Etat des lieux octobre 2006: Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve."

Transcription

1 Etat des lieux octobre 2006: Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve.

2 Cette année les élèves de 6 ème Mauve bénéficient de la classe à PAC sur le thème de la mare. Notre partenaire est toujours la FRAPNA en la personne de Julie Wyss. Les 6 ème mauve ont repris la suite du travail des 6 ème orange l année dernière. Ces 6 ème orange avaient débuté la plantation de la mare.

3 1ère séance : Le mardi 24/10/06 : Nous avons fait la connaissance de Julie, Educatrice à la nature et à l environnement travaillant dans le cadre de la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature). Elle va nous aider durant 5 séances dans l année à finir l aménagement de la mare du collège et à faire le recensement des animaux qui y sont hébergés.

4 24/10/06 : Au cours de cette 1ère séance nous avons pris la température de l eau. 17,33 C, de l air : 21 C, le ph : 6-7 (légèrement acide), la dureté de l eau (27) et la quantité de nitrates (qui était nulle).

5

6

7

8

9 Ensuite, nous avons fait un peu de ménage : enlever les papiers et autres petits déchets dans l eau et autour de la mare. Puis avec nos épuisettes, nous sommes partis à la pêche pour pouvoir observer les habitants de cette mare : Ranatre, Notonecte, Larve d Aeschne et de Libellule, Hydromètre, Limnées et leur ponte sur les feuilles de platane et Dytiques. Notre mare est déjà bien peuplée!!!! Pour finir, nous nous avons discuté de ce qu il nous restait à faire pour poursuivre l aménagement de la mare : rajouter de la terre pour finir de recouvrir la bâche, enlever une partie de la vase et les algues qui commencent à envahir l ensemble de la surface, planter d autres végétaux.

10 Lézard

11 Plantain d eau Laîche Lentilles d eau à la surface

12 2 ème séance, le mardi 19/12/06 : Aujourd hui, nous restons en classe, la température a baissé, l activité dans la mare s est ralentie, elle est au repos. Nous profitons de cette séance pour effectuer des recherches sur des sites internet concernant les plantes aquatiques. Quelles plantes pouvons nous rajouter pour peupler notre mare? Attention à ne pas mettre des plantes venant d ailleurs, de très loin parfois Elles sont belles mais risquent de proliférer et de faire une rude concurrence à nos végétaux autochtones! Une fois le tri fait : des carex, des iris d eau, des typhas et d autres sont sélectionnés.

13 Julie nous propose alors deux pistes pour nous les procurer : Ecrire à une association qui régulièrement récupère des végétaux aquatiques après avoir nettoyé des points d eau engorgés et écrire à la mairie de Francheville pour demander l autorisation de prélever des végétaux et de pique-niquer sur le site de Pont Chabrol vers Craponne comme les 6 ème l ont fait l an dernier.

14 Heureusement que nous pouvons compter sur Monsieur Pasquet, notre professeur de technologie pour intervenir rapidement afin de relancer le réseau pour que nous puissions travailler!!!

15

16 3 ème séance, le mardi 27/02/07 : C est la séance du grand nettoyage! En effet, nous avons retiré les déchets tombés dans et autour de la mare, (surtout les feuilles des platanes environnants et le trop plein de végétaux flottants envahissant la mare). Ceci pour éviter qu elle ne s étouffe au printemps! Mais attention aux larves de libellules et aux pontes de limnées cachées dans la végétation.

17

18

19

20

21

22

23 Elodée du canada Ponte de Limnée sur une feuille de platane

24 Ensuite nous avons étalé des sacs de terreaux sur le bord pour recouvrir la bâche. Nous planterons du gazon au printemps. Julie était venue avec quelques végétaux fournis par l association. Nous les avons donc installés en couronne près des autres.

25

26

27

28 6 ème Mauve

29 4 ème séance, le mardi 17/04/07: Nous sommes allés pique-niquer à Pont Chabrol, près de Craponne, au bord de l Yzeron. Nous étions dans une prairie humide près de deux mares. Les grenouilles chantaient.pour trouver leur compagnon et faire leurs œufs. Nous avons fait un croquis d une des deux mares : les végétaux sont installés en couronne autour de la mare.

30

31 Puis nous avons prélevé des iris d eau, des carex, des typhas, des prêles. que nous avons replantés dans notre mare, au collège, en rentrant.

32

33

34 De retour au collège, nous plantons rapidement notre récolte

35 5 ème séance, le mardi 15/05/07: Nous avons repris nos thermomètres et autres bandelettes test pour mesurer les paramètres physiques de l eau de notre mare : toujours pas de nitrates, un ph à 6-7 mais nous avons perdu le thermomètre dans l eau donc pas de température!

36 Depuis quelques jours nous entendions chanter les grenouilles mais nous ne les avons pas vu Comment sont elles arrivées? Nous avons ensuite effectué une pêche et recensé les animaux vivant dans notre mare ; quelle pêche miraculeuse! Beaucoup de larves de Libellule et d aeschne, d éphémères, de demoiselles, un gyrin, un dytique, un gerris, des limnées. La vie s est vraiment bien installée dans notre trou d eau.! Notre mare a aujourd hui belle allure, c est maintenant un bel outil pédagogique mais il reste encore quelques aménagements à réaliser : finir de recouvrir la bâche, recenser les végétaux et faire un panneau informatif concernant ces végétaux, suivre l évolution de son peuplement.ce sera pour les 6ème de l année prochaine.

37

38 Mai 2007 Limnée Larves de Libellules Dytique

39 Larves d Aeschne

40 Notonecte

41 Un Gerris: Les gerris sont des insectes hémiptères (même ordre que les punaises) qui ont la capacité de se déplacer sur l'eau. On les appelle parfois «punaises d'eau», et communément, mais improprement, «araignées d'eau» (sans doute du fait de leurs longues pattes). Leur adresse à se déplacer sur l'eau leur vaut aussi le nom de «patineuses» ou «patineurs de l'eau». Le gerris attrape aussi bien ce qui vit sur l'eau, que ce qui vit dans l'eau et vient à la surface et que ce qui tombe dans l'eau. Il utilise un procédé analogue à celui de l'araignée avec sa toile : ce sont les ondes générées par les mouvements sur l'eau qui lui permettent de localiser ses proies. Les vibrations transmises par la surface de l'eau leurs permettent également de communiquer entre eux. Les téguments des proies sont percés par les pièces buccales et il injecte des sucs digestifs puis il suce le contenu de ses victimes dont il va laisser les enveloppes vides.

42

43 Plantain d eau

44 Le nous accueillons les CM2 de l école Jean Jaurès.

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Arrivés au bord de l eau, vous pouvez faire des mesures de température, de ph. Ce sont des mesures ponctuelles qui donne la qualité de la rivière à un instant précis.

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79. PROJET D ANIMATION Résidence Albert AUBRY Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.44 Le projet d animation s inscrit dans la politique de la résidence, ainsi

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

Le partenariat maison-école :

Le partenariat maison-école : TDAHetvous.ca : une ressource pour la rentrée scolaire Le partenariat maison-école : Soutien à l enfant atteint de TDAH Pour les enfants atteints de TDAH, les difficultés et les réussites en lien avec

Plus en détail

AXEL VICARD SI5. Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones

AXEL VICARD SI5. Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones AXEL VICARD SI5 Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones Contenu I. Introduction... 2 II. Des modèles de tâches différents... 2 1. Tasker... 2 2. Atooma... 4

Plus en détail

Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012)

Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012) Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012) Comment l'écureuil a eu sa queue touffue Il était une fois, une

Plus en détail

Bientôt, un appel sera lancé et chaque élève intéressé par cette activité pourra s inscrire pour le tirage au sort!

Bientôt, un appel sera lancé et chaque élève intéressé par cette activité pourra s inscrire pour le tirage au sort! Editeur responsable : JF Hannotte Au sommaire du numéro : Numéro 1 Année scolaire 2015-2016 Ecole fondamentale SFXun 18 rue de Rome - 4800 Verviers Présentation des classes La bibliothèque de notre école

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Chapitre 02. Gestion de l'information

Chapitre 02. Gestion de l'information Chapitre 02 Gestion de l'information BONJOUR Nouvelles règles en cours de technologie Leçon 01 Qu'est - ce qu'un réseau informatique? Situation exposé du problème L habitat d aujourd hui (et de demain)

Plus en détail

Formation-Chantier au Sussex Coast College 5 stagiaires accompagnés de 2 formateurs du GRETA du Calvados (CAP pro elec) Les 4 et 5 novembre 2013

Formation-Chantier au Sussex Coast College 5 stagiaires accompagnés de 2 formateurs du GRETA du Calvados (CAP pro elec) Les 4 et 5 novembre 2013 Formation-Chantier au Sussex Coast College 5 stagiaires accompagnés de 2 formateurs du GRETA du Calvados (CAP pro elec) Les 4 et 5 novembre 2013 Introduction Prototype de maison passive Le College de Hastings

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans.

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. De l or! De l or! Rien que de l or, à perte de vue! Un âne aux ducats, c est très pratique. Mais attention : ces animaux têtus peuvent aussi

Plus en détail

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Retour d expérience Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Implémenter un logiciel de GMAO n est pas une mince affaire, et ce quelque soit le type d activité qu exerce une

Plus en détail

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher!

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! 3ème Electricité Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Déroulement Compétences évaluées Remarques Initier les élèves de collège à la

Plus en détail

Module Les animaux Animation Le monde de l étang

Module Les animaux Animation Le monde de l étang Module Les animaux Animation Le monde de l étang Animations nature à l école de Pinchat, Veyrier, février à juin 2014, classes de 8P AVANT L ANIMATION 1. Préparation des élèves avant l animation - Lire

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Fiche didactique Le climat et les coraux

Fiche didactique Le climat et les coraux Fiche didactique Le climat et les coraux Thème: Changement climatique Niveau: Ecole primaire Durée: 45 minutes Matériel: Texte d introduction Fiche de travail Crayons de couleur Objectifs : Apprendre à

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015 Rapport de mission Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Je m appelle Annabelle, j ai 21 ans et je viens de terminer une licence LEA. J ai choisi d effectuer

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Avant la première séance de graphisme, un petit bilan a été organisé avec l

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Rôles et types de paniers Liens avec les requêtes Exemples concrets Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/paniers-requetes-intro

A.-M. Cubat PMB - Rôles et types de paniers Liens avec les requêtes Exemples concrets Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/paniers-requetes-intro A.-M. Cubat PMB - Rôles et types de paniers Liens avec les requêtes Exemples concrets Page 1 Des paniers? De quoi s agit-il? Non, ce ne sont pas des paniers de shopping, mais l analogie est réelle! Lorsque

Plus en détail

Lean Game Production de lampes de poche

Lean Game Production de lampes de poche Lean Game Production de lampes de poche Management industriel Analyse technique 1 er lancement Montage de cinq lampes selon des gammes opératoires données, les cinq postes de montage dans l ordre suivant

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

Titre : sélectionner tous les éléments pertinents pour expliquer

Titre : sélectionner tous les éléments pertinents pour expliquer Outil produit par l académie de Paris 200x NIVEAU Ecole : cycle d adaptation : 6 DISCIPLINE Sciences de la Vie et de la Terre CAPACITÉ REALISER ( CHOISIR) COMPÉTENCE Sélectionner, choisir en autonomie

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

La communication et la gestion de l'information

La communication et la gestion de l'information La communication et la gestion de l'information En informatique il existe plusieurs ressources matérielles qui permettent à un utilisateur de travailler, on appelle cet ensemble un poste de travail. Le

Plus en détail

La feuille importante

La feuille importante Le travail de théorisation sur les articles du journal Voici les deux articles de notre journal : La feuille importante Ecole maternelle Florian Novembre 2009 N 1 Dure dure cette rentrée!!! Beaucoup de

Plus en détail

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises 1 Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises C est après trois années de travail que les pêcheurs de loisir, représentés par la Fédération

Plus en détail

TGC Extrusion. TGC Extrusion : TGC. La démarche ATEX SOMMAIRE

TGC Extrusion. TGC Extrusion : TGC. La démarche ATEX SOMMAIRE : La démarche ATEX Destinataire : A l attention de : Date : 25/09/2007 Version N : 02 SOMMAIRE A. BUTS & OBJECTIFS...2 B. QUELQUES DEFINITIONS...2 C. ZONAGE ET CONFORMITE DES EQUIPEMENTS...3 D. CONSEILS

Plus en détail

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu Règlements généraux BASEBALL POCHES Les résultats des compétiteurs ne pourront être divulgués avant la remise des prix aux fins de vérification. Afin qu une compétition ait lieu, il doit y avoir lors de

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants

Conseil Municipal des Enfants Conseil Municipal des Enfants Notice explicative Septembre 2015 SOMMAIRE I. Objectifs de la Création d un Conseil Municipal d Enfants II. Le Conseiller Municipal Enfant : son rôle, ses devoirs III. Le

Plus en détail

Le Système d Exploitation Windows 8

Le Système d Exploitation Windows 8 Le Système d Exploitation Windows 8 La page d accueil... 1 Une Visite dans les angles de l écran.... 3 Le Menu Rechercher.... 4 Pour sortir d une page et revenir sur une autre.... 5 Depuis un site Internet....

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

MISE EN HYDROCULTURE

MISE EN HYDROCULTURE MISE EN HYDROCULTURE Qu'est ce que l'hydroculture Dans nos habitations, nos plantes vivent normalement dans des pots en matière plastique, en terre, ou avec réserve d'eau...mais toujours ou presque plantées

Plus en détail

Q U A N T I T É S B R E S. Document réalisé par le Groupe Maternelle DEC 26

Q U A N T I T É S B R E S. Document réalisé par le Groupe Maternelle DEC 26 Q U A N T I T É S E T N O M B R E S Jeu «Les petits chevaux» PS MS GS Objectifs Associer constellations des dés à un nombre de case et à un nombre 1 piste de petits chevaux Matériel 4 chevaux : 1 rouge,

Plus en détail

Jeunes reporters des arts et des sciences

Jeunes reporters des arts et des sciences Jeunes reporters des arts et des sciences Une araignée ce n'est pas un insecte! Mais vous le saviez déjà. Un insecte a 6 pattes et deux paires d'ailes! Enfin souvent... Et une araignée n'est pas un cloporte

Plus en détail

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire I. Présentation... 1 II. Inscription... 2 III. Utilisation de la vue ENSEIGNANT... 3 A. Identification... 3 B. Si vous vous connectez pour la

Plus en détail

Le ski est LEAN. Gerard FOURNIER CPIM

Le ski est LEAN. Gerard FOURNIER CPIM Le ski est LEAN Gerard FOURNIER CPIM Tous les skieurs peuvent remarquer que depuis plusieurs années, de grandes améliorations ont été apportées au niveau de la qualité de service. Il y a une quinzaine

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices Leçon N : Taux d évolution et indices En premier un peu de calcul : Si nous cherchons t [0 ;+ [ tel que x 2 = 0,25, nous trouvons une solution unique x = 0, 25 = 0,5. Nous allons utiliser cette année une

Plus en détail

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 10 décembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Nous sommes

Plus en détail

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité?

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Par STEVE ADAM, agronome, expert en production laitière confort, comportement et bien-être, et JULIE BAILLARGEON, agronome, coordonnatrice

Plus en détail

Emanant d un individu ou d un groupe d individus

Emanant d un individu ou d un groupe d individus Emanant d un individu ou d un groupe d individus A sa présentation elle doit dégager de l enthousiasme Même si celle-ci semble utopique, elle a le mérite d exister Elle fédèrera tous vos adhérents sur

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux

Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux L outil de gestion des demandes de rendez-vous en ligne va vous permettre de définir

Plus en détail

Remarques sur le premier contrôle de TD :

Remarques sur le premier contrôle de TD : Remarques sur le premier contrôle de TD : Démêlons les confusions en tous genres... Licence 1 MASS semestre 2, 2006/2007 La première remarque est qu il faut apprendre le cours, faire les exercices et poser

Plus en détail

QUELLES NOUVELLES DE NOTRE RÉSIDENCE? Suite à l Assemblée Générale du 27 juin 2013, quoi de neuf?

QUELLES NOUVELLES DE NOTRE RÉSIDENCE? Suite à l Assemblée Générale du 27 juin 2013, quoi de neuf? 1 QUELLES NOUVELLES DE NOTRE RÉSIDENCE? Suite à l Assemblée Générale du 27 juin 2013, quoi de neuf? 2 Lors de l assemblée générale du 27 juin 2013, les résidents ont exprimé leur profond mécontentement

Plus en détail

Vidéosurveillance sauvage à la gare!

Vidéosurveillance sauvage à la gare! 1 sur 5 03.12.2015 08:28 29/10/2015 LA CHAUX-DE-FONDS Douze caméras ont été installées sous l abri des bus par l entreprise TransN. Mais les autorités communales, propriétaires de la place, n ont jamais

Plus en détail

Chères étudiantes et chers étudiants,

Chères étudiantes et chers étudiants, Chères étudiantes et chers étudiants, Après avoir reçu le prix Pralong en 2008 et avoir aidé à la réalisation d un jardin de plantes médicinales dans la province du Mékong au Vietnam, c est avec grand

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI Projet Tuteuré - Deuxième Année Site de la RMMS de la Réole Etudiants : Menor Dimitri Lu Cong Sang Maxime Traveaux Olivier Nouvet Pierre Tuteur : M. Emery

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

DIFFERENTE HISTORIQUE UNE VISION DE LA COMMUNICATION!

DIFFERENTE HISTORIQUE UNE VISION DE LA COMMUNICATION! K I T M E D I A HISTORIQUE Créé en janvier 2010 par Lisa et Eric Pottier, New Life Communication est une société d édition de magazines gratuits qui compte aujourd hui plus de 15 salariés et a réalisé

Plus en détail

Pratiquez. le référencement web pour réussir votre. business en ligne!!

Pratiquez. le référencement web pour réussir votre. business en ligne!! Pratiquez le référencement web pour réussir votre business en ligne!! Daniel TANON Président Ebusiness Consulting Inc Tél.: 237 99 76 63 27 BP: Yaoundé - Cameroun Commençons par voir notre exposé de ce

Plus en détail

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Le Système d Information au Service la Mobilité Urbaine «clé en main» Service Grand Public -- Service aux Entreprises

Plus en détail

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves.

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves. Le club DD du collège Marx Dormoy, Paris 18 ème Introduction : Madame Eichholtzer et Madame Laborie ont proposé en septembre 2015 d ouvrir un club Développement Durable et nous sommes 25 élèves volontaires

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com Un porteur d eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L une des jarres avait un éclat, alors que l autre conservait

Plus en détail

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler)

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Mesdames et messieurs, Il me revient de conclure cette journée

Plus en détail

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie Notes personnelles Il s agit pour nous de réfléchir à la place de la joie dans notre vie quotidienne et avec l aide de Dieu de développer une vie vraiment joyeuse. A. La source de la vraie joie Q1 : L

Plus en détail

Assemblée communautaire #2

Assemblée communautaire #2 Assemblée communautaire #2 Activité 9 Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances, l état d esprit. Objectifs : Comprendre

Plus en détail

GUIDE POUR ANNONCEUR Pour toutes compétitions (GAF-GAM-STR)

GUIDE POUR ANNONCEUR Pour toutes compétitions (GAF-GAM-STR) GUIDE POUR ANNONCEUR Pour toutes compétitions (GAF-GAM-STR) Version Octobre 2014 Contenu COMPÉTITION DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE... 2 1. PÉRIODES D ÉCHAUFFEMENT... 2 i. ÉCHAUFFEMENT GÉNÉRAL... 2 ii. RÉUNION

Plus en détail

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ c h a p i t r e 1 VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ A Précautions avant d acheter Vous venez de visiter un appartement situé dans un immeuble en copropriété qui vous plaît à tous points de

Plus en détail

TITRE : La mare pédagogique

TITRE : La mare pédagogique TITRE : La mare pédagogique Académie de Poitiers Coordonnées de l établissement Nom et adresse de l établissement : collège du Marchioux, 35 rue du Marchioux, BP 181 79205 Parthenay cedex RAR : non Téléphone

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

Décembre 2015. Message de la direction. Chers parents,

Décembre 2015. Message de la direction. Chers parents, Décembre 2015 Message de la direction Chers parents, Nous voici au terme du mois de novembre et au début du mois de décembre. Comme tous les autres mois, plusieurs évènements se sont déroulés pendant le

Plus en détail

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse SmartCaisse, depuis 2005 Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse Présentation : Les logiciels de prise de commande téléchargeables sur Android Market sous le

Plus en détail

Apsytude, l association basée à Lyon qui se préoccupe du bien-être des étudiants

Apsytude, l association basée à Lyon qui se préoccupe du bien-être des étudiants Apsytude, l association basée à Lyon qui se préoccupe du bien-être des étudiants Par la rédaction du Journal de l éco Le 01/12/2015 à 09:00 Fournir un appui psychologique aux étudiants qui vivent parfois

Plus en détail

Association Diocésaine de Fréjus-Toulon BP 518 83041 TOULON CEDEX 9

Association Diocésaine de Fréjus-Toulon BP 518 83041 TOULON CEDEX 9 Association Diocésaine de Fréjus-Toulon BP 518 83041 TOULON CEDEX 9 I.S.F. 2014 Depuis 2007 et La loi en faveur du travail, de l emploi, et du pouvoir d achat (dite loi TEPA) les personnes assujetties

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

«La terre est ma couleur»

«La terre est ma couleur» Bibliothèque municipale Christian Pineau, Le Grand-Lucé «La terre est ma couleur» Animation : Nous avons accueilli l exposition intitulée «La terre est ma couleur» créée par les éditions «Rue du monde»

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma?

Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Qu est-ce qu un «moment» de cinéma? Ecole Saint Merri CPA - CPB 2009-2010 Le Cirque, Charlie Chaplin Le projet consiste à partir du sens commun, du choix d un «moment préféré» du film pour faire découvrir

Plus en détail

La Fleur de Naw-Ruz (Activité Manuelle)

La Fleur de Naw-Ruz (Activité Manuelle) La Fleur de Naw-Ruz (Activité Manuelle) Qu est-ce qu une Fleur de Naw-Ruz? C est une fleur en papier, qui a 19 pétales refermés délicatement sur un cœur douillet et secret. On se l offre pendant les jours

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

Souscription locale : soyez acteurs des projets locaux!

Souscription locale : soyez acteurs des projets locaux! Souscription locale : soyez acteurs des projets locaux! Le restaurant de Saint-Sauvant a fermé ses portes? Vous le déplorez? Vous souhaitez le voir rouvrir bientôt? Ce projet ne peut pas s écrire sans

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Strauss Flore et Jura

Strauss Flore et Jura Nettoyage du circuit interne d extraction des fumées pour les poêles : Strauss Egra, Flore & Jura L ensemble de ces opérations doivent être réalisées environ tout les 50 à 60 sacs de granulés durant la

Plus en détail

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94 Rapport Analyse d audience www.closdudoubs.ch Rapport Table des matières Version 1.0 Table des matières 1 Explications... 3 2 Analyse... 3 2.1 Sessions...

Plus en détail

Intitulé de l activité

Intitulé de l activité Intitulé de l activité L origine des feux de la Saint-Jean Branche Histoire (Leçon adaptée pour les 3 e et 4 e années) Compétence(s) visée(s) / Objectif Socle de compétences : Formation historique 3.1.2.

Plus en détail

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser Les poux Les poux Éviter d en attraper Savoir si on en a S en débarrasser C est quoi un pou? C est un insecte, brun et très petit. On peut avoir des poux quand on est adulte? Oui Les poux, ça gratte? Oui

Plus en détail

Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles

Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles Vous aimez les poissons, l'eau, l'océan, si vous n'avez pas peur, prenez de la profondeur!!! Plan Citadelle de Lille The Hebrew University of Jerusalem The

Plus en détail

Ô mon pays, ô Toulouse,

Ô mon pays, ô Toulouse, L'église Saint-Sernin illumine le soir Une fleur de corail que le soleil arrose C'est peut-être pour ça malgré ton rouge et noir C'est peut-être pour ça qu'on te dit Ville Rose Ô mon pays, ô Toulouse,

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

PENSEZ AU PARRAINAGE À CHAQUE RDV

PENSEZ AU PARRAINAGE À CHAQUE RDV L apport de RDV par les call center est un élément primordial pour notre activité, mais ne doit pas être la seule source de contacts, car si le call center produit moins pour une raison ou pour une autre,

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 2013. C Jallageas

Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 2013. C Jallageas Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 13 C Jallageas Bilan 13 : Un suivi qui marque le pas! Avec du recul, lorsque l on regarde l évolution du suivi du Grand-duc

Plus en détail

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 Généralités 2 : Importer ses images Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 L importation Lightroom ne dispose pas d explorateur de fichiers. Il faut importer ses

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT 2014

DOSSIER PARTENARIAT 2014 DOSSIER PARTENARIAT 2014 Sommaire 1 Présentation de l'eseo Le séminaire d accueil pour la nouvelle promotion Qui sommes-nous? Budget prévisionnel Contrat de partenariat Nous contacter 2 Présentation de

Plus en détail

Didier Roche Professeur Associé Ecole Supérieure de Commerce Groupe Sup de Co La Rochelle 102 rue de Coureilles - Les Minimes 17024 La Rochelle Cedex

Didier Roche Professeur Associé Ecole Supérieure de Commerce Groupe Sup de Co La Rochelle 102 rue de Coureilles - Les Minimes 17024 La Rochelle Cedex Didier Roche Professeur Associé Ecole Supérieure de Commerce Groupe Sup de Co La Rochelle 102 rue de Coureilles - Les Minimes 17024 La Rochelle Cedex 1 FRANCE e-mail : roched@esc-larochelle.fr Le port

Plus en détail

Compte-rendu d expérimentation

Compte-rendu d expérimentation SFODEM Partage de pizzas Sommaire Fiche d identification Fiche professeur Fiche élève Scénario d'usage Compte-rendu d expérimentation CV FICHE D'IDENTIFICATION Type : Exercice d'application, du type "vrai

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Installation du certificat de sécurité pour VISAGe sous Chrome

Installation du certificat de sécurité pour VISAGe sous Chrome Installation du certificat de sécurité pour VISAGe sous Chrome La procédure d'installation du certificat de sécurité racine destiné authentifier le site sécurisé de VISAGe et à crypter les échanges entre

Plus en détail