LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS"

Transcription

1 L LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS Loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi (extrait) Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L et suivants LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 1

2 Sommaire Loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de lêemploi (extrait) 4 Section 1 Définitions et champs d application 4 Section 2 Négociation pour l établissement d un plan social 4 Section 3 Procédure de licenciement collectif 6 Section 4 Dispositions concernant la loi du 14 mai 1986 ayant pour objet de stimuler l expansion économique 8 LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 2

3 Références légales Loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de lêemploi (extrait) Mémorial A 1993, page 1074, Documents parlementaires : N 3798 à Modifications ultérieures : Loi du 15 mai 1995 portant (1) modification de la loi du 24 mai 1989 sur le plan de travail (2) modification de la loi du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi Mémorial A 1999, page 189, Documents parlementaires : N 4459, Loi du 12 février 1999 concernant la mise en œuvre du plan d action national en faveur de l emploi Mémorial A 1999, page 189, Documents parlementaires : N 4459 à Loi du 30 juin 2004 concernant les relations collectives de travail, le règlement des conflits collectifs ainsi que l Office national de conciliation et modifiant 1. la loi modifiée du 7 juin 1937 ayant pour objet la réforme de la loi du 31 octobre 1919 portant règlement légal du louage de services des employés privés ; 2. la loi modifiée du 9 décembre 1970 portant réduction et réglementation de la durée du travail des ouvriers occupés dans les secteurs public et privé de l économie ; 3. la loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l Etat ; 4. la loi modifiée du 24 décembre 1985 fixant le statut général des fonctionnaires communaux ; 5. la loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi. Mémorial A 2004, page 1782, Documents parlementaires : N 5045 à Abrogation : Loi du 31 juillet 2006 portant introduction d un Code du travail Mémorial A 2006, page 2455, Documents parlementaires : N 5346 à 5420 LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 3

4 Loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi (extrait) Section 1. Définitions et champ d application Article 6. (1) Aux fins de l application de la présente loi, on entend par licenciements collectifs les licenciements effectués par un employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne des travailleurs, lorsque le nombre de licenciements envisagés est : a) pour une même période de 30 jours, au moins égal à 7 salariés. b) pour une même période de 90 jours, au moins égal à 15 salariés. (2) Pour le calcul du nombre de licenciements prévus au paragraphe (1) sous a) et b) du présent article, sont assimilés aux licenciements les cessations du contrat de travail intervenues à l initiative de l employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne des travailleurs, à condition que les licenciements proprement dits au sens du paragraphe (1) soient au moins au nombre de quatre. Section 2. Négociations pour l établissement d un plan social Article 7. (1) Avant de procéder à des licenciements collectifs au sens de la présente loi, l employeur est tenu de procéder en temps utile, à des négociations avec les représentants des travailleurs en vue d aboutir à un accord relatif à l établissement d un plan social. (2) Les négociations porteront au moins sur les possibilités d éviter ou de réduire le nombre des licenciements collectifs ainsi que sur les possibilités d en atténuer les conséquences, d une part par le recours à des mesures sociales d accompagnement visant notamment les aides au reclassement ou à la reconversion des travailleurs licenciés et les possibilités d une réinsertion immédiate dans le marché du travail, d autre part par la mise en place de mesures de compensation financières. (3) Sont à considérer comme représentants des travailleurs au sens du paragraphe (1) du présent article, les délégués du personnel, les comités mixtes s il en existe, et, dans le cas d entreprises liées par une convention collective de travail, les organisations syndicales parties à cette convention. Au cas où une entreprise n a pas fait procéder à l élection d une délégation du personnel ou à l institution d un comité mixte d entreprise en dépit de l obligation légale lui imposée, la procédure des licenciements collectifs prévue par la présente loi ne pourra prendre cours qu après la mise en place d une délégation du personnel conformément à la loi modifiée du 18 mai 1979 portant réforme des délégations du personnel ou d un comité mixte d entreprise conformément à la loi du 6 mai 1974 instituant des comités mixtes dans les entreprises du secteur privé. (4) Les travailleurs et leurs représentants peuvent faire appel à des experts en matière juridique, fiscale, sociale, économique et comptable. LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 4

5 (5) Au plus tard quinze jours après le début des négociations, les parties consigneront le résultat des négociations dans une convention dûment signée. Copie de cette convention intitulée «plan social» sera transmise sans délai à l Administration de l emploi qui en transmettra une copie à l Inspection du travail et des mines. La convention documentera - ou bien l accord des parties sur tout ou partie des éléments du plan social en mentionnant expressément au moins les matières énumérées au paragraphe (2) qui précède et l attitude des parties y relative, - ou bien l accord des parties sur l impossibilité d établir un plan social et les justifications de cette impossibilité. (6) Au cas où les parties n ont pas abouti endéans les quinze jours à un accord conformément au paragraphe (5) qui précède, un procès-verbal des négociations renseignant l attitude dûment motivée des parties quant aux éléments ayant fait l objet des négociations et au moins ceux énumérés au paragraphe (2) qui précède, dûment signé par les parties, sera transmis sans délai à l Administration de l emploi qui en transmettra une copie à l Inspection du travail et des mines. «(Loi du 30 juin 2004) (7) En cas de désaccord conformément au paragraphe 6 qui précède, les parties saisiront conjointement l Office national de conciliation, sous peine de forclusion, au plus tard trois jours après la signature du procès-verbal de désaccord en joignant copie du procès-verbal. Le président de l Office national de conciliation convoquera dans les deux jours les membres de la commission paritaire. La séance aura lieu trois jours au plus tard après la convocation. Les délibérations de la commission seront closes au plus tard quinze jours après la date fixée pour la première séance. Le résultat des délibérations sera consigné dans un procès-verbal. Une copie de ce procèsverbal sera adressée sans délai à l Administration de l emploi et à l Inspection du travail et des mines.» (8) Toute notification d un licenciement pour un motif non inhérent à la personne du salarié ou, le cas échéant, la convocation à l entretien préalable aux termes de l article 19 de la loi du 24 mai 1989 sur le contrat de travail, intervenant soit avant la date de la signature du plan social conformément au paragraphe (5) qui précède, soit avant la date du procès-verbal de l Office national de conciliation conformément au paragraphe (7) qui précède, soit avant la mise en place d une délégation du personnel conformément à l alinéa 2 du paragraphe (2) qui précède, sera nulle et de nul effet. Dans les quinze jours qui suivent le licenciement, le salarié peut demander, par simple requête, au président de la juridiction du travail qui statue d urgence et comme en matière sommaire, les parties entendues ou dûment convoquées, de constater la nullité du licenciement et d ordonner son maintien, et, le cas échéant, sa réintégration conformément aux dispositions de l article 29, paragraphe (4) de la loi du 24 mai 1989 sur le contrat de travail. L ordonnance du président de la juridiction du travail est exécutoire par provision. Elle est susceptible d appel qui est porté, par simple requête, dans les quarante jours à partir de la notification par la voie du greffe, devant le magistrat présidant la chambre de la Cour d appel à laquelle sont attribués les appels en matière de droit du travail. Il est statué d urgence, les parties entendues ou dûment convoquées. LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 5

6 (Loi du 15 mai 1995) «Si le salarié n a pas invoqué la nullité de son licenciement et s il a demandé la continuation des relations de travail dans le délai fixé ci-dessus, il a droit aux indemnités visées au paragraphe (1) de l article 24 de la loi du 24 mai 1989 sur le contrat de travail. Il pourra en outre exercer l action judiciaire en réparation de la résiliation abusive du contrat de travail sur la base des articles 28 et 29 de la loi du 24 mai 1989 sur le contrat de travail.» Article 8. (1) Afin de permettre aux représentants des travailleurs au sens du paragraphe (3) de l article 7 de la présente loi de formuler des propositions constructives en vue de la conclusion d un plan social, l employeur est tenu, de préférence avant le début des négociations, sinon au plus tard au début des négociations, de leur fournir tous les renseignements utiles comprenant au moins une communication écrite sur : a) les motifs du projet de licenciements collectifs ; b) le nombre et les catégories des travailleurs affectés par les licenciements; c) le nombre et les catégories des travailleurs habituellement employés ; d) la période sur laquelle il est envisagé de procéder aux licenciements ; e) les critères envisagés pour le choix des travailleurs à licencier, sans préjudice de la compétence du comité mixte et/ou des délégations du personnel en la matière ; f) le cas échéant, la méthode de calcul envisagée pour toute indemnité éventuelle de licenciement excédant celle prévue par la loi ou la convention collective, ou, à défaut, les raisons justifiant le refus d une telle indemnité par l employeur. (2) L employeur est tenu de transmettre copie de la communication écrite prévue au paragraphe qui précède à l Administration de l emploi qui la transmet à l Inspection du travail et des mines. Section 3. Procédure de licenciement collectif Article 9. (1) Au plus tard au début des négociations visées à l article 7 de la présente loi, l employeur doit notifier par écrit tout projet de licenciement collectif à l Administration de l emploi qui en transmettra copie à l Inspection du travail et des mines. Cette notification doit contenir au moins les éléments devant figurer dans la communication écrite prévue au paragraphe (1) de l article 8 de la présente loi. (2) L employeur est tenu de transmettre aux représentants des travailleurs copie de la notification prévue au paragraphe qui précède. Les représentants des travailleurs peuvent adresser leurs observations éventuelles à l Administration de l emploi qui en transmettra copie à l Inspection du travail et des mines. (3) Le présent article s applique également dans le cas d un projet de licenciement collectif lié à une cessation des activités de l entreprise résultant d une décision de justice. Toutefois, lorsqu il s agit d une décision de justice prononçant la faillite, la notification visée au paragraphe (1) ci-dessus n est requise qu en cas de demande de l autorité compétente. A LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 6

7 cette fin, l employeur faisant l objet d une action judiciaire ayant pour objet la déclaration de la faillite en informera sans délai l Administration de l emploi qui en avertira sans délai l Inspection du travail et des mines. Article 10. (1) L employeur ne peut procéder à la notification individuelle des licenciements aux salariés concernés qu après la signature du plan social conformément au paragraphe (5) de l article 7 de la présente loi respectivement du procès-verbal de l Office national de conciliation conformément au paragraphe (7) de l article 7 de la présente loi. Les notifications intervenues en violation de la disposition de l alinéa qui précède sont nulles et de nul effet conformément au paragraphe (8) de l article 7 de la présente loi. (2) Les autorités compétentes mettront à profit les délais visés au paragraphe (1) qui précède pour chercher des solutions aux problèmes posés par les licenciements collectifs dont le projet a été notifié à l Administration de l emploi. Article 11. (1) Les licenciements collectifs opérés dans le respect des dispositions de la présente loi prennent effet à l égard des travailleurs à l expiration d un délai de 75 jours, sans préjudice d éventuels délais plus longs prévus par les dispositions légales ou conventionnelles régissant les droits individuels en matière de délais de préavis. (2) Le ministre du Travail peut prolonger à 90 jours le délai visé au paragraphe (1) qui précède, lorsque les problèmes posés par les licenciements collectifs risquent de ne pas trouver de solution dans le délai initial. Il peut également réduire ledit délai à la durée du préavis, légal ou conventionnel, auquel peut prétendre le salarié. L employeur respectivement le salarié doivent être informés de la prolongation ou de la réduction du délai et de leurs motifs au plus tard le quinzième jour qui précède l expiration du délai initial prévu au paragraphe (1) ci-dessus. (3) Les dispositions des paragraphes (1) et (2) qui précèdent ne s appliquent pas aux licenciements collectifs intervenant à la suite d une cessation des activités de l établissement résultant d une décision de justice. Article 12. Les dispositions de la présente loi s appliquent indépendamment du fait que la décision concernant les licenciements collectifs émane de l employeur ou d une entreprise qui contrôle cet employeur. En ce qui concerne les infractions alléguées aux obligations d information, de négociation et de notification prévues par la présente loi, toute justification de l employeur fondée sur le fait que l entreprise qui a pris la décision conduisant aux licenciements collectifs ne lui aurait pas fourni l information nécessaire, ne saurait être prise en compte. Article 13. Sans préjudice de la nullité des licenciements conformément au paragraphe (8) de l article 7 de la présente loi, les salariés faisant l objet d un licenciement collectif non conforme aux dispo- LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 7

8 sitions des articles 7 à 11 de la présente loi ont droit, en dehors des indemnités prévues par la loi, à des dommages-intérêts pour rupture abusive du contrat. Section 4. Dispositions concernant la loi du 14 mai 1986 ayant pour objet de stimuler l expansion économique Article 14. Les dispositions de l article 12, alinéa 3 de la loi du 14 mai 1986 renouvelant et modifiant la loi du 28 juillet 1973 ayant pour objet 1. de stimuler l expansion économique ; 2. d aménager la loi du 5 août 1967 portant renouvellement et modification de la loi du 2 juin 1962 ayant pour but d instaurer et de coordonner les mesures en vue d améliorer la structure générale et l équilibre régional de l économie nationale et d en stimuler l expansion sont modifiées comme suit : «Si la cessation totale ou partielle intervient sans justification de raisons objectives, le délai prévu à l article 11 du chapitre 3 de la loi du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi, pourra être étendu exceptionnellement par le ministre du travail à 120 jours, la commission spéciale, prévue à l article 2, ayant été entendue en son avis.» (...) Article 17. La loi du 2 mars 1982 concernant les licenciements collectifs est abrogée. LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 8

LE HARCELEMENT SEXUEL

LE HARCELEMENT SEXUEL L - 118 LE HARCELEMENT SEXUEL Loi du 26 mai 2000 concernant la protection contre le harcèlement sexuel à l occasion des relations de travail et portant modification de différentes autres lois Intégrée

Plus en détail

L INCAPACITE DE TRAVAIL ET LA REINSERTION PROFESSIONNELLE

L INCAPACITE DE TRAVAIL ET LA REINSERTION PROFESSIONNELLE L - 120 L INCAPACITE DE TRAVAIL ET LA REINSERTION PROFESSIONNELLE Loi du 25 juillet 2002 concernant l incapacité de travail et la réinsertion professionnelle Intégrée essentiellement dans le Code du travail

Plus en détail

LE TRANSFERT D ENTREPRISE

LE TRANSFERT D ENTREPRISE L - 121 LE TRANSFERT D ENTREPRISE Loi du 19 décembre 2003 portant : 1. réglementation du maintien des droits des travailleurs en cas de transfert d entreprises, d établissements ou de parties d entreprises

Plus en détail

Congé parental. à la durée maximale normale de travail peut prendre, en accord avec l employeur, un congé parental sous les formes suivantes:

Congé parental. à la durée maximale normale de travail peut prendre, en accord avec l employeur, un congé parental sous les formes suivantes: Congé parental Articles L. 234-43 à L. 234-48 du Code du Travail Droit au congé parental Le congé parental est accordé à tout salarié en raison de la naissance ou de l adoption d un ou de plusieurs enfants

Plus en détail

FICHES PRATIQUES - 8 Licenciement économique et PSE* * PSE: Plan de sauvegarde de l'emploi Définition du licenciement économique

FICHES PRATIQUES - 8 Licenciement économique et PSE* * PSE: Plan de sauvegarde de l'emploi Définition du licenciement économique COLLECTIF NATIONAL CGT GROUPAMA FICHES PRATIQUES - 8 Licenciement économique et PSE* * PSE: Plan de sauvegarde de l'emploi Définition du licenciement économique L article L1233-2 du Code du Travail dispose

Plus en détail

LE SALAIRE SOCIAL MINIMUM

LE SALAIRE SOCIAL MINIMUM L - 123 LE SALAIRE SOCIAL MINIMUM Loi du 12 mars 1973 portant réforme du salaire social minimum Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L.222-1 et suivants CEP L tél. : 44 40 91-1

Plus en détail

LA PROCEDURE D'INFORMATION ET DE CONSULTATION DES REPRESEN- TANTS DES TRAVAILLEURS EN MATIERE DE LICENCIEMENTS COL-

LA PROCEDURE D'INFORMATION ET DE CONSULTATION DES REPRESEN- TANTS DES TRAVAILLEURS EN MATIERE DE LICENCIEMENTS COL- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 24 DU 2 OCTOBRE 1975 CONCERNANT LA PROCEDURE D'INFORMATION ET DE CONSULTATION DES REPRESEN- TANTS DES TRAVAILLEURS EN MATIERE DE LICENCIEMENTS COL- LECTIFS, MODIFIEE

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal fixant la procédure de conciliation et de médiation

Projet de règlement grand-ducal fixant la procédure de conciliation et de médiation Projet de règlement grand-ducal fixant la procédure de conciliation et de médiation Texte du projet de règlement grand-ducal Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Vu l article 2, paragraphe

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE Séances du lundi 21 juin 2004

ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE Séances du lundi 21 juin 2004 Année 2004. N o 64 bis A.N. (C.R.) ISSN 0242-6765 CPPAP 0503 B 05115 Mardi 22 juin 2004 ASSEMBLÉE NATIONALE JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SESSION ORDINAIRE DE 2003-2004 Articles, amendements

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2016-185 du 23 février 2016 pris pour l application de l ordonnance n o 2015-1288 du 15 octobre 2015 portant simplification

Plus en détail

N o 6086 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire concernant des mesures à prendre contre les licenciements économiques abusifs * * *

N o 6086 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire concernant des mesures à prendre contre les licenciements économiques abusifs * * * 18.12.2009 N o 6086 CHAMBRE DES DEPUTES Session ordinaire 2009-2010 PROPOSITION DE LOI concernant des mesures à prendre contre les licenciements économiques abusifs * * * Dépôt (M. André Hoffmann) et transmission

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE L - 132 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Loi modifiée du 22 juin 1999 ayant pour objet 1. le soutien et le développement de la formation professionnelle continue ; 2. la modification de la loi modifiée du

Plus en détail

L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES

L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES L - 111 L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES Loi du 8 décembre 1981 relative à l égalité de traitement entre hommes et femmes en ce qui concerne l accès à l emploi, à la formation et à la promotion

Plus en détail

La reconnaissance de l inaptitude médicale au travail et ses conséquences

La reconnaissance de l inaptitude médicale au travail et ses conséquences Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social La reconnaissance de l inaptitude médicale au travail et ses conséquences publié le : 20.03.17 Fiches pratiques

Plus en détail

1. Introduction. 2. Champ d'application de la réglementation

1. Introduction. 2. Champ d'application de la réglementation LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS 1. Introduction Lorsqu'une entreprise est amenée à licencier plusieurs travailleurs, il se peut qu'elle soit concernée par la réglementation des licenciements collectifs (procédure

Plus en détail

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : REPUBLIQUE DU BENIN --------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi N 2001-09 portant exercice du droit de grève en République du Bénin. L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 mai

Plus en détail

23 avril 2013 AVIS l/13/2013

23 avril 2013 AVIS l/13/2013 23 avril 2013 AVIS l/13/2013 relatif à la proposition de loi N 6086 concernant des mesures à prendre contre les licenciements économiques abusifs 2/19 1. Par lettre en date du 19 octobre 2012, le ministre

Plus en détail

LES JOURS FERIES LEGAUX

LES JOURS FERIES LEGAUX L - 117 LES JOURS FERIES LEGAUX Loi modifiée du 10 avril 1976 portant réforme de la réglementation des jours fériés légaux Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L.232-1 et suivants

Plus en détail

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL La salariée a-t-elle l obligation de révéler son état de grossesse à son employeur? Au moment de l embauche En aucune manière la femme

Plus en détail

CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL 201 5 TEXTES COORDONNÉS À JOUR AU 1 er OCTOBRE 2015 Recueil réalisé par le MINISTÈRE D ÉTAT - SERVICE CENTRAL DE LÉGISLATION www.legilux.lu 2 Conseil Économique et Social Sommaire

Plus en détail

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Commission Statut et Juridique AP- HP LA PROCEDURE DE LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Petit guide pour connaître la procédure Février 2010 1 AU COMMENCEMENT DE L

Plus en détail

LES COMITES MIXTES D ENTREPRISE ET LA REPRESENTATION DES SALARIES DANS LES SOCIETES ANONYMES

LES COMITES MIXTES D ENTREPRISE ET LA REPRESENTATION DES SALARIES DANS LES SOCIETES ANONYMES L - 108 LES COMITES MIXTES D ENTREPRISE ET LA REPRESENTATION DES SALARIES DANS LES SOCIETES ANONYMES Loi du 6 mai 1974 instituant des comités mixtes dans les entreprises du secteur privé et organisant

Plus en détail

COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION

COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION COMMISSION PARLEMENTAIRE DE CONCERTATION Loi du 6 avril 1995 organisant la commission parlementaire de concertation prévue à l article 82 de la Constitution et modifiant les lois coordonnées sur le Conseil

Plus en détail

La loi du 23 juillet 2015 portant réforme du dialogue social : quels changements concrets pour les entreprises?

La loi du 23 juillet 2015 portant réforme du dialogue social : quels changements concrets pour les entreprises? La loi du 23 juillet 2015 portant réforme du dialogue social : quels changements concrets pour les entreprises? Le 23 juillet 2015, la loi portant réforme du dialogue social à l intérieur des entreprises

Plus en détail

Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Qu est-ce que le CHSCT? Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail est une institution représentative du personnel.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Décret n o 2011-619 du 31 mai 2011 relatif à la santé et à la sécurité au travail à La Poste NOR :

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. TEXTE ADOPTÉ n 86 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME

Plus en détail

B- COMMISSION NATIONALE DU RECOURS FISCAL (C.N.R.F.)

B- COMMISSION NATIONALE DU RECOURS FISCAL (C.N.R.F.) B- COMMISSION NATIONALE DU RECOURS FISCAL (C.N.R.F.) L article 226- I du C.G.I. a institué une commission permanente dite Commission Nationale du Recours Fiscal (C.N.R.F.) à laquelle sont adressés les

Plus en détail

Le Comité d'entreprise?

Le Comité d'entreprise? Le Comité d'entreprise? Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

LE CONGE ANNUEL PAYE

LE CONGE ANNUEL PAYE L - 109 LE CONGE ANNUEL PAYE Loi modifiée du 22 avril 1966 portant réglementation uniforme du congé annuel payé des salariés du secteur privé Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles

Plus en détail

DECRET N 94/199 DU 07 OCTOBRE 1994 PORTANT STATUT GENERAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT MODIFIE ET COMPLETE PAR LE DECRET N 2000/287 DU 12 OCTOBRE

DECRET N 94/199 DU 07 OCTOBRE 1994 PORTANT STATUT GENERAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT MODIFIE ET COMPLETE PAR LE DECRET N 2000/287 DU 12 OCTOBRE DECRET N 94/199 DU 07 OCTOBRE 1994 PORTANT STATUT GENERAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT MODIFIE ET COMPLETE PAR LE DECRET N 2000/287 DU 12 OCTOBRE 2000 Chapitre I : Du régime disciplinaire des fonctionnaires

Plus en détail

Projet de loi n o 135 (2005, chapitre 42)

Projet de loi n o 135 (2005, chapitre 42) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 135 (2005, chapitre 42) Loi modifiant la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre dans

Plus en détail

Moyens juridiques d intervention de l Inspection du Travail en Santé et Sécurité au Travail 1

Moyens juridiques d intervention de l Inspection du Travail en Santé et Sécurité au Travail 1 15-11-2006 - Moyens juridiques d intervention de l Inspection du Travail en Santé et Sécurité au Travail 1 Décret n 2006-1255 du 15 novembre 2006, relatif aux moyens juridiques d intervention de l Inspection

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL L - 101 LE CONTRAT DE TRAVAIL Loi modifiée du 24 mai 1989 sur le contrat de travail Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L.121-1 à L.126-1 LE CONTRAT DE TRAVAIL 1 Sommaire Loi

Plus en détail

REQUÊTE POUR DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL EN VUE DE TOUCHER SA RÉMUNÉRATION À TITRE PROVISOIRE APRÈS MISE À PIED OU LICENCIEMENT IRRÉGULIER

REQUÊTE POUR DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL EN VUE DE TOUCHER SA RÉMUNÉRATION À TITRE PROVISOIRE APRÈS MISE À PIED OU LICENCIEMENT IRRÉGULIER REQUÊTE POUR DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL EN VUE DE TOUCHER SA RÉMUNÉRATION À TITRE PROVISOIRE APRÈS MISE À PIED OU LICENCIEMENT IRRÉGULIER Le délégué qui commet une faute grave peut faire l objet d une mise à

Plus en détail

Licenciement pour motif économique

Licenciement pour motif économique Fiche 35 Licenciement pour motif économique Qu est-ce qu un licenciement pour motif économique? Il doit remplir plusieurs critères cumulatifs (art. L. 1233-3, C. trav.) : 1. Il ne doit pas être lié à la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET ASSIMILÉES

MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET ASSIMILÉES MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3073 Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET ASSIMILÉES ACCORD DU 3 MAI 2017 MODIFIANT DES ARTICLES DE LA CONVENTION

Plus en détail

sur une requête d appel déposée le 23 août 2016 par A, dans une affaire se mouvant

sur une requête d appel déposée le 23 août 2016 par A, dans une affaire se mouvant Arrêt N 120/16 - III TRAV Exempt - appel en matière de droit du travail. Rôle n 43943 O R D O N N A N C E rendue le vingt octobre deux mille seize, par Madame Ria LUTZ, Présidente de chambre à la Cour

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE tél : 02 40 44 26 00 - http://www.sstrn.fr - SIRET : 788 354 843 00021 - Code APE : 8621 Z www.sstrn.fr

Plus en détail

N 121 SÉNAT PREMIÈRE SS1ON ORDINAIRE DE Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre PROJET DE LOI

N 121 SÉNAT PREMIÈRE SS1ON ORDINAIRE DE Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre PROJET DE LOI N 121 SÉNAT PREMIÈRE SS1ON ORDINAIRE DE 1980-1981 Annexe au procès-verbal de la séance du 27 novembre 1980. PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE relatif à la protection de l'emploi des salariés

Plus en détail

GUIDE du Comité d Entreprise LE FONCTIONNEMENT ET LES ATTRIBUTIONS

GUIDE du Comité d Entreprise LE FONCTIONNEMENT ET LES ATTRIBUTIONS GUIDE du Comité d Entreprise LE FONCTIONNEMENT ET LES ATTRIBUTIONS Sommaire 1 LA MISE EN PLACE D UN COMITÉ D ENTREPRISE... 3 2 COMPOSITION DU COMITE D'ENTREPRISE....3 3 STATUT DES MEMBRES DU COMITE D'ENTREPRISE....3

Plus en détail

ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE, RESSORT, COMPOSITION

ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE, RESSORT, COMPOSITION ORDONNANCE N 72/6 DU 26 AOUT 1972 Fixant l organisation de la cour suprême LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE UNIE DU CAMEROUN VU l article 42 de la Constitution du 2 Juin 1972, ORDONNE: CHAPITRE PREMIER SIEGE,

Plus en détail

(3) Chaque parent bénéficiaire détenteur d un contrat de travail, dont la durée de travail est égale ou supérieure à la moitié de la durée normale de

(3) Chaque parent bénéficiaire détenteur d un contrat de travail, dont la durée de travail est égale ou supérieure à la moitié de la durée normale de 4202 Loi du 3 novembre 2016 portant réforme du congé parental et modifiant 1. le Code du travail; 2. le Code de la sécurité sociale; 3. la loi modifiée du 4 décembre 1967 concernant l impôt sur le revenu;

Plus en détail

Projet de loi n o 135

Projet de loi n o 135 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 135 Loi modifiant la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre dans l industrie de la

Plus en détail

Agriculture Hygiène et sécurité Médecine du travail Santé. Journal officiel du 1 er août 2004

Agriculture Hygiène et sécurité Médecine du travail Santé. Journal officiel du 1 er août 2004 Agriculture Hygiène et sécurité Médecine du travail Santé Journal officiel du 1 er août 2004 Décret n o 2004-782 du 29 juillet 2004 relatif à l organisation et au fonctionnement des services de santé au

Plus en détail

LE REPOS HEBDOMADAIRE DES EMPLOYES ET OUVRIERS

LE REPOS HEBDOMADAIRE DES EMPLOYES ET OUVRIERS L - 102 LE REPOS HEBDOMADAIRE DES EMPLOYES ET OUVRIERS Loi du 1 er août 1988 concernant le repos hebdomadaire des employés et ouvriers Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L.231-1

Plus en détail

Annexe 1 : modèle de lettre de licenciement pour motif disciplinaire (faute(s) sérieuse(s) ou grave(s), ou lourde(s))

Annexe 1 : modèle de lettre de licenciement pour motif disciplinaire (faute(s) sérieuse(s) ou grave(s), ou lourde(s)) Annexe 1 : modèle de lettre de licenciement pour motif disciplinaire (faute(s) sérieuse(s) ou grave(s), ou lourde(s)) Les dispositions du présent modèle s appliquent sans préjudice des dispositions conventionnelles

Plus en détail

Comité d hygiène, de sécurité et

Comité d hygiène, de sécurité et Fiche 6 Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Qu est-ce que le CHSCT? Il s agit du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail qui est une institution représentative

Plus en détail

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office.

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office. Protection juridictionnelle - organisation BENELUX Règlement d'ordre intérieur et de procédure de la commission consultative compétente en matière de protection juridictionnelle des personnes au service

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL Décret n o 2017-1820 du 29 décembre 2017 établissant des modèles types de lettres de notification de licenciement NOR : MTRT1733898D Publics

Plus en détail

FORMATION SOCIONEWS NEWSLETTER NOUVEAUTÉS EN CE QUI CONCERNE L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

FORMATION SOCIONEWS NEWSLETTER NOUVEAUTÉS EN CE QUI CONCERNE L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL GO FORMATION SOCIONEWS NEWSLETTER N 3/2017 24 janvier 2017 1. Extension de la période de référence légale... 2. Introduction d une procédure d information et de consultation... 3. Compensation de l extension

Plus en détail

Convention entre le MENESR et le groupe MGEN

Convention entre le MENESR et le groupe MGEN BO Le BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Convention entre le MENESR et le groupe MGEN ENCART B.O. n 29 du 28-7- II CONVENTION RELATIVE

Plus en détail

AVIS II/13/ mars 2015

AVIS II/13/ mars 2015 31 mars 2015 AVIS II/13/2015 relatif au projet de loi portant modification 1. des articles L.126-1, L.251-1 et L.426-14 du Code du travail; 2. de l'article 1 de la loi modifiée du 28 novembre 2006 portant

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 13 juillet 2017 PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 13 juillet 2017 PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 13 juillet 2017

Plus en détail

Décret n 93/578 du 15 juillet 1993 fixant les conditions de fond et de forme applicables aux conventions collectives de travail

Décret n 93/578 du 15 juillet 1993 fixant les conditions de fond et de forme applicables aux conventions collectives de travail Décret n 93/578 du 15 juillet 1993 fixant les conditions de fond et de forme applicables aux conventions collectives de travail LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, VU la Constitution; VU la loi

Plus en détail

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION République française ART. 127 À 131-15 DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION Dernière modification du texte le 18 mars 2012 Document généré le 2 avril 2012 Copyright

Plus en détail

Projet de loi n o 62. Présentation

Projet de loi n o 62. Présentation PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 62 Loi modifiant le Code des professions pour permettre une suspension ou une limitation provisoire immédiate des activités d un professionnel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE ACCORD DU 12 JUILLET 2013 RELATIF AU CONSEIL DE DISCIPLINE

Plus en détail

Code du bien-être au travail. Livre II.- Structures organisationnelles et concertation sociale

Code du bien-être au travail. Livre II.- Structures organisationnelles et concertation sociale Code du bien-être au travail Livre II.- Structures organisationnelles et concertation sociale Titre 7.- Comités pour la Prévention et la Protection au Travail Transposition en droit belge de la Directive

Plus en détail

STATUTS DE L UFR TRAVAIL ET ETUDES SOCIALES, AES ET DROIT SOCIAL

STATUTS DE L UFR TRAVAIL ET ETUDES SOCIALES, AES ET DROIT SOCIAL UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE STATUTS DE L UFR TRAVAIL ET ETUDES SOCIALES, AES ET DROIT SOCIAL Adoptés par le conseil de l UFR le 2 décembre 2013 et approuvés par le Conseil d administration de

Plus en détail

Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg

Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg MEMORIAL Journal Officiel du GrandDuché de Luxembourg 611 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 35 5 juin 1989 S o m m a i r e CONTRAT DE TRAVAIL Loi du 24 mai 1989

Plus en détail

LE STATUT DES DELEGUES ET REPRESENTANTS DE SECTION SYNDICALE FORMATION DS RSS 1

LE STATUT DES DELEGUES ET REPRESENTANTS DE SECTION SYNDICALE FORMATION DS RSS 1 LE STATUT DES DELEGUES ET REPRESENTANTS DE SECTION SYNDICALE FORMATION DS RSS 1 La protection des DS et RSS Les DS et RSS ont-ils une protection équivalente et bénéficient-ils du même statut protecteur

Plus en détail

Projet de loi n o 142 (2017, chapitre 9)

Projet de loi n o 142 (2017, chapitre 9) PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 142 (2017, chapitre 9) Loi assurant la reprise des travaux dans l industrie de la construction ainsi que le règlement des différends pour

Plus en détail

Arrêté royal de 9 mars 2006 relatif à la gestion active des restructurations (M.B )

Arrêté royal de 9 mars 2006 relatif à la gestion active des restructurations (M.B ) Arrêté royal de 9 mars 2006 relatif à la gestion active des restructurations (M.B.31.03.2006) Modifiée par: (1) Arrête royal du [10 novembre 2006 modifiant l'arrêté royal du 9 mars 2006 relatif à la gestion

Plus en détail

SUBSIDIARITÉ. Vu l article 55bis de la loi du 31 décembre 1983 de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone ;

SUBSIDIARITÉ. Vu l article 55bis de la loi du 31 décembre 1983 de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone ; SUBSIDIARITÉ Accord de coopération entre l État fédéral, les Régions, les Communautés, la Commission communautaire française et la Commission communautaire commune relatif à l exercice des compétences

Plus en détail

C Loi modifiant la loi sur la formation professionnelle (LFP) (11459) du 27 août 2015

C Loi modifiant la loi sur la formation professionnelle (LFP) (11459) du 27 août 2015 Loi modifiant la loi sur la formation professionnelle (LFP) (459) C 05 du 7 août 05 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu la loi sur les fondations de droit public, du 5 novembre 958;

Plus en détail

2008/778 Réf : Soc./ juillet 2008 LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL. Loi n du 25/06/2008 (JO du 26)

2008/778 Réf : Soc./ juillet 2008 LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL. Loi n du 25/06/2008 (JO du 26) 2008/778 Réf : Soc./314 18 juillet 2008 LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL Loi n 2008-596 du 25/06/2008 (JO du 26) Les dispositions de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, dont

Plus en détail

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL

Maternité INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL INCIDENCE DE L ÉTAT DE GROSSESSE SUR L EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL La salariée a-t-elle l obligation de révéler son état de grossesse à son employeur? L employeur n a pas le droit de rechercher des

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 Adopté ACTION DE GROUPE ET ORGANISATION JUDICIAIRE - (N 3204) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 14, insérer l'article

Plus en détail

la procédure de validation des accords par la commission paritaire de validation.

la procédure de validation des accords par la commission paritaire de validation. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3152 Convention collective nationale IDCC : 1044. HORLOGERIE (Commerces de gros

Plus en détail

Projet de loi fixant les conditions et modalités selon lesquelles le fonctionnaire de l Etat peut se faire changer d administration

Projet de loi fixant les conditions et modalités selon lesquelles le fonctionnaire de l Etat peut se faire changer d administration Projet de loi fixant les conditions et modalités selon lesquelles le fonctionnaire de l Etat peut se faire changer d administration Texte du projet de loi Art. 1 er Les dispositions de la présente loi

Plus en détail

Décret n du 27 février 2015 relatif à la résolution des litiges individuels entre les marins et leurs employeurs NOR: DEVT D

Décret n du 27 février 2015 relatif à la résolution des litiges individuels entre les marins et leurs employeurs NOR: DEVT D Le 7 juillet 2016 Décret n 2015-219 du 27 février 2015 relatif à la résolution des litiges individuels entre les marins et leurs employeurs NOR: DEVT1410679D Version consolidée au 7 juillet 2016 Le Premier

Plus en détail

«CHAPITRE II. Le titre VI du livre I er de la quatrième partie du code du travail est complété par un chapitre II ainsi rédigé :

«CHAPITRE II. Le titre VI du livre I er de la quatrième partie du code du travail est complété par un chapitre II ainsi rédigé : c) Après la première phrase, est insérée une phrase ainsi rédigée : «Les facteurs de risques professionnels et les seuils d exposition, ainsi que les modalités et la périodicité selon lesquelles la fiche

Plus en détail

AVENANT N 33 DU 2 SEPTEMBRE 2014

AVENANT N 33 DU 2 SEPTEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8523. EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES SYLVICOLES (Pays de la Loire) (10 février 1987) (Etendue

Plus en détail

LE COMITE D ENTREPRISE EUROPEEN

LE COMITE D ENTREPRISE EUROPEEN L - 127 LE COMITE D ENTREPRISE EUROPEEN Loi modifiée du 28 juillet 2000 concernant l institution d un comité d entreprise européen ou d une procédure dans les entreprises de dimension communautaire et

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

Inaptitude au poste de travail

Inaptitude au poste de travail Qu est ce que l inaptitude au poste de travail? Le médecin du travail est le seul compétent pour se prononcer sur l aptitude de tout salarié à occuper un emploi. L inaptitude peut être physique ou psychique,

Plus en détail

Projet de loi n o 142

Projet de loi n o 142 PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 142 Loi assurant la reprise des travaux dans l industrie de la construction ainsi que le règlement des différends pour le renouvellement

Plus en détail

LE LICENCIEMENT POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE (Mode d emploi)

LE LICENCIEMENT POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LE LICENCIEMENT POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE (Mode d emploi) (Applicable depuis le 15 Novembre 2011 à tous les agents) 2 SOMMAIRE I - Le principe

Plus en détail

d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg

d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg .. Loi du 9 mai 996 d application relative au bail à loyer et au bail à ferme non agricole (LABLF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les titres huitième et huitième bis du code des obligations

Plus en détail

NOR: FPPA D. Version consolidée au 23 janvier 2011

NOR: FPPA D. Version consolidée au 23 janvier 2011 Décret n 2007-658 du 2 mai 2007 relatif au cumul d activités des fonctionnaires, des agents non titulaires de droit public et des ouvriers des établissements industriels de l Etat NOR: FPPA0750560D Version

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE

LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE L - 122 LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE Loi du 20 décembre 2002 portant : 1. Transposition de la directive 96/71/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 1996 concernant

Plus en détail

J Art. 1 Modifications La loi sur l'inspection et les relations du travail, du 12 mars 2004, est modifiée comme suit :

J Art. 1 Modifications La loi sur l'inspection et les relations du travail, du 12 mars 2004, est modifiée comme suit : Loi modifiant la loi sur l'inspection et les relations du travail (LIRT) (11172) J 1 05 du 20 septembre 2013 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Art. 1 Modifications

Plus en détail

Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature

Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature Loi fédérale sur le Conseil de la magistrature Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 169, al. 1, et 191a, de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du 28 février

Plus en détail

RÈGLEMENT (CEE) N 1768/92 DU CONSEIL

RÈGLEMENT (CEE) N 1768/92 DU CONSEIL I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CEE) N 1768/92 DU CONSEIL du 18 juin 1992 concernant la création d un certificat complémentaire de protection pour les médicaments

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre sociale

Cour de cassation. Chambre sociale Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 18 décembre 2013 Pourvoi n 12-23745 Non publié au bulletin Cassation partielle Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 18 décembre

Plus en détail

Inaptitude au poste de travail

Inaptitude au poste de travail Qu est ce que l inaptitude au poste de travail? Le médecin du travail est le seul compétent pour se prononcer sur l aptitude de tout salarié à occuper un emploi. L inaptitude peut être physique ou psychique,

Plus en détail

Le conseil de prud hommes

Le conseil de prud hommes Le conseil de prud hommes Institutions Mars 2006 Les compétences Les acteurs La procédure Le jugement Le recours Le conseil de prud hommes est chargé de concilier et, en cas d échec, de juger les litiges

Plus en détail

Annexe A : CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE

Annexe A : CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE Annexe A : CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2) et le Code

Plus en détail

LES CONGÉS ANNUELS. Fiche pratique. Références juridiques :

LES CONGÉS ANNUELS. Fiche pratique. Références juridiques : Fiche pratique LES CONGÉS ANNUELS Les congés annuels correspondent à une période d absence durant laquelle l agent est dispensé d exercer ses fonctions, tout en conservant ses droits à rémunération et

Plus en détail

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 Le Comité national olympique et sportif français est chargé d'une mission de conciliation dans les conflits opposant les licenciés, les agents sportifs,

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL. Vos obligations d employeur

Fiche conseil. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL. Vos obligations d employeur L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables

Plus en détail

MODALITÉS D APPLICATION DES RÈGLES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET DE MOTIVATION DU LICENCIEMENT

MODALITÉS D APPLICATION DES RÈGLES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET DE MOTIVATION DU LICENCIEMENT N 25 - SOCIAL n 17 Sur www.fntp.fr le 14 février 2018 Abonnez-vous MODALITÉS D APPLICATION DES RÈGLES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET DE MOTIVATION DU LICENCIEMENT L essentiel Deux décrets en date du 15 et

Plus en détail

Article 44. I. Le titre II du livre II de la première partie du code du travail est ainsi modifié :

Article 44. I. Le titre II du livre II de la première partie du code du travail est ainsi modifié : Texte de l article 44 du projet de loi EL KHOMRI après adoption le 6 juillet 2016 en deuxième lecture par application du 49-3 Les passages surlignés en rouge sont des suppressions et les passages surlignés

Plus en détail

Accord national du 23 septembre 2016 relatif à l emploi dans la métallurgie

Accord national du 23 septembre 2016 relatif à l emploi dans la métallurgie Accord national du 23 septembre 2016 relatif à l emploi dans la métallurgie Article 26 Dispositions abrogées Sont abrogés : - l avant-dernier alinéa de l article 10 de l accord national du 10 juillet 1970

Plus en détail

Le représentant de la section syndicale (RSS)

Le représentant de la section syndicale (RSS) Le représentant de la section syndicale (RSS) Synthèse Depuis l entrée en vigueur de la loi n 2008-789 du 20 août 2008 citée en référence (soit le 22 août 2008), chaque syndicat qui constitue une section

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE PROVENCE COTE D AZUR

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE PROVENCE COTE D AZUR CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE PROVENCE COTE D AZUR La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L.

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS TITRE XIII DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES A L'EMPLOI Article 50 Gestion prévisionnelle des emplois Chaque année, à l'occasion de la remise du rapport d'ensemble remis au comité d'entreprise, ce dernier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2016-660 du 20 mai 2016 relatif à la justice prud homale et au traitement judiciaire du contentieux du travail NOR : JUSC1509239D

Plus en détail