Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme?"

Transcription

1 idéologiser Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme? Gilles Manceron Gilles Manceron est historien, délégué Mémoires, histoire, archives de la Ligue des droits de l Homme. 1 Le Groupement de recherche et d études pour la civilisation européenne (GRECE) est une «société de pensée à vocation intellectuelle» fondée en janvier 1969, également connue sous le nom de Nouvelle droite. Des aspirations européennes en recul En Europe, alors que l ouverture sur le monde et sur la diversité de ses cultures a longtemps imprégné les courants d opinion publique favorables au progrès et la démocratie, c est plutôt, en ce début du xxi e siècle, le repli sur les espaces nationaux qui a le vent en poupe. L internationalisme y est partout en régression. Ce qui progresse et cela non seulement à droite aussi dans une partie de la gauche ce sont différentes formes de souverainisme. Or le souverainisme n est-il pas une simple variante de ce qu on qualifie, depuis les dernières décennies du xix e siècle, de nationalisme? L un des symptômes les plus évidents de ce phénomène est le recul, constaté un peu partout, de l adhésion des peuples à l idée de construction européenne. De l Angleterre aux Balkans, et même parmi les pays fondateurs de l Union européenne comme les Pays-Bas ou l Allemagne, les partis souverainistes gagnent du terrain et ceux favorables à l Europe font profil bas. Quand l idée d Europe est mise en avant, elle est, souvent, utilisée pour fermer cet espace côté Sud et côté Est, et pour exclure ou discriminer certains des résidents de nos pays en refusant de leur reconnaître des droits de citoyens. On le constate notamment en France, avec le refus d accorder un droit de vote local aux résidents non européens, ou avec les restrictions majeures imposées à leur liberté de circulation et à celle des membres de leur famille qui vivent dans leur pays d origine. Cette instrumentalisation de l idée européenne pour rejeter et discriminer les personnes originaires d autres continents coïncide avec un maintien, ou même parfois un regain, de préjugés hérités de la période coloniale. Une nébuleuse souverainiste S agissant de l extrême droite la plus dure, seuls quelques mouvements comme celui des Scouts d Europe, d idéologie catholique intégriste, ou celui des Scouts Europe Jeunesse, groupe nationaliste et païen, lié au GRECE 1 et à la Fédération des étudiants nationalistes font formellement référence à l Europe. Bien que quasi ethnique et instrumentalisée pour exclure, une telle référence 32 Diasporiques nº 22 juin 2013

2 est en général absente. Ainsi, dans la liste des groupes qui ont défilé le 12 mai 2013 à Paris devant la statue de Jeanne d Arc, ce sont les mots nation et nationaliste qui figurent le plus souvent, à l exclusion de toute allusion spécifique à l Europe. C est au sein du reste de la droite et hélas dans certains courants de la gauche que des argumentaires explicitement antieuropéens sont utilisés. Leur point commun est la demande d un retour à un espace national souverain dans tous les domaines, notamment de mesures protectionnistes que l État devrait selon eux prendre vis-à-vis de nos industries. Une nébuleuse souverainiste forme ainsi une sorte de transversale dans le paysage intellectuel et politique de la France. À droite, le Front national se réclame explicitement du souverainisme, il est partisan de la protection des frontières et de la sortie de l euro, tout comme le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers, qui s affiche comme «parti de droite souverainiste». Ou Debout la République (DLR) de Nicolas Dupont-Aignan, qui demande aussi que la France sorte de l euro et dénonce l ensemble des traités européens au profit de ce que pourrait être une «Europe des États». Dupont-Aignan ayant adhéré à l UMP, ses thèses sont révélatrices de la sensibilité souverainiste de certaines composantes de ce parti. Ce courant idéologique, s il n est pas majoritaire dans la représentation politique de la droite, est porté par une part non négligeable de son électorat. Mais il s étend également sur la gauche. Il est ainsi présent dans certaines thèses du Mouvement des citoyens (MDC) de Jean-Pierre Chevènement, et, dans une certaine mesure, aussi du PCF et de ses courants dissidents ou idéologiquement proches, malgré le maintien, dans le cas de ces groupes communistes ou postcommunistes, d une référence toute théorique à l internationalisme. De ce point de vue, la tradition du PCF est complexe puisqu elle est internationaliste, mais, notamment dans les années 1950, ce parti a fortement voulu incarner la nation. Avant Le Pen, il rendait hommage à Jeanne d Arc le 8 mai! Dans le documentaire Camarades. Il était une fois les communistes français, , d Yves Jeuland, on voit un extrait d un film de propagande du début des années 1950 où des gens boivent du vin dans un café, et, quand quelqu un apporte du Coca-Cola, l un d eux le recrache en disant «qu on ne boit pas de ça en France». Ce fort tropisme national, qui est en conflit au sein de la tradition communiste avec l idéologie de l Internationale, crée les conditions de la dérive actuelle de certains anciens militants communistes vers le FN, que de multiples études sociologiques ont observée dans des circonscriptions ouvrières. Nicolas Dupont- Aignan et Jean-Pierre Chevènement 33

3 idéologiser Horace Vernet, Barricade dans la rue Soufflot, à Paris, le 25 juin Ligue Communiste Révolutionnaire. 3 Mouvement républicain et citoyen. 4 Debout la République. 5 Mouvement des Citoyens. 6 Mouvement pour la France. 7 Souveraineté, indépendance et libertés. Des dérives individuelles vers l extrême droite La transversale souverainiste est aussi un «plan incliné». De nombreux exemples d itinéraires politiques individuels en témoignent. Les deux thèmes qui jouent un rôle moteur dans les transferts de moins en moins rares de l extrême gauche vers l extrême droite sont le souverainisme et le détournement de la laïcité en instrument de lutte contre l islam. Ainsi, à la tête du groupe Riposte laïque fondé en 2007, on trouve des militants venus de mouvements de gauche comme Pierre Cassen (ancien membre du PCF, puis du mouvement trotskyste LCR 2, puis militant de l Union des familles laïques présidée par Bernard Teper), ou Christine Tasin (qui a fait partie du MRC 3 dont elle a été candidate, puis de DLR 4 ). L actuel vice-président du FN, Florian Philippot, était depuis 2002 membre du MDC 5 de Jean-Pierre Chevènement avant de rencontrer Marine Le Pen en 2009 par l intermédiaire du souverainiste Paul-Marie Coûteaux. Ce dernier, qui écrivait en 1996 dans le mensuel de la Ligue de l enseignement au moment où il était proche de Jean-Pierre Chevènement, a ensuite été élu député européen en 1999 sous les couleurs du Rassemblement pour la France de Charles Pasqua et Philippe de Villiers, puis réélu en 2004 sous celles du MPF 6, avant de fonder en 2011 son propre parti, le SIEL 7. Sans parler d Alain Soral, ancien membre du parti communiste, ancien soutien en 2002 de Jean-Pierre Chevènement, qui a intégré lors de l élection présidentielle de 2007 l équipe de campagne de Jean-Marie Le Pen avec pour slogan : «Aujourd hui, Karl Marx voterait Le Pen». Il y a une «pente idéologique» qui, en raison de cette prémisse à connotation nationaliste que constitue le souverainisme, ne peut que nourrir et conforter l extrême droite. Un passé internationaliste non dépourvu d ambiguïté L ouverture sur le monde, évoquée au début de cet article, prolongeait tous les courants novateurs et porteurs d avenir depuis l Antiquité grecque et romaine et les débuts du christianisme. L idée, présente chez Paul de Tarse (saint Paul), d une religion capable de faire fi des origines diverses au sein d une catholicité à portée universelle ouvrait vers un horizon plus large que les nations, et elle s est prolongée au cours de la chrétienté médiévale. Quand, ensuite, une pensée humaniste a émergé en Europe, elle a été indissociable de la volonté de ne pas s enfermer dans un espace ethno-linguistique étroit. 34 Diasporiques nº 22 juin 2013

4 Tous les auteurs de la modernité européenne, de la Renaissance aux Lumières, tous les intellectuels et artistes européens du xv e au xviii e siècle étaient des nomades en Europe : ils allaient d université en université, de Cour en Cour, ils lisaient ou parlaient plusieurs langues. Le moment révolutionnaire de la fin du xviii e siècle, profondément marqué par la Révolution française, a été, lui aussi, foncièrement international. Les idées, les livres et les hommes circulaient dans toute l Europe et même entre l Amérique et le Vieux Continent. Ce moment est néanmoins paradoxal du point de vue de l ouverture à l universel. Si l élan universaliste qui l a caractérisé (et dont témoignent la Déclaration des droits de l homme et du citoyen de 1789 et l abolition de l esclavage de 1794) reposait sur la volonté de propager des idées de la Révolution française en Europe et dans le monde, il a aussi engendré des effets de repli et de fermeture : l expansion du territoire de la France jusqu à englober, sous l Empire, cent trente départements (dont ceux des Bouches-de-l Elbe, chef-lieu Hambourg, et du Tibre, chef-lieu Rome!), même si elle procédait d une intention prétendument universaliste, n a pu que susciter, en réaction, des nationalismes. Goethe, présent à Valmy, l a bien noté : «Une révolution, même internationaliste, provoque des nationalismes quand elle devient envahissante». Et c est ce qu on verra effectivement à l œuvre, de 1808 à 1812, en Espagne, en Allemagne et en Russie. De même, très ambigu a été sous la Révolution le reproche fait aux aristocrates (de Marie-Antoinette aux émigrés de Coblence) de n être que des Européens cosmopolites et non des Patriotes. C est probablement là que naissent certaines ambiguïtés qui se manifesteront lors des mouvements d émancipation nationale du xix e siècle. Le «moment 1848», ce «printemps des peuples», a été, lui aussi, paradoxal : il a revêtu incontestablement un aspect internationaliste, mais, en même temps, la naissance ou l affirmation des Étatsnations qui l a caractérisé a contribué à fractionner l Europe. Et ce fractionnement n était pas que politique et territorial, il concernait aussi les sentiments d appartenance et les mentalités : ce fut alors la naissance des «identités nationales», de la notion de «l âme» et de la mentalité des peuples, des «races» européennes, au moment où, simultanément, l humanité était, mentalement, coupée en deux par la pensée coloniale qui instaurait une distinction centrale entre Européens/«civilisés» et Autres/«indigènes». D impressionnants reculs Au xix e siècle l internationalisme restait dominant dans tous les courants de pensée progressistes de l Europe, qu il s agisse des penseurs libéraux ou des théoriciens socialistes ou anarchistes du mouvement ouvrier. Il a conduit, en 1864, à la fondation de l Association internationale des travailleurs (AIT) la I re Internationale comme, en 1889, à celle de la II e Internationale ouvrière, dont il a continué à être au centre de toute l activité. Mais l échec de celle-ci en 1914 lui a porté un coup sévère, suivi d autres chocs. Au rang de ceux-ci, son instrumentalisation par la Révolution russe après 1917, l irrésistible montée du fascisme, 35

5 idéologiser du nazisme et de leurs émules, puis, dans les années , la découverte des turpitudes du bloc communiste et son effondrement. À quoi l on peut ajouter, en France, dans les années 1950 et 1960, le naufrage de la SFIO dans les guerres coloniales, et, en Europe, dans les années 1990 et 2000, les replis provoqués par la peur du péril islamiste. Toutes ces régressions de l internationalisme ont évidemment contribué à l essor des tentations souverainistes. L ouverture aux autres langues et civilisations européennes a laissé place à des replis frileux ou apeurés. Jean-Paul Marat comme Georges Clemenceau lisaient, écrivaient et parlaient couramment l anglais ; aujourd hui, une majorité des députés de droite, suivis par quarante députés socialistes, ont été assez sots et assez nationalistes ces deux notions vont souvent de pair pour tenter d interdire que l on puisse dispenser dans les universités françaises des enseignements disciplinaires en langue anglaise. La dimension internationaliste longtemps attachée, en France comme en Europe, aussi bien aux utopies sociales les plus audacieuses qu aux théories libérales les plus pragmatiques, semble s être éteinte au profit d un souverainisme étroit, quand elle ne s est pas fourvoyée dans l instrumentalisation de l idée européenne à des fins de fermeture et de rejet. L atout diasporique Le recul de l idée d internationalisme n a pas fait l affaire des diasporas du continent européen. Elles avaient joué un rôle important dans la promotion de toutes les théories nouvelles, depuis l humanisme de la Renaissance jusqu au socialisme et au communisme, à commencer par le judaïsme européen qui a eu, de ce point de vue, une influence féconde sur le continent, du xvi e au xx e siècle. C était le plus vaste et le plus nombreux univers diasporique de l Europe. Or, depuis les pogroms de la fin xix e siècle et de la première Au Proche-Orient, Nabil et Moshe dialoguent Diasporiques nº 22 juin 2013

6 moitié du xx e jusqu à l antisémitisme de l URSS stalinienne et poststalinienne, en passant, bien entendu, par la tentative d extermination totale des Juifs par les nazis, cet archipel diasporique que formait le judaïsme européen n a cessé d être frappé et il a de ce fait moins été en mesure de jouer le rôle de vecteur et de catalyseur des idées nouvelles qu auparavant. D autant qu avec la création de l État d Israël, ce judaïsme européen a eu tendance à moins assumer sa fonction séculaire de passeur diasporique entre les nations et à se replier à son tour sur son propre espace national. Cela étant, le fait diasporique, en France comme en Europe, est loin d avoir aujourd hui disparu. En dehors du judaïsme, dont une partie résiste à l émergence du repli nationaliste évoqué, étranger à toute son histoire, de nombreuses autres diasporas se développent de fait, ce qui ne peut qu être positif du point de vue intellectuel, social et culturel, pour l avenir du continent. Certaines d entre elles font incontestablement peur à une bonne partie des habitants aux généalogies locales plus anciennes ; pourtant, leur présence est une chance objective pour l Europe comme pour la France. Vers un nouvel internationalisme Comment comprendre les mécanismes et les ravages de la mondialisation ultralibérale et réagir face à eux si on ne met pas en œuvre des synergies internationales? Comment combattre les paradis fiscaux si l on n invente pas des réponses internationales, si les États ne mettent pas en œuvre des règles s appliquant à l échelle mondiale? Parvenir à démystifier les illusions souverainistes, faire admettre la nécessité, en France et dans toute l Europe, de ce nouvel internationalisme, telle est la condition indispensable pour que le glissement vers l extrême droite cesse de s accentuer. Oui, le défi du xxi e siècle est bien l invention d un nouvel internationalisme! 37

Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs

Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs buts en exerçant ce métier si particulier : créer une société égalitaire, satisfaire un égo démesuré ou encore

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

29 mai 2005, un paysage dynamité

29 mai 2005, un paysage dynamité 29 2005, un paysage dynamité Par Dominique Reynié, Professeur des Universités à l Institut d études politiques de Paris L exercice démocratique du 29 2005 confirme amplement que le référendum demeure un

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

INTRODUCTION. L Alliance Européenne pour la Liberté défendra les changements fondamentaux suivants:

INTRODUCTION. L Alliance Européenne pour la Liberté défendra les changements fondamentaux suivants: INTRODUCTION Les futures élections européennes se tiendront du au 5 mai 014 dans l ensemble des 8 États membres. Cette charte, non contraignante, présente les positions politiques communes que les membres

Plus en détail

L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées

L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées L Europe en dialogue avec le monde au XXI e siècle Conférences illustrées Débats Visites guidées 5 e cycle Les migrations et les grands bouleversements de l Europe et du monde ***** PROGRAMME ***** PARLEMENT

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE

LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE UNIVERSITE PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III : LITTERATURES FRANÇAISE ET COMPAREE LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE DANS L HISTOIRE INTELLECTUELLE, SPIRITUELLE, POLITIQUE ET CULTURELLE DE LA FRANCE

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Livres de synthèse, en sciences humaines et sociales ÉDITIONS ALPHIL PRESSES UNIVERSITAIRES SUISSES COLLECTION FOCUS. www.alphil.

Livres de synthèse, en sciences humaines et sociales ÉDITIONS ALPHIL PRESSES UNIVERSITAIRES SUISSES COLLECTION FOCUS. www.alphil. Livres de synthèse, en sciences humaines et sociales ÉDITIONS ALPHIL PRESSES UNIVERSITAIRES SUISSES ÉDITEUR SUISSE ET INTERNATIONAL www.alphil.ch ÉDITIONS ALPHIL PRESSES UNIVERSITAIRES SUISSES Notre société

Plus en détail

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe

Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Les citoyens face aux défis et enjeux de l'europe Forum citoyens Alsace 23 mai 2013 Synthèse Paris, le 30 mai 2013 Dans le cadre de son action "une région-un trimestre" en Alsace, le Bureau d'information

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Le vote des musulmans à l élection présidentielle.

Le vote des musulmans à l élection présidentielle. Le vote des musulmans à l élection présidentielle. L islam constitue aujourd hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français 1. Alors que la question

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

La France, l Europe, la Vie

La France, l Europe, la Vie Dossier de presse Elections Européennes 2014 La France, l Europe, la Vie Conférence de presse le 11/08/2013 Au café «le Carré Parisien» 2 Sommaire Invitation presse 3 Biographies 4 Annexe 7 Invitation

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine [...][...][...][...][...][...][...][...][...][...] (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THESE pour obtenir

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Le 22 septembre, le peuple se prononce

Le 22 septembre, le peuple se prononce INTERVIEW «Le Neinsager n existe pas» Le 22 septembre, le peuple se prononce sur le projet de Fondation Suisse solidaire. Il pourrait être refusé par les forces conservatrices, confortant l idée que le

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP Faire vivre des parcours civiques et citoyens La Fédération Générale des PEP met depuis son origine au cœur de son projet associatif et de son action sociétale trois grandes

Plus en détail

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?»

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» «Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» Michael Jabara Carley Professeur au département d histoire de l Université de Montréal, auteur de 1939: l'alliance de la dernière

Plus en détail

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA DES PREMIÈRES NATIONS À L UNION DU HAUT ET DU BAS CANADA HIS-4016-2 PRÉTEST FORME A QUESTIONNAIRE ET CAHIER DE RÉPONSES NOM: CENTRE: COMMISSION SCOLAIRE: DATE DE PASSATION:

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015

PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015 PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015 Mise à jour : Juillet 2012 1 HISTORIQUE LES ORIGINES DE L ORT Récolte à Peresetchina, Bessarabie, Roumanie. L histoire de l ORT est l une des plus

Plus en détail

eaux glacées calcul égoïste les D ans Célébration de la bourgeoisie et éloge de la mondialisation, extrait du Manifeste communiste, 1848, de

eaux glacées calcul égoïste les D ans Célébration de la bourgeoisie et éloge de la mondialisation, extrait du Manifeste communiste, 1848, de Célébration de la les du D ans bourgeoisie et éloge eaux de la mondialisation, glacées extrait du Manifeste calcul communiste, 1848, de égoïste F. Engels et K. Marx. Dans les eaux glacées du calcul égoïste

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan OCCIDENT LAROUSSE. Ensemble des peuples habitant les pays de l'europe de l'ouest ; civilisation des peuples qui habitent ces pays (avec majuscule). Ensemble des États du pacte de l'atlantique Nord. Page

Plus en détail

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE En 2012, toutes les universités françaises seront autonomes ; elles le seront dans un contexte mondial où leur rôle est à la fois fortement réaffirmé et sujet à de profondes

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS».

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS». 1 LA BREVETABILITÉ DES «BUSINESS METHODS» INTRODUCTION: a) La question qui sera traitée dans le cadre de mon exposé c est le problème de la protection en Europe, c est-à-dire dans les pays du brevet européen

Plus en détail

Liberté, sexualités, féminisme

Liberté, sexualités, féminisme Mouvement français pour le planning familial Liberté, sexualités, féminisme 50 ans de combat du Planning pour les droits des femmes Ouvrage conçu et rédigé par Isabelle Friedmann Préface de Janine Mossuz-Lavau

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Introduction. I. Définitions. II. Diplomatie et politique étrangère

Introduction. I. Définitions. II. Diplomatie et politique étrangère Introduction Un diplomate est une personne qui réfléchit à deux fois avant de ne rien dire. F. Sawyer Qu est-ce que la diplomatie? Qu est-ce qu un diplomate? Que fait un ambassadeur? À quoi sert-il? Beaucoup

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES CARTOGRAPHIE POUR L ÉDUCATION L ÉDUCATION AFRO-BRÉSILIENNE ET LA CARTOGRAPHIE DE LA DIASPORA AFRICAINE Établir

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

Un cadre historique : L Allemagne des années 1930

Un cadre historique : L Allemagne des années 1930 Un cadre historique : L Allemagne des années 1930 L histoire se passe dans l Allemagne de 1932-1933, c est-à-dire l année pendant laquelle Hitler va accéder au pouvoir, le développement du nazisme transparaît

Plus en détail

Baccalauréat STL : Chapitre H.1 : La démocratie Française de 1848 à nos jours. ANALYSE DOC. n 9 Bienfaits, symbole et tableau républicain

Baccalauréat STL : Chapitre H.1 : La démocratie Française de 1848 à nos jours. ANALYSE DOC. n 9 Bienfaits, symbole et tableau républicain Baccalauréat STL : Chapitre H.1 : La démocratie Française de 1848 à nos jours. ANALYSE DOC. n 9 Bienfaits, symbole et tableau républicain AUTEUR : E. PICHOT affiche réalisée par E. Pichot, imprimeur à

Plus en détail

De l Association des professeurs de mathématiques (APM)

De l Association des professeurs de mathématiques (APM) De l Association des professeurs de mathématiques (APM) Nicole Hulin, Université Pierre-et-Marie-Curie - Paris VI Naissance des associations de professeurs Les professeurs ont constitué des associations

Plus en détail

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social De l Economie sociale à l entrepreneuriat social Des enjeux d actualité Un Paradoxe Très présente dans notre vie quotidienne. Méconnue du grand public. Un Regain d actualité Le chômage de masse La mondialisation

Plus en détail

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE

LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE - le libéralisme - le socialisme - le keynésianisme I. Le courant libéral (XVIII s) Adam SMITH (1723-1790) un des pères fondateurs du courant libéral (son ouvrage principal

Plus en détail

Par-delà les différences religieuses. Conclusions INITIATIVE JEUNESSE DE BAKOU

Par-delà les différences religieuses. Conclusions INITIATIVE JEUNESSE DE BAKOU DJS/Baku Conf. (2008) 4 novembre 2008 Par-delà les différences religieuses L islamophobie et les autres formes de discrimination fondées sur la religion ou les convictions religieuses : conséquences pour

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon Montréal, le 22 octobre 2014 à 10h15 Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon No. Texte Illustration 1-2 Les voyages! La découverte,

Plus en détail

Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs

Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs CONFERENCE COMMENT PENSER LA GAUCHE SANS LA CROISSANCE? Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs Après les interventions fortes et passionnantes de Guillaume Duval et Patrick Viveret, il me revient

Plus en détail

le Concordat et le statut local Alsace-Moselle.

le Concordat et le statut local Alsace-Moselle. le Concordat et le statut local Alsace-Moselle. L actualité rend nécessaire de débattre aujourd hui plus qu hier du sujet de la laïcité en Moselle et en Alsace. Dressons d abord un rapide état des lieux

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

La jurisprudence du Conseil constitutionnel et le droit civil

La jurisprudence du Conseil constitutionnel et le droit civil La jurisprudence du Conseil constitutionnel et le droit civil (exposé fait par Jacqueline de GUILLENCHMIDT lors de la rencontre franco-arménienne du 23 janvier 2007 sur le patrimoine juridique commun)

Plus en détail

LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX. - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013

LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX. - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013 Jérôme Sainte-Marie Études et conseil LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013 EMBARGO : lundi 18 novembre à 21 heures SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

"Il y avait une gerbe à déposer au monument aux morts, obligé de suivre le train, en tête de la colonne bien sûr, parce que je voulais pas laisser la place aux cocos et aux autres. [...] les C.R.S. ont

Plus en détail

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI Professeur à l'université Paris-II Je tiens d abord à vous remercier de cette invitation et de la thématique de ce colloque qui je partage

Plus en détail

Algérie. Accord d investissements avec l Espagne

Algérie. Accord d investissements avec l Espagne Accord d investissements avec l Espagne Décret exécutif n 90-39 du 30 janvier 1990 [NB - Accord entre la République algérienne démocratique et populaire et le Royaume d Espagne relatif à la promotion et

Plus en détail

Pour une Europe des droits de l Homme

Pour une Europe des droits de l Homme Le manifeste de l AEDH et de ses membres en vue de l élection 2014 du Parlement européen Bruxelles, le 11 Novembre 2013 1. Citoyenneté et démocratie et respect des droits de l Homme Une citoyenneté de

Plus en détail

Partisan et opposant du traité

Partisan et opposant du traité Partisan et opposant du traité Lors des différents débats sur le Traité Constitutionnel Européen et le Traité de Lisbonne, il est particulièrement inquiétant de voir comment les médias (dans leur ensemble)

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

aux XVIe-XVIIe siècles?

aux XVIe-XVIIe siècles? LES BOULEVERSEMENT CULTURELS ET INTELLECTUELS AUX XVIe-XVIIe Siècles. Fiche d objectifs Quelle est la nouvelle vision de l homme et du monde p112/113 Christophe Colomb découvre l Amérique aux XVIe-XVIIe

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE?

4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE? Cycle d audioconférences Lutter contre les discriminations Présentée par le CAFOC de Besançon 4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE?

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 de l'université Paris 1 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU NOTE n 7 - Fondation Jean- / 2014 année - 28 février 2014 - page 1 Benoît Kermoal* * Doctorant à l EHESS, enseignant en histoire au lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie Dans l Humanité du 7 mars 1914,

Plus en détail

CHAPITRE UN : LA PLACE DE L EUROPE DANS LE PEUPLEMENT DE LA TERRE.

CHAPITRE UN : LA PLACE DE L EUROPE DANS LE PEUPLEMENT DE LA TERRE. DE LA 9 2/ Quelle est la conséquence la peste sur la vie paysanne? La peste décimant nombreux serfs, permet aux survivants s enrichir par le biais s héritages.. 3 / Pourquoi le système féodal est ébranlé

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

ED0022 La formation et l insertion

ED0022 La formation et l insertion ED0022 LA FORMATION ET L INSERTION Christine MIAS TRAVAIL SOCIAL ET MILIEU ASSOCIATIF Travail social > ensemble d activités sociales conduites par des personnes qualifiées et missionnées par des services

Plus en détail

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution Introduction Les questions religieuses connaissent un regain d intérêt dans les espaces publics de nos pays. Au Niger, elles sont devenues préoccupantes en raison des évènements récents qui ont marqué

Plus en détail

L œuvre de Gaston Leval

L œuvre de Gaston Leval L œuvre de Gaston Leval Jacky Toublet Gaston Leval n était pas un homme extraordinaire, c était un homme comme les autres avec ses bons et ses mauvais côtés. Cependant en tant que militant libertaire il

Plus en détail

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide Cadre d analyse Définition juridique du crime de génocide L article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide

Plus en détail

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le 1. Introduction Cette étude porte sur le sujet des hommes en mouvement 1 en Suisse. Son objectif général est de décrire et de comprendre l affirmation, à la fois identitaire et politique, de ce mouvement,

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com pour Les intentions de vote des enseignants pour l élection présidentielle de 2012

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Bonsoir, Mesdames et Messieurs,

Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Tout d abord je souhaiterais remercier les organisateurs de ce symposium, la Division de la Population des Nations Unies et la Fondation Roselli, pour leur invitation de

Plus en détail

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Document mensuel No 1 : Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Connu au Congo et ailleurs en Afrique, ainsi qu en France, comme étant l un des rares Francs-Maçons africains qui se dévoilent,

Plus en détail

«Les migrations intra-européennes du XIX e au XXI e siècle : contributions à la citoyenneté européenne»

«Les migrations intra-européennes du XIX e au XXI e siècle : contributions à la citoyenneté européenne» DOSSIER DE PRESSE CYCLE DE CONFÉRENCES FÉVRIER MAI 2015 L association Approches Cultures & Territoires (ACT) présente : «Les migrations intra-européennes du XIX e au XXI e siècle : contributions à la citoyenneté

Plus en détail

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Droit de vote pour les non-luxembourgeois aux élections législatives Prise de position de l ASTI Préambule Le débat sur le droit de vote

Plus en détail

FORUM EDUCASPORT Monde

FORUM EDUCASPORT Monde FORUM EDUCASPORT Monde Paris - France PARTICIPATION ET INTERVENTION LORS DU FORUM EDUCASPORT MONDE A DESTINATION DE : ASSOCIATIONS, ONG, FONDATIONS, INSTITUTIONS, INSTANCES SPORTIVES, ETABLISSEMENTS SCOLAIRES,

Plus en détail

Monsieur le Maire, (Philippe Sueur) Monsieur le Directeur, (Pascal Boniface) Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Maire, (Philippe Sueur) Monsieur le Directeur, (Pascal Boniface) Mesdames, Messieurs, Intervention de M. Thierry REPENTIN Ministre délégué en charge des Affaires européennes Ouverture des Entretiens d Enghien sur le thème «Où va l Europe?» Samedi 8 mars 2014 Monsieur le Maire, (Philippe

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération?

Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération? Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE) Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération? Consolider un rassemblement pour une alternative à gauche. Changer ce monde, ne plus subir le

Plus en détail

Une Europe des droits et des valeurs :

Une Europe des droits et des valeurs : Une Europe des droits et des valeurs : Le Traité de Lisbonne La dignité humaine, la liberté, la démocratie, l égalité, l État de droit et les droits de l homme : ces valeurs fondamentales de l'union européenne

Plus en détail

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 LES «BOULÈGUE» EN CHIFFRES 10 rendez-vous 450 personnes rencontrées 200 photos 30 verbatims Thématiques abordées 40% 31% 29% Réponse de l'europe

Plus en détail

Introduction. Figure 1 L effondrement du taux d emploi. Source : enquête «Emploi» (calcul de l auteur).

Introduction. Figure 1 L effondrement du taux d emploi. Source : enquête «Emploi» (calcul de l auteur). Introduction Contrairement à une idée répandue, la préretraite a encore cours en France aujourd hui : non sous la forme des préretraites publiques peu à peu disparues depuis le début des années 2000, mais

Plus en détail

NATIONS UNIES. Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques

NATIONS UNIES. Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques NATIONS UNIES Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques www2.ohchr.org/english/issues/minorities Droits des minorités Introduction

Plus en détail

Les archives, les archivistes et l archivistique

Les archives, les archivistes et l archivistique Chapitre Les archives, les archivistes et l archivistique Louise Gagnon-Arguin C est à l apparition de l écriture que remonte la naissance des archives et de l archivistique ainsi que de nouvelles occupations

Plus en détail

le Vatican le plus petit État au monde

le Vatican le plus petit État au monde le Vatican le plus petit État au monde Le plus petit État au monde n en a pas moins un rôle et une diplomatie des plus actifs sur la scène internationale, sans rapport avec sa superficie, ni avec "son

Plus en détail

L UDF, 1978-2007 : histoire d un grand parti entre néolibéralisme et centrisme

L UDF, 1978-2007 : histoire d un grand parti entre néolibéralisme et centrisme L UDF, 1978-2007 : histoire d un grand parti entre néolibéralisme et centrisme Sylvie Guillaume et Jean-François Sirinelli Les actes du colloque organisé à Paris les 22 et 23 novembre 2011 par le Centre

Plus en détail

11 FEVRIER 2014. Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local

11 FEVRIER 2014. Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local 11 FEVRIER 2014 Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local Co-organisée par la Commission européenne et le Comité des régions Mardi

Plus en détail