Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif"

Transcription

1 Société Tunisienne de Biologie Clinique Journée de formation La sécurité tranfusionnelle Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif Dr Manel Chaâbane MCA en Hématologie Centre National de Transfusion Sanguine Faculté de Pharmacie de Monastir Gabès, le 12 avril 2016è 1

2 Généralités Sécurité immunologique de la transfusion de CGR 1- Eviter la rencontre d un antigène érythrocytaire (CGR) avec son anticorps spécifique (plasma du receveur) Prévenir le conflit immunologique 2- Ne pas apporter au receveur des antigènes qu il ne possède pas Prévenir l allo-immunisation 2

3 Généralités L épreuve directe de compatibilité au laboratoire (EDC) Vérifier la compatibilité des CGR à transfuser avec le sérum ou le plasma du receveur Éviter le conflit immunologique entre le donneur et le receveur Peut être responsable d hémolyse Effets néfastes sur le receveur (anurie, IRC, état de choc, CIVD, décès) Inefficacité transfusionnelle 3

4 Généralités L épreuve directe de compatibilité au laboratoire (EDC) Si le CGR est incompatible Examens immunohématologiques complémentaires Conduite transfusionnelle adéquate 4

5 L épreuve directe de compatibilité au laboratoire (EDC) Fait partie des contrôles biologiques pré-don Obligatoire avant toute transfusion de CGR (législation tunisienne) Tester les GR à transfuser avec le sérum ou le plasma du receveur (ou de la mère si âge < 3 mois) Attribution nominative du CGR compatible Validité 72 h après la date de prélèvement Techniques? 5

6 Les différents types d anticorps anti-érythrocytaires 1 2 Anticorps naturels réguliers (IgM+IgG) Anticorps naturels irréguliers (IgM+++) 3 Anticorps d alloimmunisation (IgG) 6

7 Les différents types d anticorps anti-érythrocytaires Les anticorps complets (directs) Les anticorps incomplets (indirects) IgM :anti-a, anti-b, anti-h, anti-p1 IgG : anti-d, anti-jka.. Agglutination directe GR sensibilisés Nécessité de recours aux techniques d agglutination artificielle 7

8 Techniques utilisées Test de Coombs Indirect (TCI) 8

9 Techniques utilisées TCI: Modalités pratiques En tube Lavage des hématies à tester 1 goutte de la suspension d hématies à 3% en salin ou en BFI 2 gouttes du sérum du receveur Incubation : 45 mn à 37 C (15 mn si BFI) 3 lavages 1 goutte d antiglobuline Centrifugation 20 s à 1500 trs/mn Lecture En gel filtration Etape de lavage des hématies n est pas nécessaire 50 µl de la suspension d hématies à 0.8 % en BFI 25 µl du sérum du receveur Gel dans des microtubes contenant l antiglobuline Incubation : 15 mn à 37 C Centrifugation 10 mn à 800 trs/mn Lecture 9

10 Techniques utilisées Technique enzymatique Enzymes: Papaïne, Broméline, Trypsine Hydrolyser les glycoprotéines riches en acide sialique à la surface des GR Diminuer de la charge électrique superficielle des GR Rendre plus accessibles les sites antigéniques GR traités sont alors agglutinables par des Ac IgG initialement non agglutinants 10

11 Techniques utilisées Technique enzymatique: Modalités pratiques En tube Lavage des hématies à tester 1 goutte de la suspension d hématies traitées à l enzyme à 3% en salin 2 gouttes du sérum du receveur Incubation :37 C, 30 mn Centrifugation 20 s à 1500 trs/mn Lecture En gel filtration (gel test) Etape de lavage des hématies n est pas nécessaire 50 µl de la suspension d hématies à 0,8 % en BFI 25 µl du sérum du receveur 25 µl enzyme Gel dans des microtubes Incubation :37 C, 15 mn Centrifugation 10 mn à 800 trs/mn Lecture 11

12 Techniques utilisées Technique enzymatique: avantages et inconvénients Avantages: Technique plus sensible pour les Acs du système RH Inconvénients: Certains Ag de groupe sanguins sont détruits ou inactivés après traitement enzymatique : Systèmes (MNS, Duffy) Technique inappropriée lorsque ces Ag sont impliqués 12

13 Démarche devant une EDC positive Demande de transfusion de CGR Choix de CGR ABO/Phénocompatible Test de compatibilité au laboratoire Agglutination Transfusion RAI Receveur Conduite transfusionnelle 13

14 La recherche d anticorps irréguliers (RAI) Rechercher des anticorps autres que anti-a et anti-b Tester le sérum du receveur vis à vis d un panel de GR tests O Techniques Test de Coombs indirect (TCI) Technique enzymatique Technique en salin à 22 C (ou 4 C) salin Met en evidence les anticorps immuns et naturels 14

15 La recherche d anticorps irréguliers (RAI) Deux temps Dépistage (2 à 4 GR) Identification (10 à 12 GR) Panel: GR homozygotes (Fya, Fyb, Jka, Jkb, S, s) Exemple: Fya+Fyb- Détection des Ac de titre faible Bon moment: 7 à 21 jours après une transfusion Validité: 72h 15

16 RAI positive 16

17 Allo-anticorps Systèmes immunogènes :RH, KEL, FY, JK, MNS Allo-immunisation : transfusion ou grossesse Chauds, IgG Fréquents chez les polytransfusés (thalassémiques, drépanocytaires, ) Réactions hémolytiques retardées ou immédiates, inefficacité transfusionnelle 17

18 Allo-anticorps Respecter les allo-ac au moment de la transfusion Faire l EDC avec d autres CGR La compatibilité du CGR ne garantit pas l absence de l Ag correspondant à l Allo Ac identifié (effet dose) Ac anti- Fya, Fyb, Jka, Jkb, S, s Phénotypage ciblé du CGR 18

19 Anticorps naturels irréguliers Anti-M, anti-n, anti-p1, anti-lea Anti-H des sujets A1 et A1B IgM Optimum thermique à 4 C Ne pas respecter ces anticorps au moment de la transfusion de CGR Attention: Certains anti-lea sont actifs à 37 C et hémolysants 19

20 Auto-anticorps Réagissent à différentes températures Dirigés contre des antigènes publics (> 99 % des donneurs) Toutes les transfusions sont incompatibles N induisent jamais d accidents cardio-vasculaires ou rénaux gravissimes Transfuser? 20

21 Auto-anticorps Association auto-ac (chauds+++) + Allo-Ac : fréquente Difficile de détecter les allo-ac cachés par les auto-ac Avant toute transfusion: Vérifier l absence d allo-ac cachés par les auto-ac Comment? 21

22 Auto-anticorps Adsorption de l auto-ac Si auto-ac chaud de type IgG Sur des hématies autologues ou des hématies homologues Identifier l allo-ac dans l adsorbat Technique qui consomme beaucoup de temps, pratiquée dans des laboratoires de référence 22

23 Adsorption autologue ou homologue GR autologue ou homologue Sérum du patient Adsorbat Incubation + Centrifugation Ag public cible de l auto-ac Auto-Ac Allo-Ac 23

24 Auto-anticorps Traitement au Dithiothréitol (DTT) Si Auto-Ac de type IgM Identifier l allo-ac après traitement au DTT Phénotypage élargi du patient avant toute transfusion (Fya, Fyb, Jka, Jkb,S,s) Fournir des CGR compatibles 24

25 Anti-public Toutes les hématies tests sont agglutinées Témoin auto négatif 3 types Allo-Ac publics naturels réguliers - Anti-H :sujets Bombay Oh - Anti-Tja: sujets p Allo-Ac publics immuns -Anti-Vel -Anti-Cellano 25

26 Anti-public Confirmation: Panel de GR de phénotype rare Phénotypage pour l Ag correspondant: anti-sérums rares Génotypage Rares mais dangereux en transfusion Vérifier si Allo-Ac asscociés (adsorptions sélectives) Transfuser avec des CGR compatibles Don autologue Don familial Banque de sang de phénotype rare 26

27 Anti-public HTLA High Titer Low Avidity - Chido, Rodgers -Panagglutination en TCI - RAI négative en enzyme Anticorps sans signification transfusionnelle Faire TC en TCI: Si même intensité que RAI: Transfuser Faire TC en technique enzymatique 27

28 Auto-enzymes Panagglutination en technique enzymatique Temoin autologue positif en technique enzymatique Absence d agglutination en technique Coombs indirect Anticorps sans signification transfusionnelle CGR compatible en TCI 28

29 RAI négative 29

30 RAI négative Incompatibilité ABO ( si agglutination 4+) Mauvaise attribution du CGR : ABO incompatible Erreur de prélèvement : Vérifier le GS ABO de l échantillon du receveur Vérifier que l agglutination n est pas due au CGR 1/ donneurs de sang sains TCD positif Faire le TCD du CGR Si TCD (+), choisir un autre CGR 30

31 RAI négative Anticorps ABO naturels irréguliers Anti-A1 des sujets A2, A2B, Af, AfB Propriétés - Faible titre - Optimum thermique = +4 C - Difficultés de groupage - Sans signification clinique Ne pas respecter au moment de la transfusion de CGR 31

32 RAI négative Anticorps anti-privé Dirigés contre un Ag privé: rare +++ Agglutinent au plus une hématie test Transfusions inefficaces A respecter au moment de la transfusion de CGR Choisir un CGR compatible 32

33 Pour résumer 33

34 Démarche devant une EDC au laboratoire positive Demande de transfusion de CGR Choix de CGR ABO/Phénocompatible Test de compatibilité au laboratoire (-) (+) RAI Receveur Transfusion Est-ce que c est suffisant? Oui si RAI (-) TCD CGR (-) Vérifier GS ABO D et R Anti-A1 Ac anti-privé (+) Spécificité de l Ac? CAT 34

35 Démarche devant une RAI positive (1) Acs naturels irréguliers Acs immuns Auto-Acs IgM +++ MNS (anti-m, anti-n) P (anti-p1) Lewis (anti-lea) ABO (Anti-A 1, Anti-H des sujets A 1 et A 1 B) Sans incidence transfusionnelle sauf certains anticorps hémolysants (anti-lea) IgG +++ Grossesse,transfusion Anti-D, anti-k, anti- Jka! Hémolyse post-transfusionnelle IgG et/ou IgM Pas d accidents graves Si absence d Allo-Ac Vérifier l absence d Allo-Ac Transfuser en incompatible Ne pas transfuser CGR incompatibles Transfuser en incompatible 35

36 Démarche devant une RAI positive (2) Anti-public HTLA Sans incidence transfusionnelle Naturels réguliers (anti-tja, anti-h des sujets Bombay) Immuns (anti-vell, anti- Cellano Hémolyse post-transfusionnelle Vérifier l absence d autres Allo- Ac Transfuser en incompatible Ne pas transfuser CGR incompatibles 36

37 Cas pratique 37

38 Cas pratique Y M, 17 ans, β-thalassémique Demande de 2 CGR GS: O+ Phénotype RH KEL: D+C+c+E-e+K- 2 CGR: O+/ D+C-c+E-e+K- EDC en gel Liss : incompatibles (3+) RAI du receveur: Panagglutination (Liss et enzyme) 38

39 Cas pratique TA: positif (Liss et enzyme) Auto-Ac: ne sont pas responsables d accidents transfusionnels graves Transfuser? Vérifier l absence d Allo-Ac RAI après adsorptions autologues: Anti-Jka (1+) 39

40 Cas pratique Comment faire l EDC? Sérum natif? EDC avec adsorbat sur 2 CGR 2 CGR compatibles Transfuser? Phénotypage Jka: 1 CGR Jka (-), 1 CGR Jka (+) Un auto-ac peut cacher un allo-ac Attention à l effet dose 40

41 Conclusion L EDC au laboratoire Obligatoire avant toute transfusion de CGR Met en évidence une incompatibilité entre les Acs du receveur et les Ag du donneur Limites Ne décèle pas les anticorps de faible réactivité si les GR du donneur sont hétérozygotes Ne remplace pas la RAI mais la complète 41

42 Conclusion L EDC au laboratoire ne dispense pas du contrôle ultime au lit du malade et vice versa 42

43 DES QUESTIONS? MERCI POUR VOTRE ATTENTION! 43

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance SANG et TRANSFUSION Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance Plan du cours Les groupes sanguins érythrocytaires Les examens immunohématologiques TRANSFUSION

Plus en détail

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS RAPPEL SUR LE SANG COMPOSITION éléments figurés plasma FONCTIONS transport régulation protection SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIGENES provoquent la formation d anticorps ANTICORPS

Plus en détail

Test ultime au lit du malade

Test ultime au lit du malade Test de compatibilité au laboratoire Test ultime au lit du malade AHU Houda Romdhane CRTS Sousse Interprétation et validation des tests immunohématologiques 20 Octobre 2016 Tabarka Introduction La sécurité

Plus en détail

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS)

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Transfusion recommandations Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Détermination groupe sanguin ABO Principe du groupage repose sur 2 épreuves : Globulaire qui détermine

Plus en détail

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN INTRODUCTION Détermination du groupe sanguin ABO-Rh : examen essentiel à la sécurité transfusionnelle La réalisation exige le respect de

Plus en détail

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est Les Groupes Sanguins Érythrocytaires Dr. Jean-Pierre RAIDOT EFS Grand-Est Mars 2017 Rappels immunologiques 1. «L identité biologique du SOI» : Composé de molécules spécifiques Génétiquement déterminées

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Janvier 2015 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Septembre 2013 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING SYSTEME ABO Dr Marie-José STELLING LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test( érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Spécificité des anticorps

Plus en détail

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 I - GENERALITES Le Groupe Sanguin et la Recherche d Anticorps

Plus en détail

TRANSFUSION. Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie

TRANSFUSION. Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie TRANSFUSION Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie 1900 Landsteiner découvre le 1er système des groupes sanguins : le système ABO 1940

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

Lymphocyte. Lymphocyte Activé

Lymphocyte. Lymphocyte Activé La réponse immunitaire humorale Substance étrangère La phagocytose Certains fragments, appelés ANTIGENES, sont sont présentés à la la surface membranaire du du macrophage Cellule présentatrice de l AG

Plus en détail

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 LORRAINE-CHAMPAGNE HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 Dr Christine André-Botté 13 octobre 2015 ES LBM EFS Groupe sanguin et RAI pour transfuser suivre une grossesse (pour

Plus en détail

Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire

Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire Dr Giorgia Canellini, Responsable laboratoire UMTCHUV/SRTS VD Journée de formation romande_srts NJ_ octobre 2014 But du document

Plus en détail

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004 Hémovigilance Q. Verwacht Ph. Baele Avril 2004 HEMOVIGILANCE Système de surveillance et d alerte depuis la collecte du sang jusqu au suivi du patient transfusé MISSIONS Collecter les effets inattendus

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr Marie DAUTEL Hématologie biologique Laboratoire du CH de Cholet ACNBH Agrément FMC N 100 168 41 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Toulouse, 24-28 septembre 2012 DECLARATION D INTERET

Plus en détail

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS LES GROUPES SANGUINS Le sang est considéré comme étant un tissu liquide qui a une composition cellulaire identique d un individu à un autre, pour laquelle existe une variabilité des divers éléments du

Plus en détail

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Pr M. Ramaoun Service d hématologie / CTS CHU Béni Méssous

Plus en détail

Les groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

Module transfusion cours IFSI. Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon

Module transfusion cours IFSI. Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon Module transfusion cours IFSI Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon Plan des cours 1 Collecte( à titre informatif) 2 groupe ABO, technique 3 Les différents PSL,alternative à la transfusion 4 Contrôle

Plus en détail

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE ONNE PRATIQUE Transfusions de globules rouges homologues : produits indications, alternatives Produits et examens immuno-hématologiques Novembre 2014 TRANSFORMATIONS APPLICALES

Plus en détail

Point sur les pratiques en immuno-hématologie

Point sur les pratiques en immuno-hématologie Point sur les pratiques en immuno-hématologie Claire Krausé Etablissement Français du Sang 5 ème journée de TRANSFUSION PRATIQUE SFVTT - Institut Mutualiste Montsouris - 06 Octobre 2011 Réglementaire et

Plus en détail

ScanGel NEUTRAL Cartes Cartes

ScanGel NEUTRAL Cartes Cartes ScanGel NEUTRAL 86429 48 Cartes 86430 1080 Cartes GEL NEUTRE Epreuve sérique ABO, recherche d anticorps irréguliers, compatibilité IVD Tous les produits fabriqués et commercialisés par la société Bio-Rad

Plus en détail

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion TRANSFUSION IFSI SETE Promotion 2011-2014 Un peu d histoire d : 1492 : le pape Innocent VIII subit le premier traitement de cellules vivantes en buvant le sang de trois garçons de dix ans trois fois par

Plus en détail

SECURITE TRA NSFUSION NELLE :

SECURITE TRA NSFUSION NELLE : SECURITE TRA NSFUSION NELLE : PLACE DE L'IMMU NO- HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE (IHE) I/ IHE et sécurité transfusionnelle La chaîne transfusionnelle Les différents produits sanguins labiles (PSL) et leurs

Plus en détail

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions.

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions. DU Cas Concret Cas Clinique n 1 Dr Anne Mercadier EFS Ile de France 1 2 Cas 1 - Description Patient sexe féminin né en 1949 Antécédents : 3 grossesses, sans antécédent transfusionnel connu. Hospitalisée

Plus en détail

chez la femme enceinte

chez la femme enceinte Diagnostic et suivi des alloimmunisations anti-érythrocytaires chez la femme enceinte Dr Agnès Mailloux UF de biologie du CNRHP Centre National de Référence en Hémobiologie Périnatale Pôle de Biologie

Plus en détail

Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie. Neuchâtel

Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie. Neuchâtel Quelques cas de résultats discordants provenant d un service de support clients en immuno-hématologie 1 Neuchâtel 04.11.2016 Support produits Il faut: 2 Support produits Il faut Des produits 3 Support

Plus en détail

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins Les groupes sanguins Rappels immunologiques Les systèmes de groupes sanguins Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l

Plus en détail

Anticorps complets (surtout( IgM) Anticorps froids (surtout IgM) Anticorps incomplets (IgG) Anticorps chauds (surtout IgG) cliniquement importants ) Agglutination artificielle 3 à l'aide de LISS (Low

Plus en détail

LES GROUPES SANGUINS

LES GROUPES SANGUINS LES GROUPES SANGUINS GENERALITES 1/ ANTIGENE (Ag) : Substance de nature chimique diverse (protéique, lipidique, glucidique ou mixte) capable d induire une réponse immunitaire et de réagir spécifiquement

Plus en détail

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Allogreffes de CSH et transfusion Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Recommandations HAS novembre 2014 PSL irradiés: à partir de 7 jours avant un prélèvement de cellules souches hématopoïétiques. Si greffe:

Plus en détail

ARRETE du. fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire

ARRETE du. fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la santé et des sports NOR : ARRETE du fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d immuno-hématologie érythrocytaire La ministre de la santé

Plus en détail

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins Chap.4 LES GROUPES SANGUINS O B B O A A AB A B AB O O A A O AB AB Qu est-ce qu un groupe sanguin? Milieu extracellulaire Bi-couche de phospholipides membranaires Existence d antigènes membranaires érythrocytaires!

Plus en détail

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion Les Groupes Erytrocytaires La transfusion IFSI La croix rouge Mai 2011 Dr karim Boudjedir INTRODUCTION Qu est qu un groupe sanguin? Qu est qu un groupe érythrocytaire? Combien sont-ils actuellement? Qu

Plus en détail

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 CRÉATION REDACTION NOM FONCTION DATE Dr Monique Correspondante 2 avril 2005 MAIGNAN d Hémovigilance du CHU de Dr Marie-Pierre PUJOL Toulouse Correspondante d Hémovigilance du

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE

LA TRANSFUSION SANGUINE LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Adeline Canavelli IFSI PREFMS EFS Pyrénées-Méditerranée 06 Avril 2016 PLAN GÉNÉRAL Les groupes sanguins Les analyses effectuées au laboratoire Les produits sanguins labiles et

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires

Les groupes sanguins érythrocytaires Les groupes sanguins érythrocytaires Nota bene : GR=Globules Rouges= érythrocytes. Ac = Anticorps et Ag=antigènes RAI= Recherche d Anticorps Irréguliers. Antithétique : si y en a pas un, y a forcément

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit le questionnaire

Plus en détail

L Accréditation en Immuno-Hématologie. Nouvelles exigences réglementaires et expérience du CNRHP

L Accréditation en Immuno-Hématologie. Nouvelles exigences réglementaires et expérience du CNRHP L Accréditation en Immuno-Hématologie Nouvelles exigences réglementaires et expérience du CNRHP Dr Agnès Mailloux, Responsable médical - UF de biologie du CNRHP Centre National de Référence en Hémobiologie

Plus en détail

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 1 RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 2011-2014 2 MISE EN SITUATION Vous êtes IDE dans un service de soins intensifs de cardiologie.

Plus en détail

ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire

ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire Hémovigilance Régionale NANCY Christine André-Botté EFS LC 18 décembre 2008 ALLOIMMUNISATION Alloimmunisation : Immunisation vis-à-vis d un antigène absent de l individu

Plus en détail

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Acte transfusionnel Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Textes réglementaires Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS n 03/582 du 15 décembre 2003 relative

Plus en détail

SPECIFICITES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES ET STRATEGIE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE DREPANOCYTAIRE EN MARTINIQUE

SPECIFICITES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES ET STRATEGIE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE DREPANOCYTAIRE EN MARTINIQUE 3ièmes Journées de la Drépanocytose en Martinique 18-21 février 2013 SPECIFICITES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES ET STRATEGIE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE DREPANOCYTAIRE EN MARTINIQUE Karim OULD AMAR, Etablissement

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Hamdi BOUBAKER Généralités C est un traitement qui consiste à injecter le sang ou plutôt l un de ses constituants provenant de sujets sains appelés Donneurs à des malades qui

Plus en détail

Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps

Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps antigène : substance capable de provoquer une réponse immunitaire anticorps : globuline plasmatique qui réagit spécifiquement avec un antigène Les groupes

Plus en détail

Hétérogénéïté génétique des groupes sanguins au Mali : impact transfusionnel

Hétérogénéïté génétique des groupes sanguins au Mali : impact transfusionnel Hétérogénéïté génétique des groupes sanguins au Mali : impact transfusionnel BA A 1 Beley S 2 Bagayoko S 1 Silvy M 2 Bailly P 2 Chiaroni J 2 1. Centre National de Transfusion Sanguine, Bamako 2. Laboratoire

Plus en détail

Situations cliniques. Perspectives. Mise en adéquation. Moyens

Situations cliniques. Perspectives. Mise en adéquation. Moyens SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE Perspectives Situations cliniques Mise en adéquation Moyens EPIDEMIOLOGIE Risque de décès * EIR de grade 3 * ou morbidité majeure * France 4 Rapport Hémovigilance 2012 1,6 **

Plus en détail

Les différents produits sanguins et leurs principales indications

Les différents produits sanguins et leurs principales indications Les différents produits sanguins et leurs principales indications Dr Frédéric JOYE Comité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance (CSTH) Produits Sanguins thérapeutiques Produits sanguins thérapeutiques

Plus en détail

TP 15 Techniques d agglutination

TP 15 Techniques d agglutination TP 15 Techniques d agglutination Exemples étudiés : Sérodiagnostic de la syphilis, groupage sanguin. Les objectifs de cette séance : Réaliser les différentes techniques d agglutination Comprendre les différentes

Plus en détail

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois REHAL, Actualités et Perspectives, Xème journée 22 novembre 2012 Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois Dr Sophie PUJOL, Dr Isabelle ROGER Unité de

Plus en détail

L acte transfusionnel

L acte transfusionnel L acte transfusionnel Françoise VALLA IDE E.I.H.H. CH Valence 2 ème journée régionale d Hémovigilance Lyon, le 19 Juin 2014 1 Objectifs pédagogiques Sécuriser l acte transfusionnel. Respecter les étapes

Plus en détail

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE Sommaire Rappels des bonnes pratiques de la transfusion Définitions/Objectif Points clefs SAFETY TEST ABO Présentation du dispositif Technique d agglutination

Plus en détail

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM LE TEST ULTIME REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM Pré test : QUELQUES ERREURS Comptez les 4 erreurs 3 erreurs LE TEST ULTIME RAPPELS: REGLEMENTATION REALISATION REGLEMENTATION 1er texte: 15 Décembre

Plus en détail

FORMATION CONTINUE TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE

FORMATION CONTINUE TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE FORMATION CONTINUE TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE Réunion du 21 octobre 2004 Site de Médipole Dr Marc MENU Médecin Biologiste Directeur scientifique Diamed France Institut Jacques BOY A. INDICATIONS Les

Plus en détail

L immuno-hématologie des receveurs de sang : quels tests utiles?

L immuno-hématologie des receveurs de sang : quels tests utiles? Revue Hématologie 2008 ; 14 (2) : 143-50 L immuno-hématologie des receveurs de sang : quels tests utiles? Immunohaematology for transfusion recipients: which useful tests? Copyright 2017 John Libbey Eurotext.

Plus en détail

Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique

Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique Dr Anne Cortey, pédiatre, responsable UF clinique du CNRHP Dr Agnès Mailloux, biologiste, responsable UF de biologie

Plus en détail

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier)

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier) IMMUNOLOGIE Exercice 1 On caractérise le système O par la présence ou l absence d à la surface des hématies. Dans le plasma, on note la présence ou l absence d.. Compléter le tableau suivant : A B O Exercice

Plus en détail

Kit de Groupage sanguin

Kit de Groupage sanguin Présentation Kit de Groupage sanguin 13352-13353 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr ÉQUIPEMENT PÉDAGOGIQUE SCIENTIFIQUE DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél.

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires

Les groupes sanguins érythrocytaires Les groupes sanguins érythrocytaires Applications en transfusion sanguine (Veronique.david@efs.sante.fr) Un constat a été fait sur la formation que l on a au cours de nos études en matière de transfusion

Plus en détail

les groupes sanguins érythrocytaires applications en transfusion sanguine

les groupes sanguins érythrocytaires applications en transfusion sanguine Tissu sanguin et système immunitaire Les groupes sanguins érythrocytaires 20/10/2014 LANDRIOT Fanny L2 CR : Julie Chapon TSSI Pr Jacques Chiaroni 16 pages les groupes sanguins érythrocytaires applications

Plus en détail

Thèse présentée et soutenue publiquement le.. Faculté de Médecine de Pharmacie et D Odonto-Stomatologie Par Traoré Oumou

Thèse présentée et soutenue publiquement le.. Faculté de Médecine de Pharmacie et D Odonto-Stomatologie Par Traoré Oumou R é p u b l i q u e d u M a l i U n P e u p l e - U n B u t - U n e F o i M I N I S T È R E D E l É D U C A T I O N N A T I O N A L E U N I V E R S I T É D E B A M A K O Faculté de Médecine de Pharmacie

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires Applications en transfusion sanguin

Les groupes sanguins érythrocytaires Applications en transfusion sanguin Le 2 Novembre 2015 FRANCONE Lise L2 CR : PAYRASTRE Clémentine TSSI Pr J. CHIARONI 20 Pages Les groupes sanguins érythrocytaires Applications en transfusion sanguin Plan A. Les groupes sanguins érythrocytaires

Plus en détail

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Transfusion sanguine en pédiatrie Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Pourquoi? Quand? o Chirurgies à risque, Estimation des pertes, seuils transfusionnels, degré d urgence Combien? o Quantification

Plus en détail

ScanGel ABO Complete/RH/K Duo x 24 cartes x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo

ScanGel ABO Complete/RH/K Duo x 24 cartes x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo ScanGel ABO Complete/RH/K Duo 86719 2 x 24 cartes 86709 2 x 144 cartes Cartes ScanGel ABO Complete/RH1 Duo et ScanGel Monoclonal RH/K Phenotypes Duo GELS FORMULES AVEC DES REACTIFS MONOCLONAUX D ORIGINE

Plus en détail

Un lundi matin au laboratoire d Immunohématologie de l EFS :

Un lundi matin au laboratoire d Immunohématologie de l EFS : Défaillances en chaîne ayant conduit à la transfusion de deux concentrés globulaires incompatibles Dr Dominique Cottier Dr MF Leconte des Floris EFS BFC - Novembre 2015 Un lundi matin au laboratoire d

Plus en détail

Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS

Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS Dr Ve ronique Piroux, biologiste Etablissement Franc ais du Sang ALCA Site de

Plus en détail

Arrêté du 26 avril 2002 modifiant l'arrêté du 26 novembre 1999 relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale

Arrêté du 26 avril 2002 modifiant l'arrêté du 26 novembre 1999 relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale Arrêté du 26 avril 2002 modifiant l'arrêté du 26 novembre 1999 relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale Le ministre délégué à la santé, Vu le code de la santé publique, et notamment

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE MAR/LAB/IHE/MQ/001 Version 4 Page 1 sur 15 MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE Laboratoire d'immuno Hématologie Erythrocytaire Établissement Français du Sang Rue du

Plus en détail

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Type and Screen Test de compatibilité (plasma du receveur

Plus en détail

Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né

Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né né Dr Marie-José STELLING Musée des grenouilles à Estavayer-le-Lac Anémie hémolytique du nouveau-né né Trois conditions doivent être réunies: présence d un

Plus en détail

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900.

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900. 04.01.00. GROUPES SANGUINS Dr Deschamps 1 ) DEFINITION : a) Groupe : Ensemble d individus qui ont un caractère en commun et se distinguent ainsi des autres. b) Sanguin : Concerne une cellule ou une molécule

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang SANG et TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang Les produits sanguins labiles Les concentrés de globules rouges (CGR) Les concentrés de plaquettes (CPA, CPS) Les plasmas frais congelés

Plus en détail

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules TP2 La spécificité des anticorps Les anticorps sont des protéines sériques (= du sérum) de la famille des immunoglobulines. En présence d'un antigène (molécule reconnue comme non soi par l'organisme),

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins 21/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG J. Chiaroni 14 pages Plan Les groupes sanguins A. Les groupes sanguins érythrocytaires I. Définition de la notion de groupes sanguins II. Pourquoi en tenir compte en

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LBM

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LBM MANUEL DE PRELEVEMENT DU LBM LORRAINE- CHAMPAGNE-ARDENNE DE L EFS GRAND EST Date : 09/05/2017 Rédacteur Vérificateur Approbateur Hugues FOUANI Marie-helene SUMYUEN (03/05/2017) Benedicte BASCH (09/05/2017)

Plus en détail

J.O n 104 du 4 mai 2002 page Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi et de la solidarité Santé

J.O n 104 du 4 mai 2002 page Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi et de la solidarité Santé J.O n 104 du 4 mai 2002 page 8375 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi et de la solidarité Santé Arrêté du 26 avril 2002 modifiant l'arrêté du 26 novembre 1999 relatif à

Plus en détail

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00 Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion Semaine : n 7 (du 19/10/15 au 23/10/15) Date : 21/10/2015 Heure : de 9h00 à 10h00 Professeur : Pr. Tagzirt Binôme : n

Plus en détail

ANALYSES DE MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE PATIENT

ANALYSES DE MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE PATIENT ANALYSES DE MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE CHEZ LE PATIENT Recommandations de l ASMT et de T-CH CRS à l attention du personnel de laboratoire et des établissements de soin sur les analyses immuno-hématologiques

Plus en détail

Année DF, NSE, CP, FR, GD

Année DF, NSE, CP, FR, GD Année 2010-2011 DF, NSE, CP, FR, GD Où sont localisés les antigènes du système ABO? Que définissent-ils dans le système ABO? Les antigènes du système ABO : Détectés au niveau de la membrane cellulaire

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE

MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE MANUEL DE PRELEVEMENT DU LABORATOIRE D IMMUNO-HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE Laboratoire D'Immuno Hématologie Erythrocytaire Laboratoire d'immuno Hématologie Erythrocytaire Établissement Français du Sang Rue

Plus en détail

Introduction à la transfusion

Introduction à la transfusion Introduction à la transfusion 1 Que savez-vous de la transfusion? 1- Les produits 2- Les consignes de sécurité 3- Les responsabilités 2 Le plus important Le bon produit Ordonnance Réception du colis Au

Plus en détail

Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle. Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec

Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle. Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec Conflit d intérêt Aucun Un peu de notion de base Anticorps importants en

Plus en détail

Chromosome 6: Région HLA

Chromosome 6: Région HLA Transplantation rénale Bilan d Histocompatibilité C Suberbielle Boissel Laboratoire Régional d Histocompatibilité PARIS Chromosome 6: Région HLA DP DQ DR 21oh C4 Bf C2 hsp TNF B C A HLA Classe II 32 gènes

Plus en détail

Liste des codes produit d'immunohématologie

Liste des codes produit d'immunohématologie Liste des codes produit d'immunohématologie Canada N de pub. : J55734 Révision : 2014-08-27 Le tableau ci-dessous répertorie les réactifs et consommables utilisés en immuno-hématologie et référencés au

Plus en détail

Questions réponses sur la pratique transfusionnelle

Questions réponses sur la pratique transfusionnelle Questions réponses sur la pratique transfusionnelle 4 ème journée de transfusion pratique de la SFVTT Jeudi 15 Octobre 2009 Institut Montsouris CA de la SFVTT 1 GROUPAGE SANGUIN En urgence, puis-je prélever

Plus en détail

ScanGel Anti-IgG Cartes Cartes

ScanGel Anti-IgG Cartes Cartes ScanGel Anti-IgG 86437 48 Cartes 86438 1080 Cartes GEL FORMULE AVEC UNE ANTIGLOBULINE ANTI-IgG POLYCLONALE Recherche d Ac irréguliers, compatibilité, phénotypage érythrocytaire IVD Tous les produits fabriqués

Plus en détail

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N du 15 DEC 2003 relative à la réalisation r l acte transfusionnel

Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N du 15 DEC 2003 relative à la réalisation r l acte transfusionnel ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N de l acte Dr. Anne MERCADIER Site de la Pitié-Salpétrière 2013 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière

Plus en détail

GROUPES SANGUINS RARES ET PARTICULARITÉS DES IMMUNISATIONS "ANTI-PUBLIC" Thierry Peyrard

GROUPES SANGUINS RARES ET PARTICULARITÉS DES IMMUNISATIONS ANTI-PUBLIC Thierry Peyrard GROUPES SANGUINS RARES ET PARTICULARITÉS DES IMMUNISATIONS "ANTI-PUBLIC" Thierry Peyrard Responsable du Centre National de Référence pour les Groupes Sanguins Institut National de la Transfusion Sanguine

Plus en détail

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le 8 octobre 1990 Le Ministre de la Santé publique et

Plus en détail

Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation

Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation A.Baret, AL.Botte, M.Kroll, V.Cerciat, S.Robert, C.Berthomé, Dr. A.Quinart, Dr.Neau-Cransac, Pr.Midy, Pr.Saric, Pr.Starzk

Plus en détail

les malades transfusés? 7. Quelles sont les conditions de validité d une carte de groupe sanguin?

les malades transfusés? 7. Quelles sont les conditions de validité d une carte de groupe sanguin? 1. Citer la fonction essentielle des globules rouges 2. Citer la fonction essentielle des plaquettes 3. Chez l homme, le taux d hémoglobine normal est situé entre g/dl et 4. Chez la femme, le taux d hémoglobine

Plus en détail

TP 14 Techniques d immunofluorescence.

TP 14 Techniques d immunofluorescence. TP 14 Techniques d immunofluorescence. Dépistage immunologique de la toxoplasmose par IFI Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique IFI. Manipuler un microscope à épifluorescence. Apprendre

Plus en détail

Transfusion en néonatalogie

Transfusion en néonatalogie Transfusion en néonatalogie Dr Dominique MATHIEU-DAUDÉ Établissement Français du Sang Pyrénées-Méditerranée 1 Particularité du nouveau-né (< 3 mois) Groupage sanguin ABO Rh-D (provisoire). uniquement épreuve

Plus en détail

HEMATOLOGIE. Principes de base des examens indispensables à la transfusion. DU M Pellerin F Babou D Risserjanvier 1

HEMATOLOGIE. Principes de base des examens indispensables à la transfusion. DU M Pellerin F Babou D Risserjanvier 1 REGLES EN IMMUNO HEMATOLOGIE Principes de base des examens indispensables à la transfusion 1 Rappels Antigène iè (Ag) : Substance capable d induire d i la formation d anticorps et de se combiner spécifiquement

Plus en détail

Détermination des particularités phénotypiques érythrocytaires des donneurs de sang du groupe O de Tlemcen

Détermination des particularités phénotypiques érythrocytaires des donneurs de sang du groupe O de Tlemcen الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABO U BEKR BELK AÎD FACULTE DE M

Plus en détail