MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des Malades Alzheimer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des Malades Alzheimer"

Transcription

1 MAIA Maison pour l Autonomie et l Intégration des Malades Alzheimer

2 MAIA, mécanismes de l intégration Guichet intégré : mode d organisation partagé entre tous les partenaires chargés de l information, de l orientation et de la coordination sur le territoire Il réunit autour de pratique, d outils partagés et de processus articulés, les partenaires sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

3 La MAIA réunit 3 lieux coordonnés : - lieu d unique d accueil, d écoute et d information - lieu d analyse et d évaluation - lieu d orientation et de ressources (action de communication ) Un dispositif qui répondra à un label après 3 ans de fonctionnement, par la réalisation d une évaluation externe Dans le cadre d une politique de maintien à domicile

4 Public concerné Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou pathologie apparentée Personnes âgées de plus de 60 ans en perte d autonomie mais aussi un intérêt autour des situations complexes

5 Enjeux de la MAIA Organiser et faciliter le parcours des personnes en perte d autonomie en évitant les réponses fragmentées Garantir l équité dans l attribution des aides Optimiser l utilisation des ressources

6 MAIA, un système intégré Concertation table stratégique tables tactiques Gestion de cas Outil d évaluation multidimensionnelle Plan de services individualisé

7 Concertation décloisonner AU NIVEAU STRATEGIQUE FINANCEURS et DECIDEURS Une politique territoriales partagée sur un territoire pertinent AU NIVEAU CLINIQUE Accompagner la personne dans un projet partagé autour du médecin traitant AU NIVEAU TACTIQUE L ENSEMBLE DES SERVICES Une connaissance partagée des besoins et des services rendus > Les personnes au cœur du dispositif

8 Médecine de ville Unité cognitivo Réseaux de santé Centres hospitaliers MAIA organisation territoriale Associations Services Aide à domicile CLIC, services du CG, MDPH Services sociaux CCAS, AS Gestion de cas Structures adaptées AJ, HT, PASA, UHR, EHPAD Ressources médicales et paramédicales Pharmacie, SSIAD, HAD, secteur psy Habitat, tutelles

9 La table stratégique ARS Conseil Général Caisses de retraites Professions libérales Représentants d usagers Représentants des communes Le pilote Se réunit 2 à 3 fois par an

10 Les tables tactiques CLIC HAD, SSIAD, Services d aide à domicile, Service APA, CCAS Réseaux de santé Services hospitaliers Professions libérales Associations de bénévoles Représentants d usagers Le pilote Elles réunissent les responsables et gestionnaires

11 Gestion de cas (table clinique) Plusieurs étapes Repérage de la situation complexe Évaluation multidimensionnelle des besoins Élaboration d un plan de services Mise en plan avec coordination des intervenants : table clinique Suivi sur le long terme avec réévaluation régulière Un correspondant unique, responsable de la prise en charge globale, interlocuteur direct de la personne et du médecin traitant

12 Pilote : garant du dispositif S assure du niveau de représentativité et de la continuité aux niveaux tactique et stratégique Organise la construction des outils d intégration S assure du service rendu Il effectue le lien : Entre les différentes tables Entre les acteurs des tables qu il pilote Au travers de son rôle auprès des gestionnaires de cas

13 MAIA de l Yonne Territoire couvert L Yonne, territoire de santé, comprenant : - 5 centres hospitaliers (voire 6 avec Clamecy) - 1 centre psychiatrique - 2 consultations mémoire - 3 lieux de diagnostic - 1 unité cognitivo-comportementale Découpage des secteurs issu du schéma PA (6 CLIC) - Auxerrois, Puisaye, Avallonnais, Tonnerrois - Senonnais, Joviniens/Migennois - + extension Haut nivernais

14 Territoire MAIA 89 COULANGES--YONNE CHABLIS SERGINES SERGINES SERGINES SERGINES PONT PONT PONT PONT- -YONNE YONNE YONNE YONNE VILLENEUVE VILLENEUVE VILLENEUVE VILLENEUVE-L'ARCHEVEQUE L'ARCHEVEQUE L'ARCHEVEQUE L'ARCHEVEQUE CHEROY CHEROY CHEROY CHEROY CERISIERS CERISIERS CERISIERS CERISIERS VILLENEUVE VILLENEUVE VILLENEUVE VILLENEUVE- -YONNE YONNE YONNE YONNE -JULIEN JULIEN JULIEN JULIEN-DU DU DU DU-SAULT SAULT SAULT SAULT JOIGNY JOIGNY JOIGNY JOIGNY BRIENON BRIENON BRIENON BRIENON- -ARMANCON ARMANCON ARMANCON ARMANCON MIGENNES MIGENNES MIGENNES MIGENNES FLOGNY FLOGNY FLOGNY FLOGNY-LA LA LA LA-CHAPELLE CHAPELLE CHAPELLE CHAPELLE BLENEAU BLENEAU BLENEAU BLENEAU -FARGEAU FARGEAU FARGEAU FARGEAU -SAUVEUR SAUVEUR SAUVEUR SAUVEUR-EN EN EN EN-PUISAYE PUISAYE PUISAYE PUISAYE COURSON COURSON COURSON COURSON-LES LES LES LES-CARRIERES CARRIERES CARRIERES CARRIERES VERMENTON VERMENTON VERMENTON VERMENTON TONNERRE TONNERRE TONNERRE TONNERRE CRUZY CRUZY CRUZY CRUZY-LE LE LE LE-CHATEL CHATEL CHATEL CHATEL ANCY ANCY ANCY ANCY-LE LE LE LE-FRANC FRANC FRANC FRANC NOYERS NOYERS NOYERS NOYERS L'ISLE L'ISLE L'ISLE L'ISLE- -SEREIN SEREIN SEREIN SEREIN GUILLON GUILLON GUILLON GUILLON AVALLON AVALLON AVALLON AVALLON VEZELAY VEZELAY VEZELAY VEZELAY QUARRE QUARRE QUARRE QUARRE-LES LES LES LES-TOMBES TOMBES TOMBES TOMBES AILLANT AILLANT AILLANT AILLANT- -THOLON THOLON THOLON THOLON CHARNY CHARNY CHARNY CHARNY COULANGES COULANGES COULANGES COULANGES-LA LA LA LA-VINEUSE VINEUSE VINEUSE VINEUSE TOUCY TOUCY TOUCY TOUCY SEIGNELAY SEIGNELAY SEIGNELAY SEIGNELAY -FLORENTIN FLORENTIN FLORENTIN FLORENTIN LIGNY LIGNY LIGNY LIGNY-LE LE LE LE-CHATEL CHATEL CHATEL CHATEL AUXERRE AUXERRE AUXERRE AUXERRE SENS SENS SENS SENS Sénonais Sénonais Sénonais Sénonais Jovinien Jovinien Jovinien Jovinien Puisaye Puisaye Puisaye Puisaye Auxerrois Auxerrois Auxerrois Auxerrois Avallonais Avallonais Avallonais Avallonais Tonnerrois Tonnerrois Tonnerrois Tonnerrois

15 Estimation Gestion de cas Une file active estimée en fonction du nombre de personnes démentes : - la démence : 18% des personnes âgées de 75 ans et plus, soit icaunais - Selon la CNSA : > 20% des personnes démentes feraient appel à la MAIA (1 200) > et la moitié de ces personnes auraient recours à un gestionnaire de cas soit une file active maximale de 600 personnes

16 Organisation de la MAIA de l Yonne Au Conseil Général, 1 nouveau service au sein de la sous-direction Autonomie handicap dépendance : - 1 pilote - 3 gestionnaires de cas - 1 assistance administrative - 1 agent d accueil (selon l évolution du dispositif) Lieu d implantation : Auxerre, site de l Étang St Vigile

17 Calendrier prévisionnel 2011 Juillet - août : installation du pilote MAIA Formation par l équipe projet nationale Diagnostic local Septembre : Validation des partenariats Information aux services CG Octobre : Réunir le comité de suivi du schéma gérontologique Mise en place des tables de concertation Recrutement de 3 gestionnaires de cas + assistante Novembre-Décembre : ouverture du service «gestion de cas» formation des Gestionnaires de cas

18 Le budget annuel estimé La CNSA finance : pour le pilotage (dont pilote, assistante et location véhicule) pour les 3 gestionnaires de cas (dont formation et frais de déplacement) Le Conseil Général de l Yonne finance environ sur le budget prévisionnel du schéma gérontologique : - locaux, - matériel informatique - téléphone - actions de communication

19 Contact MAIA

Les chiffres de l Artisanat

Les chiffres de l Artisanat Les chiffres de l Artisanat Yonne et Pays - édition 2011 Photographie de l artisanat Nombre d entreprises Evolution - Densité Age des entreprises Statut des entreprises pages 3 et 4 L emploi Les actifs

Plus en détail

Les chiffres de l Artisanat

Les chiffres de l Artisanat Les chiffres de l Artisanat Yonne - édition 2009 Yonne L ARTISANAT DANS LES PAYS Les entreprises artisanales et les actifs dans les pays et territoires (01/01/09) Sénonais 1 626 entreprises 5 443 actif

Plus en détail

La consultation des habitants de l Yonne. 18 questions. posées aux Icaunais pour l avenir de leur département

La consultation des habitants de l Yonne. 18 questions. posées aux Icaunais pour l avenir de leur département La consultation des habitants de l Yonne 18 questions posées aux Icaunais pour l avenir de leur département Si vous souhaitez remplir plus d un questionnaire par foyer, téléphonez au 03 86 72 89 63. Vous

Plus en détail

Au fil de L Yonne. Assemblée Départementale. La nouvelle. Supplément. avril numéro76.

Au fil de L Yonne. Assemblée Départementale. La nouvelle. Supplément. avril numéro76. Au fil de L Yonne Le magazine d information du Conseil www.lyonne.com Supplément avril 2011 numéro76 La nouvelle Assemblée La nouvelle Assemblée 2 Les membres de l Assemblée En haut et de gauche à droite

Plus en détail

Le Conseil Général. mode d emploi.

Le Conseil Général. mode d emploi. Le Conseil Général mode d emploi www.lyonne.com 1, rue de l Étang Saint-Vigile 89089 Auxerre cedex Tél. : 03 86 72 89 89 - www.lyonne.com r ô l e e t f o n c t i o n n e m e n t Le Conseil Général avec

Plus en détail

5245 entreprises dans l Yonne

5245 entreprises dans l Yonne Les chiffres de l Artisanat 2007 - page 6 Note sur la délimitation des zones géographiques et des Pays Photographie de l Artisanat Pays Avallonnais : cantons de Coulanges / Yonne (excepté la commune de

Plus en détail

JOURNEE D ETUDE "Parcours d'usagers et usages des parcours"

JOURNEE D ETUDE Parcours d'usagers et usages des parcours JOURNEE D ETUDE "Parcours d'usagers et usages des parcours" Professeur Claude JEANDEL, Référent Médical Marie-Christine ETIENNE, Pilote IRTS LR - 10 Mars 2015 MAIA M A I A Méthode D Action Pour l Intégration

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas 31 29 avril 2016 1 Contexte Général des MAIA Une politique nationale (plan Alzheimer 2008-2012) Financement Convention entre l ARS et le «porteur» du projet (

Plus en détail

La concertation, le guichet intégré et le pilote

La concertation, le guichet intégré et le pilote La concertation, le guichet intégré et le pilote Matthieu de Stampa Matthieu de La concertation Pourquoi la concertation? Une des 6 composantes de l intégration Concertation entre partenaires sanitaires,

Plus en détail

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer Association ENVISAGER Expérimentation MAIA Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer SITE DE VIERZON Stéphanie FACHE, pilote local de l expérimentation MAIA L Expérimentation MAIA

Plus en détail

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET CREAI-URIOPSS Marseille 2016 1 Emma et Jean Emma, 87 ans a des troubles cognitifs et une maladie

Plus en détail

Rencontres Inter-Régionales. Projet d outil d évaluation multidimensionnelle commun aux gestionnaires de cas MAIA. 2 octobre 2014

Rencontres Inter-Régionales. Projet d outil d évaluation multidimensionnelle commun aux gestionnaires de cas MAIA. 2 octobre 2014 Rencontres Inter-Régionales Projet d outil d évaluation multidimensionnelle commun aux gestionnaires de cas MAIA 2 octobre 2014 Sophie Moreau-Favier Chef de projet MAIA, Direction de la compensation, CNSA

Plus en détail

La méthode MAIA Avignon & communes alentours. Myriam COULON, pilote MAIA

La méthode MAIA Avignon & communes alentours. Myriam COULON, pilote MAIA La méthode MAIA Avignon & communes alentours Myriam COULON, pilote MAIA Rappel de la Méthode d Action pour l Intégration des services d aides et de soins dans le champ de l Autonomie Il s agit d une méthode

Plus en détail

Première table De concertation tactique

Première table De concertation tactique Première table De concertation tactique 09 décembre 2011 Territoire du Clic de Gien Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire et Agé-Clic Le dispositif national La MAIA de l Est du Loiret

Plus en détail

Livre 1 en faveur

Livre 1 en faveur Livre 1 en faveur 2012-2017 Livre 1 Schéma Départemental en faveur des Personnes Handicapées 2012-2017 «Vivre son handicap aujourd hui et demain dans l Yonne» État des lieux du Département 3 PRÉFACE

Plus en détail

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Lucie ALVES Pilote MAIA sud 79/Directrice Association Gérontologique sud Deux-Sèvres Historique des dispositifs MAIA en Deux-Sèvres Août 2011-oct 2014

Plus en détail

Précisions préalables : 25 structures adhérentes / 23 Dossiers déposés

Précisions préalables : 25 structures adhérentes / 23 Dossiers déposés RAPPORT BUDGETAIRE 2016 Depuis le 27 décembre 2005, l UNA Yonne bénéficie au titre des 25 Associations locales ou structure qu elle fédère aujourd hui d un arrêté départemental d autorisation obtenu auprès

Plus en détail

DECLINAISON DEPARTEMENTALE DE LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES DANS L YONNE LES OBJECTIFS : Etat des lieux :

DECLINAISON DEPARTEMENTALE DE LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES DANS L YONNE LES OBJECTIFS : Etat des lieux : DELEGATION TERRITORIALE DE L YONNE DECLINAISON DEPARTEMENTALE DE LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES DANS L YONNE LES OBJECTIFS : - Garantir sur le département un accès permanent à une réponse de qualité

Plus en détail

E.P.S. ( CH) Anglais (CH) Anglais : 17 h à la SEGPA Allemand : 12 h à Albert Camus. PEGC Lettresallemand. blocage en espagnol et en EPS

E.P.S. ( CH) Anglais (CH) Anglais : 17 h à la SEGPA Allemand : 12 h à Albert Camus. PEGC Lettresallemand. blocage en espagnol et en EPS Etablissement Compléments de service à donner internes Lettres classiques : 5 h 60 AILLANT SUR THOLON Technologie : 6 h à joigny EPS : 6 h Lettres modernes : 11h50 Allemand 6 h à Laignes ANCY LE FRANC

Plus en détail

HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017

HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017 HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017 Jeudi 10 novembre 2016 à 16h30 Au Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) Croix Rouge - 29 avenue des Cosmonautes

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

Argentenay Avallon Ancy-le-Franc CC du Canton d'ancy-le-franc 5,07

Argentenay Avallon Ancy-le-Franc CC du Canton d'ancy-le-franc 5,07 Nom actuel de la commune Accolay Aigremont Code INSEE Code postal Arrondissement Canton Intercommunalité 89001 89460 Auxerre Vermenton CC entre Cure et 9,27 89002 89800 Auxerre Chablis CC du Chablisien

Plus en détail

MAIA de Saint-Quentin

MAIA de Saint-Quentin L accompagnement d une situation complexe MAIA de Saint-Quentin Assise régionale du sanitaire et du médico-sociale APF FEHAP : 2 ème édition : Quelle coordination des acteurs dans les parcours de vie?

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION DE LA MAIA Haute Corrèze. Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie

LIVRET DE PRESENTATION DE LA MAIA Haute Corrèze. Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie LIVRET DE PRESENTATION DE LA MAIA Haute Corrèze Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie Présentation de la MAIA Haute Corrèze Le dispositif MAIA

Plus en détail

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens Réunion de coordination technique Clic Seniors Loire et Cens 09/10/2012 Ordre du jour Clic/MAIA : Différents mais complémentaires Les axes d intégration de la MAIA Nouvelle fiche d entrée en gestion de

Plus en détail

MAIA (Maison Autonomie Intégration Alzheimer)

MAIA (Maison Autonomie Intégration Alzheimer) MAIA (Maison Autonomie Intégration Alzheimer) Matthieu de Stampa Expert évaluateur DGS Matthieu de stampa Plan Alzheimer 2008-2012 3 Axes, 11 objectifs, 44 mesures Améliorer la qualité de vie des malades

Plus en détail

Département du Haut-Rhin Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie

Département du Haut-Rhin Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie Le 11 juin 2015 Département du Haut-Rhin Méthode d Action pour l Intégration des services d aide et de soins dans le champ de l Autonomie MAIA - Pourquoi? Constats & conséquences : Constats : Grande fragmentation

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS HABILITÉS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D AIDE SOCIALE

ÉTABLISSEMENTS HABILITÉS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D AIDE SOCIALE HABILITÉS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D AIDE SOCIALE Tarifs 2003 état du 17/12/2004 COMMUNES AILLANT SUR THOLON E.H.P.A.D. 89110 AILLANT SUR THOLON Mme DESSEAUX 03 86 91 58 00 FAX : 03 86 63 44 96 90 LITS D

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin. La structure :... Représentée par :..

Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin. La structure :... Représentée par :.. Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin Entre les soussignés : La structure :... Adresse : Représentée par :.. D une part, Et L Association Temps

Plus en détail

Atlas académique des risques sociaux d échec scolaire : l exemple du décrochage

Atlas académique des risques sociaux d échec scolaire : l exemple du décrochage Atlas académique des risques sociaux d échec scolaire : l exemple du décrochage gérard boudesseul patrice caro YVETTE GRELET céline vivent introduction 0 100 Km Les zones à risques d échec scolaire Cumul

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier Claire Astier Pilote MAIA Paris Est

D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier Claire Astier Pilote MAIA Paris Est D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier 2013 Claire Astier Pilote MAIA Paris Est 1 PLAN NATIONAL ALZHEIMER Liens importants entre - Mesure 4 : MAIA - Mesure 5 : Gestion de cas. INTERDEPENDANCE COMPLEMENTARITE

Plus en détail

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA HOPITAL DE PROXIMITE FRAGILITÉ SOCIALE MAIA La fragilité : - D E S F A C T E U R S M É D I C A U X - D E S F A C T E U R S C O G N I T I F S - D E S F A C T E U R S P S Y C H O L O G I Q U E S - D E S

Plus en détail

24 JUIN Table Tactique

24 JUIN Table Tactique 24 JUIN 2013 1 ORDRE DU JOUR Présentation du dispositif MAIA Les objectifs de la table tactique Le Guichet Intégré Mise en place des groupes de travail La Gestion de cas 2 1- Présentation du dispositif

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

3eme rencontre nationale Des réseaux de sante PA. Dr Olivier Dupont. équipe projet nationale MAIA

3eme rencontre nationale Des réseaux de sante PA. Dr Olivier Dupont. équipe projet nationale MAIA 3eme rencontre nationale Des réseaux de sante PA Dr Olivier Dupont équipe projet nationale MAIA 1 MAIA «Hier» 2 Pourquoi la mesure 4 du plan national Alzheimer? «L enjeu est de mettre fin au désarroi des

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I GESTIONNAIRE DE CAS - MAIA (Maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer) POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction

Plus en détail

LES SOINS DE PROXIMITE DANS L YONNE

LES SOINS DE PROXIMITE DANS L YONNE LES SOINS DE PROXIMITE DANS L YONNE Agir sur les cinq territoires : Quelle stratégie pour l amélioration de la démographie médicale? SEPTEMBRE 2016 Sommaire Sommaire 2 Chapitre 1 : Des approches complémentaires.3

Plus en détail

Présentation de la Maison Loire Autonomie

Présentation de la Maison Loire Autonomie L u n d i 8 o c t o b r e 2 0 1 2 dossier de presse Présentation de la Maison Loire Autonomie par Bernard BONNE, président du Conseil général et Claude BOURDELLE, vice-président du Conseil général chargé

Plus en détail

SERIES RENOUVELABLES CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE EN 2011 CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE EN 2014 Auxerre-Est Auxerre-Nord Auxerre-Sud Avallon Bl

SERIES RENOUVELABLES CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE EN 2011 CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE EN 2014 Auxerre-Est Auxerre-Nord Auxerre-Sud Avallon Bl DEPARTEMENT DE L'YONNE CONSEIL GENERAL DE L'YONNE Rapports du Président SEANCE DU 9 FEVRIER 2009 9 heures 30-1- SERIES RENOUVELABLES CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE EN 2011 CANTONS DE LA SERIE RENOUVELABLE

Plus en détail

COMMISSION SPORTIVE. PV 18 Sp 1. Réunion du 7 août 2012

COMMISSION SPORTIVE. PV 18 Sp 1. Réunion du 7 août 2012 District de l'yonne de Football 16 boulevard de la Marne BP 369 89006 AUXERRE Cedex tél. : 03.86.52.18.35 Télécopie : 03.86.51.28.81 e-mail : secretariat@district-yonne.fff.fr PV 18 Sp 1 COMMISSION SPORTIVE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE 1- Contexte et enjeux des Plateformes Territoriales d Appui (PTA) La loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

B et B aménagé E.C.F 8 rue du 24 Août AUXERRE handicap physique

B et B aménagé E.C.F 8 rue du 24 Août AUXERRE handicap physique Auto-école : Adresse Code Postal Ville Téléphone AILLANT / A.E et Service (A.E.S.) 5 boulevard du nord 89110 03 86 91 55 61 B 8901310 THOLON Arc-en-ciel 66 Route d'auxerre 89380 APPOIGNY 03 86 48 92 33

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART 1 1. Le déploiement des MAIA en Bretagne 2 1 1. Les modalités

Plus en détail

Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) TARIFS 2014 habilitation totale ou partielle à l'aide Sociale-

Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) TARIFS 2014 habilitation totale ou partielle à l'aide Sociale- Page 1 màj : juin 2014 selon arrêtés d'autorisation signés au 01/01/14 dépendance AILLANT SUR THOLON EHPAD "Les 3 Vallées" 7, rue Pierre Larousse 89110 AILLANT SUR THOLON Tel : 03.86.91.58.00 Fax : 03.86.63.44.96

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

Elaboration du schéma départemental de l autonomie

Elaboration du schéma départemental de l autonomie Au sommaire Journal de projet n 2 Juillet 2016 Elaboration du schéma départemental de l autonomie 2016-2020 L édito p.1 Quelques éléments de diagnostic p. 2, 3 et 4 Les groupes de travail p. 5, 6 L édito

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur dossier

Plus en détail

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 Expérimentations MDA Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 MDA sujet d actualité Un modèle d organisation évoqué dès 2007 par la CNSA dans son rapport annuel Développement

Plus en détail

Le réseau Aliénor de Tonneins

Le réseau Aliénor de Tonneins Le réseau Aliénor de Tonneins Le Réseau Gérontologique et Alzheimer Aliénor permet d'optimiser le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes. Une équipe pluridisciplinaire est à votre disposition

Plus en détail

SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL. Les autres sont orientées vers les Clic

SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL. Les autres sont orientées vers les Clic SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE SOCIAL STRUCTURES PORTEUR FINANCEMENT PUBLIC EQUIPE EMS APA Public (CG) CG + 60 ans (GIR 1 à 4) Référencées APA Les

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP 1 La loi de modernisation du système de santé 227 articles plus encore de textes d application Et sur le

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

District de l'yonne de Football 16 boulevard de la Marne BP AUXERRE Cedex tél. :

District de l'yonne de Football 16 boulevard de la Marne BP AUXERRE Cedex tél. : District de l'yonne de Football 16 boulevard de la Marne BP 369 89006 AUXERRE Cedex tél. : 03.86.52.18.35 e-mail : plantelme@yonne.fff.fr COMMISSION SPORTIVE PV 33 Sp 4 Auxerre le 6 septembre 2017 Présents

Plus en détail

Table territoriale 17 décembre Méthode d Action pour l Intégration des services d aides et de soins dans le champs de l Autonomie

Table territoriale 17 décembre Méthode d Action pour l Intégration des services d aides et de soins dans le champs de l Autonomie Table territoriale 17 décembre 2015 Méthode d Action pour l Intégration des services d aides et de soins dans le champs de l Autonomie Ordre du jour Nouvelle charte graphique nationale pour les MAIA Bilan

Plus en détail

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde Un secteur protéïforme caisses de retraite (carsat,

Plus en détail

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord PREAMBULE Une filière gériatrique et gérontologique est organisée entre les structures sanitaires et médicosociales, sociales,

Plus en détail

MONTBARD OFFICE DE TOURISME DU MONTBARDOIS BEAUNE OFFICE DE TOURISME BEAUNE ET PAYS BEAUNOIS LOUHANS CHATEAURENAUD

MONTBARD OFFICE DE TOURISME DU MONTBARDOIS BEAUNE OFFICE DE TOURISME BEAUNE ET PAYS BEAUNOIS LOUHANS CHATEAURENAUD Bourgogne Les offices de tourisme de Bourgogne vous aident et vous conseillent pour vos séjours dans les départements : de l'yonne, de la Côte-d'Or, de la Nièvre et de la Saône-et-Loire. AVALLON MONTBARD

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Partenaires associés :

Partenaires associés : Partenaires associés : 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès aux soins...3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local

Plus en détail

CLIC de l ALLIER C.L.I.C. «Vallée de Montluçon et du Cher» 26 rue Paul Constans MONTLUCON CLIC AMAGE. 5 Boulevard Gambetta VICHY

CLIC de l ALLIER C.L.I.C. «Vallée de Montluçon et du Cher» 26 rue Paul Constans MONTLUCON CLIC AMAGE. 5 Boulevard Gambetta VICHY CLIC de l ALLIER QUI SOMMES NOUS? C.L.I.C CLIC AMAREIS 5 Boulevard Gambetta 03200 VICHY «Vallée de Montluçon et du Cher» 26 rue Paul Constans 03100 MONTLUCON CLIC AMAGE Immeuble SESAME 1-3 rue Berthelot

Plus en détail

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées et Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL

Plus en détail

Guide de la phase test

Guide de la phase test 1 2 Gestion de cas : Guide de la phase test AOÛT 2014 La procédure d accès gestion de cas testée sur le Sud-Est de la Seine-Saint-Denis au mois d Août 2014 Les critères d accès nationaux et la procédure

Plus en détail

Les plateformes territoriales d appui

Les plateformes territoriales d appui Les plateformes territoriales d appui 24 mars 2016 La genèse des plateformes - Double constat - Les professionnels, en particulier les médecins traitants, ont besoin d un appui pour les situations complexes

Plus en détail

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Session PACSS ARS 3 juillet 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie ****

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** PAERPA Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** 9 ème 10 ème 19 ème arrondissements de Paris Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Ateliers PAERPA ARS DT 75 avril 2014

Plus en détail

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie2017-2021 Démarche et méthodologie Une démarche participative en plusieurs étapes programmées sur l année 2016 : la réalisation

Plus en détail

LA DEPENDANCE ET LE VIEILLISSEMENT. 8 mars 2012

LA DEPENDANCE ET LE VIEILLISSEMENT. 8 mars 2012 LA DEPENDANCE ET LE VIEILLISSEMENT 8 mars 2012 Vieillissement PLAN Pages - démographique 3-5 - pathologique 6-9 - conclusion 10-12 Dépendance 13-14 Politique ARS - les dispositifs 15-16 - rappel politique

Plus en détail

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Semaine bleue Auxerre 2013 LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES DEFINITION Ensemble des structures juxtaposées, coordonnées autour de la personne âgée, assurant «un continuum de prise en charge, sans rupture,

Plus en détail

Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA

Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA Comment repérer la population suivie en gestion de cas? Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Comment repérer la population relevant

Plus en détail

Supplément Au Fil de l Yonne n 128

Supplément Au Fil de l Yonne n 128 Supplément Au Fil de l Yonne n 128 2 ÉDITO Un mandat de terrain, au plus près des Icaunais es missions du Conseil départemental, ex-conseil général, ont été redéfinies par la loi NOTRe (Nouvelle organisation

Plus en détail

Le Conseil Général. mode d emploi

Le Conseil Général. mode d emploi Le Conseil Général mode d emploi Conception-réalisation : Direction de la Communication - RÔLE ET FONCTIONNEMENT Le Conseil Général avec vous, tous les jours, partout Depuis 1982, grâce à la décentralisation,

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

Le parcours de santé et de vie : Des concepts à l opérationnalisation

Le parcours de santé et de vie : Des concepts à l opérationnalisation Rencontre nationale des ASV et projets territoriaux Le parcours : quelle réalité dans les territoires 1 er juin 2017 à Lyon Le parcours et de vie : Des concepts à l opérationnalisation Marie-Aline BLOCH,

Plus en détail

Réunion des Présidents

Réunion des Présidents Réunion des Présidents Auxerre - 22 janvier 2015 Finalité Le Conseil Général réfléchit actuellement à la possibilité de signature de CPOM (Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens) avec les associations

Plus en détail

PLAN MALADIES NEURO-DEGENERATIVES SYNTHESE DU PLAN D ACTIONS REGIONAL

PLAN MALADIES NEURO-DEGENERATIVES SYNTHESE DU PLAN D ACTIONS REGIONAL PLAN MALADIES NEURO-DEGENERATIVES 2014-2019 SYNTHESE DU PLAN D ACTIONS REGIONAL I. INTRODUCTION ET CONTEXTE REGIONAL Le plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) 2014-2019 a été publié en novembre 2014.

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ONCOGÉRIATRIQUE PAR LES RÉSEAUX GÉRONTOLOGIQUES DU DÉPARTEMENT DE LA VIENNE COORDINATION DE LA PRISE EN CHARGE EN ONCOGERIATRIE CNRC J-L PEFFERKORN - 2 octobre 2014 LES RESEAUX

Plus en détail

LIGNE DE DIJON / LAROCHE MIGENNES/ PARIS

LIGNE DE DIJON / LAROCHE MIGENNES/ PARIS Février 2010 Version 1 LIGNE DE DIJON / LAROCHE MIGENNES/ PARIS TRAVAUX : - Sur voie 1 entre Lieusaint et Melun - Sur voie 1 entre Aisy et Dijon - Sur voie unique entre Cravant et Clamecy NATURE DES PERTURBATIONS

Plus en détail

Docteur D. Beaumont Conseil Départemental des Vosges

Docteur D. Beaumont Conseil Départemental des Vosges Docteur D. Beaumont Conseil Départemental des Vosges Coordination autour des personnes âgées Différents parcours (ARS) Les parcours de soins :soinsde premiers recours, hospitalisation évitable (urgences),

Plus en détail

La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo. Clic du Pays d'ancenis

La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo. Clic du Pays d'ancenis La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo Clic du Pays d'ancenis 21 juin 2012 Un dispositif pour les professionnels MAIA Issue du plan Alzheimer 2008-2012 Objectif

Plus en détail

BRIENON-SUR-ARMANÇON - AUXERRE LM02 AUXERRE - BRIENON-SUR-ARMANÇON. BEAUMONT Église. GURGY Mairie

BRIENON-SUR-ARMANÇON - AUXERRE LM02 AUXERRE - BRIENON-SUR-ARMANÇON. BEAUMONT Église. GURGY Mairie LM02 BRIENON-SUR-ARMANÇON - AUXERRE SERVICE REGULIER Jour de fonctionnement Fonctionnement jours fériés V NON BRIENON-SUR-ARMANCON Mairie 8:30 ORMOY Eglise 8:40 MONT-SAINT-SULPICE Emplacement Mairie 8:50

Plus en détail

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Le Projet pour les Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Les enjeux de l autonomie : o Près de 20 000 personnes

Plus en détail

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 PLACE DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LE PROJET REGIONAL DE SANTE Martine Ruello - ARS Aquitaine - Département Prévention

Plus en détail

Conseil Général de l Eure

Conseil Général de l Eure Conseil Général de l Eure Bilan et évaluation du schéma départemental en faveur des personnes âgées 2005 2009 et élaboration du schéma 2012 2016 Réunion partenaires 14 mars 2012 1 Présentation du cabinet

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile)

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) DD-ADQ-009 Destinataires : IDEC SSIAD Modification depuis version précédente : néant INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) Annexe 3 Date d Application : 01/01/2013 Lieu

Plus en détail

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE.

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. URIOPSS PACA MARSEILLE 26/03/15 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Coordination, Clic, réseau, filière,

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

Election des conseillers municipaux et communautaires de mars 2014

Election des conseillers municipaux et communautaires de mars 2014 Election des conseillers municipaux et communautaires de mars 2014 Sommaire Dates des élections municipales et communautaires Présentation de l évolution du cadre réglementaire L organisation du scrutin

Plus en détail