Epaisseur cutanée. Et selon le sexe : femme < homme

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Epaisseur cutanée. Et selon le sexe : femme < homme"

Transcription

1 Plan Épaisseur cutanée Absorption transcutanée Protection contre la pénétration d allergènes Protection contre la pénétration d agents infectieux JPSA Thermorégulation Nettoyage de la peau Hydratation de la peau Médicaments topiques Pigmentation cutanée Phototypes Exemples d anomalies génétiques de l épiderme et de la JDE Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Revêtement cutané 29/97

2 Epaisseur cutanée Variable physiologiquement, selon les sites Minimum = paupières, oreilles, scrotum Maximum = plantes et paumes Face ventrale < face dorsale Et selon le sexe : femme < homme Les différences peuvent concerner : L épiderme (couche cornée) : plantes et paumes Le derme : paupières, scrotum et prépuce (0,6 mm vs 3 mm aux plantes) L hypoderme : min au niveau des paupières, oreilles, OGE mâles max : ceinture pelvienne chez la femme et abdomen chez l homme Revêtement cutané 30/97

3 Epaisseur cutanée pannicule adipeux Revêtement cutané 31/97

4 Epaisseur cutanée L augmentation de l épaisseur cutanée est un moyen de défense Lors de traumatismes répétés Mains des travailleurs manuels, plantes de marcheurs, etc... Lors du grattage L augmentation de l épaisseur cutanée peut aussi être pathologique Épiderme : prolifération ou anomalie de la desquamation Derme : prolifération cellulaire ou anomalie qualitative / quantitative de la matrice extracellulaire Hypoderme : lipohypertrophie (et/ou lipoatrophie) Revêtement cutané 32/97

5 Epaisseur cutanée Augmentation de l épaisseur épidermique : hyperkératose ou acanthose Revêtement cutané 33/97

6 Fonction barrière Épiderme = épithélium de revêtement Homéostasie du milieu intérieur : prévention des sorties Eau ++ (2/3 du poids du corps) Ions Protéines Homéostasie du milieu intérieur : prévention des entrées La couche cornée est très hydrophobe et contrôle les flux hydriques C est une barrière non absolue : il existe des pertes insensibles en eau (TEWL) Minimes en physiologie Mais importantes chez le prématuré, chez l atopique... Revêtement cutané 34/97

7 Fonction barrière couche cornée = mur de briques Mortier lipidique = céramides ++, acides gras libres, cholestérol etc... Lipid-based mortar Protein-based brick Cornéodesmosomes Horny layer Granular cell Ties Prickle cell layer Based layer cell Base layer Nucleus Langerhans cell Pigment-forming cell Base membrane Revêtement cutané 35/97

8 = Absorption percutanée Toutes les molécules ne peuvent pas traverser la peau Il existe plusieurs voies d absorption pour les petites molécules Via la couche cornée (voie intercellulaire) Via les cornéocytes Absorption transcutanée Pharmacologie Via les annexes (molécules ionisées) Résorption par les capillaires dermiques : effets systémiques possibles Revêtement cutané 36/97

9 Absorption transcutanée diffusion passive La quantité d un topique qui traverse la peau Croît avec le temps Est proportionnelle à la surface d application mais variable selon le site (composition de la couche cornée, richesse en annexes, etc). à la concentration du principe actif dans son véhicule (excipient) au coefficient de perméabilité (lui-même fonction de la lipophilie / hydrophilie, de la polarité, du volume moléculaire) mais dépend également de l âge, du rapport surface / poids (3 fois plus important chez le nourrisson que chez l adulte) La diffusion suit la loi de Fick : flux percutané Revêtement cutané 37/97

10 Absorption transcutanée La quantité d un topique qui traverse la peau est également dépendante : Des altérations cutanées De l occlusion De promoteurs chimiques ou physiques de l absorption Le rythme des applications est à adapter à l effet réservoir de la couche cornée 1 ou 2 applications par jour Revêtement cutané 38/97

11 Protection contre la pénétration d allergènes Est fonction de la qualité de la couche cornée Composition Intégrité La veille immunitaire est assurée par les cellules de Langerhans Revêtement cutané 39/97

12 Interférence microbienne Les bactéries résidentes inhibent la colonisation par des agents pathogènes Lipides de la couche cornée Ils inhibent la prolifération microbienne (pas celle de P. acnes) Peptides antimicrobiens synthétisés par les kératinocytes : défensines / bactériocines Anticorps dans la sueur Protection très variable selon : Protection contre la pénétration d agents infectueux L intégrité cutanée, la température extérieure, l humidité etc. Revêtement cutané 40/97

13 Exemple de la dermatite atopique Revêtement cutané 41/97

14 L organisme maintient la température intérieure à 37 C Protection contre le froid et le chaud : le compartiment périphérique (peau et muscles) produit ou évacue de la chaleur, si nécessaire Rayonnement Conduction Thermorégulation Évaporation / perspiration Revêtement cutané 42/97

15 Thermorégulation Régularisation comportementale Régularisation physiologique Hypothalamus : rôle central NB : Fièvre = décalage de la température centrale normale Protection contre le froid augmentation du métabolisme : catécholamines et thyroxine production de chaleur par les muscles (horripilation, frissons) vasoconstriction cutanée artériolaire superficielle (tonus sympathique) délétère si prolongée ou trop intense Protection contre le chaud vasodilatation cutanée (convection et rayonnement) sudation (tonus sympathique) Revêtement cutané 43/97

16 Horripilation Sweat pore Sweat gland duct Arrector pili muscle Sebaceous gland Merocrine sweat gland Apocrine sweat gland Hair follicle Revêtement cutané 44/97

17 Nettoyage de la peau Plusieurs objectifs : avoir une peau propre et saine En respectant l intégrité physico-chimique et microbiologique de la peau +++ Pas d eau pure Pas de savons (détergents basiques) Ex : savon de Marseille Mais des surgras (pains, syndets, gels ou lotions nettoyantes) Sans parfum, ni trop de conservateurs De ph neutre (=5,5) Bien rincés Deux fois par jour Revêtement cutané 45/97

18 Hydratation de la peau Moyens d hydratation naturelle Fonction barrière physique - couche cornée Natural moisturizing factors (NMF) : acides aminés ++ des cornéocytes Film hydro-lipidique : sueur + séborrhée Principalement aqueux chez l enfant pré-pubertaire et chez le sujet âgé Revêtement cutané 46/97

19 Elle est nécessaire pour tous les types de peau Peau sèche : terne, rugueuse Peau sensible / réactive : volontiers inflammatoire Peau normale Peau grasse : hyperséborrhéïque (brillante) et épaisse Peau mixte Hydratation de la peau C est un complément de la toilette Variable en fonction du sexe, de l âge, du type de peau, de la saison, de la profession, etc... Revêtement cutané 47/97

20 Médicaments topiques Crème = émulsion huile dans eau Pommade = émulsion eau dans huile Autres : Émulsions complexes Liposomes l eau forme la phase continue l huile est dispersée en gouttelettes Liposome l huile forme la phase continue Phospholipide l eau est dispersée en gouttelettes Revêtement cutané 48/97

21 Pigmentation cutanée : carnation Génétiquement déterminée Mélanines >>> hémoglobine, carotènes Synthèse des mélanines Eumélanine : protectrice (pigment brun noir) Phéomélanine : non protectrice (carcinogène) (pigment jaune rouge) Capital (patrimoine) solaire, génétiquement déterminé Accumulation irréversible des effets de l irradiation solaire Revêtement cutané 49/97

22 Pigmentation cutanée : carnation Certains variants de ces gènes sont associés à la survenue de cancers d origine mélanocytaire ou de maladie de la pigmentation TYROSINE DOPA DOPAQUINONE Cystéine + Tyrosinase Tyrosinase Cystéine - Cysteinyl DOPA Leuco DOPA chrome DOPA chrome TRP2 DHICA TRP1 Indole-quinone-carboxylic acid PHÉOMÉLANINES Pigments jaunes-rouges carcinogènes EUMÉLANINES Pigments bruns-noirs photoprotecteurs Revêtement cutané 50/97

23 Pigmentation cutanée L éclaircissement de la carnation est un processus adaptatif au milieu extérieur (sélection naturelle) Synthèse de vitamine D en présence d UVB vs photoprotection Revêtement cutané 51/97

24 Synthèse de vitamine D après irradiation ultraviolette B Vitamine D Prévention du rachitisme et de l ostéoporose Protection contre les cancers, les maladies dysimmunitaires (diabète), les maladies cardiovasculaires Quelle est la quantité d exposition solaire optimale (utile sans être délétère)??? 15 min par jour? Revêtement cutané 52/97

25 Pigmentation cutanée : bronzage Mécanisme de photoprotection induit par les UV Bronzage immédiat ( bonne mine ) vs bronzage retardé A bien gérer car en quantité limitée au cours de la vie (capital solaire) Revêtement cutané 53/97

26 Pigmentation cutanée : bronzage Histologie des bronzages Lumière Début / disparition Mélanine Tyrosinase Mélanosomes Mélanocytes Bronzage immédiat UVA ( nm) lumière visible Immédiat pendant l exposition, disparition rapide Photooxydation de la mélamine préformée Pas d augmentation de son activité Pas d augmentation de leur nombre Pas d augmentation de leur nombre Bronzage retardé UVB ( nm) moins les UVA Retardé, 48 à 72h après l exposition, disparition lente en plusieurs semaines Nouvelle synthèse Augmentation intense de son activité Augmentation de leur nombre et de leur transfert Multiplication Revêtement cutané 54/97

27 Bronzage : avant / après Ski nautique Mountain bike Plongée sous-marine Roller Fête Tennis Revêtement cutané 55/97

28 Phototypes Les six phototypes cutanés Type I Peau blanche Brûle toujours Ne bronze jamais Type II Peau mate Brûle facilement Bronze peu et avec difficulté Type III Peau blanche Brûle peu Bronze progressivement Type IV Peau mate Brûle peu Bronze toujours bien Type V Peau brune Brûle rarement Bronze intensément Type VI Peau brun foncé à noire Ne brûle jamais Bronze intensément et profondément Concept médical introduit pour apprécier la capacité naturelle de photoprotection Revêtement cutané 56/97

29 Phototypes I II III IV V VI Revêtement cutané 57/97

30 Phototypes : définitions plus complexes Intégrant : Couleur des cheveux Couleur des yeux Présence de tâches de rousseur Cheveux roux Peau laiteuse qui brûle sans bronzer Cheveux blonds clairs Peau claire qui brûle puis bronze peu Photoypes Cheveux blonds foncés à châtains Peau claire qui brûle puis bronze bien Cheveux bruns Peau mate qui bronze sans brûler Cheveux très bruns Peau mate qui bronze sans brûler Cheveux noirs Peau noire Revêtement cutané 58/97

31 Pigmentation cutanée Il n y a qu une seule race dans l espèce humaine Ne pas confondre race, phototype et ethnie Les différents phototypes cutanés en microscopie électronique Phototype Mélanocytes Kératinocytes basaux Kératinocytes superficiels Mélanophages I/II Mélanosomes à phéomélanine Quelques mélanosomes Pas de mélanosomes non III / IV Mélanosomes à eumélanine, peu nombreux, petits Mélanosomes en paquets Pas de mélanosomes non V / VI Mélanosomes à eumélamine, gros, nombreux Mélanosomes isolés Persistance de mélanosomes oui Revêtement cutané 59/97

32 Couche cornée Pilosité (cheveux ++) Autres moyens naturels de photoprotection Mécanismes de réparation des lésions de l ADN induites par l exposition solaire Revêtement cutané 60/97

33 Anomalies génétiques kératinocytaires Augmentation généralisée de l épaisseur épidermique : ichtyose Augmentation localisée de l épaisseur épidermique : kératodermie palmo-plantaire Défaut de cohésion inter-kératinocytaire Diminution généralisée ou localisée de l épaisseur épidermique Anomalies génétiques mélanocytaires Hypopigmentation Hyperpigmentation Exemples d anomalies génétiques de l épiderme et de la JDE Anomalies génétiques de la JDE Épidermolyses bulleuses superficielles, jonctionnelles, dystrophiques Revêtement cutané 61/97

34 Anomalie génétiques kératinocytaires Ichtyoses Rétention vs prolifération épidermique Revêtement cutané 62/97

35 Anomalie génétiques kératinocytaires Kératodermie palmo-plantaire Revêtement cutané 63/97

36 Anomalies génétiques kératinocytaires Maladie de Hailey-Hailey Défaut de cohésion inter-kératinocytaire Aplasie cutanée congénitale Absence localisée de peau Revêtement cutané 64/97

37 Anomalies génétiques de la JDE Épidermolyse bulleuse simple Épidermolyse bulleuse jonctionnelle Revêtement cutané 65/97

38 Épidermolyse bulleuse dystrophique Bulles et anomalies de la cicatrisation Anomalies génétiques de la JDE Revêtement cutané 66/97

39 Anomalies génétiques mélanocytaires Tâche mongolique hyperpigmentation par augmentation du nombre de mélanocytes Tâche café au lait Revêtement cutané 67/97

40 Anomalies génétiques mélanocytaires Sclérose tubéreuse de Bourneville Hypopigmentation par absence localisée de mélanocytes Revêtement cutané 68/97

41 Anomalies génétiques mélanocytaires Albinisme Hypopigmentation par défaut de synthèse de mélanine Revêtement cutané 69/97

42 Anomalies génétiques mélanocytaires Et des énigmes Revêtement cutané 70/97

43 Anomalies acquises kératinocytaires Hyperprolifération Hyperkératose Défaut de cohésion inter-kératinocytaire Anomalies acquises mélanocytaires Hypopigmentation Hyperpigmentation Anomalies acquises de la JDE Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Épidermolyse bulleuse Revêtement cutané 71/97

44 Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Psoriasis Hyperkératose et acanthose Eczéma chronique Revêtement cutané 72/97

45 Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Pemphigus vulgaire perte de cohésion des kératinocytes Revêtement cutané 73/97

46 Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Vitiligo perte des mélanocytes Revêtement cutané 74/97

47 Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Hyperpimentation par augmentation de la synthèse de mélanine Revêtement cutané 75/97

48 Exemples d anomalies acquises de l épiderme et de la JDE Pemphigoïde bulleuse Bulles par perte de la cohésion dermo-épidermique Revêtement cutané 76/97

COSMETOLOGIE. Dr Pasquini Bernadette

COSMETOLOGIE. Dr Pasquini Bernadette COSMETOLOGIE Dr Pasquini Bernadette COSMETOLOGIE ET MEDECINE Pour entretenir une peau jeune : = hygiène de vie saine et équilibrée, riche en vitamines et antioxydants, bonne hydratation per os = cosmétologie,

Plus en détail

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy Peau et soleil Prévention et comportement La peau : un organe vital La Peau en chiffres Organe le plus lourd du corps humain : 4,5 kilos Surface : 2 m 2 Nombre de poils sur le corps : 200 000 à 1 million

Plus en détail

LE NOUVEAU PROGRAMME DE SOINS ECLAIRCISSANTS GUINOT. et son site Internet dédié aux techniques d application : www.newhitebyguinot.

LE NOUVEAU PROGRAMME DE SOINS ECLAIRCISSANTS GUINOT. et son site Internet dédié aux techniques d application : www.newhitebyguinot. LE NOUVEAU PROGRAMME DE SOINS ECLAIRCISSANTS GUINOT et son site Internet dédié aux techniques d application : www.newhitebyguinot.com GUINOT propose avec NEWHITE un programme de soins éclaircissants innovant

Plus en détail

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Les ondes Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Objectifs : Indiquer que l énergie associée au photon W = hv augmente avec la fréquence Présenter les sources de lumières naturelles et artificielles,

Plus en détail

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson En partenariat avec la fondation pour la dermatite atopique L eczéma atopique, appelé aussi dermatite atopique, est une maladie fréquente puisqu

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage

Plus en détail

LA THERMOREGULATION. IFSI 1ère année promotion 2008 2011

LA THERMOREGULATION. IFSI 1ère année promotion 2008 2011 IFSI 1ère année promotion 2008 2011 NP Plan du cours LA THERMOREGULATION Définition de l homéothermie Définition de la thermorégulation Les modes de transmission de la chaleur Régulation de la température

Plus en détail

bronzer oui... mais se protéger!

bronzer oui... mais se protéger! du grain de beauté au mélanome! Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l adulte on retrouve environ une vingtaine

Plus en détail

Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE. Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif.

Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE. Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif. Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif. LE SOLEIL OUI MAIS! Non,ce n est pas encore une interdiction,mais une

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

LES PRODUITS NETTOYANTS ET DEMAQUILLANTS POUR LE VISAGE

LES PRODUITS NETTOYANTS ET DEMAQUILLANTS POUR LE VISAGE LES PRODUITS NETTOYANTS ET DEMAQUILLANTS POUR LE VISAGE I. DÉFINITION GENERALE Un produit nettoyant est un produit cosmétique qui a pour rôle de débarrasser la surface cutanée de toutes impuretés internes

Plus en détail

IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente

IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente M o d e d ' e m p l o i La dernière version de cette brochure est disponible sur notre site www.ophethom.com dans l espace professionnel Traduction

Plus en détail

L été est arrivé et les vacances aussi.

L été est arrivé et les vacances aussi. L été est arrivé et les vacances aussi. Toute la famille se prépare pour aller à la plage, es-tu prêt à en profiter avec eux? Hélios et Hélia ont hâte de retrouver leurs amis et surtout de profiter de

Plus en détail

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement.

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Les peaux sensibles ont besoin de soins adaptés La peau est le plus grand organe du corps humain. Telle une barrière naturelle, elle nous protège

Plus en détail

LES GRANDES DATES. LaSCAD 29/10/2007 Relations Presse

LES GRANDES DATES. LaSCAD 29/10/2007 Relations Presse LES GRANDES DATES 1969 : MIXA bébé est lancé en Pharmacie Shampooing Lait de toilette à l Amande douce Lotion pour la toilette Eau de toilette sans alcool Eau de Cologne Mousse de toilette à la Lanoline

Plus en détail

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par le présent site web! Un merci spécial à FatimZahra! Erythème

Plus en détail

Bien conseiller la cosmétique en magasin

Bien conseiller la cosmétique en magasin Bien conseiller la cosmétique en magasin COURS COMMENTE PAR ISABELLE CANARD ESTHETICIENNE A.M. BÖRLIND ET BEATRICE MASSIER Approche générale de La cosmétique Les consommateurs(trices) attendent.......

Plus en détail

Chrono repair HOMME SWISS RESEARCH PHYSIODERMIE METHODE

Chrono repair HOMME SWISS RESEARCH PHYSIODERMIE METHODE SWISS RESEARCH HOMME METHODE et la peau des HOMMES La peau des hommes se caractérise par un épiderme Expert des soins de la peau, le Laboratoire Sintyl épais et un derme dense. Son activité cellulaire

Plus en détail

3. Dans le tableau suivant, citer quatre types de cellules de l épiderme et leur rôle respectif. (4 pts) Nom des cellules

3. Dans le tableau suivant, citer quatre types de cellules de l épiderme et leur rôle respectif. (4 pts) Nom des cellules Biologie /20 pts Madame Brun a pris rendez-vous avant de partir en vacances pour un soin du visage et une manucurie. Elle vous demande des conseils pour conserver son bronzage le plus longtemps possible.

Plus en détail

SUN. Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 ÉMULSION DE PROTECTION SOLAIRE AQUA-RÉSISTANTE POUR LE VISAGE ET LE CORPS AVEC FPS 25.

SUN. Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 ÉMULSION DE PROTECTION SOLAIRE AQUA-RÉSISTANTE POUR LE VISAGE ET LE CORPS AVEC FPS 25. LA GAMME SUN OFFRE UNE PROTECTION SOLAIRE MESURABLE ET UN SOIN CUTANÉ EN PROFONDEUR. PRODUITS NR. DE RÉFÉRENCE CONTENU Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 8825 100 ml Écran Solaire SPF 30 8830 150 ml Écran

Plus en détail

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles Soins adaptés aux peaux sèches et sensibles 1 peau sèche Peau sèche : des causes multiples Il existe une barrière naturelle permettant à notre peau de ne pas trop se déshydrater. Cette dernière est composée

Plus en détail

La prévention contre le risque UV

La prévention contre le risque UV Dossier La prévention contre le risque UV «Une nouvelle étape dans la démarche de Prévention Santé et Sécurité d Eurovia» Routes, autoroutes, lignes de train, de tramway ou de métro, plates-formes aéroportuaires

Plus en détail

Hydratation : Les besoins essentiels de ma peau

Hydratation : Les besoins essentiels de ma peau Hydratation : Les besoins essentiels de ma peau Quel est votre type de peau? Peau grasse La peau grasse est caractérisée par une sécrétion importante de sébum (la substance grasse ayant pour but de protéger

Plus en détail

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Prévention et détection du MÉLANOME Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est un cancer de la peau très grave. Il s agit d un cancer des mélanocytes

Plus en détail

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY Définissez-moi d abord ce que vous entendez par Atopie, par Dermatite Atopique (DA) et par Allergie et je vous dirai si le DA c est

Plus en détail

Comment faire disparaître une Cicatrice de façon Naturelle. Une Peau au Naturel

Comment faire disparaître une Cicatrice de façon Naturelle. Une Peau au Naturel Comment faire disparaître une Cicatrice de façon Naturelle Une Peau au Naturel Pourquoi est-il important de faire disparaître une cicatrice? Parce que votre Peau est Ce que vous voyez de Vous Ce que les

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

*Test sur 20 femmes présentant des taches de sénescence sur les 2 mains et sur le visage. Age moyen 59 ± 1 an. Test par colorimétrie.

*Test sur 20 femmes présentant des taches de sénescence sur les 2 mains et sur le visage. Age moyen 59 ± 1 an. Test par colorimétrie. WHITE RESOLUTION SOIN ÉCLAIRCISSANT ANTI-TÂCHES, ANTI-ÂGE AU WHITESPHERE TM PREMIUM ET IPARZINE -4A PERFORMANCE PRODUIT Ce soin est une formule ultra-active qui permet de lutter efficacement contre les

Plus en détail

SUN. Soins pour les plaisirs du soleil en toute sérénité.

SUN. Soins pour les plaisirs du soleil en toute sérénité. SUN Soins pour les plaisirs du soleil en toute sérénité. En associant la technologie moderne avec de précieux extraits végétaux, ANNEMARIE BÖRLIND a développé une gamme de produits solaires qui satisfait

Plus en détail

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est?

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? La lumière pulsée L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? L'épilation à la lumière pulsée est réalisée au moyen d'une lampe flash qui dispense de la lumière intense pulsée (en anglais Intense

Plus en détail

[ Fiches produits ] Contact : 33 +(0)1 48 93 65 53 - contact@capactuel.com - www.capactuel.com

[ Fiches produits ] Contact : 33 +(0)1 48 93 65 53 - contact@capactuel.com - www.capactuel.com [ Fiches produits ] Cosmétiques NDCell : Une gamme spécifique dédiée aux traitements du cou et décolleté. Sans rides, cou, décolleté et visage sont des symboles de féminité et jeunesse. Avec l âge celles-ci

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Le soleil joue un rôle important dans notre vie et participe à notre bien-être physique et moral Il aide également

Plus en détail

LE SUJET EST A RENDRE DANS SON INTEGRALITE. L épreuve EP3 comprend plusieurs questions portant sur des parties des programmes suivants : Biologie /20

LE SUJET EST A RENDRE DANS SON INTEGRALITE. L épreuve EP3 comprend plusieurs questions portant sur des parties des programmes suivants : Biologie /20 Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : n du candidat (le

Plus en détail

Distributeur exclusif et officiel auprès des médecins en France

Distributeur exclusif et officiel auprès des médecins en France Distributeur exclusif et officiel auprès des médecins en France mesopeel bionicagerecovery Présentation exclusive en lingettes Peeling anti-âge large spectre Facile, gain de temps, pas de pertes Merci

Plus en détail

IFSI de Versailles : 1 ère année Promotion 2001-2004. La thermorégulation

IFSI de Versailles : 1 ère année Promotion 2001-2004. La thermorégulation La thermorégulation L homme est un homéotherme : capable de maintenir sa T centrale constante malgré les variations de T ambiante : 37 C Seuls les viscères profonds (foie, cerveau, sont a T constante.

Plus en détail

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE L ALOE VERA UNE PLANTE CAPABLE DE RÉGULER SA PROPRE HYDRATATION L aloe vera, ou Aloe Barbadensis Miller est une plante succulente vivace

Plus en détail

Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie?

Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie? Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie? MH Tarteaut ISC Plaies et Cicatrisation Forum - 22 septembre 2009 Département Réhabilitation et Gériatrie La peau Bases physiologiques Les

Plus en détail

Le soin expert des peaux mates, métisses et noires

Le soin expert des peaux mates, métisses et noires Le soin expert des peaux mates, métisses et noires La naissance d Ametis La réponse Beauté d une femme concernée Marie Paget née au Tchad, au cœur du Sahara Femme urbaine et exigeante 4 années de recherche

Plus en détail

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent.

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent. LE SOLEIL Un danger pour la santé Léa Fagard & Chloë Laurent. SOMMAIRE I. Composition du rayonnement solaire II. Certains rayons sont nuisibles 1. Cancer de la peau 2. Le bronzage : une réaction de défense

Plus en détail

Peau Grasse. Le tempérament Sanguin

Peau Grasse. Le tempérament Sanguin Peau Grasse Le tempérament Sanguin L Aspect extérieur La peau est épaisse L aspect luisant Les pores sont dilatés, présence de points noirs Les rides seront peu nombreuses mais profondes Les Dangers Acné,

Plus en détail

LA PEAU Structure et types. DR MSEDDI Madiha Service de Dermatologie Sfax

LA PEAU Structure et types. DR MSEDDI Madiha Service de Dermatologie Sfax LA PEAU Structure et types DR MSEDDI Madiha Service de Dermatologie Sfax INTRODUCTION La peau recouvre tout le corps les formes extérieures Surface (fonction: poids et taille) sujet (70 Kg - 1,70 m - 1,80

Plus en détail

LE CONCEPT MODERNE DE LA PEAU

LE CONCEPT MODERNE DE LA PEAU LE CONCEPT MODERNE DE LA PEAU CONSEILLER CUTANÉ CHÈRE LECTRICE, CHER LECTEUR De plus en plus de personnes souffrent d une peau sèche ou malade. Souvent, les patients ne sont adressés au dermatologue qu

Plus en détail

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE LE SPECTRE SOLAIRE UV - LUMIÈRE VISIBLE - IR PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX ULTRAVIOLETS Ils provoquent les coups de soleil LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les

Plus en détail

LA NATURE À PORTÉE DE MAIN

LA NATURE À PORTÉE DE MAIN LA NATURE À PORTÉE DE MAIN SUNBLOCK SPF 50 +++ NOUVELLE GAMME SOLAIRE SUISSE GAMME SUNBLOCK POUR LA PROTECTION DE VOTRE PEAU Pour la première fois, le célèbre abricot du Valais est utilisé dans une gamme

Plus en détail

Problèmes de peau peaux à problèmes!

Problèmes de peau peaux à problèmes! Madame, Monsieur, Problèmes de peau peaux à problèmes! De nombreuses personnes souffrent de peau sèche ou de maladies de peau et, par conséquent, les consultations médicales pour ce type de troubles se

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profi tons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace

Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace Les aisselles, une zone unique et particulièrement fragile de votre corps l La peau des aisselles est particulièrement fine et les poils y sont

Plus en détail

La peau Histologie L épiderme et la jonction dermo-épidermique. Pr. Jean-Paul Saint-André 2012

La peau Histologie L épiderme et la jonction dermo-épidermique. Pr. Jean-Paul Saint-André 2012 La peau Histologie L épiderme et la jonction dermo-épidermique Pr. Jean-Paul Saint-André 2012 15% du poids du corps. 3 couches. Fonction multiple. La peau : un organe complexe Protection : barrières mécaniques,

Plus en détail

Psoriasis 2005 Psoriasis Plus de 5 millions de patients souffrent de psoriasis aux USA Ils dépensent entre 1,6 et 3,2 milliards de dollars par an pour traiter leur maladie Entre 150000 et 260000 nouveaux

Plus en détail

Soins Nutritifs Noix de Coco

Soins Nutritifs Noix de Coco Noix de Coco La Noix de Coco renferme avant maturité un liquide sucré qui prend peu à peu la forme d une pulpe blanche et qui, une fois séchée, se nomme Coprah. Riche en acide gras essentiel, en vitamine

Plus en détail

BIODROGA SUN Emulsion Solaire Haute Protection FPS 25

BIODROGA SUN Emulsion Solaire Haute Protection FPS 25 Le soleil : tout le monde l aime, parce qu il est une formidable source d énergie. La vitalité augmente, le stress retombe, on se regarde dans le miroir et on apprécie la beauté du bronzage. Toutefois,

Plus en détail

La crème Oxyn line - Pot 50 ml

La crème Oxyn line - Pot 50 ml La crème Oxyn line - Pot 50 ml Ce concentré d'ingrédients extrêmement performants favorise une meilleure oxygénation de votre peau. L'association vitamine E - silicium lui apporte élasticité, fermeté et

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES PHOTOTYPES LES PROTECTIONS SOLAIRES LA PROTECTION PHYSIQUE LA

Plus en détail

Dossier scientifique NON AUX BOUTONS, OUI À LA TOLÉRANCE. N 1 de la. Créateur de la Cosmétique Végétale. en France. Marque déposée par Yves Rocher

Dossier scientifique NON AUX BOUTONS, OUI À LA TOLÉRANCE. N 1 de la. Créateur de la Cosmétique Végétale. en France. Marque déposée par Yves Rocher Créateur de la Cosmétique Végétale Dossier scientifique N 1 de la COSMÉTIQUE* en France * Source : Kantar Worldpanel Beauty 2010. Part de marché volume et valeur des marques sur un total Hygiène Beauté.

Plus en détail

La creme solaire. Quels sont les facteurs predisposant aux cancers de la peau?

La creme solaire. Quels sont les facteurs predisposant aux cancers de la peau? La creme solaire Une crème solaire est une crème ou une lotion dont la fonction est de protéger la peau de certains effets nuisibles dus aux rayonnements ultraviolets du soleil. Elle constitue un des moyens

Plus en détail

HYDRATATION CUTANEE. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax

HYDRATATION CUTANEE. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax HYDRATATION CUTANEE Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax Introduction L'eau: élément vital de l organisme Composant essentiel de la peau. Degré d'hydratation: niveau d'eau dans un tissu

Plus en détail

secrets de beauté #5 préparez votre peau à l été!

secrets de beauté #5 préparez votre peau à l été! préparez votre peau à l été! à plus ou moins fortes expositions, et sans protection, les rayons ultraviolets sont extrêmement nocifs pour les cellules profondes de l épiderme car ils entraînent des lésions

Plus en détail

Vous devez tenir compte du temps

Vous devez tenir compte du temps LA SUEUR CHAUDE La Procédure De Respect Des Pratiques De Sécurité FA6 Vous devez tenir compte du temps lorsque vous planiez un projet et lorsqu en travaillant au site. L extrême chaleur ou vent peut causer

Plus en détail

Soins de la peau TENA : Les peaux fragiles sont entre de bonnes mains!

Soins de la peau TENA : Les peaux fragiles sont entre de bonnes mains! Soins de la peau : Les peaux fragiles sont entre de bonnes mains! Brochure presentation gamme H et S.indd 1 23/03/10 19:15:05 La gamme Hygiène & Soins La gamme Hygiène & Soins en un clin d oeil La nouvelle

Plus en détail

Une gamme complète de soins au quotidien, complices de vos traitements et adaptés à tous types de peau.

Une gamme complète de soins au quotidien, complices de vos traitements et adaptés à tous types de peau. Une gamme complète de soins au quotidien, complices de vos traitements et adaptés à tous types de peau. Une gamme complète de soins pour la toilette Pain de toilette Crème Lavante Pain de Toilette Original

Plus en détail

AGE PERFORMANCE SOINS REDENSIFIANTS POUR PEAUX MATURES, EXIGEANTES

AGE PERFORMANCE SOINS REDENSIFIANTS POUR PEAUX MATURES, EXIGEANTES SOINS REDENSIFIANTS POUR PEAUX MATURES, EXIGEANTES Aujourd hui, la femme de 60 ans et plus accorde beaucoup d importance à son physique! Pour cela une attention particulière est accordée au soin de sa

Plus en détail

EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH

EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH Technique : Quelque soit le type de poil, l épilation peut être définitive. Diverses techniques peuvent être utilisées, que ce soit le laser ND Yag (épilation

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Exposition au rayonnement solaire. Forum santé sécurité 24/4/2012

Exposition au rayonnement solaire. Forum santé sécurité 24/4/2012 Exposition au rayonnement solaire Forum santé sécurité 24/4/2012 Règlement grand-ducal du 26 juillet 2010 La durée minimale d exposition déclenchant les mesures : 240 heures/an. L employeur est tenu de

Plus en détail

4. Le système tégumentaire

4. Le système tégumentaire S1 Biologie 4. Le système tégumentaire 4.1 Présentation du système tégumentaire Epiderme, derme, annexes cutanées : appareil pilosébacé appareil sudoripare eccrine appareil unguéal à Présenter, à partir

Plus en détail

Galaxy. Elles associent Courant de radio-fréquence bipolaire et deux Energies optiques lumineuses disponibles : lumière pulsée ou laser

Galaxy. Elles associent Courant de radio-fréquence bipolaire et deux Energies optiques lumineuses disponibles : lumière pulsée ou laser 1 Galaxy Galaxy (elōs) possède plusieurs outils de traitement spécifiques : a) Aurora qui associe la radio-fréquence bipolaire et la lumière pulsée, b) Polaris qui allie la radio-fréquence bipolaire à

Plus en détail

Histophysiologie annexes cutanées nerfs et vaisseaux

Histophysiologie annexes cutanées nerfs et vaisseaux Histophysiologie annexes cutanées nerfs et vaisseaux Pr. Ludovic Martin Pr. Jean-Paul Saint-André UE Revêtement cutané L2 2011-2012 Poils Plusieurs types de poils Cheveux Cils et sourcils Barbe et moustache

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Chapitre 2 : INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Objectifs - Savoir définir et expliquer les différentes phases du devenir du médicament dans l organisme. - Savoir définir les

Plus en détail

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation 1 PEAUX NOIRES & METISSEES SUBLIME DIFFERENCE Attention fragile 2 3- Caractéristiques de la peau Noire Métissée Malgre son épaisseur, elle est extrêmement vulnérable: hyper pigmentation,

Plus en détail

Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco.

Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco. Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco. INTRODUCTION Le nettoyage des surfaces mates et structurées cause souvent des problèmes. Cela s applique aussi à nos films GrafiWrap Automotive & Déco structurés

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1. RoC VOUS PROTÈGE

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1. RoC VOUS PROTÈGE UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1 RoC VOUS PROTÈGE Dossier de presse février 2014 Plus de 50% des femmes belges utilisent le même produit de protection solaire pour le visage et le corps RoC, un

Plus en détail

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie!

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter? Prévention et réduction des cicatrices proéminentes immatures Dispositif médical de classe I certifié par Advanced Biotechnologies Vous

Plus en détail

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine forte shampooing pour chutes sévères à intenses La gamme Bioxsine forte est particulièrement adaptée au traitement des chutes de cheveux sévères à intenses. 8 fois

Plus en détail

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques?

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Information destinée aux personnes travaillant en plein air Le soleil est beau, mais dangereux Le soleil, c est la vie. La chaleur de ses rayons stimule

Plus en détail

L APPAREIL TÉGUMENTAIRE. N de TALANCE

L APPAREIL TÉGUMENTAIRE. N de TALANCE N de TALANCE Surface :2 m 2 Poids moyen :15 % de celui d un adulte 2 principaux tissus: L épiderme Le derme L hypoderme 1 STRUCTURE: Epiderme:tissu composé de multiples couches,en perpétuel renouvellement

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

fini les compromis, les ongles peuvent vraiment tout avoir! mensuel N 3 avril 2014 France 8 - Suisse 22 CHF

fini les compromis, les ongles peuvent vraiment tout avoir! mensuel N 3 avril 2014 France 8 - Suisse 22 CHF fini les compromis, les ongles peuvent vraiment tout avoir! mensuel N 3 avril 2014 France 8 - Suisse 22 CHF technique maquillage Par Stéphanie Bernard Choisir la bonne couleur de fond de teint Choisir

Plus en détail

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S Verres CORRECTEURS photochromiques POLARISANTS Younger Optics présente Drivewear, le verre correcteur conçu pour moduler et améliorer la perception du porteur

Plus en détail

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME Carcinome spinocellulaire Carcinome basocellulaire Kératose actinique Cette brochure a été réalisée avec l'aimable contribution des Docteurs Jean-Michel AMICI et Rafat MESSIKH,

Plus en détail

La gamme de soins de luxe cell premium en un coup d œil

La gamme de soins de luxe cell premium en un coup d œil La gamme de soins de luxe cell premium en un coup d œil Qu est-ce que cell premium? cell premium est une gamme de soin anti-âge exclusive, élaborée en Suisse. Son complexe «Advanced Anti-Aging Complex

Plus en détail

INTOLERANCE AUX COSMETIQUES. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax

INTOLERANCE AUX COSMETIQUES. Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax INTOLERANCE AUX COSMETIQUES Docteur MSEDDI Madiha Service de Dermatologie - Sfax Introduction Utilisation des cosmétiques valorise l'apparence, parfumer, protéger,nettoyer (peau, phanères) On y inclue

Plus en détail

Nous vous présentons la technologie du traitement de surfaces du 21 ème siècle

Nous vous présentons la technologie du traitement de surfaces du 21 ème siècle Nous vous présentons la technologie du traitement de surfaces du 21 ème siècle 2009 NADICO Ltd. Germany www.nadico.de Le revêtement Titan Effect TE1022 améliorer la rentabilité des installations solaires

Plus en détail

AVIS 14 décembre 2011

AVIS 14 décembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2011 BIORGASEPT 0,5%, solution pour application cutanée Flacon de 250 ml (CIP : 360 430-7) Laboratoires BAILLEUL-BIORGA DCI Code ATC (libellé) Conditions

Plus en détail

Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée

Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic... 4 I.1 Diagnostic positif...

Plus en détail

Anthélia. Photothérapie. La précision de l expert. L Efficacité de la Lumière Pulsée. Photo-rajeunissement. Epilation permanente

Anthélia. Photothérapie. La précision de l expert. L Efficacité de la Lumière Pulsée. Photo-rajeunissement. Epilation permanente Anthélia L Efficacité de la Lumière Pulsée Photo-rajeunissement Taches pigmentaires Anti age Acné Vasculaire Epilation permanente Peaux blanches et noires Poils blonds, blancs et noirs La précision de

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES TROIS ÉTAPES POUR OBTENIR LA MEILLEURE PROTECTION ET FINITION DE SOLS 1º- DÉFINIR LE BESOIN CONCRET DE CHAQUE SURFACE Ce graphique montre très simplement dans quels cas est le mieux indiqué l emploi d

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

La photothérapie se pratique comme les cabines à UV pour bronzer, seulement les UV sont à visée thérapeutique ici.

La photothérapie se pratique comme les cabines à UV pour bronzer, seulement les UV sont à visée thérapeutique ici. 28/04/2015 GOULLIOUD Marie CR : Julie Chapon Revêtement cutané 8 pages Photothérapie Plan : A. Principes et modes d'action I. Les rayons ultra violet II. Les phototypes B. PUVA thérapie C. UVB thérapie

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil!

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! 1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! Tes parents ont-ils les bons réflexes pour se protéger du soleil? Teste-les et calcule leur note! Voici 10 questions à poser

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOLAIRE - Mars 2011. CONTACTS PRESSE : Marianne DADU - Caroline CRINIERE

DOSSIER DE PRESSE SOLAIRE - Mars 2011. CONTACTS PRESSE : Marianne DADU - Caroline CRINIERE CONTACTS PRESSE : Marianne DADU - Caroline CRINIERE DOSSIER DE PRESSE SOLAIRE - Mars 2011 01 70 69 04 46 - marianne.dadu@fleishmaneurope.com - 01 70 69 04 19 - caroline.criniere@fleishmaneurope.com L expertise

Plus en détail

LE SOLEIL ET LA PEAU, PROTECTION! JUIN 2017

LE SOLEIL ET LA PEAU, PROTECTION! JUIN 2017 LE SOLEIL ET LA PEAU, PROTECTION! JUIN 2017 Le beau temps est particulièrement présent depuis quelques semaines, et qui dit beau temps dit soleil. Ce dernier induit sur notre organisme des effets bénéfiques

Plus en détail