CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ET COMPLICATIONS. COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ET COMPLICATIONS. COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008"

Transcription

1 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES DE LA CHIRURGIE ABDOMINALE ET COMPLICATIONS COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008

2 INTRODUCTION Pas de définition consensuelle Incidence: 32% 4% Maximales entre J3 et J7 Cause majeure de morbi-mortalité postopératoire Allongement de la durée séjour (1 à 2 semaines) Accroissement des coûts McAlister et al, Am J Resp Dis Crit Care Mad 2005

3 COMPLICATIONS Syndrome Restrictif Atélectasie Encombrement bronchique isolé Surinfection Bronchique Pneumopathie Inhalation de liquide gastrique Embolie pulmonaire OAP Bronchospasme

4 ANESTHESIE TERRAIN ALTERATION MECANIQUE VENTILATOIRE

5 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ALTERATION DE LA MECANIQUE VENTILATOIRE Stimulation de récepteurs viscéraux inhibiteurs du nerf phrénique Capacité contractile conservée Indépendant de la douleur +++ péri-diaphragmatiques Dureil et al. J Appl Physiol 1986 Mankikian B, Anesthesiology 1988

6 Improvement of diaphragmatic function by a thoracic extradural block after upper abdominal surgery. Manakian B, Cantineau JP, Bertrans M, Kieffer E, Sartene R, Viars P. Department of Anesthesiology, G.H. Pitic-Salpetriere, Paris, France. Etude sur 13 patients Réalisation d une péridurale thoracique en postopératoire d une chirurgie de l aorte abdominale Amélioration de la fonction diaphragmatique Amélioration du VEMS et CV Amélioration de la participation abdominale a l inspiration Anesthesiology 1988; 68 :

7 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ALTERATION DE LA MECANIQUE VENTILATOIRE Récepteurs abdominaux pariétaux de type nociceptif participant p à l arc reflex d inhibition du nerf phrénique???

8 Am J Respir Crit Care Med Vol 161. pp , 2000

9 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ALTERATION DE LA MECANIQUE VENTILATOIRE Augmente avec la taille de l incision Incision longitudinale > transversale Avantage de la cœlioscopie Lacy. P, Eur J Vasc Surg 198 Ann Surg June; 213(6):

10 36 patients opéré d un cholécystectomie Compare Laparotomie Vs Cœlioscopie i Ann Surg June; 213(6): Répercussion similaire mais de durée beaucoup plus courte (24h) avec cœlioscopie Milsom et al. J Am Coll Surg Jul;187(1):46-54; discussion 54-5

11 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ALTERATION DE LA MECANIQUE VENTILATOIRE ANESTHESIE Dépression du tonus Musculaire Déplacement céphalique du diaphragme Réduction des volumes pulmonaires et de la CRF (20%) Régression rapide Accentué par les curare longue durée d action Berg Acta Anaesthesiol Scand 1997

12 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES DYSFONCTION DIAPHRAGMATIQUE Dyskinésie thoraco-abdominale Diminution du gradient De Pression transdiaphragmatique

13 TERRAINS A RISQUE FACTEURS DE RISQUES NOMBRE D ETUDES MOYENNE DES Odd Ratio NIVEAU DE PREUVE AGE > 60 ans 11 2,28 à 5,63 A ASA >II 17 5 A BPCO 8 2,36 A TABAGISME 5 1,40 B SYNDROME APNEE DU SOMMEIL 1 NA I INSUFFISANCE CARDIAQUE 3 2,93 A DENUTRITION 2 1,62 B ALCOOLISME 2 1,21 B TROUBLES COGNITIFS 2 1,39 B DEPENDANCE FONCTIONNELLE 4 2 A OBESITE 2 1,21 B ALBUMINIE < 35 g.l 4 2,53 A INSUFFISANCE RENALE 2 NA B EFR 14 NA I Jayr C. JEPU 2008

14 COMPLICATIONS RESPIRATOIRES SYNDROME RESTRICTIF POST-OPERATOIRE Diminution de la CV (40 à 60%). Diminution de la CRF (30 à 40%) Diminution de la compliance Thoraco-pulmonaire Normalisation lente Arch Surg. 1999;134:6-12.

15 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES SYNDROME RESTRICTIF POST-OPERATOIRE Ford et al. ARRD 1983

16 COMPLICATIONS RESPIRATOIRES ENCOMBREMENT BRONCHIQUE Altération de l épuration muco-ciliaire: Hypersécrétion éti (Intubation ti orotrachéale,vm) Conditionnement hydrothermique du gaz inhalé Diminution de l efficacité toux (Diminution VRE et VEMS) Tabagisme +++

17 COMPLICATIONS RESPIRATOIRES ATELECTASIES Constantes et très précoces Multifactirielles! Position du Billot! DERECRUTEMENT ALVEOLAIRE MAJEUR (CRF < VF) Effet délétère des fortes FiO2 Rusca M. Anesth Analg 2003

18 COMPLICATIONS DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE SYNDROME RESTRICTIF ENCOMBREMENT DYSFONCTION DIAPHRAGMATIQUE TERRAIN ATELECTASIE MECANISME ADAPTATIFS HYPOVENTILATION ALVEOLAIRE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE

19 EFFET RESIDUEL DES AGENTS ANESTHESIQUES 80% des complications précoces Morphiniques Hypoventilation Alvéolaire Suppression de la toux et du soupir Dépression de la réponse ventilatoire à l hypoxie et à l hypercapnie. Curarisation résiduelle Obstruction des Voies Aériennes Supérieures

20 INHALATION DE LIQUIDE GASTRIQUE Altération des reflexes protecteurs trachéobronchiques Effets résiduels des agents anesthésique Et Estomac plein li Chirurgie d urgence SNG >24h Hall J.C et al Respirology, 1996 ; 1:

21 MICRO-INHALATION ENCOMBREMENT ATELECTASIE SURINFECTION BRONCHIQUE PNEUMOPATHIE INFECTIEUSE

22 COMPLICATIONS PNEUMOPATHIE 3eme cause de sepsis post-opératoire 83% des cas survient dans les 3 premiers jours Hall JC. Chest Lié à des inhalations dans un tiers des cas Martin LF. Arch Surg 1984;119: germes de la flore oro-pharyngée

23 COMPLICATIONS SYNDROME DE MENDELSON Inhalation de liquide gastrique Complication rare mais gravissime ++ Pendant l anesthésie ou post-op précoce Dysfonctionnement carrefour aérodigestif Trouble de la conscience Lésion directe de la membrane alvéolaire SDRA surinfection secondaire dans 20 à 30% des cas

24 CONCLUSION Conséquence Respiratoires majeures Risque important de complications respiratoire post-opératoireopératoire Recherche nécessaire des terrains à risque Prévention +++

25 PREVENTION PRE-OPERATOIRE Arrêt du tabac : > 8 semaines avant chirurgie i Moller et al Lancet 2002 Traitement de l obstruction bronchique si BPCO, β2mimétiques, ipratropium, corticoïdes inhalés +/- systémiques Kabalin CS. Arch Intern Med 1995 ) Education respiratoire, manœuvres d expansion pulmonaire, entraînement toux (Smetana et al N Engl J Med 1999 Éviter les périodes à risque ( Exacerbation BPCO, )

26 PREVENTION PER-OPERATOIRE Limiter la chirurgie à < 3 h Anesthésie péri-médullaire éi éd i per-operatoire Éviter le pancuronium Préférer éée la acoelioscopie oscop e Rodgers A. BMJ 2000 Berg H.. Acta Anaesthesiol Scand 1997 Putensen-Himmer G, Anesthesiology 1992

27 PREVENTION POST-OPERATOIRE Physiothérapie i : spirométrie i incitative, it ti ventilation volontaire profonde CPAP Position assise (Celli BR,et coll. Am Rev Respir Dis 1984) Bonne analgésie post op : modalités débatues. Ballantyne JC, Anesth Analg 1998 Surveillance respiratoire et oxygénothérapie au p yg p réveil

28 Etude multicentrique incluant 933 patient ASA II et plus devant subir chirurgie abdominale Compare PCA morphine et PCEA Diminution des complications respiratoires dans le groupe PCEA (23%) Vs PCA (19%) Pas de différence de morbidité à J 30 Pas de différence de Mortalité à J30 Martin LF. Arch Surg 1984;119: 379

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 M.A. PLANCHE Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 INTRODUCTION OBJECTIFS kinésithérapiques! Prévenir les complications précoces : pulmonaires

Plus en détail

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Choix du moment de l intervention Induction à séquence rapide CHOIX DU MOMENT DE LA CHIRURGIE Mécanismes de l occlusion Par strangulation souffrance du

Plus en détail

Critères d admission SIPO et soins continus

Critères d admission SIPO et soins continus Critères d admission SIPO et soins continus G. Lebuffe Pôle d anesthésie-réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille, France Soins intensifs: Décret 2002 D 124-104 Unité prenant en charge les patients

Plus en détail

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire système respiratoire Au cours d'une anesthésie au chloroforme, la respiration est parfois due au seul diaphragme tandis que les JF. BRICHANT CHU de Liège muscles intercostaux sont paralysés John Snow,

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Retentissement pulmonaire de l obésité

Retentissement pulmonaire de l obésité Retentissement pulmonaire de l obésité Dr Laure Belmont Service de Pneumologie Centre hospitalier d Argenteuil 16eme journée des formations de associations du val d Oise 08 février 2015 Poumons et obésité?

Plus en détail

Anesthésie pour chirurgie viscérale. Dominique CONCINA Octobre 2005

Anesthésie pour chirurgie viscérale. Dominique CONCINA Octobre 2005 Anesthésie pour chirurgie viscérale Dominique CONCINA Octobre 2005 Chirurgie viscérale Chirurgie Digestive Urologique haute Gynécologique Hors urgence et transplantation Coeliochirurgie Risques principaux

Plus en détail

ANALGÉSIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE: PEUT ON SUPPRIMER LA PCA MORPHINE? Dr Aissou Mourad DAR Hôpital Saint-Antoine Pr Beaussier

ANALGÉSIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE: PEUT ON SUPPRIMER LA PCA MORPHINE? Dr Aissou Mourad DAR Hôpital Saint-Antoine Pr Beaussier ANALGÉSIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE: PEUT ON SUPPRIMER LA PCA MORPHINE? Dr Aissou Mourad DAR Hôpital Saint-Antoine Pr Beaussier PCA morphine le gold standard Depuis l enquète sur l évaluation des pratiques

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Dr Jesus Gonzalez-Bermejo UARD (Unité d Appareillage Respiratoire de Domicile) Service de Pneumologie et de Réanimation Groupe Hospitalier

Plus en détail

Pneumonie post-opératoires

Pneumonie post-opératoires Pneumonie post-opératoires Particularités épidémiologiques, cliniques et diagnostiques Ph Montravers DAR CHU Bichat Claude Bernard, APHP Université Paris VII Paris Epidémiologie Particularités cliniques

Plus en détail

Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie. D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus

Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie. D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus Plan Mécanique respiratoire Distribution normale de la perfusion et de la

Plus en détail

Quelle place pour le kinésithérapeute. F. Gougain Hôpital Cardio-vasculaire et Pneumologique Louis Pradel, Lyon

Quelle place pour le kinésithérapeute. F. Gougain Hôpital Cardio-vasculaire et Pneumologique Louis Pradel, Lyon Quelle place pour le kinésithérapeute F. Gougain Hôpital Cardio-vasculaire et Pneumologique Louis Pradel, Lyon Antiquité: Massage thoracique et gymnastique respiratoire XIXème: Mobilisations précoces contre

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR Le SAOS et Anesthésie Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR EPIDEMIOLOGIE Après 50 ans, 4% hommes et 2% femmes diagnostiqués 60-90% patients obèses atteints d un SAOS Constante

Plus en détail

Équilibre glycémique périopératoireratoire. Grégoire ANDRIEU Pôle d Anesthd Hôpital Huriez CHRU de Lille

Équilibre glycémique périopératoireratoire. Grégoire ANDRIEU Pôle d Anesthd Hôpital Huriez CHRU de Lille Équilibre glycémique périopératoireratoire Grégoire ANDRIEU Pôle d Anesthd Anesthésie sie RéanimationR Hôpital Huriez CHRU de Lille En réalitr alité,, le diabète en soi n est n pas un facteur de risque

Plus en détail

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation Jean-Pierre LAABAN Hôtel-Dieu, Paris Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Syndrome obésité-hypoventilation (SOH) Défini par l existence d une

Plus en détail

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien»

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» N Carrère Service de Chirurgie Générale et Digestive CHU Toulouse - Purpan Douleur post-opératoire (DPO) Prévisible / transitoire / contrôlable

Plus en détail

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Epidémiologie de la BPCO la + fréquente des maladies respiratoires : - 14 millions de Nord-Américains

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Syndrome de détresse respiratoire aiguë

Syndrome de détresse respiratoire aiguë Syndrome de détresse respiratoire aiguë I Physiopathologie Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un syndrome se manifestant comme une détresse respiratoire aiguë, conséquence d une lésion

Plus en détail

Gaz du sang : interprétation des analyses

Gaz du sang : interprétation des analyses Gaz du sang : interprétation des analyses Conditions d interprétation Pour évaluer correctement une anomalie des gaz du sang, il faut connaître : 1. Gazométrie artérielle : ph, PaO 2, PaCO 2. HCO 3-, BE

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives

Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives B. Séguy - D.E.S.C Réanimation Médicale- Juin 2008 Introduction : Historiquement épidémies de

Plus en détail

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION ALOPH VALERIE (Bordeaux ) DESC REANIMATION TOULOUSE INTRODUCTION SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE ( SDRA) d éd étiologies

Plus en détail

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 Hyperperméabilité paroi alvéolo-capillaire Fuite plasmatique vers interstitium et alvéoles Œdème pulmonaire lésionnel Altération

Plus en détail

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N DESC REANIMATION Décembre 2014 Etudiant: JAFFAL Karim Tuteur: Pr D. MATHIEU IMPACT EN PATHOLOGIE RESPIRATOIRE IMPACT EN PATHOLOGIE CARDIAQUE PRECHARGE DEPENDANCE

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Dyspnée en fin de vie

Dyspnée en fin de vie Sabatini marielle SEL pneumologie 16/06/2011 plan Symptômes Prise en charge 1 : symptômes dyspnée et cancer Dyspnée et BPCO (1) Prévalence de la dyspnée dans le cancer (2) (3) 27 % : tous les patients

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

Prévention des pneumopathies post-opératoires

Prévention des pneumopathies post-opératoires IXe Journées nationales d infectiologie, Marseille le 4 juin 2008 Prévention des pneumopathies post-opératoires Pr Olivier MIMOZ Inserm ERI-23 Pharmacologie des agents anti-infectieux DAR CHU de POITIERS

Plus en détail

DEFINITION LA CURARISATION RESIDUELLE DIAGNOSTIC. La CR reste trop fréquente

DEFINITION LA CURARISATION RESIDUELLE DIAGNOSTIC. La CR reste trop fréquente DEFINITION LA CURARISATION RESIDUELLE Elle est définie comme un rapport T4/T1 au train de quatre sur l adducteur du pouce inférieur à 0,9 lors du réveil de l anesthésie. C est un événement potentiellement

Plus en détail

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES Définition de l insuffisance respiratoire Incapacité du poumon à assurer une Hématose normale Ceci conduit à une hypoxie, avec comme traduction une dyspnée initialement

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES Définition de l insuffisance respiratoire Incapacité du poumon à assurer une Hématose normale Ceci conduit à une hypoxie, avec comme traduction une dyspnée initialement

Plus en détail

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE Et SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE Dr Thanh CAO - HUU 08/08/2016 Empruntés de : Sémiologie Médicale, Loïc GUILLEVIN, Ed. Lavoisier (Médecine Sciences Publications);

Plus en détail

BPCO traitements médicamenteux des décompensations

BPCO traitements médicamenteux des décompensations AER Lyon 2013 BPCO traitements médicamenteux des décompensations Pr A Demoule Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris principe de compensation de charges

Plus en détail

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon Frédéric ric Vargas Service de Réanimation R Bordeaux La VNI au cours de l OAPl cardiogénique débute avec.un aspirateur 1936 1936 The «pulmonary plus pressure

Plus en détail

Réhabilitation et chirurgie colorectale: Les recommandations 2013: Le rôle de l anesthésie en dehors de l analgésie

Réhabilitation et chirurgie colorectale: Les recommandations 2013: Le rôle de l anesthésie en dehors de l analgésie Réhabilitation et chirurgie colorectale: Les recommandations 2013: Le rôle de l anesthésie en dehors de l analgésie Pascal Alfonsi J Visc Surg. 2014 Feb;151(1):65-79. Avril 2014 Les programmes de réhabilitation

Plus en détail

Signes et stades de l anesthésie

Signes et stades de l anesthésie Signes et stades de l anesthésie Marie Roche-Barreau Jean-Christophe Ha 12 Octobre 2012 L objet de ce cours est de vous décrire les phénomènes présentés par tout patient lors de l installation d un anesthésie

Plus en détail

Evaluation du Risque Opératoire Techniques d Anesthésie Critères Décisifs du Choix

Evaluation du Risque Opératoire Techniques d Anesthésie Critères Décisifs du Choix Evaluation du Risque Opératoire Techniques d Anesthésie Critères Décisifs du Choix Pr Gilles Dhonneur CHU (APHP) Henri Mondor, Créteil Faculté de Médecine Paris 12, Créteil Evaluation du Risque Opératoire

Plus en détail

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat Physiologie des échanges gazeux A. Mercat Déterminants de l hypoxémie Le shunt Effet PvO2 Relation shunt-débit Effets de la PEEP PaCO2 espace mort Evaluation de l hypoxémie Déterminants de l hypoxémie

Plus en détail

13-14 Novembre Le SDRA aujourd hui. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon

13-14 Novembre Le SDRA aujourd hui. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon 13-14 Novembre 2014 Le SDRA aujourd hui Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon Plan 1. Diagnostic 2. Définitions 3. Physiopathologie 4. Evolution-Pronostic

Plus en détail

Ventilation protectrice per opératoire Ventilation Non Invasive prophylactique post opératoire

Ventilation protectrice per opératoire Ventilation Non Invasive prophylactique post opératoire Ventilation protectrice per opératoire Ventilation Non Invasive prophylactique post opératoire Dr A. DORDONNAT 1 Généralités Complications respiratoires: Hypoxémie: 30-50% des patients après chirurgie

Plus en détail

SAOS et Hypoventilation

SAOS et Hypoventilation SAOS et Hypoventilation Symposium Philips JPRS Septembre 2011 Thibaut Gentina Laboratoire du sommeil Pneumologie Clinique de la Louvière - Lille SAOS et Hypoventilation 1- Hypoventilation : Définition

Plus en détail

Généralités sur la curarisation et la décurarisation. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre

Généralités sur la curarisation et la décurarisation. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Généralités sur la curarisation et la décurarisation Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Composantes de l anesthésie Conscience Mémorisation Hypnose Réponses somatique et du SNA Antinociception Anesthésie balancée

Plus en détail

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND Dr M. SEBBANE LA VNI C EST QUOI? Assistance ventilatoire sous forme de pression positive

Plus en détail

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Sevrage ventilatoire Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Je n ai aucun conflit d intérêt 2001 2007 Définition Procédure de libération du patient du ventilateur et du tube endotrachéal sans reventilation

Plus en détail

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière LA CAPNOGRAPHIE 1 Définition La capnographie permet de mesurer le contenu en CO 2 du mélange gazeux pendant tout le cycle respiratoire. La concentration de CO 2 dans les gaz inspirés et expirés est représentée

Plus en détail

BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE?

BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE? BPCO-EMPHYSEME: QUAND PENSER A LA GREFFE? Le 23 octobre 2010 Docteur Armelle Schuller CHU-Strasbourg BPCO-emphysème et transplantation pulmonaire PLAN: - Pourquoi? - Qui? - Quand? - Comment? BPCO-emphysème:

Plus en détail

Infections respiratoires : mécanismes et facteurs de risque d infection

Infections respiratoires : mécanismes et facteurs de risque d infection Infections respiratoires : mécanismes et facteurs de risque d infection Pr B de WAZIERES Service de Médecine Interne et Gériatrie Centre Hospitalier Universitaire NIMES ORIG OBSERVATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX

Plus en détail

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée)

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Traitement Oxygénothérapie Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Une OLD est indiquée chez les patients BPCO lorsque: à distance d un épisode

Plus en détail

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Insuffisance Respiratoire Chronique UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Plan L insuffisance respiratoire chronique : qu est ce que c est? Quelques rappels de physiologie

Plus en détail

EFFET DE LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE CHEZ LES ADULTES LAPAROTOMISES

EFFET DE LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE CHEZ LES ADULTES LAPAROTOMISES EFFET DE LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE CHEZ LES ADULTES LAPAROTOMISES A propos de 36 cas recensés au CNHU-HKM de Cotonou Nikiéma-Derra B, Kpadonou GT,Mehinto D, Alagnidé E, Padonou N. 07/10/2013 Présenté

Plus en détail

Anesthésie en urgence et estomac plein

Anesthésie en urgence et estomac plein Anesthésie en urgence et estomac plein Benoît Plaud Université Paris-Diderot Assistance Publique Hôpitaux de Paris Anesthésie, réanimation chirurgicale GHU Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, Paris,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MEDICO- CHIRURGICALE DU PNEUMOTHORAX IDIOPATHIQUE SPONTANE BENIN

PRISE EN CHARGE MEDICO- CHIRURGICALE DU PNEUMOTHORAX IDIOPATHIQUE SPONTANE BENIN PRISE EN CHARGE MEDICO- CHIRURGICALE DU PNEUMOTHORAX IDIOPATHIQUE SPONTANE BENIN Dr P. BAGAN Services de Chirurgie Thoracique HEGP Paris CHVD Argenteuil PHYSIOPATHOLOGIE PNEUMOTHORAX: Présence d air dans

Plus en détail

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon A BOUT DE SOUFFLE Société de Médecine de Franche-Comté 16.12.2010 V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon Maladies neuromusculaires : définition Atteintes de l unité motrice, primitives,

Plus en détail

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë Dr H.Rozé Réanimation MHL Unité Thoracique Définition Incapacité du poumon à assurer une oxygénation satisfaisante et/ou de

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire A Introduction : La mécanique ventilatoire correspond à l étude de l ensemble des éléments ou phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement de l air alvéolaire, elle

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM

Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM mdkhallouki@gmail.com Que faire devant malade qui se présente en consultation en vue d un traitement chirurgical de l obésité?

Plus en détail

Faut-il monitorer la curarisation?

Faut-il monitorer la curarisation? XXIX ème journée d Anesthésie-Réanimation de Picardie 20 juin 2012 Faut-il monitorer la curarisation? Dr Thibault LOUPEC Pr Bertrand DEBAENE Département d Anesthésie-Réanimation CHU de Poitiers Conflits

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires Mardi, 30 Juin 2009 20:52 Mis à jour Mardi, 30 Juin 2009 20:56 Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances

Plus en détail

Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille

Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille Techniques ventilatoires de l enfant obèse dans le SOH et le SAOS Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille 6 ème journée RespiRare,

Plus en détail

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE L obésité: un nouveau facteur de risque de l asthme? Le syndrome obésité-hypoventilation ou le syndrome de Pickwick revisté Le syndrome d apnée du sommeil et obésité

Plus en détail

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA La controverse Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA ou Pourquoi il ne faut pas faire de manœuvres de recrutement dans le SDRA DESC de Réanimation médicale Bordeaux 18 mars 2009 Frédéric

Plus en détail

Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU Date d intervention : 21/11/11

Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU Date d intervention : 21/11/11 Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU 2011-2012 Date d intervention : 21/11/11 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation,

Plus en détail

2/ Les complications post-anesthésiques

2/ Les complications post-anesthésiques STAGES Anesthésiologie 2/ Les complications post-anesthésiques I. Les complications respiratoires Les facteurs de risque La plupart des complications respiratoires sont liées à des surdosages Les facteurs

Plus en détail

CONSEQUENCES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR POST-OPERATOIRE

CONSEQUENCES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR POST-OPERATOIRE CONSEQUENCES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR POST-OPERATOIRE PALIG KEVORKIAN, IADE DEPARTEMENT D ANESTHESIE HOPITAL HOTEL-DIEU PARIS 1) INTRODUCTION 2) CONSEQUENCES DES PERTURBATIONS NEURO-ENDOCRINIENNES

Plus en détail

Les mouvements respiratoires

Les mouvements respiratoires Objectifs Les mouvements s H. Lefebvre Etre capable de décrire un cycle Connaître la terminologie en physiologie Comprendre la genèse des bruits s Connaître la fréquence des espèces domestiques et les

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

Intérêt de la réhabilitation respiratoire avant résection pulmonaire chez des patients BPCO

Intérêt de la réhabilitation respiratoire avant résection pulmonaire chez des patients BPCO Intérêt de la réhabilitation respiratoire avant résection pulmonaire chez des patients BPCO Proposition d un protocole 8 ème Journée de Recherche en Kinésithérapie Respiratoire 27 juin 2015 Dr Anne VINCENT

Plus en détail

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Pierre Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Vendredi 30 janvier 2009 Co morbidité: définition Autre pathologie

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique

Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique CHU Robert Debré Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique Stéphane DAUGER - Maryline CHOMTON Réanimation et Surveillance Continue Pédiatriques Hôpital

Plus en détail

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES P. Beuret Réanimation polyvalente Lyon 02/06 LESIONS RESPONSABLES D IRA Fractures costales Volet costal Pneumo/hémothorax Contusion pulmonaire Douleur Mouvement paradoxal

Plus en détail

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al,

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Le syndrome obésité hypoventilation (SOH) Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans (1955-1956) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Burwell et al. Est considéré

Plus en détail

La ventilation mécanique et le système nerveux autonome

La ventilation mécanique et le système nerveux autonome La ventilation mécanique et le système nerveux autonome Mohamed Ait Si M hamed, inh JIVA 2013 2 Le système nerveux autonome (SNA) Le SNA contrôle la ventilation. SNA contrôle la régulation d activité cardiovasculaire.

Plus en détail

Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique

Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique Syndrome d Apnée du Sommeil et Syndrome Métabolique Laurence Kessler Service d endocrinologie, diabète et maladies métaboliques Hôpitaux universitaires Strasbourg Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG

Plus en détail

Détresse respiratoire du nouveau né

Détresse respiratoire du nouveau né Détresse respiratoire du nouveau né adaptation respiratoire : la loi de La Place V = r x P x α T Pour un même volume insufflé, si «r» est multiplié par 2 P est divisé par 2 pour insuffler un volume d'air

Plus en détail

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie http://www.splf.org/s/spip.php?article1445 Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie Mr X, 55 ans Tabagisme à 40 paquet-années, encore actif, et HTA Symptomatologie de bronchite chronique

Plus en détail

Prévention des complications respiratoires post-opératoires. Ph Montravers DAR CHU Bichat Claude Bernard, APHP Université Paris VII Paris

Prévention des complications respiratoires post-opératoires. Ph Montravers DAR CHU Bichat Claude Bernard, APHP Université Paris VII Paris Prévention des complications respiratoires post-opératoires Ph Montravers DAR CHU Bichat Claude Bernard, APHP Université Paris VII Paris Un sujet d importance croissante Pubmed 32744 citations sur le thème

Plus en détail

Trop malade pour être anesthésié? Roupen Hatzakorzian 4 avril 2014 Congrès annuel AAQ

Trop malade pour être anesthésié? Roupen Hatzakorzian 4 avril 2014 Congrès annuel AAQ Trop malade pour être anesthésié? Roupen Hatzakorzian 4 avril 2014 Congrès annuel AAQ Est-ce qu on peut être trop malade pour être anesthésié? Telle est la question! Je peux anesthésier n importe quel

Plus en détail

NAVA: Nouveautés et place en Réanimation

NAVA: Nouveautés et place en Réanimation NAVA: Nouveautés et place en Réanimation Frederic Vargas Service de Réanimation Bordeaux CRCT- Inserm U1045 Université de Bordeaux 2 Déclaration de liens La société Maquet soutient notre recherche sur

Plus en détail

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI?

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Dan BENHAMOU Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital Antoine Béclère Université Paris-Sud France Introduction Surveillance obligatoire en

Plus en détail

5 ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012

5 ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012 Comité contre Les maladies Respiratoires www.lesouffle.org Marius LEBRET Rouen mariuslebret@gmail.com 5 ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012 EFFETS DE LA STATION

Plus en détail

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Préoxygénation du patient obèse sévère Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Les réserves en O₂ chez le sujet normal Total CRF Sang Tissus Campbell,

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

Particularités respiratoires des sportifs

Particularités respiratoires des sportifs Particularités respiratoires des sportifs Patrick Mucci, Pr Ph D Université de Lille 2 EA 7369 Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport, Santé, Société 1 Débit ventilatoire et sportifs d endurance Réponse

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE 1

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE 1 PATHOLOGIE RESPIRATOIRE 1 VIEILLISSEMENT PULMONAIRE Camus, P. Pfitzenmeyer Comme l ensemble des autres organes et fonctions, le système respiratoire subit une involution progressive avec l âge, involution

Plus en détail

COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE:

COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE: COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE: épidémiologie, physiopathologie et pronostic. HOAREAU Stéphanie (DESC MU 1) Majorité des traumatismes thoraciques Accident de la voie publique Chute

Plus en détail

Comment rééduquer le diaphragme? Marc Beaumont, kinésithérapeute

Comment rééduquer le diaphragme? Marc Beaumont, kinésithérapeute Comment rééduquer le diaphragme? Marc Beaumont, kinésithérapeute Mécanismes de la dysfonction musculaire respiratoire Similowski T et al. Exploration du diaphragme en réanimation. Réanimation 12 (2003)

Plus en détail