Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie"

Transcription

1 UE Revêtement Cutané ( ) Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux)

2 Différents types de prélèvements cutanés état frais ou fixé (formol)? Biopsie cutanée Pièce opératoire

3 Dans tous les cas, importance de préciser : -Type organe (localisation) Tumeur de la tempe - Renseignements cliniques - Hypothèses diagnostiques Peau Si état frais : date et heure de prélèvement

4 J1 Prélèvement fixé (Formol) Biopsie Pièce opératoire Inclusion en paraffine Macroscopie J2 ou J3 J2 Coupe au microtom e Coloration HES Hématéine Eosine Safran J3 Analyse microscopique J4 ou J5

5 Pièce opératoire La pièce opératoire est fixée, elle comporte un fil repère à 12h Macroscopie Sa taille est de 6,5 cm x 3 cm 1. Décrire Elle a intéressé une lésion tumorale mesurant 10x7mm La plus petite marge d exérèse est passée à 4 mm de la tumeur Rétraction 20% à la chirurgie + rétraction due au fixateur

6 2. Encrer la partie profonde (derme ou hypoderme) de la pièce 3. Couper et mettre en cassette

7 Déshydratation Inclusion en paraffine Coupe au microtom e Coloration HES Analyse microscopique

8 Prélèvement à l état frais pour congélation Technique : fragment mis dans une compresse imbibée de sérum physiologique Transport rapide au laboratoire Congélation dans l azote liquide Conservation au congélateur (-80 ) Indications : nécessité de techniques d immunofluorescence (ex: lupus, maladies bulleuses auto-immunes) ou de biologie moléculaire (ex: Lymphomes)

9 Analyse microscopique Soit diagnostic sur la lame colorée (HES) seule Soit nécessité de techniques complémentaires : - Colorations spéciales - Immunohistochimie - Immunofluorescence - Hybridation in situ - biologie moléculaire / cytogénétique Importance de la confrontation anatomo-clinique (clinique = macroscopie)

10 exemple de diagnostic sur lame HES Homme 25 ans Plaques érythémato-squameuses, Psoriasis ou eczéma?

11 Diagnostic proposé sur l HES : psoriasis

12 Particularité de la dermatopathologie (pathologie inflammatoire non tumorale +++) un même aspect clinique plusieurs aspects histologiques un même aspect histologique plusieurs aspects cliniques Importance de la confrontation entre la clinique et l histopathologie

13 Rôle du pathologiste en pathologie inflammatoire? Liste d hypothèses diagnostiques en fonction du tableau clinique Parmi ces hypothèses: ça ne peut pas être ça ou ça ça peut être ça ou ça J ai une autre idée, est-ce que ça va avec la clinique?

14 exemple de diagnostic nécessitant des colorations spéciales Plusieurs lames «blanches» Colorations spéciales ou autre techniques (Immunohistochimie )

15 Colorations spéciales??? colorations chimiques qui mettent en évidence de façon spécifique des éléments bactériens/parasitaires/mycosiques filaments mycéliens : coloration du PAS, du Gomori Grocott bacilles acido-alcoolo-résistants (tuberculose) : Ziehl des germes: Gram des substances normalement présentes dans la peau fibres élastiques, limitante élastique (vaisseaux) : orcéine des substances anormales (maladies de surcharge ) mucine : Bleu Alcian glycogène : PAS fer : Perls amylose: Rouge Congo

16 Exemple : intérêt du PAS (Periodic Acid Schiff) Petite fille, 5 ans Filaments mycéliens : dermatophytie Culture +++ : préciser le type

17 Exemple : intérêt du bleu alcian Plaque alopécique (dépourvue de poil) HES Bleu Alcian

18 Autre exemple de surcharge anormale

19 Coloration spéciale : Rouge Congo Diagnostic d Amylose

20 Amylose Définition : substance extracelluaire de nature glycoprotéique, microfibrillaire en microscopie électronique Composition : 5% de glycoprotéines (composant P constant) 95% de protéines fibrillaires caractéristiques de chaque variété protéine AL (plasmocytes) protéine AA (foie) protéine béta-amyloïde (Alzheimer) transthyrétine (mutée) béta 2 microglobuline hormones (procalcitonine)

21 Immunofluorescence directe??? Indication : dermatoses vésiculo-bulleuses / lupus Biopsie en peau saine périlésionelle, en zone exposée et non-exposée Coupes en congélation (envoi état frais) Panel 4 Ac : anti IgG, IgM, IgA, C3

22 Exemple de cas ou l IFD utile : le lupus

23 «Bande lupique» : dépôts de complément (C3) et d IgG (M ou A) le long de la jonction dermo-épidermique

24 Intérêt dans les maladies bulleuses auto-immunes

25 Immunohistochimie??? Indication : pathologie tumorale +++ Tumeurs peu différenciées (phénotype) Lymphomes et lymphoproliférations Tissu fixé en formol (ou congelé) Très nombreux anticorps Principe

26 ANTIGENE RECHERCHE + ANTICORPS PRIMAIRES SPECIFIQUES DE L ANTIGENE RECHERCHE ANTICORPS SECONDAIRES BIOTINYLES SPECIFIQUES DE L ANTICORPS PRIMAIRE + Principe de l IHC + COMPLEXE STREPTAVIDINE PEROXYDASE SE LIANT A LA BIOTINE AJOUT DU SUBSTRAT CHROMOGENE

27 Exemple pour lequel immunohistochimie utile ++ Cytokératine ++ Diagnostic : carcinome Protéine S Diagnostic : mélanome Tumeur maligne dermique peu différenciée à cellules fusiformes

28 Autre ex de cas ou l immunohistochimie est utile Patient 70 ans, érythrodermie

29 Anticorps dirigé contre lymphocytes T (CD3) Anticorps dirigé contre lymphocytes T helpers (CD4) Diagnostic : Lymphome T épidermotrope (Mycosis Fongoïde)

30 Immunohistochimie = Phénotype de la cellule = échelon protéique Echelon génomique ADN = techniques de biologie moléculaire Sur tissu congelé (envoi à l état frais) Nombreuses analyses utiles : réarrangement de gènes translocations mutations etc

31 Réarrangement de gène : intérêt dans les lymphomes Réarrangements de la chaine lourde des Immunoglobulines dans un Lymphome B Réarrangement VDJ identique dans toutes les cellules = en faveur d un lymphome B

32 Nécessité souvent de plusieurs techniques complémentaires : exemple le lymphome cutané Biopsie (punch) ou biopsie exérèse Prélèvements fixés (formol) + état frais (congélation) HES : suspicion diagnostic de Lymphome T Atteinte des follicules pileux?? Coloration de la mucine (Bleu Alcian) Phénotype de Lymphocytes atypiques Immunohistochimie (immunomarquage) Anticorps dirigés contre les lymphocytes T, B etc Etudes moléculaires : réarrangement du récepteur T cellulaire Diagnostic Final

33 Clés d un bon diagnostic anatomopathologique en pathologie cutané CLINICIEN dermatologue (préleveur) PATHOLOGISTE

34 Clés d un bon diagnostic anatomopathologique en pathologie cutané CLINICIEN (Dermatologue, Chirurgien ) - renseignements cliniques précis - hypothèses diagnostiques - questions bien posées - biopsies de qualité - suffisamment informative (ex trop superficielle pour une hypodermite) - fixation adéquate (formol et/ou état frais)

35 Clés d un bon diagnostic anatomopathologique en pathologie cutané PATHOLOGISTE - Technique anapath de qualité - Bonne formation - Répondre aux questions posées - Confrontation anatomo-clinique Savoir exprimer ses doutes - Surveillance et répéter prélèvements en cas de doute ou de discordance avec la clinique

36 Conclusion : rôle du pathologiste L anatomie et cytologie pathologique (ACP) a pour mission de poser des diagnostics de maladie à partir de prélèvements cellulaires et/ou tissulaires de fournir aux cliniciens des informations pronostiques et prédictives de la réponse thérapeutique. Document officiel

37 Exemple : diagnostic de mélanome Diagnostic de tumeur mélanique maligne = mélanome (type histologique) Facteurs histopronostiques épaisseur (Breslow) +. Reprise d exérèse adaptée à l épaisseur et si mélanome épais traitements complémentaires Ganglion Envahi?? Marges d exérèse saines???

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2015) Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de prélèvements cutanés état frais

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 9 Pathologie ganglionnaire Localisation ganglionnaire d un d lymphome Métastases ganglionnaires d un d carcinome peu différenci rencié et d un d carcinome

Plus en détail

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités Physiopathologie... 3 2. Lupus et anatomie pathologique... 3 2.1.

Plus en détail

Item 290 Le médecin préleveur de cellules et/ou tissus pour des examens d anatomie et de cytologie pathologiques

Item 290 Le médecin préleveur de cellules et/ou tissus pour des examens d anatomie et de cytologie pathologiques Item 290 Le médecin préleveur de cellules et/ou tissus pour des examens d anatomie et de cytologie pathologiques Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités...

Plus en détail

Item 217 Amylose Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 217 Amylose Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 217 Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Nature et caractéristiques de la substance amyloïde...3 3. Diagnostic... 4 3.1. Aspect histologique

Plus en détail

Histologie et cytologie du sein normal. Méthodologie en anatomie pathologique mammaire

Histologie et cytologie du sein normal. Méthodologie en anatomie pathologique mammaire Histologie et cytologie du sein normal Méthodologie en anatomie pathologique mammaire DIU des Maladies du Sein Année 2016-2017 philippe.bertheau@gmail.com Embryologie La crête mammaire . peau. mamelon

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Présentation de l anatomie et cytologie pathologiques

Présentation de l anatomie et cytologie pathologiques Présentation de l anatomie et cytologie pathologiques Anatomie et cytologie pathologiques Anatomo-cyto-pathologie Pathologie «Anapath» ACP Médecin anatomo-cyto-pathologiste Pathologiste, «anapath» Actes

Plus en détail

ED 2 Histologie / Anatomopathologie

ED 2 Histologie / Anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2015) ED 2 Histologie / Anatomopathologie Audrey Gros et Béatrice Vergier (CHU Bordeaux) Différenciation d un kératinocyte couche cornée couche claire Peau épaisse couche granuleuse

Plus en détail

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples Anatomie Pathologique et Cancer Missions, Moyens, Exemples DIU d Onco-Gériatrie 9 février 2011 Dr Mathilde Sibony, Hôpital Tenon mathilde.sibony@tnn.aphp.fr 01 56 01 68 73 Anatomie pathologique et Cancer

Plus en détail

L Anatomie Pathologique dans l évaluation des tumeurs osseuses

L Anatomie Pathologique dans l évaluation des tumeurs osseuses L Anatomie Pathologique dans l évaluation des tumeurs osseuses Bilan pré-opératoire: la biopsie 1. Définition 2. Indications 3. Techniques 4. Le prélèvement 5. Le diagnostic Bilan post-opératoire: les

Plus en détail

Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition et nosologie... 3 2. Épidémiologie... 3 3. Présentations et manifestations

Plus en détail

T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE

T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE D OSSIER T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE et i n t e r p r é t a t i o n d e s p r i n c i p a u x s i g n e s h i s t o l o g i q u e s Mai 2011 La biopsie cutanée est un acte simple qui est réalisé

Plus en détail

Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath) Atteinte rénale au cours du myélome Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 Table des matières Préambule... 4 1. Néphropathie à cylindres myélomateux ou tubulopathie myélomateuse...5 2. Amylose

Plus en détail

MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope?

MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope? MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope? Dans cette vidéo nous allons parler d aspects plus techniques liés à l histologie. Savez- vous comment

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 2 L3 2016-2017 Cas clinique Un homme de 60 ans, sans antécédent personnel ni familial, vient vous consulter car il a découvert depuis 4 mois un "ganglion" dans

Plus en détail

UE Biopathologie cellulaire et tissulaire Anatomie pathologique Modalités d enseignement

UE Biopathologie cellulaire et tissulaire Anatomie pathologique Modalités d enseignement UE Biopathologie cellulaire et tissulaire Anatomie pathologique Modalités d enseignement 2015-2016 En L2 5 cours, 2 h 2 ED 2 heures CM : Intro anapath, lésions élémentaires, inflammation x2, métabolique

Plus en détail

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Paris, 8 décembre 2016 Ingrid Bemelmans, DMV, Dipl.ECVP 1 INTÉRÊT DE L ANALYSE HISTOLOGIQUE EN CANCÉROLOGIE Tumeur? Si oui,

Plus en détail

Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Physiopathologie... 3 3. Présentation clinique... 3 3.1. Plasmocytome

Plus en détail

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens d Anatomie et Cytologie Pathologiques : connaitre les

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5.

III/ Prise en charge des cancers. III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. III/ Prise en charge des cancers III.1. Diagnostic III.2. Classifications et pronostics III.3. Dépistage III.4. Traitement III.5. Rôle du manip Sitographie III.1. Imagerie Le diagnostic de certitude

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION

ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION 1. La conservation à visée sanitaire de ressources au sein d'une biobanque A : est nécessaire pour toutes les pathologies B : est nécessaire

Plus en détail

Anatomie Pathologique- Pathologische Ontleedkunde

Anatomie Pathologique- Pathologische Ontleedkunde 1. Objet Le manuel de prélèvement des échantillons primaires contient toutes les instructions relatives aux traitements des échantillons primaires (prélèvements). 2. Domaine d application Ce manuel est

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique

ED Anatomie Pathologique Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot UE de Biopathologie Tissulaire et Cellulaire L2 2016-2017 ED Anatomie Pathologique Foie - Pièce opératoire Foie prélèvement d une tranche ANALYSE MACROSCOPIQUE

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique UE Revêtement Cutané (2015) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de

Plus en détail

Introduction des actes d anatomie et de cytologie pathologiques (ACP) à la CCAM

Introduction des actes d anatomie et de cytologie pathologiques (ACP) à la CCAM Introduction des actes d anatomie et de cytologie pathologiques (ACP) à la CCAM L inscription au Livre II de la CCAM des actes d ACP est proposée en concertation avec les représentants de la profession

Plus en détail

LES TUM EURS M ELA NIQUES

LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELANIQUES développées à partir des mélanocytes responsables de la synthèse de la mélanine qu ils distribuent aux kératinocytes de la couche germinative. sont dispersés

Plus en détail

Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes

Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Notions cliniques... 3 3. Principes des méthodes diagnostiques...5

Plus en détail

et de Cytologie Pathologiques

et de Cytologie Pathologiques MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Service d Anatomie et de Cytologie Pathologiques CRÉDIT PHOTO : GHICL - JUILLET 2015 - VERSION 1 MANUEL DE PRELEVEMENT ACP VERSION 1 JUILLET 2015 SERVICE ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES

Plus en détail

Biopsie musculaire : indication intérêt et techniques utilisées. Catherine Butori

Biopsie musculaire : indication intérêt et techniques utilisées. Catherine Butori Biopsie musculaire : indication intérêt et techniques utilisées Catherine Butori Principales protéines du cytosquelette Fixation formolée puis Inclusion en paraffine Congélation sur support Biopsie

Plus en détail

Diapositive 1 : Bases de cytologie et d'histologie. Diapositive 2 : Objectifs de cette séquence. Diapositive 3 : La cellule

Diapositive 1 : Bases de cytologie et d'histologie. Diapositive 2 : Objectifs de cette séquence. Diapositive 3 : La cellule Diapositive 1 : Bases de cytologie et d'histologie Cette séquence introductive va permettre de poser les bases pour pouvoir comprendre les différentes notions abordées au cours de la semaine 2. En effet,

Plus en détail

Lymphomes agressifs du sujet âgé

Lymphomes agressifs du sujet âgé Lymphomes agressifs du sujet âgé Corinne HAIOUN Unité Hémopathies Lymphoïdes- CHU Henri Mondor Université Paris Est Créteil DIU Hématologie et Cancérologie du sujet âgé Mai 2012 On February 10th, the merging

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

Connaissances. I. Notions générales concernant les examens d'anatomie et de cytologie pathologiques intervenant dans la juste prescription

Connaissances. I. Notions générales concernant les examens d'anatomie et de cytologie pathologiques intervenant dans la juste prescription Connaissances I. Notions générales concernant les examens d'anatomie et de cytologie pathologiques intervenant dans la juste prescription CHAPITRE 1 Item 290 * Le médecin préleveur de cellules et/ou tissus

Plus en détail

Référence : AN-QUA-15. Le service est accessible du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00

Référence : AN-QUA-15. Le service est accessible du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00 Date de mise en application : 23/09/2014 Page 1 sur 5 1. Objet Le manuel de contient toutes les informations relatives aux traitements des échantillons primaires (s) ainsi qu aux conditions de et d acheminement

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE MEDECINE INTERNE

SOCIETE TUNISIENNE DE MEDECINE INTERNE INTERET DU LUPUS BAND TEST DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DU LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE Dr SAÏD Fatma Service Médecine Interne CHU La Rabta Réunion STMI Mai 2015 LUPUS BAND TEST 1 ère description Burnham

Plus en détail

PRESENTATION DE LA CELLULE. PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau)

PRESENTATION DE LA CELLULE. PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau) PRESENTATION DE LA CELLULE PROCARYOTE (pas de noyau) EUCARYOTE (noyau) Echelle Les Dimensions Sous-multiples du mètre préfixe valeur (en notation scientifique) Symbole Millième Millionième Milliardième

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic des cancers UE : Biopathologie Oncologie Date : 23 mars 2011 Promo : PCEM2 Plage horaire : 16h-18h Enseignant : M.Coindre Ronéistes : de LABARRE Marie (marie.delabarre40@laposte.net) ALLOUCHE Justine (justine_ptitezoe@hotmail.fr)

Plus en détail

Manuel de prélèvement d échantillons primaires. Guide du Laboratoire de Dermatopathologie et de Mycologie Cutanée

Manuel de prélèvement d échantillons primaires. Guide du Laboratoire de Dermatopathologie et de Mycologie Cutanée Manuel de prélèvement d échantillons primaires Guide du Laboratoire de Dermatopathologie et de Mycologie Cutanée Le CHU Saint-Pierre s organise sous la forme d une Association de droit public, régie par

Plus en détail

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou plusieurs ganglions sentinelles Chaque ganglion est inclus

Plus en détail

Analyses morphologiques des cellules et des tissus. Pr Mariam Naciri 2011

Analyses morphologiques des cellules et des tissus. Pr Mariam Naciri 2011 Analyses morphologiques des cellules et des tissus Pr Mariam Naciri 2011 Intérêt de l histologie Histologie: Définition Anatomie Structures et organes du corps humain Physiologie Fonctionnement des organes

Plus en détail

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER CHAPITRES DU COURS GENERALITES SUR LES TUMEURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES HISTOIRE NATURELLE ET BASES MOLECULAIRES DU CANCER MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER 1 OBJECTIFS

Plus en détail

DES de pathologie : Pathologie moléculaire. Techniques d analyse de l ADN

DES de pathologie : Pathologie moléculaire. Techniques d analyse de l ADN DES de pathologie : Pathologie moléculaire Techniques d analyse de l ADN J.F. Emile Service de pathologie, Hôpital Ambroise Paré Faculté de Médecine Paris-Ile de France Ouest et INSERM U602 Pathologie

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire de

Diplôme Inter-Universitaire de Diplôme Inter-Universitaire de Biologie intégrée des tumeurs solides La biologie des tumeurs solides a pris en quelques années un essor majeur, qui se traduit par la mise en place d une médecine personnalisée

Plus en détail

TECHNIQUES D ETUDE MORPHOLOGIQUE DES PRELEVEMENTS CELLULAIRES ET TISSULAIRES

TECHNIQUES D ETUDE MORPHOLOGIQUE DES PRELEVEMENTS CELLULAIRES ET TISSULAIRES TECHNIQUES D ETUDE MORPHOLOGIQUE DES PRELEVEMENTS CELLULAIRES ET TISSULAIRES Les prélèvements Les cellules Liquides Ponction aspiration Frottis Les tissus Biopsies Biopsies exérèses Pièces opératoires

Plus en détail

Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8

Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8 Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8 Laboratoire de Pathologie Clinique et Expérimentale Hôpital Pasteur CHU de Nice Plan A. Introduction

Plus en détail

Apport de l anatomo-cytopathologie. Missions, Moyens, Exemples. Capacité en gériatrie 25 mars ACP Prélèvement cytologie/histologie

Apport de l anatomo-cytopathologie. Missions, Moyens, Exemples. Capacité en gériatrie 25 mars ACP Prélèvement cytologie/histologie Apport de l anatomo-cytopathologie (ACP) et Cancer Missions, Moyens, Exemples Capacité en gériatrie 25 mars 2014 Dr Jean-François Côté PLAN ACP Prélèvement cytologie/histologie Bon d envoi Étapes techniques

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

GIST: diagnostic, identification et classification

GIST: diagnostic, identification et classification GIST: diagnostic, identification et classification Jean-Yves SCOAZEC Service central d Anatomie et Cytologie Pathologiques, Hôpital Edouard Herriot, Lyon GIST: tumeurs rares mais Tumeurs modèles en cancérologie

Plus en détail

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée.

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas 1 2 foyers tumoraux dans une biopsie Maintien d expression des 4 protéines MMR

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2015) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions élémentaires

Plus en détail

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie du foie... 3 2. Généralités... 3 2.1. Ponction biopsie (PBH) et hépatites

Plus en détail

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011 Deux grands types de cancers cutanés Les plus fréquents (origine kératinocytaire) : Les cancers épithéliaux = CARCINOMES Des recommandations Mélanome SOR 2005 Carcinome basocellulaire ANAES 2004 Mélanome

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Nom : Prénom : Né(e) le : / / N de dossier (IPP) : _ N d examen : Préleveur : _ Pathologiste: Date d intervention: / / _ Date

Plus en détail

Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique

Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique Plateforme de génétique moléculaire des cancers Responsable plateforme E Delabesse Trois sites Rangueil/Purpan/ICR Poumon (EGFR+BIOMARQUEURS) Responsable Dr

Plus en détail

LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques

LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques LMNH de l enfant Aspect histologique diffus Haut grade de malignité Présentation souvent extra ganglionnaire LMNH de l enfant Classification

Plus en détail

QUE FAIRE DES MARQUEURS TUMORAUX. P. KERBRAT Centre Eugène Marquis Université de RENNES 1

QUE FAIRE DES MARQUEURS TUMORAUX. P. KERBRAT Centre Eugène Marquis Université de RENNES 1 QUE FAIRE DES MARQUEURS TUMORAUX P. KERBRAT Centre Eugène Marquis Université de RENNES 1 MARQUEURS TUMORAUX SERIQUES DEFINITION Molécules chimiquement définies ou non Synthétisées par le tissu tumoral

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques - janvier 2006 - Diagnostic clinique Examen clinique (standard) : anamnèse examen de la région tumorale : localisation

Plus en détail

MELANOMES DESMOPLASTIQUES

MELANOMES DESMOPLASTIQUES MELANOMES DESMOPLASTIQUES Composés de cellules tumorales fusiformes associées à composante fibreuse d intensité et de composition variables Il existe des mélanomes à composante desmoplastique partielle

Plus en détail

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman!

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman! Immunoglobulines et réponse anticorps! Immunoglobulines et réponse anticorps! P. Galanaud! M1 Immunologie! Paris 11! 2010-2011! P. Galanaud! le parcours d'une Immunoglobuline! avant la rencontre avec l'antigène!

Plus en détail

Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules

Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules LMNH = proliférations malignes du tissu lymphoïde, pouvant disséminer dans le sang. Observation à tout âge avec un pic vers 55-60 ans, plus souvent

Plus en détail

Prélèvements de cellules et tissus

Prélèvements de cellules et tissus Prélèvements de cellules et tissus Les prélèvements humains sont généralement effectués pour une analyse au microscope optique/photonique par un laboratoire de Pathologie (ou Anatomie et Cytologie Pathologiques)

Plus en détail

Analyses moléculaires dans les cancers du sein

Analyses moléculaires dans les cancers du sein Analyses moléculaires dans les cancers du sein Anne Vincent-Salomon Département de Pathologie et INSERM U830 Institut CURIE PARIS, France anne.salomon@curie.net Echantillons de tumeur à l état frais FIXATION

Plus en détail

Naevus et mélanomes. Dr François LE GALL

Naevus et mélanomes. Dr François LE GALL Naevus et mélanomes Dr François LE GALL Généralités Les mélanocytes Unité de mélanisation Naevus Prolifération bénigne aux dépens des mélanocytes Plusieurs sièges possibles Naevus dermique Aspect clinique:

Plus en détail

Du prélèvement à la recherche. Dr Vincent Molinié Service de Pathologie Groupe hospitalier Paris Saint Joseph

Du prélèvement à la recherche. Dr Vincent Molinié Service de Pathologie Groupe hospitalier Paris Saint Joseph Du prélèvement à la recherche Dr Vincent Molinié Service de Pathologie Groupe hospitalier Paris Saint Joseph Il faut anticiper les problèmes! Promoteur Recrutement CPP Autorisations Déclarations Administration

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE

APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE Ronéotypeuse : Emeline chaugne Ronéolectrice : Arianne Coret Pneumo Version relue CDC 20/02/2012 APPAREIL RESPIRATOIRE. ANATOMIE PATHOLOGIQUE COURS 14 : PATHOLOGIE TUMORALE. PLAN : I) Apports des différentes

Plus en détail

Le diagnostic anatomopathologique. H. Bégueret

Le diagnostic anatomopathologique. H. Bégueret Pleurésie et cancer Le diagnostic anatomopathologique H. Bégueret Mérignac, le 29/11/2008 Plèvre pariétale Plèvre médiastinale Plèvre viscérale Plèvre diaphragmatique Épanchements tumoraux: incidence

Plus en détail

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples Anatomie Pathologique et Cancer Missions, Moyens, Exemples DIU d Onco-Gériatrie 8 février 2012 Dr Julie Gonin et Mathilde Sibony, Hôpital Tenon Anatomie pathologique et Cancer : Missions Dépistage Diagnostic

Plus en détail

Comprendre le dosage des chaînes légères libres sériques

Comprendre le dosage des chaînes légères libres sériques Comprendre le dosage des chaînes légères libres sériques Richard LeBlanc Hématologue et oncologue Hôpital Maisonneuve-Rosemont 18 juin 2011 Montréal Plan Plasmocytes/cellules myélomateuses Anticorps ou

Plus en détail

Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain. 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz

Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain. 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz Point sur le cancer de la vessie : dépistage précoce et santé au travail Dr Maria GONZALEZ Centre

Plus en détail

Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP) Buts, techniques, résultats

Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP) Buts, techniques, résultats Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP) Buts, techniques, résultats D Hénin http://anapath-paris7.aphp.fr Site de l UMVF, polycopié national fait par l AFECAP http://medidacte.timone.univ-mrs.fr/webcours/umvf/anapath/corpus.htm

Plus en détail

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES Donnou Céline Faoucher Marie 18/03/11 Anapath, Sarcomes, N. Rioux-Leclerc Diaporama bientôt disponible sur le réseau pédagogique! Bon courage à tous. TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES I - Tumeurs des tissus

Plus en détail

Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique

Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique Plateforme de biologie moléculaire de Midi- Pyrénées. Responsable: E Delabesse 4 laboratoires ACP Purpan ACP Rangueil ACP

Plus en détail

LES EPITHELIUMS. Epithéliums de revêtement nomenclature. surface du corps = épiderme. + derme hypoderme -> peau. LES EPITHELIUMS Définition

LES EPITHELIUMS. Epithéliums de revêtement nomenclature. surface du corps = épiderme. + derme hypoderme -> peau. LES EPITHELIUMS Définition Précisions LES EPITHELIUMS Définition 1- Structures spécifiques 1-1-Desmosomes 1-2 Lame basale / polarisation 1-3 Filaments intermédiaires de kératine 2- Systèmes de jonction non spécifiques 2-1 Systèmes

Plus en détail

Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) Tumeurs secondaires

Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) Tumeurs secondaires Tumeurs malignes Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) CHC Formes particulières Carcinome fibro lamellaire Hépatocholangiocarcinome Cholangiocarcinome intrahépatique Cystadénocarcinome biliaire

Plus en détail

carte" Centre Jean Perrin Clermont-Ferrand

carte Centre Jean Perrin Clermont-Ferrand Vers un traitement "à la carte" Pr Frédérique rique Penault-Llorca Centre Jean Perrin Clermont-Ferrand Facteurs pronostiques et prédictifs Facteur pronostique : en l absence l de traitement permet de prédire

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du La lettre d L information biomédicale des laboratoires Oriade Noviale Novembre 2015 Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du même continuum

Plus en détail

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS Mélanome Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS 1. Quelques chiffres 10/100 000 habitants / an + 10% par an 1er cancer entre 15 et 35 chez l homme et entre 15 et 25 ans chez la femme Age moyen 47 ans (en

Plus en détail

Les tumeurs épithéliales thymiques

Les tumeurs épithéliales thymiques Les tumeurs épithéliales thymiques Diagnostic et classification histo-pronostique Réunion du GTR Thorax 2015 Hugues Bégueret Marie Parrens Ectopies - Cou (thyroïde, tissu adipeux) -Trachée - Hile pulmonaire

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT SERVICE D ANATOMIE ET DE CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES

MANUEL DE PRELEVEMENT SERVICE D ANATOMIE ET DE CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES SERVICE D ANATOMIE ET DE CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES Code Finess 760000166 Seule la version électronique de ce document est valide. Son impression engage votre seule responsabilité. Page 1/10 1) INFORMATIONS

Plus en détail

Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février h15-10h40 Christian Couture, pathologiste

Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février h15-10h40 Christian Couture, pathologiste Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février 2011 10h15-10h40 Christian Couture, pathologiste 2 Déclaration de conflit d intérêt potentiels pertinents Le présentateur siège

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan Suspicion tumeur maligne de l ovaire dite rare Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie

Plus en détail

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Vasculopathies Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Pathologies vasculaires Vasculite leucocytoclasique Granulome faciale et Erythema elevatum diutinum Polyartérite noueuse Cryoglobulinémie Vasculite

Plus en détail

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR CAS 1 os H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR Femme 38 ans Douleurs cheville gauche depuis plusieurs mois sans traumatisme

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 Université de Caen Normandie UFR de Médecine Année universitaire 2016-2017 Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 TOTAL : 60h de cours magistraux Responsable UE

Plus en détail

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR?

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Benoît Terris Université Paris Descartes Service d Anatomie et Cytologie Pathologiques Hôpital

Plus en détail

Apport de l anatomo-cyto-pathologie pour le diagnostic et la stratégie de traitement DIU D ONCO-HÉMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ

Apport de l anatomo-cyto-pathologie pour le diagnostic et la stratégie de traitement DIU D ONCO-HÉMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ Apport de l anatomo-cyto-pathologie pour le diagnostic et la stratégie de traitement DIU D ONCO-HÉMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ 4 février 2015 Dr Jean-François Côté Service d ACP PLAN Introduction Prélèvement

Plus en détail

La biopsie de nerf EMG. difficilement explorable in vivo (PES-PEN) Biopsie. Jean-Christophe Antoine 09/04/2014 U 1028

La biopsie de nerf EMG. difficilement explorable in vivo (PES-PEN) Biopsie. Jean-Christophe Antoine 09/04/2014 U 1028 U 1028 La biopsie de nerf Jean-Christophe Antoine Centre de Référence Maladies Neuromusculaires Rares Rhône-Alpes Centre de Référence Maladies Rares Syndromes Paranéoplasiques Moyennage des processus lésionnels

Plus en détail

Microdissection laser: intérêts et applications

Microdissection laser: intérêts et applications Mercredi 13/12/12 Ronéotypeur: Marmouset Vincent MASTER UE 5 Microdissection laser: intérêts et applications Dr Dominique Berrebi 1 Introduction L analyse moléculaire de l ADN, ARN ou protéique à partir

Plus en détail

Tumeurs neuroendocrines gastriques

Tumeurs neuroendocrines gastriques Tumeurs neuroendocrines gastriques Jean-Yves Scoazec Hospices Civils de Lyon Centre de Recherche contre le Cancer de Lyon INSERM U1052-CNRS UMR5286 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Orchidectomie

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Orchidectomie Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Orchidectomie Nom : Prénom : Né(e) le : / / N de dossier (IPP) : _ N d examen : Préleveur : _ Pathologiste: Date d intervention: / / _ Date

Plus en détail