LA MARE : APPORTS THEORIQUES

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MARE : APPORTS THEORIQUES"

Transcription

1 LA MARE : APPORTS THEORIQUES LES ETRES VIVANTS DE LA MARE 1 - LES ANIMAUX Vertébrés et des invertébrés peuplent les mares de la Guadeloupe. Les plus faciles à rencontrer et à reconnaître sont les suivants. L objectif étant de montrer la diversité du peuplement des mares et non d être exhaustif Les invertébrés a - Les vers annelés (Annélides) Ils sont représentés par les sangsues qui sont munies de deux ventouses: l une est située à l avant, entoure la bouche et sert à la succion; l autre à l arrière est uniquement un organe de fixation. Les sangsues se nourrissent du sang des animaux. b - Les Mollusques Deux espèces se rencontrent dans les mares : La Planorbe, espèce d environ 2,5 cm de diamètre dont les spires de la coquille s enroulent sur elles-mêmes, leur donnant la forme d un disque. C est un vecteur de la Bilharziose. Un de ses prédateurs, les punaises d eau notamment les Bélostomes. L Ampullaire, appelé ici Kanklo (4 à 5 cm de diamètre) est une espèce plus grosse. C est un gros escargot à coquille noir-verdâtre. Une organisation très spéciale permet à cette espèce de respirer aussi bien dans l eau que dans l air. Une branchie lui permet d utiliser l O 2 dissout dans l eau. Un poumon lui sert à subsister hors de l eau. Si la mare s assèche, il mène une vie ralentie en attendant des meilleures conditions de vie. c - Les insectes Les ravets d eau Les Dytiques et Hydrophiles. Ce sont de gros ravets d eau qui passent la quasi totalité de leur existence dans l eau et n en sortent que pour migrer ou s accoupler. Ces deux espèces se ressemblent beaucoup. Elles ont un corps ovoïde et sont de couleur noirâtre, de taille avoisinant les 3 cm. 1/6

2 Les larves de ces deux animaux sont carnivores. Les adultes ont une activité aérienne crépusculaire ou nocturne, et volent très bien. Ils sont souvent attirés par les lumières. Chez le Dytique, les élytres sont brillants, plus ou moins rainurés, le plus souvent bordés de clair. La troisième paire de pattes est aplatie en forme de palette et est parfaitement adaptée à la nage. Dans la nature, ces deux espèces se distinguent aisément. Le Dytique vient respirer en surface en présentant sa partie postérieure. Il emmagasine l air sous ses élytres. Le Dytique est carnivore et sa piqûre est douloureuse. L Hydrophile vient respirer en présentant d abord la tête. Ils n ont pas non plus le même régime alimentaire; l hydrophile herbivore et inoffensif. Un coléoptère noir, de taille plus modeste, nage à la surface des eaux calmes: Ce sont les Gyrins. Ces espèces disparaissent rapidement en plongeant à la moindre alerte. Les Libellules et demoiselles. Ce sont nos zing zing de Guadeloupe. Ces insectes sont typiquement aériens à l état adulte, mais vivent dans l eau toute la période larvaire et nymphale. Les œufs peuvent être déposés dans l eau libre par la femelle ou bien insérés sur la tige des plantes aquatiques sous la surface. Les larves sont carnivores et chassent à l affût. En fin de cycle, elles se fixent sur un support quelconque, hors de l eau, d où l adulte émergera, sans se mouiller. L accouplement à lieu en vol. Les insectes de plus grande taille, sont les libellules vraies. Elles ont les ailes étendues horizontalement au repos. Elles chassent tout au long de la journée, capturant de petits insectes : moustiques, papillons et même des libellules plus petites. Les proies sont attrapées en plein vol avec les pattes et la tête est brisée avec les puissantes mandibules. Les larves sont munies d un appareil de chasse particulier : le «masque». C est la lèvre inférieure qui s'est transformée en une sorte de bras articulé terminé par une pince. Celui-ci, replié au repos, s applique comme un masque sur une figure. Lorsque qu une proie passe à sa 2/6

3 portée (larve d insecte, têtard, alevin ) le masque est projeté en avant avec une incroyable rapidité. La proie est ainsi saisie et ramenée à la bouche. Les autres, plus petites, sont les agrions ou demoiselles. Leurs ailes sont accolées verticalement au repos. Elles ont un corps souvent très coloré et filiforme. Ces insectes ont une envergure de 3 à 5 cm. Les larves de demoiselles sont différentes de celles des libellules. Elles sont dépourvues de masque et présentent au bout de l abdomen trois appendices plumeux qui constituent de véritables branchies externes et qui leur servent également à nager. Les punaises d eau Les Bélostomes. Ce sont les plus grandes espèces connues : elles peuvent atteindre 6,5 cm de long, 11,5 cm d envergure, 2,5 cm de large, en moyenne. Leur première paire de pattes est transformée en pattes ravisseuses et sert à capturer la proie et la maintenir à proximité de la tête. Leur troisième paire, aplatie en forme de palette, est adaptée à la nage. Ce sont des insectes forts mal habiles à terre où ils peuvent arriver en vol attirés par les lumières. Leur tête, comme toutes les punaises, est munie d un rostre puissant qui leur sert à injecter dans le corps de leurs victimes une salive venimeuse qui les paralyse et liquéfie leurs tissus. Ils aspirent ensuite le contenu de leur proie. Leur piqûre est très douloureuse et est suivie d une paralysie temporaire de l endroit piqué et une enflure qui peut durer une semaine. Ce sont des prédateurs de planorbes. D autres espèces de Bélostome se nourrissent de mollusques. L adulte vole la nuit à la recherche d autres mares. Il est attiré par les reflets de la lune à la surface de l eau. Le mâle porte sur son dos les œufs, ce qui l empêche de voler pendant toute la durée de l incubation. Les Pélocores. Ce sont des espèces plus petites et leurs piqûres ne sont pas dangereuses. Les Notonectes. Ce sont de petites espèces qui ont la particularité de nager sur le dos. Leur dernière paire de pattes est très allongée et garnie de soies courtes. 3/6

4 Les Nèpes. Elles ont un corps très allongé et terminé par un long tube respiratoire, qui double la taille de l animal. La première paire de pattes est ravisseuse, les deux autres filiformes. Ces insectes se déplacent lentement le long des berges et viennent respirer en surface, sans sortir de l eau, grâce à leur tube respiratoire. Ex : la ranatre de Marie Galante. Les Moustiques Les moustiques se retrouvent fréquemment dans nos mares. Les adultes ont une vie aérienne. Le thorax porte une seule paire d ailes ; sur la tête, deux antennes plumeuses, plus développées chez le mâle que chez la femelle. Celle-ci a des pièces buccales de type piqueur qui permettent au moustique de perforer la peau, d injecter sa salive irritante, et de pomper le sang. Le mâle a une vie plus brève et ne peut pas piquer. Il se nourrit du suc qui s exsude des fruits ou du nectar des fleurs. La femelle pond ses œufs tout en volant à la surface de l eau formant une sorte de radeau à demi submergé ; ils éclosent rapidement. Les larves sont aquatiques ; elles nagent par bonds qui les courbent en S successivement d un côté puis de l autre. Elles respirent hors de l eau en faisant émerger le tube qui se trouve près de la queue. Elles se nourrissent de petites algues microscopiques. La larve grandit vite et subit quatre mues successives et de la dernière, sort une nymphe aquatique. Celle-ci ressemble à une grosse virgule avec une tête renflée ; l abdomen est long et étroit. De la nymphe sort l adulte qui prend son vol. L ensemble de la métamorphose, dans les bonnes conditions, ne dure pas deux semaines. Il y a plusieurs espèces de moustiques. Certains véhiculent des agents responsables de maladies ( Dengue, Paludisme ) Les hydromètres Ce sont de petits insectes qui se déplacent en marchant sur l eau. 4/6

5 1-2. Les Vertébrés a - Les Poissons Dans les eaux stagnantes, on trouve les Golomines ou Guppy Ce sont de très petits poissons. La femelle est vivipare. Ces poissons se nourrissent de larves de moustique. Le Tilapia appelé Lapia ici. Il est beaucoup plus gros, avec un poids qui peut atteindre 700g. Il est habituellement gris clair à gris noir. Mais il peut modifier sa teinte pour l harmoniser avec celle du fond. Dans son milieu naturel, c est un herbivore, mais il peut se comporter comme un carnivore. Il consomme alors des larves de moustique, des alevins, des écrevisses. Sa capacité de reproduction est très élevée ; il se reproduit toute l année. Les nombreux alevins et jeunes Tilapias, entrent alors en compétition pour la quête de la nourriture. Cette compétition peut conduire l espèce au nanisme. La femelle est plus petite et de couleur plus terne. Elle incube ses œufs dans sa bouche. Après l éclosion, les jeunes alevins y trouvent refuge quand ils sont inquiétés. b - Les amphibiens LE CRAPAUD Il a la peau pustuleuse et les parties latérales de son cou présentent des glandes productrices d une substance toxique blanchâtre, lorsqu il est inquiété. Cependant il est totalement inoffensif car il ne possède pas d organe susceptible d inoculer ce venin. Il a des mœurs nocturnes. Il se déplace sur terre par saut et dans l eau, sa nage n est en fait qu une série de sauts. Il possède une palmure incomplète qui relie les doigts des pattes arrières, les adaptant ainsi à la nage. Sa taille peut atteindre 20 cm. C est un carnivore, il se nourrit d insectes. Il chasse à l affût la nuit. Il capture ses proies grâce à sa longue langue gluante projetée en avant avec une extrême rapidité. La respiration du crapaud est à la fois pulmonaire et cutanée. Lorsque l animal est dans l eau, en immersion complète, ses narines se ferment. Les mâles se distinguent des femelles par des callosités sur les doigts des pattes avants. La reproduction du crapaud débute par un accouplement. Au cours de celui-ci, la femelle émet à l extérieure une grande quantité d ovules (jusqu à 35000) qui seront fécondés par le sperme du mâle. La fécondation est donc externe. Les œufs donnent à l éclosion des têtards qui mènent une vie uniquement aquatique. Ce sont des larves omnivores et voraces qui grâce à des métamorphoses, se transforment en adultes. 5/6

6 La Grenouille Elle est de plus petite taille ( 4 cm ) ; sa peau est lisse (sans pustule apparente). Ces doigts possèdent à leur extrémité des ventouses qui lui permettent de se déplacer sur les surfaces lisses. Elle pond 20 à 60 œufs, à l ombre, dans les lieux humides mais pas dans l eau. A l éclosion, les œufs donnent directement des petites grenouilles ; il n y a pas de stades larvaires ( pas de têtard). Elle se nourrit d insectes. c - Les Reptiles Ils sont représentés par une petite tortue fréquente nos mares : c est la tortue Môlôkôy. C est une espèce de 25 cm de long et de 12cm de large. Elle a une carapace bombée, des pattes élargies lui permettant de nager, mais elle peut aussi marcher sur les bords de la mare. Elle a des mœurs semiaquatiques et nocturnes ; le jour elle reste quasiment immobile aux abords ou dans la mare. Elle a un régime alimentaire mixte : carnivore, elle se nourrit de poissons ou de batraciens, herbivore, elle consomme les végétaux des abords des mares. En aquarium, elle peut être nourrie de salade, pain ou jambon. Ces principaux ennemis sont la Mangouste et l Homme. Elle pond des œufs à coquille calcaire et épaisse, dans la boue des bords des mares. d - Les oiseaux Quelques oiseaux fréquentent les mares, pour s alimenter ou se désaltérer. La Poule d eau à cachet rouge C est une espèce plus petite (30 cm) avec un plumage en grande partie noir suie, brunissant un peu sur le dos. Elle a une plaque frontale et la base du bec rouge. Son cri est varié : certains sons sont aigus, d autres sont plaintifs. Le nid est placé au sol ou à proximité de l eau. Les œufs (3 à 9) sont tachetés. La poule d'eau à cachet rouge se nourrit de mollusques, d insectes et de substances végétales. Le Héron vert ou Kyo Il a une taille avoisinant les 45 cm. C est un oiseau ayant un long bec, un long cou et est haut sur pattes. Son plumage est vert brillant au - dessus avec un peu de violet sur le dos. Son nid est situé dans les buissons ou dans les arbres. Il y pond des œufs (par trois en général) verts bleuâtres clairs. Il se nourrit de poissons ou d amphibiens. Son cri particulier lui a donné son nom. 6/6

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles.

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les anisoptères ou «libellules vraies» De taille supérieure aux zygoptères

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

ALIMENTATION DÉPLACEMENT REPRODUCTION CROISSANCE HABITATION MORPHOLOGIE REMARQUES. PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé

ALIMENTATION DÉPLACEMENT REPRODUCTION CROISSANCE HABITATION MORPHOLOGIE REMARQUES. PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé Se confond avec brindille ( défense ) FOURMI Omnivores +sucre marche Reine et mâles ont des ailes; après reproduction elle les perd et lui meurt

Plus en détail

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge La microfaune aquatique de la vallée de l'orge Sources : "la hulotte" - Guide des insectes, les Compagnons du Naturaliste Les Batraciens Grenouilles et têtards La grenouille passe beaucoup de temps dans

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Une fécondation externe...

Une fécondation externe... Une fécondation externe......sans accouplement : les deux individus porteurs des cellules reproductrices ne se rencontrent pas physiquement. L épinoche Paré de couleurs nuptiales, le construit un nid en

Plus en détail

Module Les animaux Animation Le monde de l étang

Module Les animaux Animation Le monde de l étang Module Les animaux Animation Le monde de l étang Animations nature à l école de Pinchat, Veyrier, février à juin 2014, classes de 8P AVANT L ANIMATION 1. Préparation des élèves avant l animation - Lire

Plus en détail

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE - CRUSTACES MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES PRÉSENTATION : Cet Embranchement est largement présent dans tous les milieux

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne DOSSIER ENSEIGNANT Projet pédagogique La classification animale Fiche de recherche Images réutilisables Ressources en ligne PROJET PEDAGOGIQUE La «petite encyclopédie des Animaux» s inscrit dans la lignée

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto 25 Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 recto Corneille Ecureuil roux Gendarme Hérisson Mulot Pic-vert Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 verso Ce petit mammifère fréquente les lieux

Plus en détail

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Arrivés au bord de l eau, vous pouvez faire des mesures de température, de ph. Ce sont des mesures ponctuelles qui donne la qualité de la rivière à un instant précis.

Plus en détail

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS Rappels : - organisation du corps humain - La fécondation L HEREDITE ET SON SUPPORT Chaque individu possède des ressemblances et des différences même au sein d une

Plus en détail

365 PINGOUINS Défi Maths

365 PINGOUINS Défi Maths Score : /20 365 PINGOUINS Défi Maths Chaque jour, depuis le 1er janvier 2011, un pingouin arrive à la maison. 1 - Quel jour est arrivé le 200ème pingouin? 2 - Combien de pingouins y avait-il le 1er mai?..

Plus en détail

Libellules. et Demoiselles. Mieux les connaître pour mieux les préserver

Libellules. et Demoiselles. Mieux les connaître pour mieux les préserver Libellules et Demoiselles Programme Odonates SOLOGNE NATURE ENVIRONNEMENT Mieux les connaître pour mieux les préserver Les Odonates (libellules et demoiselles) Les odonates sont des insectes «primitifs»

Plus en détail

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 1.0 Les ailes sont évidentes. Les ailes antérieures ont la même texture que les ailes postérieures. Elles peuvent être membraneuses

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

Qu est-ce qu un insecte

Qu est-ce qu un insecte Les INSECTES Qu est-ce qu un insecte Ailes (4) Tête Thorax Abdomen Antennes Pattes (6) Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte

Plus en détail

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole?

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole? Activités autonomes 9 et 10H La biologie des organismes et de leur anatomie s aborde très bien par la morphologie particulière des insectes. Cette activité définit le terme de caractère et la notion de

Plus en détail

Les animaux vertébrés

Les animaux vertébrés Les animaux vertébrés Marie-Ève Brunet et Stéphanie Thibert Quitter Page suivante Invertébrés et vertébrés Les invertébrés sont des animaux qui n ont pas de colonne vertébrale. Les mollusques et les méduses

Plus en détail

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu.

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu. 1. Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère 2. Nom vernaculaire : Punaise écuyère Gendarme, Punaise de feu Nom en latin : Phyrrhocoris apterus Nom en latin : Lygaeus equestris Il est rouge et noir, Il a deux

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Contenu de l outil : Pour les animaux suivants : poule, âne, chèvre, oie, lapin, canard de barbarie et cochon, 2 exemplaires de trois parties

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Les métiers de la ruche La nettoyeuse

Les métiers de la ruche La nettoyeuse La nettoyeuse Je suis nettoyeuse du 1er au 3ème jour de ma vie. Je veille à l état sanitaire de la ruche pour éviter tout risque de maladie ou de problème d hygiène. SRABE 2011 - Illustration : La Folie

Plus en détail

Mon cahier d écriture. J appartiens à..

Mon cahier d écriture. J appartiens à.. Mon cahier d écriture J appartiens à.. Programmation écriture des lettres majuscules cursives Le zèbre est une sorte de cheval d Afrique, herbivore (il mange de l herbe). Sa peau est rayée de noir ou brun.

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant LES FleuveS definition Un fleuve est un cours d eau qui se jette dans une mer ou un océan. Il prend sa source des montagnes ou d un lac et est alimenté par des ruisseaux ou rivières. On dit qu il coule

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

«La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!»

«La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!» Concours Cgenial collège Dossier 5 ème option scientifique Collège E.L VALARD «La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!» Avec le partenariat du centre de démoustication de la Martinique

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

1-Qu est ce que le corail?

1-Qu est ce que le corail? 1-Qu est ce que le corail? Le corail est un animal qui ressemble à un végétal ou un minéral. Il a un nom : le polype. Il vit en colonie, et est fixé au fond de l eau, ou il peut flotter. Il peut être dur,

Plus en détail

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme.

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme. COMMENT JOUER? Le premier joueur à être seul dans un tour à avoir posé sa dernière carte est déclaré vainqueur. A chaque fois que c est à son tour de jouer, un joueur doit tenter de poser l une de ses

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

CARNET DE JEUX MICRO PRIX TGV

CARNET DE JEUX MICRO PRIX TGV CARNET DE JEUX MICRO PRIX TGV COLORIAGE Pour colorier la coccinelle, inspire-toi du modèle ou utilise les couleurs de ton choix. ADÈLE LA COCCINELLE Aussi appellées bêtes à bon Dieu, les coccinelles se

Plus en détail

Coloriage. Les récifs coralliens de La Réunion. Désine a mwoin un pwason

Coloriage. Les récifs coralliens de La Réunion. Désine a mwoin un pwason Coloriage Les récifs coralliens de La Réunion Désine a mwoin un pwason Une Réserve marine à La Réunion Bonzour et bienvenu a ou à la Réserve naturel le marine de La Réunion! Je vais te raconter l histoire

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

Fiche didactique Le climat et les coraux

Fiche didactique Le climat et les coraux Fiche didactique Le climat et les coraux Thème: Changement climatique Niveau: Ecole primaire Durée: 45 minutes Matériel: Texte d introduction Fiche de travail Crayons de couleur Objectifs : Apprendre à

Plus en détail

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise son exposition annuelle tous les deux ans dans les

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

LES PARASITES EXTERNES

LES PARASITES EXTERNES Clinique Vétérinaire du Lac 74320 SEVRIER tel : 04 50 52 63 98 - fax : 04 50 52 49 73 info@veterinairedulac.fr Dr NARDIN Dr DOLIGER Dr BARBE LES PARASITES EXTERNES Dès leur plus jeune âge, les chiens et

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Le hérisson Fiche n 1

Le hérisson Fiche n 1 Source : Hachette Son corps Le hérisson Fiche n 1 La tête du hérisson et ses pattes sont couvertes de poils. Le hérisson a un museau pointu et une petite queue. Le dos et les côtés sont couverts de piquants.

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

Nurseries de la mer. Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique.

Nurseries de la mer. Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique. Nurseries de la mer Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique. Tous les êtres vivants se reproduisent. Dans le milieu

Plus en détail

LES REQUINS DU SAINT-LAURENT

LES REQUINS DU SAINT-LAURENT LES REQUINS DU SAINT-LAURENT Daphné Laurier Montpetit, biologiste à Espace pour la vie (EPLV) et communicatrice scientifique sur le Sedna IV Aiguillat commun Squalus acanthias L aiguillat commun est un

Plus en détail

«LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin)

«LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin) «LE CORAIL DE LA VIE» (Charles Darwin) «Ainsi les plantes marines, que d abord on avait mises au rang des minéraux, ont ensuite passé dans la classe des végétaux et sont enfin demeurées pour toujours dans

Plus en détail

Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr

Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr INSECTOPIE Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 DES INSECTES EN GENERAL... 2 Morphologie...

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Historique des classifications

Historique des classifications Historique des classifications! La classification phylogénétique en théorie?! Pour nous autres... qu est-ce que ça change?! Comment faire? La science de la classification : la systématique 1) Identification,

Plus en détail

Discutons des moustiques...

Discutons des moustiques... Discutons des moustiques... Activité 26 Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : les connaissances, l état d esprit, les compétences. Objectif : Connaître les moustiques.

Plus en détail

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit 1 de lecture 2 3 6 activités 6 pour chaque texte textes informatifs Chaque activité vise à développer une habileté spécifique bien identifiée, pour laquelle des stratégies de lecture précises sont proposées.

Plus en détail

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008)

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) 1 / Quelques données théoriques : * La répétition maximale (RM) : C est le poids le plus lourd

Plus en détail

Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle

Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle Une translocation réciproque démontrée par une technique appelée coloration des chromosomes Les mutations chromosomiques Les mutations chromosomiques

Plus en détail

Les prédateurs des Abeilles

Les prédateurs des Abeilles Veillons sur nos abeilles - Les prédateurs de la ruche Les prédateurs des Abeilles Le «sphinx atropos», appelé aussi «sphinx tête de mort» en raison d une marque caractéristique rappelant la forme d'une

Plus en détail

Cette infatigable travailleuse. loupe

Cette infatigable travailleuse. loupe Daniel Steenhaut Cette infatigable travailleuse Les abeilles sauvages et domestiques sont des insectes qui appartiennent à l ordre des hyménoptères (groupe d insectes qui comprend aussi les guêpes et les

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions SOMMAIRE Des jeux tout prêts A chacun son bec Les modes de locomotion Animaux à plumes, à poils ou à écailles Des empreintes à rechercher Ovipare ou vivipare? Des familles bien différentes page 2 page

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système Variables partagées et réseau. ET 24 : Modèle de comportement d un système Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Raccordement téléphonique

Raccordement téléphonique Le câble téléphonique Les données vocales du téléphone passent par une paire de fils de cuivre. La tension au repos entre ces deux câbles est d environ 48 Volts. Le câble téléphonique qui arrive chez l

Plus en détail

Leçons d échecs 8 ans et plus

Leçons d échecs 8 ans et plus Partenaire de la Fédération Française des Echecs Leçons d échecs ans et plus Leçon Le but du jeu Les échecs se jouent à deux sur un plateau carré de cases blanches (ou claires) et noires (ou foncées) qu

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION pileatus Anous stolidus Macoua, Mouette HABITAT PETITE-ILE ST PHILIPPE Espèce indigène et protégée à la l'ile de la Réunion le noddi brun demeure toute l'année à proximité

Plus en détail

Comment vit la fourmi?

Comment vit la fourmi? Comment vit la fourmi? Le corps Le corps de la fourmi est construit en trois parties: il y a la tête, le thorax et l abdomen. Le corps est tout recouvert d un subterfuge, un peu comme une carapace. La

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires ANNEXE VIII Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires Réalisé en collaboration avec M. Harold Leavey, Les entreprises Maheu Ltée. Extrait de la brochure Épinglons la punaise,

Plus en détail

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 Agréé sous n PH 05 590 et arrêté 05 /01852 Claude Grenier gdsa63 Nom scientifique : Vespa velutina

Plus en détail

N 33 Du 8 oct. au 12 oct.

N 33 Du 8 oct. au 12 oct. N 33 Du 8 oct. au 12 oct. LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 12 octobre 2012 par Stephanie Biju Qui mange le corail de la barrière d Australie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «A la ferme 2»

Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «A la ferme 2» Connaissances scientifiques à propos de l échantillon «A la ferme 2» Présentation de l échantillon 10 espèces ont été choisies : oie, canard, coq, lapin, cheval, cochon, vache, chèvre, chat, chien. 8 caractères

Plus en détail

ANIMAL HYBRIDE. Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Sur le plan linguistique, les étudiants sont amenés à :

ANIMAL HYBRIDE. Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Sur le plan linguistique, les étudiants sont amenés à : FAUNE ET FLORE Titre Activité ANIMAL HYBRIDE Créer un animal en jumelant deux animaux déjà existants. Intention Sur le plan culturel, les étudiants sont amenés à : Sur le plan linguistique, les étudiants

Plus en détail

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion Ce que je pense savoir 1. Quels est le trajet des aliments dans notre corps? Les aliments que nous mangeons font le même trajet imposé de la bouche

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e d u M i l i e u M a r i n M a r t i n i q u a i s

O b s e r v a t o i r e d u M i l i e u M a r i n M a r t i n i q u a i s Les oursins, les étoiles de mer et leurs alliés A partir de ce groupe, le corps des animaux est protégé par un squelette, les organes se complexifient, et pour la première fois un anus apparaît, orifice

Plus en détail

Poisson-lait Chanos chanos

Poisson-lait Chanos chanos Bassin versant La FOA EMBOUCHURE, COURS INFÉRIEUR DE RIVIÈRE Poisson-lait Chanos chanos Longueur moyenne de 1 m Les nageoires sont de couleur pâle ou jaunâtre avec les bords foncés Poisson-lait Chanos

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

CHIKUNGUNYA : HALTE AUX RUMEURS. Le Chikungunya fait naître les rumeurs les plus folles

CHIKUNGUNYA : HALTE AUX RUMEURS. Le Chikungunya fait naître les rumeurs les plus folles CHIKUNGUNYA : HALTE AUX RUMEURS Le Chikungunya fait naître les rumeurs les plus folles 1 LA MALADIE EST DANS L AIR Le chikungunya se transmet exclusivement par le moustique Aedes Aegypti. Ce virus est

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Correction contrôle 3è. L histoire de la vie

Correction contrôle 3è. L histoire de la vie Correction contrôle 3è L histoire de la vie I. Une transformation chez une espèce Sur une île de l archipel des Galapagos, des scientifiques suivent de manière détaillée l ensemble des pinsons à bec moyen

Plus en détail

S8 : les milieux de vie

S8 : les milieux de vie Animal Qui? Nourriture Milieu Milieu Savoir compléter le tableau pour 1 animal (autre qu un oiseau) cm1 ; 2 cm2 Autres renseignements Le crocodile Thomas Des animaux Dans les fleuves et les marais des

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

Solutions informatiques

Solutions informatiques NOTE DE POSITION Elagage à proximité de lignes aériennes en conducteurs nus Analyse et prévention du risque électrique Le 13 novembre 2012 1 - Application du Code du Travail Les exploitants de réseaux

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

WWF Suisse Raie manta Un dossier conférence du WWF Suisse

WWF Suisse Raie manta Un dossier conférence du WWF Suisse WWF Suisse Avenue Dickens 6 Tel.: +41 (0)21 966 73 73 1006 Lausanne pandaclub@wwf.ch www.pandaclub.ch Raie manta Un dossier conférence du WWF Suisse Fiche d'identité Taille: Poids: Durée de vie: Alimentation:

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015

LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Comme chaque année, le Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie donne rendez-vous, pour la Semaine du Développement Durable,

Plus en détail

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve.

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Cette année 2006-2007 les élèves de 6 ème Mauve bénéficient de la classe à PAC sur le

Plus en détail

Jeux d'évaluation. Le relais mare Durée : 20' intérieur/extérieur

Jeux d'évaluation. Le relais mare Durée : 20' intérieur/extérieur Le relais mare Durée : 20' intérieur/extérieur faune ou flore, les espèces, la locomotion (nageur/marcheurs) la respiration (aquatique, aérienne), régime alimentaire (herbivore/carnivore) Autant d'images

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail