Le Big Data. Tendances technologiques Qu est-ce que le phénomène Big Data? Exemple de mise en œuvre dans le décisionnel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Big Data. Tendances technologiques Qu est-ce que le phénomène Big Data? Exemple de mise en œuvre dans le décisionnel"

Transcription

1 Le Big Data Tendances technologiques Qu est-ce que le phénomène Big Data? Exemple de mise en œuvre dans le décisionnel

2 Des tendances technologiques L industrie informatique évolue Le monde traverse une évolution majeure, à travers laquelle trois dimensions de l informatique (le «où», le «quoi» et le «comment») sont remises en question Cette évolution a des incidences importantes sur tous les aspects de l informatique, avec le passage de l architecture traditionnelle «sur site» au Cloud => «où» des données transactionnelles aux données d interaction => «quoi» l informatique fixe à l informatique mobile => «comment»

3 Des tendances technologiques et les données évoluent Ces changements affectent la donnée, sous tous ses aspects : 1. Le volume des données généré, consommé, stocké et exploité par les entreprises continue de croître de manière exponentielle. Selon les statistiques d IDC, il devrait être multiplié par 44 d ici à l année prochaine, pour atteindre le volume prodigieux de 35,2 zettaoctets de données générées dans le monde entier en La nature des données évolue radicalement avec de nouveaux types de données issus des réseaux sociaux et des appareils/machines, qui sont stockés à des fins d analyse 3. La vitesse à laquelle les entreprises ont besoin de traiter ces informations s accélère. Ce qui était traité en une semaine doit maintenant être réalisé en une journée, et les traitements qui prenaient une journée ne doivent plus durer que quelques minutes. Dans certains cas, les traitements dont la durée n excède pas quelques microsecondes sont devenus la norme.

4 Des tendances technologiques et les données évoluent

5 Qu est ce que le phénomène Big Data? Le Big Data se situe à la convergence de trois tendances technologiques : 1. Big Transaction Data : croissance massive des volumes de données transactionnelles 2. Big Interaction Data : explosion des nouveaux types de données d interaction, issus notamment des médias/réseaux sociaux et des machines/appareils (les capteurs, les appareils médicaux, les logs ) 3. Big Data Processing : traitement hautement évolutif dans un environnement spécifique

6 Qu est ce que le phénomène Big Data?

7 1) Big Transaction Data L explosion des données transactionnelles Il s agit des gros volumes de données transactionnelles il est donc important de connecter le système d information à ces quantités massives de données transactionnelles, qu elles soient issues de bases de données traditionnelles, comme Oracle ou IBM DB2, ou des dernières bases de données optimisées pour l analyse telles que EMC Greenplum, Teradata, Teradata Aster Data, HP Vertica et IBM Netezza

8 1) Big Transaction Data Comment tirer parti de l explosion des données transactionnelles en cinq étapes clés? 1. Extraire les données issues des applications de l entreprise dans le Cloud ou sur site, des entrepôts de données, des bases de données etc, ou issues des applications hébergées chez des partenaires, qu elles soient dans un format structuré ou non.

9 1) Big Transaction Data Comment tirer parti de l explosion des données transactionnelles en cinq étapes clés? 2. Découvrir ces données, c est dire en vérifier la pertinence, la fiabilité, l intégrité, la conformité etc et avoir des statistiques précises.

10 1) Big Transaction Data Comment tirer parti de l explosion des données transactionnelles en cinq étapes clés? 3. Nettoyer les données et les mettre en conformité avec le besoin de l entreprise. Il faut ici se poser les bonnes questions : les données sont-elles complètes, conformes, pertinentes, au même format, y a-t-il des doublons...?

11 1) Big Transaction Data Comment tirer parti de l explosion des données transactionnelles en cinq étapes clés? 4. Intégrer les données c est-à-dire les mettre en corrélation avec tous les systèmes existants pour en tirer parti.

12 1) Big Transaction Data Comment tirer parti de l explosion des données transactionnelles en cinq étapes clés? 5. Analyser les données, c est-à-dire les mettre en forme dans un tableau de bord avec la technologie appropriée, tout en ayant confiance en elles pour prendre de meilleures décisions.

13 2) Big Interaction Data L explosion des données d interaction Il s agit des gros volumes de données d interaction, y compris les médias sociaux il est donc important de connecter le système d information avec les principaux réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et LinkedIn. En enrichissant leurs données d interaction à l aide de celles des médias sociaux, les entreprises peuvent les combiner avec les données de l entreprise pour bénéficier d une vue unique et enrichie des clients ; ce qui renforce la performance de nombreuses initiatives, par exemple leurs programmes de fidélisation clients, en vue d accroître leurs ventes.

14 Les challenges Les données issues des médias sociaux explosent En 2010 dans le monde : petaoctets de données En 2011 dans le monde : 1,2 zettaoctets de données En 2020 dans le monde : 35 zettaoctets de données Et les données issues du web évoluent beaucoup plus rapidement Interactions Transactions

15 Médias Sociaux Des formes multiples

16 Médias Sociaux Comment tirer parti des données d interaction en quatre étapes clés? 1. Extraire les données issues des réseaux sociaux grâce à des connecteurs pour chaque outil

17 Médias Sociaux Comment tirer parti des données d interaction en quatre étapes clés? 2. Analyser les données issues des réseaux sociaux en identifiant des mots clés pour des analyses de tendances et de sentiment

18 Médias Sociaux Comment tirer parti des données d interaction en quatre étapes clés? 3. Gérer les données collectées pour pouvoir les corréler

19 Médias Sociaux Comment tirer parti des données d interaction en quatre étapes clés? 4. Associer: corréler les données pour avoir une vue enrichie à 360 d un produit, d une personne, d un foyer etc

20 Big Data Processing L émergence des données issues de traitement intensif comme Hadoop Il s agit des gros volumes de données issues d environnement de traitement intensif comme Hadoop il est donc nécessaire de se connecter avec le système de fichier Hadoop (HDFS). Ainsi, les entreprises peuvent pleinement tirer parti de la puissance de MapReduce en déplaçant vers Hadoop les traitements de gros volumes de données puis en envoyant les résultats vers un entrepôt de données cible où ils seront accessibles aux utilisateurs, sans formation spécifique. BIG DATA PROCESSING

21 Big Data Processing Qu est ce que Hadoop? Un environnement en open source Hadoop est destiné à faciliter la création d'applications distribuées et évolutives. Il permet aux applications de travailler avec des milliers de nœuds et des pétaoctets de données. Hadoop a été inspiré par les publications MapReduce, GoogleFS et BigTable de Google. Une montée en puissance économique Fonctionne sur des fermes de serveurs banalisés Supporte tous les types de données Structuré, Semi-structuré et non structuré

22 Big Data Processing Connectivité pour Hadoop De nouveaux connecteurs permettent de charger des données dans Hadoop, quelque soit leur source et de les extraire, quelque soit leur cible.

23 Un exemple de mise en oeuvre dans le décisionnel Le décisionnel classique La qualité des données est globalement égale à celle des systèmes opérationnels Les indicateurs sont disponibles à J+1 Les données clients/prospects peuvent être périmées et induire des tendances incorrectes dans les indicateurs Il peine à répondre aux demandes métiers de fraîcheur de l information, rapidité de décision, et gestion proactive des clients!

24 Un exemple de mise en oeuvre dans le décisionnel Le décisionnel avancé Une solution de qualité des données a été mise en œuvre pour détecter (et corriger quand cela est possible) les erreurs dans les données. Ces erreurs sont notifiées aux systèmes opérationnels amonts pour correction. Une partie des indicateurs est mise à jour au fil de l eau (intervalle d une minute à une heure en fonction du besoin fonctionnel). Des solutions de vérification d adresses postales et de croisement avec des bases externes entreprises (D&B) permettent d améliorer les données clients/prospects. Le métier accorde une plus grande confiance aux informations du décisionnel et peut réagir plus rapidement, mais il supporte mal une approche proactive!

25 Un exemple de mise en oeuvre dans le décisionnel Le décisionnel proactif - 1 Des «Appliances» sont mises en places pour supporter les volumes de données croissants Des solutions de connectivité aux médias sociaux sont mises en place pour enrichir la connaissance du client Les clients peuvent être évalués non seulement sur les produits qu ils ont acquis mais aussi sur leur capacité d influence (nombre de leurs contacts dans les réseaux sociaux) et sur leur comportement (web logs) Les marques concurrentes citées par ces clients peuvent être analysées pour compléter l analyse concurrentielle Etc Le métier découvre de nouvelles informations lui permettant une approche proactive et une anticipation des besoins/tendances du marché!

26 Un exemple de mise en oeuvre dans le décisionnel Le décisionnel proactif - 2 On peut par exemple définir de nouvelles campagnes potentielles associées à ces médias sociaux! American Express a aidé les PME à augmenter leurs revenus d années en années de 28% pendant le week-end suivant Thanksgiving avec Small Business Saturday une campagne impliquant 1,5 million de fans Facebook

Prenez les rênes de l entreprise numérique

Prenez les rênes de l entreprise numérique Prenez les rênes de l entreprise numérique Un système d information orienté business Christian Hiller Président EMC France 1 LE POTENTIEL DE L UNIVERS NUMÉRIQUE 2 Le volume d information ne cesse de croître

Plus en détail

DIC9150 Concepts fondamentaux de l informatique cognitive

DIC9150 Concepts fondamentaux de l informatique cognitive DIC9150 Concepts fondamentaux de l informatique cognitive Forage de Données (Data-Mining) Roger Villemaire Département d informatique UQAM 29 novembre 2016 Plan 1 Données et Information 2 Traitement des

Plus en détail

Les technologies Big Data - Infrastructure d entreprises reposant sur les données

Les technologies Big Data - Infrastructure d entreprises reposant sur les données Les technologies Big Data - Infrastructure d entreprises reposant sur les données Technologies d intégration, d enregistrement et d analyses de données polystructurées [Analyste : Dr. Carsten Bange, février

Plus en détail

Gouvernance des données Mieux maîtriser vos données

Gouvernance des données Mieux maîtriser vos données Gouvernance des données Mieux maîtriser vos données De nouveaux challenges liés à l explosion des données Notre enquête mondiale PwC Global Data & Analytics Survey 2014 : Big Decisions a permis d identifier

Plus en détail

Data centric. Une plateforme centrée sur les données au service de votre organisation. Benjamin Boutros et Jean-Michel Franco

Data centric. Une plateforme centrée sur les données au service de votre organisation. Benjamin Boutros et Jean-Michel Franco Data centric Une plateforme centrée sur les données au service de votre organisation Benjamin Boutros et Jean-Michel Franco bboutros@talend.com jfranco@talend.com (@jmichel_franco) Agenda 1. Talend en

Plus en détail

Traitement de données massives dans les réseaux de capteurs sans fil

Traitement de données massives dans les réseaux de capteurs sans fil Traitement de données massives dans les réseaux de capteurs sans fil Elmahdi Driouch sous la supervision de: Prof. Wessam Ajib 24 février 2015 1 Plan Motivations Données massives IoT et réseaux de capteurs

Plus en détail

Panorama des solutions analytiques existantes

Panorama des solutions analytiques existantes Arnaud LAROCHE Julien DAMON Panorama des solutions analytiques existantes SFdS Méthodes et Logiciels - 16 janvier 2014 - Données Massives Ne sont ici considérés que les solutions autour de l environnement

Plus en détail

Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît

Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît Informatique / Réseau / Web / Multimédia / Télécom CDI temps plein Saint-Benoît 0-2 ans BAC +2 Date de publication : 07/02/2017 Date de fin

Plus en détail

Vivre le. Emmanuel Gadenne. Auteur du Guide pratique du Quantified Self. Fyp Editions 2012

Vivre le. Emmanuel Gadenne. Auteur du Guide pratique du Quantified Self. Fyp Editions 2012 Vivre le QUANTIFIED SELF Auteur du Guide pratique du Quantified Self. Fyp Editions 2012 Séminaire «Bien-être et santé à l ère du numérique». Association Aristote. 12 juin 2013 1 Vivre le Quantified Self

Plus en détail

Qu'est-ce que l'économie des API?

Qu'est-ce que l'économie des API? Qu'est-ce que l'économie des API? Apporter de la valeur par les technologies digitales DEVENIR PRO-ACTIF DANS L ECONOMIE Accroitre sa capacité d acquisition de clients Innover en enrichissant sa solution

Plus en détail

Présentation. Société-conseil fondée en 2008 Distinctive et avant-gardiste

Présentation. Société-conseil fondée en 2008 Distinctive et avant-gardiste MARKETING RH 2.0 Présentation Société-conseil fondée en 2008 Distinctive et avant-gardiste Gestionnaires axés processus et résultats Recrute par les réseaux sociaux depuis 2008 Conciliation travail-famille

Plus en détail

CERES CONSEIL Vous accompagne vers l assurance digitale

CERES CONSEIL Vous accompagne vers l assurance digitale CERES CONSEIL Vous accompagne vers l assurance digitale Tirez parti de vos données pour (ré)inventer votre offre de service. Notre métier Cérès Conseil accompagne les projets de transformation digitale,

Plus en détail

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire FORMATION COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD Document complémentaire 1 En vue d atteindre les objectifs visés, il est essentiel pour le dirigeant d entreprise de bien positionner sa stratégie globale

Plus en détail

DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE

DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE L INTERNET INDUSTRIEL Digital Industrial est la fusion des univers physique et numérique - GE ouvre la voie. Avec plus de

Plus en détail

Gestion des données - Business Intelligence

Gestion des données - Business Intelligence Gestion des données - Business Intelligence Olivier Schwander UPMC 20 février 2017 1 / 33 Définition Métiers Architecture Business intelligence Définition L Informatique Décisionnelle

Plus en détail

GDF SUEZ - «Big Data» : quelle valeur? > Retour d expérience et perspectives

GDF SUEZ - «Big Data» : quelle valeur? > Retour d expérience et perspectives GDF SUEZ - «Big Data» : quelle valeur? > Retour d expérience et perspectives Salon Big Data Paris, avril 2014 Julien Ardeois, Thématique SMART Centre de Recherche & Innovation Gaz & Energies Nouvelles

Plus en détail

Plan. 3org. Offre de Services Riches et Social Média Hub Entreprise. Gouvernance, usages et gestion de l information

Plan. 3org. Offre de Services Riches et Social Média Hub Entreprise. Gouvernance, usages et gestion de l information Conseil Offre de services Riches Social Media Hub Entreprise Yves Simon (Social Computing) et Jean-Pascal Perrein ( Conseil) Pour le Forum IBM Intégration et Gouvernance de l Information 5 mai 2011 Paris

Plus en détail

Axway Sentinel. Visibilité et suivi des flux de données

Axway Sentinel. Visibilité et suivi des flux de données Axway Sentinel Visibilité et suivi des flux de données Pour maximiser la valeur que peuvent générer vos intéractions métier, vous devez contrôler et optimiser (c est-à-dire vraiment gérer) les flux des

Plus en détail

La data au service du parcours

La data au service du parcours Web Analytics : La data au service du parcours cross-canal des clients Barbara Sohier, Directrice E-commerce de Padd 1 Présentation PADD Création 1974 Spécialiste de l équipement pour le cheval et le cavalier

Plus en détail

PROTECTION DE VOTRE MESSAGERIE. Fonctionnalité LA SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

PROTECTION DE VOTRE MESSAGERIE. Fonctionnalité LA SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION PROTECTION DE VOTRE MESSAGERIE Fonctionnalité LA SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION En 2013, la moitié des entreprises a subi une attaque virale par email. La messagerie électronique reste l un

Plus en détail

BigData et protection des données personnelles : quels enjeux?

BigData et protection des données personnelles : quels enjeux? BigData et protection des données personnelles : quels enjeux? Éléments de réflexion Sophie VULLIET-TAVERNIER Directeur des relations avec les publics et la recherche Commission nationale de l Informatique

Plus en détail

Cartographie des inventions

Cartographie des inventions Cartographie des inventions LA PUISSANCE BIG DATA BREVETS POUR VOTRE STRATÉGIE D INNOVATION Mieux voir, mieux décider, mieux investir VOUS ÊTES DÉPOSANT OU FUTUR DÉPOSANT DE BREVETS vous cherchez à accélérer

Plus en détail

Améliorer la performance de votre entreprise

Améliorer la performance de votre entreprise Sous la direction de Daniel Bacqueroët et Thierry Luthi Améliorer la performance de votre entreprise 70 recommandations concrètes, 2011 ISBN : 978-2-212-55200-3 SOMMAIRE Avant-propos Le financier d entreprise,

Plus en détail

Modernisez votre infrastructure

Modernisez votre infrastructure Modernisez votre infrastructure La Prochaine Révolution Industrielle 3 Dell - Internal Use - Confidential C EST UNE TRANSITION Copyright 2016 DELL EMC Corporation. EMC Corporation. Tous droits Tous réservés.

Plus en détail

Offre de Services Riches et Social Média Hub Entreprise

Offre de Services Riches et Social Média Hub Entreprise Conseil Offre de services Riches Social Media Hub Entreprise Yves Simon (Social Computing) et Jean-Pascal Perrein ( Conseil) Pour le Forum IBM Intégration et Gouvernance de l Information 5 mai 2011 Paris

Plus en détail

Université IBM i. S28 Analytique : pourquoi et comment construire un datawarehouse avec l'etl de DB2 for i?

Université IBM i. S28 Analytique : pourquoi et comment construire un datawarehouse avec l'etl de DB2 for i? Université IBM i IBM Power Systems - IBM i 10 et 11 mai 2016 IBM Client Center de Bois-Colombes S28 Analytique : pourquoi et comment construire un datawarehouse avec l'etl de DB2 for i? Mercredi 11 mai

Plus en détail

5 étapes pour. Allégez la pression sur. et vos budgets AVEC HADOOP GUIDE DE DÉMARRAGE

5 étapes pour. Allégez la pression sur. et vos budgets AVEC HADOOP GUIDE DE DÉMARRAGE 5 étapes pour AVEC HADOOP GUIDE DE DÉMARRAGE Allégez la pression sur votre data warehouse et vos budgets SOMMAIRE Intro : Comment en sommes-nous arrivés là? Historique du phénomène ETL L opportunité Hadoop

Plus en détail

Grégory Bressolles. Le marketing digital. 2 e édition

Grégory Bressolles. Le marketing digital. 2 e édition Grégory Bressolles Le marketing digital 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2016 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-074545-6 Sommaire Avant-propos 5 Chapitre

Plus en détail

Electronic Service Providers

Electronic Service Providers www.btpdevis.ma E Electronic Service Providers Incubation, Créativité, Innovation VANT PROPOS La révolution digitale est en bonne marche : De nos jours, plus de 60% des acheteurs recherchent des produits

Plus en détail

Troisième partie. Entrepôt de données

Troisième partie. Entrepôt de données Troisième partie Entrepôt de données 23 Chapitre 8 Architecture d un entrepôt de données 8.1 Systèmes décisionnels 8.1.1 Comparaison avec un système transactionnel Un système transactionnel est une base

Plus en détail

Quels filets pour attraper les gros poissons? Les outils du Big Data

Quels filets pour attraper les gros poissons? Les outils du Big Data Quels filets pour attraper les gros poissons? Les outils du Big Data Séminaire de méthodes statistiques Insee Big Data How big are you? Le big data suis-je concerné? Première question : la taille et la

Plus en détail

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Février 2016 Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

INFORMATIQUE MÉTIERS

INFORMATIQUE MÉTIERS INFORMATIQUE Les technologies de l information et de la communication connaissent, depuis plusieurs années, un développement important avec des répercussions dans tous les secteurs d activités et toutes

Plus en détail

météoconso Analysez et prévoyez l impact de la météo sur les ventes des produits de grande consommation

météoconso Analysez et prévoyez l impact de la météo sur les ventes des produits de grande consommation météoconso Analysez et prévoyez l impact de la météo sur les ventes des produits de grande consommation Contexte La majorité des produits de grande consommation est aujourd hui reconnue comme météo-sensible,

Plus en détail

L informatique décisionnelle (Business intelligence) : intérêts et enjeux pour votre stratégie d entreprise

L informatique décisionnelle (Business intelligence) : intérêts et enjeux pour votre stratégie d entreprise L informatique décisionnelle (Business intelligence) : intérêts et enjeux pour votre stratégie d entreprise Comment mieux collecter, analyser, diffuser toutes les données pertinentes au service de la performance

Plus en détail

Décisionnel industriel M.E.S.

Décisionnel industriel M.E.S. Puis-je mieux comprendre les aléas de production? Mes dépenses énergétiques sont-elles réellement maîtrisées? Comment assurer la sécurité de mes consommateurs? 1 Présentation de l entreprise : Productys

Plus en détail

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide Atelier 2.0 Familiarisation au commerce électronique Comment transformer mon entreprise à l aide du e-commerce Qui suis-je? Mon entreprise? Mes attentes? 3,5 heures pour : 1. Comprendre l impact du Web

Plus en détail

Outils pour le cloud - Introduction

Outils pour le cloud - Introduction Outils pour le cloud - Introduction Olivier Schwander UPMC 1 / 28 Description Concrètement Dangers Cloud Computing Le cloud computing, ou l informatique en nuage ou nuagique

Plus en détail

Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics»

Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les et services publics» Colloque Territoires et réseaux d initiative publique 6 avril 2016 Fibre et Entreprises : chantiers prioritaires de la revue stratégique

Plus en détail

Projet : LES PLUS BELLES AVENUES DU MONDE

Projet : LES PLUS BELLES AVENUES DU MONDE Décembre 2013 Projet : LES PLUS BELLES AVENUES DU MONDE ANNEXE N 5 : PARTENARIATS AVEC DES APPLICATIONS TIERCES DOSSIER Notes sur l application Streetwalk - Architecture 3D Et les possibilités de partenariats

Plus en détail

Présentation des produits Kompass 2016 V1. Ne comptez pas sur le hasard pour développer votre entreprise

Présentation des produits Kompass 2016 V1. Ne comptez pas sur le hasard pour développer votre entreprise Présentation des produits Kompass 2016 V1 Ne comptez pas sur le hasard pour développer votre entreprise Qui sommes nous? Editeur de référence des bases de données d entreprises sur l information marketing

Plus en détail

CORRIGÉ BTS BANQUE CONSEILLER DE CLIENTÈLE 2016 ÉPREUVE E5

CORRIGÉ BTS BANQUE CONSEILLER DE CLIENTÈLE 2016 ÉPREUVE E5 CORRIGÉ BTS BANQUE CONSEILLER DE CLIENTÈLE 2016 ÉPREUVE E5 1. Expliquer quelles sont les obligations générales du banquier vis-à-vis du client lors de la mise en place d un crédit. (3 points) Le banquier,

Plus en détail

Directeur de projet SI

Directeur de projet SI E AS Directeur de projet SI Formation 1999 Diplôme d Ingénieur des Arts et Métiers Paris 1997 Diplôme d Etudes Supérieures Techniques Compétences Métier et Fonctionnelles Gestion de projet Pilotage de

Plus en détail

Présentation des travaux Arcep «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Atelier entreprises 15 avril 2016

Présentation des travaux Arcep «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Atelier entreprises 15 avril 2016 Présentation des travaux Arcep «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Atelier entreprises 15 avril 2016 Fibre et Entreprises : chantiers prioritaires de la revue stratégique de

Plus en détail

RPA ( Robotic Process Automation), nouvelle approche pour accélérer vos processus et fiabiliser vos données KYC

RPA ( Robotic Process Automation), nouvelle approche pour accélérer vos processus et fiabiliser vos données KYC RPA Pertinence Fiabilité Exactitude Audit RPA ( Robotic Process Automation), nouvelle approche pour accélérer vos processus et fiabiliser vos données KYC Productivité Réduction des coûts Elasticité Alain

Plus en détail

«Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics»

«Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Colloque Territoires et réseaux d initiative publique 6 avril 2016 Fibre et Entreprises : chantiers prioritaires de la revue

Plus en détail

Couverture étendue Hotspot Entreprises

Couverture étendue Hotspot Entreprises - 1 - Couverture étendue Hotspot Entreprises en quelques mots Noodo est un opérateur de télécommunication spécialisé dans l intégration de systèmes sans fil pour les professionnels. A ce jour, l entreprise

Plus en détail

Caractériser les accès au stockage. Quels sont les différents types d accès au stockage?

Caractériser les accès au stockage. Quels sont les différents types d accès au stockage? Caractériser les accès au stockage Quels sont les différents types d accès au stockage? 1 Caractériser le stockage Les 4 grands types d accès au stockage : Séquentiel Aléatoire Lecture Lecture séquentielle

Plus en détail

optimiser ses ventes sur les réseaux sociaux. Par Laurent BIZOT, Directeur Expérience Clients Oxatis

optimiser ses ventes sur les réseaux sociaux. Par Laurent BIZOT, Directeur Expérience Clients Oxatis PARIS : Augmenter et optimiser ses ventes sur les réseaux sociaux. Par Laurent BIZOT, Directeur Expérience Clients Oxatis PARIS : Travailler sa présence sur les différents réseaux pour développer son activité

Plus en détail

Construire une stratégie Social Media efficace

Construire une stratégie Social Media efficace Construire une stratégie Social Media efficace Les réseaux sociaux dans un plan marketing/communication Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 795.00 HT Réf. 2972 Abonnement inclus Cette formation

Plus en détail

Intégrer les réseaux sociaux dans sa stratégie de communication. Club des créateurs

Intégrer les réseaux sociaux dans sa stratégie de communication. Club des créateurs Intégrer les réseaux sociaux dans sa stratégie de communication Introduction ØComprendre les médias sociaux ØEvaluer la pertinence des médias sociaux pour sa communication Evolution du Web 1990-2000 -

Plus en détail

Dessine moi le Big Data

Dessine moi le Big Data Dessine moi le Big Data Plan 1- Introduction 2 - Le Big Data c est quoi? Mythe ou réalité? 3 - L histoire et la genèse du Big Data 4 Les applications majeures du Big data 5 - Les uses cases dans le marketing

Plus en détail

La mesure d audience Internet Global 19/11/2013

La mesure d audience Internet Global 19/11/2013 La mesure d audience Internet Global 19/11/2013 Les mesures d audience Internet : hybridation de données user et site-centric/logs User Site Mesures Trafic Tags Site Centric Hybride Panel-Up Site-Up Mesures

Plus en détail

Investor s day. 12 janvier 2017

Investor s day. 12 janvier 2017 Investor s day 12 janvier 2017 Programme de la matinée Tiphanie BORDIER Philippe PESTANES Anne REGNIER Joël NADJAR Pascal IMBERT CFO Partner Sales Director Partner CEO 09h10 Une proposition de valeur unique

Plus en détail

DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES

DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES Développement de la diffusion et de l'audience DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES Dans ce dictionnaire, vous disposez de l'ensemble des compétences identifiées dans le secteur de la presse écrite. Les compétences

Plus en détail

Une vision à 360 de vos données clients pour développer vos ventes et vos opportunités.

Une vision à 360 de vos données clients pour développer vos ventes et vos opportunités. Des solutions d intégration des données client pour vous aider à atteindre vos objectifs métier Une vision à 360 de vos données clients pour développer vos ventes et vos opportunités. Présentation d IBM

Plus en détail

Présentation du Programme Digital Working. Novembre 2014

Présentation du Programme Digital Working. Novembre 2014 Présentation du Programme Digital Working Novembre 2014 Contexte : le Digital fait partie de notre mode de vie Partout Pour tous Tout le temps ¼ de la population mondiale utilise les réseaux sociaux en

Plus en détail

Gestion et valorisation des données capteur à l'échelle de l'exploitation dans le contexte du Big Data

Gestion et valorisation des données capteur à l'échelle de l'exploitation dans le contexte du Big Data Gestion et valorisation des données capteur à l'échelle de l'exploitation dans le contexte du Big Data Sandro Bimonte Irstea, TSFC, Clermont Ferrand Sandro.bimonte@irstea.fr Thème de Recherche MOTIVE www.irstea.fr

Plus en détail

Map-Reduce : un paradigme de programmation pour le Big Data

Map-Reduce : un paradigme de programmation pour le Big Data Map-Reduce : un paradigme de programmation pour le Big Data Jonathan Lejeune UPMC/LIP6-INRIA CODEL Master 2 SAR 2016/2017 Jonathan Lejeune (UPMC/LIP6) Map-Reduce 1 / 16 Motivations Constat 2,5 ExaOctets

Plus en détail

BASE DE DONNÉES NoSQL. IFT287 (Thème 9)

BASE DE DONNÉES NoSQL. IFT287 (Thème 9) 1 BASE DE DONNÉES NoSQL IFT287 (Thème 9) 2 NoSQL Fournit un modèle de base de données différent du modèle relationnel ou objet NoSQL veut dire «Not Only SQL» Les modèles pour les bases de données NoSQL

Plus en détail

Services Cloud Public PaaS et IaaS Oracle D O C U M E N T A T I O N P I L L I E R J U I L L E T 2016

Services Cloud Public PaaS et IaaS Oracle D O C U M E N T A T I O N P I L L I E R J U I L L E T 2016 Services Cloud Public PaaS et IaaS Oracle D O C U M E N T A T I O N P I L L I E R J U I L L E T 2016 Table des matières Portée 1 Conditions Générales sur les Objectifs de Qualité du Service Cloud Oracle

Plus en détail

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples.

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. Apps VTOM BY Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. PROJID est l éditeur de la solution Pilot4IT, suite logicielle de pilotage de la qualité

Plus en détail

Les industriels à l assaut du Big Data. Vers l internet des industriels. 1 sur 5 29/11/ :38

Les industriels à l assaut du Big Data. Vers l internet des industriels. 1 sur 5 29/11/ :38 1 sur 5 29/11/2015 16:38 /Accueil /Big Data /Digital /Contact / /Les Auteurs Accueil Big Data Digital Contact Les Auteurs /Accueil /Big Data /Digital /Contact / /Les Auteurs 2 juin 2015 de Jean-Michel

Plus en détail

INTRODUCTION A JEDOX -

INTRODUCTION A JEDOX - Introduction Dans une économie toujours plus numérique, le traitement des informations nécessaires à la prise de décision, dont les volumes ne cessent de croître, est devenu un facteur clé de succès critique

Plus en détail

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable

De l évaluation des politiques publiques à l évaluation d un projet territorial de développement durable L évaluation d un projet territorial de développement durable s intéresse à trois objets complexes L évaluation des politiques publiques. Dans un souci de transparence, de rendre compte, d améliorer et

Plus en détail

Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites

Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites Durée: 5 Jours Description Ce cours traite de la conception et du développement d'applications

Plus en détail

10 avril Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique

10 avril Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique 10 avril 2013 Survol des domaines d expertise nécessaires à la mise en œuvre des projets en analytique Plan de la présentation Qu entend-on par «Data Analytics»? Feuille de route de l analytique Visualisation

Plus en détail

Automne 2016 Hiver 2017

Automne 2016 Hiver 2017 Formations Automne 2016 Hiver 2017 sadcal.com Facebook avancé Plus : comment faire de la publicité Facebook Formateur : Détail formation Date : 8 novembre 2016 Coaching : 1h Endroit : Motel Super 8 110,

Plus en détail

CONTRIBUTION CARTE VITALE DU LOGEMENT :

CONTRIBUTION CARTE VITALE DU LOGEMENT : Objet : contribution au Groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l'usage "carte vitale du logement" pour le Plan Bâtiment Durable CONTRIBUTION CARTE VITALE DU LOGEMENT : DPE et plate

Plus en détail

Économiser et réduire les risques dans votre environnement DB2 for z/os

Économiser et réduire les risques dans votre environnement DB2 for z/os Économiser et réduire les risques dans votre environnement DB2 for z/os Une complexité et des contraintes à l origine d une spirale des coûts Alors que la quasi-totalité des plus grandes entreprises dans

Plus en détail

Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe»

Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe» Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe» CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Industrie Energie

Plus en détail

Khady Ndoye Quang Nguyen William Ung. Recommandations SEO. www.labonnerecolte.fr

Khady Ndoye Quang Nguyen William Ung. Recommandations SEO. www.labonnerecolte.fr Khady Ndoye Quang Nguyen William Ung Recommandations SEO www.labonnerecolte.fr Les recommandations suite à un audit du site www.labonnerecolte.fr nous vous présentons les pistes d amélioration de votre

Plus en détail

déduplication Le b a ba

déduplication Le b a ba déduplication Le b a ba 2 Sommaire 4 Le b a ba de la déduplication 6 Qu est-ce que la déduplication? 8 Méthodes de déduplication 10 Exemple de déduplication 3 12 Déduplication, reprise après incident et

Plus en détail

SOGRID Une expérimentation pour préparer le réseau de distribution électrique de demain Colloque CNRS Sciences de la ville : analyse et modélisation

SOGRID Une expérimentation pour préparer le réseau de distribution électrique de demain Colloque CNRS Sciences de la ville : analyse et modélisation SOGRID Une expérimentation pour préparer le réseau de distribution électrique de demain Colloque CNRS Sciences de la ville : analyse et modélisation Damien Dufresne - ENEDIS Responsable Technique SOGRID

Plus en détail

Automation University

Automation University 5058-CO900H Automation University AUL47 FactoryTalk Historian Site Edition : Atelier de base sur la collecte de données et le reporting Nom DI MASCIO François Fonction Consultant Supervision, MES Date

Plus en détail

COMMUNITY MANAGER BEST-OF. PRÉREQUIS Bonne connaissance et pratique régulière des réseaux sociaux. CERTIFICATION

COMMUNITY MANAGER BEST-OF. PRÉREQUIS Bonne connaissance et pratique régulière des réseaux sociaux. CERTIFICATION 01 73 00 11 83 COMMUNITY MANAGER BEST-OF Code formation : 37038 Tarif : 5460 HT Tarif pour les particuliers : 5460 TTC Durée : 13 jours - 91 heures Lieu : PARIS Evaluation : Chaque participant fait l objet

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX ET ASSOCIATIONS. Les utiliser ou non? Comment choisir le sien? Quels sont les bons usages? Que dire et à qui s'adressent-ils?

RESEAUX SOCIAUX ET ASSOCIATIONS. Les utiliser ou non? Comment choisir le sien? Quels sont les bons usages? Que dire et à qui s'adressent-ils? RESEAUX SOCIAUX ET ASSOCIATIONS Les utiliser ou non? Comment choisir le sien? Quels sont les bons usages? Que dire et à qui s'adressent-ils? Préambule : évolution des pratiques internet I Comment fonctionnent

Plus en détail

Petit-Déjeuner PME et des Startup: La Planification Stratégique. Genève. 27 février, 2015

Petit-Déjeuner PME et des Startup: La Planification Stratégique. Genève. 27 février, 2015 Petit-Déjeuner PME et des Startup: La Planification Stratégique Genève 27 février, 2015 Agenda: les questions adressées aujourd hui Thématique Défis dans la planification stratégique des PME et Startup

Plus en détail

Enjeux de déploiement des capteurs urbains. Expérimentation dans Sense-City. Hervé Rivano Université de Lyon, Inria, Insa Lyon Citi - Urbanet

Enjeux de déploiement des capteurs urbains. Expérimentation dans Sense-City. Hervé Rivano Université de Lyon, Inria, Insa Lyon Citi - Urbanet Enjeux de déploiement des capteurs urbains Expérimentation dans Sense-City Hervé Rivano Université de Lyon, Inria, Insa Lyon Citi - Urbanet Continuum mondes physique et numérique Capteurs : environnement

Plus en détail

Qu est-ce que l analyse des mégadonnées (Big Data Analysis)? Appliquée à l opération des bâtiments

Qu est-ce que l analyse des mégadonnées (Big Data Analysis)? Appliquée à l opération des bâtiments 1 Qu est-ce que l analyse des mégadonnées (Big Data Analysis)? Appliquée à l opération des bâtiments Congrès AQME 2016 Laval, 11 mai 2016 Daniel Choinière, ing. En 2010, IBM avait comme publicité : Sur

Plus en détail

Service Client 2.0. Formation présentielle. Réf Madame, Monsieur,

Service Client 2.0. Formation présentielle. Réf Madame, Monsieur, Service Client 2.0 Formation présentielle Formation 2 jours + 1 jour 1 695.00 HT + 1 jour sup. 2 195.00 HT Réf. 2058 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Madame, Monsieur, Le web 2.0 a transformé

Plus en détail

LE MYSTERY SHOPPING CONNECTÉ

LE MYSTERY SHOPPING CONNECTÉ DOSSIER DE PRESSE 2016 LE MYSTERY SHOPPING CONNECTÉ SOMMAIRE 03I UN EXPERT NOVATEUR 03I L INVENTEUR DU MYSTERY SHOPPING CONNECTÉ 04 I LA PLATEFORME SMICE 05 I L APP SMICE 06I ACTIF DANS 11 PAYS : UNE VISION

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT WEB

PROJET DE DEVELOPPEMENT WEB MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PROJET

Plus en détail

Partie 2. Réunion de présentation 17 novembre 2016

Partie 2. Réunion de présentation 17 novembre 2016 Partie 2 Réunion de présentation 17 novembre 2016 Plan stratégique REBOND, les grandes lignes Un contexte économique en mutation (1) Intensification de la concurrence Hard discount Emergence de nouveaux

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation 2016 2017 Présentation Traffic Manager Online Des experts à votre écoute! Expert des solutions et des technologies pour digitaliser votre entreprise, Traffic Manager Online intervient

Plus en détail

Rémunération globale. Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? Formation à la rémunération des Comp&Ben

Rémunération globale. Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? Formation à la rémunération des Comp&Ben Rémunération globale Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? à la rémunération des Comp&Ben Managers : faire vivre la rémunération globale Rémunération et

Plus en détail

L organisation du travail et la conduite du changement

L organisation du travail et la conduite du changement L organisation du travail et la conduite du changement L organisation du travail Décomposition du travail en activités (différenciation) et réaménagement de ces activités (intégration) par l intermédiaire

Plus en détail

Questionnaire d auto-évaluation des médias sociaux

Questionnaire d auto-évaluation des médias sociaux Questionnaire d auto-évaluation des médias sociaux Médias sociaux en mode pratique élémentaire 1. Est-ce que vous utilisez les médias sociaux personnellement? Si oui, lesquels : Facebook Instagram Google

Plus en détail

Détecter le projet d achat d un véhicule de nos clients en portefeuille

Détecter le projet d achat d un véhicule de nos clients en portefeuille Détecter le projet d achat d un véhicule de nos clients en portefeuille Applications au marketing direct Atelier animé par Mickaël DUPONT Expert en data science pour l actuariat COVEA Direction Technique

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif La puissance d Ariba au service des clients SAP Les avantages du commerce collaboratif Sommaire 4 9 10 12 14 18 20 22 24 Promouvoir l entreprise en réseau Une alliance solide Le commerce collaboratif avec

Plus en détail

Webinaire 1 Introduction: Stratégie et Objectifs. Webinaire 1 Formation Marketing de contenu

Webinaire 1 Introduction: Stratégie et Objectifs. Webinaire 1 Formation Marketing de contenu Webinaire 1 Introduction: Stratégie et Objectifs [ Agenda ] Le consommateur numérique d aujourd hui Les 5 règles d or d une stratégie de contenu efficace Les 8 moteurs de votre approche sur les médias

Plus en détail

Analyse de données. Simon Porcher

Analyse de données. Simon Porcher Analyse de données simonporcher@hotmail.com Introduction à l analyse de données 2 Introduction à l analyse de données Nate Silver prédit les résultats dans 49 des 50 Etats en 2008 et dans tous les Etats

Plus en détail

CRÉER, ANIMER ET PROMOUVOIR LE COMPTE TWITTER DE VOTRE ENTREPRISE

CRÉER, ANIMER ET PROMOUVOIR LE COMPTE TWITTER DE VOTRE ENTREPRISE LE COMPTE TWITTER DE VOTRE ENTREPRISE» Objectifs de la Savoir utiliser Twitter pour accroître votre notoriété, votre réseau, 45 min. > 1 h 30 Twitter c est quoi? POURQUOI ÊTRE PRÉSENT SUR TWITTER? Pour

Plus en détail

SOMMAIRE EXPÉRIENCE DE COMMERCE QUI ATTIRE... 4 MOINS DE COMPLEXITÉ... 5 UNE CROISSANCE SANS LIMITES... 6 UN COMMERCE SANS COMPROMIS...

SOMMAIRE EXPÉRIENCE DE COMMERCE QUI ATTIRE... 4 MOINS DE COMPLEXITÉ... 5 UNE CROISSANCE SANS LIMITES... 6 UN COMMERCE SANS COMPROMIS... é SOMMAIRE EXPÉRIENCE DE COMMERCE QUI ATTIRE... 4 MOINS DE COMPLEXITÉ... 5 UNE CROISSANCE SANS LIMITES... 6 UN COMMERCE SANS COMPROMIS... 8 Votre stratégie d e-commerce est une composante essentielle de

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS

PLAN NATIONAL DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS PLAN NATIONAL DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS La commande publique est en France l un des champs privilégiés d expérimentation de la dématérialisation des échanges, de l utilisation des procédés

Plus en détail

Les Médias Sociaux : pour quoi faire?

Les Médias Sociaux : pour quoi faire? Les Médias Sociaux : pour quoi faire? Matinale de Rennes Atalante mardi 24 avril 2012 L entreprise Niji? 2 1 Notre vocation Permettre à nos clients ainsi qu à leurs propres clients, de tirer pleinement

Plus en détail

CONVICTIONS. # La vague digitale # L entreprise organique EN RÉSUMÉ

CONVICTIONS. # La vague digitale # L entreprise organique EN RÉSUMÉ # La vague digitale # L entreprise organique EN RÉSUMÉ Agilité, vitesse d exécution, excellence opérationnelle et plaisir : voici les mots-clés et l essentiel à comprendre de la transformation digitale.

Plus en détail

Systèmes intelligents pour le secteur de la santé

Systèmes intelligents pour le secteur de la santé Systèmes intelligents pour le secteur de la santé Une meilleure qualité de soins et de meilleurs résultats pour tous Les organismes de santé doivent faire face à une pression croissante : dispenser des

Plus en détail

LA CLIMATISATION DANS LES SECTEURS RÉSIDENTIEL ET TERTIAIRE DANS LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES

LA CLIMATISATION DANS LES SECTEURS RÉSIDENTIEL ET TERTIAIRE DANS LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES LA CLIMATISATION DANS LES SECTEURS RÉSIDENTIEL ET TERTIAIRE DANS LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES 22 mai 2008 CEREN - OREMIP - 1 - 32 salariés permanents travaux statistiques ou techniques centrés sur la demande

Plus en détail