Isolement et bien-être dans le cadre de l émergence des RPS. Quelle prévention? Jacques Marc et Vincent Grosjean

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Isolement et bien-être dans le cadre de l émergence des RPS. Quelle prévention? Jacques Marc et Vincent Grosjean"

Transcription

1 10 juin 2010 Isolement et bien-être dans le cadre de l émergence des RPS Quelle prévention? Jacques Marc et Vincent Grosjean Thématique isolement Et thématique bien-être au travail Département Homme au Travail I.N.R.S.

2 RPS et prévention Tradition de l institution Prévention Objectivation Recherche de consensus entre les partenaires sociaux PQ? Mise à l écart des conflits de positions par l objectivation scientifique Or, les RPS «perturbent» cette manière de faire 07/06/10 Isolement et Bien-être au travail 2

3 Les RPS Définitions courantes : Listes d éléments disparates Stress Épuisement professionnel Dépression d origine professionnelle Suicide Harcèlement, violence Réflexions a posteriori centrées sur des constats d atteintes, sur des causes validées statistiquement, qui ne prennent pas en compte les régulations en situation. 07/06/10 Bien-être, changement, vécu au travail 3

4 RPS et subjectivité La subjectivité implique de passer par le point du vue du sujet dans les rapports qu il entretient avec la réalité externe et interne L Objectif en opposition au Subjectif? Rapport entre «complexité» et «difficulté» Existe-t-il un «référentiel objectif stable» dans un système dynamique La place des représentations dans la gestions des situations Subjectif et affectif - la place du vécu? - :variable notée, constante, bruit ou information 07/06/10 Titre de la présentation 4

5 La place de l affectif dans la régulation des situations dynamiques : le sentiment de maîtrise Risques internes Salarié Compétences Expériences État émotionnel Surprises Sentiment de maîtrise de la situation Représentation de la situation de ses capacités des capacités du collectif Effets sur l individu Fatigue Émotions Risques externes perceptibles (sens) Activité Difficulté ressentie Régulations Confiance? Effets anticipés Écarts Effets réels Situation Complexité Dynamique Collectifs Opportunités Surprise des co-acteurs Sentiment de maîtrise collective de la situation Représentation de la situation des capacités de l acteur des capacités du collectif Effet sur la situation Modification de la situation

6 RPS : répercutions et régulations à moyen et long termes Salarié Situation N Effets sur l individu Activité Effet sur la situation Surprise des co-acteurs Sentiment de maîtrise collective de la situation confiance craintes Représentation de la situation des capacités de l acteur des capacités du collectif Surprises Sentiment de maîtrise de la situation confiance craintes Représentation de la situation de ses capacités des capacités du collectif Salarié Activité Situation N + 1 Effets sur l individu Effet sur la situation

7 Risques psychosociaux Subjectivité individuelle Régulation physiologique Impact sur le corps et sur la psyché Régulation Sociale Dimension interpersonnelle Organisation mise en cause Atteintes d apparition progressive Complexité et Circularité des causes Les risques psychosociaux <> ceux qui prennent corps par le subjectif 7 Régulation de la situation

8 Risques psychosociaux Réponse émotionnelle - à visée adaptative - qui dérive, qui échoue... Réponse émotionnelle = = > lien au corps lien aux autres éprouvé, partiellement masquable mais non directement contrôlable lien à l identité : je souffre en fonction de qui je suis 07/06/10 Bien-être, changement, vécu au travail 8

9 Isolement Professionnel Éléments objectifs : Isolement physique : nombre de personnes à proximité Isolement relationnel : nombre de communications Approche historique de l INRS de l accident du travailleur isolé : «travailler seul, c est ne compter que sur soi en cas de problème assumer les effets de la solitude» Éléments subjectifs : Isolement relationnel : qualité des communications Sentiment d isolement : indépendamment de toute réalité Contrôle de la situation d isolement Isolement choisi Isolement subi Possibilité d en sortir 07/06/10 Titre de la présentation 9

10 (Re)définition de l isolement «toute situation où un travailleur rencontre des difficultés, objectives ou subjectives, à obtenir une assistance en cas de nécessité». Intérêts de cette définition : Englobe les questions de travail isolé Intègre des éléments de la situation et la subjectivité des opérateurs Réflexion orientée «résultats»

11 Intensification du travail Intensification, isolement, solitude et RPS Mode actif focalisé sur la gestion de la situation Collectif et autres ressources isolement physique, relationnel Frontière de fonctionnements sûrs RPS Sentiment d isolement Sentiment de solitude Mode passif dominé par des émotions négatives

12 Entreprise de transports en commun Communauté de communes Entreprise : 718 salariés sur 2 sites LOHR Direction Générale Autres OST SOM ADM Maintenance Bus, Tram Employés 126 salariés 454 salariés 49 salariés 07/06/10 Titre de la présentation 12

13 Signalements RH : Mal être, isolement Demandes et contexte de la demande CHSCT : Isolement physique et psychologique, manque d écoute et d assistance Médecin du travail : charge de travail (régulateurs), souffrance (cadres), isolement (conducteurs) Renouvellement de contrat Place des syndicats dans le transport 2006 : arrivée du tram et changements organisationnels majeurs (effectifs X2, deuxième site d exploitation Situations de travail dynamiques en temps réel : Conduite de véhicule Régulation de trafic Gestion de crise Gestion quotidienne de problèmes récurrents» Exposition aux RPS des conducteurs/receveurs 07/06/10 Titre de la présentation 13 Situation Ecart Prescrit / réel

14 Démarche retenue pour étudier la question du rapport isolement /RPS Caractériser des situations d isolement Identifier les risques liés aux difficultés d assistance, physique, cognitive, ou émotionnelle - Sécurité - Santé - Vécu des situations Identifier les modes de régulation de l activité pour conserver une situation de travail acceptable Type de régulation Individuelle Collective Origine de la régulation interne : autorégulation externe : la situation 07/06/10 Titre de la présentation 14

15 Quelques résultats Dissociation entre sentiment d isolement, absence de soutien social perçu et sentiment de solitude. Graduation dans l évaluation des situations d isolement Violence interne > absence de soutien > violence verbale externe > violence physique externe Absence de feedback sur signalement problèmes Carences dans la définition de postes et procédure Situation type «une vielle dame bousculée par des jeunes qui rentrent de classe» Ambiance : bruit, jeunes en groupe, autres usagers Trafic : dense, embouteillage, retard sur horaires Consigne : ne pas quitter son poste Délai d intervention 20 mn, de collègues parfois réticents 07/06/10 Titre de la présentation 15

16 Epictète l'avait dit... ««L'isolement est l'état d'un homme qui n'est pas secouru. Car il n'est pas vrai que l'homme seul soit par là même un isolé, ni que celui qui est dans la foule ne soit pas un isolé. [ ] PPar définition, l'homme isolé est un homme privé de secours et exposé à ceux qui veulent lui faire tort. [ ] ce n'est pas la vue d'un homme qui supprime l'isolement mais celle d'un homme fidèle, consciencieux et bon. [...] NNéanmoins, il faut avoir aussi la faculté de se suffire à soi-même et de pouvoir être seul avec soi-même. [...] nous devons pouvoir nous entretenir avec nous-mêmes, pouvoir nous passer des autres sans manquer d'occupations» ÉPICTÈTE (50-135), L'homme isolé Entretiens, éditions de poche. 07/06/10 Titre de la présentation 16

17 Merci de votre attention

18 Questions de recherches Quelles sont les conséquences de l intensification du travail sur la répartition de l activité collective? Une perte de confiance ou une fatigue excessive entraîne-t-elle une altération de la capacité individuelle à mobiliser une assistance? L existence de solutions à certaines situations réduit-elle le sentiment d isolement? L existence de motivations particulières (ex : sensation d aider les autres) a- t-elle une influence particulière sur le sentiment d isolement au travail? Le sentiment d isolement est-il un indicateur précoce du fait que le salarié atteint ses limites? Qu est-ce qui dans les propriétés même de la situation de travail dans le court, moyen et long terme entraîne des situations d isolement au travail? Quels sont les mécanismes de régulations qui sont des protections contre l apparition (ou le développement) de ce sentiment d isolement au travail? Quels sont les éléments de contrôle par l opérateur (entre autres) d une migration de son activité aux limites de ses capacités? En quoi certaines situations d isolement au travail peuvent être prédictives de troubles (risques) psychosociaux?

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL Présenté par: Nom: Intervenants SAT-CIUSSS Capitale Nationale OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION 1. Vous sensibiliser à l importance grandissante des problèmes de santé psychologique

Plus en détail

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie www.anthropie.net Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie Cet article fait état d une de nos récentes interventions. L objectif fixé était d accompagner

Plus en détail

Du centre de documentation

Du centre de documentation Du centre de documentation Dans cette synthèse, nous vous proposons : Une définition des risques psychosociaux Une réflexion sur les diagnostics autour de ces risques Le cadre règlementaire qui sous-tend

Plus en détail

Chemin de la Prairie Lausanne.

Chemin de la Prairie Lausanne. Chemin de la Prairie 34 1007 Lausanne www.malleyprairie.ch www.violencequefaire.ch L accueil à MalleyPrairie L accueil des enfants au CMP fait l objet d une attention toute particulière Les enfants exposés

Plus en détail

AGIR SUR LE RISQUE PSYCHOSOCIAL

AGIR SUR LE RISQUE PSYCHOSOCIAL Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse SECAFI Changement.Travail.Santé 55, boulevard de l Embouchure BP 72081 31019 Toulouse Cedex 2 Tel : 05 62 72 36 00 POURQUOI UNE APPROCHE SYSTEMIQUE?

Plus en détail

Santé psychique au travail : Une question d équilibre

Santé psychique au travail : Une question d équilibre Santé psychique au travail : Une question d équilibre Les obligations de l employeur L employeur prend les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de

Plus en détail

Engagement et implication : comment mesurer et agir efficacement?

Engagement et implication : comment mesurer et agir efficacement? Engagement et implication : comment mesurer et agir efficacement? La performance sociale, un enjeux de définition et d orientations 2 > Un choix de définitions primordial : La performance sociale peut

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel CENTRE REGIONAL DE FORMATION D AIDES MEDICO-PSYCHOLOGIQUES CREAI Champagne-Ardenne Cité Administrative Tirlet 51036 CHALONS EN CHAMPAGNE CEDEX Tél. 03 26 68 35 71 - Fax 03 26 68 53 85 - E-Mail : creai-ca@orange.fr

Plus en détail

Risques psychosociaux, comprendre pour agir

Risques psychosociaux, comprendre pour agir Risques psychosociaux, comprendre pour agir Colloque prévention des risques psychosociaux Cdg 54 30 septembre 2014 Micheline TRIBBIA Chargée de mission ARACT Lorraine 1 RPS, d où viennent-ils? Quelques

Plus en détail

Soutien aux acteurs de l éducation

Soutien aux acteurs de l éducation Soutien aux acteurs de l éducation à l école Education Générale Canton de Fribourg François Bourqui Michel Bussard Monique Foucart Contexte cantonal Fribourg un petit canton deux cultures petites écoles

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail

Le bien-être au travail

Le bien-être au travail Le bien-être au travail µn jalon vers une autre prévention Vincent Grosjean Chargé de la thématique «Santé et bien-être» INRS Les RPS, de quoi s agit-il? Les définitions courantes = listes d éléments disparates

Plus en détail

Comment et pourquoi avoir recours au Médecin du Travail avant ou lors de la reprise du travail en situation de deuil?

Comment et pourquoi avoir recours au Médecin du Travail avant ou lors de la reprise du travail en situation de deuil? Comment et pourquoi avoir recours au Médecin du Travail avant ou lors de la reprise du travail en situation de deuil? Congrès «Deuil et Monde du Travail» Dr Marie-Pierre BARRIERE Médecin du Travail Contexte

Plus en détail

Modifications et effets liés à la démence sénile. chez les personnes avec handicap mental. Dresse Sinikka Gusset-Bährer

Modifications et effets liés à la démence sénile. chez les personnes avec handicap mental. Dresse Sinikka Gusset-Bährer Modifications et effets liés à la démence sénile chez les personnes avec handicap mental Dresse Sinikka Gusset-Bährer Programme Symptômes au stade précoce de la démence sénile aux stades moyen et tardif

Plus en détail

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle.

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. La dépression APIRAF mars 2009 Annie DEBARD Psychologue du travail Introduction La dépression est elle une maladie? Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. Une «externalisation» de la maladie

Plus en détail

Sport santé bien-être en entreprise

Sport santé bien-être en entreprise Sport santé bien-être en entreprise Dr Florence FERNET Direccte Aquitaine 19 novembre 2015 1 2 Pôle Travail Appui aux Inspecteurs du travail Inspection Médicale Appui aux médecins du travail 3 Santé Santé

Plus en détail

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution et soins des enfants et des adolescents Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements. La spécificité de la

Plus en détail

ATELIER 4 «Mise en réseau des acteurs»

ATELIER 4 «Mise en réseau des acteurs» ATELIER 4 «Mise en réseau des acteurs» Constituer un réseau professionnel de l orientation Pour le développement des compétences individuelles et collectives! Intervention : Valérie PADRA - AGEFMA Les

Plus en détail

LE BURN OUT DES PROFESSIONNELS

LE BURN OUT DES PROFESSIONNELS LE BURN OUT DES PROFESSIONNELS Animateur : Dr Thierry RESSEL, Responsable de la commission santé mentale de l URML-Alsace Dr Marc WILLARD, Psychiatre URML-Alsace Dr Denis REISS, Vice-Président du Conseil

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura

Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura De la prévention de la maltraitance à la promotion de la bientraitance Nicolas Froté Congrès ASSASD:

Plus en détail

Prévention du burnout dans les soins

Prévention du burnout dans les soins Nadia Droz, psychologue du travail, USST Prévention du burnout dans les soins GIAL, septembre 2016 Sommaire Les risques psychosociaux Le stress Le burnout Les causes du burnout Actions Pratique 2 Les risques

Plus en détail

Modèle Cognitif du Stress

Modèle Cognitif du Stress LE STRESS Modèle Cognitif du Stress Expérience Entraînement Exigences liées à la situation Fatigue Méconnaissance Ressources perçues Exigences perçues Il y a réaction de stress lorsque les exigences perçues

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

Pôle d expertise en ergonomie

Pôle d expertise en ergonomie Pôle d expertise en ergonomie L analyse ergonomique L ergonomie : une pratique de connaissance de l activité en situation réelle de travail L ergonomie (ou Human - Factors) est la discipline scientifique

Plus en détail

FICHE OUTIL N 4 ANALYSER LES SITUATIONS-PROBLEME ET CARACTERISER LES SITUATIONS A RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

FICHE OUTIL N 4 ANALYSER LES SITUATIONS-PROBLEME ET CARACTERISER LES SITUATIONS A RISQUES PSYCHO-SOCIAUX OBJET FICHE OUTIL N 4 Cette fiche est conçue pour aider le groupe de travail à analyser les situations-problème et caractériser des situations à risques psycho-sociaux (RPS). Elle peut être utilisée une

Plus en détail

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Partenariat avec le FNP de la CNRACL: bilan intermédiaire auprès du Comité Scientifique et Technique Service Santé

Plus en détail

LE STRESS AU TRAVAIL : LA PREVENTION EST UNE OBLIGATION

LE STRESS AU TRAVAIL : LA PREVENTION EST UNE OBLIGATION LE STRESS AU TRAVAIL : LA PREVENTION EST UNE OBLIGATION Plusieurs directives communautaires, imposant le même cadre juridique dans les 27 pays de l UE, ont été prises sur le sujet et deux accords cadres

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE PREVENTION DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL

ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE PREVENTION DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL MESOCAP MEdico SOCiAl Prévention ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE PREVENTION DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL de la Société de Médecine du Travail Midi-Pyrénées 11 décembre 2015 Carole

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE Charte Préambule : La vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun poursuit son accomplissement. Cette Charte a pour objectif d'affirmer

Plus en détail

POLITIQUE PORTANT SUR LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

POLITIQUE PORTANT SUR LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE POLITIQUE PORTANT SUR LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. 16 décembre 2015

Plus en détail

Conférence Mardi 27 septembre 11 H30-12 H 30

Conférence Mardi 27 septembre 11 H30-12 H 30 PREVENTICA LYON 27 au 29 septembre 2011 Qualité de vie au travail, processus de changement et professionnalisation : quels enjeux dans la fonction publique? A question complexe réponse plurielle! Conférence

Plus en détail

Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel. Communication GIT - Mars 2014

Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel. Communication GIT - Mars 2014 Quand le métier d infirmière se professionnalise, une place à part entière dans un grand groupe industriel Communication GIT - Mars 2014 Présentation des services Santé au travail chez Schneider Electric

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Accompagnement opérationnel, Conseil, Formation sur mesure. Management des organisations (QHSE / RSE) Experte en Prévention des Risques Professionnels

Accompagnement opérationnel, Conseil, Formation sur mesure. Management des organisations (QHSE / RSE) Experte en Prévention des Risques Professionnels Accompagnement opérationnel, Conseil, Formation sur mesure Management des organisations (QHSE / RSE) Experte en Prévention des Risques Professionnels 06 81 40 99 27 ou 0 971 514 995 contact@slrconseil.fr

Plus en détail

«La réussite par l Homme» «Comment gérer les tensions dans son Entreprise?»

«La réussite par l Homme» «Comment gérer les tensions dans son Entreprise?» «La réussite par l Homme» «Comment gérer les tensions dans son Entreprise?» Un conflit c est quoi? Une opposition de motivation «Je ne suis pas capable de» «On n a jamais fait comme çà» «C est toujours

Plus en détail

Approcher les employés en difficulté : Des stratégies gagnantes et une approche concrète

Approcher les employés en difficulté : Des stratégies gagnantes et une approche concrète Votre allié en capital humain pour une organisation en santé Approcher les employés en difficulté : Des stratégies gagnantes et une approche concrète Darrell Johnson Ph.D psychologue Les Consultants Longpré

Plus en détail

Référence à des règles générales (prêt-à-porter normatif) La décision clôt le litige mais pas nécessairement le conflit

Référence à des règles générales (prêt-à-porter normatif) La décision clôt le litige mais pas nécessairement le conflit Situer la médiation Pour beaucoup, tant dans le public que dans le monde poltique ou professionnel, la médiation est un concept «flou» [1] qui au mieux évoque le dialogue. C est aussi un concept «mou»

Plus en détail

L INSTITUT DU MAINTIEN A DOMICILE, FONDE

L INSTITUT DU MAINTIEN A DOMICILE, FONDE COMMUNIQUE DE PRESSE 2010 MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES L INSTITUT DU MAINTIEN A DOMICILE, FONDE PAR LA SOCIETE INDEPENDANCE ROYALE, RECOMPENSE LE RELAIS DES FAMILLES EN LUI REMETTANT

Plus en détail

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire À l agenda d une école promotrice de réussite, de santé et de bien-être : favoriser des relations harmonieuses et égalitaires Marie-Claude Roberge, INSPQ JASP : La violence dans les relations intimes à

Plus en détail

Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales. En tant qu entraîneur, et d un point de vue psychologique.

Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales. En tant qu entraîneur, et d un point de vue psychologique. Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales Natalie Durand-Bush, PhD École des sciences de l activité physique Université d Ottawa ndbush@uottawa.ca En tant qu entraîneur, et d un point

Plus en détail

6 ème rencontres Solipam

6 ème rencontres Solipam 6 ème rencontres Solipam ESPACE PSYCHIQUE DU SOIN EN SITUATION DE PRÉCARITÉ PSYCHIQUE ALESSIA PERIFANO PSYCHOLOGUE PALIPED Introduction Psychologue au sein de l Equipe Ressource en Soins Palliatifs Pédiatriques

Plus en détail

Cohésion international

Cohésion international Le contenu 2 MANAGEMENT RH COMMUNICATION DEVELOPPEMENT Fondamentaux de Management Prise de fonction - Posture de manager Accompagnement et Conduite du Changement Plan d'action et priorité Management d'equipe

Plus en détail

Comment garder des employés impliqués au travail?

Comment garder des employés impliqués au travail? Comment garder des employés impliqués au travail? Comment garder des employés impliqués au travail? Implication et burn-out en Belgique Un travail stimulant, des relations positives avec les collègues

Plus en détail

SIACI ACCOMPAGNEMENT

SIACI ACCOMPAGNEMENT SIACI ACCOMPAGNEMENT une offre dédiée aux collectivités territoriales un accompagnement personnalisé... Nos solutions Une situation moralement délicate à surmonter, le stress, une surcharge de travail,

Plus en détail

DROIT- REGLEMENTAIRES

DROIT- REGLEMENTAIRES GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION DROIT- REGLEMENTAIRES Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013 Intitulé de la formation : DROIT DU TRAVAIL INTRODUCTION/INITIATION : les

Plus en détail

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique 12 octobre 2010 De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique Concept de fragilité Approche psychique Intervention du Docteur FREDET Psychiatre Fédération de Géronto-Psychiatrie Centre

Plus en détail

Messages clés (Centraide Ottawa)

Messages clés (Centraide Ottawa) Messages clés (Centraide Ottawa) 1. 1 personne sur 5 est personnellement touchée par un problème de santé mentale. 2. 10 % des Canadiens âgés de 15 ans et plus sont atteints d une toxicomanie. 3. Le suicide

Plus en détail

«Sortir Ensemble Et Se Respecter»

«Sortir Ensemble Et Se Respecter» «Sortir Ensemble Et Se Respecter» Programme de prévention des violences et promotion des compétences positives dans les relations amoureuses entre jeunes R. Minore, dipl. psych, chargée de recherche, Fondation

Plus en détail

Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage

Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage Chapitre 1 La fonction ressources humaines : définition, organisation et pilotage I LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES AUJOURD HUI I.1. De la fonction personnel à la fonction ressources humaines : évolution

Plus en détail

Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail

Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail Charge de travail Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail Qualité Autonomie Sécurité de l emploi Communication Informations Relations humaines Stress - Mal-être - Souffrance

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires Apprendre au collège Quelles souffrances? Quelles solutions? TROUBLES PSYCHOAFFECTIFS DANS LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Le point de vue du pédopsychiatre. Dr S. SERRET Pédopsychiatre Service de Psychiatrie

Plus en détail

Comment mettre en place des interventions de postvention en milieu scolaire

Comment mettre en place des interventions de postvention en milieu scolaire Comment mettre en place des interventions de postvention en milieu scolaire Monique Séguin Ph.D. Université du Québec en Outaouais Groupe McGill de recherche sur le suicide Françoise Roy Association Québécoise

Plus en détail

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique Mardi 12 octobre 2010 Mme Marie-Christine GOUSSEAU Mme Isabelle THAREAU CEAS - Approche psycho-sociale 1 La fragilité est devenu, ces dernières

Plus en détail

DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association

DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association Date de mise à jour : 1er juillet 2010 Nom et signature du rédacteur : Présidente + administrateurs Nom et signature du titulaire du poste : Finalités

Plus en détail

Comment engager le dialogue RPS dans les PE ou TPE? A propos d un outil et d une démarche

Comment engager le dialogue RPS dans les PE ou TPE? A propos d un outil et d une démarche Comment engager le dialogue RPS dans les PE ou TPE? A propos d un outil et d une démarche Dr Françoise Siegel Médecin coordinateur Ast67 Médecin référent RPS Pilote du groupe de travail RPS d AST67 ENJEUX

Plus en détail

UE 7 Management Le programme

UE 7 Management Le programme UE 7 Management Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction au management

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

MÉDIATION ASSERTIVITÉ FORMATIONS 2014 GESTION DES ÉMOTIONS ÉCOUTE

MÉDIATION ASSERTIVITÉ FORMATIONS 2014 GESTION DES ÉMOTIONS ÉCOUTE NÉGOCIATION MÉDIATION GESTION DES ÉMOTIONS ASSERTIVITÉ ÉCOUTE FORMATIONS 2014 > Développer son intelligence émotionnelle > L affirmation de soi (assertivité) > Techniques de négociation > La médiation

Plus en détail

BILAN DE LA POSTVENTION EN HAUTE-GASPÉSIE

BILAN DE LA POSTVENTION EN HAUTE-GASPÉSIE BILAN DE LA POSTVENTION EN HAUTE-GASPÉSIE Suzanne Gérin-Lajoie Direction de santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine Octobre 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Les objectifs du bilan La méthodologie L équipe

Plus en détail

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Les adhérents de l AFDN s'engagent à respecter cette Charte de déontologie pour promouvoir la santé par l Alimentation et la Nutrition dans l intérêt

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL «Les acteurs, les indicateurs et leur prise en compte dans le document unique d évaluation des risques professionnels.»»cinquième «Le travail niveau : une promesse de développement?»

Plus en détail

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents Management de la santé et de la sécurité au travail Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents La production et la qualité se gèrent. La santé et la sécurité aussi. Pour transformer

Plus en détail

Séminaire des Assistants et Conseillers de prévention 15 décembre 2015 à Pont-L Abbé-d Arnoult

Séminaire des Assistants et Conseillers de prévention 15 décembre 2015 à Pont-L Abbé-d Arnoult Séminaire des Assistants et Conseillers de prévention 15 décembre 2015 à Pont-L Abbé-d Arnoult 1 MON PARCOURS MES MISSIONS RETOUR D EXPERIENCE DES ACTIONS CLÉS LES ENSEIGNEMENTS 2 MON PARCOURS 3 MON PARCOURS

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LE STRESS AU TRAVAIL 1. Introduction Le stress au travail est considéré sur le plan international, européen et national comme une préoccupation à la fois, des employeurs

Plus en détail

Sensibilisation à la Médiation

Sensibilisation à la Médiation Sensibilisation à la Médiation Gestion des risques Equipe Psychosociale Alleur: 042221655 Erpent:081229449 I. La dynamique du conflit II. Un mode de gestion: la médiation 1. Origine et Définitions 2. Conditions

Plus en détail

Note à Mesdames et Messieurs les directeurs d instituts et délégués régionaux

Note à Mesdames et Messieurs les directeurs d instituts et délégués régionaux Note à Mesdames et Messieurs les directeurs d instituts et délégués régionaux Objet : Travail isolé La question du travail isolé est abordée de façon récurrente dans notre établissement aussi bien au sein

Plus en détail

GESTION DE CLASSE (MA)

GESTION DE CLASSE (MA) GESTION DE CLASSE (MA) Responsable de l unité d enseignement : Pascal CARRON Ce cours traite de la relation pédagogique dans le cadre de la classe, sous différents angles d approches et à l aide d outils

Plus en détail

Présentation du DEAES. Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social

Présentation du DEAES. Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social Présentation du DEAES Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social 1 diplôme et 3 spécialités Niveau V : 1 er diplôme en Travail Social Accompagnement de la vie à domicile Remplace Auxiliaire de Vie

Plus en détail

Transformation numérique

Transformation numérique 9 septembre 15 Isabelle Constant, Psychologue du travail 06.72.83.27.02. Eclairagiste de situations de travail Transformation numérique Le risque de l hyper-connectivité Le rapport Mettling en résumé Contenu

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES. Guide des formations AFC 2016

PREVENTION DES RISQUES. Guide des formations AFC 2016 PREVENTION DES RISQUES Guide des formations AFC 2016 Norme & Sécurité PREVENTION DES RISQUES Quelles sont les formations obligatoires? Formation obligatoire Durée Règlementation Formations des membres

Plus en détail

Le patient âgé,! peur du miroir! Anne Lahaye Psychologue Logopède Cliniques Universitaires de Mont-Godinne

Le patient âgé,! peur du miroir! Anne Lahaye Psychologue Logopède Cliniques Universitaires de Mont-Godinne Le patient âgé,! peur du miroir!! Anne Lahaye Psychologue Logopède Cliniques Universitaires de Mont-Godinne Introduction Le soignant a en propre un vécu personnel, une histoire, des difficultés ainsi qu

Plus en détail

Les effets du stress sur les enseignants du secondaire et les conséquences sur la performance attendue

Les effets du stress sur les enseignants du secondaire et les conséquences sur la performance attendue Les effets du stress sur les enseignants du secondaire et les conséquences sur la performance attendue FOURNIER Sandrine Docteure en sciences de gestion Qualifiée Maître de conférences Groupe 4 : La gestion

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Santé et travail l apport de l analyse de l activité

Santé et travail l apport de l analyse de l activité Santé et travail l apport de l analyse de l activité Marie Santiago Professeure - Psychologie de la santé Université de Lausanne Centre de Recherche en Psychologie de la Santé- CerΨsa «Psychologie Qualitative

Plus en détail

Document de référence. La gestion des conflits

Document de référence. La gestion des conflits Document de référence La gestion des conflits Table des matières Introduction 2 Les types de conflit 2 Les phases d un conflit 2 Les raisons sous-jacentes aux conflits 3 Les 5 stratégies de gestion directe

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations Management pour cadres de santé et dirigeants Projets et Formations Spécialiste Santé Projets & Formations Propose des formations concrètes, parfaitement adaptées au contexte de l institution et en adéquation

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Comment détecter. les risques psychosociaux. en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise?

Comment détecter. les risques psychosociaux. en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise? Pour respecter l obligation de préserver la santé des salariés. Pour diminuer les accidents du travail, les maladies professionnelles, l absentéisme

Plus en détail

Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE

Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE Les normes de gestion de la Sécurité et de la Santé au Travail (S&ST) Dr Hervé ROSS CARRE herve.rosscarre@afnor.org 1 AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Dans l activité des conducteurs de bus - cars... le compte n y est pas!

Dans l activité des conducteurs de bus - cars... le compte n y est pas! Journée Prévention Ergonomie Loi Pénibilité et Loi Rebsamen : Quels impacts pour la prévention au quotidien? Dans l activité des conducteurs de bus - cars...... le compte n y est pas! 27 Janvier 2016 Caroline

Plus en détail

Un climat de travail sain

Un climat de travail sain Un climat de travail sain La responsabilité et l obligation de tous. GDCF inc 2015 L obligation de civilité en milieu de travail: des outils et des moyens pour comprendre et agir Le triangle des besoins

Plus en détail

Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine

Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine Laëtitia Usubelli CSAPA Victor Segalen laetitia.usubelli@victor-segalen.fr Découvrir Unplugged L équipe

Plus en détail

SECONDE VICTIME. L impact sur le professionnel suite à la prise en charge de victimes d attentats

SECONDE VICTIME. L impact sur le professionnel suite à la prise en charge de victimes d attentats SECONDE VICTIME L impact sur le professionnel suite à la prise en charge de victimes d attentats Ossetroff Lucie Infirmière Anesthésiste CHP Saint Martin PLAN Introduction Répercussions - Etat de stress

Plus en détail

RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH :

RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH : RÉFLEXION ANTHROPOLOGIQUE SUR LA CIF ET LE PPH : VERS UN NOUVEAU MODÈLE ANTHROPOLOGIQUE Symposium International Handicap et Classifications : Concepts, applications et pratiques professionnelles GIFFOCH

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

CAP SUR MA CARRIERE EN CONTEXTE DE TURBULENCE ET DE TRANSITION. Description des trois ateliers de la démarche d accompagnement proposée

CAP SUR MA CARRIERE EN CONTEXTE DE TURBULENCE ET DE TRANSITION. Description des trois ateliers de la démarche d accompagnement proposée CAP SUR MA CARRIERE EN CONTEXTE DE TURBULENCE ET DE TRANSITION Description des trois ateliers de la démarche d accompagnement proposée Contexte Pour répondre aux défis de faire plus avec moins et pour

Plus en détail

Qu est-ce que le handicap. Conseil du Handicap et de la Dépendance

Qu est-ce que le handicap. Conseil du Handicap et de la Dépendance Qu est-ce que le handicap Selon la loi votée en 2009 Toute personne qui subit, dans son environnement, une limitation d activité ou une restriction de sa participation à la vie en société en raison d une

Plus en détail

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève Animation pédagogique Cycle 1 Devenir élève Pour vous... Qu est-ce que devenir élève? Devenir élève... L être social L être apprenant Devenir élève... L être social L expérience : du partage du temps réglé

Plus en détail

Comment organiser la prévention des RPS?

Comment organiser la prévention des RPS? Comment organiser la prévention des RPS? 30 SEPTEMBRE 2014 COLLOQUE: PRÉVENIR LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX CENTRE DE GESTION 54 Gwenaël BERTHÉLEMÉ-SAUDREAU / RMB DÉVELOPPEMENT Développement responsable des

Plus en détail

Evaluation du programme d appui à la médicalisation des aires de santé

Evaluation du programme d appui à la médicalisation des aires de santé Evaluation du programme d appui à la médicalisation des aires de santé rurales au Mali Françoise Jabot, Henri Dubois, Laurence Codjia Bamako, 15 septembre 2009 Plan de l intervention I. Le cadre de l évaluation

Plus en détail

École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL

École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL Troubles psychocomportementaux et SEP Une intrication complexe entre: Des phénomènes neuropsychobiologiques (troubles cognitifs

Plus en détail

LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS

LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS Maïté Delpire 20 avril 2012 PLAN Introduction: les infirmiers en souffrance? USI environnement stressant Signes d épuisement professionnel Répercussions

Plus en détail

C h a r t e E t h i q u e

C h a r t e E t h i q u e Charte Ethique 2 1. Principes généraux Notre charte constitue la fondation des rapports de confiance entre les différents membres partenaires du groupe : les résidents ou les clients, leurs familles, les

Plus en détail

Accord du 11 juillet 2013 sur la santé au travail et l emploi des séniors dans les HCR

Accord du 11 juillet 2013 sur la santé au travail et l emploi des séniors dans les HCR Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.16 du 05/02/16 Accord du 11 juillet 2013 sur la santé au travail et l emploi des séniors dans les HCR Arrêté d extension du 7 décembre

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU BIEN-ÊTRE DES EMPLOYÉS EN MILIEU DE TRAVAIL (adoptée le 13 juin 2014)

POLITIQUE RELATIVE AU BIEN-ÊTRE DES EMPLOYÉS EN MILIEU DE TRAVAIL (adoptée le 13 juin 2014) POLITIQUE RELATIVE AU BIEN-ÊTRE DES EMPLOYÉS EN MILIEU DE TRAVAIL (adoptée le 13 juin 2014) Instaurer une culture de bien-être des employés en milieu de travail au moyen de stratégies ciblées «Une responsabilité

Plus en détail

SCHEMA GENERAL DES ACTEURS DE LA DEMARCHE. Le CHSCT Les Instances représentatives du personnel. Rôle Les étapes-clés Commentaires LA PREMIÈRE ANNÉE :

SCHEMA GENERAL DES ACTEURS DE LA DEMARCHE. Le CHSCT Les Instances représentatives du personnel. Rôle Les étapes-clés Commentaires LA PREMIÈRE ANNÉE : N 1 FICHE OUTIL OBJET Cette fiche est conçue comme une aide à l employeur pour positionner et mobiliser les acteurs de son entreprise. Elle peut être utilisée lors de la phase initiale de la démarche ou

Plus en détail

«Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle

«Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle «Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle David Friboulet Institut Alfred Fournier Journée Santé Sexuelle du 16 mai 2013 COREVIH Ile

Plus en détail