Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme?"

Transcription

1 idéologiser Enfermement souverainiste ou nouvel internationalisme? Gilles Manceron Gilles Manceron est historien, délégué Mémoires, histoire, archives de la Ligue des droits de l Homme. 1 Le Groupement de recherche et d études pour la civilisation européenne (GRECE) est une «société de pensée à vocation intellectuelle» fondée en janvier 1969, également connue sous le nom de Nouvelle droite. Des aspirations européennes en recul En Europe, alors que l ouverture sur le monde et sur la diversité de ses cultures a longtemps imprégné les courants d opinion publique favorables au progrès et la démocratie, c est plutôt, en ce début du xxi e siècle, le repli sur les espaces nationaux qui a le vent en poupe. L internationalisme y est partout en régression. Ce qui progresse et cela non seulement à droite aussi dans une partie de la gauche ce sont différentes formes de souverainisme. Or le souverainisme n est-il pas une simple variante de ce qu on qualifie, depuis les dernières décennies du xix e siècle, de nationalisme? L un des symptômes les plus évidents de ce phénomène est le recul, constaté un peu partout, de l adhésion des peuples à l idée de construction européenne. De l Angleterre aux Balkans, et même parmi les pays fondateurs de l Union européenne comme les Pays-Bas ou l Allemagne, les partis souverainistes gagnent du terrain et ceux favorables à l Europe font profil bas. Quand l idée d Europe est mise en avant, elle est, souvent, utilisée pour fermer cet espace côté Sud et côté Est, et pour exclure ou discriminer certains des résidents de nos pays en refusant de leur reconnaître des droits de citoyens. On le constate notamment en France, avec le refus d accorder un droit de vote local aux résidents non européens, ou avec les restrictions majeures imposées à leur liberté de circulation et à celle des membres de leur famille qui vivent dans leur pays d origine. Cette instrumentalisation de l idée européenne pour rejeter et discriminer les personnes originaires d autres continents coïncide avec un maintien, ou même parfois un regain, de préjugés hérités de la période coloniale. Une nébuleuse souverainiste S agissant de l extrême droite la plus dure, seuls quelques mouvements comme celui des Scouts d Europe, d idéologie catholique intégriste, ou celui des Scouts Europe Jeunesse, groupe nationaliste et païen, lié au GRECE 1 et à la Fédération des étudiants nationalistes font formellement référence à l Europe. Bien que quasi ethnique et instrumentalisée pour exclure, une telle référence 32 Diasporiques nº 22 juin 2013

2 est en général absente. Ainsi, dans la liste des groupes qui ont défilé le 12 mai 2013 à Paris devant la statue de Jeanne d Arc, ce sont les mots nation et nationaliste qui figurent le plus souvent, à l exclusion de toute allusion spécifique à l Europe. C est au sein du reste de la droite et hélas dans certains courants de la gauche que des argumentaires explicitement antieuropéens sont utilisés. Leur point commun est la demande d un retour à un espace national souverain dans tous les domaines, notamment de mesures protectionnistes que l État devrait selon eux prendre vis-à-vis de nos industries. Une nébuleuse souverainiste forme ainsi une sorte de transversale dans le paysage intellectuel et politique de la France. À droite, le Front national se réclame explicitement du souverainisme, il est partisan de la protection des frontières et de la sortie de l euro, tout comme le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers, qui s affiche comme «parti de droite souverainiste». Ou Debout la République (DLR) de Nicolas Dupont-Aignan, qui demande aussi que la France sorte de l euro et dénonce l ensemble des traités européens au profit de ce que pourrait être une «Europe des États». Dupont-Aignan ayant adhéré à l UMP, ses thèses sont révélatrices de la sensibilité souverainiste de certaines composantes de ce parti. Ce courant idéologique, s il n est pas majoritaire dans la représentation politique de la droite, est porté par une part non négligeable de son électorat. Mais il s étend également sur la gauche. Il est ainsi présent dans certaines thèses du Mouvement des citoyens (MDC) de Jean-Pierre Chevènement, et, dans une certaine mesure, aussi du PCF et de ses courants dissidents ou idéologiquement proches, malgré le maintien, dans le cas de ces groupes communistes ou postcommunistes, d une référence toute théorique à l internationalisme. De ce point de vue, la tradition du PCF est complexe puisqu elle est internationaliste, mais, notamment dans les années 1950, ce parti a fortement voulu incarner la nation. Avant Le Pen, il rendait hommage à Jeanne d Arc le 8 mai! Dans le documentaire Camarades. Il était une fois les communistes français, , d Yves Jeuland, on voit un extrait d un film de propagande du début des années 1950 où des gens boivent du vin dans un café, et, quand quelqu un apporte du Coca-Cola, l un d eux le recrache en disant «qu on ne boit pas de ça en France». Ce fort tropisme national, qui est en conflit au sein de la tradition communiste avec l idéologie de l Internationale, crée les conditions de la dérive actuelle de certains anciens militants communistes vers le FN, que de multiples études sociologiques ont observée dans des circonscriptions ouvrières. Nicolas Dupont- Aignan et Jean-Pierre Chevènement 33

3 idéologiser Horace Vernet, Barricade dans la rue Soufflot, à Paris, le 25 juin Ligue Communiste Révolutionnaire. 3 Mouvement républicain et citoyen. 4 Debout la République. 5 Mouvement des Citoyens. 6 Mouvement pour la France. 7 Souveraineté, indépendance et libertés. Des dérives individuelles vers l extrême droite La transversale souverainiste est aussi un «plan incliné». De nombreux exemples d itinéraires politiques individuels en témoignent. Les deux thèmes qui jouent un rôle moteur dans les transferts de moins en moins rares de l extrême gauche vers l extrême droite sont le souverainisme et le détournement de la laïcité en instrument de lutte contre l islam. Ainsi, à la tête du groupe Riposte laïque fondé en 2007, on trouve des militants venus de mouvements de gauche comme Pierre Cassen (ancien membre du PCF, puis du mouvement trotskyste LCR 2, puis militant de l Union des familles laïques présidée par Bernard Teper), ou Christine Tasin (qui a fait partie du MRC 3 dont elle a été candidate, puis de DLR 4 ). L actuel vice-président du FN, Florian Philippot, était depuis 2002 membre du MDC 5 de Jean-Pierre Chevènement avant de rencontrer Marine Le Pen en 2009 par l intermédiaire du souverainiste Paul-Marie Coûteaux. Ce dernier, qui écrivait en 1996 dans le mensuel de la Ligue de l enseignement au moment où il était proche de Jean-Pierre Chevènement, a ensuite été élu député européen en 1999 sous les couleurs du Rassemblement pour la France de Charles Pasqua et Philippe de Villiers, puis réélu en 2004 sous celles du MPF 6, avant de fonder en 2011 son propre parti, le SIEL 7. Sans parler d Alain Soral, ancien membre du parti communiste, ancien soutien en 2002 de Jean-Pierre Chevènement, qui a intégré lors de l élection présidentielle de 2007 l équipe de campagne de Jean-Marie Le Pen avec pour slogan : «Aujourd hui, Karl Marx voterait Le Pen». Il y a une «pente idéologique» qui, en raison de cette prémisse à connotation nationaliste que constitue le souverainisme, ne peut que nourrir et conforter l extrême droite. Un passé internationaliste non dépourvu d ambiguïté L ouverture sur le monde, évoquée au début de cet article, prolongeait tous les courants novateurs et porteurs d avenir depuis l Antiquité grecque et romaine et les débuts du christianisme. L idée, présente chez Paul de Tarse (saint Paul), d une religion capable de faire fi des origines diverses au sein d une catholicité à portée universelle ouvrait vers un horizon plus large que les nations, et elle s est prolongée au cours de la chrétienté médiévale. Quand, ensuite, une pensée humaniste a émergé en Europe, elle a été indissociable de la volonté de ne pas s enfermer dans un espace ethno-linguistique étroit. 34 Diasporiques nº 22 juin 2013

4 Tous les auteurs de la modernité européenne, de la Renaissance aux Lumières, tous les intellectuels et artistes européens du xv e au xviii e siècle étaient des nomades en Europe : ils allaient d université en université, de Cour en Cour, ils lisaient ou parlaient plusieurs langues. Le moment révolutionnaire de la fin du xviii e siècle, profondément marqué par la Révolution française, a été, lui aussi, foncièrement international. Les idées, les livres et les hommes circulaient dans toute l Europe et même entre l Amérique et le Vieux Continent. Ce moment est néanmoins paradoxal du point de vue de l ouverture à l universel. Si l élan universaliste qui l a caractérisé (et dont témoignent la Déclaration des droits de l homme et du citoyen de 1789 et l abolition de l esclavage de 1794) reposait sur la volonté de propager des idées de la Révolution française en Europe et dans le monde, il a aussi engendré des effets de repli et de fermeture : l expansion du territoire de la France jusqu à englober, sous l Empire, cent trente départements (dont ceux des Bouches-de-l Elbe, chef-lieu Hambourg, et du Tibre, chef-lieu Rome!), même si elle procédait d une intention prétendument universaliste, n a pu que susciter, en réaction, des nationalismes. Goethe, présent à Valmy, l a bien noté : «Une révolution, même internationaliste, provoque des nationalismes quand elle devient envahissante». Et c est ce qu on verra effectivement à l œuvre, de 1808 à 1812, en Espagne, en Allemagne et en Russie. De même, très ambigu a été sous la Révolution le reproche fait aux aristocrates (de Marie-Antoinette aux émigrés de Coblence) de n être que des Européens cosmopolites et non des Patriotes. C est probablement là que naissent certaines ambiguïtés qui se manifesteront lors des mouvements d émancipation nationale du xix e siècle. Le «moment 1848», ce «printemps des peuples», a été, lui aussi, paradoxal : il a revêtu incontestablement un aspect internationaliste, mais, en même temps, la naissance ou l affirmation des Étatsnations qui l a caractérisé a contribué à fractionner l Europe. Et ce fractionnement n était pas que politique et territorial, il concernait aussi les sentiments d appartenance et les mentalités : ce fut alors la naissance des «identités nationales», de la notion de «l âme» et de la mentalité des peuples, des «races» européennes, au moment où, simultanément, l humanité était, mentalement, coupée en deux par la pensée coloniale qui instaurait une distinction centrale entre Européens/«civilisés» et Autres/«indigènes». D impressionnants reculs Au xix e siècle l internationalisme restait dominant dans tous les courants de pensée progressistes de l Europe, qu il s agisse des penseurs libéraux ou des théoriciens socialistes ou anarchistes du mouvement ouvrier. Il a conduit, en 1864, à la fondation de l Association internationale des travailleurs (AIT) la I re Internationale comme, en 1889, à celle de la II e Internationale ouvrière, dont il a continué à être au centre de toute l activité. Mais l échec de celle-ci en 1914 lui a porté un coup sévère, suivi d autres chocs. Au rang de ceux-ci, son instrumentalisation par la Révolution russe après 1917, l irrésistible montée du fascisme, 35

5 idéologiser du nazisme et de leurs émules, puis, dans les années , la découverte des turpitudes du bloc communiste et son effondrement. À quoi l on peut ajouter, en France, dans les années 1950 et 1960, le naufrage de la SFIO dans les guerres coloniales, et, en Europe, dans les années 1990 et 2000, les replis provoqués par la peur du péril islamiste. Toutes ces régressions de l internationalisme ont évidemment contribué à l essor des tentations souverainistes. L ouverture aux autres langues et civilisations européennes a laissé place à des replis frileux ou apeurés. Jean-Paul Marat comme Georges Clemenceau lisaient, écrivaient et parlaient couramment l anglais ; aujourd hui, une majorité des députés de droite, suivis par quarante députés socialistes, ont été assez sots et assez nationalistes ces deux notions vont souvent de pair pour tenter d interdire que l on puisse dispenser dans les universités françaises des enseignements disciplinaires en langue anglaise. La dimension internationaliste longtemps attachée, en France comme en Europe, aussi bien aux utopies sociales les plus audacieuses qu aux théories libérales les plus pragmatiques, semble s être éteinte au profit d un souverainisme étroit, quand elle ne s est pas fourvoyée dans l instrumentalisation de l idée européenne à des fins de fermeture et de rejet. L atout diasporique Le recul de l idée d internationalisme n a pas fait l affaire des diasporas du continent européen. Elles avaient joué un rôle important dans la promotion de toutes les théories nouvelles, depuis l humanisme de la Renaissance jusqu au socialisme et au communisme, à commencer par le judaïsme européen qui a eu, de ce point de vue, une influence féconde sur le continent, du xvi e au xx e siècle. C était le plus vaste et le plus nombreux univers diasporique de l Europe. Or, depuis les pogroms de la fin xix e siècle et de la première Au Proche-Orient, Nabil et Moshe dialoguent Diasporiques nº 22 juin 2013

6 moitié du xx e jusqu à l antisémitisme de l URSS stalinienne et poststalinienne, en passant, bien entendu, par la tentative d extermination totale des Juifs par les nazis, cet archipel diasporique que formait le judaïsme européen n a cessé d être frappé et il a de ce fait moins été en mesure de jouer le rôle de vecteur et de catalyseur des idées nouvelles qu auparavant. D autant qu avec la création de l État d Israël, ce judaïsme européen a eu tendance à moins assumer sa fonction séculaire de passeur diasporique entre les nations et à se replier à son tour sur son propre espace national. Cela étant, le fait diasporique, en France comme en Europe, est loin d avoir aujourd hui disparu. En dehors du judaïsme, dont une partie résiste à l émergence du repli nationaliste évoqué, étranger à toute son histoire, de nombreuses autres diasporas se développent de fait, ce qui ne peut qu être positif du point de vue intellectuel, social et culturel, pour l avenir du continent. Certaines d entre elles font incontestablement peur à une bonne partie des habitants aux généalogies locales plus anciennes ; pourtant, leur présence est une chance objective pour l Europe comme pour la France. Vers un nouvel internationalisme Comment comprendre les mécanismes et les ravages de la mondialisation ultralibérale et réagir face à eux si on ne met pas en œuvre des synergies internationales? Comment combattre les paradis fiscaux si l on n invente pas des réponses internationales, si les États ne mettent pas en œuvre des règles s appliquant à l échelle mondiale? Parvenir à démystifier les illusions souverainistes, faire admettre la nécessité, en France et dans toute l Europe, de ce nouvel internationalisme, telle est la condition indispensable pour que le glissement vers l extrême droite cesse de s accentuer. Oui, le défi du xxi e siècle est bien l invention d un nouvel internationalisme! 37

INTRODUCTION. L Alliance Européenne pour la Liberté défendra les changements fondamentaux suivants:

INTRODUCTION. L Alliance Européenne pour la Liberté défendra les changements fondamentaux suivants: INTRODUCTION Les futures élections européennes se tiendront du au 5 mai 014 dans l ensemble des 8 États membres. Cette charte, non contraignante, présente les positions politiques communes que les membres

Plus en détail

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES CARTOGRAPHIE POUR L ÉDUCATION L ÉDUCATION AFRO-BRÉSILIENNE ET LA CARTOGRAPHIE DE LA DIASPORA AFRICAINE Établir

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Le vote des musulmans à l élection présidentielle.

Le vote des musulmans à l élection présidentielle. Le vote des musulmans à l élection présidentielle. L islam constitue aujourd hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français 1. Alors que la question

Plus en détail

La France, l Europe, la Vie

La France, l Europe, la Vie Dossier de presse Elections Européennes 2014 La France, l Europe, la Vie Conférence de presse le 11/08/2013 Au café «le Carré Parisien» 2 Sommaire Invitation presse 3 Biographies 4 Annexe 7 Invitation

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Les Français et l'efficacité du patriotisme économique

Les Français et l'efficacité du patriotisme économique Les Français et l'efficacité du patriotisme économique Sondage CSA pour les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mai 20 Etude N 00600B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos / Institut

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015

Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015 Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015 CENTRE D ÉDUCATION POPULAIRE ANDRÉ GENOT rue de Namur 47 5000 Beez T. 081/26 51 52

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Le Monde Global Le Monde métissé?

Le Monde Global Le Monde métissé? Clément Fodouop Le Monde Global Le Monde métissé? Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com pour Le climat politique à Bordeaux Résultats Le 9 février 2008 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L HOMME Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme (Adopté par l Assemblée plénière du 2 mars 2000) Le 1 er février 2000, le

Plus en détail

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours 1 INTRODUCTION GENERALE 1. Naissance et définition de la politique moderne 2. La Révolution française

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Conseil suisse des religions Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Prise de position du Conseil suisse des religions concernant l initiative populaire «Contre la construction de minarets»

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Juillet 2008 LEVEE DE L EMBARGO LE LUNDI 7 JUILLET 2008 A 18H30 Parution dans Paris Match le mercredi 9 juillet 2008 Note méthodologique Étude réalisée par

Plus en détail

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ Nous, responsables des forces du Centre, présidents du MoDem (Mouvement démocrate) et de l UDI (Union des Démocrates et Indépendants), proposons à nos formations de se rassembler. L URGENCE L état réel

Plus en détail

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?»

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» «Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» Michael Jabara Carley Professeur au département d histoire de l Université de Montréal, auteur de 1939: l'alliance de la dernière

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

PROJET LIBERTÉ- NATION

PROJET LIBERTÉ- NATION 15 OCTOBRE 2014 L AN 2030 LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE DU QUÉBEC PROJET LIBERTÉ- NATION POLITIQUE FICTION? Synopsis Me Guy Bertrand Promotion du produit (le Pays québécois : RFQ) : par un Plan de marketing et

Plus en détail

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 Léa Morabito, Centre d Etudes Européennes, Sciences Po Paris. Manon Réguer-Petit,

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000

Histoire. Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000 Histoire Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000 I) Les caractéristiques de la construction européenne Problématiques : Sur quelles valeurs se fonde la construction européenne?

Plus en détail

Liberté, sexualités, féminisme

Liberté, sexualités, féminisme Mouvement français pour le planning familial Liberté, sexualités, féminisme 50 ans de combat du Planning pour les droits des femmes Ouvrage conçu et rédigé par Isabelle Friedmann Préface de Janine Mossuz-Lavau

Plus en détail

29 mai 2005, un paysage dynamité

29 mai 2005, un paysage dynamité 29 2005, un paysage dynamité Par Dominique Reynié, Professeur des Universités à l Institut d études politiques de Paris L exercice démocratique du 29 2005 confirme amplement que le référendum demeure un

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS».

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS». 1 LA BREVETABILITÉ DES «BUSINESS METHODS» INTRODUCTION: a) La question qui sera traitée dans le cadre de mon exposé c est le problème de la protection en Europe, c est-à-dire dans les pays du brevet européen

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine [...][...][...][...][...][...][...][...][...][...] (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THESE pour obtenir

Plus en détail

LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX. - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013

LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX. - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013 Jérôme Sainte-Marie Études et conseil LA SITUATION POLITIQUE A BORDEAUX - Résultats d ensemble - Sondage publié dans LIBERATION le 19 novembre 2013 EMBARGO : lundi 18 novembre à 21 heures SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES

COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES Strasbourg, le 17 février 2010 GVT/COM/I(2010)001 COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES Commentaires du Gouvernement des Pays-Bas sur le premier avis du

Plus en détail

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Paris, le 24 Octobre 2008 Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Un sondage exclusif de l institut Harris Interactive, en partenariat avec la chaîne d information

Plus en détail

Les Français et la dette de la Grèce

Les Français et la dette de la Grèce Les Français et la dette de la Grèce Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Février 0 Etude N 000B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

Introduction. Eric BUSSIÈRE. Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne

Introduction. Eric BUSSIÈRE. Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne Introduction Eric BUSSIÈRE Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne L histoire de l intégration européenne couvre depuis quelques années des champs qui l éloignent de la démarche strictement institutionnelle

Plus en détail

Présentation de l Observatoire de la liberté de création

Présentation de l Observatoire de la liberté de création La liberté de création littéraire et l exception de fiction Le MOTif - Observatoire de la liberté de création 15 octobre 2009 Présentation de l Observatoire de la liberté de création Par Daniel Véron Historique

Plus en détail

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme La France candidate au Conseil des droits de l Homme UN Photo/Jean-Marc Ferré Les droits de l Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française et de sa politique étrangère. C est dans

Plus en détail

Dossier de Presse. Fondation Scelles 14 rue Mondétour 75001 Paris Tél : 01 40 26 04 45 Fax : 01 40 26 04 58 www.fondationscelles.org.

Dossier de Presse. Fondation Scelles 14 rue Mondétour 75001 Paris Tél : 01 40 26 04 45 Fax : 01 40 26 04 58 www.fondationscelles.org. Contacts presse François Vignaud 06.68.70.50.61/01.40.26.91.48 francois.vignaud@fondationscelles.org Dominique Charpenel 06.07.67.59.40 dominique.charpenel@fondationscelles.org Qui sommes-nous? 2013 marque

Plus en détail

Problématique. À propos du «réveil religieux» dans le Québec du XIXe siècle : où se loge le vrai débat? - Louis Rousseau. par Catherine Séguin

Problématique. À propos du «réveil religieux» dans le Québec du XIXe siècle : où se loge le vrai débat? - Louis Rousseau. par Catherine Séguin À propos du «réveil religieux» dans le Québec du XIXe siècle : où se loge le vrai débat? - Louis Rousseau par Catherine Séguin Problématique Cette note critique répond à un article de René Hardy «À propos

Plus en détail

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France Les Français et la création d'un nouveau service national JF/EP N 112768 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Semaine Européenne. Démocratie Locale. de la Démocratie Locale. de la

Semaine Européenne. Démocratie Locale. de la Démocratie Locale. de la Semaine Européenne de la Démocratie Locale Semaine Européenne de la Démocratie Locale Qu est-ce que la Semaine européenne de la démocratie locale? La «Semaine Européenne de la Démocratie Locale» (SEDL)

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Baromètre d'image du Front national Janvier 2012

Baromètre d'image du Front national Janvier 2012 Baromètre d'image du Front national Janvier 2012 Fiche technique Sondage TNS Sofres effectué pour : Dates de réalisation : du 6 au 9 janvier 2012 Enquête réalisée en face-à-face auprès d'un échantillon

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

Les 18-25 ans et l élection présidentielle

Les 18-25 ans et l élection présidentielle Les 18-25 ans et l élection présidentielle Etude IPSOS / GRAINES DE CITOYENS Décembre 2006 Ipsos Public Affairs S.A.S. au capital de 161 700 euros R.C.S. Paris B 317 839 959 Certifié ISO 9001 BVQI /2003/132450

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE

LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE - le libéralisme - le socialisme - le keynésianisme I. Le courant libéral (XVIII s) Adam SMITH (1723-1790) un des pères fondateurs du courant libéral (son ouvrage principal

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Rapport de force aux élections départementales

Rapport de force aux élections départementales Rapport de force aux élections départementales Sondage réalisé par pour Publié le lundi 2 mars 2015 Levée d embargo le dimanche 1 er mars 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les Français et la généralisation du tiers payant

Les Français et la généralisation du tiers payant Les Français et la généralisation du tiers payant JF N 112343 JUIN 2014 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Sommaire Pages

Plus en détail

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A.

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A. Réponses : Culture générale Sport et Culture 1/ A. la force 2/ B. 25 pays membres 3/ B. 12 4/ C. L Ode à la joie, de Beethoven 5/ A. en 1957 1/ B. D une princesse de légende grecque 2/ A. autrichien 3/

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

«Questions d Europe»

«Questions d Europe» Compte rendu de la conférence d Alain Juppé du 28.03 à Sciences Po. «Questions d Europe» Introduction : Le budget pluriannuel européen est en baisse par la cause de compromis nationalistes. Le Parlement

Plus en détail

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS

1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS 1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS Le concours externe de recrutement des professeurs des écoles est organisé annuellement dans chaque académie. L épreuve

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

Perception de la transition démocratique en Tunisie

Perception de la transition démocratique en Tunisie Perception de la transition démocratique en Tunisie Septembre 2011 Etude réalisée par l Observatoire tunisien de la transition démocratique pour la En partenariat avec et le quotidien Le Maghreb A Méthodologie

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Toute personne accède à une activité professionnelle en devenant salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Chacun de ces trois régimes juridiques

Plus en détail

Perception de la transition démocratique en Tunisie

Perception de la transition démocratique en Tunisie Perception de la transition démocratique en Tunisie Septembre 2011 Etude réalisée par tunisien de la transition démocratique pour la En partenariat avec et le quotidien Le Maghreb AMéthodologie page 2

Plus en détail

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Liens vers les témoignages et documents LES EINSATZGRUPPEN Documentaire de France 2 réalisé à partir de témoignages : http://ma-tvideo.france2.fr/video/ilyrooafmjbr.html

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

«Unis dans la diversité»

«Unis dans la diversité» «Unis dans la diversité» 1ere BAC PRO MM TP (LP Père Gueneau) TAKASI Lafaélé Futuna I : L Union Européenne, un pari fou TIAOUNIANE Jean-Pierre Koné II : Présente partout UICHI Walonn Poindimié III : Et

Plus en détail

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) PARTI COMMUNISTE ALGERIEN COMITE CENTRAL Le 12 juillet 1956 à la Direction du Front de Libération Nationale Chers Frères, Au cours

Plus en détail

Naissance de la démocratie américaine

Naissance de la démocratie américaine Chapitre 1 Naissance de la démocratie américaine Marie-Jeanne Rossignol, professeur à l université Paris Diderot Ce texte est la version remaniée du «Point sur» de la Documentation photographique n 8038,

Plus en détail

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG 1 ère PARTIE Aux origines DU NOBLE FAUBOURG EUX PALAIS JUMEAUX, dans le goût du grand Trianon, entourés d un Dcôté par le fleuve, des trois autres par la campagne environnante... Il faut au promeneur d

Plus en détail

Classement et identification des grandes Écoles de pensée

Classement et identification des grandes Écoles de pensée Classement et identification des grandes Écoles de pensée De 1900 à nos jours, de nombreuses écoles de pensée se sont succédées avec des périodes de recouvrement. Si les écoles de pensée sont bien identifiées,

Plus en détail

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FK N 110 172 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / François Kraus Tél : 01 72 34 94 39 / 94 64 jerome.fourquet@ifop.com pour Les intentions de vote des enseignants pour l élection présidentielle de 2012

Plus en détail

Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde!

Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde! Situation 1: Shanghai, métropole émergente ou ville mondiale de la Chine littorale? (Shanghai, vitrine et comptoir de l usine du monde!" Objectifs : Analyser les effets économiques, urbains et sociaux

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

Les séminaires d été - Programme

Les séminaires d été - Programme Les séminaires d été - Programme Les 5 cycles se répètent les semaines : Du 1 er au 5 juillet 2013 Du 8 au 12 juillet 2013 Du 15 au 19 juillet 2013 Cycle 1 Antiquité (Matin) 1 Introduction à la philosophie

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

41/128 Déclaration sur le droit au développement

41/128 Déclaration sur le droit au développement 41/128 Déclaration sur le droit au développement L'Assemblée générale, Ayant à l'esprit les buts et principes de la Charte des Nations Unies relatifs à la réalisation de la coopération internationale en

Plus en détail

PRESENTATION. Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN

PRESENTATION. Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN 20 PRESENTATION Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN Que des théoriciens du cinéma aient décidé aujourd hui de proposer un ensemble de textes portant sur le rapport entre les films et leurs publics à la revue

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

Intentions de vote pour les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Intentions de vote pour les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie Intentions de vote pour les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie Sondage réalisé par pour et Publié le 20 septembre 2015 Levée d embargo le 20 septembre 06H00 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

Déclaration sur le droit au développement

Déclaration sur le droit au développement Déclaration sur le droit au développement Adoptée par l'assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution 41/128 du 4 décembre 1986 L'Assemblée générale, Ayant à l'esprit les buts et principes de

Plus en détail

La lettre de France. 10-RJTUM47-1.indb 101 13-05-30 09:05

La lettre de France. 10-RJTUM47-1.indb 101 13-05-30 09:05 La lettre de France 10-RJTUM47-1.indb 101 13-05-30 09:05 10-RJTUM47-1.indb 102 13-05-30 09:05 103 La lettre de France Famille pour tous/obligations pour personne (ou de l influence de la politique politicienne

Plus en détail

Communication. Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel. du droit à la santé présentée par :

Communication. Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel. du droit à la santé présentée par : Communication Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel du droit à la santé présentée par : Mme BENCHABANE membre du Conseil constitutionnel Algérien La place du droit à la santé par rapport

Plus en détail

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés Sem, vrai oufaux Sem, vrai ou faux Avec 1 003 sociétés recensées et près de 70 000 salariés, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. Mais

Plus en détail

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions.

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Fès, 30 septembre 2013 Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Discours de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé fait foi Je

Plus en détail

Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs

Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs Il existe plusieurs façons de «faire de la politique», comme le politique recherche plusieurs buts en exerçant ce métier si particulier : créer une société égalitaire, satisfaire un égo démesuré ou encore

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Fondation Charles Léopold Mayer Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Yves de Bretagne Date de rédaction : 17/01/00 Mise à jour : Mots-clé : ENTREPRISE ; RESPONSABILITE

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3

ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3 ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3 Année scolaire 2010-2011 Animation 1 : Réflexion et activités autour de la séance + outils et démarches. Animation 2 : Analyse d une séance menée dans une classe de CM1

Plus en détail