ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François"

Transcription

1 ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François

2 Cas clinique 1 : Col utérin, de la cytologie à la pièce opératoire

3 Une femme de 28 ans consulte son gynécologue pour un examen systématique avec frottis cervico-vaginal de dépistage

4 Frottis cervico-vaginal

5 Compte-tenu des anomalies observées sur le frottis, le gynécologue pratique un examen colposcopique : une zone acidophile à la jonction exoendocervicale est biopsiée endocol exocol

6 Biopsies cervicales

7 Rappel : col normal

8 2 : Exocol Rappel : col normal 1 : Endocol

9 Endocol Exocol

10 Zone de jonction

11

12

13 Diagnostic Carcinome in situ Conisation

14 Pièce Conisation opératoire de Conisation Carcinome in situ

15 Carcinome in situ +++ Prolifération de cellules épithéliales cancéreuses ne franchissant pas la membrane basale = carcinome intra-épithélial. - Ne peut se voir qu au niveau des structures épithéliales limitées par une membrane basale (malpighien, glandulaire et urothélial). - Pas d'extension à distance (pas de métastase) - Guérison est à 100% après exérèse complète. - Intérêt d'un dépistage précoce. - Diagnostic évoqué sur des biopsies et affirmé sur des prélèvements histologiques larges à la recherche d'une lésion invasive de voisinage.

16

17

18 Une femme de 48 ans consulte pour la première fois son gynécologue pour des saignements. L examen au spéculum et la colposcopie montre une masse exophytique saignotante du col utérin

19

20

21

22 Diagnostic Carcinome épidermoïde bien différencié kératinisant

23 LES TUMEURS MALPIGHIENNES Développement à partir des épithéliums malpighiens :

24 LES TUMEURS MALPIGHIENNES Développement à partir des épithéliums malpighiens : Peau Muqueuses malpighiennes : bouche, pharynx, larynx col utérin, vagin, oesophage, anus, gland Muqueuses respiratoires métaplasiques: fosses nasales, larynx, bronches, trachée Muqueuses urothéliales

25 LES TUMEURS MALPIGHIENNES Tumeurs bénignes: Papillome Tumeurs malignes: Carcinome épidermoïde Carcinome baso-cellulaire

26 Papillome Papillomatose (allongement des papilles épidermiques), Acanthose (épaississement du corps muqueux) Hyperkératose

27 Carcinome épidermoïde Macroscopie: Ulcéro-infiltrant, bourgeonnant Microscopie: Développé au dépend du revêtement de surface Organisation en lobules Cellules polygonales de grandes tailles jointives par des cadres clairs Cytoplasme éosinophile +/- Maturation kératosique

28

29 Carcinome épidermoïde Macroscopie: Ulcéro-infiltrant, bourgeonnant Microscopie: Développé au dépend du revêtement de surface Organisation en lobules Cellules polygonales de grandes tailles jointives par des cadres clairs Cytoplasme éosinophile +/- Maturation kératosique

30

31 Carcinome épidermoïde Macroscopie: Ulcéro-infiltrant, bourgeonnant Microscopie: Développé au dépend du revêtement de surface Organisation en lobules Cellules polygonales de grandes tailles jointives par des cadres clairs Cytoplasme éosinophile +/- Maturation kératosique

32

33 Carcinome épidermoïde Macroscopie: Ulcéro-infiltrant, bourgeonnant Microscopie: Développé au dépend du revêtement de surface Organisation en lobules Cellules polygonales de grandes tailles jointives par des cadres clairs +/- Maturation kératosique

34

35

36 Carcinome épidermoïde Macroscopie: Ulcéro-infiltrant, bourgeonnant Microscopie: Développé au dépend du revêtement de surface Organisation en lobules Cellules polygonales de grandes tailles jointives par des cadres clairs +/- Maturation kératosique

37

38 Carcinome baso-cellulaire Carcinome cutané le plus fréquent Lésion nodulaire indurée, ulcérée Perle en périphérique caractéristique: élevure translucide télengectasique Malignité locale Pas de métastase!

39

40

41 Cas clinique 2 : polypes coliques

42 Un homme de 53 ans consulte pour une fatigue et des douleurs abdominales modérées. L examen clinique est normal. Le bilan sanguin montre une anémie

43 Une coloscopie montre dans le colon transverse un petit polype pédiculé.

44 Adénome tubuleux Tête Pédicule

45 Biopsies coliques Ces 3 fragments... CONCLUSION : Adénome tubuleux du colon transverse, en dysplasie modérée (bas-grade). Absence de signe histologique de malignité.

46 des biopsies sont réalisées sur une masse ulcérée sigmoïdienne...

47

48 Biopsies sur une tumeur sigmoïdienne Ces 5 fragments sont tous représentés par une prolifération tumorale maligne... CONCLUSION : Adénocarcinome bien différencié, infiltrant le chorion muqueux au minimum.

49 Le patient est opéré

50

51 Macroscopie de la pièce opératoire Sur pièce fraîche : - prélèvements congelés: sur la tumeur + en zone normale - mesures : taille de la tumeur, distance par rapport à l exérèse - photos Sur pièce fixée : - Tumeur - autres lésions - Curage méso : 8/12 ganglions minimum - Limites chirurgicales

52 ADENOCARCINOME PAS Désorganisation architecturale

53 normal Atypies cytologiques cancer

54

55 Résection sigmoïdienne Cette pièce mesure 35 cm. Il existe une tumeur ulcéro infiltrante et bourgeonnante de 5 cm de hauteur, circonférentielle,... CONCLUSION : Adénocarcinome bien différencié du colon sigmoïde. La tumeur infiltre la musculeuse. Les sections chirurgicales sont en zones saines. Absence de métastase ganglionnaire. Stade pt2n0mx.

56 Tis T1 T2 T3 TNM T4

57 Facteurs histo-pronostiques Niveau d invasion de la tumeur dans la paroi Extension ganglionnaire TNM Caractère complet ou non de l exérèse chirurgicale Degré de différentiation

58 Muqueuse colique normale Adénocarcinome moyennement différencié Adénocarcinome peu différencié

59 Adénomes / Adénocarcinomes Tumeurs Glandulaires Muqueuses glandulaires : Digestives : estomac, grêle, colon Génitales : endocol, endomètre Respiratoires : fosses nasales, poumon Parenchymes glandulaires : Annexés au tube dig : pancréas, foie, glandes salivaires Annexés à la peau : glandes mammaires, gl sudorales Ovaires, prostate

60 Muqueuse colique normale Adénome tubulovilleux

61 Dysplasie - Désorganisation architecturale +/- importante. - Modifications cellulaires : forme, taille et coloration des noyaux; mitoses nombreuses, différenciation cellulaire diminuée. Selon l intensité : plusieurs grades histopathologiques pour préciser le pronostic et le traitement de ces lésions. - dysplasies légère, modérée et sévère - dysplasies de bas et de haut grade. Haut grade= CIS Adénome en dysplasie de bas grade

62 Cas clinique 3 : à propos d un nodule du sein

63 Une femme de 45 ans consulte son médecin car elle a palpé dans son sein gauche une petite masse.

64 Que recherche-t-on à l interrogatoire?

65 Que recherche-t-on à l interrogatoire? L interrogatoire retrouve un antécédent de cancer du sein chez la mère de la patiente.

66 Que recherche-t-on à l examen clinique?

67 Que recherche-t-on à l examen clinique? A la palpation, le médecin confirme l existence d une masse ferme dans le quadrant supéro-externe du sein gauche, mesurant environ 2 cm. Les aires ganglionnaires axillaires sont libres.

68 Quel examen complémentaire?

69 Mammographie

70 La patiente est opérée... Le chirurgien réalise l exérèse de la tumeur et demande un examen extemporané

71 Examen extemporané Examen histologique rapide Réalisé en cours d intervention chirurgicale Oriente les suites de l intervention Le prélèvement : 1 à 2 cm max. Congélation, pour durcir et permettre la coupe (5µm) puis coloration HE rapide Résultat immédiat téléphoné, en 20 mn environ

72 Dans ce cas, on fait un examen extemporané pour : confirmer la malignité et poser l indication d un curage ganglionnaire axillaire dans le même temps opératoire évaluer la qualité de l exérèse

73 L examen extemporané montre un carcinome infiltrant mesurant 2,3cm, d exérèse complète. Le chirurgien réalise un curage ganglionnaire axillaire gauche.

74 Macroscopie de la pièce à l état frais (congélations ) et après fixation (mise en cassettes, coupes )

75 Examen histopathologique définitif (1) : la tumeur rares glandes adénocarcinome canalaire infiltrant peu différencié noyaux atypiques nombreuses mitoses de grade 3 (Scarff et Bloom)

76

77 Curage axillaire

78 2 métastases ganglionnaires sur 14 ganglions examinés

79 Le compte-rendu de cancer du sein : Renseignements cliniques:... Titre : Tumorectomie du sein gauche et curage axillaire gauche Texte : macroscopie, microscopie Conclusion : Adénocarcinome canalaire infiltrant du sein gauche, mesurant 2,3 cm, de grade histopronostique Scarff et Bloom 3, d exérèse complète. Présence de 2 ganglions métastatiques sur un total de 14 ganglions.

80 Le stade du cancer : TNM (par le pathologiste : ptnm) Taille 2,5 cm >>> pt2 2 Ganglions axillaires métastatiques >>> pn1 Métastases à distance? >>> Mx pt2 N1 Mx Lien +++ avec le pronostic

81 Critères histopronostiques des tumeurs malignes Degré de différenciation tumorale Critères cytologiques +++ Etendue de la nécrose Invasion vasculaire Engainements nerveux Degré d infiltration du cancer

82 Grade histopronostique : Degré de malignité Anomalies cyto-nucléaires Mitoses Différenciation Exemples: grade de Scarff, Bloom et Richardson (sein) Score de Gleason (prostate) Un haut grade est corrélé à un mauvais pronostic. Stade : Extension de la tumeur Système propre à chaque tumeur Exemple: Classification TNM (OMS) T taille/extension de la tumeur primitive N ganglions métastatiques M métastases

83 Autres marqueurs pronostiques/ thérapeutiques avec l immunohistochimie et/ou analyses moléculaires : récepteurs hormonaux : ttt par Tamoxifène c-erbb2 /HER2 : ttt par Herceptin

84 RE+

85 c-erbb-2 marquage 3+

86 Cas clinique 4 : une histoire d adénopathie

87 Femme de 45 ans sans antécédent notable qui présente une adénopathie isolée inguinale gauche: Dure non inflammatoire Mesurant 3 x 1 cm Apparue depuis 2 mois Examen clinique notamment gynécologique est normal Pas d anomalies biologiques

88 Une cytoponction à l aiguille est pratiquée L examen cytopathologique conclut à : «Présence de cellules tumorales malignes de nature indéterminée»

89 Une exérèse chirurgicale du ganglion est réalisée pour examen histopathologique L examen histopathologique révèle un envahissement ganglionnaire par une prolifération tumorale maligne indifférenciée «indifférenciée» : pas d aspects permettant d évoquer une origine précise (pas de structure glandulaire, pas d élaboration de kératine, )

90 Capsule ganglionnaire Cellules tumorales Parenchyme ganglionnaire

91 -Nappes de cellules sans architecture particulière : pas de glandes, pas de kératine,. -Cellules arrondies volumineuses Tumeur maligne indifférenciée

92 Métastase ganglionnaire d une tumeur maligne indifférenciée Carcinome Lymphome Mélanome

93 Pour essayer de préciser l origine des cellules tumorales, on va chercher des composants cellulaires spécifiques de certains tissus par étude immunohistochimique Carcinome Cytokératines Lymphome Marqueurs lymphoïdes Mélanome PS100, HMB45

94 PS100

95 Conclusion de l examen histopathologique «Métastase ganglionnaire d un mélanome»

96 Un examen clinique soigneux de tout le tégument retrouve un mélanome sous un orteil Depuis 2 ans «cette tache s était étendue» dixit la malade

97 Pigmentation inhomogène Bords irréguliers Diamètre : 1,8 cm Asymétrie

98 migration Composante invasive Etude de la pièce d exérèse Composante intra épithéliale

99 L examen histopathologique Affirme le diagnostic de Mélanome Précise son type Etablit les facteurs histo-pronostiques : - Niveaux d envahissement Epaisseur microscopique de la tumeur Nombre de mitose Précise le caractère complet ou non de l exérèse

100 NIVEAUX de CLARK - EPAISSEUR III I II III IV V

101 Indice de Breslow : épaisseur et survie

102 Conclusion Mélanome de type Superficiel de niveau IV de 3,4 mm d épaisseur avec métastase ganglionnaire

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage

Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage TP 6 Anatomie-pathologique Du 02/04/09 à 13h30 Ronéotypeur : RATEAU Adrien Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage I) Rappel sur les tumeurs malignes 1) Caractères

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

Cancer du col et du corps utérin

Cancer du col et du corps utérin Cancer du col et du corps utérin Catherine Genestie Gustave Roussy Cancer du col Rappel anatomique Condylome et CIN Carcinome du col Facteurs histopronostiques Rappel anatomique Exocol Papillomavirus

Plus en détail

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique UMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique P M S M CI POLYPE COLIQUE: coupe macroscopique après fixation formolée d un polype pédiculé colique; Le pédicule (P) est grêle. La muqueuse (M), la séreuse et la graisse

Plus en détail

LES TUMEURS DE VESSIE

LES TUMEURS DE VESSIE Cours d anatomie pathologique Spéciale. 5éme Année de Médecine LES TUMEURS DE VESSIE Pr. Nadia Cherradi (HER- CHU de -Salé). 25/03/2010 Pr N.Cherradi-5ème année Médecine- Faculté de Médecine et de Pharmacie

Plus en détail

PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE

PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE I_ Anatomie de la prostate : Mc Neal distingue au niveau de la prostate : 4 zones glandulaires: Zone Centrale (25%), Zone de Transition (5%) et Zone Périphérique: 70% Stroma

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 2 L3 2016-2017 Cas clinique Un homme de 60 ans, sans antécédent personnel ni familial, vient vous consulter car il a découvert depuis 4 mois un "ganglion" dans

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Année 2012-2013 Séance 2/6 pour le groupe B Salle Micropolis Contribution à la rédaction de ce support : I. Letovanec, B. Lhermitte Tuteurs: B. Bisig, médecins

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

Le rôle du pathologiste en cancérologie. PCEM2 Faculté Denis Diderot année 2007-2008

Le rôle du pathologiste en cancérologie. PCEM2 Faculté Denis Diderot année 2007-2008 Le rôle du pathologiste en cancérologie PCEM2 Faculté Denis Diderot année 2007-2008 Qu est ce que la Pathologie? patients tissus cellules diagnostic formation recherche Un bon diagnostic permet : d expliquer

Plus en détail

Cancer de l estomac. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l estomac. Pr M.B.BENKADA Cancer de l estomac Pr M.B.BENKADA INTRODUCTION Cancer très fréquent dans le monde CARACTERES parfois endemique(asie) Cancer distale diminue/proximal augmente RAPPEL ANATOMIQUE Etiopathogénie Environnement

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

Proctologie en anatomie pathologique

Proctologie en anatomie pathologique Proctologie en anatomie pathologique «Petite chirurgie proctologique» Biopsies (pathologie tumorale essentiellement) Peu de pièces opératoires carcinologiques pathologies et terminologies particulières

Plus en détail

Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers

Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers 09/12/2013 Pauline PERREARD L2 BTIME Pr S. Garcia BTIME Les modèles physiopathologiques : Les grands types de cancers Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers I. Généralité a. Oncogénèse

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente.

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente. Tumeurs de vessie I- Épidémiologie : Deuxième tumeur urologique après le cancer de prostate. Plus fréquent chez l homme que chez la femme. L'âge médian de survenue : 69 ans chez l'homme et 71 ans chez

Plus en détail

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Journée de Sénologie Interactive Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S 51 ans XVII journées de sénologie le 18/09/14 Cas clinique interactif Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S., 51ans, consulte

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES ÉPIDEMIOLOGIE Incidence : 27700 nouveaux cas K poumon/an en France En augmentation surtout chez la femme Mortalité : première cause

Plus en détail

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations Diapositive 1 : Ecran de démarrage Diapositive 2 : Accueil Voyons maintenant l exemple d un cas de cancer colique, l un des quatre cancers les plus diagnostiqués en France. Diapositive 3 : Objectifs de

Plus en détail

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Transformation cancéreuse d une cellule normale Différents types de cancer Progression

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon Définition(s) Démarche diagnostique Identifier Grader (classer) Eviter les diagnostics par excès et par défaut

Plus en détail

Item 306 (ex item 157) Tumeurs du poumon, primitives et secondaires Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 306 (ex item 157) Tumeurs du poumon, primitives et secondaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 306 (ex item 157) Tumeurs du poumon, primitives et secondaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Tumeurs primitives du poumon... 3 2.1. Types

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

ADAPTATION CELLULLAIRE ET TISSULAIRE TUMEURS BENIGNES

ADAPTATION CELLULLAIRE ET TISSULAIRE TUMEURS BENIGNES ADAPTATION CELLULLAIRE ET TISSULAIRE TUMEURS BENIGNES ADAPTATION CELLULAIRE ET TISSULAIRE Réponse de la cellule et du tissu à des sollicitations physiologiques excessives ou à des stimuli pathologiques

Plus en détail

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Progression du cancer Objectifs 1. Comprendre comment une cellule normale devient

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou plusieurs ganglions sentinelles Chaque ganglion est inclus

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES Lésions non tumorales de la vessie Lésions inflammatoires Cystites infectieuses/non infectieuses/traitement Anomalies épithéliales

Plus en détail

Les tumeurs cutanées. H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans

Les tumeurs cutanées. H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans Les tumeurs cutanées H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans I- Tumeurs bénignes 1) Tumeurs mélanocytaires= naevus 1) Rares à la naissance: naevus congénital (possibilité de transformation en mélanome)

Plus en détail

Les tumeurs épithéliales

Les tumeurs épithéliales 3 éme annèe médecine Annèe universitaire 2016-2017 Les tumeurs épithéliales Introduction I/ TUMEURS ÉPITHÉLIALES DES REVÊTEMENT A- Tumeurs des revêtements Malpighiens 1- Tumeurs bénignes a- peau b- muqueuse

Plus en détail

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5.

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. III/ Prise en charge des cancers III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. Rôle du manip Sitographie III.1. Imagerie Le diagnostic de certitude

Plus en détail

Facteurs histopronostiques des cancers ORL

Facteurs histopronostiques des cancers ORL Facteurs histopronostiques des cancers ORL NARCO II Angers Octobre 2012 Aude Hélène PAVAGEAU Merzouka ZIDANE-MARINNES Le but du bilan d un cancer ORL est de définir les facteurs pronostiques permettant

Plus en détail

Pathologies du col utérin

Pathologies du col utérin 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Gynécologie Obstétrique (Anatomopathologie) Rappel Pathologies du col utérin Le col utérin comporte deux parties anatomiques : l'exocol et l'endocol

Plus en détail

Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales

Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales Francine Walker et Annie Cortez Hôpital Bichat-Claude Bernard et Hôpital Tenon Services d anatomie pathologique Données épidémiologiques Le

Plus en détail

TP 13 : Révisions. UE17B Anatomie Pathologique TP n 13 29/05/17 Nom du prof et coordonnées. RT : Selva LARREA RL : Guillaume GARNIER

TP 13 : Révisions. UE17B Anatomie Pathologique TP n 13 29/05/17 Nom du prof et coordonnées. RT : Selva LARREA RL : Guillaume GARNIER UE17B Anatomie Pathologique TP n 13 29/05/17 Nom du prof et coordonnées RT : Selva LARREA RL : Guillaume GARNIER TP 13 : Révisions I. TP2 Appendicite aigue II. TP2 Bourgeon charnu III. TP3 Hépatite chronique

Plus en détail

La pathologie prostatique

La pathologie prostatique La pathologie prostatique I- Rappels anatomiques Zone de transition : 5% antéro-médiane, entourant l urèthre explorée par REUP, +/- PBP Pathologie : HPB et 25% des cancers Zone périphérique : 70% postéro-inférieure

Plus en détail

8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie

8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie 8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie Anne Vincent-Salomon Institut Curie, UMR 934 INSERM Pôle de Médecine Diagnostique et Théranostique SFSPM Novembre

Plus en détail

Modalités de prise en charge et critères histo-pronostiques des résections curatives des cancers précoces du tube digestif

Modalités de prise en charge et critères histo-pronostiques des résections curatives des cancers précoces du tube digestif Carrefour de Pathologie 2017 Club de Pathologie Digestive et Hépatique Lundi 20 Novembre - Palais des Congrès de Paris Modalités de prise en charge et critères histo-pronostiques des résections curatives

Plus en détail

Histologie et cytologie du sein normal. Méthodologie en anatomie pathologique mammaire

Histologie et cytologie du sein normal. Méthodologie en anatomie pathologique mammaire Histologie et cytologie du sein normal Méthodologie en anatomie pathologique mammaire DIU des Maladies du Sein Année 2016-2017 philippe.bertheau@gmail.com Embryologie La crête mammaire . peau. mamelon

Plus en détail

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011 Deux grands types de cancers cutanés Les plus fréquents (origine kératinocytaire) : Les cancers épithéliaux = CARCINOMES Des recommandations Mélanome SOR 2005 Carcinome basocellulaire ANAES 2004 Mélanome

Plus en détail

FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique.

FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. - Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. - Importance de la mesure au micron près de l infiltration néoplasique des pièces de résection endoscopique. -

Plus en détail

TP 9 CANCERO 3. 2 lames: -ADENOCARCINOME COLIQUE -CARCINOME EPIDERMOIDE de l oesophage

TP 9 CANCERO 3. 2 lames: -ADENOCARCINOME COLIQUE -CARCINOME EPIDERMOIDE de l oesophage TP 9 CANCERO 3 2 lames: -ADENOCARCINOME COLIQUE -CARCINOME EPIDERMOIDE de l oesophage Rappel sur les tumeurs malignes Caractères généraux des tumeurs malignes La cellule cancéreuse Histopronostic Nosologie,

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Pathologie tumorale des glandes salivaires... 3 2.1. Généralités...

Plus en détail

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D 1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D tumeurs endocrines E métastases 3. Pathologie inflammatoire

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Tumeurs cutanées. Dr Le Duff

Tumeurs cutanées. Dr Le Duff Tumeurs cutanées Dr Le Duff Classification Tumeurs bénignes Tumeurs malignes MELANOME CARCINOMES: basocellulaire et épidermoïde Carcinôme neuro-endocrine (Merckel) Tumeurs annexielles Tumeurs tissus mous

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers

Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers Association Française de Chirurgie Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers Ce document est destiné à aider les pathologistes dans l'examen des pièces d'exérèse pour cancers

Plus en détail

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau Cancer de la peau....................... 167 Mélanome malin de la peau.............. 171 s de la peau Note préliminaire Cette classification ne s applique qu aux épithéliomas cutanés et ne comprend pas

Plus en détail

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9%

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9% III- Cancer de la thyroïde Généralités Seules 2 tumeurs invasives de la thyroïde ont été diagnostiquées en 214, 3 chez des hommes et 17 chez des femmes. Le sex-ratio est de 18 hommes pour femmes (.18).

Plus en détail

Questions Examens. Anatomie Pathologique MED4

Questions Examens. Anatomie Pathologique MED4 Questions Examens Anatomie Pathologique MED4 1. Description Questions Examens d anatomie pathologique Mme Salmon 2. Remerciements Aux étudiants de MED4. 3. À propos de CandiMed CandiMed est un site Web

Plus en détail

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS Mélanome Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS 1. Quelques chiffres 10/100 000 habitants / an + 10% par an 1er cancer entre 15 et 35 chez l homme et entre 15 et 25 ans chez la femme Age moyen 47 ans (en

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE

APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE Ronéotypeuse : Emeline chaugne Ronéolectrice : Arianne Coret Pneumo Version relue CDC 20/02/2012 APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE COURS 14 : PATHOLOGIE TUMORALE. PLAN : I) Apports des différentes

Plus en détail

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique)

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital

Plus en détail

LES TUM EURS M ELA NIQUES

LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELANIQUES développées à partir des mélanocytes responsables de la synthèse de la mélanine qu ils distribuent aux kératinocytes de la couche germinative. sont dispersés

Plus en détail

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples Anatomie Pathologique et Cancer Missions, Moyens, Exemples DIU d Onco-Gériatrie 9 février 2011 Dr Mathilde Sibony, Hôpital Tenon mathilde.sibony@tnn.aphp.fr 01 56 01 68 73 Anatomie pathologique et Cancer

Plus en détail

Tumeurs épithéliales (Chapitre 10) Auteurs : F. Penault-Llorca, D Hénin, M Devouassoux-Shishe Boran Mai 2005

Tumeurs épithéliales (Chapitre 10) Auteurs : F. Penault-Llorca, D Hénin, M Devouassoux-Shishe Boran Mai 2005 Copyright AFECAP 1 Tumeurs épithéliales (Chapitre 10) Auteurs : F. Penault-Llorca, D Hénin, M Devouassoux-Shishe Boran Mai 2005 Pré requis Cours d histologie, connaissance des chapitres 8, 9 et 10 du polycopié

Plus en détail

Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Adénocarcinome du pancréas... 3 2.1. Épidémiologie... 3 2.2. Types

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE. de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES

ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE. de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES TRANSFORMATION NORMALE Jonction épithélium malpighien - épithélium cylindrique EPITHELIUM MALPIGHIEN EXOCERVICAL cellules superficielles

Plus en détail

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi I) Pathologie non tumorale anale 1) Les Hémorroïdes :Hémorroïde externe 2)Fissure anale 3) Abcès anal 4) Fistule anale 5) Sinus ou kyste pilonidal LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi Hémorroïde

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

Polype cancérisé. Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens

Polype cancérisé. Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens Polype cancérisé Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens Définition «Polype cancérisé ou transformé»: Adénome tumeur épithéliale d architecture tubulée ou villeuse, avec dysplasie présentant

Plus en détail

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi I)Pathologie non tumorale anale 1) Les Hémorroïdes :Hémorroïde externe Hémorroïde interne 2)Fissure anale 3) Abcès anal 4) Fistule anale 5) Sinus ou kyste

Plus en détail

Tumeurs épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Tumeurs épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Tumeurs épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Tumeurs à différenciation malpighienne... 3 1.1. Tumeurs bénignes... 4 1.1.1. Papillomes...

Plus en détail

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire Appendicite Aigüe A : Mésothélium B : Sous séreuse Appendice Normal B A Glande de Liberkuhn Sous un épithélium cylindrique Invagination sous la surface tapissée de cellules entérocytaires et caliciformes

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S)

LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S) LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S) «Atypies» de signification incertaine : dystrophiques Cancéreuses AUCUNS CRITERES HISTOLOGIQUES FORMELS ISOLEMENT : ASSOCIATION +++ CONFRONTATION ANATOMO-CLINIQUE

Plus en détail

Tumeurs du col utérin

Tumeurs du col utérin Tumeurs du col utérin Objectifs Connaitre les principaux types histologiques des tumeurs et les principales lésions tissulaires précancéreuses. Connaitre la place et l'apport de l'anatomie pathologique

Plus en détail

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Types histologiques des tumeurs de l'ovaire...3 2.1. Tumeurs épithéliales...

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Cancer de l endomètre Dr Gwénaëlle Boivin- Le Pottier Centre de lutte contre le cancer de Rennes/ CHU hôpital sud de Rennes RENNES BZH Introduction Saignements post ménopausiques = principal symptôme Diagnostic

Plus en détail

Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie

Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Anapath : carcinome à cellules transitionnelles : 85% = tumeur urothéliale ou urothéliome

Plus en détail

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents Ampullome Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Cancers de l estomac

Cancers de l estomac Cancers de l estomac Dr Maryse Fiche Institut Universitaire de pathologie 20/03/2012 Objectif d apprentissage : SCLO C-IM 269 C-SU 141 Référence (support d apprentissage): Robbins chapître 17 pp 784-790

Plus en détail

Carcinogénèse colorectale

Carcinogénèse colorectale UE17B Module de fin de cycle Anatomie Patholgique TP 9 18/05/2017 Mathilde Sibony RT : Julien KUNSCH RL : Manon FREYNET mathilde.sibony@aphp.fr Carcinogénèse colorectale Plan : I. Le colon : A- Généralités

Plus en détail

Classification anatomo-pathologique des tumeurs de l ovaire

Classification anatomo-pathologique des tumeurs de l ovaire Classification anatomo-pathologique des tumeurs de l ovaire Introduction - Les tumeurs ovariennes peuvent se développer à partir de chacun des tissus qui constituent l ovaire : L épithélium de surface

Plus en détail

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Année 2012-2013 Séance 4/6 pour le groupe A Salle Micropolis Contribution à la rédaction de ce support : M. Fiche Tuteurs: M. Fiche, médecins assistants de

Plus en détail

III ETUDES DES PRINCIPALES TOPOGRAPHIES

III ETUDES DES PRINCIPALES TOPOGRAPHIES III ETUDES DES PRINCIPALES TOPOGRAPHIES III-1 Sein et appareil génital féminin En 2014, 211 tumeurs invasives, soit 52.6 % de l ensemble des tumeurs invasives chez les femmes ont été enregistrées. (Ont

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

FORPATH. Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en Histoséminaire de lames

FORPATH. Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en Histoséminaire de lames FORPATH Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en 2010 Histoséminaire de lames Bruxelles 24 avril 2010 Anne-Catherine Baglin Suresnes - France

Plus en détail

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre Pénis................................... 242 Prostate................................ 249 Testicule................................ 255 Rein.................................... 266 Bassinet et uretère......................

Plus en détail