Prise en compte du quotient familial pour le calcul des frais de scolarité des études supérieures (Note présentée au CA de l UNAF du 15 janvier 2011)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en compte du quotient familial pour le calcul des frais de scolarité des études supérieures (Note présentée au CA de l UNAF du 15 janvier 2011)"

Transcription

1 UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES Pôle Education Loisirs Petite enfance PH Paris, le mardi 18 janvier 2011 Prise en compte du quotient familial pour le calcul des frais de scolarité des études supérieures (Note présentée au CA de l UNAF du 15 janvier 2011) Eléments de contexte 28, place Saint Georges PARIS Tél : Fax : A la rentrée 2009, étudiants sont inscrits dans l enseignement supérieur. Les différentes formations dans lesquelles ils s inscrivent peuvent être classées de la manière suivante : Universités et établissements assimilés % Cycle préparatoire aux grandes écoles (CGPE) 81 3% Section de techniciens supérieurs et autres formations (STS) % Ingénieurs (hors université) 98 4% Ecoles de commerce et de gestion 116 5% Ecoles paramédicales et sociales (hors universités) 137 6% Grands établissements (IEP, 31 1% Dauphine, EHESS, Ecoles des chartes ) Ecoles supérieures artistiques et 62 3% culturelles (dont écoles supérieures d architecture, de journalisme et de communication) Autres écoles et formations 42 2% Etablissements privés d'enseignements universitaires 26 1% Autres 38 3% 22%

2 Les frais de scolarité des formations à l université sont relativement modiques (de 174 à 359 selon le niveau), tout au moins pour les voies classiques 1. De même, les formations en CPGE ou de STS peuvent être majoritairement effectuées dans des lycées publics 2 donc gratuitement. En revanche les autres formations (plus de 20% des étudiants) en écoles d ingénieurs, écoles de commerce et de gestion, écoles supérieures artistiques ou culturelles, écoles paramédicales et sociales peuvent demander des frais de scolarité très importants. o Les écoles d ingénieurs : 30% des étudiants étudient dans des écoles privées. Les frais de scolarité s étalent alors entre 3000 à 5000 par an, pour une durée de 3 à 5 ans. o Les écoles de commerce, de gestion et de vente : la grande majorité de ces écoles sont privées. Les frais de scolarité peuvent atteindre 7000 à par an pour une durée de 3 à 5 ans. o Les formations sociales financées par les conseils régionaux sont généralement gratuites pour les étudiants en formation initiale. Mais pour les formations sociales de type «assistants de service social», «éducateurs de jeunes enfants», «éducateurs spécialisés», les jeunes doivent souvent effectuer une année de préparation au préalable. Les prix pratiqués par les écoles et centres de formation sont importants (autour de 2000 ). Pour les formations sanitaires, les coûts varient en fonction du caractère public ou privé des instituts et de la capacité des régions à prendre en charge tout ou partie du coût de la formation. Ainsi certaines formations de niveau V peuvent être payantes, alors même que le salaire à la sortie sera peu élevé. C est le cas d «aide soignante» ou d «auxiliaire de puériculture» pour lequel le coût de formation peut être de 2000 à 5000, même dans des établissements publics 3. Dans un rapport récent du 7 juillet 2010, Jacques Domergue 4, député, dénonce la part importante des instituts et centres de formation privés payant pour ces formations d auxiliaires médicaux (cf. annexe 1). Les droits d inscription pour la formation d un ergothérapeute ou d un kinésithérapeute peuvent ainsi aller jusqu à par an. Le rapport regrette aussi qu «avant tous ces chocs financiers, les étudiants doivent souvent intégrer des préparations privées, du fait de la hausse des niveaux requis et de la nature des épreuves Les étudiants passent entre 1 à 3 ans dans ces classes «prépa» et leur prix s échelonne entre 1600 et 5000 pour un an». Le rapport conclut : «Cette sélection par l argent ne peut perdurer Un 1 Au sein de Universités, les Instituts d Administration des Entreprises et les Diplômes d'université peuvent quand à eux atteindre des niveaux de frais de scolarité élevés. A titre d exemple, l'iae d'aix-en-provence propose l'inscription à dix masters et à dix diplômes d'universités (DU) liés, dont les droits d'inscription sont libres et s'étalent de à euros. 2 Les établissements publics assurent la formation de 84% des étudiants en CGPE et la formation de 77% des étudiants en STS. 3 Ex : IFSI Virginie Olivier, CH Sainte Anne à Paris : formation d aide soignante : 2700 en formation initiale, IFSI centre hospitalier de Coulommiers : formation d auxiliaire puériculture : 3900 en formation initiale

3 recrutement socialement inégalitaire Une situation qui conduit à un endettement des étudiants lequel les incite d avantage à s installer en secteur libéral qu à travailler à l hôpital». o Les formations culturelles et artistiques La mise à niveau en arts appliqués (MANAA) est une année d étude indispensable à tout lycéen titulaire d un bac général qui souhaite postuler pour entrer dans les grandes écoles d art du type ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) ou Beaux-arts ou dans les écoles qui recrutent les étudiants uniquement après une année de prépa. On trouve des MANAA dans les lycées publics, privés sous contrat et privés hors contrat (Les frais de scolarité sont alors d environ par an). Parmi les 66 meilleures MANAA répertoriées par le magazine l Etudiant, 25 sont payantes, avec une moyenne de Vue le peu de place en MANAA, les étudiants se retrouvent souvent obligées de passer par les écoles privées. Une fois intégrée une école, le prix de la scolarité est souvent important. Pour les 4 filières : architecture intérieure, graphisme, design, animation, plus de la moitié des écoles recommandées par le journal l Etudiant sont payantes avec un coût moyen de 5500 par an 5. o Les grands établissements Parmi ceux-ci certains ont des frais de scolarité importants. Sciences Po Paris a depuis quelques années revu la grille des frais de scolarité en les faisant dépendre non pas uniquement des seuls revenus mais du quotient familial, ce qui permet de prendre en compte aussi les charges des familles. Ils s étalent donc entre 540 et 8900 pour les trois premières années et entre 920 et pour le master (cf. annexe 2). Les masters proposés par Dauphine ont des frais de scolarité qui s échelonnent entre et 4000 en fonction des revenus de la famille. Les frais de concours Ceux ci peuvent être élevés et ne sont évidemment pas remboursés lorsque l étudiant échoue ou lorsqu il choisit une autre école. A titre d exemple, pour les écoles d ingénieur, chacune des 9 écoles du concours commun de Centrale demande des frais de 90. Certaines écoles se sont cependant regroupées et les frais sont donc moins élevés. Enfin, des aides peuvent être accordées par les régions pour les étudiants en classe prépa sous conditions de ressources. 6 Les écoles de management affichent des frais de concours élevés, avec même parfois des frais pour les boursiers. Si un étudiant passe tous les concours des grandes écoles de commerce de Paris et province, il doit s acquitter de (cf annexe 3). Dans le domaine de la santé, les frais d inscription aux différents concours, par exemple d infirmier, finissent aussi par être très élevés quand l étudiant se présente à plusieurs écoles (ex 95 pour un concours par un centre hospitalier public) Aide de la région Ile de France dans la limite de 3 concours pour les étudiants des classes préparatoires : 253, si le quotient familial est inférieur à

4 Quelques comparaisons internationales Les statistiques de l OCDE 7 montrent que la dépense moyenne des pays par étudiant est de 9832 ( USD) et que la France se situe dans cette moyenne : 9730 ( USD). (cf. annexe 4) La répartition, pour l enseignement supérieur, de la part de l Etat, du privé et des ménages dans les différents pays du monde montre que la France est relativement bien placée en termes de financement public, avec une dépense publique de 84,5 % (contre 69% en moyenne pour tous les pays de l OCDE et 79% pour la moyenne des pays de l UE) et une dépense des ménages qui reste relativement faible (10% contre 24% en moyenne). En revanche, la part des investissements privés (autres que les ménages, telles les Fondations d entreprises ) reste faible en France par rapport aux autres pays (5% contre 11% en moyenne). (cf. annexe 5) Pour les différents pays de l OCDE dont on détient les données, une estimation des frais de scolarité pour les établissements de l enseignement supérieur publics ou privés (dont certains en partie subventionnés par l Etat) montre que la France se caractérise par une grande diversité des coûts de formation, comme on l a vu précédemment, avec des frais particulièrement faibles pour les établissements publics (à l égal de pays comme l Espagne, l Italie, le Portugal, l Autriche ) et des frais de scolarité particulièrement élevés pour certaines formations, au même niveau que des pays comme les Etats-Unis, le Japon, la Corée, le Japon (cf. annexe 6). Quelles solutions pour les familles garantissant davantage un libre choix d orientation aux jeunes? 1. Augmenter le nombre de boursiers? Le nombre de boursiers ( boursiers en 2009/2010, principalement sur critères sociaux) a augmenté fortement en 2009 (+3,1%) et représente aujourd hui 35,8% des étudiants. La répartition des boursiers dans les différentes filières n est cependant pas homogène : les boursiers sont surreprésentés à l université (74% de boursiers contre 62% d étudiants), ce qui montre qu une orientation en fonction du cout de la formation continue à s opérer, les étudiants des milieux modestes allant plus volontiers vers des formations courtes et peu chères (et ceci malgré l effort des grandes écoles pour intégrer davantage de boursiers). (cf. annexe 7) Le montant des bourses ne permet par ailleurs pas toujours de couvrir la totalité des frais de scolarité des écoles puisque il est compris entre 1445 et Regards sur l'éducation 2010 : Les indicateurs de l'ocde 4

5 Il est peu probable, dans le contexte actuel et vue l importance de la participation de l Etat pour l enseignement supérieur en comparaison des autres pays, que ces montants et le nombre de boursiers augmentent dans les années à venir. 2. Autres solutions Les familles sont aujourd hui peu favorables aux prêts étudiants car elles savent que l entrée dans la vie active est déjà difficile pour les jeunes (trouver un emploi, un logement) et elles perçoivent les prêts comme risqués. Le travail étudiant n est pas toujours compatible avec les horaires des formations et l on sait par ailleurs qu au dessus de 15 h de travail par semaine, un étudiant risque de décrocher dans ses études. L alternance est une bonne solution mais elle n est pas encore suffisamment développée dans le supérieur. 2. Utiliser le quotient familial pour le calcul des frais de scolarité et des frais de concours dans l enseignement supérieur? L UNAF, alertée par cette problématique par la CNAFC en juillet 2010, souhaite mener une réflexion sur l incitation des instituts ou centres de formation payant à prendre en compte le quotient familial dans les frais de scolarité. a) Le quotient familial, prenant en compte à la fois les revenus de la famille et ses charges, est un outil perçu comme équitable. Par rapport aux bourses, il évite les effets de seuil. L UNAF s est déclaré de nombreuses fois favorable au quotient familial 8 (tout au moins pour le calcul de l IR). b) Cet outil est utilisé pour les frais des loisirs, par les centres d animation et de loisirs publics. Les CAF qui ont passé convention avec les gestionnaires parlent de «tarification modulée» 9 (même si leur calcul du quotient familial n est pas le même que celui de l IR, il obéit aux mêmes principes). c) On peut constater ponctuellement l utilisation de cet outil pour les frais de scolarité des études supérieures dans les structures suivantes : Sciences Po Paris le fait depuis quelques années. 8 «En 1999, par 50,9 % des voix exprimées, l Assemblée générale a inversé son choix et adopté la position suivante : Position votée : L Assemblée générale se prononce pour le maintien du quotient familial enfants, amélioré selon des modalités éventuellement modifiées.» Fiche de synthèse ECO Impôt sur le revenu. 9 CAF de l Ain : Tarification modulée en fonction des ressources «Afin de garantir un accès à tous favorisant la mixité sociale, la Caisse Nationale des Allocations Familiales a intégré, comme principe, la mise en place d une tarification modulée en fonction des revenus par les gestionnaires d accueils de loisirs. Le quotient familial (QF) permet la prise en compte des revenus des familles et du nombre d'enfants à charge. Le gestionnaire peut choisir entre le QF Caf (via le service «Caf Pro») et le QF des impôts (à reconstituer)» 5

6 Une rapide recherche sur Internet montre que d autres centres de formation l utilisent aussi : des écoles supérieures (ex : l'ecole Supérieure de Création Interactive Numérique 10 ), des Universités privées catholiques (l Institut catholique de Paris, l Université catholique de Lyon) 11, des classes prépa privées catholiques (Sainte Geneviève) L UNAF, lors de la rencontre du 20 octobre 2010 du Président François Fondard et de la Directrice générale Guillemette Leneveu a alerté la ministre de l enseignement supérieur, Valérie Pécresse qui s est dit prête à constituer un groupe de travail sur le sujet. En conclusion : Quelques suggestions pour approfondir ce dossier : o Rencontrer les fédérations d écoles ou les écoles «phares» peut permettre dans un premier temps de sensibiliser à cette problématique et de créer un effet d entrainement 12. o Certains secteurs doivent être mobilisés en priorité car cette prise en compte peut correspondre à leurs valeurs (par exemple : le secteur sanitaire). o Communiquer plus largement sur cette volonté. Position du conseil d administration de l UNAF 2. L UNAF est majoritairement favorable à la prise en compte des facultés contributives des familles, aujourd hui le quotient familial, pour l établissement des frais de scolarité des études supérieures ainsi qu éventuellement pour les frais de concours. 3. L UNAF souhaite avoir un rôle moteur pour favoriser cette prise en compte Participation aux frais de formation de 4190 à 4750 selon le quotient familial 11 Les frais de scolarité annuels pour l'année 2010/2011 s'échelonnent de 949 à 3325 en fonction du quotient familial. 12 Nous avons rencontré avec la CNAFC la FESIC (fédération d écoles de commerce et d ingénieurs) qui s est déclarée favorable. 6

7 Annexe 1 Annexe 2 Sciences politiques Paris Barèmes Bachelor et Master : les onze paliers suivants sont appliqués : Revenu annuel par part en Première inscription pour l'année universitaire à Sciences Po Droits de scolarité Collège universitaire en Droits de scolarité Master en et plus Elèves boursiers selon les critères du CROUS (échelons 0 à 6) ou de la FNSP ou ayant obtenu une exonération de la Commission de suivi social 0 7

8 Annexe 3 Frais d inscription aux concours des grandes écoles de commerce Ecole Frais d'inscription Candidat boursier AUDENCIA Nantes 126,00 63,00 Concours Commun CERAM / ESC Tours-Poitiers (ESCEM) 120,00 60,00 EDHEC 137,00 68,50 EM Lyon 138,00 69,00 80,00 Exonération ESC Amiens ESC Bretagne Brest 60,00 30,00 ESC Chambéry 1 école : 60,00 1 école : Exonération ESC La Rochelle 2 écoles : 90,00 2 écoles : Exonération ESC Saint Etienne 3 écoles : 110,00 3 écoles : Exonération ESC Troyes 4 écoles : 130,00 4 écoles : Exonération ESC Clermont 80,00 40,00 ESC Dijon 80,00 40,00 ESC GRENOBLE (GEM) 134,00 67,00 Ecole de Management de NORMANDIE - ESC Le Havre 75,00 37,50 ESC LILLE 112,00 56,00 ESC Montpellier 75,00 37,50 ESC Pau 75,00 37,50 ESC Rennes 80,00 40,00 ESCP-EAP 130,00 65,00 ESSEC 142,00 71,00 HEC 130,00 65,00 IECS Strasbourg 70,00 35,00 INT Management 80,00 40,00 8

9 Frais d'inscription - Ecoles membres de la banque ECRICOME Une école 350 Deux écoles 370 Trois écoles 390 Quatre écoles 410 Cinq écoles 430 Six écoles 450 9

10 Annexe 4 Annexe 5 % Enseignement tertiaire 10

11 Annexe 6 Estimation des frais de scolarité annuels moyens demandés aux ressortissants nationaux par les établissements d enseignement tertiaire de type A (année académique ) (source OCDE) Établissements privés Établissements Établissements privés subventionnés publics indépendants par l'état En Euros Australie Autriche Belgique 420 Canada 2813 France 513 Italie Islande 3240 Japon Corée Pays-Bas 1336 Nouvelle-Zélande 2083 Portugal Espagne 651 États-Unis Norvège 3997 Royaume Unis 3564 Mexique 3692 Slovénie 2722 Annexe 7 Nombre de boursiers en Pourcentage / Pourcentage / milliers total des boursiers total des étudiants Université % 62% CGPE 20 4% 3% STS 91 16% 10% Ingénieurs hors université 15 3% 4% Ecoles de commerce 12 2% 5% Autres écoles 7 1% 16% % 100% 11

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\...

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\... Page 1 of 9 Statistiques Sigem Classes prépas HEC bloom6.free.fr Qu'est-ce que le Sigem? Synthèse des résulats Classement Sigem Statistiques Sigem Barres d'admissibilité Fiches Sigem par École HEC Essec

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC Le choix de la réussite Stanislas Cannes Enseignement supérieur Le choix de la réussite Choisir de poursuivre ses études

Plus en détail

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce Pourquoi choisir une école de commerce Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce ont une excellente réputation, elles offrent une solide formation à la fois théorique et pratique,

Plus en détail

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin Pourquoi "oser la prépa ECE "? La CPGE ECE (classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale voie économique) appelée aussi prépa HEC voie éco est un tremplin d accès aux grandes écoles

Plus en détail

Information Orientation

Information Orientation Information Orientation Réunion du jeudi 9 octobre 2014 Classes préparatoires scientifiques ou commerciales Etudes commerciales (prépas, écoles de commerce, université, formations courtes ). Dauphine.

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post-dut B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les Licences professionnelles Les DUT en

Plus en détail

La prépa ECS au Lycée Corneille

La prépa ECS au Lycée Corneille La prépa ECS au Lycée Corneille Journées portes ouvertes 21 et 28 janvier 2008 Journées portes ouvertes La prépa ECS au Lycée Corneille 21 et 28 janvier 2008 1 / 17 Pourquoi faire une prépa ECS? Pourquoi

Plus en détail

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Banque Adresse Téléphone Date du concours BCE CCIP-CAD ECRICOME SESAME ESC PASS TREMPLIN I et II TEAM Concours

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post DUT B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les licences professionnelles Les DUT

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

Les Formations en Journalisme

Les Formations en Journalisme Les Formations en Journalisme Avril 2014 CELSA Paris Université de Paris IV 70 concours + frais Bac + 3 universitaires CUEJ Strasbourg Université de Strasbourg 91 concours + droits d inscription universitaires

Plus en détail

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Paris, le 15 octobre 2012 13 Ecoles sont membres de l Association Passerelle pour 2013 : EDC Paris EM Normandie EM Strasbourg ESC Dijon ESC Grenoble ESC La

Plus en détail

Série Economique et Sociale. Après un bac ES

Série Economique et Sociale. Après un bac ES Série Economique et Sociale Après un bac ES AEFE / Service Orientation et enseignement supérieur / juillet 2007 DE médecine spécialisée DE Médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat Diplôme d école

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire FRANCE Cette note sur la France se focalise sur trois grands thèmes que l on retrouve dans cette édition de Regards sur l éducation et qui concernent plus particulièrement la France. Il s agit de l environnement

Plus en détail

Bienvenue à La Nativité. 2 ème soirée du cycle de l orientation

Bienvenue à La Nativité. 2 ème soirée du cycle de l orientation Bienvenue à La Nativité 2 ème soirée du cycle de l orientation Mercredi 19 novembre 2014 Programme du cycle de l orientation Lycée La Nativité année 2014/2015 Mercredi 12 novembre : Enseignement, formation,

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION POST-BAC 2015

RÉUNION D INFORMATION POST-BAC 2015 RÉUNION D INFORMATION POST-BAC 2015 1. Procédure d admission Post-bac 2. Demandes de bourses et de logement 3. La sécurité sociale étudiante http://tinyurl.com/apbozanam Lycée Frédéric Ozanam janvier 2015

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Enfin ce numéro présentera le métier de directeur des ressources humaines. Actualités de l orientation AEFE Zone Asie Admission Postbac

Enfin ce numéro présentera le métier de directeur des ressources humaines. Actualités de l orientation AEFE Zone Asie Admission Postbac Mars 2009 N 11 Orient Asie Editorial Chers lecteurs, Ce numéro sera consacré à quelques rappels concernant les procédures postbac ainsi qu à une présentation non exhaustive de formations en vogue. Tiré

Plus en détail

pour préparer l'après bac

pour préparer l'après bac Page 1/6 DEUXIEME PARTIE Vade-mecum pour préparer l'après bac L'après-bac se prépare. Il faut d'abord choisir son contenu - outre des aptitudes objectives, l'envie d'être à l'international peut être, à

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA

OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA OBJET : ELABORATION DU CLASSEMENT SMBG 2014 DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA Le 24 mai 2013, A Montreuil sous Bois, Madame, Monsieur, J ai le plaisir de vous informer que pour la 13 e année consécutive,

Plus en détail

LES CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE COMMERCE

LES CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE COMMERCE LES CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE COMMERCE Vous souhaitez faire le point sur votre parcours scolaire ou avoir des conseils sur votre projet professionnel? A chaque étape de votre orientation, le

Plus en détail

Constitution du dossier social étudiant (étape 1)

Constitution du dossier social étudiant (étape 1) Constitution du dossier social étudiant (étape 1) Vous pouvez constituer votre dossier social étudiant : demande de bourse d'enseignement supérieur et/ou de logement en résidence universitaire. Vous pourrez

Plus en détail

Spécialité Etablissement Formation

Spécialité Etablissement Formation Spécialité Etablissement Formation Prix de Lancement de Programme ESA MBA Bancassurance Prix de Lancement de Programme ESC Rouen MS MJCE (Mastère Juriste Conseil d'entreprise) Prix de Lancement de Programme

Plus en détail

Salons et Portes ouvertes Post Bac Mars 2015

Salons et Portes ouvertes Post Bac Mars 2015 Salons et Portes ouvertes Post Bac Mars 2015 SALONS Salon de l Etudiant : Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mars 2015-10h00-18h00 Porte de Versailles Salon Studyrama "Formations et carrières internationales"

Plus en détail

CONCOURAMA. Voies scientifique, économique et technologique. Cooptations d épreuves. Coefficients écrit et oral. Nombre de places

CONCOURAMA. Voies scientifique, économique et technologique. Cooptations d épreuves. Coefficients écrit et oral. Nombre de places Supplément du magazine CONCOURAMA 2015 Voies scientifique, économique et technologique Cooptations d épreuves Coefficients écrit et oral Nombre de places Offert par Espace Prépas... Votre meilleur allié!

Plus en détail

Attention, les étudiants inscrits en Mastères Spécialisés ne peuvent pas prétendre aux bourses d Etat.

Attention, les étudiants inscrits en Mastères Spécialisés ne peuvent pas prétendre aux bourses d Etat. Les demandes de bourses d enseignement supérieur ou bourses d Etat gérées par le CROUS doivent être déposées en ligne entre le 15 janvier et le 30 avril pour l année académique suivante. Par exemple, pour

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Sciences Po Paris. Collège universitaire

Sciences Po Paris. Collège universitaire Sciences Po Paris Collège universitaire 1. Qu est-ce que Sciences Po? 1. Les formations: le Bachelor et les Masters 1. Les procédures de candidature 1. Les droits de scolarité et les bourses d études discussion

Plus en détail

Écoles normales supérieures

Écoles normales supérieures Enseignements secondaire et supérieur Écoles normales supérieures Débouchés offerts à partir de la Banque d épreuves littéraires - session 2012 NOR : ESRS1129967C circulaire n 2011-1022 du 9-11-2011 ESR

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Ensemble dénommés «Les Parties»

Ensemble dénommés «Les Parties» Convention de partenariat relative à l organisation des formations conduisant à la délivrance du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute et à la reconnaissance du grade de licence + 60 ECTS Entre :

Plus en détail

Préparez votre Admission Parallèle dans une école de commerce

Préparez votre Admission Parallèle dans une école de commerce Préparez votre Admission Parallèle dans une école de commerce Concours Tremplin, Passerelle EDHEC, SKEMA, Audencia, EM Lyon ESSEC, ESCP-Europe Etudiants en L2 ou L3 Etudiants titulaires d un BTS ou d un

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse GUIDE DU CANDIDAT de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse [Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre (partie grecque),croatie, Danemark, Espagne,

Plus en détail

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 SOMMAIRE Organisation générale Administration centrale du MEN et du

Plus en détail

I. Présentation générale des épreuves écrites

I. Présentation générale des épreuves écrites I. Présentation générale des épreuves écrites A. Les banques d épreuves La Banque Commune d Épreuves Écrites (BCE) gérée par la Direction des Admissions et Concours de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études.

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. SUIO Octobre 2010 GENERALITES Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. Des poursuites d études peuvent être envisagées dans

Plus en détail

Comment utiliser le diaporama. Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page de départ.

Comment utiliser le diaporama. Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page de départ. Comment utiliser le diaporama Lorsqu un bouton d action ( ) apparaît sur la page, cliquez sur le bouton: Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Financer ses études dans la région Languedoc Roussillon (Focus Post Bac)

Financer ses études dans la région Languedoc Roussillon (Focus Post Bac) Financer ses études dans la région Languedoc Roussillon (Focus Post Bac) Financer ses études dans la région Languedoc Roussillon (Focus Post Bac) 1) Aides sur critères sociaux Bourses sanitaires et sociales

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

DUT GMP Quelques pistes

DUT GMP Quelques pistes Poursuites d études après un DUT GMP Quelques pistes SIOU Antenne de Troyes site de l IUT 1 er étage du bâtiment administratif Tél 03 25 42 46 39 mél : siou.iut-troyes@univ-reims.fr www.univ-reims.fr Nos

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2013

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2013 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT p 2 p 3 p 5 p 6 p 7 6 - DIPLÖME

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L'ORDRE DES ADMINISTRATEURS

Plus en détail

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Financements de la Région Languedoc Roussillon BTS stage séjour d'études ou stage «chèque mobilité Eurocampus»

Plus en détail

INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES

INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES INVITATION 10 ème FORUM DES GRANDES ECOLES M. JEAN-PAUL SIRIEYS PROVISEUR LYCÉE ARAGO Mmes CATHERINE REBOUL ET VALÉRIE FAUQUET PROVISEURES-ADJOINTES LYCÉE ARAGO M. CLAUDE LABORIE CHEF DE TRAVAUX LYCÉE

Plus en détail

Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France. (Mise à jour du 23 janvier 2014)

Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France. (Mise à jour du 23 janvier 2014) Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France (Mise à jour du 23 janvier 2014) Avec un peu plus d un étudiant étranger sur dix (précisément 11,6 %), la France occupe désormais

Plus en détail

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE, ET DE LA PERFORMANCE DEPP NOTE D INFORMATION n 1 Janvier 214 La dépense par élève ou étudiant pour un parcours dans l enseignement scolaire ou supérieur en

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 3 août 2012 fixant pour l année 2012-2013 les montants des droits de scolarité, d examen et d inscription

Plus en détail

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP ADMISSIONS PARALLÈLES ESSEC SCIENCES PO PARIS EM LYON HEC ESCP EDHEC AUDENCIA SKEMA AST2 TREMPLIN 2 PASSERELLE 2 TOULOUSE BS AST2 MASTERS SPÉCIALISÉS BAC + 3 et plus Préparer les concours d admissions

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

APRÈS LE BAC Lycée Molière Février 2011

APRÈS LE BAC Lycée Molière Février 2011 APRÈS LE BAC Lycée Molière Février 2011 En France.. L'université (L.M.D) Les classes préparatoires aux grandes écoles Les prépa intégrées Les Diplômes Universitaires Technologiques (DUT) Les Brevets de

Plus en détail

Rè glèmènt du concours

Rè glèmènt du concours Rè glèmènt du concours I. 1 concours 5 écoles... 2 A. Conditions d éligibilité... 2 B. Inscriptions conditions générales... 2 II. 1 concours, 3 étapes... 3 A. Etape 1 : Dossier en ligne... 3 1. Constitution

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE»

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» > PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L INDICE DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE POSITIVE 2014 UNE INITIATIVE DE DÉROULÉ DE LA CONFÉRENCE

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION DANS LES I.F.S.I. PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D INFIRMIER ET D INFIRMIERE ANNEE 2013

CONCOURS D ADMISSION DANS LES I.F.S.I. PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D INFIRMIER ET D INFIRMIERE ANNEE 2013 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS* DU CENTRE HOSPITALIER DE TROYES 2 Avenue des Lombards 10000 TROYES Tél : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.09 CONCOURS D ADMISSION DANS LES I.F.S.I. PREPARANT

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES DOSSIER DE PRESSE 17 AOÛT 2015 COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES Cout de la vie étudiante selon les villes universitaires CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr

Plus en détail

Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015

Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015 Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015 SALONS Salon de l Etudiant spécial formations artistiques : Samedi 31 janvier et dimanche 1 er février 2015 Salon de l Etudiant spécial "partir étudier à

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

SALON CAMPUS FRANCE-TUNISIE

SALON CAMPUS FRANCE-TUNISIE TUNISIE SALON CAMPUS FRANCE-TUNISIE 12, 13 et 14 octobre 2012 de 10h à 18h à l UTICA Cité El Khadra - Tunis LE SALON DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FRANÇAIS ET DES DIPLOMATIONS TUNISO-FRANÇAISES AMBASSADE

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

Enseignement supérieur et recherche

Enseignement supérieur et recherche Enseignement supérieur et recherche Écoles normales supérieures Débouchés offerts à partir de la Banque d épreuves littéraires - session 2014 NOR : ESRS1327158C circulaire n 2013-0019 du 30-10-2013 ESR

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION Regards sur l éducation Rapport intermédiaire Mise à jour des indicateurs relatifs

Plus en détail

Les écoles supérieures de commerce et de gestion (ESCG) : un développement à réguler

Les écoles supérieures de commerce et de gestion (ESCG) : un développement à réguler 2 Les écoles supérieures de commerce et de gestion (ESCG) : un développement à réguler PRESENTATION La Cour et les chambres régionales des comptes ont examiné la gestion des écoles supérieures de commerce

Plus en détail

Mastères spécialisés et SAI (international)

Mastères spécialisés et SAI (international) Département Admissions parallèles 2011-2012 Mastères spécialisés et SAI (international) Admission en Grande École sur TAGE-MAGE TM (ou GMAT ou test ESCP Europe), TOEFL TM, TOEIC TM, dossier de candidature

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques APRES LE BAC UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. Lettres Economiques 8 7,8 0,2 74,8 % D.U.T. B.T.S. 2,3 11,1 Autres formations 9,7 Ecoles de commerce, vente, gestion Ecoles artistiques (y compris archi) Ecoles paramédicales

Plus en détail

L orientation post-bac en classe de première

L orientation post-bac en classe de première L orientation post-bac en classe de première Mercredi 6 novembre 2013 Adeline Neumann, David Hammond, Jean-Yves Guarneri Personne ressource information orientation Lycée Français International de Hong

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT. Vous souhaitez poursuivre vos études en 1 ère année d études supérieures en France

GUIDE DU CANDIDAT. Vous souhaitez poursuivre vos études en 1 ère année d études supérieures en France GUIDE DU CANDIDAT Titulaire ou futur titulaire du baccalauréat français (Ce guide concerne également les candidats de nationalité française en préparation ou titulaires d un diplôme de fin d études secondaire

Plus en détail

Masseur Kinésithérapeute

Masseur Kinésithérapeute CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Masseur Kinésithérapeute Le Métier de Masseur Kinésithérapeute Le masseur-kinésithérapeute ASSURE des rééducations de motricité.

Plus en détail

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013 Lycéen Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais Janvier 2013 Centre ressources Après-Bac (CIO de Lille) - 11, rue de Thionville - 59000 Lille 03.28.53.29.80mail : apresbac@ac-lille.fr

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS*

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS* L équivalence Les autorisations des diplômes d exercice étrangers en France dans le pour les ressortissants secteur du paramédical européens (ou apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical

Plus en détail

Planning rédactionnel MCM Enseignement Formation Emploi 1er trimestre 2014. Média Parution ECOLES D' INGENIEURS ECOLES DE MANAGEMENT

Planning rédactionnel MCM Enseignement Formation Emploi 1er trimestre 2014. Média Parution ECOLES D' INGENIEURS ECOLES DE MANAGEMENT Média Parution ECOLES D' INGENIEURS ECOLES DE MANAGEMENT LA VOIX ETUDIANT JANVIER Les métiers du tourisme et des loisirs Les métiers du tourisme et des loisirs LA VOIX ETUDIANT JANVIER Spécial Admission

Plus en détail

Réfléchir. Des questions, des désirs - l'encadrement - l'autonomie. Des secteurs professionnels ou des disciplines qui m attirent.

Réfléchir. Des questions, des désirs - l'encadrement - l'autonomie. Des secteurs professionnels ou des disciplines qui m attirent. Après le bac Réfléchir Des questions, des désirs - l'encadrement - l'autonomie Des secteurs professionnels ou des disciplines qui m attirent. Des qualités personnelles et scolaires en lien avec ce projet.

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 OBJECTIFS - Soutenir la mobilité internationale des étudiants lorrains au sein des cursus universitaires

Plus en détail

BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015

BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015 BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015 Paris, le 24 octobre 2014 ECRICOME PRÉPA : LES ÉTUDIANTS DE PRÉPAS PLÉBISCITENT LE CONCOURS ECRICOME PRES DE 15 000 CANDIDATS POUR L ENSEMBLE DE NOS

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail