Annexe 1 au règlement Sporttip

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe 1 au règlement Sporttip"

Transcription

1 Annexe 1 au règlement Sporttip Sporttip Set est l un des différents types de participation proposés par la Loterie Romande. Il s agit pour le participant de pronostiquer l issue, respectivement le résultat déterminant d événements sportifs prévus pour Sporttip Set et figurant dans le programme de paris valable pour la période de paris en cours. Chaque semaine, un ou plusieurs programmes de paris sont publiés. Un programme de paris peut comprendre jusqu à nonante (90) événements sportifs de diverses disciplines sportives. Les règles spéciales décrites dans les articles qui suivent s appliquent en particulier au pari Sporttip Set. Article 1: Objet des paris Sporttip Set 1.1 L objet des paris Sporttip Set est la validation de paris uniques ou cumulatifs sur la base de cotes. En principe, tous les événements sportifs proposés dans le programme de paris destiné au pari Sporttip Set peuvent être combinés entre eux que ce soit dans le cadre de paris simples ou de paris systèmes. Font exception les événements sportifs figurant dans le même programme de paris sous différentes formes. De tels événements sportifs ne sauraient être combinés entre eux dans le cadre de paris simples ou de paris systèmes. Ainsi, par exemple, les pronostics pour un pari à handicap, un pari «mi-temps» ou le «pari principal» ayant pour objet le même événement sportif ne peuvent en aucun cas être combinés entre eux. La combinaison de paris figurant sur des programmes de paris différents est impossible, car seuls les événements sportifs d un seul et même programme de paris sont ouverts au pari en même temps. 1.2 Outre la possibilité de pronostiquer l issue, respectivement le résultat d un événement sportif, la Loterie Romande se réserve le droit d offrir également aux participants la possibilité de pronostiquer l issue, respectivement le résultat de séquences d un événement sportif. Les séquences sont la première mi-temps, la seconde mi-temps ou d autres séquences de jeu d un événement sportif. D autres formes de paris peuvent également être proposées, tels le pari à handicap, le pari sur le total des buts, le pari sur le premier but, les buts des mi-temps ou le duel. A cet égard, les règles suivantes sont applicables: Pari à handicap: dans ce type de pari, un concurrent, jugé plus faible, bénéficie d un avantage mathématique (ex.: points, buts ou temps) signalé dans le programme de paris. Lors de l établissement de l issue du jeu, le bonus correspondant est appliqué au concurrent avantagé et l issue est uniquement certifiée et validée sous cette forme. La formule suivante est donc applicable au pari à handicap: issue du pari à handicap = issue réelle calculée selon l article 10.1 du règlement Sporttip + handicap. Pari sur le total de buts: dans ce type de pari, il faut pronostiquer le nombre total de buts marqués au cours du temps réglementaire, plus le temps additionnel, mais sans prolongation ni tirs au but, d une rencontre, d un championnat, d un tournoi, etc. Le pari s effectue grâce aux catégories formées «1», «X» ou «2». Pari sur le premier but: dans ce cas, il s agit de pronostiquer quelle équipe sera la première à marquer dans le cadre de la durée réglementaire d une rencontre, y compris le temps additionnel, mais sans prolongation ni tirs au but. Le pronostic «X» désigne un match sans but marqué. 1

2 Pari sur les buts des mi-temps: pour ce type de pari, il s agit de déterminer au cours de quelle mi-temps (selon le temps réglementaire, y compris le temps additionnel, mais sans prolongation ni tirs au but) le plus de buts seront marqués, en pronostiquant «1» pour la première mi-temps, «2» pour la deuxième mi-temps et «X» pour aucune des deux. Le duel: dans ce cas, il s agit de l affrontement entre deux concurrents. Le participant doit parier sur le concurrent qui, selon l article 10.3 du règlement Sporttip précèdera son rival. Le pronostic «X» s applique en cas d élimination des deux concurrents ou de classement identique (ex-aequo). La Loterie Romande se réserve le droit d insérer d autres formes de paris dans le programme de paris et de les expliciter dans celui-ci. 1.3 La Loterie Romande, en accord avec Swisslos, fixe par avance une cote dans le programme de paris pour chaque pronostic possible de l issue, respectivement du résultat déterminant selon le pari d un événement sportif («1», «X» ou «2»). La Loterie Romande se réserve le droit de n octroyer de cote à certains événements sportifs qu après le début de la période de paris. Dans tous les cas, il n est possible de parier sur un événement sportif qu à partir du moment où une cote lui a été attribuée. Le total des cotes, respectivement le gain possible d un pari se calcule selon l article 11.3 du règlement Sporttip. La Loterie Romande se réserve le droit d exclure dès le début certaines possibilités d issues d un événement sportif et donc de ne pas leur attribuer de cote. Article 2: Bulletin Sporttip Set/Pronostics 2.1 Le bulletin Sporttip Set offre la possibilité, sous réserve des limites fixées à l article 3 de la présente annexe relatives aux enjeux minima et maxima, ainsi qu au montant maximum autorisé du total des cotes, respectivement du gain autorisé d un pari, de participer par pari simple ou par pari système. Le pari simple se présente soit sous la forme d un pronostic unique, soit sous la forme de pronostics combinés. Les pronostics combinés comprennent de 2 au minimum à 10 événements sportifs au maximum. Le pari système permet de sélectionner en écriture abrégée les combinaisons de paris simples suivants: 2 sur 3 = 3 paris simples à 2 pronostics 2 sur 4 = 6 paris simples à 2 pronostics 2 sur 5 = 10 paris simples à 2 pronostics 3 sur 4 = 4 paris simples à 3 pronostics 3 sur 5 = 10 paris simples à 3 pronostics 3 sur 6 = 20 paris simples à 3 pronostics 4 sur 5 = 5 paris simples à 4 pronostics 4 sur 6 = 15 paris simples à 4 pronostics 5 sur 6 = 6 paris simples à 5 pronostics 5 sur 7 = 21 paris simples à 5 pronostics 6 sur 7 = 7 paris simples à 6 pronostics 2.2 Pour le pronostic de l issue des événements sportifs sélectionnés, il faut normalement choisir entre trois possibilités: la victoire du premier (à gauche dans le programme de paris et dans les colonnes de matchs) concurrent cité (pronostic «1» en général l équipe locale), le match nul (pronostic «X») ou la victoire du second (à droite dans le programme de paris et dans les colonnes des matchs) concurrent cité (pronostic «2» en général l équipe en déplacement). D éventuels changements dans ces procédés sont portés à la connaissance des participants dans le programme de paris sous forme de dispositions particulières. En outre, des formes de paris ne reposant pas sur des sports collectifs ou pour lesquels d autres formes de pronostics sont demandées peuvent être proposées. 2

3 2.3 Dans le cas du pari simple, le nombre de matchs sélectionnés doit être clairement coché sur le bulletin. Dans le cas du pari système, le système choisi doit être coché. Selon l article 16.4 du règlement Sporttip, les inscriptions doivent être symbolisées par des croix (X). Dans le cadre du pari simple, le nombre d inscriptions/croix dans la colonne tripartite doit correspondre au nombre de matchs sélectionnés. Dans le cadre du pari système, les inscriptions/croix doivent correspondre au plus grand nombre d événements sportifs du système choisi. Les articles 18.3 et 19 du règlement Sporttip s appliquent en cas d inscriptions manquantes. 3.3 Le montant maximum autorisé du total des cotes d un pari simple est Le gain maximum autorisé est de: CHF au pari simple et de CHF au pari système (somme de tous les paris simples exacts du système choisi). 3.5 En cas de dépassement d une de ces limites, le pari n est pas accepté et aucun reçu n est enregistré. Article 3: Enjeu/Total maximum des cotes et des gains (limites) 3.1 L enjeu minimum du pari simple est de CHF 3. ; pour le pari système, l enjeu minimum est de CHF 2. par pari simple. L enjeu total d un pari système (plusieurs paris simples) correspond à l enjeu par pari simple multiplié par le nombre de paris simples compris dans le pari système. Sous réserve des articles 3.2 à 3.4 de la présente annexe, l enjeu maximum par pari simple en pari simple et en pari système est de CHF Au sein de cette marge d enjeu (CHF 3. respectivement CHF 2. et CHF 500. ) et des limites prévues aux articles 3.2 à 3.4 de la présente annexe, le participant peut choisir parmi les différents niveaux d enjeu imprimés sur le bulletin, soit: CHF 2., 3., 5., 10., 20., 30., 50., 100., 200., 300., Pour le pari système, l enjeu maximum autorisé par pari simple est de: CHF 500. pour les systèmes 3 sur 4, 3 sur 5, 4 sur 5, 4 sur 6, 5 sur 6 et 6 sur 7; CHF 300. pour les systèmes 3 sur 6 et 5 sur 7; CHF pour les systèmes 2 sur 3, 2 sur 4 et 2 sur 5. 3 Article 4: Résultat déterminant et report ou avancement 4.1 Si un événement sportif est rejoué, seul sera retenu et pris en compte le premier événement qui aura eu lieu et non la répétition de cet événement, et cela quelque soit le jour où ce dernier aura eu lieu. Cette règle s applique également aux pronostics sur l issue, respectivement le résultat de séquences d un événement sportif. L article 10.4 du règlement Sporttip, qui comprend notamment l évaluation de la répétition, demeure réservé. On ne se trouve pas en présence d une répétition lorsqu un événement sportif est interrompu pour cause de brouillard, de conditions météorologiques difficiles ou d autres motifs et est rejoué ultérieurement. L article 4.2 de la présente annexe s applique. 4.2 En cas de report ou d avancement d un événement sportif, il convient de distinguer: un événement sportif ayant, malgré le report ou l avancement, lieu durant la période de pari du programme de paris correspondant (art ciaprès) et un événement sportif n ayant en raison d un report ou d un avancement plus lieu durant la

4 période de pari du programme de paris correspondant (art ci-après). D éventuels reports d événements sportifs ne seront pas pris en compte dans le cas de paris où il convient de parier sur la situation du match à un moment précis, étant dans ces cas seule déterminante la situation au moment décisif, indépendamment de tout report éventuel Lors du report ou de l avancement d un événement sportif pendant la période de pari du programme de paris en cours, l issue réelle, respectivement le résultat réel de l événement sportif est déterminé selon l article. 10 du règlement Sporttip. L heure de clôture de participation (art. 23) et la date du jour de mise en paiement sont modifiés en conséquence. Un événement sportif est considéré comme reporté ou avancé durant la période de pari du programme de paris en cours, lorsque l événement sportif ne commence pas avant le début de la période de pari et lorsque la durée de jeu réglementaire s achève au plus tard à 06h00 le jour suivant le dernier jour du programme de paris en cours. Si un événement sportif a été avancé, mais que des paris ont continué à être acceptés bien que le délai précédant l heure de clôture de paris ait été dépassé, l heure de clôture sera avancé ultérieurement. L heure de clôture modifiée ultérieurement est fixée en tenant compte au maximum du même délai de validation que celui retenu pour la date de jeu prévue à l origine. Pour tous les paris ayant été acceptés entre l heure de clôture avancée ultérieurement et l adaptation ultérieure de l heure de clôture, les cotes de l événement sportif concerné sont ramenées à «1.00» (contrairement aux cotes fixées et à la/aux cote/s imprimée/s sur le reçu de jeu), et les pronostics du participant quant à l issue, respectivement le résultat de cet événement sportif sont considérés comme étant exacts. Dans l éventualité d autres reports ou avancements d un événement sportif ou de l heure de clôture d un événement durant le programme de paris, les pronostics correspondants du participant sont pris en compte avec les cotes valables au moment de l enregistrement du reçu, pour autant que celui-ci ait eu lieu avant l heure limite de participation fixée ultérieurement En cas de report d un événement sportif qui, en raison du report du temps de jeu réglementaire, s achève après 06h00 le jour suivant le dernier jour du programme de paris en cours, les cotes de toutes les possibilités d issue, respectivement de résultat sont ramenées à «1.00» (contrairement aux cotes fixées et à la/aux cote/s imprimée/s sur le reçu de jeu) et les pronostics du participant quant à l issue, respectivement le résultat de l événement sportif sont considérés comme étant exacts. Cette réglementation s applique également lorsqu un événement sportif est interrompu, poursuivi et achevé seulement le lendemain du jour figurant dans le programme de paris après 06h Un événement sportif est considéré comme annulé lorsque son issue a été déterminée par tirage au sort. En cas d annulation, la cote de toutes les possibilités d issue, respectivement de résultat de ces événements est ramenée à «1.00» (contrairement aux cotes fixées et à la/aux cote/s imprimée/s sur le reçu de jeu) et les pronostics du participant quant à l issue, respectivement le résultat de l événement sportif sont considérés comme étant exacts. 4

5 4.4 S il s avère qu un reçu a été enregistré après le début effectif de l un des événements sportifs pronostiqués, les cotes de l événement sportif concerné sont ramenées à «1.00» (contrairement aux cotes fixées et à la/aux cote/s imprimée/s sur le reçu de jeu), et les pronostics du participant quant à l issue, respectivement le résultat de cet événement sportif sont considérés comme étant exacts. 4.5 En cas de pari (y compris les paris sur l issue, respectivement le résultat de parties et autres formes de pari, comme par ex. le premier but marqué) sur des rencontres (confrontation de deux équipes/concurrents), les cotes sont ramenées à «1.00» quand l avantage du terrain a été modifié (contrairement aux cotes fixées préalablement et à la/aux cote/s imprimée/s sur le reçu de jeu). Dans ce cas, les pronostics du participant quant à l issue, respectivement le résultat de l événement sportif concerné sont considérés comme étant exacts. Les reçus enregistrés après la publication des cotes actualisées en conséquence du changement de lieu de la manifestation demeurent inchangés. des séquences achevées sont prises en compte; les articles 4.1 à 4.5 de la présente annexe s appliquent à l issue finale et à l issue des parties non achevées. 4.7 Si un pari simple a trait à moins de deux événements sportifs dont les cotes n ont pas été ramenées à «1.00», l enjeu est remboursé intégralement selon la cote «1.00». Seul un pari simple dont l enjeu total est remboursé avec la cote «1.00» est considéré comme un remboursement au sens des articles 24 et 33 du règlement Sporttip et est de ce fait exempt d impôt anticipé. Article 5: Entrée en vigueur La présente annexe entre en vigueur le 3 mai 2010 Lausanne, avril 2010 Société de la loterie de la Suisse Romande 4.6 Si, outre le résultat final, l issue, respectivement le résultat de séquences sont également pris en compte ou si on se trouve en présence d une autre forme de pari (art. 1.2), les articles 4.1 à 4.5 de la présente annexe s appliquent tant au résultat final qu à l issue des parties, respectivement au résultat partiel, respectivement aux résultats pronostiqués des différentes formes de paris dans le cas d un événement sportif rejoué, reporté, avancé, annulé ou tenu d une manière autre que celle prévue à l origine. Si toutes les parties retenues dans le programme de paris ne sont pas jouées ou si l événement sportif a été interrompu dans sa seconde séquence ou ultérieurement, les issues 5

6 Société de la Loterie de la Suisse Romande Rue Marterey 13 Case postale Lausanne Tél Fax

Les règles spéciales décrites dans les articles qui suivent s appliquent en particulier au pari Sporttip One.

Les règles spéciales décrites dans les articles qui suivent s appliquent en particulier au pari Sporttip One. x Annexe 2 au règlement Sporttip 2e édition - novembre 2012 Sporttip One est l un des types de participation proposés par la Loterie Romande. Il s agit pour le participant de pronostiquer l issue, respectivement

Plus en détail

1 ANNEXE 1 AU RÈGLEMENT SPORTTIP

1 ANNEXE 1 AU RÈGLEMENT SPORTTIP 1 ANNEXE 1 AU RÈGLEMENT SPORTTIP 5 ème édition septembre 2017 SPORTTIP SET est l un des différents types de participation proposés par la Loterie Romande. Il s agit pour le participant de pronostiquer

Plus en détail

Swisslos Interkantonale Landeslotterie, Lange Gasse 20, Postfach, CH-4002 Basel T +41 61 284 11 11, F +41 61 284 13 33, info@swisslos.

Swisslos Interkantonale Landeslotterie, Lange Gasse 20, Postfach, CH-4002 Basel T +41 61 284 11 11, F +41 61 284 13 33, info@swisslos. Swisslos Interkantonale Landeslotterie, Lange Gasse 20, Postfach, CH-4002 Basel T +41 61 284 11 11, F +41 61 284 13 33, info@swisslos.ch, www.swisslos.ch Conditions générales de participation à Sporttip

Plus en détail

EXCELLENCE DEPARTEMENTAL MASCULINS REGLEMENT SPORTIF PARTICULIER

EXCELLENCE DEPARTEMENTAL MASCULINS REGLEMENT SPORTIF PARTICULIER EXCELLENCE DEPARTEMENTAL MASCULINS Le championnat est ouvert aux équipes premières (deuxièmes, troisièmes ) des associations participant aux championnats nationaux, régionaux ou au championnat d Excellence

Plus en détail

Règlement. Sporttip. 1 ère édition - avril 10

Règlement. Sporttip. 1 ère édition - avril 10 Règlement Sporttip 1 ère édition - avril 10 Sommaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Pages Articles 1 à 4 4 2 RèGLES DES JEUX Articles 5 à 11 5-8 3 CONDITIONS DE PARTICIPATION AUX POINTS DE VENTE Accès au jeu,

Plus en détail

CONVENTION FFR/LNR ANNEXE 1 Equipe de France et organisation du calendrier

CONVENTION FFR/LNR ANNEXE 1 Equipe de France et organisation du calendrier CONVENTION FFR/LNR ANNEXE 1 Equipe de France et organisation du calendrier Article 1 Groupe XV de France La FFR établira chaque saison une liste de 30 joueurs susceptibles d être sélectionnés en Equipe

Plus en détail

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 2 Introduction Conclusion des mandats de publicité Les présentes Conditions générales de vente

Plus en détail

Points de vente. Conditions de participation Valables à partir du 1 er Juin 2013

Points de vente. Conditions de participation Valables à partir du 1 er Juin 2013 Points de vente Conditions de participation Valables à partir du 1 er Juin 2013 SwisslosInterkantonaleLandeslotterie,LangeGasse20,Postfach,CH-4002Basel T +41 61 284 11 11,F +41 61 284 1333,info@swisslos.ch,www.swisslos.ch

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

1 ANNEXE 2 AU RÈGLEMENT SPORTTIP

1 ANNEXE 2 AU RÈGLEMENT SPORTTIP 1 ANNEXE 2 AU RÈGLEMENT SPORTTIP 5 ème édition septembre 2017 SPORTTIP ONE est l un des types de participation proposés par la Loterie Romande. Il s agit pour le participant de pronostiquer l issue, respectivement

Plus en détail

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation. N Titre LCH.Clearnet SA Instruction V.4-2 LE FONDS DE GESTION DE LA DEFAILLANCE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

Plus en détail

Règlement relatif à l obligation d annonce des arbitres pour les clubs

Règlement relatif à l obligation d annonce des arbitres pour les clubs Règlement relatif à l obligation d annonce des arbitres pour les clubs Version avril 0 Selon le règlement de jeu de l Association Suisse de football (ASF), l Assemblée des délégués de l Association de

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels F H/LD/WG/5/3 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 OCTOBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Plus en détail

Directives relatives aux Indemnités de formation

Directives relatives aux Indemnités de formation Les directives relatives aux indemnités de formation régissent les indemnités de formations dues par un club de Ligue Nationale A masculine aux clubs formateurs. Article 1 But 1) Les présentes directives

Plus en détail

Règlement des frais ricardo.ch

Règlement des frais ricardo.ch Valable à partir du 20. septembre 2011 1 FRAIS 3 1.1 Généralités... 3 1.2 Types de frais... 3 1.3 Frais de publication... 3 1.4 Frais de clôture... 4 1.5 Exceptions... 4 1.6 Frais facturés pour les options

Plus en détail

Règlement général des billets virtuels à prétirage

Règlement général des billets virtuels à prétirage Règlement général des billets virtuels à prétirage 1 ère édition - juin 12 Sommaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Articles 1 à 6 3-4 Pages 2 BILLETS VIRTUELS ET PLANS DE LOTERIE Articles 7 et 8 5 3 PARTICIPATION

Plus en détail

COMPETITIONS TERRITORIALES

COMPETITIONS TERRITORIALES COMPETITIONS TERRITORIALES REGLEMENT SPORTIF DES COMPETITIONS TERRITORIALES CATEGORIES «SENIORS» SAISON 2014-2015 1/8 INFORMATION Le présent règlement et ses annexes (Annexes 1 à 7) ont pour objet de définir

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES

Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES Formulaire d inscription (à remplir en LETTRES MAJUSCULES) Club Matricule Province Engage son (ses) équipe(s) en Coupe AWBB et adhère au règlement en vigueur.

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

E-MARQUE. Avant le début du match. Au lancement du logiciel, trois choix sont proposés :

E-MARQUE. Avant le début du match. Au lancement du logiciel, trois choix sont proposés : E-MARQUE Logiciel non compatible avec MAC, sous Windows 8 bug possible (les joueurs s effacent en plein milieu de la rencontre). Pour éviter cela : Clic droit sur lelogiciel, propriétés compatibilité et

Plus en détail

REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015»

REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015» REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015» Article 1 : Objet et organisation Ce tournoi est organisé par la SA CIRCUS BELGIUM dont le siège social est établi à 4100 Boncelles, Route du Condroz, 13d (ci-après

Plus en détail

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail rénove les règles en matière de

Plus en détail

Fondation de prévoyance de l ASG

Fondation de prévoyance de l ASG Fondation de prévoyance de l ASG RÈGLEMENT 2014 Première partie: plan de prévoyance S Le présent plan de prévoyance entre en vigueur le 1 er janvier 2014 pour toutes les personnes assurées dans les plans

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

Règlement du Championnat Suisse Saut Poney

Règlement du Championnat Suisse Saut Poney Discipline Saut Règlement du Championnat Suisse Saut Poney 1 Droit de participation La participation aux championnats suisses Poney et Juniors ou Poney et Children est autorisée la même année. Les participants

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers CONDITIONS GENERALES DE VENTE Pour les cours des filières adultes, jeunes publics, les ateliers et les cours particuliers 1- CONDITIONS D ADMISSION Pour être admis à l Alliance française de Pékin, l étudiant

Plus en détail

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider 1. Offre et Contrat 1.1 Les présentes Conditions Générales s appliquent à tous les contrats passés entre Tourisoft et ses Clients. Aucune modification

Plus en détail

Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé

Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé Produits virtuels de loterie Bingo à tirage différé Conditions de participation Valables à partir du 1 er juillet 2015 ug1 Swisslos Interkantonale Landeslotterie, Lange Gasse 20, Postfach, CH-4002 Basel

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 36455 FRA Québec, le : 17 février 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et 9061 1674 Québec inc. (connue sous le nom

Plus en détail

SUPERTOTO TERMES & CONDITIONS. Table des Matières

SUPERTOTO TERMES & CONDITIONS. Table des Matières SUPERTOTO TERMES & CONDITIONS Table des Matières 1. Général 2. Coupons 3. Décisions 4. Paiements 5. Validation des Résultats 6. Contestations 7. Divers 8. Clause de non-responsabilité 1. Général 1.1 Définitions

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION?

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION? N-Nour VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF MARS 2011 Depuis le 1 er janvier 2011, les contributions d assurance chômage sont versées aux Urssaf (voir Infos d Experts janvier 2011). Certaines

Plus en détail

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières (Ordonnance sur les bourses, OBVM) Modification du 10 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 2 décembre 1996 sur

Plus en détail

Accord entre l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et l Organisation mondiale du commerce*

Accord entre l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et l Organisation mondiale du commerce* ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Accord entre l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et l Organisation mondiale du commerce* (du 22 décembre 1995) [Texte publié

Plus en détail

SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES

SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES SUPPLEMENT DE 25,00 POUR CHAMBRES EXCEDENTAIRES La réglementation organisant la location des logements gérés par la Société wallonne du Logement ou par les sociétés de logement de service public prévoit

Plus en détail

Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs

Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs Sommaire 1. CHAMP D APPLICATION... 2 2. CHANGEMENTS DE METHODES

Plus en détail

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE 1- ACTIONS ORDINAIRES Un nombre illimité d actions ordinaires, sujettes aux droits, privilèges, conditions et restrictions suivants. A- Droit de vote

Plus en détail

Réglementation des cartes jaunes et rouges

Réglementation des cartes jaunes et rouges Réglementation des cartes jaunes et rouges Si un arbitre s est trompé d identité du joueur lorsqu il a donné une carte jaune, il doit reconnaître son erreur au plus tard le premier jour ouvrable qui suit

Plus en détail

1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives

1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives 1.07 Généralités Bonifications pour tâches éducatives Etat au 1 er janvier 2016 Aperçu Les dispositions actuelles de la loi AVS prévoient que lors du calcul de la rente, d éventuelles bonifications pour

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 E-11-01 N 132 du 23 JUILLET 2001 5 F.P. E 2321 INSTRUCTION DU 12 JUILLET 2001 BENEFICES AGRICOLES. REGIMES REELS D IMPOSITION. OBLIGATIONS COMPTABLES.

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Artlcle 1:...Règ,lement g,énéral

Artlcle 1:...Règ,lement g,énéral Amendement n Q 1: au Règlem;e,nt G;énéral des, concours die,pronostics, sportlfa dénommés «' Cate, et Sport» Article 11 Les dispositions des articles 1, 3 et 7 du Règlement général des concours de pronostics

Plus en détail

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27 Norme comptable internationale 27 États financiers individuels Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable et les obligations d information concernant les participations

Plus en détail

Règlement 2e édition - novembre 2012

Règlement 2e édition - novembre 2012 Règlement 2e édition - novembre 2012 SOMMaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Pages Articles 1 à 8 3-4 2 LOTS INSTANTANés Article 9 5 3 Participation aux émissions télévisées Articles 10 à 20 6-8 4 Les jeux télévisés

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)*

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)* Accord entre l Institut national de la propriété industrielle du Brésil et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l Institut national

Plus en détail

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 Préambule : les dispositions des règlements fédéraux s appliquent pour tout ce qui n est pas prévu au présent règlement. Art1. Compétition La compétition

Plus en détail

Règles applicables à la prise de paris mutuels sur les courses de pigeons

Règles applicables à la prise de paris mutuels sur les courses de pigeons Règles applicables à la prise de paris mutuels sur les courses de pigeons TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE 1. ENREGISTREMENT DES PARIS ARTICLE 11 - NUMÉROTAGE ARTICLE 12 La liste des propriétaires

Plus en détail

Règlement général des concours de pronostics sportifs dénommés «Cote et Sport»

Règlement général des concours de pronostics sportifs dénommés «Cote et Sport» ..,z Règlement général des concours de pronostics sportifs dénommés «Cote et Sport» SECTION 1 REGLES GENERALES Article 1 - Règlement général 1.1. Le présent règlement général, pris en application de :

Plus en détail

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch www.pmur.ch Comment ça marche? Cayenne.ch Illustrations: Alain Robert des paris 9 Guide Pari Mutuel Urbain Romand Société de la Loterie de la Suisse Romande Rue Marterey 13, Case postale 6744, 1002 Lausanne

Plus en détail

FFPJP Ligue de Lorraine

FFPJP Ligue de Lorraine Annexe RI - CRC Ligue de Lorraine Annexe au Règlement FFPJP - Page 1 sur 5 FFPJP Ligue de Lorraine Championnat Régional de Clubs FEMININ (CRC-F) Annexe au RI - CRC FEMININ Tout club participant au CRC-F,

Plus en détail

«jour de règlement» Jour de bourse au cours duquel peut intervenir le règlement des titres cotés par l intermédiaire de la société de compensation.

«jour de règlement» Jour de bourse au cours duquel peut intervenir le règlement des titres cotés par l intermédiaire de la société de compensation. RÈGLE A.100 INTERPRÉTATION A.1.01 Définitions Sauf indication contraire du contexte, les définitions qui suivent s appliquent aux présentes règles. «arbitrage» Activité consistant à acheter ou à vendre

Plus en détail

Tournois. Dates et horaires

Tournois. Dates et horaires Championnat de Belgique de poker 2015. Du 27 Novembre au 6 Décembre 2015 Casino de Namur ( attention un changement de date est possible en fonction du calendrier européen des tournois de poker) Tournois

Plus en détail

Crédit Agricole / Fédération Française de Football REGLEMENT 2014 / 2015

Crédit Agricole / Fédération Française de Football REGLEMENT 2014 / 2015 CRÉDIT AGRICOLE MOZAÏC FOOT CHALLENGE Crédit Agricole / Fédération Française de Football REGLEMENT 2014 / 2015 Article 1 Le Crédit Agricole Mozaïc Foot Challenge est organisé par le Crédit Agricole SA

Plus en détail

Règlement Novembre 2012

Règlement Novembre 2012 Règlement Novembre 2012 ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT Le Règlement «RENTO» a pour objet de définir le jeu «RENTO» et spécifier ses conditions et modalités de participation. ARTICLE 2 - DEFINITION DU JEU

Plus en détail

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 4 Loi permettant aux municipalités d octroyer un crédit de taxes à certains propriétaires d immeubles résidentiels touchés par une hausse

Plus en détail

Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse

Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse Règlement pour l obtention d une bourse de Youth For Understanding (YFU) Suisse 1 Idée générale Avec son fonds de bourse, Youth For Understanding (YFU) Suisse souhaite donner la possibilité à des jeunes

Plus en détail

CRITERIUMS PETIT PION

CRITERIUMS PETIT PION CRITERIUMS PETIT PION Préambule : Cette compétition est réservée aux jeunes des catégories Petits-poussins, Poussins, Pupilles et Benjamins, respectant les conditions de l article 3 ci-dessous. Elle a

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

Règlement tarifaire ricardo.ch

Règlement tarifaire ricardo.ch Valable à partir du 20 août 2013 1 FRAIS... 3 1.1 Généralités... 3 1.2 Types de frais... 3 1.3 Frais de publication... 3 1.4 Frais de clôture... 5 1.5 Frais applicables à la catégorie Véhicules... 5 1.6

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

Championnat Interclubs Promobad des Bouches-du-Rhône

Championnat Interclubs Promobad des Bouches-du-Rhône Championnat Interclubs Promobad des Bouches-du-Rhône Saison 2015-2016 Règlement Article 1 : Généralités Le championnat interclubs Promobad des Bouches-du-Rhône a pour objectif de faciliter l'accès à la

Plus en détail

USAGES ET ENGAGEMENTS UNILATERAUX DE L EMPLOYEUR

USAGES ET ENGAGEMENTS UNILATERAUX DE L EMPLOYEUR USAGES ET ENGAGEMENTS UNILATERAUX DE L EMPLOYEUR 1. Qu est-ce qu un usage? 2. Quels sont les critères constitutifs de l usage? 3. Qu est-ce qu un engagement unilatéral de l employeur? 4. Quelle est la

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES 1-Préambule La société Exotismes, société à responsabilité au capital de 97.808 euros, immatriculée au RCS de Marseille sous le n 342 566 155, dont le siège social est situé au 164

Plus en détail

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 Guillaume Informatique 10 rue Jean-Pierre Blachier 42150 La Ricamarie Tél. : 04 77 36 20 60 - Fax : 04 77 36 20 69 - Email : info@guillaume-informatique.com

Plus en détail

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu:

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu: ENREGISTREMENT ET PUBLICATION DES TRAITÉS ET ACCORDS INTERNATIONAUX. RÈGLEMENT DESTINÉ À METTRE EN APPLICATION L'ARTICLE 102 DE LA CHARTE DES NATIONS UNIES Adopté par l'assemblée générale le 14 décembre

Plus en détail

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE Toutes les désignations de personnes utilisées dans ce règlement sont applicables par analogie aussi bien aux personnes de sexe masculin que féminin. Le

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2013 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Calcul des plafonds du bulletin

Calcul des plafonds du bulletin Calcul des plafonds du bulletin Fonctionnement et appel des plafonds sur le bulletin Lors du calcul du bulletin, les plafonds de la Sécurité Sociale, de la retraite, des congés spectacles, critères essentiels

Plus en détail

TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N

TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N 5272 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 15 décembre 2004, 136 e année, n o 50 Partie 2 TEL QUE PUBLIÉ AU SUPPLÉMENT DU BULLETIN DU 17 DÉCEMBRE 2004, VOL. 1 N 46 ATTENDU QU il y a lieu de déterminer la date

Plus en détail

Module EBanking dans WinEUR :

Module EBanking dans WinEUR : Module EBanking dans WinEUR : Le module EBanking de WinEUR permet d avoir un lien direct entre l application et un ou plusieurs comptes bancaires. Le module est composé de trois fonctionnalités : - L envoi

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant di spositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ;

CIRCULAIRE CDG90. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant di spositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; 13/1013/10 CIRCULAIRE CDG90 15/10 LE COMPTE EPARGNE-TEMPS Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant di spositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; Décret n 2004-878 relatif

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET Règlement n 263-2014 Règlement établissant un programme de revitalisation pour les secteurs commercial, institutionnel religieux et pour la conversion de bâtiments de

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

- est un organisme proposant le SUPERSCORE. - est une opposition constituant un match et/ou un jeu. - est la somme jouée avec le SUPERSCORE.

- est un organisme proposant le SUPERSCORE. - est une opposition constituant un match et/ou un jeu. - est la somme jouée avec le SUPERSCORE. SUPERSCORE TERMES & CONDITIONS Table des Matières 1. Général 2. Coupons 3. Décisions 4. Paiements 5. Validation des Résultats 6. Contestations 7. Divers 8. Clause de non-responsabilité 1. Général 1.1 Définitions

Plus en détail

811.112.242 Ordonnance du DFI

811.112.242 Ordonnance du DFI Ordonnance du DFI sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens à la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne du 21 octobre 2004 (Etat le 2 novembre 2004)

Plus en détail

GUIDE DE LA PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

GUIDE DE LA PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE GUIDE DE LA PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE Guide PC 2014 Version du 26/06/2014 QUI EST CONCERNE PAR LA PROCEDURE COMPLEMENTAIRE Qui peut participer à la procédure complémentaire et pour quel type

Plus en détail

REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS. Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES

REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS. Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES Epreuves ouvertes aux Clubs de la Ligue de Paris affiliés à la FFT

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

Pégase 3 L état des congés payés. Dernière révision le 05/07/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 L état des congés payés. Dernière révision le 05/07/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 L état des congés payés Dernière révision le 05/07/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Description des colonnes du tableau...3 Pégase 3 L état des congés

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS RÈGLE 8 DU STPGV GESTION DU RISQUE

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS RÈGLE 8 DU STPGV GESTION DU RISQUE ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS RÈGLE 8 DU STPGV STPGV Règle 8, décembre 1998: révisée le 30 juillet 2001, le 19 novembre 2001, le 25 septembre 2003, le 6 décembre 2004, le 29 mars 2007, le 16 août

Plus en détail

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux 10 avril 2015 Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux Article 53 Durée de la convention Le Conseil d arbitrage déclare que

Plus en détail

Généralités... 2. Offres... 2. Chef des arbitres... 2. Jury de compétition... 2. Défraiement et repas... 2. Mode de jeu... 3

Généralités... 2. Offres... 2. Chef des arbitres... 2. Jury de compétition... 2. Défraiement et repas... 2. Mode de jeu... 3 Championnat suisse junior Directives des arbitres Sommaire Thème Page Généralités... 2 Offres... 2 Chef des arbitres... 2 Jury de compétition... 2 Défraiement et repas... 2 Mode de jeu... 3 Contrôle listes

Plus en détail

Synchronisation avec Outlook

Synchronisation avec Outlook Synchronisation avec Outlook Les paramètres La fenêtre des paramètres La fenêtre des filtres La réparation La synchronisation Généralités La descente des contacts La montée des contacts La descente des

Plus en détail

Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013

Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/08//31 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013 Objet : Répartition des charges

Plus en détail

CONDITIONS DU JEU DE LOTERIE POKER LOTTO

CONDITIONS DU JEU DE LOTERIE POKER LOTTO CONDITIONS DU JEU DE LOTERIE POKER LOTTO Les présentes Conditions de jeu s appliquent au jeu de loterie POKER LOTTO, jusqu à ce qu elles soient modifiées ou révisées 1.0 Règles 1.1 POKER LOTTO est régi

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion : Direction des études Date d approbation : 2011-02-21 C.A. C.E. Direction générale Direction

Plus en détail

Règlement du Championnat Départemental. Interclubs Seniors 2015/2016

Règlement du Championnat Départemental. Interclubs Seniors 2015/2016 Règlement du Championnat Départemental Interclubs Seniors 2015/2016 1. Généralités 1.1.1. Le Championnat du Rhône-Lyon Métropole Interclubs (IS69) oppose les équipes des clubs affiliés à la FFBaD. Il comporte

Plus en détail

Bulletin de pratique professionnelle n o 3

Bulletin de pratique professionnelle n o 3 Bulletin de pratique professionnelle n o 3 INDICATIONS SUR LES DIVERS TYPES DE RAPPORT D ÉVALUATION 1. Les Normes d exercice 110 et 120 s appliquent à tout rapport d évaluation par lequel est transmise

Plus en détail

REGLEMENT DE LA FRANÇAISE DES JEUX POUR L OFFRE DE PARIS SPORTIFS A COTES PROPOSEE EN POINTS DE VENTE. Article 1 er Cadre juridique

REGLEMENT DE LA FRANÇAISE DES JEUX POUR L OFFRE DE PARIS SPORTIFS A COTES PROPOSEE EN POINTS DE VENTE. Article 1 er Cadre juridique REGLEMENT DE LA FRANÇAISE DES JEUX POUR L OFFRE DE PARIS SPORTIFS A COTES PROPOSEE EN POINTS DE VENTE Article 1 er Cadre juridique 1.1. Le présent règlement s applique aux joueurs ayant joué à l offre

Plus en détail