ZATONA- ADIL ( Apoio ao Desenvolvimento de Iniciativas Locais)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ZATONA- ADIL ( Apoio ao Desenvolvimento de Iniciativas Locais)"

Transcription

1 ZATONA- ADIL ( Apoio ao Desenvolvimento de Iniciativas Locais) PROJET COMMUNAUTÉ ET L ENVIRONNEMENT SAIN RAPPORT DES ACTIVITES PERIODE Novembre 2007 Mars 2008 Avril 2008 Membro fundador da POSDEV (Organização Pan-africana para o Desenvolvimento Durável) S. Tomé: C.P. 234 Tel / Fax

2 RAPPORT TECHNIQUE SUR LA CONSERVATION DE L ENVIRONNEMENT TITRE DU PROJET: COMMUNAUTÉ ET L ENVIRONNEMENT SAIN I- INTRODUCTION Comme nous savons, l environnement c est l ensemble des éléments que constitue le milieu où nous habitons (l eau, la terre, la couverture végétale, etc.) Ces éléments, n importe quel, nous semblent être trop, mais en effet ils sont tous épuisables. C est sur que la longévité et la durée de ces éléments dépendent de ce que leur font les humains, c est à dire, la façon dont les hommes les besogneront. Ce dans ce cadre là, et parce que São Tomé e Principe se sent déjà les conséquences de l usage démesuré de l élément couverture végétale, nous ont proposé avec ce projet des actions qui se portent sur les inquiétudes abordées dans la déclaration des Principes sur les Forêts. Le projet a une durée de 8 mois. Le période couverte pour ce rapport c est environ quatre mois (12 Novembre 30 Mars 2008) II - OBJECTIF GÉNÉRAL L objectif général vise la reforestation et tout un processus de création des structures fonctionnelles que puissent de façon solide et durable assurer la conservation des forêts et empêcher la déforestation. III - OBJECTIFS SPÉCIFIQUES i- Promouvoir les habitudes d environnement sain assortissant avec une mentalité de protection des forêts et sa reforestation. ii- Doter les communautés des instruments et ressources humaines capables d assurer la continuité de la gestion des forêts à son tour. iii- Créer des réseaux locaux pour la protection et la préservation des forêts. III ACTIVITÉS PROGRAMMÉES Sensibilisation des bénéficiaires sur l importance de la nature pour l humanité, avec l emphase pour la flore, bien comme l importance de sa préservation; Création et la capacitation des noyaux locaux de l environnement et la promotion de sa liaison fonctionnelle avec les autorités de la mairie et outres entités reliées à l environnement; Campagne de plantation des arbres. Formation des noyaux locaux et personnes sélectionnées pour la production de matériel végétal. IV- RÉSULTATS ATTENDUS Population de 4 communautés conscientes en ce qui concerne la protection de la forêt et motivées pour les actions futures que garantissent sa préservation.

3 4 noyaux locaux de l environnement constitués, capacités et reconnus comme les partenaires des entités du district et national. 4 centres de production de matériel végétal constitués, gérés pour les pépinières locaux. Plantation de 1000 plants effectuée dans les endroits définis par la Direction Générale de l environnement dans les communautés affectées par le projet. V- ACTIVITÉS DÉVELOPPÉES Lancement du projet Le projet a été lancé en 26 de Novembre de 2007, dans la communauté de Plancas II en présence du représentant de UICN/CARPE dans l estranger, du représentant de UICN/CARPE en S.Tomé et Príncipe, des représentants de la direction de forêt, direction général d environnement et autres membres du Comité National de CARPE/S.Tomé, de Zatona-ADIL et les bénéficiaires du projet dans les communautés de Plancas I, Plancas II, Praia das Conchas e Saltado. Dans c événement ont pris parole, le représentant des bénéficiaires, de ONG Zatona-ADIL, de UICN/CARPE en S.Tomé et de la direction de forêt. Tous intervenants ont demandé aux bénéficiaires pour conserver l environnement et en particulier la forêt. Rencontres avec les institutions Pour avoir une bonne syntonie et collaboration entre les institutions liées aux questions d environnement, Zatona a eu rencontre avec Direction Général de l Environnement, Direction de forêt et la Mairie du district de Lobata. Ces institutions ont démontré toute disponibilité en collaborer avec la Zatona dans le mise en ouvre de ce projet. Divulgation du projet Pour la connaissance du public, Zatona a divulguée le projet a travers de Radio National de S. Tomé et Príncipe, Radio Diffusion Portugais - Africa et Télévision S. Tomé. Dans l autre coûté, nous avons élaboré un dépliant pour l information des bénéficiaires sur le projet et leurs activités et bientôt nous allons faire leur multiplication et distribution, après l appréciation pour les autres partenaires. Annexe I Sensibilisation des bénéficiaires Zatona a un technicien permanent sur le terrant que sensibilise les communautés. Pendant le période nous avons sensibilisé la population des quatre communautés cibles, Saltado, Praia das Conchas, Plancas I et Plancas II. La sensibilisation avait comme l objectif promouvoir les habitudes d environnement sain, assortissant avec une mentalité de protection des forêts et sa reforestation. Nous avons montré l importance d une forêt saine pour la survivance humaine, les conséquences d'un usage déraisonnable des ressources naturelles et nous avons appelé pour une participation des communautés pour les actions de la conservation de l'environnement et particulièrement de la forêt, en assurant de cette façon un développement socio-économique soutenu. Les messages passés avaient aussi comme objectif mener aux populations de la zone, à comprendre que l avenir de l environnement et de la génération future dépendra de leurs actions et les comportements que vont être transmis dans leurs familles. Dans les rencontres, le technicien écoutait les préoccupations des bénéficiaires et faisait les éclaircissements.

4 Dans l autre coûté, le technicien a fait l enregistrement des besoins des bénéficiaires par rapport les plants. Le registre de demande des bénéficiaires est en annexe II. Le besoin des bénéficiaires c est plus haut que la capacité d appui de projet. Comme ça, nous avons fait un calcule pour la distribution des plantes en consonance avec la capacité du moment du projet. Annexe III. Formation Avant la formation, nous avons aidé les bénéficiaires choisir de façon participative un noyau local de l environnement dans chaque communauté. A tous ont été formé 4 noyaux. Ils ont responsabilité de sensibiliser et orienter la population sur les questions de l environnement. Chaque noyau a 4 personnes. La formation a été réalisée en janvier, pendant 3 jours avec 17 participants. Les modules de la formation ont été suivant: Gestion de la relation politique e social ; Notions basiques sur l environnement ; Conservation et protection de l environnement ; et Les forêts La mise en ouvre de ces modules a été fait pour les techniciens de Zatona, de la Direction général de l environnement, des forêts, et de le Mairie du district de Lobata. La formation a été très dynamique. A chaque participant nous avons donné le matériel de consultation. Le représentant de CARPE /UICN en S.Tomé et Príncipe a participé dans le dernier jour de la formation. Quelques photos sur ces activités en annexe IV. Plantation des arbres Comme nous avons déjà dit, les besoins de bénéficiaires par rapport les plants c est grand, et comme ça nous allons faire tout l effort pour donner la plus grande quantité possible. Jusqu'à ce moment nous avons distribué plants pour 120 bénéficiaires. Chaque bénéficiaire a reçu environ 14 plantes. Les agriculteurs ont compris les orientations des techniciens et ont fait la plantation en conformité avec les règles. La direction de la forêt a disponibilité deux techniciens pour orienter les bénéficiaires sur le terrain. VI- SUIVRE DU PROJET Les activités du projet ont été suivi pour le coordinateur du projet, le représentant de UICN/CARPE en S.Tomé et Príncipe, de la Forêt et quelques membres de du Comité National de CARPE/S.Tomé. Après les visites, quelques recommandations ont été faites. Par exemple, dans le futur, nous devons donner plus plantes à un agriculteur, afin de résoudre définitivement leur problème et après les autres. VII- RESULTATS 4 noyaux criés 17 membres des noyaux locaux de l environnement formés 1742 plantes distribuées VIII- CONTRAINTES Le projet marche bien. Seulement un petit problème avec les buccins que mangent quelques les plantes. Mais nous avons déjà renforcé certaines mesures pour la protection des plantes. IX- ACTIVITÉS FUTURES Création de 4 centres de pépinières

5 Formation de pépinières Réalisation de 3 activités music-culturel Distribution et plantation de plantes

6 QUEM DEVE PLANTAR AS ÁRVORES? Os possuidores de parcelas que têm falta de plantas; As pessoas que cortam as árvores; Todos nós, quando houver necessidade. PORQUÊ NÃO DEVEMOS CORTAR AS ÁRVORES SEM ORIENTAÇÃO DA DIRECÇÃO DA FLORESTA? Para evitar: A destruição e empobrecimento do solo; A erosão; A destruição do habitat (abrigo) dos animais; O surgimento de pragas nas plantações; Mudanças climáticas. A DIRECÇÃO DA FLORESTA É SEU PARCEIRO DE DESENVOLVIMENTO ALGUMAS PASSAGENS SOBRE A LEI DE FLORESTA Nº5/2001 Artigo 36.º (Diâmetro Exigido para Abate) 1. Fica expressamente proibido, o abate de árvores de qualquer espécie com diâmetro à altura do peito abaixo de 70 cm, com casca. 2. Poderão, entretanto, em casos especiais, quando devidamente justificados e analisados, serem plausíveis de obtenção de autorização da Direcção de Florestas. Artigo 52.º (Tipos de Infracções) Para efeitos de graduação das penas, as infracções são classificadas em: 1. Graves 2. Menos Graves 3. Leves Artigo 56.º (Critério de Fixação de Multas) As multas serão estipuladas com base em impacto das avaliações económicas e sociais negativas causadas ao meio ambiente. PRODUÇÃO ONG Zatona-ADIL PARCERIA FINANCIAMENTO UICN/CARPE USAID Direcção Geral do Ambiente Direcção da Floresta Câmara Distrital de Lobata O QUE É PROJECTO COMUNIDADE E AMBIENTE SAUDÁVEL? É um projecto que busca manter uma cobertura vegetal aceitável de modo a impedir a degradação da zona ecológica da bacia de Praia das Conchas e assim assegurar a diversidade biológica. Obô; FLORESTAS EM S.TOMÉ E PRÍNCIPE Floresta secundária; Floresta de sombra (Capoeira) OBJECTIVO DO PROJECTO Promover os hábitos de ambiente IMPORTÂNCIA DAS FLORESTAS Produzem oxigénio; Abrigam a biodiversidade;

7

PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L

PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L R A P P O R T D AVA N C E M E N T, D E C 2 0 1 3 POVOS DA FLORESTA Septembre Décembre 2013 2010 PROJET POVOS DA FLORESTA Contexte et objectifs MAIN

Plus en détail

[Texte en français plus bas] [Texto em português abaixo] CALL FOR PAPERS - DIVERSITY OF CULTURAL EXPRESSIONS IN THE DIGITAL ERA

[Texte en français plus bas] [Texto em português abaixo] CALL FOR PAPERS - DIVERSITY OF CULTURAL EXPRESSIONS IN THE DIGITAL ERA [Texte en français plus bas] [Texto em português abaixo] CALL FOR PAPERS - DIVERSITY OF CULTURAL EXPRESSIONS IN THE DIGITAL ERA The Centre universitaire rouennais d études juridiques (CUREJ) of the University

Plus en détail

Economie verte et gouvernance forestière dans les Etats membres de la CEEAC

Economie verte et gouvernance forestière dans les Etats membres de la CEEAC Communauté Économique des Etats de l Afrique Centrale CEEAC Economic community of Central Africa States ECCAS Communidad Economica de los Estados del Africa Central CEEAC Communidade Economica dos estados

Plus en détail

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie VALORISATION DU SYSTEME DE PRISE DE DECISION SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PAR L UTILISATION DU PLUVIOMETRE PAYSAN DANS TROIS PAYS DU SAHEL (MALI, NIGER ET SENEGAL) Fiche d identification d du projet Daouda

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail

UICN. Réunion du Comité régional de pilotage des micro financements du CARPE Yaoundé, le 13 août 2007. Rapport. Union mondiale pour la nature

UICN. Réunion du Comité régional de pilotage des micro financements du CARPE Yaoundé, le 13 août 2007. Rapport. Union mondiale pour la nature UICN Union mondiale pour la nature Réunion du Comité régional de pilotage des micro financements du CARPE Yaoundé, le 13 août 2007 Rapport 1 A- Introduction Le Comité régional de pilotage des micro subventions

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

Chef de Projet. Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA)

Chef de Projet. Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA) Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA) Première Réunion Nationale des Parties Prenantes sur l'energie de Cuisson en Côte d'ivoire PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET»

Plus en détail

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale»

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Nous sommes engagés à prendre en compte dans l exercice de son activité les attentes de nos parties prenantes internes et externes dans le cadre

Plus en détail

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation www.planete-urgence.org MADAGASCAR - SOUTIEN A LA CRÉATION D UN CENTRE RURAL DE FORMATION ET D ANIMATION 1 - Contexte et présentation

Plus en détail

QUESTIONS RELATIVES AUX CONTACTS ET A LA COMMUNICATION. Adoptée par la Conférence des Parties à sa neuvième réunion (Rome, 1-5 décembre 2008)

QUESTIONS RELATIVES AUX CONTACTS ET A LA COMMUNICATION. Adoptée par la Conférence des Parties à sa neuvième réunion (Rome, 1-5 décembre 2008) CONVENTION SUR ESPECES MIGRATRICES Distr: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 9.5 Français Original: Anglais QUESTIONS RELATIVES AUX CONTACTS ET A LA COMMUNICATION Adoptée par la Conférence des Parties à

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

(PAPAFPA) Prêt FIDA 557-ST. BUDGET (Année 2011) DE TRAVAIL ET

(PAPAFPA) Prêt FIDA 557-ST. BUDGET (Année 2011) DE TRAVAIL ET REPÚBLIQUE DEMOCRÁTIQUE DE SÃOTOMÉ E PRÍNCIPE Ministère d Agriculture, Pêche et Développement Rural Programme d Appui Participatif à l Agriculture Familiale et à la Pêche artisanale (PAPAFPA) Prêt FIDA

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre

Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Thème 2 de géographie: Les dynamiques de la population et le développement durable Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre 1 Référence

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

Rencontre avec le conseil municipal

Rencontre avec le conseil municipal F-7 Fiche Action Mobilisation et implication page 1/4 Rencontre avec le conseil municipal Objectifs éducatifs 1. 2. Sensibiliser les élus municipaux aux préoccupations écologiques des élèves. Initier l

Plus en détail

MICROENTREPRENEUR INDIVIDUEL (MEI)

MICROENTREPRENEUR INDIVIDUEL (MEI) MICROENTREPRENEUR INDIVIDUEL (MEI) Formalisation et garantie de durée pour les entrepreneurs de bas revenu Source: MDS et Sebrae en avril/2014. CRESCER Microcrédit Productif Orienté Opportunité de structuration

Plus en détail

MAR AMBIENTE E PESCA ARTESANAL CP 292 SÃO TOME E PRINCIPE TEL / FAX : 00 239 222 792 Email: marapa@cstome.net Site: www.marapa.org

MAR AMBIENTE E PESCA ARTESANAL CP 292 SÃO TOME E PRINCIPE TEL / FAX : 00 239 222 792 Email: marapa@cstome.net Site: www.marapa.org MAR AMBIENTE E PESCA ARTESANAL CP 292 SÃO TOME E PRINCIPE TEL / FAX : 00 239 222 792 Email: marapa@cstome.net Site: www.marapa.org Rapport final du projet Sensibilisation de scolaires à la protection des

Plus en détail

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012 PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU Point d avancement Septembre Janvier 2012 2010 ALTO HUAYABAMBA Le projet en quelques mots Située dans la région d Alto Huayabamba, en Amazonie péruvienne,

Plus en détail

VŒUX CARTES DE ÉCOLOGIQUES PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : CARTE ENVOYÉE ARBRE PLANTÉ NOUS AGISSONS POUR LA PLANÈTE!

VŒUX CARTES DE ÉCOLOGIQUES PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : CARTE ENVOYÉE ARBRE PLANTÉ NOUS AGISSONS POUR LA PLANÈTE! 1 1 CARTE ENVOYÉE = ARBRE PLANTÉ PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : Agir pour l environnement et le développement social Toutes les 3 secondes, une masse forestière équivalente à 1 terrain de foot disparaît.

Plus en détail

Image Mobile Logiciel de Reconnaissance. Atelier SIGL Burkina Faso, Mai 2014

Image Mobile Logiciel de Reconnaissance. Atelier SIGL Burkina Faso, Mai 2014 Image Mobile Logiciel de Reconnaissance Atelier SIGL Burkina Faso, Mai 2014 Contexte Systèmes à base de papier sont toujours la méthode de collecte de données la plus prolifique dans des environnements

Plus en détail

République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion

République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC Lieu de travail :

Plus en détail

GUIDE D ELABORATION DES PROJETS

GUIDE D ELABORATION DES PROJETS GUIDE D ELABORATION DES PROJETS TITRE DU PROJET : A.FICHE D IDENTIFICATION DE PROJET ZONE D EXECUTION TYPE DE RECHERCHE (stratégique ou recherche dite à la demande) : THEMES PRIORITAIRES CIBLES ET ACTIVITES

Plus en détail

Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015

Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015 COOPÉRATIVE FUNÉRAIRE DES DEUX RIVES Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015 1 PRÉAMBULE La Coopérative funéraire des Deux Rives aspire

Plus en détail

La recherche en français et avec le français - au Brésil

La recherche en français et avec le français - au Brésil La recherche en français et avec le français - au Brésil Université de São Paulo elousada@usp.br Résumé : Cet article se propose de présenter un panorama des cours de 3 e cycle, master et doctorat, au

Plus en détail

G O L D E N V I S A : L E N O U V E A U R E G I M E

G O L D E N V I S A : L E N O U V E A U R E G I M E i N º 3 9 / 1 5 G O L D E N V I S A : L E N O U V E A U R E G I M E INTRODUCTION Au regard de la nécessité d attirer des investissements étrangers au Portugal, le Gouvernement a créé, en Août 2012, un

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 Rapport présenté par l ONG A.V.E.S Texte Kpalimé BP: 694, Quartier Atakpamékondji Tel : (00228)24 42 62 51 Cel : (00228)90 89 21 22 Em@l: avestogo@hotmail.com Site web:

Plus en détail

Claudio J. Reis de Carvalho Embrapa Labex Europe. René Poccard-Chapuis Cirad DP Amazonie

Claudio J. Reis de Carvalho Embrapa Labex Europe. René Poccard-Chapuis Cirad DP Amazonie Forêts, agricultures et développement territorial em Amazonie : du local au Global La conception du dispositif partenarial EMBRAPA/ UFPA/ Cirad en Amazonie Orientale Claudio J. Reis de Carvalho Embrapa

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Secteur Financier Titre du Projet 1 : Mise en œuvre du plan d actions de la Stratégie du Développement du

Plus en détail

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo Plaidoyer pour la prise en compte des changements climatiques dans les plans de développement communaux: initiative pilote dans la région des plateaux au Togo. Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo PLAN

Plus en détail

Guide Immobilier et Financier

Guide Immobilier et Financier Guide Immobilier et Financier Banco Popular est une référence dans le secteur bancaire depuis le début de son histoire. Depuis sa fondation, en 1926, Banco Popular a renforcé sa position, au travers d

Plus en détail

Cadeaux. d entreprises. écologiques

Cadeaux. d entreprises. écologiques Cadeaux d entreprises écologiques Un concept unique chaque produit permet la plantation d un arbre, un concept unique en France Des créations 100 % personnalisables nous estampillons nos produits à l image

Plus en détail

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Getty images Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Sommaire Communiqué de presse La lutte contre la

Plus en détail

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S G R O U P E M E N T S D E P R O D U C T R I C E S D E S P R O D U I T S D U K A R I

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO ET L UICN, UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE ET DE SES RESSOURCES EN PRESENCE DE L INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE,

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Objectifs et outils pour la gestion d une association de professeurs de français

Objectifs et outils pour la gestion d une association de professeurs de français Objectifs et outils pour la gestion d une association de professeurs de français Université de São Paulo Résumé: Cet article a pour but de discuter l organisation et la gestion d une association de professeurs

Plus en détail

AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX

AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX L Europe pour le bien-être des animaux AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX DEMANDE DE LA FRANCE Si nous voulons clairement intégrer

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET Page : 1 PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET... 1 D.1 REGLES ET PRINCIPES APPLICABLES... 3 D.2 ELEMENTS DE REPORTING

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES

DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES EN AMAZONIE PERUVIENNE E n p a r t e n a r i a t a v e c : REGION DE SAN MARTIN, PEROU Au cœur de l Amazonie andine péruvienne Dans la région de San Martin,

Plus en détail

F²??N? PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET» CAS DE LA COTE D IVOIRE. Chef de Projet. 02 Octobre 2015, Dakar, Sénégal

F²??N? PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET» CAS DE LA COTE D IVOIRE. Chef de Projet. 02 Octobre 2015, Dakar, Sénégal F²??N? l Alliance de l Afrique de l'ouest pour la cuisson propre (WACCA) Atelier de validation du Rapport d évaluation des ressources Forestières de la CEDEAO, Dakar, Sénégal : 30 Septembre 02 Octobre

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UNE ASSISTANCE TECHNIQUE POUR:

TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UNE ASSISTANCE TECHNIQUE POUR: TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UNE ASSISTANCE TECHNIQUE POUR: - L ELABORATION ET REALISATION D UN MODULE DE FORMATION DE GESTION ECONOMIQUE POUR LE SECTEUR PRODUCTIF, TRARZA, MAURITANIE Projet:

Plus en détail

Gestion de la prévention

Gestion de la prévention Gestion de la prévention Pour un comité de santé et de sécurité efficace Coopérer pour réduire les lésions professionnelles L expérience montre qu une entreprise qui se dote d un comité de santé et de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

Prova Escrita de Francês

Prova Escrita de Francês EXAME NACIONAL DO ENSINO SECUNDÁRIO Decreto-Lei n.º 139/2012, de 5 de julho Prova Escrita de Francês 10.º e 11.º Anos de Escolaridade Continuação bienal Prova 517/1.ª Fase 7 Páginas Duração da Prova: 120

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

Conférence Internationale: Éducation pour le développement durable à l'épreuve des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

Conférence Internationale: Éducation pour le développement durable à l'épreuve des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) Conférence Internationale: Éducation pour le développement durable à l'épreuve des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) Yaoundé Cameroun 3 Décembre 2012 Alberto Almeida Directeur Régionale

Plus en détail

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal HEC Montréal Politique de développement durable Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal Adoptée au Conseil pédagogique, le 27 mars 2013 1 HEC MONTRÉAL Politique de développement

Plus en détail

Passages de Paris Édition Spéciale (2009) 89-96 LE CHOIX DE LA LOI APPLICABLE AUX CONTRATS INTERNATIONAUX DE DISTRIBUTION

Passages de Paris Édition Spéciale (2009) 89-96 LE CHOIX DE LA LOI APPLICABLE AUX CONTRATS INTERNATIONAUX DE DISTRIBUTION Passages de Paris Édition Spéciale (2009) 89-96 www.apebfr.org/passagesdedeparis LE CHOIX DE LA LOI APPLICABLE AUX CONTRATS INTERNATIONAUX DE DISTRIBUTION Paulo BURNIER DA SILVEIRA 1 Résumé : Le principe

Plus en détail

LES AMIS DE DESMOND TUTU 10, av potopoto commune de kasuku ville de Kindu Email : lesamisdedesmondtutu@yahoo.fr Tél. : +243(0) 9 97 70 41 46

LES AMIS DE DESMOND TUTU 10, av potopoto commune de kasuku ville de Kindu Email : lesamisdedesmondtutu@yahoo.fr Tél. : +243(0) 9 97 70 41 46 TITRE DU PROJET Campagne de sensibilisation d inscription des enfants à l Etat civil 1. ONG soumettant le projet LES AMIS DE DESMOND TUTU 10, av potopoto commune de kasuku ville de Kindu Email : lesamisdedesmondtutu@yahoo.fr

Plus en détail

C o m p t e - r e n d u t e c h n i q u e e t f i n a n c i e r P R O J E T N O U S P A R L O N S F R A N Ç A I S 2 0 1 3

C o m p t e - r e n d u t e c h n i q u e e t f i n a n c i e r P R O J E T N O U S P A R L O N S F R A N Ç A I S 2 0 1 3 C o m p t e - r e n d u t e c h n i q u e e t f i n a n c i e r A s s o c i a t i o n d e s p r o f e s s e u r s d e f r a n ç a i s d e S a n t a C a t a r i n a P R O J E T N O U S P A R L O N S F R

Plus en détail

XXVI Congrès ALASS - CALASS 2015

XXVI Congrès ALASS - CALASS 2015 XXVI Congrès ALASS - CALASS 2015 Ancona, 3, 4 et 5 septembre 2015 Le réseau social en ligne comme outil de discussion et pour améliorer la santé des personnes atteints de tuberculose traités par des thérapies

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

La recherche sur des politiques sociales : un exercice de citoyenneté et garantie de droits?

La recherche sur des politiques sociales : un exercice de citoyenneté et garantie de droits? La recherche sur des politiques sociales : un exercice de citoyenneté et garantie de droits? Auteur: Maria Isabel Barros Bellini- PPGSS/PUCRS et ASSTEPLAN/SES Camilia Susana Faler- PPGSS/PUCRS- Aline Aiko

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE Vieux trognes en milieu urbain, ville d Angers. Un patrimoine en voie de disparition préservé. GENERALITES Motifs de la formation L arbre n est pas

Plus en détail

Création de société au Brésil

Création de société au Brésil 2014 Création de société au Brésil Michael Bensaid Guarana Consulting 05/05/2014 1. Pré-requis à la création de société par un étranger Le Brésil est un pays qui malgré ses désirs d ouverture reste encore

Plus en détail

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Termes de Références Appui sur la thématique foncière Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Août 2013 1 I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET ET DE LA MISSION Le Gret,

Plus en détail

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques.

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques. REDD-plus Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques novembre 2009 Programme de Conservation des Forêts Le mécanisme REDD-plus

Plus en détail

REGIME D AIDES POUR LES ECONOMIES D ENERGIE ET L UTILISATION DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE DOMAINE DU LOGEMENT

REGIME D AIDES POUR LES ECONOMIES D ENERGIE ET L UTILISATION DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE DOMAINE DU LOGEMENT REGIME D AIDES POUR LES ECONOMIES D ENERGIE ET L UTILISATION DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE DOMAINE DU LOGEMENT Préface Prefácio Chère concitoyenne, cher concitoyen, Caros cidadãos, L énergie est devenue

Plus en détail

NET. Toujours plus proche de ceux qui veulent aller plus loin.

NET. Toujours plus proche de ceux qui veulent aller plus loin. NET Toujours plus proche de ceux qui veulent aller plus loin. Première connexion à BCP NET Concerne : Nouveau site BCP Net - numéro d identification BCP et Pan Card Numéro de client : XCUSTKEY Ce que vous

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007 INTRODUCTION Il s est tenu à N Djamena du 24 au 25 avril 2007, la 3 ème réunion

Plus en détail

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON Visites autonomes (libres) Le parc zoologique et forestier Michel Corbassonde la province Sud offre un large panel pédagogique multi-niveaux

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023)

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) GREEN LABEL Epargne Verte PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) PREAMBULE Selon la FAO, environ 13 millions d hectares de forêts disparaissent chaque année, soit 20 000 ha chaque jour ; l équivalent de

Plus en détail

CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX

CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES VEGETAUX 1979 Texte PREAMBULE Les parties contractantes, reconnaissant l utilité d une coopération internationale en matière de lutte contre les ennemis

Plus en détail

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit Strasbourg, le 24 novembre 2005 Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit CONCLUSIONS DE LA 7 ème REUNION PLENIERE DU RESEAU EUROPEEN D ECHANGE D INFORMATIONS

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

FICHE Nº 1. Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes. Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société.

FICHE Nº 1. Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes. Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société. FICHE Nº 1 TÂCHE 1: EXPOSÉ Temps de préparation : maximum 10 minutes Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société. Faites une présentation

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES Fonds pour l environnement mondial 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES INTRODUCTION 1. Les systèmes écologiques ou écosystèmes sont responsables des fonctions de

Plus en détail

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005 Objectif global : Appropriation et mise en œuvre de la stratégie d ARCHI 2010 au niveau national. Objectif du projet : Renforcement des activités de santé à base communautaire du CRM. Indicateurs Sources

Plus en détail

ESSOR La Redoute. Partenariat autour du projet de Reforestation dans le Nord et Nordeste Brésilien

ESSOR La Redoute. Partenariat autour du projet de Reforestation dans le Nord et Nordeste Brésilien ESSOR La Redoute Partenariat autour du projet de Reforestation dans le Nord et Nordeste Brésilien Anne-Françoise Thierry, Essor 9 septembre 2008 Henri-Christian Desombre, Redoute Contenu Sujets Pages 1

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

RÉSUMÉ: PLAN DE GESTION ENVIRONMENTALE ET SOCIALE (PGES) Titre du Projet : Parc de technologie numérique du Sénégal Pays: Sénégal Division: OITC3

RÉSUMÉ: PLAN DE GESTION ENVIRONMENTALE ET SOCIALE (PGES) Titre du Projet : Parc de technologie numérique du Sénégal Pays: Sénégal Division: OITC3 RÉSUMÉ: PLAN DE GESTION ENVIRONMENTALE ET SOCIALE (PGES) Titre du Projet : Parc de technologie numérique du Sénégal Pays: Sénégal Division: OITC3 Projet No: Introduction: Le Gouvernement du Sénégal, à

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE Travail remis à JEAN-CLAUDE LESSARD Dans le cadre du cours FPM1550-33 Sensibilisation à la réalité

Plus en détail

La gestion des forêts communales

La gestion des forêts communales La gestion des forêts communales Principaux éléments La forêt en France 25% du territoire métropolitain qui se répartit selon trois grands types : La forêt de plaine : 60% La forêt de montagne : 30% La

Plus en détail

Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale

Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale University of Newcastle Department of Marine Sciences and Coastal Management mars 1999 Contrat No: ERDF 98.00.27.060

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare Plan d action Présenté par Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare 1837, chemin Alfred Desrochers Orford J1X 6J4 Québec Tél : 1-819-437-8812 info@poseungeste.com www.poseungeste.com Missions

Plus en détail

Concurrence et Emploi dans les RUP Competencia y Empleo en las RUP Competência e Emprego no RUP

Concurrence et Emploi dans les RUP Competencia y Empleo en las RUP Competência e Emprego no RUP Projets/proyectos/projectos CEMRUP Concurrence et Emploi dans les RUP Competencia y Empleo en las RUP Competência e Emprego no RUP P r o J E T S CEMRUP Lignes Stratégiques en Faveur d une Coopération

Plus en détail

Enquête «Interactions entre entreprises et biodiversité» Le vivant au cœur des activités de l entreprise Questionnaire

Enquête «Interactions entre entreprises et biodiversité» Le vivant au cœur des activités de l entreprise Questionnaire Enquête «Interactions entre entreprises et biodiversité» Le vivant au cœur des activités de l entreprise Questionnaire Mai Juin 2010 1 «Ce questionnaire porte sur la biodiversité. On la définit comme étant

Plus en détail

Documentación de la experiencia. Documentation de l expérience. Documentation of experience. 1 Burkina Faso Maroc

Documentación de la experiencia. Documentation de l expérience. Documentation of experience. 1 Burkina Faso Maroc Documentation de l expérience Documentation of experience Documentación de la experiencia 1 Burkina Faso Maroc Sustainable Cities Programme Localising Agenda 21 Programme United Nations Programme for Human

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.41/2009/12 Distr. générale 19 août 2009 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2015-2016 Rapport du commissaire au développement durable Printemps 2015 Observations du commissaire au développement durable,

Plus en détail