Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV"

Transcription

1 Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

2 L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO Tests de provocation bronchiques Test d effort NO expiré Mesures des pressions in/ex-spiratoires

3 L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO Tests de provocation bronchiques Test d effort NO expiré Mesures des pressions in/ex-spiratoires

4 Spirométrie: les paramètres Volume expiré maximal en 1 sec FEV1 Capacité Vitale Forcée FVC Rapport de Tiffeneau Rapport de Tiffeneau (le vrai!) Débit expiratoire maximal 25-75% de la CVF Débit expiratoire sur débit inspiratoire (50% de CVF) Débit de pointe expiratoire = Peak-Flow Ventilation maximale volontaire Code de qualité

5 CVF DPE DEM DIM50

6 Cas # 1

7 Cas # 1

8 Cas # 1 Post Pre

9 Test de bronchodilatation En cas de syndrome obstructif: Salbutamol 4 x 100 μg à 30 secondes d intervalle par aérosol-doseur et chambre d inhalation Répéter la spirométrie après 10 min Réversibilité significative: VEMS ou CVF : > 12 % et 200 ml

10 Cas # 2

11 Cas # 2

12 Cas # 2 Avec correction d un détail. Masc

13 Interprétation des EFR : démarche idéale Probabilité pré-test de l anomalie Qualité du test Résultat du test en comparaison avec la valeur prédite Probabilité post-test de l anomalie

14 Choix des valeurs de référence Les valeurs mesurées et les valeurs de référence devraient avoir en commun: Intervalle d âge Intervalle de taille Ethnie Caractéristiques socio-économiques et environementales Appareils Protocoles

15 Choix des équations de référence Spirométrie: USA: Europe: Volumes: - recommandé: NHANES III (8-80 ans) - pas de recommandation - usuel: ERS 1993 (Quanjer) (18-70 ans) H: cm; F: cm - usuel: ERS 1993 (Quanjer) Diffusion: - pas de recommandation - usuel: ERS 1993 (Cotes)

16 Définition du syndrome obstructif «La BPCO est caractérisée par un trouble ventilatoire obstructif non complètement réversible» Critère proposé par GOLD: VEMS / CVF < 0,70 après bronchodilatateur GOLD Executive Summary, AJRCCM 2007; 176:

17 La controverse GOLD (critère VEMS/CVF < 0,70) Normaux Faux négatifs Faux positifs Vrais positifs Age (années)

18

19 Alternatives possibles? Prendre le seuil VEMS/CVF < 0,70 avec un grain de sel Retenir le diagnostic BPCO à partir du stade II GOLD : VEMS/CVF < 0,70 et VEMS < 80 % prédit BTS Guidelines, Thorax 1997; 52: S1-S28 Adapter le seuil : VEMS/CVF < 0,65 dès 70 ans Medbo & Melbye, Respir Med 2007; 101: Utiliser le critère général du syndrome obstructif

20 Critère général du syndrome obstructif VEMS/CV < 5ème percentile prédit : < VEMS/CV prédit 11% (femme) < VEMS/CV prédit 12% (homme) (valeurs de référence ERS 1993) ATS/ERS Task force. Eur Respir J 2005; 26:

21 Cas # 3

22 Cas # 3

23 Courbe débit-volume dans l asthme bronchique I = Débit DEM 50 % VEMS V = Volume

24 Cas # 3

25 Cas # 4

26 Cas # 4

27 Cas # 4

28 Spirométrie:Exigences Bonne coopération Etablissement rapide du débit de pointe Expiration forcée d une durée > 6 sec (< 15 sec) Noter la forme de la courbe Reproductibilité de la mesure Au moins deux mesures acceptables Les deux maxima de la CVF et du VEMS divergent de moins de 5 % ou de moins de 200 ml les uns des autres

29 Spirométrie: Courbe débit-volume Evaluation de la qualité (1) Expiration retardée Défaut de coopération

30 Spirométrie: Courbe débit-volume Evaluation de la qualité (2) Arrêt prématuré Toux pendant l expiration

31 Cas # 5

32 Cas # 5

33

34

35

36 Comment qualifier le trouble ventilatoire? Enfant MS 9 ans Suspicion d asthme Distension. Syndrome obstructif léger dévoilé par le test de bronchodilatation. (Tiffeneau normal)

37 Comment qualifier le trouble ventilatoire? Mme MM 75 ans Epanchements pleuraux Syndrome restrictif sévère. Pas d obstruction.

38 Et maintenant? Mme MM 75 ans Epanchements pleuraux Augmentation de la CPT, mais syndrome restrictif toujours sévère?! Apparition d un syndrome obstructif?

39 Rien n est simple Patiente de 72 ans hospitalisée pour une infection urinaire Plainte: - dyspnée Constations: - murmure respiratoire diminué - désaturation à la marche - PaO2 : 46 mm Hg PaCO2 : 29 mm Hg ph : 7,51

40

41

42

43

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients M R. Miller, P H. Quanjer, MP. Swanney and al. CHEST 2011 ; 139 ; 52-59 Rappels 3 grands

Plus en détail

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h Animateur organisateur : Dr Abdelkader Attia Expert Anaforcal : Dr Patrick Rufin Résumé : L exploration fonctionnelle respiratoire

Plus en détail

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

Les pièges de la fonction pulmonaire

Les pièges de la fonction pulmonaire Service d immunologie et allergie ASTHME ET ALLERGIES Les pièges de la fonction pulmonaire Prof. John-David Aubert, Service de pneumologie Quelques spirométries normales Vraiment normales? Un asthme «tranquille»

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie Objectifs Spirométrie au cabinet Grégoire Gex Service de Pneumologie Poser l indication à des fonctions pulmonaires Identifier les critères de qualité des fonctions pulmonaires Interpréter les résultats

Plus en détail

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme EFR et Asthme Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) EFR, réversibilité aux β2-mimétiques Test de provocation à la métacholine Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d

Plus en détail

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique Pr A.DJEBBAR F.CHAOUKI Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L appareil respiratoire : Un échangeur O² CO²

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette Les EFR pour l ECN Réponses aux 15 questions Pr Charles-Hugo Marquette Cas n 1 : Patiente au tabagisme cumulé à 40 paquets-années. Décrivez le trouble ventilatoire? Cas n 1 Compte tenu du contexte et des

Plus en détail

Les explorations fonctionnelles respiratoires

Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) regroupent l ensemble des examens permettant de mesurer les variables quantifiables de la fonction respiratoire.

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)?

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Document réalisé en collaboration avec le Docteur Marie-Laure Simon-Rigaud, pneumo-allergologue, service des explorations fonctionnelles

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 EXPRESSION DES RESULTATS ET VALEURS DE REFERENCE Les résultats r sont exprimés: En valeur absolue (l ou ml)

Plus en détail

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale «Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie Détecter la BPCO en médecine générale 1 Introduction 2 Signes d appel pour une maladie bronchique chronique Exposition à un facteur de risque Tabac Facteur professionnel

Plus en détail

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Master 2 APA: Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Objectif: Présenter les méthodes de mesure et de développement de la capacité respiratoire chez les insuffisants respiratoire.

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Distension pulmonaire

Distension pulmonaire DES de Pneumologie, Région Ile-de-France 18 Septembre 2013 Distension pulmonaire Dr Laurent Plantier Service de Physiologie-Explorations Fonctionnelles Université Paris Diderot Hôpital Bichat-Claude Bernard

Plus en détail

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Différentes façons d'exprimer la réversibilité d'un trouble ventilatoire obstructif...

Plus en détail

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A.

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A. 18/01/0718/01/07 Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation

Plus en détail

Exploration fonctionnelle respiratoire

Exploration fonctionnelle respiratoire Exploration fonctionnelle respiratoire Professeur Hôpital Bichat, service de Pneumologie, Unité Inserm 700 Au repos, une personne respire en moyenne 10 000 litres d air par 24 heures. Lors d un effort

Plus en détail

SAOS et Hypoventilation

SAOS et Hypoventilation SAOS et Hypoventilation Symposium Philips JPRS Septembre 2011 Thibaut Gentina Laboratoire du sommeil Pneumologie Clinique de la Louvière - Lille SAOS et Hypoventilation 1- Hypoventilation : Définition

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble

Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble Merci au Dr Prigent (Garches) Définition des EFR Ensemble d examens permettant d explorer: le fonctionnement

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Renouer avec une vieille connaissance: la diffusion du CO

Renouer avec une vieille connaissance: la diffusion du CO Renouer avec une vieille connaissance: la diffusion du CO Colloque de l Escalade 1 er décembre 2010 Jean-William Fitting Service de pneumologie CHUV - Lausanne Les pionniers Nomenclature Amérique du Nord

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Le Dépistage de la BPCO

Le Dépistage de la BPCO Le Dépistage de la BPCO (par le médecin généraliste) François DEBSI Masseur-Kinésithérapeute CH Le Mans Août 2013 A. La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) 1. La maladie respiratoire 2. Les

Plus en détail

Gaz du sang et Diffusion: principes généraux et techniques pour la réalisation pratique et l interprétation

Gaz du sang et Diffusion: principes généraux et techniques pour la réalisation pratique et l interprétation Gaz du sang et Diffusion: principes généraux et techniques pour la réalisation pratique et l interprétation Poste d Assistant Hospitalo-Universitaire (~CCA) disponible au 01/11/2012 http://www.docvadis.fr/dyspnee/

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2.

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2. Insuffisance respiratoire chronique Cas clinique 2. Monsieur D, 60 ans, vous est adressé pour dyspnée se majorant depuis 1 an. L interrogatoire retrouve un tabagisme actif évalué à 30 paquets année, une

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

Etude fonctionnelle de la pratique respiratoire

Etude fonctionnelle de la pratique respiratoire UE12 : Appareil Respiratoire Pr Delclaux Le 12/03/17 de 15h30 à 17h 30 Ronéotypeuse et Ronéoficheuse: BARTHELEMY Caroline et IMBERTON Louise Etude fonctionnelle de la pratique respiratoire Ronéo n 8 UE12

Plus en détail

Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires

Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires Marc Zelter Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Service central d exploration fonctionnelle

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13 BPCO Définition Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une diminution non (ou peu) réversible des débits expiratoires Essentiellement liée au tabac Composante

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire A Introduction : La mécanique ventilatoire correspond à l étude de l ensemble des éléments ou phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement de l air alvéolaire, elle

Plus en détail

Coupler la spirométrie au TM6. Malade BPCO

Coupler la spirométrie au TM6. Malade BPCO Coupler la spirométrie au TM6 Malade BPCO BPCO Mécanismes - Obstruction bronchique - BPCO Exemple: Robinet - EAU - Tuyau Débit Eau Tuyau (limitation du débit) Obstruction bronchique intrinsèque

Plus en détail

EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE. DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000)

EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE. DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000) EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000) 1 BANI M, YOUSSEF I, LADHARI N, BALTI, HOUSSINE A, GHARBI R Service de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY MECANIQUE VENTILATOIRE Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection) Mécanique

Plus en détail

LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE

LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE Tests très fréquents en Exploration Fonctionnelle Respiratoire Manque de standardisation dans l'expression des résultats et dans leur interprétation Quels paramètres

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl

Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl Pr. A. Denjean Hôp. R. Debré Cours DES de Pneumologie 10 Juin 2011 Spécificité des EFR en fonction de l âge chez l enfant 3 périodes très différentes

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

La spirométrie en cabinet

La spirométrie en cabinet CABINET La spirométrie en cabinet Markus Gnädingera, Monika Curschellasb, Nadja Nattererc, Robert Thurnheerc Institut für Hausarztmedizin und Versorgungsforschung, Universität, Zürich Medizinisches Zentrum

Plus en détail

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive?

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Promoteur : Leclercq I. (maître-assistante, HEPH-Condorcet) Coordinateur : Michel

Plus en détail

EFR chez l enfant : Première Approche

EFR chez l enfant : Première Approche EFR chez l enfant : Première Approche Docteur Patrick RUFIN Hôpital Necker Enfants Malades Les objectifs de l atelier Réaliser une EFR. Réaliser un compte rendu d EFR en évitant les pièges. Citer 2 tests

Plus en détail

BPCO et Travail Dépistage et détection précoce.

BPCO et Travail Dépistage et détection précoce. BPCO et Travail Dépistage et détection précoce. Quels outils en médecine du travail? Alain Perdrix 1, Vincent Bonneterre 2, Anne Maître 3 1 Pneumologue. Équipe de Médecine et Santé au Travail CHU- UJF

Plus en détail

EXAMEN Troisième Année des Etudes Médicales

EXAMEN Troisième Année des Etudes Médicales Université Joseph Fourier Année Universitaire 2013/2014 FACULTE DE MEDECINE 38700 LA TRONCHE EXAMEN Troisième Année des Etudes Médicales 2 ème SESSION UE 3 : Appareil Respiratoire Jeudi 24 avril 2014 9h30

Plus en détail

a. Matériel Vérification et ajustage... 3 RÉFÉRENCES... 9

a. Matériel Vérification et ajustage... 3 RÉFÉRENCES... 9 Spirome trie PLANIFIERR... 1 1. Domaine... 1 a. Grandeur mesurée... 1 b. Caractéristiques des mesures... 1 c. Technique de la mesure... 1 2. Matériel... 2 a. Matériel... 2 b. Local... 3 3. Vérification

Plus en détail

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE Insuffisance respiratoire Les points clés Pr Charles-Hugo MARQUETTE L insuffisance respiratoire incapacité de l appareil respiratoire à assurer l hématose le seuil de 70 mmhg de PaO 2 (9.3 kpa), mesurée

Plus en détail

Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté

Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté M-H. Becquemin EFR Pitié Salpétrière Le diagnostic d asthme est clinique. L HRB se caractérise par la survenue d une bronchoconstriction excessive,

Plus en détail

Interprétation de l Exploration Fonctionnelle à l exercice Incrémentale(EFXi)

Interprétation de l Exploration Fonctionnelle à l exercice Incrémentale(EFXi) Interprétation de l Exploration Fonctionnelle à l exercice Incrémentale(EFXi) Réponse Métabolique Stable Seuil Maximum Théoriques Puissance Watts 40 160 180 163 VO2 ml/min 1305 2171 2396 2040 VO2 ml/min/kg

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

ACTUALITES DANS LA VNI DE L ENFANT

ACTUALITES DANS LA VNI DE L ENFANT ACTUALITES DANS LA VNI DE L ENFANT REVUE DE LA LITTERATURE 2010 DR V HOUDOUIN HÔPITAL ROBERT DEBRÉ Buts: -Prévalence de l hypova -Critères cliniques et fonctionnelles d hypova -Evolution à un an avec et

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

Plongée et maladies respiratoires

Plongée et maladies respiratoires Plongée et maladies respiratoires Gilles Mangiapan 2009 Cas 1 Alexandre, 24 ans. Asthme depuis l enfance, non fumeur Allergie acarien, chat 1 crise hospitalisée lors bronchite à 20 ans Sous béclométasone

Plus en détail

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al,

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Le syndrome obésité hypoventilation (SOH) Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans (1955-1956) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Burwell et al. Est considéré

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires et équilibre acido-basique aux ECN

Explorations Fonctionnelles Respiratoires et équilibre acido-basique aux ECN 2017 Explorations Fonctionnelles Respiratoires et équilibre acido-basique aux ECN Le cours Les EFR et les déséquilibres acidobasiques "tombables" Les auteurs suivants ont participé à l écriture et à la

Plus en détail

ASTHME. Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES.

ASTHME. Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES. DEMANDE D AUTORISATION A DES FINS THERAPEUTIQUES ASTHME Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES. I. Protocole

Plus en détail

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Dr Jesus Gonzalez-Bermejo UARD (Unité d Appareillage Respiratoire de Domicile) Service de Pneumologie et de Réanimation Groupe Hospitalier

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Dr Nathalie Rozensztajn Service de pneumologie Hôpital Tenon Paris

Insuffisance respiratoire chronique. Dr Nathalie Rozensztajn Service de pneumologie Hôpital Tenon Paris Insuffisance respiratoire chronique Dr Nathalie Rozensztajn Service de pneumologie Hôpital Tenon Paris Plan Définition Caractéristiques cliniques communes Classification des IRC selon les Epreuves Fonctionnelles

Plus en détail

PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12

PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12 PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12 Pathologies obstructives chroniques = anomalie des voies respiratoires et/ou des alvéoles Anomalie

Plus en détail

Programme des cours de la fonction pulmonaire 2015

Programme des cours de la fonction pulmonaire 2015 Programme des cours de la fonction pulmonaire 2015 Pour utilisateur d appareils de la fonction pulmonaire de Jaeger, Caerfusion, GE, Amedtec, Ergoline et Suntec. Lieu World Trade Center Lausanne, Avenue

Plus en détail

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean La spirométrie CFA 19 avril 2013, Paris Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean Quelques chiffres en France Prévalence de l atopie : 30-40% Prévalence des allergies respiratoires

Plus en détail

LE SYNDROME D EMPHYSÈME ET FIBROSE PULMONAIRES COMBINÉS. Jean-François Cordier

LE SYNDROME D EMPHYSÈME ET FIBROSE PULMONAIRES COMBINÉS. Jean-François Cordier LE SYNDROME D EMPHYSÈME ET FIBROSE PULMONAIRES COMBINÉS Jean-François Cordier OBSERVATION Décembre 1987 : - patient de 59 ans, fumeur (66 paquets x années) - dyspnée depuis 2 ans - râles crépitants à l'auscultation

Plus en détail

Cours 11 Adaptations ventilatoires à l exercice

Cours 11 Adaptations ventilatoires à l exercice UE 12 Pneumologie Pr A. Denjean Le 13/02/17 à 14h30 Ronéotypeur : DE MONTALEMBERT Philippine Ronéolecteur : EICHEL Raphaëlle Cours 11 Adaptations ventilatoires à l exercice Il est important d avoir bien

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Troubles du sommeil dans la BPCO Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Impact du sommeil sur la BPCO Majoration de l hypoxémie au cours du sommeil Désaturations

Plus en détail

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES.

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. Thèse de doctorat en médecine 4 mai 2011 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

Infection des voies respiratoires basses : évaluation initiale et orientation des patients

Infection des voies respiratoires basses : évaluation initiale et orientation des patients Question 2 Infection des voies respiratoires basses : évaluation initiale et orientation des patients Pneumonies aiguës communautaires (PAC) 1 PAC Évaluation de sa gravité Gravité systématiquement appréciée

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires aux ECN

Explorations Fonctionnelles Respiratoires aux ECN Explorations Fonctionnelles Respiratoires aux ECN Le rappel de cours et cas "tombables" Les auteurs suivants ont participé à l écriture et à la relecture de ce documente : Pr François CHABOT (Nancy), Pr

Plus en détail

Traitements de l asthme de l adulte

Traitements de l asthme de l adulte Traitements de l asthme de l adulte Pierre-Régis Burgel Service de Pneumologie, Hôpital Cochin Epidémiologie: prévalence de l asthme en France Population adulte : 5,8% en 2000 Plus élevée chez l enfant

Plus en détail

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET,

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, AMICALE CANEUM Séance du jeudi mardi 15 mai 2012 Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, Chef de service de pneumologie, hôpital Ambroise Paré 1 -

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE 2 Année - Année universitaire Session 1. Cas clinique I

APPAREIL RESPIRATOIRE 2 Année - Année universitaire Session 1. Cas clinique I APPAREIL RESPIRATOIRE 2 Année - Année universitaire 2012-2013 - Session 1 Cas clinique I Pneumologie - Pr Moro-Sibilot Q1 : Devant ces symptômes, quel diagnostic important doit être systématiquement évoqué?

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 F A C U L T É D E M É D E C I N E Année 2016 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR GONZALEZ Anaïs Née le 13 mars 1986 à Paris XIIème Présentée et

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

PneumoLaus Alexandra Lenoir

PneumoLaus Alexandra Lenoir PneumoLaus 12.05.2016 Alexandra Lenoir Plan Grandes études populationnelles et BPCO Épidémiologie lausannoise / CoLaus PneumoLaus Pourquoi? Comment? PneumoLaus Résultats intermédiaires Perspectives BPCO

Plus en détail

Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés

Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés Mars 2007 ; N 2 Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés Editeur / Geri-Communication 4 voie romaine - 33610 Canéjan info@respir.com

Plus en détail

Evolution et surveillance du patient traité par VNI : court, moyen et long terme

Evolution et surveillance du patient traité par VNI : court, moyen et long terme Evolution et surveillance du patient traité par VNI : court, moyen et long terme F.Viau Centre médical de BLIGNY Service de Pneumologie 91640 Briis sous Forges DIU Veille-Sommeil Salpêtrière 2008 1 UN

Plus en détail

La Dyspnée. L interrogatoire L examen Le bilan para clinique. Imagerie EFR

La Dyspnée. L interrogatoire L examen Le bilan para clinique. Imagerie EFR La Dyspnée L interrogatoire L examen Le bilan para clinique Imagerie EFR L interrogatoire Données Fondamentales = définir la dyspnée: Repos ou effort, facteur déclenchant Date et mode de survenue Inspiration?

Plus en détail

eudis de l'europe PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005

eudis de l'europe PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005 e PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005 Frédéric Gormand, Pneumologie, CHU-Lyon-Sud e PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention Actualités BPCO Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Mes liens d intérêt Spécialiste

Plus en détail

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée)

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Traitement Oxygénothérapie Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Une OLD est indiquée chez les patients BPCO lorsque: à distance d un épisode

Plus en détail

Question 1 (QROC) Question 2 (QROC) Question 3 (QRU)

Question 1 (QROC) Question 2 (QROC) Question 3 (QRU) De garde dans le service de pneumologie vous recevez un appel du médecin de famille d une patiente, âgée de 60 ans, obèse, hypertendue, suivie par le service pour une BPCO, qui sollicite votre avis face

Plus en détail

1- QRU 2- QRM facteurs épidémiologiques

1- QRU 2- QRM facteurs épidémiologiques Une femme de 30 ans, asthmatique depuis l enfance, traitée par salbutamol en aérosol doseur à la demande et de temps en temps par budésonide 200 μg le matin lorsqu elle se sent gênée, est amenée aux urgences

Plus en détail