Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport. Mieux comprendre les particularités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport. Mieux comprendre les particularités"

Transcription

1 Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport Mieux comprendre les particularités

2 Le Regroupement interculturel Comment travaille le RID avec les immigrants et les réfugiés? Rôle, mandat, philosophie Quelles sont les mesures mises en place pour faciliter la transition vers les autres organismes de la région œuvrant dans le milieu de la santé et des services sociaux?

3 Caractéristiques de notre clientèle Les catégories d immigrants Réfugiés: Immigrants économiques Regroupement familial: La provenance des réfugiés (Statistiques MICC, entre ) Colombie Irak Pays d Afrique ( Extraits vidéo:

4 Les réalités et difficultés vécues Différence entre immigrant qui choisit de changer de pays (processus plus réfléchi, volontaire) et celui qui a dû fuir rapidement son pays pour des motifs de survie, qui n a pas nécessairement choisi son pays d accueil (déracinement: migration et fuite = facteur de stress) Transition dans un pays tiers: période d entre-deux qui se vit souvent dans une profonde ambivalence, soit un état d euphorie, superposé à des incertitudes quant au futur et des doutes face aux décisions prises Succession et accumulation des chocs culturels (attentes très élevées, donc désillusions) Isolement affectif, pertes, deuil du pays d origine Conscience d être différent, regard de l autre, étiquette sociale (étranger) Beaucoup de nouveaux apprentissages (langue, culture, tâches de la vie quotidienne, normes culturelles, rapports sociaux, fonctionnement du système québécois, renversements des rôles, contexte majorité/ minorité, etc.) Obstacles structurels: par exemple, les délais de réunification familiale (en moyenne, 3 à 4 ans) ou les visas difficiles à obtenir

5 L adaptation Les jeunes issus de l immigration vivent des défis particulièrement complexes, qu ils réussissent en grande majorité à surmonter. Par contre, quand ce n est pas le cas, le processus d aide exige de la part des intervenants une grande sensibilité et une remise en question des repères habituels pour adapter ses façons de faire à la différence de ces jeunes en biculturalité. Nous ignorons tout de la situation des jeunes vivant leurs processus d adaptation dans un contexte peu diversifié. Nous nous sommes donc intéressés à connaître la réalité de ces jeunes vivant leurs processus d adaptation dans un contexte moins pluriethnique, celui des régions du Québec.

6 Multi-Vital: Mission Utiliser des activités de sports et de loisirs pour favoriser l intégration des jeunes -immigrants à Drummondville. Objectifs du projet: Susciter à la participation citoyenne des jeunes immigrants; Favoriser un mode de vie physiquement actif chez les jeunes immigrants; Créer des liens pertinents entre jeunes immigrants et jeunes drummondvillois; Sensibiliser la société d accueil à la réalité des nouveaux arrivants; Renforcer les capacités des communautés; Partager et transférer des connaissances issues de la recherche et des pratiques innovantes expérimentées en matière de l intégration des immigrants dans le cadre du projet.

7 Description et contexte Une enquête a été mise en place avec les demandes de diverses institutions : écoles, commissions scolaires, départements interculturels des villes, centre de santé et de services sociaux (CSSS), police, concernant les difficultés d intégration des jeunes nouveaux arrivants, en été Sur les immigrants accueillis au Québec depuis 5 ans, plus de avaient moins de 14 ans et moins de 25 ans (MICC, mars 2010). Selon les statistiques du Regroupement interculturel de Drummond, le nombre des jeunes immigrants de 0 à 17 ans qui se sont installés à Drummondville depuis ces 5 dernières années est environ 1030, soit un quart des immigrants. Un contexte lié à la violence, la dépendance (à la cigarette, au jeu aux drogues, à l Internet) et le décrochage scolaire chez les jeunes drummondvillois, évidemment, y compris les jeunes immigrants.

8 Étude réalisée 14 entrevues individuelles auprès de jeunes immigrants Un Focus groupe Six entrevues dans le milieu scolaire (directions d écoles, enseignante de classe de francisation, professeur d éducation physique et à la santé) dans les établissements Les huit autres entrevues ont été réalisées avec des familles immigrantes ce qui représente 32 personnes (9 parents et 23 enfants âgés de 4 à 23 ans). Un focus groupe de discussion a eu lieu avec les partenaires de la Table citoyenneté jeunesse de la MRC de Drummond.

9 Pistes d intervention: Conceptàimplanter(Exempleréussidanslemonde) «Football United» est une association à but non-lucratif qui utilise des activités sportives, notamment le soccer, afin de rassembler les gens avec l objectif commun de créer des sociétés harmonieuses et la cohésion. Il vise à renforcer les capacités des communautés et d améliorer les compétences des personnes à l objectif de favoriser l intégration des jeunes réfugiés et migrants australiens ainsi que leurs familles.

10 Pistes d intervention (suite ) Miser sur les facteurs de protection, leurs forces et leurs propres ressources Faire connaître les ressources Aider à comprendre le système québécois Avoir recours aux réseaux d aide naturelle Parents, amis, voisins, familles à l étranger Rappelezvous que dans les sociétés traditionnelles, la gestion des relations et des problèmes se fait davantage par la Communauté que par l État!!! Se poser la question: «est-ce que la personne en face de moi se reconnaît dans les ressources offertes? Comment elle peut se réapproprier des façons de faire qui lui sont inconnues?» Développer le lien de confiance: très important, car beaucoup de méfiance

11 Pistes d intervention (suite ) Identifier le public cible (6-17ans) Identifier les besoins des jeunes immigrants à Drummondville Définir des activités à mettre en place Établir des outils de communication ainsi qu une liste des partenariats Établir un objectif à atteindre à court terme et à long terme

12 Points importants à retenir Notre étude confirme que la plupart des obstacles et défis identifiés par l enquête sur l intégration des enfants et des jeunes immigrants de première génération au Québec effectuée en 2010 par la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI). 1) 2) 3) 4) Biculturalité, appartenance, identité Cheminement scolaire Accompagnement Connaissance des services publics

13 Points importants à retenir La pratique de l activité physique et sportive est encouragée par le milieu scolaire, communautaire et municipal. Les jeunes immigrants y ont autant accès que les jeunes Québécois.

14 Points importants à retenir Les raisons pour lesquelles des jeunes immigrants ne participeraient pas à des activités proposées par l école (programme régulier et parascolaire) ou la communauté seraient possiblement d ordre financier, de transport ou de différence culturelle. L étude nous a permis de constater que, toute proportion gardée, des jeunes immigrants s inscrivent dans les institutions scolaires qui offrent des programmes axés sur le sport. Cependant ces derniers n'y participent pas faute de différence culturelle ou de perception diverses lors des interactions avec les professeurs et agents de milieu.

15 Listes des activités organisées Match de Soccer Inscription au club des dragons Ligue de quartier Activités de financement (sortie éducative)

16 Des suites au projet Mise en place des ICSI Implication des Dragons de Drummondville Ateliers de sensibilisation à la diversité culturelle Inscription des jeunes auprès des cadets Taux de diplomation Cohabitation harmonieuse entre les jeunes immigrants et Québécois et professeurs

17 Questions Merci de votre attention!!!

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF)

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) Présentée à la direction générale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) Octobre 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Énoncé de vision...4

Plus en détail

DES RENCONTRES INTERCULTURELLES POUR UNE COLLECTIVITÉ ACCUEILLANTE

DES RENCONTRES INTERCULTURELLES POUR UNE COLLECTIVITÉ ACCUEILLANTE DES RENCONTRES INTERCULTURELLES POUR UNE COLLECTIVITÉ ACCUEILLANTE Présenté par Magninin Koné CONFÉRENCE NATIONALE DE VOIES VERS LA PROSPÉRITÉ 29 novembre au 1 er décembre 2015 Toronto Rife2007@yahoo.fr

Plus en détail

L intégration et la réussite éducative des jeunes réfugiés Contribution des Intervenants Communautaires scolaires Interculturels (ICSI)

L intégration et la réussite éducative des jeunes réfugiés Contribution des Intervenants Communautaires scolaires Interculturels (ICSI) L intégration et la réussite éducative des jeunes réfugiés Contribution des Intervenants Communautaires scolaires Interculturels (ICSI) Sylvie Guyon Coordonnatrice du Volet jeunes de la TCRI Le réseau

Plus en détail

Accueil Multiethnique et Intégration de Nouveaux Arrivants à Terrebonne et les Environs

Accueil Multiethnique et Intégration de Nouveaux Arrivants à Terrebonne et les Environs Accueil Multiethnique et Intégration de Nouveaux Arrivants à Terrebonne et les Environs PLAN D ACTION 2011-2012 Enjeu 1. Mise en œuvre des mécanismes de sensibilisation et d appui de la communauté Orientation:

Plus en détail

ATELIERS JEUNESSE. Pour les jeunes d âge primaire, secondaire et du secteur adulte de la MRC de Lotbinière. Emploi. Persévérance scolaire.

ATELIERS JEUNESSE. Pour les jeunes d âge primaire, secondaire et du secteur adulte de la MRC de Lotbinière. Emploi. Persévérance scolaire. S JEUNESSE Pour les jeunes d âge primaire, secondaire et du secteur adulte de la MRC de Lotbinière. Emploi Persévérance scolaire Orientation Immigration Entrepreneuriat Table des matières ORIENTATION...

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE»

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» Politique adoptée par le conseil d administration en juin 2007, révisé en septembre

Plus en détail

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation 12 e Congrès national de Metropolis 20 mars 2009 1 Préparé par : Évelyne B. Bashala Conseil des relations interculturelles Plan de présentation

Plus en détail

Le perfectionnement et l accompagnement du personnel scolaire

Le perfectionnement et l accompagnement du personnel scolaire Le perfectionnement et l accompagnement du personnel scolaire Le programme de formation et d accompagnement du SEIIM: Adapter les pratiques aux réalités des jeunes nouveaux arrivants et leurs familles

Plus en détail

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV A l intention des intervenants communautaires et scolaires des secteurs desservis par la CSMV 2012-2013 Commission scolaire Marie-Victorin

Plus en détail

Les parents d enfants handicapés issus de l immigration. Association multiethnique pour l intégration des personnes handicapées (AMEIPH) Octobre 2012

Les parents d enfants handicapés issus de l immigration. Association multiethnique pour l intégration des personnes handicapées (AMEIPH) Octobre 2012 Les parents d enfants handicapés issus de l immigration Association multiethnique pour l intégration des personnes handicapées (AMEIPH) Octobre 2012 Résumé Depuis 32 ans, l Association multiethnique pour

Plus en détail

Mots clés. Résumé de la recherche. Contexte ou justification de la problématique. Mars 2013

Mots clés. Résumé de la recherche. Contexte ou justification de la problématique. Mars 2013 Centre d études ethniques des universités montréalaises Mars 13 La réussite scolaire des jeunes Québécois issus de l immigration au secondaire : Portrait des élèves originaires de l Amérique Centrale et

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE MONSIEUR LUC FORTIN MINISTRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE

Plus en détail

Projet éducatif. et plan de reussite. École PRIMAIRE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE

Projet éducatif. et plan de reussite. École PRIMAIRE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE 2008-2012 Projet éducatif École PRIMAIRE 1 École primaire L école Saint-Louis-de-Gonzague est une école où la santé nous tient à cœur. Elle ouvre ses portes aux élèves provenant de l adaptation scolaire

Plus en détail

Gestion de bénévoles. La mise sur pied de la patrouille de conservation du mont Royal. Présenté par Joëlle Lapalme

Gestion de bénévoles. La mise sur pied de la patrouille de conservation du mont Royal. Présenté par Joëlle Lapalme Gestion de bénévoles La mise sur pied de la patrouille de conservation du mont Royal Présenté par Joëlle Lapalme Qui sont les bénévoles? Vous? Des membres de votre organisme? 1,5 millions de Québécois

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL (388.A0) DESCRIPTION DES COURS INTRODUCTION AUX TECHNIQUES DE

TRAVAIL SOCIAL (388.A0) DESCRIPTION DES COURS INTRODUCTION AUX TECHNIQUES DE TRAVAIL SOCIAL (388.A0) DESCRIPTION DES COURS PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DE LA PERSONNE I 350-A13-VM Compétence : 018D(p) Ce cours permet à l élève de situer et d analyser les comportements de l enfant

Plus en détail

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité SYMPOSIUM NATIONAL Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité Montréal Le 24 octobre 2007 Rappel historique Soucieuse de mieux desservir les citoyens et de favoriser

Plus en détail

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1 École Notre-Dame-de-la-Paix Version adoptée le 12 mai 2015 Page 1 Projet e ducatif Le projet éducatif de l école vise à offrir à tous les élèves un environnement éducatif stimulant et des conditions propices

Plus en détail

OBSTACLES ET SOLUTIONS. DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par

OBSTACLES ET SOLUTIONS. DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par OBSTACLES ET DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par OBJECTIF Cette brochure a été conçue pour vous présenter les résultats de notre évaluation des besoins réalisée auprès de jeunes femmes d origine

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE. Information Discussion Approbation Pièce jointe Durée : 10 minutes

FICHE SYNTHÈSE. Information Discussion Approbation Pièce jointe Durée : 10 minutes 1. SUJET ET BUT DE LA PRÉSENTATION : CPEP CARR CVQ CGE CIC CV CA CGRM CSSS-CHSGS CD FICHE SYNTHÈSE Entente administrative en matière d immigration, d intégration et de relations interculturelles dans la

Plus en détail

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté Ressources pédagogiques Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté 7 juin 1999 TABLE DES MATIÈRES Préambule.. 2 1. Objectifs

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

L intégration des jeunes immigrants. Présenté par Luc Richer 25 novembre 2008

L intégration des jeunes immigrants. Présenté par Luc Richer 25 novembre 2008 L intégration des jeunes immigrants Présenté par Luc Richer 25 novembre 2008 Plan de la présentation Mot de bienvenue Partie I Introduction Présentation de l'organisme Motivaction Jeunesse L intégration

Plus en détail

Idées du type d évènements que vous pourriez organiser pour la Semaine d accueil à Ottawa (SAO)

Idées du type d évènements que vous pourriez organiser pour la Semaine d accueil à Ottawa (SAO) Idées du type d évènements que vous pourriez organiser pour la Semaine d accueil à Ottawa (SAO) Besoin d idées sur le type d événement à organiser? r Planifier un événement qui met en lumière votre engagement

Plus en détail

Profil de compétences et développement professionnel des ICSI

Profil de compétences et développement professionnel des ICSI Profil de compétences et développement professionnel des ICSI Sylvie Guyon, Coordonnatrice du Volet Jeunes de la TCRI guyon@tcri.qc.ca Marie Claire Rufagari, Coordonnatrice du Volet Formation de la TCRI

Plus en détail

L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée

L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée L accès des professionnels formés à l étranger (PFÉ) à un premier emploi dans une profession réglementée Rapport synthèse présenté au Conseil Interprofessionnel du Québec Groupe de travail sur l accès

Plus en détail

École Saint-Luc. Version adoptée le : Projet éducatif Page 1

École Saint-Luc. Version adoptée le : Projet éducatif Page 1 École Saint-Luc Version adoptée le : 2015-06-02 Page 1 Projet e ducatif Le projet éducatif de l école vise à offrir à tous les élèves un environnement éducatif stimulant et des conditions propices au développement

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir!

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! PROJET ÉDUCATIF 20 15 20 20 - Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! Table des matières Présentation du projet éducatif et de la mission de l école...2 Description sommaire de l école et de

Plus en détail

Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire

Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire 3.5.1 Le mandat du comité sur le Développement communautaire Le mandat du comité sur le Développement communautaire consistait à définir

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 2600 Construction des repères pédagogiques et culturels au préscolaire COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c)

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Plan de la présentation Généralités sur l immigration Trajectoire des immigrants Défis

Plus en détail

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR»

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR» Collège JEAN MOULIN 52, rue JM Savigny 69400 Villefranche/Saône Type d emploi : Professeur d anglais Liaison collège lycée, enseignements par groupes de compétences, programmes personnalisés de réussite

Plus en détail

Historique Naissance du projet J'me fais une place en garderie Fondation de la corporation J me fais une place en garderie inc.

Historique Naissance du projet J'me fais une place en garderie Fondation de la corporation J me fais une place en garderie inc. Notre mission J me fais une place en garderie a pour mission de soutenir les familles montréalaises vivant avec un enfant âgé de 0-5 ans ayant une déficience motrice, associée ou non à une autre déficience,

Plus en détail

PRATIQUES DE PRÉPARATION ET D ACCOMPAGNEMENT DES MILIEUX D ACCUEIL DES

PRATIQUES DE PRÉPARATION ET D ACCOMPAGNEMENT DES MILIEUX D ACCUEIL DES PRATIQUES DE PRÉPARATION ET D ACCOMPAGNEMENT DES MILIEUX D ACCUEIL DES ORGANISMES DE RÉGIONALISATION DE L IMMIGRATION : UNE TYPOLOGIE SELON LE CONTEXTE RÉGIONAL Caroline Duteau, Laura Anson Pérez et Michèle

Plus en détail

Liste de contrôle pour l auto-évaluation (critères du plan de partenariat communautaire visant l établissement de nouveaux arrivants)

Liste de contrôle pour l auto-évaluation (critères du plan de partenariat communautaire visant l établissement de nouveaux arrivants) Liste de contrôle pour l auto-évaluation (critères du plan de partenariat communautaire visant l établissement de nouveaux arrivants) Les municipalités (ou les autres parties intéressées promotrices) seront

Plus en détail

Intervention collective. Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008

Intervention collective. Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008 Intervention collective Quelques rappels Par Sylvie Dubord Août 2008 Objectifs de la rencontre: A. Rafraîchir les notions associées à l intervention collective B. Réfléchir ensemble à ce que vous pourriez

Plus en détail

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année 2010-2011 27 avril 2011 PROGRAMME D ENCADREMENT CLINIQUE (PEC) SOMMAIRE MODULES 1, 2 ET 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE LA

Plus en détail

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT ACTIONS PARTICULIÈRES D EMPLOI-QUÉBEC ET DE SES PARTENAIRES POUR MIEUX SOUTENIR L INTÉGRATION À L EMPLOI DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT Cette partie décrit

Plus en détail

S rvic i e d d A ccue u il i, d R éférenc n e et d d O r O ie i nt n atio i n Étude de faisabilité

S rvic i e d d A ccue u il i, d R éférenc n e et d d O r O ie i nt n atio i n Étude de faisabilité Service d Accueil, de Référence et d Orientation Étude de faisabilité Manon Bélanger, conseillère pédagogique, Formation continue du cégep Gérald-Godin Marie Cousineau, conseillère pédagogique, Formation

Plus en détail

Guide international des compétences en orientation scolaire et professionnelle

Guide international des compétences en orientation scolaire et professionnelle Guide international des compétences en orientation scolaire et professionnelle Adopté par l Assemblée Générale de l AIOSP, à Berne, le 4 Septembre 2004 Compétences Fondamentales C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8

Plus en détail

Bénévolats nouveaux, approches nouvelles

Bénévolats nouveaux, approches nouvelles Bénévolats nouveaux, approches nouvelles Changements en cours et défis actuels en action bénévole Atelier pratique Colloque RQIIAC 2012 V é r o n i q u e P l o u f f e e t D e n i s e D e n i s R é s e

Plus en détail

Mon projet de vie. Rêve. Étude. Réalisations. Travail. Espoir. Entraide. Responsabilités. Projets. Fierté

Mon projet de vie. Rêve. Étude. Réalisations. Travail. Espoir. Entraide. Responsabilités. Projets. Fierté RAPPEL IMPORTANT POUR RÉUSSIR SON INTÉGRATION AU QUÉBEC Immigrer dans un nouveau pays peut être une expérience éprouvante, mais il faut mettre la chance de notre côté pour mieux réussir notre intégration.

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Mémoire. CRC 006M C.P. P.L. 27 Optimisation des services de garde

Mémoire. CRC 006M C.P. P.L. 27 Optimisation des services de garde CRC 006M C.P. P.L. 27 Optimisation des services de garde Mémoire Présenté par Accueil-Parrainage Outaouais à la Commission des relations avec les citoyens, dans le cadre de la consultation «Vers une nouvelle

Plus en détail

La différenciation en évaluation

La différenciation en évaluation La différenciation en évaluation Les incidences de la différenciation pédagogique sur les pratiques évaluatives Session de formation des personnes-ressources Les 14 et 15 mars 2006 Jolène Lanthier Commission

Plus en détail

I. Un outil de mise en œuvre de la politique d intégration du Luxembourg

I. Un outil de mise en œuvre de la politique d intégration du Luxembourg Communiqué de presse de la ministre de la Famille et de l Intégration Marie-Josée Jacobs sur le plan d action national d intégration et de lutte contre les discriminations 2010-2014 I. Un outil de mise

Plus en détail

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire Présentation au Symposium «Contextes et violences à l él école: quand la recherche côtoie l intervention»

Plus en détail

Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE. Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal

Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE. Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE 2011 Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal Des défis à relever 2 Lorsqu il quitte l école secondaire,

Plus en détail

Mesure Connaître pour accompagner (CPA +) Dépistage et ajustement rapides relié à la pédagogie de 1 re session

Mesure Connaître pour accompagner (CPA +) Dépistage et ajustement rapides relié à la pédagogie de 1 re session Mesure Connaître pour accompagner (CPA +) Dépistage et ajustement rapides relié à la pédagogie de 1 re session Plan de la présentation 1. Origine, objectifs de la mesure et actualisation vers CPA+ 2. Précision

Plus en détail

C.A , 26 mars 2014

C.A , 26 mars 2014 POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants ADOPTION : C.A. 411-5.2, 26 mars 2014 DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 MODIFICATIONS

Plus en détail

[PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE]

[PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE] Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup École La Croisée [PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE] Convention de gestion et de réussite éducative But 4 L amélioration de l environnement

Plus en détail

FORMATION «SPORT APRES CANCER»

FORMATION «SPORT APRES CANCER» FORMATION «SPORT APRES CANCER» Prendre en charge des personnes ayant eu un cancer dans le cadre de cours collectifs encadrés et destinés à tous les publics QUI SOMMES- NOUS? La Fédération Nationale CAMI

Plus en détail

PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC PÉRIODE

PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC PÉRIODE CONS CRC - 031M C.G. Planification de l immigration au Québec 2017-2019 CONSULTATION GÉNÉRALE SUR LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC PÉRIODE 2017-2019 MÉMOIRE DE CLEF POUR L INTÉGRATION AU TRAVAIL

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Politique éducative intercommunale

Politique éducative intercommunale Politique éducative intercommunale Réunion publique 16 JANVIER 2014 A B Développer une politique éducative globale sur le canton de Montmartin sur Mer Créer un réseau actif des acteurs locaux Valoriser

Plus en détail

RÉSULTATS DES SONDAGES (MAI 2014)

RÉSULTATS DES SONDAGES (MAI 2014) RÉSULTATS DES SONDAGES (MAI 2014) SONDAGE AUPRÈS DES PARENTS : PRÉALABLES - Nombre de questionnaires : 78 questionnaires retournés (45%) - Tous les degrés bien représentés - Statut régulier au SDG : 79%

Plus en détail

Description d emploi

Description d emploi Description d emploi Nom du poste : Intervenant(e) Soutien communautaire Nos Valeurs Selon la philosophie du Gîte Ami, l accueil chaleureux et l acceptation inconditionnelle d autrui constituent des aptitudes

Plus en détail

Le rôle des ordres professionnels dans l intégration socioprofessionnelle des immigrants qualifiés

Le rôle des ordres professionnels dans l intégration socioprofessionnelle des immigrants qualifiés Le rôle des ordres professionnels dans l intégration socioprofessionnelle des immigrants qualifiés Sarah Morin Département des Relations Industrielles Université Laval Le contexte: une politique québécoise

Plus en détail

Tremplin DEC (081.06)

Tremplin DEC (081.06) Tremplin DEC (081.06) Cheminement permettant d intégrer ou de compléter un programme d études conduisant au DEC Enseignement collégial Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION DE SÉCURITÉ PUBLIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION DE SÉCURITÉ PUBLIQUE CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION DE SÉCURITÉ PUBLIQUE «Policiers et citoyens, ensemble pour la communauté montréalaise» DOCUMENT DESTINÉ AUX CITOYENS ET AUX PARTIES INTÉRESSÉES 2 CONTEXTE Montréal

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES 2016-2017 LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE ET SOCIAL Appel d offre pour projet d évaluation

PROJET D ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE ET SOCIAL Appel d offre pour projet d évaluation PROJET D ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE ET SOCIAL Appel d offre pour projet d évaluation 1. INTRODUCTION Le comité de femmes Puakuteu de Mashteuiatsh souhaite réaliser une évaluation de son programme d Accompagnement

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

résultats de recherche

résultats de recherche résultats de recherche La persévérance et la réussite scolaires Fiches 19 à 41 Une réalisation de : Fonds de recherche sur la société et la culture Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport rédaction

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR 1- PRÉAMBULE La culture est un facteur important d intégration à la société. Dans cette période de grands changements où les

Plus en détail

INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN :

INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN : INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN : POUR UNE INTÉGRATION GAGNANTE! Serge Belley, professeur École nationale d administration publique Septembre 2015 Deux questions préalables Quels sont

Plus en détail

Plan de réussite et bilan

Plan de réussite et bilan St-jean et Marieville Plan de réussite et bilan 2007-2008 Approuvé par le conseil d établissement Le Direction du centre Président du conseil d établissement Enjeu 1 : La réussite des élèves, la mise en

Plus en détail

La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté. Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale

La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté. Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale La Cité-école Louis-Saint-Laurent à East Angus dans le Haut- Saint-François Les

Plus en détail

LANCEMENT DU PROJET "SYNERGIE POUR L ACCÈS DES FEMMES IMMIGRANTES AUX RESSOURCES D AIDE" (SAFIRA)

LANCEMENT DU PROJET SYNERGIE POUR L ACCÈS DES FEMMES IMMIGRANTES AUX RESSOURCES D AIDE (SAFIRA) LANCEMENT DU PROJET "SYNERGIE POUR L ACCÈS DES FEMMES IMMIGRANTES AUX RESSOURCES D AIDE" (SAFIRA) Présenté par Francine Sulubika, chargée de projet Contexte Femmes immigrantes Une réalité complexe lorsqu

Plus en détail

pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague

pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague printemps 2010 Projets de la deuxième vague printemps 2010 P r o j e t 1 S t a

Plus en détail

Pour CGI, le mot immigrant signifie : Premier emploi au Canada

Pour CGI, le mot immigrant signifie : Premier emploi au Canada Pour CGI, le mot immigrant signifie : Premier emploi au Canada 1 2 Contrer la pénurie de main d œuvre - selon la littérature et les données sur l emploi dans la région, 7500 emplois à pourvoir à Québec

Plus en détail

MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT

MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT Je suis un enseignant d élèves réfugiés en situation de grand retard scolaire. Je choisis les stratégies qui vont favoriser la réussite et l inclusion scolaire des élèves

Plus en détail

Agrément collectif service civique. Mission de service civique

Agrément collectif service civique. Mission de service civique Agrément collectif service civique 2015 Mission de service civique Sommaire 1) Le service civique dans les MJC : Pour un engagement réciproque et des valeurs partagées 2) Définition et éthique de l engagement

Plus en détail

RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA

RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA LES UNIVERS DE COMPÉTENCES GÉNÉRIQUES Le mot «reconnaître» possède plusieurs sens. Les acquis reconnus dans la mesure où le ministère de l

Plus en détail

COMMENT CHOISIR MON VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE?

COMMENT CHOISIR MON VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE? COMMENT CHOISIR MON VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE? Quelques conseils méthodologiques La sélection de votre volontaire doit se démarquer d un recrutement d un stage ou d un emploi salarié. Les structures

Plus en détail

les «textes identitaires plurilingues»

les «textes identitaires plurilingues» Des histoires familiales pour engager les élèves dans l écrit et valoriser les langues et cultures d origine à l école: les «textes identitaires plurilingues» Élodie Combes, auxiliaire de recherche Magninin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis

Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis Évaluation du projet Ensemble pour contrer la violence et l intimidation à Lévis Présentation Les étudiants du premier cycle au baccalauréat en travail social de l Université du Québec à Rimouski, campus

Plus en détail

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION 1055, 116 e Rue Ville de Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a été adoptée par le conseil d'administration

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03 POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE Adoptée par le conseil d administration le 24 avril 2007 2007-CA-02 Résolution no : 2007-CA02-03 Préambule La diversité ethnoculturelle,

Plus en détail

Fiches signalétiques Abus et violence sexuelle

Fiches signalétiques Abus et violence sexuelle LES FEMMES ET LEUR SANTÉ SEXUELLE Ce guide d animation vise à aider les femmes à développer leurs attitudes, connaissances et habilités nécessaires à prendre en charge leur santé affective et sexuelle.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE. Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes PROJET PEDAGOGIQUE Catherine CHEVILLOT Walter DURIN Les jeunes Projet pédagogique ANIM JEUNES 2015 SOMMAIRE PROJET EDUCATIF COMMUNAL...3 ACTIONS ADOLESCENTS «ANIM JEUNES» ORIENTATIONS...5 OBJECTIFS GENERAUX...6

Plus en détail

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES «Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES Jusqu au 10 juillet 2010 Créée en 1996, l Agence pour l Education par le Sport est une organisation

Plus en détail

Évaluation des impacts sur les déterminants de la santé. Le cas du projet de Mine Arnaud

Évaluation des impacts sur les déterminants de la santé. Le cas du projet de Mine Arnaud Évaluation des impacts sur les déterminants de la santé Le cas du projet de Mine Arnaud Plan de la présentation 1. Pourquoi s intéresser à la santé dans les ÉIE et comment peut-on en traiter? 2. Qu est-ce

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE. Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs

POLITIQUE FAMILIALE. Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs 13 septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...3 Définition de la famille...4 Mission de la politique...4 Portrait statistique de la population...5

Plus en détail

Phase pilote du programme African Transformation

Phase pilote du programme African Transformation Phase pilote du programme African Transformation en Côte d Ivoire 2009 African Transformation, qu est ce que c est? Un outil qui utilise l approche genre pour contribuer au bien-être de la communauté Un

Plus en détail

MOYENS D ACTION. B Besoins et attentes des élèves et des professeurs lors des sorties pédagogiques, Collège Laflèche

MOYENS D ACTION. B Besoins et attentes des élèves et des professeurs lors des sorties pédagogiques, Collège Laflèche MOYENS D ACTION 21 novembre 2016 A Abracadabra, Université Concordia Accompagnement de directions d établissement scolaire dans leur rôle de soutien à l évaluation des apprentissages auprès d enseignants

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre des partenaires

Compte-rendu de la rencontre des partenaires Compte-rendu de la rencontre des partenaires Paris, Mars 2001 (1) 1 Organisation du travail à réaliser entre Mars 2001 et Juin 2002 Lors de la rencontre des partenaires, à Paris, les 8, 9 et 10 mars derniers,

Plus en détail

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Personne-ressource : Lynda Bisson Personne-ressource régionale pour les élèves ayant des difficultés d apprentissage (Outaouais)

Plus en détail

NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME

NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LA SITUATION DES FEMMES IMMIGRÉES ET RACISÉES TABLE DE CONCERTATION DES ORGANISMES

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF DES ACCUEILS DE LOISIRS ET DES ACCUEILS PERISCOLAIRES DE L UFCV

PROJET ÉDUCATIF DES ACCUEILS DE LOISIRS ET DES ACCUEILS PERISCOLAIRES DE L UFCV PROJET ÉDUCATIF DES ACCUEILS DE LOISIRS ET DES ACCUEILS PERISCOLAIRES DE L UFCV L UFCV s enracine dans un projet de société L UFCV est une association d éducation, de formation et d animation qui s inscrit

Plus en détail

de Gatineau Mémoire présenté au ministre Luc Fortin

de Gatineau Mémoire présenté au ministre Luc Fortin de Gatineau Mémoire présenté au ministre Luc Fortin Dans le cadre de la consultation publique portant sur une nouvelle politique québécoise en matière de culture et des communications Le 3 juin 2016 Ce

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE. Municipalité de L Isle-Verte. Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007

POLITIQUE FAMILIALE. Municipalité de L Isle-Verte. Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007 POLITIQUE FAMILIALE Municipalité de L Isle-Verte Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007 Table des matières Un objectif, une démarche, une définition Principes directeurs

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 T 514.845.0304 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur LE PROJET DE LOI N O 14 MODIFIANT

Plus en détail

Franchir les étapes pour construire mon avenir

Franchir les étapes pour construire mon avenir Franchir les étapes pour construire mon avenir Francine Julien-Gauthier, Ph.D., Université Laval Sarah Martin-Roy, étudiante au doctorat en psychopédagogie Plan de la présentation La résilience des jeunes

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF 2120, rue Curé-Lacroix Québec (Québec) G2B 1S1 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 TABLE DES MATIÈRES Message de la direction 3 Présentation de l organisation: Vision, Mission, Valeurs. 4 Portrait de l organisation...

Plus en détail

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada Importance spatiale Constantes et tendances Interrelations Perspective géographique CGC1D -Enjeux géographiques du A. Environnement naturel et B. Ressources naturelles et activités économiques C. Communautés

Plus en détail

L Interculturalité dans les projets PSPS

L Interculturalité dans les projets PSPS L Interculturalité dans les projets PSPS Présentation séminaire 2 Ecole d ailleurs, école d ici : quel défi pour les parents migrants? Justine Wertz Infirmière scolaire Table des matières Souvenir, souvenir

Plus en détail