LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE. Commission nationale sport santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE. Commission nationale sport santé"

Transcription

1 LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé

2 LE RISQUE CARDIO VASCULAIRE La survenue brutale d un accident ischémique est une éventualité possible même chez les personnes pratiquant une activité physique régulière. L activité physique est protectrice. Mais elle peut être néfaste, si trop intense, chez les personnes porteuses d une pathologie cardiovasculaire le plus souvent ignorée.

3 LE RISQUE Le processus responsable des pathologies cardiovasculaires les plus fréquentes est l athérosclérose qui correspond au dépôt de plaques de cholestérol dans la paroi des artères. Cela peut entrainer une thrombose (obstruction) de l artère concernée, le plus souvent par formation d un caillot sanguin. Les localisations les plus fréquentes sont les petites artères destinées au cœur et au cerveau. La conséquence en est, au niveau du cœur, l infarctus du myocarde (IDM). Pour l obstruction d une artère du cerveau, ce sera l accident vasculaire cérébral (AVC).

4 Thrombose vasculaire circulation normale plaque d athérome thrombose La thrombose est provoquée par la formation d un caillot dans un vaisseau, entrainant l asphyxie des tissus correspondants ( par exemple IDM, AVC )

5 F A C R T I E de S U Q R U S E Hérédité Age Sexe Tabac Surcharge pondérale Cholestérol LDL Diabète HTA Sédentarité Stress

6 Les facteurs de risque non modifiables HEREDITE Parents proches décédés précocement d un infarctus du myocarde ou mort subite avant 55 ans pour les hommes et avant 65 ans pour les femmes. AGE : le risque augmente beaucoup avec l âge. SEXE: prédominance masculine (pour l IDM) s estompant avec l âge.

7 risque modifiables Les facteurs de risque modifiables TABAGISME: risque majeur avant et après effort. SURCHARGE PONDERALE: tour de taille ne doit pas dépasser 88 cm (femmes) et 102 cm (hommes). CHOLESTEROL: total: 2,5 g/l maxi. mauvais : 1 à 2,2 g/l selon autres facteurs de risque. LDL DIABETE: glycémie à jeun inf. à 1,3 g/l. TENSION ARTERIELLE: doit être inférieure, au repos, à 13 ½ - 8 ½.

8 Facteurs de risques mode de vie Facteurs de risque inhérents au mode de vie SEDENTARITE: Au moins ½ heure d activité physique/jour. Toujours privilégier les déplacements vélo ou pédestres. STRESS: effet bénéfique majeur de l exercice et de la convivialité sur le psychisme

9 L accumulation des facteurs rend le risque exponentiel 182,9 333,7 Autres facteurs de risque stress Obésité stress 68,5 Obésité Cholestérol 42,3 Obésité CholestéroL Diabète 2,9 Tabac 2,4 Diabète 1,9 Hypertension 3,3 Cholestérol 13 Diabète Tabac hypertension Cholestérol Diabète Tabac Hypertension Cholestérol Diabète Tabac Hypertensi on Diabète Tabac Hyperten sion Tabac Hyperten sion

10 L activité cycliste étant pratiquée par une population très hétérogène, il n est pas possible de quantifier un risque moyen; chaque cycliste représente un risque individuel. Ce risque est néanmoins bien connu (cf tableaux suivants).

11 I. Faible < 20 % CM Composante statique II. Modéré % CM III. Fort > 50 %CM * A. Faible < 40 % VO 2 max B. Modéré % VO 2 max C. Fort > 70 % VO 2 max Composante dynamique

12 * Marijon and al., Circulation. 2011;124:

13 LE RISQUE CARDIO VASCULAIRE (suite) Le paradoxe de l exercice phys. sur le risque vasculaire La pratique d un sport est bénéfique sur le plan cardio vasculaire par son action sur les facteurs de risque. Mais elle peut être néfaste si pratiquée avec une intensité excessive car multipliant le risque d accident aigu. Par rapport au sédentaire, le risque est globalement minoré chez le sportif. Mais majoré lors ou dans les heures qui suivent l effort.

14 Conserver les bénéfices de l exercice physique en pratiquant régulièrement Réduire les risques

15 Reprendre le titre de la présentation 3 moyens 1- surveillance médicale 2- rouler raisonnablement 3- savoir réagir (secourisme)

16 REDUCTION DU RISQUE (1) 1-SURVEILLANCE SSUSurveillance MEDICALE Détection des situations et des facteurs de risque. Par un examen médical orienté sur la pratique sportive et renouvelé régulièrement (tous les 1 à 3 ans). A partir de 45 ans (50 ans chez les femmes) un bilan cardiologique est indiqué; avec souvent épreuve d effort. Un certificat médical de non contre indication est à demander à l issue de l examen.

17 2-ROULER RAISONABLEMENT Le risque, s il existe, se trouvant fortement majoré au cours et après l exercice, il est nécessaire de savoir se limiter en intensité. Pour cela, connaitre sa fréquence cardiaque maximale. On l estime lors de l épreuve d effort ou sur le terrain (avec prudence) et l on se limite à 90% de cette fréquence. En l absence de cette donnée, il faut toujours être capable de parler en roulant.

18 REDUCTION DU RISQUE (3) Secourisme 3-SECOURISME En cas d accident (cardiaque ou pas), il est vital de savoir réagir, ne serait ce qu en appelant le 15 (SAMU) ou le 112. Les premiers gestes sont simples. Il faut les connaitre. Des journées premiers secours (PSC1) peuvent être facilement organisées par toute structure.

19 SUR LA ROUTE Toujours pouvoir parler. Ne pas négliger une fatigue inhabituelle, baisse de performances: signes de surmenage, mais parfois de problème cardiaque en cours. Un malaise est à priori d origine cardiaque. Symptomatologie d IM: douleur thoracique, bras, mâchoire; vomissements; angoisse. Symptomatologie d AVC ou d accident ischémique transitoire (AIT): déficit neurologique parfois discret au niveau de la face, d un membre, de la parole, de la vue

20 Conclusion Pour faire diminuer le nombre de décès cyclos Surveillance médicale adaptée. Roulez raisonnablement en gardant la possibilité de parler. Formation secourisme. Relayez le message.

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Cyclotourisme et santé

Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Pratiquer le cyclotourisme En dehors de tout esprit de compétition est bénéfique pour la santé Les études de l INSERM confirment ce qui était seulement pressenti

Plus en détail

TD : Infarctus du myocarde

TD : Infarctus du myocarde TD : Infarctus du myocarde Groupe 4 Question 1 : Les connaissances à mobiliser pour prendre en charge un patient admis pour un IDM : - Les facteurs de risques - Pathologies (causes, conséquences, mécanismes,

Plus en détail

POUR EN AVOIR LE CŒUR NET

POUR EN AVOIR LE CŒUR NET LES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES : Hypertension, Tabagisme, Cholestérol, Diabète POUR EN AVOIR LE CŒUR NET Testez-vous En partenariat avec En novembre, autour de la journée mondiale du diabète, votre pharmacien

Plus en détail

LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007

LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007 LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007 Des chiffres qui parlent Le tabac : première cause de mortalité évitable 510 000 décès / an en France 60 000 liés au tabac

Plus en détail

FRCV Facteurs de risque cardio-vasculaire

FRCV Facteurs de risque cardio-vasculaire FRCV Facteurs de risque cardio-vasculaire 4 ième Journée de Cardiologie 05.11.2014 1 A travers les siècles -2500 avant J.-C. Le corps égyptien Notion de cardio-centrisme, le coeur est le centre vital Le

Plus en détail

Les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire

Les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire Livret d informations Etre soigné, c est aussi être informé Code : 403952 Les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire Pôle Cardio-Vasculaire et Métabolique CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE

Plus en détail

Grands problèmes de santé en France: Les maladies cardio-vasculaires

Grands problèmes de santé en France: Les maladies cardio-vasculaires Grands problèmes de santé en France: Les maladies cardio-vasculaires Marion ALBOUY-LLATY SF 1ère année 3 novembre 2009 1 Définitions Athérosclérose perte d'élasticité des artères due à la sclérose provoquée

Plus en détail

Les bienfaits de l activité physique sur la santé

Les bienfaits de l activité physique sur la santé Assemblée Générale 2017 Les bienfaits de l activité physique sur la santé Pierre-Henri KROMWEL Les facteurs de risque L âge Le sexe L hérédité Le cholestérol (54,1%) Le tabac (36,4%) L obésité (33,7%)

Plus en détail

Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux

Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique Cardiologie

Plus en détail

Connaitre ses chiffres. lyondellbasell.com

Connaitre ses chiffres. lyondellbasell.com Connaitre ses chiffres 1 Gérer Sa Santé? Connaitre Ses Chiffres! Des numéros et chiffres importants font partie de notre vie au quotidien... Mais connaissez-vous les chiffres liés à votre SANTE? Tension

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

I Définition des maladies cardiovasculaires

I Définition des maladies cardiovasculaires Cours n 4 : LES GRANDS PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE : LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES ET L OBESITE I Définition des maladies cardiovasculaires Elles sont de 2 types suivant leur localisation : - les maladies

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES

PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES PASSEPORT SANTÉ RISQUES CARDIO-VASCULAIRES NOM :.................................................................................... Prénom :.................................................................................

Plus en détail

Les facteurs de risque coronariens

Les facteurs de risque coronariens Les facteurs de risque coronariens Les Grands Prés Ph Meurin Vascularisation du muscle cardiaque De quelle maladie parle-t-on? L Athérosclérose : Epaississement progressif des parois des artères : Coronaires

Plus en détail

Quel pourcentage de malchance de toucher les verres?

Quel pourcentage de malchance de toucher les verres? Vous Votre patient Quel pourcentage de malchance de toucher les verres? Vide Enfermement Feu Gravité Vulnérabilité Incertitudes Craintes Comment passer d une conception scientifique à une appropriation

Plus en détail

Infarctus du myocarde

Infarctus du myocarde SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L INDUSTRIE ASBL 6, rue Antoine de Saint-Exupéry B.P. 326 L-2013 Luxembourg Tel 260 061 Fax 260 067 77 sti.centre@sti.lu www.sti.lu Infarctus du myocarde Infarctus du myocarde

Plus en détail

Sémiologie de l insuffisance coronaire

Sémiologie de l insuffisance coronaire Sémiologie de l insuffisance coronaire Gregory Ducrocq Département de Cardiologie Hôpital Bichat, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, INSERM U1148 LVTS, Physiologie de la circulation coronaire Histoire

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension LE SAVIEZ-VOUS? hypertension artérielle, ou HTA, est la cause L la

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA SANTE A LA FFCT CE QUE VOUS DEVEZ ENCOURAGER

LA PROTECTION DE LA SANTE A LA FFCT CE QUE VOUS DEVEZ ENCOURAGER LA PROTECTION DE LA SANTE A LA FFCT CE QUE VOUS DEVEZ ENCOURAGER LA PROTECTION DE LA SANTE A LA FFCT LE REGLEMENT MEDICAL LA COMMISSION MEDICALE L ACCIDENT CARDIOVASCULAIRE ET SI NOUS FAISONS PLUS 2 LE

Plus en détail

Le risque cardio-vasculaire global

Le risque cardio-vasculaire global Le risque cardio-vasculaire global Module Optionnel Médecine Générale DCEM 3 Pr Philippe HOFLIGER Dr Céline CASTA Item 129 :FRCV et Prévention Expliquer les facteurs de risque cardio-vasculaire et leur

Plus en détail

J'ai un souffle carotidien ou fémoral : ce que je dois savoir

J'ai un souffle carotidien ou fémoral : ce que je dois savoir J'ai un souffle carotidien ou fémoral : ce que je dois savoir Le site du Docteur remy LEPORI Adresse du site : www.docvadis.fr/remy-lepori Validé par le Comité Scientifique Cardiologie Détecté par votre

Plus en détail

POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS.

POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS. POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS. MALADIES CARDIOVASCULAIRES EN BELGIQUE : LE CONSTAT 1 ÈRE CAUSE DE MORTALITÉ EN EUROPE ET EN BELGIQUE 11.200.000

Plus en détail

Athérome et athérosclérose. Définitions, lésions, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, prise en charge.

Athérome et athérosclérose. Définitions, lésions, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, prise en charge. Athérome et athérosclérose Définitions, lésions, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, prise en charge. Définitions La paroi artérielle normale est constituée de 3 couches séparées par la

Plus en détail

SYNDROME CORONARIEN AIGU. Un enjeu majeur de santé publique et de santé au travail

SYNDROME CORONARIEN AIGU. Un enjeu majeur de santé publique et de santé au travail SYNDROME CORONARIEN AIGU Un enjeu majeur de santé publique et de santé au travail 400 morts / jour = 147 000 morts / an 1 ère cause de mortalité chez les femmes et les + de 65 ans 2 millions de français

Plus en détail

Offrez du vélo à votre santé

Offrez du vélo à votre santé Offrez du vélo à votre santé Pratiqué régulièrement et sans esprit de compétition, le vélo c est la santé! Limite les effets du vieillissement Lutte contre le surpoids surtout si la pratique est associée

Plus en détail

Surveillance cardiovasculaire chez les PVVIH

Surveillance cardiovasculaire chez les PVVIH Surveillance cardiovasculaire chez les PVVIH Dans le cadre d une surveillance cardiovasculaire, votre médecin habituel avec l appui d un cardiologue si nécessaire, fera avec vous une évaluation de vos

Plus en détail

Le risque cardio-vasculaire, pour qui, comment, pourquoi,

Le risque cardio-vasculaire, pour qui, comment, pourquoi, Cœur et travail 2013 Le risque cardio-vasculaire, pour qui, comment, pourquoi, R. Brion «Centre Bayard», 69 100 Villeurbanne «Dieulefit-Santé», 26 260 Dieulefit? Quantifier le risque Risque cardio-vasculaire

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DES AVC

LA PRISE EN CHARGE DES AVC LA PRISE EN CHARGE DES AVC PAR ALEXIA, SUREKA, ELIMANE ET MARUSCHKA POURQUOI S INTÉRESSER AUX AVC? - Pathologie négligée de la prévention primaire. - Problème important dans la société et d importance

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

Épidémiologie cardiovasculaire

Épidémiologie cardiovasculaire Épidémiologie cardiovasculaire Epidémiologie Variation géographique: Taux de mortalité par accidents coronariens: Grande disparité Gradient nord sud: En Europe Dans le pays Prédominance dans les pays industrialisés

Plus en détail

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire Le handicap d origine cardio-vasculaire : Le Handicap d origine cardio- vasculaire MIA Items 49 & 53 UFR Médecine Montpellier Nîmes Les déficits incapacité handicap adaptés au niveau cardio-vasculaire

Plus en détail

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :...

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :... Fiche d examen clinique pour la délivrance du Certificat d Absence de Contre-Indication CACI à la pratique du Sport LOISIR et en COMPETITION (tenir compte des contre-indications et recommandations de nos

Plus en détail

CŒUR et ACTIVITE PHYSIQUE. Dr Gaëlle VERDIER-JOUBERT - cardiologue - Réadaptation cardiaque Clinique de la Miséricorde

CŒUR et ACTIVITE PHYSIQUE. Dr Gaëlle VERDIER-JOUBERT - cardiologue - Réadaptation cardiaque Clinique de la Miséricorde CŒUR et ACTIVITE PHYSIQUE Dr Gaëlle VERDIER-JOUBERT - cardiologue - Réadaptation cardiaque Clinique de la Miséricorde définitions Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans

Plus en détail

Observatoire du risque cardiovasculaire chez les femmes Février 2006

Observatoire du risque cardiovasculaire chez les femmes Février 2006 Observatoire du risque cardiovasculaire chez les femmes Février 2006 Yves MORVAN Directeur de clientèle 01 55 33 20 50 yves.morvan@tns-global.com Méthodologie Cette étude a été réalisée par Omnibus auprès

Plus en détail

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions?

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions? MORT SUBITE NON TRAUMATIQUE LIEEE AUX ACTIVITES SPORTIVES MODALITES INTERET ET LIMITES DE LA VISITE DE NON CONTRE INDICATION VISION DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU SPORT Cadre législatif CONSTAT

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) L accident vasculaire cérébral, dit aussi «attaque cérébrale», est dû à une interruption brutale de l irrigation sanguine d une zone du cerveau. L interruption

Plus en détail

Pr. Alain CHAMOUX, Université d Auvergne

Pr. Alain CHAMOUX, Université d Auvergne Pr. Alain CHAMOUX, Université d Auvergne Colloque Cœur et Travail, Paris, 17 novembre 2011 1er poste de mortalité: infarctus, AVC, IVG 1er poste de morbidité: HTA, Angor, insuffisance cardiaque, arythmies

Plus en détail

Athérothrombose. Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque. Fig. 2: Dilatation. Fig. 3: Stent. Fig.

Athérothrombose.  Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque. Fig. 2: Dilatation. Fig. 3: Stent. Fig. Athérothrombose Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque Fig. 2: Dilatation Fig. 3: Stent Fig. 4: Endoprothese SABE.ENO.17.06.0273 Fig. 5: Pontage Athérothrombose Vous avez fait une crise cardiaque? Votre

Plus en détail

Je fais de l hypertension

Je fais de l hypertension Je fais de l hypertension L hypertension artérielle concerne 16,5 % de la population adulte, soit environ 10 millions de Français (1). Elle est plus fréquente chez les personnes âgées : environ 50 % des

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II)

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... et certifie

Plus en détail

La Maladie coronaire

La Maladie coronaire La Maladie coronaire Causes : Athérosclérose Rarement spasme, radiation Conséquences : ischémie myocardique Angor stable Angor instable Infarctus du myocarde Maladie grave Epidémiologie de l IDM Pronostic

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS 2005 La prise en charge du patient hypertendu repose à la fois sur les valeurs de la pression artérielle et sur le niveau de risque cardiovasculaire

Plus en détail

Dyslipidémies en 2014 Recommendations Pr Jean Ferrières

Dyslipidémies en 2014 Recommendations Pr Jean Ferrières Dyslipidémies en 2014 Recommendations Pr Jean Ferrières Secrétaire Général de la Société Française de Cardiologie Service de Cardiologie B, CHU de Toulouse 2 cet intervenant : a déclaré n avoir aucun lien

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle

Mesure ambulatoire de la pression artérielle Mesure ambulatoire de la pression artérielle Cabinet de Cardiologie de GAP Adresse du site : www.docvadis.fr/cabinet-de-cardiologie-de-gap La mesure ambulatoire (c'est-à-dire à domicile et par vous-même)

Plus en détail

Angor d effort. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie

Angor d effort. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Angor d effort Introduction L angine de poitrine est un syndrome douloureux thoracique en rapport avec une insuffisance du débit coronaire

Plus en détail

LA MALADIE VASCULAIRE CÉRÉBRALE

LA MALADIE VASCULAIRE CÉRÉBRALE LA MALADIE VASCULAIRE CÉRÉBRALE Sylvie Gosselin, md, neurologue 14 octobre 2008 Plan I. Maladie vasculaire cérébrale: qu est-ce que c est? II. Épidémiologie III. Circulation cérébrale IV. Accident vasculaire

Plus en détail

Infarctus : faites le 15! Le temps gagné, c est du cœur sauvé

Infarctus : faites le 15! Le temps gagné, c est du cœur sauvé DOSSIER DE PRESSE Vendredi 1er décembre 2017 Infarctus : faites le 15! Le temps gagné, c est du cœur sauvé Devant un infarctus aigu du myocarde, tout gain de temps est un gain de survie. Plus le traitement

Plus en détail

Dysfonction érectile: marqueur de risque vasculaire à dépister plus souvent!

Dysfonction érectile: marqueur de risque vasculaire à dépister plus souvent! Dysfonction érectile: marqueur de risque vasculaire à dépister plus souvent! Claire MOUNIER-VEHIER Pole de Cardiologie et des Maladies Vasculaires Hôpital Cardiologique claire.mounier-vehier@chru-lille.fr

Plus en détail

Journée mondiale de l AVC octobre

Journée mondiale de l AVC octobre DOSSIER DE PRESSE Journée mondiale de l AVC 2013-29 octobre 2013 - www.hpsj.fr Contacts Presse : Agence The Desk Marine Dufour - 01 40 54 19 67 - m.dufour@thedesk.fr GHPSJ - Direction du développement

Plus en détail

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité chez la femme dans le monde occidental. C est la raison pour laquelle il faut favoriser : 1 la PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE CHEZ LA FEMME.

Plus en détail

Principales maladies cardiovasculaires: aspects cliniques et facteurs de risque

Principales maladies cardiovasculaires: aspects cliniques et facteurs de risque XVème Journées pharmaceutiques Tunisiennes 9-10 février 2012- Gammarth Principales maladies cardiovasculaires: aspects cliniques et facteurs de risque Naziha Kaabachi Khelil Laboratoire de Biochimie- CHU

Plus en détail

11 mars Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire

11 mars Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire 11 mars 2010 Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire Pourquoi une Journée du Rein? Les maladies rénales touchent 500 millions

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail

Gestion du stress par le Biofeedback de cohérence cardiaque

Gestion du stress par le Biofeedback de cohérence cardiaque Gestion du stress par le Biofeedback de cohérence cardiaque FORUM ROMAND DES GROUPES DE MAINTENANCE CARDIO- VASCULAIRE 18 MARS 2017 DANIEL BÉGOT, INFIRMIER SPÉCIALISÉ DANS LA GESTION DU STRESS ET DE L

Plus en détail

Chapitre 5 : la circulation sanguine.

Chapitre 5 : la circulation sanguine. Chapitre 5 : la circulation sanguine. Où le sang circule t-il dans l organisme? I/ Les vaisseaux sanguins sont de trois types : les artères, les veines et les capillaires. Le sang est toujours contenu

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE NON-CONTRÔLABLES

LES FACTEURS DE RISQUE NON-CONTRÔLABLES $ $# '$& #$ % $!#A' #!# $& & %#' %# &% Chaque année au Canada, environ 23 000 personnes meurent d une crise cardiaque soit l équivalent d une petite ville au complet. Ce qui est le plus frustrant est que

Plus en détail

Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires

Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires Dr Caroline Dourmap Prévention CV CHU Rennes Journée Régionale de Tabacologie 28 janvier 2016 Epidémiologie

Plus en détail

OBESITE - ACTIVITE PHYSIQUE : PREVENTION / TRAITEMENT. Recommandations d activité physique du PNNS

OBESITE - ACTIVITE PHYSIQUE : PREVENTION / TRAITEMENT. Recommandations d activité physique du PNNS OBESITE - ACTIVITE PHYSIQUE : PREVENTION / TRAITEMENT Recommandations d activité physique du PNNS Bienfaits de l AP sur la santé Effets psychiques + : meilleure tolérance au stress influence + sur le bien-être

Plus en détail

L Activité physique, un puissant médicament?

L Activité physique, un puissant médicament? L Activité physique, un puissant médicament? «No Sports, just whisky and cigars» A 80 ans, 10 ans avant sa mort, Winston Churchill avait été interrogé par un journaliste anglais sur les secrets de sa longévité.

Plus en détail

Généralités. Les mécanismes peuvent en être:

Généralités. Les mécanismes peuvent en être: Angine de poitrine Généralités L'insuffisance coronaire résulte d une inadaptation entre les apports et les besoins en oxygène du myocarde: la quantité de sang et/ou d'oxygène apportée au myocarde est

Plus en détail

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 1 DEFINITION Perturbation Soudaine de l irrigation du cerveau 2 Pour vivre: le cerveau a besoin d énergie et d oxygène

Plus en détail

Au Luxembourg, plus d une personne sur deux ignore qu elle souffre d hypertension artérielle!

Au Luxembourg, plus d une personne sur deux ignore qu elle souffre d hypertension artérielle! Au Luxembourg, plus d une personne sur deux ignore qu elle souffre d hypertension artérielle! FR stress >50 ans Non diagnostiquée, l hypertension artérielle peut être mortelle. Faites-vous dépister! L

Plus en détail

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CAPACITÉS D EFFORT ET PRONOSTIC CHEZ LES «CARDIAQUES» (N = 3679) Myers et al. N. Engl J Med 2002;346 : 793-801 L ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE: COMPLÉMENT

Plus en détail

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Shabnam Zanganeh-Artola Fabrice Freppel Centre de réadaptation fonctionnelle Schirmeck UGECAM Alsace 1 Choix du thème - facteurs déclenchants

Plus en détail

Je m'informe sur la fibrillation auriculaire

Je m'informe sur la fibrillation auriculaire Je m'informe sur la fibrillation auriculaire Cabinet Médical du Golf Adresse du site : www.docvadis.fr/medecindugolf Validé par le Comité Scientifique Cardiologie Des battements du cœur, rapides et irréguliers,

Plus en détail

Infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral chez les femmes

Infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral chez les femmes 10 mars 2016 Infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral chez les femmes Où en est-on? Valérie Olié Département des maladies chroniques et traumatismes Aucun conflit d intérêt Les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

Vos médicaments INFORMATION PATIENT. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion.

Vos médicaments INFORMATION PATIENT. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. Vos médicaments INFORMATION PATIENT Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch INTRODUCTION Nous souhaitons nous engager auprès de vous, afin de vous

Plus en détail

Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN

Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN 2011-2012 Dr S. BENBEKHTI Epidémiologiste Service de Prévention Générale Direction de Santé et Population Wilaya de TLEMCEN E-mail: samira_med2010@hotmail.fr

Plus en détail

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Biopathologie Cours n 4 : Athérome Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Athérome / Athérosclérose Lésion des grosses et moyennes artères

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition.

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition. CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... Numéro de licence

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

08/10/2013 FFCT : ligue Rhône Alpes Dr M. COSTANTINI

08/10/2013 FFCT : ligue Rhône Alpes Dr M. COSTANTINI 1 Le risque cardiovasculaire existe Les maladies coronaires entraînent prés de 70 000 hospitalisations et 50 000 décès par an en France. Il y a plus de 100 000 cas d infarctus par an! Mortalité = 9,7 %

Plus en détail

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 2009 BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 1 Programme éducatif canadien sur l hypertension Recommandations 2008 2 Qu est-ce que la pression artérielle? La pression artérielle est la force exercée

Plus en détail

Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2

Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2 Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2 M.Sakouhi (1), L.Bendaoud (2), A.Nadji (3), F.Z.Bengoreine (3). B.Boumesjed (4) (1) Service endocrinologie-diabétologie,

Plus en détail

Facteurs de risque cardiovasculaire

Facteurs de risque cardiovasculaire Facteurs de risque cardiovasculaire 20/11/2008 Dr STIN Caroline Définition Un facteur de risque cardio-vasculaire se définit comme un facteur pour lequel l exposition d une personne à ce facteur augmente

Plus en détail

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie Dr Mehdi Roudesli SPORT & SANTE Ou L activité physique en prévention primaire et tertiaire de différentes pathologies chroniques Introduction

Plus en détail

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs () Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications

Plus en détail

Exercice - Exploiter un document en relation avec ses connaissances

Exercice - Exploiter un document en relation avec ses connaissances Exercice - Exploiter un document en relation avec ses connaissances Vous êtes un médecin devant délivrer un certificat d aptitude au sport pour deux patients : - le patient A souhaite pratiquer l athlétisme

Plus en détail

MALADIES DE L APPAREIL CIRCULATOIRE HOSPITALISATION ET MORTALITÉ par Helen Johansen, Satha Thillaiampalam, Denis Nguyen, et Christie Sambell

MALADIES DE L APPAREIL CIRCULATOIRE HOSPITALISATION ET MORTALITÉ par Helen Johansen, Satha Thillaiampalam, Denis Nguyen, et Christie Sambell Maladies de l appareil 51 MALADIES DE L APPAREIL CIRCULATOIRE HOSPITALISATION ET MORTALITÉ par Helen Johansen, Satha Thillaiampalam, Denis Nguyen, et Christie Sambell Les maladies de l appareil sont la

Plus en détail

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition.

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition. CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... Numéro de licence

Plus en détail

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition.

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition. CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... Numéro de licence

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux AVC Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications Thérapeutique

Plus en détail

lyondellbasell.com Gestion de l'hypertension Artérielle

lyondellbasell.com Gestion de l'hypertension Artérielle Gestion de l'hypertension Artérielle Gestion de l Hypertension Artérielle C une évidence qu etre en bonne santé sur le plan cardiaque et circulatoire vous aidera à mieux vieillir. Un homme n est plus aussi

Plus en détail

Vivre après un AVC. Votre guide pratique personnalisé

Vivre après un AVC. Votre guide pratique personnalisé Vivre après un AVC Votre guide pratique personnalisé 1 Hôpital Erasme Route de Lennik 808 - B - 1070 Bruxelles - T 02 555 31 11 M webmaster@erasme.ulb.ac.be Le Service de Neurologie - Alertes AVC Neurologue

Plus en détail

QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil

QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil QUELS OBJECTIFS GLYCÉMIQUES POUR QUELS PATIENTS DIABÉTIQUES? Dr Lobinet Emilie Service de diabétologie et Maladie Métabolique CHU Toulouse Rangueil GLYCÉMIE / HBA1C - Défini chez 507 patients DT1, DT2

Plus en détail

Leçon 7 Introduction à l activité physique

Leçon 7 Introduction à l activité physique Leçon 7 Introduction à l activité physique La definition de l activité physique Elle simple et se différencie de celle du sport : c est la réalisation de mouvements du corps et de ses membres à l aide

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux : définitions L accident vasculaire cérébral () est un déficit neurologique de survenue soudaine

Plus en détail

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ - CONFÉRENCE ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ Assemblée Générale du Club Cœur & Santé Jeudi 1 er décembre 2016 Espace Copernic Dr Anne-Charlotte DUPONT Médecin du Sport Avec la collaboration de Mr Nicolas

Plus en détail

Stent Coronaire Activité Physique et Sportive

Stent Coronaire Activité Physique et Sportive Enquête SCAPS Stent Coronaire Activité Physique et Sportive Guy JM, Kervio G Mise à jour juin 2014 Dr Passard, Dr Louchard, Dr Verdier, Dr Nivoix-Blesius, Dr Doutreleau, Dr Gabriel, Dr Gueneron, Dr Girard

Plus en détail

Epidémiologie des maladies non transmissibles. Pr. M.TALEB

Epidémiologie des maladies non transmissibles. Pr. M.TALEB Epidémiologie des maladies non transmissibles Pr. M.TALEB I. Introduction : Les maladies non transmissibles (maladies chroniques) sont actuellement responsables de près des deux tiers de la mortalité mondiale.

Plus en détail

PRESENTATION USIC : Equipe paramédicale: Cadre de l unité C.Maurin Vivier Équipe soignante: 12 IDE 12 AS de jour et 6 IDE de nuit 3 ASH

PRESENTATION USIC : Equipe paramédicale: Cadre de l unité C.Maurin Vivier Équipe soignante: 12 IDE 12 AS de jour et 6 IDE de nuit 3 ASH Préambule: Le syndrome coronarien aigu est une urgence vitale! Le patient nécessite une PEC rapide et globale en tenant compte des facteurs de risques cardio-vasculaire, grâce à une équipe pluridisciplinaire

Plus en détail

FÉDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DOSSIER MÉDICAL ARBITRE SECRET MÉDICAL

FÉDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DOSSIER MÉDICAL ARBITRE SECRET MÉDICAL FÉDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DOSSIER MÉDICAL ARBITRE SECRET MÉDICAL SAISON : Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Profession :... Adresse : N...rue....... Ville.. CP Téléphone (s) :... Courriel

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

Centre hospitalier de CORBIE

Centre hospitalier de CORBIE 26 èmes Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie Le rôle du masseur kinésithérapeute en réadaptation cardiovasculaire par Régis BARBET, kinésithérapeute au CH de Corbie Centre hospitalier

Plus en détail

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Sportif de HN? Sportif intensif? Sportif loisir? Sport santé bien

Plus en détail

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur»

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» 1) Examens médicaux à effectuer ou coordonner pour l inclusion et le suivi des patients

Plus en détail