DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis"

Transcription

1 DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

2 DEFINITION a 2

3 DEFINITION a 3

4 DEFINITION a 4

5 Prise en charge de la diverticulite Historique Diagnostic: - clinique, biologique TDM: pas systématique Traitement de la diverticulite compliquée: - chirurgie en urgence par laparotomie - plusieurs temps opératoires Chirurgie prophylactique après diverticulite non compliquée (DNC): - après une poussée (âge<50 ans) - après 2 poussées de DNC quelque soit l âge Chirurgie prophylactique après une poussée de diverticulite compliquée quelque soit l âge

6 Prise en charge de la diverticulite Evolution Meilleure connaissance de l histoire naturelle de la diverticulite (compliquée ou non?) Progrès de la réanimation (sujet âgés, tarés) Progrès de l imagerie: - TDM: indispensable au diagnostic - Drainage percutané Chirurgie laparoscopique de nécessité (Problème de la «Curve Learning» des colectomies sous coelio des années 90/2000)

7 CLASSIFICATION Valeur pronostique et thérapeutique Hinchey EJ, Adv Surg 1978

8 CLASSIFICATION Hinchey EJ, Adv Surg 1978

9 CLASSIFICATION Hinchey EJ, Adv Surg 1978

10 CLASSIFICATION Hinchey EJ, Adv Surg 1978

11 CLASSIFICATION Hinchey EJ, Adv Surg 1978

12 Classification de Hinchey Intérêt pronostic Hinchey EJ, Adv Surg 1978

13 CLASSIFICATION Klarenbeek et al. Int J Colorectal Dis (2012) 27:207 21

14 DIAGNOSTIC de GRAVITE Si gravité = geste lors de la 1 ère hospitalisation Critères de gravité Tableau chirurgical: signes peritonéaux +/- syndrome septique sévère Critères TDM d Ambrosetti Corticothérapie au long cours (retard diagnostique) Loiseau D et coll. Poster n 76, JFPD 7 avril

15 Diagnostic de gravité: TDM: signes prédictifs d évolution compliquée Abcès pericolique Présence d air Extravasation de produit de contraste en extra colique Ambrosetti P et coll. Br J Surg 1997

16 QUAND OPERER? INDICATIONS: Complications aigues: Chirurgie: la référence Choix de l intervention? Drainage percutané + ATB Prophylactique : Débat constant?

17 PERITONITES Chirurgie = Traitement de référence Résection initiale ou secondaire après stomie de dérivation? Chirurgie en 1 temps (résection-anastomose)? Chirurgie en 2 temps selon les conditions locales? Résection initiale (Hartmann ou résection-anastomose avec stomie) Rétablissement de la continuité digestive

18 Résection sigmoïdienne initiale ou secondaire? Etude randomisée, multicentrique péritonite diverticulaire stade III Résections initiales (n=55) vs résections secondaires après stomie (n=48) Zeitoun G, Br J Surg 2000

19 Résection sigmoïdienne initiale ou secondaire? Etude randomisée, multicentrique péritonite Conclusions: diverticulaire stade III -Résections initiales > Résections Résections initiales (n=55) vs résections secondaires secondaires après stomie (n=48) - La stomie laisse le processus infectieux en place et donc n est pas justifiée Zeitoun G, Br J Surg 2000

20 Hartmann vs résectionanastomose? Pas d étude randomisée Péritonite diverticulaire Hinchey 3 et 4 Revues: 15 études comparatives 963 patients Mortalité : 4,9% (Résection-anastomose-stomie) 15,1% (Hartmann) 54 études 1051 patients Mortalité : 9% (Résection-anastomose-stomie) 10% (Résection-anastomose) 19% (Hartmann) Constantinides VA, Dis Colon Rectum 2006 Salem L, Dis colon Rectum 2004

21

22

23

24 CRITIQUES 2 problèmes: - Anastomose en milieu septique - Risque de difficultés lors du rétablissement post péritonite Absence d études randomisées (faible niveau de preuve scientifique) Pas d études comparatives prospectives à forte puissance Population hétérogène (Hinchey III ET IV) Biais: plus le malade est grave, plus le Hartman est favorisé. Expérience du chirurgien

25 Drainage percutané Stade I-II Hinchey Drainage percutané: Abcès > 5 cm Taille et localisation ++ Pas d étude comparative: drainage radio vs chirurgie Faisabilité technique 80% des cas Avantage: permettre au besoin une exérèse par voie laparoscopique dans un second temps

26 Drainage percutané: Taille >5 cm

27

28 LE LAVAGE LAPAROSCOPIQUE Prise en charge simple et séduisante Principes : Lavage abdominal ++ Ne pas chercher à voir la perforation Ne pas libérer les adhérences pelviennes Drainage pelvien Suture? Colle? Possibilité d exérèse laparoscopique ultérieure

29 LE LAVAGE LAPAROSCOPIQUE Afshar, Colorectal Dis 2011

30

31 LE LAVAGE LAPAROSCOPIQUE Alamili et al., Dis Colon Rectum. 2009: revue de la littérature 8 études non randomisées. 213 Hinchey III Taux de conversion en laparotomie 3% Durée moyenne d hospitalisation 9 jours Sigmoidectomie à froid 38 % Karoui et al 2009 Hinchey III Etude comparative Toilette péritonéale laparoscopique (prospective 35 patients) vs Resection anastomose protégée( 24 patients, retrospective) Mortalité: 0% Morbidité 16 vs 37,5% p = 0,0507 Durée d hospitalisation 8 vs 17 jours p < 0, % resection sigmoidienne à froid après toilette péritonéale.

32

33

34

35 REPONSES?

36

37 La toilette péritonéale laparoscopique ne réduit pas la morbimortalité postopératoire

38

39 -Taux de reprise plus important pour le groupe Coelio -Pas de différence de mortalité

40

41 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE

42 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Jusqu à récemment

43 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Les changements

44 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Eléments décisionnels

45 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence du nombre de poussées

46 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence du nombre de poussées

47

48 Auteurs Année Suivi Récidive Récidive chirurgicale Eglinton ans 23% 5% Broderick- Villa G ans 13% 0%

49

50

51

52

53 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence du nombre de poussées

54 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence de l âge

55 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence de l âge

56 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence de l âge

57

58 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence de l âge

59 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence de la gravité de la poussée

60 CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Influence du terrain

61 Quand opérer?

62 Quand opérer?

63 En résumé

64 Conclusion Recommandations sur la prise en charge à la phase aigue: Stade I: traitement medical+/-drainage radiologique si échec: résection anastomose en 1 temps Stade II: traitement medical+/-drainage radiologique si échec: résection anastomose en 1 temps +/- stomie Stade III: résection anastomose en 1 temps (stomie de protection) Lavage laparoscopique? Stade IV: Hartman

65 Conclusion Recommandations sur la prise en charge à Froid: Nombre de poussées: plus de chirurgie Age<50 ans: discussion au CAS PAR CAS Gravité TDM (Hinchey I et II,Fistule): chirurgie dès 1 ère poussée (2 mois après) Doute sur cancer: coloscopie à tous les patients>50 ans ou si FR CCR Terrain: FDR (immunodéprimés, transplantés, maladies chroniques inflammatoires, corticothérapie): chirurgie dès la 1 ère poussée (grave ou non)

Diverticulite sigmoïdienne

Diverticulite sigmoïdienne Diverticulite sigmoïdienne Place de la chirurgie Frédéric BRETAGNOL Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de l Appareil Digestif (PMAD) - Hôpital Beaujon Université Paris 7 - Clichy Diverticulite

Plus en détail

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Conférence de consensus de décembre 2006 Mise à jour Incidence de

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale de la diverticulite aiguë sigmoïdienne. Docteur Mahaut Leconte

Prise en charge chirurgicale de la diverticulite aiguë sigmoïdienne. Docteur Mahaut Leconte Prise en charge chirurgicale de la diverticulite aiguë sigmoïdienne Docteur Mahaut Leconte Résultats de la chirurgie élective Morbi-mortalité enquête prospective AFC 2005 sur 332 malades Mortalité : 0.3%

Plus en détail

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer?

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? C. BRIGAND, E. TRIKI, B. ROMAIN, N. CHILINTSEVA, JB. DELHORME, S. ROHR Strasbourg Hautepierre CHU Hautepierre Strasbourg Doit-on opérer une diverticulose

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE François BOUCULAT, Clermont-Ferrand Réunion d enseignement Inter Région Sud Ouest 19/10/06 Définitions Diverticule: hernie de la muqueuse et de

Plus en détail

Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015

Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015 Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015 Dr Jérémie Thereaux Praticien Hospitalier - Chirurgien Digestif Service de chirurgie générale et digestive, Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

Diverticulite Sigmoïdienne : qui doit on opérer? Stéphane Benoist Service de Chirurgie Digestive et Oncologique CHU Bicêtre

Diverticulite Sigmoïdienne : qui doit on opérer? Stéphane Benoist Service de Chirurgie Digestive et Oncologique CHU Bicêtre Diverticulite Sigmoïdienne : qui doit on opérer? Stéphane Benoist Service de Chirurgie Digestive et Oncologique CHU Bicêtre Introduction Résultats de la chirurgie élective pour diverticulite Méta-analyse

Plus en détail

Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique

Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique Novembre 2017 La diverticulose du côlon est un état asymptomatique qui correspond à

Plus en détail

Alain Valverde. Clinique de chirurgie viscérale. Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil

Alain Valverde. Clinique de chirurgie viscérale. Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil Facteurs de risque de fistule et de mortalité de la chirurgie colique Alain Valverde Clinique de chirurgie viscérale Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil Quels sont les risques de la sigmoïdectomie

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013

La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013 La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013 Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Hôpital Avicenne Groupe Hospitalier Paris-Seine-Saint-Denis Université Paris XIII De quelles données

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque !! Unités d hospitalisations! Service de chirurgie digestive! Unité de soins continue!! Equipe médicale! Chirurgiens digestif (2)! Anesthésistes

Plus en détail

Place et indica+ons de la chirurgie dans le traitement de la diver+culite colique

Place et indica+ons de la chirurgie dans le traitement de la diver+culite colique Place et indica+ons de la chirurgie dans le traitement de la diver+culite colique GMBS FMC du Boischaut Sud La Châtre jeudi 5 novembre 2013 «Le Lion d Argent» Dr J.- L. DUJARDIN Plan 1 Introduc+on 2 Défini+on

Plus en détail

Traitement de la diverticulose colique : place et indications de la chirurgie

Traitement de la diverticulose colique : place et indications de la chirurgie Post U (2013) 77-84 Traitement de la diverticulose colique : place et indications de la chirurgie Objectifs pédagogiques Connaître les principales recommandations du traitement chirurgical de la diverticulose

Plus en détail

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Spécificité de la chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Chirurgie colorectale du sujet âgé Faut-il opérer? Espérance de vie Risque de la chirurgie Balance bénéfice risque Quel type de chirurgie réaliser?

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE Dr Anware Maftouh Chirurgie viscérale Hôpital St Camille Mars 2016 Introduction La diverticulose colique est une anomalie fréquente dans les pays occidentaux, son incidence augmente

Plus en détail

Complications de la diverticulose sigmoïdienne: place la chirurgie. Pr. Antoine Hamy

Complications de la diverticulose sigmoïdienne: place la chirurgie. Pr. Antoine Hamy Complications de la diverticulose sigmoïdienne: place la chirurgie Pr. Antoine Hamy Le diverticule Hernie muqueuse du «dd vers le dh» Sigmoïde 90% Diverticulose = maladie Complications Sigmoïdite Hémorragie

Plus en détail

Complications de la diverticulose colique

Complications de la diverticulose colique Complications de la diverticulose colique L. Teillet Hôpitaux Universitaires Paris Ile de France Ouest AP-HP et Université de Versailles Saint-Quentin laurent.teillet@uvsq.fr Diverticulose colique La «maladie»

Plus en détail

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale

FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale LAMFICHEKH Najib MARINKOVIC Zoran KLOPFENSTEIN Daniel MERAD Abderrahmane HERNIES INGUINALES Diagnostic: est-il uniquement

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite

Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite Prothèses coliques en urgence pour cancer colorectal en occlusion : est-ce le traitement de référence en 2008? JC Saurin Lyon-Pierre Bénite Cancer colorectal : 37 000 nouveaux cas par an 16-20 % en occlusion

Plus en détail

Sigmoïdite diverticulaire Prise en charge chirurgicale en 2012. Ph. Zerbib

Sigmoïdite diverticulaire Prise en charge chirurgicale en 2012. Ph. Zerbib Sigmoïdite diverticulaire Prise en charge chirurgicale en 2012 Ph. Zerbib L histoire naturelle? N = 317 traités médicalement pour 1 ère poussée 2 ème poussée : 25% 3 ème poussée : 4% 4 ème poussée : 1,6%

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

Complications de la diverticulose colique

Complications de la diverticulose colique Recommandations professionnelles Complications de la diverticulose colique Question 4 : Traitement chirurgical à froid de la diverticulite sigmoïdienne Décembre 26 Document paru dans Gastroentérologie

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé.

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé. Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs chez le sujet âgé. Dr Damien ANDRIEU Service de chirurgie digestive CHU Purpan Réunion Régionale d Oncogériatrie 16 mai 2013 Définition «chirurgicale»

Plus en détail

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques?

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 3/04/2015 Introduction Fréquence élevée : 1 patiente sur

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

Indications de la Chirurgie dans la Maladie de Crohn (hors LAP).

Indications de la Chirurgie dans la Maladie de Crohn (hors LAP). Indications de la Chirurgie dans la Maladie de Crohn (hors LAP). Yves Panis Service de Chirurgie Colorectale (PMAD) Hôpital Beaujon, APHP et Paris VII. FMC-HGE, JFHOD, Paris, 2011 Conflits d intérêts Norgine

Plus en détail

Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion. Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris)

Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion. Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris) Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris) introduction occlusion colique tumorale = pathologie grave 40% de métastases viscérales

Plus en détail

Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous. Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus

Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous. Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus Sarcomes des tissus mous 2016 Faible bénéfice de survie en cas de chirurgie

Plus en détail

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal Mesure 19 soins et vie des malades Mars 2011 recommandations professionnelles Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Hôpital Saint Antoine J. Cazejust, N. Colignon, B. Hammel, C. Tourabi, Y. Menu Hôpital Saint Antoine Paris - France Introduction Epidémiologie

Plus en détail

APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS?

APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS? APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS? T. HOR, E. TIRET, M. BEAUSSIER, J. LEFEVRE Service de Chirurgie Générale et Digestive Hôpital Saint-Antoine Université

Plus en détail

234. Diverticulose colique et sigmoïdite

234. Diverticulose colique et sigmoïdite Sommaire 234. Diverticulose colique et sigmoïdite diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Diverticulose (non compliquée) Découverte fortuite sur TDM = hernie

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année 2009-2010 Docteur Pierre YOUATOU TOWO Promoteur: Professeur Pierre MOLS Université Libre de Bruxelles Faculté de Médecine

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS Jean-Pierre BAIL (CHU de Brest) PRESENTATION EPIDEMIOLOGIE AGE MOYEN : 65 ans. CANCER 60% des cas COLOSTOMIES : 75%; ILEOSTOMIES :17% TEMPORAIRES

Plus en détail

Cancer du côlon gauche en occlusion. Docteur Mahaut Leconte

Cancer du côlon gauche en occlusion. Docteur Mahaut Leconte Cancer du côlon gauche en occlusion Docteur Mahaut Leconte Incidence 70 % des occlusions coliques sont tumorales 15 % des cancers coliques sont révélés par une occlusion (1 sur 4 après 80 ans) 10% Siège

Plus en détail

Pronostic des bactériémies au cours de péritonites postopératoires. Mémoire DESAR 08/09/2016 Adel ALQARNI

Pronostic des bactériémies au cours de péritonites postopératoires. Mémoire DESAR 08/09/2016 Adel ALQARNI Pronostic des bactériémies au cours de péritonites postopératoires Mémoire DESAR 08/09/2016 Adel ALQARNI INTRODUCTION Bactériémies Les bactériémies constituent une cause majeure de morbidité et de mortalité

Plus en détail

Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative. Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal

Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative. Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal Introduction TRT à visée curatrice = 75% des CCR Les récidives à 5 ans : 30%

Plus en détail

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile.

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Questions? Situation fréquente Trio: examen clinique, biologie, imagerie Examen clinique et biologie souvent en défaut D autant que l on monte en âge S agit-il vraiment

Plus en détail

Quels sont vraiment nos résultats? Antoine Thicoïpé Bordeaux

Quels sont vraiment nos résultats? Antoine Thicoïpé Bordeaux Quels sont vraiment nos résultats? Antoine Thicoïpé Bordeaux Patient âgé et cancer Problématique fréquente et à venir.. Augmentation de l espérance de vie 85 ans : 6 ans en moyenne Cancer : 2 e cause de

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION 2014 ASSOCIATION HOPE (Hopital Partenariat Europe) CHU Sylvanus Olympio, Lomé 6 janvier-18 janvier 2014

RAPPORT DE MISSION 2014 ASSOCIATION HOPE (Hopital Partenariat Europe) CHU Sylvanus Olympio, Lomé 6 janvier-18 janvier 2014 RAPPORT DE MISSION 2014 ASSOCIATION HOPE (Hopital Partenariat Europe) CHU Sylvanus Olympio, Lomé 6 janvier-18 janvier 2014 La mission s est déroulée du 6 au 18 janvier 2014 à Lomé. Il s agit d une troisième

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Diagnostic, histoire naturelle et prise en charge des MAKP : étude rétrospective de 62 patients pédiatriques

Diagnostic, histoire naturelle et prise en charge des MAKP : étude rétrospective de 62 patients pédiatriques Diagnostic, histoire naturelle et prise en charge des MAKP : étude rétrospective de 62 patients pédiatriques Jérémie BLED Service du Pr Annick CLEMENT Centre de Référence des Maladies Respiratoires Rares

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

Prise en charge des complications infectieuses de la maladie diverticulaire

Prise en charge des complications infectieuses de la maladie diverticulaire Mini-revue Prise en charge des complications infectieuses de la maladie diverticulaire doi: 10.1684/hpg.2012.0737 Management of colonic diverticular disease infectious complications Richard Douard, Philippe

Plus en détail

UNITE DE CHIRURGIE COLORECTALE COLORECTAL SURGERY UNIT

UNITE DE CHIRURGIE COLORECTALE COLORECTAL SURGERY UNIT UNITE DE CHIRURGIE COLORECTALE COLORECTAL SURGERY UNIT CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE : LES PROGRES P. DEPREZ Service de Gastro-Entérologie A. KARTHEUSER Unité de Chirurgie Colorectale Service de Chirurgie et

Plus en détail

Procalcitonin reveals early dehiscence in colorectal surgery The predics study

Procalcitonin reveals early dehiscence in colorectal surgery The predics study Procalcitonin reveals early dehiscence in colorectal surgery The predics study Valentina Giaccaglia, MD, Pier Federico Salvi, MD, PhD, Maria Serena Antonelli, MD, Giuseppe Nigri, MD, PhD, FACS, FASCRS,

Plus en détail

résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn

résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn Y. Benmeddour, A. Anou, O.Benhadid, A.Chetouane, A.Ourabah, C. younsi, Z. Imessaoudene Clinique chirurgicale A CHU

Plus en détail

Constipation sévère: quand opérer?

Constipation sévère: quand opérer? Constipation sévère: quand opérer? Panis Yves Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de L Appareil Digestif (PMAD) Séminaire DES de Gastro, Colombes, 2007 ! Introduction: La est un des symptômes

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU COLON ET DU RECTUM

LA CHIRURGIE DU COLON ET DU RECTUM LA CHIRURGIE DU COLON ET DU RECTUM Le colon et le rectum peuvent être le siège de tumeurs et d inflammations qui nécessitent un geste chirurgical. Ce type d opération s accompagne d une paralysie de l

Plus en détail

PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE

PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE PROSTATECTOMIE TOTALE ROBOTIQUE Dr Jérôme RIGAUD Urologue Cancer de la prostate Introduction Controverse sur le Dépistage Le plus fréquent en terme d incidence Taux de mortalité en baisse Prostatectomie

Plus en détail

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN.

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Le cancer de l ovaire chez la femme âgée Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Position du problème Une population en augmentation et hétérogène Diagnostic retardé,

Plus en détail

C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan, S. Boucebci, J-P Tasu

C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan, S. Boucebci, J-P Tasu Application des recommandations de la Haute Autorité de Santé pour la prescription des radiographies d Abdomen Sans Préparation au Service d Accueil des Urgences C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan,

Plus en détail

Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne?

Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne? Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne? Pr. Christophe PENNA Service de Chirurgie Digestive Hôpitaux Universitaires Paris-Sud - Bicêtre - RCT pré-opératoire (CAP 50)

Plus en détail

Item Diverticulose colique et sigmoïdite

Item Diverticulose colique et sigmoïdite Item 234 - Diverticulose colique et sigmoïdite Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Définitions - Anatomie... 1 2 Epidémiologie - Physiopathologie...2 3 Prise

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS DR. Mathieu BECK RESEAU ONCOLOR INTRODUCTION FREQUENCE Les plus fréquents (frq. cumulée) PRONOSTIC Très variable d un cancer à l autre Exemples: c. colorectaux

Plus en détail

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Dr. Côme LEPAGE La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Connaître les outils et les modalités de surveillance Connaître le niveau de preuve d une surveillance intensive Conflits d intérêts Le Dr Côme

Plus en détail

COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE

COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE AVEC PRÉPARATION PAR CŒLIOSCOPIE Codes CCAM : HHFA008, HHFA023, HHFA010, HHFA002, HHFA005, HHFA004, HHFA029, HHFA028 AVRIL 2007 Service évaluation des actes

Plus en détail

Complications Digestives de la Cœlioscopie Mécanismes et Prévention

Complications Digestives de la Cœlioscopie Mécanismes et Prévention Complications Digestives de la Cœlioscopie Mécanismes et Prévention K. Slim CHU Clermont-Ferrand Introduction Elles peuvent survenir à n importe quel moment Les facteurs classiques sont - Les adhérences

Plus en détail

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Dr L. BADAOUI,G.DABO,M.SODQI,L.MARIH,A.OULED LAHSEN,R.BENSGHIR,A.CHAKIB,K.MARHOUM EL FILLALI Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Gestion du péri opératoire en onco gériatrie Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Plan Série Rétrospective du service Techniques chirurgicales

Plus en détail

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version 0.0.207 Ce document présente les principales interventions chirurgicales sur le côlon et le rectum. Il sert

Plus en détail

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 La dysfonction d ABD Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 Les anastomoses bilio-digestives Méthodes chirurgicales de drainage de

Plus en détail

Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée. Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice

Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée. Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice Déclaration d intérêts Abbott Nutrition, Baxter, B. Braun, Covidien, Fresenius- Kabi, Nestlé

Plus en détail

Contribution du scanner abdomino-pelvien à la prise en charge des tableaux abdominaux aigus non traumatiques : étude de 90 patients.

Contribution du scanner abdomino-pelvien à la prise en charge des tableaux abdominaux aigus non traumatiques : étude de 90 patients. Contribution du scanner abdomino-pelvien à la prise en charge des tableaux abdominaux aigus non traumatiques : étude de 90 patients. M Foinant (1), E Lipiecka (1), E Buc (2), JY Boire (1), J Schmidt (3),

Plus en détail

COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE

COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE COLECTOMIES PAR CŒLIOSCOPIE OU PAR LAPAROTOMIE AVEC PRÉPARATION PAR CŒLIOSCOPIE Codes CCAM : HHFA008, HHFA023, HHFA010, HHFA002, HHFA005, HHFA004, HHFA029, HHFA028 AVRIL 2007 Service évaluation des actes

Plus en détail

Infections génitales hautes RPC Dr FEDIDA Deborah CHU Bicêtre

Infections génitales hautes RPC Dr FEDIDA Deborah CHU Bicêtre Infections génitales hautes RPC 2012 Dr FEDIDA Deborah CHU Bicêtre DEFINITION D UNE IGH Infections utero-annexielles compliquées ou non Endométrite Salpingite Abcès tubo ovariens Pelvipéritonite d origine

Plus en détail

Cancer du colon: Quoi de neuf en 2016? Dr Amine Bouayed Centre Hospitalier de Salon de Provence

Cancer du colon: Quoi de neuf en 2016? Dr Amine Bouayed Centre Hospitalier de Salon de Provence Cancer du colon: Quoi de neuf en 2016? Dr Amine Bouayed Centre Hospitalier de Salon de Provence INCIDENCE Un problème de santé publique! 3ème cancer chez l homme, 2ème cancer chez la femme. Incidence annuelle

Plus en détail

APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE. Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII

APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE. Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII LIENS D INTÉRÊT Aucun lien d intérêt OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Introduction COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Les fractures du bassin sont potentiellement graves ; il s agit le plus souvent d un polytraumatisé avec de nombreuses complications viscérales,

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé Docteur Cécile de Chaisemartin INTRODUCTION Sujet âgé : > 70 ans (G8) d après l INCA > 65 ans + polypathologie (OMS) Pratique IPC : Evaluation

Plus en détail

APPENDICITE AIGÜE Y A T IL UNE PLACE POUR LE TRAITEMENT MÉDICALE?

APPENDICITE AIGÜE Y A T IL UNE PLACE POUR LE TRAITEMENT MÉDICALE? Caryne Lessard, MD FRCSC Chirurgienne Générale CSSS Gatineau Montebello février 2014 APPENDICITE AIGÜE Y A T IL UNE PLACE POUR LE TRAITEMENT MÉDICALE? OBJECTIFS Connaître les indications et contreindications

Plus en détail

Casclinique cancer colorectal

Casclinique cancer colorectal Casclinique cancer colorectal IFSI, CHU Dijon, 28 septembre 2016 M.Boulin Pharmacie Dr Gagnaire-Champiot- HGE cancérologue digestif D.Burignat IDE coordination cancéro HGE C. BARROT Stomathérapie CHU Dijon

Plus en détail

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Matthias BARRAL, Mourad BOUDIAF, Anthony DHAN, Lounis HAMZI, Philippe SOYER Radiologie viscérale et vasculaire Hôpital Lariboisière-APHP & Université

Plus en détail

DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES. Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010

DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES. Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010 DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010 AS THOLOZAN, B CHUNG FAT,F LEUNG, N MOTTET, J MALVESTITI,

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE

DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE Pas d évidence scientifique en faveur d un drainage pré-opératoire (Méta-analyses discordantes 2013-2015), décision multi-disciplinaire, nécessité étude prospective (Y

Plus en détail

Morbi-mortalité des formes chirurgicales de la maladie de Crohn

Morbi-mortalité des formes chirurgicales de la maladie de Crohn Société Algérienne d Hépato-gastroenterologie et d Endoscopie Digestive (SAHGEED ) 28e Congrès National Alger Hôtel El Aourassi 15,16, et 17 Décembre 2016 Morbi-mortalité des formes chirurgicales de la

Plus en détail

Occlusions intestinales

Occlusions intestinales Occlusions intestinales M Ferron et Y Panis. Service de Chirurgie Colorectale, PMAD, Hôpital Beaujon, Clichy. Signes fonctionnels Douleur abdominale, permanente ou coliques intermittentes et paroxystiques

Plus en détail

Réinterventions Non Programmées en chirurgie colorectale

Réinterventions Non Programmées en chirurgie colorectale N de centre : N de patient : Patient : Sexe M F Âge : Réintervention programmée Décès postopératoire Analyse de la (des) Réintervention(s) Non Programmée(s) (RNP) 1/ Facteurs liés au patient : a/ Facteurs

Plus en détail

Traitement du cancer colique gauche en occlusion. Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Traitement du cancer colique gauche en occlusion. Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Traitement du cancer colique gauche en occlusion Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Incidence 70 % des occlusions coliques sont d origine tumorale

Plus en détail

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale MD. Crema, D. Richarme, L. Azizi, C. Hoeffel, JM. Tubiana, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine, Paris Introduction La coloproctectomie est indiquée

Plus en détail

Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique

Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique REOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Prise en charge médicale et chirurgicale de la diverticulite colique Méthode Recommandations pour la pratique clinique TEXTE DES REOMMANDATIONS Novembre 2017 Les recommandations

Plus en détail

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION :

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION : INTRODUCTION : VOLVULUS DU COLON Les volvulus du côlon sont une cause rare mais grave d occlusion colique organique (1% occlusions intestinales). Ils constituent une urgence diagnostique et thérapeutique.

Plus en détail