Les DDL. Les Attestations. (Diligences Directement Liées) Grenoble jeudi 4 juin 2009 Valence mardi 9 juin 2009 Gap vendredi 10 juin 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les DDL. Les Attestations. (Diligences Directement Liées) Grenoble jeudi 4 juin 2009 Valence mardi 9 juin 2009 Gap vendredi 10 juin 2009"

Transcription

1 Les DDL (Diligences Directement Liées) Les Attestations animation : Marc FERAUD Commissaire aux Comptes à Aix en Provence Conception et Organisation : Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Grenoble Grenoble jeudi 4 juin 2009 Valence mardi 9 juin 2009 Gap vendredi 10 juin

2 Sommaire Le contexte juridique des prestations spécifiques du commissaire aux comptes diapos 3 à 7 Les attestations diapos 8 à 33 Annexes : Texte de la norme 2

3 Contexte Juridique des prestations spécifiques du CAC L Code de Commerce : Il est interdit au CAC de fournir tout conseil ou prestation de service n entrant pas dans les diligences directement liées à la mission du Commissaire Aux Comptes (DDL) telles qu elles sont définies dans les normes d exercice professionnel (NEP) : à l entité, aux personnes qui la contrôlent, aux personnes qu elle contrôle. 3

4 Contexte Juridique des prestations spécifiques du CAC En plus des prestations prévues par les textes légaux et réglementaires des PRESTATIONS SPECIFIQUES demandées par l entité sont possibles Ces prestations sont strictement encadrées par nos NEP DDL 4

5 Des prestations spécifiques sont possibles Intervention prévue par les textes légaux et réglementaires Demande de l entité? Existe-t-il une DDL? Oui Examen de la demande Non Acceptation Refus 5

6 7 normes homologuées DDL NEP 9010 «Audit» NEP 9020 «Examen limité» NEP 9030 «Attestations» (arrêté 20/03/2008) NEP «Procédures convenues» NEP «Consultations» NEP «Diligences d acquisition» NEP «Diligences de cession» 6

7 Examen de la demande de l entité Conditions communes à toutes les DDL L intervention demandée respecte les conditions requises par la norme Les conditions de l intervention et l utilisation prévue des rapports sont compatibles avec le Code de Déontologie Attention! le CAC peut toujours refuser l intervention 7

8 Les demandes de l entité Une forte demande d attestations de la part des dirigeants et des tiers Les dirigeants sont souvent saisis de demandes en provenance de tiers qui leur réclament des informations issues de leurs livres Une extrême variété des informations dont la validation est demandée au commissaire aux comptes Le tiers demande une information «certifiée», «attestée» ou «visée» Pour répondre à la demande formulée par un tiers, le dirigeant se tourne souvent vers le commissaire aux comptes 8

9 Rappel Les attestations que le commissaire aux comptes doit établir quand l'intervention est expressément prévue par les textes n'entrent pas dans le champ d'application de la NEP Exemple : attestation du bénéfice net et des capitaux propres pour la participation des salariés. 9

10 Conditions relatives aux informations à attester Elles sont établies d'abord par la direction Elles figurent sur un document 10

11 Conditions relatives aux informations à attester Les informations attestées doivent avoir un lien avec : la comptabilité les données sous tendant la comptabilité Les informations attestées peuvent être : des données chiffrées des informations qualitatives des procédures de contrôle interne 11

12 Si les informations à attester sont relatives à des prévisions, le Commissaire aux Comptes ne peut se prononcer sur les possibilités de leur réalisation. 12

13 Conditions relatives au document Le document sur lequel porte l'attestation comporte : Les informations objet de l'attestation Le nom et la signature du dirigeant qui a produit l'information La date d'établissement du document 13

14 Respect des règles de déontologie Rappel des dispositions du code de déontologie : Principes fondamentaux de comportement (art 3 à 9) Situations interdites (art 10) Il lui est interdit de procéder à la représentation de l'entité et de ses dirigeants devant toute juridiction ou toute mission d'expertise dans un contentieux dans lequel l'entité ou ses dirigeants seraient impliqués. 14

15 Au terme de l'analyse de la demande, le commissaire aux comptes peut toujours refuser la mission 15

16 Lettre de mission Nouvelle lettre ou lettre de mission complémentaire si l'intervention n'a pas été prévue dans la lettre initiale Extrait de la NEP 210 relative à la lettre de mission "Le commissaire aux comptes détermine si les circonstances exigent sa révision, notamment lors de ( ) la survenance d'une demande de l'entité nécessitant des diligences supplémentaires du commissaire aux comptes." "Les éléments révisés sont, soit intégrés dans une nouvelle lettre de mission qui se substitue à la précédente, soit consignés dans une lettre complémentaire." 16

17 Travaux du Commissaire aux Comptes Des travaux dans le cadre de la certification et/ou des travaux complémentaires 17

18 Travaux du Commissaire aux Comptes Ces travaux ne sont pas une certification Vérification de la concordance ou de la cohérence de l'information donnée avec la comptabilité ou avec des documents internes. Vérification de la conformité des informations. Appréciation de la sincérité des informations. 18

19 Utilisation classique des techniques de contrôle NEP 500 caractère probant des "éléments collectés" 19

20 Esprit critique Jugement professionnel pour obtenir des éléments suffisants et appropriés 20

21 Déclaration de la direction NEP 580 Le commissaire aux comptes peut estimer nécessaire l'obtention d'une déclaration écrite 21

22 Documentation des travaux Démarche suivie Description des travaux mis en œuvre Résultats des travaux et conclusion 22

23 Forme de l'attestation délivrée Sur papier à entête de l entité Attestation du commissaire aux comptes : Document daté et signé auquel est joint le document établi par la direction Document établi par la direction de l'entité qui comprend les informations objet de l'attestation Sur papier à entête du CAC 23

24 Forme de l'attestation délivrée L'attestation comporte : Un titre L'identité du destinataire de l'attestation au sein de l'entité Le rappel de la qualité de commissaire aux comptes de l'entité L'identification de l'entité La nature et l'étendue des travaux mis en œuvre Toutes remarques utiles permettant au destinataire final de mesurer la portée et les limites de l'attestation délivrée Une conclusion adaptée aux travaux effectués et au niveau d'assurance obtenu La date L'identification et la signature du commissaire aux comptes 24

25 Formulations de la conclusion Conclusion adaptée aux travaux effectués et au niveau d'assurance obtenu C'est n'est pas un audit Il ne s'agit pas d'une "assurance raisonnable" Ne jamais utiliser le verbe "certifier" Ce n'est pas un examen limité Il ne s'agit pas d'une "assurance modérée" 25

26 Formulations de la conclusion Le commissaire aux comptes délivre l'attestation demandée si, à l'issue de ses travaux, il estime que les éléments du document soumis à sa vérification par l'entité sont correctement établis Le commissaire aux comptes délivre une attestation avec observation(s) sur les informations données par l'entité S'il considère que les éléments du document ne sont pas correctement établis (et que la direction n'a pas procédé aux rectifications demandées) S'il n'a pas pu effectuer les contrôles estimés nécessaires 26

27 Formulations de la conclusion Exemples de formulations "négatives" de la conclusion "Nous n'avons pas d'observation à formuler sur : ou ou ou la concordance la cohérence la conformité la présentation des informations données concernant " 27

28 Formulations de la conclusion Attestation avec observation(s) 1er cas : simple observation "Sur la base des travaux réalisés, les indicateurs ainsi déterminés appellent de notre part les observations suivantes : les délais de paiement déclarés n ont pas été établis selon la méthode de calcul détaillée dans le document joint." Exemple donné par la CNCC pour l'attestation concernant les délais et retards de paiement dans la filière automobile. CNCC du 11/04/

29 Formulations de la conclusion Attestation avec observation(s) 2ème cas : l'observation a pour conséquence un refus d'attestation "Sur la base des travaux réalisés, les indicateurs ainsi déterminés appellent de notre part les observations suivantes : L'entité n'a pas mentionné dans le document joint les méthodes de calcul utilisés pour établir les indicateurs de performance. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure d'attester les indicateurs ainsi déterminés." Exemple donné par la CNCC pour l'attestation concernant les délais et retards de paiement dans la filière automobile. CNCC du 11/04/

30 Communication de l attestation À la direction de l entité uniquement Secret professionnel 30

31 Co-commissariat aux comptes Lorsque l entité a désigné plusieurs commissaires aux comptes, l attestation est signée par chaque commissaire aux comptes dès lors qu elle porte sur des informations financières de l entité établies conformément aux référentiels comptables appliqués pour répondre à ses obligations légales ou règlementaires française d établissement des comptes et que ces informations : Ont été arrêtées par l organe compétent Ou sont destinées à être communiquées au public. Dans les autres cas, l attestation peut être signée par l un des commissaires aux comptes 31

32 Co-commissariat aux comptes Le commissaire aux comptes qui établit seul l attestation : informe préalablement les autres commissaires aux comptes de la nature et de l objet de l attestation, leur communique une copie de son attestation. 32

33 Conclusion Des missions nouvelles bien encadrées Merci de votre attention 33

Les attestations du commissaire aux comptes

Les attestations du commissaire aux comptes Les attestations du commissaire aux comptes Atelier n 24 Isabelle Tracq-Sengeissen, Olivier Boucherie Universités d été 2012 Préambule Nombreuses demandes de l entité «d attester», de «viser», de «certifier

Plus en détail

Le point sur... Carrefour Réflexions. n 70. Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes. L essentiel << Juin 2008

Le point sur... Carrefour Réflexions. n 70. Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes. L essentiel << Juin 2008 Carrefour Réflexions Juin 2008 n 70 Le point sur... Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes L essentiel

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE APPLICABLE AUX ATTESTATIONS PARTICULIÈRES DELIVRÉES PAR LE PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE À LA DEMANDE DE L ENTITÉ

NORME PROFESSIONNELLE APPLICABLE AUX ATTESTATIONS PARTICULIÈRES DELIVRÉES PAR LE PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE À LA DEMANDE DE L ENTITÉ NORME PROFESSIONNELLE APPLICABLE AUX ATTESTATIONS PARTICULIÈRES DELIVRÉES PAR LE PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE À LA DEMANDE DE L ENTITÉ (NP 3100) (Norme agréée par arrêté ministériel du 20 juin

Plus en détail

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57 Annexes Rapport annuel H3C 2008 Annexes FONCTIONNEMENT DU HAUT CONSEIL Pas d annexe ACTIVITÉ NORMATIVE Annexe 2.1. Liste des normes d exercice professionnel au 31 janvier 2009...p. 55 Normes homologuées

Plus en détail

Les Diligences Directement Liées à la mission du commissaire aux comptes

Les Diligences Directement Liées à la mission du commissaire aux comptes DOSSIER TECHNIQUE Les Diligences Directement Liées à la mission du commissaire aux comptes Guide pratique Copyright ecf Copyright ecf 2 Les Diligences directement liées DDL Juin 2009 En conformité avec

Plus en détail

L A D A P T A B I L I T É E S T U N P R I N C I P E, L U T I L I T É U N E E X I G E N C E.

L A D A P T A B I L I T É E S T U N P R I N C I P E, L U T I L I T É U N E E X I G E N C E. L A D A P T A B I L I T É E S T U N P R I N C I P E, L U T I L I T É U N E E X I G E N C E. 1 Le commissaire aux comptes et les attestations Présentation de la note d information n XVI de la CNCC SMMAIRE

Plus en détail

Evaluation des risques et procédures d audit en découlant

Evaluation des risques et procédures d audit en découlant Evaluation des risques et procédures d audit en découlant 1 Présentation des NEP 315, 320, 330, 500 et 501 2 Présentation NEP 315, 320, 330, 500 et 501 Les NEP 315, 320, 330, 500 et 501 ont fait l objet

Plus en détail

COMMUNIQUE CNCC. Micro-entreprises Dérogation relative à l annexe des comptes annuels - Incidence sur le rapport du commissaire aux comptes

COMMUNIQUE CNCC. Micro-entreprises Dérogation relative à l annexe des comptes annuels - Incidence sur le rapport du commissaire aux comptes COMMUNIQUE CNCC Micro-entreprises Dérogation relative à l annexe des comptes annuels - Incidence sur le rapport du commissaire aux comptes En application de l article L. 123-16-1 du code de commerce 1

Plus en détail

AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes

AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes 1 AUDIT CONJOINT Sommaire 1. Livre vert de l UE de 2010 sur l audit 2.

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes. Identification d une bonne pratique professionnelle relative à l autorévision

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes. Identification d une bonne pratique professionnelle relative à l autorévision le 8 novembre 2011 Décision 2011-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Identification d une bonne pratique professionnelle relative à l autorévision Au cours de sa séance du 3 novembre

Plus en détail

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Objectifs de la conférence n Préciser les modalités pratiques de mise en œuvre de la NEP 510 - Contrôle du bilan d ouverture du premier

Plus en détail

Donner les clés pour éviter les risques et situations d autorévision

Donner les clés pour éviter les risques et situations d autorévision L A D A P T A B I L I T É E S T U N P R I N C I P E, L U T I L I T É U N E E X I G E N C E. Donner les clés pour éviter les risques et situations 1 Sommaire de la conférence Le contexte Les enjeux La BPP

Plus en détail

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne Conférence animée par Carole SENELIS Jean François MALLEN SOMMAIRE INTRODUCTION APPROCHE PAR LES RISQUES CONCLUSION QUESTIONS ET

Plus en détail

Rappel du cadre normatif de la mission d examen sur la base de procédures convenues 05 - MISSION D'EXAMEN SUR LA BASE DE PROCEDURES CONVENUES

Rappel du cadre normatif de la mission d examen sur la base de procédures convenues 05 - MISSION D'EXAMEN SUR LA BASE DE PROCEDURES CONVENUES Norme relative aux diligences à effectuer par l'expert comptable membre de l'oec dans le cadre de la certification du rapport sommaire prévue par le décret N 2-14- 271 relatif au remboursement du crédit

Plus en détail

PRESENTATION DU CADRE DE REFERENCE 2010 A LA COMMISSION DE DROIT COMPTABLE 12 Juillet 2010

PRESENTATION DU CADRE DE REFERENCE 2010 A LA COMMISSION DE DROIT COMPTABLE 12 Juillet 2010 COMMISSION DES MISSIONS COMPTABLES PRESENTATION DU CADRE DE REFERENCE 2010 A LA COMMISSION DE DROIT COMPTABLE 12 Juillet 2010 Joëlle LASRY/Guy ZERAH CREATIVE WORK Page 1 PRESENTATION GENERALE Le Conseil

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015 Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES FDE / FEPC 19 RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1 SOMMAIRE 1. Les rôles et fonctions du commissaire

Plus en détail

LES LE DDL : DES DE MISSIONS ACCE A SSIBLE CCE S SSIBLE A TOUS U! Dates

LES LE DDL : DES DE MISSIONS ACCE A SSIBLE CCE S SSIBLE A TOUS U! Dates LES DDL : DES MISSIONS ACCESSIBLES A TOUS! Dates SOMMAIRE Référentiels normatifs des 2 professions NEP DDL : généralités Pé Présentation des 8 DDL EC et CAC : beaucoup de ressemblances de normes Utilité

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1 LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

Atelier 84 - L approche d audit par les risques

Atelier 84 - L approche d audit par les risques Atelier 84 - L approche d audit par les risques 1 Plan Présentation des NEP 315, 320, 330, 500 et 501 Principales différences par rapport au référentiel de juillet 2003? 2 Présentation NEP 315, 320, 330,

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES. Exercice clos le 31 décembre 2008 SIRET 445 146 111 00015

RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES. Exercice clos le 31 décembre 2008 SIRET 445 146 111 00015 DIDIER IVARRA EXPERT COMPTABLE Résidence Beaumanoir Bat 3 COMMISSAIRE AUX COMPTES Allée des Lilas 13 100 Aix en Pce : 04 42 91 25 60 Fax : 04 42 91 25 61 didier.ivarra@wanadoo.fr FINANCIERE ET IMMOBILIERE

Plus en détail

LOGIN PEOPLE S.A. Société Anonyme 1240, route des Dolines 06560 VALBONNE RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 Stéphan BRUN Commissaire aux comptes

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME Sommaire Introduction Cadre législatif et réglementaire applicable Extension de l obligation de déclaration Obligations des professionnels Textes

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE SECA FOREZ RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2015 1 Préambule Conformément à l article R 823 21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel

Plus en détail

PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT

PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT PROFESSION COMPTABLE ET FINANCEMENT EXPORT Rôle de certificateur Jean SAPHORES C.S.O.E.C. 1 Handicaps des PME La chaîne de l information financière des PME est moins sécurisée que pour les entreprises

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Inscrite au tableau régional de l ordre des Experts comptables de Marseille et à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes près la Cour d Appel d Aix en Provence S.A.S. J. KALPAC & CIE AU CAPITAL

Plus en détail

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 G:\CAC RAPPORTS PLAN MISSION LETTRE MISSION\Contrôle qualité 2013 H3C\Rapports de transparence\rapport DE TRANSPARENCE CAMS

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES POUR L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2008

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES POUR L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2008 René BRIQUE Expert comptable Commissaire aux comptes D.E.S. en sciences économiques 7 place Lionel Terray TEL 04 76 40 13 03 FAX 04 76 40 11 36 MAISON DE L ENFANCE BACHELARD 78 Avenue Rhin et Danube RAPPORT

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Sommaire 1. Rapports succincts de l organe de révision ainsi que rapports de l auditeur établis en vertu d un contrat de mandat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1)

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1) CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1) Ce cahier des charges se compose de : - 7 pages comportant 6 chapitres et 19 articles,

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes (Annexe 8-1 du Livre VIII du Code de commerce, partie réglementaire)

Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes (Annexe 8-1 du Livre VIII du Code de commerce, partie réglementaire) Article 1 er Article 2 Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes (Annexe 8-1 du Livre VIII du Code de commerce, partie réglementaire) PLAN TITRE Ier - PRINCIPES FONDAMENTAUX DE COMPORTEMENT

Plus en détail

BOURGEOIS. Société Anonyme au capital de 2 028 000. 93, Route Blanche 39400 - MORBIER RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

BOURGEOIS. Société Anonyme au capital de 2 028 000. 93, Route Blanche 39400 - MORBIER RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES BOURGEOIS Société Anonyme au capital de 2 028 000 93, Route Blanche 39400 - MORBIER RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES DE L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2007 --== ooo ==-- KPMG

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels, exercice clos le 31 décembre 2010

Plus en détail

CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES

CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES ARTISANS I COMMERÇANTS I PROFESSIONS LIBÉRALES I TPE CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES Solutions de pilotage d entreprises en temps réel www.rivalis.fr ENTRE LES SOUSSIGNES : (SOCIÉTÉ), au capital

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2014 www.gescomm-sca.com PREAMBULE A pplication des textes Conformément à l article R. 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes

Plus en détail

La tarification vue par les commissaires aux comptes

La tarification vue par les commissaires aux comptes La tarification vue par les commissaires aux comptes Journées d études IARD - Institut des Actuaires Niort, 20 & 21 Mars 2014 Cédric FONTAN Groupe Y Audit Département Actuariat 1 Sommaire Les obligations

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce CO PHO TRI RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce Exercice clos le 30 septembre 2008 www.cophotri.com SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des

Plus en détail

Fiduciaire Audit Conseil

Fiduciaire Audit Conseil B.P. 41125 Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2006 ZI de la Pierre Blanche 49120 Chemillé Ce rapport contient 26 pages reg 3 Référence : 9 mai

Plus en détail

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'ile de France. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'ile de France. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'ile de France Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2014 MAZARS FIDUS M A Z A R S S I E G

Plus en détail

Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE. Serge ANOUCHIAN

Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE. Serge ANOUCHIAN Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE Serge ANOUCHIAN Plan de l intervention Le manuel du cabinet : Quelques rappels, Le GEP, un rappel nécessaire Les outils à votre disposition

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes d un établissement de crédit en matière de l obligation mise à sa charge par l article 3 de la circulaire

Plus en détail

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ABCD KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France Téléphone : +33 (0)4 96 20 54 54 Télécopie : +33 (0)4 96 20 54 55 Site internet : www.kpmg.fr Association ORTHORISQ Rapport du commissaire

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce [Texte] Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce Groupe Fiduciaire de Commissariat et d Audit Exercice clos le 30 septembre 2013 Sommaire Présentation du

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

3.0. Pack. Petites Entreprises Notice d utilisation. Conventions. juin 2012. Nouvelle version. d utilisation du Pack PE. www.cncc.

3.0. Pack. Petites Entreprises Notice d utilisation. Conventions. juin 2012. Nouvelle version. d utilisation du Pack PE. www.cncc. Conventions d utilisation du Pack PE Nouvelle version Le Pack PE est à distinguer NEP 910 dite «Norme PE» : il ne correspond pas à une solution pratique de mise en œuvre norme. La notion de «Petite entreprise»

Plus en détail

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R.823-21 du Code de commerce SOMMAIRE 1. Présentation de SECEF...3 2. Présentation

Plus en détail

Les missions du comité d audit

Les missions du comité d audit AUDIT COMMITTEE INSTITUTE FRANCE Les missions du comité d audit Aide mémoire kpmg.fr Sommaire Réglementation... 3 Exemples de bonnes pratiques... 6 Suivi de l efficacité des systèmes de contrôle interne

Plus en détail

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Sommaire Introduction... 4 1. Groupe Fourcade... 5 1.1. Organigramme du groupe... 5 1.2. F2A - FOURCADE AUDIT ASSOCIES... 5 1.3. Description de la Gouvernance et de ses modalités

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes :

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes : PREAMBULE Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissement de crédit

Plus en détail

Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG

Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG Cabinet BLOIS BROSSARD SA Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le

Plus en détail

Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION

Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION TM PEFC/10-1-1 Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION Document validé en Assemblée Générale de PEFC-France le

Plus en détail

CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS

CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS 1 Généralités : objectifs de la mission Contrôler la conformité de la comptabilité aux règles en vigueur. Certifier que les comptes annuels : sont réguliers et sincères

Plus en détail

RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES ZERO WASTE FRANCE Association Loi 1901 SIRET : 422 203 026 00030 Siège social 18 boulevard Barbès 75018 PARIS RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2014 ZERO WASTE FRANCE Association

Plus en détail

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments Règlement de consultation Marché n 2014000401 Pouvoir adjudicateur: Tél. : 02.41.57.36.08 Fax : 02.41.57.59.09 Mél : comcom.valleeloireauthion@ccvla.fr

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NORMES CANADIENNES DE MISSIONS DE CERTIFICATION (NCMC) JUILLET 2015 NCMC 3000, Missions d attestation autres que les audits ou examens d informations financières historiques

Plus en détail

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI]

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] 1 Conditions générales de l'audit Les passages indiqués en italique dans le présent

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code du commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel à l épargne public ou

Plus en détail

BOUYGUES. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés. Exercice clos le 31 décembre 2013. ERNST & YOUNG Audit

BOUYGUES. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés. Exercice clos le 31 décembre 2013. ERNST & YOUNG Audit Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2013 ERNST & YOUNG Audit MAZARS ERNST & YOUNG Audit SIEGE SOCIAL : 1/2, PLACE DES S AISONS - 92400 C OURBEVOIE

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

22 ème Congrès de l AMA

22 ème Congrès de l AMA 22 ème Congrès de l AMA Table ronde «LE FUTUR DE L AUDIT: informations intégrées, co-commissariat et services complémentaires» ELEMENTS DE PREPARATION Date 1 Les caractéristiques de l audit en France Un

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

Les transactions entre parties liées. Les incidences en audit et en comptabilité. Les transactions entre parties liées

Les transactions entre parties liées. Les incidences en audit et en comptabilité. Les transactions entre parties liées L A D A P T A B I L I T É E S T U N P R I N C I P E, L U T I L I T É U N E E X I G E N C E. Les transactions entre parties liées Les transactions entre parties liées Les incidences en audit et en comptabilité

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Exercice 2013 Publié sur le site http://www.ksca.fr/ en application des dispositions de l article R.823-21 du Code du Commerce Préambule Conformément aux dispositions de la directive européenne relative

Plus en détail

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31/12/2014 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1 Présentation du Cabinet... 3 1.1 Structure juridique et capital... 3 1.2 Description de la Gouvernance...

Plus en détail

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Rue Gourgas, Immeuble Alpha 2000 01 BP 224 Abidjan 01 01 B.P. 658 Abidjan 01 SERVAIR

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE I. Organisation de la profession comptable Profession comptable Comptable s salariés Comptable s libéraux Comptable s publics A. Comptables salariés 1. La profession

Plus en détail

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France Page 1 sur 11 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DE FIDEXCO FRANCE...

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS DU CRÉDIT AGRICOLE DES SAVOIE

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS DU CRÉDIT AGRICOLE DES SAVOIE RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS DU CRÉDIT AGRICOLE DES SAVOIE ca-des-savoie.fr RAPPORT SUR LES COMPTES ANNUELS 82, rue de la Petite Eau 73290 La Motte-Servolex S.A.S. au capital

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Saint-Honoré Partenaires 140 Rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Société par actions simplifiée au capital de 1 257 000 euros inscrite au Tableau de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013 Mesdames, Messieurs, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale, nous vous

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE Mesdames, Messieurs, En application des dispositions de l article L.225-37 du Code de commerce, j ai l honneur

Plus en détail

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4 RÈGLES PROFESSIONNELLES RELATIVES AUX OBLIGATIONS DES PROFESSIONNELS DE L EXPERTISE COMPTABLE POUR LA PRÉVENTION DE L UTILISATION DU SYSTÈME FINANCIER AUX FINS DE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DE FINANCEMENT

Plus en détail

3. Votre dossier concerne

3. Votre dossier concerne Cer f apourpl usi eur sét abl i ssement set / ou pr océdur esl ongues 3. Votre dossier concerne Un seul ERP et votre demande concerne deux périodes de 3 ans soit 6 ans maximum (sous conditions) 1 trois

Plus en détail

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 décembre 2012 EXA S.A. Téléphone : 02.62.30.41.00 Siège social Télécopie : 02.62.30.27.96 4, rue Monseigneur Mondon 97476 Saint-Denis CEDEX Saint-Denis,

Plus en détail

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 )

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 ) 5112/PC/MS ANNEXE 1 À LA COMMUNICATION F.2 DÉSIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUPRÈS D'UNE SOCIÉTÉ DE CAUTIONNEMENT MUTUEL La société de cautionnement mutuel...... (dénomination statutaire)......... (adresse

Plus en détail

Diplôme d'expertise comptable

Diplôme d'expertise comptable Diplôme d'expertise comptable Dispositions relatives aux épreuves NOR : ESRS1400075A arrêté du 28-3-2014 ESR - DGESIP A3 Vu ordonnance n 45-2138 du 19-9-1945 ; décret n 2012-432 du 30-3-2012, notamment

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE HERMES RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Les renvois de page ci-après font référence aux pages du Tome 2 du rapport annuel 2013 Rapport du Conseil de surveillance à l Assemblée générale

Plus en détail

www.ifec.fr Septembre 2008 OUTIL PRATIQUE DE L INSTITUT FRANÇAIS DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Copyright IFEC

www.ifec.fr Septembre 2008 OUTIL PRATIQUE DE L INSTITUT FRANÇAIS DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Copyright IFEC www.ifec.fr Septembre 2008 OUTIL PRATIQUE DE L INSTITUT FRANÇAIS DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Copyright IFEC IFEC - La démarche générale d audit et les nouvelles normes - septembre

Plus en détail

SA SODITECH INGENIERIE

SA SODITECH INGENIERIE e.mail gboutillot-cac(g)orange.fr RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES SOCIAUX AU 31 DECEMBRE 2010 Inscrits à l'ordre des Experts Comptables, Tableau de Marseille 2 e.mail cab.grueau(5),wanadoo.fr

Plus en détail

Lettre d information des contrôleurs qualité

Lettre d information des contrôleurs qualité COMMISSION QUALITÉ 3 ème trimestre 2012 Numéro 4 Lettre d information des contrôleurs qualité René KERAVEL Président Commission Qualité du CSOEC Expert-comptable Commissaire aux comptes Audrey FIEUJEAN

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CABINET 1.1 Description du cabinet 1.2 Description du réseau 2. GESTION DES RISQUES DU CABINET 2.1 Indépendance 2.2 Contrôle qualité 3. CLIENTS

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION

REFERENTIEL DE QUALIFICATION REFERENTIEL Pour l attribution et le suivi d une qualification d entreprise 11, rue de la Vistule 75013 PARIS tel 01 43 21 09 27 www.qualipropre.org Date d application : Avril 2013 1/7 SOMMAIRE 1. Objet

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume 3

Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume 3 JR VOYAGEURS DU MONDE COMPTOIR DES VOYAGES TERRES D AVENTURE NOMADE AVENTURE GRAND NORD - GRAND LARGE MER ET VOYAGES CHAMINA VOYAGES UNIKTOUR ALLIBERT TREKKING Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume

Plus en détail

Règlement de consultation. Marché n 2014990003. Pouvoir adjudicateur:

Règlement de consultation. Marché n 2014990003. Pouvoir adjudicateur: Acquisition, mise en œuvre et maintenance d'un système de gestion intégré pour une mise en réseau des bibliothèques de la Communauté de Communes Vallée Loire Authion Règlement de consultation Marché n

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail