Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local. Jean-Belkheir Belhaouari"

Transcription

1 Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local Jean-Belkheir Belhaouari

2 Centre de Physique des Plasmas et de leurs Applications de Toulouse Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local Jean-Belkheir Belhaouari Physico-Chimie des Plasmas d Arc Opération n n 8 UNIVERSITE PAUL SABATIER CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

3 Introduction : Les disjoncteurs GEC-ALSHTOM 60 kv à 800 kv

4 Introduction : pourquoi le SF 6 est utilisé? Propriétés du du SF SF 66 pour la la coupure :: Haute rigidité diélectrique Présente une bonne conductivité thermique Il Il est est très électro-négatif Basse température Il Il est est chimiquement inerte Possède une faible toxicité Recombinaison rapide des produits de de décomposition lors d une décharge électrique

5 Introduction : la coupure Extinction d un arc de de disjoncteur :: Après le le passage par zéro du du courant, le le réseau a tendance à appliquer aux bornes du du disjoncteur une TTR (x (x 1 kv/ms) Observation d une brutale diminition de de la la conductance Le Le plasma est est soumis à un un fort soufflage L application de de la la TTR dans un un milieu légèrement conducteur peut entaîner l apparition d un courant post-arc Réchauffement du du plasma Echec de de la la coupure

6 Introduction : les écarts à l équilibre Des écarts à l équilibre peuvent se se produire :: Modèles basés sur l ETL :: Les expériences :: Ecarts à l équilibre thermique T T Ecarts à l équilibre thermique Ecarts à l équilibre chimique n n ETL Existence du du courant post-arc Prévoient une diminution de de la la conductance Le Le courant post-arc reste assez souvent indétectable e g

7 Introduction : le rôle de la cinétique Idée :: Modèles Hors ETL Présence de de gaz froid dans les les parties chaudes du du plasma Les particules froides font disparaître rapidement les les électrons Modification de de la la résistivité du du milieu Déséquilibre chimique Modèle Hydro-cinétique

8 Introduction : les objectifs Les objectifs du du modèle H-C Etude des phénomènes physico-chimiques de de l extinction de de l arc Est-ce que les les écarts à l équilibre chimique doivent être pris en en compte? Développement d un modèle suffisament proche de de la la réalité Résolution à la la pression atmosphèrique Simplification de de la la géométrie du du disjoncteur Pas de de turbulence Pas de de passage par zéro du du courant Pas de de TTR phase post-arc

9 PLAN DE L EXPOSE I. INTRODUCTION II. CINETIQUE CHIMIQUE DANS LE SF 6 III. MODELE HYDRO-CINETIQUE IV. RESULTATS [DU MODELE H-C] V. CONCLUSION - PERSPECTIVES

10 PLAN DE L EXPOSE I. INTRODUCTION II. CINETIQUE CHIMIQUE DANS LE SF 6 II.1. L équation de continuité II.2. La composition du plasma II.3. Cinétique chimique du SF 6

11 II.1 L équation de continuité Détermination f t i r d fi + v r r r fi + a r v fi = Ï Ì Ó d t Coll équation de Boltzmann n t i r r + = ( n v ) S r i i i Si = Ê Ë Á n i t ˆ = Ca i - C. R. n i Da i Ca i : nombre de particules i créées par unité de temps et de volume n i Da i : nombre de particules i disparues par unité de temps et de volume

12 II.1 L équation de continuité Expressions des taux de de réactions K d Processus général (p) (p) A + B Æ C + K i D K d : Taux de réaction direct K i : Taux de réaction inverse => Etude bibliographique => Calculé en considérant la micro-réversibilité de la réaction p na nb Kd = nc nd Ki

13 II.1 L équation de continuité Expressions des termes Ca Ca et et Da Da f ( K d K i n j ) 1 : Kd 2 : S e Æ S S + S + S Ki 1 1 Kd Æ S Ki 2 2 S [ ] ( ) S 1 ( 2 ) ( ) S 2 S S S 1 e 2 S S = Ca - n Da = Ki n + Kd n n - n Kd n + Ki n S S + 2 Ca : Création Da : Disparition

14 II.2 Composition du plasma Motivations Le calcul de la composition du SF 6 à l équilibre : permet de de tester le le calcul des taux inverses permet d initialiser la la résolution du du régime transitoire sert de de référence pour étudier les les écarts à l équilibre permet de de calculer les les fréquences de de disparition et et le le temps de de relaxation des diverses réactions chimiques

15 Caractéristiques du du calcul II.2 Composition du plasma Gamme de température : 300 K < T < K 19 espèces : e -, S -, S +, F -, F + S 2+, F 2+, SF -, SF + S, F S 2, F 2, SF SF 2, SF 3, SF 4, SF 5, SF 6 66 réactions Ions Ions diatomiques Atomes Molécules diatomiques Molécules polyatomiques Equation de conservation des espèces : n t i r r + n v = Ca - n Da = ( ) r i i i i i Ca 0 n = i Da i i

16 II.2 Composition du plasma F p = 0.1 MPa SF S e SF F + SF S 2 F SF e S S + SF + 2 SF + SF S - F 2 SF SF

17 II.2 Composition du plasma SF p = 0.1 MPa F SF SF SF 3 SF SF F

18 II.3 Cinétique chimique du SF 6 Motivations Quelles sont les les espèces qui sont les les plus influencées par la la convection? Quelles sont les les espèces qui favorisent la la disparition des électrons? Quelles sont les les réactions qui dominent la la disparition de de chaque espèces?

19 II.3 Cinétique chimique du SF 6 Principe K d Processus général (p) (p) A + B Æ C + K i D Le Le temps partiel de de relaxation t A p de p de l espèce A :: t p A = ( ) K n d B -1

20 II.3 Cinétique chimique du SF 6 Le Le temps global de de relaxation pour N reactions est est :: N Â p= = = t A t A p n A En En se se donnant une vitesse des particules v, il il est est possible de de remonter à une distance caractéristique d d de de l espèce A :: d = v t A

21 II.3 Cinétique chimique du SF SF S F SF 5 SF SF 6 SF 3 SF v = m.s-1-1

22 PLAN DE L EXPOSE II. CINETIQUE CHIMIQUE DANS LE SF 6 III. MODELE HYDRO-CINETIQUE III.1. Géométrie et conditions aux limites III.2. Hypothèses III.3. Le modèle 2D stationnaire III.4. Le modèle 2D transitoire III.5. Estimation du pas d avancement Dt

23 III.1 Géométrie et conditions aux limites u (r,t) (r,t) v v = 00 T = T P P n ETL ETL R u = 00 v v (1D) (1D) T (1D) (1D) n ETL ETL u: u: vitesse vitesse axiale axiale v: v: vitesse vitesse radiale radiale r Entrée Electrode u r Paroi u = 00 v v = 00 T = T P n P r = 0 axe de symétrie Paroi interne T n = 0 v = 0 = 0 = 0 r r u = 00 v v = 00 T = T P P n ETL ETL Electrode poreuse u = 0 x v = 0 T = 0 x n = n ETL X = 3 cm cm R = cm cm 2/3 X X u = 00 v v = 00 T = T P P n ETL ETL 3/4 R Sortie R/2 x

24 Hypothèses communes III.2 Hypothèses Le plasma est à symétrie cylindrique Le terme de radiation est calculé à partir du coefficient d émission net L écoulement est laminaire Hypothèses supplémentaires en en régime stationnaire Equilibre thermodynamique local Coefficients de transport => f(p,t) Le champ électrique est constant et uniforme radialement

25 Hypothèses communes Le plasma est à symétrie cylindrique Le terme de radiation est calculé à partir du coefficient d émission net III.2 Hypothèses L écoulement est laminaire Hypothèses supplémentaires en en régime transitoire Le champ électrique est nul La diffusion des particules est négligeable r v i = r V

26 III.3 Le modèle 2D stationnaire Equation de la masse r r r r r r r = - + ( r V V) P ( m V) r r r Ê K ˆ r r ( ) 2 r V h = Á h + s E - 4 p en + V P Ë C Loi d Ohm P r r r V = 0 ( ) Conservation de la quantité de mouvement Conservation de l'énergie G R = 2 pú s r dr E 0 x = I G

27 III.4 Le modèle 2D transitoire n r r i Conservation des espèces + ( n V) = Ca - n Da t Conservation de la quantité de mouvement r r V r r r r r r r + ( r V V) = - P + ( m V) t Conservation de la quantité de l'énergie i i i i r h t r r r Ê K ˆ r r + ( r V h) = Á h - 4 p en + V P Ë C P Relations de couplage P = Â n k T r = Â m n i i b i i i

28 III.5 Estimation du pas d avancement sur le temps Dt Hypothèses le terme de convection est négligeable les termes Ca et Da du terme source sont constants n t i r r + n V = Ca - n Da ( ) i i i i n t i = Ca - n Da i i i n( t) = n + ( n - n ) exp Ê 0 Á- Ë t ˆ t n n(t) t = 1 Da Ca n = Ca Da = t n 0 t t

29 III.5 Estimation du pas d avancement sur le temps Dt p = 0.1 MPa SF SF SF SF SF /Dt SF F S S F

30 III.5 Estimation du pas d avancement sur le temps Dt p = 0.1 MPa F /Dt SF F S e - F SF + S S

31 III.5 Estimation du pas d avancement sur le temps Dt Estimation Dt = s Conséquences Les espèces polyatomiques SF SF X (X (X = 2 à 6) 6) sont calculées à l équilibre pour T > 5000 K. K. L espèce F + est est calculée à l équilibre pour T < 5000 K. K.

32 PLAN DE L EXPOSE III. MODELE HYDRO-CINETIQUE IV. RESULTATS IV.1. Le modèle 1D transitoire IV.2. Le modèle 2D hydro-cinétique IV.3. Interprétations des écarts à l équilibre

33 IV-1. Le modèle 1D transitoire Profils de de température et et de de vitesse radiale / ms 70 ms 80 ms 100 ms 0 ms 50 ms 40 ms30 ms 20 ms 10 ms / Tp Tp = 300 K

34 Conductance IV-1. Le modèle 1D transitoire P = 0.1 MPa

35 IV-1. Le modèle 1D transitoire Conductivité thermique du du SF SF 66 pur P = 0.1 MPa

36 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Caractéristiques du du calcul Intensité : 50 A Pression : 0.1 MPa Température des parois : 3000 K Vitesse à l entrée : 54 m.s -1 D 0 = 0.2 g.s -1 pour 0.1 Mpa Convection forcée Ê 29 ˆ U = U Á + t D D t Ë = Ê Á Ë + 29 ˆ

37 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Temps (ms) Ê 29 ˆ U = U Á + t D D t Ë = Ê Á Ë + 29 ˆ

38 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champs de température et et du vecteur vitesse t t = = m.s -1 (K) p = 0.1 Mpa D 00 = g.s g.s -1-1

39 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champs de température et et du vecteur vitesse t t = 20 ms (K) = m.s -1 D(20ms) = 4 g.s-1-1

40 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champ de température :: t t = 40 ms (K)

41 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champ de densité relative de S 2 :: t t = 20 ms ÊÁ n ˆ Ë netl ( T, P)

42 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champ de densité relative de S + 2 :: t t = 20 ms ÊÁ Ë n netl ˆ ( T, P)

43 IV-2. Le modèle 2D Hydro-cinétique Champ de densité relative des électrons :: t t = 20 ms ÊÁ Ë n netl ˆ ( T, P)

44 IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre Origine de de la la sous-population électronique entre K et et K Convection Surpopulation des des molécules S 2 2

45 S 2 IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre SF + SF < F+ S S + S + F < S+ F S + + S > S S

46 IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre Origine de de la la sous-population électronique entre K et et K Convection Surpopulation des des molécules S 2 S molécules S + + S S + S Surpopulation des des molécules S

47 IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre S S e -> S + S S + + S 2 <- S + S 2 + S + + SF <- S F

48 e IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre F 2 + e -> F - + F SF + e -> - F+ S S + + 2e <- S + e S e -> S + S S + + 2e -> S + e F 2 + e <-> F) + F +e

49 IV-3. Interprétations des écarts à l équilibre Origine de de la la sous-population électronique entre K et et K Convection Surpopulation des des molécules S 2 S molécules S + + S S + S Sous-population de de la la densité électronique S e -- S +S +S Surpopulation des des molécules S L entrée du du gaz froid dans les les parties chaudes du du plasma est est donc à l origine de de la la disparition des électrons.

50 Conclusion La La résolution des des équations de de conservation des des espèces en en régime stationnaire a permis de de calculer la la composition d équilibre par par la la mise mise au au point point d un d un modèle collisionnel radiatif. Nous Nous avons estimé la la distance moyenne caractéristique que que pouvait parcourir une une espèce avant d être totalement dissociée. Nous Nous avons simulé l extinction de de l arc l arc pour pour une une intensité initiale de de A et et pour pour une une pression fixée fixée à MPa. La La convection agit agit indirectement sur sur les les électrons qui qui se se retrouvent, au au bord bord de de la la décharge et et pour pour des des températures comprises entre entre K et et K, K, en en sous sous population par par rapport à l équilibre.

51 Perspectives Amélioration du du code Autre perspective Augmenter la la gamme de de température Prendre en en compte le le caractère turbulent de de l écoulement lors de de l extinction au au travers d un modèle k-e standard. Augmenter la la pression initiale (4 (4 atm -- 8 atm). L étude du du déséquilibre thermique dans un un arc arc de de disjoncteur.

52 Centre de Physique des Plasmas et de leurs Applications de Toulouse Modélisation de l extinction d un arc de SF 6 hors d équilibre thermodynamique local Jean-Belkheir Belhaouari Physico-Chimie des Plasmas d Arc Opération n n 8 UNIVERSITE PAUL SABATIER CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques

Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Groupe de Recherches sur l'energétique des Milieux Ionisés Simulation numérique d'un arc électrique : premier pas vers les applications des plasmas thermiques Jean-Marc Bauchire 7 e journée CASCIMODOT,

Plus en détail

I-Niveau de description de l interaction plasma-particule :

I-Niveau de description de l interaction plasma-particule : 79 Introduction : La température de la particule peut être considérée comme uniforme. Mais ceci n est vrai que si la particule ne comporte qu une phase. Si la particule est fondue superficiellement, il

Plus en détail

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 INTRODUCTION Rappel Le transfert d énergie par conduction se produit dans tout référentiel. Analogie électrique Il est aisément identifiable dans le référentiel

Plus en détail

côté : Transferts avec un fluide au repos

côté : Transferts avec un fluide au repos 1.1 Modélisation de la chaleur au voisinage des solides. Le modèle de Newton En l absence de rayonnement thermique, tout au moins en considérant que les phénomènes radiatifs sont négligeables devant les

Plus en détail

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 INTRODUCTION Modélisation et limitations Système: tout système physique se subdivise en 2 soussystèmes un sous-système matériel un champ de rayonnement électromagnétique

Plus en détail

Modèle physique et cinétique de la décharge à barrières diélectriques pour lampe à excimère

Modèle physique et cinétique de la décharge à barrières diélectriques pour lampe à excimère Modèle physique et cinétique de la décharge à barrières diélectriques pour lampe à excimère B. Larouci, S. Bendella, A. Belasri Blarouci.larouci2@gmail.com Laboratoire de Physique des Plasmas, Matériaux

Plus en détail

Faculté de Physique Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES

Faculté de Physique Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES Département de Physique Energétique POLYCOPIE DES TRAVAUX PRATIQUES Destiné aux étudiants en Master 1, Option : Procédés Plasmas et Lasers Titre : CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSPORT ÉLECTRONIQUE D UN

Plus en détail

Chap.1 Diffusion de particules

Chap.1 Diffusion de particules Chap.1 Diffusion de particules 1. Description de la diffusion particulaire 1.1. La diffusion : un phénomène de transport à l échelle microscopique 1.2. Flux de particules Vecteur densité de courant 1.3.

Plus en détail

G.P. DNS07 Novembre 2012

G.P. DNS07 Novembre 2012 DNS Sujet Isolation thermique d'un tube vaporisateur...1 I.Transfert thermique dans un milieu homogène...1 II.Transferts thermiques pour un tube...2 A.Conduction ou diffusion...2 B.Conducto-convection...3

Plus en détail

Calculs et mesures en thermique et thermodynamique

Calculs et mesures en thermique et thermodynamique Calculs et mesures en thermique et thermodynamique Etude d un cryostat optique, haute pression, haute tension à 1K 12-16 Septembre 2011 - Oléron Vincent Roger Vincent.Roger@grenoble.cnrs.fr 1 Vincent Roger

Plus en détail

La loi d Ohm et l effet Joule (Cours X et XI)

La loi d Ohm et l effet Joule (Cours X et XI) La loi d Ohm et l effet Joule (Cours X et XI) Dans un métal, les électrons de conduction sont libres de se déplacer. Comme pour les molécules d un gaz, ils sont animés d un mouvement erratique et changent

Plus en détail

1.2 Notions de conductivité et de conservation

1.2 Notions de conductivité et de conservation Modélisation d un phénomène de diffusion J. Erhel Janvier 2014 1 Phénomène de diffusion voir http://www.breves-de-maths.fr/la-conduction-un-moteur-universel/ 1.1 Exemples de diffusion Le phénomène de diffusion

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas

Introduction à la physique des plasmas à la physique des plasmas S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physique Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique Bruyères-Le-Châtel, France p-1/21 Table of contents

Plus en détail

2- Donner l expression de la loi de Stefan surfacique, de la loi de Stefan volumique.

2- Donner l expression de la loi de Stefan surfacique, de la loi de Stefan volumique. Module M1, Astronomie-Astrophysique Université Pierre et Marie Curie année 2006-2007 Bruno Sicardy NOM: Prénom: Section: Questions de cours, 11 janvier 2007 Durée de l épreuve: 15 mn Documents et calculettes

Plus en détail

Physique statistique

Physique statistique 1 Cours Sciences Physiques MP Physique statistique La Thermodynamique statistique a pour ambition de considérer les entités microscopiques qui constituent la matière comme les atomes, les molécules, les

Plus en détail

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Premier Séminaire National de Génie Mécanique (SNGM01) Biskra, 7 et 8 Décembre 011 Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Mohamed Amine Abdelghani Mokrane 1, Abdelhafid

Plus en détail

Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique.

Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique. Simulation de l action d un plasma d air sur un aéronef en vol supersonique. Guillaume Dufour, Bruno Fornet, François Rogier ONERA/DTIM/M2SN STAE/PLASMAX Exposé au GdT Méthodes numériques Plan Le contexte.

Plus en détail

Chapitre I : Intensité - Loi d Ohm - Effet joule. Soit un faisceau cylindrique de particules de charge q.

Chapitre I : Intensité - Loi d Ohm - Effet joule. Soit un faisceau cylindrique de particules de charge q. Université Claude Bernard Lyon-I Audioprothèse Electricité Chapitre I : Intensité - Loi d Ohm - Effet joule 1 Intensité - vecteur densité de courant j 1.1 Intensité d un faisceau de particules Soit un

Plus en détail

Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183)

Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183) PRTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 7 : Travail et énergie (p. 183) Compétences exigibles : Extraire et exploiter des informations relatives à la mesure du temps pour justifier l évolution

Plus en détail

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY Presses Universitaires de Grenoble 1999 TABLE DES MA TIÈRES Préambule 5 Introduction 7 Chapitre I - Soleil,

Plus en détail

Cours d électromagnétisme

Cours d électromagnétisme Cours d électromagnétisme EM17-Mouvement des charges dans un conducteur Table des matières 1 Introduction 2 2 Vecteur densité de courant électrique 2 3 Loi d Ohm locale 3 4 ésistance électrique 4 5 L effet

Plus en détail

6. Le courant électrique et la résistance

6. Le courant électrique et la résistance Chapitre 6 OSPH Le courant et la résistance 31 6. Le courant électrique et la résistance 6.1. Le courant électrique Le courant électrique est le débit d écoulement des charges à travers une surface. I

Plus en détail

L énergie thermique. Table des matières. Classe de première STI2D

L énergie thermique. Table des matières. Classe de première STI2D L énergie thermique Table des matières 1. Introduction...2 2. La chaleur...2 2.1. Chaleur sensible...2 2.2. Chaleur Latente...3 3. Sens des transferts thermiques...4 3.1. La conduction thermique...4 3.1.1.

Plus en détail

Chap.2 Diffusion thermique

Chap.2 Diffusion thermique Chap.2 Diffusion thermique 1. Description de la diffusion thermique 1.1. Les trois types de transferts thermiques 1.2. Flux thermique (ou Puissance thermique) Vecteur densité de courant 1.3. Analogies

Plus en détail

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Concepts de convection (ou advection) Concepts de diffusion moléculaire Concept de diffusion turbulente Equation du bilan de masse d un gaz

Plus en détail

Transferts de chaleur et de masse

Transferts de chaleur et de masse Objectifs Transferts de chaleur et de masse Objectifs Introduire les notions théoriques à la base de transferts thermiques et de masse Établir leurs liens aux comportements de systèmes thermiques Arriver

Plus en détail

Les procédés plasmas Partie I : Généralités Les plasmas thermiques V12.01

Les procédés plasmas Partie I : Généralités Les plasmas thermiques V12.01 Les procédés plasmas Partie I : Généralités Les plasmas thermiques V12.01 P. Freton Pierre.freton@laplace.univ-tlse.fr Copyright : Diffusion gratuite, merci de citer l auteur en cas d utilisation Plan

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Pendule de torsion Le but de l exercice est de déterminer le moment d inertie d une tige homogène par rapport à un axe qui lui est perpendiculaire en son milieu et la constante de torsion

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Onde thermique...2 I.Étude de la diffusion thermique...2 A.Étude du régime stationnaire...2 1)Expression du vecteur densité de

Plus en détail

Le milieu interstellaire

Le milieu interstellaire James Lequeux Avec le concours d'edith Falgarone et Charles Ryter Le milieu interstellaire S AVOIRS ACTUEL S EDP Sciences/CNRS ÉDITIONS Table des matières Avant-propos xiii 1 Notre Galaxie, hôte du milieu

Plus en détail

Chapitre décembre 2015

Chapitre décembre 2015 Chapitre 4 Groupe scolaire La Sagesse Lycée qualifiante 21 décembre 2015 1 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016)

Plus en détail

Thermodynamique appliquée au corps humain

Thermodynamique appliquée au corps humain Exercice de thermodynamique Thermodynamique appliquée au corps humain Partie A Equation de diffusion thermique On considère un corps homogène (FIGURE 1, où les parties noires représentent un isolant thermique)

Plus en détail

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques

Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Des plasmas hors équilibre jusqu aux arcs électriques: les différents types de plasmas de décharge et leurs principales caractéristiques Alain Gleizes Que présenter? 1 er écueil: classification abrupte

Plus en détail

3 - Equilibre thermique

3 - Equilibre thermique 3 - Equilibre thermique Le rayonnement du corps noir Lois de Maxwell, Boltzmann et Saha Exemples Equilibres matière-rayonnement Milieu opaque au rayonnement Echanges d énergie Equilibre thermodynamique

Plus en détail

Epreuve de culture scientifique. Physique. Exercice 1

Epreuve de culture scientifique. Physique. Exercice 1 Epreuve de culture scientifique Physique Exercice 1 Exercice de mécanique (recommandé pour les candidats ayant Physique en matière secondaire) On considère la situation suivante d un sablier suspendu à

Plus en détail

PSI - PSI*

PSI - PSI* PSI - PSI* 2016 2017 DS N 2 PARTIE PHYSIQUE Partie I : Mesures de champ magnétique - Mines PSI 2016 extrait PSI/PSI* 16-17 1 DS N 2 19 --- Montrer que le montage de la figure 6 permet de résoudre le problème

Plus en détail

Mécanismes réactionnels

Mécanismes réactionnels Chapitre Cinétique Chimique IV - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Mécanismes réactionnels Buts du chapitre : on veut utiliser la décomposition en réactions élémentaires (RE) d une réaction afin de pouvoir déterminer

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES CHAPITRE II : TRANSFERT DE MATIERE EQUATION DE CONTINUITE

TABLE DES MATIERES CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES CHAPITRE II : TRANSFERT DE MATIERE EQUATION DE CONTINUITE TABLE DES MATIERES Nomenclature VIII IX CHAPITRE I : LES TRANSFERTS EN GENIE DES PROCEDES 1 Transferts unidirectionnels 2 1.1. Cas d une phase non homogène 2 1.2. Transfert électrique 2 1.3. Transfert

Plus en détail

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas)

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas) (Tungsten Inert Gas) Michel Brochard Club Cast3M 006 Club Cast3M 006 Sommaire Le soudage (Tungsten Inert Gas) Club Cast3M 006 Le procédé Exemples de pour l acier 4 mm 3 Introduction: Pourquoi modéliser

Plus en détail

CALCUL DU COEFFICIENT D EMISSION NETTE (CEN)

CALCUL DU COEFFICIENT D EMISSION NETTE (CEN) Chapitre V (CEN) V-1 Hypothèses de calcul Le calcul de la puissance radiative, c est à dire l énergie transportée par le rayonnement dans un plasma, se fait à travers la résolution de l équation de transfert

Plus en détail

Chapitre 3. Densité d états dans les bandes de valence et de conduction

Chapitre 3. Densité d états dans les bandes de valence et de conduction Chapitre 3 Densité d états dans les bandes de valence et de conduction Distribution statistique et occupation des bandes II.2.1 Semiconducteur non dégénéré II.2.2 Semiconducteur intrinsèque II.2.3 Semiconducteur

Plus en détail

ELEMENTS DE STATIQUE DES FLUIDES

ELEMENTS DE STATIQUE DES FLUIDES TSI 2 1718 ELEMENTS DE STATIQUE DES FLUIDES 1. LES NIVEAUX D OBSERVATION D UN SYSTEME a) niveau moléculaire ou microscopique On considère un système gazeux formé de N particules, contenues dans un récipient

Plus en détail

TD-PT4 : Fluides en écoulement

TD-PT4 : Fluides en écoulement TD-PT4 : Fluides en écoulement Révisions de cours : Définir une particule de fluide comme un système mésoscopique de masse constante. Décrire le champ eulérien des vitesses par opposition à la description

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION Spé y 3-4 Devoir n THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION On étudie la compression ou la détente d un ga enfermé dans un récipient. Lorsque le bouchon se déplace, le volume V occupé par le ga varie. L atmosphère est

Plus en détail

Recueil d ordres de grandeur

Recueil d ordres de grandeur Recueil d ordres de grandeur 1 Optique La lumière Longueurs d onde (visible) :...400 nm < λ < 750 nm Fréquences (visible) :...4.10 14 Hz < ν = c/λ < 8.10 14 Hz Energie du photon (visible) :...1,5 ev

Plus en détail

Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique

Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique Ecoulement toroïdal d un métal liquide sous champ magnétique Thomas De Maet Bienvenue. Je vais vous présenter mon sujet de mémoire qui porte sur la MagnétoHydroDynamique. C est pourquoi avant toute chose

Plus en détail

Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma

Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma Une voie dans la propulsion électrique : les propulseurs à plasma J.C. Adam Centre de Physique théorique Ecole Polytechnique,Palaiseau X e Congrés de la division plasmas de la société française de physique

Plus en détail

Mécanique des fluides TD6 TSI

Mécanique des fluides TD6 TSI Mécanique des fluides TD6 TSI215-216 Exercice 1 : Donne-moi ton flux et ta circulation et je te dirai qui tu es! Un expérimentateur a à disposition : Un débitmètre Un «circulomètre» Il indique le volume

Plus en détail

Faculté de Médecine Pierre-et-Marie-Curie PCEM 1

Faculté de Médecine Pierre-et-Marie-Curie PCEM 1 Pitié-Salpêtrière Université Pierre-et-Marie-Curie Faculté de Médecine Pierre-et-Marie-Curie PCEM Support de cours CHIMIE GENERALE CHAPITRE V - CINETIQUE CHIMIQUE Professeur Antoine GEDEON Professeur Ariel

Plus en détail

EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER

EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER EFFET DE L ENERGIE DEPOSEE DANS LE PLASMA HAUTE PRESSION SUR LES CARACTERISTIQUES D UNE LAMPE A EXCIMER od Halima LOUKIL et Ahmed BELASRI Laboratoire de Physique des Plasmas, Matériaux Conducteurs et leurs

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE APPLIQUÉE PARTIE 2 BILAN D ÉNERGIE APPLIQUÉ AUX SYSTÈMES OUVERTS

THERMODYNAMIQUE APPLIQUÉE PARTIE 2 BILAN D ÉNERGIE APPLIQUÉ AUX SYSTÈMES OUVERTS THERMODYNAMIQUE APPLIQUÉE PARTIE 2 BILAN D ÉNERGIE APPLIQUÉ AUX SYSTÈMES OUVERTS I. Différentes formes d énergie L énergie est un concept fondamental en physique Différentes formes d énergie existent.

Plus en détail

Écoulement de Poiseuille d un fluide visqueux

Écoulement de Poiseuille d un fluide visqueux Écoulement de Poiseuille d un fluide visqueux Écoulement de Poiseuille : champ des vitesses ( η, ρ) On s intéresse à l écoulement d un fluide visqueux dans une conduite cylindrique horizontale de rayon

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques Denis Bouyer Faculté des Sciences de l UM IEMM (Institut Européen des Membranes) UMR 5635 (CNRS-ENSCM-UM2) denis.bouyer@umontpellier.fr Transferts thermiques EQUIPE PÉDAGOGIQUE & OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Plus en détail

L ACTIVATION ET LA FONCTIONNALISATION DES PIÈCES ET DES FILMS : DE NOUVELLES MÉTHODES DE TRAITEMENT CORONA ET PLASMA

L ACTIVATION ET LA FONCTIONNALISATION DES PIÈCES ET DES FILMS : DE NOUVELLES MÉTHODES DE TRAITEMENT CORONA ET PLASMA L ACTIVATION ET LA FONCTIONNALISATION DES PIÈCES ET DES FILMS : DE NOUVELLES MÉTHODES DE TRAITEMENT CORONA ET PLASMA LE TRAITEMENT PAR DECHARGE ELECTRIQUE CLASSIQUE CORONA OU PLASMA! Le Traitement CORONA!

Plus en détail

THERMIQUE. Sommaire. G.P. Thermique 2013

THERMIQUE. Sommaire. G.P. Thermique 2013 THERMIQUE Sommaire Chap 1: Les trois modes de transfert thermique...3 I.Conduction+...3 II.Conducto-convection...3 III.Rayonnement...3 Chap 2: Conduction...4 I.Équation de la chaleur dans un problème à

Plus en détail

Cours 15 16/04/ Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Les gaz réels, le fluide de Van der Waals

Cours 15 16/04/ Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Cours 15 16/04/01 10. Théorie cinétique des gaz Dans la réalité, il y a des interactions entre molécules, appelées forces de Van der (VdW). Ces interactions sont responsables de la liquéfaction à basse

Plus en détail

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère Chapitre 3 Forces et contraintes agissant sur l'océan Equilibre radiatif terrestre Echanges océan-atmosphère Transport de chaleur par l'océan équilibre radiatif de l'atmosphère Comment le système Océan

Plus en détail

PSI PSI* DM PHYSIQUE N 2 Pour le jeudi LA FOUDRE. Préambule

PSI PSI* DM PHYSIQUE N 2 Pour le jeudi LA FOUDRE. Préambule PSI PSI* 216 217 DM PHYSIQUE N 2 Pour le jeudi 3-11-216 LA FOUDRE Préambule L électrosphère est une couche atmosphérique ionisée L électrosphère et la Terre, de rayon R = 6 37 km, forment un gigantesque

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Thermodynamique appliquée au corps humain...2 I.Équation de diffusion thermique...2 II.Résistances thermiques...2 A.Résistance

Plus en détail

2.4 METHODES SPECTROSCOPIQUES POUR LA DETERMINATION

2.4 METHODES SPECTROSCOPIQUES POUR LA DETERMINATION TABLE DES MATIERES Résumé Remerciements Table des matières Liste des tableaux Liste des figures ii iv v x xii CHAPITRE I: INTRODUCTION 1 CHAPITRE H: THEORIE ET CHOIX DU MODELE 6 2.1 AVANT-PROPOS 6 2.2

Plus en détail

Description macroscopique de la matière

Description macroscopique de la matière Description macroscopique de la matière I. Équation d état 1. Gaz parfait a) Généralités Toutes les variables d état d un système ne sont pas indépendantes entre elles. Une équation d état relie les variables

Plus en détail

Phénomènes de transfert de chaleur et de masse. Prof. H.Hofmann LTP, IMX, EPFL. Matériaux 4 ième semestre

Phénomènes de transfert de chaleur et de masse. Prof. H.Hofmann LTP, IMX, EPFL. Matériaux 4 ième semestre Phénomènes de transfert de chaleur et de masse Prof. H.Hofmann LTP, IMX, EPFL Matériaux 4 ième semestre Prof. H. HOFMANN Laboratoire de Technologie des Poudres EPFL / IMX 2 PHENOMENES DE TRANSFERT I. TRANSFERT

Plus en détail

Transport de matière : Diffusion de particules

Transport de matière : Diffusion de particules Transport de matière : Diffusion de particules 1. Description de la diffusion particulaire 1.1. La diffusion : un phénomène de transport à l échelle microscopique 1.2. Débit de particules Vecteur densité

Plus en détail

Chapitre II. Plasma en équilibre thermodynamique

Chapitre II. Plasma en équilibre thermodynamique Chapitre II II.1. INTRODUCTION: L équation de Boltzmann (187) est une équation intégro-différentielle de la théorie cinétique qui décrit l'évolution d'un gaz peu dense hors équilibre. Elle permet notamment

Plus en détail

THERMOCHIMIE Applications des fonctions thermodynamiques aux réactions chimiques

THERMOCHIMIE Applications des fonctions thermodynamiques aux réactions chimiques THERMOCHIMIE Applications des fonctions thermodynamiques aux réactions chimiques Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb/teach Plan 1. La Réaction 2. Avancement d'une réaction 3. Grandeurs

Plus en détail

Transferts de chaleur et de masse : Objectifs

Transferts de chaleur et de masse : Objectifs Convection Objectifs Transferts de chaleur et de masse : Objectifs Faire comprendre les mécanismes de transferts par convection Metter en évidence et présenter des outils de calcul des transferts par convection

Plus en détail

Proposition de plan d année physique sciences générales (5 h/sem)

Proposition de plan d année physique sciences générales (5 h/sem) Proposition de plan d année physique sciences générales (5 h/sem) Cours THEME 1.- TRAVAIL, ENERGIE et PUISSANCE 1 Le principe d inertie 2 Applications du principe d inertie Notion de MRU vlp 24 Examen

Plus en détail

Département de physique TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE I

Département de physique TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE I INSTITUT POLYTECHNIQUE DES SCIENCES AVANCEES Département de physique TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE I (Module Ph 11) Corrigé du T.D N 1 : Dimensions et homogénéité Site http://jam.bouguechal.free.fr Forum

Plus en détail

La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique

La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique 5. THERMODYNAMIQUE 5.1 Introduction La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique Les principes thermodynamiques expriment des restrictions

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 6 Conducteurs hors équilibre

Electricité et magnétisme - TD n 6 Conducteurs hors équilibre Electricité et magnétisme - TD n 6 Conducteurs hors équilibre 1. Densité de courant - vitesse des porteurs Le cuivre, qui est un bon conducteur du courant électrique, possède 1 électron libre par atome;

Plus en détail

Dynamique des fluides

Dynamique des fluides Dynamique des fluides DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES DEFINITIONS Le débit est le quotient de la quantité de fluide qui traverse une section droite de la conduite par la durée de cet écoulement.

Plus en détail

Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales. N. Lemoine le 24 mai 2013

Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales. N. Lemoine le 24 mai 2013 Les propulseurs à plasma pour les applications spatiales Les bases de la propulsion La poussée exercée sur un objet de masse M(t) éjectant de la matière avec un débit ṁ et une vitesse u est F = ṁ u Une

Plus en détail

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K

Contexte. Définition. Types de plasma. Plasma. 1. Plasma chaud: [Etoiles, plasma de fusion,...] T ions et électrons > 10 7 K Traitements des eaux usées industrielles Contexte (processes Méthode AOP (advanced oxidation» Production de radicaux, UV, ozone. Plasma Procédés relativement récent. N'est pas utilisé tel quel mais différents

Plus en détail

COURS DE THERMIQUE. Ecole d Ingénieurs de Genève. Séance N 5. Jean-Bernard Michel

COURS DE THERMIQUE. Ecole d Ingénieurs de Genève. Séance N 5. Jean-Bernard Michel COURS DE THERMIQUE Ecole d Ingénieurs de Genève Séance N 5 Jean-Bernard Michel michel@eig.unige.ch HES-SO - Energétique ::: convection ::: HES-SO - 2004 1/ 64 7 séances 1 - Introduction et Généralités

Plus en détail

Cours n 9 : Dipôles RC et RL

Cours n 9 : Dipôles RC et RL Cours n 9 : Dipôles RC et RL Introduction Au chapitre précédent, nous avons étudié le comportement général d un circuit et également le comportement des conducteurs ohmiques. Dans ce chapitre, nous allons

Plus en détail

Constantes fondamentales - Conversion d'unités... 1

Constantes fondamentales - Conversion d'unités... 1 Table des matières Avant-propos.......................................................V Constantes fondamentales - Conversion d'unités........................... 1 1 - Le phénomène de résonance paramagnétique

Plus en détail

Chapitre II : Théorie cinétique et Thermodynamique Statistique

Chapitre II : Théorie cinétique et Thermodynamique Statistique Chapitre II : Théorie cinétique et Thermodynamique Statistique I. Introduction : Un point matériel ou un solide est un système physique décrit par un petit nombre de paramètres dépendant éventuellement

Plus en détail

Exemple étudié. Comportement thermique d'un thyristor associé à un radiateur CONTEXTE. Caractéristiques principales

Exemple étudié. Comportement thermique d'un thyristor associé à un radiateur CONTEXTE. Caractéristiques principales www.cedrat.com Exemple étudié Comportement thermique d'un thyristor associé à un radiateur Auteur : Pascal Ferran Université Claude Bernard Lyon Date de création 29/06/2009 Réf : FLU2_TP_THM_01 Programme

Plus en détail

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant)

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) U N I V E R S I T À D I C O R S I C A P A S Q U A L E P A O L I PAES UE3 2013-2014 Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) Calculettes inutiles. Pour

Plus en détail

OUTILS DE CALCULS DE TRANSITOIRE DU MSFR :

OUTILS DE CALCULS DE TRANSITOIRE DU MSFR : OUTILS DE CALCULS DE TRANSITOIRE DU MSFR : APPROCHE DES MATRICES DE FISSION AXEL LAUREAU 1 ATELIER NEEDS SÛRETÉ MSFR : GRENOBLE - 25 NOV 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION I. PROBLÉMATIQUE DU COUPLAGE NEUTRONIQUE

Plus en détail

L appareillage électrique

L appareillage électrique L appareillage électrique A: Généralités sur l'appareillage 1. Clasification des appareils L appareillage électrique doit assurer le contrôle de l énergie électrique transportée par les canalisations depuis

Plus en détail

S8-Transfert thermique. La convection

S8-Transfert thermique. La convection S8-Transfert thermique La convection 1- Protocole expérimental Dans un bécher, on place quelques gouttes d'encre bleue issue d'une cartouche. On laisse reposer le liquide : l'eau située au fond du bécher

Plus en détail

Produits + calorimètre à T 1

Produits + calorimètre à T 1 THERMOCHIMIE ) Définitions La thermochimie est l'étude des quantités de chaleur échangées avec l'extérieur par un système où se produisent des réactions chimiques Ces quantités de chaleur dépendent des

Plus en détail

Diagrammes d Ellingham

Diagrammes d Ellingham Diagrammes d Ellingham Les oxydes Les règles de calcul de l état d oxydation d un élément dans une structure chimique quelconque L effet d une oxydation ou d une réduction sur l état d oxydation d un élément

Plus en détail

Contrôle cinétique et contrôle thermodynamique

Contrôle cinétique et contrôle thermodynamique ontrôle cinétique et contrôle thermodynamique Application à la chimie organique yril BARSU Laboratoire de himie Département des sciences de la matière Position du problème addition-1,4 addition-1, + HBr

Plus en détail

a. Déterminer la résistance électrique et thermique du dispositif. de la tige à 15 cm de son extrémité froide. EXERCICE 2

a. Déterminer la résistance électrique et thermique du dispositif. de la tige à 15 cm de son extrémité froide. EXERCICE 2 1 EXERCICE 1 1. On considère une tige en aluminium de longueur = 50 cm, de section S = 2 cm 2 possédant une conductivité thermique λ = 239 W m -1 K -1 et une résistivité électrique de 2,65µ Ω. cm. Cette

Plus en détail

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE COMPRENDRE, LOIS ET MODELES Chapitre 9 : Cohésion des solides ioniques et moléculaires I. Les solides ioniques A/ Définition Un solide ionique est un solide constitué d ions.

Plus en détail

2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE. On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections S1 et S2 du tuyau. 2.

2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE. On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections S1 et S2 du tuyau. 2. 2 BILAN DE MATIÈRE ET ÉNERGIE 2.1 Introduction 2.1.1 Définition d un système On s intéresse à ce qui circule à travers une portion bien définie par les sections et du tuyau. v 2 L étude d un phénomène

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Contacts semiconducteur-métal Diode Schottky

Contacts semiconducteur-métal Diode Schottky Contacts semiconducteur-métal Diode Schottky Contact entre un semiconducteur dopé n et un métal A l équilibre (contact), des charges négatives vont s écouler du semiconducteur (dopé n) vers le métal. Le

Plus en détail

Mécanique des fluides

Mécanique des fluides Mécanique des fluides La statique des fluides : étude des fluides macroscopiquement au repos La dynamique des fluides : étude des fluides macroscopiquement en mouvement I. Les propriétés d'un fluide. Qu'est-ce

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE PLAN SYSTEME-A-DEUX-ETATS-ET-SUPERPOSITION RAPPELS. C n ni n. i = cos 2 0i + ei sin 2 1i. Rappels

MECANIQUE QUANTIQUE PLAN SYSTEME-A-DEUX-ETATS-ET-SUPERPOSITION RAPPELS. C n ni n. i = cos 2 0i + ei sin 2 1i. Rappels MECANIQUE QUANTIQUE PLAN Rappels L inversion de la molécule d ammoniac L oscillation des neutrinos : Prix Nobel 015 COURS 5 SYSTEMES-A-DEUX-NIVEAUX QUENTIN GLORIEUX 3P001 UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE

Plus en détail

Chapitre 1 LE PHENOMENE DE RESONANCE PARAMAGNETIQUE ELECTRONIQUE

Chapitre 1 LE PHENOMENE DE RESONANCE PARAMAGNETIQUE ELECTRONIQUE Table des matières Chapitre 1 LE PHENOMENE DE RESONANCE PARAMAGNETIQUE ELECTRONIQUE 1.1 Qu est-ce qu une expérience de spectroscopie? 1.1.1 Les échanges d énergie entre matière et rayonnement 1.1.2 Les

Plus en détail

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours L1 Santé 2016-2017 Mécanique des fluides Dynamique 5 ème cours Fluide réel et viscosité 1 - Le phénomène 1.1 - Observations L'eau, l'huile, le miel coulent différemment : l'eau coule vite, mais avec des

Plus en détail

Ce transport se produit dans un système initialement remplis d eau chaude et d eau froide :

Ce transport se produit dans un système initialement remplis d eau chaude et d eau froide : 5 PHÉNOMÈNES DE DIFFUSION 5.1 Diffusion de particules 5.1.1 transport diffusif La diffusion est un phénomène de transport de Mise en évidence expérimentale particules sans mouvement macroscopique. On verse

Plus en détail

Phénomènes de diffusion

Phénomènes de diffusion S3 PMCP 2016/2017 1 Réaction nucléaire. TD de thermodynamique n 7 Phénomènes de diffusion Un faisceau monocinétique de neutrons, de densité de courant J 0 e x arrive en x = 0 dans un milieu contenant n

Plus en détail

ETATS de la MATIERE 1. ETAT SOLIDE

ETATS de la MATIERE 1. ETAT SOLIDE 1 / 5 ETATS de la MATIERE La matière se présente sous 3 états (ou 3 phases). état solide état liquide (fluide) état gazeux (fluide) Mais aussi : - états mésomorphes (curieux intermédiaires entre état solide

Plus en détail

S 5 F I) Notion de température et de chaleur : 1) Agitation thermique et température absolue : a) Agitation thermique :

S 5 F I) Notion de température et de chaleur : 1) Agitation thermique et température absolue : a) Agitation thermique : Chapitre 2 : CHALEUR ET ENERGIE S 5 F I) Notion de température et de chaleur : 1) Agitation thermique et température absolue : a) Agitation thermique : Les molécules d un gaz (parfait) sont animées de

Plus en détail

PLAN DU COURS. Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers

PLAN DU COURS. Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers PLAN DU COURS 2ème Partie Physico-Chimie des solutions Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers Chapitre 2 Transport et Equilibre

Plus en détail

Organisation et transformations de la matière

Organisation et transformations de la matière Organisation et transformations de la matière Décrire la constitution et les états de la matière Caractériser les différents états de la matière (solide, liquide et gaz). Espèce chimique et mélange. Notion

Plus en détail