Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)"

Transcription

1 Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie bilatérale de dépistage aux Québécoises âgées de 50 à 69 ans qui n ont jamais eu de diagnostic de cancer du sein. Les femmes qui consentent à l écrit à ce que leurs données personnelles, incluant le résultat de leur mammographie de dépistage et des examens complémentaires, soient transmises au PQDCS sont appelées «participantes». Leur participation peut fluctuer entre autres selon l accessibilité (géographique, culturelle, les heures d ouvertures et délais des Centres de dépistage désignés ou CDD, etc.), selon la qualité des services offerts dans les CDD, selon des changements potentiellement apportés au formulaire de consentement éclairé et selon des modifications potentielles aux critères d admissibilité (MSSS, 2009). Le taux de participation illustre indirectement l accessibilité des services, soit une des trois cibles priorisées par le bilan 10 ans (MSSS, 2009). Les données concernant les mammographies sont colligées dans le système d information du PQDCS (Si-PQDCS). Les mammographies de dépistage sont effectuées dans des centres de dépistage désignés par le programme (CDD). Ces centres peuvent être privés ou publics. Des unités mobiles sont aussi mises à la disposition des femmes de façon prioritaire pour certaines régions qui ne détiennent pas de centres désignés fixes (mission première) ou qui ne sont pas accessibles par la route comme l Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nunavik et les Terres- Cries-de-la-Baie-James. Ces unités mobiles peuvent également être mises à la disposition des femmes des autres régions qui en font la demande. La réduction du taux de mortalité par cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans fait partie des objectifs de santé publique inscrits au Programme national de santé publique (MSSS, 2008). Selon le cadre de référence du programme de dépistage du cancer du sein, de nombreuses études épidémiologiques ont démontré que le dépistage de masse par mammographie, appliqué à de larges populations, peut réduire la mortalité causée par le cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans. Une réduction substantielle de la mortalité causée par le cancer du sein peut être envisagée s il y a atteinte et maintien d une participation au PQDCS d au moins 70 % des Québécoises de 50 à 69 ans tous les deux ans (MSSS, 1996). L indicateur de proportion de femmes de 50 à 69 ans ayant passé une mammographie (RAMQ) permet aussi de calculer le taux de participation à la mammographie de dépistage du PQDCS pour les femmes de 50 à 69 ans. Les résultats peuvent différer légèrement car les femmes ayant refusé de participer au programme sont incluses au numérateur 1 et la source de données du dénominateur n est pas la même. Construction de l indicateur Le numérateur de l indicateur est obtenu à partir du nombre de participantes colligées au Si- PQDCS au cours d une période de deux ans. Lorsqu une femme passe plus d une mammographie avec consentement au cours de la période de deux années, ce sont les données associées au dernier événement qui sont retenues. Pour la période , cette situation se produit pour 2,3 % des femmes admissibles au PQDCS. 1 Le pourcentage de femmes ayant refusé de participer au programme pour la période du 1 er janvier 2010 au 31 décembre 2011 est de 1,5 %. Version du 14 septembre 2013 Page 1 sur 6

2 Le dénominateur est obtenu à partir du fichier d inscription des personnes assurées (FIPA) de la RAMQ. Les données des femmes admissibles pour au moins un an sont extraites deux fois l an et sont intégrées au Si-PQDCS. Les exclusions partielles ou totales sur la période sont détaillées en annexe. Les femmes détenant une adresse jugée valide selon la RAMQ mais pour lesquelles aucun code régional ne peut être attribué selon le fichier de découpage géographique du MSSS (M- 34) se voient attribuer la région «région inconnue (00)». Méthode de calcul Nombre de femmes de 50 à 69 ans ayant passé au moins une mammographie de dépistage et ayant consenti au transfert d information au PQDCS au cours d une période de deux années civiles Population féminine de 50 à 69 ans admissible au régime d assurance maladie du Québec et au PQDCS pour la même période 2 x 100 Sources de données Numérateur : Système d information du PQDCS (Si-PQDCS), Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) Dénominateur : Extraction du Fichier des inscriptions des personnes assurées (FIPA) préparée selon les critères d admissibilité au PQDCS depuis l environnement informationnel (EI), Régie de l assurance maladie du Québec (RAMQ) Variables de croisement et catégories Âge : ans ans, ans ans, ans, ans, ans Territoire Lieu de résidence au moment de la mammographie : - ensemble du Québec - régions sociosanitaires (18 RSS) - réseaux locaux de services de santé (RLS) et le nom du centre de santé et de services sociaux (CSSS) correspondant à chacun des RLS - territoires des centres locaux de services communautaires (CLSC) - regroupements de territoires de CLSC 3 Période : Période de deux années civiles à partir de ( , , ) Indice de défavorisation matérielle et sociale Pour l analyse nationale : - Indice provincial de défavorisation matérielle : quintile 1 (très favorisé) à 5 (très défavorisé) 2 3 Voir l annexe pour la méthode de calcul du dénominateur. Pour les régions qui n ont pas de regroupements de territoires de CLSC, ce découpage est le même que celui des territoires de CLSC. Version du 14 septembre 2013 Page 2 sur 6

3 - Indice provincial de défavorisation sociale : quintile 1 (très favorisé) à 5 (très défavorisé) - Indice provincial de défavorisation matérielle et sociale : quintile 1 (très favorisé) à 5 (très défavorisé) 4 Pour l analyse régionale et locale (RLS) : - Indice régional ou local de défavorisation matérielle : quartile 1 (très favorisé) à 4 (très défavorisé) - Indice régional ou local de défavorisation sociale : quartile 1 (très favorisé) à 4 (très défavorisé) - Indice régional ou local de défavorisation matérielle et sociale : quartile 1 (très favorisé) à 4 (très défavorisé) 5 Langue de correspondance : français, anglais Mesures associées Nombre de participantes Population féminine de 50 à 69 ans admissible au régime d assurance maladie du Québec Limites dans l interprétation Les femmes ayant eu un diagnostic de cancer du sein ne sont plus admissibles au PQDCS. Toutefois, elles ne sont pas exclues du dénominateur car cette information n est pas transmise par le fichier de la RAMQ. La façon d identifier le territoire de résidence des femmes a changé en Auparavant, le lieu de résidence était attribué en fonction du code postal de la femme lors de l extraction de la banque de données du Si-PQDCS. Depuis 2010, le territoire de résidence est basé sur le code postal de la femme au moment de la mammographie de dépistage. Tous les taux ( ) présentés sur le portail sont calculés avec la dernière méthode de localisation. Ceci peut entraîner de 1 à 2 % d écart par rapport aux taux régionaux déjà publiés. Le programme a été implanté progressivement dans les différentes régions du Québec, et cela, à partir de Les données provinciales sont complètes à partir de l année Références bibliographiques MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX en collaboration avec l INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC, Bilan 10 ans Programme 4 Combinaison des indices provinciaux de défavorisation matérielle et sociale : Défavorisation matérielle Défavorisation sociale Q1 Q2 Q3 Q4 Q5 Indice provincial de défavorisation matérielle et sociale Q Q1 : composé des cellules contenant la valeur 1 (très favorisé) Q Q2 : composé des cellules contenant la valeur 2 Q Q3 : composé des cellules contenant la valeur 3 Q Q4 : composé des cellules contenant la valeur 4 Q Q5 : composé des cellules contenant la valeur 5 (très défavorisé) 5 Combinaison des indices régionaux de défavorisation matérielle et sociale : Défavorisation matérielle Défavorisation sociale Q1 Q2-Q3 Q4 Indice régional de défavorisation matérielle et sociale Q Favorisé : composé des cellules contenant la valeur 1 Q2-Q Moyen : composé des cellules contenant la valeur 2 Q Défavorisé : composé des cellules contenant la valeur 3 Version du 14 septembre 2013 Page 3 sur 6

4 québécois de dépistage du cancer du sein, Québec, Direction de la prévention des maladies chroniques et des traumatismes, 2009, 49 p et annexes. MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Programme national de santé publique , Québec, Direction générale de la santé publique, 2008, 103 p. MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Cadre de référence du Programme québécois de dépistage du cancer du sein, Québec, Direction générale de la santé publique, 1996, 59 p. et annexes. Personnes ayant rédigé la fiche-indicateur 6 Équipe de production des indicateurs du Programme québécois de dépistage du cancer du sein : Chantal Beaudet, Infocentre de santé publique, INSPQ (version initiale); Rémi Gagné, Infocentre de santé publique, INSPQ (version initiale et adaptation au Plan commun de surveillance); Suzanne Gingras, Infocentre de santé publique, INSPQ (version initiale et adaptation au Plan commun de surveillance); Chantale Langevin, Infocentre de santé publique, INSPQ (version initiale); André Langlois, Analyse et évaluation des systèmes de soins et services (version initiale); Éric Pelletier, Analyse et évaluation des systèmes de soins et services (version initiale); Nathalie Savard, Infocentre de santé publique, INSPQ (version initiale et adaptation au Plan commun de surveillance). Personnes ayant révisé la fiche-indicateur Annie Bourassa, Direction de santé publique de Chaudière-Appalaches; Marc-André Dubé, Infocentre de santé publique, INSPQ; Michel Malo, Direction de santé publique de Montréal; Louise Rochette, Direction de santé publique de la Capitale-Nationale; Julie Soucy, Direction générale de la santé publique, MSSS. Dates des mises à jour de la fiche-indicateur Septembre Cette fiche a été rédigée à partir de la fiche «Taux de participation au PQDCS» disponible sous l onglet spécifique au programme de dépistage du cancer du sein (PQDCS) sur le portail de l Infocentre de l Institut national de santé publique. Version du 14 septembre 2013 Page 4 sur 6

5 Annexe 1 Le dénominateur est calculé en faisant la moyenne de la population des fichiers reçus sur une période de deux ans. Pour chacune des populations admissibles, la moitié des décès survenus au cours de la dernière période est ajoutée. Étant donné que la date de décès n est pas disponible dans le fichier, cet ajustement simule le fait que ces évènements sont survenus en suivant une distribution normale (Tableau 1). Tableau 1 Exemple de l estimation de la population féminine moyenne de 50 à 69 ans admissible au régime d assurance maladie du Québec DATE D EXTRACTION DU FICHIER DE LA RAMQ FEMMES VIVANTES (A) FEMMES DÉCÉDÉES* (B) TOTAL (A + B/2) 16 avril ,5 15 octobre avril octobre Moyenne , , ,9 * Femmes décédées depuis l extraction des données de la période précédente Source : Fichier d inscription des personnes assurées, Régie de l assurance maladie du Québec (RAMQ) Les nombres et proportions d adresses valides reçues de la RAMQ et intégrées au Si-PQDCS sont présentés dans le tableau qui suit (Tableau 2). Tableau 2 Validité des adresses reçues de la RAMQ, novembre 2012 RÉGION ADRESSE INVALIDE ADRESSE VALIDE NOMBRE % NOMBRE % TOTAL 01 Bas-Saint-Laurent 873 2, , Saguenay Lac-Saint-Jean , , Capitale-Nationale , , Mauricie et Centre-du-Québec , , Estrie , , Montréal , , Outaouais , , Abitibi-Témiscamingue , , Côte-Nord 734 5, , Nord-du-Québec 112 5, , Gaspésie Îles-de-la-Madeleine , , Chaudière-Appalaches , , Laval , , Lanaudière , , Laurentides , , Montérégie , , Nunavik 93 12, , Terres-Cries-de-la-Baie-James , , Inconnue , ,2 838 Total , , Source : Fichier d inscription des personnes assurées, Régie de l assurance maladie du Québec (RAMQ) Version du 14 septembre 2013 Page 5 sur 6

6 Sont exclues du dénominateur, soit de l extraction du FIPA préparée selon les critères d admissibilité au PQDCS :: Les Québécoises admissibles au régime d assurance de la RAMQ pour qui l adresse est jugée invalide (tableau 2) 7. Il s agit généralement de femmes que la RAMQ n a pas pu rejoindre par courrier depuis plusieurs années soit, entre autres, des femmes ayant quitté le Québec sans aviser. Les Québécoises inadmissibles au régime d assurance maladie du Québec : - les nouvelles immigrantes : un délai de carence d un maximum de 3 mois est imposé avant de pouvoir devenir admissible. - les femmes en provenance d'une autre province canadienne. - les femmes s étant absentées du Québec pour une période de 183 jours ou plus pendant une même année civile : ces personnes cessent d avoir droit aux bénéfices du régime pour toute l année civile pendant laquelle elles ont été absentes. Les femmes qui ne seront plus admissibles au régime d assurance maladie l année suivante, donc les femmes : - couvertes à titre de personne en séjour (travailleur ou étudiant); - établies au Québec et détenant un document d'immigration temporaire (dans l'attente du statut de résident permanent); - établies au Québec et ayant avisé la Régie de leur établissement futur hors du Québec. 7 Au cours de la période du 14 avril 2011 au 15 octobre 2011, moins de 0,5 % de ces femmes avaient passé une mammographie de dépistage. Version du 14 septembre 2013 Page 6 sur 6

Proportion des élèves du secondaire ayant eu une relation amoureuse au cours de leur vie (EQSJS)

Proportion des élèves du secondaire ayant eu une relation amoureuse au cours de leur vie (EQSJS) Proportion des élèves du secondaire ayant eu une relation au cours de leur vie (EQSJS) (N de ligne du PCS :) (N de fiche EQSJS : 17.3) Introduction L Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE AUTEURS Jean-Marc Daigle Unité programmes de dépistage, génétique et lutte au cancer Direction systèmes de soins et politiques publiques Institut national de santé publique du Québec Michel Beaupré Direction

Plus en détail

Sommaire. le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue. Pourquoi s y intéresser?...3. Les hospitalisations...

Sommaire. le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue. Pourquoi s y intéresser?...3. Les hospitalisations... A g e n c e d e l a s a n t é e t d e s s e r v i c e s s o c i a u x d e l A b i t i b i - T é m i s c a m i n g u e 1 le point sur les accidents de véhicules hors route en Abitibi-Témiscamingue Janvier

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

Proportion des élèves du secondaire ayant un soutien social élevé dans leur environnement scolaire (EQSJS)

Proportion des élèves du secondaire ayant un soutien social élevé dans leur environnement scolaire (EQSJS) Proportion des élèves du secondaire ayant un soutien social élevé dans leur environnement scolaire (EQSJS) (N de fiche EQSJS : 15.2) Introduction L Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire

Plus en détail

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Conseiller et chef de service, Statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice Direction, Affaires externes Révision linguistique

Plus en détail

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Taux de décrochage (ou sorties ) et taux de diplomation après sept ans Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel

Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel 2010 Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel Service des statistiques et des sondages Rédaction Collaboration

Plus en détail

Rencontre annuelle des CDD et des CRID 2014

Rencontre annuelle des CDD et des CRID 2014 Rencontre annuelle des CDD et des CRID 2014 Objectifs Connaître les résultats de la performance régionale du PQDCS 2012-2013 Connaître davantage la contribution des partenaires du réseau PQDCS en Montérégie

Plus en détail

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Cégep@distance Septembre 2006 Recherche et rédaction : Lyne Forcier, Diane Laberge Table des matières Introduction... 5 La méthodologie...

Plus en détail

La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002

La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002 La surveillance du diabète au Québec Prévalence et mortalité en 2001-2002 Valérie Émond, conseillère scientifique Louis Rochette, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE EN CONTEXTE En octobre

Plus en détail

(N de ligne du PCS : 245) (N de fiche EQSJS : 4.6) Introduction

(N de ligne du PCS : 245) (N de fiche EQSJS : 4.6) Introduction Proportion des élèves du secondaire ayant diminué le sucre ou le gras au cours des six derniers mois dans le but de perdre du poids ou de le maintenir (EQSJS) (N de ligne du PCS : 245) (N de fiche EQSJS

Plus en détail

Surveillance épidémiologique de l asthme au Québec et variations régionales, 1999-2001 : une analyse des banques de données

Surveillance épidémiologique de l asthme au Québec et variations régionales, 1999-2001 : une analyse des banques de données Surveillance épidémiologique de l asthme au Québec et variations régionales, 1999-2001 : une analyse des banques de données Par : Claudine Laurier, Ph.D.* Lucie Blais, Ph.D.* Wendy Kennedy, Ph.D.* Anna

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C

Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C Septembre 2014 Une production de l Institut national d excellence en santé et

Plus en détail

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine

Plus en détail

Le réseau de la santé et des services sociaux

Le réseau de la santé et des services sociaux L Observatoire de l administration publique, printemps 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. LA SITUATION ACTUELLE AU QUÉBEC... 2 1.1 L organisation du réseau en trois paliers... 2 1.2 Les ressources institutionnelles

Plus en détail

Taux de grossesse selon l âge

Taux de grossesse selon l âge N de ligne du PCS : 126-134 Taux de grossesse selon l âge Introduction Le taux de grossesse selon l âge correspond au rapport du nombre de grossesses de femmes d un groupe d âge, au cours d une période

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 2003 à 2008

Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 2003 à 2008 Surveillance de l'état de santé de la population Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 23 à 28??? En bref En Montérégie comme au Québec, les interruptions volontaires de grossesse

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 1 er décembre 2013 SECTEUR MANUFACTURIER,

Plus en détail

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE CETTE BROCHURE A ÉTÉ RÉALISÉE SOUS LA SUPERVISION DU SERVICE DES JEUNES ET DES FAMILLES DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE Site Internet Portrait de santé Rapport Ouvrages Surveillance Recherche Santé Publications Monographies Évaluation Thèmes Information Guides Plan

Plus en détail

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE TABLE DES MATIÈRES PROFIL DES RÉPONDANTS AU SONDAGE... 2 Région administrative... 2 Répartition selon le type d organisme...

Plus en détail

Étude des nouveaux cas de maladies professionnelles pulmonaires reliées à l exposition à l amiante au Québec : 1988-2003

Étude des nouveaux cas de maladies professionnelles pulmonaires reliées à l exposition à l amiante au Québec : 1988-2003 Étude des nouveaux cas de maladies professionnelles pulmonaires reliées à l exposition à l amiante au Québec : 1988-2003 INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Étude des nouveaux cas de maladies

Plus en détail

Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS)

Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS) Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS) (N de ligne du PCS : 52, 53) (N de fiche EQSJS : 4.2) Introduction L Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Présentation au colloque sur la saisonnalité Pour un développement durable de l emploi André Grenier, économiste Direction de l analyse

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

TABLEAU 1. BUTS ET PRATIQUES CIBLÉS DANS LES PLANS DES INTERVENTIONS Pratique à améliorer

TABLEAU 1. BUTS ET PRATIQUES CIBLÉS DANS LES PLANS DES INTERVENTIONS Pratique à améliorer Article publié dans Porc Québec Octobre 2001 ENVIRONNEMENT SYLVAIN PIGEON M. Sc., ingénieur LE SUIVI DES PLANS DES INTERVENTIONS AGROENVIRONNEMENTALES ISABELLE DEMERS Agronome BPR Groupe-conseil Collaboratrice:

Plus en détail

Surveillance des blessures associées à l utilisation de véhicules hors-route au Québec

Surveillance des blessures associées à l utilisation de véhicules hors-route au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC RAPPORT Surveillance des blessures associées à l utilisation de véhicules hors-route au Québec TENDANCES DES 20 DERNIÈRES ANNÉES ET DONNÉES RÉCENTES AUTEURS

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 Accidents Parc automobile Permis de conduire DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 ACCIDENTS PARC AUTOMOBILE PERMIS DE CONDUIRE Direction des études et des stratégies en sécurité

Plus en détail

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 MARCHÉ DE LA REVENTE ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES AU QUÉBEC Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Proportion de la population de 18 ans et plus dont on a pris la tension artérielle lors de la dernière consultation d un médecin généraliste (EQSP)

Proportion de la population de 18 ans et plus dont on a pris la tension artérielle lors de la dernière consultation d un médecin généraliste (EQSP) Proportion de la population de 18 ans et plus dont on a pris la tension artérielle lors de la dernière consultation d un médecin généraliste (EQSP) (N de ligne du PCS : 207) (N de fiche EQSP 2008 : 7.1)

Plus en détail

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca L HISTORIQUE Les membres du Réseau BIBLIO du Québec, en créant le Prix d excellence Gérard-Desrosiers, désiraient rendre hommage à un homme

Plus en détail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Rapport d enquête L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Secteur de formation Santé Rapport d enquête L

Plus en détail

ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR

ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DE FORMATION CONCERNANT L INVESTIGATION DES ÉCLOSIONS DIRECTION PLANIFICATION, RECHERCHE ET INNOVATION MAI 2006 RÉDACTRICES Laurence Bernard, infirmière-bachelière-conseil

Plus en détail

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

QUÉBEC : QUE SAVONS-NOUS DE LA SITUATION RÉCENTE?

QUÉBEC : QUE SAVONS-NOUS DE LA SITUATION RÉCENTE? L ÉPIDÉMIOLOGIE DU SUICIDE AU QUÉBEC : QUE SAVONS-NOUS DE LA SITUATION RÉCENTE? DIRECTION PLANIFICATION, RECHERCHE ET INNOVATION UNITÉ CONNAISSANCE-SURVEILLANCE MAI 2004 AUTEURS Danielle St-Laurent Unité

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD BULLETIN D INFORMATION À L INTENTION DES PARTENAIRES MUNICIPAUX ET DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ 6 OCTOBRE 2009 NOUVELLES NORMES D'APPLICATION

Plus en détail

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec EnsEmblE du QuébEC En 2010, 75,4 % des adultes québécois utilisaient Internet au moins une fois par semaine, comparativement à 72,9 % en 2009. Au total, le Québec comptait donc plus de 5,3 millions d internautes

Plus en détail

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Chef du service des statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice-conseil Direction des affaires externes et des statistiques

Plus en détail

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Marc-Antoine Côté-Marcil Analyste-conseil du CADRISQ-Montréal Plan de la présentation

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Bilan de la première vague de circulation de la grippe A(H1N1) au Québec Direction

Plus en détail

Gestion des banques de données et des extrants

Gestion des banques de données et des extrants Québec Gestion des banques de données et des extrants Sonia Lachance Archiviste Centre d archives de Québec et des archives gouvernementales Bibliothèque et Archives nationales du Québec 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé!

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Trousse média 2013 Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Plus de 26 000 membres au Québec Revue Santé Québec Espaces publicitaires Encarts p. 4 web Espaces publicitaires

Plus en détail

Objet : Impact sur la santé des Québécois de la présence et de l usage accrus de l amiante chrysotile

Objet : Impact sur la santé des Québécois de la présence et de l usage accrus de l amiante chrysotile PAR COURRIEL Le 18 janvier 2011 Monsieur Clément Gignac Ministre du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation, Député de Marguerite-Bourgeois Gouvernement du Québec 710, place d Youville,

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015

Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015 Bilan de la campagne de vaccination contre la grippe 2014-2015 POINTS SAILLANTS Un peu plus de 273 200 doses de vaccin contre la grippe ont été administrées en Montérégie. Près de 157 300 doses ont été

Plus en détail

Proportion des élèves du secondaire ayant reçu au moins un diagnostic médical d anxiété, de dépression ou d un trouble de l alimentation (EQSJS)

Proportion des élèves du secondaire ayant reçu au moins un diagnostic médical d anxiété, de dépression ou d un trouble de l alimentation (EQSJS) Proportion des élèves du secondaire ayant reçu au moins un diagnostic médical d anxiété, de dépression ou d un trouble de l alimentation (EQSJS) (N de ligne du PCS : 14, 176) (N de fiche EQSJS : 12.3)

Plus en détail

Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004

Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004 Rapport Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004 UNITÉ SCIENTIFIQUE SUR LES INFECTIONS TRANSMISSIBLES

Plus en détail

PROGRAMME SOUTIEN AU TRAITEMENT DES ARCHIVES Demande d aide financière 2011-2012

PROGRAMME SOUTIEN AU TRAITEMENT DES ARCHIVES Demande d aide financière 2011-2012 PROGRAMME SOUTIEN AU TRAITEMENT DES ARCHIVES Demande d aide financière 2011-2012 Organisme demandeur Veuillez inscrire le nom exact de l organisme, tel que celui-ci est enregistré auprès de l Inspecteur

Plus en détail

(N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS : 15.4) Introduction

(N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS : 15.4) Introduction Proportion des élèves du secondaire ayant été victimes de violence à l école ou sur le chemin de l école ou de cyberintimidation durant l année scolaire (EQSJS) (N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS

Plus en détail

Pour mieux comprendre le mode de

Pour mieux comprendre le mode de L Avis de calcul du taux 2011 Le Sommaire des données ayant servi au calcul du taux 2011 Les Données financières ayant servi au calcul du taux 2011 En s adressant au personnel du Service aux employeurs

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES POUR FAVORISER LE RECRUTEMENT ET LA RÉTENTION DE CERTAINS PROFESSIONNELS ET TECHNICIENS DE LA SANTÉ EN RÉGIONS

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES POUR FAVORISER LE RECRUTEMENT ET LA RÉTENTION DE CERTAINS PROFESSIONNELS ET TECHNICIENS DE LA SANTÉ EN RÉGIONS PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES POUR FAVORISER LE RECRUTEMENT ET LA RÉTENTION DE CERTAINS PROFESSIONNELS ET TECHNICIENS DE LA SANTÉ EN RÉGIONS NOVEMBRE 2013 PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES POUR FAVORISER LE

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Surveillance des diarrhées associées à Clostridium difficile au Québec

Surveillance des diarrhées associées à Clostridium difficile au Québec surveillance provinciale des infections nosocomiales Surveillance des diarrhées associées à Clostridium difficile au Québec BILAN DU 15 AOÛT 2010 AU 13 AOÛT 2011 INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU

Plus en détail

Statistiques sur les lésions attribuables au stress en milieu de travail 2010-2013

Statistiques sur les lésions attribuables au stress en milieu de travail 2010-2013 Statistiques sur les lésions attribuables au stress en milieu de travail 2010-2013 Ce document a été préparé par le Centre de la statistique et de l information de gestion, Direction de la comptabilité

Plus en détail

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe Le marché résidentiel haut de gamme est en pleine effervescence au Québec Depuis la seconde moitié de 2014, on assiste à un regain de vigueur sur le marché résidentiel haut de gamme, les résultats observés

Plus en détail

LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC. par Mélanie Laflamme

LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC. par Mélanie Laflamme LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC par Mélanie Laflamme Direction des données sur le travail Ministère du Travail septembre 5 INTRODUCTION Cette étude

Plus en détail

GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale

GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale GRIPPE PANDÉMIQUE H1N1 2009 Présentation de données de surveillance régionale Juin 2011 Édition produite par : L Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Auteurs : Collaboration

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013)

Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013) Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013) Rédaction Francis Bernier Louise Guilbault Collaboration Lyne Des Groseilliers

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires. Par Nancy Grenier

Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires. Par Nancy Grenier Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires Par Nancy Grenier Direction générale du personnel réseau et ministériel Direction du personnel de la santé Octobre 2008 Table des matières INTRODUCTION...

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Réalités des jeunes sur le marché du travail en 2005 TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique

Plus en détail

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public Ordre du jour La prévention à la ferme AGRI-VISION Journée Relève et établissement 22 janvier 2013 Luc Lefebvre, ing. inspecteur CSST La CSST en bref : un assureur public Les obligations légales en matière

Plus en détail

Volet 1 : La sous-traitance et les ressources informationnelles

Volet 1 : La sous-traitance et les ressources informationnelles Lévis, le 21 août 2015 Monsieur Julien Gaudreau Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec 5100, boulevard des Gradins Québec (Québec) G2N 1N4 Objet : Demande d accès à l information N/Réf

Plus en détail

Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois

Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois Maude Doyon Archiviste Direction des centres d'archives de l'est du Québec et des archives

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC RAPPORT. La mortalité par suicide au Québec : 1981 à 2010

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC RAPPORT. La mortalité par suicide au Québec : 1981 à 2010 INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC RAPPORT La mortalité par suicide au Québec : 98 à 200 MISE À JOUR 203 AUTEURS Gilles Légaré Mathieu Gagné Danielle St-Laurent Direction de l analyse et de

Plus en détail

Guide pour le modèle de cautionnement

Guide pour le modèle de cautionnement Guide pour le modèle de cautionnement Le formulaire de cautionnement qui accompagne ce guide est le fruit d une collaboration entre l Association canadienne de caution et le ministère du Développement

Plus en détail