#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor"

Transcription

1 #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS Pays de la Loire Directeur, SSR Le Bodio

2 La télémédecine en EHPAD Anne-Alexandra Babu, Chef de projet Télémédecine & e-santé, GCS e-santé Pays de la Loire

3 Télémédecine L'Agence Régionale de Santé (ARS) et le GCS e-santé Pays de la Loire ont choisi le consortium «IDO-in et Orange Healthcare» pour développer une plateforme régionale e-santé et télémédecine, appelée Ce portail coopératif est mis à disposition des établissements sanitaires, médico-sociaux et des professionnels de santé libéraux de la région. permet le partage et l échange des données de santé du patient, en toute sécurité, en vue d améliorer la qualité de sa prise en charge et la coordination de son parcours de santé.

4 Télémédecine permet de réaliser à partir d un point unique : La téléconsultation permet la consultation à distance entre un professionnel de santé et son patient La téléexpertise offre la possibilité à un professionnel de santé de solliciter à distance l avis d un ou de plusieurs experts. La téléassistance médicale permet à un professionnel de santé d assister à distance un autre professionnel.

5 Télémédecine est un outil collaboratif EN AMONT : des groupes métiers s entendent sur les procédures et la manière de déployer les usages avant leur intégration dans la plateforme QIMED. AU QUOTIDIEN : les professionnels peuvent travailler à plusieurs et à distance sur des actes, en toute sécurité.

6 QIMED Télémédecine offre la possibilité de : Transférer, télécharger, visualiser des examens, des images, des dossiers Traduire informatiquement un protocole médical, Editer des rapports, des formulaires, Avoir accès à un agenda, Piloter des outils à distance, Utiliser de la visio, Travailler avec des outils collaboratifs,...

7 Les usages de télémédecine en Ehpad Les Usages déjà déployés en EHPAD en Pays de la Loire Déploiement à court terme en EHPAD en Pays de la Loire Déploiement Envisagé en EHPAD en Pays de la Loire Gériatrie / gérontopsychiatrie Plaies Cardiologie Dermatologie Premier acte sur la plateforme de télémédecine Qimed le 15 mars 2016

8 Les leviers et objectifs Objectifs: Améliorer l accessibilité et le parcours de soins des patients âgés, peu mobiles et/ou poly-pathologiques Recourir à des soins / avis spécialisés Les apports de la télémédecine : Éviter les déplacements inutiles aux personnes âgées Limiter le recours à l hospitalisation Permettre aux usagers d accéder à un avis d expert tout en limitant la mobilisation des experts Faire monter en compétences les équipes paramédicales sur les sites

9 La Télémédecine en SSR et perspectives dans le secteur médico social de proximité 24/06/2016 Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 9

10 Contexte : Premier Appel à projet de l ARS en 2015 Atteinte des prérequis Hôpital Numérique Engagement de l établissement dans MSSANTE Deuxième appel à Projet de l ARS en 2016 Mise en place de la plateforme de télémédecine QIMED Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 10

11 Objectifs SSR: Répondre aux attentes et aux besoins des patients de l établissement Volonté de l établissement d améliorer le confort du patient au regard de transports itératifs Souhait des médecins de mettre en place des consultations à distance pour obtenir des avis spécialisés Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 11

12 Opportunité du projet : Augmenter les prises en charge de patients atteints de maladies cancérologiques venant du CHU de Nantes et du Centre René Gauducheau (ICO) afin de fluidifier les parcours patients. Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 12

13 Environnement du projet Mise en place de télévisions connectées dans les chambres du patient avec accès au DMI. Apport de la fibre optique en 2015 Demande d autorisation de SSR spécialisé en Onco Hématologie, en cours Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 13

14 Eléments sociodémographiques Territoire rural :Patients du territoire de la communauté de communes de Pontchâteau Désertification médicale : accès aux spécialités difficiles et complexes Eloignement géographique de l établissement des pôles urbains, peu de transports en communs Population vieillissante sur le territoire et SSR, Isolement social, précarité sociale Augmentation des patients aux pathologies complexes et coûteuses. Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 14

15 Eléments économiques Réduire le nombre de transports Améliorer l efficience par la réduction du temps (Attente pour les RV, temps infirmier, temps médical) Lutter contre l entropie générée dans les soins Etre Réactifs aux situations d urgence Diminuer les coûts de traitements Réduire les coûts en amont par l offre technique de notre établissement (ex: transfusions, nutritions, bilans gériatriques ) Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 15

16 Eléments sanitaires et sociaux Réponse rapide aux problématiques de prise en charge, meilleure connaissance des protagonistes (patients, médecins, soignants) Egalité de traitement sur le territoire Amélioration des connaissances des professionnels sur les référentiels de prise en charge de patients aux pathologies complexes Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 16

17 rétrospective 2013 début de l étude du projet hôpital numérique Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 17

18 rétrospective 2014 mise en place des prérequis hôpital numérique Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 18

19 Prérequis: P1 - Identités, mouvement P2 - Fiabilité, disponibilité P3 - Confidentialité Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 19

20 Prérequis: 2015 Une convention de partenariat a été signée avec Le centre René Gauducheau Collaboration étroite avec le service d Onco hématologie du Pr Moreau au CHU de Nantes et élaboration d une convention de partenariat. Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 20

21 rétrospective 2015 Installation de télévisions connectées dans toutes les chambres, mise en place de MS SANTE Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 21

22 Poste télévision connectée Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 22

23 Badge nominatif sécurisé de connection Aux dossiers personnels informatisés Des patients Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 23

24 rétrospective 2016 La mise en place d un service dédié de 14 lits pour les patients en soins palliatifs et atteints de pathologies cancérologiques. Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 24

25 Pour qui? Publics ciblés : Patients pour lesquels un suivi est nécessaire (oncologie, cancérologie, suites chirurgicales, Patients aux pathologies complexes, ayant un état de fatigabilité important, Patients en situation d urgence aiguë) Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 25

26 Pour quoi? Limiter les hospitalisations Etablir un diagnostic, assurer un suivi du patient, demander un avis à un spécialiste Aider à la prise de décision Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 26

27 Pour quoi? Favoriser la diffusion des bonnes pratiques professionnelles grâce à l avis d experts Renforcer la collaboration entre les praticiens et entre les établissements Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 27

28 Pour quoi? Réduire le nombre de transports, mais aussi améliorer la qualité de vie des patients en évitant de la fatigue et du stress Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 28

29 Pour quoi? Améliorer la prise en charge en soins palliatifs Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 29

30 Perspectives Concrétisation de la dernière phase du projet en y adjoignant : La formation des professionnels Quelques investissements complémentaires (caméra, nouvelle version DMI, Qimed) La mise en place de procédures de confidentialité et sécurité Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 30

31 Perspectives Ouverture sur le médico-social L établissement est au cœur d un territoire ou sont implantés de nombreux établissements d hébergement pour personnes âgées. En collaboration avec les médecins traitants et les médecins coordonnateurs Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 31

32 Perspectives Ouverture sur le médico-social Pour améliorer les prises en charge de proximité (troubles du comportement, patients en fin de vie ) Eviter les passages itératifs aux urgences Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 32

33 Perspectives Ouverture sur le médico-social Améliorer le suivi des patients par la tenue de téléconsultations gériatriques Pour des Consultations de plaies et cicatrisations, Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchâteau 33

34 Merci de votre attention Evelyne Dufour-Fremin - Directeur SSR le Bodio -Pontchateau 34

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE QU EST-CE QUE LA TÉLÉMÉDECINE? L article 78 de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HSPT) du 21 juillet 2009, a reconnu la télémédecine comme

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Pôle de gériatrie. CHAL. colloque 24 novembre 2015 1 Evaluer cliniquement les patients dans les EHPAD : élaboration d un diagnostic grâce

Plus en détail

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support Dr Antoine Lemaire Responsable de Structure Equipe Mobile de Soins de Support & Palliatifs Chef de Pôle Cancérologie & Spécialités Médicales

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Dr RAISON Dr MEZGHANI La Télémédecine permet Pratique médicale complémentaire d établir un diagnostic, d assurer un suivi à visée préventive

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Docteur F. Tobiana Chirurgien vasculaire 1 Sommaire La télémédecine, pourquoi? La télémédecine : pour qui, par qui, Où? La télémédecine : comment?

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016 PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS Programme ORTIF Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France 1 jeudi 8 décembre 2016 introduction 2 SESAN Qui sommes-nous? PARTENAIRE DIGITAL

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles LAB 3 L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées Caroline DUBOIS Pierrick PENVEN Vincent COULIER Karl OPSOMER - Directrice GCS MATISS - Chef de projet GCS

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Dr. Lise LORENTZ, Praticien hospitalier, CHD Bischwiller M. Aurélien MICHOT, Chef de projet télémédecine, GCS Alsace e-santé 1 Phase d expérimentation

Plus en détail

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015 Télémédecine Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014 Formation APHAL du 15 décembre 2015 Introduction : L article 36 s inscrit en prolongation des actions réalisées en 2013-2015 en EHPAD et dans

Plus en détail

Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité

Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité Evaluation de l impact d un dispositif de Télémédecine (DTM) sur la prévention des hospitalisations aux urgences des résidents d EHPAD âgés

Plus en détail

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? La télémédecine constitue un facteur d amélioration de la performance de notre système de santé : Pour les patients,

Plus en détail

La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie?

La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie? 14h 15h La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie? TLM plaies chroniques À domicile 2 Notre expérience Nombre de séances de télémédecine : 25 23 20 19 17

Plus en détail

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins?

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? 12 mai 2016 Dominique BARFUSS, Cadre supérieur de santé du pôle appareil digestif, endocrinologie et nutrition Sylvie

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

Coordination des soins en médecine libérale

Coordination des soins en médecine libérale Coordination des soins en médecine libérale Dr. Hervé PIDOUX, médecin généraliste herve.pidoux@free.fr SOFOMEC, Carcassonne, 18 décembre 2014 Coordination des soins en médecine libérale introduction pourquoi.souhait

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD 1- Philippe Burnel, délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé (Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT MALADIES CHRONIQUES ET PARCOURS PATIENT Louise ULRIC, Suzanne GERMANY 1 Réflexion née de l expérience des filières existantes en Martinique, en lien avec les réseaux ville - hôpital : - AVC : réseau Ermancia

Plus en détail

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET)

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) (LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) Projet Médical : Premier pilier du projet d établissement, les orientations médicales constituent l expression de nos ambitions au service du patient. En voici les points

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 Estel QUERAL ARS Centre 2 La GDR GDR : «Ensemble des actions mises en œuvre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014 PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE Janvier 2014 Sommaire 1. Le territoire de La Mayenne retenu pour le prototype 2. Le schéma global du prototype «Parcours des aînés» 3. La coordination

Plus en détail

EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES

EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES RAPPEL LEGISLATIF Les nouvelles technologies : la télémédecine Plan législatif : Loi HPST et décret du 19 octobre

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

Renforcer les moyens dédiés à la lutte contre les déserts médicaux

Renforcer les moyens dédiés à la lutte contre les déserts médicaux Dossier de presse Mars 2017 Renforcer les moyens dédiés à la lutte contre les déserts médicaux Pour inciter davantage de médecins généralistes à s installer dans les territoires qui en ont le plus besoin,

Plus en détail

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014 1 ers retours d expériences à 6 mois RIR Rappel contexte / interrégionalité Les régions de Basse-Normandie et du Languedoc-Roussillon portent un projet commun de téléexpertise, téléconsultation et téléassistance

Plus en détail

Réseau «ARCADE» Système d information

Réseau «ARCADE» Système d information Réseau «ARCADE» Système d information 28 septembre 2006 Objectifs du Réseau Arcade Evolution du Réseau expérimental de soins continus à domicile (1999-2004) : «Volonté de développer l offre Douleur - Soins

Plus en détail

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ Télémédecine et plaies chroniques à domicile Dr. Jean-Luc DEGUELLE, Médecin généraliste Mme Thierza SEGUIN CADICHE, Infirmière Expérimentation selon article

Plus en détail

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014.

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Basse-Normandie Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Situation en Basse Normandie dans le cadre de la circulaire n DGOS/R4/2013/398 du 4 décembre 2013 relative au positionnement

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD et médecine libérale

Télémédecine en EHPAD et médecine libérale Télémédecine en EHPAD et médecine libérale DR PASCAL MEYVAERT MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD (GERSTHEIM, RHINAU), MEDECIN GENERALISTE, PRESIDENT AMCEAL, VICE-PRESIDENT FFAMCO- EHPAD, CHARGE DE MISSION

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

Les systèmes d information au service des parcours de santé

Les systèmes d information au service des parcours de santé PROJETS ET SERVICES Les systèmes d information au service des parcours de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 10 avril 2014 Introduction «Le parcours de santé des aînés Des acteurs coordonnés

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

Place de l HAD en EHPAD

Place de l HAD en EHPAD Place de l HAD en EHPAD Mardi 13 octobre 2015 Rappels Quelques chiffres > En 1950, la population française était de 41,5 millions d'habitants, avec 6,7 millions de personnes âgées de plus de 60 ans soit

Plus en détail

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE Sécurité du patient Montée en compétence des professionnels de santé Accessibilité et qualité des soins Efficience économique Un vaste domaine aux réalités multiformes TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux CCECQA du 24 juin 2016 Pr Nathalie SALLES, Dr Marie-Neige VIDEAU Domicile EHPAD Dispositifs PAERPA Bordeaux Permanence téléphonique Télémédecine

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie

Parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie Parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie François GRIMONPREZ Pierre BLAISE Avril 2012 Les enjeux de la prise en charge des personnes en risque de perte d autonomie Démographiques

Plus en détail

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce?

Un médecin coordonnateur en EHPAD pour vous qui est ce? JOURNEE DU 23 SEPTEMBRE 2015 CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL AMCOOR HAUTE BRETAGNE LIVRE BLANC DU MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD Vingt médecins coordonnateurs se sont réunis le 23 septembre à Saint Jacut

Plus en détail

L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale

L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale 1 Les malades L Hospitalisation à Domicile concerne des malades, atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques, évolutives et / ou instables qui,

Plus en détail

Déploiement medico-social

Déploiement medico-social Déploiement medico-social L existant dans le processus d admission en Ehpad Ehpa et USLD en Poitou-Charentes : 4 départements, 4 CG, 4 annuaires en ligne sur les sites des CG actualisés une fois / an,

Plus en détail

FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR???

FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR??? FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR??? Dr Amblard-Manhès «Centre médical LES SAPINS» CEYRAT Soins de suite et de réadaptation, orientation cancérologie, POURQUOI FAIRE? Améliorer la qualité de

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

Module d orientation des Personnes Agées

Module d orientation des Personnes Agées Module d orientation des Personnes Agées Février 2015 Le contexte général La couverture fonctionnelle du module d orientation des personnes âgées Zoom sur le module d orientation des personnes âgées Le

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital, patients, santé,

Plus en détail

Prise en charge des personnes âgées

Prise en charge des personnes âgées Prise en charge des personnes âgées Dr Michel Varroud-Vial Novembre 2016 Les hôpitaux de proximité contribuent à l amélioration du parcours du patient, notamment des personnes âgées Ils coopèrent pour

Plus en détail

OCÉAN INDIEN INNOVATION SANTÉ : UN PROGRAMME, DES SERVICES Petit guide du programme OIIS à destination des acteurs de santé.

OCÉAN INDIEN INNOVATION SANTÉ : UN PROGRAMME, DES SERVICES Petit guide du programme OIIS à destination des acteurs de santé. OCÉAN INDIEN INNOVATION SANTÉ : UN PROGRAMME, DES SERVICES Petit guide du programme OIIS à destination des acteurs de santé Septembre 2016 SOMMAIRE Le programme OIIS Les 3 principes fondateurs.... p.3

Plus en détail

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Dossier Médical Personnel Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Qu est-ce que le Dossier Médical Personnel? «Le DMP en quelques mots» 2 Le DMP, qu est-ce que c est? Le

Plus en détail

La Plateforme régionale de Télémédecine. GCS e-santé Pays de la Loire 1

La Plateforme régionale de Télémédecine. GCS e-santé Pays de la Loire 1 La Plateforme régionale de Télémédecine GCS e-santé Pays de la Loire 1 Introduction L ARS Pays de la Loire a chargé le GCS e-santé Pays de la Loire, porteur de l Espace Numérique Régional de Santé (ENRS),

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE 1- Contexte et enjeux des Plateformes Territoriales d Appui (PTA) La loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

Atelier de travail Schéma Régional de Santé

Atelier de travail Schéma Régional de Santé Elaboration du Projet de Santé Réunion Mayotte Atelier de travail Schéma Régional de Santé Juin 2017 Articulation 1 er recours et 2 nd recours Les éléments repris dans cette présentation sont issus d un

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne Contexte et méthodologies pour l évaluation médico-économique économique de deux axes du PRT Bourgogne : TéléAVC et«maillage d accès aux soins» Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) -

Plus en détail

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens Réunion de coordination technique Clic Seniors Loire et Cens 09/10/2012 Ordre du jour Clic/MAIA : Différents mais complémentaires Les axes d intégration de la MAIA Nouvelle fiche d entrée en gestion de

Plus en détail

Parcours de soins de la personne âgée

Parcours de soins de la personne âgée Parcours de soins de la personne âgée Filière Gérontologique Territoriale Vichy Dr Régine MOUSSIER- DUBOST Pôle Réadaptation & Gériatrie Centre Hospitalier Jacques LACARIN SGCA 31 mai 2013 Un territoire

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD RESEAUX et FILIERES DE SOINS Promotion 2015.2018. UE 1.2.S2 DP /AVD 1 Organisation du système de soins Niveau national L Etat finance l offre de soins Réponse aux besoins de santé de la population Couverture

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie?

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? EHPAD/USLD Table ronde 2ème journée d oncogériatrie du Centre Orléans La Source le 1 er décembre 2016 Dr Karine Barilleau

Plus en détail

Communauté hospitalière de territoire de Loire-Atlantique

Communauté hospitalière de territoire de Loire-Atlantique Communauté hospitalière de territoire de Loire-Atlantique Centre hospitalier d Ancenis, Ehpad d Oudon, centre hospitalier de Candé Centre hospitalier de Châteaubriant Centre hospitalier de Nozay Centre

Plus en détail

CENTRE DE SOUTIEN SANTÉ SOCIAL : Une plateforme de coordination des soins et services. Pr C. Pradier Mr M. Guennoun Pr C. Pradier, Mr M.

CENTRE DE SOUTIEN SANTÉ SOCIAL : Une plateforme de coordination des soins et services. Pr C. Pradier Mr M. Guennoun Pr C. Pradier, Mr M. CENTRE DE SOUTIEN SANTÉ SOCIAL : Une plateforme de coordination des soins et services pour les malades chroniques Pr C. Pradier Mr M. Guennoun Pr C. Pradier, Mr M. Guennoun Besoins des patients (Alpes-Maritimes)

Plus en détail

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de personnes de 60 ans et plus. Projection INSEE audoise

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

2 ème session : territoire de soins numérique

2 ème session : territoire de soins numérique 2 ème session : territoire de soins numérique Franck Jolivaldt, Mission systèmes d information des acteurs de l offre de soins, Direction générale de l offre de soins Contexte du programme (1/2) Dans le

Plus en détail

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Semaine bleue Auxerre 2013 LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES DEFINITION Ensemble des structures juxtaposées, coordonnées autour de la personne âgée, assurant «un continuum de prise en charge, sans rupture,

Plus en détail

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Le Projet pour les Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Les enjeux de l autonomie : o Près de 20 000 personnes

Plus en détail

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Autorisation ARH Auvergne (Agence Régionale de l Hospitalisation) 23/10/07 attribuée au Centre Hospitalier Partenariat: Centre

Plus en détail

Chargé(e) de mission Santé Publique

Chargé(e) de mission Santé Publique Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Direction Générale / Pôle Urgences Médecine Santé Publique Chargé(e) de mission Santé Publique Métier : Chargé(e) de mission Santé Publique Grade : Ingénieur

Plus en détail

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU)

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) SIGLE Pôle Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) 10 ème Journée Départementale de la Gérontologie 14 novembre 2014 Feytiat (87) Philippe VERGER Directeur de la politique gérontologique CHU de

Plus en détail

Le Dossier Communicant. Un outil pour mieux travailler ensemble - - -

Le Dossier Communicant. Un outil pour mieux travailler ensemble - - - RCP Le Dossier Communicant de Cancérologie Un outil pour mieux travailler ensemble - - - 2 Le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) est l outil support des réunions de concertation pluridisciplinaire.

Plus en détail

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur général de l ARS CME du 12 juin 2012 La cohérence d ensemble

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du. patient en Cancérologie

L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du. patient en Cancérologie L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du patient en Cancérologie Nicole Gérentes, Cécile Migala, Patrice Moreau, Véronique Tarit IDE pivots de l Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

La filière gériatrique et les réseaux de soins

La filière gériatrique et les réseaux de soins DU de Médecine des Personnes Agées 2011 La filière gériatrique et les réseaux de soins Pr. François PUISIEUX Pôle de Gérontologie, CHRU de LILLE La filière gériatrique Objet de la filière gériatrique :

Plus en détail

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition :

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition : R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION I. L'hôpital public : Définition : Établissement public de santé, investi d une mission de service public hospitalier reposant sur 3 grand principes : égalité

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

PLAIES & CICATRISATION

PLAIES & CICATRISATION PLAIES & CICATRISATION Une équipe à votre service L Hospitalisation à domicile Santé Service Bayonne et Région dispose d une équipe formée spécifiquement à la cicatrisation des plaies aiguës ou chroniques.

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE

Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE 1 Qu est ce que le programme Hôpital Numérique? Le programme Hôpital Numérique a pour objectif de promouvoir le déploiement des systèmes d information hospitaliers de

Plus en détail

Actualités du RRC ONCAUVERGNE

Actualités du RRC ONCAUVERGNE Actualités du RRC ONCAUVERGNE 17 Mars 2015 Professeur Jacques-Olivier BAY Président du RRC ONCAUVERGNE Organisation des soins Coordination des soins en cancérologie Le pré requis indispensable à la qualité

Plus en détail

~ 154 ~ SOINS DE LONGUE DUREE

~ 154 ~ SOINS DE LONGUE DUREE ~ 154 ~ SOINS DE LONGUE DUREE ~ 155 ~ 4.8 Soins de longue durée Les missions, les modalités de prise en charge, et les moyens de fonctionnement des unités de soins de longue durée (USLD) sont précisés

Plus en détail

3C Centre de Coordination en Cancérologie BESANCON GRAY-PONTARLIER

3C Centre de Coordination en Cancérologie BESANCON GRAY-PONTARLIER 3C Centre de Coordination en Cancérologie BESANCON GRAY-PONTARLIER PRS Chirurgie, Soins Oncologiques de support, RRC/3C Mieux structurer la chirurgie et développer des techniques innovantes Mesure n 21-3

Plus en détail

FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE

FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE Tranier Alexandrine Réunion d information infirmières et aides soignants 12 septembre 2016 Sommaire Rationnel de l étude Méthodologie

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD + La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Thèse professionnelle Mastère en Management de la santé et des industries pharmaceutiques Maxime Camguilhem Promotion 3 2008-2009 18

Plus en détail

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités CME 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités 1 RAPPEL DES ENGAGEMENTS Avenant 1 11 Engagements (1/2) Virage ambulatoire

Plus en détail