Influence des SSTs sur les simulations climatiques dans le Golfe de Guinée. (Influence of SST on climate simulations in the Gulf of Guinea)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Influence des SSTs sur les simulations climatiques dans le Golfe de Guinée. (Influence of SST on climate simulations in the Gulf of Guinea)"

Transcription

1 Influence des SSTs sur les simulations climatiques dans le Golfe de Guinée. (Influence of SST on climate simulations in the Gulf of Guinea) Kouassi B. LAboratoire de Physique de l Atmosphère (LAPA), Abidjan, Côte d Ivoire. Atelier JEAI ALOC-GG, 1-4 Novembre 2011, Cotonou, BENIN

2 INTRODUCTION

3 Introduction > Durant ces 20 dernières années, plusieurs travaux ont été effectués dans le but de comprendre l influence des facteurs de surface sur les précipitations en Afrique de l ouest et particulièrement sur les précipitations de mousson. Les facteurs identifiés sont la température de surface de la mer (SST) globale (Folland et al. 1986, Janicot et al. 1996), les conditions de surface continentale (Nicholson 1989, Cook 1994) et les caractéristiques de la circulation de grande échelle. > L influence des SSTs est essentielle et a déjà été montrée dans des simulations de modèle de circulation générale (GCM) (Janicot et al., 2001); mais elle reste à approfondir à partir de simulations à l échelle régionale. > A l aide d un GCM, Vizy et Cook (2001) ont montré que les effets de l anomalie de la SST (SSTa) dans le Golfe de Guinée sont plus importants que ceux de l atlantique nord sur l Afrique de l Ouest.

4 Introduction > Durant ces 20 dernières années, plusieurs travaux ont été effectués dans le but de comprendre l influence des facteurs de surface sur les précipitations en Afrique de l ouest et particulièrement sur les précipitations de mousson. Les facteurs identifiés sont la température de surface de la mer (SST) globale (Folland et al. 1986, Janicot et al. 1996), les conditions de surface continentale (Nicholson 1989, Cook 1994) et les caractéristiques de la circulation de grande échelle. > L influence des SSTs est essentielle et a déjà été montrée dans des simulations de modèle de circulation générale (GCM) (Janicot et al., 2001); mais elle reste à approfondir à partir de simulations à l échelle régionale. > A l aide d un GCM, Vizy et Cook (2001) ont montré que les effets de l anomalie de la SST (SSTa) dans le Golfe de Guinée sont plus importants que ceux de l atlantique nord sur l Afrique de l Ouest.

5 Introduction > Durant ces 20 dernières années, plusieurs travaux ont été effectués dans le but de comprendre l influence des facteurs de surface sur les précipitations en Afrique de l ouest et particulièrement sur les précipitations de mousson. Les facteurs identifiés sont la température de surface de la mer (SST) globale (Folland et al. 1986, Janicot et al. 1996), les conditions de surface continentale (Nicholson 1989, Cook 1994) et les caractéristiques de la circulation de grande échelle. > L influence des SSTs est essentielle et a déjà été montrée dans des simulations de modèle de circulation générale (GCM) (Janicot et al., 2001); mais elle reste à approfondir à partir de simulations à l échelle régionale. > A l aide d un GCM, Vizy et Cook (2001) ont montré que les effets de l anomalie de la SST (SSTa) dans le Golfe de Guinée sont plus importants que ceux de l atlantique nord sur l Afrique de l Ouest.

6 Introduction > En 2002, Vizy et Cook (2002) ont montré, par rapport aux GCMs, que les modèles climatiques régionaux (RCMs) représentent correctement les principaux processus à la base de la variabilité inter-annuelle pendant la période JJA de mousson africaine. > Le but de ce travail est d analyse l influence des SSTs sur (i) les simulations climatiques et (ii) les paramètres atmosphériques pendant la période de mousson (été) et d harmattan (saison sèche) à l aide du modèle MAR.

7 Introduction > En 2002, Vizy et Cook (2002) ont montré, par rapport aux GCMs, que les modèles climatiques régionaux (RCMs) représentent correctement les principaux processus à la base de la variabilité inter-annuelle pendant la période JJA de mousson africaine. > Le but de ce travail est d analyse l influence des SSTs sur (i) les simulations climatiques et (ii) les paramètres atmosphériques pendant la période de mousson (été) et d harmattan (saison sèche) à l aide du modèle MAR.

8 Plan de l esposé - Données et méthode - Résultats - Conclusion

9 DESCRIPTION et METHODOLOGIE

10 Données et méthode Description du modèle MAR - Equations de base (Gallée et Schayes, 1994) - Modèle tridimentionnel, hydrostatique à coordonnée verticale σ - Forçage latéral : ré-analyses ERA-40 - Forçage en surface océanique : SST (prescrites de Reynolds ou ERA-40) (NB : pas de module océanique) Simulations - 2 types de simulations utilisant les SSTs Reynolds et SSTs ERA-40) - Durée d intégration : année de Spin-Up (1983) - Résolution horizontale : 40 km * 40 km Caractéristiques des Simulations - même type de PC (Dell poweredge) pour les simulations - même exécutable pour le pre-processing et processing.

11 Données et méthode Description du modèle MAR - Equations de base (Gallée et Schayes, 1994) - Modèle tridimentionnel, hydrostatique à coordonnée verticale σ - Forçage latéral : ré-analyses ERA-40 - Forçage en surface océanique : SST (prescrites de Reynolds ou ERA-40) (NB : pas de module océanique) Simulations - 2 types de simulations utilisant les SSTs Reynolds et SSTs ERA-40) - Durée d intégration : année de Spin-Up (1983) - Résolution horizontale : 40 km * 40 km Caractéristiques des Simulations - même type de PC (Dell poweredge) pour les simulations - même exécutable pour le pre-processing et processing.

12 Données et méthode Description du modèle MAR - Equations de base (Gallée et Schayes, 1994) - Modèle tridimentionnel, hydrostatique à coordonnée verticale σ - Forçage latéral : ré-analyses ERA-40 - Forçage en surface océanique : SST (prescrites de Reynolds ou ERA-40) (NB : pas de module océanique) Simulations - 2 types de simulations utilisant les SSTs Reynolds et SSTs ERA-40) - Durée d intégration : année de Spin-Up (1983) - Résolution horizontale : 40 km * 40 km Caractéristiques des Simulations - même type de PC (Dell poweredge) pour les simulations - même exécutable pour le pre-processing et processing.

13 Domaine de simulation Figure: Domaine de calcul

14 RESULTATS (Différence simul. SST ERA - simul. SST Rey) (champs moyennés sur la fenêtre 10 W-10 E)

15 Résultats : Moyenne des différences des deux (2) simulations : température : * différence < 0.5 C vent zonal : * différence < 0.5 m/s vent méridien : * différence < 0.5 m/s humidité spécifique : * différence < 0.25 kg/kg

16 Résultats : Transport meridien d humidité (kg/m.s) 1984 et 1994 (a) JFM 1984 (b) JFM 1994 (c) JJAS 1984 (d) JJAS 1994

17 Résultats : Coupe méridienne En. statique humide (J/g) 1984 et 1994 (e) JFM 1984 (f) JFM 1994 (g) JJAS 1984 (h) JJAS 1994

18 Résultats : Précipitations (mm/jour) sur le Sahel (12 N-14 N) (i) JJAS 1984 (j) JJAS 1994

19 CONCLUSION

20 Conlusion > La difference moyenne entre les deux (2) simulations sur les 17 ans est faible. > L influence des SSTs est plus importante à l échelle saisonnière. - Transp. mérid. humi. plus important en période de saison sèche (harmattan) et sur l océan. - L ESH est plus importante pour l année humide (1994) dans la simulation avec SST ERA au niveau des basses couches. - Les piques des précipitations sur la période de mousson (JJAS) sont enrégistrées avec la simulation SST ERA Perspectives > Dans le cadre de la JEAI > poursuivre les simulations jusqu en 2011 et si possible coupler le MAR à un modèle océanique validé sur le Golfe de Guinée (le modèle ROMS).

21 Conlusion > La difference moyenne entre les deux (2) simulations sur les 17 ans est faible. > L influence des SSTs est plus importante à l échelle saisonnière. - Transp. mérid. humi. plus important en période de saison sèche (harmattan) et sur l océan. - L ESH est plus importante pour l année humide (1994) dans la simulation avec SST ERA au niveau des basses couches. - Les piques des précipitations sur la période de mousson (JJAS) sont enrégistrées avec la simulation SST ERA Perspectives > Dans le cadre de la JEAI > poursuivre les simulations jusqu en 2011 et si possible coupler le MAR à un modèle océanique validé sur le Golfe de Guinée (le modèle ROMS).

22 Conlusion > La difference moyenne entre les deux (2) simulations sur les 17 ans est faible. > L influence des SSTs est plus importante à l échelle saisonnière. - Transp. mérid. humi. plus important en période de saison sèche (harmattan) et sur l océan. - L ESH est plus importante pour l année humide (1994) dans la simulation avec SST ERA au niveau des basses couches. - Les piques des précipitations sur la période de mousson (JJAS) sont enrégistrées avec la simulation SST ERA Perspectives > Dans le cadre de la JEAI > poursuivre les simulations jusqu en 2011 et si possible coupler le MAR à un modèle océanique validé sur le Golfe de Guinée (le modèle ROMS).

23 FIN Merci Pour votre attention!

24 Références bibliographiques allée, H. and G. Schayes (1994). eveloppement of the a three-dimensional meso-y primitive equations model. katabatic wind simulation the area of terra nova bay, antartica. on. Wea. Rev. 122, pp anicot, S., S. Trzaska and I. Poccard (2001). ummer sahel-enso teleconnection and decadal time scale sst variations. limate Dynamics 18, pp izy, E. and K. Cook (2002). evelopment and application of a mesoscale climate model for tropics : Influence of sea surface temperature anomalies on the west african monsoon.. Geophys. Res. 107, pp. D3. izy, R. K. and K. H. Cook (2001). echanisms by wich gulf guinea and eartern north atlantic sea surface temperature anomilies can influence african rainfall.. Climate 14, pp

Serge Janicot, Elsa Mohino, Emmanouil Flaounas

Serge Janicot, Elsa Mohino, Emmanouil Flaounas Liens à l échelle intra-saisonnière entre la mousson indienne et la mousson africaine vu par les observations et des simulations de LMDZ4 guidées sur l Inde Serge Janicot, Elsa Mohino, Emmanouil Flaounas

Plus en détail

La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines

La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines Louvet S., Pellarin T., Vischel T., Quantin G. Samuel.louvet@gmail.com Plan 1/ Revue bibliographique (non exhaustive)

Plus en détail

L effet des erreurs du pilote sur les grandes échelles simulées par un modèle régional de climat. Emilia Diaconescu et René Laprise AMA, janvier 2013

L effet des erreurs du pilote sur les grandes échelles simulées par un modèle régional de climat. Emilia Diaconescu et René Laprise AMA, janvier 2013 L effet des erreurs du pilote sur les grandes échelles simulées par un modèle régional de climat Emilia Diaconescu et René Laprise AMA, janvier 2013 L effet des erreurs du pilote sur les grandes échelles

Plus en détail

CLIMATIQUE DE L IMPACT RADIATIF CLIMAT OUEST AFRICAIN

CLIMATIQUE DE L IMPACT RADIATIF CLIMAT OUEST AFRICAIN ETUDE PAR MODELISATION CLIMATIQUE DE L IMPACT RADIATIF DES FEUX DE BIOMASSE SUR LE CLIMAT OUEST AFRICAIN N Datchoh Evelyne Touré, Abdourahamane Konaré, Arona Diedhiou & Fabien Solmon Introduction Les feux

Plus en détail

La modélisation de la circulation océanique dans le Golfe du Lion

La modélisation de la circulation océanique dans le Golfe du Lion La modélisation de la circulation océanique dans le Golfe du Lion Tables des matières Introduction Méthode, le modèle Roms Résultats et discussion a) formation d'eau dense b) le courant Nord c) les structures

Plus en détail

Introduction au modèle ROMS : application au golfe du Mexique et étude du «Loop Current».

Introduction au modèle ROMS : application au golfe du Mexique et étude du «Loop Current». Introduction au modèle ROMS : application au golfe du Mexique et étude du «Loop Current». Travail réalisé par SIMON Mathias, sous la direction de M. Doglioli Andrea. Avril 2008 Sommaire Introduction Présentation

Plus en détail

VARIABILITE INTRA-SAISONNIERE DE LA PLUIE DANS LE GOLFE DE GUINEE ET PREVISIBILITE AVEC LES

VARIABILITE INTRA-SAISONNIERE DE LA PLUIE DANS LE GOLFE DE GUINEE ET PREVISIBILITE AVEC LES VARIABILITE INTRA-SAISONNIERE DE LA PLUIE DANS LE GOLFE DE GUINEE ET PREVISIBILITE AVEC LES PRODUITS DE PRÉVISION TIGGE P.H Kamsu Tamo 1,2, S. Janicot 1, D. Monkam 2, A. Lenouo 2 1, IRD/LOCEAN/UPMC/France

Plus en détail

La prévision saisonnière : de la Science aux produits. V. Laurent DIRPF 01/12/2016

La prévision saisonnière : de la Science aux produits. V. Laurent DIRPF 01/12/2016 La prévision saisonnière : de la Science aux produits V. Laurent victoire.laurent@meteo.fr DIRPF 01/12/2016 Plan de la présentation Les bases de la prévision saisonnière La recherche en prévision saisonnière

Plus en détail

Evolution de la température sur 800 m de profondeur à partir de 50 ans de mesures in situ

Evolution de la température sur 800 m de profondeur à partir de 50 ans de mesures in situ Evolution de la température sur 800 m de profondeur à partir de 50 ans de mesures in situ F. Vandermeirsch (Ifremer), A. Bonnat (Hocer), M. Fichaut (Ifremer), C.Maillard (Ifremer) 1 - Constitution et description

Plus en détail

PROVENANCE DE L ALIMENTATION HYDRIQUE DES SYSTÈMES CONVECTIFS, AU COURS DE LA MOUSSON AU SAHEL

PROVENANCE DE L ALIMENTATION HYDRIQUE DES SYSTÈMES CONVECTIFS, AU COURS DE LA MOUSSON AU SAHEL PROVENANCE DE L ALIMENTATION HYDRIQUE DES SYSTÈMES CONVECTIFS, AU COURS DE LA MOUSSON AU SAHEL SY A. (1), DIOP B. (1), MOUSSA A. M. (1), DEME A. (1), DIAKHABY A. (1) (1) Laboratoire des Sciences de l Atmosphère

Plus en détail

INCERTITUDE DES APPORTS FLUVIAUX DANS LE GOLFE DE GUINÉE : QUANTIFICATION ET INTERPRÉTATION

INCERTITUDE DES APPORTS FLUVIAUX DANS LE GOLFE DE GUINÉE : QUANTIFICATION ET INTERPRÉTATION INCERTITUDE DES APPORTS FLUVIAUX DANS LE GOLFE DE GUINÉE : QUANTIFICATION ET INTERPRÉTATION Master of Science En Océanographie Physique et Applications Présenté par Hermann Désiré Doh Kodjo NICOUE Sous

Plus en détail

La prévision saisonnière

La prévision saisonnière La prévision saisonnière Christian Viel, Jean-Michel Soubeyroux, Pierre Etchevers Météo-France Direction de la Climatologie et des Services Climatiques Rencontres Météo et Energie Toulouse, 22 septembre

Plus en détail

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison Saint Denis le 12 novembre 2015 Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison 2015-2016. Dans un contexte global marqué par un épisode El Nino de forte intensité,

Plus en détail

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Changement Climatique Certitudes et incertitudes David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Sommaire Prévision du temps et prévision saisonnière

Plus en détail

Perturbations stochastiques de la dynamique du modèle ARPEGE-Climat en prévision saisonnière

Perturbations stochastiques de la dynamique du modèle ARPEGE-Climat en prévision saisonnière Perturbations stochastiques de la dynamique du modèle ARPEGE-Climat en prévision saisonnière - Impact sur la représentation de la circulation atmosphérique de grande échelle - Lauriane Batté et Michel

Plus en détail

N 12 SOMMAIRE. I- Situation Synoptique du mois II- Situation climatique du mois Situation/Impacts III- Impacts

N 12 SOMMAIRE. I- Situation Synoptique du mois II- Situation climatique du mois Situation/Impacts III- Impacts AFFRR IICCAANN I CEENNTTRREE OOFF MEETTEEOORROLLOGI IICCAALL APPPPLLI IICC AATT IIOONNSS I FFORR DEEVVEELLOOPPMEENNTT CCEENTTRREE AAFFRI IICCAI IINN PPOUURR LL EESS AAPPPPLLI IICATTI IONNSS DEE LL AA MEETTEEOROLLOOGI

Plus en détail

SO AMMA-CATCH. Suivi à long terme du cycle hydrologique en interaction avec la végétation sur un transect eco-climatique en Afrique de l Ouest

SO AMMA-CATCH. Suivi à long terme du cycle hydrologique en interaction avec la végétation sur un transect eco-climatique en Afrique de l Ouest SO AMMA-CATCH Suivi à long terme du cycle hydrologique en interaction avec la végétation sur un transect eco-climatique en Afrique de l Ouest S. Galle (IRD, LTHE) Responsable de l observatoire http://www.amma-catch.org

Plus en détail

Le climat Au Bénin. Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aou Sep Oct Nov. Travail de recherche présenté. À: Caroline Labbé Par: Lydiane Julien 5 ième année

Le climat Au Bénin. Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aou Sep Oct Nov. Travail de recherche présenté. À: Caroline Labbé Par: Lydiane Julien 5 ième année Le climat Au Bénin 37 6 27 28 29 28 27 21 4 26 26 25 26 27 28 27 12 5 13 5 14 1 90 87 25 35 45 58 14 Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aou Sep Oct Nov De c Températures ( C) à Cotonou Précipitations (mm) à Cotonou

Plus en détail

La Réunion face au changement climatique : constat et projections

La Réunion face au changement climatique : constat et projections La Réunion face au changement climatique : constat et projections Conférence-débat sur le changement climatique et le monde agricole Saint-Joseph le 04/11/2015 François BONNARDOT Responsable du service

Plus en détail

IMPACT de la variabilité intra-saisonnière à grande-échelle sur le nord-est du Pacifique tropical

IMPACT de la variabilité intra-saisonnière à grande-échelle sur le nord-est du Pacifique tropical IMPACT de la variabilité intra-saisonnière à grande-échelle sur le nord-est du Pacifique tropical S. Cloché (IPSL) Sarah Berthet, R. Roca (LEGOS), J.-P. Duvel (LMD), S. Masson (LOCEAN) et N. Hall (LEGOS)

Plus en détail

N 05 OCEAN-ATMOSPHERE SURVEILLANCE PREVISION. 85, Avenue des Ministères BP : Niamey- Niger

N 05 OCEAN-ATMOSPHERE SURVEILLANCE PREVISION. 85, Avenue des Ministères BP : Niamey- Niger AFFRRI II CCAANN CEENNTTRREE OO FF M EETTEEOO RROO LLOOGG IICCAALL I APPPPLLI II CCAATTI IIOONNSS FFOORR DEEVVEELLOOPPMMEENNTT CCEENNTT RREE AAFF RRI II CCAAI IINN PPOUURR LLEESS AAPPPPLLI IICCAATT IIONNSS

Plus en détail

Action 1c: Couplage Océan-Vagues-Atmosphère: études de processus et paramétrages physiques

Action 1c: Couplage Océan-Vagues-Atmosphère: études de processus et paramétrages physiques Contexte Couplage Étude de cas CCL/Perspectives Action 1c: Couplage Océan-Vagues-Atmosphère: études de processus et paramétrages physiques Joris Pianezze(a), Jean-Luc Redelsperger(a), Thierry Reynaud(a),

Plus en détail

Le Changement Climatique Observé dans l Océan

Le Changement Climatique Observé dans l Océan Journée Océanographique Christian Le Provost Saint-Brieuc, 25 mai 2012 Le Changement Climatique Observé dans l Océan Gaël ALORY gael.alory@legos.obs-mip.fr Océan + Atmosphère = Climat Echanges d énergie:

Plus en détail

LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE. J.F. Guérémy Météo-France/CNRM

LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE. J.F. Guérémy Météo-France/CNRM LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE J.F. Guérémy Météo-France/CNRM PLAN 1) Introduction sur le GIEC 2) Observations du changement climatique 3) Attribution des

Plus en détail

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison Saint Denis, le 10 novembre 2016 Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison 2016-2017. Le scénario le plus probable pour la prochaine saison cyclonique tend

Plus en détail

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France.

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Support de présentation Dominique VRECOURT Date: Novembre 2015 Evolution des températures Laruns minimales 2 Evolution

Plus en détail

Régionalisation dynamique des conditions de vague dans le Golfe de Gascogne pour différents scénarios futurs d émission de gaz à effet de serre

Régionalisation dynamique des conditions de vague dans le Golfe de Gascogne pour différents scénarios futurs d émission de gaz à effet de serre Régionalisation dynamique des conditions de vague dans le Golfe de Gascogne pour différents scénarios futurs d émission de gaz à effet de serre Elodie CHARLES Thèse financée par AXA Research Fund Co-encadrement

Plus en détail

Représentation des interactions sous-maille entre glace de mer et océan dans les modèles de grande échelle

Représentation des interactions sous-maille entre glace de mer et océan dans les modèles de grande échelle Thèse de doctorat présentée en vue de l'obtention du grade de docteur en sciences par Antoine Barthélemy Représentation des interactions sous-maille entre glace de mer et océan dans les modèles de grande

Plus en détail

Note de recherche. Benjamin Sultan Serge Janicot. Résumé. Summary

Note de recherche. Benjamin Sultan Serge Janicot. Résumé. Summary Note de recherche Sécheresse ; () : - Copyright John Libbey Eurotext. Téléchargé par un robot venant de..9. le 9//. Benjamin Sultan Serge Janicot Institut de recherche pour le développement (IRD), Laboratoire

Plus en détail

THEME: Prévisions Climatiques Saisonnières : Services climatiques pour renforcer la résilience et

THEME: Prévisions Climatiques Saisonnières : Services climatiques pour renforcer la résilience et CENTRE AFRICAIN POUR LES APPLICATIONS DE LA METEOROLOGIE AU DEVELOPPEMENT AFRICAN CENTRE OF METEOROLOGICAL APPLICATIONS FOR DEVELOPMENT Institution Africaine parrainée par la CEA et l OMM African Institution

Plus en détail

Processus convectifs associés aux évènements fortement précipitants sur le Sud-Est de la France.

Processus convectifs associés aux évènements fortement précipitants sur le Sud-Est de la France. Processus convectifs associés aux évènements fortement précipitants sur le Sud-Est de la France. Fanny DUFFOURG Olivier NUISSIER Maxime MARTINET... Source : Infoclimat Les pluies intenses méditerranéennes

Plus en détail

1 er Forum régional des prévisions climatiques saisonnières dans les pays du Golfe de Guinée. Abidjan (PRESAGG-01) Communiqué final

1 er Forum régional des prévisions climatiques saisonnières dans les pays du Golfe de Guinée. Abidjan (PRESAGG-01) Communiqué final 1 er Forum régional des prévisions climatiques saisonnières dans les pays du Golfe de Guinée. Abidjan. 2014. (PRESAGG-01) Communiqué final Les experts climatologues et agrométéorologues du Centre Africain

Plus en détail

Quantification de la vapeur d eau atmosphérique par GPS-sol : apport à la prévision des fortes pluies dans le Sud de la France

Quantification de la vapeur d eau atmosphérique par GPS-sol : apport à la prévision des fortes pluies dans le Sud de la France Séminaire interne RPN Quantification de la vapeur d eau atmosphérique par GPS-sol : apport à la prévision des fortes pluies dans le Sud de la France Karen Boniface 1 Dorval, 05 Février 2010 Collaborations

Plus en détail

Prévisibilité saisonnière à interannuelle en Arctique

Prévisibilité saisonnière à interannuelle en Arctique Prévisibilité saisonnière à interannuelle en Arctique Seasonal-to-interannual predictability in the Arctic Matthieu Chevallier 1,2 David Salas y Mélia 1, Gilles Garric 2, Marion Gehlen 3, Agathe Germe

Plus en détail

Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH)

Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH) Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH) Systèmes Précipitants et Liens avec l Atmosphère, les Surfaces et l Hydrologie Entre La Chaire Internationale de Physiques Mathématiques

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire. N 32 Valable du 11 au 20 novembre 2013 FAITS SAILLANTS :

Bulletin Climatique Décadaire. N 32 Valable du 11 au 20 novembre 2013 FAITS SAILLANTS : African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 32 Valable du 11 au 20 novembre 2013.

Plus en détail

SALUTAIR Rapport intermédiaire LMD "Comparaisons des simulations LMDz CMIP5 et WRF sur l'europe de l'ouest" Juin 2011

SALUTAIR Rapport intermédiaire LMD Comparaisons des simulations LMDz CMIP5 et WRF sur l'europe de l'ouest Juin 2011 SALUTAIR Rapport intermédiaire LMD "Comparaisons des simulations LMDz CMIP5 et WRF sur l'europe de l'ouest" Juin 2011 Contributeurs: Om Tripathi (LMD), Augustin Colette (INERIS), Laurent Menut (LMD) 1.

Plus en détail

La Prévision Mensuelle

La Prévision Mensuelle La Prévision Mensuelle Historique modèles déterministes : valables jusqu à ~ J+3 1990 prévision d ensemble pour J+3 à J+10 2000 prévision d ensemble pour les prévisions saisonnières 2004 prévision d ensemble

Plus en détail

Les bases scientifiques du changement climatique

Les bases scientifiques du changement climatique Les bases scientifiques du changement climatique Introduction sur le GIEC Observations du changement climatique Attribution des causes du changement climatique Projections du changement climatique futur

Plus en détail

Présenté par : MARCHANE AHMED. Encadré par : Lionel Jarlan Lahoucine Hanich Abdelghani Boudhar Simon Gascoin

Présenté par : MARCHANE AHMED. Encadré par : Lionel Jarlan Lahoucine Hanich Abdelghani Boudhar Simon Gascoin Présenté par : MARCHANE AHMED Encadré par : Lionel Jarlan Lahoucine Hanich Abdelghani Boudhar Simon Gascoin Séminaire sur la neige,cesbio, Jeudi 22 Mai 2014 1 Cadre du travail Instituts de recherche scientifique

Plus en détail

Modèles Météorologiques : vers l échelle locale. DP/SERV/BEC C. Periard et al Jeudi 05 avril 2012

Modèles Météorologiques : vers l échelle locale. DP/SERV/BEC C. Periard et al Jeudi 05 avril 2012 Modèles Météorologiques : vers l échelle locale DP/SERV/BEC C. Periard et al Jeudi 05 avril 2012 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les modèles météorologiques Ou presque.. des modèles météorologiques

Plus en détail

Les courants Algériens. Les courants Algériens

Les courants Algériens. Les courants Algériens Les courants Algériens Les courants Algériens Présenté par ASSASSI Charefeddine Responsable Mrs Andrea Doglioli Vu l'importance du courant algérien dans la circulation méditerranéenne, à Gibraltar, les

Plus en détail

N 10 SOMMAIRE. I- Situation Synoptique du mois II- Situation climatique du mois III- Impacts IV- Information sur la science du climat

N 10 SOMMAIRE. I- Situation Synoptique du mois II- Situation climatique du mois III- Impacts IV- Information sur la science du climat AAFF RRI IICC AANN CCEENNTTRREE OOFF MM EETTEEOORROOLLOOGGI IICC AALL AAPPPPLLI IICC AATTI IIOONNSS FFOORR DDEEVVEELLOOPPMMEENNTT CCEENNTT RREE AAFFRRI IICC AAI IINN PPOUURR LLEESS AAPPPPLLI IICCAATTI

Plus en détail

Utilisation operationelle des produits de

Utilisation operationelle des produits de Utilisation operationelle des produits de la télédétection t tection au Burkina Faso Présenté par SIA Cyriaque Direction Générale de la Météorologie, BURKINA FASO e_mail : siacyriaque@yahoo.com Plan de

Plus en détail

N 07 OCEAN-ATMOSPHERE SURVEILLANCE PREVISION. 85, Avenue des Ministères BP : Niamey- Niger

N 07 OCEAN-ATMOSPHERE SURVEILLANCE PREVISION. 85, Avenue des Ministères BP : Niamey- Niger AFF RRI IICC AANN CEENNTTRREE OOFF M EETTEEOORROOLLOOGGI IICC AALL APPPPLLI IICC AATTI IIOONNSS FFOORR DEEVVEELLOOPPMMEENNTT CCEENNTT RREE AAFFRRI IICC AAI IINN PPOUURR LLEESS AAPPPPLLI IICCAATTI IIONNSS

Plus en détail

(P E) Changes for 10 Quebec Watersheds in a Future Climate

(P E) Changes for 10 Quebec Watersheds in a Future Climate (P E) Changes for 1 Quebec Watersheds in a Future Climate Daniel Caya, Michel Slivitzky, Anne Frigon and René Roy Consortium Ouranos 2nd DRI Workshop January 12 27, Winnipeg Outline CRCM Validation Current

Plus en détail

Impact des aérosols désertiques et du climat sur les épidémies de méningites au Sahel

Impact des aérosols désertiques et du climat sur les épidémies de méningites au Sahel Impact des aérosols désertiques et du climat sur les épidémies de méningites au Sahel Adrien Deroubaix Directeurs de thèse Nadège Martiny Sylvie Thiria 17.9.13 1 Impact des Aérosols Désertiques et du Climat

Plus en détail

Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50

Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50 Evolution du climat passé en France métropolitaine depuis les années 50 Anne-Laure Gibelin Direction de la Climatologie Rencontres Nationales de l Agrométéorologie Session Agriculture et Changement Climatique

Plus en détail

RECONSTITUTION DU CLIMAT DU DERNIER MILLENAIRE

RECONSTITUTION DU CLIMAT DU DERNIER MILLENAIRE RECONSTITUTION DU CLIMAT DU DERNIER MILLENAIRE V. DAUX Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement CEA/CNRS/UVSQ/IPSL Séminaire du 7 Nov. 2013 Pourquoi s intéresser au climat du dernier millénaire?

Plus en détail

African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement

African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement MAI 2010 FAITS SAILLANTS : La malnutrition et plusieurs autres maladies

Plus en détail

Géo10 : Les principales zones climatiques en Europe.

Géo10 : Les principales zones climatiques en Europe. Géo1 : Les principales zones climatiques en Europe. Objectifs : - Reconnaître les caractéristiques d un milieu climatique. - Lire et réaliser un diagramme ombrothermique. - Localiser les grandes zones

Plus en détail

Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France

Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France N. Canal (1,2), J.-C. Calvet (1), C. Szczypta (1) (1) CNRM/GAME, Meteo-France, CNRS,

Plus en détail

RÉSUMÉ ABSTRACT INTRODUCTION. Yves K. KOUADIO* 1, Sylvain BIGOT 2 ET SÉKA Achy 1

RÉSUMÉ ABSTRACT INTRODUCTION. Yves K. KOUADIO* 1, Sylvain BIGOT 2 ET SÉKA Achy 1 ETUDE STATISTIQUE DE LA RELATION ENTRE LA TEMPÉRATURE DE SURFACE DE L OCÉAN ATLANTIQUE TROPICAL ET LES PRINCIPALES ANOMALIES PLUVIOMÉTRIQUES EN CÔTE D IVOIRE Yves K. KOUADIO* 1, Sylvain BIGOT 2 ET SÉKA

Plus en détail

Pourquoi l océan est important (et comment le sait-on?)

Pourquoi l océan est important (et comment le sait-on?) Pourquoi l océan est important (et comment le sait-on?) Marina Lévy (X1989) Directeur de recherche CNRS Au Laboratoire d Oceanographie et du Climat LOCEAN Plan de l exposé 1. Introduction générale sur

Plus en détail

Benjamin Sultan IRD-LOCEAN

Benjamin Sultan IRD-LOCEAN La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l'économie et de la Société La prévision météorologique pour la stratégie agricole au Sahel Benjamin Sultan IRD-LOCEAN Journée scientifique de l association

Plus en détail

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Courbe bleue : rayonnement solaire absorbé Hémisphère Nord EQUATEUR

Plus en détail

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Hémisphère Nord Hémisphère Sud Courbe bleue : rayonnement solaire

Plus en détail

Arancio Marc M1 océanographie option physique. Projet modélisation. Modélisation de la mer Adriatique avec ROMS

Arancio Marc M1 océanographie option physique. Projet modélisation. Modélisation de la mer Adriatique avec ROMS Arancio Marc M1 océanographie option physique Projet modélisation Modélisation de la mer Adriatique avec ROMS SOMMAIRE : Introduction I Implémentation du modèle II Présentation des résultats numériques

Plus en détail

Utilisation de la prevision climatique pour optimiser l agriculture Pluviale : exemple de kaffrine au Senegal.

Utilisation de la prevision climatique pour optimiser l agriculture Pluviale : exemple de kaffrine au Senegal. Utilisation de la prevision climatique pour optimiser l agriculture Pluviale : exemple de kaffrine au Senegal. Dr Ousmane Ndiaye Agence Nationale de l Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) Senegal

Plus en détail

Prévision saisonnière sur l Afrique de l Ouest,

Prévision saisonnière sur l Afrique de l Ouest, C.E.R.F.A.C.S. Centre Européen de Recherche et de Formation Avancée en Calcul Scientifique Prévision saisonnière sur l Afrique de l Ouest, à partir des produits DEMETER sous la direction de Philippe ROGEL,

Plus en détail

LA PRÉVISION D ENSEMBLE AROME

LA PRÉVISION D ENSEMBLE AROME LA PRÉVISION D ENSEMBLE AROME AROME appartient à une nouvelle génération : les modèles régionaux à maille très fine, progressivement déployés par les services météorologiques les plus avancés. Il est innovant

Plus en détail

Les outils numériques

Les outils numériques Prospective du pôle CER IPSL Les outils numériques 1 Modélisation couplée régionale 2 Prévision expérimentale 3 Outils de diagnostic et visualisation Laurent MENUT IPSL/Laboratoire de Météorologie Dynamique

Plus en détail

Analyse des vents le long des côtes Nord du Golfe de Guinée et des îles de l Atlantique Sud

Analyse des vents le long des côtes Nord du Golfe de Guinée et des îles de l Atlantique Sud Analyse des vents le long des côtes Nord du Golfe de Guinée et des îles de l Atlantique Sud Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA - Chaire UNESCO) Master of Science en Océanographie

Plus en détail

Réchauffement climatique : Quel impact sur le climat des régions montagneuses marocaines? Mohamed Hanchane Climatologue USMBA Fès FP Taza

Réchauffement climatique : Quel impact sur le climat des régions montagneuses marocaines? Mohamed Hanchane Climatologue USMBA Fès FP Taza Réchauffement climatique : Quel impact sur le climat des régions montagneuses marocaines? Mohamed Hanchane Climatologue USMBA Fès FP Taza Plan sommaire Bref aperçu sur la montagne comme facteur azonal

Plus en détail

AFRICAN CENTRE LES APPLICATIONS DE LA METEOROLOGIE

AFRICAN CENTRE LES APPLICATIONS DE LA METEOROLOGIE CENTRE AFRICAIN POUR LES APPLICATIONS DE LA METEOROLOGIE AU DEVELOPPEMENT AFRICAN CENTRE OF METEOROLOGICAL APPLICATIONS FOR DEVELOPMENT Institution Africaine parrainée par la CEA et l OMM African Institution

Plus en détail

Seasonal Forecast in Morocco and NA-RCC

Seasonal Forecast in Morocco and NA-RCC Direction de la Météorologie Nationale, Maroc Seasonal Forecast in Morocco and NA-RCC Fatima Driouech With thanks to Atika Kasmi MedCof meeting, Belgrade 13-19 Novembre 2013 History of operational seasonal

Plus en détail

2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global.

2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global. 2 Conséquences pour le climat de la France du réchauffement global. 8.1 Ce que disent les observations. Le réchauffement climatique se poursuit à l échelle planétaire. L année 2002 a été l année la plus

Plus en détail

L oscillation Nord atlantique

L oscillation Nord atlantique LICENCE SME : SM14 OCEAN ATMOSPHERE - CLIMAT L oscillation Nord atlantique Les conséquences sur les ressources de la méditerranée. Benjamin DELFINO année scolaire 2011-2012 Sommaire Résumé / abstract...3

Plus en détail

Modélisation numérique en océanographie côtière

Modélisation numérique en océanographie côtière Modélisation numérique en océanographie côtière Damien Couespel, Andréa Massad 3 mars 2014 Table des matières 1 Introduction 1 1.1 Description du modèle................................ 1 1.2 Description

Plus en détail

- Le changement climatique dans l Oc

- Le changement climatique dans l Oc Météo-France à La Réunion - Le changement climatique dans l Oc Océan Indien Conférence de Coopération Régionale Table ronde du vendredi 19 décembre 2014 David GOUTX Directeur Interrégional de Météo-France

Plus en détail

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) www.ipcc.ch Le 5 e rapport du GIEC : Les éléments scientifiques

Plus en détail

Simulations rétrospectives ( ) des surcotes-décotes dans le Golfe de Gascogne

Simulations rétrospectives ( ) des surcotes-décotes dans le Golfe de Gascogne Simulations rétrospectives (1979-2009) des surcotes-décotes dans le Golfe de Gascogne F. Paris, T. Bulteau, R. Pedreros, C. Oliveros, J. Mugica avec la collaboration de F. Dumas Journées REFMAR, 17-21

Plus en détail

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Travaux de Modélisation et de Simulation de la Majeure 2 "SEISM" François Lott, Ecole Normale Supérieure, flott@lmd.ens.fr 1)Climatologies de la circulation

Plus en détail

TD de modélisation numérique en océanographie côtière

TD de modélisation numérique en océanographie côtière FOUSSARD Alexis LE GLAND Guillaume TD de modélisation numérique en océanographie côtière Introduction au modèle ROMS Au cours de ce TP, nous avons utilisé un modèle de circulation côtière codéveloppé par

Plus en détail

LE COUPLAGE AVEC L OCEAN. J.F. Guérémy CNRM/GMGEC

LE COUPLAGE AVEC L OCEAN. J.F. Guérémy CNRM/GMGEC LE COUPLAGE AVEC L OCEAN J.F. Guérémy CNRM/GMGEC Généralités Les modèles d atmosphère et d océan sont exécutés en parallèle. A chaque pas temporel de couplage, ils échangent des champs (TSM, fraction de

Plus en détail

Impact du changement climatique sur les sècheresses au XXI ème siècle

Impact du changement climatique sur les sècheresses au XXI ème siècle Impact du changement climatique sur les sècheresses au XXI ème siècle Résultats du projet CLIMSEC (2008-2011) J-M Soubeyroux 1, Nadia Kitova 2, Jean-Philippe Vidal 2, M Blanchard 1 1 : Météo-France Dclim

Plus en détail

Météorologie COURS 3 DYNAMIQUE ATMOSPHÈRIQUE

Météorologie COURS 3 DYNAMIQUE ATMOSPHÈRIQUE Météorologie COURS 3 DYNAMIQUE ATMOSPHÈRIQUE L3 et prédoctorat Sciences de la Planète Terre B. Legras, legras@lmd.ens.fr, http://www.lmd.ens.fr/legras 1 I. Les ordres de grandeur dans les équations du

Plus en détail

«Intérêt économique de la prévision saisonnière: modélisation bioéconomique d exploitations agricoles au Burkina Faso»

«Intérêt économique de la prévision saisonnière: modélisation bioéconomique d exploitations agricoles au Burkina Faso» «Intérêt économique de la prévision saisonnière: modélisation bioéconomique d exploitations agricoles au Burkina Faso» Encadrement: Pr. Kimseyiga SAVADOGO, Maitre de conférence à l Université de Ouagadougou

Plus en détail

Variabilité de l enneigement et du risque d avalanche dans les Alpes

Variabilité de l enneigement et du risque d avalanche dans les Alpes Variabilité de l enneigement et du risque d avalanche dans les Alpes I.Etchevers, Y. Durand, G. Giraud, L. Mérindol, M.Rousselot Centre d Etudes de la Neige CNRM GAME, Météo-France Réunion SCAMPEI, 29.11.2011

Plus en détail

Météo et changements climatiques

Météo et changements climatiques Météo et changements climatiques Observations des changements climatiques Attribution des causes des changements climatiques Scénarios des changements climatiques futurs Météo et changements climatiques

Plus en détail

HDSM, un modèle hydrologique multi-échelle, dédié aux environnements tropicaux (Lac Tchad) et montagneux (Himalaya)

HDSM, un modèle hydrologique multi-échelle, dédié aux environnements tropicaux (Lac Tchad) et montagneux (Himalaya) HDSM, un modèle hydrologique multi-échelle, dédié aux environnements tropicaux (Lac Tchad) et montagneux (Himalaya) F. Delclaux (IRD), M. Savéan(UM2) et P. Chevallier (IRD), HydroSciences Montpellier Un

Plus en détail

Version stratosphérique du modèle GEMDM hybride

Version stratosphérique du modèle GEMDM hybride Version stratosphérique du modèle GEMDM hybride Sandrine Edouard Bernard Dugas RPN-MRB, Dorval Motivations Repousser plus haut les problèmes au toit du modèle!! Améliorer la stratosphère du modèle Assimiler

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Les défis scientifiques entre climat et énergies renouvelables R Vautard, Institut Pierre-Simon Laplace, LSCE

Les défis scientifiques entre climat et énergies renouvelables R Vautard, Institut Pierre-Simon Laplace, LSCE Les défis scientifiques entre climat et énergies renouvelables R Vautard, Institut Pierre-Simon Laplace, LSCE Projets CLIMIX IMPACT2C I Balog, FM Bréon, A Colette, JG Devezeaux de Lavergne, S Jerez, P

Plus en détail

LE MODELE AROME OUTRE-MER

LE MODELE AROME OUTRE-MER LE MODELE AROME OUTRE-MER AROME appartient à une nouvelle génération : les modèles régionaux à maille très fine, progressivement déployés par les services météorologiques les plus avancés. Il est innovant

Plus en détail

Direction de la Production / Fournitures des données et produits LE MODELE ALADIN

Direction de la Production / Fournitures des données et produits LE MODELE ALADIN LE MODELE ALADIN ALADIN (Domaine France) est un modèle de prévision qui n est plus opérationnel à Météo- France depuis le 27/03/2012. C est un modèle à aire limitée, ayant une résolution de 0,1 et couvrant

Plus en détail

Formulation en coordonnée verticale hybride σ p du modèle de circulation générale atmosphérique LMDZ.

Formulation en coordonnée verticale hybride σ p du modèle de circulation générale atmosphérique LMDZ. Formulation en coordonnée verticale hybride σ p du modèle de circulation générale atmosphérique LMDZ. 1998 1 Coordonnées hybrides Le MCG du LMD a été écrit originalement sur des coordonnées σ = p/p s qui

Plus en détail

Variabilité et changement du climat au Luxembourg

Variabilité et changement du climat au Luxembourg Laurent PFISTER, Klaus GÖRGEN, Jürgen JUNK, Lucien HOFFMANN Centre de Recherche Public Gabriel Lippmann Département Envrionnement et Agro-biotechologies 41, rue du Brill L - 4422 Belvaux http://airs.jpl.nasa.gov/mission/greenhouse/

Plus en détail

Centre Régional AGRHYMET. Mise à jour des prévisions saisonnières hydropluviométriques de la saison 2011 en Afrique de l Ouest

Centre Régional AGRHYMET. Mise à jour des prévisions saisonnières hydropluviométriques de la saison 2011 en Afrique de l Ouest Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sècheresse dans le Sahel Permanent Inter-State Committee For Drought Control in the Sahel Centre Régional AGRHYMET Bulletin Spécial N M04 - Août 2011 Mise

Plus en détail

Synthèse Couverture neigeuse

Synthèse Couverture neigeuse Impacts du changement climatique sur les systèmes naturels Synthèse Couverture neigeuse Juin 2008 Working Package 5 Références prises en compte Reconstitutions Observations Modélisations Hypothèses Commentaires

Plus en détail

Influence climatique de l océan Indien. Masson, C. de Boyer Montégut,, T. Izumo

Influence climatique de l océan Indien. Masson, C. de Boyer Montégut,, T. Izumo Influence climatique de l océan Indien J. Vialard, M. Lengaigne,, J.-P. Duvel,, S. Masson, C. de Boyer Montégut,, T. Izumo Plan de l exposél Pourquoi s intéresser s à l océanl Indien? Une région clef:

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

Prévision des caractéristiques Agro-Climatiques de la grande saison des pluies dans les pays du Golfe de Guinée

Prévision des caractéristiques Agro-Climatiques de la grande saison des pluies dans les pays du Golfe de Guinée Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sècheresse dans le Sahel Permanent Inter-State Committee For Drought Control in the Sahel Centre Régional AGRHYMET bulletin de suivi de la campagne agropastorale

Plus en détail

Les scénarios intra-saisonniers : un moyen alternatif de détection de la prévisibilité potentielle à l'échelle

Les scénarios intra-saisonniers : un moyen alternatif de détection de la prévisibilité potentielle à l'échelle Les scénarios intra-saisonniers : un moyen alternatif de détection de la prévisibilité potentielle à l'échelle régionale Vincent MORON,+, Pierre CAMBERLIN*, Nathalie PHILIPPON*, Andrew W. ROBERSTON+ Atelier

Plus en détail

Cartes de pression au niveau de la mer: Les dépressions se forment sur l'atlantique Nord-Est, au voisinage

Cartes de pression au niveau de la mer: Les dépressions se forment sur l'atlantique Nord-Est, au voisinage VII.1) Trajectoires "normales" et déviées des dépressions sur l'atlantique Nord Trajectoire caractéristique d'une dépression sur l'atlantique Nord Données ECMWF (ERA40) Cartes de pression au niveau de

Plus en détail

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Jean Louis Dufresne Pôle de modélisation de l'institut Pierre Simon Laplace (IPSL) Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) dufresne@lmd.jussieu.fr

Plus en détail

Utilisation de l océanographie opérationnelle pour la Météorologie et le Climat

Utilisation de l océanographie opérationnelle pour la Météorologie et le Climat Utilisation de l océanographie opérationnelle pour la Météorologie et le Climat Météo-France acteur du développement de l océanographie opérationnelle Membre du GIP Mercator Océan, contribue en termes

Plus en détail

Sébastien Argence 1, Dominique Lambert 1, Evelyne Richard 1, Jean-Pierre Chaboureau 1, Nathalie Söhne 1,Philippe Arbogast 2 et Karine Maynard 2

Sébastien Argence 1, Dominique Lambert 1, Evelyne Richard 1, Jean-Pierre Chaboureau 1, Nathalie Söhne 1,Philippe Arbogast 2 et Karine Maynard 2 Thème 1.2.2 Utilisation combinée du canal vapeur d eau de METEOSAT 7 et de l inversion de tourbillon potentiel : application aux inondations d Alger de Novembre 2001 Sébastien Argence 1, Dominique Lambert

Plus en détail

Gestion des catastrophesnaturelles par l utilisation de la technologie spatiale pour un développement socio-économique au Burkina Faso

Gestion des catastrophesnaturelles par l utilisation de la technologie spatiale pour un développement socio-économique au Burkina Faso BURKINA FASO UNITE-PROGRES-JUSTICE Gestion des catastrophesnaturelles par l utilisation de la technologie spatiale pour un développement socio-économique au Burkina Faso Vienne, 10 février 2015 Présenté

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE STAGE D'APPROFONDISSEMENT INGENIEURS DE L'ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE FICHE DE PROPOSITION DE SUJET IENM

ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE STAGE D'APPROFONDISSEMENT INGENIEURS DE L'ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE FICHE DE PROPOSITION DE SUJET IENM Ecole Nationale de la Météorologie Direction des Etudes 42 avenue Gaspard Coriolis BP 45712 ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE STAGE D'APPROFONDISSEMENT INGENIEURS DE L'ECOLE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE

Plus en détail