Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles"

Transcription

1 Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de l'eau et des milieux aquatiques, «#» HJP. par les 4 novembre crédits issus 2011 de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto 2018 Contexte du verger cidricole basse-tige Critère aspect visuel du fruit moins contraignant que pour certaines filières Matériel végétal assez rustique Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Limite le nombre d'applications de produits phytosanitaires (fongicides, insecticides) pouvant impacter négativement sur la faune utile

2 La faune auxiliaire : un outil au service de l'agriculteur Sensibiliser et informer le producteur Reconnaître la faune auxiliaire, intégrer les interactions qui existent avec les différents ravageurs Équilibre entre les populations de ravageurs et d'auxiliaires => gestion raisonnée des interventions et notion de «seuil d'acceptabilité» Sélectionner le produit le moins impactant (liste PFI pomme à cidre : source IFPC) Raisonner avec la faune auxiliaire c'est : Réduire ses charges sur le poste traitements phytosanitaires Diminuer l'impact des pratiques agricoles sur l'environnement tout en maintenant la biodiversité Les organismes auxiliaires Regroupe : => vertébrés (oiseaux, batraciens, reptiles, petits mammifères insectivores), => invertébrés (insectes, arachnides, nématodes) => micro-organismes (champignons, virus, bactéries) Au sein de cette faune utile, deux classes : Prédateurs => chassent et se nourrissent des proies Parasitoïdes => pondent et/ou se développent au dépend de leur hôte

3 Liste de certains auxiliaires présents dans les vergers => large période d'activité (D'avril à octobre)

4 Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Coléoptères (coccinelles...) - Essentiellement aphidiphages, se nourrissent également d'acariens et de cochenilles - Les larves et adultes ingèrent de 50 à 70 pucerons /jour Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Hétéroptères (punaises mirides, anthocorides, nabides) - Thrips, psylles, acariens, pucerons selon les familles - Larve d'anthocoride = de 300 à 600 acariens et 100 à 200 pucerons lors de son développement

5 Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Diptères (Syrphes, cécydomyies...) - Acariens, pucerons, chenilles - Larve de syrphe = 400 à 700 pucerons lors de son développement Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Hyménoptères (parasitoïdes type Aphelinus mali...)

6 Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Névroptères (Chrysope...) - une larve peut consommer jusqu'à 500 pucerons ou acariens tétranyches au cours de son développement. Peut s'attaquer aux œufs et jeunes larves de lépidoptères Zoom sur quelques auxiliaires bien utiles Acariens prédateurs (Typhlodromus pyri, Amblyseius andersoni, Neoseiulus californicus...) - Famille des phytoséiides : compte le plus grand nombre d'espèces => se nourrissent surtout d'acariens ériophyides et tétranyques => peuvent subsister en l'absence de leurs proies préférentielles : autres larves, pollen, sucs végétaux...

7 T. pyri : introduction dans les vergers Comment réussir son introduction avec succès? - ne pas installer le typhlodrome dans un contexte de forte infestation en acariens ravageurs - Constituer un foyer de départ par dépôt de feutrines dans une partie du verger. Effectuer ensuite manuellement la dispersion => prélèvement de gourmands à disposer là où les feutrines n'ont pas été installées. La colonisation semblerait parfois se faire naturellement (vent?, populations autochtones?...). - Sélectionner les produits utilisés dans le verger afin de maintenir les populations introduites!! Prospectives, investigations Sur quelles pistes travailler? Quels sont les projets en cours? - Travail de recherche fondamentale : auxiliaires sur ravageurs non pourvus?... (ex : cochenilles, anthonome, hoplocampe...) - Essais sur le terrain (recherche appliquée) : programme «Vergers de Demain» (démarrage du projet début 2009) => Au travers d'une approche système, étudier l'impact de différents aménagements (introduction de volailles, moutons, abris à auxiliaires, perchoirs...) sur la régulation des populations d'organismes nuisibles. Test de souches fongiques antagonistes à certains champignons pathogènes, confusion sexuelle contre le carpocapse...

8 Prospectives, investigations Sur quelles pistes travailler? Quels sont les projets en cours? - Autres travaux de recherche (hors cadre «biocontrôle») : Méthodes prophylactiques (broyage de feuilles : tavelure...) Alternatives au désherbage chimique Piégeage massif (hoplocampe) Barrière physique (argile) Éclaircissage mécanique Etc. Programme de recherche appliquée en Agriculture Biologique (acquisition de références /transfert de techniques vers les systèmes de production conventionnels) Témoignage d agriculteur Avec David TURPIN GAEC DE SOULEVE, Saint Laurent de Cuves (50) > introduction de typhlodromes dans son verger permettant de lutter contre certains nuisibles

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation :

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation : Spécialiste de l hydroculture Nous proposons 9 modules de formation : Module 1 : Historique de la lutte contre les ravageurs. Module 2 : Règles de base sur la santé des végétaux. Module 3 : Les stress

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION ILE DE LA RÉUNION FICHE PHYTOSANITAIRE CULTURES MARAÎCHÈRES LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs des

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Contaminations importantes calculées. Oïdium Quelques symptômes, conditions favorables. Feu bactérien Ce bulletin est

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

Page 1/6 - Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture

Page 1/6 - Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture 25/04/2006 - Par Bernard Pintureau, Chercheur INRA Lutte biologique contre les organismes nuisibles à l'agriculture Les plantes cultivées subiraient entre 20 et 40 % de pertes avant récolte, dues à des

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips N 12 21 mai 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières ANIMATEUR FILIERE MALPEYRE Camille FREDON AQUITAINE email : c.malpeyre@fredon-aquitaine.org Pucerons Les populations de pucerons sont en progression

Plus en détail

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs A LES INSECTES UTILES : LES POLLINISATEURS Ce sont essentiellement les insectes de l ordre des Hyménoptères

Plus en détail

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005 Moyens de lutte alternative Mai 2005 9 Qu entend-on par moyens de lutte alternative contre les nuisibles? C est l ensemble des moyens de lutte ne faisant pas intervenir de produits chimiques, mais plutôt

Plus en détail

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Lesauxiliaires auxiliaires Les enarboriculture arboriculture en Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Insectes pollinisateurs : respecter les

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS A mon sens, une évolution nécessaire, en cours : - respect de l environnement, - répondre aux attentes de la société. Cela passe par l utilisation

Plus en détail

AU JARDIN D ORNEMENT...

AU JARDIN D ORNEMENT... N 13 10 JUILLET 2015 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates

Plus en détail

Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon

Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon Les insectes auxiliaires du jardin Maintenir la biodiversité dans le Grand Lyon Le Syrphe ceinturé DÉFINITION Les ravageurs sont des organismes qui causent des dégâts aux plantes cultivées, aux stocks

Plus en détail

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO Pôle Fraise : > Thème : "Protection et gestion de l eau en culture hors-sol de fraise : conduite de l irrigation à l aide de sondes tensiométriques"

Plus en détail

l'alliée du jardinier

l'alliée du jardinier La coccinelle l'alliée du jardinier La coccinelle, un insecte utile Les beaux jours sont là, les jardins se parent de toutes les couleurs, les oiseaux chantent Hélas, les pucerons sont aussi de retour.

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de 11 vergers situés en

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Tous fr uitiers Le réseau d épidémio-surveillance en arboriculture (pomme, poire, cerise, prune) pour la région Centre comprend actuellement 44 parcelles tous piégeages confondus. Le réseau «carpocapse

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risques importants lors des dernières pluies. Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d

Plus en détail

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fiche APREL 14-082 Anthony GINEZ, Catherine TAUSSIG, Orianne MOUCHET (stagiaire), APREL - Anne TERRENTROY, Laurent CAMOIN, Chambre d Agriculture

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?!

Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?! Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?! Les bio-indicateurs habituels Les libellules Les papillons Les orthoptères Les coccinelles Ou encore Les orchidées Les oiseaux Les batraciens et reptiles Les

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia.

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia. N 78-28 août 2014 Fleurs Plantes Fleurs coupées en pot comestibles importance En Bref : élevée bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés observées Auxiliaires observés Page

Plus en détail

4 agents principaux dans le bio contrôle

4 agents principaux dans le bio contrôle Les stratégies de biocontôle visent à la gestion des équilibres des populations de bio-agresseurs, plutôt qu à leur éradication, par l emploi de méthodes de protection des végétaux favorisant l utilisation

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Le groupe Andermatt. s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature

Le groupe Andermatt. s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature Le groupe Andermatt s investit depuis 1988 dans le domaine de la protection biologique des plantes et pour une exploitation durable de la nature La Nature répond à de multiples règles fascinantes Dans

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 24 EDITION DU 2 SEPTEMBRE 2015 Tous fruitiers Monilioses : la période de risque est en cours. D.Suzukii : le nombre de capture reste stable

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

Principes généraux de la lutte intégrée sur cultures maraîchères en Polynésie française

Principes généraux de la lutte intégrée sur cultures maraîchères en Polynésie française Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement Ministère de l'agriculture et de l'élevage Service du Développement Rural Département Agriculture Principes généraux

Plus en détail

Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle

Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle Aménagements agroforestiers et Biodiversité fonctionnelle Cette plaquette, réalisée par Arbre et Paysage 32, en lien avec le projet CASDAR «Améliorer l efficacité agro-écologique des systèmes agroforestiers

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus N 6 26 juin 2015 P 1/5 En bref Sommaire RAVAGEURS : Psylles: Présence fréquente sur eleagnus Acariens: Très présents à faible intensité Pucerons: Ravageur en expansion sur toute la région MALADIES : Faible

Plus en détail

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6,

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6, N 14-22 juillet 2014 Arboriculture Languedoc Roussillon P êcher Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel Chevrier Comité de rédaction : Valérie Gallia, Cyril Sévely, Marc

Plus en détail

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Ctifl Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Rencontres du végétal, 10 et 11 janvier 2011 Plan Caractérisation des

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin. Bulletin disponible sur le site : http://www.limousin.synagri.com/

Plus en détail

Edito. Au sommaire. Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013

Edito. Au sommaire. Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013 Edito Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013 Ce 3 ème numéro de la lette d information Ecophyto revient très largement sur une action majeure

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Bulletin de santé du végétal Maïs d u 21/07/2015 N 13 R E S E A U 2015 Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES On peut souvent prévenir les dommages causés aux plantes de jardin en observant régulièrement cellesci afin de déceler rapidement la présence

Plus en détail

Actualités Ecophyto Franche-Comté

Actualités Ecophyto Franche-Comté Actualités Ecophyto Franche-Comté Lettre de liaison n 7 novembre 2012 Zones non agricoles Les agriculteurs ne sont pas les seuls concernés par l objectif général de baisse de l utilisation de pesticides

Plus en détail

Auxiliaires au Jardin

Auxiliaires au Jardin Auxiliaires au Jardin Un grand nombre d'êtres vivants là aussi cohabitent et participent à l'équilibre naturel des milieux. Ils peuvent aussi nous indiquer leur état sanitaire. Et le plus intéressant,

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Bulletin disponible sur http://www.limousin.synagri.com/, http://draaf.limousin.agriculture.gouv.fr/ et sur http://www.fredon-limousin.

Bulletin disponible sur http://www.limousin.synagri.com/, http://draaf.limousin.agriculture.gouv.fr/ et sur http://www.fredon-limousin. POMME - POIRE Campagne 2013 Bulletin n 3-8/03/2013 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin par la FREDON, la Chambre d agriculture de Corrèze, la Chambre

Plus en détail

TITRE DU PROJET : CAPSULES VIDÉO SUR LA GESTION NUMÉRO DU PROJET : IRDA-2-12-1604. Réalisé par : Monsieur Gérald Chouinard. DATE : 28 mars 2014

TITRE DU PROJET : CAPSULES VIDÉO SUR LA GESTION NUMÉRO DU PROJET : IRDA-2-12-1604. Réalisé par : Monsieur Gérald Chouinard. DATE : 28 mars 2014 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sous-volet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : CAPSULES VIDÉO SUR LA GESTION INTÉGRÉE DES PRINCIPAUX

Plus en détail

Réseau national Expé Ecophyto Pomme

Réseau national Expé Ecophyto Pomme Réseau national Expé Ecophyto Pomme Evaluation multi-sites de systèmes innovants, visant la réduction d emploi des produits phytosanitaires Franziska ZAVAGLI Porteur de projet - Ctifl Centre de Lanxade

Plus en détail

ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013)

ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013) ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES EN TERMES DE SOLUTIONS POUR LA GESTION DES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013) AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE

Plus en détail

1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie

1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie 1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie 1a. Objectifs de la phytopathologie La pathologie végétale (phytopathologie) est la science qui étudie les maladies des plantes, surtout les

Plus en détail

Les principaux auxiliaires naturels

Les principaux auxiliaires naturels Observation et suivi des bioagresseurs au jardin 28 Dans ce chapitre sont présentés les principaux auxiliaires naturels, c est-à-dire présents naturellement dans les jardins. Il est important de savoir

Plus en détail

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia N 3 14 mars 2013 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Maraîchage Pomme de terre sont les suivantes : Parcelles

Plus en détail

«Les auxiliaires des cultures

«Les auxiliaires des cultures «Les auxiliaires des cultures arboriculture, maraîchage, grandes cultures» Auteur : GIRAUD A. - CHAMBRE D AGRICULTURE DE L ARDECHE Date de parution : Octobre 2012 Ce document est la propriété exclusive

Plus en détail

37ème Salon des Vignerons Indépendants Paris Porte de Versailles. 1 000 vignerons Indépendants à Paris

37ème Salon des Vignerons Indépendants Paris Porte de Versailles. 1 000 vignerons Indépendants à Paris 37ème Salon des Vignerons Indépendants Paris Porte de Versailles Du 26 au 30 novembre 2015 1 000 vignerons Indépendants à Paris Un rendez-vous qui compte Un rendez-vous qui compte! Quel chemin depuis le

Plus en détail

Système de culture horticole Pépinière

Système de culture horticole Pépinière Système de culture horticole Pépinière Code DEPHY : HOF28740 Identification générale Production simultanée sur une année Photinia, Cuppressocyparis, Elaeagnus, Abelia, Autres arbustes Type de sol Hors-sol

Plus en détail

International Biocontrol Manufacturers Association

International Biocontrol Manufacturers Association International Biocontrol Manufacturers Association IBMA est une association dont les objectifs sont de Promouvoir les solutions de Biocontrôle auprès des institutions nationales et Internationales, des

Plus en détail

Notion d équilibre biologique

Notion d équilibre biologique Notion d équilibre biologique Équilibre biologique: les populations ne présentent pas d importantes variations d effectifs dans le temps. PRODUCTEUR DECOMPOSEUR Défécations, cadavres CONSOMMATEUR Notion

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Cultures légumières n 07 du 12 juin 2013 Ce BSV est réalisé à partir des observations effectuées ces derniers jours par les membres du réseau BSV (Chambres d Agricultures Rhône

Plus en détail

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes Le sol est vivant Champignons conocybes Les conocybes sont des champignons de la famille des Bolbitiacées. Cette famille comporte plusieurs genres dont les caractères de détermination principaux résident

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Quelques taches, à surveiller. Carpocapse Fin du vol, la période à risque vis-à-vis des éclosions s achève. Tordeuses

Plus en détail

L usage agricole des pesticides

L usage agricole des pesticides L usage agricole des pesticides Jacques ROUZET Réunion GDSA 28/02/2015 Usage Agricole des Pesticides Utilisation des «Phytos» en agriculture du début des années 60 jusqu en 2015. Historique, principales

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

LUTTE BIOLOGIQUE PAR CONSERVATION

LUTTE BIOLOGIQUE PAR CONSERVATION n 09 LUTTE BIOLOGIQUE PAR CONSERVATION FICHE TECHNIQUE XXDÉFINITION ET RÔLE DANS LA RÉDUC- TION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES : aménagement à long terme d un environnement favorable aux ennemis naturels

Plus en détail

Notions de lutte biologique

Notions de lutte biologique Notions de lutte biologique Quand l homme a inventé l agriculture, il a commencé à manipuler à grande échelle les milieux naturels au sein desquels vivaient ses ancêtres chasseurs-cueilleurs. Il a pu augmenter

Plus en détail

Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme)

Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme) Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme) Stades phénologiques 2014 Débourrement = 5mai Bouton rose = 19 mai Floraison = 24 mai Chute des pétales = 28 mai Calice = 31 mai Nouaison

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17

Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17 Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17 F PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR L ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES TRENTE-HUITIÈME SESSION QUÉBEC (CANADA), 3 7 MAI

Plus en détail

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Arrivés au bord de l eau, vous pouvez faire des mesures de température, de ph. Ce sont des mesures ponctuelles qui donne la qualité de la rivière à un instant précis.

Plus en détail

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER

MALADIES ET RAVAGEURS DU FRAISIER Table des matières Avant-propos...ix Auteurs et collaborateurs...xi Remerciements...xiii Explications relatives aux fiches descriptives... xxii Le dépistage Quoi, où et quand regarder? Que noter?... xxv

Plus en détail

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs)

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) 105 Annexe 3 Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) On trouvera ci-après une description succincte des NIMP adoptées. Le texte intégral des NIMP peut être consulté sur le Site

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Anthony GINEZ, Céline SANLAVILLE, Claire GOILLON, APREL - Benjamin GARD, Ctifl-APREL - Isabelle HALLOUIN, Chambre d Agriculture des Bouches-du-Rhône (13)

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Insectes auxiliaires Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une bonne idée pour l environnement La lutte biologique permet de combattre les ravageurs

Plus en détail

Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations

Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations Page 1/6 Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations Page 2/6 Financement des formations Introduction Le GIE FPSO est agrée en tant qu «organisme de formation» depuis 1995 et

Plus en détail

VI PARASITOLOGIE ET PROTECTION BIOLOGIQUE INTEGREE DE L'ARBRE

VI PARASITOLOGIE ET PROTECTION BIOLOGIQUE INTEGREE DE L'ARBRE ET PROTECTION BIOLOGIQUE INTEGREE DE L'ARBRE Prérequis : Formation Voyage au Centre de l Arbre fortement recommandée. GENERALITES Motifs de la formation Sous certaines conditions les arbres sont soumis

Plus en détail

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Maïs d u 9/6/21 N 7 R E S E A U 21 Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 9 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires

Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires Le biocontrôle en France a commencé sur tomate dans les années

Plus en détail

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web www.biobest.be Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Thrips Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol N 16 30 août 2012 Les structures

Plus en détail

L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes?

L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes? L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes? Axel Vandereycken, François Verheggen, Delphine Durieux, Emilie Joie, Eric Haubruge Université de Liège, Gembloux

Plus en détail

La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers. Steward Insecticide

La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers. Steward Insecticide DuP ont Steward La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers DuP ont Steward Insecticide L environnement au cœur des préoccupations

Plus en détail

Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno

Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno Le verger du parc national du Mont-Saint-Bruno Une vitrine unique de sensibilisation et de solutions pour la production pomicole dans un contexte de développement durable au Québec Vincent Philion 1, Gérald

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

exemples de lutte biologique en milieux urbain et péri-urbain

exemples de lutte biologique en milieux urbain et péri-urbain Courrier de la Cellule Environnement de l'inra n 13 31 exemples de lutte biologique en milieux urbain et péri-urbain par R. GUILBOT INRA/OPIE, La Minière BP 9, 78283 Guyancourt cedex La conservation du

Plus en détail

Le jardinage. biologiques.

Le jardinage. biologiques. P Le jardinage biologique lus de 13 millions de personnes pratiquent le jardinage amateur sur près de 2 % du territoire français. Cette pratique a une influence non négligeable sur la nature puisque les

Plus en détail

Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte

Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte Bulletin CAP ARBO Le bulletin d'information technique en arboriculture fruitiäre Çdition compläte FREDON Nord Pas-de-Calais. Toute reproduction même partielle est soumise à notre autorisation. Numéro 2

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick Secteur de la tomate au Maroc: La culture de tomate joue un rôle socio-économique important dans l économie marocaine tant par les

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Pesticides Mode d emploi. Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement

Pesticides Mode d emploi. Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement Pesticides Mode d emploi Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement Que l on soit jardinier amateur, professionnel des espaces verts ou

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

Grandes Cultures - LORRAINE. Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis.

Grandes Cultures - LORRAINE. Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis. Bulletin de Santé du Grandes Cultures - LORRAINE Végétal Céréales Remplissage amorcé pour toutes les céréales. Faible présence de pucerons des épis. Pois de printemps Stade Fin Floraison. Tordeuses et

Plus en détail