1.3. Sources de matières premières entrant dans la fabrication du ciment portland (Association Canadienne du Ciment Portland (ACCP))

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1.3. Sources de matières premières entrant dans la fabrication du ciment portland (Association Canadienne du Ciment Portland (ACCP))"

Transcription

1 Figure 1.2 Sources de matières premières entrant dans la fabrication du ciment portland (Association Canadienne du Ciment Portland (ACCP)) Figure 1.3 Four rotatif d une cimenterie moderne (ACCP) On fabrique différents types de ciment portland, ayant des caractéristiques physiques et chimiques distinctes qui répondent à des besoins bien précis : Type 10, ciment portland normal (figure 1.1). Le ciment portland normal est le ciment à tout faire. Il convient à tous les usages où l'on n'a pas besoin des propriétés des autres ciments. On l'utilise pour construire des pavages et des trottoirs, des ponts, des édifices en béton armé. Type 20, ciment portland modéré. Il dégage une moins forte chaleur d'hydratation (réaction chimique au contact de l'eau), et son hydratation est plus lente que celle du type 10, en raison de sa mouture plus grosse. Son utilisation diminue l'élévation excessive de température dans les éléments massifs ou lorsque le béton est mis en place par temps chaud. Type 30, ciment portland à haute résistance initiale. Il permet d'obtenir de hautes performances en moins de temps que les autres ciments (sa mouture est plus fine que celle du type 10). On l'utilise quand il faut faire le décoffrage le plus tôt possible. Par temps froid, son utilisation permet de réduire la période de cure (temps de mûrissement, de durcissement). Le mélange Le béton est un matériau incombustible; il est composé de ciment, de granulats (sable, gravier, pierres concassées) et d'eau. La plupart du temps, il comprendra aussi des adjuvants (additifs); nous en parlerons plus loin. La réaction chimique (hydratation) qui se produit entre le ciment et l'eau fait durcir la pâte, jusqu'à ce qu'elle prenne la consistance de la pierre. 1.3

2 Chapitre 1 Le béton Les granulats sont ajoutés au mélange; ils sont liés par la pâte et donnent une résistance au béton, que le ciment seul n'a pas. Ils constituent une proportion de 60 % à 75 % du mélange. Les granulats se divisent en deux groupes : les fins et les gros. Les granulats fins comprennent les sables naturels ou manufacturés, dont le diamètre peut atteindre 5 mm; tandis que les gros granulats auront habituellement des diamètres de 10 mm, 14 mm ou 20 mm. Les granulats, qu ils soient gros ou petits, doivent être présents dans une proportion adéquate pour obtenir un mélange de béton économique. Il est aisé de concevoir que, si les proportions sont exactes, les petits granulats occuperont l'espace laissé par les gros et que la pâte de ciment occupera celui laissé par les petits granulats, formant ainsi un bon béton (figures 1.4 et 1.5). Figure 1.4 Taille des granulats et vides (ACCP) Figure 1.5 Vue en coupe (ACCP) Coupe d'un morceau de béton durci. La pâte enrobe complètement chaque particule et comble tous les espaces entre les granulats. Propreté des granulats et de l eau Les granulats doivent être propres de façon à obtenir une bonne adhésion entre la pâte et ceux-ci. Ils devront être aussi résistants que la pâte, une fois celle-ci durcie. Il est recommandé d'utiliser une eau potable, parce qu'il a été prouvé en laboratoire que l'utilisation d'une eau malpropre diminue les qualités du béton. Mélanges typiques La pâte de ciment occupe généralement de 25 % à 40 % du volume total du mélange. Comme le montre la figure 1.6, le volume absolu du ciment se situe habituellement entre 7 % et 15 %, et celui de l'eau, entre 14 % et 21 %. Dans les bétons à air entraîné, la quantité d'air peut atteindre 8 % du volume du béton. On dira qu'un béton est «riche» s'il contient beaucoup de ciment et qu il est «pauvre» ou «maigre» s'il en contient peu. On ne peut ajouter indéfiniment du ciment, en pensant augmenter sa résistance à la compression. 1.4

3 Figure 1.6 Proportion des matériaux (ACCP) Figure 1.7 Mesure de la résistance en MPa 1 MPa : 1 méga Pascal le poids de l eau divisé par le poids du ciment. Ainsi un mélange qui contient 168 kg d eau et 336 kg de ciment a un rapport eau/ciment de 0.5 : 168/336 = 0.5. Si l on réduit la quantité d eau à 135 kg, on aura un rapport eau/ciment de 0.4. La figure 1.9 donne les résistances en compression du béton à différents âges ayant différents rapports eau/ciment. On remarquera que les résistances augmentent au fur et à mesure que le rapport eau/ciment diminue et que l âge du béton augmente. Ainsi, moins on utilise d'eau, en respectant toutefois le minimum requis, plus la qualité du béton s'accroît, à condition qu'il puisse être mis en place et consolidé (compacté) convenablement. Figure 1.9 Résistance du béton en fonction du rapport eau/ciment et de l âge (ACCP) méga = MPa = 1 million de Pascal 1 Pa = 1 Pascal = 1 N/m = 1 Newton par mètre carré 1 MPa est aussi égal à 1 million de Newton par mètre carré Figure 1.8 Mesure de la résistance en lb/po 2 Facteur de conversion du MPa en livres/pouce carré 1 MPa = lb/po 2 MPa lb/po La résistance est mesurée en MPa (mégapascal) (figure 1.7). L équivalence en mesure impériale peut rendre la compréhension plus facile : la résistance en compression est alors mesurée en livres par pouce carré (figure 1.8). La résistance à la compression du béton est surtout fonction du rapport eau/ciment et des conditions de cure. Le rapport eau/ciment est établi ainsi : 1.5

4 Chapitre 1 Le béton On a longtemps préparé le béton en se servant de la formule de volume : 1 portion de ciment, 2 de sable, 4 de pierres concassées. La méthode actuelle des masses (poids) est plus précise et permet de tenir compte de l'humidité des matériaux. La figure 1.10 fournit deux exemples de mélange : l un utilisant la méthode des masses et l'autre, celle des volumes. Les recherches font que le béton est un matériau en continuelle évolution, voici quelques exemples de bétons disponibles sur le marché : isolant, léger, lourd, haute performance (150 MPa.), etc. Figure 1.10 Mélanges de béton (Ciment Québec) Le poids du béton La masse volumique du béton varie en fonction de la densité relative des granulats, des quantités d'air entraîné, du contenu en eau et ciment (figure 1.11). Le béton qu'on utilise généralement pour les pavages, les bâtiments et les autres structures a une masse volumique moyenne de kg/m 3. Le poids équivalent en mesure impériale est de 150 lb/pi 3 ou de lb/v 3. Lors de la fabrication des coffrages, le facteur le plus important à considérer est le poids du béton. Celui-ci exerce une pression sur les parois à la manière d'une colonne d'eau (figure 1.12). La pression sera donc plus forte au bas du coffrage : il doit résister au poids de tout le béton additionné en hauteur. 1.6

5 Figure 1.11 Masse volumique moyenne du béton frais kg/m 3 (ACCP) Figure 1.12 Pression du béton sur les parois Les adjuvants Les adjuvants sont les ingrédients autres que le ciment portland, l eau et les granulats (sable, pierre concassée) que l on ajoute au mélange immédiatement avant ou pendant le malaxage. Pour donner certaines qualités au béton, des adjuvants seront ajoutés à celui-ci. Par exemple, on ajoute presque toujours un agent entraîneur d'air : il s'agit d'un liquide. Cet agent entraîneur d'air provoque la formation d'une multitude de bulles d'air microscopiques, à la manière d'un liquide à vaisselle ou d'une eau gazeuse (figure 1.13). La raison principale de son emploi est l'amélioration de la durabilité du béton exposé à l'humidité et aux cycles de gel et de dégel (expansion et rétraction). En effet, l'expansion du volume d'eau provoquée par le gel est absorbée par les bulles d'air du béton; ces dernières fournissent à l'eau des chambres d'expansion et contribuent ainsi à dissiper les forces de pression (figure 1.14). Figure 1.13 Vue en coupe (ACCP) Vue en coupe au microscope d'un échantillon poli de béton à air entraîné. 1.7

TABLE DES MATIÈRES LES CARACTÉRISTIQUES DU BÉTON... 2 LES EXIGENCES DU CODE ET DE LA NORME CSA A

TABLE DES MATIÈRES LES CARACTÉRISTIQUES DU BÉTON... 2 LES EXIGENCES DU CODE ET DE LA NORME CSA A TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 4 5 6 LES CARACTÉRISTIQUES DU BÉTON... 2 LES EXIGENCES DU CODE ET DE LA NORME CSA A23.1-09... 11 LES EXIGENCES CONCERNANT LES BÂTIMENTS VISÉS PAR LA GARANTIE OBLIGATOIRE... 15

Plus en détail

Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR

Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR Les barrages en béton compacté au rouleau Boucherville 2004 Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR Richard Gagné Plan de l exposé 1 / 2 Formulation des BCR Principes de base Matériaux

Plus en détail

CHAPITRE IV ETUDE DU BÉTON

CHAPITRE IV ETUDE DU BÉTON CHAPITRE IV IV.1. INTRODUCTION Le béton est un composite hétérogène qui résulte du mélange intime d'un squelette granulaire et d'un liant qui est la pâte de ciment hydratée. L étude de la technique du

Plus en détail

Introduction à la Technologie du Béton (Concrete Technology)

Introduction à la Technologie du Béton (Concrete Technology) Introduction à la Technologie du Béton (Concrete Technology) Production Annuelle millions de tonnes Béton Acier Bois Plastiques Papier France : 17 2 22 7 6 USA : 8 94 25 76 69 Monde : > 1 7 1 tonne par

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 CHAPITRE 5 : Dosage des bétons conventionnels Plan: - Caractéristiques requises frais et durci! - Dosage d un mélange et le devis technique - Compréhension

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Formulation des bétons Introduction Définition du béton Mélange homogène de ciment, eau, granulats et, le plus souvent, adjuvants

Plus en détail

Le béton, un matériau pour des constructions étanches?

Le béton, un matériau pour des constructions étanches? Le béton, un matériau pour des constructions étanches? Claude Ployaert Concrete Technology Engineer 21/01/2016 Agenda 1 2 Introduction Spécification du béton 3 Mise en œuvre du béton 4 Maîtrise des déformations

Plus en détail

RESISTANCE DU BETON AUX AMBIANCES HIVERNALES. 2. Mécanisme des dégradations par les cycles de gel - dégel.

RESISTANCE DU BETON AUX AMBIANCES HIVERNALES. 2. Mécanisme des dégradations par les cycles de gel - dégel. RESISTANCE DU BETON AUX AMBIANCES HIVERNALES 1. Introduction En période hivernale, le milieu ambiant devient plus agressif pour les ouvrages en béton. La répétition des cycles de gel - dégel peut entraîner

Plus en détail

Information produit CEM II/A-LL 42,5 N

Information produit CEM II/A-LL 42,5 N Ciment Portland au calcaire Information produit CEM II/A-LL 42,5 N CEM II/A-LL 42,5 N Ciment Portland au calcaire VIGIER CEM II/A-LL 42,5 N Ciment Portland au calcaire Le CEM II/A-LL 42,5 N est un liant

Plus en détail

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14 : I- Généralités... 13 II- Avantages et inconvénients du béton armé... 13 1- Avantages... 13 2. Les inconvénients du béton armé. 14 12 : Chapitre I : Introduction en béton armé I- Généralités : Le B.A

Plus en détail

CIMENT FONDU. Solutions techniques pour bétons et mortiers

CIMENT FONDU. Solutions techniques pour bétons et mortiers Solutions techniques pour bétons et mortiers >> Remise en service rapide Durcissement rapide : résistance > 25 MPa à 6 heures Ciment Fondu développe très rapidement ses résistances, tout en ayant un temps

Plus en détail

Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology)

Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology) Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology) Quelques définitions Un béton Granulats + colle = béton si > 4 mm mortier si < 4 mm Pâte de ciment = eau + ciment Mortier = eau + ciment + sable

Plus en détail

Les bétons. 3.1 Définition

Les bétons. 3.1 Définition Chapitre3 Les bétons 3.1 Définition 3.2 Les constituants du béton 3.2.1 - Le ciment 3.2.2 - Les granulats 3.2.3 - L eau 3.2.4 - Les adjuvants 3.2.5 - Les additions 3.3 La prise du béton 3.4 La plasticité

Plus en détail

Modification par rapport à la précédente édition de septembre 1993 : modification de forme uniquement

Modification par rapport à la précédente édition de septembre 1993 : modification de forme uniquement LABORATOIRE COMPOSITION DES BÉTONS POUR LA FABRICATION DES PAVÉS Données de base Auteurs : Claude REBITZER - Jacques BRESSON Modification par rapport à la précédente édition de septembre 1993 : modification

Plus en détail

GCI 340. Technologie du béton. Kamal H. Khayat. Professeur Département de génie civil. En collaboration avec. Ammar Yahia.

GCI 340. Technologie du béton. Kamal H. Khayat. Professeur Département de génie civil. En collaboration avec. Ammar Yahia. Faculté de Génie GCI 340 Technologie du béton Kamal H. Khayat Professeur Département de génie civil En collaboration avec Ammar Yahia Professeur agrégé Département de génie civil Automne 2011 Table des

Plus en détail

Ciment PortlAnd Au CAlCAire. information Produit Cem ii/b-ll 32,5 r

Ciment PortlAnd Au CAlCAire. information Produit Cem ii/b-ll 32,5 r Ciment PortlAnd Au CAlCAire information Produit Cem ii/b-ll 32,5 r Cem ii/b-ll 32,5 r Ciment PortlAnd Au CAlCAire Vigier Cem ii/b-ll 32,5 r Ciment Portland au calcaire Le CEM II/B-LL 32,5 R est un ciment

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques précises et adaptées

Plus en détail

CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES

CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES CHAPITRE -4- MATERIAUX, MELANGES ET PROCEDURES 4.1 Introduction : Il est nécessaire de connaître les caractéristiques physiques des constituants d un béton avant de faire l étude de la composition théorique

Plus en détail

Prénom : Lampadaire autonome Luméa. Choix du ciment de la composition de béton COMPOSITION DU BÉTON DU MASSIF DE PIED LES CIMENTS.

Prénom : Lampadaire autonome Luméa. Choix du ciment de la composition de béton COMPOSITION DU BÉTON DU MASSIF DE PIED LES CIMENTS. Lampadaire autonome Luméa Référence : M1-ACT3 Choix du ciment de la composition de béton COMPOSITION DU BÉTON DU MASSIF DE PIED LES CIMENTS Domaines d emploi La plupart des ciments conviennent aux emplois

Plus en détail

Construction. Mortier de scellement à retrait compensé et à hautes performances, avec réduction de l impact environnemental. Présentation NF 030

Construction. Mortier de scellement à retrait compensé et à hautes performances, avec réduction de l impact environnemental. Présentation NF 030 Construction Notice Produit Edition Juillet 2016 Numéro 809 Version n 2016-113 Sikagrout -234 Sikagrout -234 NF 030 EN 1504-6 Mortier de scellement à retrait compensé et à hautes performances, avec réduction

Plus en détail

CPJ 35 Ciments portland composés

CPJ 35 Ciments portland composés CPJ 35 Ciments portland composés Définition Le CPJ 35 est un ciment portland composé, résultant de la mouture de : Clinker (+65 %) ; Complément à 100 % d un ou plusieurs ajouts tels que les calcaires,

Plus en détail

Indicateurs de Durabilité Essais et seuils. Alexandre PAVOINE

Indicateurs de Durabilité Essais et seuils. Alexandre PAVOINE Indicateurs de Durabilité Essais et seuils Alexandre PAVOINE Des indicateurs de durabilité pour quelles attaques? Corrosion des armatures Réactions de gonflements internes Les effets du gel Approche performantielle

Plus en détail

Les Produits Daubois Inc. Coulis ÉCONOFILL

Les Produits Daubois Inc. Coulis ÉCONOFILL Les Produits Daubois Inc. La compagnie Les produits Daubois Inc., plus communément appelée Daubois, se spécialise dans les mortiers spécialisés et bétons pré-mélangés et possède deux secteurs d activité

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton est soumis à des changements de dimension. Les causes principales de ces changements sont: - CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE - VARIATIONS D HUMIDITÉ / SECHAGE - VARIATIONS DE

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Questions Quelle phase contribue le plus au développement de la résistance du béton de ciment de Portland? Quels sont les produits principaux d'hydratation de cette phase? Le gypse

Plus en détail

Les caractéristiques principales des granulats

Les caractéristiques principales des granulats Les caractéristiques principales des granulats I. Caractéristiques physiques A. La masse volumique absolue La masse volumique absolue d'un matériau est la masse d'un mètre cube de ce matériau, déduction

Plus en détail

Texte du cahier des charges ULTRA FAST TRACK

Texte du cahier des charges ULTRA FAST TRACK Texte du cahier des charges ULTRA FAST TRACK L'objectif de la méthode de travail est de porter le délai de remise en service des revêtements en béton lors de la réparation de chaussées à 36 heures après

Plus en détail

Les Accélérateurs. Les Accélérateurs liquides. Les Accélérateurs poudres

Les Accélérateurs. Les Accélérateurs liquides. Les Accélérateurs poudres Les Accélérateurs Un accélérateur de prise est un adjuvant qui diminue le temps de début de transition d un mélange, pour passer de l état plastique à l état rigide. Un accélérateur de durcissement est

Plus en détail

Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats.

Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Chapitre III: Le ciment. 1. Définitions Le ciment est un liant hydraulique c'est-à-dire : il est capable de faire prise, de durcir et de développer des résistances à l air comme dans l eau. Le béton est

Plus en détail

MORTIER EXPANSIF ULTRA RAPIDE POUR ETANCHER ET SCELLER

MORTIER EXPANSIF ULTRA RAPIDE POUR ETANCHER ET SCELLER MORTIER EXPANSIF ULTRA RAPIDE POUR ETANCHER ET SCELLER MT 1 F-05/3 ÉTANCHÉITÉ RÉPARATION MORTIER EXPANSIF ULTRA RAPIDE POUR ETANCHER ET SCELLER Avantages Etanche instantanément. Non toxique, pas agressif.

Plus en détail

Béton et constituants du béton

Béton et constituants du béton Béton et constituants du béton Un recueil sur CD-ROM Référence : 3131871CD ISBN : 978-2-12-131871-4 Année d édition : 2013 Analyse Sous son apparente simplicité, le béton est en réalité très complexe.

Plus en détail

On a discuté. Production du béton en pratique. Le pratique. Specification du béton, d une Centrale à Béton

On a discuté. Production du béton en pratique. Le pratique. Specification du béton, d une Centrale à Béton On a discuté Production du béton en pratique Composants du béton Le processus de durcissement L importance de l eau ajouté e/c Propritées à jeune âge Resistance mechanique Changement de dimension et fissuration

Plus en détail

BétonlabPro 3 Leçon N 11 Formulation d un béton de structure (optimisation et ajustement expérimental)

BétonlabPro 3 Leçon N 11 Formulation d un béton de structure (optimisation et ajustement expérimental) BétonlabPro 3 Leçon N 11 Formulation d un béton de structure (optimisation et ajustement expérimental) François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon Rappel

Plus en détail

Dossier Techniques et commerciales

Dossier Techniques et commerciales Dossier Techniques et commerciales Siège social : 1 rue du Tertre 25580 ETALANS Tél : 03.81.59.23.65 Fax: 03.81.59.26.08 Usine: 25660 Merey sous Montrond Tél : 03.81.86.71.09 Fax: 03.81.86.71.79 SOMMAIRE

Plus en détail

SCMs Supplementary Cementing Materials Additions minérales

SCMs Supplementary Cementing Materials Additions minérales SCMs Supplementary Cementing Materials Additions minérales Conséquences Gestion des déchets industriels Utilisation de moins de ciment Avantages environnementaux + Performances améliorés Ex. Diminution

Plus en détail

Les Produits Daubois Inc. BÉTOMIX PLUS TYPE S

Les Produits Daubois Inc. BÉTOMIX PLUS TYPE S Les Produits Daubois Inc. La compagnie Les produits Daubois Inc., plus communément appelée Daubois, se spécialise dans les mortiers spécialisés et bétons pré-mélangés et possède deux secteurs d activité

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA POSSIBILITÉ D'UTILISER LES SABLES CONTAMINÉS DANS LE BÉTON

ÉVALUATION DE LA POSSIBILITÉ D'UTILISER LES SABLES CONTAMINÉS DANS LE BÉTON ÉVALUATION DE LA POSSIBILITÉ D'UTILISER LES SABLES CONTAMINÉS DANS LE BÉTON CANQ #4, TR CE SM 122 9'02,0 75- EVALUATION DE LA POSSIBILITE D'UTILISER LES SABLES CONTAMINES DANS LE BETON PAR JEAN-GUY LETOURNEAU,

Plus en détail

Il existe 6 grandes familles de matériaux :

Il existe 6 grandes familles de matériaux : Matériaux de construction Matériaux de construction Il existe 6 grandes familles de matériaux : Les liants Les liants Les agrégats Les matériaux pierreux naturels Les matériaux pierreux artificiels Les

Plus en détail

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN )

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN ) Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN 206-1 ) 1 Domaine d application de la norme NF EN 206-1 - Cette norme s'applique aux bétons destinés aux structures coulées en place, aux structures préfabriquées,

Plus en détail

- Mélanger pendant minute au moins, à I'aide d 'un malaxeur, pour une homogénéité optimale, puis verser dans le moule en filet fin.

- Mélanger pendant minute au moins, à I'aide d 'un malaxeur, pour une homogénéité optimale, puis verser dans le moule en filet fin. PLÂTRE DE SYNTHÈSE ROC Les plâtres polyesters sont des masses synthétiques élaborées pour la réalisation de reliefs, de modèles (ex : figurine, sculpture, ornement ), de moulages, offrant I'avantage d'une

Plus en détail

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE Mortier de calage et scellement prise rapide Mortier de calage et scellement prise rapide est conçu pour la fixation, le scellement et le calage sans retrait de nombreux éléments. Durcissement rapide.

Plus en détail

Chapitre IV: Le Béton de ciment.

Chapitre IV: Le Béton de ciment. Chapitre IV: Le Béton de ciment. 1. Généralités Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Une Pate = Ciment + Eau. Un mortier = Ciment + Eau + Sable. Un

Plus en détail

Les Produits Daubois Inc. Mortier RESTOMIX

Les Produits Daubois Inc. Mortier RESTOMIX Les Produits Daubois Inc. La compagnie Les produits Daubois Inc., plus communément appelée Daubois, se spécialise dans les mortiers spécialisés et bétons pré-mélangés et possède deux secteurs d activité

Plus en détail

Les Produits Daubois Inc. Coulis BLOCFILLER 15 MPA

Les Produits Daubois Inc. Coulis BLOCFILLER 15 MPA Les Produits Daubois Inc. La compagnie Les produits Daubois Inc., plus communément appelée Daubois, se spécialise dans les mortiers spécialisés et bétons pré-mélangés et possède deux secteurs d activité

Plus en détail

L'eau qui nous entoure

L'eau qui nous entoure L'eau qui nous entoure I Les différents états de l'eau L'eau existe sous 3 états : SOLIDE, LIQUIDE, GAZ Remarques : La vapeur d'eau est invisible. Le brouillard est constitué de petites gouttelettes d'eau

Plus en détail

Volumétrie et méthode de formulation Marshall. Pierre Langlois, M. ing.

Volumétrie et méthode de formulation Marshall. Pierre Langlois, M. ing. Volumétrie et méthode de formulation Marshall Pierre Langlois, M. ing. Pourquoi travailler en volume? Les granulats ont des densités variées; Pour un même volume d'enrobé, les rapports de masses sont variables.

Plus en détail

Les bétons prêts à l emploi BPE

Les bétons prêts à l emploi BPE Chapitre4 Les bétons prêts à l emploi BPE 4.1 Des exigences sévères 4.2 La norme XP P 18-305 4.3 Des avantages pratiques et économiques 4.4 La commande 25 Chapitre 4 Les bétons prêts à l emploi (BPE) 4.1

Plus en détail

L influence du taux de fibres de polypropylène sur les caractéristiques des bétons de sable

L influence du taux de fibres de polypropylène sur les caractéristiques des bétons de sable L influence du taux de fibres de polypropylène sur les caractéristiques des bétons de sable MELAIS FZ *, ACHOURA D 1 Laboratoire Génie Civil, Université d Annaba, BP 12, 23 Annaba, Algérie RESUME : Les

Plus en détail

Normo 5R. Ciment Portland CEM I 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA

Normo 5R. Ciment Portland CEM I 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Ciment Portland CEM I 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Le Normo 5R est un ciment de haute qualité qui développe une montée en résistance rapide et atteint une résistance finale élevée.

Plus en détail

LE BÉTON DRAINANT: UN OUTIL DE GESTION DES EAUX DANS LE MILIEU MUNICIPAL

LE BÉTON DRAINANT: UN OUTIL DE GESTION DES EAUX DANS LE MILIEU MUNICIPAL LE BÉTON DRAINANT: UN OUTIL DE GESTION DES EAUX DANS LE MILIEU MUNICIPAL 21 NOVEMBRE 2012 GUILLAUME LEMIEUX, ING. M.SC.A Directeur Marchés et Affaires Techniques Région du Québec et de l Atlantique Association

Plus en détail

Quelques réponses aux questions de mise en œuvre

Quelques réponses aux questions de mise en œuvre Quelques réponses aux questions de mise en œuvre POURQUOI? Ne pas stocker trop longtemps le ciment? 2 Ne pas stocker les barres d acier a même le sol? 2 Ne pas utiliser un sable qui contient trop d argile?

Plus en détail

Béton et constituants du béton

Béton et constituants du béton Béton et constituants du béton Recueil sur CD-ROM Référence : 3131861CD ISBN : 2-12-131861-5 Année d édition : 2007 Analyse Fabriqué à partir de matériaux de base simples, gravillons, sable et ciment,

Plus en détail

Chantier expérimental HOLCIM CLAMENS

Chantier expérimental HOLCIM CLAMENS Chantier expérimental HOLCIM CLAMENS Bétons de structure et de voierie Villeparisis Roissy - Gennevilliers Colloque RECYBETON Pierre VUILLEMIN Sommaire Contexte du chantier et partenaires La fabrication

Plus en détail

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON Édition : Décembre 2015 C. NUMÉROTATION Veuillez noter que la numérotation du présent devis technique

Plus en détail

BLOC DE BETON A COLLER

BLOC DE BETON A COLLER BLOC DE BETON A COLLER Dossier Techniques et commerciales Siège social : 1 rue du Tertre 25580 ETALANS Tél : 03.81.59.23.65 Fax: 03.81.59.26.08 Usine: 25660 Merey sous Montrond Tél : 03.81.86.71.09 Fax:

Plus en détail

Fortico 5R. Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA

Fortico 5R. Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Ciment Portland à la fumée de silice CEM II/A-D 52,5 R Fiche d information de Holcim (Suisse) SA Le Fortico 5R est un ciment Portland à la fumée de silice, qui contient environ 8% de fumée de silice de

Plus en détail

Les agrégats Les granulats

Les agrégats Les granulats Les agrégats Les granulats Définition: On donnera le nom de granulats à un ensemble de grains inertes destinés à être agglomérés par un liant et à former un agrégat. Le terme agrégats, utilisé pour désigner

Plus en détail

POURQUOI LA NORME EN 206-1?

POURQUOI LA NORME EN 206-1? POURQUOI LA NORME EN 206-1? La Norme européenne NF 206-1 applicable à tous les bétons de structure, contient des règles précises concernant la spécification, la fabrication, la livraison et le contrôle

Plus en détail

CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES

CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU BÉTON Fait par: SAFI Brahim Les principales caractéristiques des bétons sont les propriétés à l état frais et durci. 1. Caractéristiques à l état frais 1.1.

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Ce livre comprend 15 chapitres. Le premier chapitre présente le positionnement des bétons vis-à-vis du développement durable. Le livre est ensuite organisé en deux parties. Dans

Plus en détail

Dossier technique et caractéristiques de nos poêles à accumulation

Dossier technique et caractéristiques de nos poêles à accumulation Dossier technique et caractéristiques de nos poêles à accumulation Dossier technique Description succincte Le système PoelEco est un poêle cheminée à accumulation ( appelé aussi poêle de masse) à éléments

Plus en détail

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TROTTOIRS ET BORDURES EN BÉTON Édition : Mars 2017 C. NUMÉROTATION Veuillez noter que la numérotation du présent devis technique

Plus en détail

Nouveautés normatives et interprétations dans le domaine de la technologie du béton

Nouveautés normatives et interprétations dans le domaine de la technologie du béton Nouveautés normatives et interprétations dans le domaine de la technologie du béton Remarque Grand nombre des informations dans cette présentation se basent sur un état provisoire des connaissances. Les

Plus en détail

Avantages ENDUIT ÉTANCHE, À BASE DE CIMENT, POUR BÉTON ET MAÇONNERIE

Avantages ENDUIT ÉTANCHE, À BASE DE CIMENT, POUR BÉTON ET MAÇONNERIE ET 1 F-05/4 ÉTANCHÉITÉ RÉPARATION ENDUIT ÉTANCHE, À BASE DE CIMENT, POUR BÉTON ET MAÇONNERIE Avantages Imperméable à l eau Permet au mur de «respirer» Application rapide et simple Convient au contact alimentaire

Plus en détail

Engagés, ensemble, vers la réussite LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID. EQIOM Bétons

Engagés, ensemble, vers la réussite LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID. EQIOM Bétons Engagés, ensemble, vers la réussite LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID EQIOM Bétons Action du gel sur le béton frais L action du froid sur le béton frais agit de façon néfaste

Plus en détail

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010 Direction du Laboratoire des chaussées Les exigences du MTQ sur les granulats et le comportement des matériaux Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats Formation technique Bitume

Plus en détail

TREILLIS D INGÉNIERIE STRUCTURAL SOUDÉ (TISS) TABLEAUX DE CONCEPTION NUANCE D ACIER DE 485 MPA À 550 MPA

TREILLIS D INGÉNIERIE STRUCTURAL SOUDÉ (TISS) TABLEAUX DE CONCEPTION NUANCE D ACIER DE 485 MPA À 550 MPA TREILLIS D INGÉNIERIE STRUCTURAL SOUDÉ (TISS) TABLEAUX DE CONCEPTION NUANCE D ACIER DE 485 MPA À 550 MPA ESPACEMENT IMPÉRIAL / P.4 ESPACEMENT MÉTRIQUE / P.12 NUMESH C EST PLUS QUE DU TREILLIS MÉTALLIQUE!

Plus en détail

KIT POXY. Liant époxy 100 % extrait sec ED. 03/12

KIT POXY. Liant époxy 100 % extrait sec ED. 03/12 KIT POXY Liant époxy 100 % extrait sec KIT POXY est un liant époxy bi-composant à 100% d extrait sec, qui permet de nombreuses réalisations. KIT POXY permet de réaliser des mortiers de gravillons pour

Plus en détail

SOMMAIRE CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON INTRODUCTION DEGRADATION DU BETON...

SOMMAIRE CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON INTRODUCTION DEGRADATION DU BETON... SOMMAIRE INTRODUCTION GENERALE 1 PARTIE I : REVUE BIBLIOGRAPHIQUE 4 CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON 5 1.1. INTRODUCTION...................................................

Plus en détail

Résistance à la compression

Résistance à la compression Information technique pour l industrie du Béton Table des matières Sommaire... 2 Description du produit... 2 Utilisation du produit... 2 Design des mélanges... 3 Résistance à la compression... 4... 5 Pénétration

Plus en détail

N.B. : Les granulats roulés se caractérisent par leur aspect de grains arrondis et polis.

N.B. : Les granulats roulés se caractérisent par leur aspect de grains arrondis et polis. CHAPITRE II Les granulats II.1) Définition : On appelle granulats des matériaux pierreux de petites dimensions, produits par l érosion ou le broyage mécanique (concassage) des roches. Ce sont des matériaux

Plus en détail

ANALYSE GRANOLUMETRIQUE

ANALYSE GRANOLUMETRIQUE ANALYSE GRANOLUMETRIQUE 1. DEFINITIONS Granulat : Granularité : Granulométrie : Matériau constitué de grain minéral de provenance naturelle ou artificielle. On parle également de matériau grenu. Ensemble

Plus en détail

Club CDOA, 28 juin 2005

Club CDOA, 28 juin 2005 Club CDOA, 28 juin 2005 Présentation de la nouvelle norme béton NF EN 2061 Jean Schwartz, LRPC de Nancy Clément Bonifas, LRPC de SaintQuentin Charles Kleinclauss, LRPC de Strasbourg PROGRAMME Présentation

Plus en détail

Excercises Genie Civil 2eme année 2014

Excercises Genie Civil 2eme année 2014 Excercises Genie Civil 2eme année 2014 a. Donnez trois raisons pour lesquelles il est avantageux de minimiser la quantité de pâte de ciment dans un béton. plus économique moins de phase dans laquelle l

Plus en détail

BETON DRAINANT DECORATIF

BETON DRAINANT DECORATIF BETON DRAINANT DECORATIF Allée de garage, allée piétonne, allée de jardin, terrasse, plate bande, ornement, plage de piscine, espaces publics PROCAL STONE DESIGN - 46, rue Roland Garros 34130 MAUGUIO -

Plus en détail

5-ANALYSE ET DISCUSSION DES RESULTATS

5-ANALYSE ET DISCUSSION DES RESULTATS 5-ANALYSE ET DISCUSSION DES RESULTATS 5-1 Introduction Ce mémoire à pour but d'étudier le comportement des granulats et leur utilisation dans la confection du béton. Les travaux ont donc contribué à l'amélioration

Plus en détail

LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID

LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES POUR BÉTONNER PAR TEMPS FROID Action du gel sur le béton frais L action du froid sur le béton frais agit de façon néfaste sur les caractéristiques des bétons frais et des

Plus en détail

Formulation des enrobés Méthode LC

Formulation des enrobés Méthode LC Formulation des enrobés Méthode LC Pierre Langlois, ing. Les enrobés bitumineux : formulation, fabrication, mise en place. Montréal 2006. 1 Méthode LC Plusieurs entreprises d enrobés du Québec œuvrent

Plus en détail

Information produit CEM I 52,5 R

Information produit CEM I 52,5 R Ciment Portland Information produit CEM I 52,5 R CEM I 52,5 R Ciment Portland VIGIER CEM I 52,5 R Ciment Portland Le CEM I 52,5 R est un Ciment Portland pure pour la réalisation de bétons assurant un développement

Plus en détail

NOTIONS DE PHYSIQUE ET THERMOPHYSIQUE

NOTIONS DE PHYSIQUE ET THERMOPHYSIQUE NOTIONS DE PHYSIQUE ET THERMOPHYSIQUE Introduction: La thermophysique est une branche de la physique classique qui traite des phénomènes physiques en relation avec les manifestations de chaleur. La thermophysique

Plus en détail

Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology)

Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology) Introduction aux Technologies du Béton (Concrete Technology) Support slides Livre en francais Adam NEVILLE Propriétés de Béton 1 Production Annuelle millions de tonnes Béton Acier Bois Plastiques Papier

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable Foisonnement d un sable Problématiques : - Etude du foisonnement d un sable pour béton selon la teneur en eau. - Recherche de la compacité optimale d un mélange de sable et gravier pour béton. I - Foisonnement

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES BORDURES PRÉFABRIQUÉES EN BÉTON PRODUITES AU QUÉBEC

CARACTÉRISTIQUES DES BORDURES PRÉFABRIQUÉES EN BÉTON PRODUITES AU QUÉBEC CARACTÉRISTIQUES DES BORDURES PRÉFABRIQUÉES EN BÉTON PRODUITES AU QUÉBEC PROJET NO: 84 41 45 CANQ TR GE RC 162 Ministère des Transports Direction recherche et controls Service du laboratoire central CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

La pratique des enrobés coulés à froid. De la formulation à l application. Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec

La pratique des enrobés coulés à froid. De la formulation à l application. Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec La pratique des enrobés coulés à froid De la formulation à l application Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec Sabine Le Bec, Construction DJL inc. Contenu de la présentation Les

Plus en détail

Un retardateur est un adjuvant qui augmente le temps de début de transition d un mélange, pour passer de l état plastique à l état rigide.

Un retardateur est un adjuvant qui augmente le temps de début de transition d un mélange, pour passer de l état plastique à l état rigide. Les Retardateurs Un retardateur est un adjuvant qui augmente le temps de début de transition d un mélange, pour passer de l état plastique à l état rigide. Les Retardateurs liquides CIMAXTARD 101 86 CIMIXRETARD

Plus en détail

Guide CIMENT FONDU. Le ciment alumineux

Guide CIMENT FONDU. Le ciment alumineux Guide CIMENT FONDU Le ciment alumineux Avantages produit Accélération de prise En ajoutant une certaine quantité de CIMENT FONDU, à des mortiers ou bétons de ciment traditionnel, la prise est accélérée

Plus en détail

AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975

AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975 AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975 Numesh fabrique la gamme la plus complète de treillis métalliques soudés pour armer le béton, destinés aux marchés canadien et américain. Fondé en 1975, Numesh

Plus en détail

INFLUENCE DE L AJOUT D UN COLORANT SUR LA RÉSISTANCE AUX SELS DE DEVERGLAÇAGE D UN BÉTON ROUTIER

INFLUENCE DE L AJOUT D UN COLORANT SUR LA RÉSISTANCE AUX SELS DE DEVERGLAÇAGE D UN BÉTON ROUTIER INFLUENCE DE L AJOUT D UN COLORANT SUR LA RÉSISTANCE AUX SELS DE DEVERGLAÇAGE D UN BÉTON ROUTIER Ir CLAUDE PLOYAERT ConcreteTechnologyEngineer INTER-BETON Ir LUC RENS Raadgevend ingenieur infrastructuur

Plus en détail

Effet de l humidité. L origine de retrait de dessication. Gonflement hydraulique. eau. t 2. t 1. air. Retrait hydraulique. Retrait de dessication

Effet de l humidité. L origine de retrait de dessication. Gonflement hydraulique. eau. t 2. t 1. air. Retrait hydraulique. Retrait de dessication Effet de l humidité Gonflement hydraulique eau t 1 t 2 t air Retrait hydraulique Retrait de dessication L origine de retrait de dessication P = 2σcosα r Les forces de ménisque dans les pore capillaire

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton Composition et fabrication d'un béton Introduction L étude porte sur la réalisation d une opération immobilière de 308 logements, et 320 places de parking réparties en huit bâtiments. Les huit bâtiments

Plus en détail

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON 1 Introduction De la fin du 19 ème siècle à nos jours, l histoire du béton armé a profondément façonné l art de bâtir. On ne peut tenter de prévenir l avenir de la construction

Plus en détail

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie).

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie). NORME NF EN 206-1 On distingue deux types de BPE : -les bétons à propriétés spécifiés (BPS) : désignés par la commande. -les bétons à composition prescrite (BCP) : défini par le client. Fabrication : Le

Plus en détail

MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER

MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER NT 06 04 V/60 Traduction PV Essai MPA Rapport d essai N 0006-05-0-04 du 0.0.006 Page sur 9 MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER Traduction du P.V. d essai N 0006-05-0-04

Plus en détail

MK 101. Le métakaolin est un constituant du béton utilisé et connu depuis un bon nombre. d années. Il est reconnu par les organismes de

MK 101. Le métakaolin est un constituant du béton utilisé et connu depuis un bon nombre. d années. Il est reconnu par les organismes de MK101 Le métakaolin est un constituant du béton utilisé et connu depuis un bon nombre MK 101 Le métakaolin est un constituant du béton utilisé et connu depuis un bon nombre d années, et reconnu par les

Plus en détail

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Page 1 / 6 PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Les systèmes PB sont des formulations d'époxy moussant développés pour des productions in situ de mousse

Plus en détail

Title slide. CO 2 Utilization In Fresh Ready Mixed Concrete. 3 décembre Sean Monkman, PhD P.Eng

Title slide. CO 2 Utilization In Fresh Ready Mixed Concrete. 3 décembre Sean Monkman, PhD P.Eng Title slide American Concrete Institute Section du Québec et de l'est de l'ontario Progrès dans le domaine du béton 2014 3 décembre 2014 CO 2 Utilization In Fresh Ready Mixed Concrete Sean Monkman, PhD

Plus en détail

Le c ompo p rte t men e t n t a u u f e f u u d u d b to t n n ( e ( n n p a p rti t c i ul u i l e i r l e l BHR H ) ) :

Le c ompo p rte t men e t n t a u u f e f u u d u d b to t n n ( e ( n n p a p rti t c i ul u i l e i r l e l BHR H ) ) : Le comportement au feu du béton (en particulier le BHR) : Grommerch Jonathan Phases de développement d un incendie C Courbe ISO Réaction au feu du béton : Le béton est un matériau de construction minéral

Plus en détail

Les technologies à froid dans tous leurs états

Les technologies à froid dans tous leurs états Les technologies à froid dans tous leurs états Colloque Bitume Québec Trois-Rivi Rivières 19 mars 2007 Sabine Le Bec Construction DJL inc. Les technologies à froid dans tous leurs états Définition des

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel

Plus en détail

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France Contexte de l étude Production

Plus en détail