Les activités de plein air et le développement global des jeunes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les activités de plein air et le développement global des jeunes"

Transcription

1 Les activités de plein air et le développement global des jeunes Diane Boudreault Congrès de l Association des camps du Québec Victoriaville, mercredi 14 novembre 2012

2 Plan de la présentation Définitions Continuum du «Jouer dehors» Pourquoi Ados plein air? Déficit nature et initiatives diverses Avantages des activités de plein air Quelques faits Ados plein air: démarche, groupe de travail, principes directeurs, environnements favorables Les activités de plein air dans les camps Pistes d action potentielles pour favoriser les activités de plein air

3 Activités de plein air (définitions) Activités récréatives; Notion de «physiquement actif»; Généralement associé à des paramètres extérieurs, naturels ou seminaturels, jusqu à être tributaire de la pleine nature (expédition); Source de plaisir, de contact avec la nature, d évasion, de dépassement (adrénaline); «De» plein air versus «En» plein air;

4 Jouer dehors, le plein air et le contact avec la nature: un «continuum» Le contact avec la nature incite à bouger contribue à la santé et au développement des jeunes Jouer dehors: le meilleur déterminant de l activité physique des jeunes Les activités de plein air : vecteur important pour combler le déficit nature et favoriser l activité physique auprès des jeunes; Le contact avec la nature développe la «biophilie» chez les enfants

5 Pourquoi Ados plein air? Sédentarité et obésité grandissantes Pas facile de faire bouger les ados Manque d occasions d être initier et de pratiquer des activités de plein air Déficit nature important Manque de concertation entre les diverses organisations responsables de l offre en plein air

6 Les activités de plein air (constats) Offrent une alternative aux activités plus traditionnelles Les activités libres «en plein air» et «de plein air» sont en croissance auprès des familles et de la population Meilleure concertation nécessaire pour répondre à ce besoin et bonifier l offre Les aménagements, l animation et l accessibilité sont directement proportionnels à la pratique : création d un environnement favorable

7 Avantages des activités de plein air pour faire bouger les jeunes Développe plusieurs habiletés du jeune Effets sur la santé Lien de plus en plus documenté avec la santé mentale, le déficit d attention et l hyperactivité Répond à des aspects recherchés chez les adolescents (nouveauté, défi, dimension sociale, non compétition, coopération, découverte de son identité, réalisation de soi) Stimule la capacité d analyse et la créativité Semble attirer aussi les filles

8 Quelques faits Bulletin Jeunes en forme Canada): 46% des enfants profitent de 3 heures ou moins de jeu actif par semaine y compris les fins de semaines (Comportement sédentaire de la famille) Enquête réalisée par la Fondation Monique- Fitz-Back: 84% des jeunes souhaiteraient faire plus d activités en plein air et en nature si l occasion leur était donné J aime me retrouver en nature parce que cela me fait du bien : 90 % «tout à fait d accord» et «en accord». L école devrait proposer des activités en pleine nature plus souvent : 59 % «tout à fait d accord». Fréquentation de lieux de plein air : assez souvent 45 %, rarement : 29 %.

9 Quelques faits (suite) Abandon ou baisse substantielle de l activité physique vers l âge de 10 ans (davantage marqué chez les filles), 33% des jeunes de 12-17ans sont peu ou pas actifs durant leurs loisirs: L embonpoint chez les ados a presque doublé au Québec au cours des 30 dernières années; Le tiers des ados affichent un niveau élevée de détresse psychologique (28%) Les prescriptions de psychostimulants (ritalin ou autres) au Québec ont quadruplé en 10 ans

10 Déficit nature: des outils intéressants

11 Initiatives diverses Children & Nature Network s ( No Child Left Inside ( Natural Learning Initiative ( The Child and Nature Alliance of Canada ( Outdoor Alliance for Kids ( L'Association québécoise pour la promotion de l'éducation relative à l'environnement ( Appel à l'engagement pour favoriser le contact des jeunes Québécois avec la nature (

12 Démarche Projet issu du mécanisme de concertation en plein air mis en place par le CQL et le MELS Collecte d informations et ébauche d un document de travail Rencontres et consultations téléphoniques auprès de diverses personnes clés Formation d un groupe de travail Priorités Plan d action

13 Groupe de travail Association québécoise du loisir municipal (ville de Saguenay), Fédération québécoise de scoutisme/association des scouts du Canada, Association des camps certifiés du Québec, Les clubs 4-H du Québec, École secondaire Mont-St-Sacrement, Société québécoise de spéléologie, Fédération québécoise du canot et kayak, Fédération québécoise de l escalade et de la montagne, Fédération québécoise des centres communautaires de loisir, Québec en forme, SÉPAQ (Parc national des Grands-Jardins et Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie), Université du Québec à Chicoutimi, Unités régionales du loisir et du sport (URLS Outaouais), Vallée Bras-du-Nord

14 Principes directeurs Partager et encourager le leadership Miser sur des actions visant à encourager les jeunes à cheminer à long terme dans la pratique organisée d activités de plein air Promouvoir le plein air comme un moyen éducatif et de développement des personnes Présenter les milieux naturels comme des milieux fragiles Favoriser la participation des filles autant que celle des garçons Inscrire les projets de plein air dans une démarche présente dans le milieu Accorder une importance particulière à l aspect sécuritaire des activités, de l encadrement, des équipements et des environnements de pratique tout en favorisant la découverte et l aventure

15 Objectifs Faciliter l accès à des occasions d initiation et de pratique récurrentes d activités de plein air Favoriser l entretien de sentiers et de sites de plein air et augmenter l accessibilité à ces lieux et à de l équipement de plein air Promouvoir, auprès de différents décideurs (élus, directeurs de loisir, éducateurs physiques, directeurs d école ou de commissions scolaires, gestionnaires de clubs et de sites de plein air, etc.), le plein air comme étant une activité favorable au développement global des jeunes qui répond à des besoins en loisir non comblés actuellement (activités non compétitives et coopératives)

16 Milieux visés Milieu municipal Milieu scolaire Milieu communautaire Collaboration entre des organisations de ces trois milieux Vision à court, moyen et long termes

17 Activités de plein air offertes dans les camps (Répertoire des classes nature certifiées )

18 Environnements favorables CRÉATION D UN ENVIRONNEMENT SOCIAL FAVORABLE : un milieu qui offre une panoplie d occasions de pratique d activités de plein air pour les ados en étant accompagné par des intervenants compétents offrant un encadrement de qualité qui favorisent le développement des jeunes. CRÉATION D UN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORABLE : un milieu qui comporte plusieurs sites de plein air et sentiers sécuritaires en milieu naturel et qui offre de l équipement de plein air de qualité aux adolescents. CRÉATION D UN ENVIRONNEMENT POLITIQUE FAVORABLE : un milieu où les décideurs ayant une emprise sur le développement d une offre d activités de plein air pour les jeunes et d aménagements nécessaires sont enclins et volontaires à créer un milieu facilitant la pratique du plein air.

19 Environnement social Implantation d options plein air dans les écoles secondaires (manuel disponible ) Création d un réseau de clubs de plein air pour les ados (guide en cours de rédaction) Offrir des occasions de formation Intégrer des activités d initiation au plein air dans divers événements Documenter les intérêts et besoins des jeunes en matière de plein air

20 Environnement physique Parrainage de sentiers et de sites de plein air par des groupes de jeunes Modèle de partenariat pour favoriser l accès à de l équipement de plein air Programme financier pour acquérir de l équipement

21 Environnement politique Promouvoir les bienfaits et avantages du plein air auprès de divers décideurs Faire connaître les pratiques exemplaires et les initiatives innovantes auprès des acteurs locaux

22 Pistes d action potentielles pour favoriser l accès à des activités de plein air dans les camps Favoriser l émergence de clubs Ados plein air ou clubs famille dans les camps en collaboration avec le milieu Utiliser l expertise des fédérations de plein air (soutien technique, guides d aménagement, formation) Se concerter pour faciliter l achat d équipements ou le partage (ex. achats regroupés) Collaborer avec les milieux pour faciliter l accès à des sites et à de l équipement de plein air pour le prêt et la location (protocole, échanges de services) Partager les pratiques exemplaires ou les «bons coups» concernant les activités de plein air de diverses manières (média, bulletins, rencontres, congrès)

23 Plus de renseignements Mécanisme de concertation en plein air Site Internet du Conseil québécois du loisir: Fédérations de plein air Merci pour votre attention!

Le plein air: une option à considérer pour les jeunes et les familles en milieu rural

Le plein air: une option à considérer pour les jeunes et les familles en milieu rural Le plein air: une option à considérer pour les jeunes et les familles en milieu rural Grand Rassemblement Go! On fonce! 19 mars 2013 à Québec Diane Boudreault Direction du sport, du loisir et de l activité

Plus en détail

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ados plein air CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Conseil québécois du loisir et leurs partenaires

Plus en détail

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A.

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Gouvernement du Québec 1

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Thème 2 : Éducation, promotion et communication Thème 3 :

Plus en détail

LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV)

LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV) LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV) UN AXE STRATÉGIQUE DE LA POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE (PFM) PRÉSENTATION SUR L INTÉGRATION DE L AXE DES SHV DANS LES PFM 2011 CAMF. Tous droits réservés - PPT- PFM-SHV.

Plus en détail

Le guide du répondant régional Volet Structure

Le guide du répondant régional Volet Structure Document de travail Le guide du répondant régional Volet Structure Préparé par SPORTSQUÉBEC en collaboration avec les fédérations sportives et les Unités régionales de loisir et sport Table des matières

Plus en détail

Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie

Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie Préambule Cette déclaration d engagement s inscrit dans la volonté ferme de (nom dc la inimicipalité,) d améliorer la qualité de vie des citoyennes

Plus en détail

Plan stratégique. Canoë - Kayak Québec

Plan stratégique. Canoë - Kayak Québec Plan stratégique Canoë - Kayak Québec 2013-2018 Mission : Innover tout en étant la référence dans le développement du canoë-kayak de vitesse au Québec. Promouvoir la pratique du canoë- kayak de vitesse,

Plus en détail

Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) Volet 2 : santé mentale et adaptation sociale

Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) Volet 2 : santé mentale et adaptation sociale Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) 2010 2011 Volet 2 : santé mentale et adaptation sociale AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS Direction de santé publique,

Plus en détail

Aménagement et mode de vie physiquement actif: Qualité de vie et développement des communautés

Aménagement et mode de vie physiquement actif: Qualité de vie et développement des communautés Aménagement et mode de vie physiquement actif: Qualité de vie et développement des communautés Forum régional Rouyn-Noranda 25 septembre Diane Boudreault coordination du programme Kino-Québec ministère

Plus en détail

Politique des saines habitudes de vie. Adoptée en septembre Saint-Constant

Politique des saines habitudes de vie. Adoptée en septembre Saint-Constant Politique des saines habitudes de vie Adoptée en septembre 2016 10 Contenu Mot du Maire...3 Mot du président du comité Loisirs...3 Préambule...4 Mission...5 Vision...5 Objectifs de la politique...5 Une

Plus en détail

DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 27 JANVIER 2009 RÉSOLUTION NO. 61-CC POLITIQUE CULTURELLE

DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 27 JANVIER 2009 RÉSOLUTION NO. 61-CC POLITIQUE CULTURELLE DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 27 JANVIER 2009 RÉSOLUTION NO. 61-CC-2008-2009 POLITIQUE CULTURELLE Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Préambule 1. Définition

Plus en détail

Politique. Saines. habitudes de ...

Politique. Saines. habitudes de ... Politique Saines habitudes de... La Municipalité est fière de vous présenter sa toute première politique des saines habitudes de vie, réalisée conjointement avec les municipalités de Rawdon et Saint-Donat.

Plus en détail

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Produit par Québec en Forme Novembre 2015 À PROPOS DE QUÉBEC EN FORME Fondé en 2002, Québec

Plus en détail

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Mémoire présenté au : Ministère de la Culture et des Communications Dans le cadre de la : Consultation pour le renouvellement de la Politique

Plus en détail

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ en association avec le Défi Santé 5/30 Équilibre Martine Beaugrand, BAA, M.Sc. Consultante, ACTI-MENU Le projet Municipalités et familles,

Plus en détail

«Le goût et le plaisir de bouger : vers une politique nationale du sport, du loisir et de l activité physique»

«Le goût et le plaisir de bouger : vers une politique nationale du sport, du loisir et de l activité physique» Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique sur le livre vert «Le goût et le plaisir de bouger : vers une politique nationale du sport, du loisir et de l activité physique» Présenté par

Plus en détail

PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme

PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme PROGRAMMES SECTORIELS EUROPEENS : pistes de financements pour le tourisme * Signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en Conseil d État avant le 1er octobre 2016, après avis du Conseil

Plus en détail

Nos formations et activités :

Nos formations et activités : Nos formations et activités : Filles 15-17 ans Femmes Intervenants - Décideurs Pour tous Formation MentoreActive Camp de filles : L Académie MentoreActive Gala «Femmes d Influence» en sport et en activité

Plus en détail

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions Appel d offre pour la prise en charge du programme «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions est le vendredi 10 mai 2013 à 16h00 Objectif de cet appel d offre Par

Plus en détail

De concert avec les pères en CPE et services de garde éducatifs

De concert avec les pères en CPE et services de garde éducatifs Atelier conférence présenté dans le cadre de la 10 e édition de la Su-père conférence Conférenciers : Francine Tellier, chargée de projets à l Association Québécoise des CPE et Luc Ferland, personne ressource

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

APPEL DE PROPOSITIONS

APPEL DE PROPOSITIONS APPEL DE PROPOSITIONS Est-ce possible de limiter l offre de malbouffe autour des écoles? Recherche-action En partenariat avec : La Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de

Plus en détail

Résumé. Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des

Résumé. Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des Résumé Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des enseignants sur l'engagement des garçons et des filles en milieux défavorisés : contributions directes et indirectes.

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES 2016-2017 LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. acquièrent et perfectionnent leurs habiletés motrices

POUR QUE LES JEUNES. acquièrent et perfectionnent leurs habiletés motrices POUR QUE LES JEUNES acquièrent et perfectionnent leurs habiletés motrices 1 Les habiletés motrices Les habiletés motrices sont à la base des mouvements humains. Elles nous permettent d explorer les divers

Plus en détail

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» 2014-2019 Table des matières Nos orientations éducatives. P. 2 Le respect et l harmonie P. 3 L effort et la persévérance..

Plus en détail

plan d action mai 2016

plan d action mai 2016 plan d action mai 2016 Publié par la Ville de Longueuil Mai 2016 Ae #1 : Des aménagements favorables à un mode de vie physiquement actif Orientation #1 : Des infrastructures permettant la pratique encadrée

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Déterminants de l abandon

Déterminants de l abandon Déterminants de l abandon Afin d augmenter la participation des jeunes à des activités physiques et sportives, il faut non seulement motiver les sédentaires, mais d abord et avant tout prévenir l abandon

Plus en détail

Synthèse de l évaluation. DESS en administration scolaire (3164)

Synthèse de l évaluation. DESS en administration scolaire (3164) Synthèse de l évaluation DESS en administration scolaire (3164) Synthèse de l évaluation périodique du DESS en administration scolaire (3164) Outil indispensable pour apprécier la qualité intrinsèque des

Plus en détail

Bienvenue à la première édition de la Rencontre sur le développement du sport au Québec

Bienvenue à la première édition de la Rencontre sur le développement du sport au Québec Bienvenue à la première édition de la Rencontre sur le développement du sport au Québec Wi Fi Réseau : Solotech Loc Mot de passe : axion2013 Dropbox Plusieurs documents complémentaires ont été placés dans

Plus en détail

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer le contenu des rencontres avec les enseignants et assurer

Plus en détail

BILAN 2015 Accessibilité universelle

BILAN 2015 Accessibilité universelle BILAN 2015 Accessibilité universelle ADMINISTRATION MUNICIPALE Orientation stratégique : Gatineau s engage à ouvrir ses portes aux personnes handicapées et à celles ayant une incapacité liée à la mobilité

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL EN ARCHÉOLOGIE HORIZON 2017

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL EN ARCHÉOLOGIE HORIZON 2017 PLAN D ACTION MINISTÉRIEL EN ARCHÉOLOGIE HORIZON 2017 L archéologie, une composante essentielle du patrimoine culturel et du développement de la société québécoise, intégrée aux dimensions sociales, économiques,

Plus en détail

LES BESOINS DU TRAVAILLEUR EN SPORT EN MILIEU MUNICIPAL

LES BESOINS DU TRAVAILLEUR EN SPORT EN MILIEU MUNICIPAL LES BESOINS DU TRAVAILLEUR EN SPORT EN MILIEU MUNICIPAL Présenté par Denis Servais, Président Isabelle Ducharme, Directrice des programmes Octobre 2013 1 Travailleur en sport en milieu municipal Quels

Plus en détail

Travailleur en sport en milieu municipal

Travailleur en sport en milieu municipal LES BESOINS DU TRAVAILLEUR EN SPORT EN MILIEU MUNICIPAL Présenté par Denis Servais, Président Isabelle Ducharme, Directrice des programmes Octobre 2013 Travailleur en sport en milieu municipal Quels sont

Plus en détail

#MTLPhysActive Politique du sport et de l activité physique

#MTLPhysActive Politique du sport et de l activité physique #MTLPhysActive Politique du sport et de l activité physique Plan d action régional Novembre 2014 #MTLPhysActive Politique du sport et de l activité physique Plan d action régional Mot de Monsieur le maire

Plus en détail

Mémoire. Le loisir institutionnel, une réalité incontournable. Août 2013

Mémoire. Le loisir institutionnel, une réalité incontournable. Août 2013 Consultation sur le livre vert «Le goût et le plaisir de bouger. Vers une politique nationale du sport, du loisir et de l activité physique» du Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Mémoire Le

Plus en détail

Colloque Alliances éducatives 16 e Congrès de l AMSE-MONTEREY (Mexique) 31 mai au 4 juin 2010

Colloque Alliances éducatives 16 e Congrès de l AMSE-MONTEREY (Mexique) 31 mai au 4 juin 2010 Le conseil régional de prévention de l abandon scolaire du Saguenay Lac-Saint-Jean : les conditions et les effets d une alliance entre le monde scolaire et la société civile Suzanne Veillette, Ph.D. Professeure

Plus en détail

ISSU DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE

ISSU DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLAN D ACTION 2016 PRÉPARÉ PAR LES COMITÉS SECTORIELS ISSU DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2016-2018 Cibles 100% des municipalités sont engagées et soutiennent le Priorités Faciliter une meilleure connaissance

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts)

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PRÉPARÉ PAR SYLVAIN RAYMOND, RESPONSABLE DE L ATELIER PATRICIA LEMELIN, SECRÉTAIRE D ATELIER LE

Plus en détail

PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION

PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION 2017-2018 Pour la période du 1er avril 2017 au 31 mars 2018 Adopté le 14 février 2017 Mise en contexte Dans le cadre de l entente relative au Fonds de développement des

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR 1- PRÉAMBULE La culture est un facteur important d intégration à la société. Dans cette période de grands changements où les

Plus en détail

Plan d action en économie sociale

Plan d action en économie sociale Plan d action en économie sociale 2014-2015 Préambule au plan d action Étapes réalisées Depuis la signature de l entente spécifique en économie sociale - d une durée du cinq ans - en 2010, la Conférence

Plus en détail

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec Présenté dans le cadre de la consultation de la Commission sur l éducation à la petite enfance Novembre 2016 Document : 7243 Fédération des

Plus en détail

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements

Plus en détail

Développer le talent sportif en sport d équipe chez les ans (Matière à réflexion) Charles Cardinal, Daniel Rivet, novembre 2012

Développer le talent sportif en sport d équipe chez les ans (Matière à réflexion) Charles Cardinal, Daniel Rivet, novembre 2012 Développer le talent sportif en sport d équipe chez les 12-17 ans (Matière à réflexion) Charles Cardinal, Daniel Rivet, novembre 2012 Constat de la réalité canadienne Énoncé de base: Vous n entraînez

Plus en détail

Politique institutionnelle de développement durable

Politique institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-188) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

L ACTIVITÉ PHYSIQUE, LE SPORT ET LES JEUNES

L ACTIVITÉ PHYSIQUE, LE SPORT ET LES JEUNES BULLETIN* L L ACTIVITÉ PHYSIQUE, LE SPORT ET LES JEUNES SAVOIR ET AGIR VOLUME 9, NUMÉRO 7-2011 Mélanie Lemieux, M. Sc. et Guy Thibault, Ph. D., Secrétariat au loisir et au sport, Ministère de l Éducation,

Plus en détail

Les principes du développement loisir public

Les principes du développement loisir public CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LES RÔLES ET LES TÂCHES DE LA MUNICIPALITÉ EN MATIÈRE DE LOISIR PUBLIC ET DE LEURS ÉLUS RESPONSABLES Les principes du développement loisir public 1. Le citoyen est et doit être l

Plus en détail

Plan d action pour de saines habitudes de vie

Plan d action pour de saines habitudes de vie Plan d action pour de saines habitudes de vie 2016-2019 Adopté en septembre 2016 2 Axe 1: Réalisation du Passeport santé ORIENTATION 1: PRIORISER LA SANTÉ ACTION 1 Définir les valeurs de la Ville en matière

Plus en détail

Table des matières. Notre plan d action. Loisir, sport et culture Habitation, urbanisme et aménagement du territoire... 3

Table des matières. Notre plan d action. Loisir, sport et culture Habitation, urbanisme et aménagement du territoire... 3 Notre plan d action Mars 0 Table des matières Notre plan d action Loisir, sport et culture... Habitation, urbanisme et aménagement du territoire... Administration et communications municipales... 4 Santé

Plus en détail

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES AVIS À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT Août 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Politique alimentaire pour faciliter les choix santé à Granby. Adoptée le 19 août 2013 Résolution #

Politique alimentaire pour faciliter les choix santé à Granby. Adoptée le 19 août 2013 Résolution # Politique alimentaire pour faciliter les choix santé à Granby Adoptée le 19 août 2013 Résolution # 2013-08-0785 Préambule En mars 2013, la Ville de Granby signait avec la Conférence régionale des élus

Plus en détail

Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale

Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale Formations sur le processus de rétablissement en santé mentale Document de présentation Association québécoise pour la réadaptation psychosociale Avec le soutien du Groupe provincial de formation sur le

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PR-1 - PROGRAMMATION DES JEUX DU QUÉBEC RÉGIONAUX 18 février 2014

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PR-1 - PROGRAMMATION DES JEUX DU QUÉBEC RÉGIONAUX 18 février 2014 NORMES D OPÉRATION DES JEU DU QUÉBEC Page 1 de 5 Énoncés Le Programme des Jeux du Québec est la propriété de SPORTSQUÉBEC, organisme reconnu par le gouvernement du Québec comme gestionnaire du programme.

Plus en détail

Cinq axes de développement

Cinq axes de développement PLAN D ACTION DE LA RELÈVE ARTISTIQUE DE L ESTRIE 2010-2013 Adopté par la Commission Relève dans le cadre du Projet Outiller la relève artistique et culturelle de l Estrie (ORACLE) 12 novembre 2009 Cinq

Plus en détail

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE SOMMAIRE POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE RAPPORT À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT

Plus en détail

Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada

Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada Contexte Au niveau mondial, les maladies chroniques font l objet de préoccupations de premier ordre. Elles sont notamment

Plus en détail

Des politiques familiales pour aider les parents à être plus actifs

Des politiques familiales pour aider les parents à être plus actifs Des politiques familiales pour aider les parents à être plus actifs et donner aux enfants le bon exemple à suivre! par Élizabeth Coutu Conseil de développement de la recherche sur la famille du Québec

Plus en détail

Politique institutionnelle de développement durable

Politique institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Approuvée : Conseil d administration (Résolution CA-2008-188) Modifiée : Conseil d administration (Résolution CA-2013-130) Entrée en vigueur : 26 novembre

Plus en détail

Les services aux entreprises d Emploi-Québec

Les services aux entreprises d Emploi-Québec Les services aux entreprises d Emploi-Québec Direction générale des mesures et des services d emploi Septembre 2017 EMPLOI-QUÉBEC Mission Contribuer à développer l emploi et la main-d œuvre ainsi qu à

Plus en détail

L accompagnement au raccrochage scolaire des Les CJE: partenaires locaux de première importance des CEA

L accompagnement au raccrochage scolaire des Les CJE: partenaires locaux de première importance des CEA L accompagnement au raccrochage scolaire des 16-20 Les CJE: partenaires locaux de première importance des CEA Plan de présentation section CJE n Un réseau d aide aux jeunes sur le territoire québécois

Plus en détail

POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Ville d Edmundston

POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Ville d Edmundston POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ville d Edmundston Mars 2007 460, rue McGill Montréal (Québec) H2Y 2H2 Téléphone :(514)278-3273 Télécopieur :(514)278-7224 Courriel : dbsf@dbsf.qc.ca page i

Plus en détail

institutionnelle de développement durable

institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-xx) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

Plan d action Cap sur la réussite! Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais. En lien avec la planification stratégique

Plan d action Cap sur la réussite! Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais. En lien avec la planification stratégique Plan d action 2008-2009 Cap sur la réussite! En lien avec la planification stratégique 2007-2012 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais Planification stratégique 2007-2012 Cap sur la réussite!

Plus en détail

Plan d action MADA

Plan d action MADA 1.0 Habitat Promouvoir les projets qui améliorent l habitat et le chez-soi des aînés Encourager la mise sur pied de services de proximité Outiller les aînés dans l évaluation et le choix de leur habitation

Plus en détail

Un projet de l Alliance québécoise du loisir public (AQLP)

Un projet de l Alliance québécoise du loisir public (AQLP) Un projet de l Alliance québécoise du loisir public (AQLP) Soutenu financièrement et techniquement par Québec en Forme. Durée de 3 ans : 1 juillet 2013 au 30 juin 2016. Ayant comme population cible les

Plus en détail

Proposition de la commissaire Louise Mainville - Sur l activité physique et le sport étudiant à la CSDM CC-M-27

Proposition de la commissaire Louise Mainville - Sur l activité physique et le sport étudiant à la CSDM CC-M-27 Proposition de la commissaire Louise Mainville - Sur l activité physique et le sport étudiant à la CSDM CC-M-27 CONSIDÉRANT que l école s avère souvent le seul milieu où l élève est assuré de faire de

Plus en détail

RÉSUMÉ. Chercheur principal Valérie Vierstraete, Université de Sherbrooke. Co-chercheur(s) Éric Yergeau, Université de Sherbrooke

RÉSUMÉ. Chercheur principal Valérie Vierstraete, Université de Sherbrooke. Co-chercheur(s) Éric Yergeau, Université de Sherbrooke RÉSUMÉ Impact des difficultés financières et de l'aide financière aux études, des bourses institutionnelles et des stages coopératifs sur la persévérance et la réussite scolaires à l'université Chercheur

Plus en détail

Les municipalités engagées pour le bien-être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE

Les municipalités engagées pour le bien-être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE Les municipalités engagées pour le bien-être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE SOMMAIRE Prendre soin de notre monde 3 Le pouvoir d agir sur le bien-être des citoyens 4 Les compétences municipales

Plus en détail

Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens

Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens 2016-2017 Enjeu : Maintenir, consolider et bonifier le rôle et le rayonnement du Cégep régional de Lanaudière au sein de son milieu. Orientation

Plus en détail

MÉMOIRE PORTANT SUR L AIDE À L ÉLITE SPORTIVE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L ÉTUDE PUBLIQUE DU CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL PAR KARATÉ QUÉBEC

MÉMOIRE PORTANT SUR L AIDE À L ÉLITE SPORTIVE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L ÉTUDE PUBLIQUE DU CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL PAR KARATÉ QUÉBEC MÉMOIRE PORTANT SUR L AIDE À L ÉLITE SPORTIVE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L ÉTUDE PUBLIQUE DU CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL PAR KARATÉ QUÉBEC Le 29 octobre 2007 Karaté Québec est l organisme de régie

Plus en détail

RÉSUMÉ. Chercheur principal Isabelle Green-Demers, Université du Québec en Outaouais

RÉSUMÉ. Chercheur principal Isabelle Green-Demers, Université du Québec en Outaouais L'impact du style de leadership des enseignants et des valeurs des élèves sur la croissance personnelle, la motivation, la réussite et la persévérance scolaires RÉSUMÉ Chercheur principal Isabelle Green-Demers,

Plus en détail

MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL JANVIER 2017 PRÉSENTATION Ce mémoire est rédigé par Vincianne Falkner, coordonnatrice régionale, Montréal physiquement active,

Plus en détail

Politique d accueil et d intégration des nouveaux résidents. Adoptée par le conseil de la MRC de L Érable

Politique d accueil et d intégration des nouveaux résidents. Adoptée par le conseil de la MRC de L Érable Politique d accueil et d intégration des nouveaux résidents Adoptée par le conseil de la MRC de L Érable Le 15 janvier 2014 Table des matières Message du préfet et du directeur général... 3 Message du

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Adopté par les membres du conseil d établissement le 26 novembre 2014 PRÉSENTATION DE NOTRE PROJET ÉDUCATIF Nous vous présentons avec enthousiasme

Plus en détail

Les municipalités engagées pour le bien être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE

Les municipalités engagées pour le bien être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE Les municipalités engagées pour le bien être de leurs citoyens PRENDRE SOIN DE NOTRE MONDE SOMMAIRE Mise en contexte 3 Le pouvoir d agir sur le bien-être des citoyens 4 Les compétences municipales 5 Un

Plus en détail

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales La mise en place de Maisons familiales rurales au Québec Quelques résultats préliminaires d une recherche Mario Handfield,

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail

Portrait des pratiques en loisir des personnes de 50 ans et plus au Québec

Portrait des pratiques en loisir des personnes de 50 ans et plus au Québec Portrait des pratiques en loisir des personnes de 50 ans et plus au Québec Hélène Carbonneau, Ph. D. Professeure régulière Université du Québec à Trois-Rivières EmilieBelley-Ranger, Doctorante en psychologie

Plus en détail

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE saveur équilibre POLITIQUE ALIMENTAIRE Mot du maire La Ville de Rimouski a toujours été grandement préoccupée par la santé de ses citoyens et citoyennes. Depuis 2007, de nombreuses actions ont été entreprises,

Plus en détail

Plan d action triennal

Plan d action triennal Politique culturelle Plan d action triennal 2006-2008 Préambule Le plan d action triennal est élaboré en fonction des six orientations de la politique culturelle. Il est l outil de gestion qui permettra

Plus en détail

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Le Service Municipal de l Enfance de la Ville d Aubagne conduit des actions à caractère éducatif en direction de l enfance et l adolescence. Il s adresse à tous

Plus en détail

opération Concours École active 2011 Formulaire d inscription pour les écoles secondaires

opération Concours École active 2011 Formulaire d inscription pour les écoles secondaires Formulaire d inscription pour les écoles secondaires Concours École active 2011 opération Plus de 175 000 à distribuer dans les écoles primaires et secondaires! Concours École active 2011 opération Le

Plus en détail

PORTRAIT DE LA SITUATION DES ENFANTS DES PREMIÈRES NATIONS ET INITIATIVES DE LA CSSSPNQL FAVORISANT LES SAINES HABITUDES DE VIE

PORTRAIT DE LA SITUATION DES ENFANTS DES PREMIÈRES NATIONS ET INITIATIVES DE LA CSSSPNQL FAVORISANT LES SAINES HABITUDES DE VIE PORTRAIT DE LA SITUATION DES ENFANTS DES PREMIÈRES NATIONS ET INITIATIVES DE LA CSSSPNQL FAVORISANT LES SAINES HABITUDES DE VIE Congrès de l ACFAS Le 14 mai 2014 Montréal Plan de la présentation 1. CSSSPNQL

Plus en détail

«Concerter et mobiliser le milieu pour favoriser le développement durable des saines habitudes de vie chez les jeunes de 0-17 ans»

«Concerter et mobiliser le milieu pour favoriser le développement durable des saines habitudes de vie chez les jeunes de 0-17 ans» Présenté dans le cadre de la demi-journée de réflexion DÉMARCHE DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE D ARTHABASKA-ÉRABLE EN FORME 2013-2016 Salle Pierre-Prince de Princeville Le 4 avril 2013 «Concerter et mobiliser

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE D ÉDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES ÉPREUVE Réponses à un ensemble de questions, dont le nombre

Plus en détail

Groupe de travail sur le maintien de l école de village Mémoire du Groupe de travail

Groupe de travail sur le maintien de l école de village Mémoire du Groupe de travail Groupe de travail sur le maintien de l école de village Mémoire du Groupe de travail au ministre d État à l Éducation et à l Emploi, monsieur Sylvain Simard et au ministre des Régions, monsieur Rémi Trudel

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF

ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 L école Madeleine-Bergeron est un établissement scolaire spécialisé, mais elle est avant tout un milieu de vie. Le renouvèlement du projet éducatif est

Plus en détail

La Tournée de tennis scolaire

La Tournée de tennis scolaire La Tournée de tennis scolaire Initier les élèves du primaire au tennis et développer leurs habiletés culinaires Par Tennis Québec et les PLC : un partenariat en toute complicité! Présentateur : Réjean

Plus en détail

Santé mentale et Premières Nations du Québec

Santé mentale et Premières Nations du Québec Santé mentale et Premières Nations du Québec Symposium Autochtones : Santé mentale et bien-être des autochtones : une question de rupture XVI e colloque de l AQRP 31 octobre 2012 1 Points présentés 1.

Plus en détail

AU QUÉBEC, ON BOUGE! Points saillants de la nouvelle Politique de l activité physique, du sport et du loisir

AU QUÉBEC, ON BOUGE! Points saillants de la nouvelle Politique de l activité physique, du sport et du loisir AU QUÉBEC, ON BOUGE! Points saillants de la nouvelle Politique de l activité physique, du sport et du loisir BULLETIN* VOLUME 14, NUMÉRO 12 2017 Par Marc-André Lavigne, Ph. D., directeur de l Observatoire

Plus en détail

LE PROGRAMME MUNICIPALITÉ AMIE DES AÎNÉS (MADA)

LE PROGRAMME MUNICIPALITÉ AMIE DES AÎNÉS (MADA) MINISTÈRE DE LA FAMILLE Secrétariat aux aînés LE PROGRAMME MUNICIPALITÉ AMIE DES AÎNÉS (MADA) Présentation par : Jean- Philippe Lessard- Beaupré, conseiller Le 8 mai 2015 2 Les municipalités et le vieillissement

Plus en détail

Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010

Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010 Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010 La persévérance scolaire au Québec : les conditions pour poursuivre la mobilisation territoriale et consolider les alliances

Plus en détail

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Le texte qui suit définit

Plus en détail

Politique de reconnaissance des organismes à but non lucratif

Politique de reconnaissance des organismes à but non lucratif (incluant les clubs de l âge d or) Par la Direction des affaires publiques et du développement communautaire de l arrondissement de Saint-Léonard Dans les secteurs de la culture, des sports, des loisirs

Plus en détail