poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?"

Transcription

1 Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE

2 Sé ki sa? / C est quoi? L ADEME a lancé une campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés* en 2011/12 en Martinique. Il s agit d une étude sur plusieurs mois où l on a trié et pesé des échantillons de déchets produits par les ménages et les activités économique (entreprises, artisans, commerçants, écoles ) qui sont collectées par le service public. Les déchets concernés par cette étude sont : les ordures, les collectes sélectives du verre et des emballages plastiques, cartons, métaux, et papiers, la collecte sélective des déchets organiques, les déchets encombrants, et les déchets issus des déchèteries. * Campagne réalisée par EBHYS pour le compte de l ADEME. Ordures Collectes sélectives du verre et des emballages plastiques, cartons, métaux, et papiers Poutji? / Pourquoi? Une 1 ère campagne de caractérisation** a été menée en Martinique en A sa suite, un Plan Départemental d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés a été élaboré. Ce plan est aujourd hui en cours de révision afin de se mettre en conformité avec la réglementation et définir les orientations à mettre en œuvre d ici Les objectifs de cette campagne sont multiples : - connaître la composition des déchets ménagers et assimilés en Martinique, - connaître la quantité de déchets d activités économiques collectés par le service public, - connaître la part des déchets pouvant être évités, recyclés ou valorisés par compostage ou méthanisation, - évaluer l efficacité des collectes sélectives, - améliorer le dispositif de gestion et valorisation à l échelle du département, - suivre l évolution de la composition des ordures suite à la précédente campagne réalisée en Les résultats de cette étude permettront ainsi de définir la stratégie de gestion des déchets en Martinique, de dimensionner les équipements de valorisation et de traitement d aider à la mise en œuvre d actions d amélioration du tri sélectif et de réduction de la dangerosité et de la quantité des déchets produits. ** Caractérisation des ordures de la Martinique - Campagne en saison humide, réalisée en 1996 par le Bureau Veritas pour le compte de l ADEME. Collecte sélective des déchets organiques Déchets encombrants Déchets issus des déchèteries Ki manniè? / Comment? 26 échantillons de déchets ont été analysés sur l ensemble du territoire sur les ordures résiduelles, les emballages recyclables et des déchets organiques. Sur les circuits de collecte, les déchets des ménages et les déchets issus des activités économiques ont été séparés dans deux camions distincts. Les échantillons prélevés dans les camions ont été triés en 13 catégories suivant un protocole normé au niveau national. Des analyses ont été réalisées en laboratoire afin de mesurer l humidité des déchets et détecter la présence ou non de polluants. 19 collectes d encombrants en porte à porte ont également été caractérisées. Les bennes ont été triées selon les mêmes catégories que les ordures. 2 campagnes de caractérisations ont également été réalisées sur une semaine complète, dans les déchèteries du Robert et du François. Qu y a-t-il dans ma poubelle? 2 3

3 E alò? / Et alors? Composition moyenne ordures tonnes, soit 356 kg/hab/an pour les ordures résiduelles, tonnes, soit 97 kg/hab/an pour les déchets encombrants, tonnes, soit 37 kg/hab/an collectés en déchèteries tonnes, soit 22 kg/hab/an pour la collecte des déchets verts, tonnes, soit 8 kg/hab/an pour la collecte des emballages recyclables, tonnes, soit 5 kg/hab/an pour les déchets organiques, tonnes, soit 4 kg/hab/an pour la collecte sélective du verre, En termes de répartition par catégories de déchets, les déchets ménagers et assimilés sont composés majoritairement de déchets putrescibles (32%). Les déchets dangereux représentent moins d 1% du total (3,9 kg /hab./an). par an par habitant Déchets Putrescibles 90,2 kg 25 % Papiers 32,4kg 9,10 % Cartons 36,6kg 10,30 % Textiles sanitaires 27,2kg 7,60 % Plastiques 43,6 kg 12, 20 % briques alimentaires 6,5 kg 1,80 % Ordures Près de tonnes de déchets ménagers et assimilés ont été collectées par le service public en Martinique en 2011, soit 529 kg par habitant, dont : Verre 28,5 kg 3, 80 % Métaux 18,9 kg 6, 33 % Textiles 6,5 kg 1,80 % 356 kg Déchets dangereux 2,8 kg 0,80 % Autres 58 kg 16,30 % Eléments fins, et non classés 356 kg/hab/an ordures résiduelles Papiers 2,9 kg 36,7 % 67,3% 97 kg/hab/an Encombrants 1,7 % 0,8% 4 kg/hab/an verre 6,8% 1% 5 kg/hab/an déchets organiques 4,1% 22 kg/hab/an collecte déchets verts 1,5% 8 kg/hab/an emballages recyclables briques alimentaires 3,8 kg 0,3 % Autres 8 kg Erreurs de tri, verre (0,3%) et non classés Carton 1,1 kg Métaux 6,3 kg 0,5 % Bio déchets Plastiques 21,5 kg Recyclables 1,8 % 18,3% 37 kg/hab/an collectés en déchèteries Déchets putrescibles 2,7 kg 50,40 % Carton 22,7 kg 5,3 kg 20 % Elements Fins 0,6 kg 11% Papiers 0,6 kg 10,6 % Autres Erreurs de tri, plastiques (4,3%) et non classés Par rapport à la campagne de caractérisation des déchets de1996, on observe : - une diminution du taux d humidité (35 % au lieu de 40,9 % en 1996), - une diminution des déchets putrescibles (-70 kg / hab /an), conséquence probable de la mise en place de la collecte en porte-à-porte des déchets verts, de la collecte sélective et de la promotion du compostage individuel, - une augmentation des quantités de verre, métaux et textiles sanitaires (couches culottes, lingettes, essuie-tout ) Qu y a-t-il dans ma poubelle? 4 5

4 = 217 kg Etre responsable dans son utilisation des emballages plastiques (éviter les suremballage à l achat, consommer l eau du robinet, ) permettrait de réduire de - 9 % les Plastiques soit d alléger la poubelle de 34 kg. Cartons 33,6kg Cartons plats Cartons ondulés Autres cartons Plastiques 9,7kg en : Plastique transparent 7,8 kg Plastique opaque 1,9 kg Métaux 16,1kg 7,5 kg 16,8 kg 13,8 22,4 0,4 Métaux ferreux aluminium valorisable, fillière + 12 kg Matière de traitement à devellopper 13,0 3,1 Les emballages de liquides alimentaires en matière composite (type brique de lait) 5,3 kg et les textiles 6,5 kg E dot koté? / Et ailleurs? Production en kg / hab. par an ad. -34 kg Réduire l utilisation du papier (bureautique, pub, annuaires, etc.) permettrait de réduire de - 5 % les Papiers soit d alléger la poubelle de 19 kg. papier 3 kg Journaux et magazines 11 kg Imprimés publicitaires 7,4 kg Papiers bureautiques 8 kg Autres papiers 3 kg ale -19 kg Utiliser son compostage individuel et limiter le gaspillage alimentaire permettraient de réduire de - 24 % les Déchets putrescibles soit d alléger la poubelle de 85 kg. Papiers 32,5kg Gu -85 kg kg Verre incolores Verre de couleur tion 356 Verre 24,3kg ue. Chaque année, chaque habitant produit 356 kg d ordures non triées. Or 39 %, soit 139 kg, de ces OMr pourraient être éliminées à la source même, grâce aux actions suivantes : Chaque foyer trie environ 12 kg (pour 2011). Or sur les 356 kg d ordures collectées un potentiel de plus de 140 kg pourrait être trié et valorisé. Na Etre plus citoyens pour réduire le volume des ordures Pratiquer une collecte sélective plus ordonnée pour valoriser d avantage Mq Sa nou péfé? / Qu est-ce qu on peut faire? Déchèteries 36,5 170,3 25,4 Encombrants 97,3 15,5 144,9 Déchets Verts 22,0 18,1 18,1 Ordures Ménag. 355,7 316,2 391,5 résiduelles Collectes 17,7 74,5 6,6 sélectives TOTAL 529,3 594,2 616,1 On constate, en Martinique, une production globale de déchets inférieure aux moyennes nationale (- 65 kg / hab / an) et Guadeloupeénne. Mais les quantités de déchets collectés en déchèteries sont 5 fois inférieures à la moyenne nationale. De même, les quantités de déchets collectés sélectivement sont très faibles et 4 fois moins élevées que la moyenne nationale. De gros efforts restent à faire pour améliorer le tri sélectif et recycler au maximum les déchets. N oublions pas que la Martinique est une petite île et qu il est donc nécessaire de réduire au maximum les déchets enfouis ou incinérés pour préserver notre environnement. Qu y a-t-il dans ma poubelle? 6 7

5 L ademe en bref L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, du ministère de l Industrie, de l Energie et de l Economie numérique et du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l environnement, de l énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l air et la lutte contre le bruit. Résumé de la publication, blabla bla blablabla blabla blablament et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, du ministère de l Industrie, de l Energie et de l Economie numérique et du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l environnement, de l énergie et du développement durable. 100 ex. - ISBN OOOOOOOO - Octobre illustration et réalisations JB Barret - imprimé sur papier certifié recyclé. ADEME Direction Régionale de Martinique Zone Manhity, Four à Chaux Le Lamentin

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

Comité de Pilotage N Schéma Directeur Déchets

Comité de Pilotage N Schéma Directeur Déchets 08/09/2016 Comité de Pilotage N 2 --- Schéma Directeur Déchets GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE restitution des résultats 02/28 ENJEUX Connaissance fine des gisements de déchets, dans le cadre du schéma directeur

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La production annuelle d ordures ménagères de chaque Français a doublé en 40 ans. La gestion des déchets est devenue une problématique majeure de nos sociétés, d autant plus que les collectivités chargées

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Qu est ce qu un déchet? Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit que son détenteur

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 23/09/2016 Schéma Directeur Déchets (SDD) (GAM) Groupe de travail prévention des déchets 21 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 Georges OUDJAOUDI Vice Président en charge de la prévention, de la collecte

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

Caractérisation des ordures ménagères sur le secteur AIN du SIDEFAGE Juin septembre 2010

Caractérisation des ordures ménagères sur le secteur AIN du SIDEFAGE Juin septembre 2010 Caractérisation des ordures ménagères sur le secteur AIN du SIDEFAGE Juin septembre 2010 Objectifs Identifier la part de matière organique valorisable dans les OMr Vérifier l efficacité du tri sélectif

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Titre Description Année(s) Client Caractérisation des encombrants et matériaux secs issus de la collecte

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

DECHETS et RECYCLAGE

DECHETS et RECYCLAGE DECHETS et RECYCLAGE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - LES DIFFERENTS TYPES DE DECHETS 2 - LA COLLECTE DES DECHETS 3 - DEFINITION DU RECYCLAGE 4 - LES DECHETS NON RECYCLABLES 5 - LES DECHETS RECYCLABLES 6 - COMMENT

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde

Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER. PRESSEde Complexe environnemental PETIT GALION Le Robert - Martinique DOSSIER PRESSEde MERCREDI 29 AVRIL 2015 Le Syndicat Mixte facteur de cohérence territoriale et de mutualisation des moyens pour nos déchets

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective LE PROJET MÉTAL Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective 2 3 Avant-Propos ans un contexte où le taux de recyclage des emballages ménagers doit progresser pour atteindre l objectif

Plus en détail

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr De la collecte au traitement

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Guide du tri. A Gardanne, avec Tritou, je jette utile. Charte pour l environnement

Guide du tri. A Gardanne, avec Tritou, je jette utile. Charte pour l environnement Guide du tri A Gardanne, avec Tritou, je jette utile Charte pour l environnement Guide pratique Tritou 2008:Guide pratique Tritou ok 18/08/09 9:02 Page 2 Pourquoi recycler? A Gardanne, la poubelle bleue

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année 2015 Service des Déchets Ménagers et Assimilés 06/06/2016 1 Sommaire Table des matières 1. Présentation de l EPCI... 3 2. Organisation du

Plus en détail

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR

CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR TRIVALOR Département Déchets et écologie industrielle CONSEIL GENERAL D EURE-ET-LOIR Révision du Plan Départemental d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés Résumé du PEDMA Avril 2010 SOMMAIRE Conseil

Plus en détail

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007 gestion des déchets Territoire de la CCAB : - Arnos - Argagnon Arthez de Béarn Boumourt Castillon d Arthez Casteide-Candau Doazon Hagétaubin Labeyrie Lacadée Mesplède Saint Médard INSEE 99 Nombre d habitants

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. professionnels

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. professionnels Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets professionnels Gestion collective des déchets industriels Les idées reçues La gestion collective des déchets permet à plusieurs entreprises d

Plus en détail

VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM)

VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM) Classe d'eau Vendredi 13 avril 2012 VISITE DE L'USINE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE GUICHAINVILLE (SETOM) Diaporama réalisé par Anaïs, Julie et Cyrielle Source : http://www.vergetot.net/images/journal/poubelles.jpg

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

Synthèse de la campagne 2006

Synthèse de la campagne 2006 Synthèse de la campagne 2006 Lexique... 3 Préalable... 4 Introduction... 5 I.Présentation de la zone étudiée... 6 I.1-Récapitulatif des indicateurs considérés pour la sectorisation de la zone d étude...

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

Compte-rendu de mission effectuée à la demande du Ministère Français des Affaires Etrangères (Ambassade de France en Haïti)

Compte-rendu de mission effectuée à la demande du Ministère Français des Affaires Etrangères (Ambassade de France en Haïti) Compte-rendu de mission effectuée à la demande du Ministère Français des Affaires Etrangères (Ambassade de France en Haïti) Pascale Naquin INSA de Lyon et CEFREPADE Port-au-Prince - 10 au 14 septembre

Plus en détail

MES DÉCHETS ONT PLUSIEURS VIES CYCLE DE VIE D UN PRODUIT

MES DÉCHETS ONT PLUSIEURS VIES CYCLE DE VIE D UN PRODUIT MES DÉCHETS ONT PLUSIEURS VIES FABRICATION EXTRACTION DES MATIÈRES PREMIÈRES VALORISATION TRANSPORT DISTRIBUTION FIN DE VIE DÉCHETS NON VALORISÉS UTILISATION CYCLE DE VIE D UN PRODUIT Tous les produits

Plus en détail

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller Trier pour recycler recycler pour moins gaspiller Mettez votre poubelle au régime La poubelle du Grand-Saconnex est composée de : Déchets de cuisine 34.03 % Plastiques 17.90 % et cartons 9.71 % non recyclable

Plus en détail

Pour économiser l énergie - préserver les ressources naturelles. Pour limiter les coûts - bénéficier de subventions

Pour économiser l énergie - préserver les ressources naturelles. Pour limiter les coûts - bénéficier de subventions LE TRI DES DECHETS Pourquoi trier? Pour l environnement - limiter le volume de déchets enfouis et incinérés - 1 tonne de verre recyclé = économie de 500 kg de CO 2 Pour économiser l énergie - préserver

Plus en détail

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Lionel POITEVIN Directeur régional adjoint ADEME Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources, Energie, Matières : les Territoires au cœur

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

7 rue de Bâle Dannemarie Tel : E mail : site internet :

7 rue de Bâle Dannemarie Tel : E mail : site internet : La Porte d Alsace Communauté de Communes de la région de Dannemarie 7 rue de Bâle 68 210 Dannemarie Tel : 03 89 07 24 24 E mail : om@cc-porte-alsace.fr site internet : www.cc-porte-alsace.fr 1 La valeur

Plus en détail

Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est

Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est Guide du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr De

Plus en détail

ÉTUDE DE CARACTÉRISATION DES DÉCHETS MÉNAGERS PRODUITS EN MOSELLE SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

ÉTUDE DE CARACTÉRISATION DES DÉCHETS MÉNAGERS PRODUITS EN MOSELLE SYNTHÈSE DES RÉSULTATS ÉTUDE DE CARACTÉRISATION DES DÉCHETS MÉNAGERS PRODUITS EN MOSELLE SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Le Département, acteur et promoteur d un environnement durable de qualité Édito Philippe LEROY, Sénateur Président

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010 Bruxelles-Propreté Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation Octobre 2010 Programme I. L Agence Bruxelles-Propreté II. Le tri des déchets III. Le tri en entreprise IV.

Plus en détail

BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2 LE BILAN EN BREF Depuis 2009, nous valorisons davantage de matières résiduelles que nous en enfouissons. Le rendement en matière de tri se maintient ou s améliore,

Plus en détail

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Sommaire Contexte et objectifs... 2 Contexte général... 2 Contexte de l association... 2 Objectifs de l opération Foyers Témoins...

Plus en détail

COMMUNE DE QUIMPERLE PLAN LOCAL D URBANISME. 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) JUIN 2013 version arrêt ARRET

COMMUNE DE QUIMPERLE PLAN LOCAL D URBANISME. 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) JUIN 2013 version arrêt ARRET COMMUNE DE QUIMPERLE DEPARTEMENT DU FINISTERE (29) 6.2.a. NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES ARRET JUIN 2013 version arrêt COMMUNE DE QUIMPERLE 1. Assainissement 1.1. Les eaux pluviales La commune de Quimperlé

Plus en détail

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX Vendredi 24 mars 2006 Commission du Plan de l Ain France-Noëlle LEFAUCHEUX -1sur 10 - ADEME Rhône-Alpes Plan de l exposé Définitions D

Plus en détail

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Présentation du SICTOM : Le SICTOM est un syndicat intercommunal de collecte

Plus en détail

Les déchets en entreprises

Les déchets en entreprises Les déchets en entreprises AS HERREBAUT ADEME Rhône Alpes Le 11 octobre 2013 Contexte et réglementation Réduction des déchets Coûts des déchets en entreprises L ADEME 4 domaines d'intervention Energie

Plus en détail

Ensemble, mobilisons nous pour protéger notre environnement. Le tri sera top! Pour trier, quels sont vos équipements?

Ensemble, mobilisons nous pour protéger notre environnement. Le tri sera top! Pour trier, quels sont vos équipements? Guide tri 5/10/04 16:19 Page 2 ( Pourquoi trier? Le tri sélectif est un geste simple éco-citoyen qui consiste à séparer les emballages recyclables des déchets qui ne le sont pas. En offrant une seconde

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte 2014 Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Créé en 1981, le SMIRGEOMES est le Syndicat MIxte de Réalisation et de Gestion pour l Elimination des Ordures Ménagères du secteur Est de la Sarthe. C est la collectivité

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME. Notice Système d Elimination des déchets. Commune de Sénas. Département des Bouches-du-Rhône

PLAN LOCAL D URBANISME. Notice Système d Elimination des déchets. Commune de Sénas. Département des Bouches-du-Rhône PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Sénas Département des Bouches-du-Rhône 6.10.5 Notice Système d Elimination des déchets Approbation du P.O.S. : DCM du 27/09/1990 Révision N 1 du POS : DCM du 20/12/2001

Plus en détail

PRÉSENTATION PROJET DE BRIVE-LA-GAILLARDE. SITA Sud Ouest Agence Périgord - Limousin

PRÉSENTATION PROJET DE BRIVE-LA-GAILLARDE. SITA Sud Ouest Agence Périgord - Limousin PRÉSENTATION PROJET DE BRIVE-LA-GAILLARDE SITA Sud Ouest Agence Périgord - Limousin PRESENTATION Déchetterie des Professionnels de Brive SÉQUENCE 1 SÉQUENCE 2 SÉQUENCE 3 SÉQUENCE 4 SUEZ ENVIRONNEMENT et

Plus en détail

Vos équipements À chaque couleur ses déchets

Vos équipements À chaque couleur ses déchets Guide du tri Vos équipements À chaque couleur ses déchets Bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques Des Espaces Tri sont mis à votre disposition dans votre quartier Papiers, cartons, briques

Plus en détail

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI Le Compostage Plutôt que l incinération Le contenu de notre poubelle est destiné à l'incinération. Or une poubelle contient 30% de matière organique. Au lieu d'incinérer cette fraction fermentescible,

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2014 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance. Rapport établi

Plus en détail

Il s agit d un syndicat mixte de traitement+ gestion des déchetteries, la partie collecte étant assurée par les EPCI membres.

Il s agit d un syndicat mixte de traitement+ gestion des déchetteries, la partie collecte étant assurée par les EPCI membres. Journée du 7 février 2012 / Intervention du SMED 06 Le Syndicat Mixte d Elimination des Déchets a été créé au 01/01/2006, il regroupait alors 70 communes du haut et moyen pays réunies en 7 EPCI (communautés

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers et assimilés. Année 2015 Rapport à la disposition du public à la Mairie de Neuilly-Plaisance Rapport établi

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2011 Communauté de Communes du Jovinien 6, quai de l hôpital 89300 Joigny SOMMAIRE 1. Présentation du

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015 Gestion des matières résiduelles 2016-2020 Consultation publique - 9 juillet 2015 Le contexte Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Renouvellement du contrat municipal de collectes Enjeux

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DE BATIMENT VOUS REALISEZ OU FAITES REALISER DES TRAVAUX: CE QU IL FAUT SAVOIR

DECHETS DE CHANTIER DE BATIMENT VOUS REALISEZ OU FAITES REALISER DES TRAVAUX: CE QU IL FAUT SAVOIR DECHETS DE CHANTIER DE BATIMENT VOUS REALISEZ OU FAITES REALISER DES TRAVAUX: CE QU IL FAUT SAVOIR Les déchets issus des travaux de bâtiment Ils représentent à eux seuls de l ordre de 31 millions de tonnes

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS EN DEUX-SEVRES

LA GESTION DES DECHETS EN DEUX-SEVRES Les synthèses de l AREC LA GESTION DES DECHETS EN DEUX-SEVRES Les chiffres pour comprendre Année 2010 SOMMAIRE Données clés et actualités... 3 La production d ordures ménagères. 6 La prévention des déchets.

Plus en détail

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet

Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Vers une société zéro gaspillage, zéro déchet Calitom 20/02/2016 Zero Waste? Une démarche globale et participative pour tendre vers une société zéro déchet [résiduels], zéro gaspillage. Pourquoi? 38,5

Plus en détail

DONNÉES DE CARACTÉRISATIONS LOCALES DES ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLES (OMR) EN ÎLE-DE-FRANCE

DONNÉES DE CARACTÉRISATIONS LOCALES DES ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLES (OMR) EN ÎLE-DE-FRANCE Mars 2017 DONNÉES DE CARACTÉRISATIONS LOCALES DES ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLES (OMR) EN ÎLE-DE-FRANCE Introduction La caractérisation d un flux en mélange désigne un ensemble de mesures permettant d évaluer

Plus en détail

Fiche technique Gestion des déchets

Fiche technique Gestion des déchets Fiche technique Gestion des déchets Au cœur du Grand Roissy, EuropaCity est un nouveau quartier dédié aux loisirs, inscrit dans l opération publique d aménagement du Triangle de Gonesse. EuropaCity est

Plus en détail

Papier mixte Collecte sélective

Papier mixte Collecte sélective Collecte Types d imprimés et d emballages Catégorie Description Composition Selon la nouvelle définition de «l Institute of Scrap Recycling Industries» (ISRI), les ballots de papier mixte se composent

Plus en détail

La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé

La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé La mise en place de la Redevance Incitative à la Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé > EPCI Fiche de référence n 27 Localisation : Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé 1 rue Pierre de

Plus en détail

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Caroline MARC - DREAL Normandie Service Energie Climat Logement Aménagement Durable 3 mars 2016 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

/Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20

/Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20 Pourquoi la redevance incitative? /Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20 Nous produisons chaque année de plus en plus de déchets qui polluent

Plus en détail

14 et 20 mai Visite du centre de tri des déchets ménagers

14 et 20 mai Visite du centre de tri des déchets ménagers 14 et 20 mai 2011 - Visite du centre de tri des déchets ménagers Les élèves de la classe 6 ème 3 et 6 ème 4 du collège Philippe de Champaigne accompagnés de deux classes du collège Sainte Thérèse, ont

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA REUNION

PLAN DEPARTEMENTAL D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA REUNION PLAN DEPARTEMENTAL D ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA REUNION > LA LOI DU 13 JUILLET 1992 «A compter du 1er juillet 2002, les installations d élimination des déchets par stockage ne

Plus en détail

CARACTERISATIONS DES ORDURES MENAGERES RESIDUELLES GRAND ANGOULEME CAMPAGNE DE CARACTERISATION DES ORDURES MENAGERES

CARACTERISATIONS DES ORDURES MENAGERES RESIDUELLES GRAND ANGOULEME CAMPAGNE DE CARACTERISATION DES ORDURES MENAGERES GRAND ANGOULEME CAMPAGNE DE CARACTERISATION DES ORDURES MENAGERES - 2012 - Antenne de Bordeaux : 30-32, rue Paul Bert 33000 BORDEAUX Tél : 05 57 95 60 52 Siège social : 20, rue Voltaire 93100 MONTREUIL

Plus en détail

Siège social : ZA La Cigalière III Le Thor Tél : / Fax :

Siège social : ZA La Cigalière III Le Thor Tél : / Fax : Juin Août 2011 2012 AGENCE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L ENERGIE CAMPAGNE DE CARACTERISATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA GUADELOUPE SYNTHESE REGIONALE Siège social : ZA La Cigalière

Plus en détail

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Le Programme Local de Prévention des Déchets est un contrat d objectif avec

Plus en détail

TRIER SES DÉCHETS COMMENT ET POURQUOI. LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT

TRIER SES DÉCHETS COMMENT ET POURQUOI. LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au 0 800 085 247 TRIER SES DÉCHETS? LE TRI Séparer pour récupérer les déchets selon leur nature. LE BUT Recycler pour économiser l'énergie,

Plus en détail

Limiter, trier, recycler nos déchets

Limiter, trier, recycler nos déchets Division Territoriale du 15ème arrondissement Limiter, trier, recycler nos déchets Réunion du Conseil de Quartier Cambronne Garibaldi Mardi 3 Février 2015 Aurélien LAMPE Khédidja TAIBI Sommaire 1) Quelle

Plus en détail

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI Les Déchets ménagers Nanterre 1 2 3 je trie! La ville de Nanterre met ce guide à la disposition de tous les habitants désireux de s informer sur les consignes

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

Vous Présente. 7, rue de Bâle Dannemarie Tel : E mail : site internet :

Vous Présente. 7, rue de Bâle Dannemarie Tel : E mail : site internet : La Porte d Alsace - Communauté de Communes de la région de Dannemarie Vous Présente 7, rue de Bâle 68 210 Dannemarie Tel : 03 89 07 24 24 E mail : om@cc-porte-alsace.fr site internet : www.cc-porte-alsace.fr

Plus en détail

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT?

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? SYVEDAC TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? MERCREDI 1 ER OCTOBRE 2014 Module de sensibilisation des élus 1 Eco-Emballages : le tri des emballages ménagers Les emballages en carton, en métal

Plus en détail

vous Guide ) du tri Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre

vous Guide ) du tri Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre ( Guide ) du tri Simplifiezletri vous Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines Bouteilles, bocaux, pots en verre Vos

Plus en détail

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines Les autres déchets Bouteilles, bocaux, pots en verre Journaux, magazines Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons Bouteilles et flacons en plastique Vos équipements Vos équipements Des points

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

6. Poubelles du monde, quelles différences?

6. Poubelles du monde, quelles différences? 6. Poubelles du monde, quelles différences? Les 7 milliards d hommes en ce début de XXI ème siècle produisent chaque année entre 3,4 et 4 milliards de tonnes de déchets par an! Entre 2008 et 2020 la quantité

Plus en détail

Implication des relais dans la collecte sélective

Implication des relais dans la collecte sélective Implication des relais dans la collecte sélective Sommaire Pourquoi cette info? Optimisation de la gestion des déchets Harmoniser les pratiques Favoriser le déploiement de l information Favoriser l engagement

Plus en détail

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Le SICTOM du GUIERS L intercommunalité: 220 communes SITOM Nord Isère

Plus en détail

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris Guide pratique d u n o u v e a u Tr i Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris édito Ag34-GuideTRI-BacsJG-Nov10_Mise en page 1 21/08/2014 09:37 Page2 L'action concrète en faveur d'un développement durable

Plus en détail