéressantes propriétés mécaniques, le fer, pur ou sous

Plus en détail

P.P.C.P Les alimentations

P.P.C.P Les alimentations P.P.C.P Les alimentations Pelcerf Eddy Quattrocchi Giuliano Radou Cédric Garcia Laurent TBEL1 2007-2008 LP Charles blanc sommaire 1. Qu'est ce que le courant électrique? 2. Qu'est-ce qu'une alimentation

Plus en détail

Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs

Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs Définitions Une réaction d'oxydoréduction est une réaction de transfert d électrons. Oxyder une espèce chimique (atome, ion ou molécule)

Plus en détail

Le potentiel de la pile est lié aux composants des deux cellules de demi-réaction et dépend des concentrations en ions des deux solutions.

Le potentiel de la pile est lié aux composants des deux cellules de demi-réaction et dépend des concentrations en ions des deux solutions. Relions les 2 bornes de la pile au moyen d un voltmètre. On y lit une différence de potentiel (ddp) de 1,09 volt. Cette ddp entre les 2 électrodes représente le potentiel de la pile, appelé également force

Plus en détail

+ :... - :... + :... - :...

+ :... - :... + :... - :... Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates :.... Tout dans la nature (le ballon,

Plus en détail

S 5 F. solution d acide chlorhydrique

S 5 F. solution d acide chlorhydrique I) Action des ions hydrogène sur un métal : 1) Réaction sur le fer : a) Expérience : Dans un tube à essai contenant de la poudre de fer, nous versons 3 ml d'une solution d'acide chlorhydrique très concentrée.

Plus en détail

Chimie et énergie : première partie

Chimie et énergie : première partie Chimie et énergie : première partie 1. De l énergie pour faire de la chimie Film extraction et raffinage du cuivre à partir de la mine de Chukikamata Chili (700000t/an) Les utilisations du cuivre o Cuivre

Plus en détail

La tension électrique. I La grandeur «tension électrique» a) Généralités

La tension électrique. I La grandeur «tension électrique» a) Généralités La tension électrique I La grandeur «tension électrique» a) Généralités Histoire des sciences A la fin du XVIIIe siècle, les phénomènes électriques sont déjà bien connus, mais mal compris. On sait faire

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE 1 T.P-cours de Chimie n 11 EXEMPLES D ELECTROLYSE A. Affinage du cuivre. A.1. Montage expérimental. Séparer On dispose d'un générateur de courant continu réglable muni d'un voltmètre et d un ampèremètre.

Plus en détail

Réactions de quelques matériaux avec l'air UV 6

Réactions de quelques matériaux avec l'air UV 6 41 Identifier l oxydation du fer dans l air humide comme une réaction chimique lente. 1 point 42 Comprendre pourquoi le fer pur non protégé ne convient pas pour un emballage ( l oxydation du fer par le

Plus en détail

Piles électrochimiques

Piles électrochimiques Piles électrochimiques I. Définitions et structure d une pile 1. Généralités Au cours d'une réaction d'oxydo-réduction, il y a échange d'électrons entre deux couples. Cette échange peut se faire directement

Plus en détail

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome Santé Chimie 1 ère leçon De l atome à l élément chimique L atome est le constituant fondamental de la matière, c est la «brique» de base de la matière solide, liquide ou gazeuse. A partir d atomes, peuvent

Plus en détail

TP6C : A LA DECOUVERTE DES REACTIONS D OXYDOREDUCTION!

TP6C : A LA DECOUVERTE DES REACTIONS D OXYDOREDUCTION! TP6C : A LA DECOUVERTE DES REACTIONS D OXYDOREDUCTION! I) But Mettre en évidence le phénomène d oxydoréduction. Montrer que l évolution d un système chimique renfermant uns espèce oxydante et une espèce

Plus en détail

SENSIBILISER LES ENFANTS

SENSIBILISER LES ENFANTS Afin de faciliter une réflexion et une action collective, nous vous proposons ce dossier d information sur les piles ainsi qu un atelier pédagogique. SENSIBILISER LES ENFANTS À LA COLLECTE ET AU RECYCLAGE

Plus en détail

LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT

LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT Nom :.. Prénom : LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT 1 1- COMPOSITION CHIMIQUE DU LAIT Le lait est une boisson de couleur blanchâtre produit par les mammifères femelles. Une fonction première

Plus en détail

Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION

Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION DOCUMENT DE COURS I. Equilibres d oxydoréduction (aussi appelés équilibres redox) 1. Couple redox Définition : Un réducteur (Red) est une espèce qui peut céder

Plus en détail

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min Nom : N o : Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min L usage d une calculatrice programmable est interdit Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1/6 à 6/6 Premier exercice

Plus en détail

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011 pcsi, Lycée Camille Vernet DS n 7 PcSI - corrigé 1/5 DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 011 Notation : (X) représente l activité de X. Problème 1 Détermination du produit de solubilité du chromate

Plus en détail

TP 17 : Les cellules galvaniques

TP 17 : Les cellules galvaniques Groupe 9 TP17: Les cellules galvaniques Luca MAILLARD Quentin VEROLET 076/2057418 076/4821446 maillal7@etu.unige.ch verolet0@etu.unige.ch 1. Résumé TP 17 : Les cellules galvaniques Dans ce TP, nous abordons

Plus en détail

Le circuit de l eau domestique

Le circuit de l eau domestique 6 Le circuit de l domestique Une seringue, un tube à essai, une cuve à, un petit tube à dégagement, un cristallisoir, un moyen de chauffage Les gaz dissous dans l mettre en évidence un gaz dissous dans

Plus en détail

Chapitre 5 Piles et accumulateurs

Chapitre 5 Piles et accumulateurs Voir livre Nathan Technique T ERM STI2D p157 à 170 1) rappel : oxydoréduction On plonge un clou en fer dans du sulfate de cuivre. Après quelques minutes un dépôt rouge est observé sur le clou. Que s'est

Plus en détail

7. Oxydoréduction Résumé Exercices

7. Oxydoréduction Résumé Exercices Sciences BMA Ébénisterie 1/6 Ch. 7. Oxydoréduction 7. Oxydoréduction Résumé Exercices Objectifs : Identifier l'oxydant et le réducteur, l'oxydation et la réduction. Écrire la demi-équation d'un couple

Plus en détail

Réaction entre l acide chlorhydrique et le fer

Réaction entre l acide chlorhydrique et le fer Réaction entre l acide chlorhydrique et le fer Je me souviens En classe de quatrième, on a appris qu'au cours d'une transformation chimique, des réactifs disparaissent et des produits apparaissent. En

Plus en détail

NOTE IMPORTANTE RECOMMANDATIONS BARÈME

NOTE IMPORTANTE RECOMMANDATIONS BARÈME NOTE IMPORTANTE Ce document est destiné à recevoir vos réponses. Ne vous en servez pas comme un brouillon et remettez-le à la fin de l épreuve sans le dégrafer. L utilisation des calculatrices à fonctionnement

Plus en détail

Remarque : La plus grande densité se trouve dans la couche inférieure.

Remarque : La plus grande densité se trouve dans la couche inférieure. Chimie I. Extraction et séparation Extraction : prélever une ou plusieurs espèces chimiques d un mélange 1. Extraction d espèces chimiques par solvant L enfleurage : extraction d espèces aromatiques par

Plus en détail

La Réaction chimique.

La Réaction chimique. CH 16 La Réaction chimique. I- Le système chimique. 1)- Transformation chimique et transformation physique. 2)- Description d un système chimique. 3)- État initial et état final d un système chimique.

Plus en détail

CHAPITRE 3 TESTS D IDENTIFICATION DE QUELQUES IONS LE PH DES SOLUTIONS AQUEUSES

CHAPITRE 3 TESTS D IDENTIFICATION DE QUELQUES IONS LE PH DES SOLUTIONS AQUEUSES CHAPITRE 3 TESTS D IDENTIFICATION DE QUELQUES IONS LE PH DES SOLUTIONS AQUEUSES I) Qu est-ce qu un test d identification? Un test d identification est une expérience rapide dont le résultat permet d affirmer

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre 3 Sciences Physiques - BTS La réaction chimique 1. Les équations bilans 1.1. Noms et symboles Une réaction chimique peut être considérée comme une réorganisation de la matière. On distingue les

Plus en détail

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE Pays Cadre Niveaux Discipline Programme Thème du programme Sujet Roumanie Lycées à section bilingue francophone Classes de XIIe Chimie Curriculum spécifique aux sections bilingues http://www.vizavi-edu.ro/fr/ressources/baccalaureat/textes-officielsprogrammes/74.html

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /20

Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /20 Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /20 Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (9,5pts) L aluminium et la santé Données : Masse du nucléon : m n = 1,7

Plus en détail

Chapitre 5, TP : «Le cuivre dans tous ses états»

Chapitre 5, TP : «Le cuivre dans tous ses états» Chapitre 5, TP : «Le cuivre dans tous ses états» Objectifs Mettre en évidence qu un élément chimique (ici le Cuivre) peut être présent sous plusieurs formes (plusieurs états). Mettre en évidence la conservation

Plus en détail

Comment produire de l'électricité?

Comment produire de l'électricité? Comment produire de l'électricité? L'électricité n'a pas été inventée, c'est un phénomène présent dans la nature que les hommes ont peu à peu découvert et maîtrisé. Thalès, un savant grec, l'a découvert

Plus en détail

Réactions d'oxydoréduction

Réactions d'oxydoréduction Réactions d'oxydoréduction I Mise en évidence 1) Réaction entre le fer métal et les ions cuivre II Exp : On introduit un coton dans un tube à essai. On met dessus de la poudre de fer. Puis on ajoute une

Plus en détail

Carburants nouveaux, produire mieux en consommant moins

Carburants nouveaux, produire mieux en consommant moins Qu est ce qu une pile à combustible? La pile à combustible est un dispositif de production d énergie qui constitue une alternative au moteur thermique classique. Une pile à combustible convertit l énergie

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR. Travaux Publics. Session 2015

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR. Travaux Publics. Session 2015 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 2015 Durée : 1h40 mn Recommandations aux candidats : - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront dans l appréciation des copies ; -

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques PILES ET ACCUMULATEURS I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques I piles et générateurs électrochimiques a- Les différentes piles et accumulateurs existants. Les

Plus en détail

Comment produire et transporter l'électricité?

Comment produire et transporter l'électricité? Comment produire et transporter l'électricité? L'électricité n'a pas été inventée, c'est un phénomène présent dans la nature que les hommes ont peu à peu découvert et maîtrisé. Thalès, un savant grec,

Plus en détail

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Introduction : n a parlé dans le premier chapitre de physique de solutions qui étaient capable de conduire le courant électrique, nous allons les étudier

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /30

Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /30 Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 5 (1h30) /30 Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5 pts) Météorite d Allende «Pour la plupart, les météorites proviennent

Plus en détail

ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS

ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS Doc 1 : Historique et enjeux actuels du stockage électrochimique de l électricité Les accumulateurs fournissent une énergie électrique facilement transportable et ont

Plus en détail

Electricité. Cécilia GAUVIN. Septembre 2012

Electricité. Cécilia GAUVIN. Septembre 2012 Electricité Cécilia GAUVIN cecilia.gauvin@gmail.com Septembre 2012 Plan principal I. Electricité continue II. Régime sinusoïdale III. Dipôle RLC 2 1. Introduction 2. Le courant électrique 3. La tension

Plus en détail

HYDROMETALLURGIE DU ZINC (PARTIE2)

HYDROMETALLURGIE DU ZINC (PARTIE2) T.P-cours de Chimie n 10 HYDROMETALLURGIE DU ZINC (PARTIE2) 1 L élaboration du zinc (rappel et compléments de la première séance) L hydrométallurgie est une des méthodes de préparation d un métal. Elle

Plus en détail

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal 40 Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal I. FORCE D UN COUPLE OXYDANT RÉDUCTEUR 1. Comparaison du Fer et

Plus en détail

CHAP 09-ACT EXP Corrosion et protection du fer

CHAP 09-ACT EXP Corrosion et protection du fer Thème : Matériaux Domaine : Cycle de vie des matériaux CHAP 09-ACT EXP Corrosion et protection du fer Mots clés : Vieillissement, corrosion, protection 1/6 Situation problème Les coques de nombreux bateaux

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

Dans le cadre de l Atelier Scientifique et Technique du lycée Jay de Beaufort à PERIGUEUX (24)

Dans le cadre de l Atelier Scientifique et Technique du lycée Jay de Beaufort à PERIGUEUX (24) Dans le cadre de l Atelier Scientifique et Technique du lycée Jay de Beaufort à PERIGUEUX (24) Les piles à travers le temps!! Il y a 2000 ans? Piles de Bagad? 1800 Pile de Volta 1836 Pile Daniell 1888

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPERE DIPLÔME NATIONAL du BREVET DNB11-COLPHC1SMET Session 2011 PHYSIQUE - CHIMIE Série Collège DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat s assurera

Plus en détail

Quelques expériences avec les piles

Quelques expériences avec les piles Olympiades Nationales de la Chimie Thème «Chimie et énergie» Quelques expériences avec les piles Un peu d histoire sur l invention de la pile : En 1786, Luigi Galvani observe que les muscles d'une cuisse

Plus en détail

Convertisseurs électrochimiques

Convertisseurs électrochimiques 1 MP*12015/2016 Convertisseurs électrochimiques 1) Pile à combustible : Inventée en 1839 par le britannique Sir William Robert Grove, la pile à combustible prit de l intérêt dans les années 1960 grâce

Plus en détail

ACT. 2 : TP : CORROSION HUMIDE DU FER

ACT. 2 : TP : CORROSION HUMIDE DU FER CHAP.1 CYCLE DE IE DES MATERIAUX (CHAP.7 DU LIRE) Mots-clés : corrosion, protection ACT. 2 : TP : CORROSION HUMIDE DU FER Document 1. La corrosion désigne l'ensemble des phénomènes par lesquels un métal

Plus en détail

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau).

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Préparation d une solution de chlorure de sodium: (eau salée). Dissoudre du chlorure de sodium

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2012 SCIENCES PHYSIQUES Série Technologique et Professionnelle DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1/5 à 5/5. Le candidat s assurera

Plus en détail

INDEX CEI:2004

INDEX CEI:2004 75 60050-482 CEI:2004 INDEX A acceptance acceptance de charge, f... 482-05-36 accumulateur accumulateur, m... 482-01-03 accumulateur argent-zinc, m... 482-05-06 accumulateur non formé sec, m... 482-05-34

Plus en détail