spondylarthropathies

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "spondylarthropathies"

Transcription

1 CHU de BORDEAUX Spondylarthrite ankylosante et spondylarthropathies p Item 282 : Diagnostiquer une spondylarthrite ankylosante. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

2 Histoire de Mr X. U C S S S U Uv PSO SPA Crohn

3 Les spondylarthropathies

4 Épidémiologie 0,35 à 0,5 % de la population générale Sex ratio : 1,2 (H/F) Lien génétique fort avec HLA B27 Cible privilégiée = enthèse

5 PHYSIOPATHOLOGIE

6 Facteurs génétiques HLA B27 = facteur le mieux étudié Association très marquée avec la SPA : 90% Lien moins étroit avec les A. Réac. 40 à 60% / C. trachomatis 90% / Yersinia ou Shigella Condition i ni nécessaire ni suffisante : 8% de la population porte HLA B27 : la majorité des sujets HLA B27 ne font jamais de spondylarthropathie 20 à 40% des spondylarthropathies B27

7 Facteurs environnementaux Lien évident avec une infection bactérienne dans les arthrites réactionnelle Fréquence des colites aspécifiques L é i i fl i i ê La réaction inflammatoire pourrait être déclenché et entretenue par un portage infectieux

8 Lien avec le terrain génétique Rats transgéniques HLA B27 + ß2m Pathologie mimant une SpA Mêmes transgènes élevés en milieu stérile : pas d arthrite!!! Les manifestations réapparaissent à l introduction de bactéries dans l alimentation Mêmestransgènes, avec des bactéries, mais rats dépourvus de TCD4 > pas de maladie Lien entre terrain génétique éti de susceptibilité, agents infectieux et système immunitaire

9 Caractéristiques communes des spondylarthropathies Un syndrome pelvirachidien : Atteinte rachidienne Atteinte des sacro iliaques Un syndrome enthésopathique Un syndrome articulaire périphérique : Ténosynovites ou oligo arthrites asymétriques prédominant aux membres inférieurs Un syndrome extra articulaire : Uvéite Psoriasis Balanite, uréthrite, diarrhée Entérocolopathie inflammatoire

10 MANIFESTATIONS CLINIQUES COMMUNES DES SPONDYLARTHROPATHIES

11 Le syndrome pelvirachidien (= axial) Dorsolombalgies l inflammatoires i Réveil nocturne, dérouillage matinal > 30 minutes Réapparaissent au repos, cèdent avec l activité ité physique Débutent souvent à la charnière dorsolombaire S étendent souvent de façon descendante puis ascendante Douleurs fessières De rythme inflammatoire Uni ou bilatérale, ou à bascule Irradie volontiers à la face postérieure de la cuisse (pseudosciatique)

12 Le rachis

13 Les sacro-iliaques

14 Syndrome articulaire périphérique Oligoarthrite i des membres inférieurs i Plutôt les grosses articulations (genou, cheville) Dactylite Arthrites et ténosynovite des doigts Classique orteil en saucisse Atteinte de l IPDparfois (Rhumatisme psoriasique) Atteinte de l IPD parfois (Rhumatisme psoriasique) Ténosynovites Fibulaires jambier ant ou post

15 Les arthrites périphériques

16 Syndrome enthésopathique Enthésite Douleur inflammatoire d une enthèse Plutôt aux membres inférieurs Talalgiepost : enthésite achilléenne Talalgie inférieure : enthésite de l aponévrose plantaire Uni ou bilatérale, ou à bascule

17 Syndrome extra articulairearticulaire Uvéite antérieure éi Unilatérale ou bilatérale Volontiers récidivante Rarement uvéite postérieure Entérocolopathie inflammatoire Fréquence des colites inflammatoires aspécifiques, responsables de diarrhées Authentiques MICI : Crohn ou rectocolite hémorragique, responsables de diarrhées sanglantes, fissures ou fistules anales Psoriasis i

18 Les critères diagnostiques Reposent sur l identification des caractéristiques communes des spondylarthropathies Particulièrement utiles pour le diagnostic des spondylarthropathies indifférenciées

19 Paramètre Critères d Amor damor A. symptômes cliniques ou histoire clinique Douleurs nocturnes lombaires ou dorsales et/ou raideur matinale lombaire ou dorsale Score Oligoarthrite asymétrique 2 Douleurs fessières uni ou bilatérales (si à bascule) 1 (2) Doigt ou orteil «en saucisse» 2 Talalgie ou autre enthésopathie 2 Uvéite antérieure aiguë Uréthrite non gonococcique ou cervicite moins d un mois avant le début d une arthrite Diarrhée aiguë moins d un mois avant le début d une arthrite Psoriasis, balanite ou maladie inflammatoire chronique de l intestin Amor B. Rev Rhum Mal Osteoart 1990;57:

20 Critères d Amor damor Paramètre B. Signes radiologiques Sacroiliite stade 2 si bilatérale ou stade 3 si unilatérale Score 2 C. Terrain génétique Présence de l antigène HLA-B27 ou antécédents familiaux de pelvispondylite, lit de syndrome de Reiter, de psoriasis, i d entérocolopathies chroniques 2 D. Sensibilité au traitement Amélioration en 48 heures des douleurs par AINS et/ou rechute rapide (48 h) des douleurs à leur arrêt 2 Diagnostic = score supérieur à 6 points Amor B. Rev Rhum Mal Osteoart 1990;57:85-89

21 Critères ESSG (European Seronegative Spondylarthropathy h Group) DOULEUR INFLAMMATOIRE RACHIS OU ET un ou plus des éléments suivants SYNOVITE asymétrique ou prédominant aux MI Douleur fessière à bascule Sacroiliite Enthesiopathie thi ATCD familial de SPA Psoriasis MICI Uréthrite ou cervicite ou diarrhée aiguë survenue moins de 1 mois avant arthrite Dougados M. Arthritis Rheum 1991;34:

22 Plus récemment, les critères de l ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society)

23 Critères ASAS pour les SPA axiales : (h (chez les patients avec lombalgie l 3 mois et âge au début < 45 ans) 1 signe de SPA* + sacro-iliite** ou HLA-B27+ 2 signes de SPA* *Signes de spondylarthropathies Rachialgie inflammatoire Entésite Uvéite Dactylite Psoriasis Maladie de Crohn Bonne réponse aux AINS Histoire familiale de SPA HLA B27 CRP élevée **Inflammation hautement compatible avec une sacro iliite à l IRM ou une sacro iliite radiographique définie suivant les critères de New York modifiés N = 649 lombalgiques Sensibilité 82,9% Spécificité 84,5% Rudwaleit M. et al, Ann Rheum Dis 2009;68(6):

24 Critères ASAS pour les SpA périphériques éi héi : (chez les patients avec arthrite ou enthésite ou dactylite) 1 signe de SPA* ou 2 signes complémentaires** *Signes de spondylarthropathies Psoriasis Maladie inflammatoire du colon ou de l intestin Infection récente HLA B27 Uvéite Sacro iliite radiographique ou IRM N = 992 patients **Signes complémentaires Arthrites, Enthésite Dactylite Maladie inflammatoire du colon et de l intestin Antécédents familiaux de SPA Sensibilité 78% Spécificité 83,7% Rudwaleit M. et al, Ann Rheum Dis 2009;68(Suppl3):127

25 LES FORMES CLASSIQUES DE SPONDYLARTHROPATHIE

26 Spondylarthrite ankylosante

27 Spondylarthrite ankylosante Forme la plus typique et la plus sévère Enthésite du squelette axial Les formes les plus sévères évoluent vers une ankylose kl complète du rachis par ossification i des ligaments vertébraux Des arthrites périphériques sont associées dans 50% des cas L uvéite antérieure s observe de 10 à 30% des cas

28 Spondylarthrite ankylosante Pseudosciatiques Rachialgies inflammatoires talalgies Parfois arthrites périphériques

29 Évolution Chaotique Très variable Dans les formes sévères, ossification et enraidissement progressif du rachis

30 Risque de fracture du rachis dans les formes avec ankylose complète Fractures pouvant survenir pour un traumatisme mineur (simple chute) Risque neurologique majeur

31

32 Les arthrites réactionnelles Uréthrite Conjonctivite PPP Uréthrite Balanite arthrite Diarrhée 4 à 6 semaines

33 Arthrite réactionnelle Arthrite aseptique survenue dans les suites d une infection génitale ou intestinales Germes responsables : Chlamydia trachomatis Shigella flexnerii Yersinia enterolitica et pseudotuberculosis Salmonella enteritidis et typhimurium Campylobacter jejuni jj Après infection génitale Après infection digestive Le syndrome de Fiessinger Leroy Reiter correspond à la classique triade du syndrome oculo uréthro uréthro synovial

34 Manifestions articulaires Oligoarthrite i des membres inférieurs i Monoarthrite Polyarthrite Autres manifestations : Ténosynovites Doigt ou orteil en saucisse Enthésopathies (talalgies) Rachialgies inflammatoires

35 Arthrite réactionnelle Association à HLA B27 : 40 à 90% des cas Évolution : Vers la rémission le plus souvent en quelques mois Rechutes fréquentes fé Évolution sur un mode chronique dans 10 à 20% des cas

36 Uvéite parfois Conjonctivite

37 Pustulose palmo plantaireplantaire

38 Kératodermie palmo plantaire plantaire

39 Le rhumatisme psoriasique Polyarthrite destructrice Affecte notamment les IPD contrairement à la PR Peut se limiter i à une forme : Oligoarticulaire Enthésitique Axiale

40 Le Rh. psoriasique

41 Quelle différence fondamentale entre des formes destructrices de PR et de rhumatisme psoriasique?

42 Le Rhumatisme des entérocolopathies 20 % environ des MICI (Crohn, RCH) se complique d un rhumatisme inflammatoire : Oligoarthrite des membres inférieurs Sacro iliite Atteinte axiale de type SPA Polyarthrite plus rarement Pas de parallélisme entre les poussées digestives et articulaire

43 Les spondylarthropathies juvéniles Oligoarthrite des membres inférieurs Monoarthrite Affecte préférentiellement le jeune garçon entre 8 et 13 ans Confusion avec le RAA +++

44 Le syndrome SAPHO Synovite Acné Pustulose Hyperostose Ostéite Ostéite aseptique ou ostéoarthrite associée à une acnée ou une pustulose palmo plantaire Lien moins étroit avec B27 (30%)

45 Les spondylarthropathies juvéniles Mono ou oligoarthrite Plutôt chez le jeune garçon Débute volontiers entre 8 et 12 ans Évolution fréquente vers une spondylarthrite à l âge adulte

46 Les spondylarthropathies indifférenciées Spondylarthopathies ne répondant à aucune des définitions précédentes Grande fréquence Enthésite périphérique ou oligoarthrite asymétrique prédominant aux membres inf. Le plus souvent bénignes Intérêt diagnostic des critères (Amor, ESSG)

47 LES EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

48 Biologie Syndrome inflammatoire : Inconstant VS et CRP normales chez 60% des patients HLA B27 : Fréquence variable selon le type de spondylarthropathie Simple valeur d orientation : ne suffit pas à établir un diagnostic

49 Imagerie Radiographies : Sacroiliite Syndesmophytes rachidiens Enthésites Destructions articulaires périphériques IRM : Diagnostic précoce des spondylarthropathies, à un stade infra radiologique Intérêtdes séquences «inflammatoires» (T1 spir gadolinium et T2 saturation de graisse)

50 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

51 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

52 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

53 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

54 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

55 Sacroiliite Squarring Les lésions radiologiques Syndesmophytes Enthésopathie érosive Enthésophytes h t élémentaires

56 L IRM LIRM Identification précoce de lésions inflammatoires au niveau : Des sacroiliaques Du rachis Des enthèses périphériques Intérêt également dans le diagnostic de certaines complications Fractures du rachis

57 Sacroiliite en IRM T1 spir gado T2

58

59

60

61 T1 T1 FS G

62 T1 T2 FS

63 TRAITEMENT

64 Les différents aspects du traitement Traitements non pharmacologiques Traitement médicamenteux Traitement chirurgical

65 Traitements non pharmacologiques Kinésithérapie : Assouplissement Entretien des mobilités articulaires Postures = prévention de l ankylose, et surtout de l ankylose en mauvaise position ii Éducation thérapeutique et information

66 Traitement médicamenteux Les AINS : = base du traitement des SpA La sensibilité des symptômes aux AINS constitue un critère diagnostic Ce ne sont pas uniquement des antalgiques : la progression des syndesmophytes est moindre et moins rapide sous AINS au long cours Importantes susceptibilités individuelles id à tel ou tel AINS => essayer plusieurs produits avant de déterminer le plus efficace et le mieux toléré é

67 Les grands principes du traitement pharmacologique Formes axiales et enthésitiques : AINS Anti TNF Formes périphériques éi héi : Corticothérapie Traitement de fond conventionnel : Salazopyrine Méthotrexate Léflunomide Anti TNF

68 Points clés Le concept de spondyloarthropathie (SpA) regroupe des rhumatismes inflammatoires chroniques qui partagent certaines de leurs manifestationscliniques ainsi qu un un terrain génétique commun lié en partie au HLA B27 La cible privilégiée des spondylarthropathies est l enthèse lenthèse Les AINS sont la base du traitement des SpA Le diagnostic et la prise en charge précoce des SpA sont essentiels Les patients souffrant de SpAdoivent régulièrement être évalués sur le plan clinique, métrologique et également fonctionnel

La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie. Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie. Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions ponctuelles

Plus en détail

Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil

Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil SPONDYLARTHROPATHIES Définition Les Spondylarthrites spondylarthrite ankylosante rhumatisme

Plus en détail

Arthrite d évolution récente

Arthrite d évolution récente CHU de BORDEAUX Douleur et épanchement articulaire. Arthrite d évolution récente Item 307 : Devant une douleur ou un épanchement articulaire, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier

Plus en détail

Spondylarthropathies. FMC DINAN _Octobre 2017-Ronan HOUITTE

Spondylarthropathies. FMC DINAN _Octobre 2017-Ronan HOUITTE Spondylarthropathies SpondylOarthropathie l Entité diagnostique regroupant plusieurs maladies possédant des caractères communs tant sur le plan clinique, radiologique que génétique : atteinte axiale (rachidienne

Plus en détail

Actualités de la SPA: du diagnostic à l optimisation des traitements. Olivier Vittecoq

Actualités de la SPA: du diagnostic à l optimisation des traitements. Olivier Vittecoq Actualités de la SPA: du diagnostic à l optimisation des traitements Olivier Vittecoq Service de Rhumatologie, CHU de Rouen, Inserm U905 Centre de Compétences Maladies Autoimmunes et Systémiques rares

Plus en détail

SPONDYLO-ARTHRITES. Caractéristiques communes. Généralités. Clinique. Terrain. Atteinte axiale = synd pelvi-rachidien

SPONDYLO-ARTHRITES. Caractéristiques communes. Généralités. Clinique. Terrain. Atteinte axiale = synd pelvi-rachidien SPONDYLO-ARTHRITES Généralités SPA Rhumatisme psoriasique Arthrite réactionnelle Associée aux entérocolopathies inflamm SAPHO (synovite, acné, pustul, hyperost, ostéite) Caractéristiques communes Terrain

Plus en détail

LES SPONDYLARTHROPATHIES

LES SPONDYLARTHROPATHIES LES SPONDYLARTHROPATHIES Les spondylarthropathies constituent un ensemble pathologique regroupant : la spondylarthrite ankylosante les arthrites réactionnelles le rhumatisme psoriasique le rhumatisme des

Plus en détail

Les formes cliniques. Maxime Breban

Les formes cliniques. Maxime Breban Reconnaître la Spondylarthrite en 2011 Les formes cliniques Maxime Breban maxime.breban@apr.aphp.fr Qu'est-ce que les rhumatismes inflammatoires? Inflammation chronique des articulations Maladies complexes

Plus en détail

Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue. C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin

Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue. C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin Plan La problématique du clinicien La demande du clinicien Actualités 2012 sur la spondylarthrite

Plus en détail

LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE

LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE PLAN INTRODUCTION CLASSIFICATION DES SPONDYLARTHROPATHIES AXIALES PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC POSITIF DIAGNOSTIC CLINIQUE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante (SPA) Tête de chapitre

Plus en détail

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions

Plus en détail

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC Rhumatologie - Dermatologie Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC 13 octobre 2016 Béatrice Bouvard Service de Rhumatologie CHU et Université Angers Rhumatisme

Plus en détail

RESULTATS À COURT TERME DE L UTILISATION DE l ADALIMUMAB (HUMIRA ) DANS LES SPON DYLARTHROPATHIES (SA )

RESULTATS À COURT TERME DE L UTILISATION DE l ADALIMUMAB (HUMIRA ) DANS LES SPON DYLARTHROPATHIES (SA ) RESULTATS À COURT TERME DE L UTILISATION DE l ADALIMUMAB (HUMIRA ) DANS LES SPON DYLARTHROPATHIES (SA ) R.ALLAT, N. HAMMOUMRAOUI, H. DJOUDI EHS Douera EL AURASSI Mars 2010 INTRODUCTION La biothérapie à

Plus en détail

Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA)

Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA) www.printo.it/pediatric-rheumatology/fr/intro Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA) Version de 2016 1. LA SPONDYLARTHRITE JUVÉNILE/ARTHRITE ASSOCIÉE À UNE ENTHÉSITE (SpA-ERA)

Plus en détail

SPONDYLARTHROPATHIES SERONEGATIVES

SPONDYLARTHROPATHIES SERONEGATIVES SPONDYLARTHROPATHIES SERONEGATIVES Introduction Regroupement de certaines maladies justifié par : - des ATCD familiaux communs - une association à l Ag HLAB27 - des similitudes cliniques et évolutives

Plus en détail

Item 282 : Spondylarthrite ankylosante

Item 282 : Spondylarthrite ankylosante Item 282 : Spondylarthrite ankylosante Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Concept de spondylarthropathie... 1 2 Manifestations cliniques communes des spondylarthropathies...2 2.

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

Septembre 2014. Cours IFSI Dr Elise CONTANT

Septembre 2014. Cours IFSI Dr Elise CONTANT Septembre 2014 Cours IFSI Dr Elise CONTANT Rhumatologie : étude des pathologies de l appareil locomoteur (rhumatismes) -> Maladies des os/articulations/muscles/tendons/ligaments Demande résulte la plupart

Plus en détail

Stéphanie GERARD BENOIST née le 19 août 1980 à NANCY

Stéphanie GERARD BENOIST née le 19 août 1980 à NANCY UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2008 N THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : RHUMATHOLOGIE par Stéphanie GERARD BENOIST née le 19 août 1980 à NANCY Présentée

Plus en détail

MANIFESTATIONS OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MALADIE DE CRHON. Pr H. DJOUDI EHS DE DOUERA

MANIFESTATIONS OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MALADIE DE CRHON. Pr H. DJOUDI EHS DE DOUERA MANIFESTATIONS OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MALADIE DE CRHON Pr H. DJOUDI EHS DE DOUERA Deux types de lésions au cours des maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) : Atteintes inflammatoires

Plus en détail

Principes généraux pharmacologiques et non pharmacologiques du traitement

Principes généraux pharmacologiques et non pharmacologiques du traitement Chapitre 19 Item 193 UE 7 Spondylarthrite inflammatoire I. Concept de spondyloarthrite II. Manifestations cliniques communes des spondyloarthrites III. Différents types de spondyloarthrites IV. Rôle du

Plus en détail

LES SPONDYLARTHROPATHIES. Pr. A. El Maghraoui

LES SPONDYLARTHROPATHIES. Pr. A. El Maghraoui LES SPONDYLARTHROPATHIES Pr. A. El Maghraoui Objectifs Objectif 1: Définir le concept des spondylarthropathies (SpA) Objectif 2: Faire le diagnostic précoce de la SPA Objectif 3: Décrire cliniquement une

Plus en détail

www.pediatric-rheumathology.printo.it SPONDYLARTHROPATHIES JUVENILES Qu est-ce que c est? Les spondyloarthropathies juvéniles constituent un groupe de maladies inflammatoires chroniques des articulations

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008 SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Spondylarthrites Décembre 2008 OBJECTIFS - Mieux identifier les patients atteints de spondylarthrite afin de raccourcir le délai entre l apparition des symptômes

Plus en détail

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Lombalgie inflammatoire François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Pronostic d une lombalgie aigue 1mois: 66 à 75% encore symptomatiques quelques limitations fonctionnelles 82

Plus en détail

Spondylarthrite ankylosante

Spondylarthrite ankylosante 39 Item 282 Spondylarthrite ankylosante Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une spondylarthrite ankylosante. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER

Plus en détail

Diagnostic précoce de la Spondylarthrite. Dr Laurent MARGUERIE

Diagnostic précoce de la Spondylarthrite. Dr Laurent MARGUERIE Diagnostic précoce de la Spondylarthrite Dr Laurent MARGUERIE Le concept de spondylarthropathie (SpA) Les spondylarthropathies regroupent : SpA JUVENILES SPONDYLARHRITE ANKYLOSANTE SpA INDIFFERENCIEES

Plus en détail

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Auteur : Dr Éric TOUSSIROT, Besançon Comité éditorial : Dr Laure GOSSEC, Paris Dr Henri NATAF, Mantes-La-Jolie Relecteurs CFMR : Pr Bernard DUQUESNOY, Lille Pr

Plus en détail

c. Formes associées aux maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) :... 25

c. Formes associées aux maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) :... 25 0 Plan 1 INTRODUCTION... 7 Abréviations :... 9 REVUE DE LITTERATURE... 11 I. Concept des spondyloarthrites:... 12 II. Épidémiologie :... 15 1. Age de début :... 15 2. Sex-ratio :... 15 3. Prévalence :...

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires chroniques. Dre Souad ACID Département de Radiologie

Rhumatismes inflammatoires chroniques. Dre Souad ACID Département de Radiologie Rhumatismes inflammatoires chroniques Dre Souad ACID Département de Radiologie Introduction Arthrites inflammatoires: atteinte synoviale commune Lésions communes: Erosions osseuses (marginales) Ostéopénie

Plus en détail

Les Spondylarthrites

Les Spondylarthrites Les Spondylarthrites Le concept de spondylarthrite Ensemble de rhumatisme inflammatoires chroniques qui partagent certaines de leurs manifestations cliniques ainsi qu un terrain génétique commun. Le concept

Plus en détail

Les spondyloarthrites

Les spondyloarthrites Les spondyloarthrites A.Abdessemed Université Alger 1. Faculté de Médecine. Département de Médecine. Module appareil locomoteur Introduction Groupe d affections inflammatoires qui partagent : Des caractéristiques

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe DIAGNOSTIC PRÉCOCE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Dr S. MARTINON Centre Hospitalier St Joseph. St Luc LYON samedi 11 mars 2006 Dr Stéphane Martinon 1 QUESTIONS POLYARTHRITE RHUMATOÏDE OUI / NON Le diagnostic

Plus en détail

SPONDYLO- ARTHRITES NOUVEAU CONCEPT DES SPONDYLARTHROPATHIES. Dr Gabriela BUFFET Infectiologue, Médecin-conseil

SPONDYLO- ARTHRITES NOUVEAU CONCEPT DES SPONDYLARTHROPATHIES. Dr Gabriela BUFFET Infectiologue, Médecin-conseil OCTOBRE 2016 SCOR inform SPONDYLO- ARTHRITES NOUVEAU CONCEPT DES SPONDYLARTHROPATHIES Dr Gabriela BUFFET Infectiologue, Médecin-conseil Dr XUÂN-VIÊT PHAM Rhumatologue, Médecin-conseil Glossaire Antigène

Plus en détail

LA STRATÉGIE THÉRAPEUTIQUE DANS LA PR ET LA SPA / PLACE ET SURVEILLANCE DES BIOTHÉRAPIES

LA STRATÉGIE THÉRAPEUTIQUE DANS LA PR ET LA SPA / PLACE ET SURVEILLANCE DES BIOTHÉRAPIES Dr H. DINTINGER Cabinet de rhumatologie Sébastopol Attaché SMIMIT HIA Legouest Soirée AMMPPU section de Metz du 13.12.2012 LA STRATÉGIE THÉRAPEUTIQUE DANS LA PR ET LA SPA / PLACE ET SURVEILLANCE DES BIOTHÉRAPIES

Plus en détail

IRM et spondylarthropathie

IRM et spondylarthropathie :1057-67 2010. Éditions Françaises de Radiologie. Édité par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés formation médicale continue le point sur IRM et spondylarthropathie A Feydy (1), L Gossec (2), R Bazeli,

Plus en détail

Maitre de Stage : Dr Gaétan Gentile

Maitre de Stage : Dr Gaétan Gentile Maitre de Stage : Dr Gaétan Gentile Récit de Situation Complexe en Ambulatoire : «A propos d une patiente de 19 ans, prise en charge pour une maladie de Crohn et spondylarthropathie en rémission après

Plus en détail

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 Maladie de PAGET Fractures ostéoporotiques Rhumatismes inflammatoires Spondylodiscite Fibromyalgies MALADIE DE PAGET Augmentation

Plus en détail

La prévalence du syndrome métabolique au cours de la spondyloarthrite axiale. Mlle. BEN CHIKH DALLAL 0

La prévalence du syndrome métabolique au cours de la spondyloarthrite axiale. Mlle. BEN CHIKH DALLAL 0 Mlle. BEN CHIKH DALLAL 0 PLAN Mlle. BEN CHIKH DALLAL 1 LISTE DES ABREVIATIONS ------------------------------------------------ 5 INTRODUCTION ------------------------------------------------------- 7 A.

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

COFER Connaître les particularités cliniques, biologiques et radiologiques du rhumatisme psoriasique par

COFER Connaître les particularités cliniques, biologiques et radiologiques du rhumatisme psoriasique par Chapitre 6 Item 114 UE 4 Psoriasis 1 I. Épidémiologie du rhumatisme psoriasique II. Signes cliniques III. Examens biologiques IV. Étude radiologique V. Diagnostic différentiel VI. Traitement du rhumatisme

Plus en détail

48 e CONGRES DE L A.M.U.B.

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. 48 e CONGRES DE L A.M.U.B. Place des nouveaux critères de classification des spondyloarthrites en pratique clinique Dr. L.Tant Rhumatologue Service de Rhumatologie et Médecine Physique ULB- Hôpital Erasme

Plus en détail

IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES Dr Léra G. AKPO Ancien Interne Des Hôpitaux Radiologie 27/06/2015 OBJECTIFS Décrire la sémiologie élémentaire radiologique des atteintes ostéoarticulaires au cours

Plus en détail

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2014 Thèse N 082/ 14 L'INFLIXIMAB DANS LE TRAITEMENT DES SPONDYLOARTHRITESAXIALES

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic Spondylarthropathies SA Juvénile Spondylarthrite Ankylosante Spondylarthrite Indifférenciée

Plus en détail

LA SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE Rhumatisme inflammatoire chronique du bassin et de la colonne vertébrale ème rhumatisme inflammatoire chronique après la Polyarthrite Rhumatoïde et le Rhumatisme Psoriasique

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI DIAGNOSTIQUER TOT UN RHUMATISME INFLAMMATOIRE?

COMMENT ET POURQUOI DIAGNOSTIQUER TOT UN RHUMATISME INFLAMMATOIRE? EPU-95 Montmorency Formation Médicale Continue du Val d'oise - Agrément provisoire DPC ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY Siège social : 1 rue Jean Moulin

Plus en détail

ITEM 282 : SPONDYLARTHROPATHIE

ITEM 282 : SPONDYLARTHROPATHIE ITEM 282 : SPONDYLARTHROPATHIE CLINIQUE Terrain Atteinte axiale = Sd pelvirachidien Atteinte articulaire périphérique Entésopathies périphériques Atteinte extraarticulaire Efficacité des AINS - ATCD familiaux

Plus en détail

Impact de l IRM du rachis lombaire et des sacro-iliaques sur le diagnostic initial de spondylarthropathie.

Impact de l IRM du rachis lombaire et des sacro-iliaques sur le diagnostic initial de spondylarthropathie. Impact de l IRM du rachis lombaire et des sacro-iliaques sur le diagnostic initial de spondylarthropathie. R MENARD (1), M VERDET (2), R DAVEAU (2), JP LOUVEL (1), JN DACHER (1) (1) Service de radiologie

Plus en détail

POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans. Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED

POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans. Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED Des étiologies multiples Polysynovite distale symétrique fixe nue : polyarthrite rhumatoïde Oligoarthrite

Plus en détail

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5.

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5. Table des matières CHAPITRE 1 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION. SAVOIR PRESCRIRE LA MASSO- KINÉSITHÉRAPIE (ET L ORTHOPHONIE, NON TRAITÉ) 13 Module 4. Handicap incapacité dépendance

Plus en détail

ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PLACE DU MEDEDIN TRAITANT DANS LE DEPISTAGE ET LE SUIVI D UNE POLYARTHRITE

ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PLACE DU MEDEDIN TRAITANT DANS LE DEPISTAGE ET LE SUIVI D UNE POLYARTHRITE ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PLACE DU MEDEDIN TRAITANT DANS LE DEPISTAGE ET LE SUIVI D UNE POLYARTHRITE MANIFESTATIONS RHUMATOLOGIQUES EVOCATRICES D UN RHUMATISME INFLAMMATOIRE DEBUTANT

Plus en détail

humatologue La revue de la Fédération Française de Rhumatologie Avec le soutien institutionnel de Supplément au n 95 - NOV. 2016

humatologue La revue de la Fédération Française de Rhumatologie Avec le soutien institutionnel de Supplément au n 95 - NOV. 2016 Le humatologue La revue de la Fédération Française de Rhumatologie Avec le soutien institutionnel de Supplément au n 95 - NOV. 2016 Supplément au N 95 / NOV. 2016 Le Rhumatologue Revue de la Fédération

Plus en détail

Item 282 : Spondylarthrite ankylosante

Item 282 : Spondylarthrite ankylosante Item 282 : Spondylarthrite ankylosante COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...4 SPECIFIQUE :...4 I Concept de spondylarthropathie...5

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques

Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques Olivier Vittecoq Service de rhumatologie, CHU de Rouen Maladies inflammatoires chroniques - Rencontres cliniciens/radiologues

Plus en détail

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma Imagerie Ostéo-articulaire DCEM 1 Oct 2011 T.Benzaken TB 2011 Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme

Plus en détail

Mr X., 75 ans... arthrite du genou gauche

Mr X., 75 ans... arthrite du genou gauche UN GROS GENOU Mr X., 75 ans... arthrite du genou gauche ATCD: adénome prostatique, prothèse de hanche droite, HTA, diabète II, goutte, hypercholesterolémie Traitement: AMAREL, COZAAR, ZYLORIC 100, ZOCOR,

Plus en détail

Place des nouveaux critères de classification des spondyloarthrites en pratique clinique

Place des nouveaux critères de classification des spondyloarthrites en pratique clinique RHUMATOLOGIE Place des nouveaux critères de classification des spondyloarthrites en pratique clinique The new classification criteria for axial spondyloarthritis : implications in clinical practice L.

Plus en détail

Item 167 : Thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses (Évaluations)

Item 167 : Thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses (Évaluations) Item 167 : Thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses (Évaluations) Date de création du document 2008-2009 CAS CLINIQUE : CAS CLINIQUE N 1 Scénario : Monsieur A., vingt-cinq ans, étudiant vétérinaire,

Plus en détail

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021 Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges Membre enseignant chercheur EA 4021 Rhumatisme inflammatoire chronique Prévalence des SA ies en Europe = 1 à 2% Age moy : 26 ans, ratio homme/femme:

Plus en détail

épanchement articulaire

épanchement articulaire Diagnostic d une douleur et d un dun épanchement articulaire Thierry Schaeverbeke Qu est ce qui peut être à l origine d un épanchement articulaire? Arthrite septique (mono arthrite +++) Arthrite inflammatoire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 28 avril 2006) CHRONO-INDOCID 75 mg, gélule

Plus en détail

Lombalgie récenter. Quelle imagerie? Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Lombalgie récenter. Quelle imagerie? Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Lombalgie récenter Quelle imagerie? Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Cas clinique 1 Homme de 39 ans, maçon Lombalgie aigue datant de 3 jours Aucun ATCD Examen normal sauf contracture

Plus en détail

Traitement de l arthrite psoriasique en 2017

Traitement de l arthrite psoriasique en 2017 Traitement de l arthrite psoriasique en 217 brève mise au point Mercredi 25 janvier 217 Sylvie Revaz Arthrite psoriasique 2 Critères de classification utilisés dans les études pour le diagnostic d arthrite

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

LES MANIFESTATIONS ARTICULAIRES DES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L'INTESTIN.

LES MANIFESTATIONS ARTICULAIRES DES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L'INTESTIN. ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES LES MANIFESTATIONS ARTICULAIRES DES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L'INTESTIN. MEMOIRE Présenté par:

Plus en détail

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans

Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans Elaboration de Recommandations pour la Pratique Clinique pour l utilisation des biothérapies dans les spondylarthropathies T. Pham, F. Guillemin, P. Claudepierre, M. Luc, C. Miceli, M. de Bandt, M. Breban,

Plus en détail

Spondylarthropathies du sujet âgé

Spondylarthropathies du sujet âgé Spondylarthropathies du sujet âgé! J.J. Dubost, F. Riaux, M. Soubrier, B. Sauvezie* P o i n t s f o r t s " Les spondylarthropathies (SpA) affectent préférentiellement le sujet jeune ; pourtant il n'est

Plus en détail

Cas clinique N 7 M Laroche

Cas clinique N 7 M Laroche Cas clinique N 7 M Laroche Mr P.., né en 65 ans, était suivi dans un hôpital voisin pour un rhumatisme inflammatoire, axial et périphérique, évoluant depuis 1985. Le dossier n est pas encore en votre possession.

Plus en détail

Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques

Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques un caillou dans la chaussure empêche le sage de regarder les étoiles (proverbe chinois) A. Raymond IHN obs. service Guilloz (Pr A. Blum) Cas n 1

Plus en détail

Pathologies inflammatoires du bassin

Pathologies inflammatoires du bassin Pathologies inflammatoires du bassin M.S. Stoenoiu, A. Nzeusseu Toukap, A. Durnez, T. Kirchgesner, B. Vande Berg INTRODUCTION Parmi les pathologies inflammatoires du bassin et de la hanche, nous décrivons

Plus en détail

IMAGERIE MODERNE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES. Dr Damien VERDIER Pr Olivier HAUGER

IMAGERIE MODERNE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES. Dr Damien VERDIER Pr Olivier HAUGER IMAGERIE MODERNE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES Dr Damien VERDIER Pr Olivier HAUGER Diagnostic? (item 123 ECN) Arthopathies érosives du 3ème doigt de la main gauche intéressant l IPP et l IPD = Atteinte

Plus en détail

TENDON ET RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

TENDON ET RHUMATISMES INFLAMMATOIRES TENDON ET RHUMATISMES INFLAMMATOIRES JL Drapé H Guerini, A Feydy, R Campagna Service de Radiologie B Hôpital Cochin INTRODUCTION Polyarthrite rhumatoïde Gaine synoviale Spondyloarthropathies Enthèses Imagerie:

Plus en détail

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 13 Item 106 Tuberculose Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extrathoraciques. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

Daniel Wendling (1)*, Oleg Blagosklonov (2), Gérald Streit (1), Gaelle Lehuédé (1), Eric Toussirot (1), Jean-Claude Cardot (2)

Daniel Wendling (1)*, Oleg Blagosklonov (2), Gérald Streit (1), Gaelle Lehuédé (1), Eric Toussirot (1), Jean-Claude Cardot (2) Imagerie en tomographie en émission de positron ( TEP ) des discopathies inflammatoires de la spondylarthrite ankylosante,et évolution sous traitement par anti TNF-alpha. Daniel Wendling (1)*, Oleg Blagosklonov

Plus en détail

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Les MICI de l enfant Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Introduction Maladie de Crohn (MC) Principale préoccupation chez l enfant Retentissement sur croissance et développement pubertaire Leur surveillance

Plus en détail

Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA)

Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA) www.printo.it/pediatric-rheumatology/fr/intro Spondylarthrite Juvénile/Arhrite Associée À Une Enthésite (SpA-ERA) Version de 2016 2. DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT 2.1 Comment diagnostiquer cette maladie? Les

Plus en détail

Talalgies postérieures

Talalgies postérieures Pathologies non traumatiques ti du pied : tendinopathies fréquentes Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG 13 avril 2016 Examen clinique Douleurs à l arrière du talon Mécaniques,

Plus en détail

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Contexte clinique n Femme, 28 ans, consulte pour douleurs abdominales et diarrhée n Pas d antécédents médicaux, sauf pyélonéphrite aigue traitée par AUGMENTIN,

Plus en détail

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 Hôpital Hôtel Dieu - Service de Médecine Interne 1, place du Parvis Notre-Dame - 75181 PARIS Cedex 4 52

Plus en détail

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue 28 AVRIL 2016 Quand penser à une fracture vertébrale? 2/3 asymptomatiques, douleur minime ou absente u Découverte fortuite u Mesure régulière Perte de

Plus en détail

Les anomalies de structure du squelette

Les anomalies de structure du squelette 1 Les anomalies de structure du squelette Parmi les anomalies articulaires, citons tout d abord la scoliose. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, dorsale et/ou dorso-lombaire, avec

Plus en détail

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 20 Item 123 Psoriasis Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER Connaître les particularités cliniques,

Plus en détail

Spondylarthrite juvénile. Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010

Spondylarthrite juvénile. Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010 Spondylarthrite juvénile Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010 Formes de spondylarthrite de l adulte (1) Spondylarthrite ankylosante: critères de New York modifiés Sacroiliite radiologique

Plus en détail

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Le rachis inflammatoire Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Spondylo-arthrites SAPHO Quelques diagnostics différentiels Les spondyloarthrites Terminologie

Plus en détail

*Elément clé de la PEC : diagnostic précoce

*Elément clé de la PEC : diagnostic précoce POLYARTHRITE RHUMATOIDE Dr Modeste KOUMOUVI Service de rhumatologie Carcassonne I- GENERALITES A-DEFINITION : *La polyarthrite rhumatoide: -rhumatisme inflammatoire chronique évoluant par poussées, susceptibles

Plus en détail

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN Claire Laresche CHU Besançon, Pr Humbert Nancy, 28/10/2010 Mr M., 44ans Antécédents: Rectocolite hémorragique (RCH), diagnostiquée en 2002: Corticothérapie Ciclosporine

Plus en détail

Rhumato-Gériatrie Besançon Pr D. Wendling

Rhumato-Gériatrie Besançon Pr D. Wendling Rhumato-Gériatrie Besançon 29.04.05 Pr D. Wendling ARTHRITES DU SUJET AGE Rhumatismes Inflammatoires du sujet âgé Diminution : - mobilité - autonomie - qualité de vie Diagnostic parfois difficile : - RI

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

LES SPONDYLARTHRITES Quelle prise en charge thérapeutique? Page 5

LES SPONDYLARTHRITES Quelle prise en charge thérapeutique? Page 5 N 323 SOMMAIRE Comment faire le diagnostic? Page 3 MÉDECIN GÉNÉRALISTE PAGES SPÉCIALES - N 8530 LUNDI 16 MARS 2009 FMCAU QUOTIDIEN www.quotimed.com Mise au point Quelle prise en charge thérapeutique? Page

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Épidémiologie du rhumatisme psoriasique...2 3 Signes cliniques...3 3. 1 Présentation clinique habituelle

Plus en détail

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Pré-requis : Examen clinique du genou Sémiologie radiologique de base Analyse cytologique et biochimique

Plus en détail

Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects

Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects Imagerie RM dans l exploration des infections ostéo articulaire : Intérets, indications, aspects OBJECTIFS Connaître les différents types d infections ostéo articulaires : cellulite, bursite, teno-synovite,

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...3 II Épidémiologie du rhumatisme

Plus en détail

Spondylarthropathies Spondylarthropathies

Spondylarthropathies Spondylarthropathies Thao Pham* * Service de rhumatologie, hôpital de la Conception, CHU de Marseille. chroniques à Chlamydia Chlamydia trachomatis et Chlamydia pneumoniae sont connus pour être des agents responsables d arthrites

Plus en détail

Item 92 : Infection ostéoarticulaire. Discospondylite

Item 92 : Infection ostéoarticulaire. Discospondylite Item 92 : Infection ostéoarticulaire. Discospondylite COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...4 SPECIFIQUE :...4 I Spondylodiscites

Plus en détail