PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL."

Transcription

1 - 1 - PEL et CEL Mots clés : Plan Epargne Logement Compte Prêt PEL CEL Crédit Construction Acquisition Résidence Versement Prime Sommaire : 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL 1.1 Caractéristiques du PEL 1.2 Fonctionnement du PEL 2. Gestion du PEL du CEL 2.1 Le CEL 2.2 Optimiser son PEL Résumé : «Le Plan d'epargne Logement est un produit bancaire qui permet d'accéder à la propriété d'un logement. Si vous souhaitez devenir propriétaire, il serait dommage de vous priver du PEL. Découvrez ses caractéristiques, son fonctionnement et enfin les conseils pour optimiser la gestion de votre épargne.» Mise à jour : Auteur : Donatien Carme Expert : FDB / TB / PN ISSN :

2 Caractéristiques et fonctionnement du PEL 1.1 Caractéristiques du PEL A. Qu'est-ce que le PEL? B. Le financement d'un logement C. Les bénéficiaires du PEL A. Qu'est-ce que le PEL? Créé pour faciliter l'accès à la propriété, le Plan d'epargne Logement (PEL) est un placement bancaire qui présente le double avantage d'être un produit d'épargne compétitif et d'ouvrir le droit à un prêt peu coûteux s'il est réservé au financement d'un logement. B. Le financement d'un logement Le PEL est un produit réservé aux particuliers et ne peut donc être ouvert qu'au nom d'une personne physique. Toute personne, quel que soit son âge, peut ouvrir un et un seul PEL. Ainsi, chacun des membres d'une même famille, parents et enfant même mineurs, peut ouvrir un PEL. C. Les bénéficiaires du PEL Le prêt contracté dans le cadre d'un PEL doit exclusivement servir au financement de l'achat, la construction ou l'amélioration d'un logement. Les dépenses relatives au logement concernent : L'achat ou la construction d'une résidence principale, neuve ou ancienne, à usage personnel ou locatif ; L'achat d'une résidence secondaire neuve à usage personnel ; Les travaux effectués dans la résidence principale ou secondaire, et justifiant : o La modification de la surface habitable par surélévation, o L'extension, l'aménagement ou la division du logement, o L'équipement, la modernisation, la conservation et l'assainissement du logement, l'amélioration du confort et des conditions de vie et de sécurité à l'exclusion des travaux de menu entretien, o L'économie d'énergie ; L'achat d'un parking s'il est situé à proximité de la résidence principale ; L'achat d'un terrain constructible s'il est simultané au financement des dépenses de construction ; L'achat de parts de Sociétés Civiles Immobilières (SCI).

3 - 3 - A. L'épargne 1. Durée 2. Rendement 3. Fiscalité 4. Disponibilité de l épargne B. L'emprunt 1. Montant du prêt 2. Coût de l'emprunt 1.2 Fonctionnement du PEL A. L'épargne L'épargne est la première phase du PEL. 1. Durée La durée de la phase d'épargne est de quatre ans au minimum. L'épargnant peut ensuite prolonger cette période, par avenants successifs d'une année au moins, sans qu'elle excède dix ans. A l'ouverture du PEL, un versement initial minimal de 225 euros doit être déposé. L'épargnant s'engage ensuite à alimenter son PEL d'au moins 540 euros par an pendant toute la durée de l'épargne, soit quatre ans au minimum et jusqu'à dix ans s'il souhaite prolonger cette période. L'épargnant est bien sûr libre d'effectuer des dépôts complémentaires sans que le total des versements ne dépasse le plafond total fixé à euros (hors capitalisation des intérêts). 2. Le rendement Si le taux varie en fonction de la date d ouverture, le calcul du versement annuel minimal (540 euros) et de la somme maximale des montants versés ( euros) restent inchangés. Les intérêts sont capitalisés, c'est-à dire qu'ils s'ajoutent aux versements pour augmenter l'épargne et devenir eux-mêmes producteurs d'intérêts. Pendant toute la durée du plan, le taux de rémunération de votre épargne reste inchangé : ce taux est garanti. Cette rémunération est à la charge de la banque pour 5/7 e des intérêts. Les 2/7 restants sont à la charge de l'etat et sont versés en fin de contrat sous la forme d'une prime plafonnée à euros. La prime est versée par année pleine. Depuis le 1 er août 2009, l'épargne est rémunérée au taux de 2,5 % par an. La notion de prime incluse a disparu, et le taux de 3,5% est donné à titre indicatif pour comparaison avec les autres générations mais n est jamais utilisé. Les intérêts pendant l épargne sont calculés aux taux de 2,5%. Les PEL ouverts depuis le 12 novembre 2002 sont moins avantageux, la prime d Etat (de 1%) n étant versée qu à condition que l épargnant effectue une demande de prêt à l issue de sa phase d épargne. PEL et CEL Etant donné que le montant de la prime est plafonné à 1525 euros, il faut faire attention au montant versé sur un PEL pour maximiser la rémunération de votre épargne. Le cas échéant, un couple marié aura intérêt à ouvrir un PEL par conjoint. 3. Fiscalité Les intérêts et la prime issus d'un PEL sont exonérés d'impôt sur le revenu. Ils sont cependant soumis aux prélèvements sociaux au moment du dénouement du plan. Lorsque le plan atteint 10 ans, les cotisations sociales sont prélevées par anticipation. A partir de 12 ans, les intérêts deviennent en plus des prélèvements sociaux, soumis au choix soit au barème progressif de l impôt sur le revenu, soit à un prélèvement forfaitaire de 18% (depuis le 1 er janvier 2008). 4. Disponibilité de l épargne L argent placé sur le PEL est disponible à tout moment. Cependant si vous retirez vos fonds avant le quatrième anniversaire de l ouverture du plan, cela entraîne certaines conséquences négatives sur les droits à prêts et les droits à prime.

4 - 4 - Outre la perte des droits à prime (réduction de 50% entre 3 et 4 ans), vous aurez également à subir la perte des droits à prêts ainsi que le recalcule de vos intérêts sur la base du taux de rémunération du CEL pour une sortie avant 2 ans. B. L'emprunt L'emprunt constitue la seconde phase du PEL. En contrepartie de l'effort d'épargne préalable et pour financer un logement, l'épargnant peut contracter un emprunt à taux compétitif. 1. Montant du prêt Le montant du crédit octroyé par la banque est calculé sur la base des intérêts bancaires acquis pendant la phase d'épargne. Il dépend de la durée de son remboursement. Plus le remboursement est rapide et plus le montant est élevé, mais il est limité à euros et sera amorti sur une période allant de deux à quinze ans. 2. Coût de l'emprunt Le taux d'intérêt de l'emprunt, contracté dans le cadre d'un PEL ouvert depuis le 1 er août 2003, s'élève à 3,5 % par an (hors assurance). De même que le taux de rémunération de l'épargne, le taux d'intérêt de l'emprunt est connu dès la souscription. Le tableau suivant compare les taux d'intérêts de l'épargne et de l'emprunt selon la date d'ouverture du PEL. PEL souscrit Rémunération globale après le avant le 1er août ,5 % 1er juillet juillet ,5 % 26 juillet juin ,6 % 9 juin juillet % 23 janvier juin ,25 % 7 février janvier ,25 % Évolution des taux d'intérêts dans le cadre du PEL depuis 1994 Si l'emprunt sert à financer l'acquisition d'une résidence principale à usage personnel, la prime peut être majorée de 153 euros par personne à charge vivant dans le foyer. En principe, la banque applique les mêmes conditions d'octroi de prêt que pour un emprunt classique. Cependant, en pratique, l'octroi du prêt d'épargne logement est facilité ; il suffit d'offrir les garanties prévues au contrat et de ne pas être en situation de surendettement.

5 Gestion du PEL du CEL 2.1 Le CEL A. Distinction PEL / CEL B. Caractéristiques du CEL 1. Durée 2. Versement 3. Liquidité C. Rendement 1. Intérêts 2. Prêt afférent A. Distinction PEL / CEL Comme le PEL, le Compte Epargne Logement (CEL) est destiné à aider les particuliers à devenir propriétaire d'un logement, en se constituant une épargne complétée par un emprunt. A la différence du souscripteur d'un PEL, le titulaire d'un CEL peut disposer à tout moment de son épargne et effectuer des retraits sur son CEL comme sur un livret bancaire classique. En contrepartie d'un effort d'épargne moindre que dans le cadre d'un PEL, les avantages, en termes de rendement et de prêt consenti, sont inférieurs. Un particulier peut détenir simultanément un PEL et un CEL dans une même banque, et cumuler les sommes épargnées ainsi que les intérêts produits pour réaliser une même opération. B. Caractéristiques du CEL Du Au Rémunération Rémunération brute nette 1er août ,75 % 0,66 % 1er mai juillet ,25 % 1,10 % 1er février avril ,75 % 1,54 % 1er août janvier ,75 % 2,45 % 1er février juillet ,25 % 2,00% 1er août janvier ,00 % 1,78 % 1er août juillet ,75 % 1,56 % 1er février juillet ,50 % 1er août janvier ,25 % 1er août juillet ,50 % 1er juillet juillet ,00 % 1er août juin ,50 % 16 juin juillet ,00 % 16 février juin ,25 % 16 mai février ,75 % 1er janvier mai ,25 % Évolution des taux de rémunération du CEL depuis 1975 PEL et CEL diffèrent par leurs caractéristiques et conditions de durée, versement et liquidité.

6 Durée Un CEL a une durée minimale de 18 mois, mais pas de durée maximale. 2. Versement Le versement initial minimum est de 300 euros. Le titulaire du plan est ensuite libre d'alimenter son compte à son rythme et pour les montants qu'il souhaite épargner, sans s'engager comme le souscripteur du PEL qui doit verser au moins 540 euros par an pendant quatre ans. 2. Liquidité Le titulaire du CEL est libre de disposer de son épargne et d'effectuer des retraits sans que son compte soit résilié, tant qu'il y laisse au moins 300 euros. C. Rendement du CEL 1. Intérêts Comme pour le PEL, l'épargne est rémunérée par des intérêts et une prime de l'etat. Les intérêts sont capitalisés, exonérés d'impôt et servent de base de calcul à la prime dont le plafond est réduit à euros contre euros pour le PEL. Depuis le 1er août 2009, le taux d'intérêt du CEL est de 0,75 % (hors éventuelle prime de l'état). La formule de calcul est 2/3 du taux du livret A arrondi au quart de point le plus proche. Ce taux d'intérêt, qui était révisable tous les 6 mois jusqu'à fin 2008 est désormais révisable au gré du gouvernement. Les intérêts sont calculés en application de la règle des quinzaines. 2. Prêt afférent L obtention du prêt épargne logement n est pas automatique. Le calcul du taux d'emprunt se fait au prorata des sommes placées, en fonction du taux du moment (contrairement au PEL pour lequel le taux est fixe et connu dès la signature) : il consiste au taux d'intérêt sur lequel les droits à prêt utilisés ont été obtenus, majoré de 1,5 % de frais. Par exemple, des droits à prêt acquis en 2008 au taux de 2,0 % ouvrent droit à un prêt à 3,5 %. Il est nécessaire de détenir et d'utiliser un minimum de droits à prêt. Ce minimum dépend de la nature du projet : 75 pour une acquisition ou des travaux de construction, 37 pour des travaux de réparation ou d'amélioration et 22,50 pour des travaux d'économie d'énergie. Dans le cas d'utilisation simultanée de droits de plusieurs CEL, ce minimum doit être atteint pour chaque CEL. Le montant maximum emprunté est de , y compris dans le cas d'utilisation simultanée des droits de plusieurs CEL, sur une durée pouvant aller de 2 ans à 15 ans. Les intérêts versés lors du prêt, hors frais de gestion, sont limités à 1,5 fois les intérêts reçus lors de la période de placement (également appelés "droits à prêt"). Ce "taux de conversion" est ramené à 1 pour les SCPI. Par exemple, 100 de droits à prêt ouvriront le droit à un prêt pouvant couter au maximum 150 d'intérêts. A ces 150 d'intérêts s'ajouteront les 1,5% de frais de gestion (1,7% pour le CEL) ; par conséquent, si le taux d'intérêt était de 2,0%, le montant total des intérêts + frais de gestion à payer sera de 150 * (2,0% + 1,5%) / 2,0% = 262,5. Lors de l'utilisation commune d'un prêt issu d'un Plan Epargne Logement, la somme des deux prêts (CEL+PEL) ne peut excéder Il est à noter que la somme pouvant être empruntée sera d'autant plus importante que la durée de l'emprunt sera courte (mais les mensualités élevées). Par ailleurs, en cas de prêt (exclusivement pour financer un achat ou des travaux immobiliers), l'état verse une prime d'un montant égal à environ la moitié des droits à prêt utilisés, avec cependant un plafond de Pour financer votre logement, certaines banques proposent de contracter un emprunt complémentaire.

7 Optimiser son PEL A. Clôture du PEL 1. Clôture anticipée 2. Le délai de demande de prêt B. Obtenir un crédit suffisant 1. Le calcul des intérêts 2. La cession du droit au prêt et à la prime A. Clôture du PEL 1. Clôture anticipée En souscrivant un PEL, un particulier s'engage à épargner sans disposer de son capital pendant une durée de quatre ans. Le non-respect de cette échéance engendre les conséquences suivantes : Si un retrait est effectué avant l'échéance des quatre ans, le PEL est résilié de plein droit. C'est aussi le cas lorsque les versements annuels minimaux ne sont pas opérés. Le PEL peut alors être transformé en CEL, la rémunération de l'épargne s'en trouve modifiée et l'emprunt se contracte aux conditions du CEL. Selon la date à laquelle l'épargnant procède à un retrait et modifie donc son contrat, les dispositions concernant les intérêts de l'épargne et la prime de l'etat évoluent : Si le retrait intervient avant trois ans, le titulaire du PEL perd les avantages qui y sont liés. Cependant, si le plan a fonctionné plus de 18 mois, les banques acceptent généralement de reprendre le PEL rétroactivement depuis son ouverture et de le transformer en CEL, avec un recalcule des intérêts et de la prime. Ce qui évite de perdre totalement le droit à prêts. Si la résiliation est faite entre la troisième et la quatrième année, la prime est réduite de moitié et les droits sont ceux qui étaient acquis à la fin de la troisième année. 2. Le délai de demande de prêt La demande de prêt épargne logement doit intervenir dans l'année suivant le retrait des fonds du plan. Cependant, le retrait des fonds ne coïncide pas nécessairement avec le terme du PEL. Il n'est en effet pas obligatoire de clôturer un plan arrivé à terme. Garder le plan ouvert après son terme n'offre cependant pas un grand intérêt puisque vous ne touchez plus la prime d'etat et que les nouveaux intérêts n'augmentent pas la capacité d'emprunt. En outre, il devient impossible de procéder à de nouveaux versements. B. Obtenir un crédit suffisant Le support de l'épargne logement, PEL ou CEL, doit être choisi en fonction de l'importance du financement de votre logement. En effet, la gestion d'un CEL est plus souple mais donne droit à un emprunt limité à euros contre euros pour le PEL. Il s'avère donc judicieux d'opter pour un PEL si l'emprunt doit servir à l'acquisition ou à la construction d'un logement et d'opter pour un CEL si le financement sert à couvrir des dépenses de travaux d'amélioration du logement. 1. Le calcul des intérêts Le montant de l'emprunt qu'il est possible de contracter dans le cadre d'un PEL ou d'un CEL est défini selon le calcul des intérêts produits par l'épargne et la durée de son remboursement. Un particulier qui souhaite emprunter la plus grosse somme possible à intérêt à épargner le maximum et ce, dès l'ouverture puisque les intérêts sont capitalisés.

8 - 8 - Exemple : Un particulier ouvre un PEL en 2000 et verse euros la première année puis euros les trois années suivantes. Au bout de quatre ans, les intérêts capitalisés s'élèvent à euros. Pour connaître le montant maximal du prêt qu'il peut contracter, il faut multiplier cette somme par le coefficient relatif à la durée de remboursement envisagée. Le souscripteur peut emprunter au maximum : euros, s'il les rembourse en cinq ans. Les mensualités de remboursement s'élève alors à euros euros, s'il les rembourse en dix ans. Les mensualités de remboursement s'élève alors à 319 euros. Le montant de l'emprunt ne peut dépasser euros pour un PEL et euros pour un CEL. De plus, même si vous bénéficiez d'un CEL et d'un PEL, vous ne pourrez emprunter que euros au total. 2. La cession du droit au prêt et à la prime Lorsque le PEL d'un particulier arrive à échéance et que celui-ci ne désire pas financer en son nom l'acquisition ou la construction d'un logement, il peut récupérer ses fonds (épargne + intérêts + prime) et céder son droit au prêt et son droit à la prime à un membre de sa famille si celui-ci est lui-même titulaire d'un PEL. Cela permet d'emprunter une somme plus importante que celle accordée par la banque en regard des intérêts produits par un seul PEL. Cette possibilité milite donc en faveur de l'ouverture de plusieurs PEL dans une même famille en vue de maximiser sa capacité d'emprunt. La capacité d'emprunt d'une personne reste toutefois limitée à euros même en cas d utilisation de plusieurs droits à prêt. En revanche, le montant pourra être emprunté sur une durée plus longue et donc avec des mensualités plus faibles.

9 - 9 - AVERTISSEMENT : - Les modules de formation dénommés «Guide de la Bourse» qui vous sont proposés ne constituent pas des conseils boursiers. Il s'agit d'un manuel d'auto-formation qui est mis à votre disposition. Il faut signaler notamment que : - les tests constituent une vérification des connaissances mais ne donnent aucune garantie de savoir-faire, ni d'aptitude à une application. - les exemples utilisés ne constituent pas des règles mais ont un objet pédagogique d'explication. - les avis exprimés ne sont pas des conseils pour le futur mais des opinions fondées sur le passé. - l'ensemble du «Guide» représente une explication, une analyse ou une opinion raisonnable mais n'est pas un conseil ni un mode opératoire complet. Ces modules vous permettront d'approfondir vos connaissances des mécanismes économiques ou financiers, mais ne prétendent pas vous apporter la totalité des éléments nécessaires à la formation de votre jugement ni à l'élaboration de vos décisions. Quel que soit le soin apporté à la rédaction des textes, ils peuvent en outre comporter des erreurs ou des oublis. Dans le cas même où tous les éléments d'information "nécessaires" seraient à votre disposition, il faudrait ajouter l'expérience et le savoir-faire pour obtenir la meilleure décision possible qui reste soumise, dans toutes les hypothèses, aux aléas de la vie des affaires et des sociétés. Dans tous les cas, la responsabilité de MemoPage.com S.A. ne saurait être engagée par le simple fait qu'une information erronée aurait été donnée ou qu'une information serait absente ou encore du fait du contenu de ces modules. Les seules informations qui font foi sont celles des organismes officiels, tant dans le domaine strict de la Bourse (Autorités de marché comme la COB), de l'information (cote officielle) ou de la loi (Journal Officiel). Vos décisions futures seront donc prises sous votre seule et entière responsabilité. Limites d'utilisation : la formation mise à disposition de l'utilisateur, l'est à titre strictement personnel par MemoPage.com S.A. Toute reproduction, rediffusion etc., par quelque moyen que ce soit, à des fins autres que l'usage personnel, est strictement interdite. IMPORTANT : Tout utilisateur du présent «Guide» certifie : - avoir lu la page d'avertissement ci-dessus. - avoir pris connaissance du caractère purement informatif, à l'exclusion de tout conseil d'investissement, des documents fournis par le site de MemoPage.com - ne les mettre en oeuvre qu'avec les conseils appropriés et à ses propres risques. - consulter ce site à titre personnel. - à ne pas copier, enregistrer ou diffuser les informations contenues sauf pour son usage personnel. Tout utilisateur décharge l'éditeur du site de toute responsabilité quant à son contenu. Tout utilisateur s'engage à ne pas poursuivre l'éditeur par une quelconque action judiciaire. Tout utilisateur certifie ne pas trouver à redire aux restrictions énoncées ci-dessus.. Une publication de MemoPage.com S.A. - Directeur de la Publication : Patrice Noailles

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien - 1 - Compte sur livret Mots clés :! Compte! Epargne! Versements! Rémunération! Livret! Fiscalité Sommaire : 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 1.1 Un produit d épargne ouvert à tous 1.2 Les

Plus en détail

Compte Courant Rémunéré

Compte Courant Rémunéré - 1 - Compte Courant Rémunéré Mots clés : Sommaire :! Compte rémunéré! Epargne! Versements! Rémunération! Livret 1. Définition du compte courant rémunéré 1.1 Historique 1.2 Description 1.3 Différences

Plus en détail

Compte à terme. Sommaire : Mots clés : Compte à terme. 1. Qu est ce qu un Compte à terme? 2. Pourquoi choisir un Compte à terme?

Compte à terme. Sommaire : Mots clés : Compte à terme. 1. Qu est ce qu un Compte à terme? 2. Pourquoi choisir un Compte à terme? - 1 - Compte à terme Mots clés : Sommaire :! Compte! Epargne! Versements! Rémunération 1. Qu est ce qu un Compte à terme? 1.1 Présentation générale 1.2 Différents Comptes À Terme 2. Pourquoi choisir un

Plus en détail

Fiche technique Produit

Fiche technique Produit Fiche technique Produit P. E. L. (Plan Épargne Logement) Définition : Contrat d épargne à versements réguliers de durée fixe qui garantit une rémunération pour l'épargne constituée et permet d'obtenir

Plus en détail

Les principales caractéristiques des livrets d'épargne sont synthétisées dans le tableau suivant : Dépôt maxi. Taux de rémunération

Les principales caractéristiques des livrets d'épargne sont synthétisées dans le tableau suivant : Dépôt maxi. Taux de rémunération Epargne bancaire : Les livrets d'épargne Définition : Les livrets d'épargne permettent la gestion sans contrainte et en toute sécurité d'une épargne disponible à tout moment en contrepartie d'une rentabilité

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement

Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement Résumé : Le Plan d'epargne Logement est un produit bancaire qui permet d'accéder à la propriété d'un logement. Si vous souhaitez devenir propriétaire, il

Plus en détail

PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL.

PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL. - 1 - PEL et CEL Mots clés : Plan Epargne Logement Compte Prêt PEL CEL Crédit Construction Acquisition Résidence Versement Prime Sommaire : 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL 1.1 Caractéristiques

Plus en détail

Fiscalité des plus-values boursières (1)

Fiscalité des plus-values boursières (1) - 1 - Fiscalité des plus-values boursières (1) Mots clés : Sommaire : Cession Opération imposable Opération à terme Domicile fiscal Seuil de cession Modalités de calcul Mesure de faveur Evènement exceptionnel

Plus en détail

Obligations (3) : les convertibles

Obligations (3) : les convertibles - 1 - Obligations (3) : les convertibles Mots clés :! Action! Actuariel! Conversion! Convertible! Hybride! Obligation! OC! Océane! Option! Parité! Prime de conversion! Remboursement anticipé! Support!

Plus en détail

Warrants (3) : les stratégies

Warrants (3) : les stratégies - 1 - Warrants (3) : les stratégies Mots clés : Sommaire :! Call! Cash! Couverture! Delta! Prime! Prix d'exercice! Put! Sous-jacent! Straddle! Strangle! Stratégie! Support! Warrant 1. Stratégie avec un

Plus en détail

Contrat de capitalisation

Contrat de capitalisation - 1 - Contrat de capitalisation Mots clés : Sommaire :! Contrat! Capitalisation! Versements! Retraite! Assurance Vie! Epargne! Titres 1. Caractéristiques du contrat de capitalisation 1.1 Définition du

Plus en détail

Les chandeliers japonais

Les chandeliers japonais - 1 - Les chandeliers japonais Mots clés : Sommaire :! Chandeliers japonais! Retournement! Doji! Marteau! Pendu! Etoile du matin! Configuration d'absorption! Harami 1. Construction et première interprétation

Plus en détail

Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement

Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement Plan Épargne Logement & Compte Épargne Logement Résumé : Le Plan d'epargne Logement est un produit bancaire qui permet d'accéder à la propriété d'un logement. Si vous souhaitez devenir propriétaire, il

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

Taxation des produits de placement à revenu fixe

Taxation des produits de placement à revenu fixe - 1 - Taxation des produits de placement à revenu fixe Mots clés :! Obligations! Barème de l'impôt sur le revenu! Assurance vie! Créances! Dépôts! Cautionnements! Compte courant! Bons de caisse! Bons de

Plus en détail

Plan d'épargne Populaire

Plan d'épargne Populaire Plan d'épargne Populaire Résumé : Le PEP regroupe une famille de produits d'épargne à long terme et à fiscalité privilégiée. Si le PEP bancaire ne paraît pas être très performant, le PEP assurance a quant

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME Une note de Riviera Family Office Mise à jour : juillet 2004 Les principaux avantages fiscaux des valeurs mobilières Aucune imposition sous

Plus en détail

ISF (2) : calcul de l'impôt

ISF (2) : calcul de l'impôt - 1 - ISF (2) : calcul de l'impôt Mots clés : Sommaire : Valeur vénale Résidence principale Abattement Foyer fiscal France Meubles Immeubles Inventaire Evaluation globale Valeur mobilière Stock Etranger

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Le plan d'epargne en Actions

Le plan d'epargne en Actions Le plan d épargne en actions - 1 - Le plan d'epargne en Actions Mots clés :! PEA! Plan d'épargne en actions! Fiscalité! Patrimoine! Exonération! Plus-value! Investissement! Français! Finance! Bourse! Banque!

Plus en détail

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine Édition 2013 Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine 1 2 Placer son épargne pour financer ses projets 05 Se constituer une épargne de précaution Acquérir

Plus en détail

épargne BaNcaIRE Rémunérez vos économies!

épargne BaNcaIRE Rémunérez vos économies! épargne BaNcaIRE Rémunérez vos économies! L ESSENTIEL POUR GéRER VOtre épargne Avec les solutions Groupama Banque, vous valorisez votre épargne à court, moyen ou long terme. On a tous des raisons d épargner

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Le Plan d'epargne Entreprise

Le Plan d'epargne Entreprise - 1 - Le Plan d'epargne Entreprise Mots clés :! PEE! Epargne collective! Valeur mobilière! Abondement! Blocage! Versements volontaires! Règlement du plan! Participation! Intéressement! Plafonnement! Décote!

Plus en détail

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans ETUDE PERSONNALISÉE Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 28,26% Vos revenus nets imposables sont de 46 Votre investissement Programme

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013

Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013 Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013 Les Intérêts des Comptes Courants d Associés- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Champs d application 5 La libération totale du capital 6 Le taux

Plus en détail

Fiscalité des plus-values boursières (2)

Fiscalité des plus-values boursières (2) - 1 - Fiscalité des plus-values boursières (2) Mots clés : Prix de cession Prix d'acquisition Succession Donation Conversion Opération à terme FCIMT Evaluation forfaitaire Moins-value Compensation Report

Plus en détail

Livret de Développement Durable

Livret de Développement Durable Livret de Développement Durable Résumé : Le Livret Développement durable est un livret d épargne permettant d épargner jusqu à 12 000 euros à un taux de 1,00 % depuis le 1er août 2014, tout en conservant

Plus en détail

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies!

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies! ÉPARGNE BANCAIRE Rémunérez vos économies! L ESSENTIEL POUR GÉRER VOTRE ÉPARGNE Avec les solutions Groupama, vous valorisez votre épargne à court, moyen ou long terme. ON A TOUS DES RAISONS R Que ce soit

Plus en détail

Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte PRÉPAREZ VOTRE RETRAITE EN TOUTE LIBERTÉ Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte Le Livret RM : la solution retraite qui s POURQUOI PRÉPARER SA RETRAITE? Choisir

Plus en détail

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr guide clarté Epargne 18-25 ans ÉPARGNEZ À PARTIR DE 15 PAR MOIS. www.creditmutuel.fr une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel vous parle d épargne

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? en 2013. risque de l allongement de la durée de la vie. 1,65 cotisant pour 1 retraité. 1,40 cotisant pour 1 retraité

LE SAVIEZ-VOUS? en 2013. risque de l allongement de la durée de la vie. 1,65 cotisant pour 1 retraité. 1,40 cotisant pour 1 retraité PRÉPAREZ VOTRE RETRAITE EN TOUTE LIBERTÉ Le Livret RM : la solution retraite qui POURQUOI PRÉPARER SA RETRAITE? Choisir le Livret RM de La France Mutuali dans les conditions avantageuses de l ass Le régime

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

OPCVM (1) : comprendre

OPCVM (1) : comprendre - 1 - OPCVM (1) : comprendre Mots clés :! OPCVM! SICAV! FCP! Valeur mobilière! Fonds commun de placement! Variable! Action! Obligation! Part! notice d'information! fiscalité! cours connu! cours inconnu

Plus en détail

DAT FIDELITE. Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat.

DAT FIDELITE. Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat. DAT FIDELITE Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat. L'essentiel du DAT FIDELITE Le Dépôt à Terme (DAT) FIDELITE

Plus en détail

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies!

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies! ÉPARGNE BANCAIRE Rémunérez vos économies! L ESSENTIEL POUR GÉRER VOTRE ÉPARGNE Avec les solutions Groupama, vous valorisez votre épargne à court, moyen ou long terme. ON A TOUS DES RAISONS R Que ce soit

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 21 Libellé de la

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE LA RÉDUCTION D'IMPÔT LIEE AUX DONS FAITS AU PROFIT D'UN ORGANISME D'UTILITÉ PUBLIQUE, D'INTERET GENERAL OU A UN PARTI POLITIQUE

FICHE DE SYNTHESE LA RÉDUCTION D'IMPÔT LIEE AUX DONS FAITS AU PROFIT D'UN ORGANISME D'UTILITÉ PUBLIQUE, D'INTERET GENERAL OU A UN PARTI POLITIQUE documentissime www.modele lettre contrat.fr FICHE DE SYNTHESE LA RÉDUCTION D'IMPÔT LIEE AUX DONS FAITS AU PROFIT D'UN ORGANISME D'UTILITÉ PUBLIQUE, D'INTERET GENERAL OU A UN PARTI POLITIQUE ϖ INTRODUCTION

Plus en détail

Plan epargne logement Conditions Générales

Plan epargne logement Conditions Générales PLAN EPARGNE LOGEMENT Conditions Générales CONDITIONS GENERALES (PEL souscrits à compter du 1 er mars 2011) 1- Conditions de détention du plan d épargne logement Toute personne physique peut être titulaire

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI «TAUX-INDICES-CHIFFRESCHIFFRES» 1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES Les livrets sans impôts TAUX Livret A, Livret Bleu 2,25 % Livret de développement durable 2,25 % Livret Jeunes (pour les 12 à 25 ans)

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE. Questions / Réponses

CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE. Questions / Réponses CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE Questions / Réponses Qui peut bénéficier du crédit d impôt? Faut-il remplir

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS ASTRÉA Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama Banque vous

Plus en détail

Revenu de retraite majoré

Revenu de retraite majoré 1 Revenu de retraite majoré Capitalisation fiscalement avantageuse pour compléter votre revenu de retraite Considérations importantes Tous les commentaires relatifs à l'imposition sont de nature générale

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

L'investissement locatif loi Duflot

L'investissement locatif loi Duflot L'investissement locatif loi Duflot La loi Duflot prend la succession du disposif fiscal dit "Loi Scellier" qui vient de prendre fin au 31 Décembre 2012. A compter du 1er Janvier 2013, l'investisseur immobilier

Plus en détail

Bien choisir son produit d épargne L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s

Bien choisir son produit d épargne L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s 024 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Bien choisir son produit d épargne L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s FBF - 18

Plus en détail

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé Combinez avantage fiscal et rendement élevé Épargnez et économisez Vous êtes à la recherche d un produit d épargne fiscalement avantageux? Saviez-vous que vous pouvez épargner jusqu à 1.990 euros par an

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Cas pratique de synthèse BOND

Cas pratique de synthèse BOND Cas pratique de synthèse BOND I. L impôt sur le revenu M. BOND Jean est chef d entreprise. Il détient 60% d une SA assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Marié, M. BOND

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution?

Le regroupement de crédits, la solution? JANVIER 2014 N 28 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le regroupement de crédits, la solution? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir! Solutions Jeunes 0-25 ans Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE son ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE - OBJET : Contrat Epargne Handicap Base juridique Art.199 septies I 2 du code général des impôts

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 I-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 I-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 I-1-12 REGIME DES INTERETS DES PLANS D EPARGNE-LOGEMENT (PEL) AU REGARD DES PRELEVEMENTS SOCIAUX. AMENAGEMENT DES REGLES D IMPOSITION

Plus en détail

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE (Art L 136-7-II du code de la sécurité sociale ; Art 125-0 A, 757 B et 990 I du code général des impôts; Instructions Bulletin Officiel des Impôts n 16 du 23

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres mesures L IMPÔT SUR LE REVENU Nouveau barème applicable :

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Les prêts immobiliers

Les prêts immobiliers Les prêts immobiliers Prêt amortissable : il y a un remboursement planifié du capital selon un calendrier déterminé. L'amortissement du crédit immobilier est étalé dans le temps (crédit amortissable classique).

Plus en détail

Obligations (2) : rémunérations

Obligations (2) : rémunérations - 1 - Obligations (2) : rémunérations Mots clés :! Anticipation! Coupon! Courbe des taux! Duration! Indexation! Inflation! Maturité! Obligation! Sensibilité! Taux actuariels! Taux fixes! Taux variables!

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit à la consommation

L essentiel sur. Le crédit à la consommation L essentiel sur Le crédit à la consommation Prêt personnel Prêt affecté Crédit renouvelable Qu est ce que c est? Le crédit à la consommation sert à financer l achat de biens de consommation (votre voiture,

Plus en détail

Chèque-habitat : le nouvel avantage fiscal lié au logement

Chèque-habitat : le nouvel avantage fiscal lié au logement Chèque-habitat : le nouvel avantage fiscal lié au logement Le Gouvernement wallon a décidé de supprimer le bonus logement. A partir du 1 er janvier 2016, cette réduction d'impôt sur le crédit hypothécaire,

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée.

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Compte à terme Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Il ne fait pas partie de l épargne «réglementée». Le Compte À Terme a une échéance contractuelle

Plus en détail

LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR

LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR Édition janvier 16 LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR OPTIMISER L UTILISATION DES LIVRETS DÉFISCALISÉS ÉPARGNER SANS PLAFOND PLACER UNE SOMME IMPORTANTE SUR

Plus en détail

Obligations (1) : les bases

Obligations (1) : les bases Obligations (1) : Les bases - 1 - Obligations (1) : les bases Mots clés : Sommaire : 1. Obligation 2. Taux d'intérêt 3. Taux actuariel 4. Amortissement 5. In fine 6. Annuité constante 7. Coupon zéro 8.

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir! SOLUTIONS 0-25 ANS Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE SON ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS 0-25 ANS LIVRETS D ÉPARGNE Spécialement conçues pour s adapter aux besoins

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

PRET MOBILITE QU EST-CE QUE LE PRET MOBILITE?

PRET MOBILITE QU EST-CE QUE LE PRET MOBILITE? PRET MOBILITE Référence : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, Décret n 90-437 du 28 mai 1990, décret n 2006-21 du 6 janvier 2006, circulaire PRMG0070570C du 22 septembre 2000, circulaire FP/ 4 n

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE - OBJET : Contrat de Rente survie Base juridique Art.199 septies I 1 du code général des impôts

Plus en détail

Le Compte d Épargne Forestière

Le Compte d Épargne Forestière ) Le Compte d Épargne Forestière ) Un outil créé par les Pouvoirs Publics pour mettre en œuvre une politique de gestion durable de la forêt des collectivités territoriales et distribué en exclusivité par

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

EN BREF. Fructi-Pulse. Diversifiez votre investissement en toute simplicité à partir de 150 d investissement.

EN BREF. Fructi-Pulse. Diversifiez votre investissement en toute simplicité à partir de 150 d investissement. Fructi-Pulse Diversifiez votre investissement en toute simplicité à partir de 150 d investissement. EN BREF Fructi-Pulse est un contrat d assurance vie multisupport qui vous permet, en contrepartie d'une

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE DEFINITION Le contrat d assurance-vie est une «enveloppe fiscale» sur laquelle on verse des fonds, destinés à un bénéficiaire uniquement en cas de décès du souscripteur. LES

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail