GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES"

Transcription

1 Version : A 1/10 Amikacine + solvant à : g injectable 50 / OBLIGATOIRE g 5 Nacl 0,9%, G5% possibles solution injectable 50 / solution prête à Peut présenter une légére coloration jaune sans conséquence Nacl 0,9 % -10 % A raison 10 / au moins : 12 h à T < 25 C 10 jours T entre + 2 et + 8 dilution: 24 h à t C < 25 C IV lente 30 min en une (préférentiellement) ou 2 s par jour IM possible Pas d'ivd Pas SC amphothéricine B ceftriaxone céfazoline xaméthasone oxacilline céfotaxime Tazocilline dans 28 jours à 4 C 48 h à 25 C B. BRAUN IMM Amoxicilline CLAMOXYL IV g 2 g Nacl 0,9% possible 20 /g d'amoxicilline : dans : 6 h dans une solution glucosée : 1 h maximum mais utilisation préférable En IVD (3 à 4 min) : Ne pas injecter plus d'un 1 g à la fois chez l'adulte, à diluer dans 20 d'. Ne pas injecter plus 25 /kg à la fois chez l'enfant. En discontinue (30 à 60 min) : ne pas injecter plus 2 g a la fois chez l'adulte. ne pas injecter plus 500 par kg à la fois chez l'enfant, le nourrisson et le nouveau-né. 50 / kg IM possible midazolam péfloxacine solution lactate ciprofloxacine succinate d'hydrocortisone les émulsions lipidiques mannitol 63 par flacon 1g La solution peut prendre une légère coloration rosée transitoire qui vire au jaune pâle ou une faible opalescence

2 Version : A 2/10 Amoxicilline + Aci clavulanique AUGMENTIN et IVD 500 /50 1 g/100 1 g/200 2 g/200 ou 20 /g d'amoxicilline La solution peut prendre une légère coloration rosée transitoire qui vire au jaune pâle ou une faible opalescence. La dilution dans le volume définitif (500 /50 dans 25, 1g/100 dans 50 ) doit être ment consécutive à la la poudre dans le flacon : 2 h entre + 18 C et + 22 C ou 4 h au mais utilisation préférable En : à terminer au maximum 60 min après dilution IV stricte : IVD (3 min) ou (30 min) utilisation préférable 1 g/200 chez l adulte ou 25 /kg chez l enfant par IVD. Ne pas administrer plus 2 g/200 chez l adulte ou 50 /kg chez l enfant par. Ne jamais dépasser 200 /injection ou 1,2 g/jour l aci clavulanique chez l adulte Ne pas administrer en IM solution glucosée 5 % métronidazole ciprofloxacine gentamicine midazolam En cas solutions glucosées, clamper la avant l injection Si administratio n doses élevées d amoxicillin e : apporter un volume liqui suffisant assurer une diurèse convenable. Pour 1 g/200 : Sodium = 59,3 Potassium = 32,96 Céfazoline et solution usage parentéral : 0,5 g/5 1 g/5 2 g/10 injection IV : 1 g et 2 g : g Nacl 0,9%, G5% possibles G 10 % 50 à 100 (1 g dans 100 ) 24 h à T ambiante 48 h au dilution : 48 h au IV = 30 min IM profon possible amikacine erythromycine vancomycine 48,3 1 g dans 5 B. BRAUN

3 Version : A 3/10 Cefotaxime CLAFORAN CEFOTAXIME solution injectable : g 2 g OBLIGATOIRE : m l 1 g 8 2 g IM : ampoule solvant (lidocaïne chlorhydrate, ) 1 g dans 50 à 250 Apres et dilution : La solution doit être utilisée ment IVD : Perfusion IV 20 à 60 min ; IM possible ; Chez l'enfant, la voie IV est préférable aminosi C3G diurétique solution bicarbonate 2,09 mmol soit 48 /g B. BRAUN IMM Ceftazidime FORTUM Flacons 250, g (IM ou IV) 2 g (IV) OBLIGATOIRE : g 10 2 g Nacl 0,9 % et possibles agiter vigoureusement (1 à 2 min) -10 % Ringer-lactate solution dialyse intrapéritonéale (lactate) 1,36% 25 / 1g ceftazidime 50 / 2g : 24 h à T < 25 C Perfusion IV continue ou discontinue = 20 à 30 min IM possible (1 g/3ml ) IVD lente 5 min solution bicarbonatée vancomycine, aminosis Administration continue : instabilité intratubulaire la ceftazidime en présence d'aciclovir ou ganciclovir. 53 /g Lors la dissolution la poudre, un dégagement gazeux se produit, il est tout à fait normal dans 5 jours à 4 C 24 h à 25 C B. BRAUN IMM Ceftriaxone ROCEPHINE Flacons 250, 500, 1 g, 1 g ceftriaxone dans 10 : ou ou La couleur la solution reconstituée peut varier du jaune pâle au jaune ambré dans les conditions conservation précisées g ceftriaxone minimum et dilution : Utilisation IV directe lente : 2 à 4 min dans la veine ou la tubulure d'une Perfusion : 15 à 30 min Voie IM, SC sels calcium vinorelbine vancomycine filgrastim clindamycine linézoli gentamicine métronidazole labétalol 83 /g

4 Version : A 4/10 Ciprofloxacine CIFLOX Clindamycine DALACINE Erythromycine ERYTHROCINE : 200 / /200 injectable 600 /4 900 /6 solution IV 500 et 1 g Obligatoire g 20 Nacl 0,9 % ne convient pas la. ou mélange possible Concentration clindamycine< 18 / Nacl 0,9 % ou ou. 1 g 250 Ncl 0,9 % ou ou G 5 %. Sans adjonction d'aucune autre produit Utilisation A conserver à l'abri la lumière Ne pas mettre les poches au : 2 sem 2 C < T < 8 C 24 h à T ambiante dilution : 12 h à T ambiante Perfusion IV 30 min (60 min chez l enfant) 200 Perfusion IV 60 min 400 Perfusion IV : 600 ds 50 Perfuser en 20 min minimum Vitesse d'injection maximale : 30 /min Ne pas dépasser 1200 /h CI chez l'enfant < 30 jours IM possible si < 600 IV 1 h minimum Perfusion IVL continue ; Si IVL discontinue : injection du quart la dose quotidienne en 1 h mini toutes les 6 h Pas d'ivd, pas d'im métronidazole pipéracilline solution bicarbonate sulfate magnésium amoxicilline Augmentin ceftazidime cefuroxime furosemi phénytoïne ceftriaxone ciprofloxacine gluconate calcium sulfate magnésium amoxicilline pentobarbital furosémi ceftazidime 354 /100 glucose : 5 g / /amp à 600 (4 ) 3 /amp à 900 (6 ) Risque diarrhée sévère Risque veinite dans 90 jours à 4 C 15 jours à 25 C B. BRAUN B. BRAUN

5 Version : A 5/10 Fluconazole TRIFLUCAN : 2 / Flacons et 200 ( Nacl 0,9 %) Une poche 100 contient 200 il est recommandé le en avec d'autres produits. IV = 30 min (10 /min maximum) cefotaxime érythromycine furosemi gluconate calcium imipénème pipérilline propofol bactrim 3,54 /. intermate Fosfomycine FOSFOCINE et solvant 1 g /4 g Solvant fourni : 10 1 g 20 4 g Nacl 0,9 % et possibles 250 minimum : ou G 5 % La solution fosfomycine est stable pendant 24 h dans les solutions chlorure à 0,9 % et glucose à 5 % Perfusion IVL = 4h (1 g/h) Pas d'ivd, pas d'im 0,33 g/g fosfomycine En cas d'association avec cefotaxime, adm cefotaxime à la fin la fosfomycine Gentamicine injectable en ampoule : 10 /1 40 /2 80 /2 160 /2 à raison d'au moins 1 / chez l'adulte dilution : 24 h à T < 25 C voie IV en 30 à 60 min en une (préférentiellement) ou 2 s IM possible Pas SC (risque nécrose cutanée) β- lactamines furosemi phénytoîne tazocilline propofol Présence sulfites (risque réaction type anaphylactiq ue)

6 Version : A 6/10 Imipénème + Cilastatine TIENAM Levofloxacine TAVANIC Métronidazole FLAGYL Ofloxacine OFLOCET : 250 / /500 s : 250 / /100 : 500 /100 1 g/ /40 10 Nacl à 0,9 % ou -10 % Bien agiter le flacon. Recommencer avec 10 supplémentaires la solution précémment choisie s'assurer la dissolution complète. Bien agiter le flacon. La complète s'obtient en moins 3 minutes, en secouant vigoureusement le flacon. -10 % Reconstitution afin d'obtenir une concentration 5 / soit et perfuser perfuser perfuser : Utilisation Sinon : 4 h à température ambiante 24 h au Conservation la solution à température ambiante à l'abri la lumière dans l'emballage d'origine Conservation la solution à l'abri la lumière. Conservation à l'abri la lumière IV = 3 à 4 s par jour 20 à 30 min ( les doses 250 à 500 ) IV = 40 à 60 min ( la dose 1 g) Administrer en 1 ou 2 prises quotidiennes La solution doit être exclusivement administrée en IVL. La durée doit être > 60 min la présentation 500 /100 et > 30 min 250 /50 Perfusion IV lente 30 à 60 min (500 ) IV = 30 min Pas d'ivd ou IM solution lactates amiodarone bicarbonate propofol solutions alcalines aciclovir azithromycine furosemi insuline alcool (effet antabuse) céfalotine céfamandole aztreonam diltiazem ondansetron propofol doxorubicine 3,28 meq/g Secouer vigoureusem ent le flacon Augmenter le temps passage si la posologie est élevée ou en cas nausées 0,34 g /100. Eviter contact la solution avec s éléments en aluminium Tenir compte l'apport en lactose : 126/ h à 4 C 8 h à 25 C

7 Version : A 7/10 Oxacilline BRISTOPEN et solvant 1 g Solvant fourni : 5 C = 0,5 à 2 g/ Apres 3 jours à T < 25 C ou 1 semaine au dilution : utilisation dans les 4 h IV : 1 à 2 g sur 60 min IM : 1 g/5 cytarabine solution bicarbonate vérapamil 52 /5 dans 24 h à 25 C IMM Pénicilline G Sodique PENICILLINE G 1 MUI 5 MUI poudre 1 MU I 2 poudre 5 MU I 5 et possible ou G 5 % 50 ou G 5 % 250 : Utilisation : entre 2 et 8 C pendant 24 h continue : 30 à 60 min IVD lente : 3 à 5 min IM possible solutions bicarbonate hydrolysats protéine médicaments PH > 7 furosemi soduim 46,6 à 48,8 / 1MUI Pipéracilline + Tazobactam TAZOCILLINE 2 g/250 4 g/500 2 g/ ou 4 g/ ou possible La doit se faire par une agitation constante ne dépassant pas 10 minutes. NaCl à 0,9 % dans 50 ou 100 : Utilisation 24 h à T amb 48 h à 2 C < T < 8 C Perfusion IV 30 m aminosis solutions bicarbonate aciclovir ganciclovir amiodarone dobutamine vancomycine 128 /fl 2 g/ /fl 4 g/500 dans 7 jours à 4 C 24 h à 25 C IMM Rifampicine RIFADINE et solvant 600 Obligatoire Solvant fourni 10 G 5% 250 0,75 / : 7 jours à 25 C Perfusion IV lente 1 h 30 Pas d'ivd ethambutol isonazi La ne doit contenir que la rifampicine 14,6 /flacon Dilution difficile Coloration orangée la préparation Spiramycine ROVAMYCINE IV 1,5 MUI minimum : 12 heures à T amb Perfusion IVL 1 h

8 Version : A 8/10 Sulfaméthoxazole+ Triméthoprime BACTRIM 400 /80 dans 5 être diluée OBLIGATOIRE L'adulte et l'enfant plus 12 ans, 5 dans 125 ou G 10 % ou L'enfant moins 12 ans, 1 dans 25 G 5 % et NaCl Agiter le flacon en le retournant assurer un élange parfait Pour obtenir une concentration sanguine efficace, la, dont la durée varie en fonction du volume la solution à perfuser, ne doit pas excér une heure et mie. La durée habituelle est en général d'une heure. Agiter fortement IV = 1 h (maximum 1 h 30) La doit être terminée au plus tard 6 h après la dilution du Sulfaméthoxazole+ Triméthoprime Pas d'ivd Incompatible avec les solutions bicarbonatées 37 par ampoule Tenir compte la teneur en alcool: 12,7 % (v/v); 500 par ampoule CI chez l'enfant < 3 ans Présence sulfites (risque réaction type anaphylactique ) ; Teicoplanine TARGOCID et solvant Solvant fourni : 1,8 / 3,2 Nacl 0,9 % et possibles lactates solution dialyse péritonéale à 1,36 % ou à 3,86 % glucose 50 à 100 Ajouter la totalité du solvant lentement éviter la formation mousse laisser reposer le flacon que la mousse disparaisse. Apres reconstituée : 48 heures à température ambiante et 7 jours à 4 C. IVD courte: 1min IV: 30 min IM possible ciprofloxacine solution lactates 5,5 (Targocid 100) et 11 (Targocid 200 et 400 )

9 Version : A 9/10 Ticarcilline+ Ac.clavulanique CLAVENTIN IV 3 g/200 5 g/200 NaCl 0,9% 20 3 g et 5 g NaCl 0,9% ou G 5% g et 5 g Conservation du conditionnement à une T C < 25 C, utilisation Sinon, 31 / : 24 h à 25 C 7h à 4 C IVD lente (3 g) sur 20 à 30 min Ne jamais dépasser 200 /injection ni 1200 /j d'aci clavulanique chez l adulte (5 /kg/injection et 15 /kg/jour si < 3 mois ou 20 /kg/jour si entre 3 mois et 15 ans, chez l enfant) Ne pas administrer en IM diltiazem gentamicine doxapram topotécan aminosis protéolysats solutions bicarbonatées 120 /g Ticarcilline potassium : 19,6 /100 d'aci clavulanique dans 10 jours à 4 C 20 h à 25 C intermate ou minibag Vancomycine VANCOMYCINE g Obligatoire g NaCl 0,9% G 5% 100 à et 20 / : 24 heures à 25 C 10 jours à 4 C 5 / : 24 heures à 25 C 14 jours à 4 C Perfusion IV discontinue (1 h minimum) Perfusion IV continue sur 24 h Pas d'ivd, pas d'im (risque nécrose) bicarbonate déxaméthasone sodique ceftriaxone aztréonam céfotaxime céfépime ceftazidime foscarnet Tazocilline oméprazole pipéracilline céfoxitine céfuroxime Attention : produit nécrosant Une administration IV trop rapi peut entraîner un état choc 10 jours à 4 C 24 h à 25 C

10 GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES Version : A 10/10 Objet : Reconstitution, durée stabilité et modalités d administration s anti-infectieux injectables : seules les incompatibilités pertinentes ont été rapportées; toute autre association, consulter le pharmacien. Les durées stabilités s sont données à titre indicatif. Se conformer aux recommandations l'établissement quand à la conservation s solutions reconstituées. Les dilutions s doivent être préparées extemporanément. Champ d application : Polyclinique Poitiers Documents en référence : RCP ; courriers laboratoires ; Stabilis 3 ; Handbook Trissel 8è, document Omedit Centre 2009 ORMEDIMS 2011 Modifications Date Version Nature s modifications 14/09/2011 A Création Diffusion Intranet

Guide V1 administration des anti-infectieux injectables Reconstitution, durée de stabilité et modalités d'administration des antiinfectieux

Guide V1 administration des anti-infectieux injectables Reconstitution, durée de stabilité et modalités d'administration des antiinfectieux Observatoire Régional du MEdicament et des DIspositifs Médicaux Stériles Poitou-Charentes Guide V1 administration des anti-infectieux injectables Reconstitution, durée de stabilité et modalités d'administration

Plus en détail

GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES CHEZ L ADULTE

GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES CHEZ L ADULTE De Sambre Avesnois Centre Hospitalier GUIDE D ADMINISTRATION DES ANTI-INFECTIEUX INJECTABLES CHEZ L ADULTE IV : Intraveineux, IM : Intramusculaire, SC : sous-cutané, VVP : Voie Veineuse Périphérique, VVC

Plus en détail

UTILISATION PRATIQUE DES ANTI-INFECTIEUX ANTIBIOTIQUES

UTILISATION PRATIQUE DES ANTI-INFECTIEUX ANTIBIOTIQUES PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE EN MED 025 v1 UTILISATION PRATIQUE DES ANTI-INFECTIEUX Date : 06/2016 DCI Amikacine AMIKLIN Amoxicilline CLAMOXYL Amoxicilline Ac. clavulanique AUGMENTIN 250mg / 50mg 2ml

Plus en détail

Rappel de préparation et dilution d'antibiotiques *

Rappel de préparation et dilution d'antibiotiques * Rédacteur Noémie Marcoz PIC-DPC48b Vérificateur Nicolas Schaad Version 0.2 Approbateur Nicolas Schaad Date 07.2017 Rappel de préparation et dilution d'antibiotiques * Médicament Présentation Reconstitution

Plus en détail

Hygiène/hygiène 2007/ hh101. Antibiotiques et antifongiques disponibles au CHSA

Hygiène/hygiène 2007/ hh101. Antibiotiques et antifongiques disponibles au CHSA Antibiotiques et antifongiques disponibles au CHSA Aminosides 1G I.V flacon injectable 250 mg IM/IV flacon injectable 500 mg IM/IV flacon injectable Gentamicine 80 mg ampoule injectable 2 ml Netromicine

Plus en détail

Guide de reconstitution et d administration des principaux Anti-infectieux injectables

Guide de reconstitution et d administration des principaux Anti-infectieux injectables Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Guide de et d administration des principaux Anti-infectieux injectables Edition 2012 Ce guide peut être adapté par

Plus en détail

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME CEFOTAXIME. 500 mg / 50 mg Augmentin

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME CEFOTAXIME. 500 mg / 50 mg Augmentin INFECTIOLOGIE NOM DE MARQUE GALÉNIQUE Prés. Cond. AMOXICILLINE g IM Clamoxyl Poudre + solvant pour solution injectable 34009342299 340099 g IV Clamoxyl 340003 34009947 2 g IV Clamoxyl 340003946 34009976

Plus en détail

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE+ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE+ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME INFECTIOLOGIE! Dosage fort Dosage faible DOSAGE NOM DE MARQUE GALÉNIQUE CODE CIP CODE UCD PRÉS. COND. VOL. AMOXICILLINE 2 g Clamoxyl Poudre pour solution injectable 3400956035946 3400891920765 10 15 ml

Plus en détail

GERICCO 2010 (D. Boutoille) FMC ANTIBIOTHÉRAPIE. David Boutoille (PH) Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

GERICCO 2010 (D. Boutoille) FMC ANTIBIOTHÉRAPIE. David Boutoille (PH) Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes 1 FMC ANTIBIOTHÉRAPIE David Boutoille (PH) Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Question 2 Savez-vous ce que signifient : Une CMI? Un antibiogramme? 3 A- BASES FONDAMENTALES 4 BASES FONDAMENTALES

Plus en détail

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE+ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME

INFECTIOLOGIE AMOXICILLINE AMOXICILLINE+ACIDE CLAVULANIQUE CEFAMANDOLE CEFAZOLINE CEFEPIME 2016 Liste produits INFECTIOLOGIE! Dosage fort Dosage faible DOSAGE NOM DE MARQUE GALÉNIQUE CODE CIP CODE UCD PRÉS. COND. VOL. AMOXICILLINE 2 g Clamoxyl Poudre pour solution injectable 3400956035946 3400891920765

Plus en détail

DILUTIONS STANDARD MÉDICAMENT DILUTION / RECONSTITUTION / PREPARATION MODE D ADMINISTRATION REMARQUES. Stable 24h. Stable 24h

DILUTIONS STANDARD MÉDICAMENT DILUTION / RECONSTITUTION / PREPARATION MODE D ADMINISTRATION REMARQUES. Stable 24h. Stable 24h DILUTIONS STANDARD ADENOSINE Krenosine Amp 6 mg/ 2mL Pas de dilution ni de reconstitution (conc : 3 mg/ml) Bolus rapide puis rincer la voie veineuse. ADREnaline Ser 5mg = 5 ml CIVAS Amp 1mg/ 1mL Amp 1

Plus en détail

Place du Pharmacien dans le bon usage des antibiotiques

Place du Pharmacien dans le bon usage des antibiotiques 3ème Journée Régionale des Référents en Antibiothérapie Place du Pharmacien dans le bon usage des antibiotiques Jean-Marie DESPREZ-CURELY, Pharmacien Place du Pharmacien dans le bon usage des antibiotiques

Plus en détail

COMPATIBILITES AVEC LES NUTRITIONS PARENTERALES

COMPATIBILITES AVEC LES NUTRITIONS PARENTERALES Rédacteur Vérificateur Approbateur N. Marcoz C. Challet N. Schaad PIC-DPC58 Version 0.4 Date 04.2016 COMPATIBILITES AVEC LES NUTRITIONS PARENTERALES 1) Nutritions parentérales (NP) et additifs injectables

Plus en détail

Cirrhose et classification Child-plug

Cirrhose et classification Child-plug Médicaments et insuffisance hépatique L'insuffisance hépatique pose de réels problèmes si elle est sévère. La cirrhose décompensée peut éventuellement être accompagnée d'oedèmes qui vont représenter un

Plus en détail

Guide de reconstitution et d administration des principaux Anti-infectieux injectables

Guide de reconstitution et d administration des principaux Anti-infectieux injectables Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Guide de et d administration des principaux Anti-infectieux injectables Edition Février 2013 Ce guide peut être

Plus en détail

Antibiothérapie des principales bactéries- Posologies des principaux antibiotiques. Jean-Luc Mainardi Elisabeth Aslangul

Antibiothérapie des principales bactéries- Posologies des principaux antibiotiques. Jean-Luc Mainardi Elisabeth Aslangul Antibiothérapie des principales bactéries- Posologies des principaux antibiotiques Jean-Luc Mainardi Elisabeth Aslangul Staphylocoques Bactéries ATB de choix ATB en cas d allergie aux beta-lactamines Remarques

Plus en détail

Effets secondaires des antibiotiques

Effets secondaires des antibiotiques Effets secondaires des antibiotiques Effets secondaires des antibiotiques Médicaments concernés Agranulocytose Acide fucidique (FUCIDIN ), Amoxicilline (CLAMOXYL, FLEMOXIN, NOVABRITINE ), Amoxicilline

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE DE L ADULTE (PAC)

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE DE L ADULTE (PAC) CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE DE L ADULTE (PAC) 1-SIGNES DE GRAVITE? Au moins 2 des critères mineurs à l admission FR > 30 cycles par minute PaO2/FiO2 < 250 mmhg (ou < 200

Plus en détail

Validé par le CAI-CLIN du CH Saint Affrique le30/04/2015. Fosfomycine trométamol (Monuril ) Pivmécillinam (Sélexid ) Nitrofurantoïne*(Furadantine )

Validé par le CAI-CLIN du CH Saint Affrique le30/04/2015. Fosfomycine trométamol (Monuril ) Pivmécillinam (Sélexid ) Nitrofurantoïne*(Furadantine ) MOLECULES RECOMMANDEES POUR LE TRAITEMENT DES INFECTIONS URINAIRES DE L' ADULTE (normo-rénal et normo-hépatique, en dehors de la femme enceinte) SPILF 2014 En fond grisé les molécules du livret thérapeutique

Plus en détail

Antibiotiques à tester pour les antibiogrammes réalisés en médecine humaine ( pour bactéries non exigeantes).

Antibiotiques à tester pour les antibiogrammes réalisés en médecine humaine ( pour bactéries non exigeantes). réalisés en médecine humaine ( pour bactéries non exigeantes). Entérobactéries amoxcilline -+ ac.clavulanique a -Cefazoline -Cefoxitine -Cefotaxime ou ceftriaxone -Imipenem b -Chloramphénicol c -Colistine

Plus en détail

Tableaux avec les antibiothérapies proposées dans le pied diabétique infecté. Recommandations 2007 sur la prise en charge du pied diabétique infecté

Tableaux avec les antibiothérapies proposées dans le pied diabétique infecté. Recommandations 2007 sur la prise en charge du pied diabétique infecté Tableaux avec les antibiothérapies proposées dans le pied diabétique infecté Recommandations 2007 sur la prise en charge du pied diabétique infecté Facteurs généraux et choix de l ATB Facteurs associés

Plus en détail

Annexe 8.5 Surveillance des consommations d antibiotiques, résultats 2014 détaillés pour les ESSR

Annexe 8.5 Surveillance des consommations d antibiotiques, résultats 2014 détaillés pour les ESSR Annexe 8.5 Surveillance des consommations d antibiotiques, résultats 2014 détaillés pour les ESSR Distribution des consommations d'antibiotiques en Médecine pour les ESSR (N=15) J01C+J01D -lactamines 50,6

Plus en détail

Liste régionale préférentielle de médicaments en EHPAD

Liste régionale préférentielle de médicaments en EHPAD Liste régionale préférentielle de médicaments en EHPAD Printemps Médical de Bourgogne 29 mars 2014 Mlle Anne-Sophie LANG Interne en pharmacie hospitalière Une liste régionale de médicaments gériatriques

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES I GENERALITES Deux classes d'antibiotiques : Les bactéricides : qui détruisent les germes Les bactériostatiques : qui inhibent les

LES ANTIBIOTIQUES I GENERALITES Deux classes d'antibiotiques : Les bactéricides : qui détruisent les germes Les bactériostatiques : qui inhibent les LES ANTIBIOTIQUES I GENERALITES Deux classes d'antibiotiques : Les bactéricides : qui détruisent les germes Les bactériostatiques : qui inhibent les germes 1) DEUX TYPES DE GERMES Saprophytes, qui vivent

Plus en détail

Quelles armes pour un SARM? Pr Y. Hansmann Pr F. Jehl B. Rosolen

Quelles armes pour un SARM? Pr Y. Hansmann Pr F. Jehl B. Rosolen Quelles armes pour un SARM? Pr Y. Hansmann Pr F. Jehl B. Rosolen Antécédents DIR compliqué de macro angiopathie et de néphropathie Pontages et revascularisations multiples 2008: prothèse fémoro péronière

Plus en détail

GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES

GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-GAUDENS COMMISION DES ANTIBIOTIQUES GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES Agranulocytose fébrile Pneumopathies communautaires bactériennes score de Fine sans critère de gravité

Plus en détail

APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2018 (A.O.I N I/2018) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES

APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2018 (A.O.I N I/2018) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2018 (A.O.I I/2018) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES (A.O.I. I/2018) 1 ACETYLSALICYLATE DE LYSINE 900 MG (soit 500mg en

Plus en détail

Stabilis. Noms commerciaux. 0,25 & 5 mg/ml -15 C ,25 & 5 mg/ml 25 C ,25 & 5 mg/ml 4 C mg/ml 25 C

Stabilis. Noms commerciaux. 0,25 & 5 mg/ml -15 C ,25 & 5 mg/ml 25 C ,25 & 5 mg/ml 4 C mg/ml 25 C Stabilis Noms commerciaux Amicasil Amicilon Amikan Amikaver Amiketem Amikin Amiklin Amukin Biclin Biodacyna Briklin Chemacin Farcyclin Flexelite Kancin Lanomycin Lifermycin Lukadin Mediamik Micalpha Migracin

Plus en détail

Stabilis. Noms commerciaux. 5 >> 50 mg/ml 4 C >> 50 mg/ml 23 C mg/ml -20 C mg/ml -20 C

Stabilis. Noms commerciaux. 5 >> 50 mg/ml 4 C >> 50 mg/ml 23 C mg/ml -20 C mg/ml -20 C Stabilis Noms commerciaux Anaclosil Ekvacillin Orbenin Orbenine Staflocil Syntarpen Espagne Suède Afrique du sud France Finlande Pologne Stabilité des solutions 5 >> 50 mg/ml 4 C 7 1278 5 >> 50 mg/ml 23

Plus en détail

Question Quel est le débit du PSE en ml/h?

Question Quel est le débit du PSE en ml/h? QUIZZ 2 Question 1 1. 15µg/kg/min de DOBUTAMINE au PSE à une patiente de 80kg 2. Protocole : 1 amp de Dobutamine à diluer dans du Chlorure de sodium à 0,9% pour une volume final de 50mL 3. 4. Flacon de

Plus en détail

Antibiothérapie parentérale à domicile Sylvain DIAMANTIS Centre Hospitalier Sud Ile-de-France 20 juin 2017 GRIF

Antibiothérapie parentérale à domicile Sylvain DIAMANTIS Centre Hospitalier Sud Ile-de-France 20 juin 2017 GRIF Antibiothérapie parentérale à domicile Sylvain DIAMANTIS Centre Hospitalier Sud Ile-de-France 20 juin 2017 GRIF 1 Sylvain Diamantis Déclarations d intérêts de 2014 à 2017 2017 Intérêts financiers : aucun

Plus en détail

QUELQUES EXERCICE 1 D APPLICATION

QUELQUES EXERCICE 1 D APPLICATION QUELQUES EXERCICES D APPLICATION 1 EXERCICE 1 Calculez la quantité et le volume nécessaire, par injection de Vancomycine à passer en IVL sur 30 minutes pour un enfant pesant 900 g. La prescription est

Plus en détail

Les. antibiotiques. Groupe 2 21 octobre 2013

Les. antibiotiques. Groupe 2 21 octobre 2013 Les antibiotiques Groupe 2 21 octobre 2013 Les Antibiotiques! Les antibiotiques traitent ou préviennent les infections. Ce sont des substances produites par un micro organisme et capables! d inhiber la

Plus en détail

Stabilis. Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande Bretagne, Grèce, Italie, Pays bas, Pologne, Suisse, Turquie. 20 / 2 mg/ml C

Stabilis. Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande Bretagne, Grèce, Italie, Pays bas, Pologne, Suisse, Turquie. 20 / 2 mg/ml C Stabilis Noms commerciaux Aktil Amoklavin Augmentin Augmentin P Clavamox Claventin Co-amoxi Co-Amoxicillin Klavocin Tarometin Hongrie Turquie Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande Bretagne, Grèce,

Plus en détail

Incompatibilités médicamenteuses: mythe ou réalité?

Incompatibilités médicamenteuses: mythe ou réalité? Incompatibilités médicamenteuses: mythe ou réalité? Dr Caroline Fonzo- Christe Pharmacie des HUG Cours médecins Pédiatrie Genève 16 juillet 2003 ACCIDENTS RAPPORTES (1) CEFTRIAXONE + CALCIUM Prescrire

Plus en détail

MOYENS DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE INFECTIONS OSSEUSES

MOYENS DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE INFECTIONS OSSEUSES MOYENS DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE INFECTIONS OSSEUSES Infection hématogène : (ostéomyélite) Hémocultures x 3 Si arthrite, ponction du liquide articulaire cytologie, bactériologie, BK avec «kit infection osseuse»

Plus en détail

Effets Indésirables C.I./ I.M. Spectre. les B- LACTAMINES les pénicillines

Effets Indésirables C.I./ I.M. Spectre. les B- LACTAMINES les pénicillines les B- LACTAMINES les pénicillines Péni G :PénicillineG* (agit s/ GRAM+ sauf Staph) Péni A :Ampicilline (Totapen*)Amoxicilline (Clamoxyl*) (agit s/ staph & GRAM-) Péni M:Oxacilline (Bristopen*) (agit s/

Plus en détail

Niveau 1. Calculs de base : opérations

Niveau 1. Calculs de base : opérations 1. 2. 3. 4. Niveau 1. Calculs de base : opérations Les opérations suivantes sont à effectuer sans calculatrice. Exercices (voir corrigés pages 3 et 4) Effectuez les opérations suivantes : 362 + 6 248 +

Plus en détail

Les antibiotiques. Matthieu Roustit

Les antibiotiques. Matthieu Roustit Matthieu Roustit Pharmacologie clinique Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Joseph Fourier Centre d Investigation Clinique Inserm CIC3, CHU de Grenoble Institut de Formation en Soins Infirmiers

Plus en détail

Centre Hospitalier. Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge. Février V1.

Centre Hospitalier. Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge. Février V1. De Sambre Avesnois Centre Hospitalier Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge Février 2016. V1. Rédacteurs : Dr Levent Thierry, Référent antibiotique, CHSA 1 Sommaire

Plus en détail

Intérêt des dosages antibiotiques. A. Carricajo, G. Aubert CHU Saint-Etienne

Intérêt des dosages antibiotiques. A. Carricajo, G. Aubert CHU Saint-Etienne Intérêt des dosages antibiotiques A. Carricajo, G. Aubert CHU Saint-Etienne Journées de formation continue Infections ostéoarticulaires Lyon 26 novembre 2008 Pourquoi doser? (1) Grande variabilité inter

Plus en détail

RESISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES METHODES D ETUDED. Pr.. Émérite A. PHILIPPON Faculté de Médecine Paris Descartes

RESISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES METHODES D ETUDED. Pr.. Émérite A. PHILIPPON Faculté de Médecine Paris Descartes RESISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES METHODES D ETUDED Pr.. Émérite A. PHILIPPON Faculté de Médecine Paris Descartes INTRODUCTION CMI (mg/l) Concentrations cliniques: c, C, d, D Catégorie clinique : S, I, R Antibiogramme

Plus en détail

APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2017 (A.O.I N I/2017) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES

APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2017 (A.O.I N I/2017) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES APPEL D'OFFRES INTERNATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2017 (A.O.I I/2017) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ACETYLSALICYLATE DE LYSINE

Plus en détail

THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ADMINISTRABLES PAR VOIE SOUS- CUTANEE EN SOINS PALLIATIFS : REVUE DE LA LITTERATURE

THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ADMINISTRABLES PAR VOIE SOUS- CUTANEE EN SOINS PALLIATIFS : REVUE DE LA LITTERATURE 16ème JOURNEE NATIONALE D ACTUALITES MEDICALES EN SOINS PALLIATIFS Organisée par le collège des médecins de la SFAP THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ADMINISTRABLES PAR VOIE SOUS- CUTANEE EN SOINS PALLIATIFS

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE PRESCRIPTION DES ANTI-INFECTIEUX ALBERT CHENEVIER - HENRI MONDOR

RECOMMANDATIONS DE PRESCRIPTION DES ANTI-INFECTIEUX ALBERT CHENEVIER - HENRI MONDOR RECOMMANDATIONS DE PRESCRIPTION DES ANTI-INFECTIEUX C.H.U. ALBERT CHENEVIER - HENRI MONDOR Commission des Anti-Infectieux Septembre 2006 1 PREAMBULE L objet de ce livret est de donner les informations

Plus en détail

GUIDE DES ANTIBIOTIQUES Mise à jour Septembre 2011

GUIDE DES ANTIBIOTIQUES Mise à jour Septembre 2011 GUIDE DES ANTIBIOTIQUES Mise à jour Septembre 2011 Chers confrères, Ce livret a été élaboré dans l intention de guider le clinicien dans sa décision de prescrire ou non un antibiotique. Si la forme du

Plus en détail

Commission spéciale des anti-infectieux Prescription des antibiotiques dans Pharma

Commission spéciale des anti-infectieux Prescription des antibiotiques dans Pharma Commission spéciale des anti-infectieux Prescription des antibiotiques dans Pharma 18/11/2015 Groupe de travail : S. Bevilacqua B. Demoré F. Goerhinger S. Hénard C. Pulcini - E. Boschetti Méthodologie

Plus en détail

Stabilis. Clindamycin phosphate. Noms commerciaux. 15 mg/ml 22 C mg/ml 4 C , 9 & 12 mg/ml -10 C , 9 & 12 mg/ml 25 C

Stabilis. Clindamycin phosphate. Noms commerciaux. 15 mg/ml 22 C mg/ml 4 C , 9 & 12 mg/ml -10 C , 9 & 12 mg/ml 25 C Stabilis Noms commerciaux Cleocin Clin Dalacin Dalacine Klimicin Klindan Klindaver Klinoksin Klitopsin Meneklin Autriche, Belgique, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, Grande Bretagne, Grèce,

Plus en détail

Nouvelle DDA proposée DDD 2006 DDA Code ATC. Dénomination

Nouvelle DDA proposée DDD 2006 DDA Code ATC. Dénomination LEDERMYCIN 300 MG CAPS. * déméclocycline J01AA01 0,6 g 0,6 g 0,6 g VIBRAMYCINE SIROP 50MG/5ML doxycycline J01AA02 0,1 g 0,05 g 0,1 g VIBRATAB 100 MG COMP. doxycycline J01AA02 0,1 g 0,1 g 0,1 g DOXYLETS

Plus en détail

Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge. Février V1.

Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge. Février V1. De Sambre Avesnois Centre Hospitalier Infections ostéo-articulaires avec matériel (IOAM) Diagnostic et prise en charge Février 2016. V1. Rédacteurs : Dr Levent Thierry, Equipe Mobile d Antibiothérapie.

Plus en détail

DOSAGES, PRÉPARATIONS, DILUTIONS, SOLVANTS ET SOLUTÉS

DOSAGES, PRÉPARATIONS, DILUTIONS, SOLVANTS ET SOLUTÉS DOSAGES, PRÉPARATIONS, DILUTIONS, SOLVANTS ET SOLUTÉS COURS IFSI U.E. 2.11.S1, LE 03-11-2015 Anne-Emmanuelle FAGOUR Pharmacien des hôpitaux 2 PLAN Introduction Maitrise des unités et conversion Dosages

Plus en détail

Ces données sont extraites des recommandations du Comité de l antibiogramme de la Société française de Microbiologie 2011 (SFM).

Ces données sont extraites des recommandations du Comité de l antibiogramme de la Société française de Microbiologie 2011 (SFM). page 41 2.6. Liste des antibiotiques et des valeurs de référence Ces données sont extraites des recommandations du Comité de l antibiogramme de la Société française de Microbiologie 2011 (SFM). 2.6.1.

Plus en détail

Stabilis. Noms commerciaux mg/ml 25 C mg/ml 37 C mg/ml 4 C mg/ml 25 C

Stabilis. Noms commerciaux mg/ml 25 C mg/ml 37 C mg/ml 4 C mg/ml 25 C Stabilis Noms commerciaux Alfoxil Amitron Amocillin Amoxil Bactox Clamoxyl E-Mox Ibiamox Largopen Remoxil Espagne Afrique du sud Grande Bretagne, Grèce France Belgique, Espagne, France Egypte Egypte Stabilité

Plus en détail

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché :

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : Dénomination AMM Forme pharmaceutique Dénomination Commmune Internationale AMIKACINE 2,5 mg/ml solution pour Sulfate

Plus en détail

Commission sécurisation de la prise en charge thérapeutique du patient

Commission sécurisation de la prise en charge thérapeutique du patient Commission sécurisation de la prise en charge thérapeutique du patient Page 1/7 Date de validation : Mars 2013 Version n 1 Prévention du risque d erreur lors de l administration du Chlorure de potassium

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES. Dr Charaoui

LES ANTIBIOTIQUES. Dr Charaoui LES ANTIBIOTIQUES Dr Charaoui MOLECULES QUI DETRUISENT OU BLOQUENT LA CROISSANCE DES BACTERIES PRODUITS PAR : DES BACTERIES OU DES CHAMPIGNONS PAR SYNTHESE OU HEMISYNTHESE ATB INFECTIONS BACTERIENNES +++

Plus en détail

Incompatibilités physico-chimique 10.11.09

Incompatibilités physico-chimique 10.11.09 Incompatibilités physico-chimique 10.11.09 QUELS PARTENAIRES? Solvant + excipients Medic A Environnement Temperature Lumière Medic B Solvant + excipients Matériel PVC (DEHP) Silicone Co-facteurs Concentration

Plus en détail

LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES

LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES APPEL D'OFFRES NATIONAL SPÉCIALITÉS PHARMACEUTIQUES HOSPITALIÈRES 2017 (A.O. VIII/2017) ANNEXE - XI LISTE DES : PRODUITS & QUANTITES (A.O.N. VIII /2017) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ACEBUTOLOL

Plus en détail

Classification Spectre d activité Pharmacocinétique

Classification Spectre d activité Pharmacocinétique Pharmacologie des Bêta-Lactamines Classification Spectre d activité Pharmacocinétique Dr. KASTALLI Sarrah Pr. Ag. EL AÏDLI Sihem Centre National de Pharmacovigilance 20 Février 2009 Alexander Fleming 1929

Plus en détail

Compatibilité de l acétylcystéine injectable lors de son administration en Y avec d autres médicaments usuels

Compatibilité de l acétylcystéine injectable lors de son administration en Y avec d autres médicaments usuels RECHERCHE Compatibilité de l acétylcystéine injectable lors de son administration en Y avec d autres médicaments usuels Jean-Marc Forest 1,2, B.Pharm., M.Sc., Patrice Hildgen 3, D.Pharm., Ph.D. 1 Pharmacien,

Plus en détail

Le bon usage des anti-infectieux - Obésité et antibiothérapie : quelles adaptations posologiques? -

Le bon usage des anti-infectieux - Obésité et antibiothérapie : quelles adaptations posologiques? - Le bon usage des anti-infectieux - Obésité et antibiothérapie : quelles adaptations posologiques? - Dr F. BASTIDES (Médecin PH - Pilote de la CRAI CHRU Tours) 1 INFECTION BACTÉRIENNE Critères de succès

Plus en détail

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT KASKADIL CARACTERISTIQUES

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT KASKADIL CARACTERISTIQUES DENOMINATION DU MEDICAMENT KASKADIL CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Complexe prothrombique humain ou PPSB Composition qualitative et quantitative : Facteur II de la coagulation (Prothrombine) Facteur

Plus en détail

Antibiothérapie. Antibiotiques? Principes Généraux d'utilisation UE 2.11 S V2.4/PF 1

Antibiothérapie. Antibiotiques? Principes Généraux d'utilisation UE 2.11 S V2.4/PF 1 Antibiothérapie Principes Généraux d'utilisation UE 2.11 S3 2011-2012 V2.4/PF 1 Antibiotiques? V2.0/PF V2.4/PF 2 1 Caractéristiques ATB Substances capables de tuer ou inhiber la croissance de micro-organismes

Plus en détail

Les antibiotiques. Fonction de la sensibilité des espèces bactériennes, espèces sensibles, intermédiaires, résistantes.

Les antibiotiques. Fonction de la sensibilité des espèces bactériennes, espèces sensibles, intermédiaires, résistantes. Les antibiotiques Généralité Propriété des antibiotiques Les antibiotiques qu'ils soient d'origine naturelle ou synthétique, tuent les bactéries (bactéricides) ou inhibent leur croissance (bactériostatiques).

Plus en détail

Stabilis. Pantoprazole sodium. Noms commerciaux. Etats Unis d Amérique Finlande, Norvège. 4 mg/ml C ,16 mg/ml 4 C

Stabilis. Pantoprazole sodium. Noms commerciaux. Etats Unis d Amérique Finlande, Norvège. 4 mg/ml C ,16 mg/ml 4 C Stabilis Noms commerciaux Anagastra Controloc Eupantol Inipomp Panto Pantoc Pantoloc Pantorc Pantozol Pantpas Protium Protonix Somac Zurcal Zurcazol Espagne Croatie, Grèce, Pologne, Slovénie France France

Plus en détail

IONS et SOLUTES de REMPLISSAGE. Pr Gwenola BURGOT

IONS et SOLUTES de REMPLISSAGE. Pr Gwenola BURGOT IONS et SOLUTES de REMPLISSAGE Pr Gwenola BURGOT 1 Ions et solutés de remplissage I. Solutés A- Définitions B-Caractéristiques des solutés II. Les ions correcteurs de troubles métaboliques 2 A-Définitions

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir. Monastir le

CAS CLINIQUE. Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir. Monastir le CAS CLINIQUE Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir Monastir le 28.11.2008 Patient âgé de 54 ans, diabétique sous insuline 5.08.2008 : AVP avec TC temporal gauche

Plus en détail

VANCOMYCINE. Cocci à Gram (+): en particulier staphylocoques méti-r et pneumocoques péni-r

VANCOMYCINE. Cocci à Gram (+): en particulier staphylocoques méti-r et pneumocoques péni-r VANCOMYCINE REMARQUES PRELIMINAIRES Antibiotique presque toujours efficace contre les staphylocoques méti-r mais des résistances authentiques ont été décrites. Elle est 10 fois moins active que l oxacilline

Plus en détail

Centre Hospitalier. Infections de prothèse vasculaire (IPV) Diagnostic et prise en charge. Septembre V1.

Centre Hospitalier. Infections de prothèse vasculaire (IPV) Diagnostic et prise en charge. Septembre V1. De Sambre Avesnois Centre Hospitalier Infections de prothèse vasculaire (IPV) Diagnostic et prise en charge Septembre 2016. V1. Rédacteurs : Dr Levent Thierry, Référent antibiotique. 1 Sommaire Thèmes

Plus en détail

Stabilis. Salbutamol sulfate. Afrique du sud, Belgique, Canada, Espagne, Grande Bretagne, Italie, Pays bas, Suisse. Noms commerciaux.

Stabilis. Salbutamol sulfate. Afrique du sud, Belgique, Canada, Espagne, Grande Bretagne, Italie, Pays bas, Suisse. Noms commerciaux. Stabilis Noms commerciaux Salbovent Salbumol Sultanol Ventilan Ventolin Ventoline Egypte France Autriche Portugal Afrique du sud, Belgique, Canada, Espagne, Grande Bretagne, Italie, Pays bas, Suisse Danemark,

Plus en détail

PIEGES DE L ANTIBIOGRAMME. Dr. Alexandra DOLOY Service de Bactériologie (Pr. C. Poyart) GH Cochin-Broca-Hôtel-Dieu

PIEGES DE L ANTIBIOGRAMME. Dr. Alexandra DOLOY Service de Bactériologie (Pr. C. Poyart) GH Cochin-Broca-Hôtel-Dieu PIEGES DE L ANTIBIOGRAMME Dr. Alexandra DOLOY Service de Bactériologie (Pr. C. Poyart) GH Cochin-Broca-Hôtel-Dieu DESC de Médecine D urgence 15 juin 2012 Antibiogramme = détermination de la sensibilité

Plus en détail

Antibiothérapie et Mucoviscidose chez l'enfant CRCM Reims

Antibiothérapie et Mucoviscidose chez l'enfant CRCM Reims Antibiothérapie et Mucoviscidose chez l'enfant CRCM Reims Témoin Mucoviscidose (CF) INSERM U 514 903 Reims Prévalence des espèces bactériennes selon l âge Pseudomonas aeruginosa Staphylococcus aureus Haemophilus

Plus en détail

V2.5/PF 1 V2.5/PF V2.0/PF 2. UE 2.11 S3 P. Fagnoni Principes Généraux d'utilisation. Antibiotiques? Antibiothérapie

V2.5/PF 1 V2.5/PF V2.0/PF 2. UE 2.11 S3 P. Fagnoni Principes Généraux d'utilisation. Antibiotiques? Antibiothérapie Antibiothérapie Principes Généraux d'utilisation UE 2.11 S3 P. Fagnoni 2013-2014 V2.5/PF 1 Antibiotiques? V2.5/PF V2.0/PF 2 Caractéristiques ristiques ATB Substances capables de tuer ou inhiber la croissance

Plus en détail

Incompatibilités Physico-chimiques

Incompatibilités Physico-chimiques Incompatibilités Physico-chimiques Claire Chapuis Pharmacien CHU de Grenoble Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Rappels Plan du cours Types d incompatibilités

Plus en détail

Une perfusion de Glucosé à 5 % : 500 ml / 24 heures à passer à l aide perfuseur volumétrique de précision (1 ml = 60 gttes)

Une perfusion de Glucosé à 5 % : 500 ml / 24 heures à passer à l aide perfuseur volumétrique de précision (1 ml = 60 gttes) Formation en Soins Infirmiers Route de Saint-Hilaire 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 Tél. : 04.68.24.27.90 - Fax: 04.68.24.27.99 e.mail : ifsi@ch-carcassonne.fr Exercice 1 Stéphanie, 15 Kg, admise en pédiatrie

Plus en détail

Stabilis. Verapamil hydrochloride. Autriche, Grande Bretagne, Italie, Pays bas. Noms commerciaux. Stabilité des solutions. Stabilité en mélange

Stabilis. Verapamil hydrochloride. Autriche, Grande Bretagne, Italie, Pays bas. Noms commerciaux. Stabilité des solutions. Stabilité en mélange Stabilis Noms commerciaux Cordilox Isoptin Grande Bretagne Autriche, Grande Bretagne, Italie, Pays bas France Espagne Grande Bretagne Danemark Finlande Isoptine Manidon Securon Veraloc Verpamil Stabilité

Plus en détail

LIVRET D ANTIBIOTHERAPIE 2016

LIVRET D ANTIBIOTHERAPIE 2016 Edition valable jusqu à fin 2017 Validé : CAI CHPA le 30 juin 2016 LIVRET D ANTIBIOTHERAPIE 2016 Le bon usage des antibiotiques est une priorité du Centre Hospitalier Intercommunal Aix Pertuis. ATTENTION!

Plus en détail

ANTIBIOTIQUES GENERALITES

ANTIBIOTIQUES GENERALITES GENERALITES ANTIBIOTIQUES Les antibiotiques sont des substances chimiques, qui empêchent la multiplication des bactéries ; Ils ont une toxicité sélectivement dirigée contre les bactéries (cellules procaryotes),

Plus en détail

Résultats de l étude MERVEIL Ses 295 erreurs médicamenteuses

Résultats de l étude MERVEIL Ses 295 erreurs médicamenteuses Agir pour la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REMED & MERVEIL et autres démarches Mardi 19 Juin 2012 Résultats de l étude MERVEIL Ses 295 erreurs médicamenteuses Étienne Schmitt

Plus en détail

Comité de l antibiogramme* de la Société Française de Microbiologie

Comité de l antibiogramme* de la Société Française de Microbiologie 133 133 Comité de l antibiogramme* de la Société Française de Microbiologie Communiqué 1997 Plan du chapitre 1 Valeurs critiques pour l antibiogramme 2 Antibiotiques à étudier pour les bactéries à croissance

Plus en détail

KITS ENDOPHTALMIE PROTOCOLE D UTILISATION Dr P. Goldschmidt Dr P. Bensaïd janvier 2012

KITS ENDOPHTALMIE PROTOCOLE D UTILISATION Dr P. Goldschmidt Dr P. Bensaïd janvier 2012 KITS ENDOPHTALMIE PROTOCOLE D UTILISATION Dr P. Goldschmidt Dr P. Bensaïd janvier 2012 1 CONSTITUTION DES KITS Pour faciliter la prise en charge des endophtalmies postopératoires, un kit a été réalisé.

Plus en détail

Médicaments : définition, caractéristiques, réglementation

Médicaments : définition, caractéristiques, réglementation Médicaments : définition, caractéristiques, réglementation IMFSI-CHP- V.HEBERT- 2016 1 DEFINITION D UN MÉDICAMENT Médicament : (Définition Art L. 511 du code de la santé publique) : «Toute substance ou

Plus en détail

Stabilis. Ciprofloxacin lactate. Noms commerciaux. ? mg/ml 25 C ? mg/ml 5 C mg/ml 2-8 C mg/ml C

Stabilis. Ciprofloxacin lactate. Noms commerciaux. ? mg/ml 25 C ? mg/ml 5 C mg/ml 2-8 C mg/ml C Stabilis Noms commerciaux Aristin C Baycip Ciflox Ciphin Ciplox Ciprinol Cipro Ciprobay Cipromed Ciproxan Ciproxin Ciproxine Citeral Estecina Ladinin Nafloxin Proxacin Topistin Truoxin Grèce France Tchéquie

Plus en détail

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER Dr. Eric BRANGER Pharmacien - C.H. Plöermel Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010 1) RAPPELS REGLEMENTAIRES Circuit

Plus en détail

Surveillance des cas de grippe nosocomiale en suisse latine Saison

Surveillance des cas de grippe nosocomiale en suisse latine Saison Surveillance des cas de grippe nosocomiale en suisse latine Saison 2016-2017 Sommaire 1. Introduction...3 2. Méthodologie 3 3. Base de données.3 4. Définitions.3 5. Questionnaire général 3 6. Questionnaire

Plus en détail

PROTOCOLE D ANTIBIOTHERAPIE EN ORTHOPEDIE

PROTOCOLE D ANTIBIOTHERAPIE EN ORTHOPEDIE PROTOCOLE D ANTIBIOTHERAPIE EN ORTHOPEDIE 1 I. L Antibiothérapie Prophylactique est obligatoire dans ttes les Missions de Chirurgie MSF. II. III. Directives de Traitement d Infection Précoce après Ostéosynthèse

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ml de solution contient : Chlorure de sodium. ph 4,5 ± 1,0

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ml de solution contient : Chlorure de sodium. ph 4,5 ± 1,0 RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Glucose 5% + NaCl 0,9% B. Braun, solution pour perfusion. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1000 ml de solution contient :

Plus en détail

Poudre et solvant pour solution injectable Voie IV,SC Adulte/ Enfant / Nourrisson

Poudre et solvant pour solution injectable Voie IV,SC Adulte/ Enfant / Nourrisson NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Ceftriaxone Zentiva 1 g/10 ml Poudre et solvant pour solution injectable Voie IV,SC Adulte/ Enfant / Nourrisson Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique.

Plus en détail

Stabilis. Noms commerciaux. Netilmicin sulfate : 1 mg/ml. Cefoxitin sodium : 30 mg/ml. Cefalotin sodium : 20 mg/ml

Stabilis. Noms commerciaux. Netilmicin sulfate : 1 mg/ml. Cefoxitin sodium : 30 mg/ml. Cefalotin sodium : 20 mg/ml Stabilis Noms commerciaux Anaerobex Colpocin Deflamon Efloran Flagyl Flazol Gnostol Klion Medazol Metrolag Metrolyl Nidazol Novakom Autriche Grèce Italie Croatie, Slovénie, Tchéquie Afrique du sud, Belgique,

Plus en détail

Livret Médicaments et Grossesse Infectiologie

Livret Médicaments et Grossesse Infectiologie Livret Médicaments et Grossesse Infectiologie Version n 1 : Octobre 2005 Afssaps - 1 - Octobre 2005 Avertissement! Pour les substances suivies de la mention «en cours d évaluation», l expertise des données

Plus en détail

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché :

des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : des médicaments dont B. Braun Medical SAS est le responsable de la mise sur le marché : Dénomination AMM Forme pharmaceutique Dénomination Commmune Internationale SOLUTION D'ACIDE LACTIQUE ISOTONIQUE A

Plus en détail

CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7

CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7 CORRECTION EXERCICE CALCULS DE DOSES n 7 EXERCICE 1 Monsieur Ignace présente une maladie de Hodgkin de type scléro-nodulaire de stade IV. Il est hospitalisé pour une cure de chimiothérapie le 19/11 à 16

Plus en détail

Livret Médicaments et Grossesse. Infectiologie

Livret Médicaments et Grossesse. Infectiologie Livret Médicaments et Grossesse Infectiologie Version N 1 : Octobre 2005 Avertissement Pour les substances suivies de la mention «en cours d évaluation», l expertise des données relatives à leur utilisation

Plus en détail

Reconstitution ÉTAPE 1 : Préparation du matériel [1]

Reconstitution ÉTAPE 1 : Préparation du matériel [1] «Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament ZYPADHERA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette

Plus en détail

L-ARGININE HYDROCHLORID 21% Braun Solution injectable 21% Résumé des Caractéristiques du Produit

L-ARGININE HYDROCHLORID 21% Braun Solution injectable 21% Résumé des Caractéristiques du Produit L-ARGININE HYDROCHLORID 21% Braun Solution injectable 21% Résumé des Caractéristiques du Produit Information Information Information professionnelle Solution 1 M-L-Argininhydrochlorid de Braun 1. DENOMINATION

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE T. GALPERINE, F. CARON, M. ETIENNE, A. MERENS, C. FLATEAU Groupe de travail 1 Texte court, Argumentaire et

Plus en détail

Plan. Les Antibiotiques. 2-Définitions. 2-Définitions. βlactamines : 14/09/2016

Plan. Les Antibiotiques. 2-Définitions. 2-Définitions. βlactamines : 14/09/2016 Plan Les Antibiotiques IFSI 2015-2016 1-Quelques notions fondamentales de bactériologie cf fichier 2-Définitions, Mécanisme d action des antibiotiques 3-Classification des antibiotiques βlactamines Aminosides

Plus en détail

Exercices complémentaires Calcul de dose palier 3 et 4. 1 / Monsieur R, hospitalisé pour lombosciatique reçoit le traitement suivant :

Exercices complémentaires Calcul de dose palier 3 et 4. 1 / Monsieur R, hospitalisé pour lombosciatique reçoit le traitement suivant : Exercices complémentaires Calcul de dose palier 3 et 4 1 / Monsieur R, hospitalisé pour lombosciatique reçoit le traitement suivant : Kétoprofène IVL 150mg X 2/jour dans 100mL de G5% à administrer sur

Plus en détail

de Procalcitonine : une synergie clinicien-biologiste réussie

de Procalcitonine : une synergie clinicien-biologiste réussie Optimisation de la prescription de Procalcitonine : une synergie clinicien-biologiste réussie Hervé Gentilhomme, Biologiste Centre Hospitalier Centre Bretagne herve.gentilhomme@ch-centre-bretagne.fr Atelier

Plus en détail